!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Deux autres mises en examen dans l’affaire impliquant des militaires rattachés à la DGSE

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Le casting laisse des sacrées zones d’ombre, l’image renvoyée est désastreuse…
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/08/trois-militaires-affectes-en-cpes-en.html

    Je préfèrais les idioties liées à la bureaucratie :
    http://www.slate.fr/story/82001/quiz-dgse-marches-publics

  2. MERCATOR dit :

    Pas certain que ce soit des militaires, tout au moins pour les deux premiers de 25 et 27 ans ce qui expliquerait bien des choses, voici le texte officiel des modalités de recrutement ;  »

    « Recrutement des agents de sécurité pour sécuriser la DGSE : Que font-ils ?
    Le personnel de surveillance de la direction générale de la sécurité extérieure assure la protection des installations de la direction générale de la sécurité extérieure et participe à toute mission de sécurité concernant les biens et les personnes ordonnée par le directeur général.

    Les surveillants principaux de première classe peuvent être chargés de fonctions de responsabilité d’une équipe de surveillants.

    Pour l’exécution des missions de protection des biens et des personnes de la DGSE, le personnel de surveillance exerce ses fonctions, sauf instruction contraire, en tenue et en arme. Lorsque le personnel de surveillance est en mission en dehors des locaux de la direction générale de la sécurité extérieure, le port d’arme est autorisé pour la protection des personnes et des biens dont la direction générale de la sécurité extérieure a la charge.

    Dans le cadre de ses fonctions, le personnel de surveillance est astreint à suivre un entraînement physique et sportif ainsi qu’un entraînement à l’usage des armes.

    Il est également astreint à une visite médicale annuelle d’aptitude.

    Le corps du personnel de surveillance de la direction générale de la sécurité extérieure comprend les grades suivants :
    1° Surveillant, comportant 11 échelons ;
    2° Surveillant principal de 2e classe, comportant 11 échelons ;
    3° Surveillant principal de 1re classe, comportant 7 échelons.
    Les durées moyennes et minimales du temps passé dans chacun des échelons sont celles prévues par le décret du 29 septembre 2005 précité.

    Recrutement des agents de sécurité de la DGSE

    Les surveillants sont recrutés par concours externe et interne dans les conditions prévues à l’article 5.

    Ces concours comportent des épreuves d’admissibilité et des épreuves d’admission.

    Les candidats à l’un ou l’autre de ces concours doivent réunir les conditions nécessaires à l’octroi d’une autorisation de port d’armes.

    Les candidats aux concours susmentionnés doivent être reconnus aptes aux emplois correspondants, après un examen médical préalable aux épreuves d’admission aux concours par un médecin agréé par l’administration. Un arrêté conjoint du ministre chargé de la Défense et du ministre chargé de la fonction publique fixe les conditions d’aptitude physique, médicale et psychologique exigées des candidats aux concours.

    • BORIS BERTRAND dit :

      ça c’est pour le boulevard Mortier ….CPES et CPIS c’est des MDR de la CCL et pas des agents de surveillance DGSE

    • Czar dit :

      « Pas certain que ce soit des militaires »

      ah bah alors ça change tout à l’affaire, amer crouton. Ca la transfère derechef de preuve de l’amateurisme de la barbouzerie tricolore (rainbow warrior, ‘riposte foirée au drakkar, crasseux radicalisé bossant quand même au coeur de l’appareil de renseignement, agents retournés et découverts des années après, liste non-exhaustive) à simple question rhétorique dans le domaine de savoureux débats théologiques

      #launeuraissof

      • Jack dit :

        « l’amateurisme de la barbouzerie tricolore »

        … dit-il en citant quatre faits qui s’étalent sur les trente cinq dernières années. Je dis ça mais, comme votre liste n’est pas exhaustive, vous allez certainement nous citer de nombreuses autres barbouzeries. A vous lire…

        • Czar dit :

          ce qui devrait vous consterner – au-delà du grotesque de l’affaire elle-même, ce sont les risibles échappatoires visant à se rassurer que tant que c’est pas un type de la cellule Alpha qui glisse sur une peau de banane, rien de tout cela n’est vraiment grave. Et presque pas réel, finalement, hein ?

          Tiens puisque la liste ne vous semble pas assez étoffée, vous voulez qu’on rajoute les mecs en infiltration en Bulgarie qui s’étaient fait défoncer la gueule par des bouseux locaux qui les avaient pris pour des manouches en maraude ?

          ou le James Bond d’Oran – quota diversitaire qui nous ônrichit – qui s’était piquer comme un bleu à un contrôle routier en Espagne avec ses flingues de concours ?

          Un service capable de prendre de tels branques même pour garder le portail d’entrée n’est PAS un grand service. Vous pouvez faire des claquettes pendant une semaine que ça ne changera strictement rien à ces FAITS.

          cette façon que vous avez de tenter de gommer ou de mettre en rapport des foirades épiques avec des succès secrets dont vous ne savez même pas s’ils existent, est assez archétypal d’un certain penchant maladif français pour le bavardage creux refusant de poser clairement les problèmes pour les résoudre.

          Et là on voit bien que les services ne procèdent pas autrement que les autorités de l’Etat.

          • GELASE dit :

            «  » les mecs en infiltration en Bulgarie qui s’étaient fait défoncer la gueule par des bouseux locaux » » il n’y avait pas eu des morts dans cette (vieille et discrète) affaire ??? (je ne me rappelle plus bien…. )

          • Robert dit :

            Le principe d’un entrainement n’est pas de combattre contre un agresseur, mais de mettre en oeuvre des techniques acquis lors d’un entrainement. Les soldats du SA se sont fait tirer dessus par des bulgares qui surveillaient la zone ou ils s’entrainaient, pas en opération, pas de chance c’est tout.
            Qu’auraient-ils du faire, répliquer et dégommer les bulgares, ce dont ils avaient sûrement les moyens?
            Comme les dragons du 13 dont l’exercice de fin de stage consistait, à l’époque du bloc de l’Est, d’être largués derrière leurs lignes et de devoir revenir par eux-mêmes. S’ils étaient surpris par des habitants ou des militaires, en plein exercice, ils devaient flinguer tout le monde?
            Gelase, ça vous arrive de réfléchir?

      • MAS 36 dit :

        C’est dur la vie hein ? vos états de service ? =

        • MAS 36 dit :

          Pas de réponse ? ça ne m’étonne pas , encore un guerrier du clavier.

          • Czar dit :

            désolé, y avait rupture pour tes couches Confiance, j’ai dû faire le tour des hypers

            à propos de patriotisme, tu crois vraiment utile de t’accrocher à ce point ? allez, un ptit geste pour le déficit public. C’est canicule pour dix jours, profite..

    • Mëhmët Ëgluëglu dit :

      @MERCATOR
      « Pas certain que ce soit des militaires, tout au moins pour les deux premiers de 25 et 27 ans ».
      L’excellent monsieur Lagneau écrit pourtant que « … les deux militaires impliqués ne sont pas des « opérationnels » : il s’agit de militaires du rang affectés à la compagnie de commandement et de logistique [CCL] du centre de Cercottes.  »
      On se demande donc si vous comprenez le français… ou si vous êtes un agent provocateur de l’étranger.

    • Polymères dit :

      Travailler à la DGSE ne veut pas dire que vous êtes forcément un « espion » façon James Bond, ni un professionnel de l’assassinat.
      Mais bon, quand on a l’esprit critique, c’est tellement plus simple de laisser croire que nos « pros » sont des « amateurs ».
      Donc ce n’est pas parce que vous êtes un comptable du SCA de l’armée qu’on attend de vous, l’expérience d’un FS. Tout le monde (très peu même) n’est pas dans le service « action » à la DGSE, tout le monde n’a pas la même mission, les mêmes formations.

  3. Muse dit :

    La vermine a t-elle atteint la charpente ?

  4. PK dit :

    Curieusement, on n’a pas les noms des deux gugusses… Le secret-défense va avoir bon dos, je parie…

  5. Aymard de Ledonner dit :

    Je ne suis pas certain qu’il faille une habilitation pour faire du gardiennage, même devant la DGSE. Par contre il apparaît que ce groupe s’organisait pour réaliser un contrat. On est quand même estomaqué que des gens, très probablement sans passé judiciaire (même s’ils ne sont pas habilités SD, on ne prend pas les piliers de centrale pour sécuriser des enceintes militaires) s’improvisent tueurs à gages sur leur temps libre, comme si c’était un extra comme un autre….

  6. Thaurac dit :

    Beaucoup de monde pour une élimination privée..

  7. Robert dit :

    Habilitation secret défense, si les recrues n’ont pas de casier, ne sont pas fichés S, peut-être dépistage positif aux drogues ce serait bien car une dépendance peut vous rendre manipulable, s’ils passent tous les test, pourquoi la leur refuser?
    Surtout s’ils se contentent de garder la base d’une intrusion extérieure.
    Mais je reviens là-dessus, on constate de plus en plus en particulier dans certaines communautés, une conception de l’honneur assez particulière ainsi qu’un problème à accepter les règles, ce qui en fait retrouver plus souvent qu’à leur tour dans des délits et crimes. Peut-être aussi sur pression d’un proche qui les entrainent vers un règlement de compte.
    Je serais curieux d’en savoir plus sur le profil des instigateurs de cette affaire, parce que la présentation journalistique sur la DGSE peut aussi servir à détourner l’attention du profil des clients.

    • Mëhmët Ëgluëglu dit :

      « certaines communautés » ? ? ?
      Est-ce que vous pourriez préciser votre pensée ?

      • PK dit :

        Dans le langage officiel de la République française, on a appelle cela des jeunes.

      • Robert dit :

        Lisez la presse ces derniers mois concernant certaines « incivilités »selon Macron qui ont causées plusieurs morts et l’inversion accusatoire formidable de sidération politique autour d’un délinquant mort accidentellement au cours de son arrestation.
        Vous avez les responsables, vous avez la ou les communautés.
        Une de celles pour laquelle des lois dites par antiphrase « antiracistes » ont essayé de pénaliser la parole critique.

    • Fred dit :

      @ Robert
      La communauté de l’Opus Dei bien sûr, Robert.
      T’es un « sacré » enragé, en plus d’être un idiot fascisant.

  8. Vivo dit :

    Ben alors Thaurac et Czar, la soirée « Plumes et chatouilles » a mal tournée ou quoi? 🙂

    • Czar dit :

      le zhinois du coin nous avait une commande exprès de ravioli vapeur , toute boucherie était fermée et depuis qu’hidalgo a déclaré les rats de Paris ‘citoyens d’honneur’, il avait plus la matière première….

    • Thaurac dit :

      Je t’ai bien apprécié avec ton boa et ta plume dans le c*l 😉

  9. Jm dit :

    « on constate de plus en plus en particulier dans certaines communautés, une conception de l’honneur assez particulière ainsi qu’un problème à accepter les règles »
    Parlez en aux cadres de la Base aérienne de Istres, ou aux cadre du Charles….
    Des cadres qui sont de permanence sur base ont ordre d’être porteur d’une arme de poing en permanence, afin de pallier à toutes situations dégradées…..internes !!! On rêve

    • Service général dit :

      Vous, visiblement, vous ne faites pas partie de l’institution et vous racontez n’importe quoi en faisant celui qui sait. Quand on est de permanence, on porte forcément et systématiquement un PA en permanence, c’est dans les consignes de toutes les emprises militaires depuis la nuit des temps… A vous lire, effectivement, on rêve !

      • Royal Marine dit :

        J’ai été officier de garde ou de suppléance pendant des lustres… Sans jamais porter une arme! Même en Opex…
        Il faut dire que dans la Marine, même lorsqu’on est en guerre, on ne porte pas la tenue de combat au CPCO…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Des cadres qui sont de permanence sur base ont ordre d’être porteur d’une arme de poing en permanence, afin de pallier à toutes situations dégradées…..internes !!! On rêve » Le service de « semaine base » est armé! C’est nouveau?

  10. Buburoi dit :

    Encore des mises en examen. Il faut une purge au CPES. Comme disait le général Imbot après le rainbow warrior, il faut couper les branches pourries.

  11. werf dit :

    Cette affaire est très bizarre à tous points de vue car, plus on en sait, moins on est convaincu. La DGSE ne doit plus utiliser de militaires du rang ou des civils pour garder ses enceintes. Nous avons 100000 gendarmes en France. Ils peuvent faire le job. Quant au service action, il doit être dissous et remplacer, si c’est vraiment nécessaire et ponctuellement, par des commandos d’élite qui ne manquent pas en France. On ne reste pas à « vie militaire » dans un service action … Quant au mode de sélection, la moindre des choses est d’établir un profil des individus avec tout leur passé militaire et civil ainsi que leurs relations familiales et les milieux radicaux ou le banditisme.

    • Robert dit :

      Werf,
      Sauf que vos projets ambitieux reposent sur une erreur, les soldats impliqués n’ont rien à voir avec le service action.
      C’est ballot, hein?

    • Castel dit :

      Il n’est même pas certain qu’il s’agisse d’individus ayant des relations avec les milieux radicaux ou le banditisme, si ça se trouve, c’est beaucoup plus trivial que ça :
      Il s’agit peut-être tout simplement d’un gradé en instance de divorce avec sa femme, et qui est confronté à un problème de pension alimentaire ou de garde des enfants !!
      Il aura pensé qu’il pouvait compter sur certains de ses hommes pour se débarrasser de son épouse encombrante, mais l’un d’entre eux à peut-être décidé de « manger le morceau », pour éviter que le crime ne soit commis…
      Ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, mais elle expliquerait les moyens considérables mis en œuvre pour trucider une malheureuse bonne femme …..
      En tout cas, cela ne ressemble pas à la préparation d’un crime crapuleux !!

  12. Belzébuth dit :

    Bon, le recrutement est en crise, on le sait, vivement le SNU:
    https://www.lopinion.fr/edition/politique/snu-est-il-porte-disparu-221647
    Sachant que la JDC reprend en septembre prochain et que c’est 30% de l’origine des recrutements:
    https://youtu.be/p93JDt6e0FY

  13. Plusdepognon dit :

    Sur le renseignement, outre Alain Juillet, il y a aussi Eric Dénécé qui est intéressant à écouter :
    https://youtu.be/mx5QlspmmE8

    Et Maxime Renahy :
    https://youtu.be/mx5QlspmmE8

    • E.Dénécé est intéressant, sauf quand il fait passer les zadistes pour des sortes de terroristes anarcho-autonome. Là je suis tombé sur le cul! Vu que je suis un peu au courant des rapports de force à l’international, et connait aussi les hippies des champs, l’on nage dans le ridicule et le déni le plus total!

    • Plusdepognon dit :

      Maxime Renahy:
      https://youtu.be/-NN89JhzOvk

  14. Seb dit :

    Les commandos sont des troupes de choc, rien a voir avec le s.a de la dgse

    • de passage à Perpignan dit :

      Et le 11e régiment parachutiste de choc dit 11e choc, ancêtre du centre parachutiste d’instruction spécialisé (CPIS), l’une des trois composantes du service action de la DGSE, ça vous dit quelque chose, monsieur le spécialiste ?

      • PK dit :

        Il a été un peu dissous quand même 😉

        • Robert dit :

          Il a été réparti sous d’autres appellations entre le CPIS de Perpignan, le CPIS de Saran et le CPEOM de Quelern, mais il n’a pas disparu et ça reste toujours le service action de la DGSE.

      • MAS 36 dit :

        11° Choc , unité dissoute depuis 1993 !

        • Robert dit :

          Remodelée entre les trois centres spécialisés dont je parle plus haut. A l’époque du 11, ils formaient le régiment dans ses composantes, je connais un ancien qui y a pratiqué, même si les adresses ont aussi changées.

  15. Tertia Optio dit :

    Lorsque je lis les différents commentaires sur ce sujet… les uns plus pathétiques et débiles que les autres je me dis que le modérateur devrait tout simplement les bloquer….Complètement à la ramasse mes pauvres garçons…Bref, passons à autre chose…

  16. Paul Bismuth dit :

    La DGSE va avoir d’autres chats à fouetter que ces crétins:
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/vers-retour-cos-a-tripoli-221743