!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Pêche illégale : La marine équatorienne surveille une importante flottille chinoise près des Galapagos

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. v_atekor dit :

    @Luarent lagneau Oui, et la surveillance sera compliquée car la semaine dernière une frégate chinoise était aux amarres à Guayaquil… Ce n’est pas gagné pour eux. Je pense que comme d’hab, à la fin ils feront appel à un arbitre international, probablement USA, mais ce sera un peu compliqué donc possiblement avec en Europe.

  2. v_atekor dit :

    @Laurent : au temps pour moi : c’était la remise d’un navire à la marine équatorienne.
    .
    Le journaliste relève quand même la coïncidence de la livraison avec la flottille chinoise de pêche :
    https://www.eluniverso.com/noticias/2020/07/27/nota/7921212/hualcopo-fu-yu-leng-999-flota-china-mar-ecuador

  3. Galtier dit :

    Les eaux françaises sont malheureusement guère mieux protégées : on voit bien que face à de telles armadas de pilleurs la surveillance doit être constante et la réaction immédiate . Ce n’est pas avec quelques patrouilleurs et une frégate de surveillance que l on surveille la Polynesie, les taaf, clipperton, les îles éparses, ……

  4. Themistocles dit :

    En Polynésie, si on reliait d’un trait de crayon les chalutiers chinois, on tracerait les contours de la ZEE…

    • Vivo dit :

      C’est toute l’absurdité des ZEE. les pays occidentaux les ont crées dans un but géostratégique (hydrocarbures, minerai, etc) et non économique (pêche, tourisme), c’est pour cela que cela ne marche pas.

      • Themistocles dit :

        Perdu, convention de Montego Bay. Nations Unies basée, outre la liberté de navigation et de la souveraineté, sur la préservation de l’accès aux ressources économiques, incluant les halieutiques… Mais bien essayé. Pour critiquer le vil homme blanc colonialiste, contacter les associations racialisees..

        • Vivo dit :

          Bon, on se comprend, y a rien de raciste dans ce que j’ai écris, je soulève seulement cette question, qui pouvait aller a l’encontre de ce que voulaient les USA a l’epoque (faut pas être naïf, hein)?

          Donc sous couvert de prétexte économique, c’est bien dans un but géostratégique cette Zede Euh Euh.

          • Themistocles dit :

            Les USA ne sont pas signataires de la convention de Montego Bay. Ils l’admettent toutefois comme base de droit international de la mer, mais non contraignant.

    • Palu dit :

      Quelle plaie…

      • Vivo dit :

        Bof, comparer a la France-Afrique, c’est rien du tout çà, c’est alimentaire. 🙂

  5. PK dit :

    Et la France ? Ça m’étonnerait qu’on ne soit pas pillé vue notre ZEE… Mais peut-être a-t-on aussi quelques difficultés à surveiller notre ZEE… Enfin, c’est vrai que chez nous, le monde entier tremble parce que, derrière un zodiac, il y a l’étendard de la Royale qui pourrait apparaître si on l’appelle. Ça explique peut-être cela…

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « Et la France ? Ça m’étonnerait qu’on ne soit pas pillé » Je vous invite à voir comment les ventes d’assurance privée de Blackrock se développent avec la réforme actuelle des retraites de M. Macron … et je serais très surpris si ces bénéfices étaient imposés en France, @PK.
      Pour atteindre ces chiffres, les Chinois serait forcé de construire quelques milliers de chalutiers supplémentaires…

  6. Adrien-BZH dit :

    Bientôt la situation de la France à force de repousser le renouvellement du programme Batsimar et de le réaliser au rabais… Alors que cela servirait et profiterait quasiment à 100% le tissus économique national tout en protégeant efficacement nos différents intérêts nationaux autour du monde (Polynésies, Cliperton, Nouvelle-Calédonie, la Réunion, Mayotte, Guyane, les Antilles, Saint-Pierre-et-Miquelon, et j’en passe…)
    On observe ce qui se passe en Mer de Chine , en Afrique et en Équateur sans ce rendre compte que ce ne sont que les prémices de ce qui pourrait certainement nous tomber sur le nez!

  7. Meiji dit :

    L’équateur ne peut pas faire grand chose, il faudrait une intervention de l’UNASUR pour surveiller ces pêches illégales Chinoises, surtout que la plupart des états Sud Américains sont concernés.

  8. Czar dit :

    « le Goubelnement Zhinois sous la vélule du Glolieux Lidl Winnie ne dolèlela aucune inculsion de faudeurs de tloubles en mel de Zhine olientale et pléselvela le blincible « ôn bays deux sysdèmes’ avec la felme décizion de léunil la Mèle babdrie avec za bronvince rebelle d’Equadeur » a déclaré à Chine Nouvelle le porte-parole de la diplomatie zhinoise, depuis une barque flottant au dessus du ci-devant barrage des trois Gorges

    • Vivo dit :

      Haha, eh oui, il ne te reste que l’idiotie comme argument pour protester avec véhémence et fermeté contre ce qui te déplait, ton disque touche a sa fin. 🙂

    • Olivier 15 dit :

      Czar, excellent comme d’hab. Faites gaffe… vous allez prendre une volée de raviolis vapeur, faits avec amour dans les combles du 13éme arrondissement, avec vos déclarations. Lao-tseu l’a dit: pour découvrir la vérité, il faut vous couper la tête. 😉

  9. Plusdepognon dit :

    Nourrir 1,5 milliard de personnes est un défi, piller les ressources halieutiques sans atteindre le point de la détruction permanente et irrémédiable en est un autre…

    Tous les coups ne sont pas permis et nous sommes très concernés :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/plus-que-d-un-second-porte-avions-la-marine-a-besoin-de-plus-de-fregates-de-premier-rang-851627.html

    • blavan dit :

      Tous les désordres du 21éme siècle , ont un dénominateur commun, l’absence de maîtrise de la démographie mondiale. On s’agite au Mali et le proche voisin, le Nigéria sera plus peuplé en 2050 que toute l’UE. L’Amérique avec sa géographie sera assez protégée, même si progressivement un transfert de population va finir par modifier les équilibres politiques. L’UE, par contre a de gros soucis en perspective avec son absence de politique commune vis à vis du laxisme migratoire.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Comme je vois, les eugénistes croient avoir de plus en plus le vent en arrière dans ce nouvel ordre mondial covidien. Je jette un regard inquiet vers Auschwitz et me demande QUI ce sera cette fois qui déterminera quelle vie est précieuse et laquelle ne l’est pas. Une COVidiotie devient virale….

  10. Gandalf dit :

    Je constate que la lune de miel avec la Chine est termine pour beaucoup de pays. Non seulement ils sont les 1er pollueurs de la planete, ne respecte pas les accords avec Honk Kong, font de la concurrence deloyale, ils veulent s’octroyer les ZE d’autres pays bien au dela de la « mer de Chine ».
    Il est grand temps de revoir nos relations et d’arreter d’etre dependant du « made in china ».

    • Vivo dit :

      Vous pouvez remplacer la Chine avec les USA, çà marche aussi et depuis longtemps. 🙂

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Je suis à 100% de votre côté dans cette affaire. L’impérialisme dominant est un jeu qui n’est pas joué par une seule Nation en 2020.
        Mais je pense qu’il est important de souligner que le comportement de l’un ne justifie pas le comportement de l’autre.

  11. Desty dit :

    Pour le coup c’est du vrai pillage en règle. Et évidemment ce sont les petits pays faibles qui sont touchés les premiers.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Pour le coup c’est du vrai pillage en règle ]

      Lisez l’article – qui comprend une coquille – avant de commenter ! Il est écrit que les méchants navires Pékinois ne rentrent pas dans la ZEE .
      Cit : [ « La flotte de pêche internationale – Chinoise ? – est hors de la zone économique exclusive ]

  12. breer dit :

    Les humains sont les pires prédateurs de cette planète, et les chinois parmi les principaux. Tout ce qui vit ou presque, ils le consomment, et le problème de notre humanité absurde, c’est sa propension à s’accroitre démographiquement jusqu’à tout dévaster. La science, les croyances, habitudes et traditions, et les religions diverses dévoyées, ont conditionné les humains à se croire autorisé à dominer et dévaster l’ensemble de la nature, pour le seul objectif de se démultiplier jusqu’à la folie suicidaire. Les observations d’aujourd’hui sur les conséquences de toute l’activité humaine, depuis 160 ans nous le démontrent chaque jour un peu plus.
    Il n’y a pas besoin d’avoir fait des études universitaires pour comprendre que l’expansion démographique alliée à la surconsommation quotidienne et l’avidité matérialiste sont des pièges qui se refermeront sur nous tous. Le crédo orgueilleux de penser que la technologie perpétuelle sera la solution est un leurre gigantesque, les mentalités actuelles mondiales restent majoritairement dominées par une conscience archaîque et limitée, par l’arrivisme belliqueux, la recherche de satisfaction cupide et égoîste, le désir de domination politique, et de possession sans fin.
    Au regards des civilisations qui se sont succédées, je ne suis pas loin de croire que nous sommes arrivé à la période ou l’humanité est arrivée à une phase de déclin sans précédents, qui ne pourra pas échapper à un chaos mondialisé, en raison de cette multitude de causes qui s’additionnent dangereusement chaque jour un peu plus.

  13. radionucleide dit :

    rien d’étonnant, les scientifiques ont découvert des bancs de pangolins à faible profondeur

  14. Thaurac dit :

    « Ces dernières années, la marine argentine a été contrainte à effectuer des tirs de semonce pour éloigner les navires chinois. Et, en 2016, l’un d’eux a même été coulé au large de la péninsule de Valdès. »
    Là ça bricole pas…

  15. Ghostrider dit :

    @ pdp .. en effet nourrir 1, 394 Milliards de chinois est sans doute difficile mais qu’en est il de l’inde qui frôle les même chiffres ? quels sont ses pratiques en matière de pèches ou de captation et d’extraction de matières premières ?

    l’ONU prévoit un pic démographique mondial à 10,9 milliards en 2100, une autre étude prévit une baisse démographiques à partir de 2064 avec 9,7 Miards pour 8,8 miards en 2100 .. qui croire ? . dans tous les cela vas être chaud chaud côté ressource et environnement.

    https://www.capital.fr/economie-politique/la-population-mondiale-va-t-elle-decliner-1375344

  16. Max dit :

    Xi Jinping va envoyer une ou deux frégates en escorte de cette flotte de chalutiers.
    Un peu comme Erdogan avec ses cargos à destination de la Libye.

  17. basstemp dit :

    Soyez certains que nous seront les prochains de la liste avec nos eaux territoriales pacifiques de polynésie :

    Et c’est déja le cas d’une certaine manière avec des locaux très fortement tentés par la pèche aux requins (juste pour les ailerons) avec une possibilité de se les faire acheter a + de 60e la paire sur d’obscurs marchés asiatiques ! Le gouvernement polynésiens a bien tenté de réagir mais la situation reste tendue sur de nombreux atolls des Tuamotus ou il est peu aisé d’y faire appliquer sévèrement la loi en permanence et ou il existe aussi d’ailleurs des tensions violentes avec les clubs de plongée qui eux pronent la défense des requins car c’est l’un de leur + gros gagne pain d’attractivité, mais vue comme une activité de « blancs » toujours tenue par des blancs et c’est la que ça se complique, sur un certain atoll la situation a même dégénéré avec des agressions très violentes envers les clubs de plongée locaux qui ont été contraint de fuir a Rangiroa l’atoll le + habité pour y redémarrer de nouvelles activités tellement la situation était devenue intenable avec des locaux très remonté contre une activité dont ils ne voient pas leur bénéfice direct (qui pourtant existe bien, vu que le tourisme fait consommer du poisson local a meilleure valeur ajoutée pour eux)

    je vous laisse imaginer a quel point cette zone est cuite pour l’avenir quand les chinois viendront avec possibilité de corrompre les locaux, piller les eaux polynésiennes …

    La Polynésie a pourtant déja connu l’éxemple de l’ile de Tahiti qui a vu toute sa ressource halieutique cotière disparaitre avec le boom démographique des années 60-70 sur l’ile bien qu’aujourd’hui très protégée mais le retour des poissons est lent … Et la demande qui s’est bien entendu déportée sur le potentiel halieutique des Tuamotus

    Autre cas de figure mais qui a eu une issu très positif a contrario, le cas de la pêche a la tortue qui aujourd’hui est strictement interdite, ou on a vu de nombreux polynésiens prendre conscience de leur disparition et décider donc de ne plus en manger pour qu’elles ne soient plus localement chassées, au point que le sujet deviendra une véritable cause nationale polynésienne et d’identité, déclenchant une grande mode sur les tatouages polynésiens en lien avec la promesse personnelle de ne plus manger de tortues (les gens se font un tatouage pour marquer une décision noble de ne plus manger de tortue qui était un met traditionnel auparavant très commun)

    Mais pour le cas des requins c’est beaucoup + compliqué, les locaux ont accepté de ne plus chasser la tortue et ne sont manifestement pas pret pour l’arret du requin ! Quand les chinois expulsés d’autres eaux, viendront dans les eaux polynésiennes se sera l’orgie je le crains

  18. Franz dit :

    Est-ce qu’un satellite en position géostationnaire n’aurait pas la possibilité d’identifier les navires franchissant les limites de la ZEE, pour éviter d’avoir un patrouilleur sur zone(s) en permanence ?
    L’informatique et l’imagerie doivent permettre ce genre de choses, et même de discriminer le tonnage à partirduqel on considère un bateau comme inamical…
    Qui connaît un peu le sujet et pourrait m’informer un peu sur ce genre de possibilités ?

    • v_atekor dit :

      Tu crois vraiment que l’Equateur a les moyens de se payer un satellite géostat pour des poissons ?

    • HMX dit :

      Une surveillance satellite serait en effet possible et souhaitable (d’ailleurs plutôt avec une flotte de satellite en orbite basse), au moins pour donner l’alerte et documenter les atteintes à notre ZEE. Bien sûr, ces satellites ne serviraient pas qu’à détecter des bateaux de pêche… A défaut de satellites, des moyens de patrouille maritime (avions et/ou drones) sont aussi indispensables. Mais sans moyen d’action crédible à proximité, l’alerte seule ne sert pas à grand chose, le but étant de prendre sur le fait le bateau en action de pêche dans les eaux de la ZEE.
      Il faut donc des patrouilleurs en nombre suffisant, si possible équipés avec des drones pour ratisser une zone d’action plus vaste. Et nous sommes évidemment loin du compte, étant donné la maigre poignée de Patrouilleurs d’Outre Mer (POM) que nous avons commandé. Mais il faudrait surtout savoir faire preuve de fermeté, avec de fortes amendes et la confiscation du bateau lorsque on arraisonne des contrevenants, histoire de faire passer le message. Pour contrer la pêche illégale (en Guyane par exemple), des moyens de relevage des filets dérivants sont aussi un moyen efficace de taper au portefeuille les braconniers.
      A noter qu’il est aussi envisageable, même si pas très glorieux, d’utiliser des navires saisis ou confisqués et de les reconvertir a minima pour faire la police des pêches à moindre coût. Dans le même esprit « low cost », un partenariat avec les navires et les pêcheurs locaux pour qu’ils signalent toute incursion est aussi envisageable…

  19. Daniel BESSON dit :

    Message de service avant les vacances :
    Je recherche le livre  » La flotte de Callao  »
    Auteur inconnu
    Période de publication : 1930-1940
    Couverture : De type  » impressionniste  » , hydravion biplan avec en arrière plan un navire de guerre
    Le tout cité de mémoire , plus de deux ans .

  20. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    @Franz: J’ai du mal à imaginer comment les satellites et les applications informatiques sont censés arrêter les pêcheurs. Dans un monde réel, si je peux me permettre l’expression.

    • Franz dit :

      Relisez-moi : je parlais de détection, pour réserver les moyens disponibles à des missions d’intervention et non les épuiser à de la surveillance dans une zone de toute façons trop vaste.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Je comprends votre approche, mais je doute fort que ce pays puisse se permettre de tels moyens. Ensuite, il y a le problème du personnel qualifié – dans une Amérique du Sud où vous n’allez dans les forces armées uniquement si vous ne trouvez pas d’emploi ailleurs.