Boeing, Saab et Lockheed-Martin ont remis leurs offres pour le marché des futurs avions de combat canadiens

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

107 contributions

  1. ULYSSE dit :

    Bien curieux de connaître l aboutissement de cet appel d offres tant aucun des candidats ne présente d offre adaptée aux besoins du Canada. Le F35 n’est pas un intercepteur, le Gripen’ est un monoreacteur avec de courtes pattes et le F 18 un appareil d’ancienne génération. Je ne comprends pas que Boeing ne présente pas de Super F15 façon japonais, qui ne serait de toutes façons qu’ un pis allé. En résumé le Canada l’aura dans l’os quel que soit son choix.

    • Cricetus dit :

      Sauf erreur de ma part le besoin des canadiens n’est pas celui d’un intercepteur mais d’un appareil multi rôle.

      • ULYSSE dit :

        @cricetus. Très jute mais un appapreil multi-rôle doit être capable de mener également des missions d’interception. C’est en l’espèce la priorité canadienne, face à l’ours russe. Or le F35 est avant tout un appareil de pénétration, doté de performances médiocres en matière d’interception .

        • Cricetus dit :

          Médiocre?
          Sans réservoir supplémentaire et missiles en soute le F35 monte a mach 1.6 (le Rafale avec des reversoirs supplémentaires pour avoir la même autonomie ne fera pas mieux et le F18 je n’ose imaginer).
          Il dispose également d’un des radars air-air embarqué les plus puissant du marché.

          • philbeau dit :

            Il vous manque des informations: le F35 ne peut pas se maintenir en supersonique . Gênant , non ?
            https://www.popularmechanics.com/military/aviation/a32701605/f-35-supersonic-flight-speed-limit/

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Oui, médiocre, c’est ce que l’on peut dire d’un appareil qui n’est toujours pas opérationnel (pas avant 2026 et le Block 4…), qui a son canon qui ne tire pas droit, qui a son système de diagnostic qui ne marche pas du tout, qui connait des « bugs » informatiques à répétition conduisant à l’annulation des missions, qui a son radar (« le plus puissant du marché »…) qui bloque, qui ne peut tenir la super-croisière que quelques secondes, qui est vulnérable à la foudre, etc……………………….
            Et attention ! Médiocre, c’est le qualificatif utilisé par des organisme officiels US en charge de la gestion du programme F-35 !… 🙂

          • Cricetus dit :

            @Philbeau
            Vous avez lu l’article ou seulement ne titre?
            extrais: « The version of the F-35 used by the U.S. Air Force, the F-35A, can fly without restriction on speed. »
            Le F-35A peut voler sans restriction. Le problème ne concerne que le modèle B et C.

          • Royal Marine dit :

            Cessez de croire aux chiffres étalés à longueur de plaquette commerciale par LM… Quand ses principaux clients (captifs: USAF, Navy et Marine Corps) s’en plaignent, et commandent des avions de la génération 4, à peine modernisés, et que ceux qui ont été livrés à l’étranger, ne parlent plus de « cette merveilleuse machine », mais serrent les dents… C’est qu’il y a un problème!
            Dans l’affaire, seuls les Turques se frottent les mains… Devinez pourquoi?

          • sirthie dit :

            Rayon d’action F-35 :
            .
            – F−35A : 1.080 km
            – F−35B : 869 km
            – F−35C : 1.138 km
            .
            Vitesse maximale : 1 700 km/h (Mach 1,6+)
            .
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II
            .
            .
            Rayon d’action et vitesses Rafale :
            .
            – Pénétration (3 t de bombes + 4 MICA) : 1.056 km
            – Configuration air-air (6 MICA) : 1.759 km
            .
            Supercroisière à haute altitude : Mach 1,413, soit 1 487 km/h
            Vitesse maximale : 1.912 km/h (Mach 1,8 en altitude)

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale
            .
            .
            Je suppose que les rayons d’action des F-35 sont donnés sans armements, mais ça reste à confirmer.
            .
            .
            Quant au Rafale, il a au moins des réservoirs CFT, ce dont, à ma connaissance, le F-35 ne dispose pas.
            .
            .
            Pour ce qui est de la vitesse du F-35 :
            .
            « The F-35C can fly at a top speed of Mach 1.3 for 50 cumulative seconds, while the F-35B is limited to 40 seconds at Mach 1.3. The version of the F-35 used by the U.S. Air Force, the F-35A, can fly without restriction on speed. »

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            « appareil qui n’est toujours pas opérationnel (pas avant 2026 et le Block 4…), qui a son canon qui ne tire pas droit, qui a son système de diagnostic qui ne marche pas du tout, qui connait des « bugs » informatiques à répétition conduisant à l’annulation des missions, qui a son radar (« le plus puissant du marché »…) qui bloque, qui ne peut tenir la super-croisière que quelques secondes, qui est vulnérable à la foudre, etc………………………. »

            Comparons ce qui est comparable:
            Taux de disponibilité de la flotte du F35A: 65%
            Source: https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/avions-de-chasse-lenvol-du-f-35-1159720
            Et même 75% d’après l’USAF:
            Source: https://www.airforcemag.com/f-35-mission-capable-rates-up-for-all-variants-lord-tells-hasc/
            Taux du disponibilité du Rafale: 53% (https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/l-entretien-chaque-rafale-coute-plus-4-millions-an-191625)

    • Royal Marine dit :

      « le F 18 un appareil d’ancienne génération »
      Non! Le F 18 Super Hornet » est un appareil multirôle, même si pas omnirôle, comme le Rafale, éprouvé, et qui date d’un peu plus de dix ans dans l’US Navy en tant qu’avion opérationnel.
      S’il n’a pris du retard par rapport au Rafale et au nouveau F 15 EX, il n’est pourtant pas, d’une ancienne génération, et devrait être commandé par l’Allemagne…
      Il paraît pertinent pour les Canadiens, car venant remplacer l’ancien F 18 Hornet, dans la même philosophie.
      Il a remplacé le F 14 Tomcat et le Hornet à bord des P.A. US.

  2. PK dit :

    Vu que le Canada ne craint pas grand-chose en raison de sa proximité et de son asservissement aux États-Unis, il pourrait très bien commander des Mustang P-51, ça suffirait amplement…

    Vive le Québec Libre… Ah non, ça, c’était quand ils ne voulaient pas être asservis 😉

    • Thaurac dit :

      Asservissement, asservis en deux phrase, devenez d’où je suis?

    • Cricetus dit :

      Le Canada craint là Russie au nord (le pays qui envahie ses voisins et qui prétend que l’océan Arctique lui appartient..
      Et certainement que le P-51 ne suffira pas.
      Par contre la Russie crains le F-35…

      • PeterR dit :

        Surement pas en tant qu’intercepteur. Je ne vois pas le F35 pénétrer très loin sur le territoire Russe. Autrement dit pour les canadiens le F35 ne sert pas à grand chose. Le F15 leur serait surement plus utile

        • Cricetus dit :

          Un intercepteur pur est en principe « cours sur patte ». Il ne sert pas a pénétrer sur le territoire ennemie. Pour ça il faut plutôt un avion de supériorité aérienne.

          • PeterR dit :

            Votre mauvaise foi est désespérante :
            – le F35 est peut-être un bon bombardier / attaque au sol mais en aucun cas un avion de supériorité aérienne. Et si vous essayiez de comprendre ce que je dis les canadiens ont surtout pour objectif de défendre leur territoire. Je ne les imagine pas aller opérer des frappes en territoire russe

            https://fr.wikipedia.org/wiki/McDonnell_Douglas_F-15_Eagle
            >> Le McDonnell Douglas F-15 Eagle est un avion de chasse tout temps dit de supériorité aérienne.

            Donc le F15 pour eux est surement nettement plus adapté.
            Le F15 surclasse le F35 dans quasi tous les domaines pour de l’interception :
            – vitesse pure
            – vitesse ascensionnelle
            – plafond
            – capacité d’emport
            – etc, etc …

          • Cricetus dit :

            @PeterR
            Les canadiens veulent un appareil multirôle, pas un avion de supériorité aérienne, ni un intercepteur…
            Par contre ils veulent qu’il puisse effectuer des missions d’interceptions et de police du ciel.

      • PK dit :

        « Par contre la Russie crains le F-35… »

        Source ? Pour le moment, je pense que ça les fait pignoler plus qu’autre chose… Comme toujours les gens sensés.

        • Cricetus dit :

          C’est vrais que maintenant qu’ils ont l’habitude de se faire démolir leur systèmes antiaériens guerre après guerre (Vietnam, Kippour, Liban, Irak, Serbie, Syrie…) ils ont sans doute pris le parti d’en rire…

          • Royal Marine dit :

            Combien d’avions US, israéliens, bataves, canadiens, etc., … Tous de fabrication américaine, au tapis dans ces différentes guerres, par les Sam russes? Je ne pense pas que les pilotes en rigolent beaucoup…
            Mais vous, avec vos œillères, si?

  3. Plusdepognon dit :

    Je dis que ce sera Boeing, malgré le coup qu’ils ont fait à Bombardier, le F-35 est trop mauvais.

    Si SAAB gagne, ce qui est improbable, ce serait un succès incroyable pour cette entreprise :
    https://www.areion24.news/2019/11/29/gripen-e-f-le-dernier-appareil-suedois%E2%80%89/

  4. AirTatoo dit :

    Après le F-104, le F-35. Ni chasseur, ni réellement un appareil d’attaque au sol, le F-35 est vraiment un avion à part… Une rupture entre le monde des générations 4 et 5. Hors de prix a l’achat, maintenance très complexe, performance de vol pas terrible, il apporte le concepts commercial de Stealth, de la digitalisation du champ de bataille… pour le moment car les radars arrivent, comme le NEBO SVU, le P-18, le Ground Fire 300, le SMART-L.
    Bon courage pour le Canada et pour toutes les autres forces Aériennes qui font confiance a LM et au États-Unis d’Amériques pour cet achat étrange;
    – État-Unis d’Amérique qui ce garde bien son F-22 qui a mon sens est une vraie réussite;
    – qui redéveloppe sont F-15 et va très probablement faire une évolution des F-16V, faute de perspectives pour ce fabuleux F-35 au sein de leur armée.
    – F-35 qui n’aura pas une durée de vie opérationnelle très grande je pense vu les évolutions de la détection aérienne et les avancées de l’infrarouge et du laser pour les autodirecteurs de missile.

    Bref, wait&see, c’est intéressant de suivre le sitcom F-35 et de vois dans 10 ans ou en sera, et comment feront les pays qui le possèdent pour s’en sortir.

    • EBM dit :

      @ Air Tatoo je suis entièrement d’accord. Un seul bémol pour l’avenir: le prix unitaire hors entretien du F 35 va passer sous les 80 millions pièce en raison de l’effet de série et des cadences de production correctes.

      • PeterR dit :

        Et sa durée de vie prévue ) l’origine pour 8000h et qui ne tiendrait que 2100h :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II
        « point le plus préoccupant selon le département de la défense, la longévité de 2100 heures de vol, au lieu des 8000 heures prévues, des F-35B destinés aux porte-aéronefs de l’US Marine Corps et qui doivent à terme équiper le porte-avions Queen Elizabeth de la Royal Navy. Les premiers F-35B pourraient atteindre leur limite de durée de vol dès 2026 »
        => il va revenir à 8000h ?
        Parce que si j’ose une comparaison osée quand j’achète une voiture censée tenir 200.000km si elle en tient que 50.000 il me semble que je vais devoir en acheter 4 au lieu d’une => même à 80 million ça reste très cher.

        • Cricetus dit :

          Si il vous plais: lisez l’article: on ne parle pas ici du F-35B mais du F-35A!
          Où alors votre seul objectif est de poster des commentaires dénigrant l’avion de LM même si c’est sans queue ni tête.

          • PeterR dit :

            Et un MCO * 2 vs le Rafale ça fini aussi par faire
            https://www.aerospatium.info/pentagone-obtient-rabais-sur-f-35a/

          • PeterR dit :

            Et aussi le revêtement qui ne tient pas à haute vitesse. Je vous vend une bagnole qui est censée tenir le 130 mais surtout ne dépassez pas le 90. Avec un peu de vaseline ça devrait passer

          • Royal Marine dit :

            Pour le revêtement, il ne tient pas non plus à la neige, la glace, la pluie, la grêle, la chaleur, l’humidité, …
            Dommage pour les Canadiens!

          • Cricetus dit :

            @PeterR
            « Et aussi le revêtement qui ne tient pas à haute vitesse »
            Recement sur le F35A?
            Vous avez une source?

          • PeterR dit :

            @ Cricetus :
            ici même il y a moins d’1 an (par exemple) :
            http://www.opex360.com/2019/06/14/lavion-f-35-presente-encore-de-graves-lacunes-susceptibles-daffecter-ses-performances-operationnelles/

            Je vous retourne la question : avez-vous des sources récentes comme quoi le pb est résolu ??
            Et quand on parle des coûts : quel sera le coût d’un éventuel rétrofit ?
            Sur ma bagnole quand le constructeur est défaillant les réparations sont à sa charge. Gageons qu’il n’en sera pas de même pour le F35.

            Un peu de lecture (le « il » est pour le F35) :
            https://www.monde-diplomatique.fr/2019/07/LEYMARIE/60026
            >> Il est considéré comme un aspirateur à budgets de défense en raison des conditions imposées aux acheteurs : système fermé, obligation de confidentialité, logiciels reliés à son constructeur (Lockheed Martin) et coût exorbitant. « La clause de solidarité de l’OTAN est l’article 5, pas l’article F-35 », a même lancé devant l’Atlantic Council la ministre des armées française, Mme Florence Parly, lors d’un passage à Washington, le 18 mars 2019.

          • Alpha dit :

            « Où alors votre seul objectif est de poster des commentaires dénigrant l’avion de LM même si c’est sans queue ni tête. »
            Boaaaah ! Il y en a bien qui encensent l’avion de LM en dépit de réalités peu flatteuses et en deçà de toute objectivité … 😉

          • Cricetus dit :

            @PeterR
            Vous lisez l’article que vous citez ou seulement le titre?
            « S’agissant plus particulièrement des F-35B et F-35C, un vol à une vitesse supérieure à Mach 1,2 peut « provoquer des dommages structurels et des cloques sur leur revêtement furtif ». »
            Donc l’article que vous citez confirme que ces restrictions de vitesse ne touche pas le F-35A et qu’il vol bien jusqu’à mach 1.6
            Personne ne parle du F35A

      • Alpha dit :

        @EBM
        « …le prix unitaire hors entretien du F 35 va passer sous les 80 millions pièce en raison de l’effet de série et des cadences de production correctes. »
        Complément : Et des menaces de Trump à L.M., qui trouvait l’avion beaucoup trop cher…

      • Wagdoox dit :

        C’est juste faux car les f35 vendu aujourd’hui devront repasser en usinage a l’image des rafale f1. C’est un cout caché. D*ailleurs dl’australie vient de s’en plaindre.

        • Cricetus dit :

          Non, vous parlez des F-35 construit aujourd’hui. Les livraisons canadiennes, si elle ont lieu, auront lieu dans des années… En principe l’itération du F-35 de série aura alors changé.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Après le F-104, le F-35. Ni chasseur, ni réellement un appareil d’attaque au sol,  » Pas tout à fait. Le F 104 Starfighter a été conçu au départ comme un pur intercepteur selon les principes en vigueur dans les années 50. Décoller et grimper le plus vite possible dans une trajectoire dite de « collision » avec l’hostile , tirer ses missiles et ………………… redescendre se poser, le tout sous guidage du contrôle au sol. Les emmerdes ont commencé quand L.M. en a fait un chasseur bombardier qui fut proposé ensuite à l’exportation ( dont les pays de l’O.T.A.N.).

    • Cricetus dit :

      Excusez-moi mais vous ressortez toujours les même poncifs sur le F-35:
      « Hors de prix à l’achat »: Sous les 80 millions de dollars, moins que le Rafale
      « maintenance très complexe »: moins que le F22 qui serait d’après vous « une vraie réussite »
      « performance de vol pas terrible »: rayon d’action sans réservoir externes supérieur a tous ces concurrents, une excellente manœuvrabilité (configuration lisse, un rapport poussée/poids élevé), largement supersonique avec tous ces emports (mach 1,6 là ou d’autre seront limités par leur trainée dues aux charges externes)
      « pour le moment car les radars arrivent »: Non, ils n’arrivent pas !
      -NEBO SVU et P18, basé au sol, bande VHF, ne permettent pas d’obtenir une solution de tirs sur un furtif.
      -Ground Fire 300: basé au sol, radar ASEAN, la priori la bande où il travail ne permet pas d’espérer une remise en cause de la furtivité.
      -SMART-L: ASEAN embarqué sur aéronefs, porté de détection des furtifs: 60 Km… ce qui est peu.
      Donc bon courage à ceux qui affronteront de tel appareils que ce soit en air-air ou en air-sol…
      Et je comprend qu’ils préféreraient voir les canadien rester avec leur vieux F-18…

      • PK dit :

        « Donc bon courage à ceux qui affronteront de tel appareils que ce soit en air-air ou en air-sol… »

        Pour le moment, il suffit d’une P4 pour abattre un F-35, car il brille essentiellement en sol-sol, entre deux hangars.

      • EBM dit :

        @ Cricetus ce que vous dîtes est en grande partie inexacte factuellement sauf sur les radars et c’est aisément vérifiable:

        – Jusqu’ici le prix tournait au dessus des 100 millions et parfois au delà des 110 suivant la présence de rabais. Et sous les 80 millions c’est l’appareil seul uniquement à partir des derniers lots, avec le coût du soutien on repasse devant le prix du Rafale soutien compris.

        – La maintenance est un cauchemar et coûte un bras, tout le monde en convient.

        – Les performances de bases sont effectivement inférieures aux autres avions: le rayon d’action maximum est (approximativement) le suivant: F−35A : 1100 km ; F−35B : 870 km ; F−35C : 1 200 km. Contre 1 750 km pour un Rafale. En configuration lisse la manœuvrabilité est à peine comparable à celle d’un F18.

        – Mach 1,6 c’est la vitesse… maximale!

        – Et on ne parle pas du bug de l’informatique, de l’impossibilité d’utiliser pleinement l’avion sans un serveur connecté au sol, du désignateur interne laser qui ne fonctionne toujours pas, de l’impossibilité d’emporter des Sidewinder en soute, du dilemme entre renoncer à la furtivité pour avoir un emport en arme correcte ou être furtif mais sans beaucoup d’armement…

        Bref même à 75 millions sec sans le soutiens, c’est chère pour un avion qui est exclusivement taillé pour supprimer la DCA pas trop loin de sa base… quand il n’est pas encore en panne.

        Après il y a des bonnes idées dans cette avion mais il faudrait refaire le développement en gardant les bon éléments.

        • Cricetus dit :

          Désolé d’insister:
          -le prix appareil seul du F35 est inferieur a celui du Rafale.
          -la maintenance du F35 est certainement « lourde » mais inferieur a celle du F22 (ma réponse s’adressait a Airtatoo qui le comparait au F22 qui d’après lui était une « vraie réussite »).
          OK. Le F-35 à certainement des frais de maintenance supérieurs a tout autres appareils équivalent non furtifs.
          -Relis moi bien : Je parlais du rayon d’action avion lisse (sans charge externe). Le rayon d’action du Rafale avec 6 MICA et 3 réservoirs est de 1350 Km. Je suppose alors que les 1750 Km c’est avec des réservoirs de convoyages de 2000l. Pas vraiment utilisable en combat. Les 1100km du F-35 c’est lisse. Des réservoirs supplémentaires sont en train d’arriver pour le F35 (en détruisant bien sûr la furtivité).
          Si l’autonomie avion lisse est le critère déterminant le F35 sera supérieur.
          Si l’autonomie avec réservoir supplémentaire est le critère déterminant le F35 sera supérieur.
          -la manœuvrabilité dépend de nombreux facteurs et de nombreuses conditions:
          à basse altitude c’est la limite de facteur de charge qui compte : Rafale et F35 à égalité à 9G
          à haute altitude c’est au départ la charge alaire qui compte : avantage Rafale.
          Mais si les manœuvres se poursuivent c’est la finesse et le rapport poids/poussée : là c’est le F35 qui prendra l’avantage.
          -la vitesse maximum du F35 est de mach 1,6…. Lisse, avec ses missiles et son carburant. Le Rafale avec 2 réservoirs de 1250l et des missiles n’ira pas plus vite. Et avec 3 réservoirs il ne dépassera pas mach 1.5. Avec des réservoirs de 2000l ce sera moins de mach 1.0. Le F35 c’est toujours mach 1.6. avec son carburant, ses bombes et ses missiles.
          -les bugs seront solutionnés. Le Rafale en à eut et en à encore…

          • EBM dit :

            @ Cricetus vous insistez dans la même veine pour ce que je ne traite pas Grominet fait un long post qui répond au reste.

            – Les tout derniers lots de F 35 ont enfin un prix de l’appareil seul inférieur au Rafale alors que ce dernier a des cadences de productions bien inférieures et devrait donc en toute bonne logique industrielle avoir été plus chère dès le début car il n’a presque pas d’effet de série avec 11 appareils par an produits.

            – Oui le Rafale a bien avec un rayon d’action à 1750 km en configuration Air air avec trois bidons et six Mica. Un bidon au combat ça se largue… Et le F 35 c’est un chiffre maximum donc avec bidon en lisse c’est encore pire pour le F 35.

            – Le rapport poids poussé du Rafale en lisse est de 1,55 et avec une capacité de 9G. Pour le F 35 le rapport poids poussé en lisse est à peine supérieur à 1 avec un facteur de charge de 7G. Donc Rafale très avantagé.

            – Mach 1,6 c’est la vitesse maximale atteignable en lisse pour le F 35 donc avec par exemple en air air le carburant et 4 AMRAAM. Mach 1,8 c’est celle du Rafale en configuration air air avec 4 Mica (2 en bout d’aile et 2 sous le ventre) on ne parle pas de bidon.

            – Les bugs s’accumulent car l’informatique n’a pas terminé son développement et il faut un serveur physique au sol! Pour le Rafale on est loin de ce type de tracas.

            Donc bref le F 35 a le même soucis que le F111 en son temps, sa seule qualité c’est la furtivité et les détecteurs infrarouges. Mais pour les utiliser en étant vraiment invisible en air air, donc sans allumer le radar, il faudrait des sidewinders en soute ce qui n’est pas possible.

          • PK dit :

            « -Relis moi bien : Je parlais du rayon d’action avion lisse (sans charge externe). Le rayon d’action du Rafale avec 6 MICA et 3 réservoirs est de 1350 Km. Je suppose alors que les 1750 Km c’est avec des réservoirs de convoyages de 2000l. Pas vraiment utilisable en combat. »

            Parce que vous pensez un instant que les Rafales sont allés taper en Syrie et en Libye en configuration lisse ?

          • Cricetus dit :

            @EBM
            Prix: c’est peut-être injuste mais c’est la vie : le f35 est moins cher que le Rafale… Et pour les canadiens ça compte.
            Rayon d’action: 1750 Km avec des bidons de 2000l pour le Rafale. Donc pas pour des missions de police du ciel (ça m’étonnerait qu’on largue les réservoir externe en temps de paix). Et le supersonique est alors inaccessible… Pas glob pour de l’interception…
            Si on passe aux réservoirs de 1300l qui permettent de monter à mach 1.5 l’autonomie pour la même mission n’est plus que de 1300 Km.
            Le rayon d’action avec missile Air-air en soute c’est 1400 Km pour le F35. Et en lisse en plus donc mach 1,6 atteignable si besoin… Donc pour la police du ciel le F-35 est supérieur sur les deux tableau (vitesse, autonomie) au Rafale.
            Rapport poids poussée : Si le combat commence le Rafale lâchera ses réservoirs externe et se retrouvera en principe au poids maximum de carburant interne. Environ 15000Kg pour une poussée équivalente : Rapport de 1.
            Le F-35 arrivera au combat ayant déjà vidé partiellement ses réservoirs. Pour des réservoirs remplie a 50% le rapport poids/poussée est de 1,07 donc supérieur. Le Rafale n’est pas avantagé.
            Le F-35A à bien un facteur de charge de 9G, comme le Rafale (je pense que vous confondez avec le F-35B et le F-35C qui effectivement sont limités à 7 et 7,5G). Le Rafale n’a pas d’avantage sur ce plan-là non plus.
            En France les bugs sont secret défense (pas la même culture de l’argent publique) donc effectivement notre avion n’a jamais ni de problème ni de défaut…. Par ailleurs ces deux appareils n’ont pas la même maturité ni la même complexité.
            Le radar AESAN du F-35, comme celui des dernières versions du Rafale, est très discret et peut être utilisés sans beaucoup de risque d’être détecté par les RWR.

          • Cricetus dit :

            @PK
            « Parce que vous pensez un instant que les Rafales sont allés taper en Syrie et en Libye en configuration lisse ? »
            Non, mais certainement que certaine missions dans la bulle des défenses anti-aériennes russes et syriennes n’ont pas été réalisé car notre avion n’était pas furtifs…

          • EBM dit :

            @ Cricetus décidément vous donnez le baton pour vous faire battre:

            Prix: c’est peut-être injuste mais c’est la vie : le f35 est moins cher que le Rafale… Et pour les canadiens ça compte. REPONSE: le F 35 va avoir à partir du dernier lot US un prix pour l’appareil seul inférieur, si on ajoute le reste des coûts le F35 repasse devant, pas de bol!

            Rayon d’action: 1750 Km avec des bidons de 2000l pour le Rafale. Donc pas pour des missions de police du ciel (ça m’étonnerait qu’on largue les réservoir externe en temps de paix). Et le supersonique est alors inaccessible… Pas glob pour de l’interception…
            Si on passe aux réservoirs de 1300l qui permettent de monter à mach 1.5 l’autonomie pour la même mission n’est plus que de 1300 Km.
            Le rayon d’action avec missile Air-air en soute c’est 1400 Km pour le F35. Et en lisse en plus donc mach 1,6 atteignable si besoin… Donc pour la police du ciel le F-35 est supérieur sur les deux tableau (vitesse, autonomie) au Rafale. REPONSE: hors sujet puisqu’un bidon se largue et que sans bidon le F 35 va moins loin que le Rafale, de plus la police du ciel c’est une mission secondaire, l’importante c’est l’interception où à l’évidence on largue les bidons pour se battre.

            Rapport poids poussée : Si le combat commence le Rafale lâchera ses réservoirs externe et se retrouvera en principe au poids maximum de carburant interne. Environ 15000Kg pour une poussée équivalente : Rapport de 1.
            Le F-35 arrivera au combat ayant déjà vidé partiellement ses réservoirs. Pour des réservoirs remplie a 50% le rapport poids/poussée est de 1,07 donc supérieur. Le Rafale n’est pas avantagé. REPONSE : vous comparez l’incomparable, avec un rapport poids poussé de 1,55 contre 1 en configuration comparable c’est à dire sans bidon et avec 4 missiles le Rafale surclasse donc largement le F 35.

            Le F-35A à bien un facteur de charge de 9G, comme le Rafale (je pense que vous confondez avec le F-35B et le F-35C qui effectivement sont limités à 7 et 7,5G). Le Rafale n’a pas d’avantage sur ce plan-là non plus. REPONSE : FAUX, le F 35 A est lui aussi à 7 G.

            En France les bugs sont secret défense (pas la même culture de l’argent publique) donc effectivement notre avion n’a jamais ni de problème ni de défaut…. Par ailleurs ces deux appareils n’ont pas la même maturité ni la même complexité. REPONSE: L’idée d’avoir un serveur au sol et d’avoir une informatique à ce point sujette aux pannes est en soit un désavantage par rapport au Rafale qui a corrigé ses défaut assez vite.

            Le radar AESAN du F-35, comme celui des dernières versions du Rafale, est très discret et peut être utilisés sans beaucoup de risque d’être détecté par les RWR. REPONSE: une onde même d’un Radar AESA est détectable par l’appareil sur qui elle réfléchie et elle l’est à bonne distance par un RWR moderne.

          • Cricetus dit :

            @EBM
            « le F 35 va avoir à partir du dernier lot US un prix pour l’appareil seul inférieur, si on ajoute le reste des coûts le F35 repasse devant, pas de bol! »
            Sur la durée de vie de l’appareil ? Le cout sur le long terme est complexe a calculer. Le choix d’un appareil qui sera obsolète dans 10 ans peut être une jolie source de surcoût…
            « hors sujet puisqu’un bidon se largue et que sans bidon le F 35 va moins loin que le Rafale, de plus la police du ciel c’est une mission secondaire, l’importante c’est l’interception où à l’évidence on largue les bidons pour se battre. »
            Non : Pour commencer l’interception en temps de paix et la police du ciel sont importante pour les canadien et on ne lâche pas dans ce cas les réservoirs dans la nature. Ensuite lors d’une l’interception en temps de guerre dès le décollage il faut aller très vite… exit les gros réservoirs de 2000l… Là, il faut les petit de 1300l pour être supersonique (et dans ce cas le Rafale n’est pas plus rapide que le F-35). Les rayons d’actions s’effondrent. Par contre le F35 qui emporte le carburant en interne et limite la trainée dés le départ est en principe largement avantagé sur la durée pour ce genre de sprint.
            « vous comparez l’incomparable, avec un rapport poids poussé de 1,55 contre 1 en configuration comparable c’est à dire sans bidon et avec 4 missiles le Rafale surclasse donc largement le F 35. »
            Désolé. Je vous réexplique : Ces deux avions n’arrive pas au combat dans la même configuration. Le Rafale largue ses réservoirs externes et se retrouve avec les réservoirs internes pleins. Poids à vide + plein interne +armement = 15 tonnes. Rapport poussée/poids=1 (approximativement). Le F-35 qui n’a pas de réservoir supplémentaire arrive au combat les réservoirs partiellement vide. Arbitrairement on peut dire a moitié vide (rapport au-dessus de 1). Pourriez-vous me dire d’où sort ce chiffre de 1,55 ?
            « FAUX, le F 35 A est lui aussi à 7 G ».
            Pourriez vous là aussi me dire d’où vient cette information ? Effectivement il y a quelque années le facteur de charge avait été limité mais depuis longtemps cette restriction a été levée. Moi je retrouve ça : https://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II
            « L’idée d’avoir un serveur au sol et d’avoir une informatique à ce point sujette aux pannes est en soit un désavantage par rapport au Rafale qui a corrigé ses défaut assez vite. »
            Pas la peine de discuter de cela. Ce genre d’information est caché en France.
            « une onde même d’un Radar AESA est détectable par l’appareil sur qui elle réfléchie et elle l’est à bonne distance par un RWR moderne. »
            Non, vous n’y êtes pas. En résumé les AESA étalent l’émission sur une large plage de fréquence de façon a ce que le signal soit en dessous du bruit de fond. Il est très difficile de l’isoler. Il faut du temps et une grosse puissance de calcul. Ces radars sont effectivement révolutionnaires.

          • Obelix38 dit :

            Désolé d’insister, le cout de fabrication du Rafale A est de 69M€ TTC (ce qui est en-dessous du F-35A), et en plus, lui ne sera pas obligé de retourner chez LM pour de couteuses mises à jour et corrections pour espérer atteindre un jour le Block 4 (premier block « censé » être réellement opérationnel) . . .

            http://www.senat.fr/rap/a13-158-8/a13-158-814.html

          • Obelix38 dit :

            Pas « Rafale A », mais « Rafale C » ^^

          • Cricetus dit :

            @EBM:
            « L’idée d’avoir un serveur au sol et d’avoir une informatique à ce point sujette aux pannes est en soit un désavantage par rapport au Rafale qui a corrigé ses défaut assez vite.  »

            C’est vrais, super bien corrigé les défauts:
            Taux de disponibilité de la flotte mondiale du F35A: 65%
            Source: https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/avions-de-chasse-lenvol-du-f-35-1159720
            Et même 75% d’après l’USAF:
            Source: https://www.airforcemag.com/f-35-mission-capable-rates-up-for-all-variants-lord-tells-hasc/
            Taux du disponibilité du Rafale: 53% (https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/l-entretien-chaque-rafale-coute-plus-4-millions-an-191625)

        • Cricetus dit :

          Pour illustrer avec une mission de Police du ciel :
          Rafale: 3 réservoirs et missiles air-air. Rayon 1300 Km. Mach max 1.5 (https://omnirole-rafale.com/performances/)
          F-35: carburant et missiles a bord. Rayon 1400 km. Mach max 1.6 (https://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II)

          • EBM dit :

            @ Cricetus chiffres bidons contredits partout.

          • PK dit :

            Police du Ciel pour un F-35… doivent pas être très inquiet les attaquants 😉

          • Cricetus dit :

            @EBM
            Lesquels chiffres sont contredit partout?

          • Aymard de Ledonner dit :

            La vitesse max annoncée pour le F35A n’est plus crédible compte tenu des déboires des versions F35B et surtout F35C. Le F35B est très spécifique mais le F35A et le F35C sont très proches. Navaliser un avion nécessite des renforts sur la structure et le train mais on ne voit pas pourquoi le F35C ne tiendrait pas la haute vitesse et le F35A y arriverai miraculeusement? Pourquoi le revêtement furtif du F35C serait-il si différent de celui du F35A?
            Or les US ont renoncé à corriger ce problème sur le F35C.
            Pour moi il est évident que le F35A souffrira des mêmes problèmes. Simplement comme il est basé à terre, il bénéficie d’infrastructures plus lourdes et l’USAF accepte d’avoir un entretien lourd de réparation du revêtement furtif a chaque fois qu’un F35A ira trop vite trop longtemps.

            Le F22 semble atteindre les performances voulues et être un bon chasser, donc c’est un succès. Je vous rappelle n’est pas exporté.
            Par contre le F35 est un très mauvais intercepteur alors même que c’est le besoin premier des pays qui l’achètent, pays qui de plus n’ont pas l’énorme logistique US pour gérer la maintenance.

          • Cricetus dit :

            @Aymard de Ledonne
            Donc vous n’avez aucune information sur les différences de structure interne entre les version A et C et sur la nature des revêtements utilisés (qui ne sont probablement pas les même, le C pouvant affronter les embruns et l’humidité, humidité qui justement est l’ennemie du modèle A) mais ça ne vous empêche pas d’avoir un avis.
            Très bien, ça s’appel une opinion.
            Mais ce n’est pas une information factuel.

      • ULYSSE dit :

        @Cricetus. Le F 35 connaît des problèmes structurels (empennage horizontal et revêtement furtif) qui l’empechent de soutenir une vitesse supersonique. L’usage de la post combustionà Mach 1,3 serait limité à 40 secondes selon META Défense, et en continue la post combustion ne pourrait ête utilisée plus d’une minute.
        De plus son comportement aux angles supérieurs à 20 dégrés poserait des problèmes jusqu’à matinenant non résolus. Pas très brillant pour du dogfight……
        Donc pas de supercroisière ni de super maniabilité…..

        • Cricetus dit :

          Postcombustion: Vous confondez: ce problème concerne les F34 B et F35C, pas le A qui maintient mach 1.6 avec la postcombustion.
          Les haut angles d’incidence sont super pour les acrobaties. Par contre ils détruisent rapidement l’énergie et on donc quasiment aucun intérêt en manœuvre de combat…
          Notez également que le dogfight est de toute façon complétement anecdotique dans les combats aériens modernes.

          • Aymard de Ledonner dit :

            « ce problème concerne les F34 B et F35C, pas le A qui maintient mach 1.6 avec la postcombustion »
            C’est vous qui le dites. Je vous ai expliqué plus haut pourquoi je ne trouvait pas cela crédible

          • Cricetus dit :

            @Aymard de Ledonner
            « C’est vous qui le dites. Je vous ai expliqué plus haut pourquoi je ne trouvait pas cela crédible »
            Ce n’est pas mois qui le dit. Ce sont des sources officiels.
            Maintenant: votre opinion est intéressante mais elle me parait un peu présomptueuse: comment pouvez vous être certain que la nature du revêtement ne diffère pas entre la version A d’une part et les version B et C d’autre part? Le A crains l’humidité au point qu’il faille lui construire des hangars climatisés. Ce n’est pas à priori le cas du B et du C. Curieusement c’est justement le B et le C qui sont limités quand à l’usage de la poste combustion…. Mon opinion (à mon tour) c’est qu’il existe une différence quand à la nature ou le traitement du revêtement.

          • sirthie dit :

            Heuuu… au cours des confrontations aériennes indo-pakistanaises de février 2019, des adversaires en sont revenus au dogfight, donc, je ne parierais pas là-dessus.
            .
            Par ailleurs, si les avions deviennent bardés de contre-mesures et de contre-contre-mesures au point d’interdire tout combat par des moyens électroniques, je suppose qu’il faudra en revenir au combat à vue et au tir canon.

      • Grosminet dit :

        @ Cricetus:

        Le pris « sous les 80M » ne concerne QUE les derniers modèles NUS (block 4),et uniquement pour les « clients » de première heure (réduction du prix de l’appareil SI le pays « client » investit dans le programme….D’où l’implication du Canada alors que pour le moment,ils ne savent même pas s’ils en achètent….ou pas! )….

        Quand un Rafale C F3r est dans les 68M HT (ben oui,seule la France achète ses avions en TTC!!!! )

        Maintenance très complexe: face à un F22,HEUREUSEMENT qu’il est moins complexe,ayant un moteur en moins….Par contre,face à un Rafale,c’est carrément autre chose! Dassault ne débarque pas chez les clients potentiels avec l’équivalent d’un régiment pour des test…..

        ah,les fameuses « performances » du Fail 35!!!!
        A l’origine,il était censé frapper une cible (en version A) à 1270km SANS ravitaillement…..LM annonce 1300km,hors la réalité démontré par l’us air force ELLE MEME est plutôt 1080km EN LISSE contre 1050km pour un Rafale chargé avec 3T de bombes et 4 missiles air-air…..
        Donc OU EST LA « FAMEUSE SUPERIORITE »? face à un F16,oui,mais ses concurrents ne sont pas des F16!!!!!

        excellente manoeuvrabilité?????
        ah ah ah!!!! les essais ont démontré qu’il est inférieur à un F15 et même à un F16 dans beaucoup de situations!
        d’ailleurs,la réponse de LM à ces critiques est toujours la même: le f35 est conçu « tirer et tuer ses ennemis à longue distance » …..soit la distance maximum de ses Aim 120 (ou Meteor pour les Anglais) !!!!!!
        Croyez bien qu’à portée de tir du Aim 120,il y’a longtemps que votre dinde aura étée éclairée et accrochée….
        Donc, »à longue portée »,il a PEUT ETRE une chance face à de vieux missiles,mais face à un Meteor ou un missile IR performant,bye bye!!!!!

        Largement supersonique? hem…..Mach 1.6 LISSE la ou un Rafale chargé (4 Mica et un bidon) est en super-croisière (mach 1.4)

        Les NEBO sont des radars AESA D’ALERTE conçus pour fonctionner avec les batteries S300/S400 et les les autres saloperies de Buk et compagnie…..cela suffit largement à cibler la dinde…..

        Le SMART-L possède une capacite de détection des MISSILES furtifs à 65km…..la dinde est juste « un peu » plus grosse qu’un Scalp,sachant que les F22 et F35 sont « optimisés » contre les radars « précis » de conduite de tir en bandes Ku,X,C et partie haute de la bande S (courte-moyenne portée,donc)

        le ground Fire est un radar AESA « de veille » en bande S ……il permet la détection et couplé à un radar de poursuite,je ne donne pas cher de la dinde…..

        Donc bon courage à vos pilotes de Fail 35,qui doivent entrer dans la « bulle » de détection pour shooter les systèmes à courte-moyenne portée avec un Agm 88 dont la portée max est de 150km ,et face à des aéronefs de plus en plus nombreux qui utilisent les voies infra-rouges pour la détection passive (environ 100km pour la première version de l’OSF du rafale…..donc à portée de tir d’un Méteor! )

        • Cricetus dit :

          Pour le prix :
          Le Canada doit pouvoir en tant que participant au programme obtenir le prix catalogue de 80 millions. Le Rafale a été vendu aux hindou pour 90 millions.
          Pour le rayon d’action il faut comparer ce qui est comparable :
          OK, le Rafale peut striker avec 2 tonnes de bombes à 1300 Km en étant équipé de 3 réservoir de 2000l : Mais il ne faut pas dans cette configuration songer au supersonique… En cas de mauvaise rencontre ce sera largage des charges externes et abandon de la mission.
          Même mission pour le F35 : avion lisse avec 2 tonnes de bombes en soute, rayon de 1100 Km (la fameuse mission type de l’USAF). En cas d’urgence postcombustion, monter à mach 1.6, gérer la menace, poursuivre la mission.
          Pour jouer dans la même catégorie que le F35 il faut alors que le Rafale utilise des bidons de 1300l permettant les haute vitesses (mais évidemment avec moins de mach que le F35): le rayon d’action sera alors très inférieur aux 1100 Km du F35…
          Pour la manœuvrabilité il y a les chiffres brut (que je vous est donné) et les discussion du bar de l’escadrille (que vous semblez affectionner). De toute les façon le dogfight est devenu anecdotique. Si ce qui vous tracasse est le combat aérien alors la question est juste de savoir lequel détectera lequel avant l’autre. En principe le F35 aura tiré ces missiles avant que n’importe quel chasseur non furtif ne l’ai détecté. On peut épiloguer sur les système type IRST (type OSF) avec une portée théorique de 100 Km. Mais le radar du F-35 peut détecter (là aussi en théorie) une cible non furtive à plus de 400 Km.
          Concernant la super croisière (c’est surtout un concept marketing !) : le F35 peut monter à mach 1.3 en poussée militaire… mais lui avec des bombes en soute.
          Pour vos histoires de SAM : Que ce soit le Buk ou le S400 les fonctions de poursuite utilisent la bande de fréquence où justement le F35 est furtif. L ’avion larguera ses armes bien avant (à 100km environ) d’être dans la bulle d’engagement par le radar de poursuite (moins de 60 Km).

  5. philbeau dit :

    Ce qui est le plus insupportable , dans notre beau système démocratique occidental , c’est l’hypocrisie ; on en a ici le parfait exemple .
    Pourquoi le Canada dépense-t-il de l’argent pour faire croire à ses citoyens qu’il va , « démocratiquement » , faire le « meilleur » choix pour leur défense en investissant dans l’avion de combat qui sera le meilleur , au meilleur coût . Trudeau le narcissique, dont l’essentiel de son mandat aura été de faire de la figuration au profit de son image , va choisir entre deux avions américains , car c’est dur d’être »in bed » avec un gros voisin comme l’Oncle Sam . Vous vous souvenez de la séquence de la Grande Vadrouille avec Louis de Funès :-)?
    Ottawa aurait pourtant , traité CETA oblige , beaucoup d’avantages à se rapprocher de fournisseurs européens . Mais Washington veille sur ce voisin « Canuck » , les ploucs du Nord , qu’on peut mettre à contribution encore plus facilement que ces lavettes d’Européens . L’histoire est là pour le rappeler . En 1959 , le Premier Ministre Diefenbaker a sabordé l’industrie aéronautique de son pays sur ordre de Washington , en arrêtant le programme CF 105 Arrow , mettant à la rue des dizaines de milliers d’ingénieurs et techniciens…

    • EBM dit :

      @ Philbeau je ne vois pas comment le canada peut se dire une démocratie.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Philbeau je ne vois pas comment le canada peut se dire une démocratie. » Allez y et vous verrez qu’en matière de démocratie c’est fort probablement nous qui devraient prendre des leçons!

        • EBM dit :

          @ Pascal l’autre : Allons y: Les dernières élection au Canada ont eu lieu avec un scrutin à un tour. Le partis de Trudeau est donc désigné pour gouverner avec 33,1% des voix et l’emporte alors que presque 70% des électeurs ne votent pas pour lui. Aucun second tour, c’est vous donnez votre opinion puis la plus forte minorité désigne le partis au pouvoir et vous la fermez.

          Nous on peut dire ce qu’on veut mais à la présidentielle c’est bien la majorité qui l’emporte et il y aun second tour. Donc non je ne vois pas en quoi le Canada serait démocratique.

          • Wagdoox dit :

            Vous comprenez rien au systeme canadien anglais ou meme allemand.
            Il y a des coalition derriere. Le parti majoritaire dirige pas tout seul !

          • Courmaceul dit :

            Vos propos sont excessifs, si ce n’est pas une démocratie, c’est une dictature ? Comme le Royaume Uni ?
            Puisqu’ils ont le même mode de scrutin: majoritaire uninominal à un tour.

            Contester un mode de scrutin ne fait pas d’un pays une dictature.

          • EBM dit :

            @ Courmaceul « Si ce n’est pas une démocratie c’est une dictature » évidemment que non un pays peut être non autoritaire sans être démocratique. Il peut parfaitement être une oligarchie non autoritaire.

            Et le mode de scrutin empêche les électeurs de former une majorité, donc pour moi c’est rédhibitoire, ça n’en fera pas un pays autoritaire mais ça exclura la démocratie.

          • EBM dit :

            @Wagdoox vous ne comprenez pas ma critique. Le fait que le pouvoir en place puisse gagner les élections sans recueillir la majorité simple des suffrages et puisse y arriver par le seul jeux d’une combine parlementaire est l’élément qui me fait conclure à l’absence de démocratie.

            Depuis 2019 je dirais que le canada est un pouvoir mixte de fait : il y a une élection à un tour qui empêche le corps électoral de former une majorité en son sein mais le cumul des voix des parties membres de la coalition est supérieur à 50% des suffrages exprimés, donc il y a un pas de côté vers la démocratie.

            Non on ne se pose pas ces questions à la présidentielle la majorité simple gagne ce qui est le propre de la démocratie.

        • EBM dit :

          @ Courmaceul « Si ce n’est pas une démocratie c’est une dictature » évidemment que non un pays peut être non autoritaire sans être démocratique. Il peut parfaitement être une oligarchie non autoritaire.

          Et le mode de scrutin empêche les électeurs de former une majorité, donc pour moi c’est rédhibitoire, ça n’en fera pas un pays autoritaire mais ça exclura la démocratie.

  6. GHOST dit :

    SAAB
    La petite entreprise suèdoise a fait ses preuves en se retrouvant en compagnie de Boeing dans le projet T-7A Red Hawk. Imposer ses capacités technologiques aux USA, rendrait Saab plus crédible?
    Au Bresil, depuis quelques semaines, la fabrication de la version Gripen F a commencée à Sao Paulo et Gaviao Peixoto.. Encore, un argument en faveur de Saab qui démontre que la Suède est capable de transferer les technologies au Brésil.. ce que Boieng ne peut sans doute pas faire.
    Saab, illusion ou tentative de battre les USA sur son propre terrain? Après le Brésil, les USA ne vont pas laisser passer la Suède facilement au Canada.

  7. Arnaud dit :

    Donc si je comprends bien, les choix sont donc :
    – le F35 que le gouvernement ne veut pas car « il ne fonctionne pas et est loin de pouvoir fonctionner ».
    – le F18, ce qui reviendrait au gouvernement à baisser son froc face au différent commerciale qui l’a opposé à Boeing.
    – le Gripen, qui ne semble ni faire le poids, ni être « compatible » avec les équipements du réseau Five Eyes.
    Bonne chance …

    • Wagdoox dit :

      Non saab peut toujours vendre son avion si il ouvre les codes a tous les membres du reseau 5.
      Un truc qu’on ne fera jamais.

  8. vno dit :

    Le réseau Fives Eyes ???
    A quoi peut bien servir ce groupe, puisque l’otan est la ?
    en regardant une mappemonde, personnellement je vois un champs de bataille choisi par les cinq en Europe plutôt que chez eux. Champ de bataille ou l’arme nucléaire ne sera pas utilisée pour les beaux yeux d’angela (faut pas déconner, il y a eu Auschwitz et les russes n’était pas dans le coup ). Laisser au anglais l’accès au club, permet d’utiliser l’arme nucléaire anglaise sans impliquer l’Amérique et l’Océanie et seulement si les anglais sont en danger à l’appréciation des états-unis.
    Pourquoi pas la France ? nos forces stratégiques ne sont pas à leur botte et nous sommes leur cible au même titre que les russes (les chinois sont loin) car nous ne sommes pas contrôlables par l’OTAN, même si grâce aux allemands, ils ont pu détruire nos missiles Hadés plus facilement qu’avec une frappe nucléaire. Le « syndrome de Stockholm » que nos dirigeant semblent éprouver avec nos « amis » allemands est navrant.
    Le NORAD ? nous avons l’équivalent (c’est du moins ce que l’on nous vend) partager les mêmes codes et procédures, c’est nous donner les clés et par la même occasion aux russes et chinois ( la chair est faible du coté de l’Elysée et des ministères ) !
    J’ai souvenir d’une histoire étrange lors de la guerre du golfe. Des techniciens américains sont venu nous installer une installation de communication par leurs satellites et aussi sur le bâtiment hollandais voisin. Dans les deux cas, cela leur donnait notre position, mais étrangement, la partie réception n’était pas complètement opérante et les techniciens ont prétendus ne pas pouvoir y remédier du fait d’une panne satellite ! C’est con, car cela devait servir à éviter les tirs fratricides car en temps de guerre, nous ne fournissons plus la position de certaines de nos unités à l’Otan et nos amis américains venaient juste de comprendre, grâce à une branlée mémorable en exercice de préparation qu’il valait mieux éviter de nous chercher, car après tout l’Irak avait signé beaucoup d’accord avec nous.
    Que Dassault se soit retiré est une très bonne chose. Nous ne seront pas concerné en cas de bataille dans le grand-nord. Nous aurons suffisamment à faire avec le peux qui reste pour palier l’effondrement des pays européens face aux menaces de l’Est. Le Rafale est devenu une arme de dissuasion, alors inutile de le vendre partout, il perdrait ce rôle.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « A quoi peut bien servir ce groupe, puisque l’otan est la ? » Pssst! Je pourrais répondre à votre question mais cela ferait automatiquement de moi un théoricien du complot … et cela m’obligerait automatiquement à croire aux reptiles et à une terre plate … 🙂

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        .. reptiliens… n’est-ce pas merveilleux de voir comment même le correcteur orthographique Google nous aide à penser « façon conforme »? 🙂

    • Courmaceul dit :

      Pourquoi Five Eyes ? En gros, c’est un club anglo-saxon de ceux qui n’ont pas serré la pogne d’Adolf à Montoire

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Et que pensez-vous du fait historique qu’après la prise du pouvoir par Adolf, plus de 70% des investissements étrangers des États-Unis sont allés à l’Allemagne hitlérienne? Que les camions Opel de la Wehrmacht avaient des moteurs GM et Cadillac produit sous licence? Je cite: « Along with the Rockefellers (Standard Oil, Chase Manhattan Bank), Mellons (Gulf Oil, Alcoa Aluminum), DuPonts (DuPont Chemicals), General Motors and Henry Ford, banks and shipping companies operated by the Bush family were crucial players in setting up the industrial power behind the Third Reich. These companies poured hundreds of millions of dollars into IG Farben and provided it with technology for tactically-essential synthetic materials-while withholding the same materials and patents from the US government. » (Avec les Rockefeller (Standard Oil, Chase Manhattan Bank), Mellons (Gulf Oil, Alcoa Aluminium), DuPonts (DuPont Chemicals), General Motors et Henry Ford, les banques et les compagnies maritimes exploitées par la famille Bush ont joué un rôle crucial dans la mise en place de la puissance industrielle derrière le Troisième Reich. Ces entreprises ont investi des centaines de millions de dollars dans IG Farben et lui ont fourni une technologie pour les matériaux synthétiques tactiquement essentiels, tout en retenant les mêmes matériaux et brevets au gouvernement américain.)
        Selon l’ancien procureur du Département de la justice des États-Unis pour les crimes de guerre nazis, John Loftus – qui est aujourd’hui le directeur du Florida Holocaust Museum – «La fortune de la famille Bush est venue du Troisième Reich», – Sarasota Herald-Tribune 11/11/2000
        http://www.padrak.com/alt/BUSHBOOK_INDEX.html
        http://www.bartcop.com/nazigop.htm

      • Royal Marine dit :

        Mais qui l’avait serré à Munich. Ou à Berlin, pour les Américains, après l’avoir aidé à accéder au pouvoir, et l’avoir ravitaillé en carburant jusqu’en 42. C’est bien ça votre question? Oui, c’est bien le club des Anglo-Saxons!

  9. galileo dit :

    Si le F-35 est sélectionné, il faudra changer les ravitailleurs en vol, refaire les hangars sur les 4 Forward Operating Locations dans le nord, …. tout cela ajoutera un coût non négligeable.
    De toute façon ce gouvernement fera comme les autres, ils passeront la patates au suivant…..

    • Carin dit :

      @galileo
      Ne vous inquiétez pas.. ils prendront quelques F35 pour les coms, et des F18 SH parce qu’ils n’ont pas le choix. SAAB n’est là que parce qu’ils servent à l’internationalisation de l’appel d’offre, pour fermer la porte à toute contestation.

  10. Gagnon Roger dit :

    F35; Quoi d’autre en ce moment? Y a rien que de vieilles mécaniques sur le marché. C’est vrai, au Canada, le vélo devient la mode

  11. Jym dit :

    Je doute très fortement que Dassault revienne à table, donc espérons que cette fois un avion européen remporte la mise. Jimagine que l’expérience qu’on y observera nous permettra de voir concrètement à quoi s’attendre avec les Five Eyes.

  12. Waroch dit :

    Le Gripen n’a aucune chance, mais Saab se doit d’être actif et de déployer toutes ses antennes. Entre le SCAF et le Tempest rosbif, les suédois doivent aiguiser toutes leurs lames et être prêts à saisir la moindre opportunité. Participer à cet appel d’offre n’est à mon avis qu’un moyen de garder leurs équipes sur des charbons ardents, et de rester à l’affût dans les années à venir sur le marché européen.

    Le choix final sera un avion US, et un choix éminemment politique. Trudeau a fait une croisade politique contre le F-35 poussé (maladroitement) par le gouvernement Harper; mais entre temps il y a eu l’affaire du C-Series. Et même si aux dernières nouvelles la division rail de Bombardier pourra être vendue à Alstom, et donc donner une chance à Bombardier de survivre grâce à la poule aux œufs d’or qu’est l’aviation d’affaire, il y a un gros contentieux bien sanglant entre Boeing et le Canada.

    Il y aurait une certaine logique pour le Canada à choisir le Super Hornet, un bimoteur fiable et déjà connu. C’est une expectative intéressante je trouve, du moins pour les non canadiens! 😉

  13. vrai_chasseur dit :

    Le Canada fait partie du NORAD le commandement intégré de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord. Elle en est la 3ème région, les 2 premières étant les USA et l’Alaska.
    A partir de là, difficile de s’extraire d’une intégration USA.

  14. ScopeWizard dit :

    Hmm……..

    Bon , partons du postulat suivant que je n’ ai personnellement aucune intention de remettre en cause ; les Américains -comprendre ceux des USA- sont un grand peuple .

    Ils le sont dans le sens où partis de peu , à l’ aventure comme en exil comme en fuite , en proie à une guerre d’ indépendance puis à une guerre civile avec une démographie très basse pour un territoire aussi vaste , ils ont en quelques trente ans réussi à construire un pays puissant , très attractif , capable d’ exercer son influence partout dans le monde qui de toute façon tombé sous son charme n’ a de cesse de s’ en inspirer ; leur débrouillardise , leur entraide voire leur solidarité , leur capacité à entreprendre , leur sens du commerce et des affaires ainsi que la démesure dans le spectacle , leur volonté d’ en quelque sorte se façonner une identité propre et à la diffuser , leur attachement à un esprit démocratique sont donc à saluer le plus respectueusement possible ; disposant d’ un pays si grand et si gorgé de ressources même assez aisément exploitables , tout le monde ne serait pas parvenu à en faire autant en développant le pays en si peu de temps ( en gros de 1865 à 1895 , ces déterminantes trente années où tout se met en place ) au point de faire de ce-dernier l’ égal industriel , économique , et financier des états les plus puissants d’ Europe tel l’ Allemagne , la France , la Grande Bretagne ………

    Sans parler de l’ extraordinaire dynamisme démographique , de la création puis de l’ extension de grandes agglomérations parfaitement bien reliées entre-elles notamment via le télégraphe , le ferroviaire , le routier , le fluvial permettant de mailler tout le pays de moyens d’ échanges rapides , condition sine qua non à l’ acheminement de grandes quantités de marchandises et de biens de production made in the USA destinés à la grande consommation ( à ne pas confondre avec celle de masse ) des marchés intérieur comme extérieur , à l’ édification d’ ouvrages , à la construction d’ infrastructures , etc ………

    Excepté que cela n’ exclut pas une face sombre presqu’aussi contestable que le reste nous remplit d’ admiration .

    Il y a eu le massacre des Indiens , celui des bisons , la mise en semi-isolement par la création de réserves indiennes , l’ esclavage de tribus d’ Afrique , le racisme , la ségrégation , la marche forcée vers l’ essor industriel qui a en parallèle généré tant de misère et de violence , le banditisme organisé , le pouvoir de banques encourageant le crédit donc l’ endettement mais aussi leur poids sur l’ orientation politique de la Maison Blanche mais aussi à l’ origine de multiples chocs boursiers aux répercussions parfois internationales ……….

    Sachant que dans tout ça , le Divin n’ est jamais loin ; pour beaucoup les Américains ont donc ce guide spirituel pour boussole qui quelque part correspond à la pensée Anglo-saxonne faite d’ un mélange de liberté , de matérialisme , de religieux…………

    Concernant leurs alliés , vu que de pays très puissant avant 1914 , la guerre qui déchire l’ Europe des empires va faire des États-Unis d’ Amérique une super-puissance qui de surcroît ira récupérant nombre de territoires ou possessions des vaincus notamment de nature marine d’ où leur actuelle immense ZEE première au classement mondial en termes de superficie devant la France , super-puissance US qui finira par définitivement exploser au cours puis au sortir de la Seconde Guerre Mondiale grâce à l’ expansion autant démographique , qu’industrielle , que financière , qu’ économique , que militaire et la possession de l’ arme nucléaire , il s’ agit de bien comprendre que , d’ une part « pour ceux qui possèdent l’ Amérique et tiennent à la garder car c’ est bien ainsi qu’ il doit en être et que cela est juste car conforme à la volonté du Tout-Puissant » ( en substance et de mémoire , phrase prononcée au cours d’ une mémorable soirée mondaine au Waldorf Astoria en 1897 ) , il est hors de question de remettre en cause cet état de fait , d’ autre part qu’ il est également hors de question que les USA soient jamais en situation de perdre leur leadership planétaire .

    Pour y parvenir et que cela soit bâti sur du solide , il n’ y a pas 36 solutions ; outre le fait de demeurer très puissants par les seules convergences des énergies du pays toujours en mesure de produire et de se développer donc d’ amener du PLUS donc de maintenir le niveau voire de le hausser , il s’ agit d’ étendre ce qu’ est l’ Amérique , on peut donc parler de conquête , d’ expansionnisme territorial .

    Raison pour laquelle , les USA ont si souvent recours au « REGIME CHANGE » , en matière de politique étrangère ne prennent en compte que leurs seuls intérêts exclusifs quitte à ce que certains de leurs « alliés » en soient réduits à mordre la poussière ……………

    Tout ça , ce qui s’ apparente à un état des lieux , pour dire que les USA ne te feront aucun cadeau qui ne soit assorti d’ une contre-partie a minima égale ou supérieure à l’ avantage consenti .

    Concernant l’ aviation , et en particulier celle militaire de chasse à réaction , même si ce pays s’ est fait surclasser par les Anglais et l’ Allemagne Nazie et a eu par la suite nombre de difficultés à les égaler puis passer au stade supérieur , il n’ empêche que beaucoup de constructeurs Américains sont parvenus à sortir des avions remarquables qui ont su faire date dans le meilleur sens du terme .

    Cependant , de par leur volonté de maintien de puissance qui inévitablement les conduit à l’ adoption d’ un comportement hégémonique , les USA ne jouent pas toujours le jeu le plus franc et loyal qui soit …………

    En conséquence de quoi , un observateur un peu attentif , ne manquera pas de noter certaines « bizarreries » qui étonnamment semblent coïncider …………….

    Ainsi , lorsque Nasser décide de nationaliser le Canal de Suez en 1956 provoquant la crise et l’ intervention Anglo-française -puisque en gros jusque là l’ administration du canal nous revenait- sachant que plus de 50% des approvisionnements pétroliers à destination de l’ Europe y transitaient , une fois l’ URSS montée au créneau ayant proféré ses menaces de frappe nucléaire , nous pouvions nous attendre à du soutien de la part des USA au vu de notre appartenance à l’ OTAN ………

    Hé bé non , que dalle ; le Président Eisenhower menaçant même le gouvernement de Sir Anthony Eden d’ attaques sur la Livre Sterling jusqu’ à ce que cette dernière en soit réduite à n’ être plus qu’ une monnaie de singe , ce qui fera reculer Anglais comme Français , en l’ occurrence les deux fonctionnant en paire ……….

    Sauf qu’ à partir de cet évènement , l’ Angleterre qui a déjà perdu la majeure partie de son empire colonial comprend qu’ elle ne pourra plus bouger le petit doigt sans l’ aval des États-Unis , elle va donc « se soumettre » …………

    Puis , après les gouvernances Douglas-Home à qui succède Macmillan , arrive le Travailliste Wilson ……….

    Nous sommes alors en 1965 ; dans sa volonté de réduire les dépenses militaires , ce-dernier va prendre une série de décisions absolument cruciales concernant ce que sera l’ avenir de la construction aéronautique Britannique , décisions parfois en apparence désordonnées ………….

    L’ une de ses victimes sera l’ avion d’ assaut tactique probablement le plus ambitieux et prometteur qui ait jamais été réalisé par les Anglais : le TSR 2 .
    Plus de cinq milliards d’ équivalent Francs avaient été dépensés depuis environ six ans quant à son développement , l’ avion affichait des performances lui permettant Mach 2 à haute altitude et plus de Mach 1 au niveau de la mer , mais Wilson devenu Prime Minister décida d’ y mettre un point final en envoyant à la ferraille le premier prototype ainsi que 17 avions de série qui étaient déjà en place sur les chaînes de production …………
    Pire , pour s’ assurer que cet avion ne risquerait pas de renaître de ses cendres , il ordonna que l’ on détruisit tout l’ outillage nécessaire à sa fabrication …………

    Le TSR 2 avait pour vocation de succéder aux déjà anciens English Electric Canberra , ceci afin que la Grande Bretagne puisse remplir ses promesses envers ses ex-dépendances d’ Afrique , d’ Asie , tout ce qui était à l’ Est de Suez afin de garantir leur indépendance .
    Cet avion à la fois sûr et très manœuvrable à des vitesses très basses , pouvait décoller de pistes de fortune à même la jungle , franchir une défense aérienne à la pointe du progrès , repérer et détruire des objectifs de très petite taille avec une très grande précision et de bonnes chances de revenir sans dommages , le tout en pouvant couvrir d’ une traite plus de 5000 kilomètres lesté d’ une lourde charge de bombes y compris nucléaires ; comme il était ravitaillable en vol , il pouvait franchir des océans et intervenir n’ importe où dans le Monde en moins de 24H …………..
    Son dispositif de navigation et d’ attaque vraiment très efficace comprenait un radar de navigation à très basse altitude -premier au Monde à pouvoir découvrir l’ objectif à 70 kilomètres droit devant lui- ainsi qu’ un radar à vue latérale .

    Par conséquent , inutile de vous dire combien cet abandon a mis de monde en grande colère ………..

    100.000 ouvriers aviation marchèrent sur Londres pour protester , dans les salles d’ équipage et les mess , de nombreux pilotes et membres d’ équipage pestaient réalisant à quel point il seraient privés de voler sur un avion réellement British , exemple de la technologie la plus poussée de son époque …………..

    Cependant qu’ à Whitehall , personne ne broncha , les maréchaux de l’ Air acceptant avec une surprenante docilité la destruction , le sacrifice de ce marqueur de souveraineté , d’ excellence en matière de construction militaire de très haut niveau …………. ce si beau et ultra-moderne TSR2 qui la veille encore était pourtant considéré comme leur enfant-chéri !

    En fait , leur regard portait déjà sur l’ autre rive de l’ Atlantique-Nord , braqué vers les USA qui mettaient au point le rival du TSR2 , le General Dynamics F-111 à géométrie variable initialement prévu pour équiper l’ USAF ( F-111 A) , la NAVY ( F-111 B ) sur la base du fameux TFX que plus tard l’ US NAVY rejettera , l’ avion F-111 B étant entre-autres trop lourd et trop onéreux , ce qui aboutira à un chasseur bi-dérive multi-rôle de supériorité aérienne Grumman F-14 Tomcat lui aussi à géométrie variable , mais beaucoup mieux adapté à une mise en œuvre embarquée de type CATOBAR…………

    Par rapport au TSR2 , les autorités Britanniques avançaient que l’ avion Américain reviendrait meilleur marché y compris en comptant les pertes consécutives à l’ abandon du TSR2 , la société General Dynamics allant jusqu’ à promettre une date de livraison rapprochée .

    Seulement , dès 1965 , l’ avion fut confronté à de sévères difficultés notamment dans le ciel Vietnamien , difficultés qui entraînèrent plusieurs interdictions de vol puis son retrait de ce théâtre d’ opérations…………..
    Son équipement électronique d’ observation était en deçà de celui du TSR2 , des problèmes de traînée réduisaient de 20% son rayon d’ action à vitesse subsonique alors que les exigences Anglaises étaient d’ un minimum de 4800 km sans charge de bombes , ce que le F-111 atteignait tout juste .

    Bref , dans leurs efforts désordonnés de réduction de toutes les dépenses militaires dans ce contexte de Guerre Froide , les décisions des Travaillistes et de l’ État-major de l’ Air de la RAF laissèrent les constructeurs Britanniques désemparés ; annulation du TSR2 puis du Hawker P 1154 MAIS achat d’ un autre avion de combat Américain , le McDonnell Douglas F-4 Phantom II , de quoi faire sonner le glas de toute l’ industrie Anglaise au profit d’ une emprise US menaçant devenir totale dès lors qu’ après l’ avoir refusé 6 ans plus tôt , il fut question de l’ achat de Lockheed C-130 Hercules quadri-turbopropulseur qui mettraient deux fois plus de temps qu’ un appareil de transport à réaction à atteindre l’ Extrême-Orient ……………

    Aussi scandalisés que se sentant humiliés par cette « braderie » au profit des USA , certains se mirent à explorer d’ autres voies …………. mais ceci est une autre Histoire …………….. 🙂

    Donc , il y a cet exemple du TSR 2 pour le Royaume Uni au détriment de sa pleine souveraineté industrielle ou militaire , mais moins d’ une dizaine d’ années plus tôt il ne faut pas oublier qu’ il y eut celui des constructeurs Canadiens et du malheureux mais non moins extraordinaire AVRO CF-105 Arrow ; et même scénario , au prétexte de coûts trop élevés , le chef du gouvernement Diefenbaker ordonne que tout soit détruit , le tout se soldant par l’ acquisition d’ avions de combat Américains de type McDonnell Douglas F-101 Voodoo ( CF-101 ) affichant des performances bien moindres que l’ ultra-prometteur CF-105 ……………

    Ça nous fait deux pays pourtant puissants et alliés qui tombent sous la coupe de l’ hégémonie Américaine dans ces technologies de Défense de pointe ………..

    Puis un troisième lorsque Israël se lance à son tour dans le développement d’ un avion de combat adapté très performant intégrant les dernières technologies : le LAVI ………….
    Seulement , vu certaines similitudes avec le F-16 de General Dynamics qui équipe les forces aériennes Israéliennes et se taille la part du lion un peu partout dans le reste du Monde en ce qui concerne l’ avion de combat multi-rôle mono-réacteur léger à hautes performances mais à prix « raisonnable » , les Américains redoutent que le LAVI ne soit un concurrent sérieux et intriguent afin qu’ il soit mis un terme à ce programme pourtant lui aussi fort prometteur , et comme les Américains sont ceux qui succèdent à la France après l’ embargo décrété par le Général De Gaulle suite à la « préventive » Guerre des Six Jours ( 50 Mirage 5 J commandés et payés mais non livrés et reversés à l’ Armée de l’ Air Française en 5 F + les vedettes de combat barbotées à Cherbourg , etc……) , il va sans dire qu’ en devenant son principal fournisseur d’ armes , bien que toute cette situation ne soit pas en tout point comparable , l’ État d’ Israël est à présent à son tour soumis aux quatre volontés de ce cher Uncle Sam ………….

    Donc , de là à penser que les États-Unis peuvent être considérés comme des alliés , si et seulement si , tu existes tel que cela sert leurs intérêts autrement au mieux « ils t’ embêtent » , au pire ils te laminent , il n’ y a guère plus qu’ un pas …………………

    Tout ce qui précède , factuel ou d’ opinion , devant naturellement plutôt être considéré comme pistes de réflexion que pris pour argent comptant ou parole d’ Évangile selon Saint Scope …………. 😉

    PS : je vous présente mes excuses pour avoir été si long , mais le style télégraphique , tweetanesque ou SMS , c’ est pas vraiment mon truc …………………

    HEIN ? Vous vous en seriez douté ???

    Ben……….voui ; également ! 😉

    • Royal Marine dit :

      Scope! « Mal-pensant »! On devrait vous fusilier! Vous attaquez notre allié, s.laud! Celui qui nous propose gentillement, et à prix d’ami, « le meilleur avion du Monde »! (La preuve? Il est furtif!)
      Vous devriez avoir honte!
      (Dire que j’ai vécu jusque là, pour nous voir retomber dans une période aussi sombre de notre histoire, à cause de vous…)
      Jusqu’à maintenant, j’étais heureux! J’avais Manu « Moncon » comme Président, le F 35 comme futur avion de combat chez Lego, le « vivre ensemble » comme objectif philosophique et politique! Et patatra! Vous voilà, avec votre poudre de Perlin Pinpin des « gens qui ne sont rien » et autres « sans dents », type Lepeniste… C’est que j’ai peur, maintenant, à cause de vous! 🙂 🙂 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @Royal Marine

        Je vais vous tranquilliser ; je pense être de ceux qui suscitent une telle envie de les fusiller , que tous les régimes en sont tentés ………..

        Que voulez-vous , j’ ai ce côté KAMIKAZÉ …………….. 😉

    • philbeau dit :

      Très beau développement sur ce sujet si souvent ignoré de l’impérialisme américain qui n’hésite pas à broyer ses propres alliés Scope !
      En espérant que cela ait apporté à certains un éclairage nouveau …

      • ScopeWizard dit :

        @philbeau

        Merci ! 🙂

        Mais très honnêtement , vu le culte du « fast » et du « ready » + cette mystique de l’ instantanéité et du « tout ce qui n’ est pas officiel et parole de ceux que je choisis comme étant mes Dieux est sujet à caution voire relève de la théorie du complot » sans parler du « trop long , j’ ai pas le temps de lire , la vie est si courte » , très franchement j’ en doute ……………

        Bah , en résumé , encore un truc qui sert à rien ! 😉

      • ScopeWizard dit :

        Tenez , cher philbeau , j’ en suis à compléter par ceci ; à l’ aune de tout ceci il y a deux séries Américaines qui peuvent être regardées d’ un œil nouveau voire redécouvertes………..

        Si l’ on prend pour référence sa date de naissance , la première concerne la vie de la petite Laura Ingalls dont s’ inspire sa saga littéraire à succès « Little House on the Prairie » qui fut dans les années 1970 adaptée pour la télévision .

        La seconde est « Wild Wild West » connue chez-nous sous le titre « Les Mystères de l’ Ouest » tournée environ 10 ans plus tôt , durant la seconde moitié des années 1960 ………….

        « La Petite Maison dans la Prairie » dépeignant l’ enfance de la petite Laura au sein d’ une famille modeste dans un milieu très rural où entraide , solidarité , fraternité , débrouillardise sont de mise , « les Mystères de l’ Ouest » montrant une tout-autre facette de l’ Amérique d’ après la Guerre de Sécession à la fois désolée ou très urbaine où technologie et sciences dominent des intrigues souvent très inventives illustrant cette marche en avant d’ une Amérique alors en plein développement où essor économique rime avec course au progrès .

        L’ action de ces deux séries se déroulant donc quelques années à peine après la « Civil War » ( 1861-1865 ) , et sous la présidence du vainqueur de Richmond , le Président Ulysses S.Grant , qui exerce le pouvoir suprême entre 1869 et 1877 , du moins si l’ on ne tient compte que des plus jeunes années de la petite Laura Ingalls , l’ action des Mystères de l’ Ouest semblant quant à elle entièrement se situer sous la présidence Ulysses S. Grant dont du reste le personnage fort bien campé par un certain Roy Engel apparaît plusieurs fois au fil des 104 épisodes………….

        Vous me direz ………. 🙂

  15. ULYSSE dit :

    @scopewisard. Merci excellent.

    • ScopeWizard dit :

      @ULYSSE

      Merci à vous ! 🙂

      Il faut bien réaliser à quel point le gouvernement Travailliste de Wilson désirait renverser les tables dans sa volonté d’ économies massives ……….
      La poursuite du programme de l’ avion de transport supersonique Franco-britannique Concorde a lui aussi un temps été sur la sellette , et ce n’ est qu’ au prix de menaces de traîner la Grande Bretagne devant la Cour de Justice de La Haye que les Anglais reculèrent craignant de devoir s’ acquitter d’ un dédommagement énorme exigé par le partenaire France .

      Le tout ne faisant qu’ exacerber la méfiance quasi-pathologique mais non dénuée de raisons que le Royaume Uni inspirait au Général De Gaulle , ce qui pouvait nous faire faire un pas décisif vers l’ unité de l’ Europe au lieu de provoquer tout le contraire .
      En effet , en choisissant le F-111 Américain , Wilson ne fit que renforcer la détermination de De Gaulle de retirer la France de l’ OTAN -d’ autant plus facilement que notre propre outil de dissuasion nucléaire était prêt et opérationnel via sa composante AIR assurée depuis octobre 1964 par les veilles Mirage IV A en attendant le premier de nos SNLE puis sa composante TERRE- mais aussi de maintenir Londres à l’ écart du Marché Commun ………….

      Ce choix du F-111 consolidait la domination US sur les marchés de matériel militaire de l’ OTAN et ne faisait qu’ affaiblir davantage une industrie aéronautique Britannique déjà défaillante tout en aggravant les difficultés concernant la balance des paiements , tout en hâtant la dévaluation de la Livre Sterling car les onéreux F-111 devaient être payés uniquement en Dollars ……….

      Il faut savoir qu’ une autre voie à priori bien plus avantageuse était possible et envisagée ( la fameuse « autre Histoire » évoquée ci-dessus ) , mais en agissant ainsi , le RU refusait de donner du travail à ses usines , d’ économiser les $ qui déjà lui faisaient défaut , de s’ engager avec un partenaire dans une association dont les résultats économiques , militaires , politiques , eussent été très certainement bien plus avantageux et d’ un effet durable .

      Puis , malgré cet échec , il y eut encore autre chose qui là aussi capota …….. encore une autre Histoire aussi intéressante que révélatrice…………..

      J’ y reviendrai plus tard car c’ est plutôt long et coton à exposer ……………. 😉

      • Chanone dit :

        @ ScopeWizard
        Pour la part, vous connaissez ma passion parfaitement religieuse pour le Mirage IV: créé à la même époque, souverain, performant, crédible.
        .
        Raillé par les Américains, il.s’imposa dans le même silence feutré que celui qui accompagna sa carrière et sa mission principale.
        .
        Que serions nous sans ce jalon technique et industriel.

  16. PALU dit :

    Un peu hors sujet mais comme on parle de F35…… un peu d’actu sur nos F1 qui ont trouvés une seconde vie, j’espère qu’ils feront la pige aux F16 avec qui ils étaient en compétition à l’époque, curieux des résultats contre les F35 aussi :
    https://www.bfmtv.com/economie/le-mirage-f1-pret-a-decoller-pour-entrainer-les-pilotes-americains-de-f-35_AN-202008020048.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *