La Pologne, l’Italie et la Belgique vont bénéficier de la réduction des forces américaines en Allemagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

114 contributions

  1. Lucy dit :

    « Belgique, qui va récupérer le siège du commandement militaire américain en Europe [US EUCOM], ce dernier devant quitter Stuttgart pour Mons, où est implanté le quartier général de l’Otan. »
    Il me semble que Mons – une ville extrêment pauvre d’ailleurs et pas bien situé d’un point de vue géographique, je pense qu’Anvers avec son aéroport, port et routes aurait été nettement mieux – abrite le SHAPE (= commandement OTAN pour l’Europe) et non le QG de l’OTAN qui se situe à Evere (Bruxelles).

    • Bouli dit :

      C’est bien cela si ce n’est que c’est plus dans la campagne dans les environs de Mons que dans la ville. Ce n’est pas si mal situé. Anvers est très densément urbanisé, pas forcément l’idéal.

    • Chanone dit :

      Mons…
      J’y suis allé et je n’ai pas trouvé une ville « pauvre ». Mons est un haut lieu culturel, qui aime les Américains dans une pays qui adore les Américains.
      .
      Il faut voir la parade du souvenir de la bataille de Belgique pour comprendre : les forces U.S. y seront bien accueillies.
      .
      Mais c’était courageux d’essayer.

    • Chris dit :

      Mons est une ville de taille et n’est pas si « extrêmement pauvre » que vous le dites (et je me demande d’ailleurs en quoi cela constituerait un facteur empêchant, sauf pour le personnel aller faire ses courses dans des magasins de luxe pendant le temps de midi peut-être 🙂 ) de plus elle n’est pas très loin de Bruxelles, et l’aéroport de Charleroi, plus grand que celui d’Anvers, n’est pas loin. La Belgique n’est pas si étendue de toute façon, en quelques heures au plus on la traverse.

      • Bouli dit :

        oui d’autant que les routes d’Anvers sont encombrées toute la journée et que l’aéroport d’Anvers est juste une blague complète

        et à Mons, il y a l’énorme complexe commercial des Grands Prés avec tous les commerces possibles et imaginables dont Ikéa et on a vraiment pas l’impression d’être dans une ville pauvre

      • Vinz dit :

        « en quelques heures au plus on la traverse. »
        .
        Les germains de toutes sortes et époques confirment.

    • papanowel dit :

      Les USA possèdent déjà une base à proximité du SHAPE:
      https://en.wikipedia.org/wiki/Chi%C3%A8vres_Air_Base

      Elle prendra sans doute un peu plus d’importance avec cette annonce.

  2. Hermes dit :

    Soit les US ont une confiance infaillible dans la fragilité morale des allemands, ce qui les conduiraient à rentrer dans le rang.
    .
    Soit ils ne se rendent pas comptent qu’ils sont en train de pousser les réticences allemande en favorisant l’entente franco-allemande dans la défense…
    .
    Pas sûr que « d’humilier » le première puissance économique européenne soit réellement le meilleur plan.

    • Cricetus dit :

      L’entente franco allemande ne menera a rien si les Allemands ne dépense pas plus…. Et c’est justement le motifs de la mauvaise humeur américaine.
      Il nous refile le boulet…

      • Czar dit :

        le budget allemand est supérieur à celui de notre Grônde-Armée-qui-rayonne-sur-le-monde. Sachant qu’en plus ils n’ont pas la charge d’un système de dissuasion nucléaire.

        Après, avec leur armée de manches à balais et leurs hélicos cloués au sol, je ne sais vraiment pas ce qu’ils foutent avec leur pognon. J’imagine que l’échelle des salaires ne doit pas exactement être la nôtre je me souviens des primes d’expatriation qui permettaient au premier Gefreiter venu qui s’était aventuré depuis Offenbourg de parader en plein Neudorf dans son Audi.

        n’empêche on s’demande, s’il nous prépareraient un mauvais coup. je s’rais Burkhard, je renforcerais les Ardennes, okazou.

      • NRJ dit :

        @Cricetus
        Avons nous intérêt à ce que les allemands dépensent plus pour leur défense ? Ils seraient ensuite en droit de négocier une plus grosse part dans le SCAF et le MGCS, également dans le spatial.

        Actuellement l’armée allemande est une des plus importante d’Europe. Mais elle reste de taille similaire à la notre. On n’a pas intérêt à ce que les allemands dépensent 60 milliards par an pour leur défense. Et eux n’en ont pas la volonté.

        • Cricetus dit :

          Si l’objectif de la défense européenne est de défendre (toute) l’Europe independamant des états unis ils faut que nous soyons tous prêt à dépenser plus….
          Sinon il n’y aura pas d’alternative: là seul alliance capable de défendre vraiment l’Europe sera toujours l’OTAN avec à leur tête les Etats Unis.
          Les »petits » pays européen ne se laisseront probablement pas rouler par les contradictions des beaux discours franco-allemand….

        • JC dit :

          Et eux n’en ont pas la volonté. (?)
          Etes-vous sûr de ce que vous avancez ? Attendez quelques années et vous verrez s’ils n’en n’ont pas la volonté. La plus belle des victoires, c’est celle que l’on obtient sans vraiment combattre et çà les allemands sur le coup, ils sont en train de rafler la mise.

    • Alain d dit :

      @Hermes
      Oui, ca me semble excellent!
      Le Royaume-Uni s’éloigne, l’Italie boit la tasse et tente toujours des coups gagnants dans les coopérations alors même qu’elle dépend de plus en plus des investissements et projets allemands et français, tandis que Trump met la pression sur l’Allemagne.
      La France semble faire l’effort sur les Pays-Bas (paradis fiscal, mais faut pas le dire), donc en marchant dans les plates-bandes (US, RU et ALL).
      Ce qui affaiblit l’influence de ces trois là sur les Pays-Bas.
      Le Trump n’est pas certain d’être réélu et l’économie des Etats-Unis est en train de se prendre une claque dans tous les secteurs, industries et social, avec un endettement qui atteint des sommets, alors c’est bien le moment d’enfoncer le clou !
      Boeing cessera la production du mythique « Jumbo Jet » 747 en 2022
      https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/breves-afp/boeing-cessera-la-production-du-mythique-jumbo-jet-747-en-2022-82442/
      Airbus résiste sur les commandes, mais Boeing plonge
      https://www.aerospatium.info/airbus-resiste-sur-les-commandes-mais-boeing-plonge/
      L’Allemagne aurait-elle maintenant d’autres choix que de consolider le couple franco-allemand, que ce soit dans le militaire et la sécurité économique, mais aussi sur un grand nombre de technologies (électronique, super calculateurs, 5G, batteries, photovoltaïque, numérique, automobile, aéro & spatial, etc.), et dans l’harmonisation sociale et financière, pour tracter le reste de l’EU, dont les euro-septiques?
      L’Allemagne et la France ont les moyens de relever l’UE, encore faudrait-il qu’ils s’y entendent
      Pour l’instant, la dynamique est plutôt du coté français et le freinage plutôt allemand.
      L’UE imparfaite, et certes elle peut mieux faire et aurait pu mieux faire, mais ce jour, au niveau mondial, c’est la seule association économique qui est en train d’établir un plan de relance coopératif, puisque l’Allemagne s’est rangée du coté de la France pour une dette européenne commune, et c’est une première.
      Bonne chose, puisque l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, l’Espagne et la France font avant tout des affaires intra-UE.
      Il est évidement très important que le couple évite absolument de reconfiner, inutile que ces deux économies recalent, laissons donc les champions Trump, Bolsonaro, et Jhonson s’enfoncer dans les galères qu’ils ont organisées.
      En clair, durant quelques trimestres, peut-être faut-il défavoriser le tourisme extra-national et les loisirs, au profit de tous les autres secteurs (services et industries) ?

      Comme c’est une bonne chose que les américains aient mis la pression avec l’ITAR et sur les données numériques, puisque ces pratiques crapuleuses de l’America First ont entrainé des réactions européennes salutaires, même si encore insuffisantes.
      Vendre des produits tamponnés « ITAR free » devrait maintenant être profitable aux exportations hors EU.
      ITAR, GAFA, Cloud, cyber, médecine, électronique, batteries, fusacs, spatial, etc., l’UE est trop souvent dans les répliques et non pas dans les initiatives.
      Gros problème, combien de centaines de milliards perdus, livrés sur un plateau à la Chine et aux USA, et quelles souverainetés affaiblies ou perdues ?
      Pourquoi attendre les coups de bâtons et les chaines, ou les crises comme celle qu’on traverse pour réagir ? L’UE serait-elle totalement maso ?

      • Auguste dit :

        Arrêtez de parler de « couple » Franco-Allemand,qui est une invention et un mythe purement français,inconnue des Allemands.La France a ses intérêts,l’Allemagne les siens.Quelquefois ils convergent,mais souvent ils divergent.
        Comme c’est les deux puissances principales de l’Europe qui, sans l’une d’elles,aurait depuis longtemps disparu,elles convergent parfois pour faire avancer le schmilblick UE,non sans difficultés,souvent dans l’urgence, et après moult négociations.C’est loin de ce qu’on appelle un « couple ».

          • fabrice dit :

            Alain d
            Regardez le projet North Steam, c’est un projet germano russe de gazoduc sous marin en Baltique reliant directement l’Allemagne à la Russie.
            Que remplace-t-il ? Un autre gazoduc allant de la Russie à l’Allemagne en passant par la Pologne.
            A votre avis, est il plus rentable de construire un gazoduc sous la mer ou sur la terre ?
            La Pologne est membre de l’UE, pas la Russie.
            Maintenant réfléchissez, vous êtes sur que l’Allemagne joue collectif avec l’UE ?
            Ce projet North Stream a rendu furieux Trump (les USa sont exportateur de gaz naturel, logiquement l’Allemagne aurait du construire plutôt un terminal gazier, ce qui d’ailleurs serait revenu certainement moins cher) mais aussi la Pologne qui n’est pas dupe.
            Deutschland uber alles existe toujours, elle est juste plus cauteleuse et prudente et avance à pas de loup.
            L’Allemagne parle « UE, UE, souveraineté de l’UE, solidarité blabla » mais concrètement FAIT (North Stream c’est pas juste des paroles, du blabla destiné à faire plaisir, c’est un acte à coût de milliards d’euros) une politique strictement égoïste.

      • ALAIN dit :

        Alain d
        Vous êtes complètement dans le champ, l’Angleterre se sauve du désastre annoncée de l’Europe de Bruxelles qui arrive a grand pas, (Nissan liquide une importante usine de 6000 personnes en Espagne, pour investir dans celle en Angleterre) , idem pour Toyota qui certes investie dans le nord de la France, mais également dans leurs importante usine en Angleterre, la Hollande et beaucoup mieux dirigé et administré que la France avec ses 45 ans de déficit budgétaire, et ses 6000 milliards de dettes et engagements.
        Quand a une dynamique Francaise, ???? faut arrêter le bon vin en excès, ou la fumette, la France de gestion communiste depuis 1945 et en faillite, et en pleins desinstrualisation, et va droit dans le mur, le pied au plancher.
        L Allemagne sans fout de la France comme en l’an 40, ils ne pense qu’a leurs intérêts, et face aux USA, la France ne pèse strictement rien, pour les affaires, le pognon et le gros bâton.
        Airbus a annoncer des milliers de suppression d’emploies, ils ne sont pas mieux que Boeing, industrie de l’aviation militaire en moins.
        Le Trump n’est pas certain d’être réélu et l’économie des Etats-Unis est en train de se prendre une claque dans tous les secteurs, industries et social, avec un endettement qui atteint des sommets, alors c’est bien le moment d’enfoncer le clou !
        Ici, vous buvez comme un mouton les fake news des merdia Français, Trump sera réélus, le commerce et l’industrie décolle bien plus vite aux USA qu’en Europe, et le $ et la monnaie mondial, alors que l’Euro va disparaitre dans les prochaines années, en laissant une misère sans nom derrière lui.
        l’Europe et incapable de se mettre debout sur ses pieds devant un mégalomane Turc, ils sont et resteront a genoux comme d’habitude, game over, l’Europe disparait et s’efface.

        • BenL dit :

          @Alain,

          Desole mais il y a beaucoup d’inepties dans vos commentaires. En clair vous dites n’importe quoi. Dire que la France a gestion communiste depuis 1945 est ridicule. Le choix des projets societaux est dicte par les economistes (nouveaux oracles) et la finance. Je pourrais vous demontrer point par point que vous etes dans le champs surtout l’interdependance de l’economie europeenne mais ce site porte sur la defense. Concentrons-nous juste sur cet aspect. La participation de la France et de l’Allemagne sur le plan financier au budget de l’OTAN est de 25% contre 22% pour les US. L’Allemagne a besoin de la France comme la France a besoin de l »Allemagne mais pas pour les memes besoins. La decision des US repose sur une strategie risquee. En effet, l’Allemagne peut tres prendre la decision d’aller plus en avant vers une europe de la defense et d’investir d’avantage dans les programmes europeens (SCAF et autre). D’un autre cote, l’Allemagne pourrait acheter des F35 et autres produits au detriment de son industrie pour faire plaisir aux US. Une chose que vous devez bien comprendre l’Allemagne n’est pas le Japon. En aucun cas, les allemands sacrifieront leurs industries a des fins strategiques.

      • Alain d dit :

        Biotech, DNA Script, un ou des ex de chez Total de mémoire.
        11-2017 :
        https://www.youtube.com/watch?v=xZuaB7AoXwU
        09-2018 :
        https://frenchmorning.com/dna-script-sinstalle-aux-etats-unis-imprimer-de-ladn/
        07-2020 La biotech française DNA Script lève 46 millions d’euros pour commercialiser son imprimante 3D à ADN
        https://www.usine-digitale.fr/article/la-biotech-francaise-dna-script-leve-46-millions-d-euros-pour-commercialiser-son-imprimante-3d-a-adn.N989849
        Les 3 premiers investisseurs de cette dernière levée sont américains, le 4ème allemand, BPIfrance est certainement larguée malgré les précédentes levées. Encore une technologie qui va nous échapper.
        De plus nos grandes entreprises et le gouvernement nous gavent avec l’écologie, le durable et la biodiversité, et là il me semble que nous sommes en plein dedans. Puisque ces enzymes et imprimantes devraient éviter de d’utiliser une industrie lourde en hydrocarbures et en énergie et diminuer fortement l’empreinte logistique, avec cet ADN à la maison, enfin si j’avais bien tout capté.

        Mais j’avais raté un épisode, puisque cet article nous indique que la biotech coopère avec l’IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), le DARPA du renseignement.
        Là, il est probable qu’on se fait déjà profondément baisser !

      • AirTatoo dit :

        Le dollars… tant que nous utiliserons le dollars dans nos transactions « européenne » et « international » , il n’y aura jamais d’Europe forte et indépendante (Cf. https://ec.europa.eu/info/business-economy-euro/euro-area/euro/use-euro/euro-legal-tender_en ).

    • wagdoox dit :

      Les US se foutent de la défense FrAll, ils savent très bien que Français et Allemands ne se font pas confiance (je parle des décideurs). Ensuite si ca fonctionne c’est tout bénéf pour les USA qui pourra encore plus facilement se tourner complètement vers l’Asie.
      Biden veut rejouer la guerre froide, Trump comme Obama d’ailleurs cible la Chine, réponse en novembre.

      • Math dit :

        On est pas à une incohérence prêt sur ce commentaire. Soit les américains s’en foutent et alors les projets européens peuvent avancer, soit ils ne s’en foutent pas et essaient de ne pas perdre la face.

      • Pravda dit :

        La Russie c’est l’épouvantail, l’ennemi réellement en concurrence c’est bien la RPC. Et c’est la même chose pour le stratégique à moyen terme pour les Russes.

        • dolgan dit :

          Pour qui? pour les Us ou la russie Ok. Par contre, nous européens, la chine osef. Tant qu’ils n’envahissent pas l’australie et qu’ils se positionnent comme nos partenaires commerciaux, le reste c’est de la littérature.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Ca c’est vraiment l’analyse typiquement franchouillarde genre je ne vois pas plus loin que le bout de mon nez et qui va dans le mur !!!

  3. Obelix38 dit :

    Si le payement du pizzo ne garanti plus la « protection » du mafieux, où va le monde ? 😀

  4. Czar dit :

    s’ils ne sont pas rats, les fédérastes pourront ériger une statue géante – dorée à l’or fin pour satisfaire ses goûts d’esthète – au nom de sa contribution essentielle au renforcement du processus d’association des nations européennes.

    je suis sûr que son poto Kim rechignera pas à contribuer en envoyant fissa les artistes qui ont créé la magnifique statue à la gloire de Wakanda Wenaissant à Dakar.

  5. ScopeWizard dit :

    Voilà ; l’ Amérique dans toute sa splendeur ……….

    Mais bon , quand on en connaît un peu l’ Histoire surtout à partir de ces quelques décennies où de puissance en développement elle va devenir puissance incontournable en attendant d’ accéder au rang de super-puissance , il n’ y a vraiment rien d’ étonnant là-dedans .

    Cet élément à lui seul contient sa dose d’ explication : avant la Première Guerre Mondiale , disons en 1914 , l’ Europe des empires qui voulait sa part du gâteau Nord-Américain était créancière des toutes jeunes USA à hauteur de 4 milliards de $ ………..
    À partir de 1916 , c’ est désormais l’ Amérique qui prête surtout à sa principale créancière , l’ Angleterre , afin qu’ elle puisse soutenir son si exigeant effort de guerre et donc conserver son immense empire sur lequel le Soleil ne se couche jamais …….
    Mais l’ Amérique ne prête pas qu’ à l’ Angleterre ……….
    En conséquence , dès la fin des hostilités , le rapport de forces s’ est complètement inversé et c’ est désormais l’ Europe qui doit 10 milliards de Dollars aux USA …………
    Ce qui signifie que Washington lui a prêté les 4 milliards dus ce qui a donc soldé sa dette + 10 milliards , en tout dans les 14 milliards .

    Heureusement pour nous , lorsque le Président Woodrow Wilson débarque chez-nous avec ses grandes idées de paix et surtout la recette-miracle qui permettra de la garantir et de la maintenir , il est relativement novice , par conséquent Clemenceau qui parle un excellent Anglais et Lloyd George vont à peu près réussir à en faire leur « pantin » durant les 6 mois de tractations , de réflexion , de concertations qui au sein de toute cette interminable Conférence de la Paix de Paris , aboutiront au fameux traité de 1919 , le Traité de Versailles , qui comme nous le savons ne fut pas une géniale réussite ……….. ce dont beaucoup se doutaient .

    • Kural dit :

      Commentaire trop long j’ai pas vue ton troll dommage 🙂

      • ScopeWizard dit :

        Ah oui ?

        Alors attends , le temps que je chope mon petit Iron Man qui va bien……..

        Et c’ est parti ; chronométrage !

        Résultat obtenu en lisant vraiment lentement : 1 minute 16 secondes 94 centièmes

        Donc en nettement plus rapide , en mode normal disons , enlevez environ un tiers …….. soit une cinquantaine de secondes ………..

    • BenL dit :

      @Scope

      J’ajouterai que le traite de Versailles fut la 1ere pierre du nazisme. Clemenceau (d’apres les historiens) voulait humilier les allemands. Il semblerait qu’il etait a l’ecart et n’intervenait qu’au titre du mepris. envers les allemands. La guerre de 1870 et les dettes a payer aux Prussiens y sont fortement pour quelque chose. Qu’en on y pense, le Royaume-uni, la Russie et la Prusse. Tous ces chefs d’etats Georges V /Nicolas II et Guillaume II etaient tous cousins qui s’entendaient tres bien du temps de la Reine Victoria…Ils ont fait la guere. Aujourd’hui les Windsor en sont les heritiers.

      • ScopeWizard dit :

        @BenL

        Houla ! c’ est à mon avis un poil plus complexe que ça ………

        Disons que Hitler et son Nazisme se sont servis ET de la théorie du coup de poignard dans le dos tandis que l’ Allemagne n’ était pas défaite militairement ET de l’ humiliation que constituait la signature du Traité de Versailles vécu comme un « diktat » .

        Deux points qui me paraissent importants : primo , quelle que soit l’ hostilité de Clemenceau envers les Allemands , de toute façon avec près d’ 1million et demi de morts + les centaines de milliers de blessés , estropiés , défigurés , sans parler des destructions , privations , actes de cruauté au compteur , l’ opinion Française n’ aurait jamais compris encore moins accepté qu’ il put en être autrement ; l’ Allemagne devait donc être mise face à ses responsabilités et pourquoi pas payer .

        Secundo , il ne faut pas oublier que dès la mi-octobre 1925 , l’ Allemagne qui parvenait à remarquablement se redresser , fut en quelque sorte réhabilitée lors des Accords de Locarno signés entre le Français Briand , l’ Allemand Stresemann , l’ Anglais Austen Chamberlain et entre-autres en plus de la Belgique , de la Pologne ou de la Tchécoslovaquie , l’ Italien Mussolini arrivé au pouvoir dès 1922………..
        Disons qu’ une phase de réconciliation était entreprise .

        Perso , je pense qu’il ne faut guère s’ étonner de l’ arrivée d’ un Mussolini -qui au départ était journaliste- dans la mesure où en dépit d’ un lourd tribut -à partir du moment où l’ Italie rejoint le camp de la Triple-Entente- l’ Italien Orlando qui faisait pourtant partie des 4 de la Conférence de la Paix de Paris , n’ avait pratiquement rien obtenu et avait été traité en quantité négligeable ………

        • BenL dit :

          @Scope,

          La complexite, c’est la simplicite a l’echelle N+1. Plus vous ajouter un element (ou/et etre humain) plus cela devient complexe ;-).

          Je vous rejoins sur le ressentit des francais a l’issue de la grande guerre. Cependant, ce traite a ete denonce par Hitler a bien des reprises et a permi en autre de ralier beaucoup d’allemand a sa cause. Il est evident que cela n’est pas le seul argument mais il en fait parti definitivement.

          Le 2eme point n’est pas tout a fait complet car vous vous referez certainement aux Retenmark . Qui grace a Stresman a pu redresser (en partie) l’allemagne jusqu’au crack de 1929 car les americains etaient friands de cette nouvelle monnaie (qui ne l’etait pas !). Une fois les americains partis, Adolphe surgit !!! le sentiment de beaucoup d’allemand ayant fait la guerre 14-18 avec un arriere gout de guerre ratee, plus les dettes a payer, et la grande depression qui a suivi a donne un terrain au populisme/nationalisme.

          L’italie, est liee au traite de versailles egalement (victoire mutilee) qui provoque la creation du parti nationaliste par Mussolini tel que vous le decrivez.

          En resume ce traite a enterre un chapitre sanglant et seme les graines pour un autre tout aussi sanglant 25 ans plus tard.

          • ScopeWizard dit :

            @BenL

            « La complexite, c’est la simplicite a l’echelle N+1. Plus vous ajouter un element (ou/et etre humain) plus cela devient complexe ;-). »

            Exactement ; raison pour laquelle l’ Histoire reste par nature une matière si vivante , que d’ aucuns aimeraient mieux « figer » et ce , de façon officielle , tel ce qui fut décidé concernant le rôle de la Russie Soviétique dans la victoire contre le Nazisme Hitlérien par le Parlement de l’ UE en septembre dernier me semble t-il ………..

            Oui , une partie de l’ idéologie Nazie repose en effet là-dessus sauf qu’ il s’ agit principalement d’ un travestissement des causes exactes puisque quelques années plus tard la situation évoluait dans un sens très différent .

            Oui , le Rentenmark a joué un rôle important , mais le peuple Allemand dans une Allemagne restée finalement peu affectée par les destructions de la guerre , avait de toute façon montré de grandes aptitudes au redressement .
            D’ autant que beaucoup avaient à cœur de tourner la page Guillaume II , cette sorte de trublion complexé par ses handicaps physiques qu’ il cherchait depuis si longtemps à compenser d’ une dynastie monarchique régnant sur l’ Europe , qui pour par exemple afficher sa « différence » mue par une bonne dose de frustration et de jalousie , s’ était déclaré puissamment antisémite afin de faire un pied de nez à un Angleterre cousine , celle du Roi George V qu’ il ne pouvait supporter tandis qu’ il n’ eut de cesse de louer le Tzar Alexandre III puis son successeur qui lui ne voulait pas devenir Tsar à son tour , Nicolas II ………….
            Malheureusement pour lui , alors que depuis toujours cela était clairement la hantise de Bismarck , par son traité d’ alliance signé avec la puissance Française , à cause de ses propres excentricités à répétition l’ Allemagne de Guillaume II commença à être prise en étau et en cas de conflit ouvert à devoir se battre sur deux larges fronts diamétralement opposés .
            C’ est quelque chose qui a profondément marqué cette Allemagne conquérante et dominatrice qui en une dizaine de jours à peine afficha la volonté de passer d’ un empire à une république , celle de Weimar .

            Quoi qu’ il en soit , si l’ on se penche vite fait sur la chronologie , si l’ on excepte le Japon Impérial militariste , on a dès 1917 à cause du déroulement de la guerre mais aussi d’ intrigues de palais , le surgissement d’ un mouvement révolutionnaire en Russie qui en gros prend de l’ ampleur pour une histoire de prix du pain avant de réussir à tout renverser , dès 1922 l’ Italie devient Fasciste via Mussolini , puis après une lente mais longue ascension entamée dès 1923 , c’ est cette fois l’ Allemagne qui plonge dans le Nazisme précédant de peu une Espagne Franquiste qui s’ impose en 1939 tandis qu’ à travers leurs soutiens effectifs par corps expéditionnaires interposés cette guerre permet à Hitler et Mussolini d’ enfin trouver le terrain d’ entente qui leur manquait après tant d’ opposition et de de rivalité , c’ est à dire de se reconnaître dans l’ anti-Bolchevisme et l’ anti-Communisme .

            Quant aux dettes , la façon dont l’ Amérique a su tirer les marrons du feu par cette sorte de paiements/prêts/remboursements en circuit fermé , n’ est pas étrangère à la mise en place de la catastrophe à venir .

  6. Vinz dit :

    Montée aux extrêmes, tout va bien. Pis les US ont bien raison de s’installer en Pologne, ils seront financés par les états contributeurs nets.
    .
    Et pour la chasse aux bisons c’est pas mal aussi.

    • Frédéric dit :

      Vu ce qui se passe en Biélorussie aujourd’hui, les polonais doivent être aux aguets au cas les petits hommes verts de Wagner traversent la frontière.

      • Stoltenberg dit :

        À ce sujet, les medias biélorusses ont annoncé que leur police a arrêté 33 citoyens russes, tous membres du groupe Wagner et dont le but serait de « déstabiliser la situation au moment de la campagne électorale ». Au total, les services biélorusses estiment qu’environ 200 membres du groupe Wagner ont infiltré leur territoire. Les Biélorusses ont publié la liste des noms des personnes arrêtées qui ont été reconnues par le personnel de l’hôtel où ils résidaient par leur comportement atypique.
        .
        La Biélorussie semble vouloir prendre ses distances avec la Russie. Très récemment ils ont commandé des livraisons de pétrole américain et transitant par la Pologne. Ils refusent systématiquement l’installation des bases militaires permanentes de la Russie sur leur territoire et maintiennent des relations avec l’Ukraine. La Biélorussie reste toujours un pays aligné avec la Russie mais qui semble désormais chercher à équilibrer ses relations internationales, à trouver son propre chemin indépendamment de l’avis de Moscou. Alors que (et peut-être même parce que) le but de la Russie c’est de l’annexer et de restaurer leur influence en Europe de l’est et centrale. D’ailleurs l’état des alliances russes à été le sujet d’une publication du think tank russe « CAST » dont la conclusion est la suivante : les alliés russes sont, soit importants (du point de vue russe), soit fidèles et fiables. La Pologne a donc tout intérêt à attirer la Biélorussie dans la zone d’influence européenne et occidentale afin de sécuriser encore plus la situation sur le flanc est en éloignant la Russie.

      • Vinz dit :

        Vivi, c’est l’histoire qu’on raconte aux bébés polonais pour qu’ils mangent leur infâme zureck sans faire d’histoire.

    • Yannus dit :

      Un escadron pour la Pologne, cela ressemble à un lot de consolation.
      Pas pressés d’aller dans les anciens pays de l’Est, les Américains.
      Pour ce qui est de la contribution c’est surtout l’UE ( donc l’Allemagne) qui paye.
      peut-être que le contribuable allemand trouvera étrange de voir les subventions de l’UE distribuées à la Pologne servir à emménager les troupes US en Pologne à son détriment.

      • Bouli dit :

        même quelques soldats, c’est important

        il faut se dire que si les Russes tuent un soldat américain, ça donne toute latitude au président américain pour intervenir, soutenu par son peuple

        • Cricetus dit :

          l’idéal pour les Polonais serait même de faire venir les familles civiles des militaires US dans les bases sur place…. Sa compliquerait singulièrement les calculs de Vlad…

  7. blavan dit :

    Ca y est, il ont trouvé le moyen de semer un peu plus la zizanie dans l’UE, en prouvant aux naifs qu’il n’y aura jamais d’armée européenne. Mais si ils veulent faire des économies, qu’ils se retirent complètement de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen Orient . De Gaulle tu nous manques !

    • NRJ dit :

      @blavan
      De Gaulle ? Vous devez vivre dans le passé pour dire ça. Le pire, c’est que vous n’avez probablement jamais connu ce passé, donc vous avez un rêve d’une époque où, bien sur, tout allait bien et vous souhaiteriez remettre en place ce passé aujourd’hui, dans un monde totalement différent. Pourquoi pas …

      • blavan dit :

        Tout faux, j’ai bien connu cette époque où le général avait bien compris le coup de poignard dans le dos des américains qui avaient fourni des armes au FLN. Il les avait invité à quitter le sol français pour notre plus grand bien jusqu’à un certain N Sarkozy se disant d’ailleurs gaulliste nous réintègre dans cette machine américaine destinée à museler l’UE.

    • Pravda dit :

      C’est plutôt le contraire, les polonais ne nous font pas confiance, à tort ou à raison, pas plus qu’ils n’ont confiance en l’Allemagne, donc l’armée européenne…
      En délaissant l’Allemagne, les US vont les mettre le nez dans leur caca, ils ont délaissé leur armée sous le parapluie US, et vont être maintenant obligés de se remettre en question et de participer plus à la défense européenne.

  8. LEONARD dit :

    C’est un peu hors sujet, quoique:

    La campagne électorale ne se passe pas aussi bien que prévu pour Loukhatchenko.
    Opportunément, le groupe ALFA du KGB biélorusse a arrêté 33 membres du groupe Wagner lors de leur arrivée à Minsk. 16 de ces combattants figurent sur la liste Myrotvorets ukrainienne des personnes ayant combattu au Dombass.
    https://t.me/infantmilitario/42194
    https://twitter.com/RALee85/status/1288450750545162240/photo/2
    https://twitter.com/RALee85/status/1288475054888480768/photo/1

    Avec des pédigrés qui sortent dans la presse russe:
    https://www.kommersant.ru/doc/4434527

    Loukatchenko a donc convoqué un Conseil de Sécurité et sommé les russes de s’expliquer avec des mots criants de probité offensée:
    « J’ai examiné comment les Russes réagissent. Comme ils trouvent des excuses, ils vont presque jusqu’à dire que nous les avons amenés ici seuls. Il est clair qu’ils doivent justifier d’une manière ou d’une autre leurs sales intentions. »
    https://eng.belta.by/president/view/lukashenko-calls-urgent-security-council-meeting-to-discuss-arrest-of-foreign-militants-132103-2020/

    Sauf que, au vu de leur équipement, ( pays chauds, pas d’armes ), il semblerait que les Wagner soient plutôt en transit de ou vers la Libye, la Biélorussie étant utilisée à cette fin par Wagner, avec l’accord de Loukatchenko.

    Donc, Loukatchenko aurait monté une manip contre son ami Poutine, en utilisant l’arrestation des Wagner pour justifier d’un état de tension avant les élections justifiant le renforcement actuel des forces armées dans les rues de la capitale. D’ailleurs, il y a 5 jours, il avait fait cette déclaration prémonitoire:
    « Le secrétaire d’État Andrei Ravkov avait raison lorsqu’il a dit que toutes les guerres modernes commencent par des manifestations de rue, des rassemblements et des révolutions de type Maïdan. S’il n’y a pas assez de gens ici pour prendre part à de telles révolutions, ils les amèneront de l’étranger. »

    Deux hypothèses:
    – Loukatchenko a prévenu les Russes de son coup d’éclat et ils ont accepté de jouer le jeu pour faciliter sa réélection.
    – Loukatchenko n’a pas prévenu Poutine et il va devoir faire attention à sa santé;

    • Bouli dit :

      le Belarus (nom officiel, non ?) est peut-être une base de transit, mais c’est peut-être également une base de transit dans un but bien déterminé. La volonté de contrôle du Belarus par la Russie est un secret de polichinelle. Et stratégiquement, elle est essentielle dans la reconquête des pays baltes.

      Ce qui explique aussi pourquoi les européens et occidentaux n’ont aujourd’hui plus rien à faire de la situation des droits de l’homme au Belarus. Ce pays est devenu un enjeu très important (plus encore que l’Ukraine qui a pourtant bien affaibli la Russie).

  9. philbeau dit :

    Amusant cette dramatisation caricaturale sur le sujet de l’Otan en Europe , essentiellement sur la thématique de la peur des vilains russes le couteau entre les dents (j’exagère à peine) , quand on suit en ce moment les péripéties dans lesquelles ce qui fut une organisation sérieuse et défendant la liberté se fait le marchepied d’un régime turc totalitaire et se contrefichant des règles internationales . L’Otan n’a plus d’autre raison objective d’exister si que d’être le moyen de pression inadmissible , mais accepté par des états européens soumis par ce qui est est maintenant dans leur culture politique à l’impérialisme ( le mot n’est pas trop fort maintenant) américain . L’Union européenne a accepté de faire sortir de l’Histoire le états qu’elle a trompeusement convaincu qu’elle était leur avenir , les évènements des prochaines années seront dramatiques pour les peuples européens . Et ce n’est certainement pas la Russie qui portera les coups mortels .
    NB : on parle là de l’Europe de Bruxelles , qui n’est qu’un masque d’intérêts supranationaux , qu’ils soient politiques ou économiques .

    • Bouli dit :

      on est à une époque où la Russie ne s’est jamais montrée aussi impérialiste envers ses voisins et il y a encore des gens qui croient que l’OTAN ne sert à rien ? sérieusement ?

      • Vinz dit :

        Objectivement l’OTAN ne sert plus à rien puisque plus de Pacte de Varsovie en face. C’est aux Européens de s’organiser comme il faut.

        • Bouli dit :

          le pacte de Varsovie n’était qu’une blague

          c’était la Russie qui dirigeait tout au sein de l’URSS

          et la Russie n’avait pas confiance dans les qualités militaires des pays du pacte donc ils étaient prévu pour occuper les seconds rangs militaires (ce qui aurait déjà été important, on est d’accord)

    • NRJ dit :

      @philbeau
      Si les Etats baltes ont décidé de faire passer de 1 à 2% de leur pib dans la défense en quelques années, c’est bien pour une raison, non ? C’est comme si on passait en France le budget Défense de 27 à 52 milliards. Et ils ont relevé leur budget en 2014, soit pendant la guerre civile en Ukraine.

      Sinon la Russie commence à s’investir et à s’opposer un peu partout : Syrie, Lybie, Mali. Bref on n’est pas vraiment à l’abri.

  10. Polymères dit :

    Attendons de voir dans 3 mois le résultat de l’élection, on reste toujours dans une politique de Trump qui n’est pas forcément gage d’avenir…
    Par contre si Biden passe, on sent que les américains seront bien plus actifs à lutter contre les intérêts russes que ne l’était Trump, d’autant plus que dans tout le parti démocrate, il y a un esprit de vengeance face à l’inaction du président face aux diverses ingérences, il y a 4 ans.
    Le temps passe, il passe vite et la page Trump qui faisait tant craindre il y a 3 ans et demi peut déjà se tourner.

    • Stoltenberg dit :

      Les Américains maintiennent une présence à caractère purement dissuasif en Europe, toute leur attention étant désormais tournée vers l’Asie.
      .
      Il n’est pas du tout certain que « Sleepy » va gagner les élections – attendons de voir les débats. Trump n’a pas eu de problèmes à écraser Hillary donc cela n’augure rien de bon pour Biden. Pour résumer : Obama >> Hillary > Biden.

      • Stoltenberg dit :

        Et Trump est l’un des champions de comm’ politique. Croyez-moi, ceux qui s’y connaissent le savent. Ceux qui ne comprennent rien le prennent pour un idiot et les autres analysent et apprécient à juste titre. Biden a du mal a aligner 1 ou 2 phrases à peu près correctes et suffisamment compréhensibles en anglais et est impliqué dans plusieurs affaires de corruption dont une avec Areva (sauf erreur de ma part). C’est une cible facile.

        • Bouli dit :

          « Biden a du mal a aligner 1 ou 2 phrases à peu près correctes et suffisamment compréhensibles en anglais »

          Parce que Trump, lui, parle un anglais parfait, c’est bien connu !

          • Stoltenberg dit :

            Pour le coup ça a le mérite d’être compréhensible, cohérent et à un niveau un bien plus élevé que le « you’re full of shit » de Sleepy. Trump est un très bon showman, il sait parler aux gens. Les seules choses que peut évoquer Sleepy lorsqu’il ne vit pas ses moments de perdition démentielle, c’est l’inquiétude et la crainte de la gauche radicale et du deep state corrompu, malveillant et très puissant. Sa perte ou sa victoire auront inévitablement un impact sur la réalité politique en France et ailleurs. Maintenant c’est à vous de choisir votre camp.

    • Twouan dit :

      Ce qui est cassé sera lent a réparer.
      Trump a atomisé la confiance allemande. Les allemands étaient convaincu de l importance du liens de subordination aux américains. Ils sont désormais convaincu de l indépendance stratégique.
      Certes, on efface pas 70 ans d un trait de crayon.
      L Allemagne est dirigé avec un système plus consensuel
      Le consensus a beaucoup d inertie et donc plus de cconstance. La rupture est consommée.

  11. DVA dit :

    Les USA font bien de rapatrier leurs boys…beaucoup de boxon en perspective après les élections de novembre…quand à se défendre des russes et des chinois…en Belgique je penserai plutôt à défendre mon potager pendant la ‘ grande Crise’ …

    • Pravda dit :

      La Belgique c’est plus la porte d’entrée de la salle que le ring de boxe en cas de conflit.

  12. Titeuf dit :

    C’est le double effet kiss cool..
    Pas de F35, pas trop de pognon investit dans la machine us aux yeux de Trump et vlan…. T’es u’ vilain aux yeux des usa.
    Les Allemands vont ils se rabaisser et passer commande ???

  13. JC dit :

    C’est le meilleur moyen pour réveiller le monstre qui sommeille outre-Rhin. Jusqu’ici il ne dormait que d’un œil mais là il va bomber le torse et nous pauvres français allons encore enfoncer un peu plus notre tête dans les épaules.

    • Tempo dit :

      J’ai bien peur que vous ayez raison. Si les allemands se mettent à engager 2% de leur PIB, c’est 65 Milliards d’Euros au budget de leur défense à comparer à nos presque 40 Milliards. Ce sera une participation prépondérante aux programmes européens de défense dont le SCAF et le MGCS avec la mobilisation de leur hinterland. Ce déséquilibre se traduira inévitablement par la captation de savoirs faire technologiques et l’achat d’entreprises stratégiques que ne saura juguler la vision française romantique de l’Europe. Couve de Murville ancien ministre des affaires étrangères de De Gaulle disait qu’il aimait tellement l’Allemagne qu’il préférait qu’il y en est 2. La notion de duo franco-allemand paraît plus réaliste que la notion de couple, il est temps d’arrêter notre lévitation permanente dans ce domaine et de revenir rapidement sur terre, en commençant par la priorité donnée à la Défense pour ce qui est du plan de relance

      • Tempo dit :

        …. qu’il y en ait 2 (verbe avoir)

      • Plusdepognon dit :

        @ Tempo
        C’est fini la contrition outre-Rhin, il serait temps que les titis parisiens du 7ème arrondissement le comprennent :
        https://infoguerre.fr/2019/03/renaissance-dune-vision-conquerante-de-lallemagne/

      • JC dit :

        Ne serait-ce pas plutôt François Mauriac qui aurait déclaré : J’aime l’Allemagne. J’aime tellement l’Allemagne que je suis ravi qu’il y en ait deux ?
        Malheureusement, nous constatons depuis longtemps les effets de la réunification, et ce n’est pas fini. Inutile de compter sur nos dirigeants pour faire obstacle à la puissance allemande. Au contraire, ils sont de leur plein gré ou pas de fidèles collaborateurs. Vichy 2.0.

        • Tempo dit :

          Vous avez raison, errare humanum est. Promis je ne recommencerais plus -)). Nous sommes d’accord sur le fond. Le programme MGCS est sous contrôle allemand et le strapontin qui est réservé à Nexter va vite devenir inconfortable. Pour ce qui est du SCAF, il est impératif d’être intransigeant sauf à vouloir liquider une des derniers actifs industriels en notre possession. Avec un peu d’imagination le NGF pourrait être financé par la France uniquement. Les anglais adoptent une démarche astucieuse pour leur programme Tempest, qui au-delà des acteurs locaux et étrangers du secteur aéronautique de Défense, associe des industriels , des banques, des fonds de pension potentiellement intéressés aux retombées civiles de technologies duales développées dans le cadre de ce projet. L’extension de l’écosystème BITD serait un formidable catalyseur, c’est ce qu’a démontré la DARPA en son temps (ex: internet). Malgré de timides progrès, je crains que l’organisation en silos de l’Etat aggravée par un tropisme européen excessif ne permette pas d’envisager une telle opportunité

          • JC dit :

            J’ai cherché la petite bête mais on est bien d’accord sur le fond. À l’allure où vont les événements, Nexter est bien sur un strapontin et Dassault une fois phagocyté grâce au programme SCAF sera sur un siège éjectable. D’ailleurs, autre bonne nouvelle en ce qui concerne les relations amoureuses du « couple franco-allemand « , après l’échec de la fusion Alstom-Siemens, on apprend qu’Alstom a acheté la branche transport de Bombardier dont le siège en Europe serait à Berlin. Pour ne pas fâcher Bruxelles (dixit Alstom) ou plutôt Berlin, Alstom va céder (à qui ?) le site industriel situé prêt de la capitale allemande et cerise sur le gâteau, celui situé en Alsace (comme par hasard). On ne connait pas évidemment le nom du futur acquéreur. Colère en Alsace, bien sûr. Les alsaciens vont finalement comprendre que la France cède tout doucement leur région aux allemands. Il faut dire que nos dirigeants ont tellement de choses bien plus importantes à traiter que la perte de territoires français.

  14. dolgan dit :

    Je comprends pas l’histoire des italiens. L’italie c’est loin de la Russie et pour le moyen orient, les Us ont pas mieux comme arrière base?
    .
    ET les italiens n’ont pas une thune. ok ils ont le F35, mais ça peut pas être aussi caricatural.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Trump s’est pris les pieds dans le tapis…C’est comme l’histoire de renforcer la présence américaine en Belgique pour contrer l’influence russe en mer noire…..

      • dolgan dit :

        Si je comprends bien, c’est un centre de commandement. La Belgique c’est assez logique dans ce sens.

    • Bouli dit :

      on parle d’avions en Italie et l’Italie est parfaitement placée au milieu de la Méditerranée

    • Mani dit :

      dolgan pour infos Aviano est une des plus grandes bases aérienne US si ce n’est la plus grande en Europe, Vicence base US et commandement , Naples commandement navale US + Naval Hospital, Sigonella base aérienne … quand vous dites que nos voisins n’ont pas une « thune » vous dites une ânerie , informez vous au pire ils sont comme nous ou nous comme eux. N’oubliez pas nos voisins sont la deuxième industrie dans l’ UE font parti du G7 ….. et nous coopérons énormément avec les entreprises italiennes : MBDA missiles (25% Leonardo), Thalès Alenia Space (satellites civils et militaires 33% Leonardo), Telespazio (67% Leonardo, 33% Thales Alenia Space) , AVIO (moteurs Arianne / Vega), ASI (Vega), Leonardo ( Neuron, Male, …), Fincantieri (navire de guerre Fremm…, paquebots …) Naviris 50% Naval Group 50% Fincantieri, ATR (avions civils et dérivé militaire P72 A…..), STMicroelectronics et beaucoup d’autres avec d’excellents résultats …

    • Mani dit :

      dolgan pour info même si vous ne parlez pas la langue il y a des images :
      http://www.aeronautica.difesa.it/comunicazione/notizie/Pagine/addestramento-congiunto-RAF-.aspx

  15. La Tour d'Auvergne dit :

    Contrairement aux apparences ce retrait n’est pas pour « punir » l’Allemagne ce qui n’a pas de sens. La décision provient du Pentagone. L’Europe n’a plus l’attrait qu’elle présentait durant la période 1950-90. L’Asie et la région du golfe arabo-persique sont recherchées en priorité dans le cadre du bon déroulement d’une carrière militaire américaine. Parmi les grands commandements qui drainent les ressources du Pentagone le commandement pour le Pacifique et l’Océan Indien (US INDOPACOM) est de loin le mieux pourvu et le plus attractif. En 2019, plus de la moitié (150) des navires de combats de l’US Navy s’y trouvaient déployés, ensuite se trouvent le US CENTCOM (qui couvre la zone du Golfe arabo-persique), le NORTHCOM (USA/Canada). Le commandement américain pour l’Europe (US EUCOM) est, avec celui pour l’Afrique (US AFRICOM), en queue de peloton en termes de ressources et donc de poids au sein du Pentagone. C’est ainsi, selon l’IISS, que pour les États-Unis, le coût direct de l’OTAN se montait en 2017, à 30,7 Mds$ sur un budget militaire de 602,78Md$. Selon le général Frederick B. Hodges, ancien commandant en chef de l’armée de Terre américaine en Europe, la présence militaire américaine en Europe « n’est pas de protéger les Allemands » mais de servir les intérêts nationaux américains…..

    • philbeau dit :

      Analyse argumentée que je partage complètement . La Russie n’est qu’un épouvantail destiné à faire accepter la continuation de la domination US sur l’Europe . Et cela marche , une majorité d’états restant dans le schéma de puissance du siècle dernier . Le point de pivot peut être l’orientation de l’Allemagne post-Merkel . Et aussi , mais je n’y crois pas , une réécriture des fondements de l’UE , pour en finir avec la ridicule et suicidaire mission donnée à l’ouverture sans limites à la libre concurrence dans le domaine économique , qui fait le jeu de la Chine et des US , et l’établissement d’une charte de défense commune en remplacement de l’Otan . Ce qui ne se fera sans doute pas .

    • Jean (le 1er) dit :

      Oh que si et Donald Trump l’a même dit très clairement : Donald Trump a expliqué que ce retrait était dû au refus de l’Allemagne de « payer plus ». « On en a marre d’être des pigeons », a déclaré depuis la Maison Blanche le milliardaire républicain. « Nous réduisons nos forces parce qu’ils ne paient pas. C’est très simple. » M. Trump a laissé entendre que ce plan pourrait être revu. « S’ils commençaient à payer leurs factures, je réfléchirais. »

    • Czar dit :

      garde ta salive, petit troll noiche : le pentagone était et reste opposé à ce mouvement.

      • La Tour d'Auvergne dit :

        CZAR: C’est totalement faux; la décision émane du Pentagone (voir les débats au sein du JCS). C’est fou comme ce blog attire des ignorants qui ne savent réagir que d’une façon émotionnelle et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez!

        • Czar dit :

          mais comme notre nez de barbare est plus long que le vôtre, petit et épaté, on reste gagant, vu qu’on est moins myope in fine

          dois-je rappeler les propos de mattis avant sa démission ?

          personne ne nie que le coeur de l’azffrontement stratégique est l’oécan plus très pacifique, la question était de savoir si ce geste de défiance était un coup de menton de trump, ou bien le souhait de l’appareil décisionnaire militaire uhesse : or ils ont tout fait pour :

          1) retarder et 2) atténuer ce que trump assène depuis le début de son mandat

          donc la décision ne vient pas d’eux, à l’évidence

    • Carin dit :

      @la tour …
      Avez-vous fait l’addition des contributions européennes à l’OTAN??

    • Alpha dit :

      @La Tour d’Auvergne
      « Contrairement aux apparences ce retrait n’est pas pour « punir » l’Allemagne ce qui n’a pas de sens. »
      Ah bon ?
      Pourtant, pour Trump, ça a l’air d’avoir du sens. Il semble même vous contredire :
      «L’Allemagne est en défaut de paiement! Ils n’ont pas payé les frais! Ils n’ont pas payé les frais pour l’Otan! Ils en sont très loin et ça fait des années. Ils n’ont pas l’intention de payer. Les Etats-Unis se font avoir sur le commerce, sur l’armée et sur tout le reste. Je suis là et je règle tout ça. Mais l’Allemagne nous doit des milliards et des milliards de dollars pour l’Otan. Et pourquoi on garderait tous ces soldats là-bas? Et maintenant l’Allemagne dit que c’est mauvais pour leur économie. Eh bien, c’est bon pour notre économie! L’Allemagne est en défaut de paiement! Ils sont à 1%, ils devraient être à 2% et en fait, tout le monde devrait être à 4%, parce que 2% c’est pas assez», a tenté d’expliquer Donald Trump aux journalistes qui l’interpellaient mercredi dernier sur la décision du retrait…

  16. sepecat dit :

    Sale temps pour les Allemands…
    D »une part leurs interlocuteurs français ont tiré les leçons de l’histoire et ne se laissent plus plumer dans la mise en place des coopérations, après s’être faits berner à plusieurs reprises dans les retombées industrielles (A400 notamment).
    Le complexe industriel allemand pensait dur comme fer qu’il serait aux commandes du SCAF ET du futur char, ne laissant aux autres que la possibilité de suivre.
    Ils découvrent aujourd’hui que dans certains domaines industriels ils ne sont pas les meneurs du jeu et doivent composer avec leurs partenaires.
    Une bonne chose pour rééquilibrer un peu l’environnement.
    D’autre part les US, dont l’implication dans le fameux parapluie nucléaire reste de plus en plus alétoire, les jettent purement et simplement au profit de la Pologne, notamment, qui de son côté continue de croire qu’intégrer l’Europe consite à prendre les fonds et n’entraine aucune obligation.
    Bref, il n’est pas mauvais en soi que l’Allemagne redécouvre la réalité des choses et s’aperçoive qu’à trop vouloir courtiser le père Trump en espérant échapper aux taxes elle finira comme dindon de la farce parce que, de toute façon, ledit Trump est un électron libre fonctionnant hors des clous.
    Soyons francs, voir les Allemands découvrir la réalité des choses et devenir quémandeurs plutôt que donneurs d’ordre n’est pas pour me déplaire…

  17. Plusdepognon dit :

    La Lettonie a aussi demandé :
    https://www.meta-defense.fr/2020/07/10/apres-la-pologne-la-lettonie-propose-de-payer-pour-des-troupes-us-sur-son-sol/

    Peut être que les démocrates américains vont aller aussi près…

  18. Lagaffe dit :

    Ce qui est amusant c’est la chronologie de l’annonce. Le chef du Pentagone Mark Esper a assuré que l’objectif était stratégique, notamment à titre de dissuasion envers la Russie, mais quelques minutes à peine après sa conférence de presse au Pentagone, Donald Trump a expliqué que ce retrait était dû au refus de l’Allemagne de « payer plus » puis a laissé entendre que ce plan pourrait être revu. « S’ils commençaient à payer leurs factures, je réfléchirais ».
    Pauvre Mark Esper, lui qui essayait de faire passer la pilule de la manière la plus diplomatique possible avec une excuse acceptable.. Dingo à pris le micro et tout foutu en l’air !

    • LEONARD dit :

      C’est aussi un signe supplémentaire de l’antagonisme naissant entre @RealStableGenius et Esper. L’idée du recours à l’armée pour mater les manifestations « Floyd » a définitivement déconnecté le Pentagone ( et donc Esper ), de @RealStableGenius.
      La promenade du 01/06 avec utilisation de la Garde Nationale et Bible à l’envers avait dèjà ulcéré Esper et Milley, qui se sont sentis instrumentalisés.
      Seule la proximité avec la date de l’élection fait que Esper reste en poste.

  19. St Chamond dit :

    Il n’y a pas de coopération franco-allemande ou d’Europe de La Défense. Il à une hégémonie allemande qui se fait sous caution morale française et sous protection américaine. Tout ce qui pourra mettre fin à cette situation servira les intérêts de la France.

  20. Twouan dit :

    L Italie c est un porte avion sur la méditerranée.
    Si l escadron par a Lecce ou Tarente, c est la raison. (Si c est a Milan, c est un mystère)

  21. Perdigon dit :

    Qu’on arreteavec cette course à l’armement !
    Trump fait jou jou avec les pays situés à 8000 km de chez lui sans vergogne!!
    C’est aux Européens d’aller s’entendre avec Poutine !
    Vivement que ce Riquet à la houpe dégage et que l’ordre diplomatique reprenne ses droits !

  22. werf dit :

    L’Allemagne n’a pas le choix, avec Trump ou avec Biden, elle sera obligée d’acheter des F35 et des chars américains si elle ne veut pas être frappée par des droits de douane plus élevés aux USA. Les projets franco-allemand ont donc du plomb dans l’aile avant même de décoller. La chancelière est à bout de souffle et son parti aura vite fait de choisir le business avec les USA plutôt que la coopération franco-allemande, surtout avec la situation d’Airbus pas brillante tant pour les avions que pour les hélicoptères. En plus, le dollar baisse plus vite que l’euro et la majorité des contrats sont stipulés en dollars ce qui va favoriser les ventes américaines…

    • BenL dit :

      @werf,

      La force de l’Allemagne c’est l’industrie. Si vous croyez que l’Allemagne va laisser son industrie filer vous faites erreur. L’
      avenir ne se resume pas seulement a l’industrie automobile…qui plus est deja tres malmenee. La croissance viendra par une alliance car l’allemagne a pris du retard dans les secteurs suivants: informatique, aeronautique, energie et energie renouvelable, defense etc… La seule alliance possible et proche n’est pas la chine, ni la russie ou les US …mais bien la France. L’Allemagne est entrain d’ouvrir les yeux. Nos 2 pays ont leurs destins lies. Toutes voies autres entre ces 2 pays se resumera a des conflits. La geoplitique prend en consideration la demographie et meme mettant 2 % de budget allemand ils n’ont pas assez de personnel pour fabriquer, ustiliser et maintenir ces equipements avant quelques annees. L’avenir noius le dira mais je ne crois pas aux achats de F35 car cela scellerai le sort de l »Allemagne et de la France.

      • BenL dit :

        je rajouterai qu’il existe un traite entre l’Allemagne et la France signe en 1950 (si mes souvenirs sont bons) ou il est stipule que l »allemagne ne peut pas avoir un budget superieur a celui de la France. Le 2% francais equivaut bien au 1.5% allemand.

        • PK dit :

          L’Allemagne n’est pas très balèze pour respecter certains traités internationaux… Il faut parfois les envahir pour leur rappeler.

  23. Lassithi dit :

    Quitte à faire leur valises, ils devraient rentrer chez eux une bonne fois pour toute.
    Ils ont plus de grain à moudre vers l’Asie qu’ici.
    Par ailleurs, l’Otan ne sert plus à rien, depuis la chute du mur, sauf pour les russophobes et les américains qui en font leur instrument pour servir leurs seuls intérêts.

    Et puis, il faudra un jour que sur le vieux continent, on se rende compte que la sécurité ne peut être déléguée. Chaque nation doit se prendre en charge, ce qui n’exclue pas des coopérations et des alliances stratégiques.

    Je vois qu’il y a beaucoup de nostalgiques de la guerre froide, et même certains croient au couple franco allemand. Il faudra bien un jour qu’ils acceptent d’être au XXI siècle en arrêtant de croire à des chimères ou de vivre dans le passé. Il faut refléchir avec une vision à 30 ans devant, pas derrière.

  24. Carin dit :

    Je le dirais jamais assez… merci Trump, merci a l’administration américaine… ce sont bien les seuls à œuvrer pour le rapprochement des pays européens!!
    Du coup, la vision de Macron risque à terme de se réaliser. J’espère juste qu’après trump, le/la suivant(te) ne reviendra pas dessus?
    Il ne nous reste plus qu’à enfoncer le clou, et veiller à ne pas trop donner nos technologies de pointe à nos amis allemands qui de toute façon, non seulement se rapprochent des visions macroniennes, mais semblent prendre conscience qu’ils n’ont plus trop le choix!!
    Alors bien sûr, ils vont peser de tout leur poids sur le SCAF et le char, mais la majorité de leurs parlementaires savent qu’ils n’ont aucune option.

  25. Durandal dit :

    Et acheter EU n’était pas une option ?
    Je peux parfaitement comprendre la démarche US.
    Quand des pays, et en Europe, ils sont légions, s’appuient sur les autres pour les défendre, c’est effectivement exaspérant.
    Le truc qui me dérange, c’est de vouloir satisfaire les USA au dépens de l’Europe.
    Acheter des F18 pour cette raison c’est ridicule, ils sont supposés avoir mieux avec le typhon…
    Achetez donc des rafales!!! Il est supérieur au F18, et tu fais plaisir a ce qui est probablement ton meilleur allié du moment.
    Celui a qui tu demandes de partager sa force de dissuasion avec toi…
    Les francs Saliens et Répuriens ne parlent vraiment pas la même langue…

  26. Bricoleur dit :

    US EUCOM à MONS: cela permettra au moins au général US à double casquette (dual-hatted) commandant des forces de l’OTAN et les forces US en Europe d’avoir tous ses subordonnés sur place. Comme cela était aux alentours de Paris avant 1966 (ROCQUENCOURT / OTAN et Camp des Loges / EUCOM).
    Les US disposent en propre d’une petite base à quelques kms de MONS, en pleine campagne à CHIEVRES avec une piste de 2500 m mini (3000 m ?). M’est avis que la base aérienne de SPANGDHALEM pourrait disparaître.
    MAIS, rien n’est encore définitif: élections US en novembre, réactions de l’Allemagne, voire de Belgique et … Italie.

  27. Piliph dit :

    A une certaine époque, on appelait ça « Drang nach Osten »….

  28. petitjean dit :

    C’est juste un peu plus compliqué que ça !
    Qui s’intéresse encore à la ‘mystique’ de l’Alliance Atlantique ?
    « Ce n’est pas moins de 11 900 ou 12 500 hommes (selon les sources) que les USA retirent d’Allemagne, dont 6 400 rentrent aux USA (ce retour à la maison d’un contingent si important est une surprise de taille à l’intérieur de la surprise générale). Les 5 500 restants seront déployés, non pas en Pologne comme supposé et comme la Pologne le réclamait mais en Belgique et en Italie, où l’on n’en demandait pas tant ; et ne pas déployer en Pologne, c’est par contre faire comme la Russie le réclamait…
    Donc l’Allemagne, l’UE, l’OTAN pleurent leur solitude transatlantique et le beau monde d’avant où l’on savait à quel souteneur se vouer. »
    Et si on parlait de la « cohérence » de Donald Trump :
    https://www.dedefensa.org/article/lallemagne-sans-souteneur

  29. boubou dit :

    Rien ne m’étonnes sur le transfert vers la Belgique, ils savent que l’état belge dira oui à tous, comme pendant la guerre froide 70-80, la petite base militaire de Thuin (10 KM de Charleroi) avait 4 à 5 têtes de missiles nucléaire prêtent à faire feux sur CCCP. Officiellement c’étais une petite garnison belge, officieusement tous les gens du coin savaient.

    • Bouli dit :

      la présence d’armes nucléaires à Kleine Broegel est très « connue » (pas officiellement, vu qu’on est signataires du TNP)

      mais pour Thuin, jamais entendu parler et je ne vois pas trop l’intérêt de stocker des têtes nucléaires dans une petite base comme celle-là, et loin des F16

      vous êtes sur que les gens du coin ne se sont pas fait des gros films ?

  30. Celtibère dit :

    Le titre de cet article est assez évocateur de « l’américano-idolâtrie » qui règne sous les képis français. Déclarer que la présence des GI dans certains pays européens est un « bénéfice » pour ces derniers, il faut le faire ! L’armée américaine est une armée d’occupation qui est là pour servir uniquement les intérêts économiques et politiques des Etats-Unis. Qui peut encore croire que la Russie serait une menace pour l’Europe? Durant mes années sous l’uniforme, j’ai toujours été navré de constater l’attitude conciliante et l’absence de recul des militaires français vis-à-vis de leurs homologues US.

    • Bouli dit :

      Heureusement que tu n’es plus dans l’armée … oui la Russie est encore une menace

  31. Giuseppe dit :

    A boire à manger dans cette très (trop) longue analyse avec des inexactitudes et parfois des inepties. Par exemple, Boeing plonge dans le civil mais certainement pas dans le militaire. Et le militaire sauve en ce moment le civil chez Boeing. L’Italie dependante des investissements militaires allemands et français ? Pour les dépendance à l’égard des investissements allemands, je ne sais pas mais à relativiser concernant la dépendance par rapport aux investissements militaires français : Leonardo fait sa part de travail valorisante dans Tempest (et n’a pas choisi le Scaf franco-allemand en laissant le strapontin à l’Espagne) et pour les contrats avec la France dans le naval (frégates), les missiles (MBDA) ou le spatial (satellites de communication et d’observation entre autres) l’Italie apporte une pierre à l’édifice, reconnue et indispensable.