L’armée de l’Air évoque un nouvel avion européen de transport pour remplacer les CN-235 et les C-130

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

120 contributions

  1. Tankaboum dit :

    Je me souviens avoir été raillé sur le sujet il y a quelques mois… mais c’est une telle évidence industrielle.. espérons que cette fois ils feront tourner les moteurs en dégagement de la soute pour éloigner les parapluies à la sortie des paras…

  2. pmpm dit :

    Ca ressemble fortement a un debut d’enterrement de l’ A400M ……… et a l’aveux que ses specifications avaient eté mal calculées …..

    • Castel dit :

      @ pmpm
      Mais non, on a simplement besoin d’un avion de transport complémentaire !!

      • Max dit :

        Un Gunship pour du SAR comme l’Hercules AC-130…DEFA 30 mm, MMP, etc… Le besoin tactique est réel et l’arsenal existant entre Nexter et MBDA.

    • Vinz dit :

      Comment vous transportez les VBCI/Caesar ?

      • Castel dit :

        @ Vinz
        C’est justement pour ça qu’il y a l’A400M, mais pour tout le reste, et notamment les hommes, nous avons besoin d’un avion pouvant emporter plus de volume qu’un C235, et atterrir si possible sur plus court qu’un C130 (qui entre parenthèses, ne peut pas emmener de VBCI non plus)

      • Poutargue dit :

        @Vinz,
        A400M et encore dans des situations de mise en place urgentes, d’un nombre limité de ces moyens … par exemple pour donner du punch et de la mobilité en entrée dans un théâtre d’opérations.
        En général VBCI et Caesar arriveraient « en masse » plutôt en 2° échelon, par mer et par voie de terre (ex. via Gabon, Côte d’Ivoire…)

  3. Bricoleur dit :

    Excellente nouvelle. J’évoquai exactement ce point dans mon post du 15.07 /16:21. Il paraît opportun que plus que rechercher une charge utile aux alentours de 20 T (C 130), il vaut mieux viser le meilleur compromis  » excellente capacité tout-terrain STOL (= Twin Otter)/ charge utile / distance franchissable). Aux spécialistes de donner les chiffres. Mais lançons-nous: 500 m / 10 -14 T / 4000 km…

  4. Lucien dit :

    L’A400M a été tellement loin du compte des capacités initiales prévues (du moins celles prévues par la France) qu’il faut construire un deuxième avion pour répondre au cahier des charges. L’Europe dans toute sa splendeur.

    Et après, on s’étonne qu’il y ait des gens inquiets pour le SCAF, le futur char d’assaut franco-allemand et les projets de drones européens. Les projets européens ont tous un point commun : l’usine à gaz. Et ils coûtent beaucoup plus chers que prévu, ce qui permet de relativiser le point « on ne pourra pas se le payer seul » (ce qui est faux, surtout quand on compare aux chiffres d’autres dépenses fort discutables).

    • Castel dit :

      @Lucien
      Mais pas du tout !!
      L’ A400M était le gros porteur qui nous manquait, ( même si sa charge utile de 37t est un peu décevante, par rapport aux 47t théoriquement possible sur l’A70 par exemple)……
      Par contre, pas besoin d’être un grand spécialiste en la matière, pour comprendre qu’il existe un trou entre le C235 et l’ A400m, que ni un C295 ( trop proche en capacité du C235), ni un C130, qui nécessite une piste de décollage ou d’atterrissage nettement plus longue que pour un C160.
      Donc, un appareil de taille intermédiaire, qui aurait des caractéristiques en fin de compte assez proche du C160, mais nettement modernisé, serait très utile, avec si possible la capacité d’un C130, et les capacités d’atterrissage et de décollage d’un C160…..
      Sans doute plus facile à dire qu’à faire, mais je crois dans la capacité de nos techniciens à sortir ce genre de produit, qui, s’il est réussit pourrait devenir un redoutable concurrent dans l’avenir pour le super hercules !!

      • Blurb dit :

        @Castel,
        Il faut se méfier de vouloir recréer à tout prix le C160 … et surtout voir quelle utilité aurait cette flotte, dans un modèle COTAM qui prévoit une 50aine d’A400M, qques Super Hercules C130J/KC130J aux côtés des C130 H/H-30 et CN235 pour le transport intra-théâtre. Qui a eu du mal à avoir un ravitailleur/cargo startégique en nombre (on vient de valider 15 appareils A330Phénix, c’est du délire) et a décidément un pb de renouvellement des hélicos anciens tels que SA330 Puma et 332 Super-Puma et Caracal, lesquels devraient recevoir des compléments.
        Rappel : les Caraclas perdus en Opex / autres accidents n’étaient pas encore remplacés.
        Tout ceci coûte donc déjà fort cher, et nous n’avons pas de gras ….
        Et ne pas oublier qu’autour de nous (OTAN) : UK, NL, Italie, Espagne, DAnemark, Suède, Grèce, déjà dotés de C130 classiques ou C130J …
        Seule l’Allemagne dotée encore d’une grosse flotte C160 qu’elle met à disposition en partie dans le commandement européen dédié basé à Eindhoven…
        Donc refaire un avion, peut-être si c’est utile, et qu’il y aura un marché (soit existant, soit à créer), mais pas « pour se faire plaiz’ « …. 😉

        • Vroom dit :

          Pourquoi 15 Phénix du délire ?
          Il y a 12 C135FR/KC135RG à remplacer ainsi que les A310/340 de l’Esterel.

    • FredericA dit :

      « L’A400M a été tellement loin du compte des capacités initiales prévues (du moins celles prévues par la France) qu’il faut construire un deuxième avion pour répondre au cahier des charges. »
      .
      On parle du remplacement du CN-235 dont le premier vol remonte à 1983 (2009 pour l’A400M) et qui est capable de transporter SIX tonnes de matériel contre QUARANTE pour l’A400M.

      • Castel dit :

        @ FredericA
        Ben justement, cela montre bien que nous avons besoin d’un avion intermédiaire capable d’emmener une charge d’une vingtaine de tonnes, mais capable d’atterrir ou de décoller sur une distance inférieure à celle nécessaire à un A400M ou à un C130…

        • FredericA dit :

          Euh… Vous prêchez un convaincu, relisez Moi. SVP 😉

          • Castel dit :

            FredericA
            Ma réponse n’est pas contradictoire non plus, elle complète ce que vous évoquez, mais en apportant quelques précisions à vos propos…..

    • Hermes dit :

      L’A400M n’a jamais été prévu pour remplacer l’ensemble des cargos.
      .
      Ce qu’on pourrait reprocher à l’A400M c’est qu’il n’est pas plus de capacités en masse mais c’est une histoire de compromis comme souvent et si la naissance a été compliqué, on aurait du mal a se séparer d’eux !

      • Hermes dit :

         » c’est qu’il n’est  »
        .
        c’est qu’il n’ait*
        .
        L’absence d’edit me fait honte.

    • adnstep dit :

      Il faut juste attendre que la France se couche complètement, laisse le leadership aux Allemands, et il n’y aura plus de problème, puisqu’il n’y aura qu’un décisionnaire.

    • fgnico dit :

      oui tout est dit avec

      ../// Les projets européens ont tous un point commun : l’usine à gaz. Et ils coûtent beaucoup plus chers que prévu, ///

    • John dit :

      De quelles capacités parlez vous pour qu’un second appareil soit nécessaire?

  5. Vieux sapeur dit :

    Bravo M. Lagneau pour avoir trouvé ce forum de … avril 2012 sur le « baby Grizzli ». Discussion très complète sur le sujet: pas mauvais nos voisins UK (on ne peut plus dire « amis »).

  6. Paddybus dit :

    génial, ils vont nous refaire le Transall…. bien des pilotes de cette machine rustique vont apprécier …

    • Castel dit :

      @Paddybus
      Sûrement en bien plus moderne quand même !!

      • Paddybus dit :

        De toute évidence…. mais pas trop… car au vu du A400M…. l’excès de modernisme peut nuire….
        Ceci dit, dans l’histoire de l’aviation Française, il avait été mis au point des machines capables de se poser en 200 mètres … je pense aux Bréguet 941 par exemple, mais il y avait aussi Hurel-Dubois si je ne fais pas erreur… et une nouvelle machine avec une charge comparable au Transall, et une capacité de posé ultra court… cela doit pouvoir se vendre…. d’autant qu’avec les matériaux moderne, d’excellentes performances sont probablement atteignables, y compris sur pistes non aménagées….

        • Fred dit :

          @ Paddybus

          Le Bréguet 941 était à la base un avion civil, destiné à atterrir … Sur de futurs et hypothétiques aéroports de centre-ville :o)
          Haut sur pattes (donc pas de porte avec rampe) et trains d’atterrissages pour pistes en dur, rien d’un avion militaire tactique.
          Posé court, certes, mais avec la capacité d’emport et le rayon d’action d’un hélicoptère lourd de l’époque … Qui eux pouvaient se poser plus que court ;o)

          • Fred dit :

            Pardon, j’ai confondu :o(
            Mon deuxième paragraphe est faux. Je ne renie pas le reste.

          • Paddybus dit :

            Et en quoi cela empêcherai-t-il de reprendre la technologie pour se poser court en version mili, sur un train basse pression…???
            Je sais que l’un des points était qu’il y avait une liaison mécanique entre les moteurs, pour garantir l’équilibre en cas de panne d’un moteur…. mais avec les progrès de la fiabilité, et de l’électronique de stabilité de vol…. ça devrai bien être possible…
            Le Bréguet 941 était avant tout un démonstrateur, produit en toute petite série, qui n’a pas démontré son utilité pour le civil et qui avait fini dans les rangs de l’armée de l’air…

    • Vroom dit :

      La navigabilité va passer par là, alors non.

  7. Clavier dit :

    Reprendre les moteurs, c’est à dire faire un bimoteur ……

    • Castel dit :

      @ Clavier
      Ben oui, vu la puissance des moteurs de l’A400M, en reprenant deux d’entre eux seulement, on aurait encore bien plus de puissance qu’avec le Transall !!

  8. strider_on dit :

    ça pue d’avance ce projet. tout le monde va vouloir ses spec et on va se retrouver avec plein de surcout et de retard à cause de nain politique….

    • Castel dit :

      @ strider_on
      On ne pouvait pas tout faire en même temps, la priorité c’était le gros porteur, maintenant, il faut se pencher sur un moyen, pour ne plus être à la merci des Américains avec leur C130…

    • Eurafale dit :

      Ah ça, surtout que ceux qui font chier sur les specs sont ceux qui, en général, achète du matos américains… comme tout le monde !! Donc les specs selon les pays… Autant faire une cellule vide à vendre 😀

    • dolgan dit :

      Esperons que ça se termine aussi bien que l’A400 M. Toutes ces difficultés n’ont pas empêché d’avoir un excellent avion.

  9. GHOST dit :

    Associer l´Ukraine?
    Pourquoi Airbus ne devrait pas se faire violence en associant Antonov dans ce projet? Pendant la crise du virus Covid-19, Antonov a fait une démonstration de force avec ses Antonov Condor et l´unique Antonov 225, avions qui ont livrés des materiels dans tous les pays de la planète.
    Antonov 70
    Contrairement á A-400, l´Antonov 70 possede des performances qui depassent de très loin les capacités de l´Hercule 130-J.. même son prix est abordable. L´Allemagne devait en principe participer dans ce programme en apportant des technologies occidentales.. mais par « solidarité » avec les pays membres de l´OTAN, l´Allemagne s´est impliquée dans le programme A-400 Atlas.
    Ainsi, associer Antonov dans ce projet peut economiser beaucoup d´argent et du temps.. Mais comment se passer des lobby des pays actionaires de l´Airbus? Wait and see

    • Hermes dit :

      Aucun intérêt a nourrir les bureaux/indus étranger.

      • GHOST dit :

        Hermes@
        On comprend qu´il s´agit des bureaux en France sans doute? les pays qui auraient besoin d´un avion de transport militaire version Transal new generation ne sont pas si nombreux en Europe. Sauf si l´Allemagne s´engage, ce projet n´a aucune chance ..

      • Lechavenois dit :

        Hermes :
        .
        « …Aucun intérêt a nourrir les bureaux/indus étranger…. »
        ..
        .
        Le secteur industriel militaire, n’est pas que de la technique; pour fournir du matériel aux armées…
        .
        Ce secteur d’activité va bien au delà, et c’est pour cela qu’il est si intéressant.
        .
        Lorsque l’on parle d’ Antonov, soyons honnête : ni les bureaux d’étude d’ ‘Antonov, ni ceux d’Airbus, ni le remplacement du CN 235 de l’ AA française ne nous intéresse ou même ne nous concerne. On s’en fout.
        .
        Il s’agit de géopolitique, d’ambitions expansionniste dangereuse de la Russie et de la Chine ; d’influence socio-politique sur la scène internationale et de  » jeux d’influence  » à venir.
        .
        Un partenariat entre Aibus et Antonov, va bien au delà de la construction en série limitée d’un petit avion cargo .
        .
        Airbus aujourd’hui, a un carnet de commande équivalent à 8 années de production , ce qui en micro et macro économie, est fabuleux.
        .
        Un rapprochement entre Antonov et Airbus ; c’est avant tout, un « message ‘ pour Kiev qui est pro- Europe, mais qui reste  » embourbé « , par son histoire moderne, dans des liens économiques, politiques et sociologiques avec Moscou.
        .
        Un partenariat pour la mise en place d’ une toute petite production, d’un petit avion cargo entre Airbus et Antonov, c’est avant tout, une opportunité infime je vous l’accorde, d’une réponse du monde libre contre les velléités croissantes des dictatures russe, et par extrapolation, chinoises.
        .
        Aujourd’hui l’ Europe extrêmement fragilisée a besoin d’amis, d’alliés, de partenaires, de nouveaux état membres pour pouvoir offrir une alternative aux deux « titans  » que sont les USA et la Chine et qui n’aspirent actuellement qu’à s’affronter.

    • Aymard de Ledonner dit :

      L’AN 70 n’existe qu’a l’état de projet et est beaucoup trop gros pour remplacer les CN235. Une coopération avec l’Ukraine aurait un intérêt pour faire un transporteur stratégique a l’instar de l’AN 225.

  10. Fralipolipi dit :

    On perçoit ici que cet A200M pourrait être à l’A400M ce que le C27J-Spartan est au C-130J Hercules.
    .
    En capitalisant sur l’acquis (chèrement acquis) de l’A400M, il y a sans doute moyen de faire désormais du très bon pour pas trop cher.
    Bon courage tout de même pour le lancement de ce projet.

  11. Deres dit :

    AMHA, il serait plus intelligent de développer un avion de transport polyvalent pouvant à la fois remplir ce besoin militaire et remplacer les ATR en créant pour le coup la fameuse version agrandie à90 places et plus et jamais développée. Avoir une ligne à la fois civile et militaire permettrait d’allonger fortement la taille de la série donc de fortement diminuer les couts. la seule différence serait le fuselage arrière et un renforcement du train d’atterrissage. Il faudrait au passage lié directement ce projet avec celui des futur remplaçants franco-allemand des ATL histoire de s’assurer dès le départ une série importante.

    • FredericA dit :

      @Deres : L’architecture d’un avion de transport militaire et un avion civil sont totalement différents tant au niveau de la trappe arrière, de la répartition des charges, etc.

    • lym dit :

      C’est aussi la réflexion que je me faisais, même si la quadrature du cercle ne sera pas forcément facile, étudier un concept un peu modulaire d’avion bimoteur capable, ce qui intéresse aussi le transport aérien (sorte de maxi twin-otter), de terrains rustiques voir de charger également par l’arrière… cela permettrait de rentabiliser l’affaire et un coûteux développement moteur n’ayant actuellement aucun débouché hors A400M.
      Surtout que pendant ce temps la gamme ATR vieillit et niveau vitesse pour le transport c’est un peu court.

  12. Spls dit :

    Bref ce qu’ils veulent c’est un Transall avec des moteurs de A400M, ça tombe bien le Transall avait été conçu pour des moteurs deux fois plus puissants (comme ceux de l’A400) non disponibles à l’époque. Cela donnerait un Transall avec deux fois plus de charge utile (je sais, cela dépend de la distance à parcourir), ce qui a toujours le seul gros défaut de cet excellent avion. Comme on ne rachètera jamais des cellules allemandes, moins fatiguées, pour les remotoriser, j’espère que chez Airbus ils s’inspireront du Transall pour leur nouveau monstre hors de prix…

  13. Raymond75 dit :

    Résumons : il est indispensable de créer un successeur au C130, qui a fait son premier vol il y a 50 ans, car l’A400 M qui devait lui succéder est hors de prix, aussi bien en acquisition qu’en maintenance, et beaucoup trop sophistiqué pour les besoins réels.

    Les contribuables sont toujours à votre disposition pour porter (supporter) vos caprices éminemment stratégiques.

    • Castel dit :

      @ Raymond75
      Les techniciens qui ont étudié le projet de l’A400M n’ont jamais cherché à en faire le successeur du C130, mais de doter l’armée d’un transporteur lourd, qui nous a sérieusement manqué pendant l’opération « Serval », et qui nous a obligé à l’époque à faire appel à des pays étrangers pour pouvoir acheminer nos troupes et le matériel nécessaire….
      Maintenant, il est normal de se pencher sur un avion de taille moyenne, pour remplacer à la fois nos C160 vieillissants, et éviter à l’avenir de continuer d’acheter aux Américains leur C130, qui ne correspond plus à nos besoins réels depuis la sortie de l’A400M….

    • FredericA dit :

      Non, vous mélangez tout !
      .
      Les CN-235 ont une capacité largement inférieure à l’A400 M (6 tonnes d’emport contre 40 !!!). De même, les C-130 évoqués sont ceux de première génération dont la capacité d’emport est comparable au CN-135. Les derniers C-130 J sont nettement plus grand que leurs ancêtres. Il s’agit quasiment d’un nouvel appareil.
      .
      Un peu de lecture sur le C-130 Hercules (l’ancètre) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_C-130_Hercules
      … et le C-130J Super Hercules : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_C-130J_Super_Hercules

    • Twouan dit :

      Il est indispensable de faire tourner les bureaux d etudes sinon dans 15 ans il faudra tout réinventer.
      Donc, il faut reconcevoir un avion de transport. Plutôt que refaire le même autant segmenter. Un plus gros ou un plus petit, ils proposent plus petit.

      C est pas forcement idiot.

    • Hermes dit :

      L’idée c’est plus de remplacer les CN-235 en se positionnant avec une gamme équivalente au C130 plutôt.
      .
      Autrement dit avoir un cargo plus léger pour d’autres missions, comme ce qu’on a déjà actuellement…
      .
      La mauvaise foi, toujours la mauvaise foi avec vous, la vie doit être tellement… salé…

    • adnstep dit :

      En l’occurrence, ce sont des caprices de politiques, pas de militaires.

  14. MP3 dit :

    Avec quel budget cette affaire ?
    Et tant qu’à réutiliser les moteurs de l’A400M, pourquoi ne pas réaliser un nouveau PATMAR ?

  15. Même dit :

    Ahahah ! L’armésienne… jeu de mot entre amée et arlésienne

  16. nedhgaar dit :

    J’ai même le nom : Transall II

  17. PK dit :

    Marrant, j’en connais ici qui vont avoir du mal à avaler leur chapeau… Mais comme ce sont des spécialistes du parler pro-gouvernement (les étoiles, toujours les étoiles), gageons qu’ils viennent nous expliquer maintenant la nouvelle doctrine (qui enverra l’Atlas là où il a toujours été, un avion de transport stratégique, laissant la tactique à l’A200).

    Bon, depuis le temps qu’on le demandait… Suffit de patienter : sablons le champagne, en espérant qu’Airbus reprennent le concept du Transal pour modèle de l’A200M.

    • Yoyolegigolo dit :

      @PK

      Sablons ou sabrons ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      C’est incroyable cette incapacité a accepter la réalité! L’A400M permet de nouvelles capacités d’actions précisement parce qu’il a cet aspect tactique. Il permet d’emmener rapidement des véhicules n’importe ou dans le monde.
      Si des français sont pris en otage au fin fond de l’Afrique, on peut en quelques heures envoyer des NH90 et des tigres dans des A400M avec les commandos pour monter une opération.
      Quand il faut rapatrier un blessé, au lieu de le faire en trois fois avec un hélico, un CN235 ou un C130 et un MRTT ou un falcon, on peut directement amener l’A400M a l’arrivée de l’hélico et rapatrier le pax en deux fois et gagner de précieuses heures.

  18. Ségolène Marin dit :

    Ce FCTM pourra-t-il mis en œuvre depuis un porte-avions ?
    Ah… dommage !

  19. mich dit :

    Un grand n ‘importe quoi , un avion qui de toute manière aura du mal à être commandé en nombre suffisant pour espérer concurrencer le C130 . Au moins l’ A400M répond à un vrai besoin , en ligne avec l ‘équipement de nos troupes actuelles et les déploiements que nous faisons depuis l’ après guerre et qui n ‘avait pas de solution ,le C160 étant beaucoup trop court sur patte ,malgré ses qualités tactiques.Si je me souviens bien ,il me semble que la réouverture de la chaine C160 pour 28 appareils aurait permis l ‘achat d’une soixantaine de C130 ( d’ailleurs avec ce cirque on se demande si on n ‘aurait pas mieux fait de négocier une ligne d’ assemblage de C130 pour l’ Europe ) .Il faudra aussi qu ‘il soit bon marché , alors que l’ on tricote pour des hélicos lourd ou bien le remplacement des gazelle ,que l ‘on a du mal à équiper ,par des H145M ou même des H125M ( c ‘est vrai j ‘oubliai le léger H160).La question est vraiment de savoir quel est le besoin opérationnel , car si on veut faire dans l’ économie et le futur , il faudra expliquer pourquoi on n ‘a pas l ‘air de intéresser beaucoup aux  » VTOL » ,mais peut être que c ‘est aussi dans les cartons !

    • Castel dit :

      @ mich
      « un avion qui de toute manière aura du mal à être commandé en nombre suffisant pour espérer concurrencer le C130 »
      Et pourquoi donc, d’après vous ?
      Tout simplement parce qu’à l’heure actuelle il n’existe PAS de véritable concurrent à cet avion.
      Quand certains sur ce site, voient le Super Hercules, comme un avion entièrement nouveau, ils oublient de consulter d’un peu plus près ses spécifications techniques par rapport à l’ancien :
      Alors, certes, il est nettement plus rapide, possède une meilleure autonomie,peut fonctionner avec un équipage de deux hommes seulement et son volume à été augmenté, mais :
      Sa charge utile reste au environ de 20t, sa soute n’est guère plus large que celle d’un C160 ( 3,13m, contre3,15m pour le Transall ), de plus, vu son rallongement, la distance pour le décollage ou l’atterrissage qui était déjà supérieure à celle nécessaire au 160, doit être encore supérieure, dans sa nouvelle version.
      Bref, de mon point de vue , ce fameux « Super Hercules », ne me semble être qu’une version modernisée d’un avion de transport militaire aujourd’hui techniquement dépassé, et qui ne continue à se vendre, parce qu’il n’a pas de concurrents à la hauteur dans son créneau….
      Mais cela pourrait changer rapidement si nos techniciens arrivent à sortir le transporteur que la plus-part des armées dans le monde attendent !!!

      • mich dit :

        Bonjour , le pourquoi c ‘est cela à mon avis : https://www.avionslegendaires.net/2020/07/actu/le-pentagone-achete-des-super-hercules-a-hauteur-de-15-milliards-de-dollars/ , je pense que l ‘on va compléter nos C130J si l’ A400M ne fait pas complétement l’ affaire . Pour la partie plus légère , il faudrait un casa peut être un peu plus tout terrain ( motorisation plus puissante , train renforcé ? ). Vous oubliez un point important sur votre comparaison C160 – C130 , c ‘est l ‘allonge , avec 16 tonnes dans le transall ,il ne va plus très très loin .Pourquoi pas un mini A400M ,mais pourquoi faire ? cela tombe bien ,nos terriens refont tout leurs parc véhicule ,c ‘est à eux, entre autre, d’ apporter la réponse pour les années qui viennent .

  20. themistocles dit :

    Demander à des ingénieurs de faire un avion simple, rustique, avec une bonne autonomie, une capacité d’emport sérieuse, une possibilité de se poser sur des terrains sommaires et de larguer des paras ? vous allez faire bugger les bureaux d’études. JE vous rappelle que le principe de base c’est  » C’est compliqué à faire, nous on trouve que c’est joli, ça coûte un bras , ce n’est pas ce que vous avez demandé mais vous allez l’acheter quand même parce que nous on connait bien mieux vos besoins et on sait faire marcher le logiciel catia avec toutes ses options » . Si on veut réellement aboutir, on achète russe…. Si on veut ne pas avoir à choisir entre de l’emport et de l’autonomie, n »importe quoi sauf Casa. Quand à Airbus, quand on lui demande un camion qui vole, il nous sort l’A400M , se glorifiant d’avoir créé des turboprop de 16000ch en 2010, c’est à dire ce que monsieur Kouznetsov a réussi à faire en 1951…. Je comprends donc, subvention déguisée et contrat bidon comme celui des Casa de l’Armée de l’Air.

  21. Greg6 dit :

    Entre le c-130j-30 qui peut emporter 19.5t, et le cn-235 qui va jusqu’à 6t d’emport, il y a une grosse marge…
    Ce n’est pas la même catégorie d’appareil.
    A mi-chemin on tombe sur 13t, grosso modo un c-27j.

    Donc la question fondamentale est que veut-on exactement ?
    Et c’est la que je le sens mal justement.
    La France, ou même un autre pays équipé d’a400m, n’a pas besoin d’un appareil de type c-130 ou équivalent. On en a pris uniquement pour compenser les soucis et retards de l’a400m, et a terme pour le besoin spécifique des forces spéciales en transport et en ravitaillement des hélicoptères.
    Si jamais nos FS veulent un plus petit avion, pour remplacer le c-160 et compléter le c-130 par exemple, il y a le c-27j qui offre cette capacité avec les mêmes moteurs et avionique. 2-4 exemplaires et c’est réglé.
    Donc on vise quoi ?
    Le cn-235 nous sert dans les dom-tom, mais aussi pour du « brouettage » sur les théâtres d’opérations, et en métropole pour des petits transports et entraînements au parachutisme.
    On a besoin d’un équivalent c-130 pour ça ? Il y aura les coûts de développement, mais surtout les coûts d’opérations d’un plus gros appareil à prendre en compte.
    C’est comme quand on remplace des gazelles par des h-160, on sent la différence des coûts d’utilisation venir…alors qu’un h-135m faisait l’affaire.

    Donc ce qu’il nous faut, en réalité, c’est juste un remplaçant au cn-235, qui garde les mêmes avantages qui nous sont utiles : rustique, fiable, pas cher, décollage et atterrissage sur très courtes distances.
    Bref un cn-235 « neo » avec un moteur de nouvelle génération consommant dans les 20% de moins, comme ceux de chez GE. Au pire quelques améliorations aérodynamiques, structurelles, voire des matériaux plus légers si c’est faisable pour gagner un peu de poids… mais c’est tout.
    Un cn-235 transporte jusqu’à 6t, et fait 1300km avec cette charge maximale. Une version « neo » pourrait faire, par exemple, 7t sur 1600km, cela nous suffirait amplement pour nos besoins.
    Au pire, en tirant large, un c-295 amélioré, qui fait dans les 9t de charge utile.
    Ou encore, autre possibilité, un remplaçant commun avec deux versions en deux tailles: un 6/8t de charge, l’autre 10/12t. En fonction des besoins.

    Car la France n’a besoin de rien d’autre.
    Si airbus veut viser le marché du remplacement du c-130, et je peux le comprendre d’un point de vue commercial, qu’ils ne nous demandent pas de payer.
    On a déjà du mal à se payer nos équipements essentiels !

    Pour revenir sur l’a400m, je ne crois pas que ses specs initiales soient le problème.
    Pouvoir faire du tactique comme un c-130, avec poser sur terrains sommaires, et en même temps du stratégique, avec 37t de charge maximale. Ainsi que du ravitaillement en vol avec un bon niveau de capacité en carburant et une vitesse qui mette plus à l’aise les chasseurs. Tout cela est une excellente chose, on va le ressentir dans les années qui viennent, et cela se ressent déjà quand il faut ravitailler au Mali ou en Jordanie. Il faudrait deux c-130, et donc aussi deux équipages, ainsi qu’une ou deux escales, pour le faire. Et il se pose partout l’a400m, et sur des distances assez courtes.
    Le vrai problème vient de la gestion catastrophique et irresponsable du projet, et de certaines demandes particulières qui se sont ajoutées ( certification civile par exemple… ).
    Si on parle d’un projet qui aurait pu être évité, à mon sens, c’est développer le nh-90, alors qu’on avait déjà le cougar.
    Les américains sont toujours sur uh-60 et les russes sur mi-17, dans des versions améliorées bien sur, et ça leur convient très bien…
    Mais c’est un autre débat.

    • Polymères dit :

      Vous avez raison de rappeler que le problème principal de l’A400M a été son retard.
      On peut lire encore beaucoup trop d’avis de personnes s’obstinant à vouloir considérer l’A400M comme un mauvais avion qui ne sait rien faire, qui ne sert à rien et qui n’est pas ce qu’il devait être. Mais ces gens, je le redis à nouveau ici, ne comprennent pas que les « problèmes » qu’ils ont en tête par rapport à cet avion sont issus de tests initiaux et qu’il ne s’agit pas de ce que sera l’A4000M une fois finalisé.
      Ces gens ne comprennent pas que tous ces problèmes ont trouvés ou vont prochainement trouvés des solutions, ce n’est pas par ce qu’il y a des avions qui ont été livrés avec des capacités limités, que ça veut dire que l’A400M qu’on aura pendant 40 ans sera ainsi. Le programme est encore en essai et en finalisation, les premiers appareils livrés seront modernisés par la suite. Le seul truc emmerdant, c’est le retard pris pour valider les différentes capacités tactiques.
      Tout comme il est vrai que l’acquisition de C-130 américain ne vient pas combler un « déficit » capacitaire de l’A400m, il vient combler un déficit quantitatif en raison des retards et du calendrier de déclassement des Transall.

      Concernant ce projet de nouvel appareil, c’est comme pour tout, il s’agit d’évoluer par le haut pour faire face aux 40 années à venir et non pas de voir ce qui semble suffisant aujourd’hui.
      L’A400M se veut être un avion stratégique et tactique évitant justement de faire comme les américains, de devoir compenser les limites du C-130 par un second appareil, le C-17. Là aussi on peut encore voir nombre de personnes qui ne veulent pas comprendre ce principe et restent dans ce schéma à deux appareils complémentaires, pour elles l’A400M remplace le Transall mais qu’il faut toujours un avion stratégique type C-17 ou An-124 à côté. Mais ce n’est pas par ce que dans l’A400M on ne va pas mettre autant que dans un An-124 que ça n’en fait pas un avion stratégique. Nous sommes parfaitement cohérent avec nos équipements que nous avons ou que nous allons avoir, tous sont conçus pour pouvoir entrer dans cet avion, ce qui faisait qu’on était dépendant à des An-124 par exemple, c’était qu’on ne pouvait pas faire entrer dans un C-130 ou Transall des matériels volumineux (pas forcément lourd) et les envoyer à longue distance, avec l’A400M on le peut, peu importe qu’il n’y ait qu’un véhicule en soute plutôt que deux.

      Le problème du C-235 aujourd’hui, c’est qu’il est de moins en moins adapté à nos besoins et ceux d’autres armées. Il ne s’agit pas d’avoir un concurrent à l’A400M, mais de suivre une même tendance d’évolution par le haut afin d’être préparé à l’avenir et non pas simplement continuer en pensant que cela « suffit » en regardant l’instant présent.
      On ne cherche justement pas un simple remplaçant « neuf » qui fera ce que l’ancien fait, car cette analyse se base sur le fait que l’ancien était parfait et qu’il aura toujours été adapté aux besoins et qu’on ait jamais été bloqué par certaines limites.
      Sauf que désolé, les C-235 il a beau faire le boulot, on se limite à ce qu’on peut faire avec, c’était la même chose pour le Transall et on voyait le même refrain qui disait qu’il fallait continuer avec un Transall neuf et acquérir à côté un autre appareil stratégique pour « combler ». On finit alors par croire qu’on est « bien » que si l’un n’est pas suffisant, l’autre sera là, mais dans les faits ce n’est pas ainsi, le Transall a toujours été un problème, poussant à devoir acheter des C-130 (même d’occasion), on l’a réduit à faire du brouettage sur le théâtre à tel point que beaucoup ont considérés et considèrent encore que notre besoin c’est de devoir continuer à faire cela. Sauf que non, nous sommes bien les seuls à faire cela, les autres ont des hélicoptères lourds pour cela. Le Transall est aussi une raison pour laquelle on s’en passait, il ne faut surtout pas venir se plaindre de l’A400M s’il ne peut pas faire ce brouettage, ni vouloir un « nouveau » Transall pour continuer comme avant, il faut des hélicoptères lourds pas un avion et pour ravitailler des troupes, pas la peine de se poser, le parachutage est suffisant.
      Donc on a beaucoup d’habitudes d’un ancien modèle et de certaines pratiques qui font obstacles à certaines personnes pour comprendre les besoins et les évolutions.

      Le C-27, il a une gueule qui se rapproche d’un C-130 et qui laisse croire qu’il est différent d’un C-235, mais la réalité de sa soute fait qu’il n’est pas bien différent, on se limite à des palettes et du personnel.

      Ce qu’on recherche, je vais vous le faire simple en terme de volume, c’est un avion capable d’emporter des véhicules légers (même des blindés légers). Un tel avion permettrait d’assurer les transports qui se faisaient avant, pourront servir à du transfert de passagers/largages de para sur une zone « régionale ».
      Pour cela il faut déjà commencer par comprendre (bien entendu je ne fais pas forcément allusion à vous) que l’A400M n’est pas un petit avion de la gamme du C-130 et comprendre qu’au delà de vouloir continuer à faire un maximum de petites navettes on cherche à réduire le nombre de vol, donc d’avoir des chargements plus conséquents.

      • mich dit :

        Bonjour , le C27 est plus proche du transall par ses capacités tactiques ,les casa étaient plutôt destinés à une utilisation métropole ,il n ‘était pas vraiment prévu qu ‘on le déploie en opex ,ou qu ‘on l’ achète en nombre.Vous définissez bien un des principales rôle que ce « nouvel » appareil devra avoir , le transport des véhicules « léger » actuel ,qui ne le sont plus vraiment , et pour cela l ‘avion idéal est déjà là : le C130 ! Après ,on verra bien ce qui peut sortir des cartons ,pour l ‘instant on cause un peu dans le vide.

  22. Prof de Physique dit :

    Et refaire des transall ?Avec un moteur plus performant, qui pourrait servir pour un Breguet transatlantque 3 ?

    Il parait que certains régiment sautent encore avec un noratlas-musée. Certains jours je me dit qu’une trentaine de ces engins rustiques ou des DC3 dakota capables d’atterrir et de décoller un peu partout dans le désert, et moins fragiles que les hélicoptères aux impacts de projectiles seraient presque une solution. Plus sérieusement, un bimoteur robuste et rustique, VTOL, à train fixe, comme cela a été évoqué plus haut serait peut être un bon outil.

  23. ScopeWizard dit :

    « En première analyse, l’option européenne sera vraisemblablement plus coûteuse. Mais l’expérience actuelle de la commande de trois avions E2D Hawkeye montre que, lorsque les Français sont dépendants des Américains, ceux-ci facturent chèrement toute spécification française », ont fait valoir les deux rapporteurs, »

    Quel raisonnement hâtif pour ne pas dire biaisé ………….
    Compte tenu des commandes de certaines autres forces , il est évident que seulement trois E-2D nous sont vendus au prix fort , en revanche si nous en avions acquis le double , c’ est à dire de quoi pouvoir compter sur au moins trois appareils en permanence soit 50% de la dotation , de combien eusse été la facture ?

    Bon , en même temps , notre GAé en termes de quantité n’ est pas un foudre de guerre d’ autant que nous n’ alignons qu’ une seule et unique baille qui se contente d’ un boulot au tiers ou à mi-temps , n’ empêche que ……….

    • GHOST dit :

      ScopeWizard
      Quelle est cette « Europe » qui souhaite se taper un Transal new generation? L´Allemagne possede des A-400 et des Hercules C-130 J.. vous ne trouverez pas des Casa en service dans ce pays.. Quel est le pays qui va s´associer avec la France dans ce projet mis á part l´Espagne?
      Même quand on a pas assez d´argent, on invente des projets au lieu de reduire la voile.. lol

      • ScopeWizard dit :

        GHOST

        Mais nous pourrions parfaitement le faire tout seuls cet avion , nous n’ avons besoin de personne .

        Quant au Transall , je persiste et je signe ce fut une excellente réalisation en partenariat avec une Allemagne qui à l’ époque la jouait profil bas , ses responsables qui étaient encore hantés par toute cette horreur survenue plus de deux décennies plus tôt préférant pour beaucoup aller de l’ avant au sein d’ une réelle et intelligente coopération Ouest-Européenne avec les ennemis mortels d’ hier avec comme perspective la reconstruction puis la construction d’ une Europe meurtrie à présent sous « bienveillance » US face à la super-menaçante et militairement sur-puissante URSS .

        Autre temps autres mœurs certes , mais grand-besoin mutuel autant qu’ envie de passer à des choses considérées aussi positives que constructives , de se refaire une vraie santé dans le nouveau monde à présent régi par un nouvel ordre mondial plus que jamais tourné vers le progrès et la commercialisation , de jouer un rôle important voire pivot dans l’ OTAN ainsi que de se doter d’ un outil de défense à soi qui corresponde le plus aux besoins spécifiques respectifs de chaque armée tout en pouvant fonctionner et s’ inclure dans l’ ensemble Otanien , le truc collectif s’ il en est .

        C’ est à dire que rien à voir avec l’ Allemagne réunifiée de Merkel après la chute du second super-grand , le Soviétique .

        Et bien-sûr , il n’ y avait pas que nos partenaires Allemands qui étaient dans un état d’ esprit similaire ……….

        Par conséquent , un Transall 2 ( je vous rappelle que le NG existe déjà depuis les années 1980 ) risque de ne pas connaître le même bonheur ; je préconise donc de le réaliser tout seuls comme des grands que nous sommes encore dans bien des domaines plutôt que risquer de nous perdre dans une coopération à la con qui pourrait en définitive nous coûter très cher , plus cher que prévu à plusieurs niveaux .

    • Moddus dit :

      « nous n’alignons qu’une seule baille qui se contente d’un boulot à tiers ou mi-temps »
      Bashing sur la France un peu facile… Ne pas oubliez qu’en dehors des USA, nous somme les seuls au monde à aligner un CATOBAR, et en plus à propulsion nucléaire. Donc en avoir un n’est pas si mal, surtout avec 3 portes hélicoptères à côté !

      • ScopeWizard dit :

        @Moddus

        Ah mais je n’ oublie rien du tout ; simplement que même si comme vous le faites remarquer « ce n’ est pas si mal d’ en aligner un qui soit à la fois CATOBAR et à propulsion nucléaire » ce qui fait de notre MARINE l’ égal de celle des USA puisque personne d’ autre ne saurait prétendre à mieux , il n’ empêche que nous n’ en avons qu’ un seul , là où l’ US NAVY en a 10 ………. et parfois jusqu’ à 11 ou 12 sans parler des autres bailles tel les LHA …………

        Or , si pour nous 10 ce serait minimum 5 de trop , compte tenu du simple fait qu’ il ne peut être maintenu à la mer en permanence ne pouvoir compter que sur 1 seul et unique PAN reste très insuffisant , c’ est l’ évidence même ……. d’ où « boulot à mi-temps / tiers-temps »

        Il n’ y a aucun « bashing » là-dedans , simplement l’ expression un brin caustique et facétieuse d’ une vérité qui personnellement me désole ; oui , nous sommes les seuls à disposer d’ un PAN CATOBAR -avec d’ excellents avions à mettre dessus , faudrait pas l’ oublier- n’ empêche qu’ un seul ce n’ est pas assez .

        Quant à nos PHA ex-BPC qui sont eux à propulsion classique , 3 ou 4 c’ est le bon chiffre sauf que contrairement aux LHA Américains ce sont des navires très hauts , pas très longs au pont plutôt étroit , défensivement peu armés , qui ne peuvent même pas compter sur une intéressante rapidité , et surtout ils ne sont pas en mesure de mettre en œuvre une force aérienne de combat composée d’ avions type Harrier AV-8B ou F-35 B qui pourrait ainsi être projetée sur quelque théâtre avancé lointain pendant que notre seul et unique PAN se refait une beauté …………. ce qui à tout le moins nous permettrait de « compenser » ……………….

        Bref , nous jouons certes dans la même cour , mais il faut peut-être le dire vite ……….. très vite ……………….

        • Moddus dit :

          Je vous rejoint, j’espère qu’on montera à 2 PAN dans le futur. Ça sera compliqué mais pas impossible.

          Après, on ne peut pas se comparer au USA, mais personne ne le peut, même les russes ou les chinois ne sont pas à leurs niveau malgré ce qu’ils prétendent. La Chine essaye de rattraper son retard, mais elle part de très loin.

          Pour le reste, nos PHA ne sont pas parfait, mais nous ne pourrons pas financer 2 PAN et des avions pour nos PHA. Ils ne sont évidemment pas aussi impressionnant que les nouveaux navires anglais, mais je pense qu’un détachement important d’hélicoptère, accompagné de commando marins, ça calme la plupart des marines étrangères.

          Et je pars d’un principe : la France ne s’engagera pas seule dans un conflit de haute intensité à court terme. Un déploiement conjoint du Cavour italien avec un de nos PHA, accompagné de leur escorte, c’est une force navale avec laquelle il faut compter !

        • ScopeWizard dit :

          @Moddus

          « Je vous rejoint, j’espère qu’on montera à 2 PAN dans le futur. Ça sera compliqué mais pas impossible. »

          Merci de me rejoindre , à deux c’ est souvent plus sympa ! 😉

          Compliqué ?

          Mais non ; il suffit de revenir au format à 2 PA à l’ instar du feu duo Foch-Clemenceau à la fois logique et qui nous a servi à quelque chose ……………
          En construire 2 voire 3 nous permettrait de diminuer les coûts unitaires par effet de série , de corriger les défauts qui pourraient affecter le premier de la liste , de disposer d’ une vraie aéronavale par le nombre en plus du maintien de sa qualité actuelle reconnue par tous y compris par les Américains .

           » je pense qu’un détachement important d’hélicoptère, accompagné de commando marins, ça calme la plupart des marines étrangères. »

          Je partage cet avis même si je considère que disposer en sus d’ un bon petit chasseur style Harrier II ajouterait un poids considérable dans la balance .

          « Et je pars d’un principe : la France ne s’engagera pas seule dans un conflit de haute intensité à court terme. Un déploiement conjoint du Cavour italien avec un de nos PHA, accompagné de leur escorte, c’est une force navale avec laquelle il faut compter ! »

          Oui , mais à condition que votre principe de départ se vérifie , autrement il va y avoir du cavalier seul …………..

  24. Drakkar dit :

    Je comprends pas le principe ! Y a t il vraiment un espace entre le C295 et l A400M pour un Niéme avion… j en doute un peu !

    • ULYSSE dit :

      Un bimoteur de deux fois 11000 CV ,soit près du double du C130 se placerait sur le créneau du KC390 brésilien qui peine à s imposer depuis la défection de Boeing ,soit une charge utile de 20/25T ( poids d un VBRM) il n d intérêt que si son prix est contenu cad moitié moindre que celui d un A400M trop cher pour l’export et parallèlement d une capacité d emport insuffisante. Il permettait d éviter l emploi du très coûteux A400 M ( 30 000 euros de l heure) quand ses capacités nominales ne sont pas exigees. Il permettait également d envisager un successeur rustique a l Atlantique 2. Mais en en aucun cas il n est formater pour remplacer le CN 235 dont le successeur naturel existe déjà avec le CN295.

    • Clavier dit :

      Le principe c’est surtout le « Made in France »…..

    • Grosminet dit :

      @ Drakkar:

      oui,entre un C295 et ses 7T MAX de charge,et un A400M,il y’a les C130/C130J et Transall…..
      Et ça « tombe bien »,il faut en remplacer 2 des 3!

  25. Lagaffe dit :

    Et le KC-390 d’Embraer avec un rapprochement avec Airbus ?
    https://i.pinimg.com/originals/2d/3f/43/2d3f4375a3dc85880bce616b7758c860.jpg

  26. ULYSSE dit :

    Lire près du double du C160.

  27. PK dit :

    Pour rappel, au Mali, on a quatre avions de transport et l’ensemble (quand ils sont en capacité de voler tous ensemble, c’est-à-dire que (d’après RAIDS) ce n’est jamais arrivé depuis leurs déploiements) peut au maximum faire sauter 120 paras (soit 30 par avion). Donc aujourd’hui, on est tout juste capable de faire sauter 90 pax en une seule rotation et d’amener une autre centaine par hélico (si pas trop loin).

    À ce niveau, ce n’est pas la misère : c’est carrément la dèche. Encore un effort et on atteindra la capacité d’un JU-52 (qu’on employait encore en Indo, faute de moyens modernes).

    Ah, oui, on a trouvé la solution au problème : officiellement, le Mali n’est pas un secteur pour les OAP (méthode de Shadock). À dire vrai, si le Mali n’en est pas une, rien ne le sera jamais.

    • dolgan dit :

      Et bien sur, il est interdit de renforcer ponctuellement cette capacité si on le juge nécessaire ou d’envoyer des avions depuis la France ou autre base prépositionnée. Non non , sinon on risquerait de trouver que votre raisonnement est absurde.
      .
      NB: Le mali est un théatre où l’on fait régulièrement des opérations parachutées même si vous choisissez de l’ignorer car ça ne cadre pas avec votre story telling.

  28. Parabellum dit :

    Dommage que Bréguet ait disparu ..on pourrait refaire un gros Bréguet 941 a posé et décollage très court faute d hélico lourd…je rigole à peine….faut occuper Airbus vu la cata du transport aérien…mais l imagination n est pas au pouvoir…au moins sortons une base pour à la fois le transport d assaut un gun slip et un avion de patrouille maritime..on va aussi pouvoir recycler des a 380 d occasion …ils ont quand même une sacrée autonomie…

    • Blurb dit :

      Avant d' »occuper » un constructeur, il faut se rendre compte qu’il faut déjà un marché-cible au moins probable (dans notre cas qui achèterait en sus des 10 à 20 avions prévus pour l’AdA) et surtout qu’on ne s’improvise pas constructeur d’avions cargo militaires. Il faut de l’expérience qui nourrisse les bureaux d’étude … cf A400M, entre autres. Pas sûr que Airbus aujourd’hui soit véritablement comparable à l’Aérospatiale (ou SNIAS ou Nord Aviation) qui conçut le Transall…
      Une boîte qui fabrique des A350 aussi high-tech soient-ils pourra se planter sur un avion tactique, même si l’on pense que faire moins gros, plus simple et rustique est toujours forcément … plus simple.
      Bréguet avait l’expérience de protos et d’essais sur avions de transport, celui aussi du « deux-ponts » pour le transport cargo lourd de l’époque.
      Boeing également depuis le C47 …
      Et surtout il semble au vu des dernières discussions budgétaires nous ayons déjà bcp de mal à financer des capacités autrement plus urgentes : Rafale en bon effectif dans nos forces, bâtiments de combat de 1er rang pour la MN, hélicoptères…

  29. Olivier 15 dit :

    Je repense à une version agrandie du Breguet 940/941… Cette merveille répondrait au delà du cahier des charges ! 😉

  30. oryzons dit :

    On sent qu’airbus a eu l’oreille de ces messieurs…
    Cela n’a pas vraiment de sens.
    Après leur boulot c’est de demander aux industriels ce qu’ils veulent.
    Il faut faire le tri.
    Pour moi on s’y prend à l’envers, demandons à l’armée ce qu’elle a besoin (augmentation de masse + nouvelles capacités), et après on fait fonctionner l’industrie.
    Là on marche à l’allemande, purement et simplement.

    Franchement pour manœuvrer 6T de manière souple, il faut un hélico c’est tout.

    La vérité c’est que plus d’A400M et de Caracal feront parfaitement l’affaire.

    Pour les nouveaux programmes, entre les drones (sous marins, de surface, micro, mini, tactique, consommables, en essaim, male, hale, de combat, spaciaux, en stratosphère), l’électronique, le cloud, les communications, les satellites, les missiles hypersoniques…… Ce n’est pas ce qui manque.
    Évidemment Airbus DS n’est pas nécessairement le mieux placé sur tout cela. Safran et Thalès par contre. Mais ceux-ci ont le malheur de n’être « que » français. Il faut être « européen ».
    A la place de Thalès et de safran je rachèterai Hensold et MTU de manière agressive en sortie de crise, histoire d’arrêter qu’on les prenne pour quantités négligeable dans les sphères politicos europeistes.

  31. Paul Bismuth dit :

    On pourra toujours compter sur nos alliés dans le cadre d’une coalition et puis avoir une reponse négative mais avec les formes.
    En fait, ils ont leurs propres problèmes:
    https://defencebelgium.com/2020/07/24/la-flotte-de-c-130-se-reduit-a-sept-appareils/

  32. Grosminet dit :

    Certains commentaires sont de parfaits exemples de schizophrénie…..

    Reprocher à l’A400M (avion de gamme STRATEGIQUE) de ne pas être un Transall (avion de gamme TACTIQUE) ni un C5 Galaxy (avion de gamme STRATEGIQUE) …..

    Il est évident qu’avec son gabarit,il ne peut être employé pour les mêmes missions TACTIQUES qu’un Transall,et que ceux ci,comme leurs potes C130,commencent à se faire sérieusement agés…..il FAUT les remplacer

    Alors on fait quoi? on se lance dans un programme EUROPEEN pour garder notre souveraineté,ou on achète (encore! ) us (mais faut pas venir pleurer après sur notre perte de souveraineté,bla bla bla),ou pire encore,on ne fait rien puis on pleure sur une perte de capacité ????

    Mer*e,si un (ancien) « pousse-cailloux » comme moi arrive à piger ça,normalement n’importe qui est capable de comprendre……..

    • 341CGH dit :

      Grominet, nonobstant votre pseudo vous faites de l’intellectualisme.
      Chercher à différencier « tactique » et « stratégique » n’a plus aucun sens de nos jours.
      .
      Ça pouvait (peut-être) avoir du sens à l’époque où les stagiaires de l’ESG et les étudiants en DESS de Défense étaient priés de s’interroger sur le missile Pluton, mais de nos jours ça n’a plus aucune signification.
      .
      Parce que de nos jours, (nous sommes sur une « petite planète ») tout est mondialisé : un simple Légionnaire qui porte un foulard non-réglementaire, et ça devient (l’incompétence de notre personnel politique aidant) une affaire d’ État. Donc d’importance stratégique.
      .
      Alors pour un avion de transport ce qui compte c’est sa capacité d’emport, son rayon d’action et les terrains où il peut se poser (puis redécoller).

      • PK dit :

        Dans votre dernier exemple, le terrain, on est en plein dans la différence entre le tactique et le stratégique. Un gros A400M n’atterrira jamais là où se pose un C160, grévant ainsi un énorme potentiel pour le combat (essentiellement pour les FS, mais aussi pour les paras pour éventuellement aller rechercher les gars après un saut).

  33. jp dit :

    ben dis donc, ils ont mis le temps, le A400M est trop gros, il nous manque l’équivalent du C160, le A200M avec 2 TP400 sera parfait pour des missions simple et rustiques. il faudra brider les TP400.

  34. Etudiant dit :

    Suite aux nombreux commentaires le C27J Spartan semble une solution intéressante sans devoir perdre du temps et de l’argent en R&D voir:
    https://www.leonardocompany.com/en/products/c-27j-1?f=/air/aircraft/multi-mission-transport-aircraft
    https://en.wikipedia.org/wiki/Alenia_C-27J_Spartan

  35. Cabrera dit :

    Oh là là. On s’emballe bien vite. Payons d’abord nos dettes faramineuses.
    Ensuite, vu la situation actuelle d’airbus, ils vont sans doute mettre le paquet pour vendre des avions civils, et non s’engager sur le terrain glissant des avions de transport militaires !!! Chat échaudé…. Vous connaissez la suite.

    De plus, hormis la France qui à cause de ses Opex à besoin de ce type d’appareil, qui d’autre pourrait être intéressé ???? . Les Allemands sûrement pas. Ils ne font pas d’Opex, mais vont quand même acheter des Chinook ou des CH 53 aux Américains.

    Alors avant de monter des usines à gaz les poches vides, commençons déjà à finir de recevoir tous les À 400 M ( 50 de promis) , completer nos escadrons en Rafale (au moins 60), renforcer tous nos parcs hélicoptères des 3 armées.
    Et puisque nous avons la 2eme surface maritime du monde, acheter 8 ou 10 Frem de plus.
    Si on fait déjà cela, ça sera pas si mal.

  36. Alpha dit :

    Punaise… Certains commentateurs plus haut, sont vraiment affligeants et ne comprennent rien à rien…
    A peine ont-ils lu le titre de l’article qu’ils pensent pouvoir commenter ! Et que le A400M c’est ci, et que le A400 M c’est ça… Et qu’il fait s’associer avec l’Ukraine, et qu’il faut racheter les Transall allemands…
    Du grand n’importe quoi.
    Pour faire simple : Il s’agit remplacer les C-130H [et concurrencer les C-130J] ainsi que les Casa 235/295. Soit de remplacer plusieurs avions par… Un !…
    Vous y en comprendre ?

  37. Wizard51 dit :

    C’est surtout que les ingénieurs de bureaux d’études ont besoin de projets pour continuer à bosser( sinon on est obligé de les payer à ne rien faire). Un peu comme dans les laboratoires pharmaceutiques. Chez dassault on peut toujours rediriger une equipe vers du bizjet ou du drone. Ailleurs, si une crise se profile coté aviation commerciale, il faut bien trouver un truc. L’avion de transport militaire idéal existe déjà, C-130, premier vol en 1954, toujours en production. .. Non pas qu’il ne faille pas faire bosser les producteurs français ( ou europeens) mais il faut rester pragmatique, si on veut quelque chose de bien, sans que cela ne coûte un bras et dix ans d’études, autant produire sous licence ou faire une copie (la plus fidèle possible). Si demain on a besoin d’un avion pour les mêmes missions que le A-10, ce sera la même chose.

  38. baron dit :

    il faut redonner un plan de charge aux espagnoles et indirectement à Airbus Military … quelques C130 de plus et on oublie cette hypothèse.

  39. Drakkar dit :

    Point positif : alors que beaucoup disent qu’il ne faut pas faire de projet avec les allemands (scaf). Tout le monde à l air d’accord pour dire que le Transall franco-allemand était une réussite.
    Sinon il me semblait qu on nous avait vendu l A400M comme le remplaçant du Transall, les c235 et c130j bouchant juste le trou pour le relais et là on va avoir 5 avions différents pour le transport !!! (C235, A200, c130J, A330mrtt, A400M)
    La gestion de flotte, MRO va être d’une complexité. Heureusement qu on fait pas ça sur la chasse, l artillerie ou bien d autres domaines

    • Alpha dit :

      @Drakkar
      -« Sinon il me semblait qu on nous avait vendu l A400M comme le remplaçant du Transall, les c235 et c130j »
      Alors, vous enlevez « c235 » et vous remplacez « c130j » par C-130H et H-30, et vous avez bon !… 🙂
      – » …et là on va avoir 5 avions différents pour le transport !!! (C235, A200, c130J, A330mrtt, A400M) »
      Non ? C’est pas 10 ? Ah ! On me dit 12 à droite ! Qui dit mieux ? 14 pour le Viking au gros nez rouge !…
      -« La gestion de flotte, MRO va être d’une complexité. »
      Et oui, forcément…
      Sérieux, vous avez lu l’article ?

  40. vrai_chasseur dit :

    Le problème pour ces avions de classe intermédiaire entre un Transall et un A400m, c’est qu’on trouve toujours Lockheed-Martin en embuscade, prêt à dégainer une version low-cost du hercules C130.
    C’est par exemple le problème de l’embraer KC390, pourtant un bon avion : dès sa sortie LM a dégainé le C130XJ, version low-cost du C130J où tout est en option. Donc le prix de départ est ‘cassé’. Ce sera le même problème pour l’A200M. Du coup la seule voie pour concurrencer LM est probablement de faire un A400M low-cost, comme l’est le C130XJ par rapport au C130J : c’-à-d même structure que l’A400m mais amaigrie, avec 2 moteurs TP400 au lieu de 4, et des systèmes en option pour bien descendre le prix de base.

  41. Blurb dit :

    Créer une nouvelle « flotte » alors que nos CN235 ne sont pas encore en voie de sortie paraît prématuré … et le besoin évoqué ne serait-il pas traité (pour l’aspect tranbsport de masse intermédiaire) par une version militarisée de l’ATR42 ou 72 ?
    L’investissement que l’on mettrait là-dedans manquerait ailleurs…
    En termes de projection, la capacité hélicos lourds (ou convertibles) me paraît plus justifiée du pt de vue « tactique » et opérations interarmes qu’un nouveau programme à financer (conception, développement, essais et certification, production … compter 15 ans au moins)

    • Alpha dit :

      Les premiers C-235 sont entrés en service en 1991. Si un nouveau programme arrive pour les remplacer, ce sera dans 15 ans comme vous dites fort justement. Ces avions auront donc 45 ans…

  42. John dit :

    Je me pose quand même une question…
    Alors oui, clairement, je comprends bien que ce besoin de remplacement est là pour certains pays européens de remplacer les Hercules.
    Le problème est que le Super-Hercules (donc C-130J) a un prix plutôt intéressant. Réussir à entrer en compétition avec un tel appareil sera compliqué. Entre ses capacités multi-rôles (ravitaillement, cargo, commando, gunship, …), la disponibilité de ses pièces, les heures de vol et sa dispo, ça va être compliqué de faire mieux.

    Liste des appareils dans cette gamme (et leur capacité cargo):
    1. Les « anciens appareils »:
    – C-235 (6t)
    – C-130H (19 t)
    – Transall (17 t)
    Appareils produits actuellement:
    – C-130J (19-20 t)
    – C295 (9 t)
    – C27J Spartan (11.5 t)
    – KC390 (23 t)
    Les autres appareils disponibles sont chinois, russes ou ukrainiens.
    Avec Antonov qui a une bonne réputation et qui se vend moins cher, tous les pays « moins riches » vont choisir Antonov. Pour ce qui est des pays restants, la concurrence est rude. Il faudra apporter des capacités que d’autres n’ont pas. Une version d’avion de patrouille maritime pourrait être une possibilité.
    L’Atlantique II est dans la même catégorie de masse il me semble (45 t max au décollage, 25.7 t à vide.

  43. John dit :

    Autre commentaire…
    Est-ce qu’un hélicoptère de transport lourd / un avion de transport stratégique capable d’emporter des chars / transporter de gros volumes ne serait pas plus pertinent?

  44. Philippe dit :

    Je laisse aux spécialistes le soin d’apporter la meilleure réponse à cette insuffisance qui ne date pas d’aujourd’hui et que notre armée corrige en ayant recours à des prestations étrangères il est vrai que les Antonov ont fait leurs preuves :
    * Russian army airborne troops parachuted BMD-2 armoured with crew inside Ria Novosti
    https://www.bing.com/videos/search?q=parachutage+chars+russes&&view=detail&mid=A9B66E17751AE15094D5A9B66E17751AE15094D5&&FORM=VDRVRV
    * Regardez comment les Russes larguent des tanks depuis des avions cargos et comment ils se posent !!
    https://www.bing.com/videos/search?q=parachutage+chars+russes&&view=detail&mid=25A1F81E74AE8B8E57B125A1F81E74AE8B8E57B1&&FORM=VDRVRV

  45. Ron7 dit :

    Nouvel avion européen pour l’armée de l’air, la périodes’y prête.
    Airbus « réduit la voilure » à cause du Covid 19, dommageable !!
    Sinon, il y aurait bien un créneau pour une alternative au C-130J (19-20 t)
    L’avantage majeur, c’est qu’on a une expérience en avion de transport stratégique avec l’A400M !
    De plus, on a les moteurs qui existent sur cet A400m, alors…
    S’il y a du boulot bien évidemment pour cet hypothétique A200, on remarque que c’est jouable !
    Il y aurait même des marchés pour l’export !
    Comme on le sait les USA se désengagent en Europe !
    L’Europe doit, de fait, se renforcer avec une Amérique plus frileuse qui se recentre sur les menaces de la Chine par exemple. Chine, qui se révèle plus menaçante année après année. Il y a donc par évidence un « marché européen » qui va croissant.

  46. Vroom dit :

    L’A400M défonce les pistes sommaires, alors oui, il va falloir trouver un remplaçant au Casa.
    Mais comme dit plus haut, un peu bizarre de chercher à remplacer les Casa 235/295 et de concurrencer les C130 en même temps, ce n’est pas du tout la même cible.

  47. HMX dit :

    Seule une étude de marché poussée pourra permettre de trancher sur l’intérêt de développer un nouvel appareil de transport destiné à prendre la relève des C130J. Il est plutôt sain qu’Airbus se pose ce genre de question dans le cadre d’une veille commerciale stratégique, et normal que nos députés s’y intéressent. Mais avant de lancer un programme en fanfare, revenons au niveau du plancher des vaches :
    – Lockeed Martin est évidemment le mieux placé pour développer (et vendre) un successeur au C130. Il ne sera pas simple de les déboulonner de la première place. D’autant que l’avion, certes en fin de vie commerciale, pourrait encore connaître d’ultimes développements et continuer à se vendre, même à prix cassé, précisément pour tuer la concurrence.
    – Il y a déjà une offre commerciale existante sur ce créneau (ou approchant ce créneau) : C27J, KC390, C295 (dans le bas du spectre)…et C130 J, ou ses éventuelles évolutions ultérieures ! , sans parler des productions russes, ukrainiennes et surtout chinoises qui pourraient inonder le marché en cassant les prix dans la décennie à venir, tuant au passage une grande partie des perspectives d’exportation d’un éventuel programme européen.
    – Quant aux fonds européens de défense (FEDEf) qui devraient financer ce projet… on parle bien des fonds qui ont été divisés par deux suite aux accords sur le plan de relance européen ? ça démarre mal de ce côté ! 😉

  48. Qui ça dit :

    Si les bureaux d’études d’Airbus ont besoin de nouveaux projets militaires pour les occuper, qu’ils conçoivent un nouvel patrouilleur maritime et un nouvel AWACS à partir de leurs avions civils. lls ont su créer avec succès un avion ravitailleur à partir de l’A330, qu’ils fassent de même pour un nouvel patrouilleur maritime et pour un nouvel AWACS, car actuellement faute de concurrence Boeing en profite grandement pour vendre ses P-8I Poseidon et ses 737 AEW&C …. Ça serait moins risqué que d’essayer de concevoir un A400M light.

  49. Tannenberg dit :

    La re-utilisation des TP400-D6 peut sembler une bonne idée, a condition que tous les problèmes de jeunesse aient été résolus, si c’est la conception de base qui est le problème, c’est pas la peine de se trainer les mêmes soucis sur toute la gamme de nos avions de transport, autant demander a Rolls Royce de relancer la production des Tyne-22 et a Airbus de remettre en place une ligne de production pour le C-160NG, meme si on sait que ca ne fonctionne pas comme cela.