Le président Macron dénonce les violation des espaces maritimes grecs et chypriotes par la Turquie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

113 contributions

  1. Stoltenberg dit :

    Quand le président Macron dénonce les violation des espaces maritimes grecs et chypriotes par la Turquie, la terre tremble à Ankara.

    • Stoltenberg dit :

      Car ils sont tous en train de rire…

      • Bomber X dit :

        Oui bien entendu ça rigole…jusqu’à que ca commence à tirer et là les matamores sed pissent dessus.

    • 341CGH dit :

      Stol, encore du « french bashing » facile.
      Certes, Macron n’est qu’un pantin arrivé où il est à cause des failles de notre système politique.
      Mais derrière cette erreur de casting il y a quand-même du sérieux et tout le monde le sait.

      • Stoltenberg dit :

        « Du sérieux »? – familiarisez-vous avec la définition du mot « sérieux » et on en reparle. Donc c’est moi qui fais du french bashing ou un certain décideur, par son inaction, sa parole vide de tout sens mais toujours (trop) abondante et le fait de ridiculiser la France à l’international en renforçant le stéréotype du drapeau tricolore blanc-blanc-blanc même face à un pseudo-dictateur tiersmondiste pathocrate? En dehors des actions françaises unilatérales diplomatiques, économiques, politiques, voire militaires qui n’ont jamais eu lieu, ce sujet aurait dû être soulevé d’une manière très forte, catégorique lors du dernier sommet européen.

        • 341CGH dit :

          En écrivant « sérieux » je pense à notre niveau technologique, notamment dans le domaine de l’armement, et à l’excellence de nos militaires.
          Je ne pense évidemment pas à notre classe politique comme vous semblez le supposer. Je n’attends rien de sérieux de notre classe politique. Ni, d’ailleurs, d’un « sommet européen » dont j’aimerais qu’il soit effectivement le dernier.

          • Stoltenberg dit :

            Concernant l’avis sur la classe politique, je salue votre lucidité. Mais sachez que c’est la source de tous les problèmes – les soldats doivent obéir aux ordres et ces ordres viennent justement des politiques. De plus, cette réponse n’a pas à être obligatoirement militaire. Elle devrait être avant tout politique et économique. Bon, sur ce… « Iron » Mike Tyson fait son grand retour dans le ring, ça a été officiellement annoncé hier. On pourrait peut-être lui proposer la présidence… 🙂

        • Carin dit :

          @Stoltenberg
          En gros, pour plaire à vos yeux, il faudrait que Macron envoie la MN au carton contre la marine turques, avant même que les directement visés (Grèce, Chypre), ne lèvent ne serai-ce que le petit doigt??
          Je peux comprendre que Chypre ai besoin d’un grand frère… mais la Grèce n’a besoin de personne pour ramener les turcs dans leurs eaux territoriales, et le montre depuis quelques années maintenant.
          Donc accompagner ces 2 pays diplomatiquement est dans un premier temps, la seule chose que Macron peut faire… et il le fait très bien et sans relâche depuis quelques mois maintenant.
          D’ailleurs la présence du GAN en est la preuve, contrairement aux américains qui ne pipent pas mots, et aide même Erdogan,en autorisant ses bateaux à utiliser des codes d’identification OTAN.

          • Stoltenberg dit :

            J’ai parlé surtout des mesures politiques et économiques mais sans exclure les mesures militaires si cela s’avère être une solution viable et nécessaire.

    • Alexis TK27 dit :

      Les trois premières puissances navales en Méditerranée sont :
      1. La VIème flotte américaine
      2. La Marine nationale
      3. La Marine italienne
      La Marine turque n’est pas du lot.

      La Turquie n’a pas les moyens de la politique de force du président Erdogan en Méditerranée – elle n’est pas du tout dans la situation de la Chine en Mer de Chine du Sud. Ni de sa politique de soutien à un gouvernement islamiste en Libye.

      Les limites de ces politiques commencent à apparaître. Des avions inconnus dévastent une base aérienne avec des armes de précision. L’Egypte, soutenue par la France, prévient qu’elle interviendra si la Turquie continue à conquérir la Libye. La Grèce, soutenue par la France, prévient que des tirs de sommation sont envisageables pour protéger ses eaux territoriales. L’Allemagne, poussée par la France, commence à bouger sur la question de sanctions économiques à la politique agressive de Erdogan.

      Non, je ne crois pas que Erdogan rie.

      • Stoltenberg dit :

        Indépendamment de la validité de vos classements, indépendamment du nombre de PA, SNA, frégates, destroyers modernes etc., je tiens à rappeler que la puissance d’une marine qui reste indéfiniment dans ses ports ou qui est dirigée par des gens frêles et indécis est strictement nulle. En ce qui concerne les actions diplomatiques que vous évoquez – c’est vrai mais c’est trop lent. Et le temps joue ici en notre défaveur – plus on se montre inactifs et indécis, à la limite indifférents et dont l’implication ne va jamais au delà des paroles, et moins les autres voudront se joindre à notre cause. C’est comme ça – la force évoque le respect et la faiblesse le mépris, voire l’agression dans les cas extrêmes (mais pas rares, au contraire). Et ce n’est même pas une question du conflit France – Turquie, c’est avant tout une question de l’image que l’on se donne à l’international. Parallèlement, la Russie est en train de réactiver sa politique d’influence internationale en voulant dans un premier temps cibler la France et s’accaparer des pays qui font partie de notre zone de rayonnement traditionnelle. À votre avis, on est en train de lui donner quel genre de signal? Un signal de force, de réaction immédiate et ferme ou bien un signal de faiblesse, de décadence? Lorsque les gens comme Poutine, Erdogan ou Xitler Shithole voient que le coq est faible, ils n’hésiteront pas à le prendre par les pattes et le plumer! Le coq doit par conséquent être farouche, toujours prêt et désireux du combat.

      • Patrickov dit :

        Ce qui est important c’est la position russe et américaine quand ils interviennent ou soutiennent et qu’ils disent Stop !, il n’y a plus personne dans les parages sauf leurs alliés turcs.

        • Stoltenberg dit :

          La situation russe dans ce contexte est très intéressante. Je vais rédiger un texte à ce sujet.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « il n’y a plus personne dans les parages sauf leurs alliés turcs. » Si vous n’avez pas encore compris que vous servez « d’idiots utiles » à Washington et à Moscou …………………………. Vous vous en rendrez compte tout simplement quand ils n’auront plus besoin de vous et vous jetteront comme une vieille paire de chaussettes! Il faudra filmer la tête d’Erdo ce jour là!! Ce sera la soupe à la grimace!

        • Pravda dit :

          Alliés turcs, merci pour ce moment de rire. Alliés à qui d’ailleurs, aux russes, aux US, aux frères ?

      • Tintouin dit :

        Ceci est bien dit.
        Je pense que la France a adopté la bonne stratégie dans cette affaire « erdoganienne », en exerçant une pression subtile et constante envers la Turquie depuis 2 mois,
        – communication dans les media : dénonciations répétées des agissements turcs, tant en Libye qu’au large de Chypre
        – action diplomatique: soutiens recherchés auprès des Européens et en Méditerannée (Egypte)
        – retenue des militaires français. L’affaire de la frégate Courbet a eu l’avantage de mettre en lumière en comparaison, le comportement de voyou (viol de l’embargo) et de surcroit agressif de la marine turque, très grave car à l’encontre d’un de ses propres alliés de l’OTAN : ils ont franchi la ligne rouge, et la France a su étaler cette faute turque sur la place publique et à l’OTAN avec gourmandise.
        Reconnaissons pour être honnêtes, que le choix de cette stratégie française est aussi guidé par le constat que nos moyens militaires, s’ils sont pointus et puissants (je plaindrais les frégates turques qui se retrouveraient illuminées par un SNA ou un rafale, qu’il soit français, égyptien ou « anonyme »), sont cependant limités.
        Réalisme français à la manœuvre, pour ramener erdogan à la raison, sans trop de casse de part et d’autre. Mais l’idéologie qui guide erdogan l’aveuglera-t-elle, au point qu’il persévère dans l’erreur malgré les cartes postales qui lui sont envoyées ?

        • Stoltenberg dit :

          Les répercussions économiques c’est un minimum de ce que l’on devrait faire, et ce il y a longtemps déjà – on a 2 milliards d’€ de déficit commercial avec ce pays!

    • Aymard de Ledonner dit :

      Lorsque le PA français etait en medor, bizarrement le yavuz avait disparu de la zone au sud de Chypre et les turcs faisaient profil bas. C’est un fait. Par contre dans votre commentaire, il n’y a rien de factuel donc quel est son intérêt?
      Vous aussi vous vous lancez dans le trolling?

      • Stoltenberg dit :

        Ce que je dis est un fait. Erdogan aime la confrontation et le risque. Il se moque des faibles qui hésitent. Si dans ce jeu faucon – colombe on devient la colombe, imaginez le message qui sera diffusé dans le monde entier. Pour l’instant, le mal est partiellement fait. La réaction aurait dû être immédiate et ferme, c’est ce qui a fait défaut. Lorsqu’on est sur une trajectoire de collision face à un pays aussi irrespectueux et insolent, il faut jeter le volant par la fenêtre. C’est ce que font les puissances.

  2. Carlos dit :

    Mis a part s’emouvoir ou condamner en permanence, est-on encore capable de se faire respecter par des actes concrets!!?
    Si on ne montre pas un peu de solidarite envers nos allies europeens ni un minimum de vision strategique dans un espace d’interet tel que la Mediterrannee, alors autant se taire..

    • dolgan dit :

      On a mis un coup d’arrêt à l’expansionnisme turc en Syrie que ce soit Daesh (et assimilables) ou plus tard face aux Kurdes.
      .
      En Lybie, même constat pour l’instant.
      .
      A chaque fois sans investissement militaire significatif de notre part, mais avec beaucoup de parlotte diplomatique.
      .
      Sinon on peut mettre en échec Erdogan sans conflit armé majeur, perso je préfère.

  3. Nobody dit :

    « la France va accueillir un sommet réunissant les pays du Med7, c’est à dire ceux du sud de l’Union européenne [France, Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Malte et Chypre] pour évoquer ces questions. »

    Évoquez, évoquez les gars aurait dit Erdogan !
    Combien d’escadres ? aurait il ajouté !

  4. Olivier dit :

    Oui enfin vue que les pays Nord européens méprisent au plus haut point ceux du sud faut pas trop attendre de l union des égoïstes européens……

    • Henri MARTIN dit :

      Il faut dire aussi que nous sommes pas sérieux et que nous avons le culot de demander du pognon a ceux qui travaillent et qui ne vivent pas a crédit. C’est la fable de la cigale et de la fourmi avec cette fois la fourmi qui paye mais elle va pas payer à chaque fois .

      • Jolindien dit :

        @Henri Martin
        Ah j’adore cet exemple de la cigale et de la fourmis.
        Je ne suis pas spécialiste économique, loin s’en faut, mais comparons ce qui est comparable. Pour commencer, prenons la taille de la population. Gouverne-t’on de la même manière un pays de 9 millions d’habitant qu’un autre de 60 million?
        Non.
        Pour continuer? Eh bien je vous laisse continuer.

      • Titeuf dit :

        Mais la France travaille chère monsieur.
        Je le vois tous les jours en y allant… au travail.

    • Franchouillard dit :

      Olivier c’est exact mais pas vraiment : tout le monde a compris (exceptés ceux qui ne veulent pas comprendre) que la Méditerranée orientale est une région géopolitique à part qui n’intéresse que ceux qui, pour des motifs pas toujours avouables (le sionisme, par exemple) veulent s’y intéresser.
      Quant à nous, France, j’attends depuis longtemps (1978 et la FINUL giscardienne) que l’on m’explique en quoi les éternelles chikaïas de la Méd’ Or’ nous concernent.

      • albatros24 dit :

        Plusieurs raisons dont :
        -la zone d’extraction de Total
        -la présence de Daesh toujours vivace en Syrie
        -l’existence du Liban un pays arabo francophone qui se veut laïc (ex protectorat français)
        -les accords avec la Grèce (hors OTAN) qui est un partenaire et un client
        -la Méditerranée comme l’Afrique sont des zones de déploiement de nos forces, nous somems un pays qui compte aussi de ce fait et notre frontière commune est une mer qui est aussi notre Mare Nostrum
        Plusieurs raisons qui font que des français peuvent mourir sur place en Medor ou plus à l’Ouest

      • St Chamond dit :

        Ba c’est quand même un passage obligé pour l’acheminement du pétrole et le commerce vers l’Asie et une zone de transit pour les migrants. On a intérêt à éviter que la zone soit trop instable et qu’elle devienne la chasse gardée d’une puissance régionale…

      • Franchouillard dit :

        @ albatros 24 @ St Chamond
        Merci de vos réponses. Chacun en appréciera la valeur ou la non-valeur.
        Pour ma part, je ne suis pas du tout convaincu bien que (ou parce que) l’on me ressasse toujours ces mêmes arguments depuis cinquante ans.
        – Zone d’extraction pétrolières : il y en a bien d’autres ailleurs, et moins problématiques.
        – Daesh, c’est plus récent mais la « lutte contre le terrorisme » en Afghanistan, au Proche-Orient, au Wakanda, n’importe où, ça ressemble à un argument-bidon qui a remplacé un autre argument-bidon trop usé « l’ingérence humanitaire ». Quant à la « lutte contre l’obscurantisme », il faut nous expliquer de quel droit. J’aimerais savoir ce que cachent ces arguments-bidons.
        – Nos ex-protectorats, comme nos ex-colonies, sont précisément des ex- qu’il faut laisser complètement tomber. Nous n’allons pas subvenir à leurs besoins sécuritaires (sans rien recevoir en retour) jusqu’à la fin des temps.
        – Les accords avec la Grèce ne justifient pas que l’on s’embarque dans ses guerres car elles ne sont pas les nôtres. Ces accords doivent donc être révisés.
        – La Méd-Or n’est pas une « mare nostrum » pour nous : cet argument n’est qu’une vue de l’esprit. Nous sommes une puissance régionale (avec des territoires français, des citoyens français, des lois françaises, des contrôles financiers français, etc…) riveraine des principaux océans de la Planète, mais rien de tel en Méditerranée orientale.
        – Que la zone devienne chasse gardée d’une puissance régionale, pourquoi pas ? C’est même notre intérêt parce que ce sera la fin du désordre actuel.

  5. themistocles dit :

    So what ? Une colère? un trépignement des pieds? une vive préoccupation du quai d’Orsay ? pipi par terre et se rouler dedans? Il veut faire quoi l’inverti ? Il devrait savoir que quand on commence à ouvrir sa braguette, c’est dans un but précis. C’est quoi la suite, on flanque une branlée aux ottomans? on torpille une frégate ? On lance les chars égyptiens dans le désert libyen?

    • Jolindien dit :

      Et? Donc?
      On se tait? Pas content… On l’ouvre? Pas content….
      Mais bon sang postulez donc comme Haut Conseiller Themistocles, on sent chez vous un réel talent. Car visiblement vous savez ce quil faut faire. Vite! On a hâte!

    • Gribeauval dit :

      Certains se contentent de brailler « inverti! », « candaule! », « des couilles! » et non pas le quart de l’intelligence politique des figures historiques que leurs pseudos appellent. Ils ne sont pas à la tête du pays et c’est bien mieux comme cela.

  6. Czar dit :

    « Kastellorizo, ndlr], située à seulement 2 kilomètres de l’Anatolie et à 580 kilomètres de la Grèce  »

    l’ottoman shakouill dont la glorieuse civilisation repose essentiellement sur la prédation des peuples qu’ils envahis et, parfois, purement éliminés, n’est pas plus doué en géographie qu’en logique.

    Kastell-chorizo qui si j’en crois le site Opex360 que je vous invite à aller visiter de temps à autre, a reçu la croix de guerre française version 14-18 pour avoir repoussé vaillamment tous les assaut des têtes de fez, est en Grèce, elle ne saurait donc, telle le chat de Schrödinger, être à la fois en Grèce et à l’étranger.

    avant que ça leur tombe vraiment sur leur tronche de crasseux des steppes, que les trucs méditent longuement la haute sagesse des Anciens : le phosphore rend fort, mais le Bosphore rend mort.

    • Euclide dit :

      Czar
      Vous etes passé de propos très scato à un humour très subtil .
      Ce qu m’impressionne chez vous , c’est votre culture historique et en géo que peu de contributeurs de ce blog là possède.

  7. Ltikf dit :

    Et ?…

  8. beber dit :

    Y’a un moment faut arrêter de parler et agir, c’est pas avec des « s’il vous plait » que ça va changer…..
    Surtout qu’a mon avis c’est les bon moment, le vizir c’est mis tous le monde a dos à par les état unis mais ils sont occupé a autre chose la (covid, présidentiel)

    • dolgan dit :

      Le congrès US est très hostile à Erdogan. F35, S400, otages, … les contentieux sont lourds et nombreux.
      .
      L’administration US est plus ambiguë, mais ils s’opposent souvent à Erdogan. Parfois après que la France lui ait mis des coups de pied au cul diplomatique (cf Kurdes en Syrie).
      .
      Sur la question grecque, l’administration US est claire: elle soutien fermement la grèce.

  9. Nenel dit :

    Un petit SNA ou 2 et quelques torpilles bien placées sur les barques turques en pleines violations de droits maritimes mettrait Erdogan au pas.

  10. werf dit :

    La Turquie n’a pas signé la convention de l’ONU sur le droit de la mer de Montego bay. Elle ne lui est donc pas opposable même si elle est un état membre de l’ONU. Le problème majeur est de savoir si une île peut avoir une zone économique exclusive de 200 miles. Ce problème se pose partout en Méditerranée pas seulement orientale et concerne tous les pays riverains sans exception, y compris Monaco… Les grecs ont admis qu’ils ne pouvaient pas étendre à 12 miles nautiques leurs droits mais à 6 miles seulement pour permettre à la Turquie d’accéder à ses ports de la mer Egée. Le contentieux est ancien et ne sera jamais résolu car les intérêts économiques sont considérables. Donc Macron fait des ronds dans l’eau pour soutenir la Grèce et l’Italie mais cela ne vaut pas une guerre.

    • ji_louis dit :

      Le principe de partage des eaux à équidistance des territoires est très antérieur à la convention de Montégo Bay (1982). Tous les conflits diplomatiques sur la souveraineté des eaux ont été, sont ou peuvent être portés devant le tribunal maritime international.
      C’est par exemple lui qui a contraint la France à laisser au Canada un large accès à l’Atlantique au détriment de Saint Pierre et Miquelon (à qui il ne reste qu’un couloir d’accès au milieu des eaux devenues canadiennes). C’est aussi lui qui a déterminé que la République Populaire de Chine (Pékin) n’avait aucun droit historique d’aucune sorte sur les îles Paracells (que Pékin a transformé en bases navales au détriment de ses voisins).
      Au contraire, le droit international ayant consacré la limitation des eaux croates et italiennes, empêchant la Slovénie d’avoir accès à la haute mer en Adriatique, la Slovénie a mis son véto à l’adhésion de la Croatie à l’Union Européenne jusqu’à ce que la Croatie accorde à la Slovénie un couloir maritime le permettant.
      La convention de Montego Bay a pris en compte les droits maritimes coutumiers remontant à l’Antiquité. C’est pour cela que les détroits internationaux, les archipels ou les baies historiques (Tunis) n’ont pas le même droit maritime que les autres eaux.

      Mais la remise en cause (efficace) de l’application du droit de la mer édicté par l’ONU par la Chine et la Turquie ramène à un droit maritime antérieur, celui du plus fort et des moyens d’actions. Pour mémoire, c’est par ce droit antérieur (repris par la convention de Montego Bay) qu’existent les zones maritimes littorales (12 miles des côtes) et contigües (24 miles des côtes), elles même issues de traités de paix européens de la Renaissance.

    • Desty dit :

      Le problème majeur est de savoir si une île peut avoir une zone économique exclusive de 200 miles.
      Vous vous avez mis le doigt dessus. Est-ce qu’une ile peut projeter une ZEE ou pas. Depuis la convention de Montego Bay, la majorité des pays du monde pensent que oui. Erdogan pense que non parce que ça n’arrange pas les intérêts de son pays.
      En quoi sommes nous concerné ? C’est simple si le Sultan arrive à faire valoir son point de vu, la chose risque de faire jurisprudence et être cité en exemple par d’autres pays dont les intérêts nationaux sont eux aussi lésés par le droit de la mer très majoritairement accepté. A terme cela pourrait aboutir à raccourcir le territoire français de plusieurs millions de km² potentiellement hautement valorisables (poissons métaux pétrole…).
      Donc oui les foucades du Sultan méritent qu’on s’implique un minimum.

      Pour ce qui est des extensions de plateau continental, cela aussi est une disposition lié à la convention de Montego Bay et ça ne s’applique normalement que quand il n’y a pas de ZEE étrangère en face, seulement de la haute-mer internationale. Mais comme le Sultan n’est pas à une incohérence près, ça ne le gêne de faire des revendications exubérantes en s’appuyant sur ça.

      • Géo dit :

        @ Desty
        Selon la Convention de Montego Bay, une île habitée génère des eaux territoriales et une ZEE.
        Le problème commence avec les îles inhabitées, et d’abord par la définition de « inhabité ».
        .
        Quant à savoir quel État exerce la souveraineté sur telle ou telle île et ses eaux environnantes, l’on ne doit pas trop craindre que les solutions qui seront trouvées en Méditerranée orientale fassent jurisprudence et soient appliquées ailleurs parce que c’est une zone géographique tellement particulière que des règles locales pourront difficilement devenir universelles.

  11. strider_on dit :

    mais tu vas rien faire…. reste sagement dans ton coin manu. merci les castors d’avoir élu cette cloche pour faire barrage à la haine

  12. Bubulle dit :

    On attend Göret et Racep pour qu’ils viennent nous expliquer comment la super puissance turque va envahir et contrôler le monde

    • Göret et Racep dit :

      Nous pensons que vous avez pas de burnes, que celles de votre president sont restés trop longtemps dans la bouche de madame pour avoir une quelconque fonctionnalité et qu’un pays incapable d’incarcérer une pourriture comme Balkany ou de battre la Bulgarie en 1993, qui fut, soit dit en passant une vulgaire province ottomane pendant 800 ans n’a plus son mot à dire.

      On va donc pouvoir tranquillement continuer a grignoter nos voisins et acquerir la bombe anatolique en secret.

      Le temps joue pour nous.

      • PK dit :

        Alors profitez pour inventer la cuvette : vous verrez, c’est vachement reposant…

      • EchoDelta dit :

        Ca c’est de l’humour 3.0… Bravo !

      • Jolindien dit :

        Ah non, ça c’est un coup bas, 1993….
        Pas très classe de votre part!

      • Goret et Rapace dit :

        Tu peux retirer la mention  »pensons » de ton post, et sera parfait. À l’image de vos fantaisies. Mais, que diable, ne me dites pas que vous  »pensez » car s’il devait y avoir une fonction inhérente à celle d’être turc ça serait tout le contraire de penser.

  13. Albatros24 dit :

    « le ministre turc des Affaires étrangères a fait valoir que l’argument selon lequel une île de 10 kilomètres carrés [Kastellorizo, ndlr], située à seulement 2 kilomètres de l’Anatolie et à 580 kilomètres de la Grèce puisse générer un plateau continental de 40.000 kilomètres carrés n’est ni rationnel ni conforme au droit international. »
    Avec ce genre d’argument il va y avoir rapidement remise en cause de l’intangibilité des frontières partout sur la planète.
    On va même se déclarer la guerre avec la Grande-Bretagne, au sujet des îles anglo normandes et l’Espagne avec eux pour Gibraltar.
    Or l’intangibilité des frontières est un des grands principes de droit des Relations internationales. M. Erdogan pour son bon plaisir bafoue toutes les règles internationales, le dernier qui faisait cela était un moustachu vociférant utilisant la langue de Goethe.
    Nous avons cédé pour l’ilumination du Courbet et c’est bien
    Nous ne devons pas céder sur ce point car c’est un point très important qui touche à a souveraineté d’un Etat et tous nos DOM TOM pourraient se voir contester ensuite suivant ce principe.

    • Albatros24 dit :

      Ce n’est peut être pas rationnel, mais c’est bien conforme au droit international qui ne peut être tordu dans tous les sens au profit de certains et pas d’autres selon son interprétation

      • Vinz dit :

        C’est bien pour cette raison qu’il n’ont pas signé la convention. S’ils avaient été assez cons pour le faire, ils sortaient plus un bateau de leurs ports.

        • Desty dit :

          Le libre passage inoffensif dans les ZEE comme dans les eaux territoriale est autorisé par le droit de la mer. L’état souverain ne peut s’y opposer si cela relève du simple passage (un peu comme la France et l’Angleterre ne s’opposent pas aux passages de convois étranger dans le détroit de Gibraltar).
          C’est l’exploitation des ressources naturelles quelles qu’elles soient qui est réservée au pays propriétaire (et pour les ressources tirées d’une ZEE étendue, l’état bénéficiaire doit donner une partie de sa recette à l’ONU pour financer x ou y projet, dont l’assistance aux petits insulaires ennuyés par la montée des océans).

          • Zitophile dit :

            Desty, Gibraltar ?
            Vous confondez avec Calais, non ?
            Je vous conseille Calais : la bière et les moules-frites sont meilleures à Calais qu’à Gibraltar

    • Czar dit :

      « On va même se déclarer la guerre avec la Grande-Bretagne, au sujet des îles anglo normandes »

      pourquoi puisque ces îles ne font pas partie de la grande-bretagne – au sens gégraphique, pas plus que du Royaume-uni, au sens politique du terme.

      ce sont des possession personnelles et féodales de la reine d’Angleterre, du moins pour ceux qui acceptent la légitimité imaginaire de son titre de Duc de Normandie.

      Le jour où le R-U explosera – et entraînera vraisemblablement la chute de la monarchie dans son sillage, j’espère que l’on aura à la tête du pays des gouvernants qui auront un peu réfléchi à la question avant.

      Évidemment, après l’anglophonisation poussée de l’après-guerre, un rattachement dans l’immédiat n’est pas envisageable mais si ces îles prétendent alors s’ériger en Etat, il sera bon que la France ne pousse pas le ridicule et la lâcheté jusqu’à les reconnaître de plein droit, effaçant ainsi ses propres droits sur la zone.

      • albatros24 dit :

        Oui
        Aliénor d’Aquitaine en se mariant en seconde noce (après avoir été répudiée par Louis VII, le Sage puis le Pieu suite au nombre trop important de filles et pas assez de successeur mâle) avec Henri II aussi francophone et d’origine gauloise ou normande (ce qui revient au même) que les élites de ce pays à l’époque, apportât en gage le Duché d’Aquitaine, quasiment équivalant à la Nouvelle Aquitaine actuelle (qui en fait de nouvelle est une résurgence de ce que la sagesse des anciens avait vu comme une continuité territoriale dans ces baronnies et comtés).
        Après sa défaite à la Guerre de Cent ans à la bataille de Castillon (encore en Aquitaine), la Perfide Albion (gouvernée durant près de 3 siècles par des français) ne garda plus que Calais comme bout de territoire et les îles anglo normandes. C’est le Traité de Picquigny et aussi des monceaux de litres de vin qui eurent raison des derniers soubresauts des faibles véléités anglaises de gouverner l’Ouest de la France (et la France) par la force grâce à la politique de fin renard d’un grand roi Louis XI qui préparera la France à la Renaissance.
        Ces terres appartiennent donc aux anglois de par leur mariage comme d’autres terres appartiennent à la France comme apanage ou dot royale.
        C’est en fait la France qui a gagné à la loyale sur le terrain, la possession de toute l’Aquitaine. Qui aurait dû rester anglaise si ses monarques n’avaient pas été si gourmands et trop fiers pour refuser le serment de fidélité dû par le vassal d’Angleterre au souverain le roi de France.

    • Mantore Gérard dit :

      @ albatros
      Cet argument d’une menace indirecte sur nos DROMCOM est parfaitement malhonnête parce qu’il vise à nous impliquer dans un conflit qui n’est pas le nôtre.
      La situation en Méditerranée orientale est spécifique : les solutions qui seront trouvées aux chicanes et disputes locales seront locales et n’auront aucune valeur universelle.

  14. Albatros24 dit :

    On espère que nous n’allons pas avoir à regretter amèrement dans les mois qui suivent des frégates insuffisamment armées (les Lafayettes sans lanceur Aster ou de torpilles anti soumarines), trop peu de FREMM ou SNA et surtout de munitions et de marins.
    Pour un pays disposant de la seconde ZEE au monde ce serait ballot…

    • Lestrade dit :

      @ J’ai envie de dire qu’on les regrette déjà…

    • Carin dit :

      @Albatros24
      D’un autre côté, le 100mm d’une FLF, peut farcir la passerelle d’un navire en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire…
      Quand aux missiles… pour le Courbet, les navires turcs étaient
      « au contact » quelques centaines de mètres, même pour un
      « courte portée » je ne suis pas sûr que le missile ai intégré les paramètres (distance, position etc..) avant d’avoir dépassé le bateau visé.

  15. Tannenberg dit :

    Quel est l’objectif du med7? pondre un enieme document sur les violations turques dans les espaces maritimes grec et chypriote, histoire de faire patienter tout le monde en attendant la prochaine election presidentielle turque en 2023 ? Erdogan peut faire joujou avec sa marine de guerre, si ca le fait bander tant mieux, mais je suis certain qu’il sait qu’au moindre derapage du cote turc, appui americain ou pas (finalement apparemment plutot pas), il peut mettre palmes et tuba s’il veut retrouver ses bateaux. Le premier qui tire a perdu.

  16. Stephane dit :

    On dénonce mais on laisse faire les turcs. Si ils sont vraiment en zone grecque ou chypriote, qu’on les chasse.

    • Franz dit :

      Oui, y’a qu’à, mais comment ? en coulant un bateau de prospection sous prétexte qu’il n’est pas là où il devrait ?

      Dans ce jeu de dupes, il y a bien des risques à ce que le premier qui tire ait aussitôt perdu. C’est évidemment ce à quoi joue Erdogan.

    • ji_louis dit :

      L’aviation turque joue là à domicile. Toute la zone est beaucoup plus défendable (et attaquable) par la Turquie que par la Grèce.

      Ce qui retiens tous les gouvernements autres que le turc, c’est qui pour maintenir la Grèce et la Turquie dans leur droit, il faut empêcher les actions turques, donc déclencher une guerre (même en étant dans son bon droit), affronter et vaincre la marine turque (faisable) et l’aviation turque (très difficile à cause de sa taille, sa dissémination en Anatolie, ses moyens, et l’obligation d’attaquer les terrains d’aviation turcs, donc son territoire terrestre).

      En faisant cela, n’importe quel gouvernement étranger permettrait au mieux de ressouder les turcs autour d’Erdogan, au pire d’anéantir toute opposition en la taxant de trahison. Seule une défaite telle qu’elle entrainerait d’importants dommages moraux et économiques et dont la faute ne pourrait n’être rejetée que sur Erdogan, permettrait de stopper cette politique. Qui a envie de se une coaliser avec la Russie?

      • MERCATOR dit :

        L’aviation Turque ne vaut rien, ses meilleurs éléments sont emprisonnés, ses avions sont dépassés, il n’est bien entendu pas question à les intercepter au-dessus du territoire turc et encore moins sur les terrains d’aviation, seulement de les descendre lorsqu’ils voudront protéger leurs frégates .

    • Czar dit :

      que les Grecs achètent nos navires d’abord, on discutera appui après.

      • albatros24 dit :

        Il semble que ces FDI soient trop chères pour eux
        Il reste alors à leur proposer 3 de nos classes Aquitaines, donc d’occasion et d’autant mieux apprêtées qu il suffirait de fournir avec les rampes de lancement des Asters tel que prévu lors de leur conception mais non réalisé pour des raisons de basse économies mercantiles (que nous regrettons déjà) et quelques lanceurs de torpilles, puisqu’elles sont dotées d’excellents sonar fabriqués en France (comme tout le reste). Ces frégates La Fayette pouvant encore tenir 10 à 15 ans en donnant du fil à retordre aux vieux bateaux gris US des turcs.
        Ainsi nous pourrions commander 3 FDI de plus pour la Royale dans la foulée.

        • dolgan dit :

          Pas sur qu’en terme de calendriers ça colle. Ils les veulent pour quand leurs navires?
          .
          Parce que nous, on a encore quelques années difficiles à tenir avec un sous nombre de navires par rapport à l’objectif.

    • Carin dit :

      @Stephane
      C’est aux grecs et chypriotes à les chasser… nous ne pouvons nous substituer à eux, sauf si la marine turques ouvre le feu… ce qu’elle ne fera pas, car la suite serait… plus de marine turques en medor.

  17. Le Suren dit :

    « Pour M. Anastasiades, il « y a une vide de la part de l’Europe » en Méditerranée orientale. » Le Roi est nu ! (Et ça fait longtemps).

  18. PK dit :

    L’Europe ne fera rien comme d’habitude… La seule réponse viendra d’un pays qui osera.

    • personne dit :

      Du style : « pour causer, tu causes, et pour oser, tu oses ? »

    • GHOST dit :

      PK@ Quel est ce pays qui va « oser »? Comme quoi, la France defend maintenant la sécurité des pays membres de l´UE?
      Que Macron declare sa guerre contre la Turquie une fois pour toute et voyons la suite… lol
      L´activisme de Macron surprend .. Quand Putine s´empare d´une partie de l´Ukraine, la France s´avance avec une diplomatie qui ne correspond pas á la ligne de l´UE et de l´OTAN.’
      Cette fois ici, la France va declarer une guerre totale contre la Turquie.. pour faire valoir sa puissance nucléaire.. lol
      Vive la France !

      • Desty dit :

        Parce qu’on en a rien à foutre de l’Ukraine nous, on a pas d’intérêt là-bas et ce n’est pas un pays allié. Les Russes ne nous ont pas nui directement, ni indirectement, peu importe ce qu’ils y ont fait.
        Erdogan porte une revendication qui risque de nous faire perdre du territoire et pas qu’un peu. Avec ses revendications, Erdogan agresse la France comme la Russie a agressé l’Ukraine en organisant un référendum en Crimée.
        Pourquoi donc nos amis et alliés de l’OTAN et de l’UE se sentent-ils plus concernés par les soucis des Ukrainiens que par les soucis des Français ? Ils souhaitent qu’on aille se chercher de meilleurs alliés ailleurs ? Des alliés qui seront capables de nous prêter assistance au moins diplomatiquement quand notre intégrité territoriale est menacée.

      • albatros24 dit :

        Pas si sûr que cela car pour l’instant c’est Erdo qui défie la communauté internationale et le droit international dont le droit maritime.
        Macron veut juste faire voter des mesures de rétortions économiques contre la Turquie, rien d’autre car il ne fera pas la guerre à un allié de l’OTAN.
        Si la France voulait déclarer une guerre quelconque elle serait bien avisée de changer de Chef d’Etat pour quelqu’un qui s’en donne les moyens et voit plus loin que le bout de son nez.
        Donc en évitant de revoter pour un énarque pétochard avec les grandes gueules comme Erdo ou Poutine ou les grandes fortunes issues de vols d’Etat
        Comme il est dictatorial et prétentieux avec les faibles, les citoyens français de base.
        Tout est à faire pour moderniser notre Armée, tout hélas et on ne remerciera jamais assez Sarko avec sa RGPP qui a tué l’Armée la police et tous les services de contrôle de ce pays.

      • Carin dit :

        @GHOST
        Sauf que l’Ukraine ne fait partie ni de l’Europe, ni de l’OTAN!!!
        C’est d’ailleurs la raison pour laquelle votre ami Poutine s’est permis cette agression… en gros il a joué les gros bras dans une cours d’école vide.

  19. Auguste dit :

    Quand on voit les cartes,on peut comprendre que la Turquie n’ait pas signé la convention de Montego Bay.On comprend moins pourquoi les USA ne l’ont pas signée.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fronti%C3%A8re_entre_la_Gr%C3%A8ce_et_la_Turquie#/media/Fichier:Aegean_6_nm.svg
    http://sd-1.archive-host.com/membres/up/20558425109929869/Moyen_Orient/Hydrocarbures_off_shore.jpg
    Erdogan ou pas,comment a-t-on pu imposer les 6 miles à la Turquie et penser que cette situation allait continuer durer?
    Quant à la « légitimité relative » de Mr Le Drian:la légitimité est ou n’est pas.Erdogan à signé avec le seul gouvernement, reconnu internationalement, de la Libye,donc c’est légitime.Jusqu’ici,que ce soit en Syrie ou en Libye,l’Erdogan est toujours resté dans les clous,c’est nous qui avons merdouillé.Va falloir que Mr Le Drian trouve des arguments un peu plus costauds pour convaincre les Européens.Pour l’instant, l’OTAN et les US ne sont pas totalement convaincus.

    • Vinz dit :

      Les USA ont signé mais pas ratifié (enfin c’est ce que j’ai compris).
      .
      Quant à la légitimité en Libye, depuis qu’on a zigouillé Kaddhafi qui lui était légitime, bon… Y penser toujours, n’en parler jamais. Ce qui compte ce sont nos intérêts légitimes et rien d’autre.

    • dufay dit :

      La légitimité relative de Mr Le Drian que ça vous plaise ou non, c’est bien relatif ici.
      La légitimité du parlement de Tobrouk se repose sur le fait qu’il a été élu par le peuple lybien, ce n’est pas rien surtout avec la fameuse défense par les USA du principe de « l’autodétermination des peuples ».
      La légitimité internationale pour le GNA.
      C’est ici très relatif, vous prenez la légitimité qui vous arrange.

  20. LEONARD dit :

    En réponse,
    Le ministre grec des Affaires étrangères peut faire valoir l’argument selon lequel un territoire ne représentant que 3% de la superficie de la Turquie et constituant la rive Ouest du Bosphore n’est ni rationnel ni conforme au droit international, et qu’en conséquence son rattachement à la Grèce est indispensable. D’ailleurs, le nom de ce territoire ( Trakya ) en Turc, correspond au nom grec Thrace.

    Afin de compenser l’excédent de population en résultant, et dans l’esprit du Traité de Lausanne, l’U.E pourrait proposer à la Turquie la migration sur son sol d’un nombre équivalent de musulmans présents sur les territoires européens, afin, comme en 1923, d’assurer l’uniformité religieuse de la Turquie ( orthodoxes à l’Ouest, musulmans à l’Est ).

    Dans le même esprit de rationalité, la réunification de Chypre s’impose.

    Pandore était grecque.

    • Muse dit :

      C’est une évidence, les terres européennes doivent être rétrocédées par la turquie.
      * il y a des précédents comme les USA avec le Mexique et c’était il n’y a pas longtemps. Cherchez traité de 1970 où les USA rétrocèdent la ville de RIo Rico au Mexique…

  21. Renard dit :

    Il y a quelques jours je me suis fait traiter d’idiot pour moins que ça par un certain H… Et son camarade d’école d’off a cru bon venir me provoquer avec un supposé grade, caste quand tu nous tiens…
    Bref, merdo va continuer à agir comme bon lui semble, il y a presque un siècle, personne ne voulait mourir pour Dantzig et on connait la suite.
    Manu va voir maman, la guerre c’est pour les grands!

    • Géo dit :

      Comparaison avec Dantzig complètement anachronique.
      Et sans intérêt. Mais malhonnête et c’est finalement ce qui lui donne un peu d’intérêt.

  22. Vaevictis dit :

    Les meilleurs soutiens de RTE, ils sont en France, à commenter sur ce cite, et ont en commun avec le président turc le mépris du président français. Même en Turquie et en Russie, ils sont plus patriotes. Pas étonnant que les turcs ne respectent plus ni la France ni l’Europe.

  23. Berger dit :

    A part les actionnaires de total quel sont nos intérêts à Chypre…

    • albatros24 dit :

      C’est surtout le Medor qui est stratégique, la région donc, avec un accès au Canal
      Il y a le Liban, la résurgence de Daesh nos ennemis
      On a toujours eu des intérêts et des frégates dans le coin, on a eu des morts tués par l’Iran à Drakkar aussi.

    • Euclide dit :

      @ Berger
      La bataille navale de Lépante ‘( 7 octobre 1571) et la crise de l’Emire ottoman avez- vous entendu parlé ??

    • Vinz dit :

      Quel seraitl’intérêt de la France d’être 100% dépendantes des majors américaines ou chinoises dans nos approvisionnements énergétiques ? Déjà qu’on galère pour quelques pauvres masques.

    • Carin dit :

      @Berger
      Mais mon ami, c’est à Chypre que Sarkozy prends des vacances… c’est la qu’est enregistré et ancré le bateau qui l’accueille…

  24. Pascal (l'autre) dit :

    Je crains que si la Grèce attende (comme l’Italie avec la crise du Covid19) une aide, une réponse ferme de l’U.E. ell risque de trouver le temps long, très long! Remarquons qu’elle pourra recevoir une aide de la part de la Chine (elle est déjà « propriétaire » du port du Pirée). Cela aurait de la gueule des J-20 aux couleurs hellènes!

  25. Alpha dit :

    Petit à petit, et tout en mesure, Macron sape les velléités turques en Méditerranée et rassure les alliés grecs et chypriotes, forçant les européens à aller dans le sens de condamnations et de sanctions de la Turquie.
    Il n’y a qu’à entendre ou lire les déclarations hystériques d’Erdogan, de Cavusoglu, pour voir que cela fait son effet !…
    Et puis soyons clairs La stratégie d’Erdogan en politique extérieure n’est qu’une fuite en avant pour occulter les déconvenues sur le plan intérieur. Tôt ou tard, ce sera la chute. Douloureuse.

    • Renard dit :

      J’espère que vous avez raison.

    • Albatros24 dit :

      Espérons que vous ayez raison, mais si Erdo fonce, son peuple le suivra car très nationaliste, jusqu’à un point de non retour et le clash avec la Grèce ou l’Egypte ou même la France.
      D’ici là Macron devrait se dépêcher de moderniser davantage (cela tombe bien on a le droit de faire une belle relance keynésienne) nos forces navales (et les autres) car l’Armée va être de plus en plus sollicitée et elle doit pouvoir répondre à toutes les menaces face à Poutine, Xi et maintenant Erdogan. Cela fait beaucoup plus d’ennemis que lors de la Guerre Froide et justifierait un rétablissement du service national avec un volet militaire pour ceux (et celles) retenus par les armées.
      Il n’y a jamais eu de dividende de la PAIX, la guerre partout, tout le temps et de pire en pire…
      Cessons d’être naïfs ou aveugles

  26. Blavan dit :

    Ces français qui ne pensent qu à casser du turc, me font rire. Heureusement que nous ne nous lançons pas dans une folie unilatérale qui ferait le bonheur de l oncle sam. Traitons nos problèmes internes avant de vouloir sauver le monde.

    • albatros24 dit :

      Pas forcément
      Un grand pays ne gère pas seulement ses pbes internes, il a aussi des intérêts, pour la France ils sont internationaux, régionaux dans le Medor et en Afrique francophone (c’est pour cela qu’on a le français comme future seconde langue mondiale) sinon il ouvre des banques, fait de la mécanique de précision et des montres (on a déjà les meilleurs ouvriers du monde en fait qui vont travailler en Suisse), expulse tous les immigrés et garde seulement ceux qui ont du pognon ou des diplômes de médecine et recycle assidument le pognon de tous les dictateurs du monde…

  27. Patrickov dit :

    Macron fait chou blanc comme lors de la réunion pour l’accord de 750 milliards pour relancer l’Europe rejeté par les députés européens, mais la presse n’en parle pas trop, les élections c’est bientôt, du coup on regrette Chirac et même Sarkozy

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Macron fait chou blanc comme lors de la réunion pour l’accord de 750 milliards pour relancer l’Europe rejeté par les députés européens, mais la presse n’en parle pas trop,  » Donc elle en parle quand même! Bizarre rien de rien dns la presse écrite, à la radio, à la télé , vraiment étonnant qu’au moins un seul média n’en n’aurait fait ses « choux gras »! Avez vous des infos sur ce rejet ou est ce plutôt vos légendaires approximations dont vous nous abreuvez régulièrement!
      « les élections c’est bientôt, du coup on regrette Chirac et même Sarkozy » Ah bon, balaise l’analyse politique!!!!!!!
      Des personnes comme Alain Duhamel, Jean-Michel Aphatie, Jean-Jacques Bourdin , Alba Ventura doivent vous appeler « maître » et faire la révérence quand elles vous croisent

    • Électeur dit :

      Non, pas Sarkozy : il ne faut quand-même pas exagérer.

    • Alexandre B (VRP avec passeports) dit :

      Macron est passé prête-nom.
      Sarkozy sans être élu à un gouvernement à sa mainet l’un de ses avocats comme ministre de la justice:
      https://www.leparisien.fr/politique/remaniement-l-ombre-de-nicolas-sarkozy-sur-le-gouvernement-castex-07-07-2020-8349156.php
      Le gouvernement précédent et ses fondés de pouvoir étaient issus de la bande de DSK, c’est le côté ecolo de Jupiter, il recycle:
      https://www.lefigaro.fr/politique/de-dsk-a-macron-l-irresistible-ascension-de-la-bande-de-la-planche-20190718
      On le voit avec Grivaux à la BITD ou Alexandre avec la reconnaissance faciale.

  28. Asdepique dit :

    Peut être que l on crois encore avoir une responsabilité suite au protectorat installé à l issue de la 1er GM. Des affinités se sont faites avec certains clans qui sont au pouvoir dans la zone et l histoire étant tenace, on n arrive pas à passer à autre chose.

  29. Même dit :

    Et voilà encore du blabla médiatique, des commissions, …
    L’europe a été crée avec le problème des turcs qui ont envahi chypre ; alors n’attendez rien de nos politiciens.

  30. Max dit :

    Manquerait plus que le kalif diligente une razzia sur nos Saint-Jacques vers Erquy ! Argh…
    Là les français se sentiraient concernés.

  31. Muse dit :

    C’est une évidence, les terres européennes doivent être rétrocédées par la turquie.
    * il y a des précédents comme les USA avec le Mexique et c’était il n’y a pas longtemps. Cherchez traité de 1970 où les USA rétrocèdent la ville de RIo Rico au Mexique…

  32. Géo dit :

    @renard
    Comparaison avec Dantzig complètement anachronique.
    Et sans intérêt. Mais malhonnête et c’est finalement ce qui lui donne un peu d’intérêt.