Boeing pourrait livrer au moins 144 avions F-15EX à l’US Air Force

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

181 contributions

    • Chanone dit :

      @ Plusdepognon
      L’ère de l’avion unique pour la coalition du bien à vécu.
      .
      Je ne me lancerais pas dans une énième polémique stérile sur le F 35: c’est juste que les retards accumulés sur mes livraisons éxigent des plans B.
      Et que voilà ?
      Une pur avion de supériorité aérienne accompagné d’un multirôle low cost.
      .
      Au centre du jeu,le F35 obtiendra ses lettres de noblesses en tant qu’organisateur des actions aérienne et éclaireur pour l’ensemble de la coalition de la paix.
      .

      • MERCATOR dit :

        @Plusdepognon

        « Au centre du jeu,le F35 obtiendra ses lettres de noblesses  »

        Vous devriez travailler dans la publicité , vous êtes excellent

        • Castel dit :

          MERCATOR
          Euh……il me semble plutôt que c’est @Chanone qui affirme ça !!

        • Chanone, fan de Molière dit :

          @ MERCATOR
          et devenir un infect bobo égocentrique qui ne parle que le Franglais? Méçavapas?
          Je suis fier d’être un pauvre ouvrier, pur productif.
          Et je m’intéresse plus à l’aviation dans son ensemble qu’à mon nombril…
          A bon entendeur…

      • Vinz dit :

        « Au centre du jeu,le F35 obtiendra ses lettres de noblesses en tant qu’organisateur des actions aérienne et éclaireur pour l’ensemble de la coalition de la paix. »
        .
        Rôle pouvant être tenu par un drone type Neuron.

        • John dit :

          Pas vraiment non.
          Il n’y a aujourd’hui pas de drone ayant une capacité proche d’un quelconque avion de combat multirôle et qui a une puissance radar, armement, capteurs, brouillage etc.
          Le drone Neuron serait plutôt un avion de type F-117 avec une géométrie plus moderne.

          • Vinz dit :

            Bah vous arrivez à vous contredire dans le même commentaire 🙂 Mais il ne parlait pas d’armements justement, juste d’un camion à capteurs et trans.

      • Anaxagore dit :

        Le F35 n’a pas pour vocation la supériorité aérienne. C’est donc normal qu’il doive opérer sous une couverture adéquate. Ce qui est beaucoup plus troublant, c’est toutes ces AA européennes qui s’équipent de F35 alors qu’il ne correspond pas à leurs besoins de police du ciel.

        • Yannus dit :

          Tout à fait.
          La stratégie globale US s’appuie sur le tandem F22 ( combat aérien) et F35 (SEAD) et des camions à bombes de type B1 Lancer derrière et c’est ce rôle que devrait tenir le F15 EX
          Si on suit cette logique, les AA européennes ne devrait qu’avoir un rôle SEAD dans l’OTAN et devrait s’en remettre aux USA pour la couverture aérienne.
          Mais un autre point est troublant, c’est que le nombre de F22 ne peut que baisser et les USA seraient prêt à revenir au 4G pour les mission de défense aérienne???
          C’est une bonne nouvelle pour le Rafale qui est voué à être notre camion à bombes à nous et qui a au moins l’avantage d’une certaine furtivité

      • Plusdepognon dit :

        @ Chanone
        Oui, la dinde est une catastrophe pour tous les pays qui l’ont acheté :
        https://www.meta-defense.fr/2020/07/15/les-grands-programmes-f35-menacent-lindustrie-aeronautique-avancee-selon-lus-air-force/

        • Chanone, "expert" autoproclamé dit :

          @ Plusdepognon
          .
          Et bien évidemment, j’ai dévoré l’article avant qu’il ne soit partiellement indisponible.
          Le cas F35 est immensément complexe.
          Mais si je me contente de faire une analogie F35=caca, je ne vaut pas mieux qu’un troll de base. Je délaisse donc ma marque de roteuse favorite pour essayer de poser un message un peu plus profond.
          .
          A priori, je n’ai pas été assez clair sur la question, donc seconde couche!
          Le F35 ne m’apparaît être un bon avion – en tout cas pas dans le sens d’un Eurofighter, d’un Sukhoï 27 ou d’un produit Dassault.
          La raison principale, c’est que l’ensemble du programme s’attache à une enveloppe externe capitalisant sur la discrétion radar. Elle n’est pas légère, n’est pas évolutive, et n’a pas une bonne aérodynamique.
          Du coup, opérer des remplacements d’organes est un casse-tête: pas de place, trappes de visites minuscules, études de développement grevées par des défauts de qualités permanents, et une chasse au coûts dignes d’une inquisition religieuse.
          .
          Mais le programme ne peut pas être remis en cause pour deux raisons: il donne enfin un avion commun à toutes les forces armées du camps-du-bien-de-la-justice-et-de-la-post-vérité (hein Duda, hein Erdogan) et il lie les nations partenaires et/ou clientes dans un réseau à la fois technologique, tactique et militaire jusqu’à représenter une absorption pure et simple.
          .
          De ce fait, c’est une version remise à jour d’un appareil -certes de grande qualité- avouant son demi siècle qui va devoir se taper le vrai boulot: défendre l’espace aérien et porter les valises. Un rôle de faire-valoir, mais qui sied bien à sa majesté -too big to fail- F35.
          .
          Toujours au sujet de votre source, Mr Will Roper me fait penser à un autre grand instruit: Mr Robert Mc Namara.
          Bob -pour faire court- fait ses classes chez Ford, et obtient un poste de secrétaire à la défense qu’il conservera au sein du gouvernement du successeur de Mr Kennedy, Mr Johnson, ce qui est une première, avant d’obtenir la présidence de la banque mondiale.
          .
          Bob à la même tête que Mr Roper à son âge, et si il a obtenu le poste et qu’il l’a gardé, c’est que lui aussi avait des idées disruptives. Mais surtout des idées de merde. Et comme il était nommé pour couper court à la montée en puissance du lobby militaro-industriel, il se livrera à un saccage en règle de l’industrie aéronautique américaine.
          Il en résultera une dispersion des moyens, une valse hésitation permanente, et l’apparition d’un challenger ultra compétitif entre les deux superpuissances: la Générale d’Aviation Marcel Dassault.
          .
          Un fois le merdier complet installé à tous les niveaux, les Américains se demanderont enfin: « pourquoi un Français parvient t-il à nous arracher des contrats dans notre pré carré? » (l’Amérique du Sud)
          Car c’est à cette époque que le Mirage III montait en puissance et se vendait comme des pains au chocolats frais.
          La réponse fut un rapport, élogieux, lu, et bien compris. D’où le F16, parce que le F15 était trop gros et trop cher.
          Depuis, le monde entier sait qu’une flotte de combat, c’est un chasseur léger et un chasseur lourd.
          Le mieux étant qu’ils utilisent des organes communs comme le moteur.
          Mais on aime oublier et ce sera le Rafale, le F 35 et autres chasseur-à-tout-faire, car moins cher qu’un binôme (F15/F16, Su 27/ MiG29, Mirage 2000/4000).
          .
          Mais le F 35 est le seul à être monomoteur, basé sur un VTOL, et à avoir bénéficié d’un mise en chantier anticipé, des fois que tout se passe bien et qu’il n’y a pas trop de sable dans les rouages.
          .
          Et là, je compte:
          -nouveau radar, encore que tiré de celui du F22, donc sur ce coup là ils ont bon
          -nouvelle cellule: objectif 80% de pièce communes, 20 % actuellement. Echec
          -Nouveau moteur: malgré ses 15 tonnes de pousée il n’offre pas un taux de monté supérieur à un Mirage F1. Echec.
          -Nouvelle architecture: tous les capteurs génèrent d’énormes flux d’informations qui se croisent et se superposent. Le pilote ne voit plus rien à travers son casque et subit une saturation d’alertes et d’informations peu pertinente. Mais c’est la classe, sauf que c’est un échec ergonomique. et le grand écran tactile panoramique pose encore question.
          .
          Venons-en maintenant à la dernière proposition de Mr-Ropper-le-matheux.
          En tant « qu’expert », j’ai un problème d’allergies aux gens qui connaissent le prix de tout mais ne connaissent la valeur de rien (dixit Mr Lagneau, en ouverture d’un post sur une pique de Mr Trump sur le fonctionnement extrêmement trouble de l’OTAN).
          Un avion, chasseur ou gros porteur, c’est des moteurs, de l’aluminium et composites, et surtout beaucoup de câbles, des puces électroniques, et d’actionneurs hydrauliques.
          Chaque constructeur possède plusieurs modèles, et chaque modèle possède ses propres sous-traitants, qui fournissent des pièces parfois tellement spécifiques qu’il faut reformer des gens et relancer des chaînes de fabrication pour obtenir des rechanges de composants, parfois largement obsolètes.
          .
          On le voit avec le F22, dont le maintien en condition opérationnel est un casse-tête logistique.
          .
          Il faut tout rationaliser, avec de gros fournisseurs capable de fournir des matières première de qualité à prix cassés.
          De fait, toute la chaîne de valeur profitera d’un effet vertueux, surtout si les composant sont duaux, à savoir un usage civil militaire. Surtout que Boeing par exemple, ne s’est jamais privé pour faire financer les études de ses avions civils sur le dos des projets militaires!
          .
          Il n’y a donc pas besoin de chercher de nouvelles idées: elle ont déjà été testé et ont montré leur limites. On a besoin des idées qui marchent.
          Beaucoup viennent des marques civiles (regarde en direction du secteur automobile….)
          .
          Voilà. Içi, on à la chance de ne pas être limité en place dans nos réponses.

          • Plusdepognon dit :

            @ Chanone
            Merci pour votre réponse très complète.

            Pour moi, le F-35 est un logiciel avec des ailes qui est trop complexe pour son créateur.

            Ce dernier qui trop promis est « trop gros pour faillir » (11% du commerce mondial de l’armement à lui tout seul).

            Mais outre couler l’aéronautique militaire européenne, il va même dévorer les petits budgets des armées dont les pays lui ont fait confiance avec la MCO de la bébête.
            Pour un besoin qui n’est pas le leur.

            La Dinde sera enseignée dans l’histoire économique (en espérant qu’il n’y ait pas de chapitres militaires) comme le cas d’école de l’asservissement des Etats nations à un autre acteur.

        • Euclide dit :

          En conclusion Chanone
          Vous reposez le pb quel type d’oiseau doit devenir le SCAF/NGF
          européen ?
          Un chasseur de défense aérienne pur ou un avion multirôle ? Et pour quel coût.

          • Chanone dit :

            @ Euclide
            Voilà une bonne question.
            .
            *Temps de réflexion, histoire de ne pas finir trop vite dans le décor*
            .
            La première priorité est de définir quel type de flotte aérienne l’Europe veut, et ce qu’elle peut obtenir comme économie d’échelle sans se soucier de savoir si elle aura un SCAF, un Tempest, ou un avion actuel amélioré (risque bien réel, soit dit en passant).
            .
            Pour ma part, la solution optimale d’un monde parfait, c’est:
            un chasseur lourd camion à bombe et porteur de missiles hypersoniques.
            Un avion de transport ravitailleur radar et citerne
            un chasseur léger navalisé
            Un drone furtif utilisant un moteur du chasseur léger
            Le tout employant les matières premières et des actionneurs standardisés au maximum.
            Chaque programme doit être étudié en moins de trois ans et concédés à des entreprises à travers toute l’Europe, en fonction de leur savoir-faire (Dassault l’a fait pour le Mirage IV à une époque où rien n’avait été défriché sur le vol haute performance en Europe).
            .
            Je met aussi l’accent sur le fait que moins un avion repose sur sa furtivité, et plus il peut être polyvalent et durer dans le temps. Ce qui ouvre ensuite la porte à des problèmes autant politiques qu’industriels, avec l’impossible transmission des compétence si le temps de vie du programme est trop long: il y a des prolongations que l’on fait quand on est client que l’on ne peut pas faire quand on est fabriquant.
            .
            La question du coût n’est pas simple en tant que telle; c’est celle du financement qui se pose.
            On pourrai trancher dans le social, le mille-feuille administratif, la culture et autres trucs qui ne sont pas à mon goût. Mais le mieux reste de transformer les entreprises de défense en business modèle rentable plutôt que des fermes à main-d’oeuvre protégée.
            .
            Ça demande déjà des investissements pour acquérir de la matière première de qualité, ou développer des process de fabrication disruptifs (si vous prenez cela pour un gros mot, je vous invite à vous renseigner sur le frittage de poudre métalliques, qui donneront des alliages plus légers et résistant qu’actuellement, ce qui permet des gain de poids, de carburant, des performance meilleures pour l’appareil qui en sera doté en vitesse accélération et montée).
            .
            Pareil pour les radar où tout le monde va se positionner sur les modules à Arséniure de Gallium, et les puces électroniques de fabrication souveraine.
            .
            Il y a aussi le problème de la dissuasion nucléaire avec l’ASN4G, nouveau missile probablement hypersonique, dont personne autre que la France peut financer… Si il est si bon, pourquoi ne pas en doter les sous marins d’attaque, et dans ce cas, pourquoi continuer avec des SNLE?
            .
            Donc, de mon point de vue, le chasseur lourd type SCAF défriche et coûte une somme folle mais à partir de ses constituants, tout ce qui peut être décliné vers les autres vecteurs permettront de recréer un écosystème complet où la standardisation est le maître mot.
            Car le coût de développement, c’est que le tiers de ce que coûte un système bien né. On voit déjà ce qu’il en est avec le F35 qui pose des problèmes de maintien de compétence, un coût horaire de 25.000 dollars pour les estimations optimistes (17.000 uros pour un rafale F3R C et 7.000 pour une Rafale N)

      • Clavier dit :

        … »Au centre du jeu,le F35 obtiendra ses lettres de noblesses en tant qu’organisateur des actions aérienne et éclaireur pour l’ensemble de la coalition de la paix. »
        Et c’est aussi sans compter les prestations pour satisfaire les scénaristes d’Hollywood et les spotteurs des show aériens en mal de Harrier

        • Chanone, déçu par Marvel dit :

          @ Clavier
          .
          Hé, y sont pas cons à Hollywood: ils font voler des maquettes numériques… les seules qui marchent vraiment! (Avenger 1, où le pilote fait feu à bout portant sur Hulk, en vol vertical, à une altitude où ça ne risque pas fonctionner!)
          Depuis, les Avengers et le SHIELD emploient un autre modèle, largement plus farfelu.
          Question de droits, sans doute.

    • wagdoox dit :

      pas vraiment le XL est un dérivé du SA ou SK avec des pylônes.
      Les SA et SK eux même dérivés du silent eagle qui avait été développé sur fond propre.
      Apres c’est clair 12 milliards pour 36 f15… ca fait cher.

    • Max dit :

      Le réarmement passe en mode « Taïaut » !
      Dramatique à terme que les Complexes Militaro-industriels européens vendent à tout bras aux futurs pays qui nous attaqueront. Certes il faut financer les projets futurs mais cela prend du temps et sujet aux tergiversations politiques. Erdogan est l’allumette qui embrasera la guerre de civilisations, de la Péninsule arabique en passant par la Turquie jusqu’au Maghreb, pour une attaque massive venant du sud de la Méditerranée notamment part l’Italie.
      Dixit une 5ème colonne en métropole…

  1. Clavier dit :

    Ils peuvent donc dire merci à Lockheed Martin et aux dindes…..de Noël !

  2. pmpm dit :

    INCROYABLE! F35 n’est pas capable d’operer sans etre protegé par un autre type d’appareil .! ca va poser un probleme a tous les pays qui ont commandé cet appareil ….. ils en pensent quoi les amis Belges ? on pourrait leur proposer quelques Mirage 3 ou F1 retrofité pour assurer la protection de leur F35……!!! . Le F35 : la merveille technologique sans equivalent qui a besoin d’etre protegée par un avion vieux de 50 ans !!!!!……. En tout cas le F15 semble parti pour faire une carriere de 60 ou 70 ans comme le B52 ! amitiés a tous

    • fabrice ZAGBAYOU dit :

      la furtivité implique des contraintes logiques comme garder l’armement en interne ce qui limite sa capacité d’emport . lorsqu’on a plusieurs cibles avoir un camion de missiles derrière permet de faire le boulot en ne faisant soi meme que designer les cibles un peu comme des FS a l’interieur du dispositif ennemi

      l’avantage c’est que vu que tu es furtif tu es plus a meme de remplir la mission .

      il faut arreter deux seconds les commentaires emotifs sur le sujet

      • FredericA dit :

        @fabrice ZAGBAYOU : Oui, c’est bien l’explication officielle. Elle se heurtent malheureusement à certaines réalités pour ne pas dires certaines incohérences.
        .
        « lorsqu’on a plusieurs cibles avoir un camion de missiles derrière permet de faire le boulot »
        => Très bien pour les USA, le Royaume Uni, l’Italie, le Japon… qui disposent tous de plusieurs avions de combat (F-22, F-15, Typhoon). Mais comment vont faire les nombreuses nations qui n’auront que le F-35 (Belgique, Pays bas…) ?
        .
        « En ne faisant soi meme que designer les cibles  »
        => la furtivité disparaît dès le moment ou le F-35 active ses dispositifs actifs et, à fortiori, dès qu’il lance un missile (furtif ne veux pas dire invisible).
        .
        => Dans l’absolu, je doute fort que les F-15EX seront uniquement cantonnés aux simples transports de missiles pour des F-35. Le cas échéant, la moindre actions de combat deviendrait très lourde à organiser.
        .
        « il faut arreter deux seconds les commentaires emotifs sur le sujet »
        => Si on compare les capacités actuelles du F-35 avec les power-point du début du projet, l’avion n’est clairement pas au rendez-vous sur bien des points. En voulant museler l’industrie de la défense européenne, les US se sont eux-même pénalisé. Pire, ils affaiblissent certains de leurs alliés.

      • Royal Marine dit :

        C’est surtout que, telle qu’annoncée, la furtivité permettait de se passer d’escorte puisque cet avion était INDETECTABLE!
        Aujourd’hui, il lui faut impérativement être escorté, sous peine d’être immédiatement détecté classifié, descendu…
        La question est donc bien, à quoi sert la furtivité tant vantée, avec son cortège de contraintes insupportables (peu d’emport, vitesse limitée, qualités de vol en retrait d’un simple Spad…)? Réponse: à rien! Sauf couler les AA européennes , et leurs industrie de défense…
        Maintenant, peut-être y a y’il un créneau immédiat pour que le Rafale remplace immédiatement le F 35, sans avoir d’escorte supplémentaire (F 15), et sans avoir besoin du feu vert US pour décoller…

      • lym dit :

        Vu les légers problèmes du F35 à voler supersonique sans risquer de se disloquer… et un F15 pas vraiment furtif qui n’aura pour avantage que sa vitesse… pensez-vous réellement que le F15 fera le « camion de missiles derrière »??!!!

        Non, il fera le ménage devant afin que la grosse dinde puisse espérer « remplir la mission ».

        Boeing n’a plus qu’a prospecter en Europe tous les baisés du F35 avec son revival! On aurait certes plus moderne à leur proposer, mais ce serait avouer la lourde erreur d’un F25 soudain quasiment inutile.

    • Stoltenberg dit :

      Le F-15 n’a pas les mêmes rôles que le F-35, ni le F-16 d’ailleurs (pour parler de la Belgique). C’est plutôt le F-22 qui était censé être son successeur. Mais puisque les Démocrates ont torpillé la production du F-22, à tel point que la reprise de celle-ci n’est pas rentable, il faut acheter plus de F-15. Ce F-15 est un avion assez vieux mais il a été profondément modernisé (capacité d’emport +30% env., nb. d’heures de vol quadruplé, nouvelle électronique, nouveaux logiciels…) et conçu en architecture ouverte, donc modernisable. À tel point que son coût unitaire avoisine désormais celui du F-35…

      • PK dit :

        Vous répondez joyeusement à côté. Le F15 n’a pas pour but de remplacer la dinde, mais le F22 pour ESCORTER la dinde sans quoi, cette dernière ne sert à rien (dixit le big boss).

        Donc que feront de la dinde tous ces pays qui n’ont pas (plus) d’escorteurs ?

        • Stoltenberg dit :

          Mais personne n’a dit que cet avion allait tout faire. Ceux qui n’ont pas d’escorteurs estiment probablement que leurs forces aériennes vont de toute façon coopérer avec d’autres alliés qui en ont, notamment les USA qui déploient régulièrement des F-22 en Europe et en Asie. Mais c’était le même genre de problème avec le F-16 que le F-35 est censé remplacer. D’autres pays, ceux qui veulent être plus autonomes, se procurent des chasseurs de supériorité aérienne. Typiquement le F-15 justement, c’est le cas du Japon, CdS, Israël… En ce qui concerne le Japon, ils ont longtemps lutté pour pouvoir acheter le F-22 mais suite au refus ils vont lancer leur propre programme.

      • Royal Marine dit :

        @Stoltenberg (agent de L.M. depuis 20 ans, et de Boeing, depuis hier…)
        Extraordinaire! Le F 22 était tellement cher à l’unité, et inutile, puisque le F 35 était indétectable puisque furtif, qu’il a été stoppé.
        Le F 15, avion ancien, mais entièrement modernisé…
        C’est drôle Le Rafale est, d’après vous, tellement ancien qu’il ne saurait être modernisé, et a commencé sa fin de vie, il y a 5 ans, déjà! Comprenne qui pourra!
        Pour moi, et depuis 2006, le F 35 a fait la preuve que jamais il ne saurait respecter le cahier des charges initial… La 5ème génération n’était qu’un argument marketing pour tuer la concurrence en empêchant, dès le début de la conception de cette daube, aucune comparaison. Cet argument servait à masquer l’immense retard pris par l’aéronautique américaine, par rapport à Dassault, en s’appuyant sur un excellent carré datant des années 70: F 14, F 15, F 16, F 18…
        Dès les années 80, au Bourget, un pilote américain de l’US Navy m’avait dit en voyant le démonstrateur Rafale: « Vous les Français, vous avez prévu l’avion de l’avenir… Nous nous n’avons rien dans nos cartons… »
        Aujourd’hui, la messe est dite! Vous imaginez, l’Italie, l’Espagne, le Royaume Unis, la Belgique, la Pologne, etc., … s’acheter des F 15 pour escorter des avions furtifs, finalement parfaitement détectables… Quelle catastrophe pour la Défense européenne (assurée soi-disant par l’OTAN…)!

        • Stoltenberg dit :

          Royal Marine : (devenu paranoïaque depuis le début du programme Joint Strike Fighter)
          .
          Le F-35 n’était jamais censé remplacer le F-15 et encore moins le F-22. C’est un chasseur-bombardier furtif et pas un avion de supériorité aérienne.
          .
          « C’est drôle Le Rafale est, d’après vous, tellement ancien qu’il ne saurait être modernisé, et a commencé sa fin de vie, il y a 5 ans, déjà! Comprenne qui pourra! »
          .
          Citez-moi l’intervention où j’aurais dit cela. Ou bien s’agit-il encore une fois de vos délires et confabulations?
          .
          Le F-35 remplit probablement très bien les rôles pour lesquels il a été conçu : furtivité, renseignement, interopérabilité… Vos critiques peuvent eventuellement s’adresser à certains de ses éléments qui effectivement font actuellement défaut. Les autorités américaines sont d’ailleurs assez transparentes sur le sujet. Mais globalement le programme est bon.
          .
          Le programme JSF répondait avant tout au besoin de remplacer les chasseurs-bombardiers qui étaient en service à l’époque : F-16, F/A-18, A-10… En ce qui concerne le A-10, je suis d’accord avec vous, je ne crois pas que le F-35 sera un bon substitut.
          .
          Pour les pays énumérés, vous allez remarquer qu’ils n’ont aucune intention de guerroyer tous seuls. Les F-22 et F-15 viendront donc de l’Amérique. Le F-15 n’est pas furtif mais grâce à l’interopérabilité avec le F-35, RC-135 Rivet Joint ou autres, il peut tirer ses missiles avant même d’être détecté par l’ennemi. Donc ce que vous dites est faux.

          • Royal Marine dit :

            Non, Stoltenberg. C’est vous qui continuez à croire à votre idéologie JSFienne… Ce projet est raté depuis le début, et ne cesse de s’enferrer de plus en plus , pour de plus en plus cher!
            D’après la doxa de LM, que vous avez relayé complaisamment depuis des années, cet « indépassable » F 35 devait remplacer tous les avions en service … Dans toutes leurs missions, grâce à sa « cape d’invisibilité »… A l’heure du bilan… C’est moins ça, et vous rétro pédalez à toute vitesse, en tentant de faire oublier toutes vos crét.neries passées… J’espère au moins, que ça vous a rapporté gros…

          • Stoltenberg dit :

            À ce stade, pour paraître un peu plus crédible, il conviendrait de citer des sources officielles qui déclarent explicitement que « cet « indépassable » F 35 devait remplacer tous les avions en service ».

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Non , vous n’ y êtes pas .

            En gros , niveau chasse et attaque au sol , ne devaient à terme demeurer que trois types d’ avions : le F-22 un super-chasseur furtif de domination aérienne initialement prévu à plus de 700 exemplaires en remplacement du parc de F-15 de l’ USAF , le F-35 un défi technologique colossal puisque devant remplacer pas moins de 5 types d’ avions en service dans l’ USAF , la NAVY , le Marines Corps , à savoir le F-16 , le A-10 , le F-14 , le F/A-18 , l’ AV-8B soit un total de plus de 3000 F-35 , enfin devaient rester en ligne le Super-Tomcat 21 ainsi que le F/A-18 E/F Super-Hornet qui complétaient le tout sachant qu’ à terme il est vraisemblable qu’ un seul aurait pu continuer mais comme le Super-Tomcat 21 est tombé à l’ eau , la question ne s’ est même pas posée………….

            Donc , le binôme prévu pour le F-35 l’ associait au Raptor auquel se serait rajouté une sorte de B-1 force de frappe-missile sachant bien qu’ il était clairement prévu que le F-35 serait quand-même capable de faire cavalier seul ………..

          • EBM dit :

            @Stoltenberg je n’arrive pas à être en désaccord avec Royal Marine sur les capacités globales du F35.

            En même temps il enfonce une porte ouverte à mon sens. Cet avion n’a pas que des défauts et a une bonne furtivité, certes. Mais dans chasseur bombardier il y a chasseur, dire qu’un chasseur bombardier ne peut pas faire de supériorité aérienne et que c’est normal c’est gros…

            Il fait bien ce pourquoi il a été conçu si on a les moyens financiers de l’entretenir et des avions pour le protéger autour. Mais justement plus encore que l’avion je pense que c’est le concept même d’un appareil de ce type qui n’est pas le bon, qu’un avion ne puisse pas tout faire c’est normal mais qu’il puisse faire aussi peux pour ce prix là, non.

            Surtout pour remplacer les F 16 et F 18 qui eux pouvaient faire des missions de chasse seuls et voler plus longtemps plus loin avec plus de bombes. Le F/A 18 Super Hornet est beaucoup plus polyvalent par exemple et n’a pas besoin d’un équivalent du F15 pour opérer.

          • Stoltenberg dit :

            EBM : Le F-35 était censé remplacer essentiellement les F-16 et F/A-18. Le type de missions que remplissent ces avions sont très similaires. L’avantage du F-35 ce sont essentiellement la furtivité, les senseurs, l’interopérabilité et la conscience opérationnelle du pilote. De ce point de vue on peut dire que le prix est justifié. Il est plutôt proche du F-15EX et du F-16 Block 70/72 (version du F-16 qui intègre un certain nombre de fonctions du F-35).

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Non ; précisément le prix n’ est absolument pas justifié puisqu’ il avait été promis et donc « vendu » que le F-35 serait super-abordable comparé à ce qu’ il est en réalité .

            Au mieux LM s’ est planté , au pire LM a menti ; le résultat c’ est que cet avion coûte très cher par rapport à ce dont il est en réalité capable compte tenu du nombre de machines qu’ il était à lui seul censé remplacer mais je vous ai déjà tout expliqué , d’ autres ont fait de même ou fourni des angles qui se complètent ; visiblement , vous n’ en avez rien à cirer , c’ est votre problème .

          • EBM dit :

            @ Stoltenberg je dirais même que les missions des F16 et F18 sont devenues quasi identiques je ne faisais pas de distinction entre leurs missions.

            Sur les avantages du F35 je suis d’accord ils existent. Mais ce qui coince pour moi c’est qu’à côté de ces avantages il y ait autant de lourds désavantages avec ce prix. Notamment sur des caractéristiques de base comme le rayon d’action, l’emport en arme, ou le taux de disponibilité. Par exemple pour avoir un emport en arme à peine potable il faut utiliser les points d’emport externe donc sacrifier une partie de la furtivité.

            Que le prix soit justifié c’est subjectif, si on prend l’électronique comme seul critère oui ça le vaut. Le prix serait justifié pour moi s’il avait en plus de ces avantages des capacités globales au moins comparables à un F16 dernière version sur les autres plans que l’électronique.

            Et de manière générale je ne vois pas comment un concept d’appareil aussi non polyvalent peut se justifier.

          • HBOB dit :

            Une méga daube, une vraie bouse et c’est pas un article de Sputnik qui le dit : https://www.01net.com/actualites/l-avion-de-chasse-americain-f-35-est-toujours-un-echec-technologique-1850047.html

          • Stoltenberg dit :

            EBM, ScopeWizard: En ce qui concerne les paramètres comme le rayon d’action, la vitesse, le rapport poussée/poids et la capacité d’emport, le F-35 est globalement inférieur aux F-16 et F/A-18. En ce qui concerne les dogfights, d’après ce que j’ai pu apprendre, il est inférieur au F/A-18 et comparable aux F-16. Il appartient à l’acquéreur de définir si cela est un problème ou pas. Mais tout change lorsqu’il est en BVR. Le fait de pouvoir tirer sur l’ennemi tout en restant hors de sa portée change tout. Le F-35 peut tirer ses missiles à une distance de sécurité ou bien demander aux autres avions (ou navires, défense AA…) de détruire la cible dont il transmet les coordonnées. Donc c’est une autre vision du combat aérien et il faut le prendre en compte. Non, le F-35 n’est pas un avion qui fait tout parfaitement, il a été conçu pour répondre à une certaine conception du combat de demain et à partir du moment où celle-ci est cohérente, et elle a l’air de l’être, ça me va. Donc est-il possible d’utiliser les F-35 seuls – oui. Est-il préférable de les utiliser conjointement avec d’autres appareils qui pourront compenser ses faiblesses – oui.
            .
            Concernant le prix et indépendamment de ce qui a été annoncé dès le départ:
            Achat des F-35 par la Belgique: env. 125M$/pièce
            Achat des F-35 par la Pologne: env. 144M$/pièce
            Achat des F-16 Block 70 par la Slovaquie: env. 113M$/pièce
            Achat des F-16 Block 70/72 par la Bulgarie: env. 156M$/pièce
            Achat des Rafale par l’Inde: env. 100M$/pièce (prix unitaire de la version monoplace sans prendre en compte les coûts associés qui figurent dans le contrat)
            .
            Les prix varient en fonction des contrats mais on voit qu’ils sont dans les mêmes ordres de grandeurs. En ce qui concerne le contrat pour le Rafale, j’ai pu obtenir le prix de l’avion, les autres contrats peuvent prendre en compte également le coût de l’entrainement (dont l’achat des simulateurs), soutien logistique, pièces de rechange, infrastructures, armement… Donc je souligne qu’on ne compare pas exactement la même chose.
            .
            Ce qui est actuellement beaucoup plus cher sur le F-35 c’est le coût d’exploitation. C’est essentiellement dû au mauvais fonctionnement du logiciel ALIS.

          • Stoltenberg dit :

            ZBEUB: Votre article ne prouve rien du tout.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mais puisque les Démocrates ont torpillé la production du F-22, à tel point que la reprise de celle-ci n’est pas rentable,  » Le torpillage vient aussi et pas d’un peu que le F22 comportait trop de technologie novatrice et sensible et que son exportation serait interdite! Des alliés particulièrement « fidèles » des U.S. étaient vivement intéressés pour acquérir du Raptor. les Israéliens, les Japonais et les Australiens ont tous reçu sans exception une fin de non recevoir définitive de la part du département d’état à la défense.

        • Stoltenberg dit :

          Oui, c’est vrai ! Mais ce sont surtout les Démocrates qui, dans leur élan humaniste digne du Prix Nobel de la paix, ont décidé de désarmer l’Amérique. Tout comme ils décident actuellement de supprimer la police dans les villes où ils gouvernement.

    • PK dit :

      J’allais faire la remarque…

      Ce serait intéressant que tous les spécialistes ici qui disent que les EM savent ce qu’ils font pour justifier les achats nous en disent un peu plus sur cette remarque du big boss US…

      • Chanone dit :

        @ PK
        « L’affaire Belge » montre qu’en réalité, c’est du poker menteur et copinage.
        En premier lieu, les habitudes ont la vie dure au sein des états-majors parce que le général, il commence souvent comme pilote. Il est régulièrement formé sur une machine demandant des automatismes, au point que l’officier réagit au quart de tour.
        .
        Une fois monté en grade, il reste au sol avec une mission et un budget.
        Budget décidé par les politiques, sur la fois de rapports et d’auditions.
        .
        Auditions qui on mené un certain chef d’état-major des armées Françaises à claquer la porte du Balardgone parce que pour lui, l’adéquation n’y était pas.
        .
        De ce fait, les Indiens continuent de voler Français, au même titre que les Egyptiens.
        dans aux radins d’Europe du Nord, ils ont juste écoutés les sirènes vantant le F35.
        .
        Le gros écueil, c’est qu’il ne faut pas croire que pour eux, le F35 est un choix passionnel et qu’ils comptent dessus pour se battre face aux hordes Russes.
        .
        Mais non: l’objectif premier est bien compris par les vassaux et partagé.
        Ces mini pays ne pouvant compter sur eux-mêmes, ils comptent sur les coalitions avec les Américains pour apparaître en tant que tels: zélés, dévoués et limités.

    • HBOB dit :

      Chut, il ne faut pas dire que le F35 est une grosse daube : Thaurac, parvda, Sottisberg, et les autres vont te tomber dessus…

  3. HMX dit :

    ça ressemble à une aide en bonne et due forme à Boeing, déjà mal en point avant la crise sanitaire, et qui est désormais au bord du gouffre.
    On aimerait voir des décisions similaires en Europe, et notamment en France. Hélas, le plan de relance à 100 milliards tel qu’il vient d’être présenté comporte 40 milliards pour l’industrie : 20 milliards en baisses de charges, et 20 milliards pour « verdir l’économie ». Pas un mot et pas un sou pour la défense, aucune commande de matériels supplémentaires, pas de soutien spécifique aux entreprises qui constituent notre BITD… du moins pour le moment. Il est permis d’être inquiet.

    • Lechavenois dit :

      HMX :
      .
      « ….ça ressemble à une aide en bonne et due forme à Boeing…. »
      .
      Effectivement, nous appelons communément cela des  » subventions déguisées « .
      .
      Ce qu’ Airbus ne pourra pas bénéficier en cas de  » choc très violent » dans le secteur aérien civil européen.
      .
      J’imagine mal l’Europe acheter  » 144 Eurofighter modernisés  » pour sauver l’ industrie aéronautique européenne.

    • Antisubjective dit :

      On pourra regarder les petits oiseaux dans nos villes vertes.

    • Eurafale dit :

      600 millions d’euros pour la commande anticipée d’avions de toutes sortes pour l’Armée de l’Air. D’ailleurs, elle vient de recevoir un nouvel (le troisième) A330MRTT Phénix avec de l’avance.

    • Rémi dit :

      J’ai le sentimentt qu’en dehors du coup de main a Boeing c’est l’occasion que beaucoup attendaient d’acheter un avion qui réduise le rôle du F35.
      Ne serais-ce pas un premier pas vers un enterrement discret de l’avion avec un F un 3 et un 5? Le pentagone est tellement investit émotionnellement sur le programme que faire autrement ruinerait sa crédibilité, alors que là: Ils réduisent le besoin de F35, annoncent discrétement que ce n’est pas un appareil de supériorité aérienne et camouflent tout ca sur: Regardez on aide les pauvres types de Boeing.

  4. Frédéric dit :

    On parle d’un radar amélioré. Un AESA comme pour les F-16V ?

    • vrai_chasseur dit :

      @frederic
      Raytheon AN/APG 63v3 AESA, le même que celui monté sur les dernières versions F15 Saudi et Qatar. Sur le F15EX il comporte quelques « features » en plus, propres à l’USAF.
      Un radar très performant, même dans sa version export non-US. Il concourt à la réputation du F15 de machine ‘qui n’a jamais perdu au combat’.

      • Franz dit :

        Merci pour les infos. Avez-vous un peu de RetEx des exercices Red flag entre F15 et F16, par exemple ?

  5. La Tour d'Auvergne dit :

    C’est la confirmation que les déboires que connait le F-35 sont incurables!

    • fabrice ZAGBAYOU dit :

      ou que vu la taille des forces aeriennes ennemis il est necessaire d’avoir un camion a bombes ou missiles pour traiter les cibles ..

      il y avait un projet du B1 R sur le sujet

    • Stoltenberg dit :

      Tour de Saint-Pétersbourg:
      Uniquement pour vous et pour les « experts » de votre espèce 🙂

      • HBOB dit :

        j’espère que vous touchez un pécule pour défendre cette bouse que même le président américain a qualifié d’échec volant. Sinon, c’est que vous êtes gravement atteint

        • Stoltenberg dit :

          Je ne touche rien du tout pour ça. C’est toujours mieux que de toucher le fond comme vous, ZBEUB.

          • HBOB dit :

            @Sottisberg : ahhhh vous êtes gravement atteint. J’espere que vous vous rétablirez rapidement.

  6. MERCATOR dit :

    Quel aveu des Forces US  » Dans un rapport, l’armée de l’air américaine explique que le développement du F-35 n’est toujours pas abouti et qu’elle a besoin en urgence de nouveaux appareils pour moderniser une partie de sa flotte vieillissante. » Les acheteurs étrangers cocus, comptez-vous, un chef ; deux chef, trois chef ;

    • R2D2 dit :

      et de l’autre coté du spectre il y a l’A10 qui continue son petit bonhomme de chemin… 🙂

  7. NRJ dit :

    Pour tout ceux qui verraient une remise en cause du F-35, qu’ils se rappellent que le F-15EX a d’autres missions que ce dernier, des missions de supériorité aériennes. Donc ça n’a pas de rapport direct avec les performances (ou leur manque) du F-35. Ensuite le gouvernement américain subventionne Boeing qui a quelques problèmes dans l’industrie civile (Le787 Dreamliner qui fut un vrai fiasco, le 737 max qui en fut un deuxième, et maintenant le Coronavirus). S

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Je crois avoir lu à plusieurs endroits que le projet F35 coûte tellement d’argent car la machine est capable d’exécuter absolument TOUTES les tâches et de remplacer TOUS les autres avions de combat … et je pense que je me souviens que ces documents ne proviennent pas d’usines de trolls russes mais de communiqués de presse du fabricant du F35 et du gouvernement américain…. Mais c’est probablement comme les capacités du F35 B – une illusion collective…

      • NRJ dit :

        @Abuse
        Le plan des décideurs américains était de remplacer le duo F-15/F-16 avec le duo F-22/F-35. Le F-35 ne devait jamais exécuter toutes les tâches et remplacer tous les avions de combat.

        Par ailleurs le F-35 a des capacités non-négligeables en supériorité aérienne.

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          Vous savez, je ne suis ni pilote ni ingénieur aéronautique. Mais je suis un homme d’affaires et un avocat de formation. Si l’acheteur le plus « riche » du marché – donc, celui qui pouvait également se permettre des commandes sur mesure et des caprices – achète un avion amélioré de l’avant-dernière génération au lieu des derniers modèles, c’est une déclaration sans équivoque concernant le travail des ingénieurs. Surtout quand ce sont ses propres ingénieurs!
          Si l’US Airforce met effectivement en œuvre cette commande, il s’agit d’une déclaration définitive et dévastatrice sur le véritable potentiel du F35.

    • PeterR dit :

      Mouais. Argumentation un peu faible dans sa première partie monsieur l’avocat de la défense. La dernière partie de la plaidoirie me semble plus recevable.
      Comment convaincre le jury a qui on a refourgué le F35 comme avion unique qui remplace tous les autres?
      A quoi peut-il servir pour un pays comme la Belgique ?? Je pense que nos amis Belge ont plus besoin d’avions de supériorité aérienne que d’un bombardier soit disant furtif (ça reste à démontrer et pour combien de temps). Sauf bien sûr pour le cas bien peu probable où ils voudraient aller bombarder la Russie.
      Ils auraient été bien plus inspirés d’acheter Rafale Typhon voir … F15.

      Questions bêtes :
      – a-t-on une idée de comment se comporterait un F35 face à un S35 ?
      – le F15 peut-il faire de l’attaque au sol et shooter une colonne de blindés. Si oui la messe est dite

      • Stoltenberg dit :

        À quoi leur ont servi les F-16 alors ? S’agit-il également d’une erreur ? Je pense toutefois que les généraux des forces aériennes de tous ces pays sont quand-même mieux renseignés que vous…

        • PeterR dit :

          Les pays achetant le F35 achètent surtout une supposée protection américaine. Cela semble faire consensus. Donc pas forcément l’avion dont ils auraient réellement besoin.
          Le menace pour la Belgique me parait être une hypothétique invasion russe. Les défenses AA seraient alors beaucoup moins importantes que dans le cas contraire (si on voulait, hypothèse encore plus improbable, envahir la Russie).
          Je n’ai aucune idée de ce que vaut le F16 belge qui n’a sûrement plus rien à voir vs l’époque où le F16 était le concurrent du … Mirage F1. Ceci dit votre comparaison n’a aucun sens. Je parle d’achat du F35 vs d’autres appareils dont le Rafale qui a 2 générations d’écart avec le F1. Donc à part noyer le poisson vous n’apportez aucun argument. Mais bon étant donné votre position purement pro US on ne peut pas trop vous en vouloir.

          • Stoltenberg dit :

            Non mais si vous avez des conseils à donner aux généraux belges concernant la stratégie de défense de leur pays ainsi que l’emploi de leurs forces dans le cadre de l’OTAN, veuillez diriger vos remarques directement à eux et pas à moi. Peut-être qu’ils ont considéré que le F-35 offrait le meilleur compromis entre les missions à effectuer, les perspectives pour le futur et le prix. Je vous rappelle que la France veut commencer à remplacer le Rafale en 2040, ce qui fait que cet avion ne sera probablement plus modernisé à partir de cette année au profit du nouveau chasseur. Je ne sais pas si les Belges veulent s’acheter un chasseur pour 20 ans.

          • Bouli dit :

            La Belgique n’achète pas uniquement pour protéger son espace aérien mais pour participer aux opérations OTAN : Yougoslavie, Afghanistan, pays baltes, syrak, et toutes celles à venir. Notre participation est toujours appréciée. Ça c’est pour le concret. Et pour l’hypothétique, en cas d’invasion russe, ils n’attendreront pas que ceux-ci atteignent nos frontières avant d’agir.

            La Belgique a eu de très nombreux Mirage 5 (plus de 100) pendant 23 ans. Je ne doute pas qu’ils aient laissé un bon souvenir. Un choix a été fait, que je ne soutient pas car j’aurais préféré le plus européen Eurofighter mais je ne doute pas que le F35 n’est pas la bouse totale qu’on dis parfois ici.

          • PeterR dit :

            @ Bouli
            un avion sert surtout et en premier lieu à défendre son pays. Si après il peut aider les petits copains (ce qu’on apprécie toujours) c’est effectivement un plus.
            Une partie du choix a été l’aspect économique. Je pense que vous allez bien le sentir l’aspect économique. Et ce sont les belges qui le disent :
            https://www.lecho.be/entreprises/defense-aeronautique/la-belgique-a-t-elle-fait-preuve-de-naivete-lors-de-l-achat-du-f-35/10212260.html

          • Stoltenberg dit :

            Bouli : Y en a qui se voient déjà en tant que vos généraux des forces aériennes.

        • Royal Marine dit :

          « Je pense toutefois que les généraux des forces aériennes de tous ces pays sont quand-même mieux renseignés que vous… »
          Je pense qu’ils sont surtout aux ordres de politiques corrompus… Depuis le F 104, et sa kyrielle de scandales à répétition, en Belgique, en Allemagne, etc., … On sait comment ça se passe avec LM et ses précurseurs… Les constructeurs américains, en général… Mais à chaque génération, ils vendent bien sûr, « le meilleur avion du Monde »! Si, si…
          Regardez au Brésil, en Suisse (1 ère mouture), etc., …
          Lorsque les pilotes réclament des Rafales, les politiques choisissent soit du F 35 souvent rejeté pour ses manques manifestes, soit du SAAB, à 70 % américains! D’ailleurs, rappelez-vous, le cahier des charges brésilien exigeait des bi-réacteurs! Bizarre? Vous avez dit bizarre!

          • Stoltenberg dit :

            Si vous êtes en possession de preuves de corruption, vous pouvez les soumettre aux autorités compétentes. Sinon, cela montre que vous êtes encore en train de délirer.

          • Royal Marine dit :

            Il a fallu vingt ans pour que les preuves de corruption du F 104 finissent par sortir… Attendez dix ans, dans le cas du F 35…

          • Stoltenberg dit :

            Et vous avez réussi à résoudre l’affaire du suicideur en série en ce qui concerne les frégates vendues à Taïwan, Sherlock ?

      • Cricetus dit :

        Le F35 étant furtif, doté d’excellent missiles et radar air-air n’aura aucune difficulté à dominer des Su35 non furtif qui ne pourront eux engager qu’à courte porté.
        Les problème des F-35 surviendront si ils sont dépassés par le nombre des adversaires. Avec 4 missiles ils seront vite « winchester ». C’est là que les F15 « charriot a missiles » sont pertinents.
        -les F15 non furtif nécessiteront pour une mission d’attaque au sol dans la bulle de défence ennemie un grand nombre de moyens (Wild weasel, armes stand off a longue portée, reconnaissance plus pointus) là où le F-35 peut s’approcher plus prés sans risques.

        • PeterR dit :

          Oui en espérant que la dite furtivité (je préfèrerais le terme « moindre visibilité ») supposée soit bien réelle et pérenne dans le temps … ce qui est très loin d’être évident.
          Les US ont rapidement retiré le F117 après s’en être fait shooté un. J’imagine qu’ils n’avaient pas de solution technique pour contrer cette perte de furtivité.
          Qu’adviendra-t-il si dans quelques années plusieurs F35 se font dégommer. Restera plus qu’un appareil peu performant, à faible rayon d’action et ne pouvant emporter que peu de charge militaire. Tout miser sur cet appareil me parait pour le moins risqué. Et d’ailleurs les US ne s’y trompent pas. Ils avaient le F22, F18 F15, F16 pour combler les trous dans la raquette. Et l’article présent le prouve bien.
          Le Rafale me parait être un appareil bien plus complet et homogène que le F35. Il présente également l’avantage de ne pas dépendre du bon vouloir US pour être utilisé.
          Le choix du F35 par les belges me semble purement politique.

        • EBM dit :

          @ Cricetus le Su 35 peut engager à moyenne portée avec son détecteur infrarouge sur le nez. Il n’est pas favoris mais il n’est pas condamné.

          Et pour la suppression de la défense AA s’approcher prêt sans risque est inutile si on a des missiles antiradars avec une portée suffisante plus des appareils de guerre électronique.

      • Moddus dit :

        Le Strike Eagle est excellent en air-sol, donc j’imagine que le F15 EX lui emprunte au moins une partie de ses qualités.

        Par ailleurs, j’ai lu récemment que ce nouveau F15 servira effectivement de camion à missile, mais aussi de camion à bombe : le F35 nettoie la defense AA, et le F15EX vient finir le boulot.

      • NRJ dit :

        @PeterR
        Je suis assez d’accord avec vous sur les besoins belges. Après l’adversaire futur de l’aviation occidentale sera non pas un aviation adverse, mais des systèmes A2/AD. Et pour ça, le F-35 est optimisé. Si les belges veulent peser dans des coalitions, le choix de l’avion est nécessaire.

        Pour un combat F-35 contre SU-35, je vous laisse aller sur youtube et écrire binkov battlegrounds F-35 vs SU-35.
        Le F-15 peut faire aussi de l’attaque au sol. Mais il n’est pas optimisé pour ça. Par ailleurs il est beaucoup plus vulnérable aux systèmes antiaériens qui prolifèrent que le F-35.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Le F-15 peut faire aussi de l’attaque au sol. Mais il n’est pas optimisé pour ça.  » La version commandée est une extrapolation des F15A puis C. donc « pur » intercepteur mais certains F15 ont été optimisé pour l’appui tactique les F-15E Strike Eagle.

          • NRJ dit :

            @Pascal
            C’est fini? Le F-15 SE est un avion plus coûteux et peu capable pour la lutte antiaérienne. Pour la même raison que l’ armée de l’air n’a pas acheté que des Rafales biplaces, la Belgique n’a pas de raison d’acheter que des F-15SE.

            Je crois par ailleurs que le F-15SE est en fin de vie.

          • EBM dit :

            @ NRJ le F 15 SE peut parfaitement remplir des missions air air si besoin avec des missiles moyennes portées. C’est un F15 D avec des possibilités air sols en plus.

            Par contre oui il est en fin de vie et a besoin de remplacement.

        • Royal Marine dit :

          « Par ailleurs il est beaucoup plus vulnérable aux systèmes antiaériens qui prolifèrent que le F-35. »
          Des preuves de ce que vous avancez? En fait, personne n’en sait rien, et le doute grandit de plus en plus…

          • NRJ dit :

            @Royal Marine
            Vous voulez des preuves ? Il suffit de regarder le programme F-35. Il a été conçu et optimiser pour attaquer des sites A2/AD. D’où sa furtivité, sa fusion des données, la présence d’un radar AESA puissant. Après il n’y aura des preuves que le jour où les 2 appareils seront engagés dans une opération strictement identique. Mais ce jour risque d’attendre.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « C’est fini?  » Non! Pourquoi, ca vous dérange? A moins que vous n’ayez pas compris je parlais de la version du F15 optimisée pour l’attaque air sol (tout en gardant les capacités d’interception des F15 C) à savoir le F15 STRIKE EAGLE! Ca va mieux, Vous avez compris!!
            Maintenant entre le F15 vs F35 rien ne vous empêche de contacter le le général Herbert Carlisle qui n’attend plus que vos conseils éclairés (et à n’en pas douter totalement dénués de sectarisme) pour choisir en toute connaissance de cause!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pour tout ceux qui verraient une remise en cause du F-35, qu’ils se rappellent que le F-15EX a d’autres missions que ce dernier, des missions de supériorité aériennes. » Et bien il est justement là le problème!  » dans le cadre d’un engagement majeur, le F35A Lightning II ne pourrait pas opérer sans une couverture assurée par le F-22A Raptor. » Désolé mais cela revient à dire que la « super furtivité » du F35 n’est certainement aussi efficiente que ce qu’annonce L.M. Couvrir un raid de F35 par des F22 Raptor ou des « vénérables » (même si récents) F15 Eagle* c’est reconnaître que le F35 aurait certainement des soucis face à des purs intercepteurs. Cela prouve qu’il pourrait être détecté et …….. tiré!

      • Cricetus dit :

        Le problème d’un usage en Supériorité aérienne du F-35 (et ce n’est pas sa mission principale, c’est un avion multirole) c’est que pour rester furtif il n’emporte que 4 missiles. De quoi abbatre environ deux avions ennemies
        Après c’est Return to base!

      • NRJ dit :

        @Pascal
        Le F-35 pourra opérer tout seul si les américains le veulent. Par contre il aura effectivement des problèmes face à des purs intercepteurs qui seront plus agiles et rapides (mais sa furtivité lui sera d’un grand avantage, ne soyons pas naïf). Mais c’est pour être certain de dominer sans partage que les USA ont développé les meilleurs intercepteurs, les F-22 et F-15EX.

        • Royal Marine dit :

          @NRJ
          Vos interventions contredisent systématiquement la doctrine exposée par LM depuis 20 ans, et l’US Air Force, qui sur ce point d’ailleurs traîne de plus en plus les pieds!
          Ce qu’ils disaient: « Le F 35 est le « game changer »! Il sait tout faire, car omni-rôle. Il est « furtif » de par sa géométrie, et donc indétectable. Il remplacera donc tous les types d’avions de l’USAF, de la Navy, et du USMC, pour 30 ans en assumant toutes les missions de ses prédécesseurs… »
          Rien à voir avec vos arguments bien faiblards maintenant qu’il est démontré que cet avion ne fait rien de ce qui était annoncé, et qu’il n’est pas plus furtif qu’un hippopotame dans une rivière…

          • NRJ dit :

            @Royal Marine
            Je crois que vous avez mal lu…

            Le F-35 avait pour but de remplacer 4 flottes d’avions de chasse: F-16, F-18, A-10, Harrier. C’est ce qu’il va faire. Le F-18 Super Hornet devra être remplacer par le FA-XX, et le F-15 devait être remplacé par le F-22. Et ce dernier sera remplacé à terme par l’ACP. Voilà voilà.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « F-15 SE est un avion plus coûteux et peu capable pour la lutte antiaérienne. »
          « Mais c’est pour être certain de dominer sans partage que les USA ont développé les meilleurs intercepteurs, les F-22 et F-15EX. » Il faudrait savoir! Pour le F22 Raptor effectivement lors de sa mise en service le chef d’état major de l’U.S.A.F. avait déclaré à l’époque : » nous ne faisons plus dans la supériorité aérienne, le Raptor est un avion de domination aérienne! »

    • Stoltenberg dit :

      + Capacité d’emport, guerre électronique…

    • Starbuck dit :

      Ah mais si, il y a un rapport!
      Les F35 ne peuvent pas faire tout. (interception et supériorité aérienne ).
      C’est pourtant avec l’argument qu’il a été vendu. Cherché l’erreur

      • Stoltenberg dit :

        Ils peuvent faire ça mais ce n’est pas leur objectif principal. L’objectif principal consiste à pénétrer les défenses aériennes ennemies pour les détruire et à collecter, puis transmettre des renseignements aux autres (dont les F-16, F-15, F-22, F/A-18, Himars etc.). Sinon quel intérêt à entretenir les F-22 qui étaient censés remplacer les F-15C/D ?

      • NRJ dit :

        @Starbuck
        Les F-35 peuvent mener à peu près toutes les missions qu’on attend d’un avion de chasse. Par contre il n’est pas optimisé pour toutes ces missions.

    • Tchac dit :

      D’accord,vous venez donc d’avouer que les pays achetant le F35 ne pourront donc pas mener des missions de supériorité aérienne alors qu’ils ne disposeront pour certains que de cette monoflotte… C’est génial pour un appareil aussi cher.

      • Stoltenberg dit :

        Les pays qui utilisent le F-35 et qui veulent avoir une autonomie opérationnelle possèdent également des chasseurs de supériorité aérienne, notamment le F-15 (CdS, Israël…) justement et/ou développent leur propre avion de supériorité aérienne de 5ème génération suite au refus de livrer le F-22 (Japon).

      • NRJ dit :

        @Tchac
        Je ne viens rien d’avouer du tout. Le F-35 est capable de mener des missions de supériorité aérienne, sa furtivité et sa fusion des données lui étant d’un grand avantage. Il n’est juste pas optimisé pour cette mission, comme le Rafale. Mais les USA sont assez riches pour pouvoir s’acheter plusieurs flottes d’avions de combat.
        Par ailleurs les prix d’acquisition sont en nette baisse. Le F-35 est aujourd’hui moins cher que le Rafale à l’achat (sinon à l’utilisation).

        • Royal Marine dit :

          « Le F-35 est aujourd’hui moins cher que le Rafale à l’achat (sinon à l’utilisation). »
          ce qui veut dire, en bon français, que malgré des tas de promesses,il demeure plus cher! CQFD…
          D’ailleurs, mis à part LM, aucun client ne met en avant cet argument…

          • PK dit :

            Faut dire que personne n’est capable d’évaluer le coût à l’heure de vol, car personne n’a réussi encore à le faire voler une heure de suite 😉

            En tout cas, on estime l’heure de roulage entre 20 et 30 000 € de l’heure… Il bat tout le monde sur ce plan-là !

    • Wagdoox dit :

      Pffff le f35 est multirole ! Donc des clous votre explication !
      Ensuite c’est un f comme fighter pas un A ou aussi mensonger que le f117.
      L’achat etait prevu bien avant les problemes decrit et en liaison avec ceux du f35 qu’on a retrouver dans le rapport gao.

      • NRJ dit :

        @Wagdoox
        Le F-35 est l’équivalent du Rafale. Il n’est pas optimisé pour la supériorité antiaérienne, raison pour laquelle les américains ont des F-15 et des F-22, car ils veulent dominer dans toutes les dimensions et dans toutes les missions quelque soit le prix. Le F-35 devait remplacer l’A-10 aussi. Le F-18 doit mener des missions de bombardement, il a un F aussi.

        Ca ne m’étonne pas que l’achat de F-15EX était prévu avant les problèmes du F-35

        • Royal Marine dit :

          @ NRJ
          Je crois que par charité chrétienne, il faudrait vous achevez pour abréger vos souffrances… Qui risquent de durer jusqu’à la fin du F 35, c’est à dire dans deux ans?

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Ne disons pas n’ importe quoi ; le F-35 n’ a jamais été l’ équivalent du Rafale .

          Certes , il a été promu/vendu comme tel du moins comme étant aussi un excellent chasseur en air-air potentiel , mais la comparaison s’ est par la suite heurtée au mur du réel .

          D’ ailleurs ce avion ne devrait jamais être désigné « F » , « B » lui conviendrait mieux .

          Par rapport au Rafale , je vous rappelle que le F-35 est mono-réacteur , qu’ il est dépourvu de super-croisière , qu’ il est d’ une manœuvrabilité bien moindre surtout à moyenne et basse altitude , qu’ il plafonne à Mach 1.6 .
          Et surtout , le F-35 n’ est toujours pas au point .

          En termes de polyvalence/homogénéité/performances en air-air ou air-sol AIR-NAVAL , le Rafale le surclasse d’ autant que le SPECTRA s’ avère redoutable , le RBE2 très précis et d’ une portée suffisante .
          Même son système de diagnostic maintenance donne satisfaction , pourtant il n’ est jeune ni en âge ni en conception .

          Et ne me ressortez pas votre chapelet d’ inepties sur le programme Rafale car rien ou presque de ce qui vous a servi l’ autre jour d’ argumentation « imparable » ne tient la piste , ce dont je vais très bientôt vous faire la démonstration car vous avez oublié quelques points absolument essentiels qui flanquent tout votre raisonnement à la flotte .
          Pourtant , ils sont à la fois logiques et se déduisent aisément sachant que parmi eux il en est un sur lequel j’ avais particulièrement mis l’ accent mais qui s’ il ne vous est pas à chaque fois répété fait partie de ce que vous oubliez …………

          « Le F-35 devait remplacer l’A-10 aussi. »

          C’ est bien ce qui était prévu , sauf qu’ il est moins bon que le A-10 qui reste de toute façon un avion d’ appui aérien rapproché très difficile à surpasser dans cette mission .

          « Le F-18 doit mener des missions de bombardement, il a un F aussi. »

          Mais un très grand nombre d’ avions pourtant spécialisés « chasse » peuvent s’ acquitter de missions de bombardement ; concernant le F-18 son éventail a été étendu à l’ attaque ( Attack ) d’ où le « A » qui s’ est rajouté au « F » de Fighter : F/A-18 Hornet .

        • NRJ dit :

          Pardon C’ est dans 40 ans que le F-35 commencera à être retiré du service. J’ai tout mon temps en fait…

    • NguyenKT dit :

      @nrj: Ca y est, l’avocat du F35 est de sortie. Très amusant en tout cas. Et ça se permet de donner la leçon d’intelligente?

      • NRJ dit :

        @NguyenKT
        Sortez de votre olympe et entrez dans l’arène, on verra si vous vous permettrez toujours de parler d’intelligence une fois que vous aurez à prendre des opinions.

        • NguyenKT dit :

          @Nrj: Je ne suis aucun dans un olympe mais bien dans ma vie quotidienne, qui comporte que de l’incertitude. Je me permets pas de donner la leçon d’intelligente (c’est vous qui m’avez suggéré sur l’autre poste fermé) Je préfère lire plutôt de répands de sottises.

  8. Appolo dit :

    Sans être un grand expert, je ne comprend pas ce choix. Le F15 est tout de même assez dépassé, et malgré ses améliorations n’a pas de furtivité. La remise en service des chaines de production du F22 couterait qqe chose 50 milliards, si j’ai bien suivi. Somme conséquente, mais pas non plus inabordable, surtout avec un budget de 700 MM/an (c’est l’équivalent de 2 PA, non ?)
    Ils auraient comme cela un avion « dernier cri » et surtout la capacité d’entretenir l’existant, les F22 actuels étant en manque de pièces détachées.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le F15 est tout de même assez dépassé, et malgré ses améliorations n’a pas de furtivité.  » Ce qui semble être le problème du F35! Le F15 n’est certes pas furtif mais on fait à nouveau appel à lui ce qui prouve que c’est un avion « bien né ». l’électronique embarqué ayant certes plus grand chose à voir avec les premières versions. D plus il suffit de voir le palmarès opérationnel de l’Eagle »*
      *Amusant les commentaires dans une autre discussion d’un certain déclarant que les U.S. ne produisaient que des « daubes » en aéronautique!

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal (l’autre)

        You talkin’ to me ?
        https://www.youtube.com/watch?v=lQkpes3dgzg

        Si c’ est bien des conneries pondues par votre serviteur , voici un rappel du texte en question ……………. jeune impertinent ! 😉

        ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale , les Américains ont tout eu pour dominer le Monde et l’ organiser à leur manière , ce qui excepté sur le plan strictement militaire était déjà le cas depuis la fin de la Première Guerre , et vu qu’ ils sont les plus ardents défenseurs des idées Libérales d’ un point de vue économique sachant que leur puissance industrielle , agricole , économique , financière , comme militaire est sans commune mesure avec celle des autres pays sans parler du dynamisme de leur démographie et de leurs ressources énergétiques facilement exploitables dont regorge leur immense territoire ………

        Par conséquent , en toute logique avec une telle capacité de débauche de moyens lorsqu’ ils se lancent dans quelque chose , étant-donné qu’ ils ont tous les atouts possibles et imaginables dans leurs manches , ils ne peuvent être que des « très-bons » voire « excellents »………….

        Or , ce n’ est pas vraiment le cas ; les Américains sont parfois effectivement « mauvais » .
        Notez que j’ ai bien précisé « parfois » ………
        Ne commençons pas à faire dire aux gens ce que précisément ils se gardent bien de dire …………..

        N’ en doutons pas , les raisons en sont multiples ; n’ empêche qu’ ils ne réussissent pas toujours tout ce qu’ ils entreprennent , par contre ils ont largement les moyens de rebondir , beaucoup plus que quiconque ………..

        Par voie de conséquence , qu’ est-ce qui devrait nous dissuader de dire ce qui est ? Le fait que ce soit l’ Amérique ?

        Le F-35 est déjà un énorme ratage financier ; comparativement aux dépassements et surcoûts du programme Rafale , sur une échelle de 1 à 10 l’ écart se situe à 6 pour le Rafale à plus de 20 pour le F-35 .
        Techniquement , il n’ est toujours pas au point tandis que du fait de la « concurrency » il est néanmoins livré et présent dans les forces , il coûte très cher bien plus cher que ce qui avait été promis ……….

        Il est clair que les Américains n’ ont jamais été très bons en matière de conception d’ avions de chasse ; depuis la SGM où ils ont enchaîné les réussites dans un contexte industriel ultra-dynamique tourné vers l’ effort de guerre , lorsque la propulsion par réaction est devenue la nouvelle donne à l’ époque seulement plus ou moins maîtrisée par les Allemands et les Anglais , ils n’ ont pas su donner naissance à une lignée équivalente .

        Les Américains ont en revanche su être exceptionnels au niveau du bombardement stratégique ( B-47, B-52 , B-1B , F-111 ) , de la reconnaissance ( U-2 ( très délicat à piloter ) , SR-71 , A-5 Vigilante ( un bombardier embarqué mais principalement utilisé en missions- reco ) , ou de la guerre électronique et bien-sûr du transport .

        En matière d’ avions de chasse spécifiques ou multi-rôles style chasseurs-bombardiers , qu’ ont-ils réellement réussi entre 1945 et à ce jour ?
        D’ après moi : le F-84 ( Thunderjet , Thunderflash ( reco ) , Thunderstreak ) le F-86 Sabre ( version navale FJ-2 FJ-3 Fury ) , le Grumman F-9F Panther ( version Cougar à ailes en flèche ) , le Vought F-8 Crusader , le McDonnell Douglas F-4 Phantom II , le A-4 Skyhawk ( plus spécialisé attaque au sol ) , le Northrop F-5 , le A-6 Intruder………. et c’ est tout !

        Ce qui est déjà conséquent quand même ! mais bon , en comparaison du nombre total de chasseurs/chasseurs-bombardiers sortis tel le F-89 ( premier avion de chasse mettant en œuvre des missiles air-air à guidage radar et premier à emporter une roquette air-air à tête nucléaire , Douglas MB-1 Genie ) , F-94 , F-100 , F-105 , F-104 , F-101 , F-102 , F-106 , F-3H , F-4D , FH-1 , F-7U , F-80 , le F-11 , le A-7 , etc ……………..ça ne fait pas tant que ça !
        Ce qui ne signifie pas pour autant que ce furent des mauvais avions , simplement certains autres sortent bien davantage du lot .
        Un peu comme le cas du B-58 , un très bon appareil très performant mais trop cher et trop problématique …………..

        Il a fallu attendre tout le RETEX du Vietnam pour enfin assister à la création d’ une nouvelle flopée de chasseurs digne de ce nom et assurant LE temps d’ avance requis : F-15 , F-14 , F-16 , F-18 , A-10 ……..
        Perso , après une gestation et une jeunesse difficiles , une fois la version embarquée « B » abandonnée pour cause de poids excessif compte tenu des specs de l’ US NAVY qui de ce fait préfèrera se lancer dans le programme F-14 , je rajouterais l’ ex projet TFX c’ est à dire le F-111 ………..

        Dans une moindre mesure , en collaboration avec les Anglais , le Harrier II AV-8B ……………

        Puis , il y avait ça aussi ………….

        Par la suite , les USA se sont concentrés sur la furtivité à la détection RADAR .

        Le résultat en sera des avions tel le Lockheed F-117 qui en gros essuiera les plâtres tout en créant la surprise et en amenant un nouveau standard de conception , suivront les F-22 Raptor -une excellente machine en net progrès par rapport à l’ empoté F-117 ( puissance limitée de calcul des ordinateurs embarqués oblige ) mais horriblement chère à l’ achat produite à tout juste 187 exemplaires- le bombardier B-2 qui tout comme cela fut le principal handicap rencontré par le B-1 coûte lui aussi si cher que l’ USAF ne peut se permettre de l’ acquérir qu’ en nombre insuffisant .

        Aujourd’ hui , les USA pataugent à mettre au point le F-35 qui , puissance politique , économique , diplomatique aidant , parvient à se vendre et à se faire une niche de marchés captifs par l’ intermédiaire des participations industrielles de nations étrangères .

        Dans ces conditions il y a fort à parier que s’ il avait été Français et le Rafale Américain , le F-35 piétinerait niveau ventes voire son constructeur poursuivi pour escroquerie , tandis que le Rafale raflerait partout la mise .

        De même , étant-donné le niveau de ce que furent les productions Dassault qui avec des moyens dix fois plus modestes ont très souvent été d’ une excellente qualité et capables de tenir la dragée haute aux productions US y compris au combat , il y a également fort à parier que si le F-35 leur était confié , il serait apte à remplir tout ce que l’ on attend de lui en un temps très court .

        Certains avions mettant en œuvre de nouvelles technologies quelquefois très délicates à intégrer , mettre au point , et maîtriser , ont demandé 10 ans quand Dassault réussissait l’ exploit de n’ avoir besoin que de deux , et ce , à un coût mesuré…………

        Alors OUI , en dépit de moyens énormes ( qui à mon avis en sont précisément l’ une des causes ) les Américains peuvent parfois être MAUVAIS , très mauvais , et ce n’ est point « arrogance » que de l’ exprimer , en tout cas en ce qui concerne la conception des avions de chasse .

        ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        J’ espère que vous avez noté le peu de « daubes » , et surtout la place du F-15 Eagle qui est tout de même classé parmi les meilleurs d’ autant que 106 victoires contre zéro pertes , franchement qui dit mieux ? 🙂

        Encore un qui voulait me gâcher mon jeudi soir …………… hébé non , ça ne marche pas ! 😉

        • Franz dit :

          Pas besoin d’ouvrir le lien pour « You’re talkin’ to me ? » devant sa glace… comme « Anywhere, anytime » dans le bureau du recruteur au début…
          Toute une génération !

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Encore un qui voulait me gâcher mon jeudi soir …………… hébé non , ça ne marche pas !  » Vu avec retard! Navré si je vous ai « froissé » Scope mais je ne pensais à vous dans mon commentaire! Il est vrai que les Américains ont parfois « loupé » certaines réalisations et que d’autres ont été un peu (beaucoup?) « encensé » Il a souvent été décrit que le avions japonais et en particulier le mythique Mitsubishi « Zéro » s’était fait tailler en pièces par les Grumman Hellcat, Corsair, Lightning et surtout « l’iconique » Mustang. En omettant de préciser que le Zéro de par sa conception qui faisait de lui un avion très agile était quasiment pas blindé et qu’une rafale de mitrailleuse suffisait à l’incendier!
          Après la guerre les fameux Mustang et Thunderbolt furent confronté en particulier au Nakajima K.I. 84 Hayate (codé « Frank » par les alliées) Il s’avéra qu’en utilisant de l’essence identique à celle employée par les Américains les performances de vitesse pure et ascensionnelle du K.I. 84 se révélèrent supérieures aux deux « icones » américaines sans oublier son excellente maneuvrabilité et sa puissance de feu (2 canons de 30mm et 2 de 20mm) Il arriva cependant top tard mis dans les mains de pilotes inexpérimentés et souffrant de défauts de fabrication (les métaux et autres matières se raréfiant au fur et à mesure de l’avancement de la guerre) Plus récemment le F4 Phantom fut une réussite incontestable, le F101 « Voodoo » connut lui des problèmes au niveau de la motorisation*
          en particulier mais à part les Canadiens il n’a pas été exporté!
          Le F100 fut également une réussite. Pas mal de pilotes français l’on regretté lorsqu’ils sont passé sur Jaguar! Les dimensions du cockpit, sa robustesse et son moteur qui poussait, le seul bémol était sa P.C. « brutale » en mode tout ou rien!
          Le F102 « Delta Dagger » l’avion qui voulait pas passer le mur du son! Pour un pur intercepteur…. Il fallut que les ingénieurs de Convair mettent en pratique la fameuse « loi des aires » pour que le F102 en fin affiné par la fameuse « taille de guêpe » puisse dépasser le mur du son tout en ne devenant jamais un « foudre de guerre ». Pour améliorer ses performances il reçut des modifications au niveau du profil des ailes le type « case X et Case XX
          Le F104 Ou comment faire un avion d’appui tactique à partir d’un intercepteur! Conçu pour grimper très vite très haut sous contrôle au sol pour intercepter tout hostile, très ses missiles et redescendre.
          Quand il fut décider de le transformer en chasseur et le vanter/vendre aux forces de l’O.T.A.N. les emmerdes arrivèrent! Entre les missions d’interception sous le ciel bleu de la Californie ou du Texas et ls missions de pénétration à base altitude, s’enquiller dans des vallées plus ou moins étroites avec des sommets de collines, de montagnes noyés dans la « crasse » la différence est grande et sans parler des caractéristiques du « piège » à la charge alaire délirante de nombreux pilotes le payèrent de leur vie faisant ainsi la réputation peu flatteuse de « cercueil volant » ou de « faiseurs de veuves ». Néanmoins c’était une sacrée « bête » Lors d’un échange entre un « stormo » de l’Aéronautique italienne avec le 02-012 Picardie à Cambrai pas mal de « jeunes » ont été bluffé de la manière dont le F104 « déposait » littéralement le 2000 au décollage!
          Le F105 Thunderchief alias « the Thud » alias « la bûche » le monstre de Républic (qui avait l’habitude de construire du costaud et de l’imposant, à l’origine du « Juggernaut » alias le P47 Thinderbolt) qui malgré le « F » qui signifie « fighter » fut surtout affecté dans l’assaut nucléaire tactique et comme « camions à bombes » pendant la guerre du Vietnam ou il acquit ses lettres de noblesse mais paya un lourd tribut (compréhensif si on se réfère à l’ouvrage du colonel Jack Broughton les crêtes de la mort)
          Le F106 Delta Dart si le P51 Mustang a été nommé « la Cadillac du ciel » le F106 hérita du surnom « d’intercepteur ultime » voire de « Cadillac des avions de chasse. Jamais exporté car du fait de son intégration poussée au sein de la chaine de défense du N.O.R.A.D ( North American Aerospace Defense Command,) . Son rôle était d’intercepter les « hordes » de bombardiers soviétiques et ce même à coup de missile air-air à tête nucléaire! le GAR-11/AIM-26 Falcon. Il connut des problèmes de fiabilité, essentiellement son moteur et son système de tir MA-1 dont la mise au point fut laborieuse ainsi que sa maintenance qui fit « criser » plusieurs générations de mécanos électroniciens! Mais de tout cela le F15 Eagle fut incontestablement la plus grande réussite de l’aéronautique américaine!

          • ScopeWizard dit :

            @Pascal (l’autre)

            Mieux vaut retard que jamais ! 🙂

            Maaiîis non , ne vous en faites pas ; il m’ en faut beaucoup plus , et puis surtout avec vous comme avec tant d’ autres , je sais « à peu près » à quel genre d’ interlocuteur j’ ai affaire donc je ne m’ en fais pas plus que ça …………

            Disons que de la façon dont vous l’ aviez rédigé, j’ avais un doute , alors j’ ai un peu fait l’ âne ( le con en fait ) pour avoir du son ………… 😉

            À part ça , très très-bien votre trop court mais très clair exposé ; il y a des trucs que je savais et d’ autres que j’ ignorais totalement !

            Juste deux p’tits détails toutefois : concernant le F-102 n’ oubliez pas que la solution de la galère aérodynamique qui conduisit à l’ application de la loi des aires ou loi de Whitcomb ( en fait , ce brave Whitcomb fut précédé par un ingénieur Allemand travaillant chez Junkers durant les années 1940 ) concernait le prototype et lui seul ; les avions de série même si peu supersoniques étaient-ils n’ ont évidemment pas connu ce problème .

            Quant au F-100 , c’ était certes un bon avion mais plutôt piégeux et limité même si ce fut le premier zinc au monde ( à vérifier ) à être capable de franchir le mur du son en palier .
            Son poste de pilotage n’ était pas le mieux fini qui soit et il arrivait que des gants ou des combis s’ accrochent voire se déchirent à cause de telle ou telle aspérité ou ferraille dépassante et tranchante………….
            Le poste de pilotage du Jaguar n’ était peut-être pas aussi spacieux et confortable que celui du Super-Sabre mais il est tout de même plus grand que celui du Mirage ( III , F1 , 2000 ) qui est de son côté nettement mieux fini que le F-100 .
            Par contre , en passant d’ un F-100 « piégeux » au Jaguar lui aussi « piégeux » , il est sûr que les pilotes n’ ont pas vraiment eu de chance ………..

            Je suppose qu’ il en allait de même en comparant le SM-B2 et le F-100 ?

            Un dernier pour la route : concernant les chasseurs Japonais , perso j’ aime bien le Mitsubishi J2M RAIDEN ou encore le Kawanishi N1K Shiden KAI ……….

            Sur le A6M Zero , il est notoire que l’ avion manquait de résistance et que quelques coups bien ajustés suffisaient à l’ envoyer au tapis mais les Japonais l’ avaient conçu pour la seule victoire qui passait par l’ initiative de l’ offensive , pour eux la défensive ça n’ existait pas ; il devait donc être en mesure de l’ emporter par sa seule manœuvrabilité , son très-bon moteur , sa puissance de feu , et la seule supériorité de son divin pilote béni des dieux ………….

            À ce sujet , il existe un épisode des « Têtes Brûlées » qui parle de nouveaux Zero « cuirassés »………….

            A+ pour une prochaine joute ! 😉

    • Stoltenberg dit :

      Oui mais après il y a tous les coûts associés: achat des machines, coût de maintenance (35k$/heure de vol contre 27k$ pour le F-15), coût d’entrainement des pilotes (ces F-15EX remplacent les F-15C/D donc similaire contrairement au F-22), construction d’infrastructures etc… Alors que le F-15 présente des avantages comme la capacité d’emport, le fait d’être biplace et des performances vis à vis des adversaires potentiels qui arrivent visiblement à satisfaire les atteintes de l’USAF. Et, en plus, cela permet de soutenir Boeing.

    • Starbuck dit :

      Le prochain PA va nous coûté 8 à 10 milliards sur 10 ans. Avec 50 on en fait 5!
      Et il en resterai encore vu que l’effet d’échelle ferait baisser les prix

    • R2D2 dit :

      « Le F15 est tout de même assez dépassé, et malgré ses améliorations n’a pas de furtivité.  »
      La plateforme aéro du F15 est bonne donc à partir du moment où on refait l’électronique alors l’avion n’est pas dépassé. C’est reparti pour un tour ^^
      Et cela fait un moment que l’armée américaine se rend compte que la furtivité à ses inconvénients et que le tout furtif n’est plus le Saint Graal.

      • Royal Marine dit :

        « l’armée américaine se rend compte que la furtivité à ses inconvénients et que le tout furtif n’est plus le Saint Graal. »
        Dans les faits… OUI!
        Mais, depuis 4 ans que l’US Navy commande des F 18 SH à tour de bras, et n’assume que le minimum syndical pour promouvoir le F 35, on entendait le même argument de votre part et de celle de vos copains: ‘Ce n’est ps le même usage… »
        Tout en vantant les qualités multirôles du F 35, du bombardier tactique et stratégique, au chasseur de supériorité aérienne… Vous êtes définitivement idiots ou schizophrènes!
        Le F 35 est une daube, mal né, et laisse toutes les armées qui l’ont choisi, le pantalon et caleçon sur les chevilles! Quel gâchis!

    • Wagdoox dit :

      Personne ne remettra en route les chaines de prod apres 10 ans d’un avion de plus 15 ans !
      La furtivite n’est pas tout f18sh et f15xl …
      Le f15xl n’a rien de dépassé, sa cellule reste incroyablement performante, son électronique est ce qui ce fait de mieux. Il a un irst contrairement au f22, il tient vitesse et g contrairement au f35. Une solution sage s’il en est.
      50 milliards pour relancer la prod j’y crois c’est moins mais avec l’achat des avions c’est beaucoup plus. Et 50 milliards c’est pas 2 pa mais bien bien 4 à 5 ou alors 2 sur 50 ans.

    • Chanone dit :

      @ Appolo
      « il vaut mieux un bon pilote dans un avion moyen qu’un mauvais pilote dans un bon avion »
      Les guillemets, c’est pas que la phrase n’est pas de moi.
      Un avion aussi fortement amélioré que cette nouvelle mouture de F15 suit la logique des Russes en la matière: on prend un bon chassis (Su 27) et on incrémente encore et encore). A la fin, on le Su 35 qui n’est pas un petit joueur, au point que même Justin Bronk, qui est lui aussi un « expert », mais payé par les états-majors britaniques et les sites spécialisés pour donner son avis (ses avis, en réalité), donne le Su 35 à égalité avec la fine fleur de la supériorité aérienne.
      Et là, on sent le mec intelligent puisqu’il travaille pour le consortium Eurofighter, et que non, il ne va pas dire que la principale menace sera dominée aisément par un pur appareil de supériorité aérienne, appareil qui étend doulureusement ses compétences vers l’apui-au-sol/bombardement parce qu’en tant que chasseur, c’est déjà moyen.
      .
      Les P.A. US tournent autour des 25 milliard, utilisation et déconstruction incluse. Sauf que comme ce prix ne compte pas le prix du group aérien embarqué, ou chaque avion à prix théorique de 150 millions de dollars multiplié par trois pour sa durée de vie, on est donc bien en deça de la relance d’une chîne pour un avion beaucoup trop spécialisé dans la domination aérienne.
      Or, la volonté affiché du bloc occidental, c’est la polyvalence.

  9. Royal Marine dit :

    Au secours! Ce n’est pas un avion furtif! C’est du suicide! Comment peut-on envoyer nos p’tits gars dans des conditions pareilles?
    Comment? Vous me dites que c’est un avion qui vole, lui? Mais on s’en fout! Il faut d’abord un truc, dût-il rester au hangar qui soit furtif! J’exige des F 35 Turquey ou je refuse d’aller combattre! Regardez ces c.ns de grenouilles qui ont des Rafales… Eh bien chaque fois qu’ils décollent, ils se font descendre direct…Pas de çà avec moi!
    Je serai intraitable! D’autant que pour les valises de billets, B. est beaucoup moins généreux que L., … Intraitable vous dis-je!

  10. Ltikf dit :

    Bel avion, toujours… Prévu de l’utiliser un peu comme une « canonnière du ciel » avec une capacité d’emport jusqu’à 24 missiles AA, pour lutter contre la saturation quantitative prévisibles des adversaires d’un prochain conflit, avions + drones… Avec toujours un magnifique ratio poids/poussée – même armé: c’est reparti pour au moins 20 ans !

    • Stoltenberg dit :

      Exact!

    • R2D2 dit :

      Oui surtout qu’il aura les comm pour pouvoir dialoguer avec les F22 et F35. Donc en cas de situation vraiment tendue il sera à l’arriere pour tirer. Et dans le reste du temps il permettra d’economiser du potentiel de vol sur les 2 autres avions… ainsi que du budget…
      Et si je ne me trompe pas l’US Navy suit la meme voie avec la derniere version du SH18.

    • Royal Marine dit :

      C’est ce qui préfigure un abandon pur et simple de la génération F 22/F 35… Et leur remplacement le plus vite possible par la « next génération ». Avec F 15 et F 18 pour faire la soudure…
      Comme les Français et les allemands travaillent sur la 6ème, génération, d’ici 2 ans les US annonceront la 7ème… + furtive, + belle, + rapide, qui lave + black (+ blanc on peut plus…) , on connaît, on a déjà donné… Mais pas trop vite, car il faut bien que les cons de clients à l’exportation, achèvent de payer les pots cassés de L.M., …

  11. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Oh oui, le pays des merveilles néolibéral … où les entreprises décadentes sont éliminées par la concurrence (à condition qu’elles ne sont pas U$ ou appartennent aux personnes qui ne sont pas « rien »…)

    Dans ce paradis de belles paroles, où les faits sont subordonnés à l’idéologie, il y a parfois de petits moments de clarté: par exemple, l’état « optimisé » qui ne dispose pas de masques respiratoires à 3 cents en cas d’urgence ou quand le tout nouvel avion de chasse est si « avancé » que la meilleure force aérienne du monde songe à acheter l’avant-dernière génération d’avions…..

    Oh oui, quand l’idéologie rencontre la réalité.

  12. Carin dit :

    Le pragmatisme du pentagone arrive enfin à s’exprimer… ca fait 10 ans que l’administration américaine lui bride la parole tant LM est puissant…
    ça doit faire du bien aux pilotes qui ont besoin d’un vrai avion capable de bombardement au sol, et de supériorité aérienne. Du coup peut-être que l’hémorragie des pilotes va cesser?

  13. Vinz dit :

    Tiens. Les US commandent des avions de chasse non 5G. Si j’aurais su.

  14. Borok83 dit :

    Comment une société comme Mc Donnel a pue disparaître…. certes le Dc10 ne fut pas l’avion du siècle, mais le mythique F4 construit à un nombre incroyable d’exemplaires, suivis par F14, F 15 avion incroyablement réussi, laisse rêveur. Autre constructeur mythique MiG est sous perfusion, de belles pages de l’aéronautique sont en train de se tourner

    • Pascal (l'autre) dit :

      « le mythique F4 construit à un nombre incroyable d’exemplaires, suivis par F14, F 15 avion incroyablement réussi, » Petite rectification le F14 a été construit par Grumman et non par McDonnell Douglas

    • PK dit :

      Comme quoi, faut jamais se reposer sur ses lauriers…

    • ScopeWizard dit :

      @Borok83

      Le problème du DC-10 est qu’ il est entré en concurrence avec le Lockheed 1011 Tristar conçu selon la même formule fuselage large à 3 réacteurs et plan horizontal bas ; sauf que contrairement au Tristar , il n’ était pas exactement au point , et le MD-11 a lui aussi connu un certain nombre d’ incidents de parcours ce qui a à terme obligé ce fameux constructeur à mettre la clef sous la porte ………..

      Alors attention avec le cas du F-4 , certes il s’ est beaucoup vendu mais principalement au sein des forces aériennes US , de mémoire moins d’ un millier à l’ export et pour une dizaine de pays sur près de 5200 Phantom II produits .
      À contrario , le F-16 a connu un bien plus grand succès à l’ exportation puisque sur près de 4600 exemplaires construits , moins de la moitié est revenue à l’ USAF ( et quelques petites dizaines versés à la NAVY ) et à la Garde Nationale ( ANG ) contre près de 2500 exportés .

      Heu….le F-14 est la suite logique du projet TFX ( Tactical Fighter eXperimental ) , c’ est à dire de cet avion bi-réacteur à géométrie variable censé initialement et conjointement équiper USAF et US NAVY -qui au départ quant à elle ambitionnait le Douglas F6-D Missileer avec missiles Bendix AAM-N-10 Eagle et radar Westinghouse AN/APQ-81 pulse-Doppler- afin de rationaliser les dépenses de développement selon la volonté du Département de la Défense et de son Secrétaire McNamara dès 1961 ( Administration Kennedy ) , ce qui aboutit au bi-place General Dynamics F-111 A pour l’ USAF et au F-111B pour l’ USN qui après quelques essais le rejeta car l’ avion était trop lourd et présentait trop de déficiences sur de nombreux plans tant aérodynamiques que structures que systèmes que moteurs tout en ne satisfaisant pas au cahier des charges ; plus tard des efforts surhumains furent déployés qui permirent à l’ USAF de finir par réussir à s’ équiper d’ un bon appareil .

      L’ US NAVY choisit donc de s’ orienter vers une autre machine , ce qui donna la rédaction d’ un nouveau cahier de spécifications en date de juillet 1968 ; là dessus , GRUMMAN proposa son « design 303 » soit un chasseur bi-réacteur à ailes en flèche et géométrie variable mais avec un cockpit en tandem en lieu et place de celui en côte à côte du F-111 B ………
      Ce « design 303 » ne disposait que d’ une seule dérive que rapidement le constructeur prit la décision de doubler ; ce furent donc de deux dérives en construction « nid d’ abeilles » dont fut doté le nouvel avion .
      En revanche , sa motorisation était la même que celle du F-111 soit deux réacteurs Pratt&Whitney TF-30 de près de neuf tonnes de poussée chacun avec post-combustion .

      En janvier 1969 , l’ US NAVY retint la proposition de GRUMMAN au dépens du projet 2225D de McDonnell ; ainsi naquit le GRUMMAN F-14 que le constructeur baptisa « TOMCAT » dans la grande tradition des noms de félins qu’ il donnait à ses chasseurs depuis au moins le F-4F WILDCAT………….

      L’ avion vola pour la première fois le 21 décembre 1970 à Calverton NY depuis le terrain d’ essais de la chaîne d’ assemblage Grumman , mais fut perdu neuf jours plus tard dès son second vol à la suite d’ une panne hydraulique lors de l’ approche-retour piste , l’ équipage parvenant à s’ éjecter sain et sauf !

      Toutefois , après avoir tout de même procédé aux essais de près de 20 prototypes et appareils de pré-série
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d9/F-14_Tomcat_prototypes_in_flight_c1972.jpg

      , la suite fut moins problématique , le TOMCAT entra donc en service en juillet 1972 ; le F-14 héritant du composant considéré comme étant le plus réussi du F-111 B , à savoir le système d’ armes de Hughes Aircraft combinant le radar tout-temps pulse-Doppler embarqué Hughes AN/AWG-9 en bande X et le Missile AIM-54 Phoenix ultra-rapide à très longue portée ( plus de 200 km ) et fort dénivelé , le F-14 pouvant ainsi assurer des missions à longue distance de protection de la flotte .
      Afin d’ en faire la plateforme de tir air-air la plus complète possible en mesure de couvrir tous les secteurs , leçons du Vietnam oblige , il fut équipé d’ un canon rotatif de 20 mm General Electric Vulcan M61 ainsi que des missiles à courte portée pour combat tournoyant AIM-9 Sidewinder + AIM-7 Sparrow III à moyenne portée soit 10 missiles en tout pour une charge maximale d’ armements de plus de 6500 kg .

      Avec une vitesse max de près de Mach 2.35 en altitude ( Mach 1.2 au niveau de la mer ) pour un plafond de plus de 17000 mètres et une autonomie en interne d’ environ 2000 kilomètres , l’ avion est ravitaillable en vol .
      Après une version B re-motorisée par des turbos GE F110-GE-400 suite aux problèmes posés par les TF-30 ( voir le film TOP GUN ) , le F-14 évolua encore en une version D ( 1990 ) vers une avionique digitale et de nouveaux systèmes tel la nouvelle conduite de tir , nouveaux systèmes d’ alerte radar , radio de nouvelle génération , le radar AN/APG-71 à écran et traitement digitaux , un dispositif dual de TV et de capteurs Infra-Rouge en nacelle , en plus cette fois-ci d’ être en mesure d’ être catapulté sans post-combustion tout en possédant de meilleures capacités manoeuvrantes comparées aux F-14 A sur ce plan nettement plus « capricieux » .

      Le F-14 qui fut retiré des effectifs de l’ USN en 2006 aurait dû être encore modernisé et décliné en un Super-Tomcat dit 21 ; malheureusement l’ Administration Bush Jr -Dick Cheney en tête- prit la décision de tout miser sur le F/A-18 E/F Super-Hornet perdant ainsi cette capacité de protection à longue distance de la flotte que lui conférait le Tomcat , la version navale du F-22 n’ étant plus à l’ ordre du jour , le F-35 ne pouvant être affecté à ce rôle qui demande beaucoup plus que ce dont il est capable .

      Petit documentaire très complet et très instructif ( qualité de visionnage pas au top m’ enfin il vaut mieux ça que rien ) ……….
      https://www.youtube.com/watch?v=AHtAdp3Kei0

      F-14A :
      https://i.pinimg.com/originals/1f/e5/23/1fe5239922eb8bda26c546add474984b.jpg

      https://conceptbunny.com/wp-content/uploads/2017/10/Grumman_F-14_Tomcat.jpg

      http://img.wp.scn.ru/camms/ar/846/pics/3_46_b1.jpg

      https://4.bp.blogspot.com/-SPT83tvP1jg/WlJXTa8ertI/AAAAAAABpiM/CorbUE8RbWA9Y1Mx35DDmtz86MphtIxFQCLcBGAs/s1600/F-14-Copia_de_Popular_Mechanic_http-www.zona-militar.coms-01-1970_0149.jpg

      https://i.pinimg.com/originals/ae/d2/2d/aed22d6b5a130355c29a1dc794dff271.jpg

      Prototype apparemment affecté à la NASA :
      https://www.nasa.gov/sites/default/files/images/305729main_ECN-11648_full.jpg

      https://i.insider.com/50f3f47cecad04ee57000001?width=1200

      https://theaviationist.com/wp-content/uploads/2016/05/Before-Topgun-Days.jpg

      http://www.flying-tigers.co.uk/wp-content/uploads/2015/12/f14-d.jpg

      https://nationalinterest.org/sites/default/files/styles/desktop__1486_x_614/public/main_images/esfwefeefrg.jpg?itok=zG3aXi5x

      Tir d’ un Phoenix :
      http://getwallpapers.com/wallpaper/full/a/f/1/730940-download-free-f14-tomcat-wallpaper-2707×2030-phone.jpg

      Survolant le PA Clemenceau ……..
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/57/F-14_Tomcat_VF-14.jpg/1280px-F-14_Tomcat_VF-14.jpg

      https://nationalinterest.org/sites/default/files/main_images/060929-n-ri884-212.jpeg

      https://nationalinterest.org/sites/default/files/main_images/juykuykuy.jpg

      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7a/F-14_Tomcat_VF-41.jpg

      Second documentaire complémentaire ………..
      https://www.youtube.com/watch?v=a1tGB8uBAXo

      Voilà , vous devriez en savoir plus ……….. 😉

      • Royal Marine dit :

        Merci de rappeler cette utilisation du « Piquet Tomcat » très en avant de la flotte, avec en corollaire le Hawkeye en détection lointaine, désignation des cibles, et gestion des missions… C’est le seul cas dans l’histoire, ou un chasseur pur se mettait quasiment en orbite géostationnaire, à régime économique, et était en mesure d’intervenir très vite et très loin…
        Souvenir d’un Neptune iranien disparu des écrans alors qu’il se rapprochait un peu trop de la Force… A voir le PA US, c’était Top Gun en réel, avec 10 ans d’avance…
        D’ailleurs, dans le film, on voit ce cas de figure: 1 Hawkeye catapulté, suivit de deux Tomcat (patrouille de l’aube). Puis au moment de l’accrochage des hostiles, c’est à dire bien plus tard, catapultage d’une patrouille de deux en renfort, qui étaient déjà « spottés » sur le pont…

      • Chanone, fan de l'Us Navy quand même dit :

        A l’usage, le Tomcat sera qualifié pour les missions de bombardement. Ses gros missiles Phoenix connaîtront de gros problèmes de fonctionnement parce que qualifiés à l’origine pour abattre les bombardiers: très gros, avec un radar puissants, ils suivaient un plan de vol qui les faisait monter haut pour profiter d’une moindre résistance de l’air et « tombaient » littéralement sur leur cible. Sauf que SER d’un bombardier: 80 M 2 et contre 15 M 2 pour un gros chasseur.
        Avec l’avènement des contre-mesures électroniques, le missile sera poussé à la retraite anticipée et avec lui, son vecteur unique.
        Le couple Hornet+AMRAAM fournir une allonge moindre, mais plus de polyvalence. MAlgré tout, le Hornet était un bon prédateur avec un missile plus maniable, plus petit, et moins de problèmes de motorisation et de place.
        Si le Tomcat saura se tailler un légende, le super Hornet trop plus-plus n’est pas enterré, loin s’en faut: il est même en pôle position en Suisse et Finlande.
        Notons aussi que le « legacy Hornet » aura fait honneur à la flotte jusqu’au bout, puisque les cellules tiendront 9000 heures contre les 6000 prévues.
        Ah, ces « experts »
        .
        PS: la solution alternative portée par Mc Donnel était une géométrie variable utilisant les brevet du Mirage G8 de Dassault. La collaboration tourna court,, d’abord parce que Grumman était favori d’office, ensuite parce que « Master Marcel jugea rapidement son associé trop encombrant.

        • Royal Marine dit :

          Sauf qu’au moment de la réalisation de la géométrie variable du Tomcat, Grummann s’est de nouveau adressé au bureau d’étude de Dassault… Ils ne s’en sortaient pas!

        • ScopeWizard dit :

          @Chanone

          En fait , le TOMCAT a connu le même sort que le F-15 dans sa version Strike Eagle sachant que les C et D étaient déjà capables d’ attaque au sol , sauf qu’il a été décliné en bombardement plus ou moins au détriment de son utilisation initiale qui était la supériorité aérienne pour laquelle il avait surtout été conçu et optimisé .

          En gros , il a gagné en polyvalence ce qu’ il a perdu dans son rôle de défense à longue distance de la flotte ; le F/A-18 en variante Super-Hornet l’ ayant en quelque sorte « remplacé » mais sans les performances équivalentes ……… et sans le PHOENIX à si longue portée .

          Il faut bien se souvenir que les missiles US aussi ambitieux ou sophistiqués soient-ils n’ ont jamais été jusque assez récemment jugés suffisamment « satisfaisants » .
          Par exemple à titre de comparaison , depuis que nous avons développé le MATRA Super 530 D , par rapport aux modèles ayant précédé , nous-autres obscurs et besogneux Français avons progressé à pas de géant y compris en tous secteurs , toutes portées .
          En témoigne les excellents MICA IR et EM et bien-sûr les radars qui vont avec , qui depuis le RDI , sont réellement efficaces mais aussi à jour de la concurrence et performants .

  15. Starbuck dit :

    Le F15 est l’un des meilleurs avions qui n’est jamais été construit. J’en fais le digne successeur du P51 mustang

  16. Tchac dit :

    Soyons clair, l’USAF ne pourra pas lutter avec seulement 120 et des poussières F22 contre les « hordes » de chasseurs chinois si ça venait à dégénérer, quant à compter sur le F35…
    Le choix de cet appareil est donc une bonne chose, si les chiffres de l’article seront bien ceux des avions en ligne, l’USAF récupère ainsi une masse d’avions multirôles à dominante air air avec un radar AESA et aussi une capacité de missiles air air impressionnante pour compléter les f22. Utile pour compenser l’attention des f22 et en cas de pertes à l’ennemi.

    C’est aussi la preuve que le F35 seul est une hérésie. D’ailleurs toutes les armées de l’air sérieuses du monde (donc pas les belges, les néerlandais, ni les norvégiens…) ne mise pas sur le F35 seul.

  17. LEONARD dit :

    Le F35 c’est essentiellement furtivité + connectivité.
    Globalement, et c’était présenté ainsi par L.M au départ, un avion d’entrée en premier, capable de détruire les défenses ennemies sans se faire détecter: Un super-SEAD.

    Puis, pour capter le marché européo-asiatique, il est devenu en théorie un avion multi-rôle.
    Or, il a un inconvénient de taille, sa faible charge d’emport en configuration lisse ( et plein d’autres défauts…. ) et son rayon d’action.

    Les Fabrisraëliens, ont bien compris son emploi et l’utilisent pour les raids en territoire syrien profond ( limite frontière irakienne ), contre des cibles fixes et emploient des « camions à bombes », F16 & F15 pour les Delilah à proximité de la frontière libanaise.
    Le tout sous protection de F15.

    Or, pour l’A.A, les U.S s’aperçoivent que leurs F22 sont trop peu nombreux et non remplaçables, et les F15C en fin de vie.
    Les budgets( même U.S ), étant ce qu’ils sont, les délais contraints ( il fallait des commandes pour maintenir la chaîne de production ), et l’électronique étant de plus en plus au coeur de la supériorité aérienne, un « camion à missiles A.A », basé sur une cellule certes peu furtive, mais éprouvée, c’est une solution qui n’est pas au top, mais qui permet de retrouver une masse de manoeuvre aérienne.
    Les fabrisraëliens sont intéressés, les japonais étudient, et les grands chefs sioux évoquent l’Inde….

    Bref, de quoi décovider ( en partie ) Boeing.

    • FredericA dit :

      @LEONARD : « Globalement, et c’était présenté ainsi par L.M au départ, un avion d’entrée en premier, capable de détruire les défenses ennemies sans se faire détecter: Un super-SEAD. Puis, pour capter le marché européo-asiatique, il est devenu en théorie un avion multi-rôle. »
      .
      Euh… non ! Le F-35 a toujours été vendu comme un appareil multi-rôle. Il était censé remplacer les F-16 (multi-rôles), les A-10 (si, si ! C’était prévu !) et redonner une capacité d’actions furtives perdues avec le retrait des F-117.
      .
      Par ailleurs, si je suis votre explication, cela signifie que la Belgique, la Norvège et les Pays-bas vont se spécialiser dans les missions de SEAD. Avec près de 160 appareils pour réaliser ce type de mission, l’OTAN est bien armée 🙂 !

    • fabrice dit :

      Leonard
      ça dépend quelle version vous avez, le F35 customisé israélien a un rayon d’action 40%+long…
      https://www.wired.com/2016/05/israel-can-customize-americas-f-35-least-now/
      Israël l’utilise pour ses capacités électroniques et sa capacité de destruction d’éléments clefs de la DCA ennemie…Une fois celle-ci éliminé les aéronefs non furtifs feront le reste du travail…
      https://breakingdefense.com/2020/06/israelis-to-boost-f-35-fleets-electronic-warfare/
      Les Israéliens utilisent aussi beaucoup de drones (c’est 80% de l’activité aérienne de Tsahal qui n’est pas peu active), drone large, mini drones, de guerre électronique, de renseignement, armé, kamikaze etc…
      L’intégration électronique, ça veut dire qu’un F35 peut abattre un chasseur ennemi sans avoir un seul missile air air dans ses soutes…Détruire une division blindée, sans avoir une seule bombe dans ses soutes…Il a juste à transmettre l’info à un autre vecteur (missiles sols sols, drones armés, commandos à terre, meutes de drones kamikazes, missiles sols airs, F15 voir bateaux ou sous marins).
      Je vous rappelle que l’armée turque juste avec des drones armés utilisant un concept israélien vient de mettre une branlée à l’armée syrienne et aux forces d’Haftar…https://www.defenseworld.net/news/27424/Did_UK_s_Defense_Secretary_Praise_Turkey_s_Drones__EW_Systems_#.XxDPYufgrIU
      Les Israéliens vont encore plus loin
      https://www.theweek.in/news/india/2020/07/14/why-indian-army-is-eyeing-a-mini-suicide-drone-from-israel.html
      Et mettent même en place le contre système
      https://fr.sputniknews.com/defense/202002121043054170-un-nouveau-systeme-laser-israelien-detruit-un-essaim-de-drones—video/
      Imaginez Tsahal envoyant une meute de drones « chercheurs » de 3kg fonctionnant par IA et par reconnaissance faciale sur Ramallah…C’est transportable par sac à dos, utilisable par des commandos, loin en territoire ennemi.
      Le concept a été utilisé l’année dernière à Beyrouth, un responsable du Hezb i truc qui dormait la fenêtre ouverte a vu un petit drone (envoyé d’un navire de guerre israélien au large) pénétrait chez lui par sa fenêtre….
      https://www.lefigaro.fr/international/liban-deux-drones-tombent-dans-le-bastion-du-hezbollah-20190825
      L’IA (l’intelligence artificielle), la reconnaissance faciale, la cyber sécurité pour protéger et pour pirater tout ça, les drones, la robotique ne sont pas des gadgets…Il s’agit d’une vraie révolution militaire.
      La France a levé 2,2 mds d’euros en capital risque ce semestre 2020, l’UE (y compris le RU et la France) 10,6 mds d’euros https://www.ideal-investisseur.fr/pros/capital-risque-forte-progression-capital-investissement-baisse-7586.html
      Le « petit pays de merde voué à disparaitre » lui a levé….5,24 mds de $… Les 9 millions d’Israëliens font moitié autant que les 520M d’Européens http://www.xinhuanet.com/english/2020-07/09/c_139198126.htm
      la 1/2 des fonds levés pour des start up dans la cyber sécurité DANS LE MONDE sont pour des sociétés israéliennes https://techcrunch.com/2020/02/11/israels-maturing-cybersecurity-startup-ecosystem/?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAAD0BUUHweC-ODmoXRa824DxRDsByEjVSaiJPQMx9S9GjurqZBVyHeN49sxJqrSZeYF7MPBAVXCZIpQ7SgC2Weo-GRVLSHtPLXcoau0gC5JK8eHwC7gpb9tQUz_-wdsmnVVwspUOaw2YhepBd1UBL9q6yi3ZVELmHv3MDPbxPc2DR
      Eh, les conn. du Quai d’Orsay « ah ces Juifs parasites, ne produisant rien blabla », spécialistes de la poésie arabe du 8ème siècle…Réveillez vous….Réveillez vous.
      Même les Arabes du Golfe, les plus éduqués (parce que l’Arabie et les EAU payent à leur rejeton les meilleurs universités américaines et européennes) de tous les Arabes ont très bien compris que le gap technologique entre eux et Israël ne fait que se creuser.
      Vous remarquerez que je n’ai utilisé aucune source israélienne ou juive mais xinhua (l’agence de presse chinoise) tech crunch (le journal de référence de la hi tech) sputnik (journal russe), un journal indien….
      Vous pouvez m’appeler fabrisraélien, je ne me vexe pas, je n’ai qu’admiration pour ce peuple exilé, persécuté, humilié, massacré qui, à la force du poignet, a bâti un pays puissant au coeur de la région la plus dangereuse du Monde. Le Sionisme est la seule idéologie qui a dépassé les espoirs de son fondateur. Je garde un souvenir ému de mes visites dans ce pays, ces jeunes soldat(e)s au regard vif et intelligent visitant les musées, chantant et dansant devant le mur des Lamentations, pleurant en lisant les noms de leurs parents morts à Auschwitz devant les ordinateurs de Yad Va Shem. Qu’ils soient bénis. Beaucoup de peine et de colère aussi de discussions avec des diplomates français croyant être drôle en faisant des blagues antisémites, rabaissant ce qui devrait être loué (l’attachement émouvant des Juifs pour leurs traditions) et louant ce qui devrait être rabaissé (le « miracle » libanais, » modèle de cohésion communautaire », la blague !); Qu’ils soient plus dignes de notre pays.

      • Patrickov dit :

        @Fabrice Vous avez oublier de dire que tout le développement israélien était grâce aux subventions européennes ou américaines, quoiqu’il en soit Israël reste loin derrière dans la recherche mondiale, les premiers dans le monde sont les suisses.
        Et oui la vérité est tout autre dans le monde, et malgré vos histoires de technologie l’Europe reste loin devant.
        Parlez nous du chômage qui atteint près de 27 % en Israël par exemple, on dirait que les économistes et autres experts n’ont toujours pas trouver de solution.

      • Patrickov dit :

        @fabrice comme vous pouvez le voir vous êtes bénéficiaire des subventions européennes, directement tributaire de l’Europe et des contribuables européens qui financent indirectement vos recherches sans en tirer profit.
        Au cours des vingt dernières années, les groupes israéliens ont reçu 1,7 milliard d’euros de financements européens.

        43% des montants distribués aux Etats associés au titre du 7eme PCRDT (2 milliards au total) et 33% dans le cadre de H2020 (1 milliard d’euros). Soit un joli pactole de 3 milliards au total. Les groupes israéliens ont également très bien compris tout l’intérêt que pouvaient avoir ces fonds de recherche européens. Et cela a bien marché pour eux puisqu’ils ont ravi la deuxième place du podium : 875,1 millions au titre du 7eme PCRDT, puis 704,1 millions dans le cadre de H2020. Soit un total de 1,58 milliard d’euros obtenus. Au troisième rang s’est imposée la Norvège qui talonne Israël avec 1,54 milliard de subsides reçus de l’UE.
        Des pays qui pourtant s’équipent pour certains comme Israël principalement de matériels militaires « Made in USA » et qui n’offrent pas les mêmes conditions de financements aux groupes européens.

        En attendant, les groupes israéliens poursuivent leur montée en puissance grâce en partie à l’Union européenne. Un gag ? Non. Et que dire de certains organismes de recherche européens très pointus font l’objet de restrictions budgétaires….

        • Vinz dit :

          1,7 milliards sur vingt ans, ça reste de l’argent de poche. Je me demande combien l’UE a donné à la Palestine ces vingt dernières années.

      • ScopeWizard dit :

        @Fabrice

        Hola , c’ est bon ; les Juifs ne font pas dix mètres de haut et ne sont pas tous si supérieurs à tous les autres ……….

        « je n’ai qu’admiration pour ce peuple exilé, persécuté, humilié, massacré qui, à la force du poignet, a bâti un pays puissant au coeur de la région la plus dangereuse du Monde. »

        Tant mieux pour vous , ce ne sera certainement pas mon cas .
        Tout cela les a t-il frappés à chaque fois sans raison , et n’ ont-ils jamais rien eu à se reprocher qui soit à même de susciter une possible haine mortelle ?
        De plus , sont-ils les seuls à avoir jamais été persécutés et dans l’ obligation de se débrouiller ?
        Rappelez-vous des « mesures » que dut prendre Isabelle la Catholique en 1492 ; certes , il est encore question de rejet mais ce « rejet » n’ a peut-être pas toujours été le fruit du seul « racisme » ………..

        Quant à l’ État d’ Israël , ils ont quand-même été bigrement aidés par les Anglais puisque toute cette région était placée sous leur protection mais je vous rappelle que les Juifs n’ étaient pas tout seuls , il y avait aussi quelques milliers de Chrétiens et une large majorité de Musulmans ; d’ ailleurs , même si l’ exprimer n’ est pas du tout populaire , il y a fort à penser que sans le génocide Nazi , les Juifs n’ auraient toujours pas de terre à eux sachant que la France a joué un rôle considérable dans l’ armement du pays durant les vingt premières années jusqu’ à l’ embargo de 1968 suite à ce que le Président De Gaulle a en substance qualifié de guerre d’ agression lorsque Israël se livra à une Guerre dite « préventive » , celle des Six Jours en juin 1967 , puis frappa le Liban en riposte à un attentat anti Israélien perpétré sur l’ aéroport d’ Athènes………..

        Bref , encore un idéologue qui oublie qu’ il reste libre de réfléchir par lui-même …………

        C’ est comme si fou de tel ou tel avion de combat moderne , vous me demandiez quel est le meilleur et que je vous réponde , c’ est celui-là et le reste est toujours en dessous .

        Vous savez , la plupart du temps , les choses sont beaucoup plus complexes et nuancées qu’ il n’ y paraîtrait de prime abord …………

      • LEONARD dit :

        Comprenons nous bien:
        Fabrisraëlien met en exergue votre tropisme sioniste. Tout respectable ( et même admirable ) que soit Israël, votre adoration vous porte au dénigrement de la France, ce qui devient à la longue exaspérant pour un bon vieux patriote franchouillard comme moi.
        C’était juste un coup d’humeur. Rien de grave.
        Continuez à nous fournir des informations intéressantes sur Israël ( et surtout ses forces militaires, c’est le thème, ici )

    • MERCATOR dit :

      @ LEONARD
      Les Fabrisraëliens, ont bien compris son emploi et l’utilisent pour les raids en territoire syrien profond ( limite frontière irakienne ), contre des cibles fixes  »

      C’est dommage, votre post démarrait bien alors pourquoi reprendre cette antienne des Thaurac et autres stoltenberg , je vous mets au défis de trouver une photographie prouvant cela, même les publicitaires de LM ont renoncé après avoir publié il a deux ou trois ans un cliché de la daube survolant Beyrouth qui s’est avéré un grossier montage , le F35, même l’israélien Adir qui est un avion rappelons le complètement différent en électronique embarquée et en architecture , notamment des ailes, n’a jamais été employé en Syrie , il semblerait qu’il le fut, à haute altitude et prudemment escorté par un essaim de F15, dans le désert Irakien pour shooter quelques dunes !
      « 

      • LEONARD dit :

        Pas de photos, mais analysons le raid de Boukhamal du 27/06.
        – Cibles iraniennes ( dépôts, Q.G ), 4 cibles, 4 bombes, un général, donc origine 99% Israël.
        – Trop de précision pour du Jericho, donc avions, trop loin pour du Delilah.
        – Localisation frontière Iran-Irak-Syrie, donc pas d’accès discret par le Nord ( Turquie ), par le Sud ( Jordanie ), plus probable par le centre ( Syrie ), d’ou besoin de furtivité radar.
        – Dans le rayon d’action ADIR.
        Donc, non, pas de photos pendant, mais de bonnes probabilités.

  18. Wagdoox dit :

    Perso je suis a fond pour
    Les militaires veulent des solutions fiables pour aller au combat.
    Les faucons millenium, c’est bien quand ca fonctionne sinon on revient au base le f15 !
    Avec un canon laser défensif type shield, cet avion dura encore 50 ans meme devant les s400. S500 S600.
    Si en plus ils ressortent le f15se (voir une version boostée) le su57 et j20 auront a qui parler (en plus du f18sh b3 et rafale f4). Manquerait plus qu’un ucav et des asmpc pour reprendre clairement l’ascendant ! (Si tenté qu’on l’air jamais laché).
    Plus de bon sens moins de lm ! Well done !

  19. Phil dit :

    un avion invisible aux radars escorté par un autre avion qui lui est détectable ! ou est l’intérêt de la furtivité ???

  20. will dit :

    Personne ici ne parle des cout de maintenance…le f-15 meme en version EX, c’est un avion deja connu à 80% par les mecano et tout le personnel au sol, donc ce sont des frais d’adaptation des structures au sol moindre, des frais de formations moindre…bref on a un avion avec un bon gros radar AESA ( faut quand meme voir la taille du nez du f-15 !) qui emporte (beaucoup) de bons gros AIM120D.
    Donc dans la doctrine d’emploi ca se tiend, on envoi un F-22 accrocher les targets, et les F-15 envoient la sauce depuis l’arriere.
    En plus niveau capacité d’emport Air-Sol, il y a moyen de traité beaucoup de cibles egalement avec une allonge bien sympatique avec un avion qui pourra rester plus longtemps sur zone que n’importe quelle autre zinc d’une coallition Otan.
    Bref on retrouve le concept annulé du B1 air air d’il y a quelques année mais avec un F-15EX a la place…
    J’oublie volontairement le F-35 car celui ci n’a pas d’allonge pour des frappes en profondeur.

  21. Patrickov dit :

    Du blabla US, le but est bien évidemment de relancer Boeing quitte à dépenser dans cet avion dépassé même mis à jour, cela permet surtout de relancer les chaines de fabrication de Boeing.
    Les américains n’ont en rien à faire de faire des dépenses pour sauver un de leurs fleuron, ils nous pondent des histoires fallacieuse afin de justifier la commande de F-15.
    Au début du programme il n’a jamais été prévu de F-22 ou de F-15 pour le F-35.

    • Frédéric dit :

      Dites, relisez donc l’historique du programme Joint strike fighter avant d’écrire des mensonges. F-22 pour le F-15 escortant les F-35 jouant les F-16 au tout début du programme. Et avion dépassé ? Qu’alignent donc les ingénieurs russes à coté du Su-57 qui se veut un F-22 arrivée 20 ans après ? Des Su-35 qui sont les descendants de « l’obsolète » S-27 dont le premier vol à lieu le 20 mai 1977 ! La mauvaise foi vous perdra

  22. ScopeWizard dit :

    Rapidement …….

    Tel que je le crains depuis le début concernant le NGF/SCAF , tout miser sur la furtivité passive à la détection RADAR tout en rajoutant une même furtivité « active » basée sur des systèmes de contre-mesures , ne me paraît pas être le meilleur angle : l’ avion devant ainsi être obtenu devenant beaucoup plus complexe et coûteux à concevoir sans parler du fait du partenariat Allemand ( pour ma part fort sujet à caution ) ainsi que de toute cette « polyvalence » type Rafale qui si elle est un succès sur le fleuron de Dassault pourrait s’ avérer bien moins satisfaisante sur le nouvel avion .

    S’ ajoute à ça cet autre fait , celui que les systèmes de détection évoluent eux-aussi , ce qui pourrait rapidement faire perdre cet avantage au nouveau venu tandis que de nouvelles approches furtivité-RADAR sont apparemment actuellement en cours tel les méta-matériaux .

    Donc , à la sortie un NGF très coûteux à cause d’ une recherche de furtivité à la détection RADAR plus incertaine que jamais ( mais aussi sur le plan motorisation type triple-flux sans parler de l’ indispensable réduction de toute la signature IR et de l’ obligation d’ une conception autour d’ une ou de plusieurs soutes d’ armement ; avec des CFT ( réservoirs conformes épousant au plus près les formes et lignes d’ un avion ( flanc de fuselage , sous le ventre ) afin de ne pas compromettre son efficacité aérodynamique au-delà d’ un certain seuil tout en offrant une contenance qui soit la plus élevée possible ) il serait encore très possible de se passer d’ emport de carburant supplémentaire type réservoirs pendulaires , cependant que de futurs adversaires tant en détection pure que combat peuvent très vite la reléguer à l’ obsolescence ………

    Ce parallèle car d’ après ce qu’ il se prépare avec cette nouvelle commande de F-15 , visiblement les Forces Aériennes US ne misent plus du tout -du moins jusqu’ à nouvel informé- sur la composante « furtivité » tel ce qu’ elles font depuis maintenant près de 40 ans ………
    Le coût très élevé des dernières machines tel le B-2 Spirit ou le F-22 Raptor étant trop pénalisant quantitativement parlant ; à peine 21 B-2 dont un de perdu , 187 Raptor , c’ est à dire déjà le principal écueil rencontré par le programme de bombardier B-1 ( avant lui par le CONVAIR B-58 Hustler ) avec une version A bi-sonique annulée donc tout le programme avec ( Administration Carter ) mais « ressuscité » en une version B supersonique ( Administration Reagan ) .

    Par conséquent , ce à quoi nous assistons ressemble à s’ y méprendre à la remise en cause de toute cette furtivité RADAR passive d’ autant que la mise au point du Lockheed Martin F-35 semble relever du casse-tête chinois faisant même passer ce-dernier pour un aimable instant de réflexion ………..

    D’ après moi , c’ est en tout cas ce que signifie cette sorte de « revirement » , l’ USAF préférant miser sur de la valeur sûre tout en envisageant une version très améliorée voire novatrice du vénérable F-15 Eagle au palmarès si exceptionnel , ce qui de surcroît va aider le constructeur Boeing ………..

    Est ce la fin des milliers de F-35 promis à un si brillant avenir ?

    Quoi qu’ il en soit , méfions-nous déjà de notre programme NGF/SCAF …………. qu’ il ne prenne pas à terme un chemin équivalent !
    Compte tenu de la hauteur des investissements consentis , il nous serait alors très difficile voire impossible de nous en relever !

    • ScopeWizard dit :

      Oui bon , ça fait fouillis ……

      Rectifions donc……….

      Voici comment il convient de lire ……….

      Donc , à la sortie un NGF très coûteux à cause d’ une recherche de furtivité à la détection RADAR plus incertaine que jamais ( mais aussi sur le plan motorisation type triple-flux sans parler de l’ indispensable réduction de toute la signature IR et de l’ obligation d’ une conception autour d’ une ou de plusieurs soutes d’ armement ; avec des CFT ( réservoirs conformes épousant au plus près les formes et lignes d’ un avion ( flanc de fuselage , sous le ventre ) afin de ne pas compromettre son efficacité aérodynamique au-delà d’ un certain seuil tout en offrant une contenance qui soit la plus élevée possible ) il serait encore très possible de se passer d’ emport de carburant supplémentaire type réservoirs pendulaires ) , cependant que de futurs adversaires tant en détection pure que combat peuvent très vite la reléguer à l’ obsolescence ………

      Manquait la dernière parenthèse mais aussi une autre , ce qui sans elles se lit ainsi :

      Donc , à la sortie un NGF très coûteux à cause d’ une recherche de furtivité à la détection RADAR plus incertaine que jamais (…….. ) cependant que de futurs adversaires tant en détection pure que combat peuvent très vite la reléguer à l’ obsolescence ………

      C’ est tellement plus court ! mais tellement moins précis ! 🙂

      • Royal Marine dit :

        Comptons sur Dassault, maître d’oeuvre, pour ne pas accepter n’importe quoi en furtivité passive… Tout le monde a hurlé il y a vingt ans sur le Rafale, qui n’était pas furtif… Aujourd’hui, après quelques modifications utiles sur la cellule, mais surtout avec une furtivité électronique active, l’oiseau est presque invisible… En exercice, les Français assurent qu’ils ne mettent pas en route leurs systèmes, et les US assurent que si! Seraient ils étonnés des performances du Rafale?
        Lors de la mission de bombardement franco-anglaise sur la Syrie, les Russes ont dit avoir détecté les Erofoufounes Brits, mais pas les Français, pourtant plus près du trait de côte….
        En Libye, entrée en premier des Rafales, sans le secours de Growlers américains…
        Ça fait quand même beaucoup d’infos qui vont dans le même sens…

        • ScopeWizard dit :

          @Royal Marine

          Le gros truc , c’ est que suite au démonstrateur Rafale A ( premier vol été 1986 ) , au moment de passer à la phase prototype ( un avion prévu pour être un tout petit peu plus petit pour raisons taille des moteurs M88 mais aussi pour être embarqué ) une exigence de dernière minute a voulu qu’ à l’ instar des nouveaux venus US tel le F-117 Nighthawk il possède en sus de bonnes capacités « furtives » , d’ où un avion entièrement redessiné et d’ où la fameuse livrée noire du premier d’ entre-eux ; le C01 qui prendra l’ air en mai 1991 ……..

  23. Rémi dit :

    J’ai le sentimentt qu’en dehors du coup de main a Boeing c’est l’occasion que beaucoup attendaient d’acheter un avion qui réduise le rôle du F35.
    Ne serais-ce pas un premier pas vers un enterrement discret de l’avion avec un F un 3 et un 5? Le pentagone est tellement investit émotionnellement sur le programme que faire autrement ruinerait sa crédibilité, alors que là: Ils réduisent le besoin de F35, annoncent discrétement que ce n’est pas un appareil de supériorité aérienne et camouflent tout ca sur: Regardez on aide les pauvres types de Boeing.

    • nexterience dit :

      Les usa devraient faire comme Tsahal : cantonner le F-35 à son rôle spécialisé de sead et le remplacer en partie par du F15 et F16v.
      Les européens cocus pourront s’accorder entre eux: en cas de coalition, on sous-traitera le sead aux belges ou aux Italiens, enfin, s’il n’y a pas d’orages.

  24. Thanksgiving dit :

    Il y a des pays européens qui doivent avoir mal au front et ailleurs…
    https://www.meta-defense.fr/2020/07/17/boeing-fait-du-f15-ex-son-cheval-de-bataille-pour-les-competitions-a-venir/

  25. ScopeWizard dit :

    @Rémi

    C’ est très clairement ce que je me dis également excepté que pour ma part , c’ est toute cette conception autour de toute cette recherche de furtivité si contraignante , si coûteuse , si limitative en termes d’ emport , et par-dessus tout si contrariante sur les plans aérodynamiques , que j’ ai nette tendance à très sérieusement remettre en question ; d’ où mes craintes les plus vives au sujet du futur NGF qui pourrait être obsolète avant même d’ avoir effectué son premier roulage ; ce qui pour nous serait une catastrophe !

    Le prochain avion de combat dont se dotera la France , si toutefois cette-dernière existe encore en tant que « France » , serait donc Américain .

    • GHOST dit :

      ScopeWizard@
      Tour de force? F15.. une tradition des USA.. Imaginez le vieux F 4 qui vole encore au Japon, Turquie ou Grece.. Même le F 14 vole encore en Iran. .. Pas surprenant de voir Boeing continuer la production du F 15… Rare sont les avions de combat occidentaux qui reste si longtemps en service..

    • Royal Marine dit :

      @Scope
      Arrêtez de vous faire peur, Scope.
      Souvenez-vous que Dassault sait toujours mieux que ses concurrents, où il vaut mieux ne pas aller… Il a évité le piège de la furtivité marketing, en ne suivant pas la mode de LM, et se trouve être le seul fournisseur au Monde, capable de faire voler un avion omnirôle, c’est à dire capable d’assurer plusieurs types de mission en une seule…
      Ce n’est pas Airbus, avec comme seule « réussite » à son palmarès le Typhoon, qui va diriger le projet… Dassault n’hésitera pas à faire du chantage au départ, s’il le faut!

  26. Vinz dit :

    Tout d’abord les US auraient bien tort de ne pas supporter une de leur pépite et parmi leur plus gros employeur, surtout quand elle propose de la bonne came sur une cellule éprouvée. C’est dans le vieux pots etc.
    .
    Ensuite un F15 ça se pilote après un « crash course » de 15mn. Vu dans le documentaire « Independance Day », après que tous les F22 se soient fait dégommer (imaginons alors des F35…) Que du bénéf.