La Patrouille de France va survoler certains hôpitaux des régions les plus durement frappées par la Covid-19

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. Jean le bon dit :

    « ceux qui ont lutté en première ligne »
    Ras le bol de voir les mériers comparés aux actions de guerre des militaires !
    Et encore, pensez-vous qu’il est certain que ces personnels aient tous bien rempli leur tâche ?
    Les faits montrent que non…

    * alors l’effet patrouille de France me fait bien rire quand on sait que depuis des décennies l’état fait systématiquement disparaître le mot France de tous les chantiers.
    On se moque du monde : connaissant le milieu hospitalier, je peux vous dire que tout le monde n’a pas été épuisé même si tout le monde l’a dit.

    • Fred dit :

      @ Jean le bon

      Ton pseudonyme de looser ne devrait pas te permettre un tel mépris pour la fonction hospitalière :o)

      • vno dit :

        Ok Fred tu es un winner, perso je n’en doute pas ! Mais pas la peine de balancer les insultes direct envers les autres.
        Pour ma part, j’ai assez de familles ou connaissances qui ont fait front sur les hôpitaux de Nancy, Metz et sur Mulhouse, dont une médecin chef de service Covid, pour savoir que non, la situation n’a pas été très brillante pour tout les personnels et administrations. Difficile d’éviter le sujet des masques dont les préfectures ne manquaient pas pour leurs fonctionnaires, alors que les généralistes et infirmières libérales sans aucune directives de la sécu ou de leur ordre se voyaient supprimer l’accès aux masques pour faire face à cette maladie inconnue pour eux. Un ami pharmacien m’a montré les messages qui s’apparente à des menaces qu’il a reçu s’il distribuait ses stocks au personnel soignant libéral. Étrangement côté militaire, alors qu’il ne reste pratiquement plus rien du système de santé, la remontée en puissance a été presque immédiate. Les pénuries en personnel formés et matériel ont été quasi inexistantes, grâce aux transferts immédiats entre hôpitaux militaires vers celui de Metz en cours de fermeture.( je ne parle pas de l’hôpital de campagne de Mulhouse qui était une opération de communication destinée à faire croire que l’état faisait bien les choses). Il reste donc des militaires qui savent gérer (du personnel civil)
        Je suis sans doute aussi un looser pour te dire qu’il y avait des masques en stock, trop vieux pour les hôpitaux et utilisables sans risques pour les forces de l’ordre qui ont payés un lourd tribu. Ces masque recensés par les préfectures, n’ont pas été utilisés, bien que parfois distribué par des directeurs de service qui sont passé outre pour ne pas voir une désaffection en masse de leur personnel pour raison médicale. Mais les ordres étaient de ne pas les utiliser pour les contrôles afin de ne pas effrayer les populations. Alors Ok Fred, tu sais tout, mais perso, je ne prends pas mes infos auprès des services de propagande et des experts aux ordres. Tu devrais jeter un œil sur les débats de la commission d’enquête du sénat. Il y a manifestement des personnes âgées qui ont été sédatées ( mot plus supportable qu’euthanasié ) sans que le médecin de l’établissement se déplace ou la famille soit consultée. Nul doute que ta fonction hospitalière soit parfaite comme le pays dont tu est un exemple type. Ma vision est tout autre…et tes insultes ne changerons rien aux faits !

        • Robert dit :

          VNO,
          Je tiens le même discours que vous plus bas, les médecins libéraux ainsi que les cliniques privées, compétents et disponibles, ont été laissés de côté pour ne privilégier que l’hôpital public. Même une partie de leur personnel a été réquisitionné pour le public.
          Cela fait vraiment penser à une opération de protection des privilèges et attributions, parfois abusives, de l’administration de l’hôpital public plus qu’à une gestion, même inefficace ce qui peut arriver, d’une réalité médicale qui nécessitait d’utiliser tous les moyens au plus près du terrain.
          La sédation de personnes à qui on refuse l’accès aux hôpitaux et à des sédatifs moins dangereux porte un nom, cela s’appelle délaissement de malades et pratique euthanasique. Et on oublie les malades abandonnés dans une chambre sans pouvoir en sortir, comme si se promener dans un parc avec des protections était un risque si grand, sans pouvoir voir et même parfois entendre leurs familles, voir un prêtre en cas de décès proche et pouvoir être enterré entouré des siens, même avec des protections.
          Il y a probablement plusieurs milliers de personnes poussées vers la sortie faute d’assistance nécessaire, peut-être plus avec les hospitalisations à domicile en plus. Un EHPAD de la Drôme et probablement d’autres, ou tous les résidents sont morts du COVID ou des dégâts d’un délaissement.
          Et maintenant, les cliniques et médecins libéraux , voient réapparaître les malades graves qui avaient déserté les hôpitaux et salles d’attente par peur ou pour ne pas encombrer les hôpitaux publics tout dédié au COVID avec force publicité, mais en oubliant de dire qu’ils avaient refusé le concours du privé.
          Laissez baver Fred, c’est un militant pour qui l’idée qu’il se fait de la réalité est plus importante que la réalité elle-même. Un humaniste de ses bons sentiments avant tout.

        • Fred dit :

          @ vno
          Quiproquo, en effet « fonction hospitalière » est ambigu.
          J’aurais du dire « personnels hospitaliers », car je me place en défense du sort qui leur est fait (manque de moyens, d’effectif, et de juste rémunération), contre « Jean le bon » qui les méprise.

    • Xaintrailles dit :

      C’est la jalousie, dites donc, qui vous fait pisser du vinaigre !
      Et quand une unité est citée ou décorée, vous êtes allé vérifier s’il n’y en a pas eu quelques uns qui étaient tout de même un peu planqués, ou tout simplement en permission ?…

    • Guillaume dit :

      Et vous, vous avez fait quoi pour la France? Qu’on se marre un peux 🙂

    • ScopeWizard dit :

      @Jean le Bon

      Le problème c’ est qu’ il y a trop longtemps que la médecine n’ a plus elle aussi comme boussole que la logique financière et la rentabilité sans parler de l’ invasion administrative ou de la « qualité » des soignants qui s’ est complètement dégradée faute d’une éducation au « bien commun » mais laissée en roue-libre voire en berne …………….

      Les deux dernières fois que j’ ai eu affaire aux urgences sont de ce point de vue absolument mémorables .
      Si encore j’ étais le seul ……………..

    • Tertia Optio dit :

      Entièrement d’accord avec vous, c’est un peu « too much » cette avalanche d’hommages…De plus la terminologie guerrière employée n’est pas du tout adaptée… Je n’ai pas assisté à la période COVID, mais j’ai été hospitalisé à plusieurs reprises suite à des blessures et accidents divers, le moins que l’on puisse dire c’est que les infirmières ne sont pas débordées et que les pauses café sont nombreuses et sacrées!!!

  2. Jm dit :

    Nous n’avons qu’à appliquer à ces élus la loi du Talion : œil pour œil, dent pour dent.
    Nous n’avons plus le droit de survoler Lyon au nom d’une idéologie à la limite de la trahison nationale, je propose que chaque habitant de Lyon soit désormais interdit d’accès dans une commune autre que la sienne.
    Je ne vois pas pourquoi je devrais subir des gens qui viennent en vacances chez moi polluer mon beau Vercors, alors que eux refusent que nous nous rendions dans la capitale de notre région, ce qui est un comble.
    Leurs voitures et autres 4×4 polluent moins dans nos petites villes de province que chez eux?
    D’ailleurs, il y a qu’à faire la même chose avec les bobo parisiens, qui se vantent de ne pas avoir de voitures dans leur ville au nom d’une pollution qui les arrangent bien, parce qu’en réalité, c’est qu’ils ne savent pas où les garer, et encore moins les conduire, veulent nous en faire payer l’accès, et louent de puissantes et vastes berlines allemandes pour venir saccager nos routes et chemins forestiers durant l’été, et stationner comme des sauvages n’importe où durant les périodes de ski.

    Ils ne veulent pas de nous, qu’ils se rassurent, on ne veut pas d’eux non plus.

    • Frank dit :

      @ Jm Vous exagérez. Je ne connais pas le Vercors, j’ai honte, mais reprocher aux parigots de venir dépenser leur fric pour faire vivre le local authentique, c’est hypocrite.
      L’IDF est la région la plus riche, et dans notre système jacobin, la richesse diffuse dans les provinces, pas l’inverse.
      Et je doute fort que votre belle région, que je devrais visiter, (et dépenser des sous…), soit autonome financièrement, sauf revenir à la féodalité d’il y a plusieurs siècles.
      Si l’un préfère se déplacer en berline, forcément allemande par définition, plutôt qu’en âne suivi de ses chèvres et vivre en auto-subsistance avec son fromage, c’est son droit.
      Mais c’est pas le Droit Français, ni notre système politique qui verse tant de subsides à ses régions les plus pauvres, et c’est une bonne chose. Cela s’appelle une Nation.
      Si vous n’aimez pas l’Etat, vivez en autarcie, et bonne chance.
      Je connais parfaitement l’exemple de la Bretagne, et ceux qui y passent l’hiver à déblatérer sur les touristes, et leur font de grands sourires mielleux dès les beaux jours, quand ces derniers viennent dépenser leurs horribles euros « parisiens ».
      Des sacrés faux-culs…
      La bonne question, je crois, c’est pourquoi les écolos pastèques sont au responsabilités par défaut, vu le taux de participation ridicule choisi par les Français aux élections pour les représenter. Vous vous promeniez?
      Probable que de balader dans les « chemins forestiers », comme vous dites, et plus important dans le Vercors comme ailleurs, que remplir son devoir électoral.
      De là à critiquer ensuite le résultat de sa paresse, je vois pas en quoi c’est la faute des Parisiens. Dont je ne fais pas partie, mais que j’aime quand même.
      Probablement parce que que des gens à qui on attribue tous les défauts, ceux que l’on se refuse à voir chez soi, sont forcément intéressants, c’est logique.
      Vous tenez le discours de nos BZH d’antan, qui ont disparu, sauf quelques illuminés qui font partie du folklore. Des comiques!
      Somment en majorité plus réalistes, heureusement.
      Mais on s’égare, quel rapport avec la Patrouille de France?

      • Gradlon dit :

        Votre discours sent le bobo urbain qui a peu de considération pour le rural,le gueux,le plouc en somme qui veut préserver son territoire
        De la part d’un bzh de la Bretagne historique
        Quand à la patrouille de France nous la voyons peu mais nous avons le plaisir de voir très souvent l’aéronavale avec les rafales de landivisiau

        • Frank dit :

          @ Gradlon Sans aucun désir de polémique, et hors sujet, mais sur lequel je suis preneur, c’est quoi un bzh de la Bretagne historique?
          L’histoire d’une région est une somme de faits successifs dans le temps, sans idéologie, son interprétation par certains fait partie de ces faits, et le refus de cette vision par certains aussi.
          Vous laissez supposer que l’autonomisme Breton est légitime pour représenter la Bretagne. Vous rigolez?
          Vous souhaitez que l’on revienne quelques décennies en arrière?
          Sur quelques turpitudes entre nazis et Bretons autonomes, par exemple?
          Les exilés du PNB?
          Les Bagadou Stourm?
          Théophile Jeusset?
          Les cargaisons d’armes offertes par les Allemands aux autonomistes près de Morlaix, pour nous tirer dans le dos?
          En particulier sur les SAS en 44?
          On peut continuer.
          Navré, vous êtes dans l’erreur, mais libre à vous d’y revenir.
          Mais ne donnez pas l’illusion que vous parlez au nom des Bretons.
          Ni celle que la Bretagne « Historique » vous appartient.
          Et c’est heureux.

          • Robert dit :

            N’oubliez pas l’abbé Jean Marie Perrot, fondateur de l’association Bleun-Brug avec sa revue Feiz ha Breiz qui restent des références dans les milieux régionalistes bretons. Son attitude durant l’occupation a été et reste très contestée, des accusations malveillantes et des maladresses à fréquenter et recevoir ceux qui avaient fait le mauvais choix, pourtant il reste une référence chez certains résistants et régionalistes bretons qui reconnaissent son influence pour mettre en garde à la fois contre le néo paganisme national socialiste qui attiraient certains bretons ainsi que par le communisme, deux idéologies condamnées officiellement par l’Eglise depuis 1937.
            il a été tué par des résistants communistes pour avoir mis en garde les bretons en parlant du massacre de Katyn et sa tombe à Scrignac a été plusieurs fois profanée, probablement par des communistes dans ce bastion du PCF.
            Je sais que son nom reste sujet à des controverses, mais je pense que l’histoire lui rendra justice.
            Des membres de l’IRA sont aussi tombés dans le piège de s’allier avec les nazis contre les anglais et Eamon de Valera, premier ministre irlandais, en a fait exécuter certains, ce que reprochent encore aujourd’hui certains nationalistes à cet ancien du soulèvement de 1916.
            L’histoire tend parfois des pièges et certains ne parviennent pas à ne pas y tomber, surtout quand l’ennemi est difficile à discerner et qu’on vient en plus vous solliciter.
            Je précise que je suis un « sot breton » du pays gallo.

      • Kural dit :

        Tient tout ceux de bretagne sont des faux cul? donc 3,3 millions d’humain de tout âge de toute couleurs de peau de tout origine de toute nationalié etc sont tous des focus juste parce que ils habite dans un endroit nommé bretagne? et vous vous êtes un français donc vous êtes un branleurs manipulateur qui pille l’affrique, j’utilise la même logique que vous, les cliché généralisé, si vous avez raison alors j’ai également raison 🙂 admettre votre vision des chose tout en refusant quand les autre utilise la même vision des chose pour vous critiqué sa a une air de faux cul ^^

        • Frank dit :

          @ Kural Que vous répondre?
          Sinon que vous ne savez pas lire, et encore moins écrire, visiblement.
          Mais au moins vous me confortez dans une certitude:
          A savoir que si l’on est incapable de cohérence, et d’exprimer correctement son propos, c’est la preuve que l’on est tout aussi incapable de réfléchir un minimum auparavant.
          L’action suit la réflexion, non? Pas chez vous?
          Peu importe, zou!, je retourne piller l’Afrique.
          Enfin, ce qui restera après que les autochtones auront dilapidé leurs ressources…

      • ScopeWizard dit :

        @Frank

        Ben voyez-vous , pour ma part autant je ne rejette pas en bloc tout ce que vous exprimez , autant je comprends très-bien ce que cherche à mettre en avant @Jm .

        Personnellement , je suis totalement opposé à cette idée qui n’ est qu’ une reprise des conneries qui se font ailleurs , de survols par la PAF de grandes villes ; qu’ un seul appareil vienne à imiter le Tutor Canadien mais s’ écrase sur une zone densément peuplée et vous allez voir à quelle vitesse tout ça va s’ arrêter et avec quelle célérité les exclamations de colère et d’ indignation vont fuser de part et d’ autre ………..

        Je vous rappelle qu’ au sortir de la figure « Coeur Percé » , sur les trois qui sont allés au tapis , l’ Aermacchi MB339 des Frecce Tricolori qui s’ est vomi dans la foule sur la base de Ramstein ( base Américaine située au Centre-Ouest de l’ Allemagne encore à l’ époque en RFA ) fin août 1988 a causé la mort de près de 65 spectateurs ( il faut rajouter les 3 pilotes des 3 avions de la patrouille acrobatique Italienne impliqués dans la collision + l’ équipage d’ un UH-60 Blackhawk de secours ) , et nous étions en plein-air ……….
        Je laisse de côté les centaines de blessés ……………..

        Pour l’ anecdote , j’ avais assisté à l’ une de leurs démos 2 ans auparavant ; extrêmement spectaculaire , nettement plus que la PAF ……….. mais aussi visiblement assurément bien plus risquée ………………

        Donc , il y a déjà cet aspect , le risque d’ un crash en zone urbaine .

        • Frank dit :

          @ ScopeW Détrompez-vous.
          Par coïncidence, j’étais à Bichat avant hier, quand l’hôpital a été survolé vers 17h. C’était bruyant et coloré, mais curieusement très apprécié.
          OK, c’est cul-cul et puéril pour certains, mais aussi valorisant.
          Et même si plus personne n’est dupe sur ce genre de « symbole » facile, il y avait le geste, et j’ai été le premier étonné de la manière dont il a été perçu.
          Fugace reconnaissance pour le personnel, distraction pour les patients, inquiétude de certaines racailles dans le quartier.
          Si jamais on envoie l’AA pour contrer mes trafics et petits deals, ont du penser ces derniers…
          Question sécurité, un passage à +/- 600 m, en formation sans figures, effectué par des pilotes expérimentés sur des appareils ultra-entretenus, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de risque.
          Pas plus en tout cas que les multiples avions de ligne qui décollent de Roissy avec une montée en virage serré au dessus de Paris.
          Quand c’était un A-380 ou un 777, c’est impressionnant.
          Par ailleurs, n’étant qu’un Parisien occasionnel par fonction, avec un petit béguin pour la capitale, je l’avoue, je ne me sens nullement offensé par les indignations des ploucs, mes congénères.
          Encore moins par des BZH presque momifiés.
          Et le bobo si décrié n’est, la plupart du temps, qu’un bouseux comme moi qui s’est installé à Paris, et pète plus haut que son fondement.
          Vous en connaissez, de vrais Parigots, aujourd’hui?
          Quand au discours méprisant de @ Gradlon, je rigole.
          Ici, en Bretagne, on connait trop le double discours d’une petite minorité, qui fait se bidonner tout le monde.
          On a les menhirs et les tumulus, et les vieux autonomistes du siècle passé.
          L’hypocrisie ne me dérange pas, mais à condition que l’on en soit conscient.
          Mais j’aime pas ceux qui tirent avantage de feindre de critiquer ceux qu’ils sont eux-même, tout en regardant ailleurs.
          Par exemple, cette plaie du nitrate et des algues vertes, c’est la faute des bobos? Entre autres exemples.
          On s’éloigne des Alphajet.

      • ScopeWizard dit :

        Ensuite , @Jm nous fait part du fait que Paris et sa région ont pris une telle place que toutes les autres villes ou régions finissent par en être dépendantes , et ce plus que jamais , malgré une volonté de décentralisation dans les Mitterrandiennes années 1980 qui avait du reste déjà été entreprise sous la Présidence De Gaulle lorsqu’ il avait par exemple été décidé de faire de Toulouse et de la région Midi-Pyrénées un pôle industriel consacré à l’ aéronautique ; n’ empêche qu’ à ce jour tout tourne autour de Paris et la région Île de France , il est vrai la plus peuplée que compte notre pays mais aussi de loin la plus riche puisque tout y est concentré , ce qui fait qu’ il ne reste plus grand-chose pour les autres .

        Donc , il y a cet état de fait qui ne convient que moyen-moyen aux péquenots de Provinciaux que nous sommes qui sans Paris et les Parisiens ou Franciliens sont apparemment foutus voire relégués dans le rôle de simples « faire-valoir » , état de fait que vient aggraver le côté « bobo » de touristes qui dans leur besoin de s’ échapper de la Capitale ne sont même pas fichus de se faire tout-petits et de respecter les tribus indigènes qu’ ils rencontrent sans parler de Dame Nature , ce qui s’ est malheureusement vérifié à maintes reprises .

        En gros , ils se comportent comme ce que firent en leur temps tous ces c******s de citadins lorqu’ ils décidèrent d’ envahir les campagnes environnantes histoire de se mettre au vert loin de toute cette frénésie des grandes villes , qui comme chacun se doute leur fait tant de bien , tout en imposant leur mode de vie et de pensée une fois débarqués chez les pedzouilles du coin …………..

        Raisons pour lesquelles , il y a un paquet de Parisiens ou de Franciliens qui peuvent rester là où ils sont , nous n’ avons vraiment pas besoin d’ eux .
        D’ autant que ces cons n’ ont même pas l’ élémentaire intelligence et le respect des autres , ils sont prêts à quitter en masse leur capitale en pleine période de crise sanitaire alors que n’ importe quel couillon sait que c’ est l’ une des pires choses à faire en pareil cas ; le déplacement de population qui peut être le facteur déterminant d’ une contamination massive …………………

        HEIN ?

        Vous trouvez certains mots plutôt « forts » ?

        Et vous avez bien raison ; disons que ça vous donne au moins l’idée à quel point certains considèrent le tourisme -surtout en provenance de l’ IDF- comme une bénédiction ………….. perso , je suis très proche du rejet ; mesurez donc à quel point je puis les « apprécier » ……………..

        Quant aux « écolos-pastèques » , ben d’ après vous ? Qui les engendre ?
        En majeure partie , les citadins-bobos !
        Et notamment ceux de Paris IDF ou des grandes villes .

        • Frank dit :

          @ ScopeW Détrompez-vous.
          Par coïncidence, j’étais à Bichat avant hier, quand l’hôpital a été survolé vers 17h. C’était bruyant et coloré, mais curieusement très apprécié.
          OK, c’est cul-cul et puéril pour certains, mais aussi valorisant.
          Et même si plus personne n’est dupe sur ce genre de « symbole » facile, il y avait le geste, et j’ai été le premier étonné de la manière dont il a été perçu.
          Fugace reconnaissance pour le personnel, distraction pour les patients, inquiétude de certaines racailles dans le quartier.
          Si jamais on envoie l’AA pour contrer mes trafics et petits deals, ont du penser ces derniers…
          Question sécurité, un passage à +/- 600 m, en formation sans figures, effectué par des pilotes expérimentés sur des appareils ultra-entretenus, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de risque.
          Pas plus en tout cas que les multiples avions de ligne qui décollent de Roissy avec une montée en virage serré au dessus de Paris.
          Quand c’était un A-380 ou un 777, c’est impressionnant.
          Par ailleurs, n’étant qu’un Parisien occasionnel par fonction, avec un petit béguin pour la capitale, je l’avoue, je ne me sens nullement offensé par les indignations des ploucs, mes congénères.
          Encore moins par des BZH presque momifiés.
          Et le bobo si décrié n’est, la plupart du temps, qu’un bouseux comme moi qui s’est installé à Paris, et pète plus haut que son fondement.
          Vous en connaissez, de vrais Parigots, aujourd’hui?
          Quand au discours méprisant de @ Gradlon, je rigole.
          Ici, en Bretagne, on connait trop le double discours d’une petite minorité, qui fait se bidonner tout le monde.
          On a les menhirs et les tumulus, et les vieux autonomistes du siècle passé.
          L’hypocrisie ne me dérange pas, mais à condition que l’on en soit conscient.
          Mais j’aime pas ceux qui tirent avantage de feindre de critiquer ceux qu’ils sont eux-même, tout en regardant ailleurs.
          Par exemple, cette plaie du nitrate et des algues vertes, c’est la faute des bobos? Entre autres exemples.
          On s’éloigne des Alphajet.

    • Guillaume dit :

      Lol
      Le beauf du village 🙂

      Et je viens aussi d un village, mais toi t est vraiment une caricature…

      • v_atekor dit :

        Je viens de Barcelone ; côté village, c’est la version XXL, côté tourisme de masse aussi. Et clairement, trop c’est vraiment trop. Heureusement que depuis quelques années la municipalité multiplie les freins pour décourager, mais on est loin du compte. On a encore des bateaux entiers de touristes débarquant pour occuper l’espace sans même se payer une bière (tiède) parce qu’à bord c’est inclus dans les frais…
        .
        Après certains (qui généralement on un intérêt dans le tourisme) nous expliquent que le tourisme représente X pourcents de l’économie et que sans ça « on » coule. C’est surtout eux qui devraient trouver un autre taf, mais globalement à l’échelle d’une métropole, le tourisme prend la place d’autres activités économiques qui auraient été développées sans lui. Donc s’il y a 50% de touristes en moins dans bcn, je pense que ça gênera essentiellement… les touristes.

    • mich dit :

      Bonjour @Jm , on peut encore skier dans les collines du Vercors ???

  3. Gege dit :

    Ah la France, toujours super forte dans les symboles à la c** ! ! Donnez seulement les moyens qu’ils demandent pour effectuer seulement leur mission, aux hôpitaux public, aux forces de l’ordre et aux armées. Tout le reste n’est que blabla et fanfaronnades. Ce 14 juillet m’a donné juste envie de vomir ! !

    • Royaliste dit :

      @ Gege

      « Ah la France, toujours super forte dans les symboles à la c** ! ! »

      Pas la France, la république bordel !
      Arrêtez de confondre notre beau pays avec leur Gueuse !

    • Vinz dit :

      Les moyens, ils les ont, vu tout le pognon consacré à la santé en France. La question c’est comment ils sont utilisés.
      .
      Les Allemands ont eu trois fois moins de décès covid que nous, pour une population plus agée et plus nombreuse, et une part de la richesse consacrée à la santé moindre. Et il faudrait que chez nous on applaudisse les responsables d’un fiasco sanitaire sans précédent ces dernières années. C’est un nouveau procès Riom qu’il faudrait faire.

  4. philippe dit :

    donnez leur des masques au lieu de faire les c..s

    • Pascal (l'autre) dit :

      « donnez leur des masques au lieu de faire les c..s » Ah oui! Et bien si tous les cons en France devaient distribuer des masques la production de la Chine n’arriverait à suivre plus de 48 heures !

      • Vivo dit :

        Ouh la la mon coco: production de masques par jour en Chine = 120 millions d’unités.

        Ils peuvent même fabriquer des couches culottes sur mesure pour toi en plus des masques.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Ouh la la mon coco: production de masques par jour en Chine = 120 millions d’unités.

          Ils peuvent même fabriquer des couches culottes sur mesure pour toi en plus des masques. » Fidèle à votre image de marque vous n’avez encore rien compris mais venant de vous quoi d’étonnant!
          Espérons que demain la médecine chinoise fasse de grands progrès dans le domaine neurologique vous pourrez en bénéficier par une greffe massive de neurones car vous en avez grand besoin!

          • Pascal (l'autre) dit :

            Et concernant les couches culottes je vous invite à en mettre une sur votre tête à cause des idées fécales que vous distillez régulièrement sur ce blog! N’hésitez pas à prendre un modèle grande
            absorption au vu de vos fréquentes diarrhées intellectuelles!

  5. Ltikf dit :

    Notre PR chercherait-il à servir de son armée à ses propres fins de propagande ? Moi je garderais le carburant pour aller chercher les masques supplémentaires en Asie – plus utile pour le peuple…

    • Desty dit :

      En ce moment le coup du carburant est toujours très très bas. C’est pas le plus mauvais moment pour accorder un petit plaisir aux pilotes !
      Moi je trouve que l’initiative est sympathique. C’est sur qu’il y aura toujours des Français pour gueuler au sujet du prix que ça coute, mais ça fera au moins plaisir aux pilotes et peut-être aussi à d’autres personnes.
      En tout cas le cout de la chose est malheureusement sans commune mesure comparé à l’augmentation des salaires du personnel soignant.

    • Vevert250 dit :

      Le peuple est versatile, s’il n’a pas de masque, il râle et quand il en a, il ne les utilise pas.

      • Dragon57 dit :

        …. et quand il n’en a plus besoin on le retrouve dans les caniveaux des rues de nos villes et sur le bord des routes de campagnes. J’ai honte de ces comportements.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « les masques supplémentaires en Asie – plus utile pour le peuple… » Ah le peuple! Vous parlez certainement de celui qui se promène en se contrefoutant royalement de la distanciation sociale (que l’on devrait surtout nommer distanciation « physique ») et sans masque au nom de la liberté « chéri ». Incroyable dans les reportages toutes ces personnes « privées » de liberté, traumatisées par le confinement et qui justifient le non respect des règles sanitaires basiques par ce besoin « impérieux » de décompresser! Combien vont ils coûter tous ces « braves » petits et petites chéri(e)s quand ils se retrouveront à l’hosto. A tous ceux qui nous servent l’éternelle litanie : » Combien ça va coûter encore, ou l’argent serait mieux utilisé ailleurs et bla bla bla, toux ceux qui vont tomber malade et en contaminer d’autres combien eux vont coûter en m3 de kérosène!

  6. Fred dit :

    Si le projet, c’est de faire larguer par la Patrouille de France des augmentations de salaires et/ou payer les heures supplémentaires qui ne le sont pas, et de parachuter du personnel supplémentaire, c’est une bonne chose.

    Sinon c’est immonde, un foutage de gueule de plus.

    • revnonausujai dit :

      les hôpitaux ne manquent pas de personnel, ils manquent de personnel soignant; virons une bonne moitié des administratifs et , au passage idem pour les néfastes ARS, et répartition du gain effectué en équipements, et en personnel soignant.
      Soit dit en passant, les hôpitaux publics comptent en leur sein des services privés où médecins et auxiliaires font leur beurre; avant de pleurnicher, il faudrait commencer par nettoyer les écuries d’Augias.

  7. Harambe dit :

    Gaspillage de fonds publics.

  8. Luc dit :

    Opération Thunderbolt.. Largage de tests Covid et de masques… Le virus se marre

  9. ScopeWizard dit :

    Impeccable : tout ça reste en adéquation avec les avions envoyés ceci , les navires expédiés cela , les hôpitaux de cambrousse , des personnels médicals applaudis à tout rompre chaque soir alors qu’ ils ne font que leur boulot qu’ils ne manquent pas de saloper le reste du temps , un soit-disant responsable en chef qui déroule le décompte en compagnie d’ un agité pour se faire bien voir des malentendants tandis qu’ un sous-titrage aurait tout aussi bien fait l’ affaire et dissipé tout malentendu , etc ; de la com’ dans toute sa magnificence , en somme …………..

    Ces personnels médicals , ce sont eux qui devraient gouverner ce pays ………… c’ est rien , juste un peu de mauvaise humeur passagère ………….

    « Et cela, en particulier dans les régions qui ont été les plus durement affectées par la Covid-19, dont l’Île-de-France, Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté ainsi que Provence-Alpes-Côte d’Azur pour avoir été la première à accueillir des patients transférés par vol militaire. »

    Voilà , c’ est bien ça ; et la région Sud-Ouest , alors ?
    Cette région qui de mémoire était déjà parvenue à saturation niveau urgences juste quelques jours avant le confinement ?
    Le Vendredi précédant le premier tour me semble t-il , donc cette région Sud-Ouest , Toulouse , Midi-Pyrénées , de la merde ?

    De la mauvaise humeur , j’vous dis !

    Ah ? Me dit-on dans l’ oreillette qu’ en Occitanie Mirage et Rafale remplaceront la Patrouille de France …………

    Alors , c’ est parfait ! 😉

    • Xaintrailles dit :

      @Scope
      Vous n’allez pas bien dites donc… vous nous avez habitués à des longueurs, mais aussi à un meilleur français ; un cheval, des chevaux, donc un personnel médical, des personnels médicaux ! 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @Xaintrailles

        Des longueurs ?

        Bah , que voulez-vous ? C’ est juste mon côté Roch Siffredi !

        Et un banal , des banaux ( si si , celui-ci est correct ) ; un naval , des navaux ; un festival , des festivaux ; un récital , des récitaux ; un chacal , des chacaux………….

        Mais vous avez raison , il faut vite que je reprenne mes stimulants neuronals ………….. ;);) 😉

        • Xaintrailles dit :

          Ah ! vous chipotez avec les exceptions, et banaux c’est seulement pour les moulins, sinon c’est banals…

  10. Robert dit :

    J’espère qu’il est prévu de survoler les EHPAD dont les résidents ont été sacrifiés pour laisser les places de réanimation dans les hôpitaux publics disponibles pour les autres. Même abandonnés à eux-mêmes, avec les malades à domicile et les cliniques privées, on leur a supprimé un sédatif pour leur mettre le rivotril en remplacement malgré ses risques connus. Ils ont même permis de prescrire ce sédatif aux effets connus en pharmacie.
    Un EHPAD de la région de Valence a perdu tous ses résidents et ce n’est pas un cas unique.
    Le service public et son administration se sont couverts à tous les étages, faisant passer au second plan le bien commun et la santé des malades.
    Et le personnel médical s’est retrouvé à assumer les responsabilités des politiques et de leurs complices dans le système médical. Et à participer malgré lui, en ayant à en porter le poids sur la conscience, entre quel patient vivra ou pas.
    Nous ne sommes qu’au début d’un énorme scandale humain que la complicité des syndicats et du personnel politique ne parviendra pas à étouffer.
    Aussi, je suis très sérieux quand je dis que la guerre a été déclarée à nos anciens et qu’il serait légitime de leur rendre hommage en survolant tous les lieux ou ils sont morts seuls abandonnés par la république.
    https://www.lesalonbeige.fr/les-chiffres-de-la-selection-anti-personnes-agees-dans-lepidemie-de-coronavirus/
    https://www.lesalonbeige.fr/choisir-entre-qui-vivra-et-qui-mourra/

    • Fred dit :

      @ Robert
      Pour une fois, je suis d’accord avec toi, à ceci près que je ne vois pas en quoi les Syndicats seraient complices.

  11. Eryx dit :

    J’espère que tu n’auras pas besoin d’eux dans les prochaines semaines, quand COVID, nous fera un retour en pleine poire !

  12. soutien dit :

    à Fred,

    avec un pseudo de winner comme le votre, ne confondez pas fonction et réalisation …

    Jean le bon a raison : grosses disparités dans le milieu sanitaire.

    à moins que vous n’aimiez les bonnes grosses images d’Epinal …

    Donc merci à celles et ceux qui se sont mobilisés et qui ont été compétents. En revanche, pour les autres – notamment les déserteurs – , pas de naïveté … Ceci dit comment leur jeter la pierre, quand ils étaient appelés à partir travailler sans aucun masque … ?

  13. lym dit :

    Si on peut légitimement se poser la question de l’intérêt de ces survols, décidés par les fossoyeurs en chefs de notre système de santé, le maire de Lyon arrivé là comme les autres du fait de la mobilisation du panier de crabes écolo dans un contexte d’abstention global qui aurait plutôt dû voir invalider cette élection n’est clairement pas dans son rôle.
    Déjà, l’attitude de son co-religionnaire « vert » de Bordeaux semble réjouir St Cloud, qui ne semblait pas pressé de déménager avec le reste de Dassault, dont la direction semble désormais décidée à geler l’affaire au vu des récents développements…
    Comment, à peine arrivé, se griller et nous éviter une récidive au plus haut niveau pour 2022?

  14. PK dit :

    L’écologie est un masque pour l’extrême-gauche : la preuve, la première mesure du maire de Lyon est d’imposer… l’écriture inclusive (qui n’a pour but in fine que de déstabiliser un peu plus la société, raison pour laquelle cela est soutenu par les mouvements LGBT).

    La tartuferie du survol de Lyon est de la même eau : ces gens-là sont dangereux et vont nous mener dans le mur. Laissez leur le pouvoir et l’armée se retrouve en slip en cinq ans. Déjà que les autres sont minables (Chirac, Sarko et Macron), mais alors là, avec eux, le prochain PA sera à voile à destination de l’Afrique pour faire du tourisme de migrants (novlangue pour immigrés).

    • Fred dit :

      @ PK
      Whaou, l’Écriture inclusive, quelle radicalité absolument révolutionnaire, presque la fin du monde !
      Il fallait bien un tel coup de tonnerre dans un ciel serein pour tenter de rallier les nombreuses, voir pléthoriques légions LGBT :o)

      • PK dit :

        Quand il n’y a pas d’arguments à opposer, il reste à la dérision.

        On en attendait pas moins de vous.

  15. Dussum dit :

    Tiens, on va enfin voir les fascistes verts à l’oeuvre. Vous avoir du mal à maitriser les foules sans un équivalent de KGB…Curieux de voir comment va évoluer la ville de Lyon.

    • Robert dit :

      Le 14 juillet, ça a bien cramé à Lyon et concernant le port du masque ceux qui ne respectent aucune règle sociale ne le portent évidemment pas quand une bonne majorité des citoyens font l’effort.
      Des policiers intervenant dans n’importe quelle banlieue lyonnaise prennent de gros risques y compris pour protéger les pompiers eux-mêmes agressés. Qui peut leur en vouloir de rester à distance pour éviter de se retrouver comme dans la farce tragique Adama Traoré avec un maire qui a choisi systématiquement l’autre camp comme à Grenoble?

    • PK dit :

      Facile : regardez Grenoble ou Paris.

  16. Alain d dit :

    Effectivement les personnels concernés, toutes disciplines, ont fait leurs jobs, et même plus : hospitaliers, civils, militaires, sécuritaires et tous types de bénévoles, jusqu’aux étudiants en médecine.
    Bien qu’aucuns plans n’étaient prévus pour ces mobilisations soudaines.

    Covid-19
    https://www.industrie-techno.com/article/comment-les-masques-sanitaires-filtrent-ils-les-gouttelettes-pour-proteger-contre-le-virus-sars-cov-2.60306
    Tout savoir sur le meltblown, ce précieux matériau filtrant au cœur de la pénurie de masques chirurgicaux et FFP2
    https://www.industrie-techno.com/article/tout-savoir-sur-le-meltblown-ce-precieux-materiau-filtrant-au-c-ur-de-la-penurie-de-masques-chirurgicaux-et-ffp2.60446
    [Masques] « Dans le non-tissé, la France a loupé 50 ans d’investissement industriel », regrette Julien Payen, docteur en sciences des matériaux
    https://www.industrie-techno.com/article/masques-dans-le-non-tisse-la-france-a-loupe-50-ans-d-investissement-industriel-regrette-julien-payen-docteur-en-sciences-des-materiaux.60471
    Les difficiles débuts des 20 robots chinois censés aider la France à atteindre les 700 000 tests virologiques hebdomadaires
    https://www.industrie-techno.com/article/les-difficiles-debuts-du-robot-chinois-cense-aider-la-france-a-atteindre-les-700-000-tests-virologiques-hebdomadaires.60466

    Parmi les entreprises gagnantes grâce au COVID :
    Le SICOS Biochimie
    http://chimiefine-biochimie.fr/Le-SICOS-Biochimie
    Elles dénonçaient déjà les grands labos et la pénurie de médicaments résultante de leur politique de délocalisations pour gagner sur les couts des matières premières.
    La France a une carte à jouer dans la relocalisation de la chimie des médicaments
    https://www.usinenouvelle.com/article/la-belle-carte-a-jouer-de-la-chimie-fine.N977691

    Et la vraie propreté dans les transports et les lieux publics, et la qualité améliorée des filtrages !
    Evidement que si le COVID ne passe pas, rien ne passe !
    On peut donc se demander si en temps normal, maintenir ce niveau de propreté, ne ferait pas gagner des milliards aux entreprises et au milieu hospitalier, et au final à la sécurité sociale, du fait d’une diminution importante des maladies transmissibles par les contacts et par voie respiratoire.
    Et ce n’est pas comme si la France n’était pas bien endettée, ce qui grève sa capacité à réagir fortement financièrement aux crises.

    Et on n’est pas sorti de l’affaire du siècle, voir toutes les nations qui reconfinent, sur tout les continents, et sous tous les climats.
    Six signes pas rassurants qui montrent qu’on n’en a pas fini avec le Covid-19
    https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/six-signes-pas-rassurants-qui-montrent-quon-nen-a-pas-fini-avec-le-covid-19/

    Spécificités COVID-19, lieux clos, fines particules
    https://www.industrie-techno.com/article/propagation-pourquoi-la-contamination-au-covid-19-advient-elle-majoritairement-dans-les-lieux-clos.60611
    Discours à la con de nos responsables, qui avaient expliqué que les mesures imposées avaient été bien respectées.
    Des conneries, précision omise : bien respectées globalement, sans oublier de rappeler les précautions à prendre, lorsque le premier déconfinement partiel avait été annoncé en direct à la TV.
    C’est majoritairement ceux qui se plaignent des contrôles aux faciès qui ne respectent pas les mesures barrières, à commencer par ne pas porter le masque, ou mal le porter, notamment dans les transports en commun, lieux fermés où les virus tournent en boucle et se cumulent du matin au soir.
    Les mêmes qui saturent les tribunaux, et qui sont condamnés dans des proportions qui dépassent magistralement leur ratio de présence dans l’hexagone.
    Sans nier qu’il existe du racisme, heureusement plus souvent par réaction que par nature profonde, et en précisant que les ennemis des fachos ne seront jamais mes ennemis, je constate que les policiers et gendarmes font globalement correctement leurs jobs, et ciblant les populations qui ont le plus tendance à déraper.
    Et ça me convient parfaitement puisque c’est l’argent de nos impôts qui finance ces contrôles.
    Les gauchistes voulaient des recensements, moi aussi.
    D’ailleurs les mouvements et évolutions des populations sont nécessaires à l’histoire et ses études (migrations, géographie, cultures, religions, mouvement sociaux, politiques, etc.), c’est la vie !
    Donc on peut aussi faire des recensements à la sortie des tribunaux pour connaitre au final la proportion de « contrôles au faciès » condamnés ? Condamnés, mais souvent laissés libres de recommencer leurs délits et incivilités, sans contrôles, par défauts de moyens (financiers, humains et immobiliers).
    Donc, tandis que certains déconnent sciemment (préméditation), des bénévoles (toutes professions) prennent des risques pour sauver les vies des anciens, voir les accompagner dans leurs départs, sans se soucier leurs couleurs de peaux ou de leurs religions.
    Covid-19 : Les anciens des forces spéciales reprennent du service
    https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Covid-19-Les-anciens-des-forces-speciales-reprennent-du-service-1686556

  17. Cassiopée dit :

    Salutations et très bon post. Dernière ville reliée à Paris par autoroute, toujours pas de TGV, …
    La France à deux vitesses. Bravo à vous.

  18. dakia dit :

    Quelle est l’empreinte carbone de toutes ses parades aériennes militaires ces derniers jours

  19. Aldo dit :

    En 40 les français (pas tous) vendaient du beurre à l’occupant… de nos jours les gens des régions comme on dit maintenant, louent leurs maisons aux parisiens à un prix fou et les critiquent lorsqu’ils s’en vont. L’esprit n’a pas changé.

    • Robert dit :

      En 40, pour beaucoup les français étaient parfois morts ou prisonniers en Allemagne, femmes et enfants essayaient de survivre, ou étaient en fuite sur les routes pour échapper aux bombardements et à l’occupation allemande.
      Ceux qui avaient du beurre à vendre à l’occupant étaient bien peu nombreux, en plus de ne pas toujours avoir le choix de le faire, renseignez vous sur les stratégies paysannes pour échapper aux réquisitions. Il s’en trouvera de plus volontaires, et pas toujours français, qui vendront de la ferraille et du béton aux allemands pour construire le mur de l’Atlantique que les alliés auront tant de morts et de blessés pour passer.
      Que des gens essaient de tirer bénéfice des citadins n’est pas en soi un scandale, c’est plutôt l’abandon de la paysannerie et de l’industrie, mais aussi de la pêche et du commerce local qui sont des scandales et ont fait se vider villes et villages de la France profonde que certains essaient aujourd’hui de remplir avec les ex ruraux devenus citadins.
      Vous trouvez que l’esprit rural est un esprit de collabo?
      Et l’esprit citadin, individualiste pour lui et collectiviste pour les autres, c’est quoi?
      Demandez donc aux électeurs d’EELV s’ils ne sont pas des collabos de l’invasion actuelle. Et pas avec une livre de beurre.

      • Aldo dit :

        Rassurez vous je partage une partie de vos arguments. A cela prés que je n’ai pas une vision béatement angélique et admirative sur les agissements et le comportement des français passés, présents et à venir. Le maître mot des populations tant citadines que paysannes est le fric. Cela est, a toujours été, et sera toujours. Donc je ne comprends pas que l’on essaye d’opposer deux populations qui respectivement ont en fin de compte, la même préoccupation.
        Mais on s’éloigne de la Patrouille de France…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « de nos jours les gens des régions comme on dit maintenant, louent leurs maisons aux parisiens à un prix fou et les critiquent lorsqu’ils s’en vont. L’esprit n’a pas changé. » Tout comme les parisiens quand ils louent leurs appartements sur Airbnb!

      • Aldo dit :

        En même temps quand on est assez c… pour venir de la montagne ou du bord de mer respirer l’air pur des stations de métro faut pas se plaindre! Non, je plaisante bien sur.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « pour venir de la montagne ou du bord de mer respirer l’air pur des stations de métro faut pas se plaindre! Non, je plaisante bien sur. » Quand on voit le succès de Airbnb (à tel point que plusieurs municipalités ont décidé d’y mettre le holà) ça fait quand même un paquet de cons surtout étrangers qui viennent apporter leur pognon surtout en raison des tarifs pratiqués!
          « l’air pur des stations de métro faut pas se plaindre!  » Pas besoin du métro! Pour avoir visité de nombreuses villes étrangères (et pas qu’en Europe) devinez donc un peu quelle la ville la plus dégueulasse! Dans d’autres discussions un troll chinois parlait d’odeurs de pisse et autres spécificités « hygiéniques » cela ne fait pas spécialement plaisir mais il faut reconnaître qu’il n’avait pas tout à fait tord! Il n’y a pas si longtemps Il suffisait simplement de voir les abords de l’autoroute A1 entre Roissy et la porte de la Chapelle! J’ignore si la situation s’est amélioré mais j’ai comme un doute!

  20. mich dit :

    Et bien , cela devient compliquer de faire voler la PAF ! Maintenant et n’ en déplaise aux contradicteurs , les avions de la patrouille doivent toujours avoir le même effet sur ceux qui les regarde , c ‘est le plus important .

    • Fred dit :

      @ mich
      Y’a quand même la question à se poser de où-c’qu’elle vole la Paf …
      C’est comme la bombe atomique de Boris Vian, la question essentielle, c’est « où-c’qu’elle tombe ? ».

      https://www.youtube.com/watch?v=eryzp0Pklc8

      • mich dit :

        faut pas me mettre des liens comme ça , après on passe deux heures sur les autres liens suggérer à droite ,alors qu ‘ on a pas que ça à faire ,déjà que opex 360 nous prends vite du temps !!

  21. sgt moralés dit :

    les esprits chagrins,si si ily en a,le regard porté sur le ciel penseront ou diront: »au lieu de foutre du fric en l’air feraient mieux de … »

  22. Paddybus dit :

    Petit bonheur de ce jour… ce matin, survol de la ville de Metz par la patrouille de France…… Merci….