La force aérienne vénézuélienne dit avoir abattu un mystérieux avion privé américain

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. Clavier dit :

    Bon ça n’a pas l’air d’être les prémices d’une troisième guerre mondiale non plus …..

  2. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ il est reproché au général Lopez d’avoir ordonné ou autorisé l’armée vénézuélienne à forcer à atterrir, voire à abattre, des avions soupçonnés de se livrer à des trafics de drogue « depuis le Venezuela vers des pays d’Amérique centrale » et d’en avoir laisser passer d’autres après avoir reçu des pots-de-vins de la main des trafiquants.]

    Ce ne sont pas ni la DEA ni l’US Army qui feraient ça hein ! ;0)
    La paille , la poutre !
    Ce qui est intéressant c’est la nature du zinc qui est souvent une  » signature  » comme le 4X4 de l’autre qui s’est fait dézinguer au Mali ou la  » Traction « dans l’après-guerre .
    Il faut par exemple considérer le ratio ( cout du zinc / capacité d’emport en drogue ) en tenant compte du fait que les cargaisons deviennent de plus en plus petites que ce soit sur les  » narco-planes  » ou les  » narco-submarines  »
    La famille des zincs les plus prisés en ce moment ce sont les Beechcraft King Air , avec les Gulfstream , avec un marché de l’occasion sous tension en AL . En fait en voulant passer inaperçu compte tenu du nombre vendu , ils finissent par attirer l’attention …. ;0)

    https://www.dailymail.co.uk/news/article-7939929/U-S-registered-narco-jet-landed-Mexican-highway-20-million-worth-cocaine.html
    https://www.laprensa.hn/mundo/1391755-410/-helicoptero-derriban-narcoavioneta-mexico-quintana-roo-

    • Trumpetteusa dit :

      le Venezuela a abattu un avion USA, Trump a trouvé le prétexte,
      le débarquement de GI aura lieu dans les jours qui viennent, un peu de retard à cause du Covid-19.

  3. vrai_chasseur dit :

    Pour avoir le monopole du trafic de drogue il suffit d’abattre ses concurrents.

  4. Frédéric dit :

    Il y a eu un Su-30 perdu en septembre 2015 a la frontière colombienne lors d’une telle mission : https://www.reuters.com/article/us-venezuela-colombia-idUSKCN0RI0V220150918

  5. Même dit :

    Voir les nombreuses vidéos d’avions de transport de stupéfiants qui posnet sur les routes et certains qui se font « fumer » par les forces de l’ordre…
    Intéressant

  6. aleksandar dit :

    Le trafic de drogue est au Venezuela ce que les ADM étaient a l’Irak.

    • Frédéric dit :

      Commentaire d’un ignare, mot que j’assume. Le taux de corruption est encore plus élevée qu’en Colombie, sans doute au niveau du Mexique.

  7. Lagaffe dit :

    Le Venezuela est un narco-état. L’armée contrôle le trafic de drogue.
    https://www.rfi.fr/fr/ameriques/20190214-poids-cocaine-crise-venezuela-armee-colombie-weinberger

  8. Frédéric dit :

    En page d’archive du web, on arrive encore à trouve une liste du site ACIG sur le sujet :

    Central & Latin America arrow Drug-Busting Operations Air-to-Air Victories Mar 03, 2016 at 06:36

    8 abattu par des A-37 Colombien entre 1998 et 2000 par exemple, pour le Venezuela, on indique 2 interceptions par des F-16 le 12 octobre 2013. Et un Mirage F1 équatorien en abat un le 18 juin 1985, les Embraer EMB 312 (version AT-27) péruvien en dégomme 9 entre 1994 et 1997 et même un Mystère B2 du Honduras qui se paye un DC-3 le 9 mars 1983, j’en oublie 😉

  9. Ltikf dit :

    On a l’impression d’être dans le film Barry Seal, qui volait avec ses avions bourrés de différentes « marchandises » au-desssus de la Colombie et du Vénézuela… A part que dans le film les américains ne lui tirent pas dessus. La clique de Maduro ne se gêne pas… Une vengeance n’est pas à exclure ! Barry Seal 2 est en tournage ?

    • ScopeWizard dit :

      @Ltikf

      C’ est vrai qu’ il est plutôt sympa ce film …………. 🙂

      Il me semble que c’ est une histoire vraie et vu qu’ il finit plutôt mal , donc un 2 ? Quoique ………..

  10. Piliph dit :

    L’Etat du Delaware est un paradis fiscal réputé, qui recèle les sièges sociaux bidons des sociétés qui fraudent ou qui veulent rester discrètes. Donc soit trafiquants, soit service officiel occulte, soit les deux. Comme dans une région que j’ai bien connue, l’Afghanistan/Pashtounistan pakistanais, où les services occultes US comme l’ISI pakistanaise, savait très bien jouer de l’argent produit par les uns pour armer d’autres.

  11. will dit :

    Parce que les USCG ne transprtent pas de cocaine… Eux… Vive le storytelling US

  12. José dit :

    Bonjour la rédaction. Vous écrivez au sujet des affirmations vénézuéliennes, je cite « Comment les autorités vénézuéliennes savaient que cet avion était impliqué dans un trafic de produits stupéfiants? Mystère… » En revanche lorsque les Etats Unis affirment que les vénézuéliens auraient « laisser passer d’autres (avions) après avoir reçu des pots-de-vins de la main des trafiquants ». Là aucune interrogation de la part de la rédaction sur comment les autorités des USA savent cela…

    • Lagaffe dit :

      En avril 2019, l’ancien général vénézuélien, Hugo Carvajal, a été arrêté en Espagne et et a tout balancé sur “les réseaux du narcotrafic du gouvernement” vénézuélien. Il a fait partie du cartel de Los Soles et l’a même un temps dirigé.
      Dans les années 1990, deux généraux de l’armée bolivarienne ont été poursuivis aux États-Unis pour trafic de drogue. L’un d’eux était chargé par l’armée de la lutte contre le narcotrafic colombien, mais il aurait lui-même écoulé 22 tonnes de cocaïne vers les États-Unis après avoir reçu des pots-de-vin. Les arrangements entre le gouvernement et le les trafiquants (notamment colombiens) sont connus depuis des années par la DEA, la Colombie et l’ONU. Les services français sont aussi très au courant, le gouvernement vénézuélien alimente le trafic vers l’Europe.
      https://www.lepoint.fr/monde/le-venezuela-plaque-tournante-du-trafic-de-drogue-vers-l-europe-25-09-2013-1735159_24.php

    • v_atekor dit :

      @José : parce que le reste est su, notamment parce que la drogue, comme le pétrole se traite en $, et que plusieurs réseaux ont été démantelés.
      .
      On peut aussi ne pas être naïf, et considérer que dans la zone tropicale sud américaine, les trafics sont nombreux (quand on parle de la Colombie en géopolitique, ce est rarement pour s’appesantir sur les Miss Univers colombiennes… ). Le Pérou, l’Equateur, la Colombie ont des trafics importants, les combattent et arrêtent régulièrement des passeurs, avions, soumarins… alors même qu’ils n’ont aucun intérêt stratégique à maintenir ces trafics.
      .
      Et bizarrement au Vénezuela, tout est super clean. même si bizarrement la Colombie indique que les armes des Farcs viennent de l’Est et que les flux qui allaient à bogota ont massivement changé de direction..
      .
      Le drogue dans cette région, ce n’est pas « parole contre parole », c’est une énorme logistique très complexe, champs de pavots, camions, avions, bateaux, et des flux en $ énormes. Tout ça laisse beaucoup de traces, d’autant plus que certaines régions du monde ne prennent même pas la peine de se camoufler.

  13. ScopeWizard dit :

    Charlier est de retour ?

    C’ est à se le demander !

    Bombardement d’ une base en Libye par des appareils non identifiés , avion mystérieux abattu par la chasse dans l’ espace aérien Vénézuélien ……….

    Ce sera quoi le prochain scénario ? 😉