Chammal : Les Rafale français ont de nouveau frappé des refuges utilisés par Daesh en Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Il a fallu déshabiller Chammal pour pouvoir mettre du personnel sur Barkhane :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/07/que-reste-t-il-chammal.html

    Commander, c’est le plus souvent choisir ce que l’on ne fera pas…

  2. Frédéric dit :

    Et en France, le Sénat s’alarme du séparatisme islamique qui touche l’ensemble du territoire…90 000 frères musulmans et compagnie désignés :

    https://www.bfmtv.com/politique/toutes-les-regions-sont-touchees-le-senat-alerte-sur-la-radicalisation-islamiste-en-france_AN-202007090188.html

  3. amiral_sub dit :

    très bien, j’applaudis. Mais peut-etre serait-il temps d’investir des avions moins couteux pour bombarder des mecs armés d’ak47?

    • Clavier dit :

      Oui, on regrette tous l’AD4 …..

    • Brandon dit :

      La maintenance du Rafale est intéressante. Et ces qualités également.

    • Jean le bon dit :

      Jetez un oeil sur le programme US : vous apprendrez des trucs très inteéressants.
      AT 802…

    • Polymères dit :

      Donc on doit payer pour dépenser moins? Êtes vous certain de ne pas dépenser plus que ce qu’on y gagnerait?

      Car honnêtement, on balance 20 bombes dans l’année et ce n’est pas cela qui « ruine » notre budget, qu’un Rafale qui vole au Moyen Orient pour larguer une bombe n’est pas moins coûteux qu’un Rafale qui vole en France dans une mission de formation.
      Si les frappes, les missions seraient réellement nombreuses, lourdes et handicapantes sur nos capacités, la recherche d’une solution « low cost » se poserait, mais dans l’état actuel des choses, c’est rare, trop rare, de la même façon que ceux qui comptent le prix de chaque bombe, ça ne pèse rien dans le coût de nos Opex. Je comprend que certains chiffres font tourner les têtes à ceux qui ont l’habitude de leur vie qui tourne autour de leur salaire, pour qui 10 000€ c’est une fortune, mais il faut comprendre de quoi on parle, comprendre que l’état et un particulier ce sont deux choses différentes, que l’armement c’est coûteux car c’est complexe, c’est rare (production à petite échelle) et ce n’est pas comparable à des produits « civils ».

      De toute façon, inutile de chercher bien loin, la solution « low cost » n’est pas a inventer, c’est le drone. Mais au delà du petit prix pour le faire voler, c’est surtout son endurance qui le rend particulièrement intéressant par rapport à un chasseur.

  4. Renard dit :

    Ca va encore contrarier Goret :((

  5. blavan dit :

    Je me demande toujours quel est l’intérêt de communiquer dans ces bombardements, il faut continuer mais se taire. Le jour où nos avions vont faire une grosse boulette sur la cible, on va encore se faire des ennemis dans tous les camps et il faudra s’excuser.

  6. Arnaud dit :

    Peut être faudrait il commencer par certaines banlieues

  7. werf dit :

    L’EMA ferait mieux de se taire car il est pris et perdu dans le « en même temps » sur les OPEX. Les Français n’y comprennent rien. ils constatent que le danger non seulement n’est pas éradiqué mais qu’il prospère. le plus risible est de dire que c’est le repli des FDS qui a permis à Daesh de prospérer. On les a traité en supplétifs, abandonnés à leur sort turc… Quant au rôle de la France dans la coalition, elle aussi elle est le supplétif des américains pour les petites besognes (destruction de grottes) avec des Rafales SVP, la classe de la chasse! Où on en est arrivé!