Selon le commandant de Barkhane, l’État islamique au grand Sahara recrute des enfants soldats

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

72 contributions

  1. Ancien du Sahel dit :

    Dans ces pays sans état-civil il est impossible de connaître l’âge des combattants.
    Y compris l’âge des soldats des troupes dites « régulières ».

  2. Castel dit :

    Si ça continue comme ça, il vont être obligé de remplacer les hochets par des grenades !!!

  3. Plusdepognon dit :

    La guerre contre les actuels terroristes ressemble à celles contre les criminels :
    https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2018/12/24/land-of-wolves/

    Les méchants sont très méchants, on s’en doute tous les jours en croisant les « chouf » dans nos rues :
    https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-dynamiques-2012-3-page-58.htm

    Pour les mêmes raisons, c’est de la chair à canon à vil prix :
    http://www.slate.fr/story/180639/nuggets-fast-food-dealers-drogues-enfants-jeunes-gangs

    Ailleurs dans le monde, ce sont de véritables armées privées :
    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/au-mexique-les-enfants-perdus-des-cartels_1114738.html

    Pour les acteurs étatiques, on a une liste déjà longue :
    https://www.franceculture.fr/geopolitique/20-pays-recrutent-encore-des-enfants-soldats

    Pour le fonctionnement du monde tel qu’il est, revoir le film « Lord of war » suffit.

  4. CortoM dit :

    « Adjudant Carré Jean Corentin (9 janvier 1900- 18 mars 1918, engagé le 10 avril 1915), du 410e régiment d’infanterie, pilote à l’escadrille SO 229 attaqué par trois avions ennemis, le 18 mars, s’est défendu énergiquement jusqu’à ce que son appareil soit abattu, l’entraînant dans une mort glorieuse ».
    Il a sa stèle devant les Halles du Faouet

    • ClémentF dit :

      On est d’accord que la valeur n’attend pas… mais ça en dit long sur l’état de décomposition d’un territoire, quand on en arrive là.
      Pas de puissance publique, pas de Droit, rien que le bordel le plus absolu, et la loi du plus fort, on n’a pas le cul sorti des ronces. Courages à nos hommes, il va leur en falloir.

    • Palu dit :

      @CorroM
      Gloire à lui. Mais ce n’était un grand nombre non plus, convertis même par la force comme c’est fait maintenant.

    • PK dit :

      Pas besoin de remonter si loin. Un des premiers SAS français, sous la direction de Pierre Bergé, est mort (en Crête je crois) alors qu’il avait tout juste 15 ans. Bon, il avait un peu menti sur son âge, mais il avait réussi les sélections (assez drastiques à l’époque). C’était en 1941.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Adjudant Carré Jean Corentin (9 janvier 1900- 18 mars 1918, engagé le 10 avril 1915),]

      Carl Philipp Gottlieb von Clausewitz, né le 1er juin 1780
      Il entre en 1792 comme porte enseigne au 34e régiment d’infanterie à Potsdam.
      Il participe aux campagnes de la première coalition en France durant les guerres révolutionnaires (1792-1794).

    • JeanJosé dit :

      C’était il y a 102 ans, je crois que les mœurs et le droit ont un tout petit peu évolué depuis. Si on remonte un peu plus loin on se retrouve aussi à une époque où les enfants étaient parfois mariés à 13 ou 14 ans. Personnellement je n’accepterais pas que mes gosses aillent se battre ou se marient à cet âge-là.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ C’était il y a 102 ans, je crois que les mœurs et le droit ont un tout petit peu évolué depuis. Si on remonte un peu plus loin on se retrouve aussi à une époque où les enfants étaient parfois mariés à 13 ou 14 ans ]

        Cette bataille a forgé l’identité de la nation Paraguayenne et illustre parfaitement la notion , dévoyée de par chez nous , de  » peuple en armes  » .
        https://www.bbc.com/portuguese/brasil-49374449
        Aujourd’hui des  » enfants « de cet âge ont des relations sexuelles et tuent dans les favelas .

    • Auguste dit :

      18 ans à l’époque c’était déjà un « vieux ».A 10 ans,et quelquefois moins,ils avaient leur gueule au boulot,dans les mines,filatures..etc.

  5. Ghostrider dit :

    @ plusdepognon : « revue de presse » toujours très instructive …

  6. albatros24 dit :

    « Pour le Djihad et conquérir le monde, femme fait des enfants qui mourront en martyr et seront reçus à la droite d’Allah le Miséricordieux »

  7. Auguste dit :

    Si la population Peule bascule c’est aussi à cause des exécutions sommaires pratiquées par l’armée malienne,qui ressemblent à des règlements de compte et vont, tôt ou tard, éclabousser l’Armée Française.Et puis,ce que ne peut dire officiellement le CEMA,c’est qu’au Mali il n’y a plus d’Etat.C’est uniquement la présence de la France qui lui donne une apparence d’Etat.
    Faut aider les pays qui le méritent et laisser le Mali à qui n’en veut.

    • EBM dit :

      @ Auguste excellente idée laissons le Mali à nos ennemis. Comme si la notion de mérite avait un quelconque sens ici, les états n’ont pas de moral point. Ce serait la pire des décisions possible alors que rien n’est joué.

  8. Le Breton dit :

    Les islamistes ne connaissent aucune honte pour envoyer des enfants à la mort.

    • norbert dit :

      Rien de neuf, en Afghanistan les talibans se servaient déjà des enfants pour éviter les tirs français. De toute façon aucuns progrès sur ces conflits , puisque pour certains maliens nous sommes comme les allemands l’étaient pour les résistants pendant l’occupation.

  9. Clavier dit :

    Dans les pays où la vie humaine n’a pas le prix que nous lui accordons, il faut s’attendre au pire .
    Le véritable problème c’est quand cela vient chez nous ….mais bon, le nouveau Garde des Sceaux a sûrement une solution

  10. EchoDelta dit :

    le problème principal est que l’état malien s’en fout royalement. A partir de là ce sera impossible à terme de tenir cette position qui l’état malien ne change pas. Détruire les têtes pensantes et recrutantes sera de plus en plus difficiles car ils se cacheront toujours et encore plus.

  11. Raymond75 dit :

    Nous recrutons des adolescents, les Africains recrutent des pré-adolescents … L’ensauvagement du monde se poursuit à travers les siècles, car il n’y a aucune volonté d’y mettre fin par l’éducation et la lutte contre la misère. Ils se battent pour ‘gouverner’ un morceau de désert !!!

    Faire la guerre est plus facile que faire la paix, et il y aura toujours des ‘mâles’ attirés par la violence, y compris parcelle qui est ‘légale’.

    • Auxsan dit :

      Et quel est le bon age pour se battre ??? C’est une question qui mérite réflexion.

    • Vinz dit :

      Et il y aura toujours des mâles contrariés attirés par la servitude, volontairement ou non.

    • EBM dit :

      @ Raymond 75. Prophétie de malheur que les faits contredisent. Si les combattants du moyen âge voyaient les règles qui avaient cours pendant les guerres mondiales à l’ouest ils rigoleraient.

      Il faut au contraire respecter nos ennemis et souvenons nous qu’il faut les connaître et les comprendre pour les vaincre.

  12. Le sicaire dit :

    «Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années» – Pierre Corneille, Le Cid :

  13. werf dit :

    Je suis toujours étonné d’entendre un général parlait des lois de la guerre. Certes, il y a des conventions internationales mais il ne faut pas être naïf, une guerre est une guerre peut importe les moyens utilisés. Ce mélange de naïveté et d’ignorance historique est grave chez un militaire de ce rang. D’autant que les nazis, en 1945, ont mobilisé des jeunes de 12 à 15 ans pour assurer l’ultime défense de Berlin… Quant à des enfants, dans la BSS, enrôlés pour avoir une maigre solde, c’est la même logique que les « chouffeurs » dans nos cités qui gagnent 100 euros par jour, une somme très importante pour leur famille. Il faut ouvrir les yeux, ici et ailleurs, les problèmes économiques, sociaux, la destructuration de l’état, la corruption poussent à tous les trafics. Les lois de la guerre et même les lois de la République ne pèsent rien à côté. Il faut l’admettre et tout faire pour changer la situation.

    • EBM dit :

      @ Werf non il ne faut pas tout faire pour changer la situation dans tous les cas. Il ne faut le faire que si ça nous arrange.

  14. Durandal dit :

    Religion de paix et d’amour ; qui ne se repend que par le génocide et la guerre et qui fait des pays conquis des pays esclaves.
    Les Berbères, chrétiens sont devenus des Arabes musulmans… Sauf pour la péninsule qui ne voit que de la main d’œuvre bon marché et très « expendable ». Même les Perses et les Turcs ont été soumis.

    • Clément dit :

      Les berbères étaient tout autant chrétien que païens au moment de leur conversion. Et ils ne sont pas devenue arabes, ils se sont partiellement arabisé et islamisé: en Afrique du Nord ils sont des millions (plus de 10 millions rien qu’au Maroc il me semble), avec leur(s) langue(s), leur alphabet et une reconnaissance officielle de plus en plus grande.
      Mais même si ils sont partiellement arabisés et islamisés, un Rifain du Maroc n’a pas grand chose en commun avec un Arabe Saoudien (même leurs islams sont très éloignés l’un de l’autre).

  15. Thaurac dit :

    Il y aura bien une ong compatissante qui ira les chercher pour nous les ramener en France, car on ne loupe jamais ce genre de chose!

  16. breer dit :

    C’est quoi « l’état islamique », un pays, un état??? ce terme ne devrait jamais être utilisé.. les islamistes sont une mouvance d’extrémistes qui se proclame de la religion musulmane, mais ce ne sont que des individus sanguinaires, sans foi, sans loi, sans morale, avec un niveau de pensée et de conscience figé dans une sclérose mentale moyen-âgeuse.

  17. Vinc dit :

    C’est vraiment grave de voir que des enfants sont endoctrinés et utilisés comme boucliers. Je plains nos militaires qui vont devoir supporter le fait à un moment ou un autre pour se protéger de devoir enlever la vie à des gosses…

  18. cedivan dit :

    à CortoM. Tout à fait exact mais ce n’est pas comparable : Carré était un engagé volontaire, au courage exceptionnel, qui se battait pour son pays…. Il a d’ailleurs révélé lui-même son âge au cours de ma guerre. Votre post hors contexte s’apparente donc fortement à du trollage

  19. Alexandre dit :

    Je ne suis pas fan du cynisme mais j’ai envie de dire : sans blague…

  20. Ray dit :

    Sauf que c’ était il y a 100 ans, et il a menti sur son âge

  21. Reality Checks dit :

    Voila la conséquence des opérations Harmattan, Serval et Barkhane:
    Développement exponentiel et frénétique de GAT dont l’EIGS depuis 2012, qui recrutent des enfants soldats, qui sont ensuite tués a coup de GBU ou lors des héroïques échanges de tirs par la vaillante force Taboulé, pardon Takuba, ce qui renforce le recrutement, et ainsi de suite.
    Bravo la patrie des droits de l’homme , de la femme et de l’enfant pour sa mission civilisatrice. C’est les parents de ces enfants qui vous remercient tout particulièrement.

    • Anaxagore dit :

      C’est donc notre faute si L’EI emploie des enfants soldats. Vous reprenez l’argument de Hitler qui déclarait que c’était la faute des Juifs si la guerre avait éclaté. C’est toujours la faute des victimes. Vous êtes consternant et débectant.

    • EchoDelta dit :

      Les GAT n’ont pas besoin de la force internationale présente sur site pour se développer. Reporter la faute des GAT de recruter des enfants soldats pour faire la guerre, sur la tête des forces armées régulières appelées au secours de l’état malien qui n’arrive pas à se défendre… Il faut oser.

    • Thaurac dit :

      Il me semble qu’en algérie vous avez et vous luttez contre eux, les islamistes, non?

    • Alpha dit :

      Des enfants soldats ?… Bof ! Cela existe depuis longtemps dans ces contrées sauvages où l’on fait si peu de cas de la vie humaine. Tenez, même le FLN en avait dans ces rangs !
      Bon, c’est vrai qu’on ne laissait pas le choix aux gosses du bled : Soient ils gagnaient les rangs des Felouzes, soit ils étaient cloués aux portes des granges !…
      FLN, Etat Islamique, vous connaissez le dénominateur commun ? Ça pourrait être la lâcheté, mais non, ce n’est pas çà… C’est plus spirituel… 😉

    • Czar dit :

      le fellouze crasseux qui beugle à l’honneur, aux lois de la guerre et à l’humanité.

      les algériens ça ose tout c’est à ça qu’on les reconnaît (ainsi qu’à cet air constant de digestion douloureuse et dégoûtée qui leur tient lieu de sourire)

    • Czar dit :

      le plus grand fait d’armes di li grôn ifilinn di li libiratiôn

      https://www.youtube.com/watch?v=W6fMleS4gfs

      (bon en même temps, c’était entre vous, c’est pas comme si c’était grave)

    • Alsaco dit :

      RC
      Totalement faux, lors de la guerre Irak-Iran, les iraniens ont aussi envoyés des enfants au casse pipe, c’est plutôt propre à une  » civilisation » diront nous on c’est compris

    • EBM dit :

      @ Reality Check vous préparez un one man show au Mali? C’est l’un des meilleure sketch que j’ai lu sur le sujet. Comme si avant Serval il n’y avait rien, le Mali était juste en tain de perdre le contrôle (relatif) de son territoire, pas de GAT non, non non, juste des mouvements djihadistes.

      Et comme si à la guerre on ne tuait pas l’ennemi…

  22. Faublas dit :

    N’avons nous pas les retours d’expérience de la Guerre d’Indochine ou d’Algérie ? Le principe était le même, des groupes ou une « armée » irrégulière utilisant tous moyens pour combattre ou déstabiliser une unité régulière. Etudions, capitalisons et innovons. Maintenant, pour ceux qui croient que la guerre est en dentelle, il faut les laisser à leurs rêves, en particulier dans ce cadre. LA WW2 a même clairement démontré les limites des « conventions » par l’engagement de jeunes et les massacres de populations civiles.

  23. CortoM dit :

    Pour Cedivan
    Les choses ont changé dans la mesure où on a cessé de considérer qu’à 15 ans un enfant peut donner un consentement éclairé. Il ne s’agit pas d’un problème lié à la situation sécuritaire mais plus généralement aux pratiques généralement admises en matière de Travail des Enfants et Droits des Enfants à l’Education. L »excuse de dire qu’il faisait plus que son âge est limite. Quand ces enfants finissaient par révéler leur âge, ils n’étaient pas inconditionnellement renvoyés chez eux mais on considérait qu’après tout on pouvait garder de si bonnes recrues.
    Si les choses ont changé pour nous il faudrait aussi considérer que cela s’applique aux autres. Selon des chiffres (A.I.) au Tchad/ Soudan les mouvements rebelles recruteraient 80% des enfants soldats, les armées nationales et les unités para-militaires les 20% restants. Ce n’est que très récemment que les pays occidentaux ne ferment plus complètement les yeux sur les pratiques des armées nationales africaines en la matière et emploient des tout jeunes pour faire du Renseignement. Sur le long terme la question des enfants-soldats dans les armées régulières a une incidence réelle sur la pratique d’exactions à l’encontre des populations civiles.
    Il faut également savoir que des peines de mort sont régulièrement requises contre des enfants-soldats recrutés de force.

  24. Daniel 1945 dit :

    Et Guy Môquet, ce n’était pas un enfant soldat ?

    • Raymond75 dit :

      Guy Moquet n’était pas un résistant, mais un otage … D’une famille communiste, lors du pacte germano-soviétique, il distribuait des tracts pour défendre les communistes arrêtés et les travailleurs, mais ne remettait pas en cause les relations entre les troupes allemandes et la population occupée …

      Cela n’enlève rien à la profonde injustice de son exécution, ni à la grandeur de sa lettre d’adieu. Il n’avait que 16 ans.

      D’autres très jeunes communistes, comme Georges Séguin et Henry Krasucky ont été déportés à 16 ans.

  25. Bob dit :

    Oh lala ! Heureusement que nos alliés n’ont que des majeurs et vaccinés au carton !

  26. vrai_chasseur dit :

    Les discours humanitaires, ancrés dans le temps présent, font de l’enfant soldat le symptôme des crises africaines postcoloniales. Discours convenu, simpliste et sans culture historique.
    En réalité on constate que l’instrumentalisation des enfants dans la guerre est malheureusement banale et remonte à beaucoup plus longtemps que ça.
    Le « kantonsystem » de Frédéric-Guillaume 1er obligeait tout enfant prussien de sexe masculin à suivre une formation militaire de 3 mois dès l’âge de 10 ans. Cette loi remonte à 1733.
    Plus près de nous, les 250000 « boys soldiers » morts durant la guerre de sécession américaine, du côté aussi bien de l’union que des confédérés, ont fait dire aux historiens que c’était une « boy war ». Ou encore les jeunesses hitlériennes qui ont formé une véritable division SS à eux seuls, la 12eme SS ‘Hitler Jügend’ – Les jeunes enfants kikuyu de la révolte Mau Mau dans les années 60. etc etc.
    Les exemples historiques sont -malheureusement- très nombreux et ne sont pas l’apanage de l’Afrique du Sahel ou des djihadistes, loin de là.

    • Mantore Gérard dit :

      @ vrai-chasseur, vous avez raison mais tout ça n’empêche pas qu’aujourd’hui l’enfant soldat est le symptôme des crises africaines postcoloniales sans que ce soit un discours convenu, simpliste et dépourvu de culture historique.
      C’est bien l’absence d’Etat (et donc d’état-civil) qui génère l’existence d’enfants-soldats dans certains pays d’Afrique.

    • Czar dit :

      utile rappel en ces temps lacrymaux.

  27. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Le fait que des organisations terroristes ne respectent pas les règles du droit de la guerre [et le droit international] n’est pas nouveau. ….Ils bénéficient de la complicité d’une partie importante de la population, au sein de laquelle ils se fondent]

    Ce qui m’étonne juste dans les propos de mongénéral c’est qu’il parle d’  » une partie importante de la population  » qui serait complice des djihadistes .Bigre ! Mézigue qui croyait en regardant les reportages officiels que nos troupes étaient accueillies dans une ambiance à la Hansi dans les rues de Ribeauville en 1918 ! ;0)

    https://www.museeprotestant.org/wp-content/uploads/2013/12/0000001751L-692×1024-1398246873.jpg
    https://www.francetvinfo.fr/image/74vozica8-5ab4/1500/843/1564297.jpg

    Aurait on eu l’outrecuidance de m’induire en erreur ? ;0)

  28. Autrefois Grand Muet dit :

    Vive @internet ! Au siècle dernier, il était impossible d’évoquer publiquement ce problème et de le commenter.

  29. vieux margi dit :

    Il faudra un temps d adaptation et être réaliste..
    Lors d entraînements au tir en progression tactique nous avions des cibles non hostiles et hostiles…
    Certains camarades se retrouvaient face à une cible féminine tenant une arme et hésitaient à tirer.
    On leur demandait pourquoi tu tires pas? Réponse… c est une femme …et alors elle a une arme et est censée te tirer dessus…ben. T es mort…
    Bizarre ce réflexe plusieurs fois constate…
    Maintenant se préparer à la même chose.. un enfant avec une arme vous tire dessus..vous êtes mort…
    Vraiment des e……… ces terroristes….

  30. werf dit :

    Plutôt que de parler de ce sujet, il serait judicieux de parler de la situation à Bamako, la capitale du Mali, où la situation politique se dégrade à vitesse grand V avec des manifestations contre le pouvoir en place qui l’affaiblisse encore plus. Le nord mali est devenu incontrôlable par les autorités maliennes et le sentiment anti-français est plus fort que jamais. A méditer…

  31. breer dit :

    chez nous certains mineurs dont de très nombreux, issus de communautés, se mettent à plusieurs pour tabasser à mort un individu qui ne faisait que son travail honnêtement… pensez juste au nombre potentiel de mineurs sans éducation morale, sans cadres éducatifs structurés, et sans limites comportementales qui vivent en France, et qui ne sont pourtant enrôlés (pour le moment) par aucune organisation autre que délinquante.

  32. breer dit :

    Autant pour moi, Je reviens sur mon commentaire précédent, les agresseurs du chauffeur de bus n’étaient pas des mineurs, en tout cas pas en âge, (d’ailleurs espérons qu’ils en prendront pour 30 ans minimum même si je n’y crois pas vu le système judiciaire totalement corrompu et laxiste).
    J’assume le reste de ce que j’ai écris, sur le potentiel de violence des centaines de mineurs pulsionnels qui effectivement franchiront l’âge de la majorité sous peu..

  33. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Vive @internet ! Au siècle dernier, il était impossible d’évoquer publiquement ce problème et de le commenter.]

    La présence d’enfants-soldats est documentée , et dénoncée , par la presse au moins depuis le dernier quart du XIX éme siècle .
    On notera ici que ce sont les officiers généraux de  » l’armée du droit et de la justice  » qui emploient des  » boyz  » racisés .
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-4621018/Eight-year-old-children-fought-American-Civil-War.html

    • Autrefois Grand Muet dit :

      @ DB, je confirme ce que j’écrivais : jamais pendant nos opex du 20e siècle, personne n’a pu évoquer cet aspect de la situation en Afrique décolonisée.
      .
      Mais effectivement si l’on veut remonter à la préhistoire, on peut toujours conclure que tout est normal.
      .
      Surtout si l’on n’a jamais été soi-même amené à constater les faits au cours d’un assaut sur une position ennemie : des cadavres de gamin sur lesquels on ramasse des kalachnikov, on ne me fera pas admettre que c’est normal ni qu’il est normal de ne pas pouvoir en parler.
      .
      Besson, je vous ai connu plus réfléchi.

      • Daniel BESSON dit :

        @Autrefois Grand Muet

        J’ai mal compris votre intervention .

        Je n’ai effectivement jamais été confronté à ce type de violence et j’en suis heureux . Juste peut-être une fois dans la rue dans une favela lorsque j’ai vu un jeune adolescent abattu allongé au milieu de son sang sur le trottoir , dans la plus grande indifférence .
        Je devais avoir presque le triple de son âge , environ 13-15 ans .
        Je notais juste que ce débat n’est pas malheureusement pas nouveau . Je citais dans un autre lien la bataille d’Acosta-Nu .

        Très Cordialement

      • Autrefois Grand Muet dit :

        @ DB très bien, OK. Mais là on parle de l’Afrique décolonisée et de ce que l’armée française y constate.
        Dire qu’il se passe la même chose ailleurs, ou dire qu’il s’est passé la même chose autrefois, ça me semble détourner l’attention du problème évoqué par le commandant de Barkhane.
        .
        Or la plupart de nos blessés psy le sont à cause de ce qu’ils ont vu en Afrique. Je cite de mémoire le témoignage du Capitaine François Lecointre : « après l’assaut sur Verbanja, à Sarajevo, nos Marsouins ont été présentés à des psy pour détecter des blessures psy éventuelles ; eh bien mes Marsouins n’ont pas parlé de cet assaut meurtrier mais ont parlé du Rwanda et des cadavres d’enfants. »

  34. Françoise dit :

    Chaque situation a ses « lois ».

    On trouve actuellement inadmissible d’envoyer un enfant faire la guerre ou de condamner quelqu’un à mort. Mais ces jugements correspondent à notre société actuelle.
    Si la guerre (civile ?) apparaît en France, des gens (prisonniers inclus) seront tués, simplement car la situation sera autre.
    De même, quand le Reich agonisait, le régime allemand engageait des enfants, parce que la situation l’exigeait.
    Ou encore, le régime iranien n’engageait et n’engage pas d’enfant, mais quand la situation le requérait, lors de la guerre contre l’Irak, des enfants étaient envoyés à la mort.
    Et donc la peine de mort sera de nouveau en vigueur en France, quand la situation l’exigera.

    Finalement, c’est difficile pour nous dans notre situation de juger des gens se trouvant dans une autre situation. C’est équivalent à faire de l’anachronisme en jugeant des gens ayant vécu il y a plusieurs centaines d’années
    (En attendant, je n’approuve pas forcément les actions de ces gens là).

  35. Robinson dit :

    Avec un révolver, un mineur de 12 ans est aussi mortel qu’un mineur de 22 ans.