Industrie/Défense : Le GICAT et le GICAN signent une convention pour accélérer l’innovation de défense

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

9 contributions

  1. sergeat dit :

    Pourquoi l’inénarrable Grivaux est il responsable du BITD :pour ses connaissances stratégiques?????,industrielles?????? ……ou parce que Macron n’a trouvé aucun génie pouvant concurrencer cet ineffable individu.
    Où va la France ??????

  2. Royaliste dit :

     » Le GICAT et le GICAN signent une convention »

    Paperasserie et comité Théodule … cocorico.
    Ce n’est pas Jeanne d’Arc qu’il fallait brûler mais Gutenberg.

  3. Dupont avec un t dit :

    on signe la convention.. »prendre les idées des autres » . puis on passe à la suivante…ça brasse de l air…. sans plus

  4. BPCs dit :

    Une synergie terre-mer qui sera utile pour la question de l’appui-feu naval qui recoupe les problématiques du CIFS, lequel va amener à envisager des actions à des distances généralement dévolues aux avions (200 km pour les rockets, 500 km pour les missiles), posant aussi le problème de la désignation de cibles en milieu contesté qui rejoint alors celle du lancement des Remote carrier du SCAF par des navires de surface.
    Est-ce que la MN ne pourrait pas y trouver un chemin indépendant d’un PANG à 5 M€ et de son GAé du même prix ?

    • Belzébuth dit :

      Là, vous posez une colle autant politique qu’économique d’une problématique militaire… Bien malin qui peut vous répondre.