Selon le renseignement américain, la Russie aurait offert des primes aux talibans pour tuer des soldats de l’Otan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

139 contributions

  1. précision dit :

    Belle mentalité, « mort en martyr ». Si un autre que le président pakistanais avait dit cela, la presse en aurait fait ses choux gras. Mais là, juste un article sans grand intérêt dans le NYT.

    • Fred dit :

      @ précision
      Non, cette déclaration est largement mentionnée, y compris dans la presse « mainstream ».

      • précision dit :

        C’est vrai j’ai écris trop vite. Enfin, la campagne de presse semble s’être arrêtée aussi vite qu’elle a été lancée. Rien vu dans le monde non plus. A vrai dire, c’est un peu un non événement cette phrase, révélateur de la société pakistanaise mais probablement pas surprenant. Je pense quand même que les médias lancent périodiquement des campagnes médiatiques bien plus actives pour des propos moins scandaleux.

  2. Gagnon Roger dit :

    On pourrait en déduire que les européens financent indirectement l’assassinat de soldats européens via l’achat de pétrole russe?

  3. batgames dit :

    les amerloques qui seraient des petites vierges …s’offusquent que des nations auxquelles traditionnellement elles s’en Prenne fassent comme eux ..c’est à mourir de rire *

    • Gandalf dit :

      Sauf que nous faisons parti de l’Otan donc nos soldats sont vises. Les US ne payent pas de primes a nos enemis pour tuer des soldats francais.

      • STARBUCK dit :

        Si vous gobez tout de go ce que dit le NYT alors il ne reste plus grand chose de votre intégrité intellectuel.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Alors les attentats terroristes de DAESH en France n’étaient plus qu’un rêve? Ne serait-il pas possible que DAESH soit (un petit peu) le résultat direct de l’invasion illégale de l’Irak par les États-Unis?

    • Courmaceul dit :

      Vous mettez au même niveau la « prestation » US contre Wagner à Deir Ezzor et commanditer des meurtres par les russes ?

      Maintenant si vous avez des exemples US de meurtres commandités, je vous lirai attentivement.

      • OURGOUT51 dit :

        La CIA ne fait jamais d’opérations HOMO!????

        • précision dit :

          Je vous retournerais bien la question, même si ce n’est pas forcément la spécialité de l’OSCE: à part l’assassinat de « traîtres » dans les services secrets (surtout à l’Est) y-a-t-il encore des opérations homo en dehors d’opérations anti-terroriste(*)? J’avais l’impression que déjà à la fin de la guerre froide les américains, russes et européens avaient à peu près terminé ce genre de pratique entre eux.

          (*) et conflicts assimilés tels, à tort ou à raison, au moyen-orient ou en Afrique.

          • OURGOUT51 dit :

            Bonsoir!

            Dans le livre « un président ne devrait pas dire cela » je crois que Hollande avoue avoir donné le feu vert à ce genre d’opérations.

          • OURGOUT51 dit :

            « Je vous retournerais bien la question, même si ce n’est pas forcément la spécialité de l’OSCE: »

            L’OSCE c’était une fois à la retraite. Dans ma carrière militaire, j’ai quitté « la régulière » en fin de temps de commandement de capitaine donc neuf ans après ma sortie de Cyr. Ensuite filière Rens/RI.

          • précision dit :

            Bonsoir
            Justement si j’en crois https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_homo
            qui mentionne justement ce livre, il s’agissait a priori d’assassinat de djihadiste, pas d’opération homo contre des états.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Des faits prouvés et des allégations non prouvées ne doivent pas être mis au même niveau, @Courmaceul. Des organisations comme DAESH sont créées à travers ce genre de confusion.

      • Jean le bon dit :

        Renseignez-vous donc sur les « gens » qui ont remplacé les militaires de la base de LV pour piloter les drones armés !
        Renseignez-vous sur les listes, les victimes ert ensuite revenez nous voir…

      • DVA dit :

        toutes les guerres US sont des meurtres commandités !!!

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        @Courmaceul je cite « Maintenant si vous avez des exemples US de meurtres commandités, je vous lirai attentivement. » Pour ne citer que 3 cas qui me viennent à l’esprit sans réfléchir: Fidel Castro (plusieurs actions échoué), Ngo Dinh Diem, Patrice Lumumba, Gary Stephen Webb….

  4. haut de games dit :

    les amerloques n’ont ils pas fournis des armes dont des Stinger pour foutre en l’air des avions ,hélicos et soldats Russes donc en 1980 et durant la guerre initiale …..
    rien de nouveau si on se fît au proverbe œil pour œil dent pour dent ,qui sème le vent récolte ce qu’on sait !
    vraiment des comiques ces journaux mainstream

    • farsight dit :

      Exactement en plus pour rajouter ceux qui ont armé les talibans se sont bien les états-unis et par là , on créer le terrorisme ! Donc les états-unis ont ceux qui méritent !

    • Courmaceul dit :

      Je ne savais pas que les USA sont venus suite à un coup d’état à Kaboul, par contre les soviétiques, si !

      Maintenant, si vous confirmez que Poutine est l’héritier de la période soviétique, je ne vous contredirai pas.

    • Wolfie dit :

      Et alors, les US étaient et sont nos alliés contre les popofs qui menaçaient et menacent encore nos intérêts. Vous vouliez quoi au juste ? Que la France fournisse des armes aux soviets pour rétablir l’équilibre ?

      • Fred dit :

        @ Wolfie
        … Juste que nous ne reprenions pas la propagande américaine comme des ânes, ce serait déjà un bon début. Les mensonges se retournent un jour ou l’autre contre leurs auteurs.

  5. HBOB dit :

    La vengeance est un plat qui se mange froid: les russes n’ont pas oublié la CIA et Al Qaida à l’époque soviétique. Combien de soldats russes sont morts à cause des USA. La loi du talion, seule loi que connaissent les USA.

    • Courmaceul dit :

      « soldats russes sont morts », soldats soviétiques, non ?

    • précision dit :

      En l’occurrence je crois que vous cherchez trop loin. Les russes avaient passé l’éponge, ou avaient d’autres chats à fouetter, entre les années 1990 et 2000. C’est l’expansion de l’OTAN et tout particulièrement le Kosovo qui semble – de ce qu’on lit – avoir ré-engagé les tensions. Côté OTAN on fait remonter la discorde à la guerre en Géorgie (avec la mémoire sélective caractéristique des communiquants de l’OTAN, les tensions dans les Balkans sont présentées comme une « coopération » dans : https://www.nato.int/cps/fr/natohq/topics_50090.htm). Au début de l’invasion en Afghanistan il était même question de demander de l’aide aux russes, qui ont refusé pour les fournitures militaires mais accepté de soutenir l’ISAF pour le transit de fournitures non militaires.

  6. aleksandar dit :

    Article qui commence mal  » Selon le renseignement américain »
    Cela ne s’arrange pas, la source c’est le NYT, porte-parole quasi officiel du complexe militaro-industriel.
    Le reste c’est l’habituel propagande US pour cacher que depuis 18 ans ils n’ont rien réussi en Afghanistan.
    Mais le timing est interessant.
    Le Russiangate est en train d’exploser en vol.
    Le DOJ a abandonné les poursuites contre le général Flynn parce le dossier d’accusation etait completement bidonné et politique.
    La firme russe Concord, mise en cause dans le rapport Mueller, s’est défendu en justice aux USA, résultat, le DOJ a été obligé là aussi d’abandonner l’accusation.
    Il reste a attendre le rapport du juge Durham et les poursuites.
    Si Trump est réélu, il ne fera pas de cadeaux, ni a Comey, ni a Brennan et toute la clique d’Obama.
    Cet article du NYT n’est qu’une tentative de redonner vie à la propagande anti-russe a un moment ou le lobby anti-chinois semble prendre le pas sur le lobby anti-russe.

    • Goulag dit :

      C’est vrai qu’à Moscou comme à Pekin il n’y a pas de « propagande » anti-américaine. Quant à vos médias ils sont tous devenus les scribes du régime en place. Le dernier journal moscovite indépendant a été torpillé récemment pour y parachuter un oligarque corrompu à la botte du Kremlin.
      Alors par pitié vos morales à deux sous vous pouvez vous les garder pour vos régimes capitalo-socialistes.

    • La Tour d'Auvergne dit :

      Bien vu ! En 1980 la CIA équipait certains clans Pachtounes pour aller tuer des Russes.On peut remarquer que depuis 2014 tous les trois ou quatre mois, ou peu avant une rencontre entre des dirigeants occidentaux et des autorités moscovites (Lavrov, Poutine, etc..), les Russes sont mis au pilori. Lorsqu’Emmanuel Macron rencontrera Vladimir Poutine à l’automne assistera-ton à la même comédie ?

      • précision dit :

        Je parie que oui, pour la rencontre d’E.M. avec V.P, si elle a lieu. Et il serait surprenant que de nouveaux éléments n’apparaissent pas dans le cadre de la campagne présidentielle américaine. Certains « lobbies » trouvent toujours des journalistes pour relayer aux moment opportun leur message quand il s’agit de soutenir l’OTAN, de jeter l’opprobre sur ses adversaires, ou de critiquer (je ne dis pas « discréditer » pour une raison assez évidente) Trump.

    • Courmaceul dit :

      « le NYT, porte-parole quasi officiel du complexe militaro-industriel. »

      vous l’avez dit à Donald Trump ?

    • Wolfie dit :

      On se croirait revenu au temps ou les cocos défendaient des régimes indéfendables comme l’URSS. Ca existe encore ce genre de dinosaure ?

    • Wolfie dit :

      Comme à l’autre nostalgique des soviets. Et alors, les US étaient et sont nos alliés contre les popofs qui menaçaient et menacent encore nos intérêts. Vous vouliez quoi au juste ? Que la France fournisse des armes aux soviets pour rétablir l’équilibre ?

      • Muse dit :

        « les popofs qui menaçaient et menacent encore nos intérêts. »
        Lesquels par exemple ?
        Baratiner pourquoi pas, mais avancer de vrais arguments c’est mieux, non ?

    • Alain d dit :

      @aleksandar
      Goulag a bien raison.
      Les psychopathes qui dirigent la Russie n’acceptent plus aucunes oppositions sérieuses, et cadenassent de plus en plus le système depuis leur intervention en Ukraine. Ca concerne les opposants politiques, les journalistes et plus généralement tous les médias, la culture, les réseaux, les blogs perso, jusqu’aux secteurs hospitaliers et funéraires ne doivent pas communiquer sur l’afflux exceptionnel de blessés et morts (soldats ou mercenaires avec une identité russe), conséquences des guerres actuelles non reconnues menées par la Russie.
      Les télés russes ne participaient déjà pas à l’enrichissement intellectuel des citoyens russes avant 2014, maintenant c’est vraiment du lavage de cerveau !
      Mais comme les citoyens russes sont blindés, et qu’il pensent avant tout à bosser pour bouffer, le Poutine n’est pas la priorité, et puis l’histoire démontre d’en Russie un dictateur en cache toujours un autre, c’est chronique, alors les russes ne rêvent plus trop !
      Parce qu’il faut bien cela pour que Poutine et ses fêlés d’officiers défendre l’indéfendable, c’est-à-dire la préméditation et le pilotage par la Russie de l’invasion de l’Ukraine, la Crimée puis le Donbass, au mépris de tous les accords signés.
      Tout comme la non reconnaissance de ses mercenaires visibles un peu partout sur le globe, Donbass, Libye, Syrie, Soudan, Venezuela, Centrafrique, etc.
      Tous les voisins de la Russie s’agenouillent pour ne pas subir le même sort que l’Ukraine ou la Géorgie.
      Coopération mon cul ! Les voisins on la trouille et plient sous la pression russe. Seul le Kazakhstan, gros morceau, réussi à s’en sortit pas trop mal, mais a tout de même les jambes qui flagellent !
      CEI : Communauté des États Irresponsables Irrécupérables. Intoxiquants, Ionisants ou Inoculants, ça le fait aussi, apprentissage à l’école biochimique : ex-KGB.
      Parlons de Iouchtchenko, ciblé en pleine campagne présidentielle ukrainienne, alors qu’il pouvait barrer la route au champion pro-russe ?
      L’empoisonnement (lent ou rapide) est bien plus difficile à prouver que l’agression par armes à feu et psychologiquement bien plus puissant qu’un accident bidouillé. En version lente, une arme parfaite pour les sadiques manipulateurs et vicieux des services russes, pour mettre la pression maximum.
      Et le soutien au dictateur chimiste Assad, pas étonnant pour la Russie, leader en chimie et biochimie, qui ne respecte plus les règles et empoisonne même au delà de ses frontières? La Russie n’avait elle pas promise et signé qu’elle contrôlerait et liquiderait des stocks chimiques de son ami dictateur Assad ?
      Les Etats-Unis, l’UE et l’OTAN n’ont certainement pas toujours été exemplaires, mais la Russie a bien les compteurs de l’ingérence, du mensonge, de l’illégalité et des saloperies au plus haut niveau de la planète sous le règne de Poutine !

      Cher troll, malgré votre baratin, jusqu’à preuve du contraire, aux Etats-Unis, les journalistes, et les opposants, ou les grands patrons qui dérangent ou dénoncent ne sont ni assassinés, ni assignés à domicile, ni menacés, ni emprisonnés, ni spoliés, ni empoisonnés.
      Et pour la France, la maison n’empoisonne plus depuis bien longtemps.
      Imparfaits, mais Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France n’assassinent plus leurs propres citoyens pour des raisons politiques ou idéologiques.
      La guerre du feu en Occident, c’est fini, on est passé à la civilisation, alors que la Russie se renforce dans la barbarie et la dictature.
      Dictature : exercice sans contrôle (du peuple) du pouvoir absolu et souverain.
      C’est le cas pour la Russie dès lors que Poutine empêche ses opposants de participer aux débats régionaux et nationaux et s’opposent aussi à ce qu’ils participent aux élections. Et ceci quelque soit les méthodes employés, de la bidouille d’affaires bidons jusqu’aux assassinats, c’est le résultat final qui compte.
      https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/vladimir-poutine/russie-navalny-opposant-de-poutine-a-t-il-ete-empoisonne_3556581.html
      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/la-russie-accusee-d-avoir-commandite-un-assassinat-en-allemagne_2128623.html
      Liste non exhaustive, déjà parce qu’elle ne tient pas compte des étonnantes morts subites parmi les officiers russes en exercice, et des suspects accidents dans le Donbass :
      https://www.leparisien.fr/international/assassines-emprisonnes-exiles-le-triste-sort-des-opposants-dans-la-russie-de-poutine-27-03-2017-6799731.php
      https://www.la-croix.com/Monde/Russie-marche-memoire-opposant-Boris-Nemtsov-assassine-quatre-ans-2019-02-24-1301004723
      5, 6, 7 assassinats de journalistes ou correspondants de Novaya Gazeta ?
      Natalia Estemirova : Kadyrov ou Poutine ? Mêmes crapules donc on s’en fout !
      Sachant que Kadyrov a fait allégeance à Poutine et que les extrémistes du tchéchène de sont passés de l’islam à l’orthodoxie pour plaire à Poutine.
      Anna Politkovskaïa
      Etc.

      Puisque Macron voulait tenter faire ami-ami avec Poutine, y compris pour faire plaisir aux lobbys économiques (civils et militaires qui poussent forts aidés par certains médias, associations et partis), et avec l’argumentation de certains ici, je me suis dis pourquoi pas ?
      A l’évidence rien n’avance, que du vent !
      Ce n’est pas pour autant qu’il faut rompre totalement les relations économiques avec la Russie, et les relations culturelles ne sont pas rompues, tout comme la Russie n’a pas été éjecté du programme Erasmus. Lorsque Poutine quittera son trône, alors peut-être les cartes pourront être rebattues, pour l’instant c’est le blocus !

      Le référendum à la con, par Poutine et pour Poutine, avec des promesses à la con pour continuer de faire avaler des couleuvres au peuple russe, il arrive.
      Probablement que le Père Noël ne passera pas en Russie et que Poutine continuera à brutaliser ses citoyens et ses chercheurs et ses PME.

      Après avoir repoussé l’âge de la retraite au niveau de l’âge d’espérance de vie, bienvenu au
      COVID-19, pour éliminer ces putains de retraités qui ne veulent pas crever et osent dépasser la moyenne d’espérance !
      Russe, tu bosses comme une vache et juste après tu dois de suite crever rapidement comme un chien !
      De toute façon, tu ne peux plus servir de chair à canons pour les folies de ton maitre !

      Désolé, mais je ne peux pas faire plus diplomatique avec vous, sale plouc (et je suis poli).

      • Alain d dit :

        Et puis la manipulation par le carnet de chèque ou la Chimie, la Russie est aussi experte dans le sport : achats de grands évènements sportifs prouvés, tout comme le dopage à grande échelle organisé par l’Etat avoué !

  7. Briska dit :

    Ah le retour de la menace russe et de ses pieds nickeles du fumeux 29155, ca manquait.

    • Thaurac dit :

      Leurs autres actions étaient connues et prouvées(skripal…)

      • Briska dit :

        Il n’y a zucune preuve, et le moindre bon sens verrait une stupidité sans nom dans le scenario Skripal. Helas, nombreux sont ceux elevės dans la haine de « l’ennemi » qui s’affranchissent aisement de coherence.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Mdr. Parler de « preuves » dans le cas Skripal est un signe de désespoir.

    • Courmaceul dit :

      Novitchok ou Covid 19 ?

    • joe dit :

      Ça et les fioles contenant les échantillons d’armes de destruction massive ou encore au Vietnam avec une attaquounette contre un navire US qui a déclenché une autre catastrophe militaire Américaine.

      Propagande, mensong, manipulation. La CIA n’a rien à apprendre aux Russes… ou aux français.

  8. Starbuck dit :

    M ouais je suis très dubitatif.
    Les US comme d’habitude continue de diaboliser la Russie (voir le dernier article des chroniques du grand jeu).
    Par contre ça pourrait être dans les cordes des pacos

  9. les personnes qui se mettent a genoux devant les tsars russes toujours des naïfs

    • précision dit :

      comme tous ceux qui se mettent à genoux… devant quelque état ou idéologie que ce soit, non?

    • La Tour d'Auvergne dit :

      les personnes qui sont anti-russes connaissent-elles la Russie? Combien de fois ont-elles rencontrés et discutés avec des russes (stratèges, militaires, journalistes)? Combien de fois répercutent-elles le discours de haine contre les Russes propagés par Victoria Nuland et consorts (voir le dernier article de Nuland dans Foreign Affairs).

      • OURGOUT51 dit :

        Bonsoir

        « les personnes qui sont anti-russes connaissent-elles la Russie? Combien de fois ont-elles rencontrés et discutés avec des russes (stratèges, militaires, journalistes)?  »

        Je partage totalement votre avis. Lorsque j’étais observateur OSCE à la frontière russo-ukrainienne, j’avais parmi mes collègues un douanier français et deux douaniers suisses qui mettaient pour la première fois les pieds en Russie qui plus est en Russie profonde et pas à Moscou ou Peter. Tous trois étaient assez surpris car le pays qu’ils découvraient ne correspondait pas à l’image qui en est donnée chez nous par les média mainstream. Je pense que 95 % de ceux qui ici pérorent sur la Russie n’y ont jamais mis le moindre orteil! Mais ils la connaissent parfaitement!

        Bon dimanche!

        • farsight dit :

          Les personnes qui sont anti russes, ne connaissent pas la russie, évidemment, il le faut un bouc-émissaire pour se Justifié et oublié leurs vies d’étron . Mais jamais ils vouleraient ou mettraient les pieds en russie, ça non , il faut qu’il reste dans leurs monde de mensonge et de propagande ! Bien anti russe ! Convaincue de leurs convictions ! De toute façon ils n’aiment déjà par la russie, alors pourquoi ils iraient là bas ?

  10. vachefolle dit :

    Si les US ne comprennent pas un jour qu’ils faut qu’ils arretent d’avoir des alliés infrequentables comme le pakistan et se contentent d’alliés des pays démocratiques !
    Pourquoi etre « allié » avec le pakistan alors que l’Inde,son enemi, est une démocratie (Ok pas dans l’acceptation occidentale mais tout de meme).

    • précision dit :

      Historiquement, parce que l’inde était « non-aligné », « socialiste », et traditionnellement proche de la Russie, là où le Pakistan faisait le choix d’une alliance américaine.
      Actuellement, on ne peut pas tout à fait parler d’alliance. Mais il est sans doute préférable de maintenir des relations cordiales avec tous les états, même non démocratiques et très inégalitaires. Et il est probable que personne de sensé ne souhaite un effondrement politique au Pakistan avec ses 212M d’habitants, ses armes nucléaires, etc. Les états unis ont une longue tradition d’alliance avec des états non démocratiques, généralement musulmans ces dernières années. Quand Bush a décidé d’imposer la démocratie aux pays du moyen orient (Irak), cela a aboutit à une catastrophe. Idem avec Obama (Lybie, Syrie, Egypte), même si comparaison n’est pas raison.

      • STARBUCK dit :

        Il n’y a que pour l’Ukraine que ça a partiellement fonctionné

        • précision dit :

          Je ne verrais pas en Ukraine le renversement d’une dictature par une démocratie… Quand on voit que la première chose qu’ont fait les nouveaux dirigeants a été d’interdire les candidatures du parti précédemment au pouvoir et de choisir avec l’émissaire américaine qui devrait ou pas se présenter à l’élection. Un régime corrompu y a été remplacé par un autre, mais à part la guerre le pays et son gouvernement était déjà fréquentable et l’est resté…

    • joe dit :

      Tout à fait. Combien de soldats US (entre autres) tués ou grièvement blessés en Afghanistan grâce à la complicité plus que active des pakistanais ? Mais les Russes, c’est le diable.

      La poutre et l’œil ça doit parler à quelqu’un au pentagone…

    • Tankaboum dit :

      Pakistan, Turquie et bien d’autres

    • Jean le bon dit :

      Arabie saoudite, Qatar, … La liste est logue comme une nuit sans fin.

  11. Wolfie dit :

    Le complexe d’infériorité des russes par rapport à l’ouest leurs fait accepter toutes les bassesses. Les russes sont sans le moindre doute nos ennemis. Il faut leur rendre coup pour coup à la première occasion.

    • précision dit :

      Génial. Mais… déjà fait. C’était la politique semi officielle de Reagan en Afghanistan, Obama et Trump en Syrie.

    • STARBUCK dit :

      Vous êtes à coté de la plaque. La Russie n »est notre ennemi uniquement quand nous suibvont betement es USA qui ne cesse de torpiller toutes tentative de rapprochement.
      Ouvré vos écoutilles non de non.

  12. werf dit :

    Il faut s’attendre à de tels articles du NYT car il faut soutenir Biden et faire croire que Trump est mouillé par la Russie depuis son élection. C’est de bonne guerre en période électorale, tout est bon!

    • précision dit :

      Le problème de considérer tout comme « de bonne guerre » c’est que les 4 dernières années de combat électoral du NYT et autres journaux contre Trump (concomittant à celui de Trump contre ces journaux) ont mis l’Amérique dans un état déplorable. Si le NYT et quelques autres organes de presse ont su en général maintenir un certain standard, il n’est pas évident qu’il faille les féliciter de leur engagement dans cette guerre idéologique lorsqu’ils privilégient une propagande partisane à leur rôle d’information.

      • Fred dit :

        @ précision
        Qui a décrété que le rôle d’un journal est d’être neutre ?
        D’ailleurs, une parfaite neutralité est strictement impossible.
        Laurent Lagneau écrit des articles remarquablement neutres … Mais ses nécessaires choix éditoriaux ne le sont pas : ils ne peuvent pas l’être.

        • précision dit :

          Je ne parlais pas de M Lagneau ici. Je suis d’ailleurs d’accord avec vous sur les 4 points. Par contre il me semble important pour un journal de faire passer la recherche de la vérité/l’information du public *avant* la défense d’un point de vue partisan. J’ai la nette impression que ce n’est pas l’optique d’un certain nombre d’articles voire de journalistes, y compris au NYT/WPO, ou dans une moindre mesure chez nous au monde, figaro: à plusieurs reprises j’ai remarqué que les articles (y compris chez les fact-checker/décodeurs) étaient plutôt dans l’optique de faire passer un point de vue « malgré » la vérité…

        • PK dit :

          La moindre des choses dans ce cas pour un journaliste est d’éclairer ses lecteurs sur ses opinions.

          Quand les Français verront que 95% des journalistes sont de gauches (cf. un sondage fait il y a quelques années), peut-être qu’ils ouvriront les yeux sur la pseudo-neutralité des dits journalistes.

          Pour votre info, un journaliste doit être factuel : pas neutre. Il rapporte une information sans la déformer (ce qui n’est généralement pas le cas actuellement des journaux main stream). En revanche, le choix éditorial – telle information plutôt qu’une autre – relève d’un choix évidemment politique, que les journalistes devraient assumer (comme Le Monde soi-disant journal de référence en France).

          • Fred dit :

            @ PK
            Drôle de sondage ! Qui a été sondé ? Donne ta source un tout petit peu plus précisément ;o)
            La manière de rapporter un fait, n’est pas forcément neutre, difficilement neutre.

            Des faits :
            https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

          • précision dit :

            Attention, le « sondage » Harris Interactive de 2012 le plus cité est critiqué (échantillon de 105 personnes), et donnait en réalité un résultat de 54%à g, 28% à droite pour la présidentielle de 2012 (74% au second tour pour Hollande).

            Le constat est assez débattu, mais il y a un certain faisceaux d’indices (sondages divers, et en particulier dans les écoles de journalisme, sociologie, localisation des emplois de journalistes, témoignages issus des rédactions) montrant des biais vers ce qu’on appelle « la gauche ». L’importance quantitative de ces biais est par contre beaucoup plus sujette à caution, et le nombre de paramètres à prendre en compte rend ce genre de chiffres assez douteux. Par ex: dans quelle mesure les opinions personnelles influent sur les articles, pertinence discutable de la polarisation droite/gauche selon les thèmes, etc.

  13. Auguste dit :

    Et quand bien même ce fut vrai,c’est aux US à faire la leçon?.Qu’ils arrêtent de nous faire rire à gorge déployée.
    Apparemment,pour Trump, la campagne anti-chinoise c’est pas suffisant,elle ne doit pas avoir le même impact que l’anti-russe,que beaucoup d’Américains doivent encore assimiler à l’URSS du bon vieux temps.Manque plus qu’une pointe d’anti-français pour grappiller quelque voix.

    • Courmaceul dit :

      je vous confie volontiers, que même ici, entre le mot russe et soviétique, la 5ème colonne les confond facilement !

    • revnonausujai dit :

      euh, le new york times et Trump, c’est pas le grand amour; ce serait étonnant que ce journal favorise la campagne électorale de celui-ci. Méfiez vous plutôt de Biden, prêt à toutes les compromissions, dans la ligne d’Hillary la pourrie !

  14. OURGOUT51 dit :

    De manière globale, les deux dernières guerres en Afghanistan, (1979/1989 et 2001/2020) ont été un échec pour l’URSS et les Etats Unis et leurs alliés, sur les plans militaire, économique et humain. Espérons que le RETEX sera fait et que personne ne retournera dans ce bourbier.

    A supposer que les faits rapportés par le NYT soient véridiques, il est risible que les Américains jouent aujourd’hui les vierges offensées alors que le film en question serait plutôt celui de » l’arroseur arrosé » Faut il leur rafraichir la mémoire?

    Entre 1979 et 1989, les Soviétiques, avec une armée à base de conscrits, ont certes eu comme adversaires les Mudjahidines mais aussi ceux qui les ont entrainés, armés et équipés dont la CIA lors de l’opération « Cyclone ». Celle-ci a livré les fameux missiles Stinger, via le Pakistan, missiles qui ont largement influé sur le cours des opérations: les Soviétiques ont perdu 450 aéronefs dont 333 hélicoptères. La CIA a fourni en quelques années de l’entrainement et des équipements pour un montant supérieur à trois milliards USD. N’oublions pas non plus le rôle du MI 6 britannique et la livraison de missiles SOL AIR Blowpipes. Combien d’officiers, sous-officiers et soldats soviétiques, combien de pilotes tués par ces matériels occidentaux?

    Dans ce type de conflits, il y a ce qui se passe disons à l’échelon tactique, sur le terrain et tout ce qui se passe en coulisses, y compris les négociations secrètes, les renversement d’alliance (cf la relation entre Hekmatyar et les Américains) les coups fourrés des services etc. C’est le jeu et dans ce jeu, Américains, Britanniques, Soviétiques et Russes sont tous des experts et je les mets dans le même panier.

    Pour conclure, rur le sujet afghan, une lecture intéressante:  » The return of a king: the battle for Afghanistan » de William Dalrymple (2013, chez Bloomsbury, 550 pages). Le dernier chapitre « a war for no wise purpose »est prophétique:

    « Since the British went, we’ve had the Russians » said one old man to my right. » We saw them off too, but not before they bombed many of the houses in the village » et quelques lignes plus loin, ce vieil Afghan relate sa conversation avec un officier américain en visite à Jalalabad pour une réunion. Ce dernier pose la question suivante:  » Why do you hate us? I replied: « because you blow down our doors, enter our houses, pull our women by the hair and kick our children. We cannot accept this, we will fight back and we will break your teeth and you will leave just as the British left before you….All the Americans here know that their game is over. It is just their politicians who deny this…These are the last days of the Americans, next it will be China ».

    Bon dimanche!

    • Arnaud dit :

      Comme dit le proverbe afghan : « il n’est pas difficile d’entrer en Afghanistan. Le plus dur, c’est d’en sortir ».

    • Wolfie dit :

      En somme les US ont très bien manœuvrés face aux russes. Tout ce qui est mauvais pour les russes est bon pour le monde libre.

      • précision dit :

        Allez le dire aux familles endeuillées par les attentats (world trade center, européens de l’ouest, enfants russes assasinés, ou autres habitants des républiques caucasiennes). Aux Lybiens qui n’ont plus d’état solide. Aux vietnamiens dont le pays est pollué. Diriez vous que les catastrophes (comme en Ukraine avec Tchernobyl et autres catastrophes écologiques) affectant la Russie sont un bien pour le monde libre?
        La plupart des soldats que je connais ont beaucoup plus de respect pour leurs adversaires et ne se félicitent pas systématiquement lorsque celui ci a des soucis.
        Que cela vous plaise ou non, nous vivons sur la même planète.

    • PK dit :

      Notez que la DGSE a traîné ses bottes en Afghanistan aussi du temps de l’URSS…

      • précision dit :

        Effectivement, et encore plus au Pakistan voisin d’ailleurs, même si nous n’étions pas acocquinés avec l’ISI comme les américains. Le livre de Jean Christophe Notin (Guerriers de l’ombre) explique pas mal en la matière ce que les français y faisaient et n’y faisaient pas: formation à la guérilla, au sabotage et explosifs, organisation, mais peu de livraison de matériel et une attention particulière à ne pas transférer de connaissances pouvant servir à des attentats.

    • Même dit :

      Et les missiles anti-char français ? Pourquoi omettez-vous de les citer ?

      • précision dit :

        C’est un épisode moins connu. Mais si j’en crois Wikipedia, c’était surtout les américains qui les livraient, pas directement la France. A l’époque, notre politique afghane était tout de même plus ou moins alignée sur les USA (d’ailleurs conseillés par Marenches), mais notre engagement était beaucoup plus limité et plus prudent.

      • OURGOUT51 dit :

        Oui, vous avez raison et je pouvais aussi citer l’aide chinoise à cette époque.
        Bonne soirée

  15. Arnaud dit :

    Je ne sais pas ce qu’aurait fait la Russie avec les talibans, et surtout ce que le « renseignement américain » aurait appris…. En tout cas voici trois scoops que les Américains devraient méditer au sujet des talibans :
    1/ scoop numero 1 : c’est la CIA qui a fourni des missiles sol air stinger aux fous furieux Taliban en 1986. Charles Watson, sénateur du texas, a même reçu la médaille de la CIA pour son soutien au sein de la commission de Défense. Ces missiles ont servi à tuer des russes, y compris dans des avions de transport.
    2/ scoop numéro 2 : à une époque ou on revisite les films (Autant en emporte le vent,…), je suggère au renseignement américain de visionner Rambo III, ou john Rambo avec ses amis talibans attaque les Russes pour délivrer le colonel Trottman. Taliban qui sont des gens pieux, comme les Américains, contrairement à ces sauvages de communistes… Film de l’ère Reagan, mais qui en dit long sur le rôle des Américains sur la montée en puissance des Talibans
    3/ Enfin, selon des sources presse largement diffusées, le premier ministre pakistanais, pays proche (voire allié des USA en dépit de coups de sang…) vient de déclarer que Ben laden était un « martyr »…

    Bref, tout ça pour dire, que sur la montée en puissance des Talibans, nos amis américains feraient mieux de lacher les russes et de méditer cette maxime attribuée à Nicolas Machiavel : « les mercenaires se retournent toujours contre leur maître ».

  16. norbert dit :

    De la part des américains qui passent leur temps à faire la même chose, c’est pitoyable. Il n’y a que les naîfs qui ne suivent pas la géopolitique depuis 1945 , qui peuvent tomber dans ce panneau ! Rien qu’en Afghanistan, la livraison par les américains de missiles , avait eu le même impact, et pour nous français, n’oublions pas le rôle des américains en Algérie auprès du FLN.

    • Courmaceul dit :

      je ne crois pas que l’article soit sur des livraisons d’armes.

    • précision dit :

      Il faut quand même mentionner que les USA n’ont pas (à ma connaissance) fourni d’armes au FLN. Autant que je sache, ils se sont contentés de l’aider sur le plan diplomatique en lui apportant une reconnaissance internationale et en forçant le gouvernement français à négocier. Ce qui n’est donc pas tout à fait la même chose…

      • Harambe dit :

        Une reconnaissance internationale qui a donné des ailes et a poussé pas mal de hyènes à sortir des bois n’est ce pas ?

        Qui entends encore parler de Taiwan maintenant que presque plus personne ne la reconnait comme nation ? Hé, sans la reconnaissance des USA, peut être que la France serait riche de pétrodollars et non pas une nation qui n’a que des idées et qui doit mendier sur le marché international de quoi payer ses fonctionnaires chaque année…

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Ils l’ont fait. À savoir Frantz Fanon, le « handler » de Fanon de la CIA était C. Oliver Iselin. L’histoire n’oublie pas.

      • Norbert dit :

        Des ateliers de fabrication d’armes américaines ont été implanté au Maroc par la CIA, à l’insu du Roi du Maroc, pour l’ALN (mortiers, grenades, fusils…). Messaoud Zeghar était le principal intermédiaire entre le FLN et les USA. [1] [archive internet)

        • précision dit :

          Je ne connaissais pas ces points. Reste à voir l’impact réel des contacts américains. Il est normal que les américains aient eu des contacts au sein du FLN, y compris avec leurs fournisseurs d’armes. A vrai dire, la SDECE en avait sans doute aussi, même s’ils étaient probablement moins amicaux, dans le cadre de la Main Rouge.

  17. Namroud dit :

    Quelle ironie du sort ceux là même qui ont donné du fil à retordre à l’armée rouge et qui étaient soutenus par les occidentaux, saoudiens et chinois sont maintenant soutenus par les russes. Le Général de Gaulle disait : les États n’ont pas d’amis ils ont des intérêts. Ceci dit je ne peux m’empêcher de me poser cette question : qu’en pense l’extrême droite française obsédée par l’islam et qui admire tant poutine de voire ce même poutine soutenir les talibans ??

    • Militaire dit :

      Et vous, que pensez vous du soutien des USA au Pakistan et à l’Arabie Saoudite ? De l’OTAN à la Turquie ? Ou encore du soutien de la France au Qatar ?

  18. castel dit :

    Il faut toujours se méfier de ce genre d’information :
    Les talibans n’ont pas attendu d’avoir des primes pour s’attaquer aux soldats de l’OTAN……
    Par contre, il ne faut jamais perdre de vue, que c’est l’intérêt des islamistes d’essayer d’alimenter ce genre de rumeurs, car leur intérêt est toujours d’essayer d’augmenter la méfiance des occidentaux vis à vis des russes et vice versa, surtout au moment ou une solution politique semble possible, au grand dam des plus extrémistes d’entre eux !!

  19. farsight dit :

    Mort de rire, les états-unis qui ont armé les talibans pendant la guerre d’Afghanistan en 80 et créer les groupes terroristes dont les talibans, joue les victimes ! Ils cherchent des excuses pour le lamentable défaite de la guerre d’Afghanistan ! Il faut toujours un croque-mitaine pour les états-unis et continuer de faire la guerre . Et bien sur , c’est le méchant russe . Des accusations pitoyable, même pas de preuve, les prisonniers auraient pu avouer n’importe quoi sous la torture, car oui ils ont été surement torturé ! Je rappelle que les états-unis et la CIA pratique la torture sur les prisonniers talibans . En dehors de ça , aucune preuve , preuve de la mauvaise foi des états-unis !

    • précision dit :

      Pour ce qui est de la torture, officiellement du moins c’est du passé. Et c’est probablement hors sujet ici car un service de renseignement sérieux recouperait les informations.

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Julian Assange EST torturé. Dit l’expert en torture de l’ONU, le professeur Nils Melzer. L’homme n’est ni russe ni taliban et enseigne le droit pénal, le droit international et le droit procédural …. et pour comprendre qui donne les ordres en ce qui concerne la détention d’Assange, pas besoin de services secrets.

        • précision dit :

          Bien vu, mais c’est quand même un cas « limite ».

          • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

            Torture et limite …. aussi compatible que viol et amiable. Vous le faites ou vous ne le faites pas.

  20. Olive dit :

    Selon le renseignement américains, Saddam avait des ADM et finançait AlQaeda, Kadhafi donnait du viagra à des mercenaires noirs pour violer les Libyennes, et la Russie a envahie 100 fois l’Ukraine en 2014/2015. Et Assad gaze son peuple aussi, pour le plaisir et pour se faire bombarder par les usa.
    Quand est-ce qu’on va enfin arrêter de considérer ce que dit l’oncle Sam, qui ces dernières années nous a volé Alstom (il n’y a pas d’autres mots), Alcatel, Technip, Photonis, raqueté 10 milliards a la SG et menacent d’en faire autant à Airbus…
    Revient De Gaule, ils sont devenus aveugles…

  21. créateur des monde dit :

    Tous font la même chose et puis ya quoi c’est notre réalité mondiale.

  22. ScopeWizard dit :

    Perso , et je trouve la chose bien regrettable , dès que je vois quelque article estampillé « New York Times » , tous mes voyants d’ alerte s’ allument instantanément .

    Mais bon , je n’ oublie pas que nos plus mortels ennemis restent les Russes et d’ ailleurs je vois ça tous les jours ici-même , en France , où la totalité du territoire est aux mains des autorités Françaises où donc par définition tout un chacun peut à toute heure se promener dans une sécurité garantie ……………

  23. Robert dit :

    « Selon le renseignement américain, la Russie aurait offert des primes aux talibans pour tuer des soldats de l’Otan »
    S’ils le disent c’est que ça doit être vrai.
    Les russes sont méchants, fourbes, alors que les américains sont gentils, honnêtes.

    • Max dit :

      Aux USA il est possible de s’exprimer contre le pouvoir en place. En règle générale il doit rendre des comptes à la nation ! En Russie c’est très dangereux surtout pour les journalistes, certains candidats aux élections, etc…
      La CIA ne place pas ses pions dans le système politique (le Complexe Militaro-industriel y a pris le pouvoir) et économique. Le FSB lui a verrouillé la société russe de toute émancipation politique…

      Poutine n’aurait aucun scrupules à rayer l’Europe de la carte du monde. Aux USA je n’y vois personne, à part Trump !

      • précision dit :

        Quel manichéisme. Poutine comme Trump ayant plutôt dit le contraire, vous êtes probablement extrêmement doué avec la boule de cristal pour avoir accès à leurs pensées les plus profondes…

  24. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Selon le renseignement américain Saddam Hussein cache des armes de destruction massive et possède des usines mobiles….
    J’étais directeur de la CIA. Nous avons menti, nous avons triché, nous avons volé. Nous avions des cours de formation complets (I was the CIA director. We lied, we cheated, we stole. It’s – it was like – we had entire training courses, ») », a déclaré secrétaire Pompeo lors d’une discussion à la Texas A&M University, College Station, Texas, le 15 avril 2019.
    TOUT EST DIT.

  25. dédé dit :

    il faut mettre la russie sous embargo economique
    et renforcer les sanctions jusqu a la chute de poutine et son appareil
    d état . les russes attendent un signal pour se soulever et ENFIN installer
    des institutions démocratiques ! a bas le parti unique du plat poutine !
    cette nuisance russe fait périr des millions d habitants en syrie, au venezuela en iran en libye
    en maintenant des régimes dictatoriaux anti républicains. la russie de poutine est également la base arrière de
    tous les partis racistes de l europe qui doivent etre déclarés illégaux et de cette secte terroriste opus dei qui gouverne actuellement en france le gouvernement

    • Fred dit :

      @ dédé

      Ouhlàààà !
      L’Opus Dei qui gouvernerait la France? … Robert va avoir un orgasme* :o)

      * un orgasme mystique bien sûr, ça c’est permis, ce n’est pas un péché.

    • OURGOUT51 dit :

      « les russes attendent un signal pour se soulever et ENFIN installer
      des institutions démocratiques  »

      Bonjour

      question et j’attends une réponse: vous allez souvent en Russie et vous conversez avec des Russes? Parce que là, vous avez passé « le mur du çon » pour reprendre une rubrique du Canard enchainé!

  26. Max dit :

    Le djihadisme moderne fut développé et entretenu par la CIA en Afghanistan pour contrer l’occupation soviétique avec les résultats que l’on connait aujourd’hui.
    Tel Frankenstein la bête a échappé à son créateur pour devenir un problème mondial.
    Là les russes mettent de l’huile sur le feu (comme le Pakistan) en Afghanistan tout en luttant contre cette même mouvance en Syrie et en Libye !

  27. breer dit :

    En prenant un peu de recul, il faut juste comprendre que l’humanité, via tous ceux qui sont aux pouvoirs et aux commandes des organes géo – politiques, militaires, et idéologiques, continue toujours de fonctionner sur un mode archaîque, évidemment avec des évolutions d’ordres technologiques (ce qui rend le monde toujours plus craignos). Et dans deux millénaires, on parlera de notre époque, comme nous parlons aujourd’hui des guerres des siècles passées, en disant quelle époque d’arriérés …

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « continue toujours de fonctionner sur un mode archaîque » Bien dit! Marc Paul Alain Dutroux, Sir James Wilson Vincent Savile, Jeffrey Edward Epstein vous saluent, @breer.

      • Félix GARCIA dit :

        @Abuse of mainstream media can harm your mind!

        Prenons les vivants !
        Alan Morton DERSHOWITZ vous salue !

        « En 1997, Alan Dershowitz a écrit une chronique d’opinion intitulée « Le viol légal est un concept dépassé ». M. Dershowitz a lui-même été accusé d’abus sexuel par deux des victimes présumées d’Epstein, Virginia Roberts Giuffre et Sarah Ransome. Il nie avec véhémence les accusations portées contre lui ; il est partisan de l’abaissement de l’âge du consentement à 15 ans, voire à 14 ans. »

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Alan_Dershowitz

        L’avocat, entre autres, de Donald « GORBATCHEV » TRUMP …

        « Vivement » la suite de l’enquête de « Le Media » sur les réseaux français de Jeffrey Edward EPSTEIN …

        Cordialement,
        Félix GARCIA

  28. Félix GARCIA dit :

    Ouais Hasairi
    @HasairiOuais
    a convoy full of long range missels has left for #Sirte , these may be SCUD-B missels from gaddafi’s time .

    #Libya

    Probablement opérés par WAGNER selon les commentateurs.

    Cordialement,
    Félix GARCIA

  29. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Le NYT vous a dupée, Monsieur Lagneau: « Le directeur américain du renseignement national s’est distancié d’un rapport du NYT affirmant que la Russie avait payé de l’argent aux talibans pour avoir tué des soldats américains en Afghanistan. Il a déclaré que la Maison Blanche n’avait jamais été informée de la question. » Source: gouvernement américain

    « The White House statement addressing this issue earlier today, which denied such a briefing occurred, was accurate. The New York Times reporting, and all other subsequent news reports about such an alleged briefing are inaccurate.”
    Office of the DNI @ODNIgov
    ·

  30. Jean Ker dit :

    Selon mes renseignements, le renseignement américain a tendance à raconter vraiment n’importe quoi pour satisfaire la naïveté des naïfs qui le croient.
    Heureusement certains commentateurs relèvent le niveau. Les autres devraient réaliser combien ils sont victimes de la propagande de guerre pro-Otan.

  31. petitjean dit :

    mais ils ne s’arrêteront donc jamais !
    quand on sait pour qui et pour quoi roule le New York Times ! Sans compter les officines du renseignement US, dont la CIA , état dans l’état !
    « La Maison Blanche a démenti les révélations du New York Times par la voix de sa porte-parole, Kayleigh McEnany. Citée par l’AFP, celle-ci a affirmé que «ni le président ni le vice-président n'[avaient] été briefés sur ces soit-disant primes russes», évoquant «l’inexactitude de l’histoire du New York Times, qui suggère à tort que le président Trump a été informé de cette affaire »

    le journal américain n’a visiblement pas été en mesure d’étayer de telles révélations par d’autres témoignages que ceux d’interlocuteurs ayant parlé «sous la condition de l’anonymat pour décrire les renseignements délicats et les délibérations internes». Pour la journaliste indépendante Caitlin Johnstone, il s’agit d’une «faute journalistique». «Les médias mainstream qui publient des déclarations du renseignement de façon anonyme et sans aucune preuve, publient simplement des communiqués de presse de la CIA déguisés en information», estime-t-elle.

    • Fred dit :

      @ petitjean
      La source qui a révélé les indélicatesses de Nixon et l’a fait tomber lors du Scandale du Watergate (Deep Throat) de 1974, ne s’est révélé qu’en 2005. Pourtant les faits étaient avérés. Il est évidemment resté discret pour des raisons personnelles de santé.
      Étrange : Caitlin Johnstone fait allusion à une officine du Gouvernement américain, alors que William Mark Felt était un agent du FBI …

      https://fr.wikipedia.org/wiki/W._Mark_Felt