!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

De retour à Cherbourg, le sous-marin « Suffren » a été mis en cale sèche pour un « ajustement technique »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Dans une compétition internationale qui se durcit, l’information est une arme à double tranchant :
    https://infoguerre.fr/2020/06/lindustrie-de-defense-francaise-face-aux-risques-informationnels/

    • Requin dit :

      Un SNA qui repointe son nez à Cherbourg, c’est pas vraiment dissimulable.
      A partir de là, donner des infos évite fantasmes et autres spéculations.

      • Plusdepognon dit :

        @ Requin
        Il vaut mieux s’en apercevoir lors des essais, ils sont faits pour ça.

  2. fond de gorge dit :

    pas de quoi s’inquiéter ….

    • le nouveau dit :

      la méme info concernerait un autre pays, on s’en moquerait, mais quand du sien qu’il s’agit…. faut pas s’inquieter.
      Je ne m’y ferai jamais.

      • Hermes dit :

        Sauf certains système relativement connu, y’a que les idiots qui critique les déboires sur les premiers essai en particulier sur des bâtiments de ce genre…
        .
        Je vous invite d’ailleurs à me prouver que les intervenants « qualitatif » se prête à ce jeu, j’ai des doutes là dessus.

    • Troll dit :

      En es-tu vraiment sur?

  3. LEONARD dit :

    Illusion d’optique ou gite babord de 5-10° sur la photo ?

    • FredericA dit :

      Il est en cours de remorquage. Ceci explique probablement cela…

    • Jerryber dit :

      A cause de l’amarrage au rem.

    • Estelassar dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=ahXGvywEcHU
      On voit du gite aussi sur la video, c’est apparemment pas un effet d’optique. En revanche ça peut très bien venir de la façon dont il est remorqué.

    • Gazelle dit :

      Possible, avec l’arrière plan on dirait effectivement qu’il est un peu décalé
      C’est peut-être pour ça, son ajustement technique

    • WARTHOG dit :

      Ne serait-ce pas dû au remorqueur arrimé à bâbord ?

    • Vivo dit :

      En effet, on a l’impression que des marins essaient de contre-balancer le sous-marin vers tribord pour éviter qu’il gite d’avantage.

      • oeildemoscou dit :

        Mort de rire. Vue la masse à contrebalancer …

      • dompal dit :

        @ Vivo,
        L’information est classée très secret défense mais en fait il y a eu une grosse voie d’eau et tous les marins sont morts noyés exceptés ceux qui sont sortis pour contrebalancer la coque…..mais chuuuuut, je vous ai rien dit, hein !

        • v_atekor dit :

          Pfff, tu dis n’importe quoi, ce sont les rameurs qui poussent d’un côté et pas de l’autre, ils sont là en backup de la propulsion nucléaire, si la courroie de distribution se casse.

          • dompal dit :

            @ v_atekor,
            D’après toi, elle se casserait où la courroie de distribution, elle irait prendre un canon avec la Pacha dans son carré ? 😉

    • Dupont avec un t dit :

      Ajustement technique que ces choses là sont bien dites… problème conception impactant l équilibrage

      • Hermes dit :

        La photo ne date pas de cet essai et ne reflète donc pas le problème.
        .
        Les illustrations ne sont pas nécessairement directement lié à l’article, ce sont des illustrations, réflexion réflexion…

      • Dupond avec un d dit :

        Je dirais même plus, problème d’impact équilibrant la conception.

    • Max dit :

      Possible qu’il y ait un soucis avec un safran d’une des barres (inférieure droite restée en positif sur le neutre ?) de la Croix de St André ?

      • ScopeWizard dit :

        @Max

        Plutôt que tout ce char à bia -n’ est pas Ben-Hur qui veut n’ est ce pas- ce serait sympa de sortir un peu de tout ce jargon technique et de préciser au profane , à l’ aide d’ un langage plus « à sa portée » ce qu’ il en est , à quoi le béotien doit s’ en tenir si vous préférez ……… même s’ il est également vrai que de faire des phrases ne réussit pas toujours au marin …………….
        https://www.youtube.com/watch?v=3DN1YZd-vZM

        La vie est un risque , vous le savez …………
        La thèse est osée , je sais ; mais elle est aussi parfaitement défendable …………. 😉

  4. John dit :

    Si l’article concernait un autre pays, je pense qu’on aurait lu bcp de « ils ne savent pas construire de sous-marins », « ils nous disent pas tout, si il est en cale sèche c’est qu’il a un problème majeur ».

    • Requin dit :

      Ou pas et c’est juste vous qui êtes dans un délire paranoïaque.
      On ne parle pas ici d’un retard d’un an ou d’un soum incapable de remonter à la surface mais d’une tête de série avec pas mal de ruptures technologiques.

      • John dit :

        Délire paranoïaque? Quel sens de la mesure !
        Vous faites l’hypothèse que je parle du sous-marin espagnol….
        En réalité, mon commentaire s’adresse à tous ceux qui sont très heureux de se moquer des problèmes techniques, problèmes de jeunesse rencontrés par d’autres pays, supposer que si qqch se passe en Chine, la réalité serait systématiquement plus grave que ce qui est publié…
        Bref, ce commentaire a pour vocation de dire que TOUT programme militaire majeur de ce type ne peut être parfait, français, américain, chinois ou allemand. Donc pour ceux qui systématiquement encensent un pays et critiquent un autre par principe… Ce serait bien de changer d’attitude.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Allez-y, sourcez vos propos.

      • John dit :

        On peut déjà parler de la différence de commentaires entre l’incendie du Porte Avion Kuznetzov et du Sous-marin Perle?
        En France, c’est terroriste ou criminel, mais en Russie, c’est des guignols ivres qui rénovent une carcasse…
        Quand y a un problème technique dans n’importe quel programme international, c’est systématiquement les Allemands, même lorsque aucune information n’est disponible. L’hypothèse qu’une entreprise française pourrait faire une erreur ne traverse pas l’esprit de certains.

    • Vinz dit :

      Il y a deux pays qui ne savent pas construire de sous-marins : les Espagnols et les Suisses.

      • John dit :

        Vous en êtes sûr? Allez demander à Jacques Piccard et son bathyscaphe conçu en Suisse si le record de profondeur au fond de la fosse des Mariannes (la fosse Challenger plus précisément) à 10’916 m de profondeur…C’est seulement depuis la découverte récente d’une zone plus profondes (11’000 m) qu’il est envisageable de battre le record.
        Si vous parlez de sous-marin militaire, oui, mais bon… le Léman est trop petit pour ça… Il y a mieux comme « attaque » sur un pays que de lui dire qu’il ne sait pas faire qqch qui lui servirait à rien. Et niveau précision, je crois que vous oubliez qques pays… Pas sûr que le Liechtenstein, le Paraguay, le Niger, le Mali, le Tadjikistan et la Mongolie sont compétentes dans ce somaine…

        • Pravda dit :

          Le Vatican aussi.
          Maintenant sur n’importe quel matériel neuf, quelque soit le pays et de plus en plus avec la complexité du matos moderne, il y a des couacs, des imprévus et des ajustements.
          Et même sur des matériels « éprouvés » , testés, et beaucoup moins complexes comme par exemple le SIG P320 de l’US army, il y a (encore ?) des soucis. (J’adore en général les produits SIG).

          • John dit :

            Je suis absolument d’accord sur ce point !
            Il est normal de faire des essais, si la campagne d’essais est bien conçue, une majorité de « défauts », « problèmes », améliorations potentiels, risques peuvent être détectés et améliorés, d’autant plus pour le premier de classe.
            Par contre, je maintiens sur le fait que certains commentateurs ici auraient eu un discours très différent si la nouvelle venait d’Espagne par exemple, ou d’Allemagne.

          • Pravda dit :

            Le problème a été en partie réglé (ne riez pas de la suite), en allégeant le poids (de la masse de métal) de la détente… en cas de choc sur la partie arrière du pistolet suite à une chute, la détente (trop lourde), actionne le départ du coup. Reste un problème de double éjection lors de certains tirs (une douille vide et une cartouche pleine).
            Pour le Sig 556, ce n’est pas un 550, mais bien une arme US; là bas les black guns sont du consommable, à l’opposé de la doctrine européenne. Résultat un M4 est trois fois moins cher qu’un HK ou un Sig (suisse), ça tire et quand c’est usé c’est poubelle. Le 556 est un peu entre les deux conceptions.

        • PK dit :

          Susceptible, hein ?

        • Pravda dit :

          @John, petit film sur le P320 ( je sais, vous allez me dire que c’est un Sauer)
          Problème de sécurité au choc et ejection de cartouches « pleines » parfois.
          https://sofrep.com/news/dod-evaluation-says-armys-new-sig-sauer-p320-service-pistol-riddled-issues/

          • John dit :

            Il est bien possible qu’il y ait un problème de conception et qu’il soit suisse.
            A la différence de certains commentateurs, je ne me permets pas de dire qu’un pays est parfait pour tout, et que d’autres sont nuls sur tout.
            Et si on va dans le détail, c’est la stratégie d’un industriel qui définit souvent la qualité, et pas le lieu du siège.

            Par contre, concernant Sig, demandez aux américains, le SIG-556 produit aux USA, et le SIG-553 qui a commencé à être produit aux USA pour le marché américain sont à des années lumières de la qualité de Swiss Arms, et c’est le problème de tous les producteur d’armement européens qui ont basé des lignes de production aux USA.
            Mais sur cet exemple, comme je le dis au début, je n’ai pas la compétence pour juger de l’origine des problèmes.

    • Thomas dit :

      Vous voulez dire comme pour les Virginia américains aux pièces sous-testées ?
      Il est vrai que cela s’apparenterait chez nous plutôt au couvercle et cuve en acier de réacteur civil type EPR, si vous voyez ce que je veux dire…

  5. will dit :

    Question aux initiés : est-il possible que cela soit un changement d’hélice propulsive histoire de changer la signature acoustique du bouzin après que tout le monde l’ai ecouté a sa première sortie. (CF l’activité navale en atlantique nord de ces dernieres semaines)

  6. caiusbonus dit :

    C’est pas une Renault CLIO, c’est légèrement plus complexe, et un soum nouveau peut demander quelques ajustements pour être parfait, ça ne veut pas dire que quelque chose déconne.
    Toutefois attention au feu, il y a une mode inquiétante…

  7. ScopeWizard dit :

    Qu’ µest-ce ce que je voulais dire ………….

    Ah oui !
    À ce propos , est-ce qu’ il peut brûler aussi bien que le SNA précédent ?

    Non , parce que déjà qu’ on a rien , faudrait pas que ça devienne une habitude et que l’ on se retrouve avec moins que rien …………

    Je dis ça , je dis rien …………. 😉

    • Chanone dit :

      S’il vous plaît, n’attirez pas le malheur.
      Regardez avec le F 35 comme il faut peu de choses, et comme après on se paye des tonnes de sympathiques communications très commerciales pour vanter le produit  » révolutionnaire »  » invincible dans quelques mois ».
      .
      Je garde en mémoire le torrent de m#rde qui débarque sur ce site rien que parce qu’un titre épelle « Porte-Avion Charles De Gaulle »
      Dix ans de retard, des modifications en pagaille, la casse d’une hélice…
      Le Suffren ne mérite pas un tel supplice.

  8. oeildemoscou dit :

    Bof, si on regarde le S-80 espagnol: il n’a même pas été mis àl’eau. Auraient-ils peur qu’il ne remonte plus ?

  9. Royal Marine dit :

    La gîte peut également s’expliquer, car la position du remorqueur ne joue pas dans ce cas (comparez les poids respectifs…), par un ballast bâbord dont la chasse ne fonctionne pas… Ou dont une, ou des, purges(s) resteraient en position ouvertes, … Ceci expliquerait la mise au bassin pour vérification de l’ensemble remplissage/chasse aux ballasts et réparation des circuits ou échange des matériels défectueux.
    C’est un problème de sécurité plongée, qui peut exister sur tous les sous-marins, et qui ne remet en aucun cas en cause la valeur militaire des types Suffren.

    • Tournicoti dit :

      La gite à babord était visible dès les premières photos diffusée.
      IL me semble improbable qu’un problème de gite n’ait pas été pris en compte dès les plongées statiques.
      Si ce retour au bassin est effectivement du à un probleme de sécurité plongée, tout ceci est très sérieux

  10. Schwarzwald dit :

    Espérons que celui là ne se fasse pas bruler …

  11. xorminet dit :

    ce n’est pas avec 10 marins sur le pont d’un sous-marin que vous compensez une gite.
    Par contre il y a une règle sur une aire de manœuvre, on ne reste pas à côté d’une aussière ou remorque sous tension, d’où la présence des marins sur tribord

  12. moi dit :

    Tout système, quel qu’il soit, nouveau nécessite une mise au point, des modifications ou des ajustements. Pour un système comme un sous-marin (qui plus est entièrement nouveau) rien n’est plus normal. Les Anglais ont eu des problèmes de mise au point pour leurs Astute, les Américains aussi pour leur nouveaux porte-avion ou SNA moderne.
    Cette phase est incontournable à la suite des premiers essais en condition réelle et continue avec les premières utilisations jusqu’à ce que le système soit au point. Pour les systèmes produits en très grande série on fait plusieurs (plusieurs dizaines en automobile) prototypes qui permettent de faire cette mise au point. Pour des SNA, si les moyens financiers le permettaient, on le ferait. Comme ce n’est pas le cas, on est obligé d’utiliser le premier construit.

  13. werf dit :

    Il y a un vrai problème avec l’acier et les soudures sur des pièces imposantes. On a vu ce qu’il en était avec les cuves de l’EPR d’EDF (pb non résolu à ce jour et le compteur des millions d’euros tournent…) . Il en est de même sur les sous marins américains. Ajouter à cela le manque de compétences et de sens professionnel des soudeurs, la qualité se perd partout… Espérons que ce n’est pas la structure du bâtiment mais je suis pessimiste car il a été placé en cale sèche…

  14. Matou dit :

    Espérons que ce sous-marin fera l’objet d’une bonne protection. Après ce qui est arrivé au Perle, il me semble plus à risque d’être de retour à la terre que d’évoluer en mer. Je ne cesse de m’interroger sur le Perle avec une arrière-pensée sur du sabotage. Un tel incendie sur des systèmes aussi bien protégés, cela laisse interrogateur, en particulier dans un contexte aussi tendu sur le plan international. J’espère me tromper. Espérons que l’on pourra remplacer le Perle assez rapidement même si je ne me fais pas d’illusion (budget, temps).

    • tchac dit :

      « Pas besoins d’attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer. »
      Bien sûr, il ne faut tout de même pas négliger de pistes, après tout, ce SNA américain a été détruit
      par un incendie volontaire.