L’Égypte prévient : toute avancée des forces de Tripoli vers Syrte entraînera une intervention militaire directe

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

225 contributions

  1. lxm dit :

    Mmhh, c’est l’hypothèse que j’avais écrit dans un post, et c’est logique; cette menace de l’égypte tente maintenant de forcer les 2 partis à faire un cessez le feu et trouver une solution diplomatique.

  2. Racep dit :

    Ca devrait pas etre trop difficile de conquerir l’Egypte, une fois la Lybie à nous.

  3. Polymères dit :

    Au moins les choses sont claires. A force de vouloir sans arrêt nous faire intervenir et en laissant presque croire que l’intervention turque en Libye est une défaite infligée à la France, on oublie les principaux acteurs de ce conflit qui ne sont plus ceux de 2011.
    L’Égypte, les EAU sont les principaux acteurs aux côtés du maréchal Haftar.

    Les égyptiens se sont engagés diplomatiquement ils ont des alliés de poids pour financer une opération en Libye. La puissance militaire ils l’ont et n’ont qu’une frontière à passer, les turcs ne sont pas dans ce cas de figure.
    Comme souvent avant une intervention, quand on brandit les arguments de la légitimité c’est que c’est sérieux, quand d’autres pays font blocs dans la foulée de cette déclaration, c’est que c’était prévu et concerté. L’Égypte a ou va recevoir assurément un soutien français et russe, plus ou moins visible, s’ils s’engagent. Mais la Grèce et d’autres également.
    On va désormais voir si Erdogan poussera la ligne rouge par excès de confiance, si oui , on aura enfin l’acteur régional qui le bousculera et vu sa politique nationaliste, ce sera difficile de subir une défaite, donc ça risque de dégénérer un peu.

    • Desty dit :

      Parallèlement à ces déclarations martiales, les Égyptiens viennent d’apporter devant le conseil de sécurité de l’ONU une réclamation concernant leur autre gros dossier en cours: le barrage renaissance sur le Nil Bleu.
      Ils souhaitent avec les Soudanais qu’un dispositif contraignant capable de prendre des sanctions financières soit mis en place au cas où l’Éthiopie, qui en montre déjà des signes, ne tiennent pas sa parole en ce qui concerne le débit du fleuve en aval.
      Les Égyptiens obtiendront sans aucun doute le soutien des Russes et des Français, peut-être aussi celui des Anglais et des Américains. Malheureusement le droit de véto ne peut pas les aider à imposer leurs vues, il ne sert qu’à empêcher d’imposer ses vues…

      • GHOST dit :

        Desty@

        GNA, le gouvernement légal de la Lybie qui a la reconnaissance non seulement de l´ONU, mais aussi de l´UE et de l´Union Africaine.
        La France se trompe d´époque dans sa politique africaine.. même en soutenant l´Egypte á l´ONU, l´Éthiopie risque d´obtenir le soutien de tous les pays africains y compris la Chine. Une guerre pour le Nil risque de se transformer en une guerre entre les pays africains contre l´Egypte.

        • Desty dit :

          Une guerre des pays africains (noirs ?) contre l’Egypte et le Soudan ? J’aimerais bien voir ça. Donc on a une guerre de nécessité vitale d’un coté contre une guerre à motif racial de l’autre. On se demande qui gagnerait un tel conflit… sans doute celui qui a le plus à perdre et qui se battra jusqu’à ce que le dernier soldat soit tombé non ?
          Le problème en Libye c’est que le gouvernement officiellement reconnu par l’ONU a été coopté depuis l’extérieur et qu’il n’est pas élu par les Libyens ce qui en fait un régime xénocratique. Alors que le parlement de Tobrouk lui est élu par les Libyens. Et par dessus est venu se rajouté les décisions de politique étrangère prise par le GNA qui malheureusement contrarie la quasi totalité des riverains de la Méditerranée au profit des Turcs. Plus les problèmes de flux d’armes, de drogue, de trafic d’être humain qui contrarie absolument tout les voisins !

        • FX dit :

          « GNA, le gouvernement légal de la Lybie qui a la reconnaissance non seulement de l´ONU, mais aussi de l´UE… »
          Et à propos, il va comment Juan Guaido?
          OK je sors…

  4. Durandal dit :

    La Tunisie devrait prendre exemple sur l’Egypte, je n’arrive pas a comprendre sa prise de position des Tunisiens vis a vis des Turcs.

    • fabrice dit :

      L’élite tunisienne (les plus éduqués et les opérateurs économiques) est laïque ainsi que l’état major de l’armée et des forces de sécurité. Le bas peuple vote frères musulmans. La Tunisie vit du tourisme. Quand tu vis du tourisme, l’Islamisme gêne le business, difficile d’attirer les bobos européens ( moeurs « légères », LGBT qui constituent bien 10 à 15% des bobos…). La présence des bobos occidentaux touristes tapent sur les nerfs du peuple (richesse d’un côté, comportements « coloniaux », vieux bobos à la chasse de chairs fraiches, tunisiens et tunisiennes perdant toute fierté se « vendant », l’épitome, l’ambassadeur de France, symbole à lui seul de la boboitude faisant des parties « à poil » « alcool à volonté » dans la piscine d’après plusieurs sources tunisienne choquant même l’élite tunisienne laïque… »tunisienne » est synonyme de call girl dans tout le Machrek, de Doha à Riyad) Les frères musulmans tunisiens ont opté pour une politique par étape. D’abord réorienter l’économie, ils appellent ça « islamiser’ l’économie. L’élite laïcisée s’inquiète de la présence turque (frères musulmans) à sa frontière, les Islamistes (dont le président du Parlement) s’en réjouissent. On va vers une 2ème révolution du Jasmin, cette fois ci islamiste. Depuis De Gaulle la France vise à affaiblir les USA et les grands rivaux (l’URSS maintenant a Chine) pour créer une 3ème force en s’appuyant et en s’alliant avec les puissances pétrolières islamistes, c’est la fameuse « politique arabe » de la France dont le point cardinal est le soutien au soi disant peuple « palestinien » inventé en 1964. Il rêvait d’une alliance euro islamiste dominée par la France. Là Macron craint plutôt une alliance euro islamiste dominée par la Turquie dont la France ne serait que le vassal. Encore une fois les fantasmes « orientalisants » du Quai qui nous pètent à la gueule.

      • jyb dit :

        @fabrice
        Je suis gaulliste.
        « …D’autre part, une fois mis un terme à l’affaire algérienne, nous avions repris avec les peuples arabes d’Orient, la même politique d’amitié et de coopération qui avait été pendant des siècles celle de la France dans cette partie du monde et dont la raison et le sentiment font qu’elle doit être aujourd’hui une des bases fondamentales de notre action extérieure.  »
        charles de gaulle, novembre 1967.

      • Roberto dit :

        Peuple palestinien inventé…culot incroyable…aprés cela parle de  »nous » certaine fois au sujet de la France…le sionisme c’est comme tous les nationalismes: un grand danger, avec pleins de tarés derrière. il n’ya pas de règle speciales pour Israel que a part ça est un pays incroyable et magnifique. Mais depuis l’epoque pourrie et totalement corrompue de Bibi vous arrivez mème a vous entrendre avec les Sauds…normal, entre tordus…

        • fabrice dit :

          Lorsqu’en 1918 les Anglais découpent l’empire ottoman et transforme la Terre Sainte en Mandat pour un « foyer national juif », ils cherchent un nom pour cette terre et lui donne le nom romain de « Palestine ». Les habitants arabes non Juifs veulent rejoindre l’Etat arabe que les Anglais ont promis aussi aux Hashémites (famille arabe dirigeant La Mecque) en échange de leur soutien contre les Ottomans. Le terme « palestinien » désigne jusqu’en 1964 les Sionistes. Les Arabes (ceux qu’on appellent aujourd’hui les « Palestiniens ») on les appelait les Arabes (ce qui était déjà en partie faux puisque de nombreux sionistes étaient des Arabes juifs). Lorsque l’Etat sioniste est crée, il prend le nom d’Israël et abandonne le terme de « Palestine ». En 1964 lors d’un sommet des Etats arabes, la décision est prise de revendiquer une Palestine arabe et on crée l’Organisation de Libération de la Palestine, l’OLP. C’est l’invention du peuple palestinien pour dire « Arabes non juifs originaire du mandat britannique sur la Palestine ». C’est un fait historique facilement vérifiable, il suffit de prendre n’importe quel journal avant 1948 (la création d’Israël), le terme « palestinien » désigne alors les Sionistes.
          Si vous prenez un Larousse de 1934 le drapeau de la « Palestine » est le drapeau sioniste. Le Jérusalem Post (journal sioniste de droite) s’appelle alors le Palestine Post. Par contre l’organisme qui défend les « Palestiniens » (les arabes non juifs) s’appellent « Haut comité arabe », ces derniers n’emploient jamais le terme Palestine synonyme de « foyer national juif ».
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_Palestine_mandataire
          http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/quel-etait-le-drapeau-de-la-palestine-en-1939-a118152650
          Je ne vous donne pas mon opinion, ce sont des faits historiques qu’on peut aisément vérifié.

          • Franz dit :

            C’est quand même un peu plus compliqué. Si la Palestine s’appelle ainsi, cela ne vient pas des Juifs mais des Peleset ou Palasitu, un des  » peuples de la mer  » qui ont cherché à plusieurs reprises à s’installer dans les terres fertiles du delta du Nil, et en ont toujours été chassés par les Égyptiens. Ils se sont installés dans la bande occidentale de la Galilée, grosso-modo l’actuelle bande de Gaza, sous le nom de Philistins, qui a donné Palestine.

            Quand en l’an 70 de notre ère les Romains rasent Jérusalem et en chassent les Juifs, ils donnent à l’ensemble de cette province romaine un nom non-hébreu : ni Galilée, ni Judée, ni Samarie, le nom de Palestine. Et le nom est toujours en usage 1 830 ans plus tard au moment du mandat britannique.

            On vous rejoint sur tout le reste de votre exposé : il n’y a jamais eu avant 1948 d’identité palestinienne, de nation palestinienne, d’état palestinien. C’est le royaume de Jordanie qui était le plus proche de cette notion, mais pas plus que les autres pays arabes de la région, ils n’ont vraiment accueillies comme « frères » les populations chassées lors de la guerre de 48.

      • albatros24 dit :

        Le danger est la présence de 10 000 islamistes à nos frontières sud
        Cela réclame une réaction de notre part de préférence tôt que tard et surtout définitive.

      • Elwin dit :

        Fabrice vous êtes bien naïfs. Ce ne sont pas les bobos qui vont en Tunisie, mais les Français moins fortunés, qui veulent se payer un peu d’exotisme à moindre coût. Vos Bobos vont en Amérique du Sud, en Asie du Sud Est ou dans le Pacifique, mais l’Afrique du Nord est pour eux l’équivalent de la Grande Motte.
        Enfin mépriser le tourisme pour un Français est ridicule – c’est une de nos premières ressources, faites donc un peu le moins malin…

      • Clément dit :

        10 à 15% de gays et lesbiennes c’est le pourcentage dans la population générale.
        Et je vous garanti que la Tunisie n’attirait pas que les bobos (ils préfèrent le Maroc d’ailleurs) mais aussi toute une faune de bobof amateur de boite de nuit et tuning.

        • fabrice dit :

          Non les LGBT c’est autour de 3,5% de la population en Occident.
          Je n’ai pas dit que les touristes français qui vont en Tunisie étaient tous des bobos mais j’ai dit que la Tunisie voulait accueillir plus de Bobos (Français qui ont un pouvoir d’achat plus important que le Français type gilet jaune).
          En Espagne vous avez eu la même situation. Le développement touristique du pays date du Franquisme. Mais c’est difficile d’accueillir du tourisme (notamment l’élite friquée, les « bobos ») tout en faisant la promotion du Franquisme (ultra catholique, défense de l’inquisition et de l’expulsion des Juifs et des Musulmans, intolérance religieuse et sexuelle, régime autoritaire et policier…). Pour des raisons économiques (plus que morales) l’Espagne a plutôt mis en avant « l’Andalousie, lieu d’échange des trois religions » et a « gommé » son passé intolérant. Avec des phénomènes assez drôles d’ailleurs, une multiplication par exemple de « musées juifs » dont quasiment aucun objet est d’origine juive espagnole (tout a été brûlé et détruit à l’époque de l’Inquisition…) Le même phénomène a été à l’oeuvre en Tunisie qui a nommé par exemple un Juif comme ministre du tourisme… Certains pays ultra conservateurs comme la république islamiste des Maldives (qui pratiquent la sharia) s’en sortent en coupant géographiquement les touristes de la population indigène pour pas qu’il y ait « corruption ». D’autres comme l’Algérie ont refusé le tourisme.
          Ce que j’essaye d’expliquer c’est que le business du tourisme implique une élite qui a intérêt afin que son business plan fonctionne de défendre des valeurs libérales. Inversement les tenants conservateurs dénoncent et mettent des freins au secteur touristique en se servant des frustrations que le tourisme peut entrainer.
          Mon but était de répondre à la question de Durandal en lui montrant quels sont les divisions socio politico économiques de la Tunisie actuelle

          • dolgan dit :

            Au vu des voitures des gilets jaunes qui se garaient sous mes fenêtres et de leurs salaires de « misère » qu’ils donnaient en interview , je ne m’inquiete pas pour le pouvoir d’achat des gilets jaunes. Il est largement supérieur au mien en tout cas.

          • Clément dit :

            Merci de ces éclaircissement ! Votre analyse est très intéressante.

            Par contre, 3,5% de personnes LGBT vous êtes très loin du compte : lors de la dernière étude en France, 3,2% c’était la proportion qui assumait son homosexualité. Si on rajoute les personnes bisexuelles et celles juste « curieuses », on est plus proche de 13,5%. Et on ne compte pas les personnes qui refoule. Mon chiffre de 20% était un peu haut, et concerne en fait les grandes villes (Paris, Londres, New York).

      • EBM dit :

        @Fabrice Laïc la bourgeoisie en Tunisie? Sécularisée plutôt façon Bourguiba. Quand à une vassalisation à la Turquie…

    • Plusdepognon dit :

      @ Durandal
      La Tunisie est un petit pays de 11,5 millions d’habitants, sans ressources énergétiques et privée par les attentats de revenus de son industrie touristique qui faisait vire une partie de la population.

      8 000 jeunes sont partis pour aider Daesh encouragé par Ennahdha, qui est le parti islamiste conservateur au pouvoir. Ce qui n’empêche pas de discuter :
      https://www.lepoint.fr/afrique/tunisie-kais-saied-les-cles-d-une-visite-a-paris-18-06-2020-2380695_3826.php

      https://www.jeuneafrique.com/1003781/politique/tunisie-hmida-ennaifer-les-elites-islamistes-maghrebines-sont-modernes/

      Les USA vendent et distribuent des armements à tours de bras :
      https://www.meta-defense.fr/2020/04/16/de-nouvelles-commandes-darmement-pour-lalgerie-le-maroc-et-la-tunisie/

      Dernier lot en date pour la Tunisie :
      https://www.air-cosmos.com/article/lat-6c-wolverine-les-nouvelles-griffes-de-la-tunisie-22677

      Ce qui n’empêche pas les petits accros :
      https://www.air-cosmos.com/article/drones-turcs-pour-tunis-22772

      Pour la Tunisie, l’affrontement libyen a des conséquences opérationnelles et économiques. Difficile de se fâcher avec son voisin quand la situation du pays est fragile.

    • jyb dit :

      @durandal
      c’est le poids d’ennahda ( proche des frères musulmans) sur l’échiquier politique tunisien.

    • dolgan dit :

      prenez une carte. regardez où se trouvent les secteurs contrôles par Sarraj et par Haftar par rapport à la tunisie.

    • ji_louis dit :

      « Quand les types de 130 kg causent de certaines choses, ceux de 60 kg les écoutent ! »
      Michel Audiard

    • jeremy dit :

      peut être parce que la tunisie est un mays démocratique et soutient un gouvenement légal au lieu de soutenir un militaire comme haftar soutenu par un dictatuer comme sissi!
      j’espère que c’est clair maintenant dans ta petite tête!

      • Roberto dit :

        T’est déja en route pour Ankara pour the faire enroler dans la chair a canon d’Erdogan pour la prochaine guerre ? Y’a plus de janissaires, il faut tout faire soit même maintenant.

      • Alexandre dit :

        La France s’en moque de la démocratie et tant mieux, notre interet c’est la république, on discute donc avec les militaires et pas avec les religieux point barre. C’est notre position par rapport à l’Egypte et l’Algérie. Les démocraties Islamistes peuvent cramer.

        • GHOST dit :

          Heureusement que l´Algerie possede une longue memoire et n´oublie pas la longue et sanglante guerre de l´indépendance..

          • Desty dit :

            Mémoire sélective qui vous force à oublier le pourquoi profond du colonialisme chez vous… Vous vous souvenez donc seulement à 75 ans et pas à 150 ans ! C’est un petit peu court pour de la mémoire longue non ?

          • Pravda dit :

            Visiblement la mémoire algérienne ne commence qu’à partir de la colonisation, avant c’est le trou de mémoire… les razzias, l’esclavage, les guerres de tribus, pshittt… et plusieurs millions de vos compatriotes ont la mémoire courte aussi quand il s’agit de taper à la porte de l’ancien colonisateur abhorré.

        • LEONARD dit :

          Vous avez tort de vous moquer de la démocratie.
          La République est une forme de gouvernement dans lequel le pouvoir est exercé par des personnes élues.
          La Démocratie est un système politique ou le peuple est souverain. Autrement dit, la démocratie est pré-éminente à la République.
          Après, en démocratie, c’est la majorité qui l’emporte, et à la condition que les élections soient représentatives, dans le pire des cas, 50% des électeurs vont s’estimer floués.

          Par ailleurs, vous confondez République et laïcité. L’Iran est une République Islamique.
          Enfin, démocratie islamique, ça n’existe pas. L’Islam est hégémonique. Tout vient d’Allah et doit aller à Allah. Donc la démocratie n’est qu’un paravent.

          Bref, réfléchir avant d’écrire, petit padawan….

          • Franz dit :

            « La Démocratie est un système politique ou le peuple est souverain ».
            Ouh là là, quelle belle idée ! par contre la réalisation en est loin, non ?

      • Thaurac dit :

        Faut préciser ce qu’est une dictature car sissi s’en prend qu’aux frères musulmans et aux groupes radicaux dans le sinai, erdogan emprisonne des civiles , militaires, des profs,des policiers…sous le fallacieux pretexte de préparation de coup d’état!

      • PK dit :

        Si Sissi est un dictateur, Erdogan est un bisounours…

    • Desty dit :

      Solidarité frériste ? Les Frères restent puissants en Tunisie.

    • Vinz dit :

      Qui s’appelleriont les « Frérots », en Tunisien Ennahdha. Entre autres. Et ils ont d’autres problèmes chez eux.

    • Félix GARCIA dit :

      French President Emmanuel Macron receives President #Kais_Saied upon his arrival to the Elysee Palace. #TnPR pic.twitter.com/G0wavBws3Y

      — Tunisian Presidency – الرئاسة التونسية (@TnPresidency) June 22, 2020

      The Tunisian president said that the current authority in Tripoli was temporary and that it needed to be replaced by a legitimate one, stemming from the people.

      الرئيس التونسي: السلطة الحالية في طرابلس مؤقتة ويجب أن تحل مكانها شرعية جديدة نابعة من إرادة الشعب

      — سكاي نيوز عربية-عاجل (@SkyNewsArabia_B) June 22, 2020

      Cordialement,
      Félix GARCIA

  5. blavan dit :

    Il n’y a pas de solution autre qu’un écrasement d’une des deux parties. C’est la seule voie possible des arrêts des combats et peu importe le gagnant si la France ne s’en mêle pas , car de toute façon ce ne sont pas des démocrates qui viendront au pouvoir. Nous pourrons ensuite leur vendre des armes, c’est pourquoi il ne faut pas prendre partie, alors que jusqu’à présent notre diplomatie avait « joué » avec les deux camps.

    • Wagdoox dit :

      Tu plaintes j’espere !
      Si le camps turque l’emporte on aura des crises migratoires sur deux des trois portes d’entrée de l’europe que l’ottoman agitera en permanence.

      • norbert dit :

        Vous êtes tellement obnubilés par les turcs , que vous oubliez que la Turquie aide et soutient le régime de Tripoli , élu et reconnu par les instances internationales . C’est le camp d’Haftar qui est entré en guerre contre le régime officiel .

        • STARBUCK dit :

          ben justement. Non. Le GNA n’a jamais été élu. A la différence du parlement de Tobrouk.

          • norbert dit :

            Revoyez vos sources, le GNA est le parlement élu , reconnu par l’ONU et par la France avant le flou sur ses soutiens actuels.

        • felix dit :

          Le gouvernement de tripoli est dominé par des milices islamistes et mafieux de tout poils. Avant de leur décerner un trophée de légitimité démocratique, il faut un minimum gratter le verni de la communication.
          Tout n’est pas en noir et blanc.

          • norbert dit :

            Eh bien non tout n’est pas noir ou blanc, mais vert islam de chaque coté, il va bien falloir s’y habituer et composer avec.

          • LEONARD dit :

            Le gouvernement Sarraj a été formé sous l’égide de l’ONU pour tenter de mettre fin à la guerre civile libyenne.
            Les Parlements de Tobrouk et Pripoli ont rejeté la déclaration d’entrée en fonction du gouvernement Sarraj.
            Les élections présidentielles, législatives ou le référendum annoncés n’ont jamais pu se tenir.
            Donc, ce gouvernement n’a d’autre légitimité que celle de l’ONU.
            C’est dire….

        • wagdoox dit :

          Déjà ce que vous dites n’engage clairement que vous.
          Ensuite je m’en tape, un gouvernent de terroristes démocratiquement élus ou non ca ne fait aucune différence pour moi, en tout cas quand c’est au porte de mon pays. Je vois la merde qui va nous arriver sur la gueule démocratiquement bien sur. Je me fous des turques mais leurs alliés qu’on connait que trop en Syrie et qu’ils ramènent à quelques km de chez nous beaucoup moins.

    • Antisubjective dit :

      Il y aura partition du pays.

      • fabrice dit :

        C’est ce que je dis à longueur de posts…

      • blavan dit :

        Si il y a partition, ce sera la guerre perpétuelle , et nous n’y gagnerons rien. Tripoli ne peut pas lâcher les puits de pétrole de l’est, c’est le seul revenu libyen. C’est pourquoi je persiste, il faut un vainqueur, quel qu’il soit pour la stabilité dans la région.

        • Mike dit :

          Si les principales réserves pétrolières connues sont situées dans le bassin de Syrte (80 % des réserves actuelles), les gisements pétroliers libyens sont aussi présents dans la zone ouest-sud-ouest, c’est-à-dire chez les Touaregs, pour une part, et les Toubous, lesquels sont en conflit depuis des lustres. S’agissant du gaz, les gisements les plus riches sont du côté du bassin de Sabrataha, au nord-ouest de Tripoli.
          Une information intéressante : ENI, le prospecteur italien qui détient la plus grande part des contrats en Libye depuis l’ère Kadhafi, avait cédé 50 % de ses parts du projet Elephant (soit 15 % du gisement) au Russe Gazprom en 2011, un gisement situé à l’ouest.

  6. yakafokon dit :

    En perte de vitesse dans son pays le grand calife d’Istanbul calme ses nerfs à l’étranger. Après avoir soutenu Daesh en Syrie, il soutient les « Frères » Musulmans en Libye. Entre temps, il s’est mis tous ses voisins à dos. Encore un « has been » pour qui sonne le glas.

    • jeremy dit :

      mdrrr direct tu sors les gros mots pour toucher les âmes sensibles: « califes », « daesh », « frère musulmans »… et tu finis par une expression fashion « has been » pour dire tu es coules et tu connais l’avenir.

      appréciation: bcp de sensationnel rien de concret dans ton commentaire!
      note générale: 0/20

      • Roberto dit :

        Quand on ne connait même pas les relations de Erdogan avec les Frêres musulmans…et on veux donner des leçons aux autres…eh ben sacré niveau…retourne servir les kebabs.

      • Franz dit :

        La note de 0/20 est pour celui qui se moque de son interlocuteur sans répondre à un seul de ses arguments.

  7. Namroud dit :

    Je crains que la libye va devenir ce que l’Afghanistan était durant un certain temps ( et c’est encore le cas aujourd’hui malgré l’intervention de l’OTAN ) un repaire pour terroristes et divers organisations criminelles. Malheureusement ça se passe aux portes de l’Europe et j’imagine l’inquiétude des pays voisins. Les années à venir s’annoncent difficiles.

    • Vinz dit :

      Pas du tout la même géographie que l’Afghanistan qui est essentiellement montagneux – et pas juste un peu. C’est beaucoup plus compliqué de se planquer dans le morne désert Libyen.

  8. Reality Checks dit :

    Espérons pour les égyptiens que ces déclarations ne seront pas suivies d’effet, et qu’elles sont de simples gesticulations avec des arrieres pensées de politique interieure voire diplomatiques.
    .
    Dans le cas contraire cela risque de mal finir pour l’Egypte.
    Sissi ne survivrait pas politiquement a une déculottée en Libye…. qui ne fait aucun doute….
    .
    Une contagion de l’instabilite chronique libyenne vers l’Egypte serait une tres mauvaise nouvelle pour la region et le monde, avec des consequences tragiques.

    • Gracchus dit :

      Une déculottée, c’est un peu exagéré. On peut considérer que l’armée égyptienne n’a pas un très grand niveau de professionnalisme mais si l’Egypte envoie 30.000 hommes à peu près formés, qui sera capable de s’y opposer ? Je trouve au contraire le mouvement bien pensé : si l’Egypte bloque la ligne de front sur ces bases actuelles le GNA se retrouve sans aucune ressource pétrolière, avec la majorité de la population et de nombreuses milices à la loyauté rétribuée, sur le long terme on souhaite bonne chance aux turcs et aux qataris pour faire vivre tout ce petit monde à leurs frais….

    • Wolff dit :

      Vous dites: « Sissi ne survivrait pas politiquement a une déculottée en Libye…. qui ne fait aucun doute…. »
      Pour quelles raisons?
      La ligne de front est à moins de 1000 km. Tripoli à moins de 1500km. La géographie connue, la population aussi, etc.

    • jyb dit :

      @reality check
      – soyons sérieux. Derrière l’égypte contre les turcs et qataris, il ya les émirats, l’arabie saoudite, la syrie, la jordanie, le soudan, le tchad. Il y a israel, la grèce, la France. Sans oublier les usa qui y réfléchiront à deux fois entre contrer les russes par turquie interposer et contrarier leurs 2 pivots au pomo, saoudiens et israéliens.
      – révisez votre histoire contemporaine égyptienne, rien de telle qu’une défaite militaire retentissante pour booster la popularité d’un raïs. Les égyptiens sont les derniers romantiques.

      • Reality Checks dit :

        Oui on a vu cela au Yemen. Sauve qui peut…
        Pour ce qui est du romantisme égyptien, c’est un des aspects les plus attachants de ce pays je vous l’accorde.
        Cependant je vous retourne l’argument sur l’histoire contemporaine de ce pays: voyez comment une défaite footballistique a affaibli un raïs pourtant solidement arrimé comme Moubarak, je vous laisse imaginer ce que donnerait une bérézina à Tobruk.
        A l’ère des réseaux sociaux, le romantisme sera vite supplanté par un déluge corrosif de rancoeur, dans un contexte social explosif qui ne peut être ignoré.

        • NRJ dit :

          @Reality Checks
          Peu importe le « contexte social explosif ». Si l’Egypte intervient, il y aura des combats très durs et on peut supposer que la population sera lassée de la guerre. Par ailleurs, Haftar a le soutien d’une partie de la population et peut compter sur l’argent saoudien (puis après pétrolier) pour s’acheter ce qu’il faut comme mercenaires.

          Par ailleurs, il serait difficile d’avoir une « bérézina à Tobruk ». Ah moins d’une incompétence monstre des généraux égyptiens, ils n’auront pas de défaite, car l’Egypte est proche, et l’armée égyptienne serait maîtresse du désert. Le pire à venir pour eux serait un enlisement dans les combats urbains.

          • Reality Checks dit :

            J’aime beaucoup l’Egypte et je respecte les égyptiens, par conséquent je ne souhaite rien dire d’inamical sur la compétence de tel ou tel.

    • Albatros dit :

      Une déculottée des égyptiens en Abhrams avec appui financier des enturbannés et de renseignements des israeliens troupes qui sont juste à côté de leur dépôts logistiques face à des M60 armés par des terros ?
      Je demande à voir..

    • ji_louis dit :

      Sissi n’est pas seul. Si haftar a été soutenu par l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, la Russie et la France, nul doute que l’Égypte seule est encore plus soutenue. De plus, avec les contrats d’armements passés à l’Italie, l’Égypte a de quoi museler le soutien italien au GNA. Les turcs se retrouveront donc seuls sur le terrain avec le GNA face à des armées professionnelles constituées en plus grand nombres et mieux équipées dans tous les compartiments (marine, sous-marinade, aviation, blindés, A2C,…) plus des troupes irrégulières.

      Et si les turcs font l’erreur de « franchir la ligne rouge », ils seront obligés de ravitailler leurs troupes en Libye à 1500km par la mer avec que des adversaires (déclarés ou pas) sur le trajet (Grèce, Chypre, Égypte, voire France et Russie), ce qui peut leur coûter très cher en hommes, en matériels et en prestige, voire les affaiblir suffisamment pour que Chypre (et ses amis) puissent penser à « libérer » la partie Nord de l’occupation turque.

      En face, les égyptiens sont soutenus et par la France, et par la Russie, et par les américains, et par les EAU, et par le royaume d’Arabie Saoudite, et par la quasi-totalité de la ligue arabe. De plus, algériens et tunisiens sont circonspects sur les autorités du GNA. Enfin, la France a les moyens de bloquer toute tentative de ravitaillement par le Sud (Niger, Tchad), voire peut favoriser une ou plusieurs interventions du Sud (Madama, Faya Largeau) vers le Nord. Et le tchadien Idriss Déby n’a pas oublié que le GNA a joué avec l’opposition armée tchadienne contre lui, opposition calmée par une action commune Haftar-Tchad-France.

      • Reality Checks dit :

        Je me souviens que lorsque Hiftar a commencé sa campagne, et que je prédisais ici même son echec pour des raisons objectives, on me riait au nez, on verra….
        Cependant pour avoir écouté les propos de Sissi en VO, j’ai tendance à croire que lui même est conscient de ses limites, il n’est pas un acteur irrationel. Je pense que son discours vise surtout à figer les positions autant que faire se peut, ce qui est de bonne guerre, et préférable pour son pays.
        Néanmoins je vous fais observer que dans votre énumération vous semblez oublier que si les egyptiens s’attaquent à la Turquie en Libye, les turcs risquent de riposter à l’Egypte en Egypte………….

        • albatros24 dit :

          Pourquoi s’attaqueraient ils à des trurcs vu qu’ils n’y a pour els représenter sur les terrain que des milices djihadistes syriennes, qui semblent peu appréciées de al population locale qui plus est.
          Où sont les unités d’Erdo le terro sur place ?
          Il n’y en a pas
          Et si l’Egypte partage une frontière et dispose de ravitaillements en nombre des enturbannés, la Turquie elle est trop loin de ses bases et le ravitaillement par la mer est lent et pourrait être périlleux au final. Cela sent la défaite en rase campagne des jihadistes, car la bataille se déroulera près des côtes (comme en 1942-1943 du fait du désert au Sud) et des bateaux occidentaux de l’OTAn qui vont peut être finir par verrouiller les accès suite à l’affaire de l’illumination du Courbet.
          Si les égyptiens franchissent la frontière c’est fini pour les jihadistes. Même s’ils tirent au RPG7 dans le derrière des Abhrams

        • NRJ dit :

          @Reality Checks
          Haftar n’a pas perdu, loin de là. Il bénéficie d’un soutien beaucoup plus important que le GNA.

          Par ailleurs, si les turques attaquent l’Egypte, non seulement, cela va rassembler les égyptiens autour d’Al-Sissi, mais surtout, cela pourrait être un vrai échec pour les turques. L’armée égyptienne s’est lancée dans un grand programme de modernisations depuis 2015 et est plus moderne par bien des aspects que l’armée turque. Elle a des Rafale, bientôt des SU-35, des frégates FREMM italiennes et françaises, des corvettes Meko allemandes etc. Surtout, l’Egypte bénéficie de l’avantage de la distance : les turques seraient obligés de se déployer à plusieurs centaines ou milliers de km de chez eux (que ce soit pour soutenir le GNA en Lybie, ou attaquer l’Egypte). Au mieux les turques pourraient monter quelques attaques et envoyer quelques missiles, mais il n’y aura aucune menace sérieuse pour Al-Sissi.

          Après, je ne pense pas que l’Egypte envisage sérieusement d’attaquer la Lybie. Je pense qu’il s’agit d’un levier de négociation pour avoir le cessez-le-feu qu’avait proposé Haftar et que le GNA a refusé.

          • Reality Checks dit :

            La riposte turque en Egypte, si elle la lieu, sera non conventionelle et diffuse et dans le registre du « plausible deniability ».
            Sissi est un acteur rationnel et il a conscience de l’énorme capacité de nuisance turque dans le contexte égyptien, donc nous sommes d’accord il fait des déclarations qui visent a obtenir des concessions diplomatiques mais il est peu probable qu’il aille plus loin.

          • Reality Checks dit :

            Ps: je fais référence à la campagne de conquête de Tripoli qui a débuté officiellement ke 4 avril 2019 avec un discours diffusé par le US Marshall sur Facebook, dans lequel il clamait qu’il allait prendre la capitale, dix jours avant des élections programmées par l’ONU.
            C’est un échec cuisant, une défaite totale, une déroute complète.
            https://en.wikipedia.org/wiki/2019%E2%80%932020_Western_Libya_campaign#Background

        • Vinz dit :

          « j’ai tendance à croire que lui même est conscient de ses limites »
          .
          Sans doute mais ce qu’il a dit a été dit. Et donc se dédire sans perdre toute crédibilité va être compliqué, surtout qu’il y a aussi le problème Ethiopien, bien plus épineux, à régler.
          .
          Une démonstration de force en Libye permettrait de tuer deux oiseaux avec une seule pierre, en envoyant un message aux Ethiopiens.
          .
          Pis Sissi et Erdogan ne rêvent tous deux que de se mettre sur la gueule.

    • Desty dit :

      C’est bien pour cela qu’il va vraiment intervenir si il voit les frères se rapprocher de sa frontière ! Et qu’il aura des parrains pour le soutenir !

    • Vequiya dit :

      « Une déculottée en Libye qui ne fait aucun doute », ça c’est toi qui le dis. Surtout que les déclarations des EAU et de l’Arabie Saoudite sont claires, l’Egypte ne sera pas seule. Et si la Turquie osait s’opposer directement aux égyptiens sur le terrain, elle pourrait déclencher l’intervention des russes ou de la communauté internationale. Pas grand monde ne souhaite que l’Egypte soit déstabilisée à nouveau, à part peut être Israël et la Turquie. Donc…

      • jyb dit :

        @vequiya
        israel soutien l’égypte.

        • PK dit :

          Donc les USA aussi. Et pour soutenir Israel, les USA seront obligés de lâcher les Turcs. Sans la carapace de l’OTAN, je ne donne pas cher aux Turcs. Si les Français ne sont pas cons, il suffira d’un SNA pour geler la Méditerranée au large du PO et bloquer la Turquie sur son terrain.

      • Desty dit :

        Les Israéliens qui souhaiteraient voir l’Égypte déstabilisée sont des fous furieux, je gage donc qu’ils ne sont certainement pas très nombreux…

        • Reality Checks dit :

          Les israeliens souhaitent une Egypte stable mais faible.
          Tout ce qui peut affaiblir l’Egypte est du pain béni pour eux, avec pour limite de ne pas atteindre un point de rupture en raison de leur proximité géographique.

          • jyb dit :

            @reality check
            très exactement.

          • Desty dit :

            Peut-être mais là leurs intérêts convergent en tout point: les revendication d’Erdogan contrarient autant le Caire que Tel-Aviv.
            Ensuite je pense qu’il y a des gens en Israël qui ont percuté que l’Égypte a besoin de nouvelles sources de revenus sinon le pays va s’effondrer socialement d’ici à 2050, que ce sera du pain béni pour les islamistes mais mauvais pour Israël…

          • Pravda dit :

            Pas trop faible quand même, sinon les frères musulmans reprendront le pouvoir d’une façon ou d’une autre.
            L’Egypte est le pays d’avenir du coin.

          • fabrice dit :

            L’Egypte dépend pour sa survie du maintien des accords de Camp David avec Israël.
            Une guerre avec Israël c’est : la fermeture du canal de Suez, l’arrêt du tourisme, l’arrêt de l’exploitation pétrolière (qui se trouve en Méditerranée), l’arrêt de l’aide US, sans compter des dépenses militaires ruineuses, bref la ruine du pays.
            La politique aventureuse de Morsi (qui soutenait le Hamas) inquiétait avec raison l’Etat major égyptien. On ne prend pas des risques exagérés alors que tout le Sinaï a été rendu, juste pour les beaux yeux des Gazaouis…Ce n’est pas la seule raison, mais celà y a contribué fortement. Vu la topographie et les conditions géopolitiques et militaires une victoire égyptienne contre Israël est hautement improbable. Et même si une victoire militaire arabe avait lieu, une bombe sur le barrage d’Assouan et c’est bye bye…
            En fait la politique « israélienne » de l’Etat major égyptien fait consensus dans les milieux de l’armée. Les « pro pal » éradicateurs, vas-t-en guerre sont vus comme des fous furieux démagogiques. Honnêtement, l’armée et Sissi ont raison.
            Quand à Bibi, il fait le pari que Sissi et l’armée égyptienne tout comme Sadate est « Egypte d’abord » et pas « Palestine en premier ».
            Honnêtement, l’analyse de Bibi est la bonne.

      • albatros24 dit :

        Depuis un moment déjà Israël est l’allié de l’Egypte … depuis que les Frères musulmans se sont fait emprisonner torturer et abattus par les militaires egyptiens, ce qui peut arriver un jour à l’AKP et à Erdo le terro en Turquie avec son armée.

      • Thaurac dit :

        Israel veut une egypte forte à sa frontière.

    • Jolindien dit :

      Ok RC…
      Admettons….
      Mais que fait l’Algérie?
      Elle attend de connaître le vainqueur avant de prendre position?
      Car, au final, vous critiquez (libre à vous-dans nos contrées, pas les votres), mais???
      En gros, vous ne comptez pas…….. Marionnettes!

      • Polymères dit :

        Réality n’a qu’une logique sur la Libye, c’est être contre le camp Haftar car pour lui c’est le camp soutenu par la France.

        Si Paris ferait ce que la Turquie fait avec le GNA il ne cesserait pas un moment de critiquer l’ingérence française en pronostiquant le pire en priant pour que ça se passe mal. Si tel serait le cas, il miserait tout sur les égyptiens.

        L’esprit de cet individu est totalement cloisonné à sa haine de la France (merci la politique du FLN figé dans le passé ), il regarde ou sont les positions et les intérêts français pour s’y opposer

        • Reality Checks dit :

          Je critique la France pour avoir déstabilisé la Libye, pays avec lequel nous partageons 1000 lms de frontiere devuenue instable et a partir duquel il y a eu des attaques terroristes dans mon pays.
          La plupart des français sont d’accord avec ce constat et cette critique, qu’ils font eux mêmes d’ailleurs.
          Alors au lieu de perdre votre temps avec des inversions accusatoire inutiles, portez un regard lucide sur les choses:
          Sur le dossier libyen, la France n’a plus un rôle significatif, reste les postures grotesques de votre classe politique sur ce dossier.
          Accuser les turcs de duplicité et d’ingérence quand on soutient Hiftar militairement tout en prétendant reconnaitre le GNA, cela frise la caricature surréaliste.
          Si votre gouvernement avait une attitude constructive et cohérente je serais le premier à m’en réjouir et approuver, malheureusement c’est l’inverse et tout le monde peut le constater aisément.

          • Vinz dit :

            C’est pas faux, mais je doute que si par miracle notre gouvernement ne découvrait sous le sabot de leurs poulains une politique cohérente, elle pourrait vous plaire…

          • Alpha dit :

            « Je critique la France pour avoir déstabilisé la Libye »
            FAUX ! Vous critiquez la France, parce que c’est la France !
            C’est dans vos gènes, votre éducation…

      • Honneur dit :

        RC êtes-vous réellement celui qui postait il y a quelques temps ? J’ai comme un doute… Vos derniers commentaires sont carrément à côté de la plaque. Vous nous aviez habituer à plus de réflexion…

      • Reality Checks dit :

        L’Algérie plaide pour une cessation immédiate des hostilités et un retour a la table de négotiation de toutes les parties libyennes sans exclusive, ainsi qu’un arrêt des ingérences d’ou qu’elles viennent.
        Il est souhaitable et probable que cette option finisse par triompher car c’est la plus constructive.

        • Auguste dit :

          Vous avez noté que de la Russie aux USA,en passant par l’Egypte et tous les européens impliqués, plaident, officiellement, exactement la même chose.?

          • Reality Checks dit :

            Officiellement comme vous dites, en parallèle certains acteurs font l’inverse de ce qu’ils clament publiquement. Pas nous.

        • NRJ dit :

          @Reality
          C’est cette proposition que soutient Haftar (actuellement) en proposant une trêve.

        • Alpha dit :

          @RC
          Ah bon ? L’Algérie plaide pour çà ? Noooon !!!…
          Mais alors… Est-ce à dire que vous suivez la voie diplomatique tracée par la France ?… 🙂
          En tout cas, la cessation des hostilités et les négociations étaient l’objet de l’entretien entre Le Drian et Al-Sarraj le 31/5/2020…

    • Roberto dit :

      Ah cela ne fait aucun doute, vos nouveau maîtres Ottomans vont faire debarquer les jannissaires, les Spahis et le corps d’artillerie du Sultan et les mamelouks egyptiens seront finis…les petits barbaresques d’Alger pourront ramasser quelques miettes.

  9. Max dit :

    Tranquillement et surement le conflit qui nous enverra quasi toutes et tous six pieds sous terre prend forme !
    l’engrenage incontrôlable des conflits mondiaux s’est toujours constitué d’alliances et d’événements improbables(Brexit, Trump, Covid-19,…).
    Dommage que la Libye soit si proche. Les marines européennes vont devoir mettre les bouchées doubles si Trump est réélu.

    (PS : Un record de fautes de frappe sur cette article. Faut prendre du repos !) Cordialement.

  10. jyb dit :

    – Ce sont plus de 10 000 miliciens syriens qui ont changé la donne au profit du gna/turquie. Et ces miliciens, il faut le redire sont des terroristes… La liste des morts est sans appel, samir al atrash ancien commandant d’une milice al qaidiste est mort sur les rivages de syrte.

    • Auguste dit :

      C’est surtout les drones turcs qui ont changé la donne,vous ne croyez pas?.Et de grosses défections du côté Haftar.Les miliciens ne sont utiles que pour épargner l’emploi de soldats turcs,qui auraient fait le boulot avec moins de monde.

    • Math dit :

      Faut bien qu’ils servent à quelque chose. Ils ne devaient plus rester en Syrie.

    • Albatros dit :

      10 000 trous dans le sable enterrés par les égyptiens face à la Mecque

    • jeremy dit :

      ils ne sont pas terroristes, pas juste ils combattent votre pote haftar qu’ils le sont, faut vraiment arrêter d’utiliser ce mot « terroristes » à toutes les sauces,
      vous faites pitié bordel!

      • jyb dit :

        @jeremy
        abou yaroub al ithri, abou hamoud al aziz, ziad balam, abd el Kader al najdi etc etc tous des terroristes, ni plus ni moins.

      • Olive dit :

        Va ranger ta chambre stp…

      • Aymard de Ledonner dit :

        Un commentaire de 5 lignes, vous devriez pouvoir le lire en entier. Au lieu de ça vous vous arrêtez à la troisième et vous nous sortez un com qui du coup n’apporte rien…

      • albatros24 dit :

        non non juste des jeunes scouts musulmans venus passer un camp d’été en Libye
        avec des M60 des AK AKM et RPDM ainsi que de gros couteaux de boucherie,
        accessoire indispensable du scout syrien de base

  11. fabrice dit :

    L’Egypte menace aussi l’Ethiopie si elle poursuit sa volonté de mettre en activités ses barrages sur le Nil.
    Pendant ce temps, les bobos qui composent le parti démocrate US (qui a gagné 42 des 50 comtés ou les revenus sont les plus élevés des USA) s’est allié avec les minorités radicales montantes (frères musulmans, tenants du black power) contre la classe moyenne en majorité blanche.
    On a la même situation en France ou Macron, le représentants des bobos, essaie de faire copain copain avec les Traoré et les Ramadan. Solidarité internationale puisque le Parlement Européen vient de voter une résolution soutenant les Black Live Matter.
    Pitoyable « élite » occidentale préoccupée par les droits des LGBT et des transgenres, plus que libérale concernant les moeurs, obnubilée par l’environnementalisme, politisant même les entreprises transformé en « activistes sociales », voyant avec méfiance la « police » et la « Justice » qu’elle veut impuissante. A-t-elle besoin de police quand on vit dans des gates communities protégées ? Et la Justice n’est elle pas une menace quand notre sport national est de « weinsteiniser » pardon draguer les minettes et de frauder le fisc, pardon « optimiser ses impôts » ?
    Nos bobos craignent la classe moyenne qui est son antithèse et qu’elle méprise (des « petits blancs », des bouseux, des sans dents, des gagne petits à l’esprit obtus, des moins que rien) parce qu’elle est travailleuse, éduquée, critique parfois même syndiquée et pas dans des syndicats maisons et a des principes. Elle est un frein à son bonheur.
    Elle préfère une alliance avec les radicaux des minorités, des populations frustres, peu éduqués, peu payées, tenus par des bandes de dealers et de prédicateurs religieux n’hésitant pas à faire régner la terreur et la pression sociale. Elle pense tenir la « foule » par cette alliance, la corruption des ONG et l’assistanat.
    Beau Monde que nous prépare cette « élite ». Une petite élite richissime, jouissant de tous les privilèges, organisant le tout pour privilégier ses rejetons dominant des masses divisées et racialisées de sous payés, exploités, tenus par une série d’ONG appelé pontifiquement « société civile » contrôlant l’information, diabolisant l’adversaire, alliée avec des « leaders » issus de la délinquance et des frères musulmans n’hésitant pas à jouer des poings dans un échange « calme et vote pour moi contre argent et subventions et places sous prétexte de diversité (mot de code pour dire qu’ils sont à ces places par « désir du prince » et pas grâce à leur diplômes ou parce qu’ils ont réussi un concours équitable) ».
    Tout ça pour dire quoi ? Beaucoup de gens commencent à penser « les macronisés, les bobos corrompus et pourris moralement, allez vous faire foutre avec votre politique étrangère et vos magouilles, l’ennemi de la classe moyenne française n’est pas la Turquie mais vous ».
    Un pays indépendant et fort est un pays qui a une classe moyenne la plus nombreuse et cohérente possible, c’est une question essentielle de défense nationale. Le reste n’est que blablabla.

  12. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ L’Égypte prévient : toute avancée des forces de Tripoli vers Syrte entraînera une intervention militaire directe ]

    Egyptian army is the new 7th army !
    https://www.youtube.com/watch?v=GXA1Vq-0XNE

    Superbes images que je viens de découvrir ….
    https://www.youtube.com/watch?v=L0YrQq38zrY

  13. jyb dit :

    – Il semble que la turquie commette en libye la même erreur qu’en syrie. Celle de croire contrôler des milices qui ne répondent que d’elles même.
    Les éléments syriens en libye ont atteint un niveau suffisamment important pour « naturellement » se regrouper selon le schéma du champ de bataille syrien. On connait un peu mieux le circuit de recrutement et de formation de ces syriens. C’est un mixte de volontaires et de combattants réquisitionnés auprès des milices qui sont regroupés et formés sommairement dans 2 camps au nord d’alep dans le canton d’afrin.
    En libye les « cadres » turcs n’ont plus l’autorité pour commander ces hommes en nombre. D’où depuis début juin des cas d’insubordination, de rebellion et les exactions commises par ces troupes.
    On observe que ces milices reconstituées s’agrègent parfaitement avec les milices islamistes locales.
    Une demi douzaine de commandants djihadistes syriens de premier plan sont morts en 3 mois d’affrontement ce qui laisse augurer d’un nombre de miliciens dcd considérable et donc d’une augmentation à la hauteur du prix du combattant ( plusieurs chiffres circulent mais c’est autour de 3000 usd à la signature et 1800 usd de solde…)

    • Auguste dit :

      Un détail:les milices syriennes amenées par Erdogan en Libye, sont des milices turcophones.(pour le principal).Il est vrai qu’elles ne sont plus contrôlées,…. par Sarraj.Quant aux exactions,au moins celles de Tarounah on ne pourra pas leur mettre sur le dos.
      Quant à l’entrée de Sissi en Egypte,je pense qu’elle ne se fera pas sans l’aval et l’appui des US & Co.Dilemme:on va soutenir une coalition contre un pays de l’OTAN?

      • dolgan dit :

        L’Égypte contrôle Suez. Autrement dit, le plus gros moyen de pression géopolitique de la planète. Ils ne demandent pas l’autorisation aux US avant de bouger le petit doigt.
        .
        On peut tout à fait soutenir une coalition contre une Opex d’un pays Otan. Pour rappel, on a déjà envoyé des mercenaires Fr attaquer des soldats canadiens. Donc ça c’est peanuts à côté.
        .
        NB: on peut aussi citer notre soutien aux Kurdes face à la Turquie Otan.

        • Alexandre dit :

          @dolgan
          Vous auriez une source pour vos affirmations concernant les mercenaires français ?
          J’ai rien trouvé et ça m’intéresse

          • dolgan dit :

            J’ai transformé des Irlandais en canadiens. je pensais au siège de Jadotville.
            .
            Je n’ai pas retrouvé le reportage où l’on voit nos joyeux légionnaires fraichement démobilisés (toute ressemblance avec les hommes en vert russes serait fortuite) participer et diriger l’assault. Le visage noirci au charbon.

          • Clavier dit :

            Ceux qu’il appelle des « mercenaires Français  » sont seulement des musulmans de nos banlieues partis suivre les conseils des imams salafistes et destinés à servir de chair à canon …..

      • albatros24 dit :

        Ce pays de l’OTAN (la Truquerie ?) organise bien un transfert massif d’armes et de fantassins terroristes avec du matériel lourd devant les côtes italiennes et près des plages tunisiennes..c’est à dire à deux pas de nos frontières Sud.
        Au nez et à la barbe de tout le monde
        Trump tout le monde s’en fiche il dit tout et son contraire en une seule journée et est obnibulé par ses élections, C’est justement le bon moment pour intervenir…
        Et Sissi ayant l’appui financier de l’AS et des EAU ainsi que d’Israël… Trump ne devrait pas aller contre ses alliés financiers et politiques…
        Sissi est en train de bouger ses armes lourdes (comme l’ont fait les turcs avant d’envahir la Syrie) et les égyptiens devraient logiquement intervenir à leur frontière Ouest et plus loin pour soutenir les troupes d’Haftar directement pour effeacer ce nouveau péril Frère musulman (avec peut être des Mirages et Rafales des enturbannés e soutien : très probable) qui s’additionne à celui du Sinaï et du Sud.
        La France par ailleurs ne peut tolérer la présence de 10 000 jihadistes prêts à prendre le pouvoir dans ce pays, aussi près de nos côtes : turcophones ou pas. Macron a intérêt à se réveiller et se rappeler ce qu’a fait Hollande – donc décider un soutien des Rafales et Tigres de cette offensive égyptienne a minima, pour faire des cartons sur les vieux M60 : excellent exercice pour nos aviateurs. Attention aux missiles anti aériens cependant.
        Pour ma part j’enverrai directement une brigade mécanisée débarquée à la frontière de la Tunisie et soutenue le long de la côte par nos frégates et BPC ainsi que survolés par des avions venus de Solenzara. Ceci pour prendre en étau les islamistes avec en plus quelques colonnes venues du désert : du Mali au Sud, afin de chasser les éventuels fuyards dans le désert.
        10 000 futures victimes barbues et fanatiques, un excellent exercice pour nos soldats et une bellee revanche prise sur le Bataclan et pas de rémission, que des médailles.

    • fraisedesbois dit :

      Merci pour ces infos.

  14. haut de games dit :

    bon
    pas clair tout cela ..trop de phrases pour tourner autour du pot ..
    je cite
    La menace jihadiste réduite, l’ANL a ensuite lancé une offensive en direction de Tripoli, siège du gouvernement d’union nationale [GNA], installé sous l’égide des Nations unies, reconnu – à ce titre et officiellement – par la communauté internationale et soutenu par une myriade de milices armées, parmi lesquelles, selon Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, « des responsables de hold-up, des spécialistes de la prédation et des jihadistes » ainsi que des « des groupes mafieux de passeurs, qui torturent et mettent en esclavage des migrants. »

    Seulement, la proximité du GNA avec les Frères musulmans a motivé l’Égypte [mais aussi les Émirats arabes unis et d’autres pays arabes] à soutenir l’offensive du maréchal Haftar… et la Turquie à s’impliquer militairement en Libye, avec le Qatar, pour contrer cette dernière.

    fin de citation

    bon alors l’Égypte soutient le maréchal contre la Turquie donc …
    en fait contre les mafieux ,les preneurs d’otages ,les passeurs de migrants qui viennent grossir les troupes de futurs combattants de l’islam radical qui sont déjà chez nous en Europe

    alors j’ai bon …??

    alors qu’est que les amerloques attendent pour foutre en l’air le régime de Erdogan ….??

    ah oui c’est trop intéressant pour eux afin d’emmerder la Russie à ses portes ,mais surtout d’affaiblir l’union européenne qui en devenant plus cohérente et en s’éloignant de l’Otan deviendrais une grandes puissances capables de faire sa propres armée !
    on comprend pourquoi les petits pays d’Europe sont si important ,divisé pour mieux régner sur l’empire ….
    les enfoirés de radins du Luxembourg ,du Danemark de l’Autriche ,des Pays bas ..et quelques autres sont donc lobotomisés à outrance pour nous empêcher d’agir en tant que puissance véritables ..
    et à terme pourquoi pas une guerre des races en Europe ce qui arrangerait tout le monde ..en Amérique ,en Asie ….

    l’avenir de l’Europe multiculturelle s’écrira elle en lettre de sang ????
    attention option danger

  15. jyb dit :

    – Au sein du gna les lignes pourraient bouger. Il s’agit pour les frères musulmans du gna de garder la main ou au moins de faire semblant de l’avoir eu. La présence turque et syrienne a sauvé le gna mais elle inquiète maintenant la « société civile », les libyens offshore et les tribus locales.
    Mohammed al misbahi chef du diwan des cheikhs et notables libyens a alerté sur les milices du gna qui tentent de prendre le contrôle de plusieurs région pétrolière ( région de hilal) et de controler les frontières ( activité là aussi très lucrative). Le diwan a dénoncé les ambitions turques sur le pétrole du pays et les tentatives d’erdogan de renforcer sa présence sur la scène politique ( et économique) libyenne.
    al misbahi en appelle au soutien des arabes. Il a emandé à la ligue arabe d’activer des accords de défense pour aider la libye.
    De son côté, le député tunisien du mouvement « Vive la Tunisie », Mabrouk Karshid, a s’est alarmé de voir la Turquie transformer.
    – inquiétude palpable aussi en tunisie ou les députés s’inquiètent de voir la libye redevenir une plaque tournante des islamistes qui pourraient présenter un risque pour la Tunisie.
    – sous la pression de leurs alliés arabes mais surtout d’israel, les états unis (mike pompeo) ont condamné l’interventionnisme turc en libye.

    • jyb dit :

      correction manque : mabrouk karshid…transformer la libye en plateforme islamiste ( sous entendu des frères musulmans )
      Karshid au sein du parti tahya tounis (vive la tunisie) est un de ceux qui s’oppose le plus à annahda proche des frères musulmans.
      – et l’algérie qui multiplie les exercices militaires ( ou sécuritaires) sur sa frontière est.

      • jyb dit :

        Je rappelle mon scénario complotiste sur un vaste plan de l’internationale frèriste (confrérie des frères musulmans) pour s’imposer dans le monde politique arabo-musulman avec un bras armé turc financé par l’argent d u qatar.
        Autres éléments au Yémen : Tout ce qui suit se passe dans le camp pro saoudien-émirati du pseudo gouvernement de mansour hadi. Donc. saleh al jabouani a démissionné de son poste de ministre et a formé sa propre milice dans la province de shabwa. Cet évènement intervient après que le gouverneur de la province de shabwa et leader des frères musulmans se soit rendu « secrètement » à doha ou il aurait rencontré des autorités qataries et turques.
        Il y aurait obtenu d’énorme fonds ce que laissent accréditer certaines largesses à son retour et la transformation d’un centre scolaire ( l’école al awahil situé dans la ville d’at’aq capitale provinciale) en un camp de recrutement pour de nouveaux combattants.
        (Notons au passage que jabouani quand il était encore ministre des transports avaient signé avec la turquie un accord pour importer des véhicules. Cet accord a été dénoncé par le gouvernement yéménite reconnu càd par l’arabie saoudite.)
        Le ministre de l’intérieur ahmed al maysari a de son coté recruté pour formé une milice dans le district de taez…
        al maysari est proche du gouverneur de shabwah…et on voit mal pourquoi un ministre de l’intérieur disposant de forces légales constitue une milice parallèle.

        • Thaurac dit :

          Entre les frères musulmans, avec la turquie et les chiites avec l’iran, ça commence à gonfler grave….

    • jeremy dit :

      mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
      arrête mec

      • Pravda dit :

        C’est quoi l’intérêt de vos trollages dignes d’un ado prépubère ?
        Sinon, le retour en Turquie pour effectuer votre askerlik, c’est bientôt ?

    • ji_louis dit :

      Bonjour jyb,
      Auriez-vous des infos autour des charniers trouvés par les troupes du GNA dans le Sud de Tiipoli précédament occupés par les troupes du LNA (Haftar) ? info, intox, brouillard de guerre?

      • jyb dit :

        @ji_louis
        non pas d’info mais ce sont deux quartiers ou des affrontements ont eu lieu, ce sont peut etre les victimes de ces combats meurtriers mais le gna n’a pour l’instant rien documenté.

    • Reality Checks dit :

      Mabrouk Korchid a démissioné de Tahya Tounes.
      Donc pour l’instant c’est un député sans parti.
      Ce même Mabrouk Korchid avait déclaré toute son admiration à Donald Trump, ce qui fait un peu désordre en Tunisie.
      Misbahi a aussi déclaré que les déculottées de Hiftar sont à imputer au Coronavirus, et sont donc temporaires. C’est dire la crédibilité du personnage.
      Sinon des proches de l’US Marshall Hiftar ont promis une reconaissance de Jerusalem comme capitale israelienne en échange du soutien de Netanyahou contre leur propre peuple.
      Tout ceci pue la débandade à plein nez, vous en conviendrez.
      Le plus comique c’est que cette débandade était prévisible.

      • Auguste dit :

        Haftar,je pense qu’il n’y a plus que nous qui en parlons.Russes,Egyptiens & Friends cherchent désespérément un remplaçant.Avez vous un nom à leur soumettre?

  16. Félix GARCIA dit :

    Fiouuuuuuu ….

    D’Ouest en Est : Mexique, Venezuela/Colombie/Brésil, Algérie/ Tunisie/ Lybie/ Egypte, Ukraine, Turquie, Palestine/ Israël/ Liban/ Jordanie/ Syrie, Yémen/ Arabie Saoudite/ Emirats-Arabes Unis/ Irak/ Iran/ Afghanistan , Pakistan/ Inde/ Chine, Corée du Nord …

    Cela fait tout de même beaucoup de lieux d’embrasements régionaux, et potentiellement mondiaux, dans les prochains jours/semaines/mois …

    FAIT CHIER !

    J’en profite pour vous souhaiter à tous le meilleur !

    QUE DIEU VOUS SOUFFLE AU *** !

    Cordialement, et avec tout mon amour,
    Félix GARCIA

  17. Félix GARCIA dit :

    Premiers remous des décisions égyptiennes et algériennes ?

    Un militaire algérien est mort lors d’un accrochage avec des islamistes armés samedi soir à Aïn Defla, dans le centre de l’Algérie, a annoncé dimanche le ministère de la Défense dans un communiqué qui précise qu’une opération est toujours en cours.

    https://fr.sputniknews.com/maghreb/202006211043984163-un-militaire-algerien-tue-lors-dun-accrochage-avec-des-islamistes-armes/

    • Reality Checks dit :

      Rien à voir, ce soldat est mort (paix à son âme) en opération contre un résidu d’AQMI.
      L’opération se poursuit avec des moyens considérables. Je ne donne pas cher de la peau des lâches qui ont pris la vie de ce jeune soldat.

      • albatros24 dit :

        Vous disiez que l’Armée algérienne avait résolu le problème terroriste…pas encore visiblement.

      • PK dit :

        Amusant votre diatribe alors qu’il y a quelques jours vous péroriez sur la défense de la vie humaine menée par l’armée algérienne 😉

    • Alpha dit :

      Notons que le problème du terrorisme islamiste est donc loin d’être réglé en Algérie, cette embuscade le confirme…
      Tout comme le fait de voir un haut dignitaire d’AQMI traverser l’Algérie de part en part avant de se faire taper par les FS françaises confirme que la situation sécuritaire de l’Algérie n’est pas celle que nous présente certains contributeurs de ce site…
      Suivez mon regard…

  18. lolo dit :

    En voilà une bonne nouvelle d’autant plus que on leur a vendu des exocets…:)

  19. vrai_chasseur dit :

    La mainmise de la Turquie sur la Libye du GNA dépend en grande partie de son contrôle des djihadistes syriens qu’elles a importées en Libye.
    Or comme en Syrie, ce contrôle est plutôt flottant : promesse de salaire non tenue (autour de 3000$ promis au départ et payé le tiers une arrivé fois sur place), parfois non payée, idéologie sommaire (‘allez prendre votre revanche sur les russes’…).
    Ce qui fait que ces djihadistes se paient sur la bête (pillages, viols) et envoient doucement promener les turcs.
    La coagulation locale de ces milices, dont la masse critique a significativement augmenté ces derniers mois, se fait au gré des intérêts et des opportunismes, parfois contre la Turquie. Ce qui commence à inquiéter les frères mu du GNA et la diaspora libyenne.
    La Turquie joue une partie délicate en Libye, l’Egypte l’a perçu et met la pression.

    • dolgan dit :

      Les turques tiennent pas les familles/clans de ceux qu’ils ont envoyé en Libye?

      • jyb dit :

        @dolgan
        Non pas tant que çà. La position turque en syrie est fragile. Le rapport de force est toujours favorable aux islamistes même si les turcs jouent la carte économique pour tenter de les affaiblir.

      • lolo65 dit :

        Les « turcs », pas les « turques ».
        C’est insupportable à lire

        • Fred dit :

          @ lolo65
          « Les Turcs », Lolo, pas « les turcs »(sic) … :o)

          • albatros24 dit :

            non les turcs, les français, mais la Turquie ou la France, pas de majuscule à un adjectif seulement à un nom (de pays)
            le français comme langue est bizarre
            Par contre les anglais mettent une majuscule à des adjectifs s’ils se rapportent à un pays (the French the Turks)

        • albatros24 dit :

          Cela dépend s’il parle de ces dames…

      • vrai_chasseur dit :

        Ils ne leur envoient justement pas l’argent…

  20. Wagdoox dit :

    C’etait le scénario logique, je l’avais deja dit.
    Le risque d’infiltration sur le sol egyptien est bien trop important.
    Le pays se retrouverait alors avec le sinai et la lybie, prit entre en tenaille.
    L’option est donc simple avancer en territoire lybien et prend de la profondeur strategique ou attendre derriere une ligne maginot qui n’existe pas.

    L’idee c’est d’établir une zone de protection sur les terres des lybiens alliés et les pousser ces derniers vers les zones enemis en fournissant équipement et appuie aérien. C’est deja ce qui est mais depuis le territoire egyptien. cette declaration signifie que ca se fera sur le territoire lybien si la turquie continue et escalade la situation.

    Ca va finir façon yemen au porte de l’europe…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Au Yemen la situation est équilibrée et semble donc sans issue.
      Ici je pense que ça commence à sentir le roussi pourcles turcs.
      La mission Jeane d’arc vient par hasard justement d’arriver en Méditeranée. Donc sauf erreur de ma part il y a au moins trois FLF plus un porte hélico français en Medor. Et grace aux derniers exploits des marins turcs, pas un pays ne bougera le petit doigt pour aider les turcs. Donc soit ils arrêtent leur petit manège avec leurs cargos sous escorte militaire soit ils prennent le risque d’un incident majeur en mondovision, car dans le goupe jeanne d’arc, ils y a jeunes officiers venant de partout qui se précipiteront pour raconter à leurs chefs ce qu’ils aurront vu….

      • wagdoox dit :

        Il me semble qu’au départ la situation était pas si équilibrée que ca donc méfiance. Mais l’argument reste bon.
        Je suis pas du tout sur que le sens du ridicule touche les turques comme vous le pensez mais j’espère sincèrement avoir tord là dessus.

    • albatros24 dit :

      Raison principale pour intervenir directement pour aider sur le terrain les égyptiens contre ces 10 000 terros syrio turcs
      Sinon nous allons avoir une nouvelle république islamique en face des côtes italiennes (la Sicile n’est pas loin…) et pas mal de réfugiés en plus.
      Peu importe Trump pris par ses élections, il ne pourra s’opposer aux israëliens et séoudiens qui soutiennent l’Egypte
      Un Serval n°2 plus musclé et teigneux le long de la côte libyenne, comme en 1943 contre Rommel, soutenu par les frégates et BPC et des Rafales de Solenzara, en plus de colonnes de tchadiens et français venus du Mali à partir du Sud pour prendre en étau les 10 000 jihadistes syro turcs et les envoyer rejoindre leurs 70 vierges promptement et définitivement sans rémission.

      • wagdoox dit :

        Aider directement avec quelle armée ? On est déjà partout et en surcapacité.
        En armant les Egyptiens Macron s’est assuré que ca n’arriverait sauf à faire dans l’humanitaire (gratuit).
        Trump s’en fout, il a déjà retirer les US de la région en réalité comme il l’avait promis et c’est tant mieux, c’est qu’une posture pour garder la Turquie pour fermer le détroit du Bosphore aux gros navires Russes, les Brit seront effectement sur la meme longueur d’onde, c’est une constante de leur politique, interdire à la Russie l’accès a la Méditerranée.
        Le serval 2, je veux bien on prend les soldats d’ou ? du Mali apparemment et après c’est ce pays qui tombe ?
        Soutenons les Egyptiens avec nos moyens spatiaux, aériens et diplo. S’ils y arrivent et stabilisent la Libye, il est garantit que la guerre du Sahel prendra fin rapidement et on pourra ramener les troupes à la maison.
        Quelques rafales gratis en remerciement ne sera pas de trop 😉

        • albatros24 dit :

          Nous avons 5 000 soldats et 5 000 de plus en réserve pour Sentinelle
          Il faut en prendre là
          mais aussi là
          Nous avons je crois un peu plus de 9 000 légionnaires, 7 500 parachutistes, environ 9 000 marsouins, quelques dizaines de milliers de fantassins, environ 7 000 forces spéciales
          et on ne serait pas capable de refaire Serval avec environ 5 à 6 000 parmi ces soldats ?
          .
          Pour les Rafales gratis c’est niet..on n’en a déjà pas assez nous mêmes

  21. Carin dit :

    Je pense qu’il est grand temps que la France prenne ses patins, et envoie au diable la géopolitique américaine qui ne va nous rapporter que des problèmes en Méditerranée.. problèmes que les américains se garderont bien de prendre à leur charge, que l’Europe du Nord dira considérer comme étant des problèmes des pays du club Méd, eux devant se charger de l’ogre russe qui soit disant menace leurs pays…
    Donc nous devons (grecs, espagnols, chypriotes, italiens??) clairement dire à La Tribune ONU que le gouvernement désigné en Libye n’est pas celui des libyens, que celui-ci n’est composé que de milices de nuisibles, et que comme les problèmes que ces milices ne manqueront pas d’apporter c’est dans nos pays qu’ils s’exprimeront, nous choisissons sans plus aucune ambiguïté le parlement de Tobrouk, et que nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir que que ce dernier gagne cette guerre dans un premier temps, fasse le ménage, remette en route les institutions du pays, et invite tout ceux qui ont fuit à revenir et à se réinstaller chez eux, il y auras du boulot pour tous.
    Turquie et Qatar ne représentent pas une grande menace, seule l’Amerique nous tiens en laisse depuis notre retour dans le commandement intégré de l’OTAN, au point que nous soyons dans l’obligation de dire amen à toutes les imbécilités d’un Stoltemberg.

    • dolgan dit :

      Euh, vous n’avez pas remarqué que c’est déjà le cas depuis longtemps?

    • albatros24 dit :

      Maintenant que Trump est occupé par ses élections, il faut des actes car on a déjà 10 000 barbuus armés lourdement cette fois face aux côtes siciliennes.
      Donc un Serval n°2 mais plus musclé avec du Leclerc et du VBCI qui avance le long des côtes direction la frontière égyptienne et qui s’occupe de définitivement de tous les barbus armés entre eux et cette destination…une petite pensée pour le Bataclan et d’auyres lieux en France où ces types nous ont attaqué et…pas de rémission.

  22. dakia dit :

    que vaut l’armée egyptienne?

    • Pravda dit :

      Bonne question, ils ont du bon matos mais hétéroclite, une expérience du feu mais face à des groupes n’ayant pas l’appui et le renseignement qu’auront les terroristes « turcs ».
      Gros avantage, ils jouent presque dans leur jardin, et peuvent aussi perturber le soutien turc (ce qui va encore accélérer les livraisons en attendant).

      • Aymard de Ledonner dit :

        Pour les livraisons, je prévois quelques difficultés…..

        • Pravda dit :

          Ils passeront en force et iront jusqu’au clash, pas le choix, c’est du quitte ou double.

    • castel dit :

      dakia
      Je ne sais pas, mais vu le M1 sur la photo, les milices du GNA vont avoir du mal à lutter contre ces chars avec les M60 rénovés que leur ont livré les Turcs….
      Maintenant, il y aura aussi le facteur aérien qui risque de jouer un rôle important dans ce conflit, et sur ce plan, les Egyptiens auront l’avantage d’avoir des bases pas trop éloignées des lieux de confrontation, contrairement aux Turcs, et je ne vois pas ceux-ci prendre le risque de faire parvenir au GNA leurs meilleurs avions

      • sonata dit :

        C’est quand même difficile de faire un pronostic. Quant on voit les déculotés prises par l’AS au Yémen alors qu’elle dispose de certains des matériaux les meilleurs au monde, on se rend compte que ça ne fait pas tout. Certes les Houtis sont sans doute un poil plus motivés que les miliciens syriens ramenés par la Turquie, mais bon…

        • Vinz dit :

          La géographie n’est pas du tout la même. La libye, c’est un morne désert.

        • Aymard de Ledonner dit :

          L’AS n’a pas vraiment d’armée. C’est un cas particulier. Les EAU sont autrement plus efficaces.
          Si l’Égypte entre en Libye avec des chars lourds, je ne voit pas vraiment comment Sarraj pourrait les arrêter surtout que pendant ce temps les ravitaillements par mer vont devenir de plus en plus aléatoires pour les turcs.

        • dolgan dit :

          La valeur combattante des égyptiens est sans doute meilleure que celle des troupes envoyées au Yemen par l’AS.

          • Vinz dit :

            Le terrain libyen est aussi bien plus propices pour le déploiement d’unités lourdes.

    • Wagdoox dit :

      Sur le papier c’est la premiere puissance militaire africaine, plus de 1000 mbt et des chasseurs plus 300 mais de niveau tres variable du mirage 5 au rafale en passant les f16 et mig29.
      L’armee de terre c’est 400 000 voir largement plus avec les réservistes d’active.
      Bref sur la papier c’est encore moins équitable que la france contre la belgique et encore il s’agit d’une partie de lybie en guerre contre une autre partie et deja largement affaiblie par la guerre de 2011.
      Regean avait demandé son aide a l’egypte, elle aurait pris 1/3 pays une fois le regime abattu.
      L’egypte a refusé et Kadhafi est resté deja …

    • Dommage dit :

      C’est aussi la question que je me pose. Si c’est du niveau de celle de l’Arabie Saoudite c’est pas gagné pour eux. Les saoudiens au Yemen ont magnifiquement fait la démonstration qu’un bel équipement n’est pas suffisant.

    • jyb dit :

      @dakia
      Pas grand chose.
      Trop d’hommes, trop de matériel, pas assez de guerre. Une armée ne vaut que par les batailles qu’elle mène et l’armée égyptienne n’a pas cet acquis.
      ça pourrait ressembler à l’armée turque : sur le papier des hommes et du matériel et une expérience médiocre de de contre-guerilla mais quand il s’est agit de taper dans le dur, plus rien. Ne pas oublier que sans le soutien des russes ET des américains, la bataille d’al bab se soldait par un échec…
      Je crains que ce soit la même chose pour les égyptiens contre des forces mobiles, déterminées, équipées en moyen anti-char, manœuvrières et surtout aguerries par 8 années de guerre…

      • Vinz dit :

        Déterminées hum… Vous parlez de qui précisément ? Des milices syriennes ? Parce que c’est surtout la bonne paye qui semble les motiver. Ca ne peut pas être les milices libyennes en tout cas.
        .
        Quant aux possibles M60 turcs etc., qui va les opérer ? Si ce sont des Libyens ou Syriens improvisés tankistes, face aux équipages entrainés egyptiens ça ne devrait pas peser grand chose.

      • albatros24 dit :

        Vous êtes dur en jugement…après tout on ne les a pas vu réellement au combat
        Et je ne pense pas qu’ils reculeraient devant des miliciens, ils ont des avions de l’artillerie et des blindés en nombre et surtout ils ont gardé leurs états majors intact et sont dirigés par un militaire…
        Il y a une fierté je pense chez les soldats égyptiens et ils sont surtout nombreux
        S’ils passent la frontière ils n’iront pas loin je pense car ce n’est pas leur intérêt de s’embourber
        mais ils ne se débanderont pas devant de la résistance.
        Une armée conventionnelle a besoin d’unités homogènes face à elle et dans le désert l’artillerie et l’aviation sont des atouts maîtres, surtout s’ils sont couplés avec des blindés (tanks + Transports de troupe)

    • albatros24 dit :

      elle n’est pas de taille contre l’isarëlienne,
      mais si elle se déploie avec des divisions blindées, son infanterie qui connaît le combat du désert son artillerie russe et ses nombreux avions et hélicos d’attaques, elle devrait faire effet rouleau compresseur contre les islamistes peu habitués aux armes lourdes US. Ils pourront toujours tirer au RPG7 contre le dos des M1 mais gare à leur infanterie sur BMP qui suivra. Car ils ont fait des progrès tactiques depuis Kippour.

    • Auguste dit :

      C’est la plus forte armée d’Afrique.La question devrait être: que vaut l’armée égyptienne face à l’armée turque?.
      Moi je déconseillerait à Sissi de tenter l’expérience,à moins d’avoir un soutient franc et massif des occidentaux.Je me base sur un détail.L’armée turque c’est une armée à l’occidentale.L’armée égyptienne ne s’occupe pas que du militaire,elle gère aussi beaucoup d’affaires dans l’économie du pays.On ne peut être bon partout. »Bon à tout,bon à rien »,comme on dit par chez moi.
      Sissi devrait penser à « la semaine de la chaussure égyptienne à Tel Aviv »,pour son avenir faudrait pas qu’il y ait une semaine de la chaussure égyptienne à Ankara.

      • wagdoox dit :

        C’est une question qui n’a pas lieu d’être l’Égypte n’a pas l’armée turque en face d’elle mais une partie réduit de cette dernière avec des auxiliaires Syriens et surtout des libyens. Il en ira de meme pour l’Egypte alliés à des Libyens. Ankara est carrément trop loin pour representer une menace ou être menacé.
        Apres la guerre des 6 jours à laissé des traces et explique pourquoi les Egyptiens achètent autant d’avions différents pour être sur qu’Israël n’est pas du renseignement sur tout ces avions. Chose que la Turquie n’aura jamais. Ensuite c’est plus une armée de paysans appelée sous les drapeaux à la dernière minutes. Bref toujours cette mauvaise habitude française de voir le futur comme une réplétion d’un passé de plusieurs décennies.

    • sentinelle dit :

      Quand j’étais en Egypte l’armée donnait l’impression d’être la seule chose qui fonctionnait correctement mais depuis on a vu sa difficulté à réduire les terroristes dans le sinai ou la population les soutient , je suis réservé sur sa motivation et sur son niveau d’entrainement et sur la qualité du commandement dans un affrontement réel . Au niveau des plans une bonne étude de l’affrontement dans la région 2GM peut être une bonne inspiration ?

      • wagdoox dit :

        Je confirme mais qu’elle armée à réussi a tenir un territoire de la sorte ?
        La population locale … c’est un désert (400 000 personnes dans un pays de 100 millions), les militaires viennent des bord du nils…
        Ils ont pas le choix sauf à vouloir un deuxième sinai a l’ouest avec 6 millions d’habitants…

      • albatros24 dit :

        Aucune armée ne peut réduire des terros s’ils sont comme des poissons dans l’eau dans uen population
        Hormis de vider le territoire de la population pour priver le poisson de son eau (ce qui a été fait avec succès par les français en Algérie sur des pa,sentiers du territoire).
        Donc Si le Maréchal Sissi décide de regrouper les populations du Sinaï, les terros seront privés de ressources diverses et ne tiendront pas longtemps.
        Face à des groupes armés et homogènes, qui plus est avec des tanks, ce sont alors des cibles faciles pour l’artikklerie les tanks et surtout l’aviation et hélicoptères égyptiens.
        Les tanks et transports de troupe pour finir le nettoyage.
        de plus l’Egypte est à côté de ses lignes logistiques.

  23. radionucleide dit :

    avec un peu d’élan, l’armée égyptienne pourra s’installer en Algérie

  24. dussum dit :

    Attention aux paramètres externes: l’économie mondiale est à l’arrêt, les restructurations d’un niveau jamais encore atteint dans l’ère moderne. Donc, la donne stratégique ne va pas seulement dépendre des forces en présences, mais comment financer ces forces. Et concernant l’Egypte, qui est sous perfusion US, cela risque d’être difficile. Trump est peu dangereux (un roquet et c’est tout) et surtout aux abois pour les élections. Par contre, les turcs, avec leur chef jusqu’au boutiste, vont accentuer la pression. A mon avis, le conflit va durer, coûter très cher et surtout déstabiliser la Méditerranée de l’Est. Attention à la très fière (comme son dirigeant) flotte turc qui va finir par ouvrir le feu sur les navires de l’ONU.

    • jyb dit :

      @dussum
      L’égypte peut compter sur les saoudiens et les émiratis.

    • albatros24 dit :

      Si un bateau français est attaqué ou pire coulé sans avoir tiré, s’en est fini de la moitié de la flotte turque,
      ou alors Macron peut se préparer à laisser la place à la droite aux prochaines élections (Philippe peut être)

      • Pravda dit :

        Ça pourrait aller plus loin quand on voit les événements de Dijon. La communauté turque mettra le feu le temps de se faire calmer, mais les élections suivantes seront marquées par ces événements et donc disputées entre la droite et les extrêmes.

        • albatros24 dit :

          Les émeutes urbaines sont une hantise de nos énarques qui ne feront rien de peur de les voir arriver.
          L’exemple de Chirac a traumatisé notre classe politique alors que ce n’était pas grand chose en fait…

          • Pravda dit :

            Il va bien falloir aller au clash un jour, et plus on tarde, plus le prix à payer sera lourd, c’est valable pour nos territoires perdus comme pour les ambitions de certains pays. C’est ça ou la soumission.

          • Plusdepognon dit :

            @ Albatros24
            2005 est toujours dans la mémoire de nos pantins comme étant le suprême désastre à ne pas rééditer.

    • Euclide dit :

      Sans vous offenser dussum
      On ne dit pas Méditerranée de l’ est mais Méditerranée orientale.

    • wagdoox dit :

      l’économie turque est dans le meme cas et l’Egypte possède des resources naturelles récemment découverte énorme, on parlait de +6% de croissance cette année avant le covid. Dans le meme temps les truques menacent les grecs pour récupérer des iles et le pétrole qui va avec.

  25. dubourg dit :

    L’essentiel est que cela chauffe, une guerre est toujours bonne à faire et de plus nous avons beaucoup de matériel à écouler. L’égypte pourrait attaquer par l’est en direction de tripoli pendant que nous faisons en blocus des côtes de libye et que nous attaquons depuis le tchad au sud. Le problème serait réglé rapidement à la satisfaction de tous. Vive la guerre.

    • Muse dit :

      Mouais, et vous vous engagez des demain je suppose !!!

    • albatros24 dit :

      La guerre est une nécessité parfois – mais jamais une bonne chose, il ne faut pas se réjouir de la lmort de son adversaire au combat
      sauf celle des terroristes islamistes bien sûr.

    • GHOST dit :

      dubourg@
      La Turquie est un pays membre de l´OTAN qui a le standart militaire de l´OTAN. Vous croyez que les tchadiens vont continuer á être á la pointe des guerres de la France en Afrique?
      Souvenez-vous d´une chose capitale: L´Egypte va faire face á un pays membre de l´OTAN dont l´armée a été á la première ligne face á l´URSS pendant la guerre froide. Pire que tout, la Turquie possede des technologies militaires made in Israel qui ont dèjà fait des preuves en Syrie face á la Russie.
      La France risque de se retrouver toute seule dans cette aventure,, quand au Sahel sans la logistique de l´OTAN.. on allait voir les limites militaires francaises.. La France est-elle capable de financer une guerre en Lybie?

      • Vinz dit :

        Mais la Turquie est loin de ses bases, tandis que l’Egypte joue à domicile. Et puis les Turcs n’ont pas vraiment impressioné lors de leur intervention en Syrie contre les Kurdes, légèrement armés et sans aucune force aérienne.

      • jyb dit :

        @ghost
        – L’armée turque est en convalescence sévère avec de sérieuses rechutes (purges).
        – On sait ce que vaut l’armée turque depuis « bouclier de l’Euphrate » et « rameau d’olivier ». C’était très faible.

      • Patrickov dit :

        La France n’est plus capable d’aller seule au combat comme l’a démontré l’opération Harmattan en Libye
        La France n’a pas les moyens technique de faire une guerre sur la durée, vous oubliez l’affaire des MdCN ratés en Syrie,
        Devenue une puissance moyenne depuis le début du XXe siècle, la France est loin d’être aujourd’hui souveraine sur le plan opérationnel. Elle a souvent besoin d’alliés, et plus particulièrement des États-Unis. C’est notamment le cas pour entrer en premier sur un théâtre d’opérations (Opex).

        Les USA ne permettent à aucun pays occidental une indépendance totale, ils seront toujours les décisionnaires à la finale.

        • Vinz dit :

          « La France n’est plus capable d’aller seule au combat comme l’a démontré l’opération Harmattan en Libye »
          .
          Nécessité fait loi. Elle le fera si elle n’a pas le choix.

      • wagdoox dit :

        Ca se présente pas du tout comme ca !
        Les grecs, français et israéliens sont derrièrs les égyptiens et donneront les infos sur les tech que les turques pourraient utiliser à un moment ou à un autre.
        Ensuite l’armée turque n’est pas en Lybie, c’est une partie infime qui s’y trouve et l’intégralité de ses force ne pourront jamais ni atteindre la Lybie n’y l’Egypte (qui s’allierait de facto avec la Syrie et les Russes).
        La France peut apporter un soutient aérien, maritime, voir remonter du Mali vers la Lybie et meme impliquer le Tchad. Mais effectivement ca voudrait dire abandonné la front du Sahel qui en réalité se joue en Lybie, c’est avec la chute de Kaddafi que la région a été déstabilisée, c’est avec le retour d’une lybie stable qu’on pourra en finir au Mali.

    • wagdoox dit :

      une guerre est toujours bonne pour les à faire… moi pas comprendre.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Vive la guerre. » Et mort aux cons! Mais comme l’a fait remarquer un certain général : » Vaste programme »

  26. MareNostrum dit :

    Laissez la Turquie illuminer les frégates et jouer les gros bras. Elle a déjà pris une fessée en Syrie, elle va se casser les dents en Libye et s’embourber contre les Kurdes en Irak… Puis les choses reprendront leur cours…

    • Patrickov dit :

      Vous ne devez pas suivre l’évolution de la situation en Syrie, les turcs après quelques erreurs ont repris le contrôle du nord Ouest obligeant les russes à effectuer des patrouilles avec eux.
      Les kurdes d’Irak de la région autonome ont des accords avec les turcs pour leurs pétrole qui transit via la Turquie.
      En Libye on peut dire que c’est une réussite pour la politique turque puisque le GNA a pu reprendre et faire fuir les miliciens de Haftar au point que ce dernier aille supplier l’aide de Sissi.
      Le monde change et les zones d’influence aussi, cela toujours été ainsi depuis des millénaires.

  27. Thaurac dit :

    Bilan on n’est pas capable de couler un cargo en douce, sans que les escorteurs ne puissent se pointer, bizarre ça…
    Il suffirait de faire comme eux et dire « c’est pas nous,  » ou « avez vous des preuves..? »

  28. Lagaffe dit :

    La Turquie a acheté pas moins de 500 drones kamikaze de type Kargu.
    Pour les utiliser en Syrie ou en Libye ?
    https://www.globaldefensecorp.com/2020/06/17/turkey-to-acquire-500-kamikaze-drones/

  29. Patrickov dit :

    Sissi va connaitre le même sort que Saddam, s’il intervient en Libye il subira les mêmes conséquences que son pote irakien, le nain d’Egypte veut jouer dans la cour des grands sans en avoir les moyens. Tout ce qu’il va réussir c’est une guerre des tous les libyens, si les égyptiens mettent le pied en Libye pour tuer des libyens ce sera catastrophique pour Sissi.
    L’Égypte qui veut faire la guerre sans en avoir les moyens, Sissi à déjà du mal à s’en sortir dans le Sinaï avec les rebelles et autres terroristes qui massacrent les soldats égyptiens.
    Sarraj pourra faire appel à l’ONU et à l’OTAN si nécessaire et l’armée égyptienne se retrouvera comme l’armée irakienne, cela servira à reprendre le contrôle des détroits et le passage des tankers aux américains, anglais.
    Sissi n’a pas le soutien de sa population il finira comme les autres dictateurs, dans un sac.

    • ji_louis dit :

      Vous oubliez que Bush père avait réuni une coalition internationale d’une trentaine de pays pour agir. Ici, la coalition serait plutôt en train de soutenir l’Égypte.

      • Patrickov dit :

        personne ne soutiendra un dirigeant d’un pays arabe, la même coalition qui était en Syrie ? en Irak ? en Afghanistan ?, quelles résultats ? ECHEC TOTAL au point que les américains soient dans l’obligation de négocier contre ceux à qui ils faisaient la guerre, les Talibans en Afghanistan et les chiites en Irak.

    • fabrice dit :

      Que ce soit Sissi ou n’importe qui, les problèmes et l’environnement géopolitique de l’Egypte ne changent pas. Le problème de certains dirigeants arabes est que par peur d’être impopulaires et par envie d’être populaires ils ont pris parfois des décisions désastreuses (et qu’ils savaient désastreuses).

  30. lxm dit :

    C’est dingue comme tant d’entre vous ont gobé l’idée que l’arabie saoudite était notre « alliée » et que le GNA était un repère de djihadistes. La vérité est bien plus terre à terre, les milices qui ont renversé khadafi ont été armées par nous, ce sont des pères et frères qui veulent juste protéger leurs familles, maisons, leur ville, la libye est encore un pays de tribus, certains naïfs croient que le reste du monde respectera le droit des peuples à disposer d’eux mêmes. Un point, autant GNA que LNA sont tous islamistes comme du temps des guerres de religions en france tous les camps étaient chrétiens. On vous manipule avec des termes inadaptés. L’ennemi est l’expansionnisme, autant turc que saoudien ou iranien et à une époque d’autres pays tentaient de se protéger de l’expantionnisme français, chacun son tour. L’ennemi est cette volonté d’empire de vouloir appliquer son mode de vie et de gouvernance « si parfaits » et supérieur( je suppose qu’aucun belliciste ici n’a de critiques contre la manière dont la france fonctionne) à d’autres peuples vivant dans d’autres environnements avec d’autres histoires, ce sont toujours les innocents qui en payent le prix. On a fait tomber khadafi car il voulait massacrer son peuple en résolvant un problème politique( qui doit docn se résoudre par la voix et la logique) par la force brute, ne faite pas la même erreur.