L’Otan va enquêter sur l’incident ayant opposé une frégate française à des navires turcs en Méditerranée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

120 contributions

  1. blavan dit :

    Une enquête permet d’éviter de donner des ordres clairs, et c’est tant mieux car la France aurait pu prendre des décisions unilatérales alors que nos voisins font la politique de l’autruche. Sérieusement, qui a intérêt à compliquer un peu plus cette situation libyenne où même la France n’est pas clairs dans ses soutiens !

    • lolo dit :

      je suis bien d’accord même si c’est inacceptable, les batailles de coq qui mènent à une guerre. La Turquie a l’air bien coincée maintenant et évite de commenter ou par des mensonges. N’oublions que les prochaines élections de Erdogan sont en 2022 et il semble en mauvaise posture.
      Quand à la position de la France en Libye elle est loin d’être claire et on a pas trop de leçon à donner.

    • GHOST dit :

      blavan@ Vous avez raison de souligner que « la France n´est pas clairs dans ses soutiens »..Ainsi la bonne question est de savoir la posture de l´OTAN comme organisation dans la crise en Lybie?
      l´OTAN serait-elle en faveur d´une destabilisation permanente de la Lybie? Les voisins ne font pas la « politique de l´autruche ». Ce qu´en Italie et en Allemagne y compris la Grande Bretagne on se demande pourquoi la France peut soutenir une rebellion quand l´ONU/OTAN/UE recherchent des solutions pour stabiliser la Lybie via le gouvernement légal?
      Pour quelle raison la France peut se retrouver dans le camp de la Russie dans cette affaire quand la Turquie est un pays membre de l´OTAN et partenaire de l´UE?
      Essayons d´avoir une perception simple: Les pays membres de l´OTAN n´ont pas une position commune dans la politique sécuritaire de la Lybie.

      • Kural dit :

        Le camps de la russie? non mais la france en réalité soutienne les deux coté en libye, elle n’est dans le camps d’aucun pays, elle cherche juste lequel des deux puissance libyenne pourrait apporté le plus la paix, dans l’intêrêt de barkane c’est tout…

      • Max dit :

        Erdogan (AKP Frères musulmans) soutient le GNA qui est constitué de plusieurs milices islamistes à contrario de l’ANL

      • STARBUCK dit :

        Je ne sais pas dans quelles mesures la France soutient le parlement de Tobrouk (qui à tout de même été élu, lui..) mais la raison en est simple. Tripoli est un nid d’islamiste en tous genre. Rien que cela, ça suffit pour choisir son camp.
        C’est d’ailleurs le cas des US qui ont toujours soutenu les islamistes ou qu’ils se trouvent.
        La Libye n’est qu’un pion pour les Turc pour tenter de mettre la main sur le GAZ Chypriote (qui faut il le rappeler fait partie de l’ UE) et accessoirement en faire une colonie dans le cadre de la reconstruction de l’empire Ottoman.

        Maintenant si cela ne vous dérange pas d’avoir un état pro Ottoman et islamiste quasiment en face de nos cotes, c’est que votre sympathie vont à ces décérébrés.

    • Bohé dit :

      On se fait humilier publiquement mais vous avez raison, il vaut mieux se contenter de protestations diplomatiques. Dans les années 30 aussi on protestait… Il n’y a pas si longtemps, un de nos grands officiers parlait du pavillon français qui en impose. On voit bien aujourd’hui ce qu’il vaut le pavillon français… Quelle misère.

    • Leroy dit :

      La question est de savoir si la politique conduite par Erdogan ne devient pas dangereuse pour l’Europe – enfin ceux qui se préoccupent de sa souveraineté, c’est à dire très peu – et si le risque d’expansion de la Turquie (Chypre, Syrie, à présent Irak et Libye) ne va pas conduire à une tension hors limite.
      Le problème ne se limite pas à « l’allumage » de notre Frégate.

    • Aymard de Ledonner dit :

      La France soutient le gouvernement Sarraj mais travaille aussi avec Haftar car c’est lui qui contôle tout l’est de la Libye. Si Sarraj contrôlait l’ensemble de son pays et pas seulement la zone autour de son palais à Tripoli, on ne serait pas obligé de travailler avec Haftar.
      La stabilité de la Libye est l’objectif premier, quelque soit les gens au pouvoir, même si nous sommes les premiers responsables du m…r actuel grâce à notre bien-aimé ancien président…..

      • norbert dit :

        Sauf que la stabilité de la Libye passe par l’écrasement d’un des deux camps. L’embargo est donc un non sens car il ne fait que pérenniser le combat au lieu de laisser un des deux adversaires gagner. Et je ne me prononce pas sur celui qui doit gagner, car de toute façon ce ne sera pas un démocrate.

    • Bozkurt23 dit :

      Oui, la Turquie a compris elle a pas le niveau face aux français.

      Mais on parle fort car vaniteux de nature et car Trump nous soutient pour destabiliser l’europe et son unique puissance nucléaire.

      Notre flotte est vieille, notre president trop vaniteux.

      Notre economie est tres fragile, mais nos chervilles sont epaisses mais c’est a force de marcher dans la campagne.

      Je sais tres bien que l’empire ottoman etait grand mais sous peuplé, 30 millions en 1750, autant que la France a la meme epoque pour 8 fois plus de surface.
      Et que Tamerlan et pes mongols avaient pietiné la region durant des decennies.

      14 millions de ottomans en 1914
      Puis 10 en 1920.

      Alors oui nous sommes revenchards, a mi chemin entre le Hongrois qui pleure sa Grande hongrie qui appartenait en vrai aux autrichiens et le boche ds les annees 30 mais on a pas ses moyens.
      Pas de Guderian chez nous, que des tanks des Annees 60 et quelques leopard qu’on a perdu trop facilement en Syrie.

      Merci de ne pas trop nous accabler de nous laisser fantasmer encore un peu en Lybie

      • Racep dit :

        Sois pas defaitiste.
        Et dans ton recensement dans l’Empire ottoman, je crois tu as oublié de compter les sangliers et les glands

      • Desty dit :

        Votre post est sympathique. Merci à vous !

      • albatros24 dit :

        intéressant ce que vous dites
        Cela met en perspective, bravo
        Personne ne veut faire la guerre au peuple turc qui est indoeuropéen qui a de la culture mais qui se laisse berner par une religion l’Islam radical. Et c’est un pays membre de l’OTAN
        Y a surtou votre président dictateur général Erdo le terroriste (car il fait affaire avec Daesh et les soutient alors que cette secte nous agresse) qui joue trop à un poker menteur qui va devenir dangereux pour tout le monde et des hommes et femmes en mer et dans le ciel,
        Mais la Libye c’est trop proche de nos côtes et on ne peut pas tolérer un second Daesh aussi près de chez nous…et on ne le tolèrera pas au final, avec ou sans Macron à l’Elysée.

      • Durandal dit :

        Le loup est malin, belle ironie et vu les réponses ca marche.

        • Bloodasp dit :

          @Durandal: Oui c’est exactement comme ça qu’on a failli les faire rentrer dans l’UE, faudrait se laisser prendre une seconde fois.

      • Bloodasp dit :

        @Bozkurt23: Qu’est ce qui vous arrive? Petit coup de déprime? Mais vous avez raison sur un point, le fantasme en Lybie, si l’armée Turc s’y installe ça va être intenable à termes, entre l’Algérie, l’Egypte, voir même Israël, et de l’autre côté de la Méditerranée la France, si ces 4 là s’entendent pour vous sortir de Lybie, je vois pas très bien ce que vous pourrez faire…

  2. Sayanel dit :

    Alors là cela chauffer !
    Je suis sur que le président Erdogan est terrifié.
    Si une enquête est ouverte, il risque de recevoir, dans six mois, un courrier de remontrances lui expliquant que ce n’est pas très gentil de menacer ses alliés.
    J’espère que ce ne sera pas un courrier recommandé, il ne faudrait tout même pas encourager une escalade de menaces.

    Bravo à tous nos militaires et policiers qui savent rester professionnels devant les menaces et insultes à répétition.

  3. petitjean dit :

    Comme c’est pitoyable !
    une enquête pour donner le change et qui ne débouchera que sur des paroles verbales ! Une enquête qui d’ailleurs peut être bouclée en qqs jours
    Dans cette affaire, c’est la France qui est insultée, c’est la France perd la face ! C’est l’OTAN qui perd toute crédibilité !
    Si Macron avait du courage, si Macron était patriote , il sommerait les USA, qui soutiennent toujours Ankara, de virer de l’OTAN la Turquie : « où vous sortez la Turquie de l’OTAN ou la France quitte cette structure devenue à l’évidence inutile »
    Evidemment, Macron n’est pas De Gaulle !!
    Macron se contente de faire des phrases à défaut d’agir !……………….

    • Jack dit :

      « où vous sortez la Turquie de l’OTAN ou la France quitte cette structure devenue à l’évidence inutile »
      .
      Je ne pense pas que la France se grandirait avec ce genre de chantage puéril…
      .
      En outre, il faudrait vraiment arrêter de citer De Gaulle toutes les deux minutes. Le Grand Charles a quitté le pouvoir en 1969 et le monde dans lequel nous vivons actuellement n’a strictement rien à voir avec celui qui existait il y a 51 ans.

      • Bloodasp dit :

        @Jack: c’est sur le grand Charles nous a quitté depuis 69, mais on aurait tort de ne pas s’en inspirer, lui au moins il aimait son pays et respectait son peuple, on ne peut pas en dire autant des tous les présidents qui se sont succédés depuis 40 ans….

    • BoitaR dit :

      C’est sur que les paroles verbales, il y en a au moins la moitié qui ne sert à rien… 🙂

      Quant à la France qui menace les US de sortir de l’OTAN, laissez moi rire; Trump en aura probablement rien à taper et ça ne fera non seulement rien avancer, mais en plus nous enlèvera notre voix et veto que la Turquie conservera, elle.

      • tschok dit :

        Ma parole a pris du poids pendant le confinement, ça m’inquiète. Vivement que je la libère. D’ailleurs, la parole libérée devient plus maigre.

    • Kural dit :

      C’est pas une question de courage mais justement de crédibilité, macron a bien prononcé « l’otan en état de mort cérébrale » donc c’est pas une question de courage… De même comparé cela n’a rien à voir avec De Gaulle, jamais de Gaulle n’aurait viré un allié genre les anglais ou les américain de la france en 1944, donc bon…

    • Vinz dit :

      On dirait un article de journaux français d’opinion commentant la dépêche d’Ems.

  4. Titi74 dit :

    Il serait sans doute dommage pour la Turquie de prendre un ou deux M51 sur la gueule par mal-entendu effectivement…

  5. petitjean dit :

    Enfonçons le clou :
    « L’arrogance néo-ottomane en Méditerranée est montée d’un cran le 10 juin 2020. Dans le cadre de la mission de l’OTAN Sea Guardian de contrôle de l’embargo onusien sur les armes à destination de la Libye, un navire de la marine française se rapprocha d’un porte-conteneurs turc voguant vers Misrata, afin de l’inspecter. Le Courbet fut alors « illuminé » par la conduite de tir radar d’une frégate turque en escorte.
    Dans la guerre moderne, cette action équivaut aux coups de semonce d’antan. C’est une posture extrêmement agressive. Venant d’un pays membre de l’OTAN (et couverte par un silence américain assourdissant), elle est inacceptable. On avait reproché à Emmanuel Macron d’avoir, en novembre 2019, parlé de l’« état de mort cérébrale » de l’organisation atlantique. Le président français n’avait pas tort…

    En déversant sur le sol libyen les djihadistes dont elle n’a plus besoin, la Turquie rapproche une menace vers les pays d’Europe. De surcroît, le contrôle du territoire libyen pourra lui permettre de reprendre, d’un autre lieu, son chantage migratoire à l’égard de l’UE. Et personne ne sera en mesure d’empêcher des djihadistes de se mêler aux migrants.

    L’intervention militaire franco-anglaise de 2011 en Libye reste à ce jour la plus grave faute de politique étrangère de toute la Cinquième République. Nous n’avons pas seulement créé un chaos dont se plaignent tous les Etats maghrébins et sahéliens. Nous avons aussi offert un terrain en or à notre plus grand challenger en Méditerranée : le Frère Musulman Erdogan. » (….)
    http://geopragma.fr/linquietante-percee-turque-en-libye/

    • Kural dit :

      La guerre civile libyenne avait déjà commencer AVANT l’intervention de la france, kadafi a était tuer par les libyen, non pas par des français ou anglais, révisé votre histoire, avec ou sans notre intervention y’aurait quand même eu la guerre civile, la seul chose que ont peut reproché à la france c’est d’avoir aggraver le conflit en fessant une intervention extérieur, mais rapidement plein d’autre pays sont venus aussi en libye donc taper sur la france n’est pas objectif de votre part. Pour finir le plus grand challenger de la france en Mer Méditeranée en terme de puissance militaire et de pib c’est l’italie, à aucun moment les ressource maritime de la turquie ce trouve près de la france alors que les ressource convoité par l’italie si….

    • Desty dit :

      Nous avons aussi offert un terrain en or à notre plus grand challenger en Méditerranée : le Frère Musulman Erdogan. » (….)
      En élargissant le champs d’observation, on peut constaté que la Libye n’est pas un cas isolé: la même a été fait en Tunisie, en Egypte, et a été tenté bien que ce soit soldé par un échec au Maroc, en Algérie, au Liban, et en Syrie. Mettre les frères musulmans au pouvoir dans tout le monde Arabe, une folie qui part d’un endroit bien précis: les démocrates Américains et tout spécialement le camps Clinton.
      La France a été surprise de cette initiative dans un premier temps (cf la proposition de MAM d’envoyer des CRS à Ben Ali), ensuite elle a accompagné le mouvement en participant en première ligne au renversement de Khadafi et à la guerre civile syrienne.
      Quant aux Turcs et aux Qataris, sous direction frèriste, ils ont évidemment accompagné le mouvement partout.
      Erdogan est mécontent du dénouement syrien alors il utilise le GNA comme pion pour tenter de récupérer une partie de qu’il devait gagner dans le renversement de Bachar Al Assad, sur le dos des Grecs, des Chypriotes et des Égyptiens.
      Plus un petit forage illégal dans les concessions gazières franco-italiennes… ça fait toujours plaisir !
      Quand la Sublime Porte sera installé à Tripoli, à nous elle nous enverra des migrants djihadistes via la Sicile et l’Italie, aux Sahélien elle enverra des armes…

  6. anatide dit :

    si la france avait tirée elle était sous le couvert des règles militaires de l’OTAN elle ne l’a pas fait la Turquie peut DONC lui dire merci!
    mais par contre quand les conséquences de cet acte brideront un peu plus les dirigeants de ce merveilleux pays.Alors le peuple Turc pourra choisir sa vérité.

    • précision dit :

      Si ce que vous dites est vrai, cela montre que les règles militaires de l’OTAN sont plutôt aggressives: ouvrir le feu en premier juste en cas de menace… pas génial pour la paix dans le monde.

    • BoitaR dit :

      Si la France avait tiré, on aurait perdu une corvette et les hommes la servant dans la foulée. En face, il y en avait deux en plus d’une couverture aérienne.

      En terme médiatique, la France aurait tiré la première pour la majorité des populations que ne savent pas ce qu’est qu’éclairer avec un système de tir. Vu le populisme ambiant, nous n’en serions pas ressorti grandi.

      Enfin, en Politique, rien de mieux que quelques navires coulés pour resserrer la population Turque autour d’Erdogan, alors que sa position est aujourd’hui des plus fragiles.

      • Albatros24 dit :

        Vous avez peut être raison pour la conduite à tenir en Libye, les trucs n’ont pas tiré en fait…
        Mais comment analysez vous la politique à suivre par la France dans la ZEE de Chypre (sur la zone de prospection de Total) face à des frégates trucs accompagnant un navire de prospection ?

        • dolgan dit :

          Pour l’instant, la stratégie Fr, c’est d’isoler , de mettre la pression et de pousser à la faute la Turquie.
          .
          La prospection c’est que de la prospection ET ce ne sont pas NOS eaux territoriales.
          .
          Le jour où il faudra être sérieux, un charle fait un détour par chypre, on chasse / saisit tout ce qui nous emmerde et basta. Mais c’est pas le sujet aujourd’hui. Et rien ne dit que le régime branlant d’erdogan tiendra jusque là.

    • Kural dit :

      Si quelqu’un dans la rue te menace de te tuer est-ce que tu va allez le tuer sous couvert de légitime défense? c’est exactement la même chose… la réponse est non, ont est pas dans un jeux vidéo, premièrement le temps que la france vérouille et tire sur le navire turc le navire turc aurait déjà tiré vue que le navire français était déjà verrouillé, game over donc hummiliation de la france qui perdrait un navire et des dizaine/centaine de marion expérimenté, sachant que ont manque déjà de soldat en nombre en france…. ensuite une attaque militaire peut mener a une déclaration de guerre, et au yeux de l’humanité le pays qui a commencé à tiré est le fautif qui faut abattre, sa a toujours était le cas, la deuxième guerre mondiale avec le japon et l’allemagne et l’italie sont un bon exemple, donc en réalité la france aurait eu tout les membre de l’otan contre elle vue que elle aurait déclenché une guerre…

      • dolgan dit :

        Les exocets étaient sans doute déjà « verrouillés » et si ce n’était pas le cas, ils l’ont été dès la première illumination. Simplement, leur « verrouillage » est non visible par l’adversaire (les turcs ont de vieux missiles c’est pour ça qu’ils doivent illuminer la cible). Par contre, effectivement, avant que l’exocet touche la cible, celle ci aura tiré. Chance de survie d’une La Fayette: 0% dans cette configuration.

      • Kilic dit :

        Ça me fait rire les commentaires anti turc. Je lit les commentaires en 2019 quand la Turquie avait décidé d aider Sarraj militairement . Tous les anti turc avait déjà enterré l armée turc sur sa capacité à dresser l étaux autour de Tripoli . Même pire que la Turquie ne s aventurerai pas en Libye face à m armée égyptienne soit disant Plus forte que nos troupes . Tous ce que je vois c est que la Turquie a un pied en Afrique . La Turquie intervient et fait des alliances selon son propre intérêt vital. La france n a pas a donné de leçon elle qui soutien haftar .

  7. ULYSSE dit :

    Il faut dépasser le cadre du conflit Lybien. Cet incident pose un problème plus grave, celui de l impérialisme turc a l approche de nos frontières. C est le vrai sujet. Deux méthodes. On laisse faire en espérant qu Erdogan soit un épiphénomène qui disparaîtra tout seul, ou on engage une action offensive pour marquer notre territoire. L histoire montre que la première méthode utilisée au moment de l émergence du nazisme peut s avérer catastrophique.

    • Kural dit :

      Et la deuxième méthode peut tout autant s’avérer catastrophique, la preuve en est avec les ricain au vietnam, ou de la france libye, sans nous y’aurait quand même la guerre civile libyenne (qui avait déjà commencé) sans nous kadafi serait également mort (il a était tuer par des libyen d’ailleurs) mais une intervention extérieur de la france a probablement empiré la guerre libyenne, de même pour les américain qui voulez marqué leurs territoire au vietnam, combiens d’année de guerre? d’américain mort? tout cela pour quoi? pour que le communisme « vietkong » gagne quand même la guerre au vietnam…. Catastrophique surtout quand ont sait que les ricain ont balancé plus de bombe au vietnam ou en corée du sud que durant toute la deuxième guerre mondiale…

    • tschok dit :

      « l impérialisme turc a l approche de nos frontières »

      Euh… on a encore du mou, là, quand même.

      Nan, le problème qui se pose avec Erdo c’est qu’il a des méthodes de voyou et que cet abruti est foutu de les utiliser dans l’affaire chypriote pour faire main basse sur les gisements de gaz en envoyant se faire foutre l’UE et son esprit de solidarité entre pays membres en matière de défense .

      Ce qui est chiant, c’est que s’il fait ça et qu’on ne réagit pas, dans les 5 ans qui suivent l’UE telle que nous la connaissons explose. Beaucoup plus rapidement sans doute. Il est là l’enjeu: qui pourra encore croire en l’UE si le premier voyou islamiste venu peut braquer les réserves de gaz d’un pays membre sans s’attirer aucune réplique? Plus grand monde en Europe.

      C’est ça notre problème avec lui. Mais pas tout de suite.

  8. breer dit :

    Du baratin pour faire passer la pilule, les turcs se foutent ouvertement de l’occident en se servant en plus de leur appartenance à l’Otan…..

  9. Agatha dit :

    Ca me rappelle une réplique d’Elie Wallach, l’acteur qui jouait la brute dans le fameux western « Le Bon, la Brute et le Truand ». Bien calé dans sa baignoire mousseuse, la brute se fait vilipender pendant de bonne minutes par un cowboy le menaçant avec un pistolet, à la fin de la tirade et ayant dissimulé son pistolet sous la mousse du bain, il finit par abbattre le triste individu en disant ; « When you have to shoot, you shoot, you don’t talk… » (Quand tu dois tirer, tu tires, tu ne parles pas…)
    La prochaine fois, devant tant d’hésitation, c’est la frégate Courbet qui risque de s’en prendre une

    • Kural dit :

      « Quand tu dois tirer, tu tires, tu ne parles pas » comme les américain au vietnam? pour au finale perdre et ce replier du pays? sachant que la frégate française était déjà ciblé le temps que elle cible le navire turc bah le navire turc aurait déjà tiré justement…

      • Thaurac dit :

        Possible qu’il tire en premier, mais qu’il s’en tire, avant de rentrer à bon port, pas possible, c’était un suicide pour lui!

  10. MAS 36 dit :

    Avec les moyens actuels tout le monde s’est très bien ce qu’il s’est passé. Jouer la montre en espérant que tout s’apaise, et que l’événement soit oublié.

    Savoir garder la tête froide et son sang froid. En revanche notre ministre des affaires étrangères va devoir clarifier la position de la France. L’heure des choix a sonné, Aftar ne semble plus une option.

    • dolgan dit :

      haftar plus une option? il a juste été renvoyé dans sa zone de confort. Il est loin d’être fini. Et soutenu par l’Égypte et la Russie, il ne peut pas être vaincu là bas.
      .
      Rappelons cependant que la France n’a pas choisi Haftar. Elle prône la désescalade et veut la disparition des djihadistes.
      .
      On verra comment ça évolue, mais j’ai pas l’impression que la France cherche l’apaisement et l’oubli . J’ai plutôt l’impression qu’on est en train de mettre la pression en envoyant des navires faire du tourisme au large de la Lybie. Idem côté Grec, ça augmente les enchères. On a envie de régler (pas par la guerre celà dit) le problème Turcs que nos partenaires préfèrent ne pas voir.

  11. JC dit :

    Aïe, aïe, aïe, cela sent la réprimande pour la France !

  12. ScopeWizard dit :

    Super !

    L’ OTAN va enquêter …………. ben alors , nous voici sauvés ; tout va rentrer dans l’ ordre .

    Je sens que très bientôt , la Turquie de l’ autre artiste ne va plus provoquer qui que ce soit …………… appartenant à l’ OTAN s’ entend …………….. dans la mesure où ce sera coucouche-panier et plus question de remuer mais peut-être pas pour celui auquel on penserait …………………

    Eh oui , pour qu’ il y ait « provocation » , encore faut-il que ladite « provocation » soit ainsi considérée , et c’ est là où ce sera aussi subtil que vicieux et où nous risquons de nous retrouver comme des cons ………..

    En même temps , c’ est pas nous le chef ………….. 😉

    • Thaurac dit :

      Toute ces organisations quand il s’agit de reconnaitre des responsabilités plus qu’évidentes, bottent en touche et emploie la même rhétorique que les diplomates « bisournistes ».
      La crainte de s’engager plus loin devant l’évidence des preuves.

      • tschok dit :

        Thaurac, ce ne sont pas seulement des histoires de crainte, mais d’arbitrage.

        Et pas forcément des craintes de politiques, mais de peuple: ce sont les peuples qui craignent les guerres, car ils les font. Les zompolitiks y meurent assez peu.

        Faut être nuche pour croire que les zompolitiks ont peur de déclarer les guerres, bien souvent c’est un excellent moyen d’assurer leur réélection, alors pourquoi s’en priver?

        Nan, c’est le quidam qui a peur de la guerre, quand il est pas con. Mais s’il est nationaliste, il y va direct, la fleur au fusil, le sourire aux lèvres en remuant la queue. C’est dans ces moments-là que les zompolitiks craignent le moins de se lancer dans l’aventurisme guerrier. Pour une guerre, faut deux conditions, au moins: un peuple nationaliste qui est prêt à y aller et des zompolitiks qui sont prêt à l’y envoyer.

        Réjouissons nous d’avoir des zompolitiks qui hésitent, parce que le vote nationaliste, on l’a: on remplit déjà une condition sur les deux qu’il nous faut pour que ça pète. Nan, ce qui m’inquiète c’est pas ça, c’est pendant combien de temps nos zompolitiks vont-ils hésiter à nous envoyer faire la guerre à la Turquie?

        S’ils viennent faire un tour sur ce blog, ils vont se rendre compte que vous voulez tous faire la guerre aux Turcs, que ça vous démange. Moi, à leur place, je vous enverrais direct vous faire tuer pour la gloire des armes de la France, blabla. Ca vous occupera pendant ce temps là. Et avec du bol, on pourrait même gagner la guerre, didon.

        Tout bénéf pour les zompolitiks, donc.

        Voyez?

        Faut pas croire que les zompolitiks ont peur des guerres. C’est un discours de gueux: les gueux croient qu’ils sont les seuls à avoir des burnes et que les zompolitiks qui les gouvernent n’en ont pas. Mais les gueux, ils sont bêtes, ils réfléchissent pas, ils ne comprennent pas que c’est eux, les gueux, qui vont se faire tuer à la guerre alors que les zompolitiks n’y vont pas.

        Pour repérer un gueux dans la foule, c’est simple, il dit: « ouais euuuh les gens qui nous gouvernent, z’ont pas de couilles, on ‘m’laisserait faire, j’te réglerais toussa en trois coups de cuiller à pot, et paf! ».

        Mais le gueux sait pas que quand le zompolitik l’entend dire ça, il comprend qu’il est mûr pour aller se faire trouer sa peau de gueux à la guerre. Faut pas croire que les zompolitiks soient des mous du gland: ils attendent que les gueux soient bien mûrs, c’est tout. Et c’est les gueux qui donnent le signal de leur propre massacre.

        Et ici, les gueux lancent le signal. Sont prêts à y aller, didon. Même que personne ne leur demande rien. Ben sont prêts quand même. Y a un bon gisement de gueux ici, faut pas le laisser perdre.

  13. Gege dit :

    Blabla, blabla, l’histoire jugera…. comme l’on peu maintenant juger les choix politiques, industriels et militaires français qui ont précédé le second conflit mondial.

    • Kural dit :

      Le rapport? aucun… Avant la deuxième guerre mondiale la france avait principalement des chars de la première guerre mondiale, presque pas d’aviation, des troupes mal préparé (l’offensive de la sarre, le manque de connaissance français des mine, l’incapacité des soldat du génie a construire rapidement des pont solide etc etc) la france ce reposé sur une ligne défensive, le réarmement a commencé que en 1936 (même pas 4 ans pour ce préparé…) le gouvernement était complètement divisé (plus de 18 gouvernement en 8 ans de 1932 à 1940) et aussi l’allemagne était en avance sur le reste du monde militairement en terme de chars, d’avions, de tactique militaire etc etc(l’urrs? démolis jusque à mouscou, anglais? pas capable de protégé la norvège de la marine allemande, les américain? ils était bloqué en france, caen devait être pris le premier jours elle a était pris au bout de plus de 40 jours, tout le monde c’est fait démolir par l’allemagne en début de guerre) elle avait l’industrie de toute l’autriche, de la tchécoslovaquie, l’aide de l’italie, une coopération militaire poussé avec l’urrs etc etc

      De nours jours ont n’a l’un des meilleur chars du monde (leclers) une a une des meilleur aviation du monde, ont est parfaitement préparé en ce qui concerne les mine, le génie, etc, le réarmement a commencé depuis plusieurs année déjà et c’est énormément accentué depuis 2018 avec que du nouveau matériel moderne, le gouvernement actuelle est stable, que ont le veuille ou non la politique française ce porte bien ont n’a connu des jours bien pire en france… Aucun risque que les état-unis et la chine soit allié (l’allemagne et l’urrs à l’époque des deux grande puissance) la turquie n’est pas en avance en terme de matériel ou de tactique militaire, et elle est très faible en terme de pib ou de puissance militaire comparé à l’allemagne qui était l’une des meilleur armée du monde durant la première et la deuxième guerre mondiale… aussi la turquie n’est pas à la frontière de la france et la cerise sur le gateau ont a l’arme nucléaire, mauvaise comparaison de votre part donc 🙂

  14. PK dit :

    Normal : le chien se couche devant son maître et n’ose pas mordre…

    Je suppose que tout est enregistré et que l’enquête n’en est pas une : il suffit de balancer ses preuves. Pourquoi la France ne le fait-elle pas ?

    • Kural dit :

      Oulala les état-unis controle le monde bouhhh ! sérieusement? pas d’argument pas de liens pas de source fiable rien juste « le chiens ce couche devant le maitre » ?

      Justement une enquete a était lancé et durant cette enquete ont verras les enregistrement, c’est le principe d’une enquete wouaw 😮 🙂

    • Thaurac dit :

      Envoyer une escadrille de mirage armés faire un petit tour en méditerranée et allumer les navires turcs à des distances où ceux ci ne peuvent pas les contrer, prendre une bière et attendre les réactions de l’autre fêlé de M erdogan..

  15. antony dit :

    C’est terrible, cette période où nos hommes politiques sont rattrapés par les réalités… La Turquie est dans l’OTAN, elle aurait même pu être dans l’UE… et Stoltenberg, marionnette des EU, est démuni quand le marionnettiste se contrefiche de tirer les ficelles…

  16. Jym dit :

    Imaginons que La Turquie fasse feu sur une frégate française. De quel côté se penchera l’OTAN ? Qui est le plus important à garder en son sein, ou bien lequel est le plus facile à intimider une fois en dehors de l’OTAN ?

    Si la France devait quitter l’OTAN, a-t-elle intérêt à faire feu sur la Turquie sachant que théoriquement tous les pays liés par l’OTAN devrait soutenir la Turquie ? Même chose pour la Turquie.

    On dirait bien que quelque soit les difficultés du moment, tout le monde a intérêt à rester au sein de l’OTAN…

    • Moddus dit :

      Chacun à ses partisans, mais je dirais que la France est quand même en meilleurs position que la Turquie au sein de L’OTAN.

      La Turquie à pour elle son emplacement géographique stratégique en contrôlant le détroit du Bosphore.

      La France est un des alliés américains avec le plus de puissance de feu, de possibilités de projection et de volonté de les utiliser. Les seuls qui peuvent se comparer à nous sont les anglais, même si leur armé souffre depuis quelques années.

      Lors de l’opération qui a visé à détruire les stock d’arme chimique de Syrie, ce sont les français et les anglais qui ont agis avec les USA. Sur les déploiement commun, les français et anglais sont tjrs les plus nombreux après les US.

      Le reste de l’Europe / du monde à doit moins de moyen (Espagne, Italie, Benelux,…) soit aucune volonté politique de réellement s’engager (Allemagne).

      Trump est imprévisible, mais en cas de conflit inévitable, les US soutiendront la France.

      • Thaurac dit :

        Au 21° siècle, dans des endroits confinés comme le (les), de cette région, y compris la petite mer de Marmara, même un bulot qui s’enterre peut être repère, sans parler en cas de conflits , de mines, balises immergées…
        C’est la russie qui est intéressée pour venir en méditerranée, l’inverse n’est pas vital pour nous, car enfermer une flotte dans la mer noire, c’est suicidaire, donc on peut contrôler tout ce qui passe dans ces goulets, à partir du chapelet d’iles grecques…

    • dolgan dit :

      Les pays membres de l’otan peuvent se taper mutuellement dessus autant qu’ils veulent sans que l’otan n’intervienne.

  17. mustard dit :

    Ce n’est pas une enquete qu’il faut, ça ne donnera rien car les américains éotufferont l’affaire comme ils l’ont toujours fait par crainte de perdre ses bases en Turquie ou que la Turquie ne rejoigne la Russie, et les autres pays de l’OTAN s’écraseront comme d’hab. si l’OTAN n’arrive pas à mettre au pas la Turquie comment espère-t-elle faire peur à la Russie.
    Bref, cette enquète ne donnera rien, la Turquie niera et continuera à provoquer. Ce qu’il faut c’est avoir le courage d’aller au bout. si 3 ou 4 vieilles frégates Turquie bloquent notre Frégate à faire son travail légal alors envoyons 6 ou 7 frégates. L’OTAN en a les moyens. Montrons les dents et démontrons aux Turcs qu’on ne rigole plus parce que ça fait un moment qu’ils se fichent de tout le monde, et en premier de leurs soit disant alliés qu’ils traient en ennemi depuis des années. Il y a un moment il va falloir que la Turquie arrête d’aider les terroristes et violent toutes les règles en toute impunité. La dictature turque n’a plus rien à faire au sein de notre organisation démocratique, elle ne respecte aucune de nos valeurs.

    • Bloodasp dit :

      @mustard : Le vraie problème ce ne sont pas les turcs nous le savons tous très bien sur ce blog, ils ne tiendraient pas 1 journée dans un conflit avec leurs vieilles barcasses face à la France. Le problème c’est l’attitude des US vis à vis de ses alliés Français et >européens, qu’est ce que c’est que cet allié qui fait tout ce qu’il peut pour déstabiliser l’UE? Appelons le chat par son nom, les US ne sont plus nos alliés, ils nous considèrent comme des vassaux qui doivent rester dociles et qui sont priés d’acheter que du matos US sous peine de se faire rappeler à l’ordre.

  18. vrai_chasseur dit :

    Le silence d’Erdogan et de ses ministres est révélateur.
    Ce qu’a fait le commandant de cette frégate turque est une conn..ie et ils le savent : la Turquie ne pourra plus instrumentaliser l’OTAN pour servir ses propres intérêts comme elle le faisait jusqu’à présent. Elle sera poussée à sortir un peu plus de l’ambiguïté. Et on sort toujours de l’ambiguïté à ses dépens.

    • tschok dit :

      Je crois qu’il n’a pas eu le choix: le cargo était bourré d’armes. Les Turcs ne pouvaient pas laisser arraisonner le cargo sans passer pour des cons finis.

      Franchement, ce n’est pas la première fois que l’ONU adopte une résolution instaurant un embargo sur les armes dont personne n’a rien à foutre à commencer par ceux qui l’ont votée. Mais le truc, c’est d’éviter de se faire piquer comme des cons et là, les Turcs qui ne prennent même pas la peine de se dissimuler, étaient partis pour le flag.

      Nan mais quelle bande de cons, c’est pas vrai. Même pas foutus de violer l’embargo en faisant les choses en douce. Grossiers, quoi.

  19. Clavier dit :

    Espérons que le parquet subira une saine pression……

    • Thaurac dit :

      Un peu moins forte que celles que subissent les soit disant parquet en pays dictatorial…

    • Thaurac dit :

      Le seul parquet qu’il y a en Turquie, c’est celui qu’erdogan raye avec ses dents 😉

    • tschok dit :

      Il ne s’agit pas d’une enquête judiciaire donc il n’est pas question de faire intervenir un quelconque parquet.

  20. Max dit :

    Erdogan joue l’immobilisme de Trump au Moyen-Orient et en Méditerranée et bénéficie du levier « migrants ».Pour ce dernier les européens se sont passés la corde au cou en laissant le sultan « Herr Dogan » maître du jeu.
    L’exclusion turque de l’OTAN est une épine dans le pieds US car ils y ont une base aérienne et un radar stratégique.

    • Géo dit :

      Cette base aérienne et ce radar, les US peuvent très bien s’en passer : elle ne suffit pas à motiver valablement l’attitude US envers la Turquie. Il y a autre chose : l’influence de l’ AIPAC.

  21. radionucléide dit :

    Il faut demander à l’imam de Dijon de régler le différent
    Avec quelques moutons tout le monde sera content

    • Rayon Bêta dit :

      Avec des moutons comme naguère (1985) on a réglé une querelle que nous faisaient les Néo-Zélandais au sujet d’un bateau ?
      Je ne comprends pas pourquoi vous parlez de moutons.

  22. caiusbonus dit :

    Il y avait plusieurs unités turques, ceux qui s’y connaissent peuvent-ils nous dire si un bâtiment tel le « Courbet » peut « traiter » simultanément et quasi instantanément plusieurs cibles, y compris si il vient de se faire « illuminer »?
    Il y avait quand même la question du rapport de force.
    La prochaine fois on prévoit un passage en radada de quelques Rafale au dessus des barques ottomanes?

    • dolgan dit :

      Le courbet ne fait pas le poids face à une hazard perry modernisée turque dans un duel de cowboys à courte portée. Là il y en avait deux ou trois.

    • Thaurac dit :

      Oui, pas besoin de faire du show of force avec ces tarés, les illuminer à longue distance devrait suffire..

  23. wagdoox dit :

    resultat de l’enquete ; la frégate a bien été illuminée par un méchant russe.
    C’est une vaste blague, comme l’OMS ou l’UE et on a un gouvernement qui ne fera que retranscrire comme d’habitude.

  24. cedivan dit :

    La Lybie n’est pas le vrai scandale. C’est un terrain d’affrontement comme il en existe pleins, où personne n’a les fesses propres. Ce qui me semble intolérable, ce sont les forages turcs dans les eaux chypriotes. Et là, tout le monde semble s’en f…

    • Thaurac dit :

      Oui, d’un coté , c’est le problème de l’europe et là, il faut que l’europe agisse en cavalier seul, la Libye , différent, c’est à l’otan de gérer son embargo…

  25. Yann dit :

    Petite question…
    Quelqu’un sait si on a réellement besoin d’un radar pour lancer une attaque sur un navire à une si faible distance ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je n’en suis pas sur, surtout que l’exocet a son propre radar qu’il déclenche en phase terminale. La mention des marins turcs aux postes de combat avec leurs casques indique qu’il s’agissait d’un navire très ancien avec des missiles opérés manuellement. Je persiste à dire que même contre deux de ces navires, le Courbet pouvait très bien avoir l’avantage.
      Mais le but n’était pas de gagner une bataille navale pour perdre la guerre diplomatique après.
      On a parfaitement géré (enfin les marins du Courbet et leurs chefs) et maintenant la pression est sur les turcs qui se taisent, conscients de la grosse erreur qu’ils ont commise.

      • dolgan dit :

        Nous : 1 navire second rang. Les turques: 2 navires premier rang (+1 autre apparemment). Il y a un fort gap entre les deux.
        .
        A grande distance, avec l’initiative, le courbet pourrait jouer au con et espérer gagner. Mais pas dans les conditions décrites.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Les FLF sont considérées comme de second rang uniquement à cause de leur absence de moyens ASW ce qui n’est pas vraiement pertinents dans le cas présent. Le combat mer-mer est justement leur point fort.
          Mais bon on ne va pas ergoter pendant des années, alors que nous semblons être d’accord sur l’essentiel : le but était de pousser les turcs à la faute pour remporter une victoire diplomatique.

          • Vinz dit :

            « le but était de pousser les turcs à la faute pour remporter une victoire diplomatique. »
            .
            Laule. Je crains que vous preniez vos désirs pour la réalité. Disons ceci : on a laissé passer les Allemands par les Ardennes pour les pousser à la faute et remporter une victoire diplomatique. Ah ben non.

    • dolgan dit :

      Nous: NON (exocet)
      .
      Les turcs : OUI (vieux missiles à qui on doit désigner la cible)

  26. Gagnon Roger dit :

    La question? Quelle autorité a un commandant français si son navire est menacé? L’ennemi le sait sans aucun doute;

    • dolgan dit :

      Là, le commandant avait des ordres clairs et stricts avant d’aller provoquer les turcs. Ni lui, ni l’état major, ni le gouvernement n’ont été surpris de voir des frégates turques jouer les gros durs pour protéger le cargo.
      .
      De même côté turc a priori. Mais je doute que le commandant turc ait été autorisé à illuminer un navire Fr. Il a du perdre son sang froid.

    • haut de games dit :

      rien compris où tu veut en venir ,ta phrase est elle complété ??

    • Thaurac dit :

      Au moins trois comités théodules, six réunions avant d’avoir le feu vert de tirer les missiles…
      Je parle du cycle court, bien entendu
      d’ailleurs si c’était comme convenu dans la marine, un acte de guerre, le commandant devait logiquement envoyer la purée, sinon qu’elle confiance accorder à la flotte et son commandement, et ne me parler pas de retenue, présence d’esprit, je ramerais à la campagne de la rhurr et la possibilité de priver l’allemagne de son industrie pendant qu’elle attaquait la pologne…

  27. Aymard de Ledonner dit :

    Je trouve que beaucoup ici sont d’une naïveté confondante.
    Les actions turques étaient hostiles mais si la France avait répondu, c’est elle qui aurait été considérée comme responsable de l’accrochage. Erdogan est passé maître dans l’art de sacrifier ses forces armées pour soigner son électorat. Il avait déclenché une guerre contre les kurdes uniquement pour améliorer ses chances de succès aux législatives….
    Je note que cet évènement intervient comme par hasard juste avant une réunion des ministres de l’OTAN. Je note que ce n’est pas le premier incident et que le cargo en question est sous surveillance depuis des semaines.
    De là à envisager que Parly et l’étatmajor aient envoyé volontairement le Courbet essayer de contrôler ce cargo à ce moment précis, en espérant que les turcs grimperaient aux rideaux, ce qui pourrait être exploité quelques jours après dans la réunion de l’OTAN, il n’y a qu’un pas, que pour ma part je franchis sans pb.

    • 341CGH dit :

      @ Aymard
      Nous avons de nombreux moyens de couler un bateau hostile sans que personne ne sache d’où ça vient.
      Je crois par conséquent que ce n’est pas la crainte d’un scandale qui a dispensé ces bateaux turcs d’être coulés.
      C’est tout simplement que, pour nous, c’était inutile de les couler.
      .
      L’on peut aussi imaginer un autre scenario qui n’a pas eu lieu : au moment de cette illumination de la frégate Courbet par les Turcs un troisième larron, discret mais qui veut semer la zizanie, coule un ou deux navires turcs. Aussitôt la France est soupçonnée d’avoir coulé les Turcs.
      Nous sommes alors entraînés dans une guerre que nous ne voulions pas. Ca ne s’est pas produit mais ça pouvait, parce qu’il y a beaucoup de monde en méditerranée orientale.
      .
      Il reste qu’aujourd’hui à la suite de cette « illumination » les navires turcs sont encore à flot : ceci démontre qu’il n’y avait pas de troisième larron mal intentionné dans le secteur.
      Et ça démontre aussi que ces marins turcs jouent comme des cons parce que leur « illumination » pouvait mal tourner malgré nous.

    • Thaurac dit :

      Normalement, si l’illumination par le radar de tir est considéré par la marine comme un acte de guerre, la riposte était plus que logique, ensuite, aux politiques de se démerder.
      On va bientôt désarmer psychiquement l’armée, comme on le fait avec les forces de sécurité, police, gendarmerie…
      Castration politique et pseudo droit hommiste..

      • Aymard de Ledonner dit :

        La guerre n’est que l’évolution extrème d’une confrontation. L’objectif ultime est d’imposer sa volonté.
        La France a gagné la bataille d’Alger mais perdu la guerre d’Algérie.
        Je souhaite que la France réussisse à imposer sa volonté à la Turquie concernant la ZEE de Chypre et pour ça il est nécessaire de les isoler diplomatiquement et de ne pas leur laisser une opportunité de jouer les calimeroo.

        • Géo dit :

          @ Aymard, la France n’a pas « perdu » l’Algérie : elle s’est débarrassée de l’Algérie.
          Et elle l’a fait dans les meilleurs conditions possibles afin que l’anarchie ne s’installe pas au sud de la Méditerranée occidentale : avant d’octroyer l’indépendance à l’Algérie, la France a détruit les bandes armées du FLN (plan Challes, 1959-61) pour que le nouveau pouvoir algérien ne soit pas gêné par des bandes armées incontrôlées (notre GPRF en 1945 avait connu quelques difficultés pour désarmer les maquiqs communistes).

        • PK dit :

          Non : la guerre est la prolongation de la politique par d’autres moyens (Clausewitz).

          Le fait d’empêcher les militaires d’utiliser leur droit légitime de réponse indique la castration politique extérieure française, incapable de taper du poing autrement qu’en petit caniche du grand maître américain.

  28. Dans le Bayou dit :

    Des Rafales ont volé bien près de ces frégates (ou au dessus ?) le 10 juin 2020.

    Des Rafale, non pas au-dessus, mais au large de la Libye (Lignes de défense, 10/06/2020

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/06/10/des-rafale-au-dessus-de-la-libye-21234.html

  29. Le sicaire dit :

    Bonjour à Tous,

    Il y a beaucoup de commentateurs belliqueux. Assurément des lecteurs acariâtres qui n’ont jamais fait la guerre si ce n’est derrière leur clavier…

    Heureusement que nos militaires font preuve de plus de discernement et n’ont pas la gâchette aussi facile.

    Je fais complétement confiance en nos militaires, contrairement à nos hommes politiques, pour garder leur sang froid et faire feu à bon escient le moment venu.

    • bcr dit :

      bien écrit.

    • Thaurac dit :

      « ..faire feu à bon escient le moment venu. »
      Débarquement allié en afrique du nord, tirs contre les français et anglais en syrie…et bien d’autres…ou mieux, les retenus de feu inadaptées

      • Plouc putatif dit :

        Toujours aussi négatif, ce Thaurac. Pourquoi ne pas évoquer aussi la bataille de Fontenoy ? Ou celle de Crécy ?
        .
        Nos militaires d’aujourd’hui ne sont pas dans les dispositions d’esprit et les situations évoquées par Thaurac : depuis environ un demi-siècle les militaires français font des opex où ils doivent s’adapter à des consignes politiques imbéciles.
        Lorsque cette « adaptation » consiste à passer outre lesdites consignes, le personnel politique oublie bien vite qu’il les a données.
        .
        Le « désarmement psychique de l’armée française » n’est pas une réalité ailleurs que dans les aigreurs oniriques de ce Thaurac.

    • Daniel 1945 dit :

      Nos militaires obéissent aux ordres des hommes politiques dont le premier d’entre eux est Chef des Armées !

      • Paul Letissier dit :

        Daniel, vous faites une interprétation erronée de la Constitution. Son article 20 précise : « le Gouvernement dispose de la force armée ».
        Nulle part la Constitution ne met les militaires « aux ordres des hommes politiques » et surtout pas aux ordres du « chef des armées » car celui-ci serait alors à disposition du Gouvernement.

  30. Durandal dit :

    Le seul truc réellement intéressant est, est-ce que l’équipage du Courbet a battu son record de poste de combat?
    28 secondes à battre pour un PdC lancé par moi à 3 heure du matin!
    La prochaine fois, ne demandez pas à un DEASM de faire de la veille surface, il n’a pas l’habitude de voir autan d’échos sur sa console…

    • Marsouin dit :

      Record battu : au cours d’une manoeuvre de débarquement où les Marsouins étaient passagers, nos « postes de combat » étaient notre couchette (je suppose que c’était l’endroit où nous étions le moins gênants pour les Marins).
      Aucun problème pour y être instantanément à 3 heures du matin.

    • Marsouin dit :

      Excepté pour celui qui était aux chiottes, naturellement.

  31. Électeur dit :

    « Quand on veut étouffer un problème, on crée une commission » (Georges Clemenceau).
    L’OTAN crée une commission.
    Les Young Leaders qui nous gouvernent s’abstiennent de réagir, pensant que l’OTAN va défendre les intérêts moraux de la France à leur place.

  32. mac dit :

    vous est tous niais faut croire, le nouvel ordre mondiale c est:
    – Israel et Turquie les nouveaux gendarmes du MO avec en commandement les USA/
    – L inde pour l asie pacifique avec en commandement les USA/
    – Bresil pour le south america avec en commandement les USA/
    – le Maroc pour l afrique avec en commandement les USA/
    – La pologne en Europe avec en commandement les USA/

    Taisez vous et consommez, c est votre seul droit !

    • Harambe dit :

      Ola ola, qu’est ce que vous avez à mettre mon pays dans votre liste là, laissez le Maroc tranquille, parlez plutôt de l’Egypte, du Kenya ou de Djibouti. Vu les milliards qu’ils reçoivent. Qu’est ce qu’on a nous à part quelques FMS.. ?

  33. Parigot dit :

    Le pétrole et le gaz de schiste tombent et avec la finance mondiale, c’est ça qui se joue:
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/06/le-grand-manege-energetique.html

    • Félix GARCIA dit :

      Oui, et non. Ce qui se joue, c’est ça :

      Droit de tirage spécial (DTS)

      le 30 septembre 2016

      « Le DTS est un actif de réserve international, créé en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change officielles de ses pays membres. En mars 2016, 204,1 milliards de DTS avaient été créés et alloués aux pays membres (soit l’équivalent d’environ 285 milliards de dollars). Les DTS peuvent être échangés contre des devises librement utilisables. À compter du 1er octobre 2016, la valeur du DTS repose sur un panier de cinq grandes devises : le dollar des États-Unis, l’euro, le renminbi chinois (RMB), le yen japonais et la livre sterling. »

      […]

      « Les pondérations respectives du dollar, de l’euro, du renminbi, du yen et de la livre sont les suivantes : 41,73 %, 30.93 %, 10,92 %, 8,33 % et 8,09 %. Elles ont servi à déterminer les montants de chacune des cinq devises incluses dans le nouveau panier du DTS, entré en vigueur le 1er octobre 2016. Les nouveaux montants des monnaies resteront fixes tout au long de la prochaine période de cinq ans d’évaluation du DTS (voir évaluation quotidienne du DTS). Dans la mesure où les montants de ces monnaies sont fixes, la pondération relative des monnaies incluses dans le panier du DTS peut varier au cours d’une période d’évaluation, avec une hausse (ou une baisse) de la pondération, selon que les monnaies s’apprécient (ou se déprécient) au fil du temps par rapport aux autres.

      La prochaine revue est actuellement prévue pour le 30 septembre 2021.  »

      https://www.imf.org/fr/About/Factsheets/Sheets/2016/08/01/14/51/Special-Drawing-Right-SDR

      Et ça ;

      United Nations New World Order
      Lets Take Our Planet Back.
      https://unnwo.org/

      Evidemment, ils viennent de supprimer toutes les pages adjacentes … Celles qui expliquaient les objectifs, la façon de les mettre en place etc …

      A votre avis, le « Our Planet » ou en bon français, « Notre Planète » … ce « NOUS » … c’est qui ?

      Cordialement,
      Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      Sans oublier ceci :

      The growing challenges for monetary policy in the current international monetary and financial system – speech by Mark Carney

      « The Bank of England and other regulators have been clear that unlike in social media, for which standards
      and regulations are only now being developed after the technologies have been adopted by billions of users,
      the terms of engagement for any new systemic private payments system must be in force well in advance of
      any launch.
      As a consequence, it is an open question whether such a new Synthetic Hegemonic Currency (SHC) would
      be best provided by the public sector, perhaps through a network of central bank digital currencies. »

      Voili voilou …

  34. haut de games dit :

    la frégate Furtive ne semble donc plus si furtive que cela …je dis cela j’ai rien dit woaufffuf

    • Durandal dit :

      Une frégate furtive apparaît sur un écran radar, c’est juste sa signature qui est réduit, du coup elle passe pour un petit bateau.
      Et pour la petite histoire quand tu dois contrôler un navire, la furtivité, tu peux l’oublier…

  35. Félix GARCIA dit :

    Egypt’s Sisi orders army to be ready for missions abroad amid tensions over Libya
    https://af.reuters.com/article/libyaNews/idAFL8N2DX09C

    President El-Sisi Inspects Military Elements in Western Military Zone
    https://www.youtube.com/watch?v=Xs8gkfDQhVM

    Cela prend une tournure sérieuse …

    Cordialement,
    Félix GARCIA