Selon l’amiral Prazuck, il « faudra des mois » pour tirer les conséquences de l’incendie du SNA Perle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. Albatros24 dit :

    Il va nous manquer face aux chinois, russes…et turcs

    • hoopy dit :

      Je pense qu’avec les russes, on peut s’entendre. Ils essaient juste de lutter contre l’extension et l’encerclement de l’OTAN (avec la Crimée par exemple). Par contre, pour les turcs et les chinois, c’est autre chose: politique expansionniste, remise en cause des frontières, utilisation de la force pour tenter d’intimider les voisins. Je dirais qu’à (très?) court terme, il faut être près à un conflit armé avec la Turquie (à priori plutôt aérien et maritime, mais qui sait … donc un sous-marin en moins est dommageable). Mais sur le long terme, le risque stratégique est la Chine et il faut se donner les moyens de protéger l’outre mer.

      • Aymard de Ledonner dit :

        On « peut » s’entendre en effet. Mais malheureusement on en reste au stade de la simple possibilité. Ça fait des mois que l’on ménage Poutine mais il n’y a toujours pas d’accord en Ukraine et Poutine ne saisit pas la perche qu’on lui tend.

      • Taboucolonial dit :

        l’outre mer est des territoires à décoloniser selon l’ONU. il y en a 22 dans le monde.
        https://www.un.org/press/fr/2013/AG11374.doc.htm

        • Faldhuin dit :

          Ah, l’ONU et ses idées pilotées par les intérêts des puissances américaines et chinoises.
          Songez-y, à qui profiterait une décolonisation de nos TOMs ?
          Aux US, qui se retrouveraient seule puissance navale du Pacifique, et à la Chine qui lorgne depuis bien longtemps sur les réserves de nickel de la Nouvelle Calédonie (tout comme elle lorgne sur les ressources de l’Afrique qu’elle pille depuis des années).
          La présence de la France est pour l’instant une garantie de protection, face à des puissances aussi ouvertement expansionnistes que la Chine.

          • Taboucolonial dit :

            les résolutions de l’ONU sont votées par environ 200 pays d’état membre de l’ONU,
            c’est une décision de quasiment tous les pays au monde, si la France n’a pas intention de respecter la charte de l’ONU, la porte est là, sortez-vous en !

          • tchac dit :

            Vous donnez trop d’honneur à ce troll chinois en lui répondant
            L’ignorance est le meilleure de mépris…

          • Trumpet dit :

            Piller l’Afrique, ha ha ha ha
            Hier, le statute de Galieni est couvert par un drap noir,

        • Carin dit :

          @Touboucolonial
          La plupart des cailloux que vous avez transformés en base mili, avant de les rattacher à une province chinoise aussi… sans compter le reste!!

          • Touboucolonial dit :

            ces îles ne sont pas classées par l’ONU comme une colonie, parce que la majorité de pays d’état membre considèrent qu’ils sont des terres chinoises.
            sinon, faites comme moi, de citer un lien de l’ONU.

        • Faublas dit :

          La « décolonisation » est une idée poussée par les USA et l’URSS dans la charte fondatrice de l’ONU. La logique est simple : reconversion de leurs industries militaire pour remplacer celles ruinées des anciennes puissances colonisatrices (UK et France) et donc de pre Indre les marchés. Pour mémoire, les USA ont armé le Viet Minh, et d’autres mouvements au couvent de la lutte contre le Japon. C’est purement une logique de marché et d’impérialisme politique. Comment des pays ségrégationnistes (USA) ou des dictatures meurtrières (URSS) pouvaient avoir le moindre crédit humaniste.

    • Vivo dit :

      @ Albatros

      Lol, le melon, çà va, la « paix mondiale » ne repose quand même pas sur ces 6 sous-marins français.

      Bon, c’est vrai que les Chinois, Russes et Turcs enquiquinent un peu, tout comme les Américains, mais je pense qu’ils ne veulent pas de guerre mondiale car sinon manger cailloux.

  2. PK dit :

    Hé oui : le moindre accroc quand le slip est trop juste et pouf, tout sort à ce moment-là…

    Mais comptons sur nos grands chefs pour trouver une solution pour masquer l’incompétence de la politique militaire de la France… On va avoir aussi notre représentant en chef de l’EM ici nous raconter que tout ira bien puisque l’année prochaine, on va avoir dix balles de plus au budget…

    Rappel : jusqu’en mai 1940, on avait une super armée qui avait brillé de mille feux au défilé du 14 juillet 1939.

    • Kural dit :

      Déjà comparé 1940 et 2020 alors que les armement et les situation ne sont absolument pas pareille c’est absurde… Comparé directement les gaulois français fière de leurs clan qui ont perdu contre rome, vous aurait tout autant de crédibilité…

      Rappel: durant les année 1930 tout les pays penser être les meilleur du monde, les italiens(refaire l’empire de rome), les russe(envahis des territoire finlandais, roumanie, polgone etc), les français(armée de terre), les anglais(naval), et tout ce sont fait littéralement démolir un moment ou un autre au cours de la deuxième guerre mondiale, la puissance marine anglaise n’a pas empêcher les allemand de s’emparer de la norvège… du coup tout les pays dans le monde en 2020 sont gouverner par des gens qui sont incompétent niveau politique militaire? vous voyez en suivant votre raisonnement ont peut dire exactement la même chose pour tout les pays de la planète, n’est t’il pas merveilleux la vie? 🙂

      • Auguste dit :

        1938,la Pologne qui occupe 41 000 km2 (5 millions d’hab) du territoire tchécoslovaque.

    • Etudiant dit :

      à propos du rappel: nous avons tous vus les résultats d’une super armée avec Dunkerque…

      • Kobal dit :

        @ Etudiant J’espère que vous critiquez l’armée britannique quand vous évoquez Dunkerque. Car si ce n’est pas le cas je vous conseille de retourner fissa à vos études, vous avez encore du travail.

        • Etudiant dit :

          @Kobal et Max on ne refait pas l’Histoire avec un grand H, vous voulez réécrire l’histoire mais cela est malheureusement impossible. Volens nolens en 1939 « la super armée qui brille de mille feux  » voir commentaire de PK a été anéanti et il a fallu les armés des USA de l’Union Soviétique de l’Angleterre …. pour nous libérer c’est ainsi et je pour rappel quelques résultats :
          1870 guerre perdue
          1914 / 1918 guerre gagnée avec Angleterre USA Italie …
          1939 / 1949 guerre gagnée avec USA Union Soviétique Angleterre…
          Indochine guerre perdue
          Algérie guerre perdue
          Crise de Suez … je ne fait aucune analyse sur le pourquoi … mais les résultats sont là.
          L’ Histoire n’a pas besoin de storyline .

          • Kobal dit :

            @ Étudiant Je vais me répéter… Retournez à vos études. Premièrement l’armée Française n’a jamais été anéantie. Un certain Maréchal Pétain à ordonné la fin des combats alors qu’elle se battait toujours avec acharnement (profitez en pour étudier le français et revoyez donc le sens d’anéantis). Ensuite, dans quel délire êtes-vous en train de partir. ? Vous nous parlez de Dunkerque, on vous répond avec des faits avérés et vous dérivez sur plusieurs décennies d’histoire militaires. Vous prétendez défendre l’histoire avec un grand H alors que vous ne la connaissait pas. C’est quand même incroyable qu’un donneur de leçon sur la vérité historique en ignore complètement la réalité. Apparement vous ne savez (voulez) pas la comprendre. Il faut un minimum d’effort intellectuel et l’appréhender dans son ensemble. Ce dont vous êtes apparement incapable . La grande Histoire se bâtit sur un socle constitué d’une infinité de plus petites. Vous, vous pensez que collectionner les dates et les défaites d’une armée et les ressortir bêtement peut vos permettre d’appréhender sa valeur et sa grandeur sans jamais contextualiser les choses. Je peux reprendre vos exemples tendant à prouver que l’armée française n’est pas une grande armée et dire la même chose dans l’autre sens. 14/18 l’Angleterre les USA et L’italie, n’aurais jamais gagné si La France n’avait pas été là pour faire le gros du travail. 39 / 45 Les USA, l’Union Soviétique, l’Angleterre etc. Chacun d’entre eux aussi puissant qu’ils soient, sont incapable de gagner tout seul. D’ailleurs pour gagner il a fallut que d’autres éléments entre en ligne de compte. Car sans doute que la guerre aurait été tout autre (invasion de l’Angleterre) si l’armée française ne s’était pas sacrifier à Dunkerque pour sauver la presque totalité du corps expéditionnaire britannique. Ce la permettra de faire des iles britanniques une tête de pont idéale pour les alliés. Sans ce sacrifice nous serions peut être encore en guerre ou allemand à l’heure actuelle. Le front Ouest étant totalement gagné par les nazi, il n’est pas difficile d’imaginer que la Russie serait sans doute tombée ou aurait abandonnée la moitié de son territoire. Car en plus de l’apport d’un front Ouest, elle a eu également besoin de l’effort de guerre des alliées en matière de matériel pour continuer à combattre dans de bonnes conditions. Dans une situation ou la Grande Bretagne est perdue, les USA seraient certainement restés isolationnistes. Et puis en passant, juste un petit rappel, les allemands ont perdu pendant la bataille de France autant d’avions, d’hommes et de blindés que ce que leur coûtera le débarquement en normandie et les combats qui suivront sur notre sol. Il faudra la force des alliés pour faire aussi bien. L’Europe entière est tombé sous le joug des Allemands, la puissante Russie à vacillée. Alors vouloir remettre en question le fait que l’armée française (qui se battait aussi contre les italiens) était une grande armée me parait d’une effrayante stupidité. Pour justifier votre théorie d’armée « pas puissante » vous dites » Indochine guerre perdue », que dire des états unis et du Vietnam. On peut avoir une armée surpuissante et perdre contre un peuple qui veut vous chasser, l’exemple de l’union soviétique en Afghanistan est un autre exemple. Algérie (non mais sans déconner, votre pseudo c’est juste pour faire bien, non ? Impossible que vous soyez vraiment étudiant, en tous cas pas en Histoire. La guerre d’Algérie n’a jamais été perdue. la France est partie car Charles De Gaulle l’a voulu. Pas parce que la guerre était perdue. Incroyable de lire de telles âneries. Vous parlez de 1870, si vous voulez remonter si loin parlons alors de Iéna (entre autres) vous en profiterez pour découvrir combien de temps la France à occupé la Prusse.

      • Max dit :

        C’est ça votre référence ? Un film …
        Quid de la 1ère Armée qui a bloqué les Allemands à Lille pour protéger la retraite britannique (fuite !) de Belgique ?

        • Etudiant dit :

          Monsieur Kobal ne soyez pas hautain
          je peux certainement être d’accord sur une partie de votre vision cad que notre armée (comme d’autres armées) a eu des moments glorieux durant des conflits mais encore une fois on ne change pas le résultat final.
          Exemple sportif : je vais peut être me faire comprendre, notre équipe de foot en salle (5 joueurs par équipe) met un but c’est bien c’est très bien c’est beau c’est fantastique mais le match aurait été perdu par 1 a 2 car l’adversaire avait mis 2 buts, mais nous sommes chanceux car avant la fin du match des joueurs remplaçants rentrent sur le terrain : anglais , américain, soviétique et que ces joueurs mettent deux buts le résultat sera de 3 a 2 donc le match sera gagné c’est l’histoire de 1939/1945.
          On ne peux pas intelligemment changer l’histoire par un storytelling pour nous faire plaisir.
          En deux lignes de commentaire je ne fais pas d’analyse du genre c’est De Gaulle cad la politique qui a décidé de la fin de la guerre d’Algérie qui est pour nous une guerre perdue que vous le vouliez ou non nous avons perdu un territoire une colonie !! ou l’intervention des USA qui nous a bloquée pour la crise de Suez donc c’est un échec pour nous !!! … .  Vous aussi Mr Kobal lisez les livres d’ Histoire avec grand H comme je le fais moi même. Bonne soirée

          • Kobal dit :

            Eh bien Môsieur l’étudiant. Ni voyez aucune hautaineté de ma part, mais je dois dire que j’ai rarement vu logorrhée aussi biscornue et alambiquée que celle-ci. Non seulement vous regardez l’Histoire par le petit bout de la lorgnette mais en plus, celle-ci semble posséder un verre déformant tant vous lui faites dire des énormités. A moins que ce ne soit un verre kaléidoscopique vu comment vos exemples donnent dans le délire psychédélique. Que de mots peu à propos. Vous mélangez tout. Ce n’est pas parce qu’on cesse une guerre qui ne mène nulle part et qui est d’ailleurs gagnée (je vous conseille de vous renseignez sérieusement sur ce sujet) qu’au final elle est perdue à cause de cette décision. Ce n’est pas parce que VOUS pensez que la France à « perdu » un territoire que c’est une réalité pour tout le monde. Bien des Français ne voulaient plus de l’Algérie (à tord ou à raison c’est un autre débat). Il s’avèrent que ces gens là étaient majoritaires dans la population française, c’est pour cela que Charles De Gaulle (et par conséquent la France) a pris cette décision souveraine. Et cela bien que la guerre fut gagnée. Vous ne perdez jamais ce dont vous vous séparez volontairement. Puisque vous fonctionnez avec des exemples simplistes, en voici un que vous devriez comprendre : Si vous vous battez contre quelqu’un et que vous gagnez cette bagarre. Vous avez le dessus, il est au sol et vous le maitrisez. Il est à votre merci mais vous décidez qu’il vaut mieux arrêter là car tout ça ne mènera à rien de bon dans l’avenir. Vous êtes non seulement vainqueur mais en plus vous êtes plus intelligent car vous n’insultez cet avenir. Vous évitez d’être peut être un jour le vrai perdant. En fait vous gagnez deux fois. Alors peut être que vous détestez l’idée que la France ai perdu l’Algérie (ça se peut se défendre). Mais il s’agit bien d’une décision politique comme vous le dite et non pas d’une défaite militaire. Vous vous contredisez vous même dans votre démonstration. Vous aurez beau sans cesse rabâcher aux autres qu’ils font du storytelling ça ne cachera jamais le fait que vous êtes un lecteur partisan de l’Histoire sans doute pollué par une idéologie quelconque qui consiste à la biaiser constamment afin d’exposer le revers des médailles tant que cela permet de ternir la France. A part ça, vous nous avez entrainé sur d’autres terrains glissants, sans doute à dessein. Mais je ne suis pas dupe de l’objectif de cette digression. Il serait temps de revenir à l’essence de cette discussion. Expliquez nous en quoi l’armée française n’était pas cette « super armée » à Dunkerque. Expliquez-vous sur ces fameux « résultats que nous avons tous vu »..

  3. Fralipolipi dit :

    Comme le Perle était en pleine IPER, sur le très court terme, cela ne change rien à la disponibilité de la flotte … mais à partir de cette fin d’année, ce sera autre chose.
    .
    Selon de nombreux observateurs, cela doit nous éclairer ou nous remotiver pour :
    – soit commander 1 ou 2 Baraccuda de plus, … car il serait bien dommage que la leçon actuelle ne serve à rien pour l’avenir … d’autant plus que nos sous-marins Barracuda sont supposés être encore plus sollicités que les Rubis pour les missions dites « spéciales », ce qui suppose des besoins encore supérieurs à ceux actuels).
    … par exemple, on peut se baser sur l’exemple du UK, qui disposera à terme de 7 Astute (pourtant bcp plus onéreux que nos Barracuda, car bcp plus lourds et armés).
    https://www.meretmarine.com/fr/content/incendie-de-la-perle-un-coup-tres-dur-pour-la-sous-marinade-francaise
    .
    – soit commander un complément de quelques Scorpène (suffisants pour assurer l’escorte des SNLE depuis Brest)
    .
    – soit commander un compléments de drones sous-marins (UUV) de grande dimension
    Cf la fin de l’article ci-dessous (à lire ce jour … au plus tard). Projet intéressant, car innovant et susceptible de créer un avantage stratégique à terme, mais projet demandant le plus de temps et d’investissement.
    https://www.meta-defense.fr/2020/06/15/incendie-du-sna-perle-quel-avenir-pour-la-force-sous-marine-francaise/
    … A voir aussi dans cet article, la proposition d’un lanceur VLS pour 1 ou 2 nouveaux Barracuda, qui est assez plaisante (cela dit, vu le positionnement présenté de ce VLS, pas sûr que cela soit alors compatible avec l’usage en simultanée du Dry-Dock Shelter qui doit transporter les nouveaux équipements des FS).

    • Wagdoox dit :

      La marine ne veut pas de vls sur barracuda car sont emplacement est juste à cote du reacteur nucleaire. Ca se fera une autre classe.

      • Fralipolipi dit :

        Cela ne semble pourtant pas gêner les américains sur la dernière évolution du classe Virginia … celle qui intègre des VLS supplémentaires, justement pile à l’avant du compartiment du réacteur nucléaire (sauf erreur de ma part).

    • Valeurastro dit :

      Perle, Émeraude, Rubis, Minerve…. jolis noms de pierre précieuse, mais catastrophe à la fin.

      • Fralipolipi dit :

        « Minerve » le nom d’une pierre précieuse ?.. Vraiment ?.. Allez vérifier vite fait SVP.
        … Ne prendriez vous pas vos désirs de Troll pour des réalités … (ce n’est pas une question en fait).

        • Fralipolipi dit :

          Quand à Perle = Pearl … ce n’est pas non plus le nom d’un caillou.
          … alors cessez de faire l’huitre …

          • giullaume dit :

            Tu t enfonces la… lol

          • Fralipolipi dit :

            @giullaume (… ou Guillaume peut-être, pour les natifs Français)
            Au contraire de m’enfoncer, je remets les choses à niveau.
            Valeurastro = giullaume = gros troll ignare confit de mauvaise foi (… c’est un pléonasme, mais c’est pas grave).
            Là on est sur une bonne échelle de valeur !

  4. La merguez dit :

    J’ai encore un peu de mal à comprendre.
    Si on ferme les écoutilles, ou les portes etanches, il n’y a pas d’air pour alimenter le feu.
    Alors pourquoi ça a brulé 14 heures?

    On peut m’expliquer ?

    • Chanone dit :

      Parfois, le feu peut se propager parce que « l’air » et dans le matériau : comme les foyers aluminothermuques, la termite, et autre.
      Je ne dis pas que c’était le cas içi mais les pompiers avaient sûrement le choix entre deux mauvaises solutions, surtout si le foyer possédait une prise d’air, et que la coque était déjà brûlante.
      .
      Et la chaleur rend tout très compliqué : comme décomposer l’eau et la transformer … En gaz combustible : l’hydrogène.
      .
      Là c’est de la mousse qui a été employée mais même avec des retardants, c’est pas un job simple. D’où les 14 heures de lutte. Et les deux tiers du bâtiment sauvé

    • dolgan dit :

      On avait démonté plein de trucs (torpilles, sonar, … ), il n’était plus du tout étanche à l’air.
      .
      Et il a vite fait trop chaud pour pénétrer à l’intérieur fermer des portes. ça a été fait pour protéger la partie arrière.

    • Kural dit :

      « il y’a pas d’air » et donc l’équipage elle fait comment pour respirer si y’a pas d’air? pas d’oxygène? de plus il était en réparation au quai donc il n’est pas entièrement fermé comme quand il est sous l’eau . . .

    • Pierro dit :

      Lorsque qu’il y a un chantier, il y a souvent des câbles et gaines en tout genre qui passent à travers les portes étanches ouvertes, ce n’est alors plus aussi rapide de tout fermer.
      Colle l’air est souvent irrespirable en cas d’incendie, les pompiers lourds qui vont au contact du feu sont équipés de tenues réfléchissantes (contre la chaleur), et portent des bouteilles d’air comprimé dans le dos pour pouvoir respirer.
      C’est éprouvant physiquement.

    • ScopeWizard dit :

      Simple ; il est vrai que pour pouvoir s’ alimenter le feu -qui est une combustion- a besoin d’ oxygène , sans ça la partie ne lui sera pas facile .

      Si l’ espace du sinistre était effectivement clos voire étanche ( j’ y crois moyen ) , il faut donc à présent déterminer qu’ est ce qui a pu en produire et ainsi servir de source .

      L’ enquête devrait bientôt être en mesure de l’ établir avec précision .

    • Cbs dit :

      C’est dû à la châleur dégagée qui se propage de proche en proche et fait se consummer les nappes de câbles et autres matériaux sans besoin de flammes; d’ou la nécessité de refroidir à tout prix pour stoper le phénomène.
      (Expérience vécue en février 1983 sur le Duguay-Trouin dans le golfe de Gascogne, cela avait duré 24h et nous étions rentrés cahin-caha à Brest escortés par d’autres Bâtiments)

    • PK dit :

      Le vrai problème est la chaleur : quand le feu s’est propagé, il a développé un certain pouvoir calorifique, amplifié par la structure métallique du soum, qui fait « caisson ». On peut étouffer le feu en le privant d’oxygène – ce qui a dû être fait « relativement » facilement. En revanche, la chaleur était toujours présente. Rouvrir le soum et pouf, le feu repart de plus belle. Une seule solution pour refroidir (et garder le feu hors oxygène) : noyer.

  5. Commandant Monastorio dit :

    On tire des conclusions plutôt que des « conséquences », ces dernières s’imposent d’elles-mêmes.

  6. philbeau dit :

    Le rapport du Sénat servant de support à ce post est intéressant : il permet de faire un constat : en 1997 , la disponibilité des SNA était de : 70% ; en 2014 , elle est de 46 %…Elle était tombée à 42 % en 2000 . On comprend que la MCO est devenue , grâce lui en soit rendue , une priorité de Mme Parly . Il serait sans doute très édifiant de savoir les raisons de ce qui est quelque part un scandale que l’on a glissé sous le tapis (il y en a tellement d’autres…).
    Cela permet aussi d’évoquer le format de ce qui est la sous-marinade actuelle , avec son épine dorsale SNLE , dont les SNA seraient l’indispensable béquille pour la formation des équipages notamment . Il semble que l’argument ait été utilisé pour, en ultime recours budgétaire , disposer d’une composante à six bâtiments .
    On peut en comprendre le principe , encore que les premiers SNLE , dix ans durant , ont pu effectuer des patrouilles avec des équipages formés évidemment , alors qu’il n’y avait pas encore de SNA . Et cela permet de glisser la question d’un éventuel retour à une escadrille de subs classiques , dont les performances seraient suffisantes pour partie des missions actuelles dédiées aux SNA , en Méditerranée notamment . Avec un taux de disponibilité supérieur ?

    • vno dit :

      Marrant votre questionnement, j’ai essayer de voir mon député, membre de la commission défense pour lui en parler (avec les solutions bien sur), il y a deux ans (je vois exactement les mêmes soucis coûteux de maintenance à l’horizon pour les Suffren que pour les Rubis lorsqu’ils étaient neuf, aucune expérience n’a été tiré de notre travail pour obtenir ces 70%). Je n’ai vu que son bras droit étudiant en histoire qui c’est retrouvé très léger subitement et que j’ai suffisamment intéressé pour qu’il me propose de rencontrer son patron, mais j’ai décliné. Pas envie de perdre mon temps. J’ai déjà donnée pour maintenir les 70% à bout de bras et il faudrait aujourd’hui une révolution pour atteindre ce niveau. Mais je saurai faire. J’ai conseillé à mon interlocuteur de joindre l’Amiral Rogel à l’Élysée pour commencer par visiter un sous-marin dans son jus, c’est à dire en mer pendant quelques jours. Nous aurions pu confronter nos informations, points de vue et expérience ensuite éventuellement à son retour… Mais il ne l’a pas fait … trop occupé à trouver les budgets des associations « tricot et patchwork » pour la circonscription sans doute, il a du oublier de lui en parler.

      • philbeau dit :

        Merci de votre témoignage , il en faudrait d’autres pour avancer dans le bon sens , d’une utilisation utile des crédits de la Défense . Mais « en même temps » si j’ose dire , ça fiche un coup de mou sur les craintes qu’on nourrit à propos de nos élus…

  7. Namroud dit :

    Cet incident a au moins un mérite : il est évident que le nombre de 6 sna est dérisoire pour un pays qui possède la deuxième zee du monde après celle des USA. D’ailleurs je me demande aussi à quand remonte la dernière escale d’un sous marin dans une des bases en outre mer ( je pense notamment à la réunion et surtout papete et Nouméa car le Pacifique sera le théâtre de fortes tensions dans les prochaines décennies ) .

  8. R2D2 dit :

    Mmmh il n’y a pas un plan de relance en ce moment qui distribue les euros un peu près partout?
    🙂

    • dolgan dit :

      C’est hors sujet, toute commande supplémentaire n’entrerait pas en production avant une décennie. Le plan de relance c’est pour ce qui peut démarrer dans les 6 mois à 1 an.

      • Wagdoox dit :

        Il est évidemment possible de lancer la production d’un autre sous marin maintenant !
        La repartition de charge est lente pour garder la savoir faire sur 30 avec a peine 10 sous marin. Soit un sous marin tout les 3 ans en moyenne. Mais rien ne nous oblige a attendre que le 6 barracuda soit fini pour lancer un 7 eme. D’ailleurs tous les barracuda sont actuellement mis sur cale (Ca en fait 5 sur 6, le premier etant deja livré).
        Le probleme c’est les 7 a 8 ans construction nécessaire. D’ou l’idee d’une classe de sous marin conventionnel qui peuvent etre prêt plus vite, environ 4 ans.

        • LEONARD dit :

          Sans entrer dans le détail, le plan de charge de Cherbourg c’est un Suffren tous les 2 ans et on passe dans la foulée aux SNLE NG, pour 10-12 ans de plus. Donc, rajouter 1 ou 2 SNA signifie décaler les SNLE de 2 ou 4 ans.
          Le Triomphant est donné pour une carrière de 40 ans, soit une sortie en 2037. le Casabianca est donné pour un lancement en 2030 ( 2028 initialement + retard Suffren ). Le délai de construction de la tête de série des SNLE NG étant à 7/8 ans, il n’y a, sauf prolongation des Triomphants de 2 ans, pas de fenêtre Planning à Cherbourg.
          Enfin, Naval-Group a dispersé ses équipes sur plusieurs chantiers ( Australie, Brésil, Inde ) et vise d’autres prospects étrangers, donc, pas sûr des dispos humaines pour une classe conventionnelle, sauf à la faire construire en Australie / Brésil / Inde, et là, le souverainisme industriel en prendrait un coup.
          Bref, je pense que Bercy a déjà partie gagnée.

          • philbeau dit :

            Votre analyse tient la route . La Marine est coincée , et va devoir revoir à la baisse son domaine d’intervention .

          • Fralipolipi dit :

            @Leonard
            Ce serait vrai s’il s’agissait de sortir un nouveau type de sous-marin.
            Mais pas s’il s’agit de lancer 1 ou 2 SNA Barracuda de plus … à l’identique des précédents.
            Une montée en cadence est tout à fait gérable, surtout étalée sur 10 ans, pour produire 6 ou 7 SNA au lieu de 5.
            … il suffit de regarder ce qu’a fait Dassault avec le Rafale, et qui a produit presque 3x plus de Rafale en 2019 qu’en 2016 ou 2017 … seulement pour être en mesure de répondre à une demande clients (et pas pour gérer gentiment son flux industriel ou sa masse salariale).
            Si vous faites dans la standardisation (en l’occurrence pour le SNA) alors 1 ou 2 exemplaires de plus est totalement faisable (et sans doute pour bien moins cher qu’annoncé jusqu’ici pour seulement 6 exemplaires).
            .
            Il y a des RDV à ne manquer. Pour notre flotte de SNA, et pour une belle grosse partie des capacités opérationnelles de la MN des années 2030 et 2040, on y est. C’est maintenant que cela se joue !!!

  9. ULYSSE dit :

    @Dolgan.
    Même pour 2 ou 3 Andrasta ?
    Mais le carnet de commande de DCNS necessite-il un coup de pouce? pas sur.

  10. Parabellum dit :

    Il y a urgence à se doter d un vrai potentiel de sous marins de type scorpene qu on construit pour l Inde le Brésil et demain peut être en quantité pour l Australie. Il en faut pour le Méditerranée et nos approches Zee.au moins 4 .il faut une vraie mobilisation et un plan de type guerre car elle couve…qui est responsable de cette cata…? Au lieu d attendre des mois on se bouge le cerveau et on lance des gros scorpene français.

    • Hermes dit :

      On utilise pas des soums en police de ZEE, c’est le rôle des patrouilleurs voir des corvettes, et s’il est vrai qu’on manque d’éléments avec du punch en réserve rapide sur l’ensemble de la ZEE (Ca fait long de faire venir une FREMM…), le soum n’aiderait pas, son rôle étant justement de ne pas se montrer.
      .
      Par contre oui, 4 Shortfin barracuda (Comme la classe Attack Australienne dérivé du Barracuda nucléaire), ça donnerait un peu d’air à nos SNA et servirait à certaine mission plus poussée encore.

  11. Carin dit :

    Les barracuda ne sortent que 1 tout les 18 mois… donc une rallonge de 2 de ces monstres ne changera rien au fait que nous avons probablement perdu un rubis…
    par contre, on vient de désarmer un rubis, on pourrait peut-être mettre sa coque en lieux et place de la perle, et effectuer les travaux prévus pour ce dernier, même s’il faut le brider à 60/70% de la puissance du réacteur, les travaux ne devraient pas prendre plus de temps que pour la perle, de ce fait le
    « manque » ne se ferait pas plus sentir?? D’autant que les sous mariniers ne doivent pas êtres pressés de rembarquer sur un soum qui a sérieusement pris feu, et dont la coque ne reviendra jamais à son état initial!

  12. Expression libre dit :

    Tout le monde sait qu’il faudra 2 SNA de plus, véritable capital ship, mais il y aura des choix à faire entre le prestige et l’intérêt stratégique.

  13. Dupont avec un t dit :

    « Tout le travail de planification va débuter pour faire rentrer l’édredon dans la valise », a commenté le capitaine de vaisseau Éric Levault. » Sac sous vide Gifi ou Lidl pas cher et efficace

  14. gege dit :

    il y a le rubis qui doit être désarmé en decembre 2020 et le saphir qui a été retiré en juillet 2019, doit bien pouvoir en récupérer un pour le moderniser, le saphir à 7 ans de plus que le perle.

    • vno dit :

      Saphir et Rubis ont été construit puis modifiées sur les mêmes plan de coque, Casabianca et Emeraude étaient déjà différents. Améthyste et Perle ont été construit directement en version Améthyste pour la coque. Extérieurement, les différences semble invisible, dans les faits, à l’intérieur, c’est différent. Tous les bâtiments n’avaient pas le même câblage électrique, les mêmes cheminement de câbles et tuyauterie, les mêmes bâtis, les mêmes renforts, passage de cloison ou traversées de coque. Les numéros 7 et 8 bien que très avancés pour la coque du 7 et les matériels ont été arrêté puis abandonnés. Le Retex de l’incendie du Duguay-trouin aurait joué dans cette décision. Les autres étant déjà en service ou en essai n’était pas concerné par les nouvelles normes qui équivalaient à une nouvelle étude et une reconstruction. Il était plus prudent de ne pas ouvrir la boite de pandore et de faire avec l’existant sans pousser trop loin les études, en particulier sur l’absence d’un collecteur incendie compliqué par les nouvelles normes amiante sans produit de substitution identifié. Notre lance à incendie ( pas nos ) était un bricolage avec le débit d’un tuyau de jardin. Il n’était pourtant pas difficile de réaliser un système sur le modèle du refroidissement du réacteur qui ne mettais pas en jeu la stabilité et flottabilité du sous-marin. Après l’accident vapeur de l’émeraude, l’étude d’un collecteur incendie a été envisagé. J’ignore comment elle a été réalisée et si des modifications dépassant le tuyau d’arrosage ont été faites.

      • Fralipolipi dit :

        @vno
        Merci pour ces infos.
        Cela dit, c’est peut-être un peu trop précis pour être rendu public …

      • philbeau dit :

        Très instructive esquisse de la problématique apparemment complexe qui a présidé à la conception , puis à la réalisation de nos SNA ; on est loin on le voit d’une identité d’appareillage et d’installation …et donc d’interchangeabilité . Pour revenir à une discussion précédente , une des explications à la faible disponibilité ?
        On reste quand même perplexe , n’étant pas spécialiste , sur la manière de réaliser ce qui est censé être une même classe de bâtiments . L’application systématique de retours d’expérience ?

  15. Des mois?!? Il serait pas un peu long à la détente d’amiral?