L’Allemagne va soutenir massivement son industrie de l’armement dans le cadre d’un plan de relance

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

94 contributions

  1. Buburoi dit :

    L’allemagne a peu de déficits, un endettement modéré, un modèle social favorable à l’industrie et des dirigeants économiques compétents. Elle va sortir gagnante de la crise et accentuer sa différence avec la France.

    • NRJ dit :

      @Buburoi
      Et oui. L’Allemagne a su gérer ses déficits. Et aujourd’hui, elle peut se permettre un investissement massif. En France certains naïfs (ou du moins qui préfèrent avoir cette vision naïve car ça les arrange) comme @Albatros24 préfétaient rester dans l’idée qu’il faut investir en permanence et qu’on peut s’endetter éternellement. On en voit aujourd’hui les limites, en suivant le chemin de la Grèce en 2009 qui a mené à une crise budgétaire.

      • Stoltenberg dit :

        Ce qui est sidérant c’est que tout le monde parle d' »investir » ou de dépenser partout et personne ne parle de réduire les dépenses de l’état tout en diminuant le poids de la fiscalité qui pèse sur les entreprises et individus. Au lieu de faire cela ils s’endettent. Les taux d’intérêt sont, certes, bas mais cela frappe surtout les épargnants! Ceux qui mettent leur argent de coté pour leur retraite, leurs enfants ou autres projets! C’est ça le coût caché de tous ces « investissements » étatiques grâce à l’argent emprunté à des taux artificiellement bas. L’autre coût potentiel c’est l’apparition de bulles spéculatives suite à l’injection de tonnes d’argent gratuit dans l’économie. On verra bien si elles vont éclater. Bref, les néomarxistes keynésiens sont au pouvoir les effets sont faciles à prévoir.

        • Auguste dit :

          Les bulles n’ont pas attendu le Covid pour se former.Après le crack de 2008 on s’est juré de réguler,d’encadrer,mais votre ami Trump a tout effacé pour que tout revienne comme avant.Les dettes du Covid,personne ne pourra les rembourser,elles seront d’une manière ou d’une autre effacées.La rigueur que vous prônez,et qu’ont imposé les Allemands,qui signifie moins d’investissements, n’a mené à rien,sinon à détruire l’économie des autres pays à son bénéfice.Allez donc demander la rigueur à votre ami Trump et ses 26 000 Milliards de dettes,après on avisera.

          • JC dit :

            Ne serait-ce pas Clinton qui a supprimé à la demande des banquiers US, la barrière entre les banques de dépôt et celles d’investissement ? Avec les conséquences que l’on connait.

          • Stoltenberg dit :

            Mais je n’ai pas dit cela. C’est un discours que j’aurais pu tenir il y a 2 ans, en 2006 ou avant. Avec ou sans le virus chinois qui n’est qu’un catalyseur mais pas la cause. Le vrai danger c’est que les néomarxistes keynésiens pourront dire que tout cela n’est pas le résultat de leur politique désastreuse mais du covid, ce qui est faux. « Les mêmes causes produisent les mêmes effets ».
            .
            Ce n’est pas en régulant et en encadrant que vous résolvez le problème. C’est surtout en dépossédant l’Etat, le politique et les organismes centraux des moyens d’influer sur l’économie et notamment sur les taux d’intérêt (TI). Car il est effectivement dans l’intérêt du politique d’exiger des TI bas car cela produit un boom artificiel dans le court terme. Et le court terme c’est la seule chose qui intéresse le politique qui n’est là que pour 4 à 10 ans généralement. La crise qui vient après, ce n’est pas son soucis. D. Trump est conseillé par le très mauvais Larry Kudlow et je n’ai jamais dit que j’étais d’accord avec ce qu’il faisait en cette matière.
            .
            Et cette rigueur imposée par les Allemands fait que ce pays s’en sort le mieux actuellement. Contrairement à la France, l’Italie, l’Espagne et autres pays où règne la doxa que vous prônez. Est-ce mauvais de bien s’en sortir?
            .
            Enfin, parmi les investissements il faut distinguer les bons et les mauvais investissements. Les bons investissements ont un effet positif sur l’économie et les mauvais investissements provoquent un appauvrissement, des récessions et des crises. Il y a, en effet, une différence entre investir dans un projet viable et prendre un crédit pour construire un village-fantôme au milieu du désert en espérant profiter d’une vague d’optimisme excessif sur le marché immobilier. Les TI artificiellement bas favorisent surtout les mauvais investissements. En soi, si quelqu’un veut perdre son argent d’une manière stupide, je m’en fous. Le problème devient grave lorsque c’est l’Etat qui incite les gens à le faire et quand le phénomène devient massif. Est-ce bien cela que vous voulez?

          • NRJ dit :

            @Auguste
            Les USA sont la seconde économie et la première puissance financière mondiale. Ils maîtrisent ainsi le dollar, qui est la monnaie de 90% des échanges commerciaux. La situation est donc quelque peu différente de la France. Penser que ce qui s’applique pour nous s’applique aussi pour les autres est faux et décalé. Tous les pays n’ont pas les mêmes situations économiques et financières. En revanche, les autres pays européens comme l’Allemagne ont une situation proche de la notre, raison pour laquelle on devrait s’inspirer de leurs reussites et échecs (comme l’hyperinflation des années 20).

          • albatros24 dit :

            A NRJ l’inflation Weymarienne était en fait voulue et sciemment, pour ne pas à avoir à rembourser les dommages de guerre à la France
            Elles ont conduit le nazisme au pouvoir avec la politique de rigueur de ce Gouvernement d’irresponsables.

          • NRJ dit :

            @Albatros24
            Si l’inflation des années 20 servait spécifiquement à limiter le cout du traité de Versailles, c’était raté car ça a entraîné l’Allemagne dans une crise économique qui les a conduit à changer de monnaie, et conserver des amendes dont la somme a été convertie. Bref faire de l’inflation pour éviter l’austérité n’est pas une solution. L’austérité fait peut-être mal à court terme, car les gens doivent commencer à gagner de l’argent par eux-mêmes plutôt que par l’endettement publique, mais c’est une nécessité. Et de toute façon on est obligé d’y passer à long terme. La question est ainsi soit de faire comme la Grèce (et la France) et on attend d’avoir des crises majeures pour faire exploser le système et on perd tout, soit on fait comme l’Allemagne et on anticipe…

          • albatros24 dit :

            A NRJ
            L’Allemagne a amener les nazis au pouvoir avec sa politique de riguer
            L’Europe (el la Grèce) voient les extrêmistes de droite renaître de même et même l’Allemagne car tout l’Est de ce pays est concerné.
            Les solutions de rigueur ne sont pas des solutions mais une impasse.
            La crise de 1929 a été vaincue grâce à des mesures de relance des investissements.
            Pas autrement.
            En période contracyclique il faut investir
            Les Etats Unis le pratiquent d’ailleurs en boostant leur secteur industriel militaire depuis des décennies, c’est ce quii a fait leur richesse avec les ventes de leurs produits et le fait de garder énormément de techniciens dans l’aéronautique, l’espace et tout ce qu est lié à leur gigantesque Armée de plus de 3 millions de soldats.
            Heureusement vos idées apparaîssent aujourd’hui réllement ce qu’elles sont des névroses passéistes.
            Mais n’oubliez pas que pour une partie de la population celle ci ne vit jamais dans la rigueur et vit grassement de celle ci. De la famille à vous peut être ?…

        • Marco dit :

          Les connaissances en matière économique ne semblent pas être votre point fort. Votre paragraphe sur le bas niveau des taux d’intérêt et les bulles spéculatives est notamment complètement à côté de la plaque. Il est préférable de ne commenter que les sujets qu’on maîtrise.

          • Stoltenberg dit :

            Heureusement qu’il y a Wikipédia pour remédier à votre ignorance, mais savez-vous au moins lire? 🙂
            .
            Article « Bulle (économie) »
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Bulle_(%C3%A9conomie)
            .
            Section « Causes », 3ème point:
            « de faibles taux d’intérêt des banques centrales durant une période de plusieurs mois ou années, incitant les acteurs économiques à fortement emprunter, mais en se plaçant dans une position collectivement risquée en cas de remontée des taux (on peut alors parler de « bulle monétaire ») »
            .
            Par ailleurs, la théorie autrichienne du cycle économique explique très bien le lien de causalité entre les taux d’intérêt artificiellement bas et un boom artificiel accompagné d’une émission inflationniste de l’argent (1ère phase), suivis d’une récession, voire crise (2ème phase). C’est, par exemple, exactement ce qui s’est passée en 2007 lorsqu’éclata la bulle spéculative sur le marché immobilier qui a été gonflée grâce à, entre autres, une politique des taux d’intérêts bas de la FED.
            .
            Et, pour votre gouverne, récemment, Jerome Powell, chef de la FED a dit qu’il n’envisageait même pas envisager remonter les taux d’intérêt. Pourquoi? Pour la même raison qu’un drogué n’envisagera pas d’arrêter ses injections de morphine!

        • tschok dit :

          @Stoltenberg,

          Oui, mais la faible rémunération de l’épargne n’empêche pas les gens d’épargner. Pas les Français et les Allemands, en tout cas, qui ont des taux d’épargne presque inquiétants alors que les taux sont bas.

          Par ailleurs, rémunérer confortablement l’épargne, qui est placée sur des produits peu risqués, revient à créer un effet d’aubaine qui se révèle très couteux pour l’ensemble de la société, sans produire d’effets très positifs: l’épargnant qui attend de son épargne un très haut rendement se comporte de la même façon que l’actionnaire le plus cupide: il applaudit des deux mains les plans de licenciements dits « boursiers » et les délocalisations industrielles dans les pays low cost.

          C’est pas un ami de la nature ni du droit du travail et de la protection sociale.

          On est dans une société capitaliste où on a déjà affaire à une classe cupide qui, dans bien des pays est aux commandes: les actionnaires. Soit.

          Vous voulez créer une deuxième classe sociale cupide: les épargnants. Comme si une ne nous suffisait pas.

          Bon, dites tout de suite que vous voulez les Etats-Unis de Trump, on ira plus vite.Juste un truc: aux Etats-Unis, ils ont la première population carcérale du monde. L’autre jour, j’écoute une émission sur France culture où j’apprends qu’un Américain sur quatre à un passé pénal qui peut constituer un handicap dans sa vie, notamment professionnelle. Et il y a un business numérique pour blanchir cette clientèle et lui permettre de trouver du boulot, ou des crédits, etc.

          Les sociétés cupides et matérialistes sont des sociétés répressives. Faut Aimer. Et pour aimer, faut être du bon côté du bâton. Ceux qui sont du mauvais côté aiment de moins en moins et le font savoir en se révoltant de plus en plus.

          On peut alors s’interroger sur la stabilité à long terme des sociétés cupides et matérialistes: est-ce vraiment un bon calcul pour préserver l’épargne et favoriser l’investissement?

          Je pense pas. Et pourtant, je suis un libéral. Dans une certaine mesure, j’accepte le greed is good d’un Gordon Gekko, sans conteste dans le business. Mais en faire un fondement de la société, bof. Ca fait des sociétés de fachos, en fait.

          Donc, rémunérer grassement l’épargne, c’est une vraie décision. Surtout quand il n’y a pas besoin de la prendre parce que de toute façon les gens épargnent, par précaution. Pourquoi les habituer à devenir cupides? Où est le bénéfice?

          Non, ce qui est important, c’est la liberté d’entreprendre. Pas la rémunération de l’épargne. Vous tenez un discours de retraité, j’trouve. De fonctionnaire retraité qui compte sur ses rentes, qui réchauffe ses vieux os en se blottissant près de son vieux poêle, recroquevillé dans son fauteuil avec un petite couverture en tweed et un chat sur les genoux, et qui vote Le Pen en douce.

          Oh mon Dieu, quelle horreur. Pourvu qu’on ne finisse pas comme ça.

          • philbeau dit :

            Tschok , encore une fois , votre rhétorique ricanante pour répondre à quelqu’un dont vous ne partageait pas les vues (au fait , cela existe -t-il ?) rend complètement inintéressante votre lecture Et cette longue digression sur les épargnants (faudrait préciser d’ailleurs qui vous visez , parce que tout le monde est un épargnant en puissance , depuis la nuit des temps) ne démontre rien , pas plus que cette déclaration d’amour aux entrepreneurs , un enfoncement de porte ouverte .
            C’est quoi selon vous , une « société de fachos » ? Des retraités des Postes , ou de la Régie Renault ? Qui pensent à leurs petits enfants , comme tout être humain normalement constitué , sur tous les continents de la Terre ?

          • Stoltenberg dit :

            Il y a 3 choses dans votre discours keynésien.
            .
            1. Laissez les gens faire ce qu’ils veulent avec leur propre argent. Mais bon, peut-être que vous considérez que ce que fait B. Le Maire ou M. Pénicaud, en détruisant l’épargne des Français ou en leur disant de dépenser, est correct. Si votre business plan consiste à claquer toute votre épargne pour acheter une voiture électrique Renault alors que vous avez déjà une voiture qui fonctionne bien et pour acheter plein d’autres trucs dont vous n’avez pas besoin, c’est votre problème. Le problème devient grave quand le gouvernement qui se croit plus intelligent que tous les autres pénalise l’épargne alors que beaucoup de Français ont peur de se retrouver au chômage pendant une période prolongée et préfèrent mettre un peu plus d’argent sur leur compte au cas où. Et non, ce ne sont pas des méchants et des cupides. L’Etat leur prend déjà beaucoup trop, afin de donner à ceux qui ne produisent rien mais veulent consommer en vivant aux dépens des autres. La pénalisation de l’initiative et du travail bien fait pour rémunérer le chômage, la fainéantise et le fait de vivre au-delà de ses moyens ne peut être justifiée ni moralement, ni économiquement, par contre politiquement…. si.
            .
            Moi je dis qu’il ne faut ni favoriser l’épargne ni la dépense. Laissons les gens faire ce qu’ils considèrent être le mieux pour eux compte-tenu de leur situation. Rassurez-vous, ils n’ont pas besoin du politicard ou d’un fonctionnaire cravaté de Bercy pour se faire assister.
            .
            2. Les USA ont la 1ère population carcérale? Mais c’est la faute à qui? Déjà remarquons que ce problème touche d’une manière disproportionnée les populations issues des minorités ethniques. Pourquoi? Parce que l’Etat leur offre une éducation totalement médiocre, très insuffisante pour acquérir une quelconque valeur sur le marché du travail. Normalement, ces gens pourraient se faire embaucher quand-même mais à un salaire moins important pour ensuite acquérir de l’expérience, progresser et améliorer leur situation, on appelle cela la méritocratie. Sauf que le législateur socialiste impose tout un tas d’obstacles, comme le salaire minimum, des certificats professionnels etc., ce qui implique l’exclusion permanente d’un grand nombre de ces personnes dont les capacités ne sont pas suffisantes pour justifier le salaire minimum ou pour se payer des formations. Les employeurs auront plutôt recours aux travailleurs clandestins ou, carrément, aux travailleurs moins chers dans d’autres pays en délocalisant. Le seul choix qu’ont ces gens pour survivre c’est de rejoindre des organisations criminelles qui leur promettent un enrichissement facile et rapide. À ceci s’ajoute le problème d’immigration massive et illégale voulue par la gauche et qui fait augmenter le nombre de criminels et le nombre de canaux par lesquels transite la drogue.
            .
            3. Et puis remarquez, si la dette publique française est énorme, la dette privée c’est presque son double! Ce n’est pas pour autant que l’économie croissait et les gens s’enrichissaient. Par contre, cela a mis maintenant bon nombre d’entreprises et individus français en une situation très fragile face à l’incertitude. Ensuite, le système de redistribution sociale est très développé en France, les prélèvements obligatoires sont énormes et régulations nombreuses. Et ce n’est pas pour autant que les inégalités disparaissent. C’est tout simplement parce que ce socialisme dessert avant tout les plus pauvres et profite surtout aux politiques qui peuvent élaborer des programmes et montrer à quel point ils sont généreux avec l’argent des autres sans mentionner que ces fonds seraient bien mieux alloués si on les laissait aux gens. Les riches peuvent partir, ils seront accueillis à bras ouverts ailleurs. La vraie réinsertion passe par le travail et pas par des prestations gratuites qui rendent les gens dépendants de l’Etat.
            .
            Pour finir, une citation en allemand de Friedrich le Grand que j’aime bien et qui résume le propos:
            « Eine Regierung muß sparsam sein, weil das Geld, das sie erhält, aus dem Blut und Schweiß ihres Volkes stammt. Es ist gerecht, daß jeder einzelne dazu beiträgt, die Ausgaben des Staates tragen zu helfen. Aber es ist nicht gerecht, daß er die Hälfte seines jährlichen Einkommens mit dem Staate teilen muß. »

        • norbert dit :

          Pourquoi réduire, puisqu’on est dans la fuite en avant , il n’y a plus de règle logique, les critères européens n’ont plus de sens . Maintenant qu’il n’y a plus de limite, on a fini par piéger les allemands et ces derniers n’oseront pas sortir de l’euro donc la dette sera perpétuelle.

          • Stoltenberg dit :

            Pourquoi, selon vous, les Allemands n’oseraient-ils pas sortir de l’euro si les règles devenaient défavorables pour elle et pour son peuple?

        • John dit :

          Et avec toutes ces dépenses publiques et « investissements publiques », l’investissement privé a moins de chances.
          Et en plus, les entreprises « too big to fail » savent pertinemment qu’elles n’ont pas le moindre besoin de faire des efforts, de toute manière l’Etat les sauvera. Donc quand les bénéfices sont là, les bénéfices rémunèrent grassement les actionnaires privés, mais à ce moment là, en général l’Etat n’est plus actionnaire.
          Et quand il y a des pertes, l’Etat renfloue.

          Il y a vraiment un gros problème d’approche avec tout ça.

      • blavan dit :

        Cette analyse sur la Grèce avait du sens hier. Aujourd’hui on est dans un autre monde, celui de la dette perpétuelle, jusqu’à l’explosion de l’Euro, car la France avec ses déficits et son endettement tient l’Allemagne par le bout du nez. Nous avons rejoint le dollar, qui pratique cette politique budgétaire , mais hélas nous n’avons pas pu supplanter ce dollar , qui reste la monnaie de référence pour les échanges commerciaux .C’est pour garder cette suprématie que l’Amérique savonne la planche Europe en permanence .

        • NRJ dit :

          @blavan
           » la France avec ses déficits et son endettement tient l’Allemagne par le bout du nez. « . Vous blaguez ? Si la France fait faillite (comme la Grèce en 2010, la faillite n’étant pas une question d’époque), on sera en train de leur demander du fric pour éviter de nouvelles hausses d’impôts. Pour l’instant on évite les amendes de l’Europe et on se met de plus en plus dans la main des allemands.pour éviter de faire les réformes structurelles impopulaires.

          • albatros24 dit :

            La rigueur dont vous appelez de vos voeux signifierait la fin de la France comme puissance
            économique politique.
            il est impossible de rembourser 2400 milliards de dettes
            La BCE pratique la politique d ela planche à billets sans le direcela va perdurer et c’est la seule alternative.
            Seule une croissance forte et longue pourra réduire cette dette, exactement comme celle le lendemain de la seconde guerre mondiale. N’oubliez pas que la dette de l’Allemagne fédérale a même été annulée en 1953…ils seraient encore à la payer sinon (ils ont d’ailleurs fini de payer ce qui restait de cette dette très récemment c’était le 3 octobre 2010 presque 70 millions d’Euros).
            La rigueur c’est exactement comme la saignée du malade qui ne se nourrit plus : ça le tue.

          • albatros24 dit :

            Aucun Etat ne fait faillite car il prélève des impôts et taxes sur son économie.
            Ne confondez pas économie et gestion du ménage ou des entreprises.

          • NRJ dit :

            @albatros24.
            Il ne sagit pas de rembourser 2400 milliards de dettes. Il s’agit simplement d’arrêter d’être en déficit (dans cette condition, on attend 40 ans et, avec l’inflation, les 2400 milliards ne vaudront rien).

            « Seule une croissance forte et longue pourra réduire cette dette ». C’est ce qu’on a eu pendant 10 ans entre la crise de 2009 et la crise du Coronavirus avec des croissances mondiales extrêmement fortes (et notamment européennes, malgré la France qui était en queue de peloton). Pourtant, je me souviens pas que vous vouliez arrêter les déficits à ce moment.

            « Aucun Etat fait faillite ». Ah si : regardez la Russie en 1991 ou Argentine en 2001. Quand l’état ne peut plus payer ses fonctionnaires (police armée, justice professeurs, etc), on appelle cela une faillite. C’est ce qui a failli arriver a la Grèce.

          • albatros24 dit :

            NRJ ; vous devenez enfin plus raisonnable en n’exigeant pas de rembourser 2400 milliards
            Quoique vous restez irréaliste ou à côté de la plaque (de la vie tout simplement) en croyant naïvement que la France et sa population acceptera une rigueur de 40 ans. 40 ans, vus vous rendez compte de ce que imposeriez à la France ?
            Vus vous rappeleez la Révolution de 1789 ?
            C’était aussi un problème de rigueur économique couplé à une mauvaise récolte et une famine dans une population jeune nombreuse et des élites corrompues.
            Aucun Etat ne demande pas de fric comme vous dîtes par ailleurs, tous le font y compris EU et Japon les plus endettés (où est la rigueur dans la gestion de ces deux mastodontes ?)
            Une rigueur tue votr ecroissance comme actuellement en Grèce. Vous cherchez il est vrai à ce que nous ressemplions tellement à ce petit pays sans industrie…
            Les amendes de l’Europe ?
            Cela lui ferait du bien à son budget pourtant…
            Et je vais vous dire peu importe.
            Ainis il faudrait taxer les boites du CAC 40 qui se sont évadées fiscalement comme on le fait pour un délinquant, là nus payerions eds amendes mais infiniment moins chères que ce que nous récupèrerions fiscalement…c’est ce que font les Etats Unis, tout américain s’il veut le rester doit payer ses impôts au Trésor
            De nous deux c’est vous le plus idéaliste en fait…

          • albatros24 dit :

            NRJ la faillite s’applique à un ménage particulier ou entreprise mais pas à un Etat (je vous suggère de vous rapprocher de quelques ouvrages de sciences économique à ce sujet).
            L’Argentine est en faillite ?
            Elle a changé d’Etat de population et de territoire alors ?
            non je plaisante…

            On n’a pas eu de croissance durable depuis 1974 date de la fin des Trente Glorieuses.
            Là un ouvrage historique s’impose.
            Même si nous avons fait un peu moins de 2% de croissance durant quelques temps c’est insuffisant pour créer de la plus value et il faut plus du double pour créer des emplois en France.
            La croissance des années 50-60 c’est en France 4.5 à 5% et surtout avec très peu de produits exportés sauf du pétrole après 1962. Il faudrait environ 6% à 7% actuellement du fait de la mondialisation pour avoir un cjômage réduit à 0 selon certains économistes.
            On est très loin du compte regardez juste ce qu’on peine à obtenir en France depuis ces années là.

          • albatros24 dit :

            Pardon pas exportés mais importés de l’Etranger.
            PLus votr eéconomie estouverte et mondialisation plus vu sdevez obtenir des gains de production pour vendre à moins de privilégier la qualité (le luxe par exemple ou l’agro alimentaire ont des critères de qualité en France, en Suisse c’est lma mécanique de précision, en Allemagne on joue sur les deux tableaux : une renommée, de moins en moins éavérée en fait et des coûts très bas car les produits fabriqués à l’Est sont juste assemblés en Allemagne, d’où des plus value plus kolossales chaque année pour les véhicules, moteurs et machines outils allemands)

        • NRJ dit :

          @Albatros24
          « La rigueur c’est exactement comme la saignée du malade qui ne se nourrit plus : ça le tue ». Sympathique métaphore, mais fausse. En Allemagne ils ont eu de l’austérité, pourtant ils ont montré des niveaux de croissance bien supérieurs aux autres entre 2013 et 2018. Il a fallu Trump pour les faire baisser, et ils vont bien mieux s’en sortir que nous de la crise du Coronavirus.

          L’austérité n’empêche pas la croissance. Elle ne la favorise simplement pas, ce qui est très différent. C’est la raison pour laquelle la Cour des Comptes s’epoumone à dire qu’il fallait faire les réformes structurelles pendant les années de croissances entre 2013 et 2018. Et maintenant la bise est venue…

          • albatros24 dit :

            Vous confondez austérité et rigueur salariale…
            Pas de taxe pour les entreprises allemandes…
            L’austérité c’est pour tout le monde, du moins tous les ménage dans le sens économique.
            Et là en ALlemagne on est loin du compte d’une austérité réelle.
            .
            La Cour des comptes a un point de vue libéral, c’est son droit, mais elle n’a qu’à commencer à gémir pour faire baisser els salaires éhontés qu’elle octroie à ses énarques de carrière.

          • albatros24 dit :

            Pr exemple l’austérité de 40 ans que vous appelez de votre voeu le plus cher pour les français (on devrait faire voter les français à ce sujet, ce serait amusant le résultat) – en fait vous aimez souffrir non ? Ou alors c’est votre famille qui en tire un bénéfice..cela m’étonnerais que cela soit vous…

            Et bien cette austérité stoppe complètement votre croissance car vus n’avez plus aucune sortie de capitaux vers els entreprises et particuliers. 50% de vore croissance vient diectyement du consommateur. Donc c’est râpé pour une croissance, bonjour la déflation aussi. Ce qu on aconnu dans les années 90, une belle réussite et ceci pendant 40 ans.
            En fait vus n’êtes pas sérieux et voulez justifier l’injustifiable…

          • albatros24 dit :

            L’austérité n’empêche pas la croissance
            Ce n’est pas de l’austérité alors.
            Car comment créer de la demande sans financement ?
            Sachant que l’Etat ponctionne des taxes, baisse ses investissements et rembourse ses dettes.
            Tout vot eargent de l’économie se barre.
            Reste quoi pour la croissance ?
            Ah oui, moins de taxe les français consomment et on vend plus à l’Etranger c’est cela ?
            ben non
            les français sont moins riches et achètent de la nourriture pour manger (voyez le COVID et ses effets du déconfinement sur la classe moyenne mondiale) et rien pôur le reste
            à l’Etranger vos produits sont moins chers et se vendent mais malhuereusement pas tant que cela, car vous êtes en concurrence avec des pays à très bas co^put come l’Est de l’Europe et l’Asie. Vous êtes sur un créneau où l’Euro vous désavantage…
            Donc tout faux et vous tiendrez pas 5 ans avant d’être renvoyé chez vous aux prochaines elections présidentielles…ou pendu par des nuées de gilets jaunes qui sont devenues des millions dans les rues chaque samedi

          • albatros24 dit :

            Et puis n’oubliez pas : vous préconisez un régime non de cheval mais d’éléphant : une rigueur de 40 ans !
            Donc même si vos PME vendent, elles seront taxées par l’Etat, vus savez pour rembourser…
            Parce que les français vont voir leur salaire sacrément baisser
            et comment je fais pour finir de payer ma maison hein ?
            Bien du courage pour appliquer votre politique, prévoyez un jet pour rejoindre vos copains de la City en cas de grabuge

      • Euclide dit :

        @ NRJ
        Le pb n’est pas l’endettement car tous les gens ou les tous les pays du monde sont endettés car il faut bien investir.
        Le pb est quand les gens ou les pays sont en situation de surendettement. C’est le cas dela Grèce, celui de l’Italie , l’Espagne et enfin la France.

        Notez que le Japon ou les States sont pas mal dans leur genre.
        Les Youhess ont un déficit de 1 Milliard de $ par mois vis à vis de la Chine. Malgré son impusilvité Trump n’est pas le crétin parfait comme la presse MSM le d’écrit

        • NRJ dit :

          @Euclide
          Exactement. Les taux d’intérêts que la France doit payer chaque année (entre 40 et 50 milliards d’euros) sont proportionnels à la dette. Ces taux d’intérêts dont le vrai montant de la dette. L’Allemagne, qui a une dette beaucoup plus faible a ainsi une marge d’endettement et de financement beaucoup plus importante.

          • albatros24 dit :

            Oui, et alors ?
            le Luxembourg a encore moins d’intérêt à payer, de même que la Russie a très peu de dettes (15% seulement vous vous rendez compte ?) : ce sont des superpuissances économiques ?
            les Etats Unis ont une dette de plus de 25 000 milliards de Dollars et le Japon de 245% de son PIB : ce sont des pays en « faillite » alors ?
            Le critère de l’endettement en lui même ne signifie rien
            Limportant est sa capacité à rembourser.
            Et pour retrouver la voie de la croissance il n’y a que l’investissement massif financé par l’emprunt ET la planche à bilet qu’est devenue la BCE avec la monnaie devenue internationale et refuge qu’est l’Euro.
            L’investissement vous permet de relancer votre industrie et donc toute votre économie au final.
            Et ensuite vous avec plus d’argent qui rentre dans les caisses et vous remboursez mieux et plus vite vos dettes.. Vous réinvestissez et c’est un cercle vertueux.
            C’est ce qui s’est passé durant les Trente Glorieuses.

          • NRJ dit :

            @Albatros24
            « L’investissement vous permet de relancer votre industrie et donc toute votre économie au final;. Ca fait depuis 10 ans qu’on est à 3% de déficit (donc on fait objectivement de la relance). Vous trouvez que ça a permis de relancer l’industrie et l’emploi? Je compte surtout les crises sociales (réforme D’ Kohmri et gilets jaunes) devenues révoltes…

          • NRJ dit :

            @Albatros24
            « les Etats Unis ont une dette de plus de 25 000 milliards de Dollars et le Japon de 245% de son PIB ».
            Vous comparez des situations qui ne sont pas comparables. La majorité de la dette japonaise est détenue par les citoyens japonais, et les USA sont la seconde puissance économique et première puissance financière mondiale. Le dollar leur permet en particulier d’avoir un endettement beaucoup plus important (que se passerait il pour les banques et les financiers si la FED faisait de l’hyperinflation alors que 90% des échanges commerciaux se font en dollar ?).

            Si vous aviez un minimum de notions d’économie, vous sauriez que l’économie est une science empirique qui dépend de de facteurs géographiques, économiques et temporels. Pour cette raison, il faut comparer la France a des pays comparables en Europe car nos situations géographiques (peu ou pas de matières premières, la France, l’Italie et consort ne sont pas la Russie), politiques, démographiques et financières sont proches. Pour cette raison, il faut plutôt comparer notre situation économique à l’Allemagne qu’à celle du Tadjikistan…

          • albatros24 dit :

            Alors là j eme gausse : vu sêtes le premier à nous comparer à tout bout de champ à la Grèce qui serait en faillite si on vus écoute…
            Toujours pas vendue sur les marchés la Grèce et ses îles pardisiaques…
            Les Etats Unis utilisent la planche à billet, exactement comme nous les européens et bien avant la crise du COVID, nous avons une monnaie international l’Euro.
            Les japs ont une dette détenue à 90% par des nationaux ?
            oui, nous c’est la moitié.
            L’Allemagne a le même taux de dette que nous juste avant 2008 et la crise où Sarko votre pote un autre économiste celui là à encore enrichit les banques sur notre dos, on est passé de 64% (le taux exact de l’Allemagne actuellement) à presque 90%.
            Vous me reprochez des erreurs commises par votr ecamp mon cher…

          • albatros24 dit :

            NRJ à vous lire je doute que vous ayez un DEA ou un DESS d’économie…
            Ce n’est pas parce que nous avons plus de 3% de déficit que nous faisons de l’investissement (rien que cette affirmation me dit que vous n’avez même pas de baccalauréat B économique et social) : nous avons des charges à payer en effet (vous savez le budget de fonctionnement charges-produits différent du budget en capital ou d’investissement Recettes – Dépenses ? ça vous dit quelque chose de vague ?)

          • albatros24 dit :

            NRJ c’est vous qui parlez du Tadjikistan ou de la Grèce et nous comparez avec eux
            alors que je vous parle de l’Allemagne, de la Suisse de la Grande Bretagne…vous êtes de mauvaise foi

          • albatros24 dit :

            Encore une fois NRJ je reprends vos pseudo arguments :
            on ne doit pas avoir de dette et notredette fait que nous sommes en failite, je vous cite des puissances économiques et vou sme dites, c’est pas pareil, mais vous nous comparez avec un pays de plages la Grèce, c’est parfeil peut être ?
            Vous êtes trop allé en Guadeloupe ces temps ci…
            Vous me parlez de 40 ans de rigueur, nus nageons en plein délire économique, aucun pays ne tioendra une telle rigueur 40 ans soit par an 1000 miliards à rembourser…vous le sprenez où ?
            sachant que le budget de l’Etat c’est déjà la moitié et que vus hurtlez que c’est trop…
            Une fois que vous aurez baissé toutes vos dépenses, et bien vous serez en slip car vou sn’aurez plus aucune marge pour trouver des sous sous car vou sêtes maladivement contre tout investissement.
            Par contre vus me faites dire que je veux endetter la France dans les années qui viennent, oui mais àbon escient pour de l’investissement qui doit générer du cash et être re perçu par l’Etat, c’est cela que nos créanciers attendent de nous que notre économie soit en croissance et qu enous créions de la plus value et donc des impôts et taxes perçues en plus grand nombre.
            Vous avez seulement raison sur deux choses :
            -notre eendettement peut êre préoccupant, mais seulement si on ne fait rien ou mal les choses comme la rigueur (c’est pour cela qu’il faut investir dans ce dont on a besoin pour relancer)
            -l’économie est un écosystème, oui mais vus le pourrissez et le stérilisez rapidement si vous faites du Barre puissance 10

          • albatros24 dit :

            OUPS tro vite 500 milliards à rembourser pas 1000
            Mais c’est plus que le budget de l’Etat ça !
            Vous payez comment vos charges annuelles de 50% de salaires des fonctionnaires militaires. ?
            Ah oui vous licenciez les fonctionnaires ou mais vou sdevez payer aussi des rentes, vous savez les retraites…Et vous oubliez un détail : faut payer des droits ASSEDIC, soit environ 200 à 300 milliards sur 2 ou 3 ans…ben oui il ssont nombreux les fonctionnaires militaires…surtout les fonctionnaires et ils sont de catégorie A les plus chers pour beaucoup en plus (c’est vous qui ferez la tambouille de l’Elysée et des parlements ou des ministres ? Multitâche…)
            Mais je suis bête vous allez réformer le droit du travail et des retraites parce que vous êtes un pas un béni oui oui comme Sarko ou Macron vous…
            Vous avez aimé les Gilets jaunes ?
            Vous allez adorer 5 millions de fonctionnaires dans la rue…bon courage pour votre sécurité à l’Elysée.
            Bref c’est complètement irréaliste, allez j’arrête de me moquer de vous…

      • Chris dit :

        Le modèle économique allemand, c’est aussi travailler pour 8€/heure, et encore, ils ont dû se battre pour obtenir ce montant car avant ca pouvait tout-à-fait être moins. C’est beau une économie forte, ca donne bien de loin et vu dans des plans économiques et financiers à grande échelle, ca a de fait beaucoup d’avantages, mais le travailleur de base qui doit (sur)vivre avec ca, c’est déjà moins évident, le revers de la médaille allemande est beaucoup moins « sexy » et on peut comprendre qu’à la base on n’est pas tenté d’importer ce « modèle de réussite »

        • JC dit :

          Pour avoir de la famille en Allemagne, c’est confirmé. Les médias (aux ordres) ne montrent que la façade car l’arrière cour est moins rutilante.

        • NRJ dit :

          @Roberto
          On estime, par évaluation statistique, que le chômage tue entre 10 000 et 20 000 personnes par an (https://www.google.com/amp/s/www.nouvelobs.com/sante/20150325.OBS5465/le-chomage-tue-entre-10-000-et-20-000-personnes-par-an.amp). L’Allemagne est elle au plein emploi et peut se permettre d’accueillir 1,8 millions de migrants…

          • albatros24 dit :

            L’Allemagne est surtout victime de sa démographie vieillissante
            Et comme elle a su garder son industrie (elle au contraire de nous) grâce à l’INVESTISSEMENT effectué par les Landers et les banques locales (très endettées au passage) tournées vars l’exportation mais de moins en moins la qualité, elle a besoin de techniciens peu chers (Angela a fait peu de choses économiquement et n’a pas augmenté les salaires : ainis les gens doivent avoir de hauts salaires pour vivre en Allemagne où la vie est plus chère qu en France (Aldi et consorts, les supermarchés des pauvres, cela vient de l’Allemagne, c’est pas pour rien…) et donc vous avez des millions d etravaiolleurs pauvres et de vieux qu auraient dû être à la retraite obligés de trouver deux jobs pour vivre décemment.
            Un bel exemple que vous nous proposez là…

          • OURGOUT51 dit :

            @albatros
            Bonsoir à vous,
            « ainis les gens doivent avoir de hauts salaires pour vivre en Allemagne où la vie est plus chère qu en France »
            je ne suis pas certain que la vie en Allemagne soit plus chère qu’en France. Je vous donne quelques exemples concrets:
            – Taxe d’habitation à Berlin: 300 euros (75 euros/trimestre)
            – taxe de parking permanent dans votre quartier de résidence: 20,42 euros pour deux ans,
            – essence SUPER E10: en moyenne entre 10 à 15 centimes d’euros de moins qu’en France (merci GAZPROM)
            – un paquet de cigarettes: 4, 50 euros (je ne fume pas et je n’approuve pas cette politique qui incite les gens à fumer)
            – autoroutes gratuites….
            – restaurants moins chers la plupart du temps.

            Cela étant, le coût de la vie augmente en particulier pour les loyers.

            Bon dimanche!

          • NRJ dit :

            @Albatros24
            Si l’Allemagne sait investir, tant mieux pour elle. Mais vous pensez SÉRIEUSEMENT que la relance que l’on maintient depuis 10 ans en restant chaque année à 3% de déficit permet d’améliorer notre compétitivité et notre production nationale ?
            Les banques locales sont peut-être très endettées, mais si elles sont en faillite, ça ne concernera qu’elles. Alors que si l’État français, est en faillite, cela signifiera plus de police, armée, justice, retraites, santé etc. Tout s’écroulera, c’est ça la faillite pour un État (là encore, regardez la Russie en 1991. Et eux ont des quantités colossales de ressources naturelles).

            « tournées vars l’exportation mais de moins en moins la qualité ». D’une part, ce qui compte est que ça rapporte et s’il faut de la qualité tant mieux, sinon tant pis. Ensuite, l’Allemagne vend des produits haute gamme, pas des tee shirt. L’euro est fort, et les gens veulent des salaires décents, donc non l’Allemagne n’est pas la Chine et ce qui caractérise leurs exportations est non pas le prix mais la plus value technologique (chimie, automobile de luxe, aéronautique, machine-outil, etc).

            Sinon, à moins que vous n’ayez visité que Berlin, je peux vous dire que la vie est beaucoup moins chère qu’en France (exception : les opérateurs téléphoniques, ils n’ont pas eu Free pour casser les prix). Et la différence est que les travailleurs là-bas trouvent des jobs. Ils sont productifs, alors qu’en France, les gens sont au chômage. Et avec la crise du Coronavirus, notre situation va empirer (c’est pour ça que critiquer l’Allemagne car il y a des pauvres est assez amusant alors que la pauvreté va exploser en France) et pourrait exploser. Pour rappel, il a fallu presque 10 ans pour que la Grèce commence à se remettre de la crise budgétaire de 2010. Et on suit le même chemin (preuve en est : la faiblesse de notre plan de relance. Si Macron n’investit que 350 milliards contre 1100 milliards pour l’Allemagne, c’est que la France est étranglé financièrement. On ne peut pourtant pas accuser Macron de vouloir faire de l’austérité budgétaire…).

          • albatros24 dit :

            A Ourgout, vu savez raison,
            cependant n’oubliez pas d’ajouter à votre décompte domestique le coût d’une scolarité en lycée ou fac, le coût de la santé, de la retraite, le coût de l’achat d’une maison au réel car vous devez apporter 50% de la valeur du bien à votre banque, c’est pour cela que la majorité des allemands est locataire n’est ce pas ?
            Et bien sûr les taxes pour la commune, le Land et l »‘Etat fédéral.
            L’alimentaire est peu chèr et nous avons sur place plein de magasins moins chers les uns qu eles autres et des chaînes d’aileurs. Le coût du rtansport est aussi plus cher, bref globalement c’est moins cher mais cela s’étudie quand même
            Les salaires sont hauts pour les techniciens de qualité mais très bas pour les uatres et d’aileurs heureusement que la mangeaille est basqiue et moins chère d’ailleurs puisqu’il y a un peu plus de travailleurs pauvres que chez nous et comme pas de salaire minimal (sauf depui srécemment pour certains emplois seulement) et des retraites a minima, vous êtes donc enclin à travailler plus et plus longtemps
            Wilkomen in Deutshland Kameraden ,

      • Bomber X dit :

        L’Allemange n’a pas su gérer ses déficits elle a profité d’une monnaie taillée sur mesure pour elle qui a forcé les autres pays à faire des dévaluation internes asphyxiant leurs capacités d’investissement.
        L’Allemagne à effectivement réorganisé son industrie au début des année 2000 et a gagné en compétitivité mais ça c’est fait au prix de la plupart des autres pays de la zone euro et de la destruction de son modèle social.
        Maintenant ils se retrouvent avec des cohortes de travailleurs et de retraités pauvres, le pays est d’ailleurs en train de revenir là dessus, ce qui implique des investissements majeurs .

      • Roberto dit :

        Allemagne: politique ultra exportatrice qui se base sur le reicheuro, sur la manne de la main d’oeuvre bon marche de qualité de l’Est (surtout tchêques, ont envoit les plans ils le produisent, cela revient en allemagne ou ont le monte et ont met le  »made in Germany » et ont gagne un max de benefs) et la desindustrialisation des autres par l’euro et la connerie des poliques locaux qui gobent les conneries sur la nouvelle economie de service et les start-ups…c’est du kamikaze pur, du rendement a court terme est quand tout vas peter un desastre inmense, le covid-19 et des pays incapables de fair des simples masques c’est deja le debut de la fin…il suffit de voir le Japon, demographie desastreuse, economie exportatrice cassée, mais en plus grave encore…et c’est pour tres bientot.

        • castel dit :

          Roberto
          « Allemagne: politique exportatrice qui se base sur le reicheuro »
          Mais elle ne peut pas faire autrement :
          Avec une superficie d’un tiers inférieur à celle de la France, une population de 20 millions d’habitants supérieure, et des terres en général moins fertiles que les nôtres, comment ferait-elle pour nourrir sa population si elle n’exportait pas ?
          D’autre part, le « reicheuro » auquel vous faites allusion est tout de même contrôlé par la banque centrale Européenne, au grand dam, soit dit en passant de certains politiciens Allemand.
          J’en profite pour vous rappeler que celle qui dirige cette banque est actuellement une certaine….Christine Lagarde !!

      • wagdoox dit :

        Encore une fois cher ami vous ne faites pas la distinction entre les depenses de fonctionnement et les investissements porteur pour l’économie.

        • NRJ dit :

          @wagdoox
          Le bilan c’est que la France est très endettée et que son plan de relance est de 350 milliards contre 1100 pour l’Allemagne.

          Vous trouvez qu’avoir la retraite à 60 ans pendant 25 ans, ça a été porteur pour l’économie ? Soyons sérieux…

          Si vous faites référence au SCAF, on peut d’ores et déjà dire que si la France fait ce programme en solo, la seule solution pour que cet investissement soit porteur pour l’économie est que l’on vende ce système à des centaines ou milliers d’exemplaires. Ce n’est pas garanti pour l’instant, loin de là…
          Je vous rappelle qu’un investissement que fait l’État reste un coût pour l’économie (c’est la raison pour laquelle l’URSS s’est crashé : 100% de la richesse passait par l’État).

          De toute façon la question sera réglée assez vite si la France tombe en faillite. On suit actuellement le même chemin que la Grèce en 2009.

          • albatros24 dit :

            Retraite à 60 ans ?
            C’est plutôt 64.5 ans la moyenne en France, mais peut êrtre parlez vous pour vous
            De même que nous ne travaillons pas 35H mais un peu plus de 41 heures par semaine en moyenne avec des heures supp non fiscalisées.
            Si on suit votre logique pour le SCAF et bien le Rafale n’aurait jamais volé, dommage…et les SNLE (plus chers et complexes qu’une station spatiale), trop cher !
            Bref la rigueur à l’état pur..c’est pas avec cela qu’on va croître.
            Mais ce que vous voulez au fond de vous car vous le répétez sans cesse c’est dêtre comme la Grèce…

      • albatros24 dit :

        Puisque vous me citez (visiblement je vous ai marqué…!)
        En matière économique vous NRJ en êtes resté à la gestion du panier de la ménagère..en cela vous êtes plus « naïf » que moi car un Etat ne se gère pas comme le budget d’un ménage.
        Nous avons toujours eu des dettes, peu d’Etats dans le monde n’en ont pas d’ailleurs.
        Le fait qu’elle augmente n’est pas en soi une bonne ou mauvaise nouvelle l’important est de rester crédible dans sa politique économique financière et surtout fiscale vis à vis de nos créanciers (dont plus de la moitié sont français, c’est plus de 90% au Japon par exemple). L’empriunt doit financer l’investissement qu lui même vous permet de vous assurer des produits de fonctionnement ensuite.
        C’est une base de l’économie et de la comptabilité.
        La France est un pays avec une fiscalité moderne, qui récupère bien des impôts et taxes. L’Etat a donc bonne presse auprès de nos créanciers. Nous avons une bonne économie (malgré les énarques qui nous gouvernent depuis des décennies et leur incompétence économique crasse : ils sont d’ailleurs baignés d’ultra libéralisme… tout comme vous).
        Vous préconisez la rigueur salariale, fiscale, moins d’impôts et taxes (pas du tout peut être ?) et de moins en moins de dépenses. Avec vous adieu les financements publics de l’économie, la relance par l’investissement, puisque l’Etat est à proscrire si je vous ai bien lu. Adieu aussi 50% de la croissance annuelle formée par la demande des ménage, les consommateurs.
        On doit laisser les entreprises tranquilles, baisser les salaires et taxes qui brident tout le monde et qui empêchent les français de devenir des milliardaires comme le sont Bezos ou Arnault par exemple. ainis payer pour les fainéants ou pour la Secu cela coûte trop cher, chacun doit se payer sa propre retrfaite ses soins, avec ses sous : au boulot, acceptez de travailler dans les champs payer la moitié du SMIC une fois qu il n’y aura plus d’aide sociale qui copute un pognon de dingue. Et surtout remboursons nos dettes de presque 2500 milliards le plus vite possible.
        L’ennui c’est que les français ne veulent pas de ce systèmeultra libéral etatsunien.
        En effet ils ont compris que ce beau programme économique va nous conduire vers le mur (sauf pour une minorité bien sûr). Système que les étatsuniens eux même ont depuis assez peu de temps en fait (l’époque de l’arrivée au pouvoir de Reagan). Auparavant les plus riches des etatsuniens étaient fiscalisés jusqu’à 90% je dis bien 90 et pas seulement les millionnaires jusque dans les années 70. Ils ont bien changé depuis. Depuis le nombre de pauvres augmente et beaucoup plus que celui des millionnaires. La classe moyenne s’effondre. Le COVID n’a rien arrangé mais empiuré les choses. Car le marché ne se régule pas de lui même.6 millions de chômeurs de plus, pas de matelas social, pas de quoi se payer les soins, sa retraite placée en bourse (certains ont vu leur retraite le fruit de leur travail d’une vie annulé en quelques jours seulement en 2008, cen’est pas fini).
        La France donc a choisi l’Etat Providence et actuellement il revient à la mode puissance dix…
        Pauvre NRJ qui est resté aux années 80…
        Le système ultra libéral montre chaque jour son inefficience. En période de crise même les aveugles et les sourds le découvrent. Sauf vous .

        • NRJ dit :

          La faillite n’appartient pas aux années 80. C’est un état de défaut de paiement car lEtat n’a pas les moyens de payer ses fonctionnaires, ses retraites son système de santé, etc.

          C’était vrai sous Louis XIV, ça restera vrai pour le prochain siècle.

          « L’Etat a donc bonne presse auprès de nos créancier ». Évidemment comme la Grèce jusqu’à 2010. Les financiers savent qu’ils se feront rembourser car au pire des cas, si on tombe en faillite, on appellera ne FMI pour qu’il nous file de l’argent (ce qu’il fera contre des réformes d’austérité, évidemment). Ils y gagnent à tous les coups. Par contre il n’est pas de même du citoyen français…

          • albatros24 dit :

            Un Etat tant qu’il perçoit des taxes et impôts n’est jamais en défaut de paiement…
            Une faillite est une situation économique de cessation de paiement qui entraîne une cession des biens par les créanciers. L’Etat est insaisissable.
            L’Etaat n’est pas un ménage.
            L’Etat peut battre monnaie, vendre des immeubles, lever des taxes et impôts ou décider de ne pas rembourser (il n’aura juste plus de créanciers, il lui reste les impôts et la planche à billets).
            Donc l’Etat n’est JAMAIS en faillite.
            Dans les cours d’économie générale, mais toujours pas dans la tête de NRJ qui a dormi au fond de la classe dans les cours de science économique.

          • albatros24 dit :

            oups qui entraîne une cession des biens « aux » créanciers

          • albatros24 dit :

            Le FMI nous donnera des sous sous en cas de problème économique
            peut être !
            (c’est quand même la 6eme puissance économique, mais bon) et surtout contre des mesures d’austérité, c’est pas gratuit mon cher…
            Mais bon on verse au FMI chaque année environ plus de 70 milliards d’Euros, on est un membre VIP.

        • Stoltenberg dit :

          Les masques tombent. Vous êtes socialiste albatros24. Vous êtes exactement pareil que les énarques que vous dénoncez. Vos opinions utopiques : yaka donner tout son fric à l’État pour qu’il investisse et on sera tous riches comme les Zimbabwéens, témoignent d’une méconnaissance complète de l’économie.

    • Thaurac dit :

      Sûr, ils non pas ni la CGT, ni SUD…

      • JC dit :

        Mais ils sont surtout plus patriotes que nous pour ne pas dire nationalistes (mot quasiment interdit en France).

    • Schwarzwald dit :

      Elle a également une armée qui n’est pas aux standards OTAN (et n’est pas qualifiée pour), du matériel qui a un niveau de disponibilité moindre qu’un minimum acceptable, un des plus fort taux de pauvreté de pays d’Europe, un « smic » bien inférieur au notre, des politiques sociales qui dépendent du Länder dans lequel on habite, etc … L’Allemagne c’est sympa lorsque l’on regarde qu’une facette : la plaquette touristico-commerciale, lorsque l’on creuse un peu plus, le tableau est moins sympa.

      • dolgan dit :

        Euh faire du tourisme en allemagne, faut vraiment être dépressif et dépourvu de papilles gustatives. 😉

      • GHOST dit :

        Nous apprenons que le plus fort taux de pauvreté se trouve en Allemagne.. Grande information si étrange dans un pays si riche capable d´investir 130 milliards d´euro..

  2. HenryKloster dit :

    Très bien, ils vont acheter des armes pour leurs armées qui ne s’en serviront jamais… heureusement que nous n’avons pas besoin d’eux au Sahel…

    • norbert dit :

      Le principe d’une défense c’est de pas avoir à s’en servir. Quand au Sahel , il ont un autre point de vue sur la justification d’une intervention. N’oubliez jamais que le Covid a tué plus d’américains en 4 mois que la guerre du Viet Nam en 20 ans. Enfin la pandémie a tué beaucoup moins d’allemands que de français, alors avant de donner des leçons aux allemands il faut réfléchir aux priorités.

    • le nouveau dit :

      Je ne crois pas que l’Allemagne ni aucun autre pays souverain de la planete ne definie sa politique de defense que dans le but de vous faire plaisir en repondant present aux sollicitations de la France dont les interets, officiels comme officieux ne sont pas les memes que les siens.
      C’est comme si les americains disaient que la France ne les a pas suivi en Irak en 2003 dans une guerre qui ne la concernait en rien.
      Je n’ai rien contre le fait qu’un etat defende ses interets mais au moins qu’il assume que ces interets en question ne sont pas forcement ceux des autres qui ont donc parfaitement la latitude de ne pas se sentir concernés.
      Donc votre commentaire est aussi inutile qu’idiot !

    • GHOST dit :

      Le Sahel est un « länder » de la RFA ? Pourquoi financer la défense de l´Allemagne pour aller se battre au Sahel? Que gagne l´Allemagne dans cette guerre où la France continue á proteger ses droits dans ses ex colonies?

    • JC dit :

      Quand l’Allemagne augmente ses dépenses militaires c’est rarement pour en faire une ligne Maginot.

  3. chill dit :

    Et voilà, nous étions quelques uns dont Scope à subodorer la chose, nous pouvons commencer à avoir peur..

  4. GHOST dit :

    DIFFERENCE
    Tout se passe au Parlement où on qu´il est bon de « baisser le TVA et le prix de l´électricité ».. en plus d´investir au niveau des collectivités locales.
    Ce programme est « socialiste ».. et le peuple allemand va apprecier..

    • JC dit :

      Il n’y a plus qu’à associer le qualificatif national et tout rentrera dans l’ordre, non ?

  5. Royaliste dit :

    @ Monsieur Lagneau

    Vous auriez pu titrer « Achtung l’Allemagne réarme ! »

    Ça aurait eu de la gueule 😉

    • Twisted dit :

      Pas de soucis, nous vaincrons car nous sommes les plus forts.

    • Euclide dit :

      @ Royaliste
      C’est exactement la pensée du prédecesseur de l’actuel Directeur de la DGA à cause de la force de frappe financière allemande .

  6. Belzébuth dit :

    Parce que les affaires, c’est pas de la branlette outre-Rhin:
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/benjamin-griveaux-va-s-occuper-bitd-francaise-218528

    • Clavier dit :

      Un apport indéniable pour une armée française où la bitte et le couteau sont souvent les armes ultimes……..

    • Plusdepognon dit :

      Pour s’occuper des bijoux de famille outre rein, autant le confier aux mains expertes de « Simplet », c’est cela la pensée profonde… euh complex(é)e.

      11 vidéos quand même.

      Le type n’a pas démissionné de son mandat et en plus il est remis sur le devant de la scène.
      Ça tourne, Coco…

  7. tartempion dit :

    Le projet de char franco-allemand accouchera d’un prototype dans une dizaine d’années à moins que cela ne se termine en eau de boudin comme se fut le cas en 2008 pour le projet de porte avion franco-britannique qui aura coûté la bagatelle de 280 millions d’euros à nos finances publics pour un résultat nul. Eu égard de notre situation économique catastrophique proche de la banqueroute , la France n’a plus les moyens financiers de maintenir dans son armée un corps blindé composé de chars lourds .Quoi qu’il en soit , en cas de conflit le nouveau char Russe armata qui est un chef- d’oeuvre d’ingénierie avec son système de protection active afganit et son canon de 125 mm risque de mettre tout le monde d’accord .En moins de trois jours , les Russes seraient ainsi capables de rejoindre Paris et nos quelques missiles nucléaires , face au Boulava ou au satan 2 , seraient bien insuffisants pour les en dissuader .D’ailleurs , on peut se poser la question de savoir dans quel mesure un pays comme le notre qui tergiverse avec des délinquants et s’agenouille face à des activistes pourrait avoir le courage politique de déclencher le feu nucléaire …..

    • nexterience dit :

      L’ Armata, un chef d’oeuvre ? Qu’en savez vous? Le concept de tourelle inhabitée avait été étudié et délaissé lors des pré études Leclerc.
      Leur Afghanit fonctionne t’il mieux que leurs Pantsir?
      Leur moteur sera t-il aussi bon que le moteur allemand ?

  8. Thomas dit :

    L’Allemagne a une puissance financière que nous n’avons plus depuis longtemps.
    Le risque pour nous français est qu’elle nous passe devant en terme de leadership militaire, encore quelques années à investir dans son armée et l’Allemagne aura assis son leadership global en Europe.

    • norbert dit :

      L’Allemagne n’aura jamais plus de leadership , puisqu’elle se refuse à avoir l’arme nucléaire allemande. Ses investissements militaires correspondent à une nécessité de faire tourner l’industrie militaire pour conserver un rang mondial correct dans les exportations militaires sans vouloir s’impliquer sur des théâtres extérieurs où à minima. La France agit de même mais se pénalise financièrement dans les Opex et dans son modèle mexicain des ressources humaines.

      • JC dit :

        Elle refuse d’avoir l’arme nucléaire allemande mais elle est prête à acheter celle de la France. Défense de rêver !

    • albatros24 dit :

      L’Allemagne a un endettement égal à celui qu enous avions avant la crise de 2008
      Elle a gardé son industrie qui assemble en fait ce qui est fabriqué chez ses voisins (pologne république Tcxhèque où les coûts sont moindres) y appose son Deutsch Qualitat et vend cela très cher ensuite. Avec des salaires qui ont stagné depuis des décennies. Son économie dépend de ses échanges avec l’UE et l’Asie + Etats Unis qui sont solvables
      Ce qui enrichit ses industries..mais moins ses salariés ou son Etat fédéral.
      En périoode de crise et de fermeture des frontières là par contre…

  9. jo dit :

    Avant de vouloir donner des leçons de politique interveinterventionniste aux allemands, je vous rappelle que eux n’ont rien a y faire au Sahel! Ce n’est pas eux qui ont attaqué la lybie est déstabilisé le pays! On connaît maintenant les conséquences catastrophiques de l’intervention française….

    • Gandalf dit :

      La Lybie etait deja dans le chaos bien avant l’intervention. La dite intervention etait limite a des frappes aerienes pour une courte duree. La realite c’est que le peuple Lybien en avait assez du Colonel et que le pays etait en desintegration, kn a juste aider a accelerer le processus inevitable, rien d’autre. Dire que la situation au Sahel c’est une consequence de la Lybie c’est faux. Le probleme au Sahel est du a des regimes pourris et des islamistes qui se battent pour le pouvoir, et les populations locales sont pris au piege . D’ailleurs il y a plein d’Islamistes qui passent et sont bases en Algerie!
      D’ailleurs le probleme Islamistes affectent bien plus que la region Sahel, comme la Cote d’Ivoire, le Nigeria jusqu’au Kenya!
      Il faut arreter de tout melanger. Cela fait plus de 50 ans que l’occident n’a plus de colonies en Afrique et pourtant il y a plus de massacres maintenant que dorenavant. L’Afrique n’a rien construit ou developper depuis la colonisation, et pourtant les ex colonies en Asie sont en pleine croissance. Donc dire wue c’est la faute du « blanc » c’est faux et facile comme excuse pour eviter de se posr les vraies questions et de se regarder en face du mirroir!

    • sergeat dit :

      oui c’est eux aussi qui ont emmené la guerre en Europe en reconnaissant l’indépendance de la Slovénie et de la Croatie

  10. sergei73 dit :

    « Maintenant que nous voulons relancer l’économie, cela n’a plus de sens de vouloir réduire le budget de la défense pour faire des économies ». Enfin une reconnaissance de leur stratégie de se faire défendre par les autres tout en gagnant de l’argent par des ventes d’armement sur des conflits auxquels leur armée ne participera jamais: la guerre c’est tout bénéf….