Le président Trump veut réduire d’environ 30% la présence militaire américaine en Allemagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    L’Europe n’est pas une priorité pour les USA, l’Asie sera le pivot mondial et seuls ceux qui ne veulent pas le voir font encore les frais de cette erreur stratégique.
    https://youtu.be/uy0O3cpybQM

    • mulshoe dit :

      Je dirais plutot que l’on passe d’un épicentre atlantique vers un épicentre pacifique .

    • John dit :

      Je me permets de vous répondre concernant le sujet sur le CAESAR.
      Oui, le système Archer a bien été abandonné par la Norvège. Mais il semblerait que le problème n’était pas le système d’artillerie en tant que telle, mais la plateforme. Le tombereau articulé semblait manquer de mobilité pour la Norvège. Raison pour laquelle la Norvège ne s’est pas dirigée vers un système sur camion mais vers un système sur chenilles. Et ce choix correspond à leur doctrine dans d’autres domaines:
      – M113 comme APC
      – CV90
      – véhicules du génie tous (ou presque) basés sur Leopard 2, Leopard, ou CV90.
      – artillerie avec le MLRS M270 et précédemment le M109
      – mortier avec le CV90 et avant le NM204 (basé sur M113).
      Et il y a le dernier achat, le ACSV, basé sur le PMMC G5 de FFG (allemand). Il servira de base à la future défense antiaérienne courte portée, radar anti artillerie, guerre électronique, logistique.
      https://www.youtube.com/watch?v=fW-Ck46GAdI
      https://www.armyrecognition.com/june_2018_global_defense_security_army_news_industry/ffg_from_germany_will_supply_acsv_tracked_armored_to_norway.html

      Bref, tout ça pour dire que c’est vraiment une stratégie globale.
      Avec l’offre pour l’armée britannique, on verra si le système Archer est bon, et le problème était la plateforme, ou si vraiment le système est problématique.
      Mais à priori, je ne vois pas de raison pour le considérer comme moins bon.
      A noter que la grande majorité des pays développant une armée défensive se concentrent sur des canons sur chenille.

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        Toutes les nations s’equipent d’engin chenillés capables d’accompagner les chars lourds en haute intensité quand elles en ont.

        Toutes ?

        Non, un pays résiste encore, je vous laisse deviner lequel…
        https://www.linkedin.com/pulse/la-monoculture-de-roue-yann-boivin

        Par contre, la chenille c’est 3 ou 4 fois plus cher à l’entretien.

        • John dit :

          Je pense que vous interprétez ce que je dis d’une manière particulière…
          Je parle des nations qui se concentrent sur la défense. Et la France ne fait selon moi pas partie de ces pays. L’armée de terre est clairement conçue pour les missions du type la reprise du Mali, armée de cavalerie très mobile. Et des obusiers blindés sont inutiles pour un tel rôle.
          Par contre, les pays européens concentrés sur la défense ont principalement des obusiers blindés…
          – PzH 2000: Allemagne, Croatie, Grèce, Italie, Hongrie, Lituanie, Pays-Bas
          – K9 Thunder: Norvège, Finlande, Estonie.
          – M109: Grèce, Suisse, Norvège, Espagne, Autriche, Lettonie
          – M110: Grèce
          – AS-90: Le Royaume Uni a une doctrine terrestre à l’opposé de la France, avec beaucoup des équipements plus lourds (chars, artillerie, …
          Et en dehors de l’Europe, les 2 pays dont l’armée est exclusivement conçue pour la défense du territoire, la CdS et Taïwan se défendent exclusivement avec ce genre d’arme
          L’armée de terre française n’est pas une armée se concentrant sur la défense du territoire. La défense est assurée principalement par la dissuasion. Et comme la France a la dissuasion, elle peut se permettre d’avoir une armée beaucoup plus légères et mobiles.

  2. Clavier dit :

    C’est Michael de Morlock Motors qui va se frotter les mains……

  3. Henri MARTIN dit :

    Deux remarques, le général américain parle de 50 000 soldats alors que la réduction de 30% des effectifs serait de 25 000 hommes ?
    Trump qui a une réputation de va t’en guerre évacue le gros des troupes de Europe pour faire plaisir à Poutine ?

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      JUSTEMENT non Trump n’a pas la réputation d’un va-t- en guerre, malgré ses airs de bourrin, mais d’un « isolationniste », et qui de toute façon est forcé de se recentrer vers la zone d’intérêt prioritaire le Pacifique … Étonnant comme ici les éléments d’infos sont toujours utilisés pour de la démagogie pseudo idéologico-politicienne … Étonnant mais pénible à la longue !!!

      Bref en toute logique cela devrait faire plaisir à nos lèches-bottes poutinien de service ici ce type d’info …. et bien non …et c’est normal puisque le but de certains ici est de casser de l’américain en permanence, histoire de se sentir plus léger après !

      • John dit :

        Trump n’est rien du tout…
        Il cherche à plaire à sa base… Il ne s’intéresse qu’à lui même. Ce gars ramène TOUT à lui…
        Il veut retirer des forces d’Allemagne parce ce que ça sonne bien, parce que la balance commerciale défonce les USA, et que Merkel lui tient tête intelligemment.
        https://www.youtube.com/watch?v=uLfukuEutIU
        Ridicule ce gars…

  4. R2D2 dit :

    « Il est choquant de penser que le contribuable américain doit continuer à payer pour avoir plus de 50.000 Américains en Allemagne, mais que les Allemands dépensent leur excédent dans des programmes nationaux »
    Ce qui est choquant c’est que les Etats-Unis controlent et verrouillent la défense européenne. Quant aux contribuables américains ils y retrouvent leur comptes avec les commandes militaires des pays européens…

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Il est surtout choquant que les européens n’anticipent jamais certains besoins vitaux pour l’UE comme des transporteurs lourds stratégiques ….ce n’est pas la faute de l’Amérique cela si on est pas capable d’anticiper la construction d’un super avion de transport aussi gros qu’un C5 Galaxy ou que d’un Antonov ukrainien …. ou d’un gros hélico lourd …

      NON, non, non, on préfère pleurer comme tu le fais avec virtuosité R2D2 et mette cela sur le dos du voisin, de l’allier, bref mais surtout ne jamais regarder le problème en face de la mauvaise anticipation des gouvernements européens et de leurs industriels. On préfère se masturber les neurones sur la beauté du design de l’A 400M …qui devient très vite « pas pratique » dans la pratique, et qui nous montre que l’on a pas les moyens de nos ambitions !!!

      • R2D2 dit :

        « Il est surtout choquant que les européens n’anticipent jamais certains besoins vitaux pour l’UE comme des transporteurs lourds stratégiques … »
        Probablement parce que les européens se concentraient sur le rôle principale de l’OTAN cad une guerre à domicile avec le pacte de Varsovie? Le besoin des porteurs lourds (avion, hélico) est devenu très présent surtout avec l’AF et le Sahel (quant au souci des ravitailleurs, lui, il a toujours été présent). Auparavant on intervenait sur un seul pays africain à la fois et généralement avec des ports & des bases Fr à proximité.

        « NON, non, non, on préfère pleurer comme tu le fais avec virtuosité R2D2 et mette cela sur le dos du voisin »
        1. Je ne pleure pas. Je me lamente. Nuance.
        2. Ce n’est un secret pour personne que les Etats-Unis n’ont jamais voulu d’une défense européenne autonome, ils ont meme fait parti de la deuxieme vague de pays signataires de ce qu’est devenu l’OTAN pour mieux la torpiller.
        3. Les pays européens ont ete et sont toujours paresseux en payant le piso U.S. Quand le vent tourne à Washington on voit bien que certains en Europe redécouvre la vie…

         » On préfère se masturber les neurones sur la beauté du design de l’A 400M »
        l’A400M est tout pour moi sauf un exemple à imiter. Un avion militaire qui est fait pour aller sur le terrain mais qui au final ne le fera qu’exceptionnellement car trop compliqué donc trop cher donc trop précieux. Un An-70 construit sous licence avec une électronique européenne aurait répondu aux besoin opérationels, au calendrier, aux finances et aux bureaux d’etudes. Bref l’A400M c’est l’exemple type du problème que l’Europe à avec elle meme …. et avec Airbus Military.

        • GHOST dit :

          L´Allemagne voulait avoir l´Antonov-70.. mais au nom de l´EU, ce pays se retrouve avec l´A.400M qui ne possede pas les performances de l´Antonov 70 lol

          • Blondin dit :

            l »Allemagne voulait l’An 70 ? vous etes sur ? vous savez qu’Airbus, le fabricant de l’A400M est en partie allemand ?
            Ceci étant, l’An 70 est un bel avion avec des performances très intéressantes, et les moteurs de fortes puissances sont déja maîtrisés par l’Ukraine, mais l’intérêt economique et industriel n’était pas vraiment au rendez vous et meme si l’A400M est sorti laborieusement, il va devenir un bon avion. Tous les avions ou presque ont necessité de longues années de mise au point.

  5. m2m dit :

    Contrairement à la situation de la guerre froide, il est maintenant peu probable qu’une guerre en Europe commence en Allemagne. Alors, pourquoi pas les redéployer dans les nouveaux membres de l’OTAN?

    • Stoltenberg dit :

      1. L’Allemagne ne veut pas car cette situation leur est bénéfique.
      2. Nécessité de construire l’infrastructure.

    • Twouan dit :

      Ca aurait du sens, si l objectif est de rassurer ces nouveaux membres. Allez un peu plus en Pologne par exemple. Apres ca serait tres mal vu par les russes.

      Si l objectif de Trump est de montrer qu il rammene du monde a la maison (toujours populaire). C est pas trop cher a annoncer et l inertie du mouvement fait qu en plus, il n a pas a l assummer. Si on est egocentrique, c est brillant. Il en ramenne 20000 en deplace 5000 en Pologne et il menage la chevre et le choux.

    • Ricko dit :

      @m2m : Regardez la carte de l’Europe selon les traités d’alliance.
      L’Allemagne a une position centrale et est suffisamment en retrait par rapport à la frontière avec la Russie pour donner le temps de réagir à une attaque surprise et/ou massive. Je parle bien sûr d’attaque conventionnelle (une attaque NBC serait sans appel et aboutirait à une destruction mutuelle).
      Trop prêt de la frontière Russe et c’est la destruction avant d’être en ordre de marche. Le territoire Polonais permet de faire tampon.

    • John dit :

      N’oubliez pas qu’à la fin de la Guerre Froide, l’OTAN s’était mis d’accord pour ne pas s’étendre à l’est.
      Si les Américains s’approchent de la Russie, les tensions vont augmenter, et un risque d’incident aussi.
      Seules les forces « mineures » sont proches des frontières russes. (quand je dis « mineures », j’entends en nombre déployé dans la région, pas la capacité du pays qui se déploie).

      • Bouli dit :

        l’OTAN n’a jamais donné son accord

        et pour une bonne raison d’ailleurs

        comme on peut le voir, tous les pays qui n’ont pas eu l’intelligence de se ranger sous le parapluie protecteur de l’OTAN sont en train de subir des attaques à peine voilées du colonisateur russe qui les jouxte

        même les pays OTAN subissent des attaques, mais c’est plus sous la forme de troll et il sera un temps un jour d’y répondre pour calmer définitivement les russes (il suffirait de notre côté d’informer les russes sur leur situation réelle et le pouvoir vacillerait assez rapidement, c’est peut-être pour ça qu’on ne le fait pas d’ailleurs, l’ours russe aboie beaucoup mais ne mords pas et il est préférable de garder une stabilité là-bas)

  6. farsight dit :

    Il est choquant de penser que le contribuable américain doit continuer à payer pour avoir plus de 50.000 Américains en Allemagne, mais que les Allemands dépensent leur excédent dans des programmes nationaux » N’importe quoi ,ce qui est choquant c’est de payer l’occupation de son territoire par les américains, plutôt que des programmes nationaux . Si ils ne sont pas content, ils ont qu’à partir, l’allemagne n’a aucun intérêt de voir son sol occupé par une armée étrangère . En plus de ne pas défendre les intérêts allemands , ils coûtent cher à celle ci . Bon débarras si ils partent ! L’ Allemagne n’est pas une colonie ou territoire US .

    • Intox dit :

      Si la présence des militaires américains gênaient vraiment les allemands cela ferrait longtemps que l’Allemagne aurait demandé aux américains de quitter le sol allemand. Mais l’Allemagne ne le ferra jamais, trop contente d’avoir une assurance vie de 50 000 soldats américains. Qui vient pallier la faiblesse de son armée équipée de matériels laissés à l’abandon.
      Mode provoc, les américains ont qu’à venir chez nous, on paiera pas non plus, mais ils pourront nous être utile le jour où ça pétera chez nous, d’autant plus que d’ici la on ne sait pas dans quel état sera l’armée française, probablement pas en grande forme.

    • Nauatg dit :

      @farsight
      Qu est ce que vous racontez?
      Venez vivre en Allemagne là où sont déployés les US et vois verrez s ils coûtent cher .. L économie locale ne se relèvera pas d un départ. Les locaux sont trop heureux de surlouer leurs biens immobiliers. De ne rien foutre en récupérant la manne US.
      L Allemagne profite largement de la situation.

      • John dit :

        Ne rien foutre?
        Ha oui, évidemment, si qqun profite économiquement de la présence d’une organisation, ils ne foutent rien?
        L’Allemagne a une économie saine et parmi les plus résilientes, au monde. Plusieurs études l’ont démontré pendant le Coronavirus. L’Allemagne a une part industrielle dans son économie bien au dessus de la France. En général, ils foutent qqch dans les usines plus que dans les bureaux il me semble…
        Bref, ce genre de commentaire condescendant est absurde.
        Et doit-on vous rappeler qu’en France, à chaque fois qu’une base ferme, les locaux voient l’économie s’effondrer?
        Et est-ce que vous considérez qu’ils ne foutaient rien avant?

    • Ricko dit :

      @farsight : C’est aussi plus de 50000 familles qui consomment et font vivre l’économie locale. Y’a bon Banania.

  7. BoitaR dit :

    Parfait. Ça pourrait pousser les Allemands à continuer son (tout début de) chemin dans la voie de l’Europe de la Défense.

    • Stoltenberg dit :

      Ils se devront trouver un autre pays à exploiter. Et je crois savoir lequel va dire « oui, on veut payer pour votre défense ».

    • nexterience dit :

      Oui, et c’est top pour la France qui voit ses compétences et ses investissements pour l’indépendance stratégique prendre soudainement plus de valeur.
      Reste à la jouer « à l’américaine » en vendant des Rafale, des FDI et des Mamba pour qu’on ait plus l’âme européenne.

    • Nauatg dit :

      Wouarf
      La belle blague

  8. Patbdx dit :

    Et ces idiots d’allemands qui veulent acheter des F-18… Ça pourrait presque être drôle… Là guerre froide, c’était quand même plus clair.

    • R2D2 dit :

      wopopop avant qu’ils puissent les acheter il faut passer par la case parlement 🙂

    • GHOST dit :

      Patbdx@ Trop fort de traiter la première puissance financière, technologique et économique de l´Europe d´idiote..
      L´Allemagne (comme le Japon) beneficie de cette relation avec les USA… ce pays doit gagner plus dans cette relation et va continuer de le faire.
      L´achat des F-18 aura un impact au Parlement des USA et rassurez-vous les avantages dans ce projet ont été froidement évalués au Parlement en Allemagne.. Les allemands ont la solide reputation de ne jamais faire les choses pour le plaisir..

      • Vinz dit :

        Oui enfin ils sont assez coutumiers de grands nimportnawaks aussi. Moteurs frelatés, « nouvel » aéroport international de Berlin, électricité charbonnée, Deutsche Bank au bord de la banqueroute, drone MAL à la con, état opérationnel de leur armée (terre, air, mer) à l’Ouest etc.

        • John dit :

          Tout comme la France… Et tout autre pays.
          Ensuite vous mélangez tout ici.
          Il ne faut pas mélanger le pays géré par des politiciens d’une entreprise privée gérée par des privés…
          La pertinence du siège social d’une entreprise est nul. Les entreprises françaises, japonaises, brésiliennes ou canadiennes peuvent en faire de même…

          Ici on parle des relations internationales, et l’Allemagne a plutôt fait des bons calculs en important le minimum pour contenter un partenaire et économique, et en l’inondant ensuite de produits allemands.
          L’Allemagne sait pertinemment que les USA sous Trump ne sont pas une garantie. Mais par contre, qques milliards d’importation pour des dizaines de milliards à l’export, c’est un bon investissement. Cela ne compense même pas la balance commerciale largement favorable à l’Allemagne face aux USA.

          Maintenant, des exemples français?
          – les trains trop larges commandés et pas adaptés aux quais?
          – Renault et PSA qui ont aussi triché sur les tests anti-pollution, donc critiquer l’Allemagne pour ça, c’est bien, mais il faut une auto-critique aussi.
          Par contre, Renault ne l’a pas fait seulement pour s’adapter aux normes les plus récentes… Non, Renault a triché durant 25 ans…
          Et depuis 2016, 38/40 véhicules venant de partout ne respectaient pas les normes de pollution au NOx.
          En nombre de véhicules, le groupe VW, ce n’est que 100’000 véhicules, contre 900’000 pour Renault sur ces 25 ans.
          – état français en déficit systémique depuis 1978
          -EPR de Flamanville, 10 ans de retard, coût x3, 7.6 milliards de dépassement. Et pareil avec l’EPR en Finlande
          – LGV Lyon-Turin, retard rien qu’à cause de la politique, au début ils parlaient de 2012.
          Rien que l’étude a coûté 1.5 milliards au lieu de 370 millions. Certains opposants parlent d’un cout total de 26 milliards au lieu de 8.4 milliards. On verra au final.
          – pour les grands groupes français proche de la banqueroute… Areva, Alstom qui a causé bien des problèmes à GE.
          – la limite en nombre de respirateur comparé à l’Allemagne qui en avait largement assez et qui produisait les siens…

          Bref, chaque pays a ses problèmes. Ne pas vouloir reconnaître les succès d’un pays en ne prenant en compte que ses problèmes n’est pas très honnête.

    • Castel dit :

      Patbdx
      Ils achètent le même nombre d’E.F. à l’Europe, c’est une façon de ne pas mettre tous les œufs dans le même panier….
      Dans le même ordre d’idée, le pipe-line Germano- Russe actuellement en construction, leur offre une garantie contre une hypothétique agression Russe, qui ne va pas risquer de tuer la poule aux œufs d’or !!
      Enfin, maintenant que la Pologne est en première ligne face à la Russie, ils se sentent sans doute moins concernés…

  9. blavan dit :

    Une bonne façon de continuer à saper l’UE en la divisant. Il va redéployer des forces dans les pays comme la Pologne qui se sert des « dons » européens destinés à améliorer l’économie polonaise pour acheter de l’armement américain. Comme on regrette le Général de Gaulle qui avait « expulsé » tous les américains basés en France, avant qu’un certain Mr Sarkozy nous réintègre dans l’ OTAN.

    • BoitaR dit :

      La Pologne n’avait pas besoin des américains pour être en dehors des clous au niveau Européen.
      De plus, Armée US ou pas en Pologne, à partir du moment ou la France et l’Allemagne ont un objectif commun,, l’Europe embraye. A fortiori les pays profitants le plus des subventions.

  10. philbeau dit :

    La présence américaine en Allemagne est un reliquat de l’histoire sur un plan militaire et opérationnel , dans le contexte géopolitique d’aujourd’hui , mais un signal fort d’une autre réalité que les européens commencent seulement à découvrir grâce à la brutalité d’expression sans fard de Trump : l’Europe n’est pas un allié bénéficiant de la « protection » américaine , mais un vassal acceptant sa soumission . Avec plus de quarante ans de retard , la décision gaullienne de retrait de l’Otan prend toute sa dimension visionnaire . Survenue trop tôt , dans le contexte de la Guerre froide encore bien réelle , elle prenait pourtant en charge cette dimension , que l’Europe occidentale de l’époque , encore traumatisée par la tragédie du nazisme , n’arrivait même pas à conceptualiser , se vivant alors comme un enfant cherchant l’aide du grand frère américain . Ajoutons à cela la puissance d’évocation de l’American way of life ( cinéma , musique, consommation futile synonyme de vie facile) dont nous avons surement pour la plupart ici souvenir , c’est une voire deux générations qui ont aimé cette dépendance infantilisante . Qui n’a pas eu , admettons le, que des inconvénients , si on lui oppose l’alternative totalitaire de l’autre face du monde de l’époque , le communisme
    Il est plus que nécessaire de tourner la page , s’il en est encore temps . Les tensions mondiales s’étant déplacées vers l’Asie en termes d’intensité , il y a un moment européen qui s’installe . Puisse-t-il être mis à profit .

  11. HBOB dit :

    Il est temps que l’Allemagne retrouve sa pleine et entière souveraineté !

    • Frédéric dit :

      En temps que Français, je n’approuve pas cette idée vue notre histoire commune. On se déjà mangé économiquement par Berlin, si elle devrait être une puissance nucléaire, je tiquerais

    • Ajm. dit :

      Êtes-vous allemand ou un nostalgique des  » heures sombres de notre histoire » ?

  12. Chris dit :

    A quand l’article *la Russie s’est ingérée dans les manifestations de Minneapolis* ? Ou *Poutine soutient les émeutiers de Minneapolis*

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Chris,

      Le rapport?

      • Robert dit :

        Laurent,
        Faut pas rester trop longtemps sans accabler la Russie, que le quidam n’aie pas s’intéresser à ceux qui organisent la contestation actuelle contre les pays occidentaux.

  13. Meiji dit :

    Amusant ça. Les Américains dépensent des milliards de dollars pour stationner des troupes en Allemagne et protéger du coup les Allemands. Mais eux ne dépensent pas assez dans leurs achats militaires (Américains?) pour se protéger, du coup on va déplacer les troupes et les stationner pour protéger les Polonais. Ils sont vraiment trop bons a déployer des soldats plutôt que de les rapatrier aux USA pour faire des économies (humour)
    Une autre question, l’Allemagne est « obligée » d’acheter des F18 pour pouvoir utiliser la vieille B61 des Américains. Mais si les Américains s’en vont, a quoi vont pouvoir servir ses coucous comparé a leurs Typhoon ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Meiji
      Ça, c’est une question qu’elle est bonne !
      https://www.meta-defense.fr/2020/04/21/la-strategie-de-dissuasion-de-lotan-a-t-elle-encore-du-sens/

      Mais Lockeed Martin n’a pas jeter l’éponge et le F-18 Super Hornet n’a pas encore gagné :
      https://www.meta-defense.fr/2020/04/23/comme-prevu-le-f35-revient-a-la-charge-en-allemagne-pour-remplacer-les-tornado/

    • GHOST dit :

      Meiji@
      Quel est la part du marché de l´industrie automobile allemande aux USA? C´est la bonne question quand vous trouvez que le F-18 dans sa dernière version.. serait « des coucous » il ya une « exigeance » de compensation dans ce deal.
      Si les USA ne transferent pas des technologies militaires (qui peuvent servir sur l´Eurofighter), ils doivent accorder aux allemands encore plus d´espace pour les exportations des Mercedes, BMW.. .
      C´est une bonne affaire ces achats militaires.. pour la RFA

      • Carin dit :

        @GHOST
        Vous n’y êtes pas.
        C’est justement en faisant traîner l’instruction du dossier VW,Mercedes, BMW que l’administration américaine fait faire ce qu’elle veut à l’Allemagne!
        Ce sont des dizaines de milliards de dollars de « peines » (tout les proprio de ces marques aux states ont déposés plainte), malgré le fait que les marques allemandes aient rapatrié en concession leurs voiture pour y adjuver le réservoir à adblue, ce qui a déjà coûté quelques milliards de dollars.
        Et comme je l’ai écrit à l’époque c’est l’Europe qui va payer la facture, pas seulement ces 3 constructeurs pourtant privés, c’est déjà passé par le CETA, ça continu par le matos mili, et c’est pas fini.

  14. dolgan dit :

    Go trump GO!!!
    .
    Trump meilleur lobbyiste pour la défense européenne et pour la diminution de la position de force des US à l’international.

    • John dit :

      Je me permets de répondre concernant le CAESAR.
      Est-ce que réellement la version 8×8 n’a que « un poil de cul de plus de blindage » que la version 6×6?
      Sauf erreur, la version 6×6 a été développée pour être transportable par C130 (et donc cela permet un système d’artillerie achetable par beaucoup de forces armées à travers le monde, très malin).
      Mais il y a une différence énorme en termes de protection.
      La version 8×8 blindée a un blindage niveau 2 STANAG 4569. Le niveau de protection basique du 6×6 protège du 7.62.
      La raison d’être du 6×6 est l’aérotransportabilité par C130. Par contre, Nexter décrit la version 8×8 comme étant celle de combat haute intensité.
      En plus de la protection additionnelle, elle emporte aussi un armement d’autoprotection plus conséquent (tourelleau 12.7 mm).
      Je pense que la diversité dans l’artillerie a un intérêt intéressant. Le 6×6 complété par qqch de plus lourd permet de s’adapter aux situations potentiellement différentes.

      • dolgan dit :

        Pour moi, de mémoire, le 8×8 est surtout mieux protégé contre les mines (et c’est un canon de portée pratique 20/30km, pas un blindé de reconnaissance) . contre les tirs, la différence doit être minime.
        .
        Le 6×6 Fr a les contraintes de l’aérotransport. Tous les clients ne l’ont pas.
        .
        Le 6×6 est surtout pour une doctrine de forte mobilité de l’artillerie. Donc plutôt offensif (type mali/irak/lybie, pas type percer lignes 1ere GM) ou défense en profondeur. Ou pour la montagne par exemple.
        .
        Le 8×8 est plutôt optimisé pour le tir de contre batterie. Donc plutôt pour stopper l’avancée ennemie et la bloquer sur une ligne de front.
        .
        La différence, outre la taille, c’est surtout que l’un est semi auto et l’autre full auto. Selon ta doctrine (et tes compétences/moyens), tu préféreras un type plutôt que l’autre.
        .
        Auto-protection: intérêt marginal, c’est pas un véhicule circulant seul en territoire hostile (ni en territoire considéré safe d’ailleurs). Et si il subit une attaque, son rôle c’est plutôt d’évacuer la zone, pas d’aider à la sécuriser.

    • blavan dit :

      Je pense que vous n’avez pas compris que la politique américaine n’est pas de voir se créer une Défense européenne, mais de tout faire pour neutraliser les ambitions de l’UE en semant la zizanie entre les états.

      • dolgan dit :

        Si, simplement c’est une vision US court-termiste. A moyen/long terme, ils seront perdants en Europe et à l’international. Ils cassent tous les outils qu’ils ont créé sur des décennies et qui étaient corsetés pour être favorable aux US.
        .
        Jouer la carte Pologne VS allemagne, c’est prendre à la belote avec juste un Valet d’atout et aucun as. Tu es assuré de faire un pli, mais quand on va compter les points, ça va pas être jojo.
        .
        Et idem pour les polonais, leur destin est en europe, pas en toutou des US.

      • GHOST dit :

        Existe-t-elle cette Défense européenne ? Si l´Europe signifie la France et la RFA, alors pas la peine de parler de cette Défense européenne..

      • blondin dit :

        effectivement, de semer la zizanie chez nous est plutôt positif pour eux, mais pour ne pas voir une défense Européenne se développer, il faudrait mieux augmenter les effectifs US que les baisser… et pour la Pologne, ils vont finir par comprendre où sont leurs intérêts et leur avenir, ça va prendre du temps mais ils vont bien finir par comprendre qu’ils sont en Europe et pas en Amérique du nord, et que leurs intérêts sont en Europe.

    • blondin dit :

      c’est tout à fait ça, Trump est une chance pour nous, avec ses façons de faire et son isolationnisme, il nous rend service et se tire une balle dans le pied. Les US sont ce qu’ils sont grâce à leur moyens militaires et leurs implantations dans le monde entier, ça leur permet d’imposer leurs vues, leurs normes, et donc de vendre leurs produits et d’avoir une influence qu’ils vont perdre petit à petit avec une politique comme celle du donald. Il a quand même réussi en quelques années à faire bouger les choses chez nous, avec des avancées dans le domaine de la défense en Europe. Tout ça va prendre du temps, mais si ils continuent à se désengager en Allemagne, en Corée, au Japon… ils seront perdant à long terme. Ces pays ont déja commencé, doucement, à prendre un peu de distance, avec des programmes de chasseurs nationaux par exemple, soit des avions exportés en moins pour les US.

  15. Censuros dit :

    Marrant : Bojo et Merkel critiquent les violences policières aux U.S.A. et les menaces de retraits reviennent sur le tapis. Ce POTUS commence à devenir prévisible.
    Macron a bien fait de ne rien dire, ça serait au mieux une perte de temps.

    • Carin dit :

      @Censuros
      D’un autre côté, si Macron avait suivi ses collègues européens, les américains n’auraient pas pu le menacer de retrait de troupes … les seuls milis américains qui se trouvent en France à temps plein, sont ceux du cimetière américain en Normandie!

  16. Meiji dit :

    L’industrie automobile Allemande importante autant de véhicules qu’elle en exporte aux États-Unis.

    • GHOST dit :

      La qualité et le prix des automobiles allemandes.. depassent de très loin les voitures américaines.. L´industrie automobile allemande gagne plus aux USA.. C´est une réalité économique incontournable..

    • Carin dit :

      @Meiji
      Ah bon… quelles marques??

  17. Lassithi dit :

    C’est une excellente nouvelle, euh pour qui en fait ?

    De toute manière les pays européens sont incapables de conduire une guerre symétrique contre qui que ce soit. Depuis les années 90 ils n’ont fait que réduire leur posture.

    Seule la France et le RU comptent du fait fait qu’ils ont une capacité de dissuasion que l’on oublie volontiers.

    Les Euro gagas voient une opportunité pour ressortir leur mythe de la défense européenne, bizarrement quand tout le monde parle de besoin de souveraineté, de relocalisation, de nouveau monde… Bref, ils veulent faire du neuf avec de l’ancien qui ne fonctionne pas, cf la crise du Covid.

    L’Otan est en mort cérébrale, disait quelqu’un, elle n’a surtout pas vocation à rester depuis la chute du mur… ( déjà De Gaulle en parlait à son époque).

    Donc, le retrait US est une bonne nouvelle pour qui veut rebâtir et recréer une vraie planification des besoins tout azimut au delà des problématiques de défense.
    L’heure est à la coopération plutôt que d’abandonner sa destinée à une gestion supranationale en Europe qui ne sert qu’à ponctionner les états et les détruire peu à peu de manière organisée.

    Chaque pays devra reconstruire sa capacité à assumer, à commencer par les allemands qui ont bien profiter de l’€ et de l’UE en nous regardant nous appauvrir (nous et tous les pays du sud). Tant pis pour eux et tant mieux pour nous.

    En ce qui concerne notre pays, les besoins sont immenses, feu le commissariat au plan devra renaître de ses cendres pour rebâtir tout ce que les eurogagas ont détruit depuis 1992, une industrie, une vraie agriculture, des services publiques au service des citoyens (…) et enfin une armée avec des moyens et des effectifs dignes de ce nom.

    Seul des nations fortes, peuvent fonder des coopérations en matière de défense sans se soumettre à un tiers qui les vassalise.