!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Les forces d’autodéfense japonaises se dotent du nouveau fusil d’assaut Howa Type 20

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

49 contributions

  1. EchoDelta dit :

    Mine de rien ces armes deviennent de plus en plus technologique, en plus d’être indispensable.
    Je ne serais pas surpris que nous devions regretter amèrement d’avoir sacrifier notre filière en France.
    L’électronique de contrôle de tir, va bien faire son apparition sur ces armes avec des lunettes optiques électroniques couplées pourquoi pas à des réglages temps réelle de l’arme au moment du tir.
    pas mal de travail en perspective pour améliorer le résultat de chaque tir. Voire le coupler avec un simulateur, ou un enregistreur pour faire le retour d’expérience des séances d’entrainement.

    • Nicolas dit :

      Je pense que la plupart d’entre nous préfèrent une arme avec un bon canon, au moins demi lourd, avec un pas suffisant, et surtout pas de visée électronique qui pèse lourd et réclame une batterie. Voir le système félin dont la moitié est à jeter.
      L’amélioration du tir passe par un très grand nombre de facteurs, dont l’entraînement à cartouche réelle et moins de formalités pour accéder au pas de tir.

      • EchoDelta dit :

        Alors je suis entièrement d’accord sur la pratique et l’entrainement. Je trouvé débile que les militaires doivent compter leurs cartouches une par une, à l’entrainement.
        La rusticité est élémentaire pour ce type d’arme. Et la partie électronique de contrôle n’est pas nécessaire compliquée. Je dirais même que quand c’est compliqué, c’est mal fait, et que l’on domine pas son sujet.
        Nous sommes un peu pollué par l’histoire du F35, mais heureusement l’électronique simple doit marcher toujours et en toute circonstance. Quand c’est bien dimensionné il n’y a pas de raison pour que cela ne marche pas.

  2. LA HIRE dit :

    « Force d’autodéfense », pour ne pas dire armée, conformément aux conditions imposées en 1947….

    Il y a au Japon, depuis 10 ans environ, un véritable engouement pour l’engagement militaires, qui avait été délaissé par la génération précédente.

    • lolo dit :

      l’attitude de la chine ne doit pas être étrangère à ce regain d’intérêt

    • Seburo dit :

      Avec des voisins comme la Chine, la Corée du Nord ou encore la Russie, c’est une nécessité.

  3. Stoltenberg dit :

    Le choix du 5,56 est intéressant car les expériences de l’Ukraine montrent qu’il est souvent insuffisant, notamment dans les milieux boisés. Je suppose (et j’espère) que les spécialistes japonais savent mieux ce dont ils ont besoin.

    • Hermes dit :

      Le 5.56 le problème c’est le stock de munition, pas évident de la remplacer.

      • Stoltenberg dit :

        C’est vrai. Cependant ceci va probablement devenir une nécessité. Surtout quand les Américains vont changer de calibre.

    • tchac dit :

      C’est par facilité de compatibilité et d’approvisionnement que les japonais choisissent la 5,56 OTAN.
      Tant que l’armée américaine elle-même ne changera pas de calibre, peu de chances que d’autres pays de l’OTAN ou alliées changent d’eux même…

    • R2D2 dit :

      Le 7.62 est plus efficace mais aussi plus lourd donc moins de munitions emportées… Le fait que le Japon soit sur la liste des alliés majeurs non membres de l’OTAN implique qu’il doit s’aligner sur les munitions. C’est plutot rassurant de savoir qu’en cas de gros gros pépin avec la Chine il est possible de puiser dans les caves de l’Oncle Sam ^^

      Quant au changement de calibre à venir pour l’armée américaine je suppose qu’il faudra du temps pour que tout le monde s’aligne (mention spéciale pour la France qui vient de tout renouveler en 5.56 et 7.62)

      • Stoltenberg dit :

        Oui, c’est probablement la raison. D’autant plus que, comme Pravda l’a remarqué, il est possible de changer de calibre de la plupart des fusils d’assaut modernes en effectuant quelques manipulations simples.
        .
        En ce qui concerne le changement de calibre, il faut noter que le GIGN a opté pour les BREN 2 en version 7,62×39 soviétique (le même que pour le AKM) il y a quelques années. Pourquoi ? Parce qu’ils ont constaté que les calibres plus petits n’étaient pas suffisants contre les terroristes lourdement armés et munis d’équipements de protection. Et je suppose qu’un soldat d’une armée étatique ne sera généralement pas moins bien équipé qu’un terroriste.

        • R2D2 dit :

          « il est possible de changer de calibre de la plupart des fusils d’assaut modernes en effectuant quelques manipulations simples. »
          + les chargeurs qui coûtent anormalement super cher

          « les calibres plus petits n’étaient pas suffisants contre les terroristes lourdement armés et munis d’équipements de protection.  »
          meme sans protections un tir de 9mm ou un 5.56 n’est pas forcément mortel cf. les vidéos ici et là de policiers américains tirant pas mal de fois sur un allumé sans réduire pour autant sa capacité de combat et encore moins de le tuer.

      • OB1K noB dit :

        R2D2, ce sera seulement si l’Uncle SAm ne craint pas de représailles d’une façon ou d’une autre que l’on aura le droit de « puiser dans ses caves ».

    • Pravda dit :

      Le fait d’avoir un pas de canon court permet de monter le poids d’ogive à 77 grains contre 55 pour un Famas non recanoné. On gagne un peu en efficacité au delà des 150m
      L’avantage du système AR, c’est qu’on peut à « moindre frais » remplacer le upper et donc changer le calibre si le besoin s’en fait sentir pour une mission ou en cas de d’adoption d’un nouveau calibre réglementaire par l’Otan ou les USA par exemple (6,8mm…)
      PS, 2700€ ça parait cher pour un fusil nu hors taxes, on peut supposer que pour ce prix il soit équipé.

      • Stoltenberg dit :

        Bonjour Pravda, effectivement, j’avais oublié qu’il existe la possibilité de changer de calibre assez rapidement dans la plupart des fusils d’assaut modernes. Dans la plupart des cas, il suffit de changer la culasse, le canon et une partie de la chambre pour l’adapter au chargeur. Ça prend quelques minutes.
        .
        En ce qui concerne le prix, j’ai choisi 2 contrats faits récemment auprès des constructeurs nationaux : achat de 34 000 Bren 2 par la République Tchèque pour un coût « unitaire » de 2500€, achat de 53 000 MSBS Grot par la Pologne pour 2200€ par unité. Attention, ici je divise tout simplement le montant du contrat par le nombre de fusils acquis. Cependant, le montant de 2700€ par fusil ne semble pas être extrêmement cher. Il faut savoir aussi que les versions civiles sont souvent moins chères que les versions militaires à cause de certaines différences.

        • Pravda dit :

          Le Mindef prevoyait un budget de 350M€ pour le contrat AIF, il semblerait que HK l’ai décroché pour 200M€/ 100000 armes certaines munitions et accessoires. Le Howa ressemble beaucoup technologiquement au HK.
          Source HK:
          Les armées de Terre, de l’Air et la Marine Nationale recevront leur nouveau fusil d’assaut à partir de 2017. Le contrat concerne la fourniture de 102 000 fusils d’assaut HK416F calibre 5,56 x 45 mm, 10 767 lance-grenades HK269F calibre 40 x 46 mm, d’accessoires, de munitions d’exercice, de pièces détachées et de services de soutien sur une période de quinze ans. Les forces seront équipées selon leurs besoins des HK416 en version HK416F-C (canon de 11’’) et HK416F-S (canon de 14,5’’)

          De mémoire, le M4 US (plus simple que le HK ou Howa) est vendu aux armées étrangères pour environ 1200$ sans optique, mais avec ses accessoires.
          Le AK74 russe tourne lui entre 600 et 800$ avec accessoires.

          • Stoltenberg dit :

            Oui mais j’ai fait exprès de mentionner des fabricants nationaux. Car ce choix est souvent un choix politique et les prix peuvent être plus élevés que ceux des fabricants étrangers qui doivent faire l’effort. Donc le HK416 n’en fait pas partie. En ce qui concerne le M4, j’ai pu trouver ça sur Wikipédia : « En juin 2010, Colt a perdu les droits exclusifs sur les brevets du M4 ; toutes les firmes peuvent en fabriquer maintenant. Remington Arms décroche ainsi en 2012 un premier contrat pour la fourniture de 24 000 M4A1 pour 83 924 089 dollars américains soit un coût unitaire de 3 495,83 dollars (2 640 euros au taux de change à cette date). »

          • Pravda dit :

            Pour un M4 mil spec, vendu aux civils aux USA, de bonne qualité, ça tourne autour de 1000$ taxes et comissions incluses. En France avec TVA et importation, on en trouve vers 1500€ (un AR15 low cost, vers 1000€)
            D’après le lien ci dessous, la FN USA, vendait ses M4 autour de 642$ . Remington en 2012 a remporté le contrat à 673$. Mais ce qui peut faire la différence c’est le prix de l’optique, certaines valent plus chère que l’arme.
            Les 24000 dont vous parlez sont seulement la première tranche d’une commande totale de 120000 armes (pour 84M$).
            Pour être franc, à 2400€, il y a beaucoup mieux (HK, Scar, Sig).

        • Pravda dit :

          Bonjour, pour le 300AAC par exemple, l’étui (douille) est le même que pour le 5,56. Seul le canon est à changer, chargeur et culasse sont compatibles.

          • Stoltenberg dit :

            .300 AAC ? Il y a des armées qui utilisent ça ?

          • Pravda dit :

            Il a été testé, notamment pour des versions silencées. C’est du 5,56 mais avec une ogive de 7,62 donc plus lourde et moins rapide, l’efficacité se rapproche d’une 7,62×39. Adoption par certains corps de Police.

          • Pravda dit :

            Erratum, c’est un étui de 5.56 (même diamètre)

      • C’est le prix d’un SIG sans optique, un FN SCAR est encore plus cher.

  4. Chris dit :

    En effet, ca a l’air d’un quasi-clone du SCAR. Sympa les nippons, ils organisent un appel d’offre, reçoivent les modèles des plus grands fabricants, puis copient ce qui leur plaît et le font fabriquer chez eux par leur industrie. C’est peu reluisant et très « chinois » comme façon de respecter le travail et les innovations des autres.

    • ?E1 dit :

      Tu penses sérieusement que les japonais ont besoin d’un appel d’offre pour étudier, tester une arme à feu?

    • Vivo dit :

      Copier un réacteur nucléaire américain pour développer sa filière civile et militaire, c’est « chinois » aussi alors? Ben voila, la France et la Chine sont pareil en fait. 🙂

      • Hermes dit :

        Vous parlez des réacteurs produit sous licence ? C’était y’a 50 ans et puis j’ai envie de dire que sur ce pan technologique, vaut mieux faire confiance à plus expérimenté que soi…
        Pas pour rien si même la fier Chine a acheté les plans de l’EPR…
        .
        Le nucléaire civil est devenu au fil des années une filière bien particulière depuis la fin de la guerre froide, avec a la fois un secret immense et un partage inouï entre les pays.

    • Thomas dit :

      Haha !
      Un asiatique vous dirait qu’il n’y a pas meilleur respect : si le produit est copié c’est qu’il est bon !

      • Vivo dit :

        Tout a fait,
        C’est pour çà que le Rafale n’a jamais été copié en Asie, ni même vendu d’ailleurs. 🙂

        • Pravda dit :

          Vivo, vos ex-compatriotes ne sont pas encore capables de le copier.
          On parle de l’horreur J10 Chengdu, copie en moche du F16 ?

          Ou de vos fusées qui s’éparpillent partout sauf où c’est prévu ?

          https://www.rtl.fr/actu/futur/les-debris-d-une-fusee-chinoise-s-ecrasent-sur-terre-apres-une-descente-non-maitrisee-7800510364

        • PK dit :

          C’est sûr que l’Inde ne fait pas partie de l’Asie…

        • Lechavenois dit :

          Vivo 20 mai :
          .
          « …C’est pour çà que le Rafale n’a jamais été copié en Asie… »
          .
          Comment voulez vous que les chinois tentent de copier un Rafale, alors qu’ils ont mis plus de 20 ans pour essayer de copier l’Airbus A320, et qui plus est, en achetant la quasi majorité des pièces et de la technologie en occident…
          .
          Vous comprendrez mes doutes récurrents sur toutes les fumeuses propagandes sur la soit disant industrie aéronautique militaire de la Dictature du Milieu

        • Pascal (l'autre) dit :

          « C’est pour çà que le Rafale n’a jamais été copié en Asie, ni même vendu d’ailleurs »
          Le copiage c’est pour le basique, dès que cela devient trop sophistiqué le copiage devient très difficile voire impossible ou donne des résultats qui ne sont jamais à la hauteur des espoirs mis dans le projet! C’est ballot! Quant à la mévente c’est un problème de géopolitique (nos alliés d’outre Atlantique) et non la qualité intrinsèque du Rafale mais je pense que vous savez tout cela et que votre commentaire est plutôt une petite « pique »………………………………………… quoique

    • Ioni dit :

      Pas besoin de copier quoi que se soit, le Japon a acheté la licence du mécanisme AR-18 dans les années 70.

  5. Marsouin dit :

    Comme quoi, disposer en national d’une capacité à produire ses propres fusils n’est pas has been….

    • Pravda dit :

      Howa et l’industrie armurière japonaise fournissent bien au delà de l’archipel, ils fabriquent en sous traitance pour de nombreuses marques US et même européennes, et c’est de la bonne camelote.
      Ils ne s’arrêtent pas aux armes réglementaires et ont réussi leur modèle économique mixte civil/militaire, avec un marché intérieur quasi inexistant (contrairement à l’Europe et à la France)

  6. Auguste dit :

    Le loup perd le poil,pas le vice.Comme pour leurs bagnoles:un peu de ceci,un peu de cela.Et même pas un petit merci à SCAR,HK,CZ et à tutti quanti.

    • PK dit :

      D’un autre côté, il n’y a pas 36 façons de faire un fusil d’assaut aujourd’hui : donc à part une innovation révolutionnaire (qui comme son nom l’indique arrive rarement), on est condamné à refaire la même chose, les mêmes concepts produisant fatalement le même résultat.

      Regardez les bagnoles pour vous en convaincre. On joue sur la forme de la carrosserie. C’est pareil pour les armes. On les trouve belles ou moches, mais à l’intérieur, elles sont peu ou prou identiques. La seule valeur ajoutée tient dans la qualité des matériaux et de l’assemblage.

    • Seburo dit :

      En attendant, tous essaient de pomper leur système de voiture hybride

  7. Pascal (l'autre) dit :

    « Comme pour leurs bagnoles:un peu de ceci,un peu de cela » En attendant Toyota a été déclaré marque la plus fiable et Suzuki est en deuxième position! Cherchez les françaises dans le top10! Et si vous trouvez, faites nous signe.

  8. vieux margi dit :

    Copie du…..je vous laisse choisir… Après les chinois …. les japonais ….

    J espère que ces armes ne sont pas bridées….en nombre de coups…. oui je sais c est facile…

    Certes ça sent la copie mais eux au moins il l ont fabrique…

  9. Tankaboum dit :

    Les japonais ont su conserver et dynamiser une filière d’excellence dans le domaine des aciers de haute technologie.. moralité ils peuvent produire ce qu’ils veulent même sous licence