CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le futur Bâtiment ravitailleur de forces prendra le nom de l’ingénieur du génie maritime « Jacques Chevallier »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Parabellum dit :

    A cette occasion La ministre vient d annoncer que prochain porte-avions sera en 2036 et opérationnel en 2038…est il raisonnable de vouloir encore construire ça au lieu de sous marins lance missiles et de chasse…? On mettra quoi dessus ? Des vieux rafale ou le scaf navalise sion y arrive ? Les missiles et drones anti navires vont rendre les flottes de surface archi vulnérables.ou en sera la techno dans20 ans…? Triste impression qu’on est toujours en retard d uneguerre..les américains vont réduire leur ombre de porte avions mais avance dans le spatial de combat ét l hypersonique .esperons qu on aura encore des ingénieurs de la qualité des hommes qui ont fait la force de frappe ..espérons qu on aura un visionnaire capable de penser et construire vite une nouvelle défense française de ce siècle…sortons des pièges africains et des lubies européennes et pensons souverain et Zee.

    • wagdoox dit :

      Non c’est le calendrier le plus tardif possible !
      Tes sous marins lance missiles n’ont que peut de moyen de ciblés autre chose que des navires !
      Et de chasse… par pitié … retour sur terre ou sur l’eau …
      Les vieux rafale s’en sorte très bien, les NGF (le scaf c’est autre chose) seront maritime bien sur.
      Les navires de surfaces sont et ont toujours été vulnérables, c’est l’histoire de l’épée et du bouclier, les sous-marins meme lanceurs de missiles sont aussi vulnérables (notamment quand ils tirent des missiles et sacrifient donc leur furtivité).
      La Navy veut réduire le nombre de PA (pas descendre à 0) pour mettre de l’argent dans les frégates et rattraper les chinois en nombre d’unité sur cette classe. Les US garderaient une large avance sur la chine en terme de PA.
      On avance également sur le spatiale (ceres et nano satellite (bientot de défense des satellite) et l’hypersoniques (Vmax/twist/ASN4G voir FMAN si les Brit veulent bien).
      Et justement c’est le programme twist qui sera installer sur le PANG pour le défendre des drones et missiles hyper… tout à un sense.

    • blavan dit :

      @parabellum. +1, je suis tout à fait d’accord avec vous, les sous marins lanceurs d’engins seront hélas plus utile dans la dissuasion , que tous les moyens que l’on met en oeuvre, pour des Opex dont on sortira comme au Viet Nam où en Afghanistan.

      • Carin dit :

        @blavan
        D’un autre côté le tout petit pays qu’est la France, aligne 4 SNLE armés chacun de 16 missiles pouvant transporter jusqu’à 10 têtes nucléaires par M51…. de quoi rayer de la carte n’importe quels pays même ceux de la taille de la chine/Russie/Amérique du nord! Ça tous ces pays l’ont bien compris, et ne seront de ce fait jamais une menace autre que conventionnelle pour nous. Et dès qu’on attaque le conventionnel… ben le haut du panier c’est le ou les PA.. qui peuvent êtres sur place en quelques jours, et commencer à déblayer le terrain en attendant que l’armée de l’air négocie l’utilisation de bases aériennes proches dans des pays dits alliés… ce qui peut prendre quelques semaines!

    • UnKnown dit :

      Pour amener des munitions autonomes/drones aériens, le must c’est un avion non? Largage en haute altitude qui fait économiser du carburant, avec une bonne portée cumulée (distance franchissable cumulée avion + drone).
      Et qu’est-ce qui peut trimballer des avions n’importe ou sur la planète (couverte pas 70% d’eau)? UN PORTE AVION…
      Marre de ceux qui radotes sans rien piger que « le porte avion c’est fini » parce qu’ils viennent de découvrir le magique et indépassable missile hypersonique anti-porte avion russe/chinois/moldave… Armement qui existe depuis 1962 au passage, et dont le pourcentage d’efficacité en condition réelle est totalement inconnu… On parle quand même d’un missile/planeur hypersonique qui se guide sur cible mouvante uniquement par une centrale inertielle, et j’ai du mal à voir comment on donne un offset point à un planeur nimbé de plasma, avec un temps d’analyse extrêmement cours… La moindre déviation du PA de 20° de son cap sur 1 minute, et vous avez un écart de 800 mètres par rapport au point d’impact initial…
      L’étude suggérant la réduction du nombre de PA américain n’a rien à voir avec l’obsolescence fantasmée de la plateforme, mais bien plus lié à l’explosion des coûts de production et au besoin de rattraper des manques criants au sein de l’US Navy: besoins criant de navires de taille intermédiaires/multimissions, et développement de systèmes de drones. Des plateformes d’armes qui d’ailleurs s’intégreront sans doute parfaitement à un groupe aéronaval et amélioreront ses capacités à intervenir en milieu A2/AD.

  2. PK dit :

    J’ai toujours trouvé un peu con qu’un ravitailleur soit propulsé au gazoil… Un ravitailleur avec un moteur nucléaire aurait de la gueule, sans compter qu’on pourrait facilement augmenter sa vitesse de croisière.

    • dolgan dit :

      On aurait quelques difficultées à le faire entrer dans la majorité des ports de la planète. Pas pratique pour un ravitailleur.

      • PK dit :

        Quelle est la législation (internationale) qui interdit à un navire à propulsion nucléaire de ravitailler/mouiller dans un port (adapté à sa taille bien entendu) ?

        • Harambe dit :

          Chaque pays à sa propre législation en ce qui concerne ça.

        • ji_louis dit :

          Les états côtiers sont souverains pour autoriser ou interdire l’entrée de leurs eaux littorales et leurs ports à tout navire. Il est plus facile à un « allié » réticent d’interdire l’arrivée d’un navire à propulsion nucléaire quel qu’il soit pour raison politique que pour un navire ravitailleur à propulsion classique, qui est en fait à peine plus qu’un navire commercial peint en gris.

          Pour mémoire, la totalité des navires et sous-marins à propulsion nucléaire ne touchent que les ports nationaux (exception pour les SNA en représentation dans un port « ami »).

        • dolgan dit :

          Le droit des états souverains à dire quel navire entre ou pas dans ses ports. Que ce soit sur des bases réelles ou imaginaires, beaucoup de pays ne sont pas du tout ouverts à ce type de visiteurs. C’est leur droit.

        • Requin dit :

          Les ports qui reçoivent des navires nucléaires doivent être équipés de détecteurs de radiation et d’équipements et procédures en cas de fuite.
          En France, cela ce limite à 4. Les 3 ports militaires et Marseille pour l’escale des PAN U.S. Exit donc Le Havre par exemple qui est par contre un port pétrolier !!!

      • Frédéric dit :

        Même le Japon a finalement autorisé le mouillage de porte-avions nucléaires après le retrait du Kitty Hawk. Dans le Pacifique, il doit y avoir juste l’Australie et la Nouvelle-Zélande qui avez protesté contre les essais nucléaire qui avait interdit les navires a propulsion nucléaire ou embarquant des bombes H, a vérifié.

    • wagdoox dit :

      et largement alourdir la facture pour un navire de 3ème rang…

    • Hermes dit :

      Le nucléaire réduit les endroits où le ravitailleur peut se ravitailler, nombre de pays/port limitant l’accès à ces bâtiments.
      .
      Ca serait donc contre productif, a moins d’envoyer le ravitailleur en France à chaque fois pour ravitailler…
      .
      Du coup non, en fait c’est plutôt logique !

    • Le Corse dit :

      Ce n’est pas pour rien que les frégates nucléaires américains ont été remplacées par des frégates à propulsion classique

  3. Forban78 dit :

    Yves Rocard, ingénieur maritime (père de son fils Michel anti-militariste et pacifiste) a sauvé bien des vies de marins en 1944-1945 !! Directeur de la recherche des FNFL puis chasseur de savants en Allemagne a sacrément pesé dès les années 46-47 sur l’avènement du nucléaire… C’eut été une reconnaissance bien plus méritée… Dommage !!

  4. mich dit :

    Petit à petit notre marine semble sortir des errements post guerre froide ,avec un outil peut être pas aussi puissant comme certains le rêve ,mais en cohérence avec son temps et l’ activité permanente de notre flotte sur tout les océans.

  5. tp dit :

    Bonjour, pourquoi pas dans un futur plan de relance en commander un cinquième plus dédié a des missions de logistique ( transport de fret d hommes et un hôpital)

    • wagdoox dit :

      Parce qu’on a déjà les mistrals pour ca…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Ils auront tous un hôpital et la capacité de transporter du fret. Les hommes, on peut les transporter par avion + hélico.

    • Blondin dit :

      c’est vrai que d’avoir 1 ou 2 navires type RoRo, un peu comme les MN Eider ou MN Calao, serait pas du luxe, et il ne coûterait pas forcément très cher, en restant sur des normes civiles, avec pas ou peu d’armements et autres systèmes électroniques. Mais d’un autre coté, le fonctionnement actuel avec l’utilisation de cargo civil semble fonctionner comme il faut, sans faire défaut à nos besoins… enfin c’est ce qu’il me semble. Peut etre un fonctionnement comme les anglais avec leurs RoRo de classe Point, qui sont des navires privés affrétés par la RFA.

  6. wagdoox dit :

    Excellent mais à quand un système de réarmement des silos lance missile à la mer ?

    • lym dit :

      Ca supposerait sans doute que ces navires aient quelques capacités à mieux protéger leur cargaison… donc eux-mêmes! Ce qui ne serait pas aberrant non plus, ceci dit, mais ne semble pas avoir été pris en compte non plus.

  7. Blondin dit :

    dommage pour le BRAVE, il avait quand meme plus de gueule que ce Vulcano !!
    Par rapport aux design de ces 2 navires, je me demandais pourquoi on mettait le chateau plutôt sur l’avant, type BRAVE ou BCR Durance actuel, ou à l’arrière comme sur le Vulcano… si qqun a des infos la dessus…

  8. Plusdepognon dit :

    Un petit récapitulatif pour les passionnés :
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2020/05/marine-nationale-de-flot-log-aux-brf.html#comment-form

    Naval Group va assister au regroupement des chantiers navals européens, mais pas à la place centrale que voyait l’entreprise pour elle-même :
    https://www.meta-defense.fr/2020/05/19/lindustrie-navale-allemande-se-consolide-autour-de-lurssen-et-gny-kiel-tandis-que-tkms-est-approche-par-fincantieri/

  9. Tannenberg dit :

    Que du bon, nos capacites de ravitaillement a la mer devraient beaucoup y gagner, et puis baptiser ces navires avec les noms de grands ingenieurs du genie maritime, ca change un peu.

  10. Robinson dit :

    Ce navire sera-t-il un minimum armé, pour résister par exemple à une attaque de pirates somaliens, ou de bateaux de pêche chinois ?