Un avion F-22 Raptor s’est écrasé en Floride

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

45 contributions

  1. R2D2 dit :

     » l’idée de relancer la production du F-22 a récemment été avancée… avant d’être vite remisée devant les 50 milliards de dollars qu’il aurait investir à cette fin »
    eeeh oui en meme temps de détruire physiquement la chaine d’assemblage pour garantir tous les secrets c’est un billet simple sans retour…

  2. Royal Marine dit :

    Ça c’est dégueulasse! Concurrence déloyale du F 22 Raptor, vis à vis du F 35 Turkey… Cette course au crashes, dans la même écurie, devient malsaine… 🙂
    Heureusement pour le pilote, le siège éjectable a fonctionné…
    Sur ce point, et quelques autres, le F 22 ne tient pas la distance face au F 35 « Pilots killer »!

  3. Le Suren dit :

    « Le F-35 n’était pas taillé pour des missions de supériorité aérienne ». Officiellement, il est « multirôle », donc capable de mener des missions de chasse. Mais bon, peut-être a-t-on été trop optimiste en le concevant par rapport à la technologie de l’époque. Quant à remettre en service des F-15, vu la signature radar …

    • chill dit :

      certains osent même dire omnirôle..alors que les différentes versions sont en fait des avions totalement différents auxquelles il faut rajouter les variantes export et avec tout ça le zing qui n’est toujours pas décrotté, ne possède aucune polyvalence ; souvenons nous des promesses de LM, il y a 20 ans, d’un avion low cost révolutionnaire renvoyant tout ce qui volait dans le passé…la réalité est tout autre et les us n’ont de cesse de faire évoluer leurs f 15/16 et 18.

    • Specht dit :

      Le F-15 est au contraire un excellent avion de supériorité aérienne, qui ne demande qu’une mise à jour de ses capacités. La signature radar d’un F-15EX rejoindra celle d’un petit moineau, comme le Rafale, grâce à des dispositifs de furtivité actifs. La furtivité par la seule forme de la cellule est de moins en moins d’actualité depuis l’inauguration des capteurs infrarouge haute définition, capables de détecter le sillage d’un avion comme le F-22 qui, bien que furtif, n’en chauffe pas moins au contact de l’air durant son déplacement, et la mise en service des radars basses fréquences.

  4. breer dit :

    La vidéo montre bien l’éjection du pilote, et aussi l’avion qui n’est pas en piqué et continue un petit moment… l’autoroute ne semble pas si loin.. on supposera que le pilote a bien évalué le site du crash avant son éjection…

    • pierrech dit :

      La vidéo n’est pas celle de l’accident du F-22, mais date d’il y a exactement un an:
      https://www.military.com/video/f-16-pilot-ejects-warehouse-crash

    • ScopeWizard dit :

      @breer

      C’ est à dire qu’ une fois enfin débarrassée de son con de pilote à ses yeux aussi entêté et lourd qu’ une enclume n’ ayant obtenu qu’ un CAP pour redoublants attardés , l’ IA du F-22 d’ une humeur particulièrement joviale lors de ce vol et l’ esprit à l’ aventure , s’ est soudain ravisée et mise au défi de tenter toute seule un atterrissage sur l’ autoroute toute proche quitte à devoir puiser dans le tréfonds de ses ressources algorithmiques en slalomant avec maestria au milieu du trafic …….

      Cette andouille de pilote s’ étant montré fort réticent à toute idée de vagabondage , plutôt qu’ endurer contrariété et frustration durant tout le reste du vol elle devait donc en priorité se débarrasser du gêneur , ce qui fut fait , ceci vous explique donc cela .

      Eh oui , mais faut la comprendre , c’ est une IA , et pas n’ importe laquelle , celle du F-22 Raptor de chez LM , excusez du peu …………. eh oui ……………..

      Bon , mais apparemment , tout ne s’ est pas exactement passé comme prévu , il y a visiblement eu un bug ( un bug ou un bird ? ) en cours de route quelque part …………..

      https://www.youtube.com/watch?v=MxEXJ6G-0j4

      Bah , l’ intention y était ! c’ est toujours ça ! 🙂

      • OURGOUT51 dit :

        bonjour!

        géniale la panthère rose! Mais son avion semble plus au point que le f22!

        Bon weekend!

        • ScopeWizard dit :

          Bonjour !

          Merci ! 🙂

          Cependant je n’ y suis pour rien ; de mémoire la genèse de ce génial personnage remonte à l’ époque où Blake Edwards avait dans l’ idée de rajouter quelque chose à son film « La Panthère Rose » ( 1963 ) avec David Niven , Peter Sellers , Robert Wagner , Claudia Cardinale , Capucine , et je crois me souvenir que la création sélectionnée sera celle du dessinateur Hawley Pratt .
          Par la suite , le film sera un tel succès grâce notamment aux personnages du générique animé dont bien évidemment la panthère rose , que le public en redemandera au point que l’ idée d’ en tirer une série cartoon s’ imposera dès 1964 ………

          Certains épisodes sont ahurissants de drôlerie tout en n’ étant pas pour autant dénués de fond en dépit de leur seule apparente guignolesque loufoquerie ……….

          Bon weekend !

  5. NRJ dit :

    Bon ben 400 millions de dollar à la poubelle. Sympathique.

    • ScopeWizard dit :

      @NRJ

      HA HA HA HA HA ! 😀

      Quel résumé !

      Excellent ! 🙂

    • radionucleide dit :

      c’est plutôt 400 millions et 50 milliards
      prix pour un nouvel avion

    • Antechristo dit :

      1 F-22 = le coût du viaduc de Millau, pour mettre les choses en perspective.

  6. Tankaboum dit :

    C’est un « F  » au plat…

  7. Pravda dit :

    Quand on voit le nombre d’appareils en service pour la taille du pays, le budget de son armée et les missions qui lui sont attribuées, on voit l’utilité de poursuivre la fabrication d’une filière éprouvée et « low cost » de F15/16 (je ne parle pas du F35, ni low cost, ni éprouvé pour l’instant).
    Ce sont ces chasseurs qui seront la cheville ouvrière des forces armées occidentales en cas de conflit.
    Manque plus qu’un super A10 pour les cieux moins conflictuels (non, toujours pas le F35)

  8. ScopeWizard dit :

    Voilà , c’ est exactement ça ; je crains effectivement que le NGF/SCAF ne nous revienne si cher que nous devions nous contenter de moins d’ une centaine d’ exemplaires toutes forces nationales ( bou , qu’ il est vilain ce mot , baa ! ) confondues de cette machine systèmede tous les systèmes de 6 ème génération , ce qui à terme nous amènera à une situation aussi absurde que celle qui caractérise l’ US AIR FORCE actuellement ………..

    Autre chose ; d’ une part , il m’ avait semblé que le F-22 n’ avait été en tout et pour tout produit qu’ à 187 exemplaires de série , d’ autre part qu’ une demi-douzaine au moins avait irrémédiablement été perdue lors d’ un ouragan plutôt violent survenu en Floride il y a un ou deux ans ?
    Mes papiers étaient-ils donc à ce point mouillés ? 🙁

    • aleksandar dit :

      Lors de l’ouragan Michael sur la base de Tyndall
      17 appareils endommagés.
      Par la suite il n’y a pas eu a ma connaissance de bilan définitif.
      L’autre problème est que chaque heure de vol demande des heures et des heures de maintenance par la suite
      Conclusion : les pilotes manquent d’entrainement

      • Pravda dit :

        C’est le lot de tous les pays, d’autres vont avoir le même souci avec une/des séries extrêmement coûteuse(s) en développement, en mco… bref une mini série de matériel, qui tient plus du démonstrateur technologique (ou de la vitrine export) que du matériel exploitable à grande échelle.
        Est ce nécessaire ? Oui, si on veut faire progresser la technologie, mais il faut avoir les reins très solides.

      • ScopeWizard dit :

        @aleksandar

        Merci ; j’ avais déjà oublié tout ça !

        Passez entre les gouttes ! 🙂

    • jean dit :

      Le SCAF, c’est différent, il semble voué à devenir un noeud de système avec des drones armés, des drones MALE, des mini drones
      Ce qui m’inquiète dans ce modèle ce sont les communications entre ces différentes unités, un piratage de ces liaisons pouvant mener à un retournement de ces armes contre nous, si on exploite une faille qui permette de reprogrammer le système

    • Jym dit :

      Je comprend votre crainte pour le SCAF mais je pense que les entreprises concernées ont l’habitude d’avoir affaire à des Etats européens n’ayant pas beaucoup de sous à sortir de leur poches. J’ai plus peur des contraintes imposés par les Allemands que l’aspect financier.

      • ScopeWizard dit :

        @Jym

        Oui , mais il n’ y a pas que la problématique d’ une coopération avec l’ Allemagne qui est déjà suffisamment pénible à envisager , d’ après moi il y en a quelques autres et non des moindres ……….

        La furtivité à la détection RADAR existe maintenant depuis au moins 40 ans .

        Auparavant , la « furtivité » était recherchée par la très haute altitude ( Lockheed U-2 ) ou la très grande vitesse ( Lockheed SR-71 ) puis germa l’ idée d’ une furtivité à la détection RADAR probablement déjà imaginée des décennies plus tôt ( Ailes volantes des Frères Horten ) , Kelly Johnson le génie des Skunk Works de Lockheed l’ ayant jugée irréalisable compte tenu des contraintes aérodynamiques de l’ époque -il est avant tout aérodynamicien- impossibles à respecter avec un avion devant être conçu dans une forme de diamant ( facettes dispersant la réflexion de l’ onde du faisceau radar détecteur ) , ce fut un autre très grand ingénieur , Ben Rich , qui fut chargé de lui donner vie d’ autant que Johnson ne dirigeait déjà plus les Skunk Works et n’ en était plus que consultant ………….

        Ce sera donc le très anguleux F-117 Nighthawk .

        Plus tard , les progrès informatiques permettant de concevoir de tels avions basés sur une discrétion RADAR minimale voire quasi-inexistante suivant les gammes d’ ondes ou les angles de détection , mais avec des formes pouvant redevenir courbes -ce qui favorise grandement une bonne aérodynamique- naîtra toute une série de nouvelles machines tel ce chasseur de supériorité/domination aérienne F-22 RAPTOR , le bombardier B-2 Spirit , ou le problématique chasseur polyvalent F-35 Lightning II tous bardés d’ électronique juste pour pouvoir voler ( ce qui est également le cas des avions conçus autour de l’ « instabilité » mais non « purs furtifs » tel le F-16 , le Mirage 2000 , ou le Rafale , mais à un moindre niveau tout de même ) et afficher des performances « acceptables » , ce qui requiert apparemment également de pouvoir disposer de très puissants moteurs , difficiles et longs à mettre au point en plus de leur coût élevé , qui de surcroit doivent être les moins dévoreurs de kérosène que possible ………….

        Sauf qu’ entre-temps , si ce type de furtivité est parvenu à prendre et maintenir pendant plusieurs années un réel ascendant , les systèmes de détection RADAR ( et autres ) ont eux aussi progressé sans parler d’ une meilleure connaissance quantifiable des spécificités des « furtifs » , donc l’ écart entre ce type d’ avion et les systèmes chargés de les détecter s’ est réduit ; de combien , je ne le sais pas , mais il n’ est plus aussi important qu’ il y a quelques années …………

        Par conséquent , il y a fort à parier que les Américains ( sans doute pas uniquement ) travaillent déjà sur quelque chose d’ autre , une technologie très différente , peut-être l’ hyper-vélocité , le plasma ou que sais-je , donc notre NGF/SCAF risque d’ être très rapidement égalé ou pire dépassé , or , comme ce truc va coûter cher , outre telle ou telle coopération à mon avis déjà des plus « délicates » afin de partager et diviser les coûts de développement , vendre plus et à meilleur prix d’ achat via un marché captif à échelle Européenne , il nous faudra miser sur l’ exportation , oui mais si la concurrence s’ avère trop rude , nous restera des miettes et plutôt que d’ équiper en quantité nos escadrons , nous serons dans l’ obligation de réduire la voilure sachant qu’ avec 225 appareils tout compris , nous sommes déjà bien bas …………….

        En conclusion , si nous parvenons à mener tout ce programme à bien malgré les Allemands , nous risquons de nous retrouver avec une machine loin d’ être en avance , très onéreuse , très difficile à exporter , en quantité insuffisante ; pire avec notre F-35 à nous , c’ est à dire une trappanelle infiniment complexe à mettre au point à temps et qui va nous revenir de plus en plus cher ……………

        Donc , pour moi , tout ça c’ est pas le bon plan d’ où mon idée d’ un Super-Rafale Avancé ( soit un engin Franco-français plus « simple » sur la base saine du Rafale existant du genre Advanced Super-Hornet qui complété par du drone de combat pourrait nous suffire tout en étant moins cher et qualifié « export » nous assurant de maintenir notre excellence ainsi que notre autonomie/indépendance en matière d’ avions de combat à hautes performances ) ainsi que d’ un « strafer » type A-10 maison ………….

        Bref , une sorte de « troisième voie » bien à nous , nous dispensant de copier bêtement les USA et de faire la course en étant quasiment sûrs de perdre ………….

        Après , moi c’ que j’ en dis …………..

        Passez entre les gouttes ! 🙂

        • ScopeWizard dit :

          Mouais ……..

          Y a un truc qui ne va pas et qui fait contre-sens , ou tout le moins qui prête à confusion………..

          « Plus tard , les progrès informatiques permettant de concevoir de tels avions basés sur une discrétion RADAR MAXImale voire quasi-TOTALE suivant les gammes d’ ondes ou les angles de détection , »

          Précisons aussi que le SR-71 était également étudié pour diminuer sa signature radar via une peinture spéciale me semble t-il …………

          Voilà qui est mieux ………… 🙂

          https://www.youtube.com/watch?v=isXwGF5Y-0w

  9. Lolo-Ito dit :

    Ah oui quand même, là-bas ils font même leurs conneries au bord des autoroutes !..

  10. Vinz dit :

    « Le F-35 n’était pas taillé pour des missions de supériorité aérienne »
    .
    Ah mince. Pour les Belges y en a plus. On verra pour les Suisses et les Finlandais.
    .
    Et je note l’usage de l’imparfait, qui s’accorde très bien avec ce coucou.

    • PK dit :

      Et pourtant, il est vendu plus-que-parfait…

      • ScopeWizard dit :

        @PK

        Excellente répartie ! 🙂

        D’ autant que l’ ami @Vinz avait déjà placé la barre assez haut !

  11. Chanone dit :

    Le pilote est sauf, et l’avion s’est aplati sur un coin vide: c’est l’essentiel.
    Trente tonnes, dont plusieurs de carburant hautement inflammable qui tombent, c’est toujours une mauvaise journée pour ce qui est en dessous.

  12. PredaInfanterie dit :

    Et ba dit donc… on et pas dans la merde la pour le SCAF en voyant sa. On risque pas dans acheté des lusses si c’est pour les perdre lors d’un crash… et sa sa va sérieusement ruinée notre aviation (qui n’été pas folle déjà de base avec ses 269 avion de chasse…)

  13. Castel dit :

    Cinq F22 perdus depuis 2004, ce n’est vraiment pas beaucoup….
    Nul doute qu’il sera largement battu sur ce plan par le F35 …..
    Personne ne doute qu’il s’agit du meilleur avion U.S., mais quand on voit le prix de revient, ça commence à faire cher, même pour les Américains ….
    Alors, quand en plus, ils en perdent un de temps en temps, cela doit faire grincer des dents au moment de faire les comptes !!

    • Patoch dit :

      C’est à peu près 1,5 milliards de dollars, plus le fait que c’est irremplaçable

  14. Pascal (l'autre) dit :

    Le F22 avec ses performances pou la plupart « confidentielles » voire secrètes n’est jamais allé au combat donc les spéculations vont bon train. Un plote français de Rafale avait déclaré à l’occasion d’un exercice sur la base aérienne de Langley en Virginie : » Le Raptor c’est un autre monde, une autre dimension. » Et comme il s’agissait d’un exercice les capacités du F22 n’ont certainement pas été exploité (tout comme celles du Rafale Néanmoins il reste en ligne ce que certains catalogueront de vieux « tagazou »(l’animal a fait son premier vol au début des années 70) à savoir le F15 Eagle. Son tableau de chasse parle pour lui!

  15. Patoch dit :

    50 milliards c’est le coût des étiquettes sur l’aile gauche du F35, c’est rien dans le budget de l’air force et USAF, il faut juste que boeing sache distribuer des coms aux bonnes personnes et ça ira

  16. Ltikf dit :

    Les pertes de F22 sont sous évaluées. En Floride, Oct 2018, l’ouragan Michael (pointes à 275 km/h) a littéralement rayé de la carte Tyndall Air Force Base; sur 55 F22, 33 ont pu s’échapper pour se poser en Ohio, les autres hors d’état de décoller ont été sévèrement endommagés. Officiellement non détruits, mais on voit bien qu’il y a un trou entre les chiffres des avions opérationnels et produits, que ne compense pas les rares crashs… A titre personnel, la vision l’année dernière au dessus de cette nature dévastée de Floride d’une patrouille de 2 magnifiques F22 restera dans ma mémoire pour longtemps…

  17. Plusdepognon dit :

    Le F-22 est un bel avion, le dernier bien fait de l’industrie aéronautique militaire américaine :
    https://youtu.be/gEaExsULkx0

  18. sentinelle dit :

    je ne sais pas si c `est l`âge mais le défaitisme fleuri sur ce site c’est vrai qu’avec l’age tout ce qui nous a passionné s’estompe !