La chancelière allemande attribue publiquement la responsabilité d’une cyberattaque à la Russie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. petitjean dit :

    Et tout n’est pas dit
    que vaut cette accusation de Merkel ? Merkel donne des gages à qui ?
    Merkel (en difficulté politique) vend beaucoup de belles voitures à la Russie et achète du gaz russe
    Merkel , abrite les grandes antennes de la NSA américaines qui écoutent…….., ne riez pas, la chancelière mais aussi les politiques allemands de premier plan !!
    Très molle réaction de celle ci à l’époque quand ce fut révélé
    Pour revenir à cette dérisoire à affaire, qu’y a-t-il sous la table ?………………..

    • fabrice dit :

      Il y a une division au sein de l’UE
      L’Europe de l’Est (EE) (Lithuanie, Lettonie, Pologne, Roumanie….) considère la Russie comme une menace et pas un partenaire. De même pour la Turquie et le monde islamique (qui a longtemps occupé et envahi une partie de la région)
      La France de Macron et le Club Méd (Espagne, Italie..) n’ont jamais été très chaud pour un élargissement à l’Est de l’UE mais préfère un dialogue « Euro Méd » bref une politique d’aide et d’alignement avec le Monde arabo musulman. Bref le club aurait préféré une Union Européenne avec tout le Maghreb plutôt qu’avec l’Europe de l’Est.
      L’Allemagne est au centre, elle tient une position médiane.
      La Belgique, l’Irlande, la Suède (grande tradition tiers mondiste, Olaf Palme) sont alignés sur le club méd. Les Pays Bas, le Danemark sur l’Allemagne.
      Le problème l’Allemagne qui est la « banque » de l’UE ne peut pas tout payer, la mise au niveau de développement de l’Europe de l’Ouest de l’Europe de l’Est, une aide au Club méd et en plus une aide massive pour le Proche Orient qui économiquement est en grande difficulté.
      Macron vu les succès russes au Moyen Orient et en Afrique (Syrie, Libye, centrafrique) voudrait renouer des liens avec Moscou. Il voudrait aussi que l’UE aide massivement le Monde arabo islamique et le Sahel Or celà l’EE n’en veut pas surtout si c’est à son détriment.
      L’Allemagne joue donc le rôle d’arbitre.
      Berlin vient juste de signaler à nouveau à Macron qu’elle est la patronne en rassurant l’EE.

    • Goulag dit :

      Relis attentivement mon gars. Le caractère récurrent voire systématique de ces attaques contre des États. Merkel a raison, comment faire confiance à un pays qui continue à agir comme un voyou même pris la main de le sac. Sans parler de l’empoisonnement raté de Skripal, du tir lamentable et inavoué contre le liner malaisien… Avec des partenaires pareils, pas besoin d’avoir d’ennemis!

    • Pravda dit :

      Décidément les gens y font rien qu’à embêter Poutine…
      https://www.lemonde.fr/international/article/2020/05/11/amnesty-international-accuse-la-syrie-et-la-russie-de-crimes-de-guerres_6039270_3210.html
      Heureusement, heureusement, que ce n’est pas la France qui emploie des armes à sous munitions sur des hôpitaux ou des écoles….qu’est ce qu’on entendrait….
      Après je ne suis pas naïf et sais que les djihadistes se cachent dans ce genre de « cibles », et je n’ai pas plus de pitié pour eux, je constate simplement que ceux qui jouent aux pleureuses pro quand une erreur est commise par « l’occident », la jouent politique de l’autruche dès qu’il s’agit des russes.

    • Thaurac dit :

      Toujours le double jeu de la russie, un grand classique, et pourtant c’est vrai que Merkel fait pas mal d’appels du pieds à la russie, donc elle a raison d’être écœurée.

  2. précision dit :

    Amusant qu’on nous ressorte en 2020 des faits datant de 2015, déjà parus dans la presse (et déjà attribués à la Russie) à l’époque. J’imagine qu’il y a une raison particulière pour faire ces déclarations maintenant? Parce-que Mme Merkel en politicienne avisée n’est probablement pas du genre à ressasser de vieilles rancunes ou entretenir les tensions.

    Par exemple, Mme Merkel ne ressort pas l’affaire similaire concernant sa mise sous écoute par les américains en 2013. J’imagine que c’est parce-que ces derniers n’ont pas recommencé?

  3. précision dit :

    Petite question aussi:
    est-il logique d’annoncer il y a quelques jours que 40% des effectifs de notre cyberdéfense sont consacrés à l’offensive,
    et ensuite jouer les vierges effarouchées concernant les cyberattaques ennemies? Ou alors c’est la manière d’exploiter le renseignement qui est différente et sur laquelle nos forces sont plus « responsables »?

    • Zruek dit :

      Un jour, quelqu’un a dit: « La défense c’est nul, ça n’attaque pas. »

      • fabrice dit :

        Bonjour Précision
        Disons 60% de 3400 https://fr.wikipedia.org/wiki/Commandement_de_cyberd%C3%A9fense ça fait moins de 2000 cyber guerriers qui s’occupent de la défense… Il faut y ajouter l’ANSSI qui compte 600 personnes…https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_nationale_de_la_s%C3%A9curit%C3%A9_des_syst%C3%A8mes_d%27information
        ça fait 2600 personnes pour défendre la France, ses entreprises, ses ministères, ses hôpitaux, ses administrations d’une attaque cyber…
        Donc en gros vu que notre cyberdéfense a pas mal de trou, on tente de dissuader en faisant comprendre qu’on a aussi un potentiel d’attaque….
        A sinon dans un 1er temps j’avais cru comprendre qu’une attaque cyber était vu comme une attaque non virtuelle avec réponse « cinétique » voir « nucléaire », visiblement là on a descendu d’un ton…
        Voilà je décode pour vous.

        • Kural dit :

          3400 c’est les chiffre du Commandement de la cyberdéfense – COMCYBER, crée en 2017… Tu oublie la cyber défense de la police, gendarmerie, armée de terre de l’air marine etc, sans oublié les entreprise civile spécialisé dans la cyber défense, tout c’est gens qualifié n’ont pas attendue la création en 2017 du Commandement de la cyberdéfense – COMCYBER, les effectif sont largement supérieur à 3400 pour la protection de la france donc, croire que toute la cyber défense de france date de 2017 c’est ridiculement grotesque monsieur soyer sérieux deux minutes…

        • précision dit :

          ce n’est pas le décodage que j’attendais: les effectifs ne signifient pas forcément tant que cela, surtout en l’absence de comparaison précise. Surtout votre vision purement dissuasive de la cyberattaque ne correspond pas à la réalité: si le seuil d’utilisation d’attaques (sabotage d’infrastructure) a pu être abaissé, le seuil d’utilisation d’attaques consistant à juste soutirer des informations (par rapport au sabotage d’infrastructure) est quasi inexistant: c’est le boulot de la DGSE, entre autres. Là, ce qu’on reproche à la Russie c’est ce dernier genre d’attaque, que nous menons a priori tout autant. Donc ce qu’il faudrait décoder c’est s’il y a des « codes de bonne conduite » dans le cadre de ce genre d’opérations que nous respecterions et eux pas, ou s’il s’agit de cris d’orfraie politiques sans signification sérieuse.

      • keuta dit :

        Bonjour à tous.
        Il me semble que beaucoup commentent sans savoir aucunement de quoi on parle.
        Je suis plus que circonspect quant aux accusations lancées par Mme Merckel.
        1. Les groupes de hackers, a fortiori étatiques, développent leurs propres outils de pénétration, OU utilisent les outils d’autres groupes qu’ils ont eux même hacké ou échangé, et ce pour brouiller les pistes, voire faire accuser une puissance étrangère.
        2. Les adresses IP des attaquants sont intracables même pour un hacker médiocre, l’utilisation de vpns et proxys en cascade installés sur des machines hackers préalablement, dans de multiples pays dont les lois empêchent souvent d’avoir accès aux logs des fournisseurs d’accès, a moins de hacker ces fournisseurs d’accès (mais nos démocraties ne feraient pas ce genre de choses sur des cibles non hostiles …).
        3. Si on arrive effectivement à remonter à la source d’une attaque (ce qui est formellement impossible en fait, à moins d’avoir en amont la machine primo attaquante sous surveillance avec accès aux interfaces d’entrée sortie, dès lors toute accusation, a fortiori sans preuves, n’est que politique.
        La question est donc, pourquoi Mme Merckel relance ces accusations aujourd’hui et dans quel but politique ?

        • Franz dit :

           » Il me semble que beaucoup commentent sans savoir aucunement de quoi on parle « .
          Oui, ça porte un nom mais je l’ai déjà oublié ;-(
          « Ultra… »

    • Royaliste dit :

      @ précision

      Il n’y a pas de logique chez les politiciens. Eux c’est idéologie point barre.

      Par rapport à leur logiciel idéologique actuel (les droits de l’homme), ils ont estampillé la Russie « FASCISTE ».

      – Cyberattaque Russe = axe du Mal
      -Cyberattaque Européenne = axe du Bien

      C’est aussi simple que ça.

      • Franz dit :

        Oh là là non, si les politiciens avaient encore une idéologie, ce serait simple ! mais ils n’en ont plus, plus de valeur, plus de projet sociétal, juste le désir que ce soit eux aux commandes plutôt que les autres.

        • Royaliste dit :

          @ Franz

          Le jour où vous nommerez par son véritable nom la caste que vous décrivez si bien, vous vous rendrez compte qu’ils ont bien une idéologie.

          • Robert dit :

            « Dic mihi nomen tuum », dis moi quel est ton nom, la question que l’exorciste pose au possédé pour obliger le démon à se dévoiler et donc à s’affaiblir.
            Pardonnez ce parallèle, mais ceux qui nous gouvernent n’avancent pas à visage découvert pour parvenir à leurs fins, inversent l’ordre des choses, nient les faits, comme des possédés qui ne sont plus maîtres de leurs corps et de leur intelligence.
            Dans leur cas, c’est par la servilité à ceux qui leur permettent d’être cooptés puis élus. Pour cela, ils obéiraient à n’importe quelle idéologie, mais celle qui domine notre pays est progressiste et cosmopolite, elle hait la nature et l’enracinement, qui viennent de notre condition de créatures.
            Le pouvoir apparent est une récompense, mais ne leur appartient pas.
            https://www.youtube.com/watch?v=rdB-lmfR6Xc

  4. vrai_chasseur dit :

    Ce qui semble rassurant c’est que les structures de défense cyber EU ont l’air d’avoir atteint un bon niveau de compétence pour détecter les attaques russes cyber, très sophistiquées.
    Quant à la Chancelière, plutôt sur la ligne de normaliser la relation politique avec la Russie, faut-il qu’elle en ait ras la casquette pour la dénoncer publiquement ainsi.

    • fabrice dit :

      Qu’est ce qui vous dit que ce sont des structures de cyber défense européens qui ont détecté la menace ?

    • Wagdoox dit :

      La chancelière n’a jamais été pour une normalisation. Elle trouve simplement son intérêt dans la guerre en Ukraine pour avoir accès à la main d’œuvre pas cher et avec la russie pour du gaz pas cher. Avec un pétrole qui vaut presque rien la main d’œuvre reprend le dessus.
      En France on défend Bruxelles …

      • OURGOUT51 dit :

        « Elle trouve simplement son intérêt dans la guerre en Ukraine pour avoir accès à la main d’œuvre pas cher  »
        Elle et surtout les grands patrons qui exercent un lobbying énorme sur la chancelière pour utiliser (exploiter »?) une main d’oeuvre à bas coût.
        Dans le quartier où j’habite depuis dix ans à Berlin, 600 appartements de luxe ont été construits en face de mon immeuble. Il n’y avait quasiment pas un seul ouvrier allemand sur le chantier, à l’exception des contremaitres. IL était amusant de regarder ces derniers s’exprimer par gestes avec les ouvriers engagés sur le chantier.

  5. Félix dit :

    le terme d’infox dans la bouche d’un politique a toujours un arrière goût de pensée unique.
    Que les Russes utilisent les réseaux de manières offensive et que les victimes s’en offensent et se réserve le droit de riposter, c’est logique, c’est un rapport de force, et si les russes se font attraper, c’est qu’ils ne sont pas si bon que ça.

    Mais quand il s’agit des infox diffusé par la Russie ou la Chine, j’ai toujours l’impression que ce que nous raconte France Info, le Monde ou le New York Times est parole d’évangile, et que si la source est discordante, c’est du complotisme ou de l’infox.
    Faire croire qu’il y a une information pure, vrai c’est méconnaître que l’information passe par la communication, et qu’elle est toujours tourné en faveur ou en défaveur. la neutralité étant un exercice difficile
    Ors je ne crois pas que les grands médias soient suffisant neutre et purement informatif. combien d’éditorialiste avez vous entendu à France Info aujourd’hui, et combien de reporter d’investigation ?
    Alors la crédibilité de Sputnik ou de RT ? proche de 0, mais comme dans un procès, on dois toujours écouter ce que l’accusé a à dire, et parfois, certain détails mettent en perspective une histoire trop bien lissée et racontée par les relais de communication.

    Une bonne presse n’aurait rien à craindre des « infox » si elle même est irréprochable.

    • Pravda dit :

      Observez attentivement les articles de sputnik par exemple, le conditionnel est de rigueur sur tous les sujets ou presque. Ça a deux avantages, le premier est qu’on ne peut pas les accuser de mentir, le second est qu’ils laissent sous entendre qu’ils sont plus forts qu’ils ne le disent, ce qui est rarement le cas, en jouant la carte du « secret » qu’on vous dévoile du bout des lèvres.
      Une autre technique est de prendre appui sur un autre média, très probablement orchestré par les mêmes acolytes, ce qui permet de se faire mousser mais aussi de démentir ou rejeter la faute sur ce média quand l’infox ne passe pas.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Une autre technique est de prendre appui sur un autre média, très probablement orchestré par les mêmes acolytes, ce qui permet de se faire mousser mais aussi de démentir ou rejeter la faute sur ce média quand l’infox ne passe pas ]

        Et pire ils mettent un lien direct sur l’URL et ils incluent le Twitto les salauds !….

        C’est utilisé de manière intentionnelle et ouverte ! J’en parle en connaissance de cause puisque durant la crise des  » Gilets Jaunes  » j’ai fait office de « rabatteur informationnel « pour Spoutnik et RT France en citant des Twittos et des articles . Notamment dans l’affaire du  » Commissaire boxeur  » de Toulon dont la reprise par RT France a permis de faire le  » buzz  » ! ;0)
        A moins d’avoir un reporter sur place ou être abonné à une agence de presse je ne vois pas comment vous pouvez écrire un article d’une autre manière ?
        Prenez le cas de ce qui s’est passé à Manaus ou « on » – les merdiats – y a attribué la mauvaise gestion de la pandémie au Président Bolsonaro alors que le système de santé dépend de l’état d’Amazonas , c’est à dire du gouverneur ( qui bouffe dans la main au Roquet Breton ) . Même l’article de  » l’Humanité  » était un article d’agence alors que j’ai fait rectifier un article de Sputnik Brasil en citant directement un article d’un journal local à l’aide d’un contact sur les RS .
        Ce sont à peu prés les seuls qui ont apporté une correction à ce hoax avec  » Le Grand Soir  » dans une réponse à l’article de l’Humanité ….

      • Kural dit :

        Sachez que c’est pas parce que un média cite un autre média que ils sont acolyte, vous oublié 3 information essentielle, premièrement quand ont utilise une source ils faut cité cette source, deuxièmement c’est plus crédible si je te sort la même information de tout les site crédible que si je donnait aucun source/liens, ont appelle cela de la crédibilité… Troisièmement souvent quand dans un article ils parle d’une autre article c’est soit pour dire la même chose mais traduit dans notre langue pour étendre l’information soit pour contredire cette dite information ou du moins remettre en question les affirmation, dans les deux cas c’est beaucoup plus positif que négatif… Je finirait en dissant que plusieurs version différente peuvent tous être vrais et crédible, quand sputnik accuse la turquie d’aider des terroriste et que elle complimente les troupe syrienne qui reprenne du terrain, c’est la réalité, quand les site militaire turc disse que ils combatte pour protégé leurs pays du terrorisme c’est également vrais, remarqué que y’a une information de première vue contradictoire, comment aider et combattre les terroriste à la fois? tout simplement parce que y’a plusieurs « terroriste » et certain ne sont considéré comme t’elle uniquement par 1 ou 2 pays, les deux information ce contredise mais pourtant elle disse la vérité… Je pourrait vous donner des millier d’exemple comme celle ci genre oui l’allemagne à l’époque avait raison quand elle a dit que elle a démolis facilement la faible et pathétique france en 1940, mais la france à également raison quand elle dit que elle a fait des exploit et que nos troupe ont résisté jusque à la fin, 2 version différente et pourtant les deux sont vrais, la france a perdue rapidement mais elle a combattus jusque au bout avec des fortification qui combattait encore après l’amistice, avec des chars B1 français qui ont démolie les chars allemad, ou encore 8 soldat français qui ont contenus 3000 italiens dans les alpe etc etc, souvent les deux version sont vrais, et quand y’a de l’infox c’est souvent pas entièrement mais partiellement et y’a donc aussi partièllement une part de vérité… s’arrêter à « c’est vrais » « c’est faux » c’est déjà de l’infox en soit vue que c’est bien plus compliquer que un simple oui ou un simple non….

    • Clément dit :

      Il faut nuancer : des journaux comme Mediapart ou le Monde Diplomatique (par exemple) apportent des choses contradictoires vis-à-vis de ce qui est dit sur France Info ou dans Le Monde. Ils ne se font pourtant accuser d’infox ou de complotisme.
      Après je suis bien d’accord avec vous : les fake news sont réelles, mais dans la bouche des médias « aux ordres » et des gens de pouvoir, ça peut sonner comme de la « censure ».

      • Barfly dit :

        Sur France Info ou dans Le Monde, il y a régulièrement des articles et des chronique à charge contre le gouvernement.
        Par exemple, la semaine dernière c’est un journaliste du Monde qui a révélé comment la France a continué de détruire ses stocks de masques après le début de l’épidémie. Si ces journaux étaient « aux ordres » comme certains ne cessent de le répéter, ce genre d’article qui embarrasse bien le gouvernement ne serait jamais publié.

        Tandis que sur Sputnik ou RT, tu ne verras jamais un article ou une info à charge contre Poutine. On peut même dire le contraire, Sputnik c’est la brosse à reluire de Poutine, un exercice permanent pour la gloire de la Russie.

        Bref, il me semblait que l’Allemagne et la Russie avait d’assez bon rapports… apparemment ce n’est pas le cas.

        • Clément dit :

          Oui c’est vrai que mon propos sur Le Monde pourrait être plus nuancé.

        • Robert dit :

          Barfly,
          Quand Macron et son gang ne sont pas assez progressistes, mondialistes, étatistes peut-être que France Infaux et le Monde les critiquent. Mais leurs détection des fake news est souvent malhonnête et ne visent pas la désinformation progressiste.
          Ce sont les critères retenus par la grosse presse très subventionnée, en plus d’achats de masse par les entreprises d’Etat.
          Il y a longtemps qu’il n’existe plus d’idées de droite ou de gauche, tous sont cosmopolites. Les autres sont qualifiés d’ultra droite pour les discréditer, car le système des cliquets ne fonctionne qu’à sens unique et qu’on ne revient jamais sur un « acquis » progressiste.

  6. garance dit :

    Vladimir va fermer le robinet de gaz. Vorsicht! Blouk

    • Pravda dit :

      Vladimir a besoin de deutsch marks, le cour du pétrole va remonter mais en attendant il faut payer les factures de chauffage et d’internet.

  7. Auguste dit :

    « Si de telles pratiques étaient confirmées,je les désapprouverait catégoriquement et les considérerait totalement inacceptables.(scrogneugneu).Entre amis proches et partenaires,une telle surveillance ne saurait exister (doudou)
    De telles pratiques devraient cesser immédiatement »(quelle autoritéééé!).Merkel 2013 (?)
    Vous noterez que tout était au conditionnel,alors qu’il n’y avait plus aucun doute sur l’espionnage de Merkel,Sarkozy, et autres chefs d’état européens, par la NSA.
    Est-ce encore utile de dire que tout le monde espionne tout le monde?.Et heureusement,car ça limite les tensions.

  8. Ghostrider dit :

    @ félix .. ayant formé au relation presse & relation publique, ton post est intéressant. Il y a deux angles de lecture dans ton intervention. dans les démocraties, quelques soient leurs natures, l’info des médias n’est jamais totalement impartiale, il y a une culture des rédactions,  » une pensée unique « , bref il faut discerner et faire son  » marché » néanmoins c’est un vrai contre pouvoir et il y a une réelle liberté d’expression, il ne faut pas l’oublier même si encore il faut rester sur le  » sourcing ». en revanche tu parle de la chine et de la russie , là c’est une autre paire de manche, la liberté pleine et entière de expression journalistique n’existe pas ou si peu, elle est quasiment directement ou indirectement contrôlé par l’état. d’aprés le classement RSF, qui reste un bon indicateur impartial, la russie est en zone classé 149 éme sur 180, pire la chine est classée 177 éme à 3 place du dernier la corée du nord .. la bas être journaliste est risque majeur .. c’est soit le tokarev soit le silence. il faut surtout pas l’oublier.

    • kural dit :

      Je tient à nuancé vos propos, tout les mois voir toute les semaine des journaliste russe ou chinois ou des écrivain critique le gouvernement sans pour autant être dans les goulag russe ou les camps de rééducation chinois, en % oui la liberté des média est limité, mais entre la france et la chine 15 fois plus nombreuse je pense que y’a autant de journaliste chinoise qui critique leurs pays que de journaliste français qui critique le leurs, si ont parle de nombre les russe et chinois parle beaucoup plus que la france… Pour finir en france ont est classé 34 ème donc ont n’est pas libre? le brésil classé 107 ème ou même le venezuela 147 ème ils sont très mal classé et pourtant y’a énormément de média de journaliste d’écrivain etc qui critique leurs pays, le classement d’ont vous parlé concerne la liberté de la presse officielle auprès du gouvernement, pas la liberté de parler du peuple, c’est deux chose totalement différent car ce d’ont vous parlé ne prend pas en compte les journaliste indépendant, écrivain, musicien etc qui critique leurs gouvernement et qui pourtant la majorité du temps ne sont pas éxécuté ou enfermé, ce d’ont vous parlé parle uniquement du mode de fonctionnement des média officielle, oui en chine tout les média officielle sont directement dirigé par le gouvernement, mais pas la population, vous ne connaissait pas récemment l’histoire d’une écrivaine qui sortait un livre pour critiqué la chine et qui n’a toujours pas était en prison n’i disparue n’i tuer? bref c’est un bon indicateur impartial concernant la liberté de champs d’action des média officielle, sa ne prend pas en compte les écrivain et journaliste indépendant, les musiciens, le peuple sur internet etc, donc non c’est pas impartial d’oublier que la liberté de la presse passe tout autant par le peuple que par les gros média… Confondre liberté de la presse officielle et liberté de parlé du peuple et des artiste c’est totalement différent, vous faite référence à la liberté de la presse mais pas à la liberté de parole globale…

  9. PK dit :

    « « Les programmeurs ont des habitudes, certains passent par la fenêtre, d’autres par la porte, et cela oriente leur identification. Des adresses IP spécifiques à certains modes d’action, avec leurs rebonds au plan international, nous permettent de caractériser l’attaquant et, forts de ces éléments et avec l’action complémentaire des services de renseignement, de proposer une attribution. »

    C’est vrai pour des attaquants lambdas, genre groupes activistes, voire terroristes islamiques. C’est beaucoup plus douteux pour un pays évolué…

    Je ne crois pas que des gens du FSB ou de la CIA laissent des marques de leurs passages… à moins que ça ne soit voulu.

    • Kural dit :

      Tout le monde laisse des marque, ta beau avoir 10 vpn, 10 logiciel de sécurité etc croit moi si tout le monde veut ta peau ont va facilement retrouvé ta trace….

    • Moogli dit :

      « Je ne crois pas que des gens du FSB ou de la CIA laissent des marques de leurs passages… à moins que ça ne soit voulu. »

      Oui, c’est mieux quand tu te fais passer pour un autre, c’est le deuxième effet kisscool. Pour ça il faut connaître les méthodes employées, ce qui n’est pas le cas de tous les hackers free-lance.

      En partant du principe un peu binaire que tout le monde espionne tout le monde, le contrôle de la capacité de nuisance peut aussi permettre d’envisager des pistes, hors signature spécifique.

      Par exemple, un État qui limite les capacités cyber d’un autre, doit limiter tout effet domino préjudiciable à ses propres intérêts : si je bloque tous les tuyaux d’un autre Etat, j’ai moins accès aux données qui me servent ensuite. C’est un exemple caricatural improbable.

      Quand l’Iran a elle-même bloqué ses flux intérieurs lors d’une révolte citoyenne, les services occidentaux ont loupé des informations immédiates sur ce qui arrivait pendant la coercition.

      Alors que des hackers pourraient souhaiter des blocages de flux pour une révolution (exemple), ou des intérêts pécuniaires (business), des États adverses pourraient voir limitées leurs démarches ensuite, ou perdre des possibilités commerciales si la menace cyber est trop forte.

  10. Staline Nobel de la paix dit :

    Comme prévu les trolls russes vont dire qu’elle n’a pas de preuve, que les américains sont les vrais et seuls vilains…
    Pour les autres il ne fait aucun doute que la Russie demeure infréquentable et elle fait tout pour le rester.

    • Molloy dit :

      Ben, ce n’est pas une histoire de trolls russes, à chaque fois le coup des trolls…Ca commence à gaver, vous avez trop regarder Le Seigneurs des Anneaux.

      Quelles sont les institutions Allemandes hackées ??

      Merci de m’éclairer ô Orc anti-russes… et pro…cons.

    • garance dit :

      Rajoutez la Turquie et la Chine vous partirez alors pour de longues pages de lecture 😀

  11. Plusdepognon dit :

    L’Allemagne peut être un mauvais camarade ?
    La Russie va lui donné 35% de la distribution européenne de gaz sur le territoire germain, donnant une rêne de plus à ce pays sur le développement du vieux continent.
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/gazprom-a-la-peine-pour-terminer-nord-stream-2-1167260

    Avec du retard à cause que Trump se soit fâché pour pouvoir exporter plus de gaz de schiste à l’Europe :
    https://www.usinenouvelle.com/article/trump-signe-un-decret-visant-nord-stream-2-allseas-se-retire-du-projet.N915319

  12. Molloy dit :

    On ne comprend pas bien. Des attaques russes ok mais quand exactement et contre quelles institutions Allemandes ?

    Vraiment, on ne comprend pas. Ca doit être l’effet démocratique.

    Et du coup, les écoutes de la NSA des dirigeants européens, on en parle ou plus du tout ?

    • Relis dit :

      Ben non la on te parle des russes, pas des américains. Quand aux institutions visées et les dates tout est écrit dans l’article. Faut juste lire doucement (celui qui est au dessus hein pas celui de RT et Sputnik).

      • Molloy dit :

        Non, il n »y pas grand chose justement dans cet article, comme si les services allemands allaient mettre sur la place publique la vérité des choses. Et donc si je veux parler des américains, j’en parle, ok ?!
        Pour info, je ne lis pas sputnik ou RT machin, je suis plus canard enchainé alors va jouer dans ta cour machin.

        • Relis dit :

          Relis encore une fois. Tu trouveras les réponses a tes questions.
          Pour les écoutes de la NSA il y a plein d’articles dessus ce n’est pas un secret et Merkel avait d’ailleurs aussi condamné ces pratiques il y a quelques temps. Comme quoi on peut critiquer les uns et condamner également les actes des autres. Le Canard c’est bien pour les indiscrétions et les petits scoops parfois a la limite mais c’est un peu juste comme source d’information. Du moins quand on essaie d’etre un tant soit peu neutre et objectif.

        • Canard dit :

          Le Canard déchainé c’est bien pour recruter des nouveaux Gilets Jaunes, eux aussi bien déchainés…

  13. Raymond75 dit :

    Malheureusement, tous les pays qui en ont les moyens font cela : espionnage généralisé des USA, avec la NSA et tous les moyens techniques militaires, jusqu’à l’ambassade US qui intercepte toutes les communications depuis son siège place de la Concorde, coopération active de la Grande Bretagne, Cyberdéfense française, et les maitres de la manipulation et de la désinformation, sans oublier l’espionnage économique, que sont la Chine et la Russie …

    Une humanité qui ne sait pas dépasser l’agitation militaire pour établir des relations de coopération, alors que la misère, la malnutrition, la pollution et la surnatalité font des ravages, ne maitrise plus son développement.

    Il est bon de dénoncer publiquement pour remettre les pendules à l’heure (E. Macron avait dénoncé devant Poutine lors d’une visite officielle la campagne de désinformation dont la Russie était à l’origine), mais il ne faut rien avoir à se reprocher …

    Pour l’instant, tous responsables, mais certains plus coupables que d’autres.

  14. Plusdepognon dit :

    Un petit hors sujet, mais l’Allemagne restructure ses chantiers navals au pas de course :
    http://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2020/05/los.html

  15. Durandal dit :

    Une cyberattaque identifié c’est un acte de guerre et doit-être traité comme tel…
    Si vous ne comptez rien faire alors épargnez nous vos jérémiades.

    Vous pouvez commencer par envoyer un ultimatum aux états coupables pour prévenir que vos ripostes seront explosives…
    Si a un moment vous ne mettez pas de limite ils empiéteront toujours un peu plus, jusqu’à coucher dans votre lit avec votre femme.

  16. Daniel BESSON dit :

    Tout s’expliquerait ! Tatie Merkel s’essaye au godillage Estrosiste , mais à une autre échelle : Entre la Russie et les EU ;0)
    Pendant qu’elle critique le GRU , la complétion du Nord-Stream 2 se précise … A partir d’un port Allemand !

    https://fr.sputniknews.com/international/202005141043779235-bloomberg-devoile-les-preparatifs-pour-la-phase-finale-de-la-construction-du-gazoduc-nord-stream-2/

  17. Expression libre dit :

    Les cyberattaques, l’arme du pauvre? C vrai, en partie, mais il faut savoir que si vous êtes forts, l’adversaire recule, vous vous reposez, il vous harcèle, vous reculez, il attaque. Il faudra rendre les coups. Le fait-on? Maintenant, en matière d’espionnage afin de renseigner leurs « amis » américains, les Allemands, c pas mieux parfois…pauvres petits!

  18. Expression libre dit :

    Il faut savoir aussi que nos » amis » d’outre-Rhin sont en train de sauver à tout va leurs grandes entreprises tout en faisant preuve d’un égoïsme pas possible en matière économique . Pas cons, mais ne soyons pas naïfs, Macron et Cie. L’avenir nous dira si l’€ survivra. J’ai l’impression qu’ils sont en train de nous faire le coup de la traversée des Ardennes en mai 40.
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/observation-spatiale-quand-l-allemagne-se-joue-de-la-france-760854.html
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/spatial-vers-un-declassement-de-la-france-au-sein-de-l-esa-835039.html

    Quant à Merkel, la belle hypocrite…

    https://www.latribune.fr/economie/international/gestion-de-crise-l-allemagne-accusee-de-faire-cavalier-seul-et-de-fausser-la-concurrence-a-terme-847556.html
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-angela-merkel-convient-qu-il-y-un-besoin-urgent-de-solidarite-entre-pays-europeens-6804447

    Surtout vis à vis de l’Italie, pourquoi?

    https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN22P2OE/thyssenkrupp-discute-d-un-rapprochement-avec-fincantieri.html

    Bon, bon, j’achète si possible « produit en France  » et c’est souvent possible. Et je ne suis pas HS car l’Economie, c’est la guerre!

  19. Ghostrider dit :

    @ Kural .. je ne sais si tu viens de l’oural ou de je ne sais quelle contrée. tes arguments sont pas sourcés, comment veux tu que je vérifie tes dires. je parle bien de la liberté des médias. pour exemple en russie la taux mortalité est particulièrement https://www.les-crises.fr/les-journalistes-tues-en-russie-les-homicides/ 315 en 20 ans ca fait beaucoup !. pour répondre à ta lecture du classement RSF, ce n’est pas parce que la france est classée 34 éme sur180 qu’on est pas libre, on contraire on est pas trop mal classé
    si tu veux parler de l’expression démocratique citoyenne, encore une fois je ne sais quelles sont tes sources ou dans quel pays tu vis mais en chine tu n’a pas trop intérêt à la ramener sur les réseaux sociaux ( et ne parlons pas des des médias) http://www.leparisien.fr/international/coronavirus-ou-sont-passes-les-lanceurs-d-alerte-chinois-12-04-2020-8298426.php