Un avion A400M « Atlas » espagnol sérieusement endommagé après une collision avec un oiseau

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

118 contributions

  1. Didier dit :

    L’avantage des avions en plastique…
    Il faut se souvenir que lors du crash d’un a400m en Espagne, l’avion a été totalement détruit, consumé, évaporé par l’incendie en quelques minutes.
    Il n’y a aucune chance de survie lors d’un incident grave avec cet avion.

    • Mauricius dit :

      J’espère que c’est de l’ironie…..

      • yves cyries dit :

        mais non ! ça a été chronométré : 2′ 14″ 9/100 !!! ……76500 Klg +76 tonnes !

    • UnKnown dit :

      Bah c’est peut-être parce que l’A400M en question s’était d’abord crashé avant de brûler.
      N’importe quoi ce genre de commentaire…

  2. ScopeWizard dit :

    Oh con ! ( comme on dit par ici con ……. )

    Ça c’ est du moineau !

    Il m’ avait l’ air bien énervé le volatile ……….

    Et question constat pour l’ assurance ? 😉

    • PeterR dit :

      >> au niveau de son train arrière droit
      Le volatile avait donc la priorité.
      Les complotistes y verront une oie dressée par l’oncle Vlad ou l’oncle Donald à fin de décrédibiliser ce magnifique avion et relancer leurs propres ventes.

      • ScopeWizard dit :

        @PeterR

        Et figurez-vous que j’ en suis à me demander s’ il ne s’ agissait pas en fait d’ un oiseau muni d’ un système de guidage faisant appel à une IA …………

        Non , oncle Donald je ne crois pas ; il aurait plutôt choisi une dinde mais l’ idée est effectivement à creuser ………….

        Boudu con ! Stop et halte-là casse-cou , n’ allons surtout pas plus loin ! je viens de m’ apercevoir avec une stupéfaction non dissimulée que tous ne vont pas comprendre et saisir la substantifique moelle de l’ exercice , semons donc vite et sans plus attendre tous les petits cailloux blancs qui vont bien ……….

        Donc , spécialement pour @Eurafale ……..

        En bref ( comme aurait dit Pépin ) , la première phrase est à prendre au second degré , la seconde est un mix des deux mais s’ y est quand-même faufilée une ch’tite subtilité ………

        Alors , maintenant m’ engueulez pas parce que vous avez pigé que dalle ; là le parcours est balisé et même très-bien balisé , ça vaut largement le jeu des numéros à relier pour obtenir un dessin , nous n’ allons tout de même pas en arriver au cahiers de coloriages , si ?…….
        En tous cas , ne comptez pas sur moi pour remplacer les petits cailloux blancs par des menhirs , en ce moment je joue de malchance , je manque de personnel ……….je n’ ai pas Obélix sous la main ………..

        Cela étant , je vous ferais observer qu’ il a fallu que je rajoute une dizaine de lignes juste pour vous indiquer la marche à suivre concernant deux pauvres courtes phrases , franchement ce n’ est pas ce qu’ il y a de plus marrant ; cependant la maison ne saurait reculer devant l’ effort , la satisfaction de notre aimable clientèle avant-tout !

        Aimable ? Ouais , ben faut l’ dire vite ; pas tous ……..

        https://www.youtube.com/watch?v=jI0xDRGfZNQ

        https://www.youtube.com/watch?v=s4g2CVdGjj0

        Toutefois , à jouer à ces sottises d’ un autre âge de cailloux , euh …. de pierre , ne jamais perdre de vue que nous risquons de ne pas toujours réussir à faire l’ unanimité à notre avantage il se peut que nous déclenchions quelque ire passagère……….
        https://www.youtube.com/watch?v=V-GiXgw4wnE

        • Eurafale dit :

          Eh bien, quel honneur, me mentionner dans 2 de vos derniers posts, je ne pensais pas vous manquer autant 🙂 Il faut croire que tout arrive. +1 pour la dinde, les dégâts auraient été plus furtif 😉

          Par contre @Scope va falloir vous renouveler sur les cailloux blancs, vous tournez en boucle comme un PA dans l’Atlantique. Heureusement qu’il vous arrive de catapulter quelques bonnes idées !

          La meilleure méthode pour réparer en vol : https://www.youtube.com/watch?v=MZhuDc1UJ3g

          • ScopeWizard dit :

            C’ est à dire que je craignais vous perdre et je me suis aperçu que je ne désirais pas vous perdre , d’ où tous ces petits cailloux semés sur le chemin ……….. 🙂

            Blancs parce qu’ ils se voient bien y compris dans l’ obscurité la plus obscure , il vous faut juste une petite source de lumière tel une frontale ou une TL , et petits parce que je n’ ai pas de poches assez grandes ……………

            Alors perso , plutôt que le porte-avions qui tourne en rond ou en boucle , par rapport à l’ Atlantique j’ aurais choisi le super-cuirassé Bismarck suite à l’ attaque des Swordfish de l’ Ark Royal ( un porte-avions Britannique ) le 26 mai 1941 , ce qui allait aussi avec l’ image de la catapulte ( 4 hydravions Arado AR-196 embarqués ) , comme quoi à chacun ses jouets préférés ………

            Ses jouets ! pas ses régimes ……….. ah ben si , il y a tout de même une nuance …….

            Eh oui , raison pour laquelle les Américains ont inventé Iron Man et le Fantastique Red Richards permettant à eux deux de résoudre tous ces problèmes d’ inconfort de réparations devant être effectuées une fois dans les airs ………

            Mais promis , pour ma part je vais m’ efforcer de continuer à catapulter quelques bonnes idées ……………

            D’ ailleurs à ce sujet , il y en a une que vous pourrez peut-être contribuer à m’ aider à résoudre , sorte d’ énigme ………… mais nous verrons cela plus tard , l’ article devant de préférence s’ y prêter et puis il s’ agit de tout mettre en forme au mieux sinon tout ça risque de ne ressembler à rien…………

            Je vous donne toutefois un petit indice ; votre pseudo est en rapport ………. 😉

            https://www.youtube.com/watch?v=zgYGbR8f1PA

          • ScopeWizard dit :

            Et oui au fait , j’ oubliais ……..

            Et pour votre tranquillité d’ esprit , si vous voulez savoir pourquoi je n’ ai pas mentionné le fait que vous aviez fait remarquer que l’ idée était absurde puisque le NGF n’a effectivement même pas encore roulé , c’ est tout simplement parce que je n’ ai pas voulu vous enfoncer davantage , le seul fait que vous ayez pris cette connerie au premier degré me paraissait déjà largement suffire , pas la peine de cruellement en rajouter en insistant bien sur le trait .

            D’ autant que sur le fil correspondant tout partait de cette toute première accroche volontairement provocatrice par son outrance pour le moins abrupte , sorte de résumé ultra-succinct de quelque chose qu’ il convenait bien évidemment d’ approfondir et de développer mais qui résumait tout de même mon état d’ esprit et l’ idée générale que je me fais de ce programme Franco-allemand ………..

            « Allez-y les gars , allez-y gaiement ; continuez à vouloir faire le SCAF avec ces enfoirés , mais ne venez surtout pas ensuite vous étonner du résultat ou si certaines techniques ou technologies pourtant « exclusives » et confidentielles se retrouvent « ailleurs » tandis que le programme a entre-temps pris le soin de « capoter »……….. »

            Et pour finir , à votre décharge , comme l’ a dit il y a peu je ne sais plus qui , « il est vrai qu’ à l’ écrit tout ce qui relève du second degré passe assez mal » , et perso j’ aurais tendance à rajouter « de plus il peut y avoir ambiguïté compte tenu du nombre d’ esprits plus ou moins retors » ………..

            Ceci posé , perso je ne suis pas fâché , il y a tellement pire que ça……….. 🙂

        • PeterR dit :

          Si Donald avait envoyé une dinde cela n’aurait pas été crédible. Même aux US les poules d’Inde ont bien du mal à voler.

    • Tomorrow dit :

      Un oiseau peut arracher un grand trou, hahahahahaha
      il sera pulvérisé dans une tempête.

  3. MP3 dit :

    Le fameux péril aviaire. Un peu d’humilité n’est jamais de trop.

  4. LEONARD dit :

    Taux d’incidents sérieux ( réparation obligatoire ), pour 10 000 mouvements aériens = 0.3 à 0.5 en France:
    https://www.stac.aviation-civile.gouv.fr/sites/default/files/ana_peril_2006-2009v2r.pdf

    Donc, pas de bol, mais non nul.

    • BoitaR dit :

      Impressionnant ce que peut faire un simple piaf à un avion de chasse…

  5. didixtrax dit :

    Il s’agit presque certainement d’une grue de Sibérie, entraînée et téléguidée par Poutine, https://www.dailymotion.com/video/xtcphp — l’OTAN devrait mettre les Russes en demeure de prouver leur innocence sous 24h.

    • Thaurac dit :

      Les russes , les femmes, fond le pied de grue devant les hôtels de luxe, d’accord pour s’envoyer en l’air mais contre espèces sonnantes et trébuchantes, et jamais à si haute altitude 😉

      • philbeau dit :

        Votre haine des russes est pathétique sur ce coup-là…

      • guibson dit :

        Pour avoir épousé une femme russe et vécu avec elle jusqu’à son décès prématuré, je peut vous dire que vous ne méritez qu’un crachat ****** au visage. Elle vous l’aurai volontiers donné sans « espèces sonnantes et trébuchantes ». Pauvre type. Vous êtes la *** de notre société monsieur. Et ne me traitez pas de « troll » ou autres âneries que vous répandez sur ce forum, sauf face à moi. Là, je ne doute pas que votre courage de petit télégraphiste disparaitrait en baudruche que vous êtes. Ne vous donnez pas la peine de me répondre.

        • Faublas dit :

          Pour soutien, je travaille régulièrement en Afrique ai exactement le même commentaire d’expats pour qui les « locales » ne leur permettent QUE d’avoir (enfin) en payant ce qu’ils n’ont pas (ou pas les moyens) ailleurs. D’ailleurs j’évite ces populations, il y a des personnes très honnêtes et respectueuses.

    • Wagner85 dit :

      Vous oubliez de préciser que si le volatile « poutinien » volait tout transbordeur éteint, la responsabilité de l’incident lui est bien imputable…

  6. berger dit :

    Un oiseau iranien ?

  7. pmpm dit :

    Ca donne froid ds le dos quand on pense aux avions civils nouvelle génération bourré de composites !… surtout quand on sait que l’A400 est moins rapide qu’eux ( et en plus au décollage!)…. ca serait quoi si l’A400 avait essuyé des tirs de mitrailleuse ( meme de petit calibre ) …

    • Jason Bourne dit :

      Les avions civiles et surtout leur moteurs sont conçu pour encaisser toute sorte de volatiles dans la poire. Vous avez des vidéos sur YouTube auquel on balance des poulets (déjà morts heureusement ) à 1000 Km/h dans les moteurs . Et ces derniers les « digèrent » plutôt bien ;). Vous avez plein de vidéos sur YouTube. Mais bon même les avions de ligne ne sont pas à l’abris d’une nuée d’oiseau comme on l’a vu dans le Airbus de l’Hudson. Ce qui est anormale, c’est plutôt de voir les parois d’un A400 M ne pas résister face à une cigogne…

    • Mauricius dit :

      Même commentaire qui pour Didier, j’espère que vous blaguez….

      Avec des gros raccourcis:
      Un impact dans du composite, ça fait un trou bien rond.
      Un impact dans du métallique ça fait un chou fleur…….
      Évidemment si l’on parle de munition explosive, c’est encore différent.

      Sur la photo la pièce endommagée ressemble à un capot, et sur la tranche on observe qu’il s’agit de nid d’abeille (métallique/composite?).

      M’est avis que le tarif de la réparation consistera surtout à la vérification et aux contrôles des systèmes derrière ce panneau composite. Le panneau sera le moins cher dans l’histoire.

      Faux procès sur le composite.

      Cadeau:
      https://www.crookedbrains.net/2008/05/aircrafts.html

      Sur certaines photos les impacts d’oiseau sont sur des bords d’attaque d’ailes d’avions. Cette zone n’est pas en composite. Et pourtant, il y a de la tôle froissée si je puis dire.

      Je lis beaucoup ce site d’information, et je n’y poste jamais. Mais là…. Je n’ai pas pu m’en empêcher. Désolé.

      Pour répondre au post de Didier plus haut….
       »L’avantage des avions en plastique…
      Il faut se souvenir que lors du crash d’un a400m en Espagne, l’avion a été totalement détruit, consumé, évaporé par l’incendie en quelques minutes.
      Il n’y a aucune chance de survie lors d’un incident grave avec cet avion. »

      -> Vous avez déjà vu un accident grave d’aéronef avec des survivants? :/
      Oui c’est très très très anecdotique.

      Quand au crash de Séville, si vous vous étiez un peu intéressé à l’information vous sauriez que la machine s’est crashée peu après le décollage. C’est à dire avec les réservoir remplis de carburants. Forcément il ne reste rien.

      Cadeau à vous aussi Didier:
      https://www.youtube.com/watch?v=9F9xEyfOAg0

      A 2s on voit la zone du crash. Certes il s’agit d’un hélicoptère….. un 225. Il ne reste absolument rien. Pourtant cet appareil n’est pas particulièrement connu pour être full composite…. Je vous laisse chercher des photos détaillées de l’épave…

      Faire un procès du composite sur le métallique est absolument ridicule.

      • FredericA dit :

        Merci pour cette mise au point pleine de bon sens 😉

      • Forray dit :

        De plus, comme la plupart des avions, le fuselage de l’A400M est en aluminium. Seules les ailes et certains accessoires tels que ce capot sont en composite.

        « les matériaux composites … représentent 30% du fuselage d’un A400M », comme le dit l’article, n’est pas correct. Il s’agit plutôt de 30% de l’ensemble de l’avion.

      • dolgan dit :

        merci pour les photos très intéressantes.

    • dolgan dit :

      Les balles sont perforantes contrairement aux oiseaux.
      .
      Après contre les tirs de catapultes je garantis rien. 😉
      .
      Les dégâts semblent faibles (juste un trou dans la coque) même si ils seront sans doute couteux .

  8. lxm dit :

    Je ne savais pas qu’il existait encore des Ptérodactyles.

  9. PK dit :

    Pétard, on n’ose pas imaginer s’il prenait un obus 🙁

    Ça ma rappelle l’histoire suivante… Un groupe d’ingénieurs voulaient faire des tests finaux pour un réacteur qu’ils venaient de mettre au point. Il ne restait plus que le test de l’oiseau, c’est-à-dire à faire injecter un oiseau à l’entrée du réacteur pour voir son comportement afin de le valider.

    Ils commandent donc des oiseaux – des oies – à cet usage par un industriel spécialisé.

    Premier oiseau : explosion du réacteur.

    Contact avec l’industriel. Ce dernier est étonné, n’a jamais eu de problème avec ses clients, même avec ceux du F-35 (c’est dire…)

    Deuxième essai, nouvel oiseau et ré-explosion.

    Nouveau contact avec l’industriel. Qui ne comprend pas.

    Troisième essai, troisième désastre.

    L’industriel mis en cause (pas le réacteur, hein, on a affaire à des ingénieurs…) se défend, demande la procédure suivie. En retour du rapport, il envoie un courriel avec cette unique ligne :

    DÉCONGELEZ L’OISEAU !

    • Franz dit :

      Excellente, merci !

    • ClémentF dit :

      j’ai souvent entendu cette histoire, j’ai du mal à y croire.
      Par contre chez Airbus, dans un ville du sud, on avait mal serré les pares brises avant un test d’oiseau cockpit, la vitre a sauté, et il a fallu nettoyer de la viande hachée sur tout l’intérieur.
      La raison ? l’ouvrier chargé du serrage n’avait pas d’outil (sur mesure) pour atteindre les vis, il les a serrées « comme ça », au lieu de se faire faire un manchon spécial à l’atelier.
      Qui veut du tartare ?

    • Robert dit :

      Très bon!
      J’espère quand même que cela ne s’est pas passé comme ça, sauf peut-être s’ils ont embauché des énarques.

    • ScopeWizard dit :

      @PK

      HA HA HA HA HA ! 😀

      Excellent ! 🙂

      Si tout ça était vrai , ce serait tout de même plutôt du genre inquiétant …….. 😉

  10. Jean dit :

    Percuté par un oiseau à hélices?

  11. Guigoomber dit :

    Les Schtoumpfs vont être content que les espagnols aient percuté le krakoukass.

  12. Souvenir d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Hummmmm, heureusement que c’est un A400M , car j’ose même pas imaginer les claviers de ce forum qui s’activeraient à très haute intensité si cela arrivait à un F35b de chez L-M !

    • Alpha dit :

      Comme çà ?
      https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/un-avion-furtif-americain-f-35-gravement-endommage-au-japon-par-un-oiseau_3446165.ht
      Cette info avait été traitée sur ce site il me semble…
      Reste que le F-35B s’était fait déboîter par un pauvre petit faucon de quelques centaines de grammes (au vu des photos de l’accident qui circulaient à l’époque) …
      Après oiseau contre avion, ça fait du dégât !
      https://www.abricocotier.fr/18509/accidents-davions-causes-par-des-oiseaux/

    • PK dit :

      C’est un accident strictement impossible : on n’avait jamais vu deux dindes s’accrocher en l’air…

      Mais bon, avec le F-35, tout est possible alors…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « car j’ose même pas imaginer les claviers de ce forum qui s’activeraient à très haute intensité si cela arrivait à un F35b de chez L-M ! » Et que croyez qui arriverait en matière de commentaires s’il s’agissait…………………………… d’un Rafale!

    • fabrice dit :

      Vous avez raison, quand c’est un avion US qui crashe c’est toujours la faute du matériel jamais du pilote, quand un avion français crashe c’est toujours la faute du pilote jamais du matériel…
      Un étranger qui vient sur ce site et qui ne connaît pas le patriotisme chauvin de certains envers le matériel tricolore pourrait en conclure que nos pilotes sont vraiment mauvais et les US vraiment bons…
      Heureusement que certains sont là pour défendre l’honneur de nos pilotes.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Bof, percuter un oiseau peut arriver à tout le monde même au F35. Surtout si l’oiseau en question vole sur le dos pour ne pas avoir mal aux yeux en voyant l’objet…..

      • ScopeWizard dit :

        @Aymard de Ledonner

        Ah et oui , lorsqu’ il s’ agit d’ un oiseau ayant un minimum de sens esthétique et de ce que doit normalement être une aérodynamique réussie , sans pour autant être ingénieur suoer- méga-diplômé , forcément lorqu’ il s’ aperçoit qu’ il va croiser une telle dinde , ça lui pique il détourne le regard ou pire et alors un accident peut si vite arriver…………

        https://www.youtube.com/watch?v=qYZ7Za8Am3I

  13. Daniel BESSON dit :

    Ce serait intéressant de savoir si au lieu d’un pointeur laser on ne pourrait pas s’amuser avec des cages d’oiseaux ( mouettes par exemple ) prés des bases aériennes de l’OTAN ? ;0)

    https://www.youtube.com/watch?v=PzE6-WZtOi4

  14. v_atekor dit :

    L’impact de 6.5kg à 400km/h… Il s’en sort plutôt bien ; sur le cockpit ça pouvait tourner au drame, même s’ils sont testés, c’est avec des oiseaux plus petits. Et si les matériaux composite sont plus « fragile » ça n’immunise pas les avions à base d’alliages d’aluminium : un tel impact en altitude aurait entraîné un dommage immédiat plus faible, mais une dépressurisation explosive dans tous les cas. Et il y a encore des oiseaux à 4000m…

  15. Raymond75 dit :

    Il est quand même étonnant qu’un avion de guerre, censé faire des posé d’assaut, soit aussi fragile aux chocs … L’hyper sophistication des matériels militaires, dont les coûts d’achat et d »entretien sont de plus en plus considérables, ainsi que la complexité de la maintenance, devient absurde.

    • v_atekor dit :

      Rien d’étonnant, c’est de la simple physique : 6.5kg lancés à 400-600km/h. On ne peut pas se permettre de blinder un avion avec de l’acier sur un avion (au mieux on blinde le siège et quelques points critiques). Vu les résultats, l’avion est plutôt robuste, car beaucoup de modèles civils auraient été pulvérisés, moins par le choc que par la perte de pressurisation.

  16. lol dit :

    On voit très bien que c’est une plume d’autruche. Elle voulait protéger son nid voilà tout.

  17. Franz dit :

    J’ai quand même de la peine à comprendre qu’un oiseau puisse faire un tel impact dans une partie longiligne de la carlingue. Sur un impact frontal je comprendrais bien, mais là il y a un angle d’incidence très faible, donc une vitesse relative sans doute très faible aussi… qui peut éclairer ma lanterne ?

    • Castel dit :

      Franz
      Ben je me suis fait la même réflexion :
      Comment un oiseau, même de grande taille, peut-il infliger de tels dégâts à un gros avion en le percutant apparemment de côté ?
      Quand aux éventuels dégâts causés par des projectiles de petit calibre, il n’est pas certain que cela soit aussi grave, car, il est bien évident qu’ils pourraient peut-être traverser la carlingue de part en part, sans forcément occasionner autant de dommages, s’ils ne touchent pas des hommes ou du matériel sensible au passage

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Comment un oiseau, même de grande taille, peut-il infliger de tels dégâts à un gros avion en le percutant apparemment de côté ? » Vitesse x poids du projectile et parfois le nombre! Il n’y a pas que les oiseaux! Ce qui se trouve dans les « cunimbs » aussi!
        https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjZlYmA16npAhWj2eAKHWqsBRcQFjACegQICBAB&url=https%3A%2F%2Fwww.sudouest.fr%2F2018%2F06%2F06%2Fendommage-par-une-violente-averse-de-grele-un-avion-atterrit-en-urgence-5121162-4755.php&usg=AOvVaw3-TXqyNOc_EiTuutfbFaaR

        • Castel dit :

          Pascal (l’autre)
          L’exemple est intéressant, mais il s’agit tout de même de dégâts occasionnés de face, par un orage de grêle, dont l’intensité devait être exceptionnelle.
          Là, il s’agit du flan de l’appareil, et un oiseau quelque soit sa taille, n’a ni le poids ni l une vitesse suffisante pour -à priori- infliger de tels dommages !!
          Par compte, le fait que ce volatile soit aspiré au préalable par l’hélice, puis projeté vers le côté de la carlingue, me parait plus plausible pour expliquer les dégâts causés à cet avion..

          • Pascal (l'autre) dit :

            « L’exemple est intéressant, mais il s’agit tout de même de dégâts occasionnés de face, par un orage de grêle, dont l’intensité devait être exceptionnelle. » Je voulais simplement faire observer les dégâts sur un avion de ligne à ceux qui s’étonnait que la cellule de l’A400 paraisse aussi fragile.
            Concernant l’intensité de l’orage il devait être plutôt puissant mais vu ou l’incident s’est produit ce genre de phénomène est assez fréquent! L’avion faisait un vol Texas Arizona avec survol du Nouveau Mexique. Nous sommes là dans la partie sud de la célèbre « tornado alley » .
            Les cumulonimbus qui se forment dans cette zone prennent souvent un caractère particulier que les météorologues nomment « supercellules » Ces structures nuageuses sont génératrices d’orages extrêmement violents, pluies diluviennes, rafales descendantes, tornades, et grêle abondante et parfois géante. Cette zone nommé « hail alley » épousant d’ailleurs sa sœur si dessus. Sans aller jusqu’au U.S.A. le même problème s’était présenté dans les années 90 sur un vol intérieur Nantes (ou Rennes?) Lyon qui s’était pris un « cunimb » au dessus du Massif Central et s’était posé assez « cabossé » le radôme pulvérisé et le pare brise totalement opacifié à Lyon. Atterrissage acrobatique avec le manque de visibilité et des données fantaisistes des différentes sondes qui n’avaient pas du tout aimé le bombardement de grêlons.
            Souvenir d’un MIRIII E de Luxeuil qui s’était mangé un « cunimb » cette fois ci au dessus du Jura
            Bord, d’attaque des ailes de la dérive, des entrées d’air « martelés » radôme défoncé et j’en passe!
            La « rencontre » avait eu lieu dans le secteur de Baumes les Messieurs ou les médias à l’époque avaient relaté que des grêlons de 8 à 10 centimètres de diamètre étaient tombés.

        • Franz dit :

          Oui, d’accord avec vous, mais dans votre exemple on est encore sur un choc frontal…

      • Faublas dit :

        J’ai pris un canard sur le pare-brise de ma voiture (BMW 535 D – pas un petit machin) à la vitesse réglementaire (130 km/h) à hauteur du rétro central collé sur la vitre avec d’autres bazars électroniques : la vitre en mosaïque, j’ai du descendre ma vitre pour voir la route, enfoncement de10 cm au niveau des capteurs (qui ont atterri sur la plage arrière) et un beau bruit. Je en sais pas si le canard était toujours vivant.
        Je me suis dit que j’avais eu beaucoup chance de ne pas être en moto ce jour là…
        #Et je vous fais grâce de la rigolade que déclenchait mon aventure, même le gars de l’assistance pouffait au tel…

        Bref, un volatile ça casse, et pas besoin d’être enchainé pour faire du dégât

        • Franz dit :

          Oui, 100% d’accord mais dans votre exemple on est encore sur un choc frontal…

          Et j’ai un souvenir cuisant d’un impact sur la main sans gant en moto à environ 80km/h avec un insecte…

      • Castel dit :

        Après mûre réflexion, il n’est pas impossible que l’oiseau dans un premier temps, ait été aspiré par l’hélice, et que ce soit celle-ci qui l’ait propulsé avec cette force contre la carlingue.
        Je ne vois pas très bien une autre explication, vu l’angle d’incidence……

        • tschok dit :

          Soit les turbulences ont joué le rôle d’une centrifugeuse, soit l’angle d’incidence était suffisant pour que la collision soit pénétrante.

          On ne peut plus interroger l’oiseau sur ce qui s’est vraiment passé, mais une chose est sûre: le choc a excédé les capacités de déformation du matériau.

          • Franz dit :

            Merci à tous les deux. Les vortex derrière une hélice peuvent être violents à ce point ?

          • HoulaHoula dit :

            Carénage train arrière droit … la trajectoire du volatile a pu tout simplement rencontrer celle de l’aéronef, les turbulences au niveau moteur interne aggravant peut être l’événement (aspiration ?)
            Par contre le matériau étant du Nida, je ne pense pas qu’il soit conçu pour se déformer mais plutôt pour être résistant à l’écrasement et jouer son rôle lors d’un tel choc : absorber l’énergie de l’impact.

    • ji_louis dit :

      Les turbulences près de la carlingue ont dévié le vol de l’oiseau, qui a percuté l’avion au lieu de le frôler.
      Le vol des oiseaux met en oeuvre des pressions et dépressions d’ampleur très petites devant celles d’un avion. Aussi, l’oiseau perd le contrôle dès qu’il entre dans les zones d’air perturbées par l’avion, et se transforme en projectile, avec un vol uniquement conduit par la balistique et la physique des pressions en milieu gazeux.

      • Franz dit :

        Merci, c’est effectivement probable, mais je reste dubitatif sur l’angle d’incidence… l »oiseau serait alors pris dans un cône de turbulences grosso modo dans la traînée du moteur, et je le conçois mal projeté contre la carlingue avec une vitesse instantanée capable de perforer le composite.

    • Paddybus dit :

      Franz, je pense que le choc a eu lieu sur le carénage de train principal… donc presque frontal sur ce point…. peut être dévié par la carlingue ou le flux d’hélice…

      • Franz dit :

        Ah, c’est possible que j’aie mal interprété la photo ! l’avant serait sur la droite ?
        Merci en tous cas.

  18. lolo dit :

    En soi les avions n’ont jamais été vraiment blindés (à part certaines parties) question de poids, c’est plus l’endroit où le dommage a lieu que je trouve troublant. On peut déduire facilement que cette partie du fuselage est plutôt exposée pendant les posés d’assauts pour lequel il est pourtant prévu, pas vraiment rassurant.

    • FredericA dit :

      @lolo : « On peut déduire facilement que cette partie du fuselage est plutôt exposée pendant les posés d’assauts pour lequel il est pourtant prévu »
      .
      Faire un posé d’assaut sous un feu nourri avec un avion de transport est juste suicidaire, et ce, quelque soit l’appareil.

      • lolo dit :

        je pensais juste à des projections de cailloux par le train d’atterrissage

  19. Touloum dit :

    En aura tout sue pour des avions fabriquer à base de cartons plus jamais je prendrai d’avion je préfère encore s’il le faut y allé à la nage c plus rassurant

    • ji_louis dit :

      Je ne connais personne qui ait réussi à traverser l’Atlantique à la nage sans navire d’assistance…

      • tschok dit :

        Je crois qu’il ne vaut mieux pas lui dire quelle est l’épaisseur de la paroi qui le sépare de l’extérieur quand il prend un avion de ligne. Ca l’angoisserait inutilement.

        D’un autre côté, l’idée d’y aller à la nage procède vraiment d’une mauvaise évaluation du risque. Quelqu’un lui a dit qu’on peut se noyer dans l’eau? A moins de se faire greffer des branchies.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « s’il le faut y allé à la nage c plus rassurant » Pas certain, vous avez pensé aux requins?

  20. OURGOUT51 dit :

    Monsieur Lagneau, avez vous des nouvelles de l’oiseau?

  21. Lagaffe dit :

    Les collisions aviaires entraînant la perte d’un appareil sont rarissimes, et ce n’est d’ailleurs pas le cas de cet incident !
    En revanche les collisions (avec dégâts apparents) il y en a des centaines par an. Il faut plutôt comparer cela à un « coup » sur la carrosserie d’une voiture : cela ne vous empêche pas de rouler en toute sécurité. Les parties les plus vulnérables sont le pare-brise et les moteurs. Un pare-brise fissuré peut sérieusement gêner les pilotes. Idem pour un moteur abîmé.
    Pour info, la majeure partie des collisions ne sont découvertes qu’après inspection de l’appareil au sol, en vol les pilotes ne se rendent pas forcément compte de ce qui s’est passé.

  22. Le Suren dit :

    Des nouvelles de l’oiseau ?

  23. Claudio dit :

    Mouais, étonnant un choc à l’arrière ! J’imagine que la bestiole était plus rapide que l’avion …..

  24. Mika dit :

    C’est courant ce type de dommage dans l’aero. Ça a même un nom « fod » foreign object damage.
    Dans ce cas la structure principale ne semble pas endommagée seul le karman et la structure qui le supporte doit l’être. Le karman étant un carénage aérodynamique qui n’est pas partie de la structure primaire de l’avion.
    Si vous avez en stock le karman de rechange, une inspection structure, réparation des supports par des chaudronniers et en deux ou trois jours vous remettez l’avion en service…
    Le plus désagréable étant de nettoyer les morceaux de viande collés dans les coins.
    Bref plus impressionnant que perilleux pour l’appareil !!

  25. Bino dit :

    Attention, j’ai bien l’impression que la prise de vue est trompeuse. On peut en effet bien distinguer les duvets des plumes, ce qui semblerait montrer que la taille réelle du trou n’est pas si importante que cela.
    D’autre part, il ne semble pas que la partie interne soit touchée et c’est celle-ci qui fait vraiment la structure de l’appareil, le reste c’est juste pour l’aérodynamisme.

  26. Olive67 dit :

    Pour l’immense majorité des « commentateurs » critiques, je vous invite à apprendre aujourd’hui un nouveau mot : ultracrepidarianisme. Allez, recherchez la définition, les plus lucides se reconnaîtront peut-être…

    • Le sicaire dit :

      Merci, je ne connaissais pas ce mot.

      Qui plus est je plussoie à votre commentaire. 😉

      • ScopeWizard dit :

        Mouais ……..

        Perso , je n’ en raffole pas ; genre de mots qui cache des intentions peu sympathiques ………

        Déjà , il y a une différence entre « compétence » et « connaissance » , sachant que le plus compétent qui soit n’ est lui-même pas à l’ abri de commettre des erreurs ………..

        Si seuls ceux qui sont reconnus comme disposant de la « compétence » , doivent s’ exprimer sur les sujets qu’ ils sont censés maîtriser , alors nous risquons de sacrées déconvenues voir par exemple la façon dont cette crise COVID 19 a été gérée et traitée ……….

        À titre d’ anecdote toute récente , le coin où je réside actuellement , en rupture de stock n’ a déjà plus le moindre masque ; et ceux qui étaient proposés étaient certes rationnés mais à 5 Euros les 5 masques chirurgicaux , c’ est à dire environ 10 fois le prix « normal » et à peu près aussi efficaces qu’ une passoire compte tenu de la nature de l’ agent pathogène auquel nous sommes confrontés , soit l’ arnaque totale ……….

        Voilà où peut mener de ne s’ en remettre qu’ à la « compétence » ……….

        Alors , votre joli mot si savant , vous m’ avez compris …………

        • tschok dit :

          Alors, vous, c’est simple: dès que quelqu’un vous propose une idée qui dépasse les limites étroites qu’impose à votre esprit l’alchimie de vos convictions personnelles, vous vous mettez en syntax error.

          Il est marrant ce mot, dites pas le contraire. Bon, difficile à caser.

          C’est ce qu’on appelle un mot manquant. Dans une langue, il vous manque souvent des mots pour dire quelque chose. je vous donne un exemple: le mot « veuf » ou « veuve » décrit le fait pour un homme ou une femme de perdre son conjoint pour cause de mort.

          Mais il n’existe pas de mot en français pour décrire le fait de perdre un enfant, alors que le mot « orphelin » existe.

          En fait, dans notre langue, il y a plein de trous dans la raquette. Vous, vous raisonnez comme si le vocabulaire était fini et complet et comme si tout mot inconnu ou nouveau trahissait une intention maligne (celle de vous faire prendre conscience de votre ignorance, alors que vous détestez ça).

          Mais c’est pas ça du tout: on a sans cesse besoin de nouveaux mots pour combler les manques.

          Autre exemple: éponyme veut dire qui donne son nom à. Mais il nous manque le mot pour dire l’inverse: qui prend son nom de. Alors on utilise éponyme aussi dans ce sens-là.

          Ex: ligne Maginot. Maginot est l’éponyme de la ligne. Mais souvent on utilisera « éponyme » pour dire: « ligne éponyme » en renvoyant vers Maginot.

          On rencontre donc des usages fréquents mais incorrects du mot « éponyme » parce qu’on a besoin d’une fonction inverse: de A vers B, mais aussi B vers A.

          Avant de cacher des intentions (conception parano du monde ) les mots répondent surtout à des besoins (conception utilitariste).

          Cool Raoul. Détendez vous, vous n’êtes pas dans West World.

          (remarquez, je me demande comment j’en arrive à dire à un complotiste parano de se détendre, alors que je sais que c’est pas possible)

          • Franz dit :

            utracrépidarien, c’est plus facile à caser. Enfin, je vais essayer, car je ne connaissais ni l’un ni l’autre il y a trois minutes.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Alors déjà , quand d’ entrée on emploie « limites étroites » suivi d’ alchimie et d’ étroitesse d’ esprit c’ est qu’il est clair que l’ on a décidé d’ annoncer la couleur du contenu à suivre , mais lorsqu’en plus on joint à la fête le terme ô combien signifiant et connoté de « parano » pour en gros cataloguer celui auquel on s’ adresse en parfaite non feinte malveillance que d’ aucuns interprèteraient paradoxalement pour de la bienveillance , c’ est que l’ intention est carrément de le psychiatriser , c’ est à dire de le virer de la « normale » donc de s’ attribuer la position dominante de « sage savant » ( pas du singe , hein ! quoique ….. ) par rapport à lui histoire de mener tout le jeu puisque de débat il ne saurait être question ; eh oui , on ne débat pas avec un fou : on l’ enferme ou on le neutralise , au mieux on l’ écoute un peu , mais on ne débat sûrement pas .

            Ce faisant , en concluant de surcroit ainsi et en rajoutant le terme « complotiste » que vous associez à parano , non seulement votre contradicteur est d’ évidence un brin cintré , voire plus que cela , mais il est en plus à définitivement ranger dans la case des malveillants voire même des maniaques ; du Scope tout pourri , en somme ……….

            Mais nous verrons tout ça un peu plus loin ………

            Il y a plein de mots qui manquent , des mots qui peuvent à eux seuls définir telle ou telle situation ou tel ou tel état , mais il y a aussi , et c’ est quelque chose qui se perd de plus en plus , moyen d’ exprimer une idée très précise , tout-aussi précise même , en la formulant par une ou des phrases , mais bien-sûr ce sera plus long et demandera un effort notamment un effort de conceptualisation .

            Par exemple , entre-autres simplifications estimées plus rapides -n’ est ce pas , de nos jours plus personne n’ a de temps , ce-dernier c’ est de l’ argent et bla bla bla , nos médias utilisent le verbe « candidater » que personnellement je trouve très moche , donc moi je dis « poser sa candidature » ou « présenter sa candidature » , ce qui au final signifie exactement la même chose et j’ oserais même affirmer que c’ est encore plus précis que d’ utiliser le seul verbe ( néo ? ) , la seule différence c’ est que c’ est plus long à écrire ou à dire , ça demande un peu plus d’ effort .

            Conception utilitariste ? Parce que selon vous il est donc nécessaire que tout soit « utile » ?

            « Vous, vous raisonnez comme si le vocabulaire était fini et complet et comme si tout mot inconnu ou nouveau trahissait une intention maligne (celle de vous faire prendre conscience de votre ignorance, alors que vous détestez ça). »

            Et comment donc !

            Mais voici en réalité ce dont il s’ agit : en fait , il s’ agit une fois encore d’ un répugnant procès d’ intention made in tschokland …….

            Vous vous permettez une fois encore en parfait petit manuel d’ application de la pensée unique à vous tout seul , de juger votre contradicteur , mais tout ça se résume à une manœuvre dilatoire aussi prévisible que tordue , à savoir éviter le contenu qui exigerait que l’ on ne s’ occupa que de lui et de lui seul , pour aller chercher des poux dans la tête de celui qui est à l’ origine dudit contenu que l’ on a décidé d’ ignorer , de passer sous silence , de ne pas accepter .

            Je vous la fais courte mais conne , alambiquée à souhait , à votre image et en puisant certains mots ou tournures chez un de nos penseurs chez qui je me reconnais assez ………..

            Vous estimez que ce que ce qui est exprimé pourrait laisser croire que , mais que tout compte fait comme il n’ a pas été exprimé que , eh bien c’ est qu’ en définitive on défendait bien ce qui n’ avait pas été exprimé , bref la démarche habituelle aussi banale que pénible consistant à reprocher à un écrit ce dont il ne traite pas tout en reprochant à son auteur le sujet dont il n’ aura pas traité jusqu’ à l’en rendre coupable ……….

            Quand comme vous , on est dans l’ idéologie , on n’ a effectivement nul besoin de réfléchir , on sait par avance tout sur le bien ou le mal , on sait ce qu’ il faut dire , faire , croire , penser .

            Il n’ y a alors plus qu’ à attaquer les gens dès lors qu’ ils ne sont pas dans la génuflexion Libérale , de Maastricht , du politiquement correct , Macroniste , idéologie dominante , multiculturalisme , communautarisme , et j’ en passe ….

            En fait , il n’ y a plus qu’ à les considérer comme une cible à abattre donc procès d’ intention de rigueur avec jeté en pâture , après verdicts et sentences aussi hâtifs qu’ absurdes eux aussi de rigueur comme il va de soi ; en leur temps de très grands éclairés habités de démocratie et de liberté tel Lénine , Mao , Hitler , Staline , Pol Pot , Mussolini , Duvalier , Pinochet ( plaignez-vous , regardez à quelles figures historiques vous voici associé et comparé ; veinard ! ) faisaient ça très-bien , le débat n’ étant visiblement pas du tout leur truc .

            Bref , c’ est certes là une pratique très efficace vis à vis du faible ou du gogo , mais pour tous les autres , excepté les tordus ou les sadiques voire les convertis et les adeptes ( voyez , vous êtes toute une bande ) , à la sortie ça se résume à passer pour un gros con , au fond plutôt burlesque , qui joue pitoyablement à se faire passer pour celui qu’ il n’ est pas .

            HEIN ?

            C’ est quoi tout ça ?

            Ben , ça s’ appelle une contre-attaque .

            Mais surtout ne changez rien , restez bien à fond dans vos conneries obsessionnelles uniformes et unilatérales qui s’ apparentent de plus en plus à une rééducation en vue du rêve d’ un homme nouveau .
            Étant donné que vos moyens de coercition comme de répression sont égaux à un magnifique zéro pointé , à chaque fois je prends trop de plaisir à vous en foutre plein la gueule et à vous ramener à la médiocre réalité du triste sire que vous ne cessez d’ être ………….

            Allez , salut auguste clown ……….. blanc ? 😉

          • tschok dit :

            @Scope,

            Vous avez exposé vos conceptions et je les ai critiquées, rien de dramatique. Vous survivrez, j’en suis sûr.

            Laissons le libéralisme et Pinochet hors du coup et retenons simplement que le vocabulaire est un work in progress et qu’il répond au besoin de s’exprimer, sans que cela soit exclusif du reste.

            Le vocabulaire est aussi le produit d’une quête de sens, par exemple. Ou de la recherche du beau, de l’élégance (poésie, versification). Il est très ludique aussi (jeu de mots, calembours, traits d’esprit, contrepètries, mots croisés, etc) ce qui en fait un divertissement.

            En vous disant cela, je ne pense pas vous imposer un diktat, je fais un bête constat, sans plus.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Prenez moi pour un con , je ne vous dirai rien ……….

            « Le vocabulaire est aussi le produit d’une quête de sens, par exemple. Ou de la recherche du beau, de l’élégance (poésie, versification). Il est très ludique aussi (jeu de mots, calembours, traits d’esprit, contrepètries, mots croisés, etc) ce qui en fait un divertissement. »

            Heu , si tu laisses faire tout et n’ importe quoi , ça peut aussi devenir une grosse daube infâme qui en perdra même son identité …………..

            « work in progress » …………….

            N’ est ce pas ?

            Voilà ; nous-nous sommes compris ! 😉

      • luc dit :

        Dommage qu’il y ait trop de lettres pour le placer au scrabble !

    • FredericA dit :

      @Olive67 : Nous sommes d’accord… et merci pour la découverte de ce mot 😉 !

    • ScopeWizard dit :

      Au sujet des mots « savants » ou « nouveaux » , parmi les derniers « anglicismes » il y en a un qui revient régulièrement : CLUSTER que tous ces propagandistes qui ont oublié que le journalisme ne consistait pas qu’ à passer à la TV ou à la radio mais à chercher , recouper , confronter , vérifier l’ info ont très mal traduit !

      Ils véhiculent un sens erroné de ce mot et comme ils sont censés être « compétents » et reconnus comme tel , vous devinez la suite ; amis de l’ inculture , bonsoir !

      Par conséquent , vu que tout ça a à chaque fois le don de me les gonfler menu , perso j’ ai juste eu à ouvrir mon vieil « Harrap’s Shorter » édition 1978 , et CLUSTER NE DOIT JAMAIS ÊTRE TRADUIT PAR « FOYER » ……..

      Éventuellement , un « cluster » est un ensemble de foyers concentrés sur une zone plus ou moins limitée , il faut donc parler de « groupement » , de « grappe » , « amas » , « agglomérat » mais JAMAIS de « foyer » .

      Donc , encore une fois , que ce soit pour des raisons de colonisation mentale Anglo-saxonne ou de langage estampillé haute technologie , de fainéantise journalistique , de snobisme , de Parisianisme , de jargon corporatiste du style hermétique , ce que vous voulez , les médias nous abreuvent de leurs conneries ……..

      Faites circuler ! 🙂

    • Taboule dit :

      Et sinon, Olive67, vous en pensez quoi vous de cet impact et du piaf ?
      peut-être êtes vous technicien en ESTS/ESTA … éventuellement à Bricy ?

  27. Themistocles dit :

    Lorsque la base de la RAF de Kinloss était opérationnelle, il y avait des créneaux de décollage et d’atterrissage en fonction des passages d’oies sauvages dans un sens le matin et dans l’autre le soir. Il s’agissait de plusieurs centaines de bestioles de belle taille. On leur a attribué plusieurs crash, dont un de Nimrod il me semble.

  28. vieux margi dit :

    Oiseau kamikaze de Daesh ?

  29. Frédéric JEAN dit :

    Pour les ingénieurs une question.
    a quoi peu correspondre un oiseau de 6 kg percutant un avion a 400 km/h .
    Histoire d’une pierre de 1kg lâché depuis le 3 éme étage de la tour Effeil ,a l’arrivé elle correspond a quelle poids.

    • tschok dit :

      @Frédéric,

      Nobody is perfect, pas ingé, mais tant pis.

      1) A quoi peu correspondre un oiseau de 6 kg percutant un avion a 400 km/h?

      A tout ce que vous voulez.

      Plus précisément, il faut savoir en quelle unité vous voulez exprimez quel phénomène: en poids, cad en newton (unité de mesure de la force), en kg (unité de mesure de la masse) voire en watt (puissance), ou bien en joule pour la quantité de travail.

      je suppose que ce qui vous intéresse, c’est l’énergie cinétique: en joule, donc unité d’énergie.

      https://www.calculateur.com/energie-cinetique.html

      Vitesse relative en mètre par seconde: m/s
      Masse en kg

      A comparer avec l’énergie cinétique d’une balle de fusil: 5.600 joules

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Munition

      L’énergie d’un oiseau de 5 kg volant avec une différence de vitesse de 275 km/h est équivalente à l’énergie développée lors de l’impact d’un poids d’1 tonne tombant d’une hauteur de 3 mètres.

      Source:https://fr.wikipedia.org/wiki/Risque_aviaire#Collisions_et_cons%C3%A9quences

      2) Chute d’une pierre d’une masse de 1 kg depuis une hauteur de 300 m (3ième étage de la tour Eiffel)

      Même question. La solution, vous la voulez en quoi? En unité de masse, d’énergie ou de force?

      2-1) Unités d’énergie (travail): le joule

      https://calculis.net/chute-libre

      La vitesse à l’impact au sol est d’environ 77 m/s, ce qui nous fait environ 2965 joules. Mais un autre calculateur donne ça:https://editions-petiteelisabeth.fr/calculs_travail_energie_puissance_7.php

      Ce dernier calculateur intègre l’accélération dû à la gravité. Il donne donc un résultat moins élevé (2943 J).

      2-2) Unité de masse: le kg

      Si je comprends bien votre question, vous voulez convertir une force (la force que la pierre de 1 kg va exercer sur le sol à l’impact après une chute de 300 m) en masse, car il me semble que vous utilisez le mot « poids » au sens courant du terme: sur la Terre, masse = poids. A l’arrivée, elle correspond à quel poids?

      A l’arrivée, elle correspond à une masse de 1 kg. En effet, une pierre de 1 kg « pèsera » toujours 1 kg avant, pendant et après sa chute. La masse reste constante. Donc, la réponse à votre question est simple: c’est 1 kg.

      2-3) Unité de force

      Mais, si par « poids » vous entendez la force que la pierre exerce sur le sol au moment de l’impact, abstraction faite de sa masse qui reste une constance égale à 1 kg, alors c’est du newton. La réponse à votre question est là:http://fr.scienceaq.com/Physics/100113278.html

      Mais à la base, cela reste du joule:https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_potentielle_gravitationnelle

      Mais on peut facilement convertir en newton mètre.

    • ScopeWizard dit :

      @Frédéric JEAN

      Calculer une force d’ impact est assez compliqué , multifactoriel , il faut donc prendre et tenir compte de nombreux paramètres .

      Mais pour vous donner un ordre d’ idées , un simple pigeon d’ environ 500 grammes fait de viande , d’ os , de plumes , qui percuterait de face bec en avant un être humain non protégé ( donc par exemple sans casque intégral ou gros blouson renforcé type motard ) à plus de 100 km/h ( 28 m/s ) peut le tuer net ; ça dépend où il sera touché et si son état de santé lui permet d’ encaisser le choc mais de toute façon , surtout à la tête , ça fera des dégâts et des gros ………..

      Comparativement à un avion , vu que l’ impact sera avant tout fonction du poids , de la constitution du projectile concerné , et de la vitesse pouvant de son côté s’ additionner , tout va dépendre de la capacité du matériau heurté à absorber l’ intensité du choc , cette intensité pouvant dépasser sa plus grande résistance , et bien-sûr de la trajectoire qui va déterminer l’ angle , et j’ en oublie probablement .

      Ceci pourra peut-être vous aider , en tous cas vous amener un complément………..
      https://www.youtube.com/watch?v=lDb8XZZ0b4Q

      Concernant l’ énergie :
      E=mc2 ( ou mv2 )

      Bref , pas simple ! 🙂

  30. breer dit :

    Et pas une pensée compatissante pour cet oiseau à la fin tragique (bien que spectaculaire), qui se rajoute aux millions de bestioles sur terre, en mer et dans les airs qui périssent d’une rencontre fortuite avec nos technologies…

    • pmpm dit :

      Oui c’est vrai . la famille a t’elle seulement eté prevenu ? on pourrait se cotiser pour une couronne non?

  31. Belzébuth dit :

    Je ne savais pas pourquoi « les oies sauvages » était un chant militaire, en fait c’est de la DCA.

  32. jean André dit :

    Pauvre bête, encore un grand succès… Il n’était pas envisagé une rencontre de ce type? C’est qui le mec qui à valider cette tôle ?

  33. Patrice dit :

    Hé, bé, je parie que la maquette Airfix est plus solide…

  34. Vroom dit :

    Il parait que sur les pistes sommaires genre latérite, avec ses ricochets de caillasses, le soubassement en composite de l’avion s’abime vite.

  35. nexterience dit :

    La cure d’allègement est allée un peu loin, quand on voit l’épaisseur des peaux du sandwich. On peut imaginer qu’une piste sommaire peut cribler le sandwich d’enfoncements. Heureusement, les composites multidirectionnels stoppent les fissures.
    Soit les pièces seront renforcées au gré des incidents,
    Soit considérer que certaines pièces sont dites consommables pour préserver la masse réduite de l’appareil.