!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Barkhane : Les commandos ont pris part à une « vaste opération de harcèlement » des groupes terroristes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. mulshoe dit :

    Je suis surtout surpris par le peu d’intéret que porte les Français ( en général) aux actions de nos militaires . On n’en parle peu en fait dans la presse quotidienne . La préoccupation principale et essentielle étant  » mais pourra-t-on , oui ou non , partir en vacances ? « 

    • Allobroge dit :

      Vous savez le patriotisme aujourd’hui dans notre pays ne concerne plus que ceux qui ont quelques parents sous l’uniforme, sinon, les tenues uniformes font parties selon certaines des forces de répression, supposées colonialistes ou ex esclavagistes et à ces titres ne méritent que mépris. On a déjà connu ça pendant la guerre d’Indochine. Voyez par ailleurs comment sont perçues les forces de l’ordre dans nos banlieues où ceux qui nous gouvernent font profil bas tandis que nos soldats redorent le blason de ces mêmes gouvernants..mais au dehors, en Afrique en l’occurrence !

      • Clément dit :

        Détrompez vous, notre armée (contrairement à notre police) a plutôt un bonne image auprès de la population.
        A l’inverse les forces de l’ordre, et principalement la police, est en rupture avec la population (et pas seulement dans les banlieues). En cause il y a bien sure le maintien de l’ordre. Quel groupe social, à part les privilégiés, ne s’est pas fait réprimer à coup de matraque/LBD ? Même les familles catholiques (manif pour tous), les gardiens de prison ou encore les personnels soignants ont droit à leurs coups de matraques.
        L’armée en restant loin de tout ça a toujours une image de protectrice de la population civile.

        • Robert dit :

          Clément,
          Vous ne suivez pas l’actualité.
          Ceux des immigrés extra européens des banlieues, loin d’être la population des banlieues, ont tous les droits en ce moment. Pas de respect du confinement quand beaucoup de banlieusards le respectent, tous les soirs des matchs de foot, l’enterrement d’un dealer avec beaucoup de musulmans priant et protégés par la police, sans intervention répressive bien sûr.
          Ils reçoivent des ordres de ne pas intervenir. Certes, parfois ils n’ont pas le choix et des fois ce sont des délinquants qui en leur fonçant dessus se plantent.
          Mais globalement la majorité des habitants de banlieue se comportent correctement, mais une forte minorité musulmane s’en fout complètement et la police ne peut pas intervenir normalement.
          Cela est aussi arrivé avec un enterrement gitan, plus de cents personnes sans aucune amende.
          Vous verrez le pèlerinage gitan aux Sainte Maries de la Mer si les nouvelles règles de confinement seront respectées.
          Les policiers obéissent aux politiques et très globalement se comportent bien tant qu’ils ne reçoivent pas d’ordres aberrants de réprimer sans raison les uns ou de laisser faire les autres.
          Si les policiers faisaient normalement leur travail dans les cités, il y aurait des dizaines de morts en face parce que légitimement ils sont souvent en droit de tirer pour se dégager. Ces jours-ci un policier a encore pris un pavé dans la tête à la Duchère ou une mini émeute avait eu lieu juste avant le confinement.
          Arrêtez de mentir en confondant les habitants des banlieues avec les racailles immigrées qui y foutent la merde.
          https://www.youtube.com/watch?v=AtCX05NrtUQ

        • Robert dit :

          Tous les jours, de nouveaux exemples de cette occupation de pans de notre territoire par des voyous étrangers, dont partie avec des papiers français mais sans respect pour nos lois et capacité d’intégration.
          En ce moment, les difficultés liées au confinement ont fragilisé les zones de trafic de drogue et des règlements de compte ont lieu tous les jours pour reprendre des parts de marché. Pendant ce temps-là, la délinquance ordinaire continue. Ecoutez Xavier Raufer à ce propos, il connait le sujet et a de nombreux informateurs policiers ou habitants des lieux.
          Le bordel dans les banlieues qui nécessitent l’action de la police sont le fait de voyous extra européens qui ne représentent pas la population des banlieues qui les subit, même si certaines familles vivent de leurs trafics.
          https://www.youtube.com/watch?v=NJITSx3TkU8
          http://www.fdesouche.com/1373427-rodeo-sauvage-et-caillassage-a-nice-une-voiture-de-police-degradee
          https://www.lyonmag.com/article/107526/bron-rodeos-partie-de-foot-geante-et-feux-d-artifice-malgre-le-confinement
          http://www.fdesouche.com/1373265-vendredi-soir-agite-a-toulouse-coups-de-couteau-commando-arme-coups-de-feu

    • norbert dit :

      Non c’est plutôt vais-je garder mon emploi. C’est majoritairement vers les forces de police et de justice, que devront se porter les efforts , car les risques vont se concentrer dans l’hexagone plutôt que dans nos ex colonies.

    • Royaliste dit :

      @ mulshoe

      Il y gagne quoi le Français moyen avec les OPEX ? Plus de sécurité ? Laissez moi rire, c’est tout le contraire. A cause des OPEX, la France est devenue un pays insécuritaire.

      Le militaire est subordonné au politique et le politique est subordonné à son idéologie. Il faut comprendre l’idéologie des politiciens pour comprendre le pourquoi des OPEX. L’idéologie actuelle des politiciens en France, c’est les droits de l’homme donc les militaires tricolores partent en OPEX pour déstabiliser des pays tiers au nom des droits de l’homme mais cela induit inévitablement une réaction proportionnellement inverse, à savoir une immigration radicalisée. Plus il y aura d’OPEX, plus la France deviendra invivable et tant que les militaires obéiront aux politiciens actuels, rien ne s’améliorera. C’est le serpent qui se mord la queue.

      • norbert dit :

        Je partage en partie votre analyse du début, mais par contre on ne peut pas laisser dire « tant que les militaires obéiront aux politiciens » .Les militaires doivent toujours obéir au pouvoir politique, c’est cela la démocratie. Les états d’âmes sont pour les commentateurs comme nous.

        • Robert dit :

          Obéir si l’ordre reçu est légitime, pouvoir politique, démocratie, république ou pas.
          La distinction entre conscience morale et l’obéissance à l’autorité n’est pas toujours simple à définir. Le soldat n’est pas un soldat politique au service d’une idéologie celle du pouvoir mais au service de son pays.

      • Thaurac dit :

        Et pour une Royauté, ça se passe comment?

      • kural dit :

        Monsieur Royaliste les opex ne serve pas à destabiliser des pays tiers mais à les aidé, en 2013 c’est le mali qui a demander de l’aide à la france, actuellement c’est le gouvernement malien qui demande encore de l’aide à la france, ont ne fait aucune destabilisation avec les opex, arrêter donc vos mensonge merci.

      • Twisted dit :

        Joli sophisme… Vous n’y connaissez rien et ça se voit : si le Sahel tombe, c’est par millions que les migrants vont affluer en Libye.

        • Contractor dit :

          Ça reste à prouver… Le trafic d’êtres humains est une des sources de financement des GAT, via des intermédiaires, , qui peuvent en profiter grâce à la présence d’ONG qui permettent le passage en Europe, moyennant arrangements avec eux, nécessaires pour récupérer des fonds. Depuis l’affaire du COVID-19 et le retrait de navires d’ONG, il y a un mouvement de reflux depuis la Libye.

          Effectivement, quand on n’y connait rien et qu’on est pas sur le terrain, mieux vaut se taire.

          • Contractor dit :

            Mais je peux vous éclairer en privé sans problème.

          • Twisted dit :

            Le problème n’est pas économique mais démographique. Avec 240 millions de sahéliens en 2050, il y a plutôt intérêt à ce que la région soit un minimum pacifiée…
            Mais j’accepterais avec plaisir vos éclairages.

          • Robert dit :

            Merci, Contractor.

        • blavan dit :

          C’est pourquoi, je l’ai déjà dit , il faut laisser le plus fort s’imposer en Libye au lieu d’intervenir comme nous le faisons pour geler la crise libyenne . Nous aurons tout le temps ensuite de négocier avec le nouveau chef libyen quel qu’il soit.

        • Buburoi dit :

          Si l’on arrète de verser des allocations aux migrants, ils ne viendront pas. La seule solution, c’est d’arréter de verser les « aides » à ces salopards de demandeurs d’asile.

      • albatros24 dit :

        Pas d’accord avec vous : en quoi des OPEX postérieures aux attentats et immigration les encourage t elles ?
        Nous intervenons pour défendre nos intérêts à l’Etranger depuis des siècles en fait
        Les africains veulent fuir leur pays pour un monde meilleur selon eux, l’Europe
        Le terrorisme islamiste date de l’époque de l’invasion de l’Afghanistan par les russes

    • petitjean dit :

      « le peu d’intérêt que portent les Français »
      Non, non !
      Si les français ne sont pas correctement informés, comment voulez vous qu’ils s’intéressent ?!
      Ce ne sont pas les français qui portent peu d’intérêts à ces événements, ce sont ceux qui devraient les informer qui censurent tout ou partie de ces affaires .
      Pour des raisons politiques et idéologiques :
      -ne pas dire que nous combattons des groupes fanatiques musulmans
      -ne pas faire savoir à notre forte minorité musulmane qui réside en France que nous menons ces combats contre d’autre musulmans
      -cette guerre coûte aux contribuables et il n’y a pas d’issue politique dans l’immédiat
      -les français pourraient se dire que ces combats devraient être menés dans nos banlieues où des pans entiers de notre territoire sont en voir de sécession
      -valoriser les exploits de nos militaires n’est pas dans le logiciel du Système et d’ailleurs la gauche dans sa majorité n’aime pas la chose militaire
      -etc, etc….

      • Thaurac dit :

        Les journalistes s’étendent et s’entendent sur des sujets frivoles, pour ne pas dire, à la con, le mot « journaliste » est galvaudé, certains grands reporters doivent se retourner dans leurs tombes!
        Même quand il ny a plus ou peu d’actualité, ils pensent la créer avec des sujets qui intéressent personne, un peu comme au foot, l’été, quand rien ne se passe, on va chercher les ragots,potins, on crée des pseudos clashes….
        Il manque un bon journal avec site ad hoc, entièrement apolitique , dur car beaucoup de « journalistes » et « rédacteurs » sont syndiqués à gauche, alors adieu l’impartialité..

    • Tremah dit :

      Je pense que c’est plutôt une bonne chose que ces opérations soient peu médiatisées, vu déjà le retentissement particulièrement négatif sur les populations locales, souvent exacerbés par certains médias étrangers… si l’armée française parvient à être à la fois efficace et discrète, c’est tant mieux. Toutes les formes de politiquement correct ne sont pas forcément à proscrire. Il est clair que le gouvernement communique a minima, et après ? Il y a peut-être eu un petit excès d’information au moment de Serval qui s’est ensuite retourné contre la France quand les images de foules accueillantes des premières semaines se sont transformés en critique de « l’armée néocoloniale ».
      Ca n’empêche pas la majorité des Français d’apprécier le travaille réalisé par les militaires dans des conditions difficiles. Du reste je n’ai pas l’impression que ces derniers recherchent la gloriole ni que leur motivation soit forcément affectée par l’opinion que les civils peuvent avoir des opex.
      Je pense au contraire que les militaires profitent aujourd’hui d’une image et d’un statut socio-professionnel supérieurs à ce qu’ils étaient il y a 20 ou 30 ans, où il était de bon ton de se payer la tête des « bidasses ». Le prestige de l’uniforme a même rejailli ces dernières années avec le retour du « tragique » dans l’histoire occidentale.
      L’éloge doloriste aux militaires incompris par ces ingrats de Français ne pensant qu’à leur RTT, bon…

    • Kural dit :

      Je ne suis absolument pas d’accord avec vous c’est dernier jours(plus anciens article date de 3 jours) y’a eu des article militaire concernant la france sur pas moins de 23 site différent, il est pas rare de voir la presse quotidienne parlé de l’armée… d’ailleurs un grand journal de 20h viens justement de parlée de l’armée de l’air ce soir comme quoi c’est pas si « rare » que vous le croyez…

    • Pluton dit :

      Il me semble que le probleme est moins le patriotisme que le manque d’information pertinente transmise.
      la « grande muette » et les politiques ne veulent pas vraiment informer, on a tout juste droit a de la « com » minimum, la plupart des interventions manquent d’interet, du genre « voici un enieme trophe » etc… pour l’instant ceux qui menent cette action en france ont l’air de preferer que ca fasse pas trop de bruits…
      Avec des informations correctes, un certain nombre de francais (on va pas se mentir, ca reste une minorite, et ca a toujours ete le cas, a moins de gros conflits), connaitraient un peu la situation globale, son evolution le contexte, ou on va ? quel est l’impact de notre action ?, et ca eveillerait l’ interet de certains, pour l’instant, il y’a une preference pour le « flou ».
      Si un grand nombre de personnes etaient correctement informer, on aurait des responsables exposes devant rendre des comptes sur les actions choisies leurs impacts : « quel est le plan ? est ce que ca marche ? », vous auriez d’un autre cote une proportion non negligeable de gens critiques, et de partisans du « et si on arretait les frais ».
      Vu qu’il n’y a rien de brillant a presenter, on est dans une guerre d’attrition,… pourquoi eveiller l’interet des francais… ? Parce qu’eveiller leur attention, c’est pas difficile a faire, une bonne campagne de com, l’armee ouvre ses portes a des journalistes « embedded » et le mali fait la une des journaux/20h…

  2. MAS 36 dit :

    Encore une fois bravo à nos troupes. Mais j’ai l’impression , la mauvaise impression, que seule l’option militaire est à la manoeuvre. Rien au niveau politique. Et ça c’est le plus inquiétant , car la situation n’est pas prête de changer alors.

  3. Carin dit :

    Si les FAMA et d’autres armées de la région sont associés aux différents coups de feux, cela doit bien leurs remonter le moral… et qui sait, leurs donner un peu plus confiance en eux pour traiter les nuisibles par eux-mêmes et ainsi alléger l’énorme boulot de nos gars, hors helicos,avions, et drones bien sûr. Si 4 ou 5 gars de chez nous pouvaient encadrer 30 ou 40 gars de ces armées, les patrouilles seraient utilement démultipliées, et le harcèlement des Gats plus prégnant. Je sais que Katuba a été créé pour ça, mais je n’y crois pas, et je sais également que les formations mili que fait l’EUTM mali, ne fonctionne que moyennement… gros soupir.
    Cela me fait penser à une pub ou un corse dépose des courses à son domicile, en vélo, et sa femme lui dit qu’elle a oublier le produit vaisselle… le gars tourne son vélo, et repart en disant « il faut que je fasse tout dans cette maison! »

  4. Daniel BESSON dit :

    Cit :[ Durant les 20 jours qu’aura duré cette opération de harcèlement, « plusieurs » terroristes ont été mis hors de combat, l’EMA se refusant toujours à donner le bilan précis des pertes infligées aux GAT. Cependant, on peut évaluer ces dernières « au doigt mouillé », en fonction des motos détruites – une dizaine – sachant qu’il faut compter généralement deux jihadistes par deux-roues [l’un pilote quand l’autre tient l’arme].

    C’est plus pitoyable que les communiqués des mongénéraux lors de la Guerre de Djézaïrie !
    La tirade sur l’histoire qui se répète deux fois , une fois comme une tragédie , la seconde comme une bouffonnerie se vérifie encore une fois de plus ! Une  » vaste opération de harcèlement  » avec des commandos héliportés pour éliminer  » au doigt mouillé  » une douzaine de djihadistes , car il n’ y en pas toujours deux par brèle …
    Au moins avec les Sikorsky S-35 , les  » bananes volantes  » et les T-6 armés de  » bidons spéciaux  » l’armée Vrounzaize arrivait à éliminer des katibas entières , c’est à dire plusieurs centaines de combattants ( et non pas  » terroristes  » )
    https://fresques.ina.fr/independances/fiche-media/Indepe00006/l-operation-jumelles-et-le-commando-georges.html

    • MAS 36 dit :

      Au moins ils font eux , avec leurs 40 kilos sur le dos, en sueur, sous les balles ou les IED. Le cul dans un C-47 Chinook ou d’un NH90, et non pas le cul sur un fauteuil devant un écran.

      Si vous avez honte de votre pays quittez le.

      • Maksy dit :

        à MAS36.. Je partage totalement votre point de vue… Il y a bien trop de clampins critiqueurs et de yakafokons ici. Et j’en profite pour féliciter M. Lagneau pour son blog que j’adore.

        • Bangkapi dit :

          Il y en a qui se font un devoir, sur ce blog, de dénigrer la France et l’Armée Française.
          Et en plus de mentir car il ne retiennent de l’histoire que ce qui leur convient.
          Ainsi en Algérie, combien de grande opérations, avec des moyens importants se sont soldées par de maigres bilans.
          Mais aussi de petites sorties par de gros bilans.
          L’art de parler de la guerre quand on n’y connais rien.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ Mais aussi de petites sorties par de gros bilans.
            L’art de parler de la guerre quand on n’y connais rien ]

            En l’occurrence je me réfère à la meilleure source qui soit : L’ECPAD et l’INA …
            Je ne cite même pas Edward Behr , ni Paris-Match : Je cherche à garder le minimum d’honnêteté intellectuelle en citant nos propres pro… sources militaires .

      • RZ dit :

        En plein accord avec MAS 36

    • Génie dit :

      Merci de revenir à la réalité moderne. Les deux groupements commandos comptent moins de 50 hommes engagés sur le terrain.
      Ils vous attendent, vous, vos compétences guerrières et votre mélancolie des grands combats, pour leur donner un coup de main par 50°C.

    • luc dit :

      « Une » vaste opération de harcèlement » avec des commandos héliportés pour éliminer » au doigt mouillé » une douzaine de djihadistes , car il n’ y en pas toujours deux par brèle »
      Oui depuis voila maintenant 5 ans que les GAT ont adopté une stratégie d’évitement du contact ou une autre de mettre en « appât » une ou deux brêles.
      Le hic leurs chefs sont bien renseignés sur les opérations de harcèlement et analyse les points faibles des dispositifs projetés …. Ils ont les capacités à se rassembler et à mettre sous des feux nourris des garnisons ou des sites sécurs

  5. RODIER dit :

    Les armées françaises – et leurs alliés – font merveille au Sahel avec les moyens qui leur sont alloués. Ce qui pêche comme d’habitude, c’est la communication. Le commandant de la force Barkhane, le général Pascal Facon, aurait évoqué le 5 mai une « énorme pression mise sur l’ennemi, qui est véritablement sur le reculoir ». Ce communiqué de « victoire » semble pour le moins déplacé rappelant les déclarations passées disant que la guerre au Sahel était terminée… De plus, il aurait souligné que les deux principaux groupes jihadistes l’EIGS et le GSIM sont « en train de se déchirer entre eux dans une espèce de recomposition, une lutte d’influence ». Même si cela n’est pas faux, il ne faut pas compter sur l’ennemi pour se détruire de l’intérieur à moins que l’on soutienne une des deux parties (le GSIM ?). Plus tard, un communiqué de l’État-major des armées [EMA] a affirmé que l’objectif était de « harceler » les groupes terroristes (GAT pour être politiquement correct). Généralement, dans la guerre asymétrique, c’est le faible qui « harcèle » le fort. Jusqu’à maintenant, je pensais que nos armées étaient le « maillon fort ». Cela m’inquiète pour la suite.

  6. Thaurac dit :

    Ils semblent être super bien rodés et synchronisés entre les troupes au sol et le support aérien, et mine de rien, les autres dégustent quasi quotidiennement.

  7. Démoralisé dit :

    Le plus inquiétant dans toutes ces opérations, est l’ampleur des moyens engagés pour « quelques » terroristes. Le pluriel commence à deux! C’est de la guérilla. Tant que l’origine de la motivation des (futurs) combattants n’aura pas été connue et neutralisée d’une manière ou d’une autre, cela va continuer. Et un jour ou l’autre, les Occidentaux présents sur le terrain devront le quitter. Tous les prétextes seront bons

    • albatros24 dit :

      Si on le quitte le terrain les terros auront gagné et surtout pousseront un gros ouf de soulagement
      Actuellement le stress de la défaite est chez eux..plutôt que chez nous.
      Cela coûte cher ?
      Oui
      il faut le voir comme un vaste entrainement pour nos soldats, le moyen de rester au top des armées occidentales
      Le moyen de toujours investir dans nos industries militaires qui sont parmi les rares à nou srester
      Le moyen de défendre notre politique en Afrique (on n’imite pas encore le Luxembourg et la Suisse, peut être devrait on qui sait ?)
      1 soldat français tué pour combien de jihadistes au tapis ?
      Même s ils se recrutent « facilement » en Afrique : cela fait beaucoup de combattants qui ne rentrent pas, de matériels perdus, de peur de se faire tuer par les « chiens enragés blancs » comme ils appellent nos soldats.
      Il n’y a pas de solution facile mais seulement difficile, notamment de plus impliquer des troupes indigènes, peut être encadrées par nos sous officiers et officiers afin de les rendre plus opérationnelles et redoutables.

  8. Demoulin dit :

    Merci à tous pour ces commentaires qui avec les différents avis et malgré les désaccords enrichissent quand même le débat.
    Merci à Opex de permettre aux familles de suivre un peu l actualité du terrain.Car effectivement la guerre au Mali et BSS est très peu médiatisée que ce soit positivement ou négativement à part quelques articles dans les grands quotidiens de temps en temps.
    Pour quelles raisons ? Certains feraient bien de l expliquer pour valoriser ou arrêter la gabegie.

  9. vrai_chasseur dit :

    Juste pour prendre un peu de recul :
    – Avec 5000 hommes, Barkhane met la peur au ventre à n’importe quel djihadiste où qu’il se trouve sur un territoire équivalent à la superficie de l’Europe entière et sur 3 fuseaux horaires. ça tient quasiment de l’exploit. On ne dira jamais assez que pour tous les spécialistes des opérations de combat contre-terroriste, l’armée française est l’une des plus efficaces au monde.
    – Les moyens employés pour ‘casser du djihadiste à moto’ paraissent disproportionnés aux comptables. Mais ils sont faits pour garantir les meilleures chances de succès des opérations et réduire au maximum le risque pour les hommes. Bien sûr qu’on pourrait faire sans Mirage 2000, sans drone. Mais la statistique de la casse humaine côté français serait alors plus élevée. C’est aussi la doctrine Tsahal : en contre-guérilla urbaine, pas un pas sans blindage, sans rens, sans artillerie et sans couverture aérienne.

    Donc oui, Barkhane fait objectivement de l’excellent boulot.

  10. Plusdepognon dit :

    Le contingent tchadien est attendu aussi d1ns la zone des trois frontières :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/29/eviter-un-g4-1-sahel-l-ue-la-france-le-g5-sahel-font-les-yeux-doux-au-tchad.html

    Commles forces spéciales américaines :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/19/afrique-21080.html

    Dans les pays voisins, le Nigeria ou l’Ouganda, les USA ont donné leur accord pour des drones contre Boko haram :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/09/aai-corp-textron-systems-21148.html