Covid-19 : Le confinement fragilise le recrutement des armées

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. tartempion dit :

    Il faut admettre que la France dispose d’un vivier de « chances » important sous réserve de satisfaire à certaines de leurs conditions …..
    http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/oblige-de-travailler-avec-porcs-un-militaire-deconseille-s-engager-dans-armee

    • Sébastien D. dit :

      Épidémie endiguée en Chine depuis plusieurs semaines grâce à une gestion de la prévention et des contrôles performants !
      Vivant à Shanghai, je n’ai jamais été confiné, suis venu travailler dans mon entreprise tous les jours depuis le 3 février, ne connais personne dans mon entourage professionnel ou privé qui ait été contaminé !
      Faut dire qu’ici, 100% des gens portent un masque, il y a des prises de température partout, les contrôles aux arrivées dans les aéroports sont systématiques, les règles de quarantaine et d’isolement pour les personnes positives non discutées et suivies….
      Français de l’Hexagone, réveillez-vous, la France n’a pas mis en place le dixième des mesures qui existent ici !

      • Stoltenberg dit :

        Parce que la Chine communiste a tout fait pour que le virus quitte son territoire et les autorités françaises mondialistes n’ont rien fait pour protéger les Français et arrêter le virus à la frontière. Mais bon, il faut croire que le virus « n’a pas de passeport » mais par contre il a une attestation de sortie à présenter aux gendarmes.

      • MareNostrum dit :

        Qu’en est-il des crédits sociaux pour les étrangers vivant en Chine aujourd’hui ? Êtes vous noté sur la même base que les ressortissants Chinois ?

        À l’époque ou j’étais expatrié en Chine ce système n’existait pas encore. La vie était certainement plus « tranquille » à l’époque.

        Après Shanghai ce n’est pas Wuhan, si vous aviez été dans le Hubei, le témoignage serait tout autre.

    • Robert dit :

      Les « porcs » c’étaient les flics. Et France Soir qui se sent obligé de critiquer ceux qui ont fait connaître la vidéo, la fameuse « fachosphère », n’en aurait sûrement jamais parlé s’ils n’avaient pas sorti l’affaire, comme très souvent. Ce torchon en parle plus pour ne pas laisse le monopole à ceux qui dénoncent que pour dénoncer ce scandale d’un para marsouin qui insulte la police en pleine opération sentinelle.

  2. Buburoi dit :

    On peut ètre payé à ne rien faire en restant chez soi. L’armée devrait apporter des avantages substantiels pour inciter les jeunes à rentrer dans ce milieu. L’utilité de l’armée n’est pas bien comprise, car s »engager pour faire du résilience ou du sentinelle n’a rien de passionnant. Bercy se frotte les mains en voyant que les chiffres prévus ne sont pas atteints, mème en abaissant le niveau des concours.

    • eric dit :

      Vous avez raison. L armée n a pas d arguments financiers intéressants pour recruter et surtout fidéliser les evats.
      Les notions d’honneur, reconnaissance de la nation et sacrifice ne font pas vivre une famille de soldat..

      Les commandeurs ne perçoivent pas les grands enjeux liés à la fidélisation…c est bien dommage. C est quelque chose que l on n apprend pas à l ecole de guerre…

  3. Tomorrow dit :

    Le maire de Belleville de New Jersey est trouvé de l’anti corps de Covid 19 sur lui, confirmé qu’il a été infecté par ce virus avant novembre,
    donc les USA sont le 1er pays d’origine de cette pandémie. Ils doivent indemniser tous les pays au monde, y compris la Chine à cause de leur American virus. au moins ce virus existe aux USA avant octobre 2019.
    https://eu.northjersey.com/story/news/essex/belleville/2020/04/30/belleville-nj-mayor-tests-positive-coronavirus-antibodies/3057925001/
    https://patch.com/new-jersey/belleville/belleville-mayor-has-coronavirus-antibodies-heres-what-it-means

  4. Plusdepognon dit :

    La société française tout entière rejette l’idée de la mort ou de la souffrance. Difficile d’être en phase avec l’individualisme et le consumérisme qui considère le collectif comme une vache à lait à exploiter et une solidarité de façade :
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2018/09/le-soldat-meconnu-les-francais-et-leurs.html b

    Il y a dees livres plus polémiques, mais celui-ci est le plus accessible et honnête.

  5. Royaliste dit :

    – L’armée c’est du patriotisme donc du fascisme, les gauchistes ne s’engageront pas.
    – L’armée, c’est une affaire de « blancs » (comprendre mécréants laïcs) donc wallah, pas d’engagement.
    – L’armée ça salit le costard donc les bourgeois ne s’engageront pas.
    – Les armes « c’est mal » donc les pacifistes ne s’engageront pas.
    – La conscription s’est muée en JAPD (acronyme à la con, pour journée à la con)
    – Le service de communication/recrutement de l’armée, c’est aussi complexe que la tarification de la SNCF (bureaucratie à tous les étages)
    – Les politiciens ne s’intéressent plus à la patrie mais seulement au business de l’armement pour que son pote patron (pour ne pas dire frangin) décroche l’appel d’offre non truqué.

    Bref, il a le dos large le virus.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Et une cuillérée de poncifs, une……

    • Castel dit :

      Royaliste
      Donc, si je vous ai bien compris, la première signification de l’effet du Covid concernant les engagements serait avant tout ………une coquille vide !!
      Cette fois-ci, je reste

      • Royaliste dit :

        @ Castel

        Au vu des autres « éléments » que j’ai cité, le confinement n’a qu’un impact minime sur les recrutements. Et cette histoire de virus est daubée depuis le début, c’est pour cela que je dis que le virus a bon dos.

        Le virus n’est pas la cause du confinement. Le virus est la justification pour imposer un confinement. Ce n’est pas pareil. Ils voulaient nous confiner (réduction des libertés) alors ils leur fallait un bon prétexte. Si vous avez gobé cette histoire débile de soupe de pangolin avariée, je ne peux rien pour vous.

        Pour les autres et en particularité pour les marins qui se demandent comment ils ont pût chopper le virus sur leur navire. Il faut rappeler certains d’entre eux ont participé aux jeux mondiaux militaires qui ont eu lieu à Wuhan fin 2019 et que des militaires ont été hospitalisés là-bas pour une infection inconnue. En fait, ils avaient le coronavirus. Le virus est plus ancien que ce que les politiciens et les médias en disent. Une des pistes remonte au labo P4 de Fort Detrick aux USA. L’article que j’avais posté içi il y a quelques semaines est maintenant censuré mais pour celui qui prend la peine de fouiner un peu le web, l’info doit se retrouver ailleurs.

        • Castel dit :

          @Royaliste
          Mon intervention n’était pas destiné à répondre à proprement parler à votre texte, mais plutôt à essayer de tourner en dérision ce fameux Covid 19, dont on nous rabat les oreilles depuis un peu trop longtemps à mon goût….
          Donc, Covid = Coquille Vide !!
          Je pense que vous aviez compris, mais je tiens à préciser tout de même pour les autres….

          • Royaliste dit :

            @ Castel

            Euh non, mea-culpa, je n’avais pas compris, j’avais pris votre réponse au premier degré, vous avez donc bien fait de précisé 🙂

          • Castel dit :

            Royaliste
            Je ne suis pas étonné que tout le monde n’ait pas compris, vu que j’attendais impatiemment que quelqu’un critique plus ou moins l’usage que l’on fait de ce virus en haut lieu, pour placer mon point de vue avec cette comparaison sarcastique ….
            Cela dit, en relisant votre texte, l’expression « coquille vide » me semble bien correspondre à l’approche que vous en faite

  6. HenryCloster dit :

    C’est assez mal mené… mes tests sont repoussés chaque semaine depuis un mois et depuis 1 semaine plus de nouvelles… vite que l’ouverture du cirfa…

  7. Lancien dit :

    Le recrutement marcherait bien mieux si la carrière militaire courte ouvrait les portes de la fonction publique. Voir la Légion qui a beaucoup de succès car l’engagement sur 5 ans, bien noté, mène à la nationalité française.

    • Aymard de Ledonner dit :

      De très nombreux militaires deviennent fonctionnaires civils dans une deuxième vie.

      • Jm dit :

        Oui, mais de nombreux fonctionnaires viennent dans la Défense, d’abord parce qu’ils savent qu’ils seront protégés, qu’ils pourront occuper des postes de « commandement », ce qui aurait été impensable dans leur administration d’origine, et surtout, qu’ils ont le sentiment d’être des êtres supérieurs aux militaires, d’avoir le sentiment de supériorité, car quoi que fasse un civil de la Défense, le militaire aura toujours tort face à lui.

  8. Clavier dit :

    C’est un peu l’angoisser chez les candidats à la Légion Etrangère…..heureusement sur Youtube, ça recrute à mort de la part d’anciens de la FFL et dans toutes les langues en plus !

  9. Paul Bismuth dit :

    C’est valable dans tous les pays en paix où la vie est confortable:
    https://defencebelgium.com/2020/04/28/le-recrutement-la-victime-collaterale-de-la-crise-du-covid-19/

  10. Le Breton dit :

    De nombreux bourgeois servent ou ont servis sous les armes.

  11. Plusdepognon dit :

    Ça fait un joli trou dans la raquette, c’est Bercy qui va se frotter les mains :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/06/un-mois-sans-recrutement-c-est-un-regiment-qui-manque-a-l-ap-21138.html

  12. Gwen dit :

    Désireux de m’engager dans l’armée quand j’avais 18 ans, j’étais tomber dans un CIRFA sur un marin qui me vantais les mérites du mercenariat, me disant qu’il partait pour la Côte d’ivoire a l’issue de son propre engagement.

    Deux ans plus tard, je revint dans un autre CIRFA, avec une idée plus précise de ce que je cherchais, et après m’être aguerrît physiquement. « Monsieur, a quoi bon perdre votre temps, faites un Bac +5, et devenez officier, vous êtes trop intelligent pour l’infanterie ».
    J’ai donc finalement passer un Bac +5, pour que cette fois, on m’annonce que l’armée ne cherchais plus tant d’officiers, que de soldats du rang. Tandis que le recruteur de la légion, me dit a ce moment là qu’ils recherchaient surtout d’anciens militaires d’armées étrangères….

    En bref, ce qui aurait pu être un engagement, et une réalisation personnelle, s’est muée en échec cuisant.

    Et je ne parle que de mon exemple personnel, mais qui en dit long sur ceux qui peuplent les CIRFA. La plupart du temps, incapables de renseigner convenablement les candidats, quand ils ne vous découragent pas tout simplement.

    À cela, il faut ajouter le problème du reclassement a la fin des contrats. Plus vous êtes à un poste de combat, moins vous avez de chance de vous recaser convenablement dans le civil. Et plus vous êtes à un poste spécialisé, plus vos chances sont grandes de doubler votre salaire dans le privé, sans les contraintes du service.
    Les saint cyriens n’ont pas de soucis, le privé leur ouvre les grandes portes.

    Et le dernier clou dans le cercueil, viens directement des régiments. Comment voulez-vous qu’un jeune engagé se sente bien, et veuille s’accomplir, dans des régiments où vous avez des types qui font exprès de massacrer le matériel ?!
    Passage des vitesses sans embrayer sur les voitures, revente des rations, revente des effets militaires, etc..
    Et l’on ne parle même pas du déficit de formation, ni des cadres démotivés.
    Là où le matraquage publicitaire vous vend des poser d’assaut en hélico, vous connaitrez des exercices de tir se limitant a leur plus simple expression (quand ils ont lieu…), des godasses bas de gamme, et des après midi a glander dans votre chambrée avec des camarades vissés sur leurs smarthphone.

    • luc dit :

      Le problème , c’est que les recruteurs sont plein de certitudes et qu’une fois que l’on connais le « système » on est plein de doutes…

  13. Daniel 1945 dit :

    En fait vous ne saviez pas ce que vous vouliez, qu’êtes vous devenu ?

  14. Gwen dit :

    Si si , mais à force de bons conseils, je suis passé a autre chose tout à fait passionnant.
    Mon devenir n’a aucun intérêt, regarder plutôt la mécanique intrinsèque. Vous avez des types motivés qui se pointent, et qui se font dérouiller par le CIRFA, et ses publicitaires.
    Tandis que l’envers du décors, n’est franchement pas plus glorieux.
    Vous avez déjà discuté avec des nouveaux engagés ?
    Vous avez vu le nombre de désertions ?

    • Jm dit :

      Je vous le confirme pour avoir des relations qui bossent en CIRFA, le recrutement Armée de Terre n’est qu’une vitrine où on vous vante des actions d’éclats, mais en réalité, c’est VIGIPIRATE et SENTINELLE.
      Et tout le reste n’est qu’apparat.
      J’en connais même qui expliquent en détail à des jeunes comment se déroule une OPEX, les actions, les engagements, le risque et autres, et qui, après 25 ans de carrière, n’ont connu qu’une seule OPEX : la banlieue parisienne. Comment voulez-vous être crédible ?
      Quand j’entends un conseiller commencer sa « propagande par » moi, de mon temps », je me dis que ça va bien s’passer !!!
      Demandez le taux d’attrition au 54 à Hyères ou au sein des BCA.
      Alors qu’ils ont en poche une belle lettre d’accueil du CdC qui les fait rêver : vous allez être les dignes successeurs de vos aînés, vous allez perpétuer les traditions, porter haut les couleurs de notre régiment qui fait la fierté de notre nation, on n’attendait que vous, la sélection a prouvé que vous êtes le meilleur, etc, etc, mais……
      Les gars sont traités comme des merdes à leur arrivée, à peine passé le portail, ils se font hurler dessus parce qu’ils disent Monsieur à quelqu’un dont ils ne connaissent pas la signification et l’appellation du grade et pour cause ; ils arrivent. Moi j’appelle ça de la politesse, et ils sont là initialement pour apprendre. Chaque chose en son temps.
      C’est un peu comme si on ne joue pas de la guitare, et qu’on vous en donne une avec une partition et qu’on vous dit de jouer Hôtel California. Nouveau langage, nouvelle structure, faut un peu de temps pour apprendre et comprendre.
      Et même après des années, on en découvre encore !!!!
      L’armée de l’air n’a pas la même approche, mais à la sortie (ou à l’entrée,selon comment on voit les choses !!!) , on leur dit directement, quand ils s’engagent en qualité de MTA, qu’ils feront carrière comme exécutant sans progression et qu’à 20 ans de service, c’est fini.
      Ils le savent, et comme ils ne sont jamais mutés, ils s’en contentent pour commencer à se placer géographiquement dans le secteur civil, sauf les commandos, à qui on promet comme au sein de l’armée de terre « le sable chaud de l’Afrique » et les Forces Spéciales (CPA) , et qui se retrouvent à tourner autour du grillage d’une base en faisant du gardiennage en 3 x 8.
      Faut dire aussi qu’il y en a qui s’engagent en qualité de commando parce qu’ils ont bien descendu la tyrolienne du Parc Astérix, et qui, compte tenu de leur stature physique sont plutôt Command’Mac’Do,!!
      J’en ai même connu un à qui j’ai demandé s’il faisait un minimum de sports avant de passer les sélections, il m’a dit  » pas de souci, je fais du sport, je suis ….abonné à l’OM. La référence en matière de sports à Marseille !!!
      Et pour les sous-off, ils s’aperçoivent vite que l’horizon va être bouché à 40 / 42 ans, quand ils sont adjudants, donc ils quittent pour une autre carrière, et c’est vrai, souvent dans une administration « civile », Douanes, Police et Education Nationale sont privilégiées.
      Les OSC savent à quoi s’en tenir dès le départ, il n’y a pas de suspens.
      En fait il n’y a que les pilotes qui sont « privilégiés », mais ça, ça a toujours été. Les directs. L’élite.
      Cependant, il va falloir revoir nos prétentions à la baisse, parce qu’il y a de moins en moins de jeunes intéressés, et le ratio heure de vol / progression / investissement / carrière / solde les fait se tourner vers les formations Air France et maintenant vers la Chine qui cherche plus de 5000 pilotes.
      Nous, avec 60 intégrations / an, on ne joue pas dans la même cour.
      Et puis voler à 650 ou 700 kt, ça ne fait plus rêver, c’est dommage; beaucoup moins d’avions, de plus en plus de restriction de vol au dessus de la France, de plus en plus d’administratif à réaliser en plus des formations permanentes.
      Mais c’est ainsi.
      Et tant que les armées ne se remettront pas en question, pas grand-chose n’évoluera.
      Il en est de même pour les jeunes d’ailleurs, qui croit que tout arrive tout cuit immédiatement.
      Il y a du boulot de part et d’autre.

      • Charognard dit :

        @ Jm
        Le survol des villes peut il comptabiliser comme une action de recrutement? 😉
        https://www.lepoint.fr/societe/coronavirus-pourquoi-les-avions-de-chasse-sont-de-sortie-27-04-2020-2373049_23.php

        • Jm dit :

          Non, comme je l’ai écrit, voler dans l’armée de l’air fait de moins en moins rêver.
          On en profite que l’activité aéronautiques professionnelles et celles des aéro-clubs soient drastiquement réduites pour faire des repérages pour d’éventuels posés en cas de déroutement, d’intervention ou interception.
          En retour, on a de tout, cela de ceux qui sont contents et qui demandent qu’on refasse des passages, à ceux qui râlent parce qu’on dépense l’argent de l’état, donc le leur, en passant par ce qui écrivent ou téléphones parce qu’on fait trop de bruit pendant la sieste, qui dure de 12h30 à 16h00 (les apéros semblent durer de plus en plus longtemps !!!!)
          Et sans compter ceux qui ont réussi à interdire les décollage entre 11h30 et 13h30, parce qu’ils n’entendaient pas les informations régionales (n’est-ce pas, Monsieur X, retraité habitant à proximité de la BA 115 Orange Caritat, qui de plus, est un ancien ……..mécano avion du 1/5 : ça ne s’invente pas.

  15. observateur amusé dit :

    Oui pas très glorieux en termes d’efficacité… un de mes proches a commencé ses démarches en décembre, il va être incorporé en juin (certes sans le COVID cela aurait du être mai…) mais avec une génération zapping décembre à mai ou juin c’est long pour maintenir la motivation …..
    Heureusement il y a pire … il a aussi passé le concours de police: écrit en septembre, sport en janvier et les oraux n’ont toujours pas eu lieu (certes il y a eu le COVID….et les oraux étaient prévus en avril….) pour une éventuelle incorporation en septembre …la on frise le surréalisme…..

  16. Gogo Gadget dit :

    Sans blague?! Et qui veut allez crever pour Sarko, Hollande ou Macron? A pars des types qui ne s’intéressent pas aux raisons de la guerre qu’ils font? On peut comprendre que s’engager permet d’avoir une situation stable, mais de là à risquer de se faire sauter le fion sur une IED pour une stratégie en carton-pâte des affaires étrangères et d’Atlas, notre brillantissime suzerain, faut pas charrier mon c*n!

  17. Paul Bismuth dit :

    À l’heure du bombardement permanent de sollicitations sur le smartphone, il faut voir quelle image projette l’armée.
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/05/25-morts-en-opex-ces-12-derniers-mois.html
    Plus le GAN, la gestion des retours OPEX, des malades en OPEX, des non-dits comme partout dans cette politique-spectacle…
    Ce n’est pas un problème spécifiquement français, mais pour ce qui nous intéresse, cela ne facilite pas le métier des recruteurs!