!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Pour la première fois depuis la Guerre froide, l’US Navy a envoyé des navires en mer de Barents

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

27 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Et ce devait être encore plus actif sous l’eau que sur l’eau …

    • tatar dit :

      Ah bon ? tu as des sources ? ou c’est juste les fantasmes de quelqu’un qui joue derrière son écran !

      • Pravda dit :

        Les mêmes preuves que celles dont vous disposez quand vous affirmez que nos frégates prennent feu ?
        Sinon, quand on est adulte, on se vouvoie, il est vraiment temps que l’école reprenne; trop de temps devant votre PS4 nuit à votre cerveau (déjà que ce n’était pas terrible avant).

      • kural dit :

        à mon avis il fatasme sur les sous marin de world of warship x)

        • Fralipolipi dit :

          Comme votre copain Tatar, vous avez également tout faux !
          Cf mes réponses plus bas.
          G.O. … Same player play again ? 😉

      • Fred dit :

        @ tatar
        « ce devait » : supposition

      • Fralipolipi dit :

        @Tatar
        Vu l’endroit où cela se passe, c’est simplement une question de bon sens, ou de déduction.
        Et je ne vois pas où est le problème.
        … Vous évoquez des fantasmes ? Ca vous concerne peut-être. Mais sachez que tout le monde ne fonctionne peut-être pas avec le même logiciel que le votre. Have fun.

      • Fralipolipi dit :

        @Tatar
        Et comme par magie, voici des sources qui semblent laisser penser que ma déduction était bien la bonne.
        .
        « Le groupe naval anglo-américain comprenait les destroyers lance-missiles USS Donald Cook et USS Porter, la frégate HMS Kent, le ravitailleur USNS Supply ……… ainsi qu’un sous-marin nucléaire d’attaque ………. et un avion de patrouille maritime P8-A Poseidon américains.
        Des manœuvres qui ont pour but d’entrainer les équipages dans les conditions spécifiques de la zone arctique, en particulier …….. dans le domaine de la lutte anti-sous-marine ………, et de marquer la présence anglo-saxonne dans la région, non loin du « pré-carré » russe. »
        https://www.meretmarine.com/fr/content/une-force-navale-americano-britannique-en-mer-de-barents
        .
        Et vous vous doutez bien que tout ceci se passant juste en face de la plus grande et plus stratégique base de sous-marins russes, il ne devait pas y avoir qu’un seul sous-marin US dans les parages.
        .
        … Nul besoin de crier aux fantasmes cher ami 😉

    • Royal Marine dit :

      Comme toujours! La Mer de Barents c’est vraiment le terrain de test et de jeux de tous les SNA…

  2. Raymond75 dit :

    Qu’est ce que l’humanité peut claquer comme fric avec ces gesticulations militaires de petits mâles alpha …

    • linda dit :

      trop joli

    • Pravda dit :

      Raymond, vous passez votre temps sur un forum dédié aux armées en critiquant l’armée… au fait, ça ne vous vient pas à l’idée que les militaires sont au service des politiques et de leurs intérêts ?

    • kural dit :

      Et ont claque des millions voir des milliard pour stocké les message inutile comme le tient dans des gros serveur, mais la bizarrement la dépense te dérange pas, de même que tes possible dépense pour la cigarette l’alcool, netflix, les restaurant, films et autre « divertissement » non vital, les citoyen des pays « riche » dépense des milliard par ans pour ce faire plaisir au lieu de faire des dons a des association, la non plus bizarrement sa te dérange pas, critiqué les autre avant de ne serait-ce se regarder soit même c’est bien trop difficile ^^

    • Thomas dit :

      Merci pour cette analyse géopolitique de grande qualité.
      Votre participation aux commentaires est, comme d’habitude, inestimable.

    • Jack dit :

      @Raymond75 : Je vous propose de déclencher sans plus attendre une nouvelle guerre mondiale. Comme ça l’humanité « claquera du fric » à bon escient. Cela vous convient ou vous préférez que l’on en reste à un rapport de force permanent ?

    • Roger Gagnon dit :

      Comme dans la nature; Greta doit les admirer

  3. LEONARD dit :

    Renaissance d’un vieux projet de l’URSS par le Bureau d’Etudes Malachite, le cargo sous-marin, sous forme méthanier.
    L’idée va plaire à nos contributeurs évoquant le porte-avions sous-marin . L’intérêt serait, pour la route du Nord, de passer sous la banquise…

    Même les vilains Yankees ( pléonasme ), y avaient pensé.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sous-marin_de_commerce

    Malachite serait en train d’en développer un pour le compte d’un « client étranger ».
    Une reconversion pour les Typhoons ?
    https://topwar.ru/170905-rossijskomu-spg-flotu-byt.html?utm_source=finobzor.ru

    • ji_louis dit :

      Quand on voit la différence de volume entre le plus gros sous-marin et un méthanier moyen, et les difficultés de navigation en mer resserrée pour les gros navires ou les sous-marins, on se dit raisonnablement que le commerce par sous-marin n’a aucun avenir. Surtout qu’il y a les pipelines pour faire transiter le gaz.

      • PK dit :

        Aucun avenir… en temps de paix. Car les pipelines et autres méthaniers/porte-conteneurs ne feront pas long feu en cas de conflit…

    • linda dit :

      c’est vrai que ca les occupent. Pourvus que ça reste un jeu

  4. Daniel BESSON dit :

    La région risque d’apparaître sur les radars à brève échéance pour une autre raison: La fourniture d’engrais phosphatés à très basse teneur en Cadmium et ceci dans un contexte de menace de crise alimentaire liée à la pandémie de Covid-19.
    La Russie exploite sur la péninsule de Kola une  » merveille géologique  » , les engrais phosphatés à très basse teneur en Cadmium qui sont d’excellents substituts , car beaucoup moins polluants , aux engrais de notre ex-empire colonial ;0)
    Si elle a annoncé un moratoire sur ses exportations de céréales ce serait intéressant de savoir comment réagiraient les agriculteurs Européens à un embargo Russe sur cet engrais phosphaté en le réservant à son propre secteur agricole ou à celui de  » pays amis  » comme la Chine ou en priorité au marché Asiatique .
    On pourra cadmier à donf nos meilleures terres agricoles avec le phosphate de Momo VI puisque notre génie national Macron nous dit que cet engrais c’est une  » menace » ! ;0)
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/02/23/bravo-ne-lachez-rien-au-salon-de-l-agriculture-macron-s-offre-un-bain-de-foule-sans-chahut-ni-insultes_5427438_823448.html
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/industrie-lourde/phosagro-vise-leurope-avec-ses-engrais-a-faible-teneur-en-cadmium-1125206
    Je suis sûr qu’il va se trouver bientôt des personnes pour écrire que les engrais phosphatés à très basse teneur en Cadmium c’est un  » patrimoine de l’humanité  » , qu’il faut  » partager » … ;0) Je parie même qu’il s’en trouvera parmi ceux qui disaient que c’était une  » menace » .
    Surtout dans un contexte de pénurie alimentaire possible.

    • vrai_chasseur dit :

      @Daniel Besson
      Vious soulevez à juste titre la question des engrais phosphatés pour l’UE. C’est en effet un point stratégique.
      Pour le moment on a le choix en Europe entre être pollué (un peu) au cadmium, ou dépendre entièrement de la Russie pour l’engrais d’agriculture si on ne veut plus de cadmium.
      L’autre pays riche en minerai apatite à faible teneur en cadmium est … la Syrie.
      Trop tard, l’Iran et la Russie ont fait main basse sur les mines syriennes de phosphate. Smart move.

      • MareNostrum dit :

        Une possible solution serait de sortir progressivement de l’agriculture « chimique » à base d’engrais de synthèse pour aller vers l’agroecologie et l’agroforesterie qui permettent de faire du volume avec peu ou pas d’intrants de synthèse. À ce sujet il y a pas mal d’initiatives en France, nous sommes les pionniers de l’agroforesterie et les résultats sont plutôt probant dans certaines fermes qui opèrent ces modèles depuis une dizaine d’années ou plus.

        Voici un lien vers un résumé de cette démarche :
        https://agriculture.gouv.fr/lagroforesterie-comment-ca-marche

  5. Lassithi dit :

    Il faut bien que tout le monde s’amuse.
    Le tourisme dans les zones polaires est en pleine effervescence. C’était réservé aux fortunés, c’est une bonne nouvelle que des marins puissent s’y balader.
    Tiens, ce serait pas mal que des russes aillent visiter la côté Ouest, dans les eaux internationales, bien sûr, au large de San Francisco par exemple, c’est plus chaud, mais attention l’eau peut être bien froide…