Les Philippines envisagent d’acquérir six hélicoptères d’attaque auprès des États-Unis

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Le choix entre deux constructeurs américains :
    https://www.avionslegendaires.net/2020/05/actu/les-philippines-se-cherchent-un-helicoptere-de-combat-americain/

    Il faut dire que l’affaire avec le Canada a renforcé Dutertre dans sa recherche de pays ne lui faisant pas la leçon. Avec les USA, ça matche.

  2. Pinoy dit :

    Le premier choix était le T-129 ATAK turque, mais les soucis diplomatiques entre les USA et la Turquie impactent le programme, notamment au niveau des moteurs. Et l’embargo belge sur la vente d’armement aux Philippines condamne les programmes européens

  3. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ , à savoir l’AH-64E « Apache » de Boeing et l’AH-1Z « Viper » de Bell Helicopters.]

    Faudrait pour ça que les esclaves Chicanos se remettent au boulot dans les  » maquiladoras  » du CMI Etasunien au Mexique ! ;0)
    Encore une chaîne de production qui vient de révéler ses faiblesses au grand-jour.

  4. Pascal (l'autre) dit :

    Etonnant alors que Dutertre claironnait à qui voulait l’entendre qu’il comptait se rapprocher de la Chine et vouait aux gémonies avec le langage « fleuri » qui le caractérise les U.S. Certains « faits »auraient apparemment convaincu le président philippin de revoir sa copie!

  5. ClémentF dit :

    Tiens, je savais que le Viper avait une capacité AA avec des Stinger, mais j’ignorais que l’Apache avait aussi cette capacité.

  6. Carin dit :

    Dutertre se plante.. pour le coup il aurait mieux fait de s’adresser à la Corée du Sud, qui fabrique un très bon produit sur base de dauphin, nettement moins cher, très bien armé, et avec l’énorme avantage que les coréens du sud ne pèseraient pas sur la politique que doit suivre les Philippines comme les américains ne vont pas manquer de le faire!!!

    • Pinoy dit :

      Rien à voir avec la présidence, c’est l’armée de l’air au travers de son Technical Working Group (TGW) et le Department of National Defense (DND) qui s’occupent de l’acquisition de ces hélicoptères. Et c’est le AT129 ATAK qui est le 1er choix vis à vis du prix d’achat et des capacités de l’appareil (TAI dit pouvoir fournir 6 voir 7 unités) et le Viper arrive en second, surtout à cause du prix (Bell ne peut proposer que 5 unités). Les coréens n’ont pas participés à l’appel d’offre avec le ur LAH, et il possible que l’armement de ce dernier repose sur des éléments belges ce qui bloquerait tout export vers les Philippines.

  7. Clavier dit :

    Il est évident que l’hélicoptère de combat est l’outil idéal pour combattre la guérilla islamique aux Phillipines mais pourquoi utiliser un engin aussi coûteux que l’Apache quand on peut récupérer les Cobra qui séchent au soleil du Mojave…