Un sauveteur-plongeur de l’escadron 1/67 Pyrénées a perdu la vie lors d’un exercice dans les Landes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. Lucien dit :

    Toutes mes condoléances à la famille du sergent Pougin et tous mes vœux de rétablissement à cet infirmier.

    Je suis surpris qu’on parle de l’escadron d’hélicoptères 1/67 Pyrénées, je pensais qu’il n’existait plus ou alors je confonds avec l’escadrille spéciale d’hélicoptères 1/67 Pyrénées.

  2. luc dit :

    Problème « coupe-câble » , dispositif pyrotechnique qui permet de sectionner le câble du treuil en cas d’extrême nécessité ??

  3. robert milili dit :

    il aura emporté avec lui son joli sourire.
    sincères condoléances a sa famille et ses frère d’arme

  4. James dit :

    RIP et pensées aux proches

  5. ScopeWizard dit :

    Que ce brave repose en paix et respect à sa mémoire ; sympathies sincères à sa famille et proches , courage aux frères d’ armes .

    Très bon rétablissement au blessé .

    Triste …………..

  6. Plusdepognon dit :

    Pensée pour lui et sa famille et également pour l’infirmier grièvement blessé

    À l’avenir, le treuil est un élément qui sera peut être changer par une solution française :
    https://forcesoperations.com/un-premier-treuil-100-made-in-france/

  7. Amar Harraz dit :

    Les militaires ont aussi droit à d’immenses bravo pour le travail accompli et très, tres souvent dans des conditions extrêmes.
    Qu’il repose en paix.

  8. Expression libre dit :

    Ils nous sauvent, ils périssent. On a du mal à l’admettre. Après le 5ème RHC, difficile de ne pas se poser des questions. Triste, très triste, en effet!

  9. Paddybus dit :

    Une pensée émue aux familles…
    L’armée française a-t-elle encore les moyens de faire son boulot dans des conditions de sécurité normale…??? car si on comprend il y a eu rupture de filin…??? est-ce explicable pour ceux qui connaissent le détail de ce métier particulier…???

  10. Condoléances aux deux familles et beaucoup de courage :

  11. Nobody dit :

    « un problème de filin »
    Peut on avoir plus d’explications ?
    Merci

  12. Castel dit :

    Ce qui rend encore plus triste cet accident, est le fait que ces deux hommes ont sans doute pris des risques pour être en mesure de sauver des vies le moment venu, le plus efficacement possible….
    Condoléances émues à leurs familles

  13. arnaud dit :

    Toutes mes condoléances à sa famille et ses camarades pour ce décès brutal et injuste.

  14. ROUSSEAU dit :

    Les treuils ont un cable de 75mètres mais quand on fait un treuillage s’il n’y a pas d’obstacle pour le rotor,l’appareil descend au fur et à
    mesure que le cable monte avec sa charge,on ne garde qu’une dizaine de mètres entre le sol ou l’eau et le cellule de l’appareil.
    C’était le mec nav (mecanicien d’équipage) qui était à la maneuvre sur «  »Puma » ».Malheureusement les deux camarades n’auraient
    jamais dû chuter de 50 mètres.J’ai été 28 ans sur «  »Puma » » jusqu’à ma retraite en 2000.Honneur au «  »PLOUF » » et au » »Toubib » ». » »
    VALEUR ET DISCIPLINE (Médaille Militaire) et HONNEUR ET PATRIE(Médaille de l’Aéronautique) deux devises qu’ils méritent.RIP
    Un ancien de l’ALAT.

    • luc dit :

      Rare les rupture de filin, par contre le fusible pyrotechnique ( larguage d’urgence) qui se déclenche sous l’orage ou au contact d’une ligne électrique voir par un retour de courant par la terre .
      Le manchonnage alu trop serré sur le filin qui « cisaille » la moitié des torons … possible

  15. Lo2ly dit :

    Merci Rousseau pour cette explication brillante… On treuille quand il y a des obstacles, sinon on se pose. Sauf l’ALAT qui treuille pour le plaisir visiblement.

    • ROUSSEAU dit :

      «  »Lo2ly » » Quand on est sur sur l’eau bien sûr pas de posé et si les recherchés sont dans le pneumatique,avec le souffle rotor
      on pousse l’esquif.Et sur la terre ferme (végétation) comme la «  »RCA » » il faut bien descendre la ficelle.Sinon il faut bien s’entraîner voir premier treuillage avec une charge inerte.
      Maintenant,s’il y a de l’orage pas d’entraînement et pour le coupe-cable le circuit est testé avant l’utilisation ce pourquoi
      la charge au 1er treuillage (entraînement).Amicalement.RSU.S

  16. MAS 36 dit :

    Visiblement vous n’êtes pas militaire. On ne fait pas des manoeuvres et des entraînement pour « le plaisir ». Gardez vos commentaires déplacés pour vous , respectez deux jeunes hommes qui ont donné leur vie pour se préparer à en sauver d’autres.