!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Lancée pour faire respecter l’embargo sur les armes en Libye, la mission européenne Irini est opérationnelle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

68 contributions

  1. blavan dit :

    Une erreur de plus en Libye, mais nous sommes coutumiers. Cet embargo ne va que pérenniser les combats, et favoriser l’instabilité dans ce pays. Il ne faut pas pérenniser cette guerre en empêchant qu’il y ait un vainqueur et s’offusquer ensuite des conditions inhumaines des candidats à l’immigration retenus comme esclaves. Il faut rapidement que l’ordre revienne quelque soit le nouveau chef et ensuite renouer au plus vite des relations diplomatiques et économiques. On fait l’inverse.

    • Kural dit :

      Votre raisonnement ne fonctionne pas, si ont laisse les fait les deux champs seront équipé et la guerre durera tout aussi longtemps, guerre espagnol, guère chinoise, guerre américaine, les guerre civile l’apport en armement des deux champs sa accélère rarement la fin bien au contraire…

      • blavan dit :

        L’avenir nous départagera , mais si on prend l’exemple de la Syrie, la guerre a duré parce que des éléments extérieurs ont empêche Hassad , de régler le problème, avec in fine plus de mort que ce qu’on aurait eu si on n’était pas intervenu. Je ne dis pas que Bachar el Hassad est un enfant de coeur, mais aujourd’hui, on a le résultat . Des millions de réfugiés qui frappent à la porte de l’UE.

        • dolgan dit :

          Euh sans apports extérieurs (d’hommes et d’armes), bachar n’aurait pas pu gagner. Faut se rappeler le début du conflit.

          • blavan dit :

            En tous cas, l’occident laisse comme dans tout le Moyen Orient et l’Afghanistan une situation sanitaire et politique désastreuse avec sa cohorte de migrants, qui vont plus déstabiliser l’UE que si on n’était pas intervenu.

  2. jyb dit :

    Recrutement des mercenaires syriens pro-turcs. Le contingent de volontaires aillant atteint ses limites, les turcs ont recours à d’autres moyens. Ils ont demandé à chaque milice syrienne un quota de combattants à envoyer en libye.
    Quand le compte n’y est pas, les turcs coupent les vivres. C’est ce qui vient d’arriver au groupe faylaq as sham, pourtant un des groupes les plus puissant.
    Le problème c’est qu’en syrie tout le monde profite de l’affaiblissement des milices pro turques à commencer par les kurdes dans le canton d’afrin…

    • Auguste dit :

      En accord avec Moscou,les Turcs préparent une opération militaire à Idleb contre tous ceux qui ne respectent pas le cessez le feu,y compris les radicaux.Les HTS de Joulani pourraient en faire les frais. »En même temps » il y a des journaux russes qui s’attaquent à Assad:régime corrompu,pas à la hauteur…etc.D’après vous,on veut embourber Erdogan en Syrie pour l’affaiblir en Libye,ou comme je le pensais,Russes et Turcs vont s’arranger pour la Libye,comme ils semblent le faire en Syrie?

      • jyb dit :

        @auguste
        combat entre djihadistes et turcs à idleb.

        • jyb dit :

          Les turcs se sont totalement fourvoyés en pensant prendre le dessus sur les djihadistes d’idleb à un point ou turcs et djihadistes s’affrontent. Ce qui est dans les tuyaux c’est un petit arrangement entre amis ou les turcs laisseraient les syriens (et russes) nettoyer quelques secteurs. La M4 que les turcs n’arrivent pas à controler et la vallée de l’oronte pour isoler jish as shugur capitale des djihadistes…

    • précision dit :

      Je suis curieux: en quoi l’affaiblissement de milices islamistes pro-turques notoirement alliées à des mouvements terroristes est un « problème »?

    • jyb dit :

      correction : il s’agit de la milice faylaq ar rahman, et non pas faylaq as sham.
      Mais c’est le même profil : islamistes/ frères musulmans.

  3. sergeat dit :

    Excusez Jumeau virtuel.

  4. jyb dit :

    Donc la communauté internationale soutien toujours officiellement le gna de sarraj. Pourtant à y regarder de plus près on peut se poser quelques questions. L’offensive victorieuse pour reprendre sorman et sabratha est revendiquée par sarraj et le porte parole du wefaq (force du gna) pourtant les images et les commentaires « off » montrent les milices islamistes du conseil révolutionnaire de la shoura de Benghazi parader en ville avec à leur tête farouk (farraj) shaku…
    Autre pointure du terrorisme, mohamed el sayed/ el sanaketi alias abou khaled mounir a été capturé par des hommes du renseignement égyptien dans la banlieue de tripoli. top 2 sur la liste des terro recherchés par l’égypte pour ses attaques contre des coptes et des militaires.

    • Auguste dit :

      En ce moment des avions français survolent Tripoli et Misrata.Renseignement ou message aux Turcs?.En tous cas pas un soutient à Sarraj.Et la « communauté internationale » semble plutôt pencher pour celui qui a reçu un « mandat du peuple » Haftar.Même les Israéliens ne se cachent plus.Un « mandat du peuple » qui envoie le gouvernement de Tobrouk à la maison.Soyons vulgaires,appelons le, coup d’état,prise de pouvoir,pas mandat du peuple.J’attends de voir maintenant, avec impatience,les jeux de jambes des uns et des autres pour justifier leur soutient à un dictateur.

      • précision dit :

        A vrai la légitimité de Sarraj, parachuté (depuis la Suisse? Un point intéressant est qu’on ne trouve aucune trace de sa bio avant 2012 sur wikipedia) par – appelons le la « communauté internationale »? – n’est pas évidente non plus. Mais quelle alternative à part le chaos ou les milices?

        • Auguste dit :

          Rien de notable avant 2012,fonctionnaire sous Khadafi.Il est entré en politique après sa chute.Son problème c’est d’être un Kouloughli (Ottoman),qui explique que le principal soutient militaire lui vienne de Misrata.Mais au moins il a été élu au parlement de Tobrouk,lui.C’était un bon choix pour diriger la Libye.Seulement, en Libye, suffit pas d’avoir les qualités,il faut l’appui des tribus,qu’il n’a pas,because ses origines.De plus il a été imposé par l’étranger,ce qui a aggravé son cas.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Haftar est évudrment un autocrate. Pour Sarraj, on ne sait pas car il a peu de pouvoir réel, étant plus un homme de paille qu’un réel dirigeant.
        Malheureusement il n’y a pas de Ghandi parmis les leaders libyens. Après les années Khadafi, c’est vrai que c’est étonant. Il faut faire avec.

    • Fralipolipi dit :

      Encore merci pour ces éclairages Jyb.
      Grace à vous, on voit souvent les choses sous un autre angle, .. moins candide.

    • Fralipolipi dit :

      @Jyb
      Misrata est-elle toujours contrôlée par l’ANL ?

    • aleksandar dit :

      @Jyb
      Dans la mesure ou cet embargo va principalement empecher la Turquie de livrer du matériel au GNA par voie maritime, je ne suis pas sr qu’on puisse le définir comme un soutien au GNA.

    • précision dit :

      il n’est pas nouveau que le gouvernement de tripoli et ses soutiens turcs s’appuient sur des islamistes considérés par beaucoup comme terroristes. Mais Haftar n’est pas tout à fait sans reproche non plus en la matière, même s’il en fait un de ses arguments.

    • fabrice dit :

      Bonjour Jyb
      Pour moi tout le Monde joue au poker menteur…La plupart des acteurs sauf Haftar veulent la partition de la Libye. Un Etat de Cyrénaïque et un Etat de Tripolitaine.
      Objectivement il y aurait une logique historique, sociale, humaine et géographique.
      Dès lors certains Etats s’amusent à une politique de bascule, quand Haftar l’empore on aide le GNA ou on aide moins le GNA et quand le GNA gagne on aide Haftar ou on aide moins le GNA.
      On ferait mieux de dire franchement les choses, mais bon remettre en cause les frontières de la colonisation ce serait un peu ouvrir la boite à Pandore, on veut mais on veut pas…D’où tout ce cirque…

  5. jyb dit :

    2 éléments expliquent la réaction des forces du gna : 1 l’arrivée des miliciens turcs et de leurs matériels. 2 la réorganisation du théatre. On est passé d’un théâtre lacunaire à un théâtre avec une ligne de front plus ou moins continue. Début avril l’anl a pris les villes de zliten, djamil et rikdalin dans le secteur ouest vers la frontière tunisienne, le wefaq a donc décidé de replier vers tripoli ces forces (au moins 5 bataillons) résultat pour le gna un dispositif cohérent, et pour l’anl le contrôle de la frontière tunisienne (autrement dit l’anl contrôle toutes les frontières terrestres libyennes.

    • Auguste dit :

      Pas la frontière algérienne apparemment.A vérifier,mais à Ghat il a plu des bombes incendiaires ou qui y ressemblent.

  6. Göret dit :

    La Turquie tremble de peur face à la flotte d’invasion europeenne.

    Ce n’est pas ce pathetique mouvement des puissances déclinantes chretiennes qui va nous empecher de transformer la Libye en vilayet croyez moi.
    Effet d’annonce car en pratique on sait tres bien que vous allez nous envoyer deux pedalos et un 6cv.

    La vraie questiom qui se pose. Doit on stopper l’envoi de materiel humanitaire contre le covid comme mesure de retortion?

    • Kilimanjaro dit :

      Vous vous souvenez plus l’embargo de l’ONU contre le régime de l’apartheid de l’Afrique du sud ?
      maintenant, ils veulent que les autres respectent l’embargo.
      https://www.courrierinternational.com/article/afrique-du-sud-comment-la-france-brave-lembargo-et-arme-le-regime-de-lapartheid

    • Kural dit :

      Déjà sa fait des décennie que que l’Europe n’est plus un continent pro religieux chrétien, ensuite la France a vue une augmentation de la population de 7 millions depuis 2000 et le pib à était doublé, donc puissance déclinante ? Tu veut parler de la Turquie qui avait un pib de 950 milliard en 2013 et qui a maintenant un pib de 771 milliard en 2018,sa c’est un pays déclinante, bref arrêter de glorifier votre pays face au autre pays, la France a elle seul à un pib supérieur de 1000 milliard face à la Russie, la France a 4 fois le pib de la Turquie, et pendant que le pib français continu d’augmenter le pib turc lui diminue, ont peut aussi comparé les salaire mensuel en moyenne 3000€ en France, 936 en Turquie, sans parler de la différence militaire, la France est supérieur en nombre d’avion de navire etc face à la Turquie, sans parler de la modernité, en feance ont modernise tout en Turquie c’est loin d’être le cas, bref ton rêve de voir l’Europe s’effondrer n’arriveras pas de notre vivant dommage pour toi.

    • Moogli dit :

      Un peu moins de viande et un peu plus de salade dans les kebabs. A part ça, j’vois pas.

    • précision dit :

      Je retiens de votre message un point positif: si nous avons de gros différents avec la Turquie, nous sommes aussi capables de trouver des points d’entente pour des actions plus constructives. Dans cette crise du Covid, la Turquie nous a aidé. Paix aux hommes de bonne volonté, comme l’on dit…

    • PK dit :

      « Effet d’annonce car en pratique on sait tres bien que vous allez nous envoyer deux pedalos et un 6cv. »

      Ça me parait surdimensionné pour combattre l’armée turque…

    • honneur dit :

      N’empêche qu’avec les pédalos, le débarquement sur les plages lybiennes sera une partie de plaisir. Les gars auront les cuisses en feu . C’est toujours un plaisir de vous lire Goret. Un peu d’humour dans ce monde qui par en sucette. Mr Lagneau, faudrait songer à faire un bêtisier un de ces jours

    • cipal dit :

      c’est fou ce que le covid 19 peut faire comme dégâts sur les cerveaux embrumés des cireurs de pompes du paltoquet gesticulant du Bosphore !

    • Nauatg dit :

      Oui ou il suffira à Poutine de claquer des doigts et son toutou du Bosphore rappliquerera comme une bonne vieille petite carpette servile et apeurée pour prendre sa leçon et fermer sa grande bouche. En même temps il a l habitude maintenant et paraît plutôt apprécier la chose….

  7. aleksandar dit :

    Tarhuna n’est pas encerclée.
    C’est l’offensive du GNA pour prendre la ville qui a échoué.
    La perte de Sabratha et de Sorman n’ont pas d’importance.
    Face a l’offensive des milices djihadiste turco-syrienne, les forces de la LNA se sont repliées sur la grande base d’Al Watya et ont attendu les turco-syriens qu’il ont détruit.
    La reconquête a commencé, la LNA n’est qu’a 3km de Sabratha et en mesure de couper a nouveau la route Tripoli-frontière tunisienne d’ici quelques jours
    Enfin, les drones turcs tombent comme des mouches au rythme d’un par jour.
    Il y aurait de batteries de Pantsir 2 dans le coin.
    Dernier point, les exportations de pétrole libyen sont en chute libre, bloquée par la LNA et le gouvernement de Sarraj est a court d’argent pour payer les djihadistes syriens.
    Voir les zones contrôlées par LNA et GNA
    https://libya.liveuamap.com/

    • Kural dit :

      Je tient à précisé que les deux camps remporte des victoire, et les deux, les camps ont subit de lourde perte depuis quelque années…

      • jyb dit :

        @Kural
        oui mais globalement on ne peut pas parler de « lourdes pertes » rien à voir avec les combats qui ont eu lieu en irak ou syrie, ni avec le nigeria, le yémen ou l’afghanistan.
        La guerre en libye a été meurtrière quand l’ennemi était daesh et/ou affiliés, syrte,derna, Benghazi…

    • Auguste dit :

      Faut pas trop se fier aux zones.Il y a les villes qui comptent,la plus grande part sur la côte,quelques points à l’intérieur et le reste c’est du sable.Si la Turquie arrive à couper les routes de ravitaillement de Haftar,l’élu du peuple n’a plus qu’à demander l’asile politique à Macron.Et s’il prend Tripoli,va falloir d’abord lui donner une légitimité internationale et ensuite lui donner un coup de main pour réduire Misrata (entre autres) et être complices d’une répression égale à celle qu’on avait, en son temps, attribuée à Kadhafi pour justifier son élimination.Bonjour les jeux de jambes médiatiques pour présenter à l’opinion publique internationale Haftar en sauveur de la patrie.Quoi que,tant que les immigrés n’arrivent pas,l’opinion publique se fout de la Libye.

      • jyb dit :

        @auguste
        et justement sabratha que viennent de reprendre les islamistes du gna était le port d’embarquement des immigrés…l’anl avait stoppé l’activité d’où un gros manque à gagner pour les mafieux locaux.
        on peut supposer une bataille inter milices pour reprendre ce juteux commerce.

      • jyb dit :

        oui et j’ajouterai qu’il manque une troisième zone celle des milices et tribus qui ne sont ni anl, ni gna et qui restent en retrait. S’il venait l’idée à ces acteurs d’unir leurs voix, ils pourraient décider d’une fin de partie.

    • jyb dit :

      @aleksandar
      La carte est totalement fausse. principalement à l’ouest.

  8. Auguste dit :

    On est dans le comique.On va confier à un navire italien le rôle d’empêcher les Turcs de fournir des armes à Tripoli, que l’Italie soutient.Comme l’Autriche et la Hongrie ont demandé expressément que les contrôles ne se fassent pas sur les couloirs de l’immigration,je sens que la mission Irini va être un franc succès.

  9. ji_louis dit :

    Les CAVEAT imposées à IRINI par l’Autriche et la Hongrie sont du bon sens: De par la convention SOLAS sur la sauvegarde de la vie en mer, tous les navires (y compris les bateaux gris) sont tenus de porter assistance aux personnes qui en expriment le besoin (messages et/ou signaux de détresse). Donc à la vue d’un dinghy de migrants faisant signe des bras dans les eaux internationales, ils étaient obligés d’aller les chercher… d’où l’échec de l’opération SOPHIA qui faisait le contraire de ce qu’elle était censée faire.

  10. ji_louis dit :

    IRINI est un soutien déguisé à Haftar parce qu’elle est censée intercepter les navires allant dans les eaux libyennes pour briser l’embargo sur les armes, or elle n’a pas l’autorisation d’agir dans les eaux littorales libyennes. Pour ravitailler Tripoli ou Misrata, il faut forcément passer sous ses fourches caudines… mais pas pour Tobrouk, puisqu’il suffit d’aller dans les eaux littorales égyptiennes puis bifurquer le long des eaux libyennes. Sans compter les ravitaillements par la terre via la frontière égyptienne (de l’autre côté, la Tunisie garde sa frontière bien fermée… sauf aux diplomates).

  11. Renaud Aymon dit :

    Je regrette que le commentaire de Göret, sic, ne soit pas modéré. Le racisme de bas étage contre le christianisme est lamentable. Autant que la propagande pour un régime liberticide qui emprisonne, torture et massacre son peuple. Et qui exploite sans vergogne les victimes du conflit syrien.

  12. jyb dit :

    « conquérir les cœurs » grosse opération de com du gouvernement de Benghazi pour conquérir le peuple libyen avec la dénonciation des milices étrangères du « vendu » sarraj contre la « légitimité » libyenne du parlement de Benghazi.
    Ajoutons que l’onu (unusmil) a dénoncé … »les pillages, vols, incendies volontaires de biens privés et publics » par les milices pro gna dans les villes de sorman et sabratha. Et qu’elle demanderait des enquetes sur les exactions survenues dans la prison d’al haraissa. infos exploitées par le camp haftar.
    ajoutons que si Benghazi a des arguments pour conquérir les cœurs, elle a surtout des arguments pour conquérir les ventres.

    • jyb dit :

      question afférente : à quel niveau turquie et qatar soutiennent le gna ? parce que si pour doha, la dépense est transparente, elle ne l’est pas du tout pour les turcs qui misent gros dans l’affaire.

      • Auguste dit :

        Enorme erreur d’Erdogan d’avoir envoyé sa racaille syrienne en Libye.Un mauvais point de plus pour l’image du GNA et de la Turquie.Et puis on oublie le coronavirus.Il y a les Berbères de la frontière tunisienne qui retirent leur soutient à Farraj,parce qu’il n’ont pas reçu l’aide promise par Tripoli.

      • vrai_chasseur dit :

        @jyb
        C’est le Qatar qui est la principale source financière de Sarraj en Libye.
        Erdogan n’en est que le bras armé, ce qui le rend d’autant plus fragile : les combattants syriens encadrés par l’armée turque et envoyés en Libye savent pour la plupart que les 2000 dollars/mois donnés par les turcs c’est du cash qatari géré par les Frères Mus. C’est à peu près 1 milliard de $ en cash qatari qui est arrivé en Libye via des containers par vols commerciaux affrétés. Et les turcs ont tendance à ne plus payer les djihadistes importés de Syrie, ce qui explique en partie certains revirements de situation récents fâcheux pour eux.
        La Turquie sous-traite les transferts de combattants à la société de sécurité turque d’Adnan Tanri Verdi, un homme d’affaires véreux proche du clan erdogan. Il utilise Belhadj Airlines et Afriqiyah Airlines (dont on capte parfois les vols sur Flightradar) mais là encore c’est le Qatar qui règle l’addition.

        En vérité Erdogan joue très gros sur ce coup libyen : se mettre à dos la ligue arabe n’est déjà pas une sinécure transparente pour la Turquie. La tenaille Egypto-saudie se resserre sur le terrain et devient de plus en plus efficace (les opérateurs des rens égyptiens notamment). Et si Sarraj cède, la première chose que fera Haftar c’est annuler les accords d’exploitation maritime des champs gaziers, d’autant plus qu’il aura la légitimité juridique internationale avec lui. Pour la Turquie, ce sera perte sèche intégrale.
        Les ‘compensations de guerre’ que la Turquie opère en douce (démontage des machines-outils des usines en Syrie, déménagement d’une unité de production pharmaceutique de Tripoli pour rapatrier tout ça vers la Turquie) sont maladroites et lèvent la population contre elle. Pour Erdogan, c’est vraiment quitte ou double et tapis.

      • Auguste dit :

        Encore des renforts pour le pôvre Haftar.Un avion EAU,avec le logo de l’équipe de foot de Mancester City,a atterri à Kartoum,pour demander des renforts aux Soudanais.2 bataillons de forces spéciales contre financement et matériel militaire.

        • jyb dit :

          @auguste
          info diffusée par al jazira qui est…qatarie. On parle plutôt du soutien au tchad.
          Il faut regarder du coté de l’égypte.

          • Auguste dit :

            Le Soudan a démenti.Je le crois sur parole.
            Et ce C-17A de l’USAF venant de la base d’Andrews qui a atterri à Benghazi il y a une semaine?.Il y en a même deux,mais le 2ème je ne sais pas d’ou il venait.Ils transportaient des bonnes paroles?

    • Auguste dit :

      En attendant Haftar demande une trève pour le ramadan.Il ne l’avait pas refusée il y a quelque temps?.Il est de nouveau à la misère l’élu du peuple?.Pourtant il vient de recevoir des renforts de son ami Assad.Je vous l’avait dit jyb,va falloir qu’on aille le porter à Tripoli.

      • jyb dit :

        tripoli sera bientôt « little Idleb »

      • Auguste dit :

        Les tribus Sebha ont changé de pâture.Elles viennent de passer dans le camp Tripoli.On les a un peu « encouragés »,mais c’est le résultat qui compte.
        Les Sebha sont dans le giron des Khaddafa du regretté Khadafi,il me semble non?

        • jyb dit :

          @auguste
          je n’ai pas cette info mais c’est étonnant parce qu’ils étaient grands gagnants du coup de main d’hafrar sur le pétrole.

          • Auguste dit :

            Et Bani Walid qui réclame le retour des Khadafi.Bani Walid c’est les Warfalla,la plus importante tribu de Libye.Haftar,pourquoi tu tousses?

  13. werf dit :

    L’opération Irini c’est de la com. Mais en termes d’embargo, ce sera un échec car il y a beaucoup de solutions pour le violer… croyez mon expérience. Les italiens sont les maîtres du jeu depuis longtemps grâce à l’argent de leur société pétrolière INI qui a toujours arrosé les différentes tribus. Ces dernières jouent sur plusieurs tableaux (ne pas penser en occidental mais en oriental). Ils n’aiment pas les mercenaires recrutés par les turcs en Syrie et ils les chasseront bientôt du jeu dès que la Turquie n’aura plus les moyens de les soutenir. Les russes regardent cette partie avec intérêt car c’est un moyen d’affaiblir la Turquie et d’arriver bientôt à un compromis pour nettoyer définitivement Idlieb d’autant que le successeur d’Assad est déjà « préparé » pour entrer en scène et calmer les occidentaux.

    • Auguste dit :

      Les Russes cherchent parmi les militaires,,mais ils n’ont pas encore trouvé l’oiseau rare qui va remplacer Assad.C’est qu’Assad c’est pas un objet rapporté,il a une base en Syrie.Et maintenant qu’il a le soutient de Macron,l’opération russe va se compliquer.(humour)
      Pour ce qui est des Italiens « maîtres du jeu »,j’en doute.L’état italien est hors jeu, sans le sou et sans aucun poids politique.Sans l’appui US,c’est néant.Et l’ENI, après le coronavirus,aura déjà du mal à se maintenir en vie.

  14. Carin dit :

    Et si le turc en chef décide de faire accompagner ses cargos par un bateau gris… quelle marine va se porter au devant des cargos pour y contrôler la cargaison?
    Je vois d’ici les politiques des pays participants faire réunion sur réunion en attendant que les cargos entrent dans les eaux nationales libyennes avant de s’écrier en chœur « mince… encore raté ».

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je n’y crois pas trop. Quand la densité de bateaux gris français a augmenté au large de Chypre, on n’a un peu perdu de vue les turcs…..

  15. Plusdepognon dit :

    La pleine capacité opérationnelle ne sera atteinte qu’à l’été :
    https://www.bruxelles2.eu/2020/04/loperation-irini-bientot-operationnelle/