Le 5e RHC déplore la perte de l’adjudant-chef Olivier Michel et du brigadier Vincent Monguillon

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. luc dit :

    Rupture planétaire BTP ????

  2. Yoyolegigolo dit :

    9 morts et 3 hélicos HS en moins d’un an pour le 5ème RHC… ça commence à faire beaucoup, soit c’est une sacrée coïncidence soit il y à un flagrant problème d’incompétence, RIP aux deux camarades et bon rétablissement aux autres

    • Morflex dit :

      j’éspère que ce n’est pas l’équipage que vous traitez d’incompétant ??? Ca peut aussi être matériels de merde car à bout de souffle à cause d’un suremploit par rapport à la maintenance parceque plus d’argent car oui nos dirigents font de la merde (je ne dis pas qu’ils sont incompétants remarquez bien) … vu les faits je pencherais plus sur cela. Pas d’argent ca c’est récurant et vu les mensonges et comment est faite la gestion de la crise du COVID19 (cf CdG), je me dit qu’on est dirigé par des gens qui ne font que des conneries ! et cela va aller de mal en pis !

    • ........ dit :

      Quelles incompétence ?
      Quelles sont tes compétences à toi pour tenir ces propos ?

  3. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Mes condoléances aux familles et amis. Aux blessés un bon rétablissement.

  4. Castel dit :

    D’après les déclarations de cet agriculteur, l’hélicoptère se serait immobilisé quelques secondes, avant de tomber comme un caillou….
    Bizarre tout de même, dans ces conditions que le pilote n’ait pas pu déclencher l’auto-rotation ?
    Il a dû y avoir un problème technique inattendu, l’enquête le précisera sûrement, mais cela , à première vue ressemble plus à une panne qu’à une erreur de pilotage…..
    l’enquête le déterminera, et j’en profite pour présenter une nouvelle fois mes condoléances aux familles des victimes.

    • lym dit :

      En tout cas, quoi que le problème ait été et que le pilote ait pu tenter pour y parer, l’impact n’a au pas été rude au point de tuer tout le monde même si deux y sont hélas resté + 2 autres a priori plus gravement touchés. Que 3 aient pu s’en sortir mieux est incompatible avec être réellement « tombé comme une pierre »: Le choc a dû pouvoir être amorti. Que cela ait démarré en plein stationnaire est sans doute une info plus fiable, voir utile. Mais le pilote n’étant pas dans les décédés (et probablement dans les 3 plus épargnés, voir siège conçu pour amortir un posé dur?), on doit déjà avoir une idée assez précise des causes avec son debriefing.

    • sgt morales dit :

      En bi turbine pas d’autorotation,de toute façon VNE=0 et hors effet de sol = crash assuré

  5. Toubou dit :

    RIP….courage et tendresse aux familles

  6. Yoyolegigolo dit :

    Non ce nest pas l’équipage ( bien que des questions peuvent se poser ) mais je pencherais plutôt pour la formation ou le renouvellement des acquis au sein de ce régiment qui laisse songeur , comme je le dis plus haut , 9 morts ( 15 si on compte les commandos montagne ) plus 3 hélicos HS en moins d’un an c’est quand même pas anodin , des régiments on était dissous , fermés voir leurs projections fortement affectées pour bien moins que ça ( exemple le 3ème RPIMA ) donc oui des questions peuvent se poser car ce n’est pas normal , quand aux dirigeants , autant ils ont « fait de la merde » par le passé avec le budget de la défense, autant en ce moment ils font une remontée en puissance assez significative à mes yeux ( on verras l’après COVID si la LPM seras maintenue ) donc je pense que le problème vient soit d’une problème de diagnostique et de MCO au sein de ce régiment , soit d’une incompétence des pilotes, soit les deux

    • arnaud dit :

      Sidérant que ce genre de commentaire puisse passer. Il sort d’où ce spécialiste du clavier, expert en enquête aérienne et grand maître du pilotage ?

  7. Ludovic Caudrand dit :

    Au delà de certaines et hélas polémiques de comptoir de la brasserie du commerce je préfère présenter mes condoléances aux proches des deux équipiers décédés. Rapide rétablissement aux blessés et soutien à mes camarades de de combat de l’ALAT.
    Un ancien du RCAM.

  8. Ludovic Caudrand dit :

    « hélas habituelles polémiques »…

  9. Piliph dit :

    Selon Wikipédia, sur les 7 survivants blessés, deux étaient en état d’urgence absolue.

  10. dompal dit :

    Encore une fois, comme je l’ai déjà dit précédemment, lorsque M. Lagneau laisse les commentaires ouverts pour ce genre ‘d’événement’, c’est pour rendre honneur et laisser un message d’adieu à nos frères d’armes.
    Toute polémique est hors sujet et n’a pas sa place ici !!!