CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Covid-19 : Mis à l’isolement, tous les marins de la mission Foch feront l’objet d’une enquête épidémiologique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

56 contributions

  1. luc dit :

    le SSA est ravi, tous les marins seront soumis à des tests de dépistage [à condition d’en trouver suffisamment…]
    des cobayes à l’insu de leur plein grés …..

  2. Plusdepognon dit :

    Une problématique très aiguë, le logement, en cette période d’épidémie :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/04/resilience-cest-aussi-loger.html

    Du côté des multinationales pharmaceutiques, ça relance la production de chloriquine :
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/11/coronavirus-bayer-va-relancer-en-europe-sa-production-de-chloroquine_6036341_3234.html

    Il suffit de regarder la Corée du Sud ou plus proche de nous, l’Allemagne, pour savoir que les tests sont la première chose à faire pour ne confiner que les gens malades. L’Italie l’a compris :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-l-italie-va-distribuer-2-5-millions-de-tests-dans-le-pays-la-semaine-prochaine-6806277

    • Perplexe dit :

      En dehors d’être une commère compulsive, vous n’apportez rien à ce blog.D’autant plus que les blogs auquels vous faites référence ne valent pas grand chose …

  3. Opérationnel dit :

    Pour le système de soins, le meilleur du monde, nous étions prêts. Pour le soutien, le meilleur du monde, nous sommes prêts aussi:
    http://www.opex360.com/2020/02/09/le-commissariat-des-armees-se-met-en-ordre-de-marche-en-vue-de-soutenir-un-engagement-operationnel-majeur/

    • luc dit :

      feront également l’objet d’une « enquête » épidémiologique conduite par le SSA ( sourire, virus inconnu dans la base de données de santé des Armées ) …
      et d’une commission d’Enquête

    • Albatros24 dit :

      On peut effectivement se poser des questions sur not eprotection sociale, la soi disante meilleure du monde, suite aux trop nombreuses économies au scalpel des divers Gouvernements français dans nos hôpitaux, dans le nombre de maladies soignées…
      Il fallait faire des économies.
      Comme celles pour les masques non renouvelés ou le nombre d’infirmiers et médecins à la baisse dans les hôpitaux.
      Mais aussi dans les facs de médecine. A ce dernier sujet un grand merci à Chirac d’avoir entendu les pleurnicheries du Conseil de l’Ordre de l’époque dans les années 90 qui trouvait qu’il y avait trop de médecins et pas assez de malades, d’où la baisse drastique du numerus clausus dans les facs, la baisse automatique du nombre de carabins. Et donc la prime donnée aux rejetons de médecins pour ces concours biaisés…
      L’enseignement de la médecine en France est à moderniser d’urgence, on a pas besoin de gens qui mémorisent des pages de d’annuaire.
      Une blague à ce sujet : quand on impose à un étudiant d’apprendre par coeur les pages de l’annuaire téléphonique de Paris l’étudiant en prépa ingénieur répond « pourquoi faire ? »
      le carabin répond : « en combien de temps ? »

      • Plusdepognon dit :

        @ Albatros24
        C’est Alain Juppé qui a mis en musique les réformes structurelles, qui se sont succédées, quelque soit la couleur politique affichée du gouvernement : diminuer l’offre de soin pour en diminuer le remboursement.
        https://www.investigaction.net/fr/qui-doit-mourir-qui-pourra-vivre/

        Le gouvernement macron a amélioré la formule en diminuant dramatiquement les rentrées de cotisations sociales, histoire de tuer la Sécurité Sociale plus rapidement encore…

        Dernière péripétie minable de gens mesquins, c’est le SSA qui a hérité de Buzyn en blouse blanche :
        https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/pourquoi-agnes-buzyn-travaille-t-elle-dans-hopital-militaire-215947

      • Dunning Kruger dit :

        On sent beaucoup d’aigreur dans votre commentaire ; recalé de PCEM1 ?
        Le drame du numerus clausus à la française est qu’il aura duré près de 50 ans, et n’est pas dû à un gouvernement particulier, mais a au contraire fait consensus longtemps à la fois du côté des doyens des facultés de médecine, de la Sécurité Sociale, des syndicats de médecins libéraux, et peut-être mais très accessoirement de l’Ordre…
        Pour la défense de ce numerus clausus, on peut dire qu’il était une conséquence de mai 68, autorisant l’accès à tous les étudiants en médecine aux places forcément limitées d’externes dans les hôpitaux ; mais comme disait Mr X, …cela est une autre histoire.

        • dolgan dit :

          « Très accessoirement de l’ordre … » Euh, ces 15 dernières années, dès que l’idée est timidement avancée par un élu nationnal, l’ordre monte directement au front et menace fermement le pouvoir en place de procéder à une campagne massive de dénigrement pour que leurs clients votent pour un autre parti.
          .
          ça tient rarement plus de 48h avant que l’élu en question ne soit obligé de s’excuser en rampant.

          • Dunning Kruger dit :

            Votre vision est très manichéenne et inexacte. Le numerus clausus existait avant son officialisation en 1971, dans les facs réputées et surchargées ( grandes métropoles). Actuellement l’Ordre ( présidé par un généraliste) demande depuis 4 ou 5 ans que les régions défavorisées ( celles où les médecins ne restent pas à l’issue de leurs études ) forment plus de médecins : un peu l’inverse de ce qui existait au départ. Est-ce que ce sera efficace ?… Pas certain. Problème de la liberté d’installation et des souhaits de carrière. Mais nous sommes HS par rapport à l’article !
            P.S. De nos jours aucune influence des médecins sur les votes de leurs patients ( au temps de Pagnol peut-être ? ).

      • Buburoi dit :

        Pour Albatros 24:
        ce n’est pas le nombre de médecins qui est important, c’est leur compétence. Les possibilités de formation sont limitées, donc le concours est la meilleure solution. Ce sont les facs de médecine et les ARS qui administrent le flux. L’Ordre des médecins n’a pas son mot à dire. Un numérus clausus existe dans tous les pays modernes.

  4. Carin dit :

    Il ne faut pas croire que tout les marins du GAN ( PA+les bateaux accompagnants) vont descendre à quai dès leur arrivé sur Toulon…
    La distribution du matos de distanciation est déjà faite, les tests sont en cours, et seuls les covid-négatifs seront débarqués…(environ 60% du personnel) les autres resteront à bord et seront « soignés » sur place, sauf cas de complication qui eux seront transportés à l’hôpital des armées de Toulon… ( il y en auras peu… 1%.)

    • Carin dit :

      Et c’est pareil pour ceux qui se rendent sur Brest.

    • Vroom dit :

      De toute façon, le système nucléaire reste bien en fonctionnement ? Il doit y avoir une équipe en permanence.

  5. Themistocles dit :

    Vu l’hébergement sur l’arsenal de Toulon, ça va être sympa ces deux semaines…

  6. dolgan dit :

    Pour les tests, c’est pas un problème. Le goulot d’étranglement est sur la lecture (réactif/machine) pas vraiment sur les prélèvements. Et on est dans une situation où tous les résultats n’ont pas besoin de sortir le jour même. 2000 sur 3 jours, c’est moins impressionnant que 2000 en 24h.
    .
    Et on peut se permettre de réorienter les ressources restreintes qui ne sont pas toujours bien utilisées. Les hopitaux Fr sont à 30% de positivité, les labos privés de ville (qui pensent qu’à la thune tout ça tout ça) sont à 20% (malgré des tests parfois si mal fait, genre le patient fait son prélèvement lui même, qu’il n’a que très peu de chance d’être positif) , tandis qu’un certain mandarin soutenu par les médias est à 13 % .

    • Dunning Kruger dit :

      Le « certain mandarin » que vous fustigez ainsi, nous donne quand même une information utile ( il est le seul à tester le tout venant de sa région ) c’est que grosso modo 13 % en mégapole Marseille est Covid + ; certes ce n’est pas la technique allemande des familles tirées au sort ! Si globalement la population française est contaminée à 10 %, on obtient une estimation très supérieure à celle qui a été donnée récemment dans les médias ( 1,5 M je crois ), mais qui bien sûr devient plus fausse, de jour en jour.

      • dolgan dit :

        Faut arrêter de délirer. Votre dieu n’est pas non plus en train de faire une étude de prévalence. Ces études sont en cours contrairement à ce que vous prétendez. Et les 13% obtenus par le Sauveur n’ont rien à voir avec un taux de prévalence dans la population …
        .
        Marseille, c’est justement le seul endroit dans le monde où l’on ne bosse pas à chercher une solution …

        • Dunning Kruger dit :

          Ce n’est pas mon dieu ni mon sauveur, je ne suis pas un militant mais un simple observateur ; j’ai voulu dire que ce chiffre pouvait avoir une signification, car jusque-là on en manquait beaucoup !
          J’ai bien dit que cela ne pouvait être qu’un indice grossier, mais moins que ce que l’on a voulu nous donner jusque-là.
          Quant-à votre appréciation sur le fait que plus on a de tests positifs, meilleur on est, elle est tout simplement risible ( cf tests faits à large échelle, comme pratiqué en Allemagne ), cela évoque une nécessaire gestion de la pénurie, comme pour les masques !
          P.S. Je ne défends pas « Marseille » c’est le seul endroit où je ne désirait absolument pas travailler.

        • Robert dit :

          Dolgan,
          Chercher une solution, dites-vous?
          Vous voulez parler de chercher des masques?
          Vous vous attaquez systématiquement à Raoult, mais il ne dirige rien dans le sytème de santé français qui gère le covid19 en ce moment.
          Qu’ont fait Buzyn, et Veran ?
          Ah, oui, c’est en cours, et tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous sont des guignols !
          Quel dommage que le monde entier ne vous écoute pas, hein ?

        • Buburoi dit :

          C’est à Marseille qu’il y a le moins de cas de COVID 19, et qu’il y a le moins de décès par infection respiratoire de toute la France. La population de Marseille l’a bien compris, regardez les files d’attente devant l’IHU Méditerranée Infection.

  7. petitjean dit :

    C’est ce qu’on appelle une entrée de charge considérable ! Nous verrons plus tard qui a contaminé qui !
    ce virus est redoutable et il est là pour longtemps
    prompt rétablissement à nos marins
    aux USA la marine est aussi dans la tourmente :
    Le Pentagone en mode-panique
    « De plus en plus d’indications montrent que le Pentagone, et particulièrement les chefs militaires, se trouvent dans un état proche d’une réelle et profonde panique quant à l’état des forces US qui sont bien entendu exposées aux attaques traîtresses du virus Covid-19 » (….)
    https://www.dedefensa.org/article/le-pentagone-en-mode-panique

    • luc dit :

      Le Pentagone en mode-panique même « mode » au Pentagone Français ……

      • Plusdepognon dit :

        @ Luc
        Ça fait quelques temps que ça panique :
        https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/le-coronavirus-ma-brider.html

        • luc dit :

          oui et le PAM arrive ….. Les mutations au titre du PAM ont lieu généralement le 1er août pour les militaires de l’armée de terre, du service des essences des armées et du service d’infrastructure de la défense, le dernier lundi du mois d’août pour les personnels de l’armée de l’air et le 1er septembre pour ceux de la marine, du service de santé des armées et du service du commissariat des armées.
          Il n’est pas envisagé de remettre en cause ce calendrier annuel.

  8. Marc mora dit :

    moralité, on se retrouve avec notre seul GAN au tas, voila la réalité en dehors de toute autres formes de blabla

  9. Plusdepognon dit :

    @ Luc
    10% de coupes dans le personnel du SSAces dernières années :
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/hopitaux-militaires-ne-pesent-que-1-l-hopital-public-214704

    Avec des problématiques bien identifiées :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/12/05/le-ssa-deserte-surprojection-et-concurrence-de-la-sante-publique-affaibliss.html

    Les réponses aux questions des sénateurs ont apporté un peu plus d’éclairage sur la situation que le silence aux journalistes :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/04/le-point-de-la-minarm-aux-senateurs.html

  10. Robert dit :

    De toute façon, la mission du porte avion s’arrête là à cause d’un virus.

    • Albatros24 dit :

      à cause d’une pandémie et des difficultés de soigner pour l’instant ce virus en cas d’aggravation, car nus avons trop fait déconomie en coroyant naïvement que nous allions ainsi pouvoir rembourser plus vite 2400 milliards d’Euros de dettes publiques.
      Alors que pour cela et surtout rassurer nos créanciers, il faut de la croissance, donc des impôts qui rentrent bien et vite

      • Robert dit :

        Albatris,
        Donc une véritable liberté d’entreprendre et une baisse de la charge fiscale des entreprises, sinon ils vont investir ailleurs, n’entreprennent plus, jouent l’assistanat, ou trichent.

      • Buburoi dit :

        On n’a pas fait d’économies car Macron met 100 milliards de plus sur la table. Avec 9% de déficit budgétaire et un endettement de 120 % du PIB, il se torche le cul avec le traité de Maastrich.
        Avec la pression fiscale la plus forte du monde, pensez vous qu’il faut encore augmenter les impots.

        • Robert dit :

          Buburoi,
          J’ai autrefois milité contre le traité de Maastricht, je ne vais pas le défendre aujourd’hui.
          Si chaque pays avait pu limiter la propagation avec ses propres règles et fermer les portes des déplacements, le contrôle en aurait été facilité.
          Ce n’est pas les frontières extérieurs qu’il faut seulement fermer mais les frontières intérieures.
          Les impôts vont encore augmenter, et les fermetures d’entreprises, ruine des TPE, augmentation du chômage. C’est déjà sensible quand on voit l’augmentation des besoins d’aide alimentaire chez des gens qui pourtant ont un travail. Et je parle de français qui n’envoient pas la moitié de leur salaire au bled et en soutenant financièrement cousins et plusieurs femmes en France, et qui logiquement sont toujours les premiers sur la liste des assistantes sociales et des aides de toute sorte. Je parle de français qui vont devoir payer impôts et taxes, voire salaires de leurs employés, mais qui n’ont plus rien pour eux et vont devoir hypothéquer leurs biens propres.
          Ceux-là ne bénéficient d’aucune aide et n’ont que leurs yeux pour pleurer alors qu’ils ont joué le jeu, pris des risques, payés des impôts, mais personne ne s’apitoiera sur leur sort et s’ils sortent la tête de l’eau un jour on recommencera à les considérer comme les vaches à lait d’un Etat obèse et dépensier et de l’assistanat qui assure sa pérennité.

  11. radionucleide dit :

    après l’arrêt d’une partie de la fabrication de masques en france, où en est la fabrication de 5.56?

    http://www.opex360.com/2019/08/09/lidee-dune-filiere-francaise-de-munitions-de-petit-calibre-definitivement-enterree-par-la-dga/

  12. Celtibèret dit :

    Ou comment un simple virus peut mettre hors service toute une armada militaire. Seul bémol pour ceux qui penseraient en profiter, il ne fait pas de différence entre amis et ennemi.

  13. Celtibère dit :

    Ou comment un simple virus peut mettre hors service toute une armada militaire. Seul bémol pour ceux qui penseraient en profiter, il ne fait pas de différence entre amis et ennemi.

  14. dedeac78 dit :

    Lors des différents reportages TV je n’ai vu que le porte-parole de la marine ou le commandant du GAN s’exprimer, mais jamais le commandant du PA. J’ai un peu peur pour la suite de sa carrière….

  15. Thaurac dit :

    Les lasers américains en orbite font bien le job 😉

  16. irrésponsabilité de certains "chefs" dit :

    que dire de l’armée de terre?
    que les chefs pour qui le beret (qu’il soit noir, vert, rouge ou bleu) commencent par faire preuve d’humilité. Il est effarant de constater que certaines activités de formation ou d’instruction qui pourraient être décalées dans le temps ne le soient pas. Pour encore beaucoup trop de chef de corps, chef de BOI ou commandant d’unité : « l’uniforme protège du covid 19″… »les masques ne servent à rien »…Tous ces « chefs » qui ne prennent plus la peine de répondre par mail (pour ne pas laisser de traces écrites sans doute…..) mais qui préfèrent se déplacer physiquement pour apporter une réponse verbale….Pas réjouissant. Ils devront rendre des comptes si malheureusement des militaires ou des proches de leur famille devaient mourrir…

    • Robert dit :

      Irrésponsabilité
      Cela sent le vécu?

    • norbert dit :

      C’est un peu cynique , mais à la limite sans vaccin pour longtemps, il faudra bien qu’une partie des français aient eu un contact avec le virus pour créer une immunité dite de « troupeau’ . Les militaires sont une population jeune dont le taux de mortalité est donc faible par rapport au virus. Par contre ceux déployés en Opex devront vraiment faire l’objet d’un confinement préventif assez long avant de partir, afin de ne pas compliquer les besoins sanitaire des Opex. Il faudra aussi que nos militaires déployés soient complètement coupés des populations locales , ce qui va diminuer nos capacités, mais bref , il y a des règles qu’il va falloir s’imposer puisque nous avons décider de garder des troupes au sol au lieu d’avoir fait une intervention à base de drones pilotés depuis l’hexagone. Enfin, nous finirons bien par trouver un vaccin et ce virus sera comme la fièvre jaune et autres pandémies que nous avons maîtrisés.

      • Robert dit :

        Ce sont les co morbidités qui posent problème, diabète, obésité, problèmes cardiaques. Qu’un pékin lambda soit infecté, il reste quelques jours au repos si tout se passe bien puis est suivi deux semaines et enfin reprend son activité. S’il faut un hôpital bien équipé avec des chambres de réanimation pour vingt militaires en même temps, avec une évolution qui peut aller très vite, c’est risqué de jouer sur l’immunité collective loin du pays.

  17. charly10 dit :

    Episode qui repose la question du rapport cout des armes, et efficacité. Dans ce domaine on voir que l’arme bactériologique l’emporte largement sur l’hyper technologie. Ça interpelle quand même !!!!

    • luc dit :

      Bioarmes une multitudes d’effets qui sur les populations, les commerces et les industries sans toucher aux infrastructures …à condition d’avoir pour son celui qui l’initialise l’antidote ou le vaccin …

  18. Plusdepognon dit :

    La communication du nouveau monde laisse à désirer :
    https://www.lepoint.fr/debats/thierry-lentz-la-debacle-des-communicants-du-nouveau-monde-13-04-2020-2371203_2.php

    Avec les économies de bouts de chandelles en attendant d’y aller à la hache, ça respire même sévèrement la naphtaline de l’ancien :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/11/vers-des-postes-en-moins-dans-la-com.html

  19. Plusdepognon dit :

    Quand nous ne fabiquons plus rien, on ne peut pas contrôler ce que nous recevons, faute de savoir-faire et de volonté politique. Donc nous payons et des petits malins encaissent. À méditer…
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277

    • Xaintrailles dit :

      On ne saura pas d’où vient le lot contaminé ; on peut donc seulement le deviner.