Les manoeuvres militaires chinoises près de Taïwan surveillées de près par les forces américaines

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

103 contributions

  1. EchoDelta dit :

    La Chine n’est certainement pas encore prête pour une invasion de Taiwan. Si elle le tente quand même, je crois qu’elle s’exposerait à une déferlante de réactions militaires qu’elle ne serait certainement pas en mesure de contrer. Autrement dit, je pense que c’est le faux pas à éviter pour elle. Ces gesticulations sont vaines et ne servent vraiment à rien sinon a exprimer son impuissance à annexer Taiwan…

    • LEONARD dit :

      Ne négligeons pas une opération « Crimée » sur Quemoy, Matsu, les Panhu ou Mingdang.
      Ces iles sont un caillou dans la tong des chinois et si Taïwan est un trop gros gâteau pour l’APL; si elles sont (très) défendues, le protecteur U.S est assez affaibli pour ne pas réagir à une opération d’annexion à la Criméenne. ( Avec une différence, une ( beaucoup ) moins grande  » collaboration » de la population.

      L’A.P.L est suffisamment puissante pour interdire une reprise de vive force après lune politique du fait accompli.

      On n’est plus au temps des trois attaques ratées de l’armée populaire, en 1949, 1954 et 1958 lorsque Eisenhower estima que la petite île risquait, en tombant aux mains des communistes, de provoquer un «mouvement de dominos» et qu’elle méritait d’être défendue avec l’arme nucléaire.

      Encore quelques jours de COVID dans les états républicains et @RealStableGenius ( qui se préoccupe peu de N.Y ou L.A car elles sont démocrates ), s’occupera de l’esentiel : Ses terres d’élection du Sud et du Middle West ou la politique des gouverneurs du G.O.P va faire prospérer le virus.

      A ce moment, les chinois tiendront @RealStableGenius par les masques, dont ces états auront terriblement besoin, et Xi aura définitivement décrédibilisé la protection américaine. Les autres pays asiatiques feront, bon gré, mal gré, allégeance.

      • Aymard de Ledonner dit :

        L’électorat populaire sans assurance maladie va vouer Trump aux gémonies et l’économie américaine s’effondre.
        Je pense que Trump a déjà perdu la prochaine présidentielle.
        Mais je ne le vois pas se coucher devant les chinois. Il est suffisament cynique pour faire le show pendant deux ou trois mois avec plusieurs milliers de décès chaque jour. Même s’il y a 200 000 morts aux US, il dira que grace à sa gestion extraordinaire que le nombre de victimes a pu être limité….

        • Pascal (l'autre) dit :

          « L’électorat populaire sans assurance maladie va vouer Trump aux gémonies et l’économie américaine s’effondre. » Le problème est que je ne suis pas certain que l’électorat populaire vote beaucoup aux U.S. Concernant l’économie elle est en train de se prendre un sacré coup « derrière les oreilles » néanmoins ne pas perdre de vue que l’économie américaine est beaucoup plus réactive et peut redémarrer plus vite!

      • ALAIN dit :

        LEONARD
        Oublier les masques, les USA ont encore des usines qui fabrique a l’année des masques N95, actuellement au travail H24, plusieurs millions par jours, de plus les lignes de fabrications des tissus, découpe et couture des sièges auto sont consacrés actuellement a la fabrication de millions de masques N95 et chirurgical par jour (les logiciels et procédures ont était adaptée il y a déjà plusieurs semaines), les respirateurs sortent d’usines par centaines, etc, etc, même NY City a actuellement 2000 lits équipé de respirateur de libre, plusieurs hôpitaux de compagnes de plus de 1000 lits ont était installé sur les cotes Est et Ouest par l’Armée, vide actuellement, certes, les fake news d’information ne parlent pas de tous cela. les tests, les hospitalisations sont pris en charge a 100% pour tous les malades. 200000 test par jour !!!! La France environ 6 a 10000 test/jours. !!!!!!!
        3M USA livre actuellement le Canada avec des centaines de milliers de masques, made in USA. Idem pour les test et liquide révélateur.
        Quand au président Trump, même les gouverneurs Démocrate de la cote est et ouest se félicite devant les cameras de son écoute, efficacité, et réponses a la situation, il passe tous les soirs devant les cameras a répondre aux questions, les taux d’écoutes sont au plafond, sa cote de popularité et en hausse a travers tout le pays, CNN ne diffuse plus l’émission du soir!!! cela veut tout dire, les taux d’écoute de CNN ont tombé depuis deux ans de plus de 60% les fake news médias sont fou de rage……

        • LEONARD dit :

          @ALAIN:
          Vous allez pouvoir redynamiser cette page Facebook tombée en désuétude:
          https://www.facebook.com/GOPFrance

          • ALAIN dit :

            LEONARD
            Pas mon problème, après avoir consacré et risqué ma vie pour ce pays pendant trop longtemps, je l’ai quitter pour les USA sans un regard en arrière, excepter pour d’anciens compagnons d’armes avec qui je reste en contact.
            Exemple de fake news,,
            L’électorat populaire sans assurance maladie va vouer Trump aux gémonies et l’économie américaine s’effondre.
            Les sans assurance maladie, son uniquement les illégaux, et malgré cela ils sont souvent soigné par le gouvernement.
            Toute personne au USA et admis dans le système médical, (de bien meilleurs niveau et qualité que celui de la France), sauf si vous refuser de payer une assurance médical personnel si vous avez un emploie, on vous présente alors une facture, si vous êtes au chômage la facture et pris en charge par le gouvernement.
            Mon assurance médical de haut niveau me coute bien moins chère que ce qu’elle me couté en France auparavant .
            les Américains vont réélire Trump.
            Et l’économie ne s’effondre pas, elle va redémarrer des le mois prochains lors du déconfinement…

          • Robert dit :

            Alain,
            Sans porter de jugement, je trouve ça triste de quitter son pays.
            Il y a de nombreux travailleurs jeunes ou à faibles revenus, voire les deux, qui font l’impasse sur l’assurance santé aux USA. Et le nombre augmente.
            Concernant l’équivalence avec la France, je suis d’accord avec vous, le système de santé français que le monde entier nous envie mais se garde bien de copier, allez savoir pourquoi, est très coûteux et pour un bénéfice de moins en moins évident, sauf si vous êtes totalement assisté. De nombreux soins et traitements ne sont pris en charge qu’avec une complémentaire privée parfois très coûteuse, alors que vous payez la sécurité sociale à côté.
            Je n’aime pas les USA, ce messianisme terrestre, mais le suis presque certain que Trump va être réélu. Il n’a déclenché aucun conflit pour plaire à Israël à ce jour, les américains lui en seront reconnaissants comme ses décisions courageuses pour le respect de la vie, de plus en plus populaire aux USA.
            https://www.nouvelobs.com/societe/20190910.AFP4323/moins-d-americains-pauvres-mais-plus-d-americains-sans-assurance-sante.html

          • Aymard de Ledonner dit :

            @Alain
            Les fake news, c’est vous qui les sortez. Vous n’ètes pas le seul à avoir vécu aux USA.
            Je maintiens que des millions d’américains sont mal ou pas couverts. De ce fait ils hésitent à se faire soigner pour le covif car la facture à leur charge dépasse facilement les 30 000 dollars. Un simple accouchement sans complications est facturé environ 3000 dollars dans un hôpital de Dallas.

      • Thomas dit :

        Je pense peu ou prou la même chose.
        La stratégie du collier de perles porte ses fruits ; les vietnamiens ont jadis perdu les Paracels (légués par les français), et ca semble plié pour les Spratleys : retour aux temps passés.
        Outre les masques, la Chine détient 1 120 Milliards de dollars de bons du trésor américain, ce qui en fait son premier créancier étranger, juste après le Trésor américain lui-même.
        L’étau chinois se resserre tranquillement autour des USA, et je suis curieux de voir comment le pouvoir chinois va user de ses cartes en fonction de l’évolution outre atlantique de la crise.
        Etrangler les USA serait se tirer une balle dans le pied pour les chinois, et ils ne sont pas encore suffisamment puissants pour ça : la marge de manoeuvre de Xi est étroite, mais je suis sur qu’il va la jouer.

        • Carin dit :

          @Thomas
          Vous êtes sûr que XI va la jouer?? Non parce que détenir de la dette américaine en bons du trésor… c’est à double tranchant! Les russes ont déjà fait le coup aux épargnants français, il n’y a pas si longtemps, et les fameux bons du trésor russe ornent les murs des salons des malheureux investisseurs français!!

          • v_atekor dit :

            @Carin : je suis d’accord avec Thomas. Il va se la jouer à cause de ce que la crise du coronavirus a mis en évidence : en Chine, on ne on caresse le chef dans le sens du poil, et s’il veut savoir s’il est en mesure de l’emporter contre les USA, les informations qui remonteront lui diront que c’est le cas. Or une guerre ne début que lorsqu’une des parties pense pouvoir l’emporter.
            .
            Même si dans bien d’autres pays les faisceaux d’indices pointant vers le labo virologie de Whuan auraient provoqué une enquête, en Chine, il n’y a que de la propagande. Tout est parfait à Whuan, tout est parfait dans les armées. La propagande alimente le propre discours officiel qui fini par y croire.
            .
            On va à la guerre.

          • Albatros24 dit :

            C’est l’inverse : la Chine est à la même place que les français de l’époque, c’est elle qui sera mal si les EU ne remboursent pas.
            L’emprunt russe avait été accordé aux Tsars – mais pas au cocos russes qui se sont assis sur le remboursement de la dette après la Révolution de 1917.

      • EchoDelta dit :

        La Crimée n’a rien à voir : 1/ elle était favorable aux russes, 2/ ce n’est pas une ile, 3/ elle n’avait pas d’armée ou de rapport militaire étroit avec des occidentaux.
        Préparer un débarquement de force est a mon avis une autre histoire…

      • philbeau dit :

        Votre parallèle avec la Crimée est intéressant . Poutine a avancé audacieusement ses pions à l’époque , et a ramassé la mise . On peut en effet penser que Xi soit tenté , dans le contexte actuel , de faire de même , effaçant dans le même mouvement les remous internes en Chine que la crise sanitaire a pu créer .

      • Thaurac dit :

        signé Tom clancy ?

      • Ukipion dit :

        Les soldats des alliés du mal sont tout en confinement, les marins des 5 PA sont infectés, tout le monde peut dormir tranquillement.

        • Albatros24 dit :

          Allez donc éteindre les incendies spontanés à bord de vos nouveaux bateaux de guerre, c’est plus urgent pour vous

      • Edgar dit :

        Peu de rapport entre Matsu et Quemoy et la Crimée: les îles taïwanaises sont fortement défendues, par des troupes efficaces, alors que l’armée ukrainienne, à l’époque du coup de Crimée, n’était qu’une façade. Donc il y aura combats, violents, ce qui impliquera une escalade automatiques des affrontements entre Taïwanais et Chinois. Et donc un début d’intervention us (vol d’avions de reconnaissance électronique, envois de munitions et de pièces détachées, livraison d’équipements, renforcement naval dans le Pacifique …). Si le conflit dure plus de quelques jours, il y aura un début de blocus naval, pour les transporteurs civils à destination de la Chine, de la part des Taïwanais. Et les frégates us commenceront à inspecter les cargaisons dans tout le Pacifique et l’Océan indien.

        • LEONARD dit :

          Mes encouragements à votre psy.
          Mais il faudrait rendre le P.C maintenant, c’est pas bien de jouer avec le matériel de l’H.P !

        • LEONARD dit :

          @Scope.

          Reprenons mes mots initiaux:
          « Ne négligeons pas une opération « Crimée » sur Quemoy, Matsu, les Panhu ou Mingdang. »

          Quels sont les éléments de réflexion:

          1- Géographie: Quemoy, Matsu, les Panhu ou Mingdang sont des avant-postes de Taïwan à qq km de la côte chinoise. ( le caillou dans la tong ). Pour un état « impérial » chinois, ce sont des anomalies géographiques, qui de surcroît permettent la continuité géographique en Mer de Chine sur un axe Taïwan / Penghu / Quemoy. La Mer de Chine ne sera ( dans cette zône ), totalement chinoise qu’après absorption de ces îles.

          2- Historique : Pour la fierté impériale, s’être fait botter le cul 3 fois déjà pour ces iles représente un affront à laver.

          3- Politique: Tout Empire a besoin de démontrer sa puissance et sa force périodiquement, ( » c’est jamais bon de permettre au petit personnel de rêver »). Taïwan est un trop gros morceau, qui entrainera une réponse U.S. Par contre, sur ces confettis, les U.S se trouveront aisément des excuses pour grogner, mais pas plus.
          En interne, et c’est essentiel, fierté nationale ( depuis le temps ) et « consécration » de Xi.

          4. Géo-politique. En démontrant sa force et sa détermination, le PCC vassalise tous ses voisins qui hésitent antre Chine et USA. Mon pari est que les USA sont dèjà discrédités par @RealStableGenius, encore plus par le COVID, définitivement par une non-intervention en cas de prise de vive force des iles.

          5- Militaire. Quand on construit une force militaire, c’est pour s’en servir. Au départ, admettons que c’était défensif, face aux vilains américains. O.K pour S.N.A, Destroyers, missiles navals, avions de combat, de patrouilles, etc…. destinés au sanctuaire des S.N.L.E en Mer de Chine. Mais les Types 075 ( 3 ) et 071 (6), sont destinés aux opérations amphibies, et c’est pas pour s’opposer à un débarquement sur ShangaÏ. Il s’agit de navires offensifs, et leurs caractéristiques font qu’ils sont trop gros et trop nombreux pour du commando, et trop peu nombreux pour Taïwan, qui est trop gros pour être conquis par la force.

          6- L’Occident ne répondra pas, trop lâche, trop occupé ailleurs ( encore plus en période COVD ), trop avide de se trouver des excuses face à ce genre de petit « problème local ».

          7- La Chine approche de son climax. Fin du pic industriel, pic de pollution qui va avec, problèmes de vieillissement, occidentalisation croissante et contestation face au PCC, méfiance accrue de l’Occident, voire des voisins. C’est toujours une période tentante pour les aventures militaires, surtout si elles sont limitées.

          Voilà, c’est à vous….

        • Robert dit :

          Scope,
          Certains ici sont passés experts dans la dérision et la psychiatrisation d l’argumentaire d’un adversaire pour essayer de le dévaloriser ou le diaboliser.
          C’est en général un signe d’idéologue qui ne veut pas affronter idée contre idée en se dévoilant et qui confond la personne et les idées qu’elle défend.

    • Plusdepognon dit :

      @ EchoDelta
      La Chine compte sur son poids démographique et économique, toute action militaire serait stupide malgré les gesticulations du grand leader Xi :
      https://www.areion24.news/2019/06/05/taiwan-chine-une-relation-geopolitique-complexe/

      Un dossier qui empoisonnent les relations internationales depuis 1949 :
      https://www.cairn.info/revue-defense-nationale-2016-5-page-89.htm

      Mais un réel point chaud du globe :
      https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/le-tour-du-monde-des-idees-du-mardi-19-fevrier-2019

    • Thomas dit :

      Ne mésestimer la stratégie chinoise.
      En 25 ans , ce pays s’est catapulté du rang d’usines à jouet McDo à celui de seconde voir peut-être bientôt première puissance mondiale.
      Chaque action entreprise a ses raisons ; Xi Jinping n’est pas Trump, les chinois ne gesticulent pas dans le vent.

      Les 36 stratagèmes sont un bon moyen d’entrapercevoir l’esprit stratégique chinois ; à cet égard, je pense à ceux la :
      n6 – Bruit à l’Est, Attaque à l’Ouest ;
      n8 – Montée discrète à Chengcan ;
      n35 – stratagèmes entrelacés ;

      Je ne me réjouis pas que nous et nos alliés ricains ne saisissions pas cet état d’esprit, alors que eux ont bien compris comment nous fonctionnons.

      • ALAIN dit :

        Thomas
        Xi Jinping n’est pas Trump, les chinois ne gesticulent pas dans le vent.
        Exact. Trump n’est pas XI, ce n’est pas un dictateur communiste, mais un homme d’affaire légalement élus, et qui sera réélus en novembre prochain.
        Trump ne gesticule pas, vous confondez avec Obama, qui parlé beaucoup et ne fessais rien, a part détruire par l’intérieur son pays, son administration avec Clinton et autres était corrompu et nullisime comme nul autres, d’ailleurs des mises en accusation du ministère de la justice sont en train de sortir, cela va vraiment faire mal, les cellules sont prêtes.
        Trump a redresser le pays, nettoyer la montagnes de règlements, sanctions, lois, et autres normes qui conduisé le pays et l’activité économique dans le mur. il a rendu leurs fierté a une majorité d’américain, et ce n’est pas fini.
        Bien sur 90% des médias vont vous raconter le contraire, ils aimes tellement Obama et la mondialisation que Trump combat depuis son premier jour a la Maison Blanche, mondialisation qui c’est dernières semaines a du plomb dans l’aile…..
        Quand a XI. ce dictateur finira (ou son successeur) par une révolte du peuple, dans l’histoire de cette planète, toutes les dictatures sont tombé, et toute les dictatures (ou expérience communistes) sont tombé……c’est inévitable, la puissante URSS devant laquelle l’Europe tremblé de peur s’est écroulé comme un château de carte…
        Une re-industrialisation de l’Europe (on peut rêvez) et des USA (certaine) va briser la puissance économique actuel de la Chine

        • Bignolas dit :

          Votre méconnaissance des USA est proprement phénoménale, ou alors vous êtes un agent d’influence trumpien. Dans tous les cas, votre proposition d’analyse est pire que vaine, et je ne pensais pas lire un jour un tel ramassis de bêtises. Heureusement, le pire n’est pas toujours sûr, et les valeurs de liberté et de democratie peuvent inspirer des rebonds salutaires. Par contre, la lutte contre la dictature chinoise c’est pas gagnée d’avance, et ses efforts d’armement comme d’achat des gouvernements régionaux ne sont pas sans effets. Les USA ne pourront pas la contenir seuls. Et les démocraties occidentales affaiblies par le Covid19 ne font pas la preuve, ni d’une prise de conscience, ni d’une détermination, et encore moins d’une unité dissuasive.
          Espérons que Trump soit battu, et qu’une coalition puisse se réunir, mais sans illusions

          • ALAIN dit :

            Bignolas
            Vous êtes aveugle ou ridicule, je suis citoyen US depuis 20 ans, je parcours pour mon travail le pays en long en large 11 mois sur 12, en avion, et, ou voiture, je rencontre beaucoup de personnes et j’ai le dialogue facile. mais sans doute a force de lire les fake news des médias Français, vous connaissait mieux que moi ce grand pays…… et rassurer vous, Trump sera réélus……les démocrates qui glissent vers l’extreme gauche s’enfoncent dans leur mensonges et délires.

      • philbeau dit :

        Je tempérerais votre enthousiasme sur la Chine , comme chaque fois que je lis ce genre d’affirmation : la Chine ne s’est pas catapultée toute seule au rang où elle est maintenant , par la seule vertu de sa merveilleuse supériorité intellectuelle , c’est l’Occident qui lui a fait rattraper cinquante ans de retard en quelques années par cupidité , bradant pêle-mêle usines et savoir-faire pour maximiser à court termes les profits de ses investisseurs dépourvus du moindre sens commun de l’intérêt de leurs pays . Ajoutez à cela un espionnage industriel auprès duquel les russes d’antan feraient figure d’amateurs , et un activisme au sein des instances internationales bienveillantes à travers leurs dirigeants curieusement complices , comme l’OMC , et maintenant l’OMS d’ailleurs à l’occasion de la pandémie actuelle , et vous avez l’explication du basculement vers l’Asie du centre de gravité économique , mais aussi politique du monde . Pour paraphraser quelqu’un , le « suicide » non seulement français, mais occidental .

      • Thaurac dit :

        « En 25 ans , ce pays s’est catapulté du rang d’usines à jouet McDo à celui de seconde voir peut-être bientôt première puissance mondiale. »
        vol, espionnage, non respect des brevets…
        « Chaque action entreprise a ses raisons ; Xi Jinping n’est pas Trump, les chinois ne gesticulent pas dans le vent. »
        Si, la notion de ne pas perdre la face est importante pour eux, à savoir récemment, le problème « national » soulevé quand Trump parlait du « virus chinois »..
        ensuite , hypnose classique, regarder notre « province taiwan », notre « ennemi » les usa, permet au peuple ( mais je crois qu’ils s’en foutent) de ne pas s’occuper des problèmes internes, même chose qu’en russie, CDN, et Turquie..
        Ceci dit, ils testent toujours pour voir jusqu’où ils peuvent aller, et si ce n’est que des « résolutions onusiennes » non contraignantes, ils ‘en foutent aussi!

    • philbeau dit :

      D’accord avec vous . La Chine croit peut-être qu’elle a une fenêtre d’action dans la zone avec l’incertitude que la pandémie actuelle fait peser sur les décisions américaines , les USA étant en outre frappés de plein fouet en ce moment . Pari sur l’opinion américaine ? Sur le brouillard mondial qui voile toute capacités politiques internationales en ce moment ?
      Mais a contrario , même si ce n’est que de la gesticulation , cela apporte de l’eau au moulin des sentiments de défiance envers elle que la Chine suscite en ce moment , et ce n’est pas sa « généreuse » aide en masques tous azimuts qui fait changer la donne .
      Les Chinois nous avaient habitués à beaucoup de subtilités dans leur jeu diplomatique . Mais c’était avant Xi , et son affirmation assumée de domination mondiale , coordonnée avec la trajectoire économique de son pays . Se pourrait-il que cette fois , ce soit le moment…La victoire totale n’est certainement pas assurée , et l’ampleur de l’échec , à ce moment , catastrophique .

  2. Vivo dit :

    « Nous sommes prêts, quelle que soit la menace »

    L’éternelle Paranoïa d’un pays qui est le symbole même de la Paranoïa quand on voit qu’il y a plus d’armes que d’habitants aux US afin disent ils de se protéger.

    Mais on le voit aussi dans l’histoire, avec le premiers immigrants qui ont fui l’Europe pour s’échapper d’une soi-disant oppression, répression de leur pays dans leur l’espoir de vivre dans un nouveau monde. Depuis ils n’ont de cesse de croire qu’ils sont le « peuple élu » et prêchent leur « bonne » ou « mauvaise » parole a travers le monde.

    • GMT dit :

      Là, il y a du lourd !

    • Marsac dit :

      La Chine millénaire était fermée au monde au XVIIeme siècle, tant en exportant ses produits finis.
      Lassées de ce déséquilibre, les puissances occidentales ont fait la guerre et ont face à une Chine en retard …
      Aujourd’hui, la Chine est de nouveau puissante et se considère toujours le centre de la terre, cette attitude millénaire n’a pas changée avec le régime national-communiste en place.
      Elle aurait tort, sauf à ce mettre à dos le reste de la planète, de poursuivre ses rêves de puissance militaire qu’elle doit uniquement à un commerce qui lui est « trop » favorable … le rééquilibrage des relations est aujourd’hui indispensable.

      • Thaurac dit :

        Cela va changer si les entreprises relocalisent, ils leurs restera les feux d’artifices..

        • Carin dit :

          @Thaurac
          Je vous en parle en connaissance de cause… les artifices chinois ont certes gagnés en qualité, mais ne sont toujours pas à la hauteur de ceux fabriqués en Europe…(Allemagne, Suisse,Espagne,Portugal, france..) leur vrai point fort reste leur prix.

          • Thaurac dit :

            Et chaque année avec les usines clandos qui explosent, il y a pas mal de morts…

        • Félix GARCIA dit :

          Ce serait magnifique !
          Surtout si cette relocalisation avait lieux aux U.S.A. et en Europe … et pas ailleurs !

    • Mao dit :

      Et donc ça donne le droit à la Chine de massacrer des gens qui ne sont pas endoctrinés comme eux (les taïwanais) ? Ce sera qui les prochains, Hong Kong ? Singapour ? Les Philippines ?

    • ALAIN dit :

      Vivo
      Un peuple désarmé peut facilement être mis au pas, voir transformé en esclave, ou exterminé, lisez l’histoire de notre planète il y a des milliers d’exemples……. et je ne parle même pas de la facilité d’un gouvernement même élu (dépositaire de la force public) d’imposer au peuple ses choix, sans lui demander sans avis …..
      Un peuple armé et capable de choisir entre la liberté et l’esclavage……….le gouvernement et ses ennemis le savent, personne n’imposera par la force sa volonté au peuple libre des USA, ancien militaire Français, installé aux USA depuis bientôt 20 ans, ma famille et armé (et maitrise parfaitement l’utilisation de la quincaillerie ) comme un petit porte avion, aucun dictateur ou envahiseur ne nous imposera sa volonté.

      • ALAIN dit :

        son avis

      • Félix GARCIA dit :

        Tout à fait d’accord !
        Parfois, je me sens bien nu avec mon arc, et c’est pour ça que j’ai envie d’avoir confiance dans nos guerriers, ou à tout le moins, de les soutenir.

    • Thaurac dit :

      Parce que la chine c’est le paradis, mais quel est le pays qui n’a pas son quartier chinois ?
      Les coolies , personne ne les a poussé à aller aux usa, par exemple..
      au fait que devient le goulag de 1 millions d’ouïgours?

      • Félix GARCIA dit :

        Thaurac
        Pour le goulag à ouïghours, la meilleure façon de comprendre, c’est de lire Jean PASQUALINI, puis de regarder les vidéos officielles promues par le PCC.
        C’est édifiant.

        Cordialement,
        Félix GARCIA

    • Tintouin dit :

      Je remarque en passant que Vivo le troll est de plus en plus actif sur opex360 🙂

    • Albatros24 dit :

      Je vous cite :« Nous sommes prêts, quelle que soit la menace ». L’éternelle Paranoïa d’un pays qui est …etc »
      Vous enlevez USA vous mettez Chine à la place
      La Chine est le second vendeur d’armes au monde devant la Russie et la France
      Les chinois pensent aussi qu’ils sont le peuple du Milieu, les autres tournet autour (en bas bien sûr)
      Ils prêchent leur bonne parole : les mers appartiennent à tout le monde : donc j’installe des bases sur des îles que les autres moins forts que moi convoitent aussi
      Taïwan ou le Tibet m’appartiennent donc je les annexe ou vais les annexer, quel que soit ce que pensent leurs habitants.
      Vous n’êtes pas mieux que les colonisateurs européens d’antan ou les Eu d’aujourd’hui. Vous êtes bien pire même car vous êtes une dictature qui envoie les gens en rééducation dans des goulags ou leur met 20 g de plomb dans la nuque.
      Vous n’avez aucune légitimité à critiquer une démocratie où tout le monde veut aller vivre, car vous êtes une dictature dont tout le monde veut éviter de devenir une colonie

  3. La Tour d'Auvergne dit :

    Ah ces détestables Chinois ! Les Américains et leurs affidés leur tombent à bras raccourcis sur le dos. Quelle outrecuidance ont-ils à manœuvrer ainsi à quelques dizaines de miles nautiques de leurs côtes ! Il faudrait interdire à leur flotte de guerre de sortir de ses ports et envoyer une nouvelle expédition occidentale sur Pékin pour les châtier. On croit rêver…

    • Thaurac dit :

      Démagogique et puéril !

    • Donovan dit :

      Allez dire ça aux taiwanais! Tous ces commentaires obsédés par les USA… Il y a des enjeux régionaux aussi messieurs.

    • Barfly dit :

      Personne ne parle de châtier les chinois à part toi. Il n’est pas question de faire la guerre à la Chine, mais cela n’empêche pas d’être vigilant. Sous estimer les vues hégémoniques de la chine dans la région, c’est être naïf.

    • nexterience dit :

      Donc vous abandonnez nos intérêts.

      • Albatros24 dit :

        Il semble en effet que la Tour d’Auvergne soit plus la Tour du Mandarin (rouge … bien sûr)

  4. GMT dit :

    Là, il y a du lourd !

  5. lxm dit :

    Si on entre en guerre contre la chine, c’est clair qu’on aura pas nos masques, et on sera là aussi brutalement coupé de tout ce qui est importé de chine ou possède des composants venant de chine.

    • ALAIN dit :

      LXM
      ce que vous décrivez a un (des) nom, soumission, lâcheté, imprévoyant, corruption, incompetance appât du gain (marge plus importantes),
      Et des raison plus terre a terre, système économique et politique défaillant, trop de taxes, trop de fonctionnaires, couts de l’administration trop élevé trop de règles, de normes, de lois, d’incertitudes et stabilité du politique, syndicats extrémistes, grèves a répétions, etc. cela correspond pas mal a la France et a l’Europe de Bruxelles……..continent ou les industriels ont externalisé en masse. … même les compagnies US ne sont pas sans reproches (maximiser la rentabilité financière)

    • PK dit :

      Hé oui… Y’a un moment, faudra bien couper la laisse qu’on a coupé au cou…

      Au début, ça fait mal, mais après…

      • Carin dit :

        @PK
        C’est la fable du chien et du loup!!
        Et il se pourrait bien qu’au bout du compte l’occident pense à redevenir un loup certes moins bien nourrit que le chien, mais libre et sans trace de collier autour du cou!

    • Thaurac dit :

      Cela dépend dans combien de temps mais j’ai jamais vu une sinusoïdale ne pas redescendre..
      Les pays vont relocaliser leurs productions, et pas mal d’usines fermeront en chine..
      Pour l’électronique de qualité supérieure, pas les gadgets, il y a Taïwan, la Corée du sud, le japon, voire l’Indonésie, d’ailleurs tous les composants vendus par la chine ne sont pas de manufactures chinoises.

    • joe dit :

      Il y a quelques décennies, la Chine ne représentait pas grand chose. C’est la volonté Occidentale de supprimer les usines (relativement par rapport au pourcentage de PIB) et de passer massivement au tertiaire. Résultat les jeunes délaissaient le travail manuel, qui n’a rien à envier au travail intellectuel. Le virage inverse peut sans problème se réaliser. Il suffit de rapatrier 30 à 40% des usines en Europe, avec droits de Douanes à la clef pour inverser la tendance. Jusqu’à présent l’Europe n’avait pas intérêt à imposer des droits de Douanes car vendre de la high tech est encore rentable face à la Chine.

      Le jour est proche (une grosse décennie) ou la hightech Chinoise, machine outils, avions, voitures, ordinateurs) sera globalement égale voir supérieure à celle de l’Occident, avec des coûts de main d’œuvre et une capacité à influer sur les prix (monnaie + politique).
      Ce qui manque c’est la volonté politique d’un bloc économique et de quelques acteurs majeurs.

      Pour revenir à Taïwan, il faut certes rester vigilant, mais je ne crois pas une seconde à la volonté autre que gesticulatoire des Chinois d’envahir l’île. Tant qu’aucune indépendance territoriale n’est déclarée officiellement en tout cas. Ils restent dans le domaine de la tension contrôlée, comme le font les Américains ou les Russes dans d’autres situations.

      • LEONARD dit :

        Le passage de l’industrie au tertiaire n’a jamais été une volonté, mais une conséquence.

        Au départ, il y a deux courbes qui se rejoignent pour générer un nouvel espace appelé mondialisation.
        La première, c’est la hausse continue des coûts de main d’oeuvre, la seconde, c’est la baisse continue des coûts de transport. Il devient à un moment plus rentable de produire dans un pays lointain, lorsque les gains sur les coûts de main d’oeuvre sont supérieurs aux surcoûts de transport. Or, dans une économie concurrentielle, c’est le moins cher qui emporte le marché…

        Ces deux éléments ont favorisé la Chine, parce que la main d’oeuvre était disponible en quantité, travailleuse, et encadrée par le P.C.C s’appuyant sur quelques hybrides politico-industrieux.
        C’est alors que la Chine a développé une classe moyenne pour fortifier son marché intérieur, entrainant les occidentaux à délocaliser pour produire pour le marché chinois.

        L’exemple des masques est caricatural: S’il n’y a que peu de production occidentale, c’est parceque ce produit est techniquement pauvre, et que sa rentabilité ( hors épidèmie ) repose sur l’effet de masse. Or, qui « consomme » des masques, les asiatiques. Donc les usines sont en Asie là ou tait le marché principal et le marché occidental était alimenté par importation.

        Le choix du tertiaire s’est imposé par défaut: La France n’ayant pas de ressources minières, et une main d’oeuvre à fort coût horaire, il fallait  » rentabiliser » ce coût en s’appuyant sur le potentiel intellectuel et non plus manuel.
        Le Hic, c’est que la Chine est désormais le plus gros « producteur » d’ingénieurs, et que l’Education Nationale n’a pas forcément suivi.

        La localisation des usines dépend de trois critères : La matière première ( on en a pas ), la main d’oeuvre ( elle est chère, sans forcément de plus-value, malgré une bonne productivité ), le marché de diffusion ( l’Asie a lu plus gros potentiel ).

        Donc, la re-localisation, on en cause dans 20 ans ( sauf baston ).

        • Thaurac dit :

          Avec l’orient selon les achats le transport est long et a un coût, et contrairement à ce que vous pensez, les entreprises qui relocalisent ne sont pas si bêtes que ça et ont du y réfléchir aussi!
          Hormis les terres dites « rares » qui en fait sont partout sur le globe mais moins chères en chine (of course), la matière première existe dans le monde, hors la chine..
          toyota fabrique bien en france, et s’en sort très bien, il suffit de repenser les process et de s’automatiser..j’ai jamais vu un robot cgtiste 😉

        • Edgar dit :

          @ LEONARD Excellente analyse. J’ajouterai ceci: le grand enseignement de la crise de 2008, c’est que les emplois industriels sont indispensables à la prospérité d’une nation. Le tertiaire, en cas de crise, est trop fragile. Il faut donc réindustrialiser l’Europe – pour les pays qui ont laissé le processus d’appauvrissement s’enclencher – et le meilleur moyen pour cela – toute l’histoire économique nous l’enseigne – ce sont les tarifs douaniers et les barrières non-tarifaires. C’est moins violent et tout aussi efficace que « la baston ».

        • Albatros24 dit :

          Oui
          Il y a aussi beaucoup de cash généré en Chine grâce à une politique monétaire nationale pour un Yuan faible.
          Un point de désaccord cependant :
          (hormis le nombre d’ingénieurs incroyable en Chine : il faudrait comparer leurs capacités scientifiques réelles avec celles des étudiants sortant de nos propres grandes écoles, nous serions surpris…car ce sont plus des techniciens supérieurs en fait).
          La relocalisation dépend d’une volonté politique forte – avant tout.
          Celle -ci repose ensuite sur des moyens (financiers, investissements) que ces politiques s’octroient (ou non) pour atteindre ce résultat.
          la matière 1ère : la Chine n’en n’a pas non plus (on trouve des terres rares ailleurs qu’en Chine)
          la main d’oeuvre coûte de plus en plus cher en Chine (c’est pour cela qu’elle délocalise elle même), et le tarif des transports risque d’augmenter de même avec la lutte contre l’évolution climatique (les bateaux c’est très polluant)
          le marché de diffusion est surtout mondial aujourd’hui et de moins en moins asiatique (la Chine vieillit ainsi que les Corées, le Japon,…c’est l’Afrique et l’Inde qui sont à plus de 2 milliards et 3 très bientôt et la France et l’Europe sont très bien placées face à l’Afrique justement, et sans doute avec l’Inde).
          Nous nous sommes redressés après 1945 grâce aux EU (des investissements en dollars et biens US puis nous avons nous même créé, malgré plusieurs guerres coloniales qui nous ont aussi permis de développer des outils industriels pointus dédiés à la Défense ensuite et à l’export).
          Volonté politique (et des nations) donc, tout est là…le reste doit suivre.
          Comme le disait de Gaulle : « l’Intendance suivra » en parlant de l’économie, et il avait raison. Il a d’ailleurs encore raison, c’est ce qui a fait que la Chine de Deng Xiaoping est devenu celle qu’elle est aujourd’hui.

          • LEONARD dit :

            Tout à fait d’accord sur la disparité des niveaux des ingénieurs Occident / Chine. Cependant, je constate de multiples domaines dans lesquels l’ingèniérie chinoise est en pointe, à niveau comparable avec l’Occident: Le spatial, les télécoms, l’I.A, le nucléaire, le B.T.P, la biologie, le solaire, les batteries…. etc….
            https://www.capital.fr/economie-politique/chine-son-incroyable-percee-dans-les-technologies-davenir-1294784
            La Chine est au deuxième rang mondial de dépôt de brevets et dénombre 1/3 des Licornes mondiales.

            En ce qui concerne les matières premières, la Chine n’a pas tout ( notamment les hydrocarbures ), mais plus que l’Europe, et produites à moindre coût.
            Pour les terres rares, ils en possèdent la majeure partie, mais je vous concède que la rareté crée le prix, et le prix stimule la recherche de nouveaux gisements hors-Chine ( mais là encore, à quel coût ). Par ailleurs, leur position leur permet de « réguler » le marché.
            https://up-magazine.info/index.php/decryptages/analyses/7423-chine-main-basse-sur-la-matiere-premiere-des-hautes-technologies/

            Pour ce qui est du marché, ne confondons pas population et pouvoir d’achat. C’est la différence entre Chine, Afrique et Inde.
            Dernier point, la main d’oeuvre est prioritairement question de coût ( et il augmente régulièrement en Chine ), mais aussi affaire de fiabilité. ( et là, Afrique et Inde …. ).

            Donc, je maintiens, horizon 20 ans…

        • LEONARD dit :

          Allez, il faut rendre l’ordinateur à l’infirmier, c’est l’heure des cachets pour dodo…

        • ULYSSE dit :

          Cf déclarations de Serge tchuruk qui rêvait d’une entreprise sans usine et qui a réussi a ne plus avoir d’entreprise. .. le patronat français de l’époque s est largement fourvoye

        • LEONARD dit :

          @ULYSSE
          « Serge tchuruk qui rêvait d’une entreprise sans usine »

          D’autres l’ont fait avec succès:
          https://www.lecho.be/entreprises/technologie/apple-en-route-vers-les-1-500-milliards-de-capitalisation/10203783.html

          Comme quoi….

  6. Vivo,

    Tu devrais changer ta syntaxe car en Occident cela ne passe pas, ça fait vraiment propagande à grosses ficelles …Donc personne ne te prend au sérieux là, comment veux-tu là que l’on te prenne au sérieux ?

    • Vivo dit :

      Haha, non ne t’inquiètes pas, je penses que c’est aussi le sentiment de beaucoup de dirigeants dans le monde, y compris en occident. Si 3eme guerre mondiale il y a, elle sera forcement declenchee par les US qui sont arrives a un tel paroxysme de la paranoïa. Ils ont un besoin viscérale de se trouver un ennemi.

      • EchoDelta dit :

        Historiquement, les USA ont toujours été très long à entrer en guerre mondiale… Il faudrait un peu plus que des mots rapidement jetés pour convaincre qui que ce soit.
        En général le déclenchement est l’apanage des pays fiers sont ou se croient en manque de reconnaissance. Et bizarrement la Chine en fait partie.

    • Ah Ca! dit :

      Et les vôtres font de vous le crieur de Washington.

  7. Alex dit :

    Les dirigeants chinois avancent masqués, ils sont bienveillants d’un côté et ils testent de l’autre : qui sait, la Marine américaine pourrait être affaiblie…

    • Thaurac dit :

      J’irais pas parier un kopeck sur ça, les japonais l’ont fait, on a vu ce que ça a donné.

    • joe dit :

      USA et Russie font de même depuis bien plus longtemps, l’Europe étant quasi invisible sur le plan politique pour cause de non représentativité du parlement Européen ailleurs qu’à Bruxelles et d’absence d’armée Européenne ayant une capacité à ce projeter en masse et dans le temps.

      Dans l’ordre d’efficacité avérée, les armées Françaises, Anglaises, Allemandes, Espagnoles seraient une formidable force diplomatique… au prix d’une diminution des prestations sociales d’un ordre proportionnellement inverse. Et quelques part j’ai envie de dire tant mieux. je préfère largement être connu pour mon bien vivre que part une Europe avec 15 porte avions et des dépenses militaires même des deux tiers de celle des USA.
      Gardons la tête sur les épaules et soyons pragmatiques tout comme les Chinois.

  8. Lagaffe dit :

    Ils « doivent permettre aux sécessionnistes de Taiwan de savoir que le soutien des forces étrangères est inutile et également faire comprendre aux forces étrangères que l’APL possède la capacité et la détermination nécessaires pour résoudre la question de Taiwan ».
    Ce genre de fanatisme me rappelle le petit moustachu qui voulait aussi résoudre une autre « question » et qui a fini cramé à l’essence avec une balle dans la tête au fond d’un trou d’obus dans le jardin de son palais en ruine.
    La Chine est impuissante. Elle n’a pas les moyens de faire plier Taïwan et ne peut que multiplier les gesticulations guerrières inutiles.
    Il ne faut pas imaginer que la population de Taïwan qui, dans sa grande majorité n’a jamais connu autre chose que la liberté et la démocratie, se rendra sans combattre, simplement sous la menace et les insultes !

  9. ALAIN dit :

    Alex
    la Marine américaine pourrait être affaiblie….
    Qui vous confirme que la marine Chinoise ainsi que son aviation et les troupes sont 100% opérationnel ???
    Les chiffres officiels des victimes Chinoises du corona sont faux, la réalité des décès et bien plus important que les chiffres officiels, combien de malades, décès permis les forces Chinoises ???
    Ne pas oublié que les régime dictatorial communistes ont toujours manipulé a leurs avantages les statistiques et autres données.
    La Russie de Poutine, qui et une dictature plus light, fausse les chiffres sans la moindre honte, et ce dans tous les domaines.
    la propagande, la manipulation, et les mensonge dans tous les domaine et la colonne vertébrale de ces régime qui ne peuvent fonctionner, ni survivre dans la lumière et la vérité.
    Le communisme, plus de 100 millions de victimes et jamais on a fait le procès de cette idéologie monstrueuse qui continue de broyer des êtres humains.

    • Thaurac dit :

      Rien , mais alors rien de vraie , ne sort de ces régimes communistes, l’idéologie les rend idiots!

  10. Thaurac dit :

    Malgré le confinement, passez tous de bonnes Fêtes de Pâques, en famille et en bonne santé 🙂

  11. Raymond75 dit :

    Mais c’est affreux : si les USA déclarent la guerre à la Chine, qui produira leur Ipad ? et leurs télévisions ? et les accessoires de leurs voitures ? et leurs médicaments ? et à qui exporteront ils leurs céréales ?

    Heureusement, ce ne sont que les gesticulations militaires habituelles d’un pays qui ne sait pas offrir une couverture médicale à sa population, mais qui l’encourage à acheter des armes individuelles pour combattre héroïquement un virus !!!

    • Thaurac dit :

      L’inverse serait dramatique pour la chine, embargo occidental et c’est pas les fauchés de l’ex urss, l’afrique…qui feront vivre la chine, sans les usa et l’europe , le navire prend l’eau..

  12. Polymères dit :

    Le problème de Taïwan pour la Chine, il est géographique.
    Cela complique fortement une action militaire, car faire débarquer une force en traversant un bras de mer et traverser une frontière, il y a une grande différence.
    En traversant une frontière, vous pouvez mettre tous vos moyens dans le jeu et vous avez derrière les capacités logistiques pour soutenir les forces et même là, au bout de quelques km, il peut y avoir des problèmes. De fait à une frontière, que ce soit l’artillerie, les manoeuvres blindés, la masse humaine peut être mise en oeuvre.
    Pour Taïwan, les chinois savent parfaitement qu’ils seront limités dans la phase initiale d’une offensive, ils peuvent prendre un ascendant assez rapidement sur mer et dans les airs (par des frappes préventives), même si l’imprévu existe (tout ne se passe jamais comme on le veut à la guerre), le débarquement de forces serait complexe. Nous ne sommes pas sur les plages de Normandie ou l’armée qui débarque arrive en libératrice et fait face a une armée allemande de 3e niveau, on est ici sur une ile totalement hostile avec une armée chez elle.
    L’armée taïwanaise sur le papier est plus faible que celle de la Chine, mais elle a des moyens perturbants pour l’armée chinoise, que ce soit des missiles anti-aériens stinger ou autres, des missiles anti-chars, des missiles anti-navires côtiers , de l’artillerie et j’en passe, il y a de quoi fissurer une force navale de débarquement (quand un navire coule, ben tout coule avec, les troupes ne vont pas terminer à la nage), il y a de quoi perturber l’appui aérien (les avions chinois ne sont pas non plus le top du top) mais aussi de fixer les forces débarquées, voir de les anéantir (car si derrière il n’y a pas une logistique, l’épuisement de munitions et tout le reste useront rapidement ces forces.

    Derrière cela, il ne faut pas oublier les américains, car même si techniquement, il est vrai, les américains et les chinois ne s’attaqueront pas à domicile l’un à l’autre (en raison du nucléaire mais pas que), une agression chinoise sur Taïwan n’empêche pas les américains (ou d’autres) de combattre légitimement l’agresseur. La Chine est donc de facto seule contre tous et ne peut compter que sur elle même, sur ses possibilités, ses limites.
    Les américains ont les moyens navals et aériens de foutre en l’air un projet chinois. Pékin peut très bien couler des navires ou abattre des avions US, personnes ne dit qu’il y aura des pertes que d’un côté, mais les américains sont un gros obstacles et les chinois savent qu’il ne suffit pas juste d’aligner XX frégates/destroyers pour chasser les américains. Les chinois savent construire et produire, mais leur expérience militaire est proche du néant et ça c’est un problème, car en face il y en a, il y a des procédures et des tactiques qui se sont forgées depuis des décennies à travers le monde, face et avec de nombreux pays différents. Les chinois produisent des navires, on peut être impressionner par cela, mais si les hommes sur ces navires ne savent que le faire naviguer, qu’ils savent l’utiliser mais sans plus, que derrière il n’y a pas une expérience et une culture du combat, ben en cas d’affrontements, ça piquera.
    Et n’en déplaise à beaucoup qui pensent que l’expérience militaire s’apprend dans des écoles, ou à domicile dans des défilés ou des manoeuvres, ce n’est pas vrai, la seule école de la guerre, c’est la guerre elle même. Aucun pilote d’avions chinois actuel n’a participé à une opération militaire, n’a volé en zone hostile et leurs formateurs non plus. Il faut remonter à la guerre du Vietnam pour retrouver certaines choses et encore, c’était une guerre différente avec des moyens différents. Le pilote chinois on lui a appris à piloter son avion, pas à faire la guerre. Ils sont pour l’instant dans une sorte de bulle bien à eux, avec leurs croyances de leur propre fonctionnement, voyant encore le combat contre les américains sous la compétition de celui qui a la plus grosse, mais ça ne sert à rien d’avoir la plus grosse si on ne sait pas s’en servir.

    Les chinois, s’ils veulent être une grande force militaire sachant faire la guerre, vont devoir découvrir et faire la guerre. Ils vont devoir se trouver un ennemi à combattre, mais un ennemi faible sur lequel « s’entrainer ». S’ils ne font pas cette étape en imaginant passer tout de suite à un gros morceau ou les américains seront engagés, ils seront surpris dans le mauvais sens et ce n’est pas à ce moment qu’ils s’adapteront.
    Donc moi personnellement, je pense que les chinois savent parfaitement leur faiblesse et savent aussi que ce n’est pas leur nombre de navires qu’ils sortiront, ni leurs manoeuvres, ni leurs défilés qui leur donne un avantage. Je pense qu’il y a une phase « formatrice » qui permet de faire la différence entre une bonne armée sachant faire la guerre et une armée qui a peut-être les matériels mais pas les hommes qui vont pouvoir optimiser ces matériels dans une tactique de combat. Les chinois iront chercher ailleurs l’épreuve du feu, c’est quand ils feront cela qu’il faudra s’inquiéter. Ils choisiront un ennemi qui soit isolé des américains, un ennemi faible qui ne soulèvera pas trop d’indignation. Un pays du genre Afghanistan, Somalie, des pays ou on va chercher avant tout l’expérience militaire, ou l’on va chercher à contrôler des populations à affronter des résistances. Si ça se passe bien, ils en profiteront d’une certaine manière (même si une guerre ça coûte cher), si ça se passe mal ils partiront . La Chine a des ambitions qui sont expansionnistes, elle n’est engagée militairement nulle part, elle a les moyens militaires de faire une telle aventure militaire. Tester son armée, démontrer au monde ses capacités, gagner de la confiance, de l’estime et des positions stratégiques, la Chine a beaucoup à gagner de ce type d’intervention, avant de passer à ses pensées plus profondes, historique (dont Taïwan). Pékin voit à l’horizon 2050 et non pas à la prochaine élection…

    • Félix GARCIA dit :

      Merci de si bien résumer la situation (de mon point de vue en tout cas) !
      Débat : Domination des océans ? l’US Navy et les enjeux Chine / Etats-Unis
      https://www.youtube.com/watch?v=CNEOx5X4ORM
      C’est exactement ce qui est dit dans cette conférence !
      La Chine ne représentera une menace pour l’actuelle Navy, à ce rythme, que d’ici 30 ans, et qui plus est, comme vous le précisez, que si elle se fait une expérience militaire réelle forgée dans le combat.
      Les conférenciers de la vidéo à laquelle je fais référence parlent de 70 ans pour avoir une maîtrise d’une flotte de marine.

      C’est pour ça que j’insiste toujours sur le Cyber’.
      Et sur TSMC.
      Et sur Tel-Aviv.

      C’est pour ça que je comprends pas beaucoup de discours en géopolitique.
      A quoi jouent ces gens ? Ils veulent se prendre des baffes ou justifier le budget militaire américain ?

      Cordialement,

      Félix GARCIA

      • Félix GARCIA dit :

        Ps : Une menace à l’horizon 30 ans, pour l’actuelle NAVY, pas pour celle des prochaines décennies. A moins que les américains ne soient mis à genoux par une catastrophe quelconque.

        • Félix GARCIA dit :

          PPS : Et il parait que les pilotes chinois sont loin de maitriser l’art du décollage/atterrissage sur porte-avion.
          Mais là, je n’en sais pas plus, quelqu’un peut m’éclairer ?

    • joe dit :

      Citation: « Un pays du genre Afghanistan, Somalie, des pays ou on va chercher avant tout l’expérience militaire…  »
      Les Chinois préférerons attaquer Taïwan que l’Afghanistan. Les deux armées les plus puissantes (les trois en comptant l’Angleterre qui c’est fait éjecter en son temps alors qu’elle était l’une des plus puissante au monde). Conclusion avec ou sans technologie, toutes les armées ont rebroussées chemin après des milliers de morts (les médailles cela ne coûte pas cher) et des centaines de Milliards de $.

      Afghanistan vs reste du monde : 3 =0

      Et je dis cela en pensant à la mort ou mutilation de tant de soldats dont je respect le courage et l’abnégation.

    • Carin dit :

      Si pour « s’entraîner » à la guerre de type contre insurrection, la chine choisi l’Afghanistan, je ne peut que citer une célèbre réplique cinématographique …
      « bon chance »

  13. Gégétto dit :

    Petits joueurs les Tinois.
    S’ils veulent vraiment tester la réactivité des Américains, va pas falloir se contenter de quelques bombardiers accompagnés de chasseurs.
    Je conseille aux facétieux Tinois, s’ils veulent une vrai réponse à leur question, de mettre le paquet:
    Bombardiers
    chasseurs
    sous-marins
    bateaux de débarquement
    porte-hélicoptères……etc.
    Peut être qu à ce moment là Donald dira:去哪里?
    Et XI répondra:出去一下!!!
    Nous Français on dirait plutôt:你在干嘛啊?

  14. Auguste dit :

    Voyons voir.Est-ce dans l’intérêt de la Chine de lancer une opération militaire contre Taïwan,qui aurait des conséquences sur son commerce extérieur et son approvisionnement,sans parler du coût d’une telle opération,surtout si les US & Associés s’en mêlent?
    Le bon sens et la politique chinoise actuelle axée sur le commerce font penser que non.Mais à la faveur du coronavirus, qui va occuper l’Occident pendant des années,il est tentant d’en profiter pour annexer la « province »,qui n’a jamais déclaré son indépendance et qui n’est reconnue par personne, ou presque, sur le plan international,même pas par leur principal défenseur,les USA.Est-ce que les « Boys & Friends » sont prêts à mourir pour Taïwan?:voilà la question.

    • Félix GARCIA dit :

      Plus que pour Taïwan, pour TSMC peut-être, et le détroit de Malaca.
      Mais je m’abuse/illusionne peut-être sur l’importance de cette entreprise.
      De ce que j’ai compris, 90% du commerce chinois se fait par la mer, et ça ne risque pas de changer, même avec « les routes de la soie », surtout qu’ils sont copains avec personne à leurs frontières.
      Andrew KORYBKO (analyste américain basé à Moscou) parle de ce fait de l’importance du Pakistan comme « pivot géopolitique mondial ». As t-il raison ?

      • Auguste dit :

        Suffit de voir le projet et les investissements chinois dans le couloir Chine-Gwandar pour se rendre compte que ça ne peut pas plaire aux USA et encore moins aux Indiens.C’est branchement direct sur le pétrole du Golfe et le Gas iranien.Sans compter une base militaire qui encerclerait l’Inde.En ce moment c’est au point mort,les Chinois ont des mois difficiles avec la guerre économique de Trump et le coronavirus, et les US ont mis en garde,amicalement,les Pakistanais sur le danger d’une grosse dette envers les Chinois.Si le projet chinois devait reprendre de la vigueur et si les menaces amicales des US sur le Pakistan ne suffisaient pas,il est fort probable qu’on en arrive à armer les Baloutches,histoire de ramener à la raison Islamabad.Point chaud en tous cas.

        • Félix GARCIA dit :

          Il semble qu’il en est de même avec le Myanmar et les projets chinois de ports, d’où une partie des troubles avec « les Rohingyas ».
          Est-ce cela qui se passe ?
          Evidemment, je prends aussi en compte les soucis d’immigrations et de risques de troubles à l’ordre public que pose cette question pour les habitants du Myanmar.
          Cordialement,
          Félix GARCIA

      • Edgar dit :

        Ce serait faire grand honneur au Pakistan, … qui n’en demande pas tant. Le Pakistan est, en effet, sur le plan géographique et stratégique, au carrefour de plusieurs zones de crise: Afghanistan, conflits du golfe persique, Inde, Chine. Ce pays peut donc être amené à participer à de grands affrontements entre puissances de premier plan. Encore faudrait-il que l’élite pakistanaise soit d’accord de jouer le jeu. Ce qui n’est pas le cas. Elle se caractérise plutôt par sa prudence et sa capacité à plier sous le poids sans rompre: elle ne cède rien à l’Inde, ne s’implique pas plus que nécessaire en Arabie, gère bien ses relations avec l’Iran chiite, mène sa petite guerre en Afghanistan, … Tout ceci sans pousser ses engagements au-delà du point de rupture. Une élite politique et militaire est toujours prisonnière de son passé. Dans le cas du Pakistan, le poids des siècles la ramène vers les lieux de sa puissance, là où se trouvent les forteresses et les tombeaux de ses ancêtres, les monuments de sa gloire passée, ses coreligionnaires : la plaine du Gange, la moitié nord de l’actuelle République indienne. Le reste est un peu secondaire.

        • Félix GARCIA dit :

          Edgar,
          Merci pour votre réponse et les éclaircissements que celle-ci me fournit.
          Imran KHAN me donne l’impression d’être quelqu’un de tempéré.
          J’espère ne pas voir le jour d’un affrontement total entre les grandes puissances asiatiques. Ce serait catastrophique.
          Mais bon … Qui vivre verra.
          Cordialement,
          Et encore merci.
          Félix GARCIA

  15. Daniel BESSON dit :

    Pour les maquettistes : J’utilise le Gloss White 22 d’Humbrol ou équivalent pour la peinture anti-flash blanche des surfaces ventrales d’un Xian H-6  » expo  » sorti d’usine , avant le bombardement de Taipei
    Légèrement grisé pour le zinc étant resté au dehors après plusieurs missions au dessus du Japon et de Guam
    https://www.1001maquettes.fr/content/28-tableau-d-equivalence-peinture

     » Y s’ recrée la guerre de Chine dans sa p’tite vie d’ peigne cul  » Daniel BESSON pcc Renaud Séchan

  16. Le Glaive dit :

    On notera que, depuis le 25 Mars, l’USAF et l’US Navy ont déjà envoyé par moins de 9 appareils de reconnaissance en mer de Chine méridionale, en passant toujours par le détroit de Bashi entre le Taïwan et les Philippines. C’est normal : c’est chez eux …

    • LEONARD dit :

      Un peu plus.
      Au moins 12 qui se sont manifestés officiellement.
      Plus tous les autres….

      Mar 25
      US Navy EP-3E 157318 callsign JV193

      Mar 26
      US Navy EP-3E 159893 callsign UC504

      Mar 27
      US Navy EP-3E 159893 callsign AK473

      Mar 27
      MAR 27: USAF RC-135U 64-14847 CRONY94

      Mar 31
      US Navy P-3C 161587 callsign CJ823

      Apr 8
      USAF RC-135U 64-14847 HONDA67

      Apr 10
      USAF RC-135U 64-14847 COSBY18

      Apr 11
      US Navy EP-3E 157318 callsign RT934

      Apr 12
      US Navy EP-3E 159893 callsign PW519

      Apr 13
      USAF RC-135W 62-4139 POMP44

      Apr 13
      US Navy P-3C 161586 callsign UT952

      Aujourd’hui 10h
      US Navy P-3C 161586 callsign PT007

      https://twitter.com/AircraftSpots