Le président Déby annonce que le Tchad ne participera plus à des opérations militaires hors de ses frontières

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    La survie politique d’Idriss Déby dépend de l’argent de certains pays du Golfe, impactés par les cours du baril :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/23/au-tchad-la-survie-politique-d-idriss-deby-depend-de-plus-en-plus-de-ses-allies-du-golfe_5492599_3212.html

    En janvier dernier, le Tchad avait retiré ses troupes, notamment pour pouvoir dégager des forces pour Barkhane :
    https://www.voaafrique.com/a/l-armée-tchadienne-se-retire-du-nigéria/5235468.html

    Les troupes tchadiennes étant prévues pour donner la gnacque à des armées malienne et burkinabée inexistantes :
    http://www.opex360.com/2020/01/21/coalition-pour-le-sahel-le-tchad-va-envoyer-un-bataillon-dans-la-region-du-liptako-gourma/

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/11/13/le-tchad-appele-a-la-rescousse-de-l-armee-francaise-au-sahel_6019031_3212.html

    Depuis l’échec des négociations autour du pétrole, la Chine à l’air de s’être rabattu sur le Nigeria mais les USA n’ont pas lâchés l’affaire :
    https://afrique.latribune.fr/politique/2018-11-18/tchad-des-equipements-militaires-americains-pour-renforcer-la-lutte-anti-terroriste-797839.html

    Cette menace est certainement faite à l’encontre de Paris pour obtenir des subsides.

  2. Clavier dit :

    On peut difficilement lui donner tort….

  3. norbert dit :

    Si nos meilleurs alliés africains quittent le Mali, il ne nous reste plus qu’à plier bagage. Ils ont compris que la défense de leur territoire suite à l’attaque de Boko Haram imposait une défense nationale. Bon courage à nos militaires au Sahel qui n’avaient pas besoin de cela en plus du virus !

    • tartempion dit :

      Debby fait la guerre pas de la communication , il s’est rendu compte du fossé entre lui et Macron lorsque , voulant venger ses soldats tombés dans l’attaque meurtrière subit par ses troupes , il s’est soudain retrouvé seul sans aucune aide de barkhane. C’est juste un remake de la situation que l’on avait connu en Centrafrique lorsque Hollande avait abandonné les soldats Tchadiens dénonçant leur violence alors que ceci venaient de riposter durement après avoir été lâchement attaqué.Une fois de plus la France à abandonner ses alliés comme elle l’a souvent fait , en Algérie avec les harkis ou plus récemment en Afghanistan .

      • Contractor dit :

        S’allier aux Tchadiens… Mieux faut marcher avec le Diable, c’est bien moins risqué.

      • jyb dit :

        tatempion ment, tartempion ment…tartempion est allemand.
        toujours des gros mensonges.

      • Pravda dit :

        Ça ne serait pas aux pays concernés en premier lieu d’aider?
        Nous n’en faisons jamais assez pour certains, trop pour d’autres, une seule chose sûre c’est que si les soldats français se trouvent mêlés à un massacre de « civils » avec les tchadiens, on pourra plier bagages sous les hués de la population.
        Merci aux tchadiens pour leur apport.

      • Polymères dit :

        Le Tchad a t-il demandé une aide de Barkhane? Si oui cette dernière l’a refusée?
        Visiblement non, alors ne vous précipitez pas pour trouver prétexte à traiter la France que vous détestez et qui est la raison de votre présence ici.

        Le Tchad a été attaqué, le Tchad a répondu et son président, au contraire de ce que vous affirmez, fait parfaitement de la communication. C’est lui qui veut être celui qui tire les lauriers de cette action, c’est lui qui cherche à éviter la déstabilisation politique et la perte de confiance dans un pays qui ne va pas bien sous divers aspects. Vous imaginez que si les français avaient agis dans cette opération, il en aurait tiré le même avantage? Non il aurait été vu comme un chef faible qui sans la France n’est rien.

        Vous comprenez mal comment ça se passe et vous ne voulez voir que ce que vous voulez voir dans ce qui se passe, ce qui se dit, c’est à dire tout ce qui va à l’encontre de la France, de ses positions, de ses choix.
        Quand Déby annonce le retrait de ses forces des pays alentours, il ne le fait pas pour « punir » la France qui ne l’aurait pas aider, au contraire, c’est pour demander à la France de l’assister pour les temps futurs dans ce combat face à Boko Haram qui n’est pas aujourd’hui à l’agenda de Barkhane ou de la force du G5-Sahel. Déby demande d’une certaine façon à réorienter la mission de la force du G5 et de Barkhane vers une zone d’intérêts tchadienne, contre Boko Haram. Car comme vous le remarquez, pour l’instant la menace qui est traitée par la force du G5 Sahel et de Barkhane, ben il tourne autour du Mali et de la zone des 3 frontières (avec le Niger et le Burkina), Boko Haram n’est pas la cible, aucun bataillon ne va opérer à la frontière du Nigéria et nous français, c’est pareil, on a rien, on a même largement délaisser Ndjamena (ce n’est plus qu’un EM), délaissé Madama pour se reconcentrer sur le Mali.
        Là ou vous voyez un bras d’honneur à la France, c’est en réalité une aide qui est réclamée, de toute façon sur qui Déby peut-il se reposer d’autre? Sans la France il ne serait pas ou il est et c’est grâce à elle qu’il a été sauvé plus d’une fois, il ne se retournera pas contre elle, ne vous en déplaise, ni ne sera abandonné. C’est du donnant donnant.

        • Alfa744 dit :

          Bonjour Polymères, vos commentaires sont justes, il semblerait que vous connaissiez « l’état d’esprit de nos alliés » connaissant bien ce pays ou j’ai servis d e 73 à 84, je suis sidéré par certains commentaires! Bonnes fêtes de Pâques et, meilleures salutations.

          • Contractor dit :

            La période où le Commandant Galopin a été assassiné, correct ? Alliés ? Des assassins d’un officier Français venu en émissaire, sans aucun respect du Coran et de la Sunna qu’ils disent suivre ? Je vois… no comment.

        • Contractor dit :

          Le fuseau Est du G5, c’est la frontière Niger Tchad. Il y a déjà la FMM sur la zone du Lac, y mettre une autre force n’est pas réaliste. Déjà que là, c’est moyen (le commandant FMM n’a que très peu d’autorité sur les secteurs qui répondent d’abord à leurs commandements nationaux respectifs.
          Si le Tchad n’essayait pas de gratter de l’argent, le déploiement du G5 dans son fuseau Est serait réalisé mais là, c’est parti pour durer. Le point faible est là, et c’est de là que viendra probablement la vague. Le Tchad sera touché comme les autres à un moment ou à un autre. Il y a déjà des cellules logs bien implantés notamment dans le OuaddaÏ.

    • jyb dit :

      bof, il suffit de straffer quelques pick-up au nord de faya, et les affaires reprennent.

      • Alfa744 dit :

        Bonjour jyb, à lire votre commentaire je ne pense pas que vous connaissez ce pays ni ses habitants, ou l’affront n’est pas facilement pardonné et l’abandon, cette trahison, encore moins! je n’aurais pas voulu partager mes traces de rangers avec les vôtres dans le Tibesti ou le Borkou dans les années 70! Je vous souhaite tout de même d’excellentes fêtes de Pâques, meilleures salutations.

        • jyb dit :

          @alfa 744
          bonjour,
          Aucun risque de marcher dans mes traces de sandales ou btm dans les années 70…
          En l’occurrence je fais référence à ceci :
          http://www.opex360.com/2019/02/04/tchad-des-mirage-2000-francais-frappent-une-colonne-de-40-vehicules-dun-groupe-arme-venu-de-libye/
          Donc non il n’y a aucune trahison bien au contraire une forme de loyauté et de l’audace aussi. J’aurais apprécié que les brits ou les us en face autant contre les milices janjawid plutôt que de s’agiter sur les strapontins de l’onu au début des années 2000, ou à Borotra (contre les tchadiens) en 2006.
          Pour ce qui est des codes tribaux et claniques; honneur, affront, trahison, vengeance…c’est de la littérature. Il faut juste connaitre la grille de valeur locale pour éviter les boulettes ou de se faire avoir, et en général ça dépasse rarement 2 jerrycans, un mouton, quelques thalers…ou un rétroviseur (sic)
          Autre époque j’imagine.
          Joyeuses pâques à vous aussi.

  4. Castel dit :

    Il faut surtout de mon point de vue prendre ça comme un message à l’intention des djihadistes :
     » Si vous nous foutez la paix, on n’aidera plus la coalition du G5″
    Mais, je suis sûr que si le Tchad est attaqué par des forces basées à l’extérieur du Tchad, il n’hésitera pas à aller les chercher ou elles se trouvent..
    Cela dit, c’est vrai, ce sont les troupes les plus efficaces faisant partie du G5, et les islamistes ont donc atteint -en partie- leur but….
    Mais pas de quoi se décourager pour autant, car Idriss Déby n’est pas idiot, il sait très bien qu’une montée en puissance des terroristes risquerait à terme de menacer son pays…
    Donc, il ne faut pas désespérer de le voir réintégrer le giron de la coalition le moment venu…

    • philbeau dit :

      Largement d’accord avec votre analyse . Déby a démontré amplement depuis le début ses capacités d’adaptation à la situation , et une stature peu commune en Afrique en terme d’autorité et de gestion de la crise , voire même de figure emblématique . Il est déplorable qu’on ne lui apporte pas davantage de soutien , diplomatique et militaire , et cela s’adresse non seulement à la politique française , mais aussi aux européens . L’Amérique de Trump étant en stand-by malheureusement en Afrique pour le moment .

  5. Contractor dit :

    Déby ainsi que Buhari sont des éléménts de l’équation. Les éliminer réglerait beaucoup de problèmes. Real politic mais personne pour assumer. Déby est le fossoyeur du Tchad qu’il a mis sous coupe réglée au profit de lui-même, sa famille et sa tribu de dégénérés. Le dégager serait rendre un grand service à l’humanité. C’est un s……d.

  6. Desty dit :

    Le Tchad est sévèrement impacté par la baisse des cours du pétrole, comme d’habitude parce que c’est sa faiblesse. Déby a lancé une opération militaro-médiatique attendant un geste de ses alliés en retour pour assurer ses fins de mois difficiles comme d’habitude. Il n’a comme d’habitude pas été payé en retour donc il fait colère comme d’habitude. Le film commence à devenir connu mais lassant, quitte à distribuer du pognon, autant aider nos alliés en priorité…

  7. Noël BERGON dit :

    le Tchad à depuis toujours mis en avant ses actions …mais le but n’était pas (et n’est toujours pas) « la paix », »l’amour entre les peuples », »la sécurité » etc etc…le Tchad est un pays composé de peuples qui vivent en état de guerre depuis la nuit des temps…ils sont opportunistes et si il sentent qu’ils peuvent en tirer quelque chose ,(ils sont pragmatiques) ils n’hésiterons pas !…en résumé : »du pognon…du matériel…de l’impunité et ils seront nos plus fidèles alliés …sinon ils iront voir ailleurs !…pour ceux qui savent ,les « Tchadiens » étaient les troupes mercenaires de tout le « SOUDAN »…supplétifs de Kadhafi…de Haftar…ETC…je pense ne pas me tromper beaucoup en disant qu’ils sont les « Black Water » ou les « Wagner » de l’Afrique… c’est juste une question de prix…

    • Alfa744 dit :

      Bonjour Noël, je pense qu’il faut reprendre vos études sur le Tchad et des combats engagés contre Kadhafi, alors que celui-ci voulait construire les Etats-Unis d’Afrique, notamment lors de la reprise de Oudi Doum. Les Soudanais n’ont jamais été portés dans le cœur des Tchadiens, vu les massacres exercés par ceux-ci contre les tribus Missérié et autres pillages du Sud du pays! Des Tchadiens chez Haftar? Je voudrais lire qq chose de probant sur ce sujet..!Actuellement le Tchad est le plus fidèle allié de la France dans la lutte dans la zone BSS, et ne vous faites pas de soucis, nous savons très bien pourquoi les Tchadiens savent que nous ne pouvons nous passer de leur aide et vise versa et cela depuis 1963! Bonnes fêtes de Pâques, meilleures salutations.

      • jyb dit :

        @Alfa 744
        J’interfère.
        – soudanais et tchadiens : lune de miel récente entre les deux pouvoirs sous les auspices du général tchadiens al gadam al djinedi. Mais aussi par l’entremise des saoudiens.
        – tchadiens et lybiens ( anl/haftar/Tobrouk) c’est l’anl du maréchal haftar ( la 104 ème brigade de l’anl et la milice toubou qaratayum ) qui ont nettoyé le sud libyens des djihado rebelles tchadiens et soudanais ( comme quoi tchadiens et soudanais ne sont pas si opposés ) donc vraie convergence d’interet entre haftar et déby.

        • jyb dit :

          Pour les tribus arabes misseriya, à quoi pensez vous ? ce sont plus des guerilla soudanaises que tchadiennes ?

      • vrai_chasseur dit :

        @Alfa744
        Bonjour alfa
        Le Tchad c’est une myriade d’ethnies (plus d’une centaine) et des dialectes innombrables. le kaléidoscope géopolitique tchadien n’a d’unitaire que devant les instances internationales. A l’intérieur, le contraste est prononcé entre le nord, nomade arabisant pastoral de confession plutôt musulmane, et le sud animiste voire chrétien qui tient traditionnellement les rênes économiques du pays, dont la capitale n’djamena.
        Ne pas oublier que Déby vient de l’ethnie nordiste zaghawa. Ce sont ces guerriers qui ont aidé à le mettre au pouvoir à l’époque et qui aujourd’hui forment une partie des cadres de l’ANT, l’armée tchadienne.
        Pour le Soudan : les zaghawa sont traditionnellement installés à cheval entre le Darfour du Nord soudanais et le Ouaddaï du nord-est tchadien – la frontière soudano-tchadienne n’a pas vraiment d’existence réelle pour eux. On parle le même dialecte beria de chaque côté.
        Déby est avant tout chef de guerre des zaghawas. La claque de Boko Haram est un affront direct qu’il lui a fallu laver en menant lui-même la riposte. Les sages de sa tribu lui reprochent aussi de faire payer un prix du sang lourd aux jeunes zaghawas : l’ANT est engagée sur toutes les frontières du Tchad, y compris au sud sahélien et dans les mouvements régionaux, sans vraiment de contrepartie.
        Il faut probablement voir sa déclaration comme un appel à l’aide en creux à la France. En mauvais chef d’état, trop tribal et pas assez national, mais en bon tacticien, Déby sait parfaitement que la coopération franco-tchadienne est clé car mutuellement alignée sur des intérêts géopolitiques convergents. Pour tenir un pays comme le Tchad, carrefour de tous les nomadismes africains, les deux savent qu’ils ont mutuellement besoin l’un de l’autre.

  8. CortoM dit :

    Il me semble que les avions ISR français ne sont plus à N’Djamena mais au Niger

  9. Plusdepognon dit :

    Les armes pour alimenter les conflits sont présentes en nombre :
    http://centrafrique-presse.over-blog.com/2020/04/sahel-d-ou-viennent-les-armes-et-les-munitions.html

    D’ailleurs, l’un des huit trafiquants d’armes ayant inspiré le personnage de Nicolas Cage y a contribué : Victor Bout.
    https://youtu.be/Zjn5YXWrwWU

    Le film « Lord of war » est un bon résumé de la géopolitique mondiale de ses 40 dernières années et en ces temps de confinement, ça fait passer le temps :
    https://www.parismatch.com/Actu/International/Le-trafiquant-d-armes-Viktor-Bout-qui-a-inspire-le-film-Lord-Of-War-condamne-a-25-ans-de-prison-154809

  10. Abba dit :

    Comme Khadafi !
    Pourquoi Début vous dérange t’il tant? Vous ne voulez pas que les autres pays africains se prennent en main? Vous ne voulez pas la paix en Afrique,et pourquoi ?

    • Pravda dit :

      On ne rêve que de ça, que vous vous preniez en main, mais le problème c’est que vous, vous ne rêvez que de quitter vos pays pour l’Europe au lieu de rêver au développement de vos pays, la solution de facilité.

  11. Carin dit :

    Et je rajouterais même que Barkhane fait du renseignement depuis pas mal de temps sur cette fameuse forêt de dambisa, et lorsque nos milis iront c’est avec les tchadiens… les autres armées ne servant que de second rideau.

    • jyb dit :

      @carin
      Les français n’interviendront pas au nigeria.
      (foret de sambisa)

      • Carin dit :

        @jyb
        Merci pour la rectification…
        Mais avez-vous une explication sur le fait que Barkhane fasse du repérage dans et autour de cette forêt ?

        • jyb dit :

          @carin
          barkhane n’opère pas au Nigeria.
          les tchadiens interviennent dans le cadre de la force multinationale mixte (fmm) qui comprend nigeria et cameroun.
          maintenant les français peuvent faire du renseignement au profit des tchadiens et nigériens .
          Si des opérateurs français sont au Nigeria ce n’est pas dans le cadre de l’opération barkhane.

  12. Max dit :

    Au delà de la rhétorique politicienne africano-africaine qui ne sert que les intérêts populistes du président Idriss Déby, le Tchad n’avait jamais connu une telle défaite en 24 heures.
    je me demande face à la sophistication des attaques des groupes djihadistes, si Boko Haram et l’Iswap ne bénéficieraient pas d’aides extérieures, comme par exemple de forces spéciales venues du Golf ?