!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La mise en quarantaine des marins du porte-avions Charles de Gaulle suppose une lourde logistique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

49 contributions

  1. Buburoi dit :

    « Faute d’avoir suffisamment de tests à disposition dans l’immédiat », c’est là qu’est le problème.
    Sans tests de dépîstage, on ne sait pas qui est porteur du virus. Les contaminés sont mélangés avec les non contaminés hautement contagieux. L’équipe d’épidémiologistes envoyée sur le porte avion n’a pu réaliser que 66 tests seulement, sur un équipage de 1760 militaires.
    Le professeur Didier Raoult à Marseille fait 3500 tests par jour, et les allemands font 350 000 tests par semaine.

    • luc dit :

      Simple alors, on envoi par hélico une équipe prélèvement de Prof Raoult à bord ….. Vite fait et bien fait

      • colibri dit :

        Luc: Lol, sauf que ce professeur sent le souffre… et surtout il a le tort d’être pas en odeur de sainteté auprès des sommités parisiennes (et des labos).

        • Buburoi dit :

          Macron a compris qu’il était entouré de crétins. Il est allé à Marseille jeudi soir pour demander au professeur Didier Raoult (expert mondial en virologie), ce qu’il fallait faire.

        • Robert dit :

          Colibri,
          J’ai lu que Raoult était sceptique à propos du climat et des 11 vaccins imposés, et il prétend agir sans attendre que tous les protocoles habituels soient en place. Ceci dit, je ne sais pas s’il a raison.
          S’il lui est reconnu des mérites concernant cette épidémie, on va voir des centaines d’autres médecins sceptiques oser s’exprimer librement.
          Je crois que Macron essaie d’être toujours du côté du manche, quitte à contredire ses ministres et conseillers. Il irait demander de l’aide à une voyante ou à un marabout si cela pouvait servir sa communication.

          • PK dit :

            Le fond du problème est que Raoult est climato-sceptique : c’est un crime de lèse-majesté en république et le disqualifie en virologie.
            Logique bananière d’une république qui s’assume comme telle.

          • Robert dit :

            PK,
            Climato sceptique et sceptique envers l’utilité de 11 vaccins sur des organismes immatures de petits enfants, mais en dehors de ça il est tout à fait politiquement correct. Sinon, je pense qu’il lui arriverait ce qui est arrivé au professeur Joyeux que personne ne défendait.
            Mais on n’a pas de confirmation statistique scientifiquement fiable à ce jour que son produit associé soit efficace autrement que sur des malades qui auraient guéris d’eux-mêmes, ce qui déjà éviterais qu’ils propagent trop longtemps leur virus.
            Il y a aussi un conflit d’ego et d’intérêts concernant les IHU, qui peuvent trouver des fonds privés et déposer des brevets, que le mari de Buzyn, Yves Lévy voulait soumettre à l’Inserm dont il était directeur, pour garder le contrôle et les royalties. Buzyn a d’ailleurs mis l’hydroxochloriquine sur la liste des substances vénéneuses en janvier et son mari a du quitter la direction de l’Inserm quand elle a été nommée ministre pour cause de conflit d’intérêt.
            Ego, idéologie, intérêts, c’est Dallas à la « française ».

          • dolgan dit :

            Non , le problème c’est que Raoult a des soutiens politiques et médiatiques puissants.
            .
            Le pouvoir ne peut pas le virer sans risquer de porter atteinte au confinement (il y a déjà eu des toutes petites manifs de soutien à raoult). Les gilets jaunes en ont fait un messie et les médias lui assurent une large popularité .
            .
            Le pouvoir est obligé de surfer sur l’opinion pour maintenir le couvercle de la cocotte minute fermé le plus longtemps possible.
            .
            Mais là en pleine crise pandémique, on a un des meilleurs labo mondial sur le sujet ( qui nous a couté bonbon) qui est aux abonnés absents. ça devra se payer, ce qui se passe à Marseille est criminel et insensé.

    • haut de games dit :

      en temps de guerre ,on ferait pas tant de chichi je pense …donc on est pas en guerre monsieur Macron (LOL)

  2. Harambe dit :

    C’est franchement pitoyable de la part d’une « soit disant » puissance mondiale de trouver difficile la mise en quarantaine de 1700 soldats…

    Si c’était 10 ou 20 000 soldats de l’armée de terre qui avaient été les suspects après un exercice, qu’est ce qu’ils auraient fait? Appeler l’ONU à la rescousse ?

    • dolgan dit :

      C’est pitoyable de prétendre que mettre 1700 soldats en quarantaine ne nécessite pas une « forte logistique ».

  3. luc dit :

    Mettre 1.760 marins à terre, en quarantaine pendant deux à trois semaines, a l’Arsenal de Toulon …. C’est pas un bon plan sauf a vouloir « infecter » encore plus la zone var

    • dolgan dit :

      Conseil: ouvrir un dictionnaire à la page quarantaine. Quand on ne comprend pas un mot, on ne l’utilise pas.

      • luc dit :

        Juridiquement parlant, une mise en quarantaine imposée est une limitation provisoire de la liberté personnelle de voyager et de proximité d’autrui, justifiée par l’intérêt général.
        Maritimement parlant, sur un navire on monte les drapeaux « Québec » et « Lima » Signal maritime international de la quarantaine et tout le monde reste a bord.

  4. PK dit :

    Faute d’avoir de tests…

    Dire qu’au début de la crise en Chine, des labos ont proposé au gouvernement d’en produire… et ce dernier a refusé.

    Des jobards… comme pour les masques. Même quand il faut en acheter, ils sont incapables. Le privé fait dix fois mieux en deux fois moins de temps :

    https://www.mediapart.fr/journal/france/100420/masques-apres-le-mensonge-le-fiasco-d-etat?onglet=full

  5. moi dit :

    Quand je pense que certains sont presses de faire les essais du Barracuda !!

  6. Surpris dit :

    Je ne comprends pas la justification de ces escales. En OPEX on part généralement pour 4 à 6 mois sans se promener. Pourquoi ne peuvent-ils pas passer 3 mois sur ce bateau sans le quitter ? Pour la log je comprends mais pour le personnel c’est incompréhensible surtout en cette période d’épidémie. Ça paraît être du bon sens non ?

    • Surpris dit :

      Surtout que sur SNLE voire SNA il me semble qu’il n’y a pas d’escale non plus! Pourtant c’est plus confiné et oppressant…

    • ROGER COGUIEC dit :

      Il fait avoir vecu sur un navire pour comprendre l’utilité des escales. Tout le monde ne quitte pas le bord car il y a toujours des taches de maintenace à realiser et cela permet une pause operationnelle et donc de repos

      • Scorpion dit :

        C’est surtout du confort. Pas d’escale, pas d’envie d’escale. Aussi simple que ça.

    • bpapon60 dit :

      Bonjour,
      L’escale à Brest c’était pour fêter le retour dans le port qui la vu naître.
      Toutes les visites à bord étaient annulées mais on ne comprend pas qui a pu autorisé les visites à terre.
      Le commandant ?
      Par contre c’est vrai que le dépassement de la durée d’incubation connue jusqu’à pressant est bizarre.
      Il était en mer du nord puis en atlantique nord je crois ?
      N’aurait-il pas recueillie à bord l’équipage (féminin?) d’un pauvre chalutier Chinois en détresse ?
      Ou bien c’est Boris Johnson qui a éternué lors du passage en Manche !

      On en rit (non, pas riz) car il ne nous reste que ça mais je suis de tout coeur avec l’équipage et leur famille.

    • Bassplayer dit :

      Vous devriez envisager un changement d’armée !! La Marine a vraiment besoin de gens comme vous !
      En réalité, l’escale s’appelle relâche opérationnelle.
      Il ne faut pas comparer ce qui n’est pas comparable, et par pitié arrêtez de regarder dans l’assiette des autres !

    • 31 dit :

      Les missions de l’armée de terre sont différentes de la Marine nationale. Lorsque vous êtes en OPEX vous n’êtes pas autant confiné que dans un porte-avion et ce n’est pas toujours des missions de seulement 3 mois mais plus.

    • haut de games dit :

      et bien va naviguer plus d’un mois de mer et tu comprendra vite …la terre tremble parfois mais c’est rare suivant les régions …la mer bouge et même parfois beaucoup ,c’est fatiguant
      être à terre c’est pas la même chose ,les bateaux sont des boites de conserves où la neurasthénie peut vite gagner certains
      la fatigue mentale et physique n’as rien à voir l’une avec l’autre
      sortir décompressé pour les marins est vital pour le moral équipage
      et le marin n’est pas vraiment un guerrier ,c’est beaucoup de spé hyper technique ..
      donc des types qui ne sont pas capables de jouer à la petite guerre comme peuvent le faire des unités spéciales commandos ou de légionnaire
      le baroud certes on a quelques fusilier marins et des types hyper entraîner à la salle de muscul ou autres bazar de sports mais dans l’ensemble on a pas mal de gens hyper normaux …avec des habitudes de boulot télés dodo parfois bobonne mais pas en mer … ….on vois souvent très peu le soleil .aussi bien que le commandement nous incite à sortir de temps en temps du fond du bateau …..car confiner en mer on a tendance à pas trop aller dehors ..on finit par ne plus être réglé et cela finit par peser sur l’organisme ….beaucoup plus qu’en étant à terre

      en Opex à terre je veut pas dire que c’est moins fatiguant ,mais on peut pas comparer je pense .il faut l’avoir vécu

  7. Plusdepognon dit :

    2 500 marins à confiner, c’est un sacré « exercice » pour ceux qui se disaient capables de le faire en tout temps et en tout lieux, de bout en bout…
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/04/les-marins-du-gan-vont-confiner.html

    Au paquet…

  8. Bolux dit :

    Dire que certains sont pressés de réaliser les essais à la mer du Barracuda

  9. ROGER COGUIEC dit :

    Il fait avoir vecu sur un navire pour comprendre l’utilité des escales. Tout le monde ne quitte pas le bord car il y a toujours des taches de maintenace à realiser et cela permet une pause operationnelle et donc de repos

    • Coloniale dit :

      Résultat un équipage inops deux semaine avant la fin de la mission. Ces escales ne se justifiaient absolument pas en période d’épidémie. Quand on sait que les relèves OPEX ont été repoussées aux calendes grecques je trouve ça indécent de laisser le PA faire escale en plein combat contre le COVID. On aurait pu croire que ces équipages allaient être naturellement confinés le temps du pic bah c’est raté!

  10. Pascal dit :

    En tout cas il n’y aura pas de confinement pour les avions qui rentrent en Bretagne

  11. Le Glaive dit :

    Le groupe aérien est déjà rentré ce samedi matin, ( doit-on éviter de dire combien d’avions ils étaient .. ? ) , c’est une bonne indication sur le reste . Les pilotes sont sains, ce n’est pas un virus qui peut les atteindre ni les contraindre : les virus, c’est bon pour les manants !

    • Vroom dit :

      Une bonne indication de quoi ? vous laissez les Rafale sur le pont du CDG à quai ?
      Les pilotes les ont ramenés, et ils seront mis en quarantaine tout pareil à Landi. Tout comme les équipages E2C à Lorient.

  12. Daniel 1945 dit :

    Les Chinois disent que le virus est dû aux Américains et/ou aux Italiens, nous allons bientôt dire que pour le PA c’est de la faute aux Danois !!!

  13. Du grand n’importe quoi. Nous ne devons pas savoir ce qui se passe à bord. C’est la meilleure façon de rendre vulnérable notre
    ARMÉE envers des béligérans.

  14. aleksandar dit :

    La BN de Toulon est grande, on peut y loger pas mal de monde mais 1700 personnes cela me parait trop.
    Il y a aussi de la place a Saint Mandrier
    On mettra le reste a la Chapelle des forçats et dans les soutes a munitions du SIMu

    • Vroom dit :

      Sinon, on met des tentes individuelles sur le pont du CDG et dans les hangars ! 😉

  15. Plusdepognon dit :

    L’Italie va mal, mais ce pays a compris l’enjeu de tester sa population contrairement aux brêles qui font semblant de diriger la France :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-l-italie-va-distribuer-2-5-millions-de-tests-dans-le-pays-la-semaine-prochaine-6806277

  16. Donnars dit :

    Ce résultat me laisse coi !
    J’ai du mal a penser que mes impôts entretiennent une bande de joyeux trublions qui laissent accoster le fleuron de notre marine nationale a Brest en pleine periode de doute et de confinement.
    N’importe quel piou piou lambda se serait méfié et aurai demandé aux forces françaises de renoncer au débarquement.
    J’avoue que l’attitude de l’état-major et a fortiori du commandant du CDC semble emprunte de légerté.
    J’ose espérer qu’en ces temps de confinement il ne viendra pas à l’esprit d’une puissance hostile de venir nous titiller.
    Bref, M le Comandant du CDG revoyez vos certitudes et pensez bien que l’intérêt de la Nation prime sur le confort des marins.
    De vous a moi cela fait chère l’escale détente.

  17. Robinson dit :

    Notre PAA (porte avions amphibie) est à quai pour quarantaine.
    Supposition d’une attaque par une marine adverse, qu’est-ce qu’on fait ?
    On attend la fin de la quarantaine ?