!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Le Tchad affirme que ses forces armées ont tué 1.000 jihadistes lors de l’opération « Colère de Bohoma »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. breer dit :

    C’est sûr on va les croire aveuglément… le mensonge est une « arme » du pouvoir utilisée depuis des siècles partout sur cette planète…

  2. Polymères dit :

    C’est compliqué de faire la distinction entre la réalité et la fiction servant à faire oublier/venger la centaine de tchadiens tués.
    L’avenir dira si c’est vrai, car ceux d’en face, s’ils sont toujours là, se précipiteront pour donner tort à ces affirmations par une nouvelle attaque, même moins symbolique que la grosse dernière.

    • Daniel BESSON dit :

      Maintenant qu’on a les chiffres de la CGT , il faut attendre ceux de la Préfecture de Police et du cabinet  » Occurrences  » !

      • Nauatg dit :

        Pour avoir assisté en direct a leur façon de faire. Ce n’ est sûrement pas 1000 ou y sont inclues les familles, mais doit pas rester grand monde.
        Des gens magnifiques et de véritables guerriers.

        • Carin dit :

          @Nauatg
          Je penche vers votre version … les tchadiens ont dû rayer de la carte tout les gens qu’ils ont croisés à l’intérieur du périmètre… les familles de combattants terro sont des combattants terro, les tchadiens ne font pas le tri.
          Et personnellement je suis d’accord avec eux.

      • Robert dit :

        Daniel,
        Le cabinet Occurrence proche du pouvoir macronien.
        Lors des manifs pour tous récentes, on a vu leur honnêteté intellectuelle.

  3. Thaurac dit :

    Pas de la bricole, et ils ont vengé leurs morts, comme quoi, quand on nettoie sans avocat des droits de l’homme dans son dos…

  4. x303 dit :

    1000 morts, je ne doute pas trop de la qualité des troupes tchadiennes, mais ce nombre me paraît assez excessif !!
    Quelqu’un a-t-il des informations complémentaires ?

  5. luc dit :

    « ont tué 1.000 jihadistes » chiffre africain …. « Ce que le vieux voit assis, le jeune ne le voit pas debout » Proverbe

  6. François01 dit :

    Et pourquoi pas 10 000 tant qu’ils y sont !!!

  7. Plusdepognon dit :

    Un petit lien sur Idriss Déby (1h) :
    https://youtu.be/9lPJuyt7Rwg

  8. Françoise dit :

    En assimilant l’armée tchadienne à la CGT, ça fait toujours environ 200 morts et 10 pirogues détruites ; et on peut les croire qu’il n’y a plus de Boko Haram au Tchad.

  9. Hrtk dit :

    Hello !

    Es ce que quelqu’un ici aurait des infos plus précises sur le réel bilan de cette opération ? Ou au moins des estimations crédibles !?

    Ainsi que les photos du matériel saisi dont parle l’article !

  10. Covid dit :

    T’es encore vivant toi?

  11. Clément dit :

    « J’ai pas une passion infinie pour les Africains »‘
    Tu dira ça à tes potes Boubakar et Bienvenue, ou à ceux avec qui tu regarde les matchs de l’équipe Camerounaise 😉
    C’est mignon de s’inventer une vie sur internet 🙂

  12. lxm dit :

    Cela ressemble furieusement à l’ordre: « Tirez dans le tas, pas de prisonniers. »
    Boko haram n’était il constitué que d’hommes, pas de leurs familles, pas de « civils » ?

  13. Auguste dit :

    1000 tués,50 pirogues détruites. »L’exagération est le mensonge des honnêtes gens ».Idriss est un honnête homme.
    Vu les pertes subies,fallait bien lancer des chiffres qui les justifient.De toute manière faut pas s’emballer,le noyau dur de boko haram serait dans la forêt de Sambissa et tant qu’on ne l’aura pas dégagé de là…..
    PS:on annonce encore une fois la mort des Shekau.

  14. Albatros24 dit :

    S’ils ont perdu 52 hommes, on peut tabler au moins sur 5 à 6 djihadistes neutralisés par tué tchadien en principe.
    Plus quelques villageois qui les hébergeaient, on va dire 5 à 600 morts. Ce qui est un sacré nombre quand même.
    On peut examiner aussi le nombre de motos et Toys détruites ou saisies, ça c’est plus fiable.
    et vu qu’il n’y a plus de dromadaire, ils ne se déplacent pas à pied c’est sûr vues les distances et le poids transporté par terro.
    Donc on ne saura jamais exactement si ce n’est un grand coup de chapeau aux tchadiens qui sont et restent de sacrés guerriers.
    Heureusement qu’ils sont là.

    • philbeau dit :

      Exactement . Il est pitoyable ici de voir certains , le ricanement toujours prêt quelque soit le sujet , s’autoproclamer experts es-questions africaines , et développer leurs estimations (sur quelles bases) d’opérations sur un terrain où très peu de témoins oculaires occidentaux mettent les pieds . Il serait plus positif de relever l’extraordinaire capacité de résistance des Tchadiens , un exemple au sahel .

      • Contractor dit :

        Je pondérerais un peu… capacité de résistance des Zaghawa/Toubous (en partie) qui constituent l’essentiel des troupes d’élites de la DGSSIE. Le reste, ça vaut pas grand chose : peu de moyens, pas payés régulièrement, peu de promotions etc etc. D’ailleurs, pour cette opération, il a fait venir majoritairement des troupes de la DGSSIE, véritable garde prétorienne du régime, sans foi ni loi, prédatrice de sa population car couverte par son dictateur de chef. Mais quand il va disparaître (naturellement ou non), gare au retour de bâton : l’UFD est prête, les pleins faits, les armes approvisionnées et les Zaghawas (environ 3% de la pop) vont payer leurs 30 ans+ d’exactions.

        • jyb dit :

          @contractor
          – 1 quand une minorité tient le pouvoir depuis si longtemps, c’est qu’elle sait s’allier opportunément et jouer des divisions adversaires et internes.
          – 2 pekin, Ankara, doha, pretoria, paris…et dernièrement Khartoum, Kigali.

          • Contractor dit :

            C’est surtout que Déby est soutenu (cf 2008). Mais ses dernières prises de positions peuvent lui poser problème. La grenouille se voit peut être plus grosse que le boeuf.

            Et sur place, la majorité attend sa fin pour régler leurs comptes avec ce qu’ils appellent les « Soudanais ».

  15. Contractor dit :

    Pratiquement 200 blessés Tchadiens (196) dont un certain nombre va dcd à l’hôpital militaire vu le niveau des installations. Concernant le bilan, c’est environ 200-300 gat tués plus environ 100 à 200 « dommages collatéraux ». Et dans les 200-300, il y en a au moins un tiers qui sont plus des proxies que des combattants.
    Et il y en a toujours du côté Tchadien, ça passe du côté de Malkonory. Le pb n’est pas de les chasser mais de tenir le terrain. Et les Tchadiens n’ont pas cette capacité (manque de moyens et d’effectifs).

    • Auguste dit :

      Et pour les pertes tchadiennes,vu le comportement « va de bon coeur » de leurs attaques,il me parait miraculeux qu’elles ne soient pas victimes de tirs amis.Cela part dans tous les sens et ça tire dans tous les sens.
      Sur base de quelques vidéos.

  16. Daniel BESSON dit :

    Cit ; [ On peut examiner aussi le nombre de motos et Toys détruites ou saisies, ça c’est plus fiable]

    Il y a , quand même , un peu de cohérence dans la propagande de cet Ubu sanglant : 50 pirogues , soit disant  » détruites  » , cela correspond au chiffre moyen communément admis pour leur capacité , 20 personnes .

    http://s.rfi.fr/media/display/976642c6-15f2-11ea-9a9e-005056bf7c53/w:1240/p:16×9/seignobos-pirogue-boko-haram-tchad-450x300_0.jpg

  17. dakia dit :

    Match aller opération « colére de bohoma »: Tchad 1000 – BH 52
    Match retour opération « colére de Kindi-Midom »: Tchad ?- BH ?

  18. Robert dit :

    Daniel,
    Le cabinet Occurrence proche du pouvoir macronien.
    Lors des manifs pour tous récentes, on a vu leur honnêteté intellectuelle.