Une enquête conclut à la responsabilité de Damas dans trois attaques chimiques; L’UE réclame des sanctions

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

87 contributions

  1. bruno dit :

    est ce que daesh a signé la convention de geneve ?

    • Clément dit :

      Les conventions de Genève ne concernent que les conflits armés entre états.

    • Oui bien sur , Saddam avait aussi des armes chimiques qui n’n’existaient pas , nous sommes les larbins des USA…..De Gaulle insulterait ceux qui nous ont mis dans cette melasse

      • Clément dit :

        En fait Saddam avait bel et bien des «  »armes chimiques » », mais il semblerait que celles-ci étaient inutilisables car très vieille. Probablement des anciens stocks des années 80. Mais aucune réelle capacités chimique ou programme pour en construire comme le gouvernement Bush l’a prétendu.

      • Castel dit :

        Emmanuel Martin
        Que Saddam Hussein n’ait pas eu en sa possession les armes de destruction massive au moment de l’invasion Américaine est maintenant une chose établie, mais cela ne l’avait pas empêché d’employer des gaz toxiques auparavant contre la ville Kurde d’Halabja, en 1988, qui avaient provoqué la mort de plus de 5000 civils….

    • Forestier dit :

      Ça fait longtemps que les russkofs ont fini de se torcher avec ta soit-disant convention, vu les bombardements systématiques des hopitaux/dispensaires et centres alimentaires…

      • OURGOUT51 dit :

        « Ça fait longtemps que les russkofs ont fini de se torcher avec ta soit-disant convention,  »

        Je crois qu’ils ne sont pas seuls dans ce cas!

  2. ScopeWizard dit :

    Ça c’ est de l’ équité ; comme « on » veut à tout prix foutre en l’ air Al Assad insuffisamment compatible à nos yeux , on va l’ accuser de quelque chose dont nul ne saurait affirmer que nous n’ en fassions jamais usage à notre tour , mais à côté de ça , « on » se lave les mains des attaques chimiques commises par les Islamistes , et pardi faudrait pas en plus se fâcher avec ceux qui les financent et pour lesquels de gré ou de force nous roulons !

    C’ est chouette la diplomatie ! 🙂

    Donc , que le régime Syrien soit directement responsable de telles attaques reste toujours à prouver , même si pour ma part je suis persuadé qu’ elles ont bien eu lieu , seulement quid de celles d’ en face ?

    Utiliser de telles armes qui peuvent toucher n’ importe qui , combattant comme non combattant , est horrible , c’ est vrai mais en face il y a quoi , QUE des enfants de chœur ……….ou des fous-furieux qui ne s’ embarrasseront jamais d’ autant de scrupules ou d’ états d’ âme ?

    Donc le régime Syrien peut-il seulement se passer de telles armes qui par leur moyens de dispersion et leur puissance lui confèrent un réel avantage sur le terrain ??

    D’ un point de vue moral par rapport au prisme de vision de l’ Occidental moyen qui n’ aura pas la même grille de lecture qu’ un Oriental , non seulement il peut mais il doit , excepté que s’ il fait ça , il perd une arme pouvant être décisive .

    Mais comme je l’ ai dit plus haut , nos intérêts à nous sont de faire tomber Assad ou de le fragiliser par n’ importe quel moyen ; voir la stratégie du « regime change » Américain qui depuis les balbutiements de la Guerre Froide y ont eu recours à maintes reprises .

    • Félix GARCIA dit :

      Vous parlez des munitions au phosphore ? Mais c’est « mignon » ça …

      • didixtrax dit :

        ou celles à uranium appauvri et toujours suffisamment radioactif pour contaminer Balkans, Irak, Libye, …

        • Félix GARCIA dit :

          Les images de enfants malformés à cause de cela : c’est presque la seule chose assez immonde pour me retourner le bide aujourd’hui.

          Appel aux visiteurs et commentateurs d’Opex360, j’ai « besoin » d’une réponse à cette question ;

          Est-ce cela les fameuses « bombes nucléaires tactiques » ?

          Huge Explosion in Yemen (2015)
          https://www.youtube.com/watch?v=TueGsI2GXbw

          Il parait que le « smoking gun » serait le scintillement. Je ne sais plus où j’ai lu ça, mais c’était un photographe militaire.

          Merci pour toute aide à la compréhension de ces images et de l’évènement.

          Cordialement,
          Félix GARCIA

          • Royal Marine dit :

            Non. Il paraît que ce sont des bombes à dépression « faucheuses de marguerites », qui en explosant produiraient le même effet visuel (champignon) qu’une bombe nucléaire de faible puissance…
            Mais je ne peux l’affirmer…

          • Clément dit :

            Non, si il y avait eu usage d’une arme nucléaire on serait au courant : ça se détecte via les satellites. Surtout que les bombes conventionnelles actuelles rendent plutôt inutile les armes nucléaires « de champ de bataille » (tactique).
            Le scintillement peut être dut à la réaction de n’importe quels métaux avec des particules dans l’air, avec la chaleur, etc …

          • Félix GARCIA dit :

            Pour ce qui est de la raison qui pousse certains à penser à une frappe « nucléaire », ce n’est pas le champignon (qui est simplement un effet de chaleur et de soulèvement des poussières et de la vapeur d’eau de ce que j’en ai compris), mais les scintillements, comme des paillettes, qui ne sont pas visibles à l’oeil nu, mais sont un effet sur les appareils de photographie et sur les caméras d’enregistrement vidéo dus à des rayonnements.
            D’où l’explication d’un photographe militaire qui m’a intrigué à l’époque.

             » bombes à dépression « faucheuses de marguerites » » : est-ce ce que l’on appelle des munitions thermobariques ? Telle la « MOAB » ?

            Merci d’avoir répondu en tous cas.

            Cordialement,

            Félix GARCIA

          • Félix GARCIA dit :

            Merci à vous Clément.

          • Clément dit :

            Avec plaisir @Félix Garcia
            Après je ne suis pas spécialiste, mais l’usage inaperçus d’une arme nucléaire me parait totalement improbable.

  3. didixtrax dit :

    et c’est reparti !

    en revanche rien sur les scandales internes ni sur les manipulations des rapports précédents, ni sur les instructions du directeur français « d’effacer toutes les traces [des rapports des premiers enquêteurs qui dédouanaient Damas] y compris les sauvegardes » — Ah ben wikileaks c’est pas fiable, la preuve Julian Assange se meurt en prison sans jugement. Rien sur tous les stocks chimiques des « rebelles » découverts et publiés par Damas après ses reconquêtes — Ah si : des produits de piscine.

    Et encore l’utilisation d’une pompeusement nommée « évaluation nationale » rédigée par un petit scribouillard aux ordres à partir des rézo-socio des ses amis casques blancs le jour et égorgeurs immodérés la nuit..

    Que le Covid-19 emporte toutes ces crapules.

  4. Un sapeur dit :

    Le pretexte à une petite intervention americano-sionniste en Syrie pendant le covid 19 .
    On en parlerai même pas sur BFM…

    • Galopante dit :

      Même scénario de la veille de la guerre pour renverser saddam, les alliés du mal vont entrer en guerre.

  5. Paddybus dit :

    Beau rapport, bien construit et dont les conclusions sont en parfait accord avec les besoins de ceux qui veulent virer Al Asad…
    Un pré-rapport de l’OIAC avait dit qu’aucune preuve ne permettait de définir qu’une attaque au gaz avait eu lieu et que les bonbonnes de gaz semblaient avoir été déposées là et non larguées par avion…. puis un mail a exigé le retrait de ces éléments…. et puis voilà….
    Ca doit être comme les armes de destruction massives de l’Irak…. et dont les principaux accusateurs ont avoué le mensonge 20 ans aprés…. et pendant ce temps, tout un peuple est écrasé par une guerre qui ne les concernent pas…. il élisaient régulièrement un chef d’état avec 70% des suffrages, issu d’une minorité de seulement 3% de la population Syrienne, et la Syrie s’en portait plutôt bien…. puis un beau jour on a décidé qu’il était un facho…. mais on oublie qu’on s’en était bien accommodé pendant 20 ans….
    A mais c’est vrai qu’un beau jour il est devenu moins obéissant en refusant de faciliter le passage d’un gazoduc (Arabie Séoudite/europe, via Syrie et Turquie…) dans son pays… l’humain pèse vraiment peu devant le pognon…. Pauvre monde…

  6. Robert dit :

    « il existe des « motifs raisonnables de croire » ».
    il y a des preuves provenant d’organismes impartiaux ou pas?
    Par contre, il existe des preuves nombreuses, et cette accusation s’y ajoutera peut-être, que l’agression contre la Syrie n’en finit pas.
    Erdogan s’est pris une pile, la coalition a échouée, Assad aidé par les russes et les iraniens récupère son territoire aux islamistes et, confinement ou pas, cela est insupportable aux ennemis de la Syrie.

    • Clément dit :

      Vous pouvez nous donner le nom d’un organisme impartial svp ?

      • Robert dit :

        Clément,
        Ma réponse semble s’être placée plus bas.
        Une illustration par Hannah Arendt de ce qu’est l’honnêteté intellectuelle, entre autre des journalistes.
        « La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat. »

      • Castel dit :

        Clément
        C’est d’autant plus amusant que seuls 3 pays dans le monde ne font pas partie de l’OAIC :
        Il s’agit de l’Egypte (!!), du Soudan, et de la Corée du Nord…..
        Vous noterez donc que la Russie et la Syrie en font partie, ce qui leur donne donc le droit de posséder des observateurs dans cet organisme….

        • Robert dit :

          Castel,
          N’angoissez pas Clément en insinuant qu’il pourrait y avoir un complot contre la Syrie et ses alliés au sein d’organismes reconnus internationalement.

          • Clément dit :

            Mais pourquoi des officiels Russes et Syriens, nommés par les dirigeants de ces pays, comploteraient contre la Syrie ?

    • ScopeWizard dit :

      @Robert

      C’ est ça , c’ était bien là le point crucial à relever : « il existe des motifs raisonnables de croire » s’ apparenterait même à de la croyance religieuse , mais comme ça n’ en est pas , ça ne veut rien dire .
      C’ est clairement de la rhétorique pour attraper le gogo , de l’ élément de langage d’ une pensée prémâchée sauf que c’ est tellement visible que se rendre compte à quel point « on » nous prend pour des cons a le don de me gonfler menu menu …………..

      Pour moi , ce qui suit en est une excellente illustration ……….
      https://www.youtube.com/watch?v=-KFxmGbiUaE&t=5s

      Variante !
      https://www.youtube.com/watch?v=M-OpqsgZq2s

      Prenez soin de vous et des vôtres , passez entre les gouttes ! 🙂

    • précision dit :

      si je suis d’accord avec vous sur l’essentiel, je nuancerais un peu: il n’y a pas que le refus de voir Assad gagner qui gêne nos élites. Il y a aussi des inquiétudes légitimes sur le devenir de la population à Idlib:
      – d’une part un risque de crise humanitaire avec un exode masssif vers… devinez où!
      – d’autre part l’épineuse question de savoir ce que deviendraient les dizaines (centaines) de milliers de djihadistes qui se sont opposés à Assad si celui-ci reprend le contrôle d’Idlib.

      Bien sûr il aurait été plus simple de ne pas encourager/organiser la rébellion au début. Mais la situation actuelle étant ce qu’elle est, même sans être ennemi de la Syrie je comprends qu’il n’y ait pas de solution miracle et que le statu quo ait les faveurs de nos dirigeants.

      S’il s’avère que des personnes ont instrumentalisé de fausses attaques chimiques pour promouvoir leur agenda politique, j’espère (sans grand espoir) qu’on les verra sur le banc à La Haye (car falsifier la vérité pour déclencher une guerre me semblerait un crime pire que de mener une guerre totale pour défendre son pays). Si à l’inverse il y a eu un usage déterminé de ces armes, ce sont les responsables de leur utilisation que j’espère voir à La Haye (car il est difficile de faire la paix sans justice. Et qu’il est important de faire un exemple pour décourager toute utilisation future de ces armes).

  7. Clavier dit :

    Franchement qu’est ce qu’on s’en fout de savoir comment les Syriens mènent leur guerre civile …….

    • Robert dit :

      Clavier,
      Sauf que notre pays et nos alliés s’y sont plus qu’impliqués, ce qui réduit d’autant notre liberté d’aborder ce sujet.

    • Rb dit :

      Lorsque des mercenaires (parce que payés et équipés par des pays étranger) débarquent dans votre pays pour y mener une guerre d’envergure, on peut abandonner l’idée qu’il ait pu s’agir d’une guerre civile un jour.
      Qui a déjà vu/entendu parmi les rebelles, un syrien qui n’était pas sponso via une officine x ou y soit par l’occident, soit par les dictatures pétro-monarchiste du golf ou les 2 ?

      • Robert dit :

        J’en verrais bien en homme sandwichs, Exon d’un côté et Total de l’autre, version camouflage bien sûr.

  8. Renard dit :

    L’UE n’a rien d’autre à faire en ce moment?
    Je pense que Damas va se pisser dessus… De rire!

  9. Lucien dit :

    Les États-Unis et leurs fidèles toutous (France, Royaume-Uni, etc…) ainsi que les institutions internationales qu’ils financent et donc dirigent ne sont évidemment pas juge et partie dans cette affaire. Ce rapport et ses conclusions a autant de valeur que celui qu’on nous présentait en 2002 nous expliquant que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive. Mais à l’époque, la France avait encore une certaine idée d’elle-même et ne participait pas à des opérations de « regime change » au mépris de toutes les lois internationales. Cela m’attriste de voir ce que mon pays est devenu en moins de vingt ans et qu’au final, les Français s’en émeuvent si peu.

    • Forestier dit :

      14 premiers commentaires tous sur la même ligne fustigeant un « pseudo-rapport » de l’OIAC et dédouanement les systématiquement le régime d’Assad, un vrai travail d’équipe… Davaj rebyata, khoroshaya rabota!!

      • Lucien dit :

        Je ne comprends pas vos derniers mots. Quant à votre observation, elle illustre simplement qu’il existe encore quelques Français qui réfléchissent !

  10. Marinbleu dit :

    Les armes chimiques, un crime contre l’humanité,
    qui est le fournisseur de ces armes ?

    • Clément dit :

      Vue le type d’arme, n’importe quel état (ou groupe bien organisé) doit pouvoir les produire.

    • Galopante dit :

      Sans doute, c’est le pays qui faisait les essais des armes chimique en Algérie pendant 20 ans.

  11. tartempion dit :

    Cette pseudo-commission , si elle avait été mandatée dans les mêmes conditions pour enquêter sur la dissémination du COVID19 en Europe aurait très bien pu conclure qu’il s’agissait d’une attaque bactériologique menée par la Syrie ….. On se souvient des mensonges liés aux armes de destruction massive ayant servi au déclenchement de la première guerre du golf , qui aurait pu imaginer que l’on puisse mentir à un aussi haut niveau de responsabilité au sommet de l’état le plus riche du monde .

  12. Frank dit :

    Décidément, même confinée, la machine à propagande d’une OIAC aux ordres reste confinie.
    L »OIAC, si prompte et si sélective à réciter la voix de ses maîtres, et seulement les éléments de langage de ses bailleurs de fonds, mais pas le reste, se distingue encore par ses oublis:
    https://www.investigaction.net/fr/des-lanceurs-dalerte-de-loiac-denoncent-le-rapport-lattaque-chimique-de-douma-en-syrie-a-ete-mise-en-scene/
    Nième condamnation sans nouveauté, sans preuves, mais basée sur des « motifs raisonnables de croire » , que l’on se devrait d’avaler.
    Et ignorer certaines coïncidences, comme celle-ci:
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11748
    On voit que, malgré la crise mondiale actuelle, certains s’obstinent.
    Pourtant, l’ONU, dont dépend l’OIAC, avait dénoncé, en sep 2019, l’utilisation de la famine délibérée comme un crime de guerre des Saoudiens, à propos du Yemen.
    Très silencieuse, par contre, aujourd’hui, sur les sanctions unilatérales et illégales que l’on renforce sur la Syrie et l’Iran, sur vivres, matériel médical, médicaments, etc.
    A défaut de victoire militaire, embargo pour détruire lentement la population de l’ennemi.
    Le pire, c’est que la France s’y associe.
    http://www.afrique-asie.fr/lappel-dune-syrienne-au-monde-soyez-humains-levez-les-sanctions/
    On en viendrait à rêver d’un corona-machin sélectif qui ne détruirait que les nuisibles qui s’obstinent dans leurs crimes.
    Tous en ligne, et Virus reconnaîtra les siens.
    Risqué, chacun n’est peut-être pas celui qu’il croit être, mais bon…

  13. Auguste dit :

    Et quelles vont être les sanctions?.La Syrie est déjà sous embargo,la moitié du pays est sous occupation,il est bombardé régulièrement par Israél.

    • Thaurac dit :

      Le hez et ses bases, pas les civils comme le font les russes, le hez, armées syrienne et ses milices…

      • Royal Marine dit :

        Ben voyons, Thaurac! Toujours prêt à croire le moindre compte de fées qui aurait comme point de départ que « les Russes sont méchants! ».
        Où nos gouvernants qui vous ont expliqués: « Le nuage de Tchernobyl ne passera pas le Rhin ».
        Les masques ne servent à rien », « Mitterrand, dit le miteux, n’a pas été décoré à Vichy par le Maréchal », « le coronavirus n’est pas une menace pour la France », « Il ne sert à rien de fermer les frontières ou de confiner la population! » ou encore « La Crimée n’est pas russe! »… Etc., …
        Cette affirmation que les attaques chimiques sont de la faute d’Assad est aussi fantaisiste!
        Seuls les naïfs ou les simples d’esprit peuvent y croire. De quelle catégorie vous revendiquez-vous?

  14. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    J’ai observé avec grand intérêt si le moindre mot sur sur l’affaire interne de l’OIAC soit publié … voir Wikileaks si vous êtes intéressé.
    Certains doivent garder à l’esprit qu’ils ne contribuent pas à leur crédibilité en publiant des demi-vérités.
    Non, je ne suis pas un ami d’Assad ou des Russes – mais je ne peux pas faire confiance à votre article quand je vois que vous cachez une partie de l’affaire.

    • ULYSSE dit :

      je découvre avec tristesse qu’ OPEX 360 est devenu un fan club d’ ASSAD.
      Bien entendu tous les enquêteurs sont des pourris à la solde des USA et tout ceci n’est qu’une vaste manipulation.
      Mais heureusement quelques irréprochables détenteurs de la vérité, qui savent mieux que tous les autres bien que ne disposant d’aucune information sur le sujet, confinés dans leur appartement , derrière leur clavier d’ordinateur, donnent des leçons de morale de stratégie ou de diplomatie. Les limites de la démocratie et d’internet. Mais il vaut mieux ça , bien que ce soit pénible, que de vivre en Russie ou en Syrie…

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        Les citoyens d’une démocratie ne peuvent prendre les bonnes décisions que s’ils sont correctement informés. Les adultes comprennent qu’une image complète de la situation comprend également des faits qui ne correspondent pas au récit souhaité……. Wikileaks n’a jamais diffusé du canular – dans toute son histoire – et ce n’est pas dû au fait qu’on n’a pas été tenté de trouver. Et les médias qui n’appartiennent pas à un « fan club » selon ULYSSE?
        Ulysse, Ulysse, fils de Laërte et d’Anticlée, avec une telle perception sélective, vous ne trouverez pas le chemin vers Ithaque!

      • Marc mora dit :

        Faire une déclaration allants a l’inverse de vos propos et tout aussi légitime, puisque de toute façon il n’y a aucune preuve concrète ni pour un bord ni pour l’autre, vous êtes dans la croyance et c’est tout aussi pénible de vous lire

      • datamo dit :

        Il s’agit moins un fan club de tel ou tel que de l’exaspération face à l’accumulation de mensonges et de crimes dans la région.
        En effet, ces bobards on fini par les flairer à plein nez dans la mesure où leurs auteurs utilisent finalement toujours les mêmes grosses ficelles.
        Libre à vous d’y croire encore , d’ailleurs ça tombe bien pour vous , on fête cette année le 30 éme anniversaire des couveuses de Koweit City.

      • Castel dit :

        ULYSSE
        Ne croyez pas ça, car il me semble que les pros-Assad, c’est à dire essentiellement les pros-Russes et leurs sympathisants sont toujours plus prompt à réagir que les autres, alors que ceux qui sont convaincus de la culpabilité du régime sont moins motivés, car ils savent par avance que leurs interventions ne serviront pas à grand chose sur ce site. Cependant, il semble bien que les choses évoluent doucement, car certains d’entre eux ont un jugement plus prudent en expliquant par exemple que les exactions commises par les islamistes aient pu inciter le régime à utiliser ce type d’armes en représailles….

      • wizard51 dit :

        Et tout le monde découvre (avec la même lassitude) qu’un Chevalier Blanc, Gardien de la Démocratie, irréprochable détenteur de la vérité, sachant mieux que tous les autres, etc…
        Et êtes vous allés en Russie ces 5-10 dernières années?

      • Frank dit :

        @ ULYSSE Certes, mais comme vous dites, en restant dans « Les limites de la démocratie et d’internet », rien ne vous empêche d’argumenter l’inverse, avec des exemples et des liens que l’on puisse, sinon vérifier, du moins recouper avec d’autres infos.
        Se désoler de ne pouvoir inverser la charge de la preuve, surtout quand celle-ci n’existe pas, c’est un peu facile.

      • OURGOUT51 dit :

        Ah bon, parce que Ian Harrisson, inspecteur OIAC pendant 12 ans et qui a mis les pieds dans le plat et qui plus est était sur le terrain, est un fan d’Assad et payé par Poutine? Je crois que le site OPEX 360 n’est pas devenu un fan club d’Assad mais il y a un moment ou cela devient tellement gros que les gens censés commencent à se poser des questions et à varier leurs sources, ce qui ne semble pas être votre cas!

      • tchac dit :

        Attention au miroir déformant ! Ce sont les gens qui ont quelques chose à se reprocher qui parlent le plus.

        • Frank dit :

          @ tchac Excellente pirouette! J’en déduis que ceux qui se taisent sont irréprochables, mais que dès qu’ils commencent à s’exprimer, ils rentrent dans l’erreur. Dialectique marxiste imparable.
          Mais à double tranchant, comme toujours, puisque vous venez de vous discréditer vous même, en vous exprimant.
          Le véritable miroir déformant, c’est peut-être que certains ne savent ce qu’ils pensent qu’après avoir lu ou entendu ce qu’ils disent. Mais comme ils l’auront exprimé, ils auront donc faux, si je vous suis?
          Compliqué et sans issue.

  15. OURGOUT51 dit :

    Aucune allusion dans cet article aux déclarations de trois inspecteurs de l’OIAC, dont monsieur Ian Henderson , qui a participé a la mission d’enquête sur le terrain et dont l’avis a été sciemment écarté du rapport parce qu’il n’était pas conforme à ce que ce rapport devait établir.
    J’ai bien connu ce genre de filtre dans les rapports de terrain rédigés au sein de l’OSCE dans le Donbass: tout ce qui était recueilli sur le terrain et qui ne convenait pas à la doxa du moment ne remontait pas Vienne au siège de l’OSCE et restait bloqué à la field mission!!

  16. Omar dit :

    Les russes qui ont une grande expérience en la matière ont bien conseillé Assad sur ce qui nitrate le plus de gens à la minute et qui marque les esprits. Tant pis pour les femmes et les enfants.

  17. werf dit :

    Ce rapport est une manipulation car aucune preuve n’est apportée et repose sur les dires et les constatations des fameux casques blancs subventionnés par le MI 6 et la CIA. Heureusement, certains ont été arrêtés par les troupes syriennes et parleront lors de leur procès pour manipulation de l’information…

  18. Clément dit :

    En même temps le rasoir d’Ockham permettait d’arriver à la même conclusion.

    • didixtrax dit :

      et à la conclusion inverse, pour moi.

      • Clément dit :

        Alors il faut aiguiser votre rasoir.
        Personnellement je ne sais pas qui l’a fait, mais :
        – qui en Syrie à (ou à eu récemment) un programme d’arme chimique ?
        – qui a le plus les capacité d’en produire et d’en déployer ?
        – qui dispose de moyens aériens ?
        – qui en Syrie a déjà utilisé des armes chimiques contre son peuple ?

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          Les experts en armes chimiques de l’OIAC envoyés sur place, (leurs messages peuvent être consultés sur le site Web de Wikileaks), vous contredisent, Clément.

          • Clément dit :

            Vous avez un lien ?

          • Clément dit :

            Ah je viens de trouver les mails en question et ils concernent l’avancement des travaux et non le rapport final. Les problématiques soulevées dans ces mails étaient déjà résolues au moment de la publication des mails.

        • didixtrax dit :

          Donc, nous sommes bien d’accord :
          — Les « rebelles », on dispose de moult preuves de leurs stocks dans leurs repaires
          — les commanditaires des « rebelles », fournisseurs du produit fini ou des matières premières nécessaires
          — pourquoi moyens aériens ? inutiles, plutôt mortiers, ou dépôts terrestres
          — les terroristes modérés syriens (pourquoi le « contre son peuple » qui exclut les autres terroristes non syriens).

          il manque
          — qui a intérêt au franchissement des « lignes rouges » : les terroristes et leurs commanditaires

          • Clément dit :

            Pourtant si je regarde les précédents dans un livre d’Histoire ce n’est pas ce constat qui en ressort.
            Surtout que là on parle d’attaques chimiques via moyens aériens (hélico et avions).

  19. wagdoox dit :

    je remarque que les avis sont beaucoup moins partagés qu’avant, ca va dans le bon sens.
    Maintenant les interventions de certains deviennent insupportable quand on voit le peu de capacité d’intervention dans nos rues…
    En parlant d’armes de destructions massives, il serait bon de revoir les débats à l’AN sur la vente de la France du labo P4 à Wuhan en 2004 et mis en service en 2017 … on attend les résultats de l’enquête qui ne commencera jamais…

  20. Le Glaive dit :

    « il existe des « motifs raisonnables de croire »… : que voilà encore une formulation alambiquée, du genre : « on s’autorise à penser que » tellement mise en valeur à juste titre par Coluche, et qui est du même tabac.le mot central, c’est  » motif »… un motif, ce n’est pas une preuve.
    un motif, c’est une raison, l’expression d’une volonté, celle d’une idéologie par exemple.les États-Unis ont des valises pleines de motifs pour vouloir détruire la Syrie, ce sont les motifs fabriqués par les dirigeants du Pentagone depuis l’époque des Bush, lorsqu’il a été décidé quels étaient les pays qui devaient être détruits : Libye, Irak, Syrie, et puis le gros morceau final l’Iran.. tous les motifs sont donc bons pour essayer de détruire la Syrie en compagnie d’Israël.. tous les motifs seront donc bons pour essayer de faire la même chose avec l’Iran en compagnie d’Israël et aussi de l’Arabie Saoudite.
    la formulation alambiquée, ça nous rappelle les armes de destruction massive de Colin Powell, ça montre l’embarras de l’État accusateur à fournir des preuves, alors on sort des motifs..
    l’art du langage mis au service de l’art de la guerre : ce n’est pas nouveau, mais les Américains qui ne sont pas de grands intellectuels (euphémisme) ont des difficultés avec l’art du langage, et vraiment c’est trop gros, ça sonne creux dès le départ
    j’ai des motifs raisonnables de croire que cette nouvelle campagne accusatoire est aussi nulle et non avenue que les précédentes: elle provient de la même équipe avec les mêmes intentions derrière la tête : direction la corbeille à papier, direct.

  21. MERCATOR dit :

    « S’agissant de l’utilisation de chlore, le rapport affirme qu’un hélicoptère militaire syrien, ayant décollé de la base de Hama, a largué un cylindre en contenant sur un hôpital, ce qui a affecté au moins 30 personnes. »

    Mesure prophylactique anti covid 19, certes un peu  » brut de décoffrage » , » à la hussarde « mais visionnaire , 3 ans avant les premiers cas chinois, Assad l’ophtalmologue, plus fort que le Professeur Raoult !

  22. DVA dit :

    lol..enfin, triste qd mme, sinon… Pareil avec l’armada qui mouille autour de Vénéuéla pour ‘ remplacer’ Maduro car c’est un gros trafiquant de stups…juste que son voisin colombien est le 1er fournisseur des States…avec une production de 85% ds ce coin du monde..mais comme les sbires au pouvoir en Colombie sont copains avec les States…

  23. atchoum dit :

    @Vous tous , et Laurent Lagneau , en toute objectivité pouvez vous me dire l intérêt qu aurais le pouvoir a Damas et son armée ainsi que ces allies ( Russie Iran ) alors qu ils ont repris le dessus sur les insurges a commettre une stupidité énorme , aux risques d être montres du doigt par toute la communauté internationale . quel en serais le gain ? sincèrement je ne comprend pas le recours a cette arme du pauvre et un signe de désespoir et d une défaite qui s annonce ( voir la 1ere guerre mondiale ) bonne journée a vous tous et soyez prudents.

    • précision dit :

      je me suis toujours posé la question. Surtout que les cas les plus marquants ont lieu lorsque l’armée d’Assad est plutôt dans une bonne situation militairement! Et qu’elles sont alors suivies d’une frappe (ou menace de frappe) militaire occidentale ayant un impact important sur la capacité de l’armée syrienne à poursuivre ses opérations.
      Surtout quand on voit le coût pour le régime de Damas de ces opérations par rapport au résultat qu’il semble obtenir (quasi nul, militairement). 30 personnes, c’est le nombre de mort moyen par jour de guerre dans ce pays, pas besoin de chimique pour cela.

      Bref c’est un peu douteux. Bellingcat a des éléments d’explication. Si on fait confiance à Bellingcat. Une explication que l’on ne lit pas pourrait être d’envoyer un « message/avertissement », mais là encore le coût semble élevé

  24. Isidore dit :

    On s’acharne sur la Syrie alors que c’est la Turquie qu’il faudrait transformer en parking géant…

  25. Robert dit :

    Clément,
    Un organisme qui ne soit ni juge ni partie dans l’affaire, cherchez je suis sûr que vous trouverez.
    Et si vous ne trouvez pas, disons que « les motifs raisonnables de croire » sont un élément de langage pour éluder qu’il n’existe pas d’organisme qui ne soit pas à la fois juge et partie dans cette affaire.
    Ce serait regrettable, puisque c’est la définition permettant de croire honnête sinon objectif un tel jugement.

    • Clément dit :

      Un organisme où par exemple les Syriens et les Russes auraient une place ?
      ‘les motifs raisonnables de croire » => c’est par ce que l’organisme qui fait le rapport n’a pas de pouvoir accusatoire, donc il utilise les formulations scientifiques : il ne dit pas « x à fait ça » mais « il y a des raisons de penser que X a fait probablement fait ça ».
      ne pas confondre le « probable » (une probabilité, un %) et le « possible » (oui, non, peut être). C’est possible que n’importe qui ai commis ces attaques et c’est probable que ce soit le régime Syrien.

  26. didixtrax dit :

    A quand « le prochain rapport de [ce qui reste de] l’OIAC » concernant l’arrosage massif au Novitchok des hôpitaux italiens réalisé par les forces chimiques crypto-soviétiques du dictateur russe, sous couvert humanitaire de « désinfection » — qui rappelle tristement les heures les plus fécondes du ventre immonde de la bête sombre (ou quelque chose comme ça). « La Stampa » a déjà sûrement un papier irréfutable « sur les motifs raisonnables de ». On dispose déjà de moult vidéos indiscutables filmées par la section « Benito M » casques blancs locaux. Par exemple :

    https://www.youtube.com/watch?v=Zoswo8tIEXU

  27. rocbalie dit :

    c’est donc cela l’armé française ?
    mensonge et lâcheté et trahison des intérêt nationaux !
    c’est triste !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « c’est donc cela l’armé française ?
      mensonge et lâcheté et trahison des intérêt nationaux !
      c’est triste ! » Vous pourriez développer un peu parce que là, à part critiquer, on apprend pas grand chose!!

      • tschok dit :

        Surtout, on ne comprend pas grand-chose: que vient foutre l’armée française dans cette affaire?

        On est en train de parler de l’emploi de gaz en Syrie et l’autre zig nous fait un numéro de diva attristée sur les « mensonge et lâcheté et trahison des intérêt nationaux » par l’armée française.

        C’est un pétard pour faire diversion? Ou le mec est bourré, il s’est gouré de forum? Ou bien il est complètement con? Ou c’est un cintré?

  28. strider_on dit :

    un rapport qui parle au conditionnel, ça en dit long sur la crédibilité du merdié, autant de crédibilité que powell qui débarque à l’onu avec sa pisse chimique…..

    pendant ce temps la wikileaks livre des document par antonov 124 entier (c’est une image hein) sur les fake news de l’oiac et autres casques blanc sur ces affaires….
    d’ailleurs j’ai une petite question toute simple : comment la syrie pourrait utiliser des armes chimiques alors qu’elles sont supposées être détruite depuis des années?

    heureusement que la loi sur les fake news n’existe pas pour l’instant sinon ce site aurait fermé ses portes depuis bien longtemps à réciter sans moufter les communiqués de presse

    • Clément dit :

      L’usage du conditionnel est au contraire une preuve du sérieux de la méthode : ils n’affirment pas formellement mais exposent une forte probabilité.

  29. Félix GARCIA dit :

    Israel Defense Forces
    @IDF
    Look closely. See the man with white hair? That’s the head of the Syrian Armed Forces 1st Corps, Luau Ali Ahmad Assad. He’s visiting Hezbollah positions in #Syria.

    Our message: We see you. Consider this a warning.

    We won’t allow Hezbollah to entrench itself militarily in Syria.

    [vidéo]
    https://twitter.com/IDF/status/1248558394497282049

    La guerre en Syrie n’est un fait qui me réjouit.

    Mais il faut avouer que ce tweet des IDF est plutôt « bad ass ».

    Cordialement,

    Félix GARCIA

  30. GELASE dit :

     » « motifs raisonnables de croire » que  » ça fait peur de penser que des décisions graves vont être prises sur de tels critères….ils
    auraient pu se contenter du célèbre  » puisqu’on vous dit que c’est comme ça »….ça marche très bien, en plus c’est sobre et concis….

  31. aleksandar dit :

    Le rapport de l’OIAC, aucun intérêt, la crédibilité de cette organisme depuis les documents de Wikileaks et le témoignage d’Henderson a l’ONU est morte.
    A peu près aussi crédible que l’évaluation des services de renseignement français qui  » oubliait  » que des soi-disant victimes de l’attaque a Khan Sheikoun s’étaient présentées a l’hôpital le plus proche, à 80 km de là, 1 heure avant la soi disant frappe aérienne.
    Mais quand on fricote avec les djihadistes,les assassins du Bataclan, quand on paye Daesh pour continuer a faire du ciment, pas de quoi s’étonner.
    Seul moment de rigolade dans cette affaire qui pue et qui déshonore la France, la une de Libération a propos de ce rapport avec en photo un djihadiste en jean en train de collecter des restes de Sarin a Khan Sheikoun.
    J’ai vraiment regretté que cela ne soit pas du sarin pour le coup.

    • Clément dit :

      « quand on paye Daesh pour continuer a faire du ciment »
      => c’est Lafarge ça, via des membres du RN, donc rien à voir avec le gouvernement (comme pour les armes de Coulibaly).