Après l’éjection d’un passager civil, un Rafale aurait pu être perdu sans la chance… et le sang-froid de son pilote

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

203 contributions

  1. colibri dit :

    Ça a du se passer presque comme ça…
    https://www.youtube.com/watch?v=wG52eAHwMI4

    • luc dit :

      à Saint-Dizier, cela à l’air d’être du même niveau ….. sauf le final éjection pilote avion en position park

  2. CLAVIÉRAS dit :

    Selon moi il manque une recommandation importante aux conclusions du BEA dans son rapport, que j’ai lu avec attention: Ajouter au sélecteur de séquence une troisième configuration: En plus de SOLO (chaque siège est commandé individuellement) et TWO (les 2 sièges sont déclenchés ensembles par un seul des deux occupants) il faudrait ajouter une 3ème configuration PASSAGER (Ou autre nom) qui devrait permettre de réserver le déclenchement des deux sièges éjectables AU SEUL COMMANDANT DE BORD et de l’interdire totalement aux passagers lorsque ceux ci sont inexpérimentés et non sachant (c’est à dire hors pilote ou NOSA) Ça éviterait bien des bêtises couteuses car ce n’est pas la première fois qu’un tel incident arrive!

    • Curieux dit :

      Je suis assez d’accord avec vous, même si rajouter un choix dans un système qui a déjà montré une limitation de fiabilité n’arrange pas forcément ce dernier point. Pour aller dans ce sens, en hélico (AS350-355 au moins) la double commande avant est démontable pour les cas ou à l’avant c’est un passager, voire même un pilote pas en instruction.
      Sinon, vous avez des références d’autres incidents similaires ?

      • Marensin dit :

        Il y a une vingtaine d’années : au cours du vol d’un Alphajet avec un pax (le toubib de la base), grosse collision aviaire, le pax voit du sang sur la verrière, croit que le pilote touché et se pébroque. Le pilote rentre en décapotable et le pax souffrira un temps de la colonne vertébrale.

    • john dit :

      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous.
      Un pilote emmenant un civil peut avoir un malaise. C’est improbable, mais l’idée de l’aviation c’est la redondance et le fait de pouvoir survivre à tout problème.
      Dans ce cas de figure, imaginons un malaise cardiaque sévère (improbable au vu des tests médicaux certes, mais pas impossible), le passager pourrait éjecter les 2.

      Moi je pense que la seule recommandation pertinente serait de ne pas autoriser de vol avec des personnes externes à l’armée pour commencer, et j’aurais même tendance à dire que personne d’autre que les pilotes ne devraient avoir le droit de monter à bord d’un avion aussi cher.
      Imaginez si il avait été perdu, et que le pilote était décédé, cela aurait eu un coût financier énorme et des conséquences opérationnelles importantes dû à la perte d’un pilote compétent et d’un appareil… Financièrement, entre le coût de formation du pilote et de l’appareil (prenant en compte les mises-à-jour, l’entraînement, etc…) il y en aurait pour bien plus de 100 millions.

  3. Vroom dit :

    En fait, si le Rafale concerné avait décollé en position 2, il n’y aurait pas eu ce problème à ce stade du vol.
    En France, il est d’usage pour les pilotes d’avoir cette montée franche avec mise en palier pour « perdre du terrain » vis à vis de l’ailier qui décolle derrière lui avec une pente moins forte et continue. L’ailier peut ainsi garder un visuel sur son leader qui est devant et au-dessus de lui et un peu moins rapide.
    Sur une patrouille de 4, c’est ainsi, les impairs 1 et 3 font les montées franches puis palier, les pairs 2 et 4 en pente constante et moins forte pour permettre un rassemblement plus rapide.
    S’il y a un approcheur dans le coin, merci de mieux l’expliquer ! 🙂
    Donc en décollant en 2ème position, le pax n’aurait pas eu à subir ce fort facteur de charge lors de la montée franche puis ce facteur négatif lors de la mise en palier, mais un facteur de charge plus supportable due à la seule accélération du Rafale.
    Ceux qui vivent proches de ces bases chasse le voient quotidiennement.

    • philbeau dit :

      Merci de ces explications éclairantes sur les procédures de vol , qui sont sans doute une part des raisons de cet incident .
      Mais je persiste à dire que ce passager non aguerri n’avait pas sa place dans une mission de routine pour laquelle il n’était en rien préparé . On aurait voulu lui faire une mauvaise blague qu’on ne s’y serait pas pris autrement .
      Comme dit le lann plus bas , on croirait lire une séquence des albums de Charlier et Uderzo , avec Laverdure en place avant!…

    • ScopeWizard dit :

      @Vroom

      Merci de ces explications aussi claires que concises ! 🙂

      Seulement , dans cette histoire , ce n’ est pas la procédure en patrouille au décollage qui est en cause , c’ est le fait qu’ en dépit des réserves exprimées par le médecin de la base , c’ est à dire que le passager ne devait pas être soumis à de forts facteurs de charge et même au moins de facteurs de charge possible , le pilote n’ en savait apparemment rien alors qu’ il décollait pourtant en N°1 , donc par une montée franche et mise en palier en forts facteurs de charge ce qui allait occasionner G positifs comme négatifs très au-delà des limites supportables par le bonhomme en place arrière selon les recommandations du toubib ……….
      Le pilote ignorait ce détail -ou alors c’ est un taquin qui aime jouer- ce qui est d’ entrée quelque chose d’ anormal et dangereux pour la santé du gars dont il a la responsabilité , gars qui en l’ occurrence s’ est complètement affolé au point de perdre l’ avion , ce qui ne s’ est heureusement pas produit .

      Plus grave , beaucoup plus grave selon moi , le passager en question auteur de cette énorme connerie , ne voulait pas y aller , il a été forcé ; certes , il aurait pu refuser sauf que nous savons tous ce qu’ il en est en pareil cas , hormis faiblesse physique constatée et évidente au premier regard pour un œil non exercé , il serait passé pour un con ou un peureux d’ autant qu’ il s’ agissait d’ un « cadeau » qu’ il aurait été malvenu de refuser , son vol s’ inscrivant de surcroit dans une mission d’ entrainement .

      Donc oui , effectivement , si ce Rafale avait pris l’ air en N°2 , tout se serait sans-doute bien passé sauf qu’ il l’ a pris en N°1 …………..

      De plus , pire que tout , si la séquence d’ éjection avait actionné les deux sièges , le Rafale grimpant fort donc s’ éloignant de la piste comme de la base et prenant très rapidement de la hauteur ( je sais ce que ça peut donner , je l’ ai déjà vu faire , c’ est très spectaculaire ) , mais où serait-il tombé ? Sur une école , une usine , un lotissement ?
      Serait-il retombé comme une pierre , aurait-il continué de voler quelques secondes avant de percuter la planète ?
      S’ il s’ écrase dans l’ enceinte de la base vers la fin de piste , disons que ça ira , mais s’ il s’ éloigne et se met à survoler une zone peuplée au moment de l’ éjection ……………?

      En réalité , nous sommes passés très près d’ un désastre …………..

      Tout c’ est heureusement fort bien terminé mais nous avons eu beaucoup de chance …………

      Quoi qu’ il en soit , prenez soin de vous et des vôtres et passez entre les gouttes ! 🙂

      • Vroom dit :

        En N°3, mais c’est pareil 😉
        Pour l’éjection, c’est au moment de la mise à plat.
        C’est clair, en plus il y a un beau village au bout de la base, du moins en décollant en piste 11 si je me souviens bien ( le village, pas la piste 😉 )

  4. GG dit :

    Il semblerait qu’on ait fait une mauvaise blague au passager…
    J’imagine que dans ces circonstances, une personne assiste le passager pour la mise en place de l’équipement.
    Donc, pourquoi le harnais n’était pas suffisamment serré ?
    Quand le malheureux a sentit ses fesses décollées du sièges, il a agrippé ce qu’il avait à proximité.

  5. Hd55 dit :

    Le passager a-t-il eu la cravatte à l’issue de cette ejection?

  6. vieux margi dit :

    Et si. Et si !!!! Pour faire plaisir à un mec fusse t il V I P les 2 occupants avaient été éjectés? ….perte d un avion a 100 millions, qui se serait écrasé en ville peut être…combien de victimes….pour faire plaisir à un guignol….. Avec les pannes survenues on n est pas prêt de le vendre notre rafale…

  7. Antechristo dit :

    Question aux sachants : quelle est l’étendue des dégâts dans un cockpit suite à l’explosion d’une cartouche d’éjection ? (Une réparation lourde est-elle nécessaire pour remettre l’avion bon de vol ?)

    Grand bravo au pilote du Rafale, en tout cas. En plus d’un avion d’arme, son professionnalisme aura également sauvé l’honneur dans toute cette pantalonnade.

    • john dit :

      Avant de vous décrire la réparation, il est intéressant de noter que certains Rafale Air et Marine ont été cloués au sol, donc ça a eu des conséquences opérationnelles.
      Alors concernant les dégâts, la verrière est évidemment détruite, il faut un nouveau siège. Mais quelles sont les autres conséquences?
      Il s’agit surtout d’un travail de vérifications très important. La structure a probablement été vérifiée car l’aérodynamique n’est pas la même après éjection et l’appareil n’est pas forcément conçu pour poursuivre son vol après éjection. Je doute toutefois qu’elle ait été endommagée, mais les contrôles sont nécessaires.
      Ensuite il y a tout le câblage à revoir, et probablement un démontage entier du cockpit pour s’assurer que l’avion peut voler et réaliser toutes les missions.
      Certaines estimations mentionnent un coût de 100-200’000 € pour cette « mésaventure ».

    • ScopeWizard dit :

      @Antechristo

      Évidemment un départ de siège par cartouches pyrotechniques , vu la secousse , la flamme et la chaleur dégagées , ne sera pas sans effets sauf qu’ en général dès lors qu’ il est en vol ou même lancé sur la piste l’ avion ne revient pas intact , il va au tapis ou termine sa course plus ou moins brutalement ; il dérouille alors tellement que parfois il finit très méchamment endommagé voire complètement détruit donc la question ne se pose plus .

      Toutefois , s’ il a la chance de revenir et d’ être récupérable au point de pouvoir redevenir pleinement opérationnel , déjà il faudra très bien nettoyer , ensuite -à vue de museau- probablement remettre en état certains organes de l’ habitacle tel le tableau de bord ce qui ne sera vraiment pas donné s’ il a trop souffert ou s’ il faut tout changer , peut-être changer les montants de la verrière , remplacer ladite verrière , installer un nouveau siège , se livrer à tous les essais nécessaires avant de le déclarer à nouveau « bon de vol » et à nouveau en mesure de mener à bien toutes les missions qui lui seront dévolues .

      Quoi qu’ il en soit , la manip aura un coût et ce dernier peut être très élevé de l’ ordre du million d’ Euros voire davantage , j’ espère moins mais perso je ne serai pas optimiste sur ce point .

      Passez entre les gouttes ! 🙂

  8. Plusdepognon dit :

    Quand je me vois, je me désole. Quand je regarde les autres, je me console :
    https://defencebelgium.com/2020/03/06/le-pandur-un-concours-de-circonstances-qui-a-complexifie-le-dossier/

    Pourtant quand je disais que monchien avait mangé mes devoirs, la maîtresse me mettait un zéro sur vingt.
    Ce n’était donc pas une question d’âge, mais de position sociale.

    Quand au sang sur les murs, sachez bien pour le peu qui l’ignorent que la fable « des animaux malades de la peste » est toujours d’actualité et qu’il n’y a pas de pudeur à l’afficher (l’affaire Carlos Goshn est édifiante à ce sujet) :
    http://www.opex360.com/2020/02/28/armee-de-lair-idee-louer-helicopteres-transport-lourds-avant-den-acquerir-precise/

    Petit rappel en ce qui concerne le fonctionnement du monde :
    https://youtu.be/p7xXc2fYp-c

    29 ans après la mort de l’URSS, c’est la grande victoire de l’économie administrée :
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/06/nous-vivons-la-transition-d-une-economie-de-marche-capitaliste-a-une-economie-administree-par-les-banques-centrales_6035680_3232.html

    Le communisme 2.0, ça marche, il suffsait de tout privatiser :
    https://www.dailymotion.com/video/x4du7uh

    • Félix GARCIA dit :

      Super la référence à la World Company !
      En ce moment, celle-là est particulièrement drôle :

      Les guignols de l’info – Les vaccins et la grippe
      https://www.dailymotion.com/video/xaipyt

      « C’était mieux avant » « Les Guignols » !

      • luc dit :

        sacré WarPlan ce corona , y compris les porte-avions, et certaines unités sous-marine lanceur d’Engins

      • Plusdepognon dit :

        @ Félix Garcia
        J2M ou Bolloré, c’est du pareil au même :
        https://youtu.be/TFk_w_N2xXM

        Le « 4 ème pouvoir » (les médias) chante trop les louanges d’un exécutif qui a bouffé les deux autres (legislatif et judiciaire) pour être crédible.

        • Félix GARCIA dit :

          Tout à fait d’accord.

          Déjà vu ce Thinkerview 😉
          Tant que c’est pas trop « à gôche », je regarde tous leurs entretiens jusqu’au bout.

          Prenez soin de vous.

          Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      AH ! Même « Le Monde » dit la même chose que moi …
      Même PLENEL n’aura pas réussi à tout détruire …
      GARE AU COMPLOTISME ! xD

      A la différence près que le capitalisme, c’était pas pour tout le monde …

      Merci pour le lien sur le communisme 2.0, c’est PARFAIT !
      Merci pour la « barre de rire » !!! « Y’a un bug, j’arrive pas à racheter … » xD

      Je me demande si les Rothschild ont ce genre d’humour.

    • Félix GARCIA dit :

      « Même avec les niakwés on commence à avoir des problèmes ! »
      « Quoi par exemple ? »
      « Beh on peut pas embaucher des ouvriers de moins de 2 ans ! »
      « QUOI ?!?! »
      « Ah beh vous aussi ça vous choque ! »

      …..

      XD

  9. Christian Tournemine dit :

    Merci ! super intéresssant…
    Ancien AA, ma seconde famille…

  10. ScopeWizard dit :

    Bon , les gars , n’ oubliez quand-même pas que l’ éjection automatique des deux occupants de l’ avion n’ est peut-être pas non-plus à tous les coups la meilleure chose qui soit , déjà ça me rappelle les pilotes Soviétiques sur YAK-38 …………

    Ensuite que cet heureux dysfonctionnement n’ a pas fait que sauver la machine , son excellent pilote au nerfs en acier trempé ayant eu ainsi la possibilité de rester à bord et de ramener l’ avion tandis qu’ il n’ était pourtant pas invité et risquait même de se faire mettre dehors tellement il n’ était plus le bienvenu ………..

    Dysfonctionnement de la séquence d’ éjection des sièges comme pilote ont peut-être aussi sauvé de nombreuses vies autres que la sienne , car si ce Rafale B sans plus personne pour le piloter s’ était vomi sur ou l’ autre patelin , une école par exemple …………

    Eh oui , il y a ça aussi …………

    Donc , cet incident est en réalité gravissime …………..

    Mais tout est bien qui finit bien , et ça c’ est le principal ! 🙂

  11. Edouard dit :

    Le problème de forcer la main à quelqu’un, c’est que qd il y a un problème, c’est généralement celui a eut mal à la main avant qui a mal à la tête après.
    Le médecin et le supérieur du pilote, sans parler de la com’ de l’unité vont en prendre pour leur grade.

    Je me souviens d’un « c’est pas sorcier » ou le pote de Jamie Gourmand avait droit à son vol en Rafale (avec la préparation qui va bien). Qd tu l’entends souffler comme un boeuf, je veux bien croire que le VIP en question a du croire sa mort arriver.

  12. MAS 36 dit :

    La vraie leçon a retirer de cet événement : prendre en compte le facteur humain, la puissance des relations humaines, l’importance de la nature humaine. Cette dernière ne change pas au cours des siècles.

    Les hommes se comportent et se comporteront toujours pareil, avec leurs défauts et leurs qualités.

    Qu’est-ce qui a joué ici. La camaraderie, l’affectif, le relationnel professionnel, le désir de plaire, le désir de ne pas décevoir,la pression sociale , la routine.

  13. Le lann dit :

    Bonjour,
    Je suis un fana. de lectures historiques, militaria et B.D. d’histoire et cet incident m’ a fait penser aux gags qu’on lisait dans les b.d.  » Tanguy et Laverdure ».
    Ça se finissait toujours bien et avec un bon savon de la part du colonel…
    Merci à l’armée de l’air de me redonner l’envie de lire ces passionnantes b.d.
    Albert UDERZO qui vient de nous quitter se serait bien marré à dessiner ce scénario.
    Bel hommage.

  14. Durandal dit :

    Ce type de vol pour amuser des cons est lamentable et il devrait être facturé!!!
    Cette pratique visiblement fréquente doit cesser immédiatement, c’est un véritable scandale.

  15. MBA dit :

    Je trouve que c’est une excellente chose que le rapport soit publié, dans un souci de transparence et de prévention des risques futurs (y compris dans des domaines autres que l’aéronautique). Comme il est fait mention d’une défaillance d’un appareil militaire, il aurait été facile de classifier ce rapport. Bravo à l’Armée de l’Air, nous faisons tous des erreurs mais vous venez de démontrer votre capacité à apprendre les leçons de celle-ci.

  16. breer dit :

    Oups!!! beaucoup se sont planté en, lisant au vu de la date, mais une chose reste vraie, le gaspillage de pognon utilisé à balader des civils de tous poils… mis à part des ingénieurs civils d’aéronautiques … Je rejoins un peu certains commentaires, après l’immense crise financière qui commence à s’amplifier, l’état et les armées devraient aussi diminuer certaines dépenses même s’il faut sacrifier quelques habitudes cérémoniales … Par exemple les défilés du 14 juillet, ou les revues navales etc .. le défilé, il n’y a qu’à les faire tous les 4 ans, et ne plus déplacer des tonnes de matériels partout dans le pays. En plus je le dis en tant qu’ex militaire, pour tous les gars qui défilent ça leur fera des vacances….

  17. Herve dit :

    Pas plus de 3G il a dit le docteur, ben le passager il s’est fait sortir a 16G avec le siege ejectable,

  18. wagdoox dit :

    Hors sujet, sur la porté du canon du rafale dont on avait récemment parler.
    J’ai trouvé par ceux que ca intéresse la porté effective donnée officiellement est de 2,5km à moduler ensuite avec la vitesse meme de l’avion (plus celui est rapide plus l’obus aura d’énergie supplémentaire).

  19. bilou dit :

    J’imagine bien le pilote en train de ramener pépère à la base son Rafale en mode décapotable. J’espère qu’il avait de belles lunettes de soleil

  20. charly10 dit :

    Séquence digne de la « 7 compagnie » , j’en dirai pas plus.

  21. La merguez dit :

    C’est combien l’heure de vol de Rafale ?

    Les surprises aux frais du contribuable…
    et c’a n’étonne personne.
    Faut pas pleurer si il y a des coupes budgétaires.

    • luc dit :

      Si l’on ajoute tous les coûts de fonctionnement ( solde des pilotes…), l’heure de vol d’un Rafale serait de 27.000 euros, selon la loi de finances 2013…. 45 000 euros en 2020 hors casses et impondérables

      • La merguez dit :

        Merci Luc

        45.000€ ca en fait des impots prelevés chez ceux qui bossent.
        Ca me fait vomir de voir cette gabegie.

    • ScopeWizard dit :

      @La merguez

      Et combien nous coûte la traditionnelle conférence de presse quotidienne Salomon retransmise dans la France entière ?

      Ne pensez-vous pas qu’ une communication des chiffres par bulletin journalier envoyé informatiquement à l’ ensemble des rédactions en charge de les rendre publics serait largement suffisant ?

      Non seulement , ce serait beaucoup moins cher , mais aussi beaucoup plus professionnel parce que là ça fait franchement « com » de guignols qui ne jouent que sur les apparences histoire de faire illusion quant au contrôle de l’ épidémie ………..

      Je vous rappelle qu’ avant-hier en nombre total de morts COVID 19 comptabilisés , nous affichions les pires résultats mondiaux .

      Mais comme par hasard , hier soir , « on » ne donnait plus les EHPAD ………..

      Donc certes oui , ce qui s’ est passé avec ce Rafale relève d’ un foutage de gueule doublé d’ une bonne dose d’ un inacceptable amateurisme aux conséquences potentiellement désastreuses fort heureusement évitées grâce au sang froid et à la maestria du pilote ayant apparemment eu la chance inouïe de rester à bord alors qu’ il aurait dû être éjecté à son tour , mais en même temps cet incident a permis de mettre en lumière certaines choses qu’ il est désormais possible de corriger , d’ améliorer , mais aussi de démontrer à quel point cet avion est bon et bien conçu .

      Tous les vols de ce type , c’ est à dire avec un passager « étranger » à bord ne sont pas du même tonneau , certains sont très dispensables je vous l’ accorde , d’ autres certainement plus utiles mais encore faudrait-il en connaître la fréquence sur une année , les Rafale B comme du reste les Mirage 2000 D n’ emportant pas à chaque fois un VIP ou un invité-surprise , très loin de là , il y a aussi « parfois » un NOSA , ça arrive !

    • MAS 36 dit :

      Lire ou relire l’article . Le vol s’effectuait dans le cadre d’une mission prévue au programme d’activité de l’escadron qui impliquait 2 autres Rafales ».

  22. Drouot dit :

    Consternant ! J’espère que ce type de vol sur invitation est bien une pratique irrégulière. Et si cela c’est bien fait en toute irrégularité, que le chef d’escadron, le chef du service médical de la base, le commandant de la BA 113 et le brillant officier de l’EMAA qui dirige la mission, dérouillent avec un bon coup de frein dans leurs carrières. Mais Félicitations au pilote et aux intervenants pour sécuriser l’avion.

    • Marensin dit :

      « Le vol de l’évènement a été autorisé par l’état-major de l’armée de l’air par délégation de la ministre des armées.  »

      C’est écrit dans le rapport d’enquête, § 2.3.4. page 31

  23. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à toutes !

    Pour ma part , je conclus ceci , à la lecture de cet article :

    J’adorerais pouvoir couper les coucougnes de ce Mr de 64 ans !!!
    De toute façon , elle ne doivent plus trop être mise à contribution … Mais de me voir lui découper les coucougnes … recoudre le tout … Puis les découper en lamellles … Puis les faire cuire sur ma plancha … Et les bouffer avec une sauce made in MOI à la bourguignonne ou la Berrichonne, ce serait le TOP ! J’ai les babines qui flottent rien que d’y penser!!!

  24. DE BOISSANGER dit :

    Une fois de plus, le commandement a fait obstacle à « son »service médical : pas de visite au CEMPN dans les 10 jours précédents, un médecin militaire n’ayant plus aucun pouvoir médical dans les heures précédant le vol puisque de toute façon ce VIP (industriel, ministre ou grand électeur…) devait voler de toute « urgence »quelque soit ses ATCD médicaux (surpoids, HTA,…) et après un bon repas.
    Les pilotes civils des compagnies aériennes passent (aussi) leurs visites d’aptitude périodiques dans ces CEMPN: les décisions d’inaptitudes -sauf demande de contre-expertise d’un pilote- ne sont JAMAIS discutées par les compagnies aériennes surtout les plus grandes et strictement respectées en cas de retard sans motif valable d’un PN
    Le médecin militaire » conseiller santé du commandement » propose et le commandement dispose.
    Nombreux sont ceux qui se sont heurtés violemment avec leur hiérarchie (qui rappelons le les notent en premier ressort) après avoir prononcé une inaptitude temporaire ou définitive justifiée pour l’un de leurs personnels.
    Le commandement « n’aime pas » le service de santé en temps de paix car il ne maîtrise pas son mode de fonctionnement. Ce n’est pas le cas en OPEX , où la le service médical, surtout dans les zones de conflit devient incontournable…
    Dans cette histoire, le commandement a forcé la main de son médecin PN qui ne pouvait prononcer la moindre inaptitude au vol,
    seulement quelques modestes réserves pour les phases « critiques » du cadeau.
    Il est vrai qu’un qu’un Rafale coûte beaucoup moins cher qu’un A380 civil….
    Alors que personne ne se pose de questions sur la désertification croissante des effectifs du SSA devant ces comportements répréhensibles.. L’histoire ne dit pas si le VIP va bien.

  25. Mathieu dit :

    Y’a que moi que cela choque que le confinement ne soit pas respecté pour les petites démonstrations ( c’vitale j imagine ) de la armée qui nous coûte tout le pognon de la France et que les élu et journalistes soit au dessus de cela. ? Vous vous foutez du monde ouvertement ? Le monde saura s en souvenir. Bande de bon à rien en plus vous ne maîtrisez même pas votres matériel.

    • mich dit :

      Nous aussi on va se souvenir que Mathieu est passé pour un andouille ,le stress du confinement surement !

    • Pascal (l'autre) dit :

       » Y’a que moi que cela choque que le confinement ne soit pas respecté pour les petites démonstrations ‘ Ce qui nous choque c’est surtout votre commentaire issue d’un idiot au Q.I. de bulot mayonnaise! Au risque de déclencher une surchauffe de votre neurone en charge du cognitif mais l’accident a eu lieu en mars 2019! A l’époque il n’y avait pas d’épidémie donc nul confinement! Vous avez compris? Pas de céphalées?
      « Le monde saura s en souvenir. Bande de bon à rien en plus vous ne maîtrisez même pas votres matériel. » Vous c’est vos nerfs que vous ne maîtrisez pas! Une petite verveine/tilleul voire un Lexomil si l’infusion ne suffit âs et ………. au lit!

  26. Frédéric dit :

    Bravo AdA, là rien à dire vous êtes des champions. Après la PAF le 14 juillet, vous continuez à vous enfoncer.
    J’espère au moins que le mécano a été sanctionné et que le patron de la base responsable de cette chienlit a eu la décence de démissionner !0

    • Marensin dit :

      Bernanos a écrit :  » Les ratés ne vous rateront pas « ; cela se confirme à la lecture des commentaires de Mathieu et Frédéric qui se croient sur Fessedebouc !

    • mich dit :

      « J’espère au moins que le mécano a été sanctionné » .Pauvre  » pomme  » (vous devinerez tout seul ce que je voulais mettre à la place de pomme » ), vous avez su lire le rapport au moins ? autre chose Frederic le génie il fait quoi comme métier de champion ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Bravo AdA, là rien à dire vous êtes des champions. Après la PAF le 14 juillet, vous continuez à vous enfoncer.
      J’espère au moins que le mécano a été sanctionné et que le patron de la base responsable de cette chienlit a eu la décence de démissionner !0 » Si vous aviez la décence de ne pas poster de commentaires qui en disent long sur votre intellect cela prouverait que vous avez une toute petite lueur d’intelligence dans la profonde obscurité de votre imbécillité !

  27. Barjac dit :

    Si le pilote avait aussi été éjecté, où aurait « atterrit » le rafale en post combustion ?
    sur une ville, une centrale nucléaire, une usine chimique . . . aurait-il fallu l’abattre et où ?
    Bravo quand même au pilote pour son sang froid parce qu’en fait il était assis sur une « grenade » dégoupillée . . .
    Pour ce qui est des dépenses militaires superflus, et bien que je respecte le monde militaire,
    arrêtons tous ces défilés où parades superflus avec tous ces costumes de « majorettes » inutiles et dispendieux . . .
    Le défilé du 14 juillet ne devrait intervenir que tous les cinq ans l’année de l’élection d’un nouveau président de la république.
    pour maintenir un lien entre l’armée et les citoyens que nous sommes, c’est important.
    Après le choc économique que nous allons tous subir ces prochaines années,
    il faudra bien revoir certaines pratiques d’un autre temps.
    cordialement

  28. Aero60 dit :

    Au lieu de la cravate Martin Baker (Ejection Tie Club – Martin Baker ), il conviendrait de faire entrer ce pilote dans le club encore plus fermé des noeuds papillon Martin Baker. Illustrant ainsi le « noeuds » du système de déclenchement ayant conduit à sa non-éjection.

  29. Vroom dit :

    Un Rafale tout neuf en plus….

  30. Robinson dit :

    Le « passager » avait-il signé une décharge de responsabilité ?