La cellule « Tir Haute Précision » du Commando parachutiste de l’Air n°10 expérimente l’usage de Quads

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Rumi dit :

    Préférer le « SSV » au terme « Buggy » pour qualifier le type de véhicules dont il est question à la fin de l’article. Les Side-by-Side Vehicles sont issus du monde du quad, dont ils reprennent l’essentiel des composants (moteurs, éléments de direction, etc.). A l’origine engins utilitaires, ils se sont progressivement ensauvagés jusqu’à devenir des engins sportifs aux limites mécaniques sans cesse repoussées. On voit désormais des machines qui pèsent 800Kg pour plus de 200cv ! Le buggy est un autre univers, certes très proche, mais plus « artisanal » dans sa conception. Et la configuration est plus avant/arrière que véhicule côte-à-côte. Je vous renvoie aux sites de BRP CAN-AM et POLARIS pour vous faire une petite idée de ces « machines de guerre ».

    Dans le monde militaire où le sens des mots et des termes est un combat journalier, il importait de faire cette précision.

    Cordialement,

    http://assurance-quads.com/quad-buggy-ssv-faire-bon-choix/

  2. Plusdepognon dit :

    Une source d’inspiration aussi pour le 1er RPIMA ?
    http://forcesoperations.com/des-quads-mv850-aussi-pour-le-1er-rpima/

    http://le.cos.free.fr/evo-sniping.htm

    Pour sourire, la blague du 1 er avril 2019 d’un blog intéressant mais qui a cessé d’émettre :
    http://dutungstenedanslatete.blogspot.com/2019/04/transposer-une-innovation-civile-aux.html

    Et une émission marrante, avec l’épisode de l’homme volant… des forces américaines au Vietnam :
    https://youtu.be/KmyoQNHMISg

    https://youtu.be/GwZnbUeeBlo

    https://youtu.be/fC_GeI1Urf0

  3. Nicolas R dit :

    « Le tireurs doivent s’entraîner régulièrement. Mais pour cela […] il faut se déplacer sur de lointains camps […] comme Captieux, Caylus ou encore la Courtine ».

    Ne serait-il pas pertinent de relocaliser le CPA 10 dans le Sud-Ouest ? A Cazaux par exemple qui perdra ses AlphaJet et où se trouve déjà le 1/67.

    Avec des synergies possibles à proximité avec les unités du COMFST et de la 11e BP.

    Idem pour le CPA 30 et le Poitou.

    • luc dit :

      Pourquoi faire simple quand on peut faire beaucoup plus compliqué …

    • Hervé Portenseigne dit :

      Pourquoi mettre tous ses oeufs dans le même panier… La présence des gros transporteurs à Orléans a également d’autres avantages. Tout regrouper serait pour moi une erreur.

    • Titispv dit :

      Un grand pole fs air avec
      Le Pyrénées
      Le Poitou
      Cpa 10
      Cpa 30
      Le tout à cazaux

    • Pravda dit :

      Déménager un escadron de C130/160/A400M n’est pas évident, l’échelon entretien et logistique notamment.
      Aménager Cercottes ou une partie de forêt solognote serait plus économique.

    • Max dit :

      Et les posés d’assaut ?
      Cazaux a les installations et le personnel pour entrainer et entretenir les C130 et (bientôt) A400M du COS ? Le maillage du territoire nationale est aussi une garantie de ne pas tout perdre en une fois !
      Ils sont bien à la Base aérienne 123 Orléans-Bricy

    • Nicolas R dit :

      « Pourquoi mettre tous ses oeufs dans le même panier »
      « une garantie de ne pas tout perdre en une fois »

      J’entends vos arguments, mais ce n’est pas forcément le choix de l’AA qui a plutôt tendance à concentrer ses moyens :
      – Rafale biplaces à Saint-Dizier
      – E-3 à Avord
      – Phénix à Istres*
      – Atlas à Bricy, etc. etc.

      *avec une exception pour les Phénix puisqu’il est prévu d’en stationner quelques uns à Avord, preuve qu’on peut faire suivre l’échelon logistique y compris pour des gros porteurs (plus larges et plus lourds que l’A400 M en passant).

  4. Polymères dit :

    Dans le même esprit du quad, rappelons qu’à partir de l’an prochain, arrivera dans nos forces (dont les FS) les véhicules tout-terrain de type Fardier.
    Ce sont 300 engins qui sont aérolargables, qui peuvent également être embarqués à bord ou sous élingue d’un hélicoptère, ce sera une nouvelle capacité pour nos forces.

    Que ce soit les FS ou des unités para plus classique, le Fardier permettra d’envisager de nouvelles possibilités dans les missions aéroportées. Car pour l’instant on reste plutôt dans la réalisation d’un parachutage dans la zone proche, puis réalisation d’une marche avec tous les équipements pour rejoindre la zone cible, demain on peut donner à des troupes une autonomie et une polyvalence plus grande à l’aide de ces petits engins.
    Dans le monde des FS, c’est à dire d’unités « spécialisées » à certaines missions peu communes, ces petits moyens de transport peuvent amplement dépanner des mini groupes ou des équipes à qui on demande une autonomie.
    On verra comment on incrustera ces engins dans le dispositif et comment qu’on élaborera des procédés tactiques (comme ici avec le quad).
    http://www.opex360.com/2018/06/13/de-nouveaux-vehicules-aerolargables-seront-livres-aux-forces-speciales-francaises-dici-2021/

    Nos FS reçoivent petit à petit, avec du retard, leurs PLFS (200 ex.) et recevront dans 2 ans les premiers VLFS (250 ex.). Il y a un gros changement à venir pour la mobilité de nos FS par rapport à ce qu’on avait jusqu’alors et encore pour un petit moment, c’est à dire un usage de vieux véhicules et de programmes « pansements » .

  5. Hervé Portenseigne dit :

    Pour avoir eu un Can-Am et maintenant un Polaris (570) je voudrais bien qu’ils testent aussi le CanAm (850 ou même 1000)… Question confort et facilité de pilotage je le trouve plus compétitif, mais c’est ma vision perso.

  6. Daniel 1945 dit :

    Est ce les mêmes tireurs d’élite qui troublent le sommeil de Monsieur Hondelatte ?

  7. Marc mora dit :

    On test, on expérimente, des matériels qui ont déjà fait leurs preuves, c’est comme l’histoire des M134,on a mis 10 ans pour validé une arme en service dans de nombreuse armées depuis 50, on perd du temps, on blablate, tjr les même lenteurs, alors qu’en plus, ce sont des budgets ridicules, donc même le financement n’est pas un prétexte

    • Aymard de Ledonner dit :

      Tous les matériels sont testés pour vérifier que les caractéristiques demandées sont bien là. Et on effectue des experimentations pour voir dans tous les détails ce que l’on peut en attendre.
      Que le matériel soit déjà en service ailleurs ne prouve pas qu’il réponde au besoin de l’armée française.
      Le F35 est en service aux US. Donc c’est bon tout le monde doit l’acheter? Peut-être est il interessant de noter que les US l’utilisent rarement seul mais plutôt en combinaison avec des F22 ou des F15, que donc il n’est pas forcément adapté à un pays qui ne veut qu’un seul avion. On peut s’assurer de sa vitesse, voir à quelle distance et dans quelles conditions il est détectable, etc…..

      • Marc mora dit :

        De quoi vous parler, dans l’armée Français on utilise pas le matériel différemment des autres armées , une arme d’appuis , par exemple , est utilisé de la même manière au Portugal, en Angleterre, au USA ou en France…on s’invente des justifications en prétexte…réactions digne d’enfants en bas Age

        De plus, on parle pas de de mettre en service un SNA ou un avion de combat, c’est hors sujet, mais du matériels légers qui on déjà fait leurs peuvent et utilisé au combat depuis des décennies.

        L »expérimentation du M134 par exemple, n’a été qu’un prétexte, pour ne pas dire qu’on avait pas le fric pour les financer, pour le PLFS c’est pareils

  8. Tiger dit :

    Parenthèse jeu vidéo, sur arma 3 (meme moteur que vbs utilisé par les armees de plusieurs pays) qui est une simulation militaire. L’utilisation du quad est redoutable que ce soit en tant que tireur d’elite pour fixer un groupe ou aller taper un véhicule lourd au missile antichar.
    La signature thermique est faible et l’on peut rapidement s’extraire voir abandonner le vehicule sans trop de regrets.
    Ça reste une simulation certes mais dans un contexte d’engagement « dur » avec peu de moyens (quad et armement) on peut porter un coup fatal à l’adversaire.
    L’armee francaise devrait experimenter a plus grande echelle.

  9. Plusdepognon dit :

    Pour faire plaisir @ Lacatapulte, sur un sujet qui n’est pas sur le Coronavirus, un petit rappel des projets et équipements 2020:
    https://forcesoperations.com/ces-autres-programmes-dequipement-attendus-pour-2020/

    https://forcesoperations.com/budget-2020-un-effort-sur-les-petits-equipements/

    Niveau européen, c’était déjà serré avant la présidence finlandaise du conseil de l’union, ne parlons pas depuis la pandémie…
    https://forcesoperations.com/une-nouvelle-serie-de-projets-pedid-a-la-mi-avril/

    Le budget « poulet rôti » des armées (des gens qui ne protestent pas) est trop tentant pour un gouvernement impecunieux :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/le-coronavirus-combien-de-bataillons.html

    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/03/dinde-et-kaiju-petites-economies-et.html

  10. Paul Bismuth dit :

    Il y avait une expérimentation avec les drones pour le tir hors visibilité du MMP, les FS ont dû être les premiers à la faire:
    https://www.areion24.news/2020/04/03/microdrones-lexemple-du-nx70/

  11. vrai_chasseur dit :

    Les SAS britanniques pratiquaient en Iraq depuis 2014 des raids guérillas contre daech, binômes snipers en quads insérés et récupérés par Chinook. Certains quads étaient même des petits yamaha grizzly 450 rustiques.
    On devrait s’inspirer des pratiques déjà rodées ça gagnerait du temps.

  12. Yook974 dit :

    Au niveau des crédits photos…cela m’étonnerait fortement que la
    Première photo soit faite du CPA10!!!
    Merci de créditer les photos aux personnes qui sont acteurs de la prise de vues.
    Forza aux FS Air!

  13. luc dit :

    oui avec rallonges … Mais faut pré-positionner des groupes électrogènes sur le terrain et attendre 5-6 h pour la charge

  14. Gégétto dit :

    DOV, c est pas le prénom du gars?
    BHR, c est pas Bernard Henry Révy?
    Au premier regard j ai cru qu il s agissait d une unité d élite de TSAHAL.
    Le confinement me joue des tours,Faut que je sorte…Putain c est quoi ce bruit?
    Suis- je bête, certainement le 5 RHC ou 4 RHFS ….

  15. Marc mora dit :

    Apres quelques investigations rapides et sans entrer dans le détails, les SF néo zélandaises utilise du quad depuis 2008, le MARSOC depuis 2010 et le 2eme RH depuis 2016
    http://www.opex360.com/2016/04/04/barkhane-les-hussards-etrennent-leurs-quads-dans-le-desert/