Deux avions de renseignement légers de l’US Army repérés près de l’enclave russe de Kaliningrad

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Le Glaive dit :

     » Scramble » est une revue hollandaise de passionnés d’aviation, de publication mensuelle, associée maintenant un site Internet qui diffuse des comptes-rendus d’observation faites sur le terrain, des annonces officielles sur des exercices aériens, d’excellentes base de données sur les appareils actuellement en service mais surtout sur toutes les forces aériennes du monde, pays par pays , à jour et qui collent au plus près avec l’actualité.
    Les magazines mensuels sont d’une lecture ardue pour un néophyte : il s’agit principalement de la liste des avions ayant visité toute une série d’aéroports et de bases au cours du mois écoulé : rubrique civile, rubrique militaire, continent par continent.. il y a aussi les mises à jour des flottes aériennes, les appareils perdus lors d’accidents, et souvent un article plus généraliste sur un type d’avion ou une compagnie aérienne.. la revue publie aussi des livres annuels faisant l’inventaire des flottes aériennes. c’est un site de référence et un magazine qui a repris le format et le principe de plusieurs magazines de passionnés anglais qui fleurissent depuis en gros les années 50…
    ce sont les Anglais qui ont été les premiers « spotters », il s’agissait d’un corps rattaché à la Royal Air Force et chargé de guetter et de donner l’alerte sur les raids allemands, avec si possible identification des types d’appareils et leur nombre.ils avaient même un sigle particulier.
    la Royal Air Force, inutile de le rappeler, a mené un combat héroïque qui a sauvé la Grande-Bretagne et bien au-delà, et les héros de cette arme ont suscité nombre de vocations mais aussi une passion globale en Angleterre pour son aviation militaire, et des gens ont commencé à prendre l’habitude de s’agglutiner tout autour des bases aériennes et d’observer, et de noter méticuleusement tout ce qu’ils voyaient avec les numéros, les heures.. compilation particulièrement méthodique, typiquement britannique qui a donné naissance à des clubs de passionnés dont le plus ancien  » Air Britain » existe toujours, mais aussi diverses revues plus confidentielles comme  » BARG », qui dépendaient uniquement de la participation des lecteurs qui expédiaient leur compte rendu..
    à partir des années 60 et la grande diffusion des récepteurs radio à transistor, le passe-temps a franchi une étape car des radios fabriquées (déjà) en Asie permettaient de capter aussi la gamme aviation, et donc de suivre de plus près les activités aériennes.. dans les années 70 à 80 apparurent ensuite les premiers scanners d’importation américaines ( Realistic) ou asiatiques, avec certains qui pour la première fois permettaient d’entendre le saint des saints : les gammes de fréquences réservées à l’aviation militaire ( UHF) .. : et donc autour de toutes les bases anglaises et américaines de Grande-Bretagne fleurissaient en toute liberté des dizaines de récepteurs qui s’ajoutèrent aux traditionnelles jumelles ou télescopes anglais, sans oublier l’indispensable petit carnet .. ceci sous le nez de la police militaire qui laissait-faire et qui même organisait et installait des zones réservées aux spotters près des bases les plus opérationnelles.. impensable en France !
    Le premier scanner  » sans trou » permettant d’écouter les bandes aviation militaires en France était en vente exclusive dans un magasin du boulevard Sébastopol à Paris dès 1982 , qui devint une sorte de temple lui aussi avec des listes d’attente impressionnantes de clients pour le premier modèle convoité comme une Ferrari: le AOR AR2001 .. AOR, société japonaise, a pris un essor considérable et vend aujourd’hui de vraies merveilles….
    la législation française interdit d’utiliser ou de reproduire ce que l’on peut entendre par un scanner, mais les scanners sont pourtant en vente libre… depuis les années 70 pratiquement jusqu’en 2000, toutes les autorités françaises froncèrent nettement les sourcils devant la possession et l’utilisation de ce genre de matériel.. même aujourd’hui il est vivement déconseillé de se promener près d’une base avec ce genre de récepteurs en poche.. mais les ondes UHF portent suffisamment loin pour pouvoir permettre de les écouter dans un périmètre relativement large, tout en respectant le vieux dicton : « pour vivre heureux, vivons cachés !  »
    Et pour conclure cette digression , et revenir à « Sramble », ce magazine publie presque systématiquement les indicatifs radio entendus par les passionnés, qui en font aussi collection, études et analyses diverses..

    • Jolindien dit :

      C’est intéressant. Je suis passionné d’aviation depuis l’enfance, mais je ne me suis jamais intéressé à ce côté là (écoute des fréquences, observarions des mouvements d’appareils etc). Pour moi un spotter est juste un gars qui prends des photos! J’imagine le travail que cela demande et la taille du « réseau » que cela nécessite! Sur les derniers échanges (vols des Tu-160) j’ai « découvert » les sites quo repertorient les vols militaires, c’est passionnant!

      • Le Glaive dit :

        @jolindien : si on s’intéresse déjà à l’aviation, le domaine du contrôle aérien apporte un nouveau champ d’intérêt, très vaste et très passionnant. C’est un domaine dans lequel l’action est permanente, variée, que ce soit près d’un aérodrome pour suivre les évolutions des avions, les départs et les arrivées, ou près d’un centre de contrôle pour suivre ce qui se passe dans les couloirs aériens et les zones d’approche : cela associé avec un site comme flightradar24, permet de s’imaginer presque à la place d’un contrôleur aérien !
        Dans le domaine militaire évidemment c’est assez différent et bien moins ouvert, il y a aussi un jargon spécifique et des références plus difficiles à trouver, quoi que sur le site de la DIRCAM, ouvert au public, il y a déjà beaucoup de documentation, même dans les domaines UHF. mais c’est un monde à lui tout seul, dont la découverte et le suivi sont tout aussi passionnants : en France ce ne sont certainement pas des centaines de passionnés qui pratiquent ce « loisir  » et qui peuvent passer, soit pour des espions, soit pour des fêlés.. choisis ton camp, camarade !

        • Jolindien dit :

          Flight radar est déjà très utile, je me surprends à suivre des vols « bizarres » ou surprenants.
          Pour le côté purement militaire effectivement. Je pense qu’il faut savoir lire entre les lignes…
          On peut être surpris parfois par ce qui peut être révélés, mais si des gens « lambda » peuvent deviner certaines choses je me dpute bien que c’est encore plus facile pour des puissances étrangères!

    • Frank dit :

      @ Le Glaive Bien vu, ces rappels des heures glorieuses, et aussi ces infos. Mais qui seraient aujourd’hui ces  » spotters », hormis chez les passionnés Anglo-Saxons, qui ont cette mémoire, mais aujourd’hui peu de latitudes?
      Je vois mal un tas de pays accepter que les mouvements de leurs appareils militaires soient ainsi scannés réellement par des civils. Ce qui est assez logique, le hobby légitime de certains ne peut que de heurter à des considérations de sécurité évidentes.
      Vous dites « toutes les forces aériennes du monde, pays par pays , à jour « . Suis étonné d’une telle liberté tolérée.
      D’un autre coté, vu qu’un piaf un peu trop dodu pour la norme ne peut plus quitter son nid désormais sans être tracé des NSA et consorts, il est probable que chaque protagoniste militaire sait en temps réel ce que font les autres. Voire même avant.
      Domaine inconnu. A creuser.

      • Le Glaive dit :

        @Frank : le petit monde des spotters, en Grande-Bretagne, n’est plus aussi actif que dans les années 70 ou 80, mais il perdure. Le numérique et Internet ont fait évoluer ce loisir avec la prolifération des moyens techniques et la globalisation des informations… les militaires sont parfaitement au courant et utilisent des moyens plus sophistiqués pour tout ce qui demande la discrétion nécessaire : les liaisons de data, les transmissions satellitaires, l’évasion de fréquence ou le bon vieux silence radio !
        Mais la bonne vieille HF est également toujours utilisée : on pouvait le constater encore récemment lors du dernier exercice « Poker » des forces aériennes stratégiques dans la nuit du 31 mars au 1er avril, où les opérations se sont poursuivies de 22 heures jusqu’à plus de quatre heures du matin …
        il est évident que beaucoup de militaires n’apprécient pas que des civil regardent de près leurs activités, je peux le constater ici aussi: comme si les seuls militaires étaient accrédités pour parler de la chose militaire dans l’entre soi, et que le civil soit immédiatement considéré comme un intrus, qui forcément ne sait rien, qui se mêle de ce qui ne le regarde pas : l’incompréhension est la règle.
        c’est très très dommage car j’ai plusieurs exemples de gens, passionnés et « spotters » au départ, que leur passion a entraînés à en faire leur métier : ils se sont engagés ils ont gravi les échelons et ils sont arrivés très haut dans le domaine militaire, servant remarquablement leur pays dans la plupart des cas.
        Le meilleur exemple de ceci est un ami très proche, que j’ai connu adolescent, passionné comme moi, traînant autour des bases, notant, photographiant, collectionnant.. il s’est engagé dès qu’il a pu dans la Marine, dans l’aviation embarquée, il a fait toutes les campagnes, et il a gravi tous les échelons.
        Sa carrière à culminé lorsqu’il a été Chef de pont d’envol sur le « Charles De Gaulle » pendant des années, apprécié de tous, recevant plus de 14 témoignages de félicitations et de remerciements de sa hiérarchie, avant de disparaître il y a quelques petites années, d’une maladie foudroyante…
        C’est l’ensemble du personnel du « Charles-de-Gaulle » qui lui a rendu un dernier hommage, au garde-à-vous sur le pont d’envol , au large de Toulon, au moment où une gerbe de fleurs fut lancée à la mer. Parcours remarquable, exemplaire, d’un ancien « spotter » qui était resté un passionné…

        • Jolindien dit :

          Surpenant que l’exercice Poker soit facile à écouter. Ou peut-être est-ce voulu? Respect à votre défunt ami…

          • Bruno dit :

            @Jolindien
            Je pense que ce n’est pas un hasard que l’on puisse suivre ainsi les exercices Poker 😉
            Dire que la France et les FAS sont toujours prêtes à faire face c’est bien, mais le montrer à ceux à qui le message est destiné c’est encore mieux.
            Quand des exercices se veulent plus discrets, il n’y a rien sur la Dircam, ni Notam, ni aucun plot visible sur ADB-S ou FR24.

          • Vroom dit :

            Même si on voulait le cacher, on aurait du mal ! Entre les SUP AIP qui recensent les zones actives avec un déroulement chronologique qui permet de suivre le cheminement, les fréquences pour l’ensemble non cryptées et surtout accessibles sur le net, les transpondeurs qui mouchardent mais dont on ne peut se passer.
            Il y a une époque où parler de cet exercice sur les réseaux sociaux était punissable, maintenant, au moins un Poker dans l’année a droit à son reportage télé !
            Ce qui est au final important, c’est le déroulé de l’engagement nucléaire, la restitution des tirs, l’entrainement de la chaine de décision, ce ne sont pas des avions en transit, du ravitaillement en vol, du combat en zone ou de la pénétration très basse altitude, tout cela est exécuté régulièrement.
            Et ce qui est important ne transparait pas sur les sites de suivi.

        • Plusdepognon dit :

          @ Le Glaive
          C’est autant un exercice de communication à bon entendeur, qu’un exercice militaire :
          https://lemamouth.blogspot.com/2020/04/pendant-ce-temps-un-poker-dans-le-ciel.html

  2. Luc dit :

    Quoi des avions « renifleurs »!!! , ils recueille les signaux radio en bande basse, moyenne et haute et les signaux ELINT; les identifie
    et les classe; détermine l’emplacement de la source ….

  3. Raymond75 dit :

    Les TU 142 c’est mal ; les RC-12X « Guardrail » ou les Boeing RC-135V/W c’est bien : vous voyez, la vie c’est simple !

    • Wlad dit :

      Probablement que l’inverse de ce vous dites serait aussi très simple à vos yeux…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le TU142 est un bombardier c’est à dire un avion qui porte des dispositifs explosifs destinés à tomber sur les gens en dessous pour les tuer.
      Les RC12X sont des avions d’écoute et ont donc une fonction différente qui génère moins de stress pour les gens en dessous.

  4. OURGOUT51 dit :

    Et en mer noire aussi, près de la Crimée:

    « Vol de reconnaissance le long des côtes russes de la mer Noirepour un drone Global Hawk de l’US Air Force…Se référant au site spécialisé dans la surveillance des avions,Planeradar, Avia.pro indique qu’un drone d’espionnage stratégiqueaméricain de type RQ-4B Global Hawk a longtemps survolé les côtes deCrimée et la zone où un avion de combat russe s’est écrasé. «Le dronede reconnaissance stratégique RQ-4B-30 Global Hawk de l’US Air Forcea décollé de la base aérienne de Sigonella et a effectué un vol dereconnaissance le long de la côte russe de la mer Noire» rapportePlaneradar. L’objectif de la mission du drone de l’armée américaine n’apas encore été divulgué. Mais d’après l’itinéraire de vol du droned’espionnage américain qui a parcouru presque toute la côte de la merNoire de la Russie, il semble qu’il aurait collecté des données surl’opération de recherche de l’avion russe et de son pilote. »

    Source: Renseignor n°1121 du 29 mars 2020. (Lettre hebdomadaire du CF2R/Centre français de recherche sur le renseignement))

    • Auguste dit :

      Kaliningrad,Méditerranée,Mer Noire,pour ne parler que de ces 3 là,c’est sous surveillance 24/24.

  5. Fred dit :

    Belle collection d’antennes en tous genres …

  6. CortoM dit :

    Beechcraft Bord 930701 n/s FE36 et 9213120 n/s FE26
    J’ai aussi vu récement en Baltique
    du Global express sentinelle R1 ( RAF ZJ694 ind RRR7303)
    RC135 Rivet Joint US 624134, RAF ZZ666
    un Gulfstream GE Suédois n/s 1215 (le même était en exercice cette avec l’OTAN en mer du nord (E3F gULFTREAM280…)
    un U2 (801071)
    et en Pologne des E3F et E8C JOINT STARS n/s 19581

  7. ScopeWizard dit :

    Lâche pas , oncle Vladimir ; défends toi , tu es attaqué !

    HA HA HA HA HA ! 😀

    Le Monde crève ou tousse à cause d’un minuscule organisme , mais qu’ à cela ne tienne le spectacle continue , quel cinéma !

    Ça fait au moins 70 ans que l’ espionnage bat son plein grâce aux avancées technologiques qui ont permis toujours plus , alors un peu plus ou un peu moins au point où nous en sommes ……………

    Bon , et ben yapluka attendre la réponse des Soviétiques ( oui je sais , des Russes ; de toute façon dans la tête de beaucoup c’ est pareil , alors …. ) , puis à nouveau celle des Américains , et ainsi de suite , ce n’ est pas encore près de changer tout ça …………. 🙂

    N’ empêche qu’ ils sont sympas à regarder ces Beechcraft King Air !

    • Gégétto dit :

      ScopeWizard,
      C est vrai que cette machine est bardée de systèmes (antennes ,capteurs) bien visibles sur la photo.
      Alors je suis allé voir le futur remplaçant du transall « Gabriel »,le Falcon Archange.
      Il semblerait que cette future machine soit dotée d un seul capteur « inédit ».Adieu la myriade d antennes et autres capteurs…Juste un bulbe sous l avion!
      Personnellement, la multiplication d antennes et capteurs visibles avait tendance à me rassurer et me laisser à penser que rien ne pouvait échapper à l équipage.
      Apparemment on arriverait au même résultat avec un système inédit.

      • ScopeWizard dit :

        @Gégétto

        Il est vrai que moins il y a de poids , moins l’ aérodynamique est perturbée , mieux ce sera d’ où une forme plus épurée des divers capteurs rassemblés de la manière la plus compacte possible d’ autant que les Falcon sont des réacteurs qui peuvent voler haut et vite .

        L’ ARCHANGE devrait donc aussi bien ou mieux assurer que le GABRIEL , sinon même mieux que ces King Air modifiés en RC-12X Guardrail .

  8. Lacatapulte dit :

    Les neuneus pro-russes vont encore pleurnicher…

    • Frank dit :

      @ Lacatapulte Mais non. Un seul aigle bicéphale peut suivre distraitement deux dindes en même temps, tout en finissant de digérer les deux précédentes, aucun souci.

      • OURGOUT51 dit :

        Bien vu et bien répondu!

      • Lacatapulte dit :

        Un aigle bicéphale avec le cerveau de Poutine ? Donc un aigle bicéphale fasciste avec de l’eau dans la tête…

        On demande aux Ukrainiens de Crimée ce qu’ils pensent de l’aigle bicéphale ou bien on évite les questions qui enquiquinent les neuneus pro-russes ?

        • Vinz dit :

          « On demande aux Ukrainiens de Crimée ce qu’ils pensent de l’aigle bicéphale »
          .
          Ca tombe bien, on leur a demandé.

  9. Belzébuth dit :

    Le camp du Bien dans ses oeuvres, bientôt au Venezuela mais si on remplace Staline par Macron on peut se croire en France:
    https://youtu.be/tvIWHbt8eSU

  10. FrenchSky dit :

    N’avons nous pas deux Beechcraft King Air 350 du 1/54 Dunkerque, basé à Evreux ?

    • CortoM dit :

      A ma connaissance ils n’ont pas encore été livrés à l’AA et sont toujours au CEV à Bordeaux
      LA RAF a toute une flotille (Shadow R1) et les Italiens en ont un (350ER) opérationnel mais actuellement à la maison-mère aux Etats-Unis

  11. Félix GARCIA dit :

    Quelqu’un à une explication ?

    OVNI en Iran ;

    Babak Taghvaee
    @BabakTaghvaee
    #BREAKING: My sources in #Iran Air Defense Force told me that #NSA/#CIA has been monitoring nuclear & ballistic missile sites of #Iran since last Monday. Flying activity of the luminous objects has now intensified! Video shows one of them over Shahin Dej, NW #Iran this evening!
    https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1246898453654929409

    Babak Taghvaee
    @BabakTaghvaee
    #BREAKING: This video shows one of the luminous objects flying over an Early Warning Radar site and Air Defense facility of #Iranian Air Defense Force in #Abdanan, #Ilan few hours ago. #IRIAF is banned from scrambling its fighter jets to intercept the UFOs.
    https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1246899804615172096

    Babak Taghvaee
    @BabakTaghvaee
    This one was filmed over the missile production facilities of #Iranian Ministry of Defense in #Lavizan, east of #Tehran only 30 minutes ago. #IRIADF & #IRGCASF are both unable to shoot these objects down. They are being sent for evaluation of readiness of air defense sites.
    https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1246900998766985218

    Babak Taghvaee
    @BabakTaghvaee
    When I used to be a researcher of #Iran Air Force’s Strategic Studies office in 2011, I found the classified #IRIAF’s blue book regarding to a research about these spy drones or luminous objects of #US. I scanned some of its pages which are here
    Revers de main avec index pointant vers le bas
    https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1246907711427665923

    Babak Taghvaee
    @BabakTaghvaee
    This one is said to be flying over #Hashtgerd in west of #Karaj almost an hour ago. These are screenshots of its footage.
    Source: @ IranzaminSarbaz
    https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1246931680071495680

    C’est hallucinant ! Et terrifiant aussi !

    Je parie sur les explications de Jean-Pierre PETIT !

    Faites vos jeux !

    C’est la guerre ?

    Cordialement,

    Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      Bah v’là une explication …

      ufoofinterest.org
      @ufoofinterest
      Nope, that object taken out of focus was just Venus. Some people should learn to identify stars and planets in the sky.
      https://twitter.com/ufoofinterest/status/1247074231537537024

      Est-ce que je me sens un peu con ?

      Oui !

      Cordialement,

      Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      Babak Taghvaee
      @BabakTaghvaee
      #BREAKING: My sources in #Iran Air Defense Force told me that #NSA/#CIA has been monitoring nuclear & ballistic missile sites of #Iran since last Monday. Flying activity of the luminous objects has now intensified! Video shows one of them over Shahin Dej, NW #Iran this evening!
      https://twitter.com/BabakTaghvaee/status/1246898453654929409

      Mais ça explique pas celle-ci …

      Je suis confus.

      Félix GARCIA