Covid-19 : Le « pacha » du porte-avions USS Theodore Roosevelt a été relevé de son commandement

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

92 contributions

  1. Thaurac dit :

    Il fallait s’y attendre, il n’est pas bon de formuler des critiques dans l’armée.

  2. Raymond75 dit :

    Cet officier supérieur avait encore quelques traces d’humanité dans son cerveau, il n’était pas devenu totalement un robot tueur : il était donc urgentissime de le neutraliser, et de laisser la place aux chimpanzés alpha qui imposent leur bêtise à l’humanité, en frappant leur poitrine et en poussant des cris.

    Les guerres expriment toujours la stupidité de l’être humain, mais elles imposent un état d’esprit qui lui est solidement ancré dans les neurones de certains. Faire la guerre est plus facile que faire la paix, par manque d’intelligence.

    Je souhaite bonne chance aux 4 000 marins enfermés dans cette boite de conserve, et surtout qu’ils continuent à faire une confiance et une obéissance aveugle à leurs chefs ; « Chef, oui Chef ».

    • Euclide dit :

      Pour une fois je suis d’accird avec vous Raymond 75 et j’ajouterais
       » Tout est perdu fors l’honneur » citation de François 1er à sa mèreLiose de Savoie suite à la bataille de Pavie le 25 février 1525.

    • Lidéric Ferrere dit :

      Quel ramassis de clichés anti-militariste éculés jusqu’à la corde. On n’est plus en mai 68.
      Si c’est pour déblatérer ainsi sur des hommes et femmes qui acceptent de donner leur vie pour VOUS, je trouve que vous manquez de respect.

      • zirba dit :

        Ce ne sont pas des clichés antimilitaristes mais la mise au jour d ‘ un état d ‘ esprit de nos gouvernants. Nous ne sommes plus en 1914.Je vous invite à lire le livre du général De Villiers.

  3. ScopeWizard dit :

    Non mais qu’ est ce que c’ est marrant …………

    Perso , ça me rappelle beaucoup de choses , notamment les rapports entre le Commandant Vostrikov ( Harrison Ford , parfait ) secondé par le Capitaine Polenin ( Liam Neeson , parfait aussi ) et l’ Amirauté Soviétique ( avec principalement une lourdeur bureaucratique personnifiée par l’ hostilité systématique dont fait preuve le Ministre de la Défense Zelentsov campé par le toujours excellent Joss Ackland ) dans le film K-19 Le Piège des Profondeurs ………….

    En attendant , quid des états de service de ce Modly et pourquoi le pacha Crozier a -t-il estimé utile d’ envoyer autant de copies , ce qui selon moi serait là sa seule faute si faute il y a ?

    À côté de ça , il est vrai que Crozier ça faisait trop Français , un peu plus de diversité hispanique en la personne de Carlos Sardiello sera donc la bienvenue dans ce monde de brutes ? C’ est ça la finalité ? 😉

    • Auguste dit :

      Crozier est parti sous les applaudissements.Il ne m’étonnerait pas que Trump y soit sensible et le remette en selle,élections obligent.C’est que ça fait du monde,les marins, leurs familles et le symbole pour tous les autres.
      https://twitter.com/_Tatyv/status/1246008467237806081

      • Xaintrailles dit :

        Oui apparemment c’est quasiment la même réaction que le départ d’un certain ancien CEMA récemment chez nous…
        Ils n’ont pas l’air trop malades, ces marins en treillis !

        • Plusdepognon dit :

          @ Xaintrailles
          Pour illustrer ses articles, nôtre hote doit trouver des photos libres de droit d’auteur sinon ça peut lui poser des problèmes.
          Ce n’est pas un reportage dans l’action sur le vif.

          • Xaintrailles dit :

            Je parle des marins du porte-avions dans toutes sortes de tenues ( merci à notre Marine pour sa meilleure tenue… )
            et en bonne forme, que l’on aperçoit dans la vidéo mise en lien par @Auguste ! Je sais qu’il y a aussi 200 malades.

    • Stoltenberg dit :

      ScopeWizard : Je vous ai répondu sur le dernier fil de discussion où on a eu un échange.

      • ScopeWizard dit :

        @Stoltenberg

        Oui , c’ est bon ; j’ en ai bien pris connaissance .

        Mon sentiment ?
        Que lorsque vous vous en tenez à de la définition stricte , je vous suis 100% bien qu’ en l’ occurrence , concernant celle du Capitalisme il s’ agisse d’ une définition qui choisit de présenter les choses de façon très positive , il en manque des aspects tout comme il manque la base du Socialisme , en gros pour quelles raisons les idées Socialistes se sont imposées et quelle est la finalité du truc , c’ est à dire sur quelle base il s’ appuie .

        J’ y reviendrai .

  4. Luc dit :

    « Alors que le capitaine de vaisseau Crozier est clairement sorti de la chaîne de commandement, »
    Si vous faites un « changement de direction, comme par ex en france le changement du Ministre de la Santé, vous offrez un avantage au Virus et à sa propagation …. sur une unité navale ( de surface ou sous-marine) c’est encore plus catastrophique

  5. Nobody dit :

    « En outre, il a également été reproché au « pacha » de l’USS Theodore Roosevelt d’avoir envoyé son message à sa hiérarchie en le mettant en copie à l’intention d’une trentaine d’autres destinataires ».
    Normale la sanction ! Si pb on informe sa hiérarchie directe uniquement !

    • lym dit :

      Et quand la hiérarchie prends son temps avec une situation qui se détériore notablement de jour en jour donc le risque d’avoir 100% de l’équipage touché à des degrés divers a court terme, on secoue le cocotier et élargit l’audience…

      S’il avait fait fuiter lui-même, OK, mais parmi 30 personnes en copie on devrait au pays de la NSA savoir trouver la véritable source dans un canard qui penche côté démocrate, vu que c’est le principal reproche: L’administration Trump, s’est branlée combien de temps devant le problème et son développement à terre au fait? Alors dans ce contexte, c’est quand même la grande classe et une relève au pire moment pour gérer la situation.

      Mais bon, les fusibles ça saute vite… Plus vite que trouver le défaut qui y amène.

    • WaterBoy dit :

      Sa hiérarchie directe.
      Et les adjoints de la hiérarchie directe, comme ça ils peuvent conseiller leur chef.
      Et son autorité organique.
      Et son contrôleur opérationnel.
      Et le contrôleur opérationnel central.
      Et les services spécialisés (ben oui, si les experts ne sont pas prévenus, il ne peuvent pas donner leur avis).
      Et le responsable médical de la Navy.
      Et les services de soutien pour qu’ils puissent dire si la requête est possible en pratique ou non.

      Bref, informer 30 personnes est une situation courante.

    • Waroch dit :

      Rien ne dit qu’il ne l’ai pas tenté d’abord, il me semble? S’il est passé directement à l’option diffusion massive pour tordre le bras à la hiérarchie, je peux comprendre que les grosses légumes l’aient mal pris, car ça montrerait un manque de confiance flagrant et inquiétant de certains de leurs officiers supérieurs; et pour être pacha d’un PAN n’était sûrement pas n’importe qui, et je ne crois pas une seconde qu’il ait agis ainsi pour se faire mousser médiatiquement.

      Dans le cas contraire, s’il a d’abord essayé la voie hiérarchique avant d’envoyer un coup de tatane dans la fourmilière pour faire bouger les choses, ce serait beaucoup plus inquiétant encore, car ça voudrait dire que les pontes de l’US Navy ne sont pas seulement des incapables, mais aussi qu’ils sont des carpettes politiques qui n’assument pas leurs responsabilités.

      Personnellement ça ne me choque pas plus que ça qu’il ait rué dans les brancards face à une situation de crise inédite et la désinvolture apparente du commandement. Un officier (c’est vrai aussi pour les civils) est là pour trouver des solutions face aux problèmes rencontrés, pas seulement suivre les procédures comme un gentil robot qui ne fait pas de vagues.

      comme on dit: à grand Momo les grands remèdes 😉

      Mais c’est peut être juste moi qui ai une mentalité de civil, après tout je n’ai jamais été mili ni tenté de l’être… En tout cas ça fait vraiment tâche :/

  6. Luc dit :

    le secrétaire par intérim à la Marine, Thomas Modly fait une sacrée « erreur »

  7. pascalou dit :

    le capitaine de vaisseau Crozier aurait du demander assistance au camps adverse … qui n’aurait sans doute pas refusé

  8. philbeau dit :

    Nul doute que cette sanction rajoute à la confusion actuelle . Le cas inédit de ce commandant aurait sans doute dû être traité plus tard , de manière apaisée , alors qu’il exacerbe les polémiques à venir . Le secrétaire Modly a lui fait preuve d’un manque de professionnalisme dans son domaine , la responsabilité politique .

  9. Briska dit :

    C’est bizarre ça, avec tous les masques qu’ils ont volés à la France sur un tarmacadam voisin. Vraiment bizarre.

  10. berger dit :

    Respect à ce chef qui fait passer la vie de ses hommes avant sa carrière. Et qui a compris que son pays n’est pas en guerre.

    • Michel ARMAND dit :

      « Et qui a compris que son pays n’est pas en guerre. »…..ça globalement, ça saute pas aux yeux ….

      • Nauatg dit :

        Ah bon la guerre ?
        Ou peut être des éléments de langage et de manipulation mentale pour y faire croire…
        A priori ça fonctionne parfaitement.

    • ji_louis dit :

      +1 🙂
      En mettant d’autres destinataires que sa hiérarchie en copie, le commandant Crozier a favorisé la fuite de l’information et forcé la main de l’autorité politique (à ce niveau là de la hiérarchie, les grandes décisions sont toutes teintées de politique).
      Un homme politique doit pouvoir compter sur un instrument (le porte-avions) et les hommes qui le commandent (le commandant et ses seconds) sans avoir à se poser la question de leur loyauté ou leur efficacité. Ce n’est plus le cas avec le commandant Crozier. En ce sens, la sanction est moralement obligatoire. Et le commandant le savait et s’y attendait. Cela rappelle un peu la fin de carrière du général De Villiers.

  11. Renard dit :

    Finalement ils sont les mêmes méthodes que chez nous…

  12. Themistocles dit :

    Compréhensible du point de vue de l’état-major mais le commandant a sans doute, par son action, voulu prévenir une mutinerie. Pas sur que son renvoi soit profitable à terme.

    • durieux dit :

      Rystad Energy a évalué ces jours-ci la mortalité de ce virus à 0.66% des personnes le contractant. Au vu de l’âge moyen des marins d’active, plutôt nettement inférieur à l’âge moyen des malades décédés (pour les 5 ou 6000 premiers morts italiens, de l’ordre de 80 ans), je m’étonne quand même que cette épidémie puisse susciter parmi le personnel du Roosevelt, a priori plutôt exempt de pathologies et bien suivi médicalement une inquiétude telle qu’elle puisse conduire à une mutinerie… On n’en voit quand même pas tous les jours.
      On n’a par ailleurs pas vu les jeunes américains qui maintenaient leur springbreak manifester de pareilles inquiétudes. Si votre hypothèse est vraie, ses implications sur le moral des marins US devraient s’avérer tout à fait préoccupantes pour leur état-major…
      Est-ce qu’on a pas servi à ce commandant une suite d’injonctions contradictoires (toute ressemblance avec des scènes arrivées ailleurs ici où là purement fortuite tout ça..) avec comme dernier mot : « démerdez-vous comme vous voulez, mais sous votre responsabilité  » ?
      Auquel cas, les implications sur la capacité de décision de la chaîne de commandement de l’US Navy ne sont pas terribles non plus…
      Comme relevé par d’autres plus bas, le coup du « pas totalement en paix », outre qu’il devrait légitimement interpeller à l’étranger, sent un peu la vase.
      Je suis curieux de voir si d’autres marines vont être confrontées à un cas comparable.

  13. PeterR dit :

    Ce pauvre homme n’avait guère de choix :
    – soit il fermait sa gueule et finissait par être viré pour incompétence suite au carnage
    – soit il l’ouvrait et se faisait virer
    Je pense qu’il a fait le bon choix. Respect pour son courage.

    >> la complexité du défi posé par l’épidémie de Covid à bord prendre le dessus sur son professionnalisme.
    Oui, comme Trump a lui même fait preuve de professionnalisme. Curieux de voir s’il va être réélu.

  14. jyb dit :

    ce qu’on comprend à la lecture du com, c’est que le problème avait été remonté hiérarchiquement à l’amirauté depuis plusieurs jours mais que le capitaine crozier a trouvé les réponses trop lentes à venir ou inadéquates d’où le « breakdown » des procédures.
    « …the Department of the Navy had already mobilized significant resources for days in response to his previous requests… »
    https://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=112537
    J’avoue à la décharge du capitaine crozier que le « pas en guerre mais pas truly en paix » est un concept assez flou pour un militaire.
    Et je n’imagine pas le casse tête pour les juristes militaires qui devront statuer sur des actes ou des faits commis/survenus en temps de « pas vraiment guerre »…

    • jyb dit :

      d’ailleurs j’invite tous les militaires us a réclamer la partie « un peu en guerre » de leurs primes de déploiement en zone « pas vraiment en paix »…

    • précision dit :

      oui ça m’a fait tiquer aussi…
      et l’histoire « semé le doute sur les capacités et la sécurité opérationnelles du navire, ce qui aurait pu encourager nos adversaires à en profiter. » me paraît abracadabrante. Je ne suis pas dans les haut cercles mais imaginer que la Chine lancerait au pied levé l’invasion de Taiwan en apprenant qu’un des portes avions US a des malades à bords, ça ressemble beaucoup à de la paranoïa (si ce n’est pas cela qu’il imagine, je vois mal ce que la présence du PA changerait d’autres).
      Quand à la panique à bord… c’est douteux.
      Par contre on apprend enfin des détails plus intéressants sur ce qui a amené à la publication de l’information. A lire le reste, la réaction du haut commandement est discutable, décevante peut être, mais pas extravagante. La vraie responsabilité me parait plutôt à chercher du côté de ceux qui ont temporisé avant d’accepter d’interrompre une mission non essentielle du PA.

    • DLedeo dit :

      « pas en paix mais pas vraiment en guerre » , c’est pourtant l’état permanent des Mickeys depuis la guerre froide.

    • durieux dit :

      Vous êtes marrant, c’est ça les conflits hybrides, aussi…
      Maintenant, c’est « à la guerre presque comme à la guerre ».

  15. blavan dit :

    Il ne lui reste plus qu’ a attendre que Joe Biden soit éventuellement élu à la place de Trump, pour être réhabilité ! De toute façon il a agi avec sa conscience , la suite des événements viraux lui donnera peut être raison ou pas !

  16. Thomas dit :

    Le problème est bien la mise en copie de sa lettre.
    Comme l’ont signalé d’autres commentateurs, cette fuite dans la presse, prévisible, devait lui coûter son poste, car c’est bien un manque de discernement dont a fait preuve ce pacha.

    Un PA n’est pas un paquebot.

    Même cas de figure, dans une moindre mesure, avec nos militaires covidés dans la BSS : ce sont des informations qui n’ont pas à être connu du grand public, du moins pas en temps réel, rappelant ce que nos nations abreuvées d’informations et de transparence ont oublié : la guerre appelle une nécessaire part de secret.

    • PeterR dit :

      Oui, et quand vous prévenez et que ça ne bouge pas, vous faites quoi.
      Son action aura eu le mérite d’obliger la hiérarchie à bouger et a sûrement sauvé quelques vies … au prix de son poste.

    • Carin dit :

      @thomas
      Je rejoint plutôt @jyb, ce commandant a averti son état major, et la réponse tardant, additionné au fait que le virus courait, il a détourné son Gan vers Guam et à écrit un vrai courrier, sachant qu’il risquait une accusation de haute trahison, ainsi que seuls les écrits restent… surtout s’ils sont distribués à 30 personnes!
      Le sieur Modly sous le coup de la colère a eu une réaction de « c’est moi le chef » mais ce faisant il est tombé dans le piège et ne devrait pas tarder à être remercié, car Modly a mis Trump en très mauvaise posture…. aucun mili américain n’a oublié que leur président est intervenu pour faire libérer un gars coupable de crimes, contre l’avis du pentagone… là le pacha a eu pour tous les mili, la bonne réaction. Si en plus un seul des marins infectés meurt…. je vous laisse imaginer la suite.

    • Gege dit :

      En faisant cela, face à la lenteur de réaction, il oblige sa hiérarchie à prendre rapidement une décision.

    • aleksandar dit :

      La guerre ?
      Quelle guerre ?
      Il n’y a pas de guerre ici.
      En cas de guerre la primauté va a la mission
      En tant de paix elle est dans la protection des moyens humains

  17. Marc mora dit :

    Comme je suis étonné, …a ben non en fait !!! c’est ce que je pressentais, connaissant les américains comme je les connais et leurs armée en particulier, c’est de toute façons une décision logique, vu la fuite de rens que cette déclaration par le commandant a engendré

  18. Ératosthène dit :

    « En outre, il a également été reproché au « pacha » de l’USS Theodore Roosevelt d’avoir envoyé son message à sa hiérarachie en le mettant en copie à l’intention d’une trentaine d’autres destinataires. »

    Je pense que c’était l’erreur impardonnable.

    • Vivo dit :

      Il n’y a pas d’erreur, il a déclaré : « Nous ne sommes pas en guerre, on ne peut pas laisser mourir des marins ».

      Je dirais que c’est peut-être l’un des militaires les plus humains, normaux qui soit, c’est rassurant quand même.

  19. Carin dit :

    Cette équipe entourant le sieur Trump à vraiment du …. talent!

    • précision dit :

      Il ne faut pas voir M Trump partout, même si certains aiment entretenir leur urticaire. La décision de poursuivre la mission d’un PA a probablement été prise par la Navy, et certainement mis en jeu bon nombre de responsables nommés sous ses prédécesseurs. Avoir constamment des PA en mer fait partie de la politique américaine depuis toujours.

    • Stoltenberg dit :

      Le sieur Trump a mis fin à l’exode et relocalisait les entreprises américaines pendant qu’en France le sieur Macron faisait exactement l’inverse. Donc oui, ils ont du talent.

  20. Plusdepognon dit :

    Les types qui ont virés le pacha ont quoi comme background : chef de la souris de leur ordinateur ?
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/03/theodore-roosevelt-le-grand-debarquement-21026.html

    Des pauvres types qui se prennent pour des « ouineurs » et se sont toutes leurs vies abrités dans leurs bureaux climatisé à faire du papier.

    Ils sont « orientés clients » au moins ?
    https://philippesilberzahn.com/2019/10/07/cest-logique-mais-ca-ne-marche-pas-peril-de-lorientation-client/

  21. zirba dit :

    Un chef doit prendre soin de ses hommes. Mais ce n’est pas important,le porte avion fonctionnera bien une fois tout le personnel HS.Continuez comme ça chers politiques de tous les pays. Ça finira par vous péter à la figure.

  22. OURGOUT51 dit :

    « « Et nous demandons à nos commandants de faire preuve de jugement, de maturité, de leadership et de calme sous la pression », »

    N’est ce pas l’attitude qu’il a adoptée? Je pense que son équipage lui en sera reconnaissant.

  23. Clavier dit :

    Il est vrai que mettre en copie BFMTV c’est un peu limite…….

    • WaterBoy dit :

      Hors de la blague, les copies étaient en interne Navy. La fuite provient de quelqu’un d’autre, mais la fuite est tout de même reprochée au commandant.

  24. tchac dit :

    « dans ce pays-ci il est bon de relever de ses fonctions de temps en temps un amiral pour décourager les autres » pour paraphraser Voltaire.
    Sinon, c’est quoi l’utilité de cette tenue sur un navire ? je crois me souvenir que de mauvaises langues disait que le meilleur camouflage est celui qu’il apporte à un homme tombé à la mer

    • Tchac dit :

      Pour rappel la citation originale s’applique à l’amiral John Bying « dans ce pays ci, il est bon de tiers de temps en temps un amiral pour encourager les »autres.

  25. Ce n’est plus le pacha seul maître à bord après Dieu, c’est le (sous-) ministre de la Navy seul maître à bord avant Dieu (on connaît maintenant le Nom de Dieu). En vrai je ne suis pas un échappé de la Royale….

  26. Bomber X dit :

    Et si il avait fermé sa gueule les marins seraient restés à bord et il aurait été sanctionné pour mauvaise gestion de l’épidémie… pathétique mais classique.

  27. RZ dit :

    Pour en rajouter une couche:
    Quand l’armée la plus chère du monde fait appel à la Russie pour assurer sa logistique :
    https://www.google.com/amp/s/amp.cnn.com/cnn/2020/04/02/politics/russia-medical-supplies-us-propaganda/index.html

    Jusqu’à là rien de nouveau, si ce n’est que les petits arrangements comme les contrats SALIS (Logistique stratégique de l’OTAN) sont désormais visibles aux yeux de tous…

  28. werf dit :

    Quand il faut arbitrer entre sauver ses hommes et répondre à des ordres idiots ou un silence pesant de responsables incompétents je préfère que le courage soit supérieur à la procédure militaire, quelle qu’elle soit, car elle sera trop tardive et des vies sont en jeu. Respectez les hommes et femmes qui ont fait le choix de servir la nation est le premier commandement d’un responsable militaire. J’aurai déjà plutôt sanctionné les officiers généraux qui n’ont pris aucune mesure pour construire en urgence à Guam un hôpital militaire surtout avec les moyens dont dispose le Pentagone.

    • précision dit :

      Je suis d’accord sur l’idée. Mais ça me parait moins évident au regard d’une certaine éthique militaire mettant traditionnellement en avant le respect de la chaîne hiérarchique et l’accomplissement de la mission (y compris au sacrifice de sa vie en temps de guerre. Lors de la guerre du pacifique, la Navy a parfois envoyé des hommes dans des combats sans retour possible plutôt que d’interrompre la mission. Le commandement US – suivi en cela par les médias et les politiques de tous bords ou presque- semble estimer que nous sommes dans une nouvelle guerre froide). Bref si je partage votre raisonnement et soutiendrais le pacha (s’il n’a pas eu d’autre choix pour obtenir l’interruption d’une mission inutilement risquée), je comprends aussi que le chef de la Navy ait d’autres critères et ne suis pas sûr que la lettre ouverte soit le meilleur moyen de respecter ses subordonnés.

  29. anatide dit :

    LA GRANDE MUETTE…

  30. vrai_chasseur dit :

    Une hiérarchie quelle qu’elle soit, a horreur qu’on lise ses propres manquements et hésitations dans la presse. Et la hiérarchie militaire, dans ce cas-là, ne cherche pas à comprendre. Dans toutes les armées du monde elle fait scrogneugneu et dégaine le sabre à couper les têtes.
    Il est probable que l’équipage du TR soit officieusement reconnaissant à leur ex-pacha de s’être soucié des marins avant de penser à sa carrière.

  31. Tristan dit :

    La plupart des lecteurs ne comprennent pas que ce n’est pas la lettre qui est la cause mais bien l’ajout de la trentaine de destinataires.

    • WaterBoy dit :

      Destinataires internes à la Navy.
      Donc soumis au devoir de secret eux aussi.

      Reprocher au commandant la fuite causée par un autre est un peu cavalier.

    • Moddus dit :

      Comme l’a déjà souligné quelqu’un, dans ce cas précis je ne suis pas surpris de la trentaine de destinataire :
      – responsable direct
      – adjoint du responsable direct
      – responsable de la base de Guam et ses adjoints
      – service de santé de la Navy (probablement 2 ou 3 destinataires)
      – officier en second du TR (histoire qu’il soit au courant des décisions du Pacha)
      – les commandants de tous les navires d’escortes

      Et ainsi de suite, ça peut aller très vite. Toute ces sources sont censés être habilité pour recevoir le message et appartenir à la Navy. Il n’est pas responsable si quelqu’un d’autre a parlé au journaliste.

  32. josépaledir dit :

    Le choix était cornélien. Suivre la voix hiérarchique et avoir sa demande finir au fond d’un tiroir ou suivre un processus d’enquête a labyrinthe (il est surement bien placé pour connaitre les rouages de la maison) et attendre que les morts s’accumulent avec remise aux familles d’un beau drapeau bien plié. Ou alors le faire savoir au plus grand nombre afin que le processus de sauvetage soit enclenché. Dans les 2 cas il se savait sur la sellette. Dans le 1er il aurait fini de toute façon par porter le chapeau (voir le traitement du capitaine Charles B. McVay de L’USS Indianapolis). Dans le 2em il aura au moins suivi sa conscience.

  33. Robert dit :

    C’était quoi la bonne solution, ce qu’il aurait du faire pour préserver la vie de son équipage?

    • ji_louis dit :

      Dans les armées, on demande à la piétaille de se sacrifier au front pour la patrie et les collègues, aux chefs de se sacrifier pour la mission et la hiérarchie, au CEMA(s) de se sacrifier pour les personnels sous leurs ordres et le bon fonctionnement de leurs services, et au ministre de se sacrifier pour le budget et la clarté de la politique.

    • PK dit :

      Selon la méthode de Macron :

      – le premier jour, obliger tous les marins à se faire la bise
      – le lendemain, les enfermer tous dans leur carré avec autorisation d’aller pisser une fois par jour, avec contrôle des MP’s à condition bien sûr que chacun ait rempli une déclaration sur l’honneur sur la feuille de PQ qu’ils emmènent.

      Il parait que c’est la seule solution qui marche © ®

  34. précision dit :

    @laurentlagneau

    Il serait judicieux de donner un lien vers les sources d’informations complètes.
    Par ex, le « statement » du secnav https://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=112537
    qui explique pas mal de détails sur les communications entre le capitaine du porte-avion et la Navy avant la crise, et ce que le commandement reproche au pacha.

  35. Marc mora dit :

    de toute façon, si la carrière de cette officier et fini, celle du secrétaire de la Navy et de sont adjoint également, je m’explique

    Cette contamination va entrainer des morts dans l’équipage, si ce n’est déjà le cas, quand les familles vont apprendre les décès
    et au vu de l’inaction des décideurs politique, automatiquement il va y avoir des dépôts de plainte, enquête du NCIS et procès, donc leurs carrière politique sont fini également

  36. Ancien du SSA dit :

    La bonne occasion pour s’informer sur l’île de Guam… 160 000 habitants avec une composition hétérogène, mais 75 % de catholiques c’est dire que l’influence de la colonisation espagnole a pu subsister. 37% de la population sont « chamarros », le peuple indigène. L’île est très fréquentée par les touristes asiatiques, ce qui entraîne avec la présence de la grosse base militaire américaine, pourvoyeuse d’emplois civils et militaires, un niveau de vie comparable à celui de la Corée du Sud !…
    Menacée récemment par le dictateur nord-coréen, la base américaine a joué un rôle fondamental au cours de la seconde guerre mondiale avec présence de 150 000 hommes… Actuellement la présence de 6000 hommes devrait être renforcée par l’affectation en 2022, de 5000 marines jusqu’alors stationnés sur la base d’Okinawa… ( sources : Wikipédia + journal Le Monde )
    On comprend donc la répartition des marins de l’USS T. Roosevelt entre malades ou contaminés vers le service médical de la base, qui doit être de bon format ( dénomination d’hôpital naval ) et de la réquisition des hôtels ( vides du fait de la pandémie ) de très bon confort pour les autres marins non strictement nécessaires à bord du porte-avions. Installés au repos à la place des habituels touristes, le moral devrait rapidement et franchement s’améliorer, même en cas de multiplication des cas de Covid-19 parmi eux… qui devraient être pour plus de 90% des cas, des formes mineures ou moyennes sans nécessité de soins hospitaliers. Espérons le meilleur pour les autres !

  37. Vroom dit :

    Je ne vois pas en quoi un bon jugement protège d’un virus.
    Mais c’est pareil par tout, même chez nous, quand on voit comment l’activité aérienne reprend, il y a 80% d’aéronefs volant en journée qui sont militaires ! Je ne sais pas comment ils gèrent au niveau des ESTA, escadrons….
    Commandant d’unité (de formation, même pas opérationnelle) et général de brigade qui mettent en danger leurs personnels (et famille) en bourinant à vouloir maintenir des cours alors que les cas se multipliaient ! Bilan, les cours sont arrêtés mais deux semaines ont été perdues, les stagiaires renvoyés dans leur famille au risque de nouveau d’essaimer le virus.
    Aucune consigne claire, les commandants de base font en leur âme et conscience, souvent très bien, mais sous pression de commandements supérieurs.
    Ce qui va nous sauver, c’est une population relativement jeune et suivi médicalement….
    Les généraux pensent encore que dire « JE VEUX » va nous sauver du virus….

    • Xaintrailles dit :

      Sympa, mais avez vous remarqué qu’il ne respecte pas la consigne de l’absence de serrement des mains aux personnes qui l’accueillent, pas bien ça captain ! Trop ému par la célébration…

  38. Tankaboum dit :

    Voilà un homme qui en a dans le pantalon. Faire ce qu’il faut au moment où toutes les options hiérarchiques on été épuisées. Face à des cons de politiques avec un calendrier électoral contraint c’est sur que la médiation ne pouvait pas passer… vive le capitaine de vaisseau , pour l’honneur et l’équipage. Hourra

  39. wagdoox dit :

    logique et pourtant scandaleux qu’un tel bonhomme traité de la sorte…

  40. lxm dit :

    Ils virent des gens qui ont couté en entrainement et expérience l’équivalent de plusieurs dizaines de millions$ à cause d’un mail, parce que le gars dit ce qui se passe ?
    Ce sont ceux qui l’ont viré qu’il faut virer.
    On vire des gens s’ils sont mauvais dans leur mission pour les remplacer par plus compétent, alors c’est cela maintenant les USA, leur armée est faite de robots remplaçables ? est-ce qu’ils comptent encore gagner une guerre au moins ?

  41. Le Corse dit :

    Il va falloir penser à celui qui va prendre la suite de ce commandant et de poursuivre la mission…

    • Luc dit :

      et comment va le moral sur le Porte Avion Corsica stationné au nord de la Sardaigne ??

  42. Sans juger sur le fond (appel vain à sa hiérarchie doublé d’un fuitage public) ,on peut dire que c’est un chef qui aurait pu emmener ses hommes au bout de l’enfer. Comportement plus ou moins acceptable jusqu’à 4 barrettes,pas au-dessus. Ce comportement est pris comme modèle maintenant par certains décideurs DRH ou au-dessus…
    Vidéo émouvante de ses hommes l’applaudissant à son départ.

  43. gégétto dit :

    « Hommes soyez humains, c’est votre premier devoir » (Jean-Jacques Rousseau)
    Apparemment pas au sein de l ‘US Navy.
    De toute façon, ce navire aurait été rendu inopérant par la propagation de la maladie….

  44. Robinson dit :

    Seul maître à bord de son navire, après Dieu, ce capitaine était fondé à prendre toutes décisions pour sa sauvegarde et celle de son équipage, et notamment de se dérouter pour chercher de l’assistance ; pourquoi demander l’autorisation à sa hiérarchie ? pour se couvrir ? et surtout pourquoi avoir rédigé et publié un texte long et polémique, à connotations politiques, sinon pour embarrasser sa hiérarchie et les pouvoirs institutionnels ? par intérêt personnel ?

    • Carin dit :

      @robinson
      Tout comme il pouvait célébrer un mariage, ou donner l’extrême onction si pas ou plus de prêtre à bord…. mais ça c’était avant!
      Je ne doute pas que ce capitaine a dans son paquetage une clé USB contenant tout les échanges qu’il a eu avec sa hiérarchie, avant de décider ce courrier, de l’adresser aux 30 personnes concernées, et de dérouter tout son GAN vers Guam.

  45. Bikoro dit :

    Crozier… Une origine française?