Covid-19 : Touché par l’épidémie, le porte-avions USS Theodore Roosevelt contraint de faire escale à Guam

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. luc dit :

    Le Cercle de la Marine à Brest …

  2. Galopante dit :

    J’ai déjà en parlé il y a deux jours,
    il n’y a pas de masque pour les soldats, ce PA deviendra le paquebot Diamond Princess.
    https://www.lapresse.ca/international/asie-et-oceanie/202003/02/01-5263069-diamond-princess-la-quarantaine-a-nui-calculent-des-scientifiques.php

    • Pravda dit :

      Rachetez le et transformez le en casino, c’est la seule utilité que votre armée en aurait.

      • Vivo dit :

        Désolé, mais la Chine ne prend pas de caboteur rouillé, uniquement des bâtiments qui tiennent la mer.

      • Galopante dit :

        achetez beaucoup d’hélices pour le CDG

        • Lejys dit :

          Bonjour petit troll,
          Toujours dans l’argumentation répétitive…?! Après les Rafales qui tombent, le M88 copie de l’ATAR, et le Rafale copie du F-18, j’avoue que j’avais oublié celle-là !
          Alors pour rappel, vous mentionnez un unique incident (et oui, ça n’a concerné qu’une seule hélice, pas plusieurs !) qui a eu lieu et a été résolu il y a 20 ans ! Attention, plus ça va plus vos arguments répétitifs, déformés et mensongés sont dépassés ! Là vous êtes à 20 ans de retard ! D’un autre côté, c’est un peu normal, vos portes avions sont soient plus agés, soit une copie d’un porte-avion de plus de 20 ans également….
          Allez, encore un effort, trouvez autre chose !

    • Alpha dit :

      Ah ? Galopante n’est plus Expresso aujourd’hui ?…
      Pathétique…

    • Galopante dit :

      2e PA ricain Ronald Reagan, 2 soldats sont touchés aussi,
      hahahahahaha
      hihihiihihi

  3. petitjean dit :

    cher hôte je devais vous envoyer cette info ce matin
    en effet un virus peut faire plus de mal qu’une torpille
    c’est la vengeance des plus petits !
    Une organisation est rapidement mise en place à Guam, où existe également une situation épidémique, avec un certain nombre de soldats en quarantaine. Certains ont dû abandonner leur propre quarantaine pour préparer l’énorme opération de quarantaine de l’équipage du porte-avions, avec un moral au plus bas (« We are fucked », confie l’un d’eux, qui ne doute pas qu’il sera infecté par les marins).
    « Il se dit actuellement que des troupes US sont discrètement évacuées de leurs bases en Irak et en Syrie, de crainte de l’infection par Codiv-19 dans des zones où l’armée US n’est pas du tout équipée pour maîtriser ces points de contagion (ce qui est le cas de la plupart des déploiements extérieurs). Ce mouvement de retrait pourrait prendre une ampleur intéressante, surtout à la lumière du cas du USS Theodore Roosevelt et de ses effets psychologiques. L’on pourrait ainsi imaginer, à partir de cette sorte d’évacuation, la décroissance voire l’abandon des positions et de l’effort de l’impérialisme US, vaincu par l’épidémie et obligé de se retirer sur la formule isolationniste du territoire national » (….)
    https://www.dedefensa.org/article/le-usstheodore-roosevelttorpille-par-covid-19

    • Paddybus dit :

      Poutine et RT sont vraiment diaboliques sans dégainer la moindre pétoire, il réussi à arrêter un PA ricain….!!!!!

    • Edgar dit :

      Il y a quelque chose d’absurde dans ce retrait de bases terrestres : on sait depuis février que le taux de mortalité, chez les jeunes infectés par le SARS-Covid-2, est de 0,2 % . Si ce peut être inquiétant, en temps de paix, pour l’équipage d’un grand bâtiment à la mer (5000 hommes = 10 morts), dans le cas d’une base terrestre, où une mise en quarantaine est possible, la chose se comprend moins. Sauf s’il ne s’agit que d’un prétexte pour une évacuation « politique »… https://www.businessinsider.fr/voici-les-taux-de-mortalite-du-coronavirus-selon-les-tranches-dage/

      • ji_louis dit :

        Imaginez donc une forte proportion de soldats en quarantaine sur une base qui se fait bombarder de temps en temps par les milices pro-iraniennes… Aucune utilité en attaque ni défense si ils ne peuvent pas cotoyer leurs équipiers ni s’approcher de lieux ou de matériels collectifs.

        • Edgar dit :

          @ ji_louis On place en quarantaine – à l’isolement – les cas suspectés. Cela peut se faire dans des pièces en surface, ou dans des abris dédiés. Un mur, ou quelques mètres, suffisent. Les bases militaires, en Irak, sont énormes. Les cas réels peuvent être évacués par hélicoptères. Le portrait robot de l’individu mort du Covid-19 est un homme de 80 ans (conclusions italiennes récentes). On n’évacue pas une base militaire, affaiblissant une engagement stratégique, pour un motif aussi léger. J’en déduis qu’il ne s’agit que d’un prétexte pour évacuer les bases et laisser le terrain à l’adversaire sans que cela se remarque trop. Chiffres français sur les décès causés par le Covid-19, âge moyen et sexe, 24 mars : https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2622115-coronavirus-victime-mort-deces-france-age-femme-homme-jeune-qui-sont-les-morts/

      • Logos dit :

        attention, le taux de mortalité est à mettre en vis à vis du taux de disponibilité des équipements sanitaires. Sans salle de ventilation assistée voire de réa, la mortalité sera bien plus élevée !
        Or, les PA US ne sont pas équipés pour soigner/ventiler sur le long terme +/- 700 hommes (en appliquant un ratio raisonnable sur la base 5000 à bord) . Or, 700 dc sur 5000, voire même 500 sur 5000, pas certain que les marins encaissent sans broncher.

        • Edgar dit :

          @ Logos Avant d’entrer en salle de réanimation, pour y mourir, il faut être hospitalisé parce qu’on a développée une forme grave de la maladie. Quelques chiffres : « … le risque suivant de développer une forme grave chez les patients testés positifs au CoVid : 1% pour les moins de 45 ans, le risque passe à 3,8% pour les 45-64 ans et à 8,7% au-delà de 65 ans ! (Bulletin Epidémiologique de Santé Publique du 18 mars 2020) » « Le plus terrible avec ces formes graves chez des personnes fragiles, c’est qu’elles sont à la fois plus fréquentes, et aussi plus difficiles à soigner. En effet le traitement requiert des moyens de réanimation lourde, dont l’intubation et la ventilation mécanique. Quand on est déjà âgé et fragile, ce n’est pas facile de supporter de tels traitements, qui ont leur propre lot de complications.
          Ce sont ces formes graves qui peuvent conduire au décès. Une étude italienne nous renseigne sur la répartition par sexe et par âge des 2003 premiers cas de patients décédés : l’âge médian était de 80,5 ans et 70 % étaient des hommes ; il n’y avait aucun décès chez les moins de 30 ans, 5 chez les 30-39 ans, tous atteints de maladies graves prééxistantes, 12 chez les 40-49 ans, 56 chez les 50-59 ans, 173 chez les 60-69 ans, 707 chez les 70-79 ans, 852 chez les 80-89 ans et 198 chez les plus de 90 ans ; seuls 3 patients sur 2003 n’avaient aucune pathologie préexistante (0.15%), la grande majorité avait au moins une comorbidité. … Sachant que environ 15% de cas nécessitent une hospitalisation, et que le tiers, soit 5% du total, évolue vers une forme grave …  » Ne passent donc en salle de réanimation, parce qu’ils développent une forme grave de la maladie, pratiquement que les plus de 45 ans. Y-a-t-il tant d’impotents, de vieillards et de malades chroniques sur les porte-avions us? Source: 27 mars 2020
          https://www.causeur.fr/du-virus-sars-cov-2-a-la-maladie-covid-2019-174591

          • Edgar dit :

            M. Lagneau, je vous remercie d’avoir publié ma réponse à Logos. J’ai craint un moment qu’elle ne vous semble insuffisamment documentée. Du coup, j’avais entrepris une synthèse de mes informations de sources officielles concernant les 5 niveaux (personnes réellement contaminées, personnes testées positives, personnes hospitalisées, personnes en soins intensifs, personne décédées), avec âges, sexes et comorbidités. Ce qui n’est pas si facile, chaque organisme produisant des statistiques partielles et influencées par les situations nationales. J’aurais certainement l’occasion de la publier.

    • breer dit :

      Galopante et Petitjean, juste pour préciser : Dans toutes les Marines (Navy) il n’y a pas de soldats, mais des marins (sailors) qui sont évidemment des militaires.
      Les US Marines, eux, sont un corps d’armée extrêmement important et indépendant toutefois très complémentaire de la navy, on pourrait les rapprocher en France des troupes de Marine, mais qui ne sont chez nous, qu’un élément parmi d’autres de l’armée de terre.

  4. LEONARD dit :

    Pour prendre un peu de hauteur et de recul quant au passé, au présent de l’épidémie et à l’avenir:
    https://www.theatlantic.com/health/archive/2020/03/how-will-coronavirus-end/608719/

    Les marins sont très majoritairement jeunes et bien suivis sanitairement et mèdicalement. On n’est donc pas dans le scénario Diamond-Princess. Au port, confinement, désinfection, et évacuation des « quelques » cas graves vers GUAM.
    Je m’inquiète plus pour les SNLE et SNA et pour nos BPC dans les DOM-TOM.

  5. berger dit :

    A Guam c’est la joie qui domine !

  6. Jerome dit :

    A quand un test de détection pour la bêtise administrative ?
    Un test de détection rapide du laboratoire français #bioMérieux contre le #Covid19 est en vente aux USA ; en France, sa vente attend l’autorisation européenne !

    • Thaurac dit :

      il est fabriqué aux usa, donc ceux ci passent en premier

      • Ancien du SSA dit :

        Ils ont développé trois tests, le test rapide est fabriqué sur site français situé en Ariège, et serait prochainement disponible…

    • dolgan dit :

      il faut leur machine. ils ont la stratégie commerciale d’apple: ne pas être compatibles. Du coup, ils sont peu présent.

    • Ancien du SSA dit :

      Oui là, il y a de quoi se taper la tête contre les murs… La responsable du projet de vaccin allemand contre le Covid-19 ( celui que Trump voulait capter au profit des USA ) déclarait aussi que le délai le plus long était le délai administratif, de l’ordre de 7 mois ! On peut imaginer la guerre des lobbyistes concurrents pour faire avancer leur projet, et éventuellement même ralentir celui du concurrent, sans faire trop de mauvais esprit…

  7. Trap dit :

    Dans les premières semaines de l’épidémie, le test le plus utilisé était américain, trop peu évalué, il n’était pas efficace. Au point de vue sanitaire, je préfère les procédures européennes sans aucun doute.

    • sentinelle dit :

      ce que vous dites est faux les procédures de la FDA sont beaucoup plus dures et difficiles que celles ennemies vigueur en Europe et beaucoup plus couteuses il faut compter plus de 100000$ pour faire approuver un médicaments en europe c’est juste déclaratif

  8. GELASE dit :

    Ils pourront toujours demander des couvertures aux Amérindiens…

  9. werf dit :

    Quand on voit le problème des toilettes dans le nouveau PA USS Gerald Ford (4000 marins) dû à des canalisations d’un diamètre insuffisant on comprend déjà les réticences à construire des PA gigantesques et coûteux déjà atteint par des problèmes de catapultes.. Le COVID19 n’arrangera pas les affaires…

  10. Vivo dit :

    Aux dernières nouvelles, Trump aurait dis: « Balancez les marins infectés a la mer, le sel tue le virus ».

  11. Allobroge dit :

    Bon reste plus qu’à faire revenir l’armée française d’Afrique à cause du COVID 19 et « tout rentrera dans l’ordre » mais il conviendra de fermer nos frontières cette fois ci même si les identitaires sont sur la « border line ». Pour le reste nos paysans devraient retrouver un regain de faveur et pourront nous nourrir !

  12. francois dit :

    il parait que le Ronald Reagan a des cas Covid 19, à quai au Japon, à confirmer, d’autres navires de l’US Navy connaissent le problème comme l’USS Boxer.

    • dolgan dit :

      Tout navire ayant pris la mer en janvier ou plus tard est fortement à risque d’être concerné.

    • Xaintrailles dit :

      Ils ont dû manger des sushis, et/ou approcher des autochtones ( jolies ou non, appointées ou non ) à moins de deux mètres, et durant plus de deux minutes ; ce qu’il ne faut pas faire, selon les précises recommandations israéliennes…

  13. petitjean dit :

    ce n’est pas aux marins que nous allons apprendre que sur un navire il y a une….grande promiscuité qui favorise la propagation de maladies !

  14. aleksandar dit :

    Petitets précision pour les racistes qui s’excitent depuis quelques temps :
    – La chasse et la consommation de pangolin est interdite en Chine et passible d’une peine de prison de 5 ans minimum a 10 ans maximum
    – Les chinois ne mangent pas de soupe aux chauve-ssouris, c’est un plat de Palau en Micronesie
    – la cuisson détruit le virus
    – Il n’y a pas 1 Covid-19 mais 5 genotypes Covid-19 issu d’un même virus-souche.
    Celui présent en chine n’est pas le même que celui en Iran et en Espagne.
    Le virus mute chaque fois qui infecte une espèce animale  » hôte « , le virus présent en Iran et Italie ne pourrait être le même que celui détecté en Chine que si il a entre temps été  » porté  » par une autre espèce animale.
    Le seul pays ou on trouve les 5 types de Covid-19 sont les USA mais cette information est TBC.

    • aleksandar dit :

      J’ai mélangé Espagne et Italie
      Italie et Iran : même virus
      Espagne, je ne sais pas

      • dolgan dit :

        C’est le même virus, avec des mutations (très mineures) avec souche initiale commune jusqu’à présent (et il est très improbable que ça change). Et il y a bien plus que 5 versions différentes qui circulent.

    • Xaintrailles dit :

      C’est interdit, donc cela n’existe pas, comme le crack en France. Vous êtes un petit garçon, un troll naïf ou quoi ?…
      Quand au racisme, c’est vous qui êtes concerné, en suggérant que chinois, iraniens, italiens et espagnols sont des espèces animales différentes !…
      Il ne vous ait pas venu à l’idée que dans un marché d’animaux vivants, on peut bien se contaminer avant de le cuire, et que la cuisson peut-être imparfaite ?
      Vous n’êtes jamais allé dans un pays où l’on fait la cuisine à même le sol ?Essayez de bien assimiler et comprendre les connaissances acquises avant de les recracher, est une saine recommandation pour vous.

    • Pravda dit :

      Vous insinuez donc que si Vivo n’a pas attrapé le Covid en mangeant de la chauve-souris il l’a choppé par une autre pratique peu avouable avec un pangolin ? C’est pas gentil.
      Les virus passent leur temps à muter, j’ai entendu il y a longtemps qu’un virus qui tue son hôte est un virus imparfait, il meurt avec son moyen de propagation.

    • Thaurac dit :

      Tes potes ont ouvert le feu en premier 🙂

  15. Chris dit :

    Il me semble que le slogan du Covid-19 soit “America first” , plus de 100 000 cas à l’imteri De “la nation exceptionnelle ”

  16. breer dit :

    On se demande ce que ce satané virus va faire en Inde, Pakistan, Brésil, Mexique,Afrique etc…

    • Bikoro dit :

      @breer. Pour des raisons que je n’ai pas aujourd’hui le temps de vous expliquer ici, l’hécatombe due à ce virus n’aura pas lieu en Afrique, notamment en Afrique subsaharienne. On en reparlera dans quelques mois si vous le souhaitez. Je ne me déroberai pas. Je ne dis pas qu’il n’y aura pas de décès (il y en a déjà quelques uns malheureusement), mais la razzia n’aura pas lieu.

    • dolgan dit :

      En afrique, la combinaison épidémieVIH + Covid risque de faire un coktail ravageur.
      .
      Il va aussi « revenir » en Chine avant l’apparition d’un vaccin, leur population n’a pas d’immunité.

    • Edgar dit :

      Les populations de l’Inde, du Pakistan, de l’Afrique noire, sont très majoritairement jeunes (ce qui, d’ailleurs, constitue un autre problème…). Elles ne seront que peu touchées par le Covid-19. Exception pour les personnes atteintes par le VIH. Pour les anciens, vulnérables, ils sont, en Afrique noire, dans les villages, donc assez peu exposés. Le paludisme, la fièvre jaune, la maladie du sommeil, la dysenterie, la malnutrition, …etc continueront à faire les plus gros ravages en Afrique. Pour finir, pour connaître le nombre de personnes infectées par le Covid-19, il faut effectuer des test coûteux. Ce que les services de santé africains n’ont pas les moyens de faire. Par contre, le Covid-19, même peu virulent, risque de persister en Afrique, formant ainsi un foyer massif de re-contamination pour les territoire ayant tenté l’éradication du virus par confinement dur.

  17. albatros24 dit :

    C’est pas Trump qui disait que le virus du Covid ne résisterait pas à la chaleur de l’été ?
    Guam c’est plutôt tropical comme climat

  18. vrai-chasseur dit :

    Le gouvernement fédéral allemand vient de recommander à tous ses ressortissants aux USA de rentrer le plus vite possible en Allemagne.
    cf http://twitter.com/Yascha_Mounk/status/1243338196374740994
    Apparemment les autorités allemandes pointent l’impréparation du système de santé américain. Beaucoup de spécialistes redoutent que les USA ne soient le pays qui connaisse la pire crise Covid19 de tous les pays développés.