À son tour, la France rapatrie « jusqu’à nouvel ordre » ses troupes déployées en Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. EchoDelta dit :

    Le COVID 19 aura eu raison de la détermination des états via les forces armées… Sacrée leçon quand même.

  2. fgnico dit :

    Bonjouir
    juste une question.. la photo date de quand et quelle est l’arme dont les Lionnaires sont équipés
    merci

    • dolgan dit :

      sans doute l’armée utilisée par les irakiens qu’ils forment. Donc sans doute un fusil US.

    • pml dit :

      Bonjour,

      La photo date du 29 février de cette année.
      L’arme est sauf erreur de ma part le HK416F.

  3. norbert dit :

    Enfin, la stratégie va évoluer , il aura fallu cette triste affaire du virus pour se recentrer sur l’essentiel, la défense de nos frontières puisque l’Europe est comme pour le reste aux abonnés absents.
    La menace terroriste s’avère moins dangereuse qu’un simple virus .
    Le dégât que va produire le virus en Amérique, va faire comprendre aux américains qu’il faut arrêter de semer la zizanie au moyen orient , quand on n’est pas en mesure de soigner sa population. Enfin seul un vaccin pourra nous protéger cette année, en attendant le prochain !!!!!!!!

    • jyb dit :

      non, l’Europe est bien présente dans son domaine de compétence.
      le problème est que la santé ne relève pas des compétences européennes mais reste sous pavillon national.
      j’en déduis que vous réclamez plus d’europe.
      ça se discute mais effectivement une réserve stratégique européenne sanitaire et un plan de crise transnational seraient à étudier.

      • Wagdoox dit :

        La strategie ? Demendez a l’italie ce qu’elle en pense quand il remplace les drapeaux ue par ceux de la russie, chine ou cuba dans les rues

        • jyb dit :

          @wagdoox
          très exactement. une stratégie européenne pour éviter de voir flotter les drapeaux chinois et cubains (la russie est européenne…)

  4. jyb dit :

    Le covid 19 c’est le prétexte occidental. Pour les irakiens et l’état-major, les occidentaux quittent l’irak conformément « aux accords conclus avec le gouvernement ».
    C’est une séquence importante, les irakiens sont satisfait. trump sauve au moins la face et peut etre un peu de vaisselle.
    C’est aussi pour le futur? nouveau premier ministre (cf mon post d’hier) la possibilité de convaincre ses opposants. Il faudra scruter
    les réactions de naïm Abdoul malik al suhail et de moqtada al sadr pour en savoir un peu plus sur ses chances d’être désigné, puis viendra le moment de constituer son cabinet, autre paire de manches.

    • aleksandar dit :

      Il semble que la girouette Moqtada Al Sadr ne le soutienne plus
      Quelqu’un lui a peut être rappelé que Zorfi avait mis sa tête a prix il y a quelques années

      • jyb dit :

        @aleksandar
        – c’est plus un pendule qu’une girouette, il balance fort habilement entre qom et al sistani, son point fort c’est quand même de garder une forte assise populaire et une représentativité institutionnelle solide.
        – al zorfi a officiellement rappelé sans équivoque le statut des mobilisations populaires (hashed) et qu’il n’était pas question d’y porter atteinte.

    • Paul Bismuth dit :

      @ jyb
      Propagande contre propagande… Merci de l’avoir souligné!
      Beau « sauve qui peut » en ce moment:
      https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/covid-19-militaires-francais-quittent-l-irak-215164

  5. jyb dit :

    En attendant, il tombe toujours des katiousha sur les camps us et sur la zone verte de bagdad (objectif l’ambassade us)
    2 encore ce matin à l’aube(le 26) et la veille (le 25) ce sont des roquettes et/ou tirs de mortiers tirés depuis le centre ville. A la demande us la police irakienne s’est déployée…sans résultat.
    Les précédentes attaques datent du 17 à l’aube plusieurs missiles ont touché la base de bismaya à une cinquantaine de kilo au sud de bagdad. base de la coalition anti daesh et de l’otan ou est stationné l’ensemble des forces espagnoles, le 17 toujours mais en soirée, 3 katioucha ont été tirées sur la zone verte.
    Le 14 c’était une dizaine de katiousha qui tombaient sur la base d’al taij, la même ou ont été tués le 11 mars les 2 militaires us et la
    militaire brit.
    Le département d’état us a déclaré le 20 mars que les usa étaient « terriblement déçus » par les résultats obtenus par le gouvernement irakien dans son obligation de protéger les forces de la coalition anti-daesh.

  6. revnonausujai dit :

    Allez, un effort, on rapatrie le contingent français de la Finul !

  7. Plusdepognon dit :

    Cette pandémie obligera à remettre à plat le déploiement des armées françaises, pour une question de coûts plus que d’utilité militaire ou diplomatique :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/a-bagdad-paris-tire-le-rideau.html

    • Parabellum dit :

      Onsacrons le peu de fric qui va rester à reconstruire une protection civile digne de ce nom et dotée de tous les vrais moyens utiles pour les crises ou accidents majeurs à venir. Laissons toutes ces guerres civiles et tribales se dérouler et si cela débouche sur des états islamistes on connaîtra les cibles pour les inévitables frappes stratégiques à venir. On devient un pays neutre avec des armes nucléaires de première frappe et inutile le fric a reequipzr nos hôpitaux et autres industries d auto suffisance . Mais qui saura porter une vraie révision des intérêts nationaux à la mesure de la triste nullité d’un état qui n a su dire au peuple que.oucher. Lus dans votre coude et ne sortez pas…l incurie totale des comptables myopes va se payer cher

  8. PK dit :

    C’est très bien : toutes ces formations n’ont aucun intérêt stratégique, juste à créer des liens avec des futurs officiers.

    Autant les faire venir se former en France : ce sera plus efficace et rentable.

    • jyb dit :

      @pk
      plutôt l’inverse. on forme autant nos cadres en les projetant à l’étranger qu’on ne forme les leurs.

      • PK dit :

        @jyb
        Pas pour faire de la formation. Pour la BSS, Syrie, etc. Je suis d’accord : c’est le meilleur entraînement au monde.

  9. jyb dit :

     » l’histoire n’est pas finie » c’est le titre d’une vidéo (produite par la CIA ou consorts, c’est un avis personnel)
    Cette video annonce la création d’un nouveau mouvement de résistance : le ousbat at thawriin càd la ligue de la révolution ou des révolutionnaires.
    La mission du groupe est de chasser les forces américaines d’irak. Un gus masqué annonce que les américains n’ont encore rien vu et que çà va chauffer s’ils ne dégagent pas. Il déclare devant le peuple irakien, les familles des martyrs et les personnes qui ont été meurtries par la diabolique amérique, que, ce qui s’est passé à taji et bismaya n’est qu’un simple message et que notre armement victorieux, assumé, fier et digne, a beaucoup plus d’armes à longue portée qui peuvent les faire périr sur la terre d’israël, leur enfant gâté…
    çà c’est le folklore assez bien reproduit. Ensuite la ligue machin appelle donald à retirer toutes les forces américaines d’irak et assez bizarrement il menace 2 unités particulières stationnées en irak…l’oklahoma air national guard et un squadron de l’us air force ( que je n’ai pas identifié. NB : le staff sergent marshal d. roberts tué dans l’attaque du 12 mars était de la GN aérienne d’oklahoma )
    Je passe sur les métaphores et fioritures lexicales empruntées directement à hassan Nasrallah…il ne fait absolument aucun doute que ce groupe est une émanation directe du hezbollah libanais et de l’iran. C’est trop bien imité pour qu’il en soit autrement.

  10. Paul Bismuth dit :

    C’est une retraite élastique:
    https://www.bruxelles2.eu/2020/03/la-france-suspend-a-son-tour-ses-operations-en-iraq/
    Gaffe aux doigts quand même!

  11. Robert dit :

    Une information qui n’a pas fait de bruit, comme d’ailleurs au cours de leur détention les médias avaient été très discrets à ce sujet.
    L’Elysée a annoncé ce jeudi soir la libération de quatre otages, dont trois français, tous membres de l’ONG SOS Chrétiens d’Orient. Ils avaient été enlevés à Bagdad le lundi 20 janvier 2020.
    Dans un communiqué, « le Président de la République se félicite de la libération de nos trois compatriotes Antoine Brochon, Julien Dittmar, Alexandre Goodarzy, et de l’Irakien Tariq Mattoka. La France a déployé tous ses efforts pour parvenir à ce dénouement », peut-on lire. « Le Président de la République exprime sa gratitude aux autorités irakiennes pour leur coopération. »