!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La France en « guerre » contre le coronavirus, les Armées vont être sollicitées

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

206 contributions

  1. EP04 dit :

    Je me demande si nos présidents savent vraiment ce qu’est une guerre…

    Déjà Hollande nous avait fait le coup de la France en guerre après les 130 tués du Bataclan, lui qui avait passé son temps pendant un an à commémorer la guerre de 14-18. Est-il nécessaire de rappeler que le conflit a fait en France en moyenne 875 militaires et 190 civils tués par jour pendant 1597 jours. Ce qui ramène la tuerie du Bataclan à l’équivalent de 6 h de la première guerre mondiale.

    Si on souhaite éventuellement que les mots possèdent encore un sens au moment voulu, encore faut-il savoir les utiliser à bon escient.

    • Raymond75 dit :

      Je suis tout à fait d’accord : on perd le sens des mots, et pas que sur ce sujet.

      • Frank dit :

        @ Raymond75 Et en plus de la sémantique, il y a un paradoxe.
        Selon un chef de guerre, qui, lui, connaissait bien son son sujet:
         » En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près »
        (Napoléon).
        Quid du confinement, des distances de sécurité, du repli individuel ?
        Rien n’est simple.
        D’un autre coté, la médecine, c’est souvent un peu un art que l’on exerce, en attendant qu’on le découvre.
        Tout se complique…

    • didixtrax dit :

      en effet, quid des dernières grandes guerres « au chômage », « au cancer », « au terrorisme », etc… il manque la « guerre à la mémoire courte », pour rappeler paroles et actes récent du tenancier actuel, sans parler des précédents. Quant aux guerres en Irak, Libye, Syrie pour les dernières, ce ne sont plus que des slogans creux « liberté immuable », « choucroute résolue », « droit-de-lhomisme asexué », etc…

    • Grand Duc dit :

      Si vous voulez comparer, comparons :

      La pandémie COVID 19 tue un peu moins de 1% des contaminés si le système de santé est performant et ce taux tourne autours de 3% si le système de santé est dépassé.
      La contagiosité est un peu près équivalente (voir supérieure) à celle de la grippe saisonnière, disons entre 8 et 10 millions en France. Sur un pic épidémique court (6-8 semaines) aucun système de santé ne peut absorber le choc donc on part sur 300 000 morts en France (6600 morts / jours en moyenne) et 210 millions à l’échelle de la planète (2 fois plus que le dernier conflit mondial). Vous comprenez peut-être pourquoi, on sort les milliards, pourquoi la Chine a aussi vite réagi et pourquoi la France prend les mesures exceptionnelles ?

      Alors oui, on peut qualifier cet événement de guerre, oui, on mobilise toute l’économie, toute la population, ça va coûter très chère, de manière directe ou indirecte. Alors, c’est vrai que contrairement à la guerre conventionnelle ou chaque euro investi permet d’accroître le nombre de victime, celle-ci voit l’effet inverse. Et on espère aujourd’hui, avec les mesures exceptionnelles prises stabiliser le nombre de contaminé à environ un million (qui est l’estimation du nombre de contaminé par les modèles épidémiologiques en France) soit entre 10 et 30 mille morts en fin de pandémie en France.

      Si vous cherchez un front, regardez les hopitaux Chinois, Italiens et maintenant Français. 20 morts (presque 1 par heure) lié au COVID à l’hôpital de Mulhouse hier, et on est qu’au début, ça va durer 6 semaines… On sait que le personnel soignant est en 1ère ligne, beaucoup vont se contaminer malgré les protections. Des soignants chinois sont morts, et il y aura certainement des soignants européens dont des français qui vont mourir eux aussi.

      C’est aussi une guerre ingrate puisque dans quelques années, quand on y repensera des gens diront « Récession économique, chômage, restriction des libertés pour seulement 20000 morts… » parce que les gens oublieront que tout ça aura permis de sauver beaucoup de vie.

      • Franchouillard dit :

        Grand Duc, d’après votre pseudo vous seriez Luxembourgeois ?
        Dans ce cas vous ne captez probablement pas l’immense méfiance (àmha justifiée) des Français envers leur classe politique.

        • tschok dit :

          @Franchouillard,

          je pense que tout le monde capte la méfiance des gens envers la classe politique: c’est banal. C’est un phénomène pot de Nutella en solde, comme le complotisme. C’est devenu une grammaire commune du langage politique dans tous les pays du monde.

          A vrai dire, en France, on n’est plus au stade de la méfiance, justifiée ou pas. La méfiance du citoyen à l’égard du politique ressortit à un acte de civisme, certes parano, mais assez normal dans le fond, compte tenu de ce qu’est la politique et la dose de rouerie qu’elle comporte nécessairement.

          Non, on en est là:
          – stade de la défiance,
          – de la colère et de la haine violente, menaçante et qui moleste, incendie, tape et se venge contre les symboles de l’autorité quand ils passent à portée d’engueulade,
          – des envies de passage à l’acte dirigé contre personne dénommée (atteintes corporelles allant des violences volontaires à l’homicide volontaire, parfois avec préméditation, donc le meurtre ou l’assassinat).

          Avec une ventilation de ses trois formes de réaction violente dans la population qui ne correspond plus aux classes sociales réputées dangereuses, contestataires, underground ou ultra conservatrices en rupture de ban: la haine est devenue transversale.

          Les réactions les plus violentes, franchement homicides, ne sont plus l’apanage des gens les plus excités, mais ont basculé dans le champ des comportements de Français moyens, assumés comme tels.

          La simple méfiance, celle qui permettait de râler tout en se soumettant à un ordre social qu’on feignait de croire immuable, pour se donner un air de rebelle mais pas de trop non plus, c’était le bon temps. C’est une forme de snobisme qu’affectent des gens comme Robert, Czar ou Scope sur ce blog. Mais ils sont dépassés. Et on les regrettera. Ils n’avaient que des discours de haine, mais pas d’acte. Trop fiottes les uns et les autres pour faire gicler le sang de leur propres mains. La haine, heureusement, est le plus souvent lâche. Aujourd’hui, c’est autre chose: elle est inconsciente.

          Enfin bref, je ne vois pas en quoi le fait que Grand Duc soit luxembourgeois – si tant est que cela soit exact – l’empêcherait d’être sensible aux ondes du monde, et corrélativement, en quoi le fait que vous soyez franchouillard – ce qui est au demeurant parfaitement exact – vous assurerait sur lui d’une quelconque supériorité de pensée qui se traduirait par une plus grande clairvoyance ou lucidité.

          Supériorité de pensée qui reste très théorique, puisque vous en êtes resté au stade de la simple méfiance du citoyen à l’égard du pouvoir, alors que dans le monde réel, nous en sommes à des stades bien plus violents et bien plus complexes. Il faut être bien aveugle pour ne pas le voir, non?

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Des discours de « haine » ?

            C’ est bien vous qui parlez de discours de haine ?

            Dans ce cas , désirez-vous que je vous remémore mot pour mot le petit discours anti-blanc profondément haineux et raciste que toi avoir posté le 18 juin 2019 en réponse à @Robert ?

            Y a qu’ à demander et je te le ressers tout chaud , tout beau ; nous verrons alors qui est réellement le tartuffe raciste pourri à souhait……….. 😉

          • tschok dit :

            Postez, mon bon, postez, vous avez ma permission.

            Quand on a des couilles, on ne se borne pas à demander à celui qu’on menace la permission de passer à l’acte, on agit.

      • v_atekor dit :

        Il faut ajouter que chez les 20-40 ans le taux de décès reste de 1.8% (et pratiquement 8% chez les plus de 75ans) contre pas 0.013% pour la grippe chez les 20-40 ans ce qui fera peut être méditer certains puisqu’ils ont 150 fois plus de chance de mourir de cette pneumonie que de la grippe.

  2. Arnaud dit :

    Pourtant le ssa a vu ses effectifs et ses moyens sabrés depuis au moins 10 ans….

  3. petitjean dit :

    Après deux mois d’atermoiement !!
    Mon « j’accuse » et quelques autres réflexions
    j’accuse ce gouvernement, et en premier lieu le chef de l’état, d’incompétence !
    Une ministre de la Santé, transformée en un tour de passe-passe bien commode en candidate à un poste d’édile à Partis, a soutenu quelque temps avant la catastrophe largement prévisible que le pays est immun et qu’il a les moyens de combattre l’infection
    Macron s’obstine à ne pas vouloir fermer les frontières françaises car il donnerait du grain à moudre au Rassemblement National : où est le souci de santé publique ?? Quel est donc la priorité du chef de l’état ??
    L’exécutif prétend que la France a formé les meilleurs épidémiologistes et virologues. En quel nombre ? Une société qui paie un sportif qui pousse du pied un ballon un million d’euros par mois va peiner à former un Bac + 5 à 10 années d’études supérieures austères avec concours à la clé pour une reconnaissance sociale non gratifiante
    Monarc Premier, alias Macron, a été élu à la faveur d’un travail acharné de communicants et de journaleux champions en storytelling où l’on a accommodé l’histoire romanesque d’une quadragénaire séduisant un adolescent de quinze ans. Une fois pris en main, le jouvenceau développera des qualités sans cesse ouvragées d’un orateur-comédien disant tout et son contraire pour devenir un vulgaire fondé de pouvoir de quelques oligarques
    Monsieur Macron, ce virus et sa dangerosité sont connus depuis au moins deux mois, qu’avez vous fait vous et votre gouvernement d’incapables ? Les contingences économiques et financières avant la santé ?
    Monsieur Macron, on se lève mais on ne se casse pas
    Nous ne voulons plus des activités prédatrices et spéculatives des gens de votre camp.
    On reste pour vous chasser, vous et vos semblables des postes de commande que vous occupez indûment. Et vous juger !………

    • didixtrax dit :

      Buzyn planquée ou déserteur ?

    • MERCATOR dit :

      @petitjean 17 mars 2020 à 10:12

      Mais arrêtez avec vos commentaires à deux balles de vous et vos semblables , regardez si vous savez lire et interpreter, les statistiques Européennes , Danemark, Suisse ,Allemagne , Espagne, Italie , Belgique , Grande Bretagne, tous ces pays ont plus de contaminés en pourcentage au nombre d’habitants, quant aux morts, on connait l’astuce , notamment pour L’Allemagne , il suffit d’enlever des statistiques tous ceux qui meurent d’une autre pathologie , telles que cancer, infarctus, AVC etc etc ,les gens et vos semblables de votre acabit, mélange de mauvaise foi et de bêtise crasse sont indignes !

      • Castel dit :

        MERCATOR
        Comme dit le proverbe : « tout ce qui est excessif est vain »
        Dans la rubrique suivante @petitjean s’est rappelé qu’il reprochait exactement le contraire au gouvernement il y a quelques jours !!
        alors certes, il a eu le mérite de le reconnaître, mais cela montre que ses commentaires sont ultra orientés et ne doivent par conséquent pris au sérieux sur ce site !!

      • Alfa744 dit :

        Bonsoir Mercator, je vois que vous défendez vos amis et c’est louable; mais que pensez vous de ceci…!

        https://www.lejdd.fr/Politique/coronavirus-pourquoi-agnes-buzyn-provoque-un-scandale-politique-3955994

      • ScopeWizard dit :

        @MERCATOR

        Oui d’ accord ; mais la question est : a t-il raison ? Est-il dans le vrai ?

        Oui , pourquoi ? Non , pourquoi ?

        Déjà , en France je vous signale que le nombre réel de morts n’ est pas communiqué puisque déjà ceux des EHPAD ne sont pas comptabilisés , des personnes âgées meurent de cause « naturelle » mais non vérifiée afin de déterminer s’ il s’ agissait du COVID-19 , ce qui de facto fausse les comptes , à quel point , ça je ne saurais le dire .

        Pour moi , il est clair que nous avons magistralement chié le stade 1 , celui qu’ il ne fallait surtout pas se chier ( oui , je sais c’ est grossier ou même vulgaire , mais c’ est fait exprès ) , bon mais indépendamment de ce ratage , au moins les pouvoirs publics auraient-ils pu anticiper et prévoir le pire plutôt que de le laisser survenir .

        Le Directeur Général de la Santé , la Ministre de la Santé ( à sa décharge apparemment , elle savait mais nul n’ a voulu l’ écouter ) , la plupart des experts/spécialistes/scientifiques nous ont menti ou se sont tellement fourvoyés que cela en est extrêmement inquiétant , les journalistes de TV , les membres du gouvernement en place ont relayé tout cela alors que d’ évidence il y avait un doute énorme ……..

        Par exemple , pourquoi la population comme les personnels médicaux manquent-ils à ce point de masques , de gants , de liquide hydro-machin qui vont pourtant si bien ?

        3 « outils » hyper-indispensables pour espérer atténuer voire réduire à la portion congrue une contamination promettant d’ être massive ………….

        Le problème est que plus vous aurez de cas , plus vous aurez de morts sans parler des séquelles pour l’ instant totalement passées sous silence ; plus vous aurez de cas , plus vous aurez de personnes nécessitant une prise en charge lourde de type réa avec intubation , assistance cardio-vasculaire , respiratoire , etc ….. or , sur environ 400.000 lits tous secteurs confondus , aux dernières nouvelles nous ne disposons en France que de 15.000 lits médicalisés , ce qui est minable pour une nation de près de 70 millions d’ habitants sachant que si nous en avions 350.000 cela ne représenterait que 0.5% donc 50 à 60.000 ne seraient pas un luxe loin de là .

        Aujourd’ hui , nous sommes déjà arrivés au bord de la saturation d’ où l’ affolement général auquel nous assistons et l’ énorme temps de retard d’ un gouvernement qui cherche si brusquement à le rattraper , ce qui a automatiquement engendré un mouvement de panique qui en quelques heures s’ est propagé à toute la population …………

        Si je suis porteur « sain » , ce qui est fort possible je n’ en sais rien sans manifestation symptomatique je ne serai pas testé , un équipement individuel adapté qui fait le job , protège les autres , si d’ autres sont porteurs et que de mon côté je ne sois pas touché , un tel équipement me protège des autres , c’ est aussi simple et d’ élémentaire bon-sens que ça seulement ça fait des semaines que l’ « on » bat une telle évidence en brèche au nom de la connerie humaine , mon généraliste en premier .

        Depuis hier , je m’ aperçois que les personnels des grandes surfaces type Leclerc ou Intermarché sont équipés et vous expliquent que cela fait depuis près de 2 mois qu’ ils ont prévu le coup et se sont donc achalandés en fonction ; étrange , non ?

        En attendant , je note que ça fait entre 3 semaines et 1 mois que « mais non , c’ est pas très grave , c’ est qu’ une simple grippe , bla bla bla , ça passera pas par nous et re-bla bla et nous sommes prêts à faire face et encore bla bla bla » mais que depuis 3 jours « on » se permet de reprocher aux indisciplinés Français décidément si réfractaires ce que l’ « on » a soi même si puissamment provoqué par tant de légèreté confinant au laxisme le plus je-m’en-foutiste , ce qui est franchement « gonflé » , sans parler des générations d’ irresponsables individualistes que notre système si merveilleux n’ a plus cessé de pondre à la pelle , et après « on » s’ étonne ?????

        Et de quoi ?

        La grosse erreur a été de rapatrier -aux frais du contribuable de surcroît- tous ces cons de la zone épicentre Chinoise ( qui à ce jour veulent repartir ! ) tandis que les autorités Chinoises confinaient près de 55 millions de personnes ( faudrait surtout pas oublier ce détail contradictoire ! ) .
        Une quarantaine de 14 jours étant insuffisante , avec leurs 40 jours règlementaires d’ évidence nos anciens furent bien plus avisés à ce jeu que notre société hyper-informée et hyper-technologique ne l’ est avec un minimum aussi bas que je qualifierais de ridicule voire criminel .

        L’ autre très grosse erreur tient au fait d’ avoir laissé des centaines d’ avions en provenance de zones à risque se poser sur l’ ensemble des aéroports internationaux de France et d’ Europe sans procéder au dépistage préventif .
        Ne serait-ce que 20 avions quotidiens sur Roissy à 100 passagers chacun , ça fait 2000 personnes , multipliez ça par 20 aéroports , ça fait 40.000 , multipliez ça par 20 jours , ça fait 800.000 péquins en transit ou qui débarquent possiblement porteurs du COVID-19 non dépistés …………..

        Et à mon avis , hormis peut-être celui des avions , vous pouvez doubler tous les autres nombres …………

        Vous saisissez l’ ampleur du problème ? C’ est là qu’ elle était la clef du succès ou de l’ échec du stade 1 sauf qu’ en n’ agissant pas comme nous avons décidé de le faire , nous ne pouvions que nous le chier en beauté !

        Bon , mais si indépendamment de cet invraisemblable empilage de conneries aussi monumentales qu’ incompréhensibles , ce putain de gouvernement Français avait au moins anticipé un pire hypothétique en veillant à ce que sa population dispose d’ un minimum d’ équipements individuels susceptibles de faire barrage ( masques , gants , produits désinfectants ) , nous n’ en serions pas là , or , là , nous allons droit à la catastrophe car le nombre de cas va exploser , trop de temps ayant été perdu .

        Pour l’ instant , nous sommes sur une progression de cas régulière qui semble tendre vers une stabilisation à l’ instar de se qui semble se passer en Italie qui n’ a qu’ une semaine d’ avance sur la France ………

        Tout ça n’ est pas glorieux et se résume à : article 22 , chacun se démerde comme il peut………..

        À suivre …………

        Passez entre les gouttes ! 🙂

        • LEONARD dit :

          Quelques paramètres complémentaires essentiels :

          1- Il y a une « acceptabilité » aux mesures « liberticides ». A 10 morts, vous ne décrétez pas un confinement. A 100, les esprits commencent à être perméables. A 1000, ça devient accepté ( sauf pas les cons, les racailles, les extrêmistes, les sectes….). ce n’est pas que la mesure n’est pas pertinente, c’est que le public n’est pas prêt.

          2- Cette même acceptabilité vaut pour les partis politiques. Le jeudi, aucun parti ne voulait reporter les élections: 1000 cas et 50 morts plus tard, tous le pensent ( et hypocritement, disent que celà a généré des « injonctions contradictoires » )

          3- La situation évolue à grande vitesse, pas tant dans la propagation du virus, ( la Chine, en tant que précurseur, et les historiques épidèmiologiques permettent une certaine précision des modélisations ). L’inconnue, c’est la capacité de réaction du système de santé ( et son hétérogénéité locale ). Le critère de décision du confinement, c’est la saturation des services de réa du Grand-Est. Une des données découvertes, c’est la durée du traitement sous respirateur des malades infectés. Elle est plus longue ( double ), des estimations. Donc, la capacité d’accueil se trouve réduite par baisse de la rotation des lits.

          4- Par rapport à l’Asie, nous n’avons pas « bénéficié » de l’expérience du SRAS. A l’inverse, nous avons subi le scandale des vaccins Bachelot ». Moralité, là ou l’Asie s’est constituée des stocks de précaution ( masques, matériel médical ), notre système de Santé a traqué les stocks « inutiles ».

          5- Les masques. On en voit sur toutes les images en provenance d’Asie, et très peu sont disponibles pour les français, mêmes pour les personnels de santé. Outre qu’il y a un flou ( et donc un loup ), sur les « millions » qui sont produits, réquisitionnés, livrés, mais qui finissent par manquer, il y a une spécificité française, le vol, y compris par le personnel médical.
          https://www.syndicat-infirmier.com/Coronavirus-COVID-19-78-des-infirmieres-des-hopitaux-manquent-de-masques-FFP2.html
          https://www.egora.fr/actus-pro/faits-divers-justice/57956-plus-de-40000-masques-ffp2-perimes-prets-a-etre-vendus-ont-ete
          Dans les 2 cas, lire la fin des articles.

          6- Toujours la balance enjeux/risques. Un bon exemple: Décision de confinement Lundi 20h00. En quelques heures, des milliers de parisiens potentiellement infectés ( car plus exposés ), migrent vers la Province, dont on peut prédire un accroissement du rythme de contagion dans les 6 jours.

          7- Les frontières: Soit on ferme constamment ( Corée du Nord ), soit on ouvre ( Schengen ). Maintenant, de toutes façons, une partie tellement importante de la population est infectée, que le risque de contagion endogène est suffisant pour justifier le confinement. L’épidémie a son propre dynamisme. Par contre, clôturer la région Parisienne pour l’empêcher de venir contaminer la Province, qui était pour ?

          8- La Balance Bénéfices-Risques. C’est elle qui préside aux choix politiques. L’exemple type, c’est les transports en commun parisiens ( et dans une moindre mesure les crèches et garderies ). Si on veut que le personnel médical puisse être sur le pont, il faut les laisser actifs. Si on veut bloquer l’épidémie, il faut bloquer le pays. La prise de décision peut nécessiter de sacrifier quelques uns pour protèger un plus grand nombre. C’est le problème de l’isolement des personnes âgées. Il pourra avoir des répercussions dramatiques, mais il est destiné à protéger le plus grand nombre.

          9- Les effets pervers. Chaque décision aura ses effets recherchés, d’autres imprévus, et enfin des effets pervers, parfois d’ailleurs positifs. Exemple: Le Covid-19 aura tué plus de 3226 Chinois. Le ralentissement de l’activité industrielle en Chine pourrait éviter 70 000 morts du fait de la pollution.
          Idem pour les accidentés de la route en France: 250 morts et 5000 blessés par mois en moyenne, en grande partie évités par les restrictions de circulation en Mars et avril.

          Gouverner, en temps normal, c’est dèjà un métier de chien, mais en temps de crise, c’est un sacerdoce.

        • charly10 dit :

          Reprise de commentaire
          Salut scope
          « la plupart des experts/spécialistes/scientifiques nous ont menti ou se sont tellement fourvoyés que cela en est extrêmement inquiétant, les journalistes de TV, les membres du gouvernement en place ont relayé tout cela alors que d’évidence il y avait un doute énorme …… »
          Tout a fait d’accord, et je trouve qu’aujourd’hui les décideurs politiques, se retranchent un peu trop souvent derrière les scientifiques, en oubliant que ceux-ci ne sont pas des « dieux ». Ces spécialistes ne prennent eux même trop souvent, que des avis liés à des projections mathématiques, à des modèles, qui sont toujours très problématiques, lorsqu’on touche au monde du vivant, ou à la nature.
          D’autre part il est certain que la politique « politicienne » doit passer au second rôle lorsqu’on a à décider dans ce genre de situation.
          Hier en voyant le premier ministre essayer de se justifier face aux propos d’Agnès Buzin, j’ai trouvé qu’il était loin d’être aussi serein que dans ces précédentes apparitions.
          On savait que le virus se propage par les expectations salivaires, qu’il ne traverse pas la peau, il ne se propage pas dans l’air. Ce virus n’est que très faiblement mortel.
          Mais par manque de protections suffisantes (masques et gants), de tests de dépistage et de lits disponibles dans les hôpitaux on a connu des atermoiements dans les décisions cohérentes à prendre de la part de nos dirigeants. Les mesures actuelles auraient certainement dû être anticipées.
          Il serait temps qu’on revienne aux décisions liées au bon sens, et à les assumer.
          En attendant à nous citoyens de faire par notre civisme, que ces mesures trop tardives, nous permettent de sortir rapidement de cette situation.

          • LEONARD dit :

            « Ces spécialistes ne prennent eux même trop souvent, que des avis liés à des projections mathématiques, à des modèles, qui sont toujours très problématiques, lorsqu’on touche au monde du vivant, ou à la nature ».
            O.K, ils font comment ?
            Idéologie, doigt mouillé, Elizabeth Tessier, comme Mitterrand, Mollahs, comme en Iran, télévangélistes américains sur Fox News ?
            Merci de nous éclairer de votre expertise dans la prise de décision en situation de crise.

          • Luc dit :

             » la plupart des experts/spécialistes/scientifiques nous ont menti ou se sont tellement fourvoyés que cela en est extrêmement inquiétant, les journalistes de TV, les membres du gouvernement en place ont relayé tout cela alors que d’évidence il y avait un doute énorme ……  »
            Tiens ça me rappelle la gestion du nuage radioactif de Tchernobyl par le Prof émérite Pellerin et l’exécutif de l’époque . Son analyse « culte »
             » ça ne menace personne actuellement, sauf, peut-être, dans le voisinage immédiat de l’usine, et encore c’est surtout dans l’usine ….. »

          • ScopeWizard dit :

            @LEONARD

            À ce que je devine , les « spécialistes » étayent leurs hypothèses d’ après des modèles mathématiques générés par des ordinateurs à la puissance de calcul phénoménale ……….. sauf que ça sert à que dalle , un peu de jugeote , d’ observation , quelques connaissances et données essentielles donc des FAITS suffisent pour se faire une idée assez précise ………..

            Alors , à ce jour , nous sommes sur près de 9100 cas , 921 sous assistance , 264 morts ………….

            Par conséquent , le modèle sur lequel je m’ appuie dès le début est proche soit 50% de plus par jour au pire , 20 à 30% constatés à partir du moment où « on » a agi .

            Sauf qu’ il fallait le faire beaucoup plus tôt dès lors que nous avions plantés le stade 1 , au même moment que l’ Italie en fait , les élections ont tout retardé pour rien ……….

            Ce qui signifie que demain nous serons entre 11.000 et 12.000 cas , dans les 1200 personnes sous assistance , environ 320-330 morts si tout va bien , c’ est à dire si la connerie criminelle des Municipales ne se paie pas cash avec une augmentation de cas , je ne le crois pas mais ça risque d’ arriver car ces rassemblements n’ auraient jamais dû avoir lieu ………..

            De plus , tous ces contrôles à la con effectués par des forces de Police ou de Gendarmerie risquent d’ aggraver la contamination et les affecter en premier à partir du moment où elles ne sont pas correctement équipées .

            Castaner et sa clique ont voulu faire du chiffre en essayant de baiser la gueule des Français , entre 5 et 6% de PV sur + de 70.000 contrôles , heureusement ils en sont pour leurs frais ; par contre , ils ont fait courir un gros risque à tous ceux qui ont été contrôlés ainsi qu’ à la plupart de ceux qui ont sur le terrain mené à bien tous ces contrôles , alors qu’ ils savent pertinemment qu’ ils ont besoin de les garder le plus en forme possible .

            C’ est débile ! Le truc ni fait ni à faire d’ autant que les professionnels de santé passent leur temps à balancer des absurdités du style « les masques sont inutiles si tu n’ es pas malade » alors si c’ est tellement « inutile » pourquoi les réclament-ils à ce point ?

            Il aurait été beaucoup plus intelligent de procéder à 70.000 dépistages que de faire ce qui a été fait .

        • ScopeWizard dit :

          @LEONARD

          Oui , mais il y a surtout le fait que nous sommes gouvernés par des gens qui n’ ont comme boussole que le Libéralisme , que cela n’ en fera jamais des foudres de guerre » puisque l’ une des caractéristiques de ce « Libéralisme » tient au « laisser faire » et qu’ hormis en bla bla ou en « comment faire du pognon et se le garder entre-soi » , ce sont des bons à rien …………

          Tel que je viens de l’ exposer à l’ un de nos camarades @v_atekor , certes le Libéralisme est fait de pragmatisme mais rejoint surtout une « loi du plus fort » .

          Par exemple , en dépit de certaines mesures plutôt sympas en faveur des travailleurs prises dernièrement , le gouvernement Britannique actuel du Prime Minister ( ça fait bien ! ) Boris Johnson vient de démontrer à quel point il pouvait faire cavalier seul , mais aussi et surtout , à quel point il pouvait pousser le concept du fameux « laisser faire » propre au Libéralisme ( d’ inspiration très Anglo-saxonne , je dirais que ça remonte à l’ époque de la Magna Carta soit au XIIIème siècle ( règnes des rois Jean sans Terre et chez-nous de Philippe Auguste ) , quelque chose que les jeunes Anglais ont étudié beaucoup plus que nous ) dont il est fervent adepte comme défenseur qui in fine aboutit à la loi de la Nature , c’ est à dire celle de la jungle , du plus fort via « only the strong survive » et je rajouterais « seuls les plus forts sont destinés à survivre » et même « seuls les plus forts méritent de survivre » ………..

          C’ est l’ aspect extrême le plus souvent savamment caché du Libéralisme , son côté glacial qui tend à éliminer les plus faibles , les plus démunis , qu’ il a pourtant lui-même si souvent engendré .

          En ce sens , il est pire que l’ Islamisme .

          Ne pas oublier que pour les tenants du Libéralisme poussé à son paroxysme , plus il y aura de faibles , de personnes âgées qui décèderont , plus cela fera de la place et moins cela pèsera sur les finances du pays , c’ est à la fois du pur pragmatisme mais aussi de l’ épuration « ethnique » qui ne dit pas son nom , c’ est vous dire l’ extrême auquel sont prêts ces gens-là au nom du « tout economicus » ………..

          Concernant les données , afin de parvenir à nous situer il nous en faut toujours certes 3 : le nombre de cas , le nombre de « médicalisés » style placés sous assistance respiratoire , le nombre de morts .
          MAIS À CE STADE IL NOUS FAUT ÉGALEMENT le nombre de personnes « guéries » , le pourcentage de celles qui décèderaient si elles n’ étaient pas prises en charge à temps à partir du moment où elles développent une forme grave du COVID 19 …………

          Car , tout va se jouer là-dessus ; soit nous réussissons malgré la quantité famélique de lits spécialisés dont nous disposons à éviter tout engorgement et dans ce cas les personnes ayant besoin de soins intensifs -COVID-19 ou autre- pourront être correctement prises en charge même si une partie ne survivra pas , ou bien , il y en a trop et le nombre de lits s’ avérant insuffisant la quantité de personnes à prendre en charge n’ est plus absorbée , les personnels de santé risquant de tomber à leur tour malades , c’ est donc à une médecine de guerre à laquelle nous serons contraints par la force des évènements et il faudra donc s’ attendre à des choix très durs du style « toi tu vis , toi tu meurs » , des morts emballés dans des sacs jetés en urgence dans des fosses communes creusées à la hâte auxquelles il faudra mettre le feu , des maisons ou appartements qu’ il faudra pénétrer de force afin d’ en extraire les cadavres , etc ………….

          Vous comprenez bien que si le pourcentage total de malades ayant besoin de soins intensifs qui parviennent malgré tout à s’ en tirer ( séquelles probables ) en l’ absence de ces-derniers tourne aux alentours de 10 ou 20% , le taux de mortalité final ne sera pas du tout le même que si ce taux atteint les 70% ou 80% toutes catégories de la population confondues en fonction de la durée de la « crise » une fois que notre système sera saturé .

          De plus , il est bien évident que lorsque la courbe arrivera à se stabiliser , il vaut mieux qu’ elle le fasse à 100 morts quotidiens , qu’ à 10.000 ; raison pour laquelle il faut agir très vite dès le départ , une semaine de gagnée ou perdue pouvant être synonyme de dizaines de milliers de morts en plus ou en moins ……….

          Toutes raisons pourquoi il est devenu impératif de freiner au maximum la propagation du SARS CoV-2 d’ où ces mesures drastiques de « confinement » dont le but est d’ éviter que des gens qui en temps normal seraient susceptibles de côtoyer disons entre 10 à 100 personnes chaque jour , donc à accroître en proportion le risque de contagion , n’ en côtoient au final que 5 ou moins …………

          Ce qui est du reste très discutable puisque la fameuse « attestation dérogatoire » -parfois rédigée de façon aussi claire que du jus de chique- précise que tous ceux qui ne peuvent travailler à distance pourront continuer à se rendre sur leur lieu de travail quitte à représenter ou courir un risque toujours présent en continuant de côtoyer ou croiser des dizaines d’ individus potentiellement porteurs que ce soit en s’ y rendant ou sur place………..

          Conclusion , indépendamment du fait d’ avoir complètement foiré le stade 1 ( contrôles et dépistages aux aéroports , fermetures des frontières avec filtrage qui rentre ou qui sort et dans quel état et pourquoi faire , refus de rapatrier qui que ce soit en provenance de la zone épicentre de Wuhan , quarantaine ridicule et risquée ) , d’ une part , des masques FFP2 ainsi que des gants en nombre suffisant pouvaient nous protéger et protéger les autres de nous , d’ autre part si nous les avions eus ainsi que des kits d’ hygiène , la vie économique n’ aurait jamais eu besoin d’ être autant ralentie donc impactée .

          Seulement , trop de choses ont été faites à la légère , trop de temps a été perdu dont cette aberration d’ élections à la con auxquelles j’ ai personnellement refusé tout net de participer , résultat nous voici ainsi que le pays tout entier plongés dans la merde pour une durée indéterminée………..

          Que ce soit par pragmatisme , mollesse , cynisme , à ne pas vouloir prendre des mesures préventives qui auraient peut-être coûté au total 1 ou 2 milliards d’ Euros sonnants et trébuchants , le gouvernement Français vient de décider d’ en prendre qui vont coûter 10 , 20 , 30 , 50 , 100 fois plus dans le but de sauver l’ économie ; bravo , c’ est particulièrement bien joué et preuve d’ une vista d’ une acuité à nulle autre pareille !

          Et qui va payer l’ addition ?

          Ce sera pour bientôt , ça ……..

          Et à cette occasion vous noterez un fait des plus représentatifs de ce que sont les Libéraux qui ne jurent que par le « tout economicus » , c’ est qu’ afin de sauver économie et finance , votre gouvernement est tout disposé à mettre des dizaines de milliards sur la table , mais que le peuple soit-disant si réfractaire n’ aura même pas droit à un seul masque de protection , ce qui en dit très long sur l’ état d’ esprit du Libéral une fois ce-dernier porté aux plus hautes sphères du pouvoir , sur ce qui doit toujours primer en absolue priorité……….

          Bah , vous me direz ; « de toute façon c’ est pas la peine de se lamenter , nous n’ avons pas assez de masques etc , afin d’ en distribuer à toute la population , le personnel médical en premier » …………

          Eh oui , mais c’ est précisément là toute une partie du problème ; comment cela se fait-il et quid en cas de frappe bactériologique , avons-nous de la réserve stratégique prévue à cet effet ou bien pouvons-nous d’ ores et déjà tous crever , c’ est prévu comme ça ?

          • LEONARD dit :

            Faudrait arrêter l’anti-libéralisme primaire et viscéral.
            Le libéralisme, dans un pays qui compte le plus fort taux de prélèvements sociaux et 20% de taux de redistribution des richesses, 80 fonctionnaires pour 1000 habitants ?
            Factuellement, ça s’appelle un régime socialiste.
            Quand le socialisme permet le vote librement, on l’appelle la sociale-démocratie. Quand il n’y a pas de liberté, une Démocratie Populaire.

            https://fr.statista.com/infographie/12768/les-pays-comptant-le-plus-de-fonctionnaires
            https://www.lagazettedescommunes.com/542441/poids-de-lemploi-public-eviter-les-paralleles-approximatifs-avec-les-autres-pays/

          • ScopeWizard dit :

            @LEONARD

            Donc pour vous soit c’ est du Libéralisme , soit c’ est du Socialisme , c’ est l’ un ou l’ autre ; ben non , vous voici dans le syllogisme et dans de fausses logiques ………

            Attention , parce que la Social-Démocratie ce n’ est pas ça du tout .

            Les mots ont un sens donc qu’ est ce que vous appelez Socialisme ?

            Ne confondez pas théories sociales et un État totalitaire Socialiste qui n’ a du reste jamais existé et reconnu comme tel ; par exemple , dans la réalité des faits , l’ URSS ( Union des Républiques Socialistes Soviétiques ) appliquait un Socialisme d’ État et n’ avait rien d’ une République , ça c’ était l’ appellation que ses dirigeants lui donnaient : glissement sémantique , abus de langage …………

            Un pays Libéral absolu qui n’ aiderait personne donc qui se rapprocherait d’ une forme d’ Anarchie , c’ est celui chez qui de facto s’ applique la loi du plus fort , ni les riches ni les pauvres ne sont plus à l’ abri de rien , la pire des dictatures , la pire des oppressions celle du plus fort prend le dessus ; je ne donne pas cher de la peau de ses sujets ……….

        • tschok dit :

          Ah ben voilà: les clairvoyants de l’après coup se bousculent aux portillons.

          Scope se précipite.

          Normal.

          La bonne nouvelle: il est bien vivant.

          Et toujours aussi con.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Hé ouais mais ce con de « clairvoyant » , ça fait bientôt 2 mois et quelque , qu’ il a vu juste …………

            Et vous , toujours aussi nul ?
            Oui ?
            Ben , rien d’ anormal , rassurez-vous …….. 😉

          • tschok dit :

            Nan, ce que je voulais dire, c’est que chez vous la connerie est le signe fiable que votre métabolisme est en position normale.

            Vivant est toujours aussi con = en bonne santé.

            Par ailleurs, je n’ai pas dit que vous êtes clairvoyant, mais un clairvoyant de l’après coup, parmi une multitude de prétendants au titre.

            Toujours cette envie de vous hisser au plus haut degré du podium des êtres supérieurs…

            Tsssss.

      • mich dit :

        Bonsoir ,vous êtes sur sur cette histoire de nombre de mort avec l ‘Allemagne ?

        • didixtrax dit :

          Un des aspects du financiarisme. Au nom duquel les entreprises « de la mondialisation heureuse » se sont endettées pour racheter leurs propres actions –et non pas pour investir– pour « créer de la valeur » selon un de leurs slogans sans sens.. Voir le cas caricatural de Boeing et au-delà celles du S&P500 ici :

          https://wolfstreet.com/2020/03/17/after-blowing-4-5-trillion-on-share-buybacks-corporate-america-airlines-boeing-other-culprits-want-taxpayer-fed-bailouts-for-these-shareholders/

          La parasitocratie élististe déconnectée du réel et enfermée dans son idélologie dogmatique ne paiera pas ni ne sera pas condamnée cette fois non plus. Elle pourrait même en profiter pour asseoir son pouvoir par la force, au nom de « l’intérêt commun », c’est-à-dire le leur– pour détourner encore les mots de leur sens.

          La grande crise de 1929 était une double-crise, on oublie trop souvent la dimension déterminante de la crise agricole du « dust bowl ». Hier de la poussière, aujourd’hui un virus, mais toujours de la voracité et de l’impunité.

          • didixtrax dit :

            hoops : @ScopeWizard, supra.

          • ScopeWizard dit :

            @didixtrax

            Oui , j’ avais rétabli ; c’ est ce que je crains , mais attention , s’ il y a trop de morts notamment du personnel médical , certains « intouchables » ne sont d’ ores et déjà pas à l’ abri de se retrouver au tribunal ne serait-ce que pour « mise en danger d’ autrui par incapacité ou irresponsabilité » , il peut même être question de destitution si les choses allaient trop loin .

            Cela étant , je m’ attends à une grosse volonté de changement de notre société via par exemple la prédominance de la machine sur l’ Homme , une surveillance généralisée à la Chinoise , le vote depuis chez-soi via Internet , la fin de la matérialisation de l’ argent , la fin des papiers d’ identité , la mise en place d’ une puce électronique dans notre organisme , un traitement faisant de nous des zombies dociles , obéissants , et contents de soi , bref à tout ce qu’ il faut pour que le moment venu , nous ne soyons plus que des sous-hommes traités comme tels dont la notion de liberté ne sera plus qu’ un souvenir , le tout supervisé par une élite dont nous ne serons plus que les jouets jetables…………

            Déjà , petit à petit , le concept de propriété privée , est en train de voler en éclats ………..

            Beaucoup n’ ont de cesse de critiquer le Communisme -sans même savoir la plupart du temps ce qui se cache avec précision sous cette idéologie- mais croyez-moi le Libéralisme Économique poussé à son paroxysme vaudra beaucoup moins et en rejoindra par nombre de ses aspects les méthodes les plus dures et liberticides .
            Déjà , le Libéralisme rêve de substituer l’ autorité privée à l’ autorité publique autrement-dit à l’ Etat ; point de convergence s’ il en est avec l’ idéologie Communiste ……………

            Bien évidemment , encore faut-il savoir de quoi l’ on parle ; si c’ est pour résumer le Communisme aux Communistes sanguinaires au culte de la personnalité exacerbé qui pour changer une société pourtant toujours plus pyramidale que jamais sous leur régime , étaient prêts à tuer et à faire souffrir des millions de personnes sans sourciller tels Lénine , Staline , Mao , Pol-Pot , évidemment d’ entrée on a tout faux , l’ approche sera biaisée et l’ analyse qui en résultera ne pourra être que politique or ce dont nous avons besoin afin d’ y voir le plus clair possible , c’ est d’ une analyse objective , surtout pas politique…………

            Pour le reste je vous suis et bien vu pour le « Dust Bowl » ! 🙂 J’ en ai moi même fait mention il y a peu lors d’ un bref exposé sur le pourquoi du comment de la mentalité Américaine ……….

          • tschok dit :

            « Beaucoup n’ ont de cesse de critiquer le Communisme -sans même savoir la plupart du temps ce qui se cache avec précision sous cette idéologie (…) »

            Vu ce que vous avez compris du matérialisme historique, je crois que vous pouvez vous ranger dans le lot, Scopinou.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Eh bien , tschokinou , vous allez donc nous l’ expliquer …….

            Je vous résume quand même le truc des fois que vous approuveriez ; le Matérialisme Historique signifie que l’ Histoire est fonction du matériel donc du réel , non du spirituel donc de l’ imaginaire , ce que Marx a appliqué à l’ économie et qui en définitive rejoint cette fameuse loi du plus fort que vous réfutez avec tant d’ énergie tandis qu’ en tenant de tels raisonnements , vous ne faites que me démontrer à quel point vous êtes ignorant mais surtout à quel point il vous plait de l’ ouvrir en bon petit individualiste imbu de sa petite personne que tu es .

            Bon , on continue ; est-ce que ce qui suit dire au primate en chef que tu es quelque chose ?

            Monarchie de Droit Divin : sauf que selon Marx , Monarchie de Droit Divin = pipeau complet .

            Allez , maintenant à vous , j’ attends votre version ……….. 🙂

          • tschok dit :

            @Scope,

            Je ne suis pas le réparateur de vos insuffisances intellectuelles.

            Il vous appartient de prendre certains problèmes à bras le corps, dès lors que vous prétendez tout en savoir, ce qui n’est pas mon cas.

            C’est vous qui prétendez – bien présomptueusement à mon avis – voir clair dans ce qui « cache avec précision sous cette idéologie », contrairement à « beaucoup » qui, selon vous, l’ignorent.

            Toujours cette envie irrépressible de vous mettre en valeur par rapport aux autres, alors que vous entravez à peu près que dalle à ce dont vous parlez, en l’espèce le matérialisme historique selon Marx, que vous n’avez d’ailleurs pas lu dans le texte, ignare prétentieux que vous êtes.

      • Plouc putatif dit :

        @ Mercator
        Vitupérer n’est pas argumenter.

        • charly10 dit :

          Salut scope
          « la plupart des experts/spécialistes/scientifiques nous ont menti ou se sont tellement fourvoyés que cela en est extrêmement inquiétant, les journalistes de TV, les membres du gouvernement en place ont relayé tout cela alors que d’évidence il y avait un doute énorme …… »
          Tout a fait d’accord, et je trouve qu’aujourd’hui les décideurs politiques, se retranchent un peu trop souvent derrière les scientifiques, en oubliant que ceux-ci ne sont pas des « dieux ». Ces spécialistes ne prennent eux même trop souvent, que des avis liés à des projections mathématiques, à des modèles, qui sont toujours très problématiques, lorsqu’on touche au monde du vivant, ou à la nature.
          D’autre part il est certain que la politique « politicienne » doit passer au second rôle lorsqu’on a à décider dans ce genre de situation.
          Hier en voyant le premier ministre essayer de se justifier face aux propos d’Agnès Buzin, j’ai trouvé qu’il était loin d’être aussi serein que dans ces précédentes apparitions.
          On savait que le virus se propage par les expectations salivaires, qu’il ne traverse pas la peau, il ne se propage pas dans l’air. Ce virus n’est que très faiblement mortel.
          Mais par manque de protections suffisantes (masques et gants), de tests de dépistage et de lits dispo

          • Robert dit :

            Charly,
            Il y a scientifique et scientifique. La priorité politique voire idéologique, comme pour notre gouvernement, favorise la parole aux scientifiques qui veulent bien conforter la parole souhaitée par le pouvoir.
            C’est le principe qui dirige le GIEC qui coopte ou éjecte, voire fait partir d’eux-mêmes, tous les scientifiques qui ne fourniraient pas aux politiques à la tête du GIEC ce qu’ils veulent entendre.
            Le pouvoir a voulu rassurer, éluder, contester les décisions d’autres pays, laisser croire à une maîtrise totale du problème et donc a eu recours à ceux qui acceptaient de tenir ce discours.
            Ceux qui ont ouvert leur gueule très tôt pour dire autre chose peuvent se comparer à ceux qui ont été des courtisans et aujourd’hui, comme Buzyn, prétendent avoir alerté dès le départ le pouvoir, ce qui est sûrement faux et ne sert qu’a se mettre à l’abri d’éventuelles polémiques.
            La médecine française a beau être très performante, avec son système parmi les plus étatisés du monde, si généreux envers le monde entier, n’a pas les moyens de privilégier les investissements sur d’éventuels risques pandémiques. Et le personnel hospitalier est à bout à force de jongler avec les contradictions du système de santé utopiste qu’est le nôtre.
            J’ai lu que des kits d’urgence avait été envoyés par la France en Algérie, est-ce vrai ou faux ?
            Personnellement, après le manque de prévision récent, j’en doute.

          • tschok dit :

            « J’ai lu que des kits d’urgence avait été envoyés par la France en Algérie, est-ce vrai ou faux ? »

            Moi j’ai lu que le covid19 stimule la masturbation intellectuelle des lepénistes, est-ce vrai ou faux?

            Allez savoir! Y a scientifique et scientifique.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Ouaip !

            Tout comme il y a connerie et connerie , et la vôtre est des plus gratinée , glandiose !

            Quelle rigolade ……….. 😉

        • ScopeWizard dit :

          @charly10

          Hello charly ! 🙂

          Ben , c’ est quelque chose dont je ne cesse de dénoncer les abus ; à savoir que ceux qui « savent » et sont reconnus comme tel ne peuvent être que des divinités , tandis que les autres ne sauraient être que des idiots ou des ignorants , or , le bon-sens fut-il paysan à l’ accent méridional chantant qui roule , ça existe et c’ est pas rien ………….

          Si tu veux , les terminologies « spécialistes » ou « scientifiques » sont comme des mots magiques ; ils sont censés régir tout débat , ouvrir ou fermer toutes portes , être source d’ autorité que je qualifierais de magistrale , sont présentés ou se présentent comme étant des références absolues , sauf que suivant les cas quelqu’ un d’ un peu avisé va vite comprendre qu’ on le prend pour un imbécile ou qu’ il existe une faille à l’ instar de cette soit-disant « inutilité » des masques que chacun devrait pourtant avoir ………..

          Dans cette pénible affaire , ceux qu’ ils fallait écouter en priorité et qui étaient LA référence suprême par leur niveau d’ excellence , ce sont les spécialistes de l’ OMS , pas tout ce théâtre d’ ombres composé de ce ramassis de charlatans / apprentis-sorciers souvent d’ ailleurs parfaitement interchangeables qui n’ étaient en réalité là que pour relayer et servir de caisse de résonance à une propagande d’ État .

          Le but de tous ces Libéraux si férus de « com » étant à chaque fois , et quel que soit le sujet , de maximiser tout ce qui « marche » , de minimiser tout ce qui ne marche pas ou pas bien , donc ils sont en permanence dans une exagération voire dans la manipulation et bien entendu suivant la situation cela t’ explique pourquoi tu peux les trouver approximatifs , vagues pu insuffisamment précis , ambigus , embarrassés , etc , la communication n’ étant pas une science exacte .

          De plus , nombre d’ entre-eux ne sont bons voire excellents qu’ en « com » c’ est à dire en bla bla , pour le reste ils sont nuls ou ignorants tel notre si exotique porte-parole dont je doute qu’ elle entrave quoi que ce soit dans la plupart des domaines dont elle parle comme l’ économie , le Droit Constitutionnel , etc ………..

          Perso , je l’ ai entendu trop de fois hésiter ou se planter pour croire que ce soit une « tronche » en quelque domaine que ce soit .
          À sa décharge , elle n’ est Française que depuis 2016 , on va donc lui accorder quelques circonstances atténuantes ……..

          Mais même un Français « de souche » tel un ministre de l’ Agriculture actuellement Ministre d’ l’ Économie qui aspirait pourtant à tenir les rênes du pays en devenant Président de la République qui ne sait pas distinguer une vache d’ une autre ou pire connaître en m2 combien mesure un hectare , c’ est loin de rassurer ………..

          Enfin , pour l’ instant il nous faut faire avec ces guignols en attendant les prochains en espérant qu’ ils s’ améliorent à commencer par leur autoproclamé génie Jupitérien en chef ……………

          Dame Agnès Buzyn a été courageuse mais vu son attitude avant le premier tour , c’ est pas glorieux , elle le sait mais au moins reconnaît-elle ses responsabilités …………
          Et à mon avis , étant-donné le « mur » que lui opposaient ses « petits copains » du gouvernement en place concernant la pandémie à venir façon « tsunami » dont en tant que médecin elle semblait fort consciente , elle a bien fait d’ accepter cette candidature bien qu’ elle l’envoyât au casse-pipes , autrement ces cons à commencer par Philippe , n’ auraient pas hésité à lui faire porter tous les chapeaux possibles et imaginables ; très mauvais calcul de leur part mais tout va dépendre de la qualité des contre-feux ………….

          Bref , c’ est encore une fois le bordel le plus complet , à chaque fois plus inquiétant et source de doute démocratique qui n’ a de cesse de grimper d’ un cran , que les précédents ……………

          Je ne sais pas où nous allons , mais je sens que nous y allons , et tout droit même !

          Ça fait rêver ……….. 😉

          • tschok dit :

            Attention Scope, quand vous parlez de « Français de souche » en période d’épidémie mortelle: n’oubliez pas qu’une souche, à la base, c’est un arbre mort.

            Perso, j’emploierais pas ce vocable en ce moment. Question de tact.

          • ScopeWizard dit :

            Non ; pour ce qui me concerne , une souche permet de m’ asseoir ou d’ improviser la table de chevet du bivouac ……….

            Ah ben oui , chacun son truc ! 🙂

    • Bangkapi dit :

      Nul ne doute que si POUTOU ou ASSELINEAU ( je ne parle pas des autres ) avaient été aux commandes nous aurions 5 000 000 de masques en réserves, 300 00 respirateurs, un soignants pour 10 français, 1 hôpital de niveau 8 par ville de 5 000 habitants.
      Mais oui bien sur.
      Hé le Zola de pacotille vous êtes seulement le plus grand trouillard de ce blog.
      J’ai connu un Petitjean, héros d’Indochine et d’Algérie, lui un vrai et non un braillard de clavier comme vous.

      Une petite pour vous faire plaisir  » Marine à été infectée, le virus n’a pas survécu « .

  4. norbert dit :

    Enfin il est temps de comprendre que notre ennemi, c’est la prolifération des virus dans le monde.
    Cette crise aura au moins permis de prioriser nos interventions, et de comprendre que la situation intérieure et la tolérance zéro sur l’immigration clandestine nécessite plus d’attention que nos aventures post coloniales.

    • jean pierre dit :

      ouais mais les écolos vont dire que le virus a le droit de vivre! Il était là avant l’homme ! 🙂

      • Castel dit :

        jean pierre
        Une chose est certaine, l’homme n’a pas de (vrais) prédateurs naturels sur terre, donc je pense que dans l’esprit du créateur, il est la pour les remplacer….
        De toutes façons, il faudra bien faire avec, car il semble impossible de tous les éradiquer, vu que lorsqu’on semble enfin trouver la solution pour l’un d’entre eux ( comme ébola, par exemple), un autre apparaît, qui semble bénin dans un premier temps, mais qui semble muter par la suite !!

        • Robert dit :

          Castel,
          Si, l’homme a un prédateur naturel, c’est l’homme.

          • tschok dit :

            Oui, d’ailleurs je mange deux hommes au petit dèj en plus de mes huit fruits et légumes par jour.

      • Clément dit :

        Source ?

      • ScopeWizard dit :

        @jean pierre

        Ben , si tu vas par-là , les écolos n’ ont pas tout à fait tort ; le problème étant une fois que tu sais ça , qu’ est ce que tu en fais ?

        Tu essaies de sauver ce qui peut l’ être encore ou tu te contentes d’ idéologie dans laquelle tu essaies d’ enfermer la pensée de tout le monde ?

        Une des raisons qui vous expliquent pourquoi je n’ ai jamais voté à Gauche ; l’ écologie au sens noble du terme n’ étant à mon sens ni de Droite , ni de Gauche , mais nous concernant tous toutes tendances confondues .

        Vous comprenez bien que si hier des pylônes de haute tension de 80 mètres de haut pourtant faits d’ une sorte de dentelle de métal ne pouvaient que défigurer paysages ou vallées , ce n’ est certainement pas pour aujourd’hui trouver tellement mieux de les défigurer encore davantage d’ éoliennes ( dont on ne sait pas trop à qui elles profitent le plus dans les faits donc très probable influence des lobbies ) constituées de pylônes en béton dix fois moins discrets et beaucoup plus invasifs de 150 mètres de hauteur …………

        Or , c’ est très clairement ce qui est préconisé par cette ribambelle d’ abrutis ( au sens propre ) obsédés d’ énergie « propre » ……….

        Alors , à la sortie perso je veux bien être con , mais il y a des limites !

        Passez entre les gouttes ! 🙂

        • tschok dit :

          Scope et JP,

          N’allez pas trop vite. La proposition de départ c’est: ce virus était là avant l’homme.

          Mes chéris, vous en savez quoi? Vous y étiez, avant l’homme? Non. Vous êtes deux gros ploucs qui se prennent pour des lumières et vous êtes nés au XX ième siècle.

          En fait, on pense que ce virus est récent. Un nouveau né à l’échelle de l’évolution. C’est une partie du problème d’ailleurs: votre système immunitaire de gros ignares prétentieux ne le connait pas, donc il y a une possibilité pour qu’il vous tue. Non négligeable: de l’ordre de 1%, voire plus.

          Et dans ce cas vous pourrez dire que ce virus vous a survécu. Et ça, au moins, ce sera vrai.

          • ScopeWizard dit :

            Bien sûr que nous y étions avant l’ Homme , petit gland de pignouf !

            Vous l’ ignoriez donc ?

            Eh ben , s’ il nous tue , ça te fera toujours une connerie à raconter , au moins une ………..

            Par contre , s’ il vous tue vous , ça assainira l’ air ambiant ……….

            Eh oui , tschoky tschoko , quand on cherche on trouve …….. 🙂

    • ScopeWizard dit :

      @norbert

      Le problème n’ est pas tant la prolifération des virus dans le Monde que les raisons de cette prolifération , l’ Homme étant largement responsable de cet état de fait .

      La preuve , en voici un nouveau -Le SARS CoV-2- qui va désormais pouvoir s’ installer partout car aucune mesure susceptible de le confiner à la seule Chine qui l’ a du reste particulièrement bien combattu ce qui à mon avis est historique , n’ a été prise à temps , nous avons préféré laisser faire …………

      Bon , encore un bon plan pour se faire beaucoup de sous sur le dos des malades ou potentiels futurs malades grâce à une énième vaccination et peut-être une ou deux molécules supplémentaires …………..

      Ainsi va le Monde ! 🙂

  5. Lucius dit :

    Photo « côte du Poivre en 1917 ». Il faut espérer que le SS dispose d’installations de campagne sous Algeco…

  6. cedivan dit :

    Une fois de plus les Armées sont sollicitées. C’est bien mais j’espère que tous nos politiciens s’en souviendront lors des prochains budgets. Et que tous les antimilitaristes primaires vont la fermer….

    • Raymond75 dit :

      L’armée qui sert à défendre et à protéger une population, grâce à ses moyens et à son organisation, n’est pas critiquable en soi (mais on ferait la même chose avec un service de protection civile plus conséquent, et avec des hôpitaux dont on aurait pas sciemment réduit les moyens, année après année, gouvernement après gouvernement).

      Mais l’armée utilisée pour faire des moulins à vent politique, l’armée qui se lance dans des guerres, certes lointaine en ce moment, pour jouer à la grande puissance, mais des pays ivres de violence guerrière comme les USA, qui vont de massacre en massacre, de destructions en destructions, cela inspire un respect très modéré, sauf pour les John Wayne de salon.

      • Pelleport dit :

        L’armée est le service chargé de la mise en oeuvre des armes de la France.
        Le SSA a pour mission fondamentale le soutien santé des militaires en opérations. Il est calibré pour les « grandes guerres » qui nécessitaient de gros moyens et non pas pour des tâches de protection civile. Ces tâches incombent à des services civils.
        Par conséquent, appeler les ilitaires à la rescousse à chaque fois que les services civils sont dépassés (ou défaillants : grève des éboueurs, par exemple) c’est une solution de facilité qui abuse de la disponibilité des militaires et, aujourd’hui, de la haute compétence du SSA.
        .
        Alors que toutes sortes de « responsables » se posent la question de la garde des enfants du personnel hospitalier quand les écoles sont fermées, personne ne semble se poser la même question au sujet des enfants de militaires.

        • Vinz dit :

          « Ces tâches incombent à des services civils. »
          .
          Voire décombent. Sont là pour ce genre de situation le SSA &co, faut pas déconner non plus. On leur paye du matos performant, autant que ça serve si par ailleurs cela n’impacte pas les opérations en cours. Ca fait bien une semaine que les hôpitaux du Haut-Rhin sont sous l’eau, il était temps.
          .
          Anglicisme assumé…

          • Pelleport dit :

            OK mais que la dépense soit prise en charge par le budget du ministère de la Santé.

    • Plusdepognon dit :

      @ Cedivan
      Il ne faut pas rêver… Le budget des armées est trop tentant pour des « responsables » court-termistes :
      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/03/dinde-et-kaiju-petites-economies-et.html

    • xavier dit :

      Faut se détendre hein… ça sera un hôpital de campagne de dix lits de réa et des EVASAN. Pas de quoi fouetter un chat non plus.
      Éteignez votre télé, votre tension monte.

  7. Luc dit :

    Le virus est déjà en latence dans les centres de Commandements et de Décisions , y compris la « Buvette de l’AssNat »

  8. aleksandar dit :

    – Nous somme en guerre
    Ouais, et Macron c’est Gamelin.
    Deux semaines perdues.

    – Selon Sibeth Ndiaye
    Y a encore quelqu’un qui croit ce que raconte cette menteuse pathologique ?

    – 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés
    Moins tout ceux qui seront infectés
    ( note : pourquoi ils n’ont pas été déployés dans les banlieues ces dernière année pour ramener l’ordre républicain ? )

    – Bienvenue dans cette lutte au SSA.
    Je connais leur courage, leur professionnalisme, leur engagement.
    Respect !

    • Clément dit :

      Ne vous inquiétez pas pour les banlieues, ils y vont et c’est même le terrain de jeu préféré de certains groupes spécialisés (BAC, CSIà.

      • Robert dit :

        Clément,
        Vous ne connaissez pas la réalité des banlieues occupées ou il faut un coup de poing avec un regroupement d’équipes pour simplement faire une intervention. Les effectifs de police sont limités en moyens humains et en droits, en face ils n’ont aucune limite d’aucun ordre.
        La Duchère qui vient de subir un essai a vu il y a quelques mois une intervention musclée pour mettre fin à un trafic de drogue dans une des grandes tours ou passe le bus C14 et ou habite une amie. Les policiers étaient au moins une cinquantaine pour une dizaine de jeunes dealers. A peine un mois plus tard, le business a repris en bas d’un autre immeuble plus loin. Il suffit de s’y ballader pour repérer ces racailles qui sont maintenant à côté du lycée la Martinière.
        Les pompiers ne peuvent plus y vendre leurs calendriers et y intervenir nécessite une protection alors qu’ils ont leur caserne dans le quartier. « Terrain de jeu préféré » c’est n’importe quoi! C’est celui des racailles.
        A la Guillotière, tous les magasins sont restés ouverts malgré le décret, parce qu’ils sont « chez eux » et savent qu’en cas d’intervention policière, ils peuvent provoquer une émeute comme ils veulent.
        Les policiers ne sont pas en terrain favorable et ils n’ont pas le droit de faire usage de leurs armes, létales ou non, sans risquer d’avoir à rendre des comptes à la justice après une campagne de délation de la gauche. Alors, ils ne font que le minimum syndical et en cas de coup dur, ou ils sont obligés d’intervenir comme hier ou les voitures cramaient les unes à la suite des autres, ils s’assurent d’être en surnombre et ne restent que le temps minimum, prendre un pavé ou une balle du haut d’un immeuble ne les enthousiasment guère.
        Parler de « le terrain de jeu préféré de certains groupes spécialisés » c’est laisser croire qu’ils y sont chez eux et peuvent intervenir comme ils le veulent, ce qui est faux. Depuis des années, les territoires occupées de nos banlieues sont des terrains hostiles pour la police. Quand il faut déployer cent CRS pour assurer la sécurité de cinquante policiers dont PSIG ou BAC, c’est qu’on intervient en terre étrangère aux lois françaises, et ceci au grand dépit de la majorité des habitants qui subissent la force d’occupation étrangère à nos lois en même temps que la pensée progressiste qui continue de nous assurer que seuls la discrimination et l’exclusion sociale sont les causes de cette situation.
        Une crapule, on l’identifie et un jour on la neutralise, comment neutraliser médias et politiques qui nient le réel?
        Il faudra quoi, une guerre civile, pour que les discours mensongers cessent concernant ces quartiers?
        Nous en reparlerons dans moins d’une semaine quand ce que je décris sera tellement explicite que cela nous épargnera toute discussion.

        • Clément dit :

          « Vous ne connaissez pas la réalité des banlieues occupées ou il faut un coup de poing avec un regroupement d’équipes pour simplement faire une intervention. »

          Vous devez confondre nos banlieues avec les favelas de Rio ! Dans les nôtres les gars de la BAC y vont à 3 ou 4, sans caques (à part quand les médias sont là) et avec des gants de frappe sur les poings. N’oubliez pas que ce sont des volontaires, adeptes des sports de contact, qui vont dans ces unités. Les banlieues populaire sont le « terrain de jeu » parfait pour eux : il y a un peu de répondant en face, les gars de cité ne disent jamais non à une bonne baston, et ils ne portent pas plainte en cas de problème.

          Votre discours est typique de la fragilité des bobo hyper urbains totalement déconnectés de la réalité, et qui ne perçoivent celle ci que par le prisme de BFM, de FdS ou même de Libération. En même temps, pour ces gens le simple fait de hausser la voix ou d’être viril est une agression, donc rien d’étonnant à ce qu’ils paniquent face à tout ce qui est plus moins « populaire ».
          Et c’est un hipster qui vous le dit, c’est dire …

        • Clément dit :

          « Quand il faut déployer cent CRS pour assurer la sécurité de cinquante policiers dont PSIG ou BAC, »
          => Vous vous trompez : ce sont 100 000 CRS et 5000 agents de PSIG ou BAC, et des chars Leclerc ! Sans compter les para de la Légion.
          Plus c’est gros, plus sa passe (un peu comme vos fantasmes persistant sur jeunes des quartiers populaires, sur les LGBT ou les gauchistes) !
          Aller, bonne journée Boomer 😉

          • Clément dit :

            * »ça passe » et non « sa passe ». et « persistantS ». Je poste sans me relire, désolé !

        • Robert dit :

          Clément,
          Vous lisant, vous confirmez toujours plus que vous ne savez pas de quoi vous parlez. Vous vous enfoncez, Clément, en parlant doctement de ce que vous ignorez. C’est pas sur indymédia que vous allez apprendre la réalité, il faut venir sur place et pas dire que vous y êtes venu voire que vous y habitez, cela se voit que vous mentez comme un arracheur de dents.
          Il y a deux jours, mardi soir donc avant le début du confinement, quartier de la Duchère à Lyon, une voiture brule et en brule d’autres par contact, les pompiers doivent demander la protection de la police pour intervenir. Cela dure le temps que la police fasse usage de lacrymos pour permettre aux pompiers de terminer l’intervention et à tous de se dégager sans bobos.
          https://twitter.com/lerifidu/status/1239714986085269504
          Ce que vous dites est délirant, déconnecté complètement des réalités. Si un flic de terrain vous lit, il doit bien rigoler. J’ai un parent policier et ceinture noire qui intervient en banlieue parisienne dans une ville assez chaude ou j’ai longtemps vécu, je suis sûr qu’il sourira en lisant votre prose.
          La banlieue, je sais ce que c’est contrairement à vous, j’y ai toujours vécu depuis mon enfance. La bagarre et la confrontation avec les flics aussi, sauf qu’à l’époque ils étaient en état de faire respecter les lois, même s’ils devaient parfois se retirer avant. Mais tout a changé.
          Cette courte vidéo, c’est aujourd’hui à la Guillotière à Lyon, j’ai écrit dans un message précédent que les flics n’y interviennent qu’obligés et très rapidement parce que la concentration de traine savates du bled, dealers et trafiquants en tout genre, mais aussi simplement le cousin qui est dans le coin, risque de leur tomber dessus et les mettre sérieusement en difficulté. Les « adeptes des sports de combat » de la BAC font leur job, mais surtout pour avoir le dessus et pouvoir se retirer en entier. Celui, comme celui de Quimper, qui tombe dans le piège du défi et veut montrer qu’il ne se dégonfle pas, fait une pub énorme à ces racailles et du tort à sa profession. Si on veut allumer un gars, on le fait en dehors du travail et loin des caméras, sans témoin. Une vidéo ou on verrait des Bruce Lee de brigades serait surexploitée par vos amis politiques de gauche qui ne supportent pas de voir que la réalité leur échappe et qui sont prêts pour ça à s’allier, avec les racailles c’est déjà fait, avec les islamistes.
          https://www.facebook.com/agnesmarion/videos/721552471713027/
          Vous vous croyez dans un film en parlant de « baston » à la loyale tant que vous y êtes. » Les policiers n’ont pas le droit ni même les moyens vu l’environnement d’une « baston » avec « les gars de la cité » et la moindre vidéo sur internet forcément sortie du contexte ou on les accuse même sans preuve mais la police des polices lance systématiquement une enquête non pas contre les agresseurs mais contre les policiers. Il y en avait une à Kermoisan à Quimper ou un policier avait répondu au défi d’une racaille de cité après une soirée de violence. Dès que la vidéo a circulé, l’enquête a conduit à des ennuis pour le policier.
          https://www.youtube.com/watch?time_continue=24&v=H-n864b_1t4&feature=emb_logo
          Cela n’existe pas dans la réalité, les flics font leur boulot comme ils peuvent et ils se dégagent vite quand ils sont dans un territoire occupé. Je comprends que j’ai pu vous vexer, mais il ne fallait pas sortir de telles énormités que « Ne vous inquiétez pas pour les banlieues, ils y vont et c’est même le terrain de jeu préféré de certains groupes spécialisés (BAC, CSIà. »
          Pour qui vit là-bas, c’est grotesque, simplement grotesque.
          Les policiers font du mieux qu’ils peuvent leur boulot, sauf peut-être quand ils acceptent de se défouler au LBD sur les GJ, mais là ou l’Etat a laissé s’installer des zones de non droit, ils ne sont pas suicidaires pour y jouer les rambos. Surtout qu’en cas d’intervention, ce sont eux qui risquent les accusations qui tuent, racisme, islamophobie, bavure, celui d’en face se fiche de nos lois, ne sera jamais accusé de « bavure ».
          Je précise encore une fois pour ne pas être mal compris que je parle d’une minorité, mais parfois quand même importante, qui fait la loi dans certains quartiers. Je connais une famille qui vit à la Guillotière et subit cela et il est impossible d’y passer sans constater de visu l’avancée de l’occupation, pacifique si vous baissez les yeux et que vous ne gênez pas les trafics.
          Vous êtes tellement drôle à vouloir sortir une phrase blessante avec vos petits poings de celui qui n’ose même pas regarder ce qu’il a en face. Vous en dites plus qu’on ne pourrait le faire à votre place et, effectivement, il vaut mieux que vous continuiez à éviter les banlieues occupées ou vous vous feriez vite bolosser.
          Sacré Clément, le web warrior, évitez de parler du peuple français, vous lui faites honte par votre attitude de lâcheté intellectuelle.
          Citations historiques de Clément
          « Bobo hyper urbain », bouh la méchante !
          « Boomer », oh la la, mais vous vous en prenez à vos parents, c’est pas gentil, il faut respecter les gens de gauche !
          Ah, la réalité fasciste, il faudrait l’interdire, ça énerve les bien pensants derrière leur clavier.

          • tschok dit :

            Nan mais là, chuis d’accord avec vous, Robert.

            Vous, un bobo hyper urbain, non, clairement ça le fait pas.

            Clément se goure, c’est clair.

            Mais c’est un peu de votre faute aussi: à force de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas, les gens s’y perdent.

    • Un moblo dit :

      Sinon vous pouvez aussi aller vous prendre l aigrie de la vie…..

  9. Raymond75 dit :

    Excellente initiative, tout comme admettre les civils en état grave dans les hôpitaux militaires.

    Il en faudra probablement d’autres ; quelle est sont les possibilités de déploiement ?

    • Ancien du SSA dit :

      Pas seulement « en état grave » ; simplement avec nécessité de consultation ou d’hospitalisation.
      Le seul problème de l’hôpital militaire c’est qu’en cas de crise ( comme pour Le déclenchement des opérations lors de Daguet, ou peut-être actuellement ) on vous transfère d’office dans un autre établissement pour libérer des places.

      • Albatros24 dit :

        …et qu’il n’y pas assez d’hôpitaux de campagne, de matériels, de personnels et médecins du SSA :vu que Sarko a tout diminué pour faire des zéconomies.
        Encore un beau merci pour ce « grand président », ni par la taille ni par la renommée
        Hollande et Macron possèdent les mêmes défauts d’ailleurs.

        • Albatros24 dit :

          Il est vrai que diminuer notre dette avec la RGPP (après l’avoir démultipliée par 2 pour financer les banquiers en 2008) c’est tellement important pour notre vie économique.
          On ne louera jamais assez les libéraux

  10. Plusdepognon dit :

    On parle également d’avion(s) avec le(s) kit(s) « Morphée » sur des modèles qui sont importants pour Barkhane, notamment si les américains se retirent de ce qu’ils font actuellement :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/les-armees-dans-la-guerre-au-covid19.html

    Les approches varient selon le pays, les suisses aussi ont une approche logistique pour aider les hôpitaux plutôt que de patrouiller :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/03/17/les-miliciens-suisses-rappeles-8000-soldat-citoyens-en-souti-20965.html

    Merci pour l’information, les gendarmes étaient inquiets, comme tout le monde mais personne n’avait ces chiffres.
    https://lessor.org/a-la-une/coronavirus-les-craintes-des-gendarmes/

  11. Daniel BESSON dit :

    30 lits de réanimation !…
    Un jour il faudra juger nos chefs politiques mais aussi militaires et administratifs , si ce ne sera pas nous ce sera ceux qui nous survivrons .
    Et il en dit quoi mongénéral Lecointre ? Il est occupé à analyser la tagadatactique des  » hommes des sables  » ?????

    • Luc dit :

      Le Général est droit dans ses bottes ….. il n’a pas à « anticiper « mais à « exécuter » les ordres de l’Exécutif Jupi-terrien …..
      Le SMA service mortuaire de santé ont des stocks …..

      • Luc dit :

        Bon le Général a fait le point, ces régiments
        1er RMED créé en 1992 et dissous en juin 2011.
        2e RMED (réserve)
        3e RMED Dissolution est intervenue le 4 juillet 20111 puis fusionné avec deux autres régiments pour donner naissance au régiment médical…..
        Après les Masques , on recherche les Effectifs du régiment médical on cherche….on cherche

    • Albatros24 dit :

      ceux là qui nous ont diminué nos moyens en personnels soignants, lits d’hôpitaux et matériels de pointe… vont se faire soigner à l’hôpital américain de Paris.
      Pas fous !

    • tschok dit :

      Le pire Daniel, c’est qu’un jour il faudra aussi juger ceux qui les ont élus.

  12. Castel dit :

    Une fois de plus…..
    On se demande ce que l’on ferait sans elle !!
    A chaque catastrophe, on fait appel à ses services, car son efficacité n’est plus à prouver, que ce soit des catastrophes sanitaires comme dans le cas présent, mais aussi comme toutes autres calamités……
    Alors bien sûr, les anti-militaristes (ultra) primaires, pourront toujours dire qu’il n’y a pas besoin d’armes pour ça, mais un événement assez récent a prouvé, que même dans ces cas là, ce n’est pas inutile :
    je veux parler du tremblement de terre en Haiti, ou les « bonnes âmes » de l’époque avaient critiqués les Américains qui avaient envoyé sur place, une de leurs meilleures unité de paras, à savoir, la 82ème Airborne (!!)
    Ces « bonnes âmes » avaient alors déclaré :  » ces pauvres gens n’on pas besoin de soldats, mais de secouristes »
    résultat des courses : dans les zones ou la distribution s’est effectuée sous l’égide du personnel civil de l’ONU, on a assisté à un pillage sans vergogne par des bandes organisées à leur seul profit, pendant que dans celles contrôlées par la 82ème, tout se passa dans l’ordre, et ou même les plus faibles purent être approvisionnés…….
    Sans commentaires superflus !!!!!

    • didixtrax dit :

      je crois que pour ce cas là, la variable explicative est le fusil que n’avait pas les civils.

  13. Vroom dit :

    Le Phénix est déjà validé avec son kit Morphée ? J’ai un doute.

  14. Buburoi dit :

    Face à la guerre contre le coronavirus, il faut donner au service de santé les moyens de travailler. Il faut espérer que Macron, dont le père, la mère, le frère et la soeur sont médecins fera ce qu’il faut, puisqu’il a dit que l’Etat paiera, quoiqu’il en coute, et bien que le déficit budgétaire soit supérieur à 100 % du PIB. Pour une fois la cour des comptes devrait fermer sa gueule.

    • fabrice dit :

      Bonjour Buburoi
      En fait c’est la BCE (banque centrale européenne) qui paie. On produit moins de biens et de services à cause du coronavirus alors qu’on dépense plus d’argent.
      Concrètement celà risque de conduire à une inflation des prix à long terme (moins de produits et service/ plus d’argent = hausse des prix).
      La France étant un des plus gros exportateur agro alimentaire du Monde, on ne risque pas de pénurie prolongée (si tous les connards inciviques se ruent par peur sur les magasins, il peut y avoir des pénuries momentanés, du fait qu’ils dévalisent les rayons en n’attendant pas qu’ils se remplissent). Je pense que l’Etat et surtout les gros distributeurs n’ont pas intérêt à augmenter les prix des produits de 1ère nécessité. L’inflation se verra plus tard. Les pertes des entreprises risquent d’être abyssales, la BCE et l’Etat paieront mais sans hausse des impôts, on le paiera par l’inflation. L’outil industriel est en arrêt partiel mais pas détruit, ça repartira de plus belle après la crise. Si les scènes des cités se reproduisent (attaques d’hypermarchés semble-t-il par des racailles qui se croient dans « the purge ») il faudra mettre des policiers armés voir des militaires devant les hyper et les super, instaurer un rationnement et peut être faire à l’US (tirer sur les pilleurs et pas en l’air car ça ne suffira pas).
      On paye des années de laxisme policier, éducatif et surtout judiciaire, dans certaines cités on se croit tout permis et on a un sentiment d’impunité presque total.
      L’existence de deux France, une plutôt blanche des CV ou des pavillons plutôt disciplinée et calme et une « de couleur » où c’est du n’importe quoi, se voit clairement.
      Désolé, ce n’est pas du racisme (il y a des « blancs » dans les cités de « couleur » qui ont un comportement inqualifiable et au contraire des « colorés » qui sont des gens biens sur tous les rapports et inversement), c’est un constat froid et lucide.
      Ma crainte est que les forces publiques se contentent d’agir que sur les « zones blanches » entérinant une quasi partition du pays.

      • Robert dit :

        Fabrice,
        « On paye des années de laxisme policier, éducatif et surtout judiciaire, dans certaines cités on se croit tout permis et on a un sentiment d’impunité presque total. »
        Cela, on s’en rendait compte si on y vivait à moins d’un aveuglement volontaire. Et à une demi journée de confinement, cela commence à éclater au grand jour. Il y a l’effet de contagion quand une personne attendant patiemment son tour voit l’hystérie de certains autour d’elle et finit par se laisser entrainer, mais même en situation ordinaire, sans risque réel, on voit tous les jours des comportements hystériques, ou des femmes ne sont pas les dernières, pour le moindre motif futile. Chacun est responsable de son propre comportement, mais des tenants de certaines moeurs sont objectivement plus propices à monter rapidement en tension et à ne pas supporter la frustration. Dans notre société, avant les années, 60, c’était le fait de personnes déséquilibrées porteuses de certaines pathologies ou inéduquées, aujourd’hui, c’est devenu banal grâce entre autre, car il s’en trouve d’origine aussi, grâce des moeurs d’importation.
        Mais mon regard est probablement biaisé, je vis en banlieue « diversifiée » depuis plus de cinquante ans.

  15. PK dit :

    quelle bande branlos quand même… Il y a 15 jours, les Italiens étaient des gros cons, qui faisaient tout mal et nous les meilleurs du monde avec notre système de santé « que le monde nous envie ».

    La veille de la fermeture des écoles, le ministre de l’EN disait qu’il n’en ferait rien.

    Ce ne sont même pas des amateurs : juste des incompétents.

    Voilà où mène l’inconséquence des Français qui votent pour des charlots pareils… Au moins, ils vont goûter des conséquences. Jusqu’à la lie.

    Et puis quand tout ça sera fini, ils vont se précipiter pour les réélire.

    • Électeur dit :

      @ PK, on élit parmi les candidats que les partis politiques nous présentent. C’est-à-dire des candidats qui sont déjà passés au filtre de la médiocrité et au filtre des compromissions de ces associations d’élus locaux que l’on appelle « partis politiques ».

    • Vroom dit :

      On va tous goûter aux conséquences ! Mêmes ceux qui n’ont pas voté pour eux.
      Je ne suis spécialiste de santé, mais je trouve que le processus de freinage était une bonne idée, mais quoiqu’il arrive on allait prendre la vague. Alors les restrictions graduées, ça me va.
      Maintenant, j’en lis qui se moquent de la petite capacité de cet hôpital de campagne, j’y vois juste une capacité temporaire le temps de transférer des malades vers d’autres hôpitaux de métropole.
      Il faut soulager les services de réa qui sont au taquet alors que d’autres ont des disponibilités.

      • vno dit :

        Vous noterez que le « processus de freinage » ne marche pas pour un accident nucléaire ou chimique ! de mes vieux stages NBC (nucléaire-bactériologique- chimique) pour lutter contre les désagréments de certaines nations, j’ai parfaitement souvenir des termes « Temps », « Distance » et « Ecrans ». On peut varier l’importance des trois termes, mais si un d’entre eux manque, la messe est dite.
        Pas de masques pour tous ? dommage, le confinement réussi en Chine ne va pas servir à grand chose, aussitôt levé le virus repartira de plus belle.
        En fait on confine parce-qu’il n’y a pas de masques et de gants pour tous. Ce n’est pas seulement les ateliers de fabrication des masques qui ont été délocalisés, c’est les papeteries spécialisées qui ont fermées car pas assez rentables et en secteur stratégique pour la finance actuelle. Fabriquer des machines en les copiant en urgence ne doit pas poser de problème dans un arsenal, mais s’il faut trouver et rapatrier des stocks importants de papier qui n’existe plus…Il faut attendre son tour ou/et cela coûte plus cher que le maintient d’une filière au ralenti. Dans un pays qui compte des dizaines d’installations chimiques et nucléaire, cela doit être prévu non ?
        L’attention des français aurait du être attiré lors de l’incendie de Rouen il y a quelques mois sur la gestion de la crise et les responsables de cette gestion avant et après l’accident. L’avertissement a été sans frais. Nous n’en serions pas la aujourd’hui.
        Depuis le début de cette crise (j’ai un ami en chine qui maîtrise les mêmes données et savoir que moi, un demi-sachant méprisable comme moi), je me pose de sérieuses question sur l' »expert » SALOMON…Perso, je l’enverrait rapidement faire un stage décontamination-protection du personnel dans une centrale nucléaire à grand-coup de pied dans le cul pour lui rappeler les fondamentaux, en particulier sur l’utilité des masques et des gants et la notion de stocks et fabrications stratégiques.

        • Luc dit :

          En attaque bactério : Isolement immédiat, Identification du germe , Tests de tous les individus
          Postulat: Sauf preuve du contraire, tout individu est porteur du virus sic
          Evaluation des charges virales sur les individus et trie par niveau de charges virales ( cohortes)
          On retient les « non porteurs  » pour monter une chaine de prise en charge , une chaine logistique, puis maîtrise de la chaine de transmission du virus enfin élaboration d’une chaine de traitement ……
          Ah oui comme aux échec, le virus a un coup d’avance…..mais a besoins de Pions

        • tschok dit :

          @vno,

          « Perso, je l’enverrait rapidement faire un stage décontamination-protection du personnel dans une centrale nucléaire  »

          Attendez que cette épidémie soit finie et qu’une centrale nucléaire explose. La contamination par virus et la contamination par des éléments radioactifs, c’est pas exactement la même chose.

          Et la contamination par coup de pied dans le cul, c’est encore autre chose.

          Bon, chacun sa spécialité, je crois.

        • ScopeWizard dit :

          @vno

          L’ expert Salomon ?

          Juste un communiquant ayant pour rôle d’ être la figure de proue du traitement médiatique de l’ épidémie en cours COVID-19 ainsi que celui de caution scientifique de ses patrons à savoir le gouvernement en place , c’ est tout .

          Perso , j’ en suis même à me demander depuis combien d’ années il n’ a plus eu le moindre stéthoscope en mains ………..

          Bref , par conséquent , si « on » lui dit tu rassures , il rassure , si « on » lui dit tu affoles , il affole , si « on » lui dit tu engueules , il engueule , le tout quitte à exagérer ou carrément à mentir en toute connaissance de cause ; le parfait « yesman » qui à la sortie risque toutefois de se retrouver avec un paquet de comptes à rendre pour mensonge et tromperie , ses « patrons » prenant grand soin d’ ouvrir parapluies et ombrelles et de se défausser après l’ avoir au préalable fait monter en première ligne .

          Seulement , vu son patronyme , sa corporation , son poste , je pense qu’ une certaine communauté va lui servir de brise-lames ; peut-être le fait qu’ il soit dans la catégorie des mâles blancs de plus de 50 ans pourrait jouer en sa défaveur , mais je ne le crois pas ………….

          Non , comme d’ habitude celui qui risque de casquer , ça reste ce fichu Français réfractaire dont décidément « on » ne peut rien faire …………..

          M’ enfin , j’ ai quand-même bon espoir qu’ une partie de ces salopards soit au moins « inquiétée » mais très honnêtement je ne me fais aucune illusion ; le système étant autant vicié que vicieux que verrouillé .

          Tous ces « responsables » garderont donc toute leur vie de très bonnes places très bien payées avec le quota règlementaire de retraites associées .

          Ainsi va notre France ………… 😉

          • Robert dit :

            Scope,
            Il y a plein d’experts autoproclamés sur tous les sujets. Ceux qui sont nommés à des postes officiels et qui sont mis en avant par le pouvoir sont ceux qui leur tiennent le discours que le pouvoir a envie que nous entendions.
            Je l’ai déjà dit à propos du GIEC ou les experts sont choisis pour leur docilité à la pensée unique.
            Salomon comme d’autres tiendraient un autre discours si les masques étaient disponibles pour tous, si la fermeture physique et ferme des frontières n’était pas un tabou des mondialistes.
            Je me garde de me poser en sachant médical que je ne suis pas et je me contente de prendre les précautions nécessaires pour moi et ceux que je côtoierais. Et si je peux me procurer des masques, honnêtement ou en improvisant un bricolage, je ne me gênerais pas si cela peut me permettre de protéger mon environnement immédiat si je pense pouvoir être contaminé. Car à moins d’être en autosuffisance parfaite sur une île déserte, nous croisons tous des gens et personne ne peut savoir à ce jour s’il n’y en a pas un, à commencer par nous, qui n’est pas infecté. D’ou l’utilité du masque en cas de doute, à titre préventif.
            Nous touchons les limites d’un Etat providence qui prétend prendre toutes les places y compris de notre conscience et de notre raison droite et qui s’avère n’être qu’un prétentieux assemblage d’arrivistes et d’idéologues.

    • Castel dit :

      PK

      Mais c’est précisément pour essayer de ne pas arriver à la même situation qu’en Italie, ou en Espagne que ces mesures sont prises !!
      c’est bien parceque la situation à dégénérée dans ces deux pays, qu’il faut essayer d’en tirer les conclusions !!
      Qu’est-ce que les gens auraient pensé si toutes ces mesures avaient été prises et que le virus ait stoppé sa progression dans notre pays, comme cela semblait possible un moment donné ?

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Mais c’est précisément pour essayer de ne pas arriver à la même situation qu’en Italie, ou en Espagne que ces mesures sont prises !!]

        Apparemment soit vous faites parti des 15 % de Français qui voteraient pour un camion de pompiers pourvu qu’il ait  » Macron  » de tamponné sur la calandre , soit vous n’avez pas suivi la liste des non-mesures prises en France depuis 15 jours et en particulier depuis le match  » OL-Juve  » !
        Cela s’est passé le 26 février et nous sommes le 17 mars .
        Ce jour là , pour d’obscures raisons , des centaines de personnes ont été condamnées à mort par ces non-mesures .
        Le plus terrible c’est que ces condamnés à mort sont innocents alors que les racailles qui volent , violent , surinent sont laissées en liberté .
        Ps : La prétendue courbe de  » The Lancet  » date de l’époque du virus Ebola et j’en ai vu une semblable dans le bouquin de SVT de mon fils au début des années 2000 …

        • Vroom dit :

          Vous confondez sûrement votre match de foot avec la petite sauterie religieuse dans le haut-Rhin. C’est ça qui a fait du mal.

          • Robert dit :

            Vromm,
            L’épidémie avait déjà commencé en Italie depuis quelques jours quand le match a eu lieu, alors que le rassemblement religieux a eu lieu avant. Ce qui n’enlève rien à la responsabilité des uns et des autres.

      • PK dit :

        On avait dix jours d’avance sur les Italiens. On avait la même progression qu’eux. On pouvait donc largement anticiper. On n’a rien voulu voir, on leur a craché dessus, refusé même de l’aide (c’est la Chine qui s’y colle aujourd’hui, comme pour les Serbes) et on vient aujourd’hui culpabiliser les Français d’être irresponsables ?

        le summum : les propos de la traître Buzyn aujourd’hui ! Quelle démente !

        On a tiré douze balles pour beaucoup moins que cela…

        • Géo dit :

          Reprenons un (bon ?) mot de Clemenceau : « avec des circonstances atténuantes ce sera six balles seulement ».

          • PK dit :

            Vu le nombre de prétendant, on fera des économies en abaissant le niveau à trois 😉

          • Parigot dit :

            @ Geo
            En Chine, c’est une balle facturée à la famille.
            Vu que tous sont là à chanter lez louanges du régime dictatorial chinois, ils n’ont pas l’air trop chaud pour s’appliquer celle-ci!

          • Robert dit :

            La seule vraie question c’est celle-ci, aurons nous assez de goudron et de plumes pour tous les nécessiteux?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ quelle bande branlos quand même… Il y a 15 jours, les Italiens étaient des gros cons, qui faisaient tout mal et nous les meilleurs du monde avec notre système de santé « que le monde nous envie ».]

      C’est ce que j’avais décrit sous le terme d »  » Hubris Françouzis  » ©™ Et cela touche tout le monde . Il faudra se souvenir qu’un chef de clinique de l’hôpital Georges Pompidou réclamait  » des mesures fortes  » – lire des sanctions administratives – au PM sur BéHaiFaime Tévé contre le personnel du Musée du Louvre qui avait fait valoir son droit de retrait . J’espère que ce rat aura le châtiment qu’il mérite …
      Spoiler : Le même se moquait du confinement en Italie , parlait d’un pays sous-développé médicalement et a esquissé un sourire au témoignage d’un virologue Italien .

  16. Belzébuth dit :

    Une assurance, c’est toujours trop cher, jusqu’à ce que la tuile arrive!
    https://www.lefigaro.fr/international/operations-exterieures-dissuasion-l-armee-francaise-au-temps-du-coronavirus-20200312

  17. patbdx dit :

    30 lits ?
    Il en manque combien dans la région Grand-Est ? J’ai peur que ce soit bien plus !
    Et les navires genre Mistral ? On ne peut pas utiliser leurs infra-structures aussi ?
    30 lits de plus, sur 5000 déjà disponibles, j’ai l’impression que c’est un ridicule…

    • Vroom dit :

      Ces 30 lits vont juste servir à désengorger les hôpitaux alsaciens saturés, et peut-être même juste de point de passage avant transfert vers des places libres ailleurs en métropole.
      D’où l’utilisation du kit Morphée pour transférer les malades.
      Où avez-vous vu que les 5000 places en réa de France étaient toutes occupées ?

    • tschok dit :

      @patbdx,

      Oui, mais comment projeter les BPC dans le Grand Est?

      C’est idiot aussi, ce continent perdu au milieu des terres. Ca, c’est lafoto zhom politiks: ils auraient quand même pu foutre Strasbourg et Colmar au bord de la mer, ces incompétents!

  18. Raymond75 dit :

    En fait, un hôpital de campagne de 30 lits, c’est bien, et c’est spectaculaire, mais par rapport à l’ampleur des besoins annoncés (depuis peu) cela n’a de sens que si on peut en déployer plusieurs là où il y a saturation des hôpitaux.

    Ce qui me parait plus significatif, c’est l’utilisation des avions sanitaires pour répartir les malades en réanimation dans les hôpitaux plus disponibles, dans des zones moins touchées. Les C-135FR et A330 MRTT Phénix sont de très gris avions ; existe t’il des avions sanitaires plus modestes, mais qui peuvent aussi transporter des malades en réanimation ?

    Il existe plusieurs sociétés civiles qui permettent d’affréter des avions sanitaires équipés :
    https://www.centrale-vols-ambulance.fr/nos-vols-sanitaires/vol-en-avion-sanitaire.html

  19. Prof de physique dit :

    Premiers résultats positifs avec le traitement à l’hydroxyde de chloroquine.
    https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-diagnostiquons-et-traitons-premiers-resultats-pour-la-chloroquine/
    Un espoir.

  20. werf dit :

    Non, nous ne sommes pas en guerre. Fort heureusement quand on voit les revirements de positions et de déclarations sans aucune logique. Quant à l’armée, elle ne peut pas jouer les sauveurs car elle n’en a pas les moyens en personnels et en matériels dans le domaine de la santé. Les unités n’ont pas assez de masques, de tenues étanches, de bottes étanches et les hôpitaux de campagne se comptent sur les doigts d’une main si on enlève les moyens médicaux des théâtres d’opérations extérieurs. Ce sera un bon révélateur cette crise pour une guerre éventuelle sur le théâtre européen. On a sous estimé l’importance du service de santé des armées qui ne pourra pas être utile dans toutes les unités si la pandémie s’aggrave dans les 2 semaines à venir…

    • DD29 dit :

      Et oui le SSA avec les coupes budgétaires qu’il a subi il ne peut plus jouer les « sauveurs ».

  21. iroise dit :

    On aurait perdu un mois, c est beaucoup !

    Certains dans le privé critiquent l armée (qui ne fait rien, qui ne sert à rien, qui nous coute de l argent…) mais elle est toujours présente dans ces moments compliqués.

  22. Royal Marine dit :

    La France en guerre d’après Micron? Résultat: embouteillages ce matin à la sortie de Paris et dans la vallée du Rhône… C’est l’exode!
    :-))
    Pas étonnant que le virus se répande…

    • Luc dit :

      On a donné du temps a l’envahisseur pour occuper le terrain de manière « sournoise » et pour se développer .
      A ce jour, il tient les surfaces de contact pour trouver de nouveaux « vecteurs humains » sains …

    • Vinz dit :

      Sont cons, mieux vaut rester le plus proche possible de l’hôpital Pompidou 🙂

  23. Vroom dit :

    Sinon, si la réponse du gouvernement ne vous convient pas, vous auriez peut-être préféré la méthode anglaise :
    https://www.rts.ch/info/monde/11168172-le-royaume-uni-fait-cavalier-seul-dans-sa-gestion-du-covid-19-.html

  24. Le correcteur dit :

    @Monsieur Lagneau
    Sollicitées avec 2 L c’est mieux et c’est plus conforme à la prononciation où l’on doit entendre les 2 L… Vous devriez travailler sur Mac : super correcteur orthographique !
    Merci pour votre sollicitude !

    • tschok dit :

      Le jour où il y aura une attaque nucléaire, des mecs donneront encore des leçons d’orthographe, au cas où il y ait des survivants.

      Ce me fascine.

  25. Auguste dit :

    On croise les doigts.On a déjà confiné un millier,entre Policiers et Gendarmes.

    • Luc dit :

      Oui et le document « papier » justifiant le déplacement est un très bon support d’échange de…… virus.

      • Auguste dit :

        Et je les vois tous sans masque,alors qu’avec les soignants ils devraient être les premiers protégés.

  26. Paul Bismuth dit :

    Peut être que les français comprendront que les coupes opérées dans les armées ont des conséquences:
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/hopitaux-militaires-ne-pesent-que-1-l-hopital-public-214704

    • Ancien du SSA dit :

      Merci pour le lien. Très bon article. Rappel de la réduction progressive du SSA :
      – Réduction du format des armées 85 – 95 et fermeture d’hôpitaux de proximité.
      – Professionnalisation : toute la partie support de l’armée de conscription inutile
      – Concentration des unités en bases à l’américaine, voulue par Sarkozy
      – Les structures du SSA sont de plus en plus éloignées ; les cadres ont pris depuis longtemps l’habitude d’avoir recours à la médecine de proximité.
      – Mindef de Hollande fait la peau de l’hôpital du Val de Grâce ; la « maison-mère » depuis la grande révolution de 1789… Bâtiment en X livré en 1979 trop étroit pour être modernisé ?
      – Le SSA dans son format très réduit ne répond plus qu’à la médecine des Opex avec le soutien sur place, les Evasan et les hôpitaux recevants leurs blessés ; il y a un reliquat bien sûr de médecine d’aptitude et du travail pour compléter.
      Le grand format du SSA était lié indubitablement à la conscription ; était-il inéluctable qu’il devienne moribond avec la professionnalisation ?…

  27. Ancien du SSA dit :

    Nous sommes bientôt au printemps, mais la médecine sous tente en extérieur, surtout de la réanimation, je trouve que cela fait pauvre, ou opération de communication ! 30 lits seront-ils très efficaces et suffisants en région Alsace ?… Exercice de déploiement ?
    Quant on fait ( faisait ? ) des exercices SSA sous tentes sur le territoire métropolitain, on vous expliquait : oui sous tente car c’est un exercice, mais en guerre on réquisitionnerait bien sûr un bâtiment en dur, un gymnase ou une école !…
    Je le sais, la critique est aisée et l’art ( médical ) est difficile ! Bon courage et meilleure réussite dans leur mission aux personnels mobilisés.

    • Buburoi dit :

      Pour l’instant, l’hopital de campagne n’est pas déployé, on en saura plus lorsqu’il le sera. Il y aura peut etre un batiment en dur et il y a des modules pour chauffer et climatiser l’air. 30 lits de soins intensifs, c’est déjà beaucoup, et les moyens du service de santé sont limités, car il faut aussi du personnel pour les services de réanimation de Percy et de Begin par exemple.

    • didixtrax dit :

      d’autant que gymnases et écoles ne sont plus utilisés en ce moment. Mais peut-être est-ce pour rester dans la procédure maîtrisée et connue d’un déploiement standard ?

    • Vroom dit :

      J’ai lu quelque part l’utilisation d’Algeco, c’est faisable ?

    • Belzébuth dit :

      @ Ancien du SSA
      Bon rétablissement à vous et à tous ceux qui sont touchés par une maladie ou un accident, ainsi qu’aux soignants!
      Une petite c******* pour garder le sourire:
      https://youtu.be/cZlhdwAenLA

    • Luc dit :

      Exercice avec déploiement des tentes et réel c’est la « Requisition » d’infras avec de l’électricité, de l’eau potable, de la chaleur ……
      Genre grande surface commerciale ou de bricolage avec zone de parking orientée aux vents dominants pour zone de poser H.

      • Ancien du SSA dit :

        Merci pour les précisions ! Vous êtes plutôt Castorama ou Leroy Merlin ?
        L’avantage des grandes surfaces bricolage, c’est qu’il y a sur place toutes sortes de matériels pouvant être utiles, même si rien à manger… 🙂
        Mais j’ai lu que le déploiement devait se faire plutôt sur une ancienne base militaire !

        • Luc dit :

          Ben Casto « Chez Casto, y’a tout ce qu’il faut, » leur slogan
          Pour info les anciennes bases militaires n’ont plus de moyens de chauffage ni d’électricité et l’eau n’y est plus potable depuis longtemps . tout a été mis en « jachère » …

  28. Parabellum dit :

    Buzyn vient de dire qu elle savait depuis janvier que la crise allait taper. On avait donc le temps de commander des hôpitaux de campagne neufs pour compléter les structures solides et des respirateurs etc… en faisant tourner les entreprises spécialisées h 24 . les chinois ont construit un hôpital en préfabriqué en deux semaines mais non nous on a fait comme d hab tout au dernier moment et sans ressource potentielle ni réserves. Gestion nulle de la preotection civile depuis des années’ et maintenant on nous fait faire des ausweiss …on va aussi rationner les paracetamol …le modèle libéral du court terme vient de crever.

    • Robert dit :

      Parabellum,
      Buzyn ment, si elle savait et qu’elle est restée, c’est que la vérité entrait en contradiction directe avec ses intérêts idéologiques et financiers, elle est liée au lobby pharmaceutique qui n’a rien à proposer face au virus. Elle a quand même envoyé du matériel aux chinois alors qu’elle prétend qu’elle savait ce qui allait nous arriver.
      Si elle avait prévenu Macron et qu’elle est restée quand même c’est qu’elle assume sa complicité et qu’on l’a laissée partir avant la crise pour sauver sa réputation. Oser venir dire ensuite qu’elle n’y est pour rien est particulièrement indécent.
      Comme le Dr Cymes qui insultait partout Dupont Aignan et tous ceux qui parlaient de fermer les frontières et qui continue à dispenser leurs conseils.
      Ces gens ne sont pas inconscients, il savent ce qu’ils font qui est d’endormir les citoyens face à une réalité.

  29. Bricoleur dit :

    @ Petitjean. Bien énervé, le monsieur… Calmez-vous dans votre fauteuil, et tranquillement confiné chez vous, imaginez ( et faites-nous part de vos trouvailles, SVP) ce qu’aurait fait un autre président du panel : un Hollande (s’il avait eu le courage de se représenter …), un Fillon (s’il n’avait pas tapé dans la caisse …), une Marine Le Pen (si elle ne s’était pas plantée à la TV …), ou un Mélenchon, ou un Poutou, ou …. Je ne tresse pas de couronnes pour notre président actuel et à son entourage, il aurait pu faire mieux, certes, mais quand « je compare, je me console », en paraphrasant Talleyrand.

    • Électeur dit :

      @ Bricoleur
      Votre remarque est fondée : il n’y en a pas un pour rattraper les autres et ça s’explique. Je crois l’avoir déjà dit dans un autre post (c’était en réponse à PK, si je me rappelle bien) mais il faut le répéter jusqu’à ce que ça devienne une évidence pour tous : (copié-collé) on élit parmi les candidats que les partis politiques nous présentent. C’est-à-dire des candidats qui sont déjà passés au filtre de la médiocrité et au filtre des compromissions de ces associations d’élus locaux que l’on appelle « partis politiques ».

      • Castel dit :

        Electeur
        Eh non, justement, c’est bien la première fois dans la 5ème république, qu’un président n’appartenant à aucun parti politique s’est présenté et l’a emporté aux présidentielles !!
        Après, il a « piqué dans la gamelle » de F. Bayrou, qui avait été le premier à envisager de réunir des gens, non sur leur appartenance politique, mais sur leur valeur individuelle, ce qui personnellement me semblait une bonne idée.
        Alors évidemment, le résultat, pour l’instant n’est pas à la hauteur des attentes, mais vu le manque d’expérience de l’actuel président et de tous ceux qu’il a embauché sans qu’ils n’aient d’expérience en politique, pouvait-on s’attendre à autre chose ?
        Mais, vous ne pouvez en aucun cas, vous ne pouvez prétendre que tous les candidats qu’on nous présente sont déjà passés au filtre politique, vu que pas mal d’entre eux viennent de la société civile, et étaient donc inconnus auparavant !!

  30. papynuc dit :

    Qui a réduit les activités de l’hôpital militaire de Metz depuis des années, qui il y a quelques semaines seulement a condamné Legouest
    Au fait il y avait combien de lit il y a encore cinq ans dans cet hôpital ? Ils sont beaux les dividendes de la paix!

  31. who? dit :

    il cite Clemenceau mais ne seras jamais un tigre, réquisitionner les taxis… on fonce sur la Marne ?

  32. MERCATOR dit :

    A ce soir 17 heures Nombre de cas confirmés par pays ;

    chine 81088 , Italie 27980 , Iran 16169, Espagne, 11304 , Allemagne 8604, Corée 8320, France 6664, usa 5702 ,

    Suisse 2702, Royaume unis 1960,Hollande 1708 , Norvège 1443 , Autriche 1332, Belgique 1243.

    Dites, les charlots bas du Front ça va en faire des dirigeants à traduire devant des tribunaux !

    • Luc dit :

      C omme d’habitude Dirigeants « Responsables » mais pas « Coupables » ……

    • tschok dit :

      Olala Mercator, ne m’en parlez pas, ça va encore faire des frais, tout ces procès.

      Et qui va payer, hein? Pas les charlots qui les réclament, z’ont pas le sou. Sont radins, ces pingres. Dès qu’il faut payer quelque chose, ils se débinent et ils se plaignent: j’ai pu d’argent, j’ai pu d’argent, chuis pov, j’veux du pouvoir d’achat, etc.

      Résultat des courses, c’est nosotros qu’on paye pour leur connerie. Eh ben non! S’ils y tiennent tant que ça à leurs procès, faudra qu’ils avancent les frais de justice, ça leur fera les pieds, tiens, à ces mesquins. Et des procès, il n’y en aura pas beaucoup à ce tarif. Aucun même.

      Tellement radins les piafs.

  33. lxm dit :

    La véritable guerre n’est pas entre les humains, mais l’humanité contre l’univers et ses dangers. Et pour cela il faut tout le temps chercher à comprendre, ne pas se replier, ne jamais abandonner. Toutes les civilisations qui se sont effondrées avaient aussi ce point commun, elles pensaient avoir tout compris et tout dominé et se complaisaient alors dans le factice, et celui qui se repose est remplacé.

  34. Bon, le SSA fera ce qu’il peut, et bien. Peut-être le moment d’arrêter les guérillas idéologiques.
    1 la nature garde la main sur l’homme (tant mieux)
    2 c’est le moment de changer des choses dans la mondialisation, au seul critère du bon sens
    3 au moins ca nous rappelle les leçons de l’histoire, discipline volontiers oubliée ou travestie
    4 je reste confiné chez moi mais je pense aux jeunes gens qui se trouvent dans un no-man’s land avec un seul infirmier pour les évacuer le jour où l’hélicoptère arrivera (demain?)

  35. mouchetoxique dit :

    Çà doit être une équipe de Daésh-Ouighour en Chine qui ont propagé le virus. Ces faits six mois qu’ils mangent tous des animaux sauvages pour infecter un suicide bomber viral. Après le gagnant est partie postillonner au salon de l’auto en Chine. Méthode artisanale pour fabriquer une arme virale sans avoir de diplôme. Ce n’est pas par ce qu’on est paranoïaque qu’on nous ment pas … 😉

  36. Buburoi dit :

    Je suppose qu’il a fallu racler les fonds de tiroir pour trouver 30 postes de soins intensifs. Le stock stratégique de produits médicaux
    doit avoir des limites serrées et des matériels médicaux lourds ne sont plus produits en France, mais à l’étranger (Allemagne).
    S’il y a beaucoup de malades graves (15 % des contaminés), c’est le trieur qui fera la discrimination entre ceux qui seront mis en soins intensifs et ceux qui n’auront pas leur place et auront moins de chances de survie.

  37. vieux margi dit :

    Un mal pour un bien… cette merde aura j espère permis de recréer l esprit de solidarité, d amitié d entraide parmi nos compatriotes..

    Nos camarades militaires de la gendarmerie ont vu leurs écoles fermées. Les élèves tout juste formés heureusement.. vont être déployés sur le terrain. Tant pis pour la cérémonie de fin d école…
    Bon… c est un peu ..beaucoup le bordel pour les affectations… des gratte papier s emmêlent les pinceaux… y a un peu de côté «  militaire » qui manque …
    Bon courage .

    • PK dit :

      « Un mal pour un bien… cette merde aura j espère permis de recréer l esprit de solidarité, d amitié d entraide parmi nos compatriotes.. »

      Vous n’avez pas vu les scènes de luttes dans les supermarchés ? Les bobos parisiens se précipiter dans les gares ?

      Marrant, quand on regarde les images, on constate que ce sont justement les deux parties de la population qui posent problème…

      Un hasard sans doute…

    • tschok dit :

      @vieux margi,

      Oui, la solidarité, l’altruisme, le sens du collectif, ça existe. Et tant mieux

      Mais, je ne suis pas certain que tous les blogueurs qui fréquentent ce blog soient ceux qui en parlent le mieux…

  38. Daniel BESSON dit :

    Lire l’article de Régis de Castelnau dans  » Vu du droit  »

    Aveux d’Agnès Buzyn : une défaillance criminelle de l’État Macron ?
    https://www.vududroit.com/2020/03/__trashed-2/

    Post écrit depuis mon confinement , dans un pays où manquent les respirateurs , les masques FFP1 et FFP2 ,les gants en plastique , les gels et le Paracétamol™ mais que j’ai pris la précaution de stocker depuis la fin du mois de janvier pour Mézigue et les mens par ce que je n’ai plus confiance dans les chefs politiques et militaires de mon pays !

    • Vroom dit :

      Et en plus, vous vous en vantez ? Laissez donc vos stocks qui vous seront inutiles à des médecins qui sont en rade et qui en ont besoin maintenant.
      Cela me révulse cette mentalité de noisettes, bien égoïste, de la part de ces collectionneurs de PQ.
      Mais faites comme tous ces parisiens, barrez vous, mais plus loin encore, dans un autre pays. Tiens l’Italie pourquoi pas.

      • tschok dit :

        Moi j’aime bien Paris en ce moment.

        Demain, je me fais une attestation pour aller me balader, tiens.

        Je prendrai du PQ au passage.

      • Robert dit :

        Vroom,
        Daniel fait de la provocation, mais j’aimerais que vous décriviez précisément ce que vous lui reprochez, juste par curiosité.
        D’avoir anticipé et de penser à sa famille, quand le gouvernement ne l’a non seulement pas fait mais s’est moqué de ceux qui avertissaient et prétend maintenant que ça ne sert à rien de porter un masque, y compris pour les policiers, mais que le personnel médical a un besoin absolu de tous les masques disponibles?
        Ce n’est pas Daniel qui n’a pas pris la mesure du problème en amont et qui prend les citoyens pour des enfants à vie.
        Si vous voulez vous scandaliser, faites le contre ceux qui ont volé de gros stocks de masques médicaux et les revendent au noir. Et les vols réguliers continuent entre la production et la distribution enfin fournis au personnel médical, le premier ministre en a parlé aujourd’hui. Retournez-vous contre ceux qui ont expédiés des millions de masques aux chinois alors que l’épidémie menaçait ou ceux qui ont liquidé les stocks existants, en ne les renouvelant pas après l’épidémie de grippe H1N1 en affirmant que la mondialisation de la production nous en dispensait.
        Personne ne sait reconnaître une personne asymptomatique et porter un masque limite de postillonner au visage ou sur des supports risquant de transmettre ce virus à d’autres. Pourquoi aux caisses des supermarchés des caches en plastique pour éviter tout risque de transmission si aucun risque ne justifie un masque ?
        Si vous visitez une personne âgée ou malade, par exemple pour la ravitailler, est-il inutile de disposer d’un masque après que vous ayez du fréquenter d’autres personnes ?
        Ce n’est pas nécessaire en soi, mais ce n’est pas non plus inutile quand on ne sait pas ou on en est. Les asiatiques que je croise quotidiennement sont quasiment tous masqués, c’est une autre culture certes, mais ce ne sont pas des paranos ou des inconscients, simplement ils pensent autrement que nous.
        Un certain nombre de médecins y compris sur les gros médias commencent à dire qu’un masque n’est pas inutile en soi, surtout si vous vivez confiné avec une personne commençant à avoir des symptômes douteux. Après les discours contradictoires, voire moralisants comme le votre, parfois carrément mensongers, tenus par les autorités, je ne trouve pas cela scandaleux que Daniel se soit fait un stock pour sa famille. Le confinement, je vous rappelle, c’est d’abord pour protéger les nôtres et si l’un est touché, on fait quoi, on va dormir et vivre dehors ou on l’éjecte ?
        Combien ici qui parlent de solidarité en pensant surtout à ce que les autres le soient à leur égard ?
        Si un membre de votre famille est atteint et que vous ne cherchez pas à protéger les autres membres, désolé, mais ce n’est pas de la solidarité.
        J’aide des voisins âgés, peut-être ces jours-ci des familles, par nécessité pour leur donner de la nourriture, j’aimerais disposer de masques pour les protéger voire me protéger parce que le confinement absolu est impossible quand on doit faire face aux nécessités de la vie.
        Si vous vivez isolé, sans besoin de ravitaillement, je comprend que vous voyez la situation d’une certaine manière, mais essayez de comprendre qu’il ne s’agît pas de stocker quand il s’agît probablement de dizaines de masques et pas de milliers. Pour ceux qui ont capables de stocker deux cents rouleaux de p q, la situation est différente, il n’y a pas de nécessité ni de danger potentiel, là vous pouvez parler de mentalité de noisette.
        C’est l’imprévoyance des gouvernements actuel et précédents, les discours infantilisants, voire mensongers, le laxisme envers ceux qui volent des stocks de masques par millions à ce jour, qui sont à déplorer avant tout.
        Antoine de Rivarol disait « quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir. »
        Macron, comme ses prédécesseurs, joue un personnage, il veut être aimé et ne jure que par la communication publicitaire. Mais il n’a pas les épaules pour le costume de président et encore moins de chef. Alors, les citoyens n’ont pas d’estime et ils n’ont pas confiance.

        • Vroom dit :

          Mais combien de personnes comme M Besson ont fait la même chose ? Combien ont généré cette pénurie ???? C’est la même mentalité que ces collectionneurs de PQ ou de pâtes, qui ne pensent qu’à leur petit monde, prêts à se battre en caisse pour 3 rouleaux.
          Évidemment que les vols sont détestables, le trafic en tout genre, les contrefaçons. Mais là, qui vient s’étaler pour être lu des lecteurs de ce blog ?
          Je suis peut-être naïf, mais on me rabâche les efforts à faire, je vais travailler dans un milieu où la distanciation est difficile à respecter, je reste chez moi, je fais mes courses habituelles sans excès, et je me dis que si je dois être touché, je me dis que l’on me fournira ce qu’il faut pour préserver mon entourage.
          Et là, si cela ne devait pas se faire, si je devais être démuni, là je pourrai m’en prendre aux têtes pensantes.
          Maintenant, on verra combien il lui en restera des masques à la fin, et j’espère bien qu’il se rendra compte que c’était ridicule comme réaction.
          ça fait chier tout le monde cette pandémie, mais rassurez-vous, ça fait chier virtuellement, pas besoin de tonnes de PQ à la maison.

  39. blavan dit :

    Le sous équipement sanitaire est catastrophique pour une nation qui fait la morale aux allemands pour l’absence d’implication dans les opérations extérieures.
    Ce t article de La Tribune devrait faire réfléchir nos hommes politiques sur les priorités pour nos ressortissants
    https://www.latribune.fr/economie/france/covid-19-la-france-n-a-que-trois-lits-en-soins-intensifs-pour-1-000-habitants-pour-mener-la-guerre-842488.html

  40. didixtrax dit :

    concernant le rôle et l’efficacité des mesures de confinement, je recommande ce billet didactique qui expose le problème

    https://www.les-crises.fr/epidemie-nuage-radioactif-et-distanciation-sociale-par-david-louapre/

  41. didixtrax dit :

    autre billet très intéressant, par le fondateur du site (actuaire en assurance-décès donc ici au coeur de son métier) :

    https://www.les-crises.fr/suivi-de-l-epidemie-de-coronavirus-18-mars/

    • tschok dit :

      Didixtrax, si vous nous refilez un lien vers un article sur les assurances obsèques, je vous jure, je tousse.

  42. DD29 dit :

    Le SSA « participe, à la hauteur de ses moyens et oui et il en a très peu vu que nos chers politiques ont réduit à peau de chagrin les effectifs du SSA. Quel bande d’incompétents ! C’est comme avoir ou ne pas avoir une assurance. C’est quand on en a pas une et qu’on en a tout d’un coup besoin de l’avoir qu’on pleure.
    Quand je vois le recrutement d’infirmiers militaires en 2020 à l’EPPA ,seulement une vingtaine toutes armées confondues c’est à pleurer. Il y a quelques années c’était une promotion de près d’une centaine !

  43. bbnote dit :

    Bizarre on ne parle plus de l Islam a longueur de journee a la TV !! Fallait un virus pour les calmer sinon on aller de toute maniere vers la guerre civile, j espere que le monde surtout médiatique va reprendre ses esprits !

  44. Buburoi dit :

    Il n’y a que 5000 respirateurs dans les hopitaux pour toute la France, donc 30 respirateurs de plus qui seront fournis par les armées, c’est toujours çà. Les stocks sont vides et les usines de production sont à l’étranger. Le tri des patients a déjà commencé: il y a ceux qui ont droit à un respirateur pour une à deux semaines, et les autres que l’on laisse sans soins de ventilation, sous prétexte qu’il ne faut pas d’acharnement thérapeutique intempestif, et surtout faute de moyens.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le tri des patients a déjà commencé: il y a ceux qui ont droit à un respirateur pour une à deux semaines, et les autres que l’on laisse sans soins de ventilation, sous prétexte qu’il ne faut pas d’acharnement thérapeutique intempestif, et surtout faute de moyens. » Situation exceptionnelle mais il serait étonnant qu’on ne commençe pas à se frotter les mains dans des cabinets d’avocats.

    • Vroom dit :

      Aux chiffres d’hier, il était indiqué 700 personnes en réa, donc je suppose branchées à ces respirateurs. Il est surtout urgent de les répartir ailleurs. Espérons que ça puisse le faire avec ces 5000 places.

      • Plusdepognon dit :

        @ Vroom
        Le souci c’est que ces appareils servent aussi à d’autres pathologies, il n’y a pas 5 000 respirateurs attendant un patient du Coronavirus.

        • Vroom dit :

          Oui, c’est vrai, vous avez raison. Le ministre de la santé a annoncé que 1130 respirateurs avaient été achetés, et qu’ils étaient en stock.

    • Luc dit :

      Les respirateurs voila le goulet d’étranglement …..Les usines des principaux fabricants mondiaux de respirateurs tournent à plein régime.
      Les allemands Draeger et Löwenstein, le suédois Getingue, les américains GE Healthcare et Medtronic et le chinois Mindray sont en effet mobilisés pour servir les services de soins intensifs à l’hôpital…

      Pas de production locale, donc au délais de fabrication se rajoute les délais d’acheminement ….. On a plus le temps

  45. Plusdepognon dit :

    Les armées françaises dépassent leurs contrats opérationnels et sont à flux tendus disent les états-majors aux politiques :
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/ce-que-larmee-va-vraiment-faire-pour-aider-la-france-a-contenir-le-coronavirus-1186149

    Les attentes sont pourtant immenses et la seule information que l’on ait, c’est que probablement le budget sera amputé…

  46. Arnaud dit :

    Non, ce n est pas une guerre. Un virus n a pas de stratégie ou de but de guerre. C est une crise. Point. Elle fera peut être des morts, comme un séisme, une tempête, un tsunami.
    Il faut arrêter de dire n importe quoi.
    Je mets sur le compte de l absence de service militaire le manque de connaissance sur le sujet.
    Et même en temps que crise, ça reste une crise grave mais pas plus que la grippe espagnole, la grippe asiatique (40000 morts en France en 1957), la grippe de Hong Kong (12000 morts en France en 1960),etc

    Et puis, soyons clair : quand on veut mener une guerre, on ne part pas avec des stocks vides….