Les États-Unis mettent la pression sur l’Indonésie pour l’empêcher d’acquérir 11 chasseurs russes Su-35

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. Tankaboum dit :

    Raz le bol des Us… je casse mon iPhone de protestation…heu Non.. la prochaine fois j’achète un Thomson csf…. ou un Huawei protégé par cryptoAG ( CIA)….. damned

    • Nexterience dit :

      Alternative française à l’américain WhatsApp :
      .
      l’excellent Olvid, à la meilleure cryptographie au monde.
      Avec des emojis plus sympas que WhatsApp.
      .
      Seul inconvénient : mise en lien manuelle mais sécurisée avec les autres.
      .
      https://olvid.io/fr/
      .
      Faites tourner.

  2. PK dit :

    Après la politique de la trique du dollars (vous achetez en dollars, vous êtes responsable devant la justice américaine), la politique du chantage de la répression.

    Finalement, c’est simple d’être aussi fort commercialement qu’un amerloque : il suffit d’être sans foi ni loi. La bonne vielle loi du Far-West…

  3. Hbob dit :

    Des F16 pour remplacer des Su35 ? De qui se moque t on ? Les cons ça osent tout…

    • Gagnon Roger dit :

      Un seul F16 abattu en combat aérien depuis sa mise en service

      • EchoDelta dit :

        Je ne pense pas. Il y a eu ceux des pakistanais, et ceux celui ou ceux des turques.
        Disons peut être un seul officiellement…

  4. Nexterience dit :

    Avantages d’acheter US : protection contre la Chine pertinente en Asie Pacifique.
    Avantages d’acheter français: possibilités d’acheter, aux côtés des Rafale, des SU35? Pas possible avec CAATSA, non? Donc je ne vois pas d’arguments pour Dassault.

    • précision dit :

      l’avion est plus performant (certes plus cher aussi). Ca énerverait sans doute aussi un peu moins les russes et les chinois.

    • Aymard de Ledonner dit :

      L’Indonésie a toujours refusé de s’aligner sur les US et prone l’eclectisme en matière d’armement. Ils utilisent tant du matériel russe qu’américain et il est probable qu’ils ne voudront pas passer sur du 100% américain.
      Donc s’ils maintiennent la flotte F16 et qu’ils n’achètent pas le SU 35, il y a un coup à jouer pour Dassault

  5. OURGOUT51 dit :

    Quelle surprise! Nos amis, nos alliés, qui portent haut dans le monde l’étendard de la liberté, des valeurs occidentales, ne peuvent se comporter ainsi! Cela doit être une infox!

    • STARBUCK dit :

      Les US sont un pays de mafireux et se comporte comme tel.

      • ScopeWizard dit :

        @STARBUCK

        Oui , mais pourquoi ?

        Il ne suffit pas d’ énoncer cette vérité , il y a des raisons et c’ est ça qui est intéressant et permet de comprendre beaucoup de choses notamment concernant leur politique étrangère qui semble à chaque fois échapper aux pôvres couillons d’ Europe de l’ Ouest ……….

        Un indice à suivre mais il ne saurait résumer le tout ……..

        IN GOD WE TRUST

        • EchoDelta dit :

          « In gold we Trust » surtout !!! 🙂

          • ScopeWizard dit :

            Excellent ! 🙂

            Oui , et en même temps l’ étalon or qui prévalait largement jusqu’ à la Première Guerre Mondiale a disparu au profit du Dollar US qui a contribué à mettre fin à la stabilité monétaire qui maintenait de bons équilibres jusque là ; il s’ agissait là d’ une sorte de monnaie d’ échange unique garante de l’ ensemble des monnaies nationales tel le Reichsmark , la Livre Sterling , le Franc , qui pouvait avoir une valeur partout dans le Monde dont nous n’ avons toujours à ce jour jamais retrouvé l’ équivalent .

            Les économies étaient donc déjà considérablement mondialisées mais avaient cet avantage que j’ insiste , à ce jour nous n’ avons plus .

            En fait , les stocks d’ or de la Banque de France qui couvraient environ 70% de toute la monnaie en circulation avant-guerre , ne couvraient plus que 20% de celle-ci au sortir de la guerre , il n’ était par conséquent plus possible de revenir à ce fameux « étalon or » comme ce fut le cas après 1870 ; de plus , une très importante collecte d’ or destiné à soutenir le gigantesque effort de guerre n’ a pas donné les résultats escomptés même si la plupart des Français ont délaissé la totalité de leur or à cette occasion ………

            La France , alors 4ème puissance économique , industrielle , financière en 1913 jouissant d’ un empire s’ étendant sur près de 48 millions de km2 , de créditrice avant-guerre était devenue débitrice -à l’ instar de l’ Angleterre- tellement l’ endettement fut important en dépit de souscriptions à l’ emprunt , puis d’ une très forte dévaluation ( Poincaré ) sachant qu’ elle vivait déjà à crédit avant 1914-1918 , qu’ elle montrait des signes forts de déclin tel sa démographie en hausse de tout juste 10% en 40 ans contre près de 50% concernant la Grande-Bretagne ou l’ Allemagne ………..

            Raison pour laquelle , il devint impératif de faire payer l’ Allemagne via les fameuses réparations dont la France devait recevoir 52% sur les 132 milliards exigés sachant que les économistes tablaient au début des hostilités sur une dépense de 15 milliards de Francs vu que la guerre ne devait à priori pas excéder quelques mois tout au plus .
            Les dépenses totales s’ élevèrent au bilan à 160 milliards soit près de 3 fois le PIB de notre pays en 1913 ……….

            Les grands gagnants furent donc incontestablement les USA , jeunes mais déjà très puissants , et leur monnaie Dollar , ce qui signa la fin de notre stabilité monétaire d’ avant-guerre , une stabilité jamais retrouvée .

            Bon , mais il n’ y a pas que ça , d’ autres raisons ou causes expliquent le mercantilisme que l’ on pourrait aisément qualifier « sans scrupules » des USA …………

            Pour cela , remontez aux fulgurantes 30 années de développement et d’ accroissement démographique qui suivent la Guerre de Sécession ( 1861-1865 ) ; il s’ est passé un certain nombre d’ évènements marquants voire traumatisants ( famines , récession , calamités naturelles , les rôles prépondérants de personnalités tel Andrew Carnegie , Rockefeller , JP Morgan , etc ) qui expliquent bien des choses qui vont se retrouver après le choc mondial , notamment durant les années 1920/1930 par exemple dans les rapports entre la pègre organisée immigrante ( Juifs , Irlandais , Siciliens , etc ) et les forces de police ou la sphère journalistique particulièrement conciliantes ou complices du moins jusqu’ au célèbre Massacre de la Saint-Valentin de 1929 qui va à ce point impacter les esprits qu’ il sera point de départ de la chute programmée d’ Al Capone , l’ avènement de la société de consommation issue du Fordisme des années 1910 , l’ avant Seconde Guerre Mondiale ( gros échanges commerciaux peu importe avec qui du moment qu’ il y avait possibilité de servir de rempart à toute extension d’ un Communisme Soviétique présenté comme « triomphant » et « paradis sur Terre » par la propagande Stalinienne , ce qui avait le don d’ emplir Roosevelt de perplexité , lui qui empêtré dans une récession de l’ économie US n’ avait de cesse de chercher des solutions ) et tout ce qui va suivre et que nous retrouvons toujours sans-faute de nos jours …………

            Intéressez-vous au Ku Klux Klan et bien-sûr aux Évangélistes , là aussi vous trouverez de quoi creuser .

            Bref , multiples raisons ou facteurs pour lesquels j’ ai une idée assez précise de ce qui meut les Américains en matière de politique étrangère et pourquoi je suis tellement révolté par l’ attitude de soumission des paillassons Européens ……….

        • Math dit :

          Je ne comprends pas le rapport entre « in God we trust », qui ce traduit par nous croyons en dieu et le fait que les USA adoptent des comportements mafieux.

          • Frank dit :

            @ Math Peut être que le rapport, c’est dans la définition pleine d’humour, de pragmatisme et de cynisme du terme « trust » pour nos « amis » américains:
            La confiance, littéralement, pour la façade hypocrite.
            Le business, pour les monopoles de fait ou de volonté.
            Le politique, pour donner aux citoyens l’illusion qu’ils ont le Droit, et le pouvoir de s’opposer à leurs gouvernants si ceux-ci s’écartent des seules prérogatives régaliennes de l’Etat, comme le professent le Libertariens aux USA.
            Le coté amusant, c’est de faire figurer cette devise, belle en soit, sur sa monnaie qui, par définition, a deux faces. Au recto, la « confiance », au verso, une vision de l’économie brutale et messianique.
            N’oublions pas qu’une des définitions de « trust », c’est aussi la confiance de la nation élue à pouvoir disposer des réserves du Monde. Avec les US comme « trustees » auto-désignées comme il se doit.

          • ScopeWizard dit :

            @Math

            In God we trust se traduirait plutôt par « nous remettons notre confiance dans les mains du Seigneur » ou « confiance en notre Seigneur » .

            Disons qu’ en substance ce serait là l’ idée , ce qui selon moi nous ramène à tout l’ aspect religion ( donc à la notion de groupe ) et non en une seule foi plus personnelle variant d’ un individu à un autre , ce qui implique une appartenance à un camp donc possiblement à l’ observation d’ une stricte doctrine par rapport au dogme en vigueur ………..

            Rajoutez à cela tout le « messianisme » ambiant et vous obtenez un cocktail de vérité certifiée conquérante qui ne doute jamais sinon de tout ce qui l’ entoure pouvant lui nuire à fortiori si c’ est étranger .

            Rajoutez encore tout l’ aspect Capitaliste et Libéral consubstantiel à la détermination très Américaine de ne jamais laisser qui que ce soit d’ extérieur dicter la conduite à suivre ( souvenez-vous que tel qu’ évoqué ci-dessus l’ Américain est persuadé de détenir la vérité et de toujours suivre sa « Destinée Manifeste » , d’ être forcément dans le camp du bien ) ainsi que d’ avoir pour principe de toujours s’ efforcer d’ être maître de son destin , deux idées forces très ancrées dans la mentalité Américaine , plus le fait que depuis près de 130 ans ( à partir de la fin de la Guerre Civile appelée chez-nous Guerre de Sécession 1861-1865 ) ce jeune pays très dynamique est progressivement monté en puissance au point de rattraper l’ Europe en trois décennies à peine sur de nombreux plans et même à la dépasser en termes de production ( acier , fer , charbon , pétrole ) , au point surtout d’ occuper le leadership mondial sur les plans industriel , financier , économique , diplomatique , militaire au sortir d’ une Seconde Guerre Mondiale dont malgré un Isolationnisme initial ils sont grands vainqueurs tout comme ils le furent au sortir de la Première supplantant une Europe hier encore dominatrice ( excepté sur le plan militaire ) et vous obtenez une super-puissance monstrueusement sûre d’ elle et de son bon droit partout dans le Monde .

            C’ est pourquoi , d’ après moi , il est primordial de bien connaître l’ Histoire des USA mettons sur les 150 dernières années .

            Tout comme il est très utile de connaître l’ Histoire en général , en essayant de ne pas se contenter d’ une seule version telle qu’ admise car favorable à tel ou tel camp au détriment des autres qui peuvent à égalité très souvent s’ avérer riches d’ enseignements , de nuances permettant d’ élargir le champ de vision .

            Prenez également connaissance de la réponse que vous adresse @Frank ; sincèrement , elle est très intéressante , très pertinente et amène sont lot d’ éléments de réflexion .

          • ScopeWizard dit :

            Je complète ce bref aperçu en précisant que les USA , ce très jeune pays/nation fondé sur l’ immigration et l’ assimilation -donc animé du souci permanent d’ œuvrer à un destin commun- n’ étaient guère peuplés que d’ une trentaine de millions d’ habitants durant la Guerre Civile ( entre 600.000 et 800.000 morts ) contre plus du double entre 1890 et 1900 et près d’ une centaine lors du déclenchement du premier conflit mondial soit une progression régulière très importante expliquant bien des choses , une dynamique démographie qui ne faiblira pas et semble toujours se poursuivre à ce jour bien qu’ il soit désormais possible d’ assister à un tassement voire une stagnation .

            Supplantant à son tour celle de l’ Europe , les USA deviendront une très grande puissance agricole malgré le choc d’ une crise majeure subie durant les années 1930 à la fois à cause d’ une surproduction entraînant une excessive baisse de revenus des « farmers » mais aussi par la faute de tempêtes de poussière ( Dust Bowl ) provoquant de terribles sècheresses affectant une dizaine d’ années durant la région des grandes plaines du Middle-West s’ étendant du Canada au Sud du Texas à l’ Est des Montagnes Rocheuses , des tempêtes d’ une violence telle qu’ elles détruisaient les récoltes tout en érodant les sols de leur terre ne laissant à la place que du sable et de la poussière allant jusqu’ à ensevelir habitations et matériel agricole puis jeter des milliers de fermiers sur les routes en direction de l’ Ouest , période magnifiquement illustrée par « Les Raisins de la Colère » du romancier John Steinbeck .

            Toutefois , grâce à l’ aide fédérale et à un ensemble de mesures fortes ( contrôle et réduction de la production dans le but de faire remonter les cours , subventions , réduction des surfaces , rééchelonnement des dettes , création d’ organismes et d’ agences afin de sauvegarder ressources naturelles et environnement ) prises par l’ Administration Roosevelt qui donnèrent leurs premiers résultats jugés encourageants au bout de trois ans , vers 1936 , on assista à une nette amélioration des conditions de vie des farmers dont le revenu augmenta significativement ………….

            Tout cela vous donne un aperçu du pourquoi du comment de ce que sont les USA , où ils veulent aller , où ne veulent-ils surtout pas /plus aller , pourquoi le Socialisme ou le Communisme leur font horreur , pourquoi ils ont une telle volonté de domination mondiale via les marchés et un certain nombre d’ idéologies directrices .

            En espérant vous avoir un tant soit-peu éclairé …….. je sais pas simple et plutôt touffu , mais bon ça permet de comprendre l’ âme d’ un peuple , d’ une nation telle que les USA …………..

          • ScopeWizard dit :

            @Frank

            Angle de réponse très intéressant ! 🙂

          • UnKnown dit :

            Cherchez le « Manifest Destiny ».
            C’est la base de l’esprit Américain. Avec ses bons cotés, comme ses travers.
            Depuis 1989 (et sans doute un peu avant) on n’a plus que les travers…

          • ScopeWizard dit :

            @Unknown

            C’ est exactement ça ! 🙂

            Par contre , il y a un moment que j’ en cherche la traduction exacte …………

  6. Jerry - not can dit :

    Puisque des sociétés US  »Pentagon contractors » achètent et ont acheté ( »have got ») ces jours-ci des avions de chasse français et les ont importés sur le sol muraillé des Etats-Unis d’Amérique, ce fameux comité CAATSA ne saurait légitimement s’opposer à ce qu’un pays  »ami » acquière des avions d’armes de ce même pays d’origine de surcroit (théoriquement ) allié. Est-ce que je me trumpe, my dear attorney à $ 3 000 de l’heure ?

  7. Thaurac dit :

    Ils doivent être un peu à la ramasse les russes, pour fourguer des avions contre du thé, de l’huile de palme,…ça sent pas l’abondance…

    • vrai_chasseur dit :

      @thaurac
      Les denrées en question sont écoulées aisément sur les marchés internationaux à des cours convenus et maîtrisés. Pour les russes, ce n’est pas un si mauvais calcul, c’est du liquidifiable en cash à court terme. C’est toujours mieux qu’un prêt, qui nécessite des garanties pas toujours suffisantes en cas de défaut de paiement du pays.
      Après, ça reste circonscrit à la moitié du deal.
      Mais il est vrai aussi que l’effondrement actuel du cours de baril de brut malmène l’économie russe. Tout deal est bon à prendre en ces temps de disette.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Ils voulaient absolument un client export. Les russes, comme nous, doivent exporter pour maintenir leur industrie d’armement à flot

    • Kayake dit :

      Ils ont acheté les Rafales, pourquoi ils veulent acheter encore des Su35 ?
      Les Rafales ne sont pas assez puissants pour contre les chinois ?

  8. Renard dit :

    Les usa sont une nuisance!

    • vrai_chasseur dit :

      Les USA n’ont jamais fait mystère qu’ils sont en guerre économique totale.
      Et Trump va un cran plus loin, il oblige tout le monde à prendre une position pour ou contre lui. C’est une doctrine assumée de politique étrangère.
      La seule puissance économique capable de lui tenir tête c’est l’Europe. D’où son acharnement à la diviser.

      • Royal Marine dit :

        De lui tenir tête en achetant des F 35 « Turkey »? Laissez moi rire…

        • ScopeWizard dit :

          @Royal Marine

          Yes My Lord . I beg your pardon My Lord* , but in my opinion on the other hand I am sure mais alors I am tout à fait sure que c’ est encore un coup des United States , so don’ t forget le fait que Lockheed Martin s’ est débrouillé pour appâter l’ Europe via une participation au programme notamment dans tout ce qui touche la R&D -à raison de 5 milliards de $ me semble t-il- ce qui promettait création d’ emplois et augurait d’ un partage technologique de très haut niveau , arguments si hautement séduisants que nombre de pays comme l’ Italie ou la Grande-Bretagne ont accepté , ce qui assurait au constructeur quelques marchés « captifs » en mesure de torpiller les ventes des constructeurs Européens d’ autant que le F-35 était prévu pour être le premier maillon fort d’ une rupture technologique à suivre ainsi que permettre une interopérabilité d’ une ampleur inédite au sein de l’ OTAN .

          Raison pour laquelle , perso je considère que l’ Europe se trahit en se rendant elle-même dépendante d’ une Amérique vis à vis de laquelle j’ ai l’ impression que nous n’ existons plus que pour la satisfaire depuis bien trop longtemps , ce qui à mon sens n’ est plus acceptable puisque nous ne cessons d’ être les dindons de la farce , ce qui contrevient à un certain équilibre encore pourtant bel et bien présent il y a peu qui permettait à chacun d’ y trouver son compte…………

          *Référence 😉
          https://www.youtube.com/watch?v=lGhvPVTGkOc

  9. R2D2 dit :

    Mmmmh on sent bien que les Etats-Unis sont sous pression de la Chine depuis quelques années. Et leur gesticulations et menaces montrent bien qu’ils sont conscients de jouer perdants en ce moment…

    • C’est surtout la Russie qui est dans le viseur dans le cas présent. Le Russes ont refusé de restreindre leur production de pétrole pour stopper la chute des cours, afin de provoquer la faillite des entreprises US de gaz de chiste dont les coûts d’exploitation sont devenus supérieurs au cours du baril . Réponse de Trump. Tous ceux qui commerceront avec les russe seront frappés de sanctions économiques.

  10. ULYSSE dit :

    la géopolitique de Trump est une cata. Elle se fonde sur l’existence de blocs antagonistes, la Russie, L »Europe, la Chine et les USA en affrontement constant. Hyper dangereux. J’en viens à souhaiter ardemment l’élection d’un Démocrate mous et vieux à la prochaine présidentielle US.

  11. NRJ dit :

    Ca va aller de mal en mis avec les nouvelles générations d’avion de chasse qui se basent sur la fusion des données et l’hyperconnectivité. Les centres d’analyse du F-35 en particuliers sont basés aux USA donc tout appareil combattant contre la volonté américaine perdra la capacité de collaboration de ses avions. Et si un pays comme la France veut agir avec les F-35 (qui sont l’épine dorsale des aviations de tous nos alliés éventuels, d’Europe ou d’Asie), les américains pourront mettre n’importe quelle condition financière ou politique, on sera obligé d’accepter, car aucun pays seul n’a les capacités de mener une guerre en solo dans la durée. Il n’y aura en fait même plus besoin de CAATSA à terme.

  12. Fernandez dit :

    Cela dépend de quel qualité le su 35 vaut rien du bluff du lézard qui se prend pour Staline les américains avec les nouvelles générations de f15 et les missiles abattent facilement les su35 donc c’est pas un soucie même le su 50 est pas a la hauteur des avions américains le bluff sa va 5mn « logique hum

    • Royal Marine dit :

      Des preuves? Arrêtez de croire tout ce que l’on vous raconte, sans remise en cause un tant soit peu constructive… Il y a deux ans, personne ne croyait aux missiles hyper véloces des Russes, sauf le Pentagone, qu’on accusait donc de vouloir un budget augmenté, alors qu’il n’y avait rien à craindre!
      Aujourd’hui, où en est-on?

    • NRJ dit :

      @Fernandez
      Le SU-35 est un appareil rapide une grande agilité, autonomie et charge utile. C’est des choses qui manquent aux derniers avions américains, notamment la fameuse dinde.

      Par ailleurs les russes utilisent leur aviation en collaboration avec leurs systèmes anti aériens. Ils n’attendent pas tout de leurs avions. Et s’ils doivent attaquer un pays, leur armée de terre est suffisamment puissante pour conquérir le pays en question. Les SU-34 soutiennent en effectuant des opérations de bombardements et de brouillage comme le font les F18SH et Growler.

    • Ion 5 dit :

      @fernandez

      je vous site « les américains avec les nouvelles générations de f15 et les missiles abattent facilement les su35 »
      Et, ne sont ils pas fatigués de les descendre en masse?
      Ils en sont à combien de Su-35 descendus maintenant, au fait?

  13. Frank dit :

    @ ScopeW Mafia? Racket? Quelle médisance !
    On croirait lire la célèbre diatribe du Gal des Marines Smedley Butler:

    « J’ai effectué 33 ans et 4 mois de service actif, et durant cette période, j’ai passé la plupart de mon temps en tant que gros bras pour le monde des affaires, pour Wall Street, et pour les banquiers. En bref, j’étais un racketteur, un gangster au service du capitalisme. J’ai aidé à sécuriser le Mexique, plus particulièrement la ville de Tampico, au profit des groupes pétroliers américains en 1914. J’ai aidé à faire de Haïti et de Cuba un endroit convenable pour que les hommes de la National City Bank puissent y faire des profits. J’ai aidé au viol d’une demi-douzaine de républiques d’Amérique centrale au bénéfice de Wall Street. J’ai aidé à purifier le Nicaragua au profit de la banque américaine Brown Brothers de 1902 à 1912. J’ai apporté la lumière en République dominicaine au profit des entreprises sucrières américaines en 1916. J’ai livré le Honduras aux entreprises fruitières américaines en 1903. En Chine, en 1927, j’ai aidé à ce que l’entreprise Standard Oil fasse ses affaires en paix. »

    « Quand je repense à tout ça, je pourrais donner à Al Capone quelques conseils. Le mieux qu’Al Capone pouvait faire, c’était de racketter trois quartiers. Moi, j’agissais sur trois continents. »

    Un résumé qui date, mais toujours d’actualité…

    • ScopeWizard dit :

      @Frank

      Merci du partage ! 🙂

      Al Capone était considéré comme un entrepreneur , un chef d’ entreprise et vu que la libre-entreprise à l’ Américaine est quelque chose de sacré ……….

      De plus , ne perdez pas de vue que durant les Années Folles , la mise en place de la Prohibition visait à renforcer la démocratie , diminuer la corruption , était censée faire baisser la criminalité tant et si bien qu’ elle était surnommée « la Noble Expérience » ; elle n’ était pas exclusive aux USA puisque à la même période des pays Nordiques de tendance Protestante tel la Suède ou le Danemark avaient aussi adopté des mesures restrictives quant à la consommation d’ alcool ………..

      En revanche , c’ est bien aux USA qu’ elle fut maintenue le plus longtemps soit pendant 13 ans .

      Cette « noble expérience » US échoua pour bien des raisons dont une résistance des Catholiques , des affaires d’ alcools industriels toxiques imposés par l’ État responsables de centaines de décès , un accroissement de la criminalité , une explosion de la corruption , etc …….

      Dès 1927 , la cause était entendue mais nul n’ osa y mettre un terme avant 1933 sachant que Capone tombe en 1931 , ce qui libère la voie à un certain Lucky Luciano qui va peser lourdement quelques années plus tard et notamment contribuer à une « réactivation » de toute la MAFIA de Sicile , renforcer celle des USA devenant plus prospère que jamais , nous valoir la fameuse ‘French Connection » ou la Révolution Cubaine d’ un certain Fidel Castro ………..

      Cher ami , prenez donc connaissance de ce qui suit ; d’ après moi , très instructif………. 🙂

      https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2019/02/loi-seche-la-prohibition-aux-etats-unis

  14. Carin dit :

    @Math
    La réponse est adblock plus…
    j’avais le même problème.