La France confirme sa place de troisième exportateur mondial d’armement

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. NRJ dit :

    C’est une bonne nouvelle pour notre industrie. Cependant on a perdu un gros client l’Arabie Saoudite (https://www.google.com/amp/s/www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-arabie-saoudite-une-terre-devenue-inamicale-pour-la-france-840917.html%3famp=1). Et cela cache peut-être une gestion des plus catastrophique de nos gouvernant. Ils est en effet possible que l’Arabie Saoudite n’a pas apprécié nos ventes de Rafale et de VBCI au Qatar, avec qui ils sont en guerre larvée. Si c’est le cas, ça pourrait expliquer pourquoi l’Égypte a également arrêté de négocier avec nous, puisque l’Arabie Saoudite soutient financièrement l’Égypte, alors même qu’ils étaient bien disposés à avoir une commande de Rafale supplémentaire avec des Scalp ITAR-free ainsi que des Gowind.

    Enfin, si cette théorie est exacte, on aurait perdu sur tous les tableaux, puisqu’on a d’une part perdu l’Arabie Saoudite, et d’autre part on voit notre vente de VBCI menacée (à cause de la mise en examen d’un qatari proche du pouvoir) et on soutient ainsi ce pays qui est notre adversaire objectif puisque le Qatar soutient la Turquie et les frères islamistes en Lybie.

    J’espère que cette explication est fausse.

    • Le Breton dit :

      Non pas que je pense avoir une vie très morale mais il s’agit ici d’un client qui est aussi l’ennemi de la France.

      • Thaurac dit :

        Oui mais très peu ou pas de saoudiens dans les racailles en france..

      • NRJ dit :

        Sans aucun doute. Mais on ne peut pas arrêter toutes nos exportations sur ces motifs. C’ est pour ça qu’il faut choisir des pays privilégiés et on a peut-être fait une erreur dans notre choix.

    • sonata dit :

      Concernant l’Egypte, il semblerait plutôt que la situation actuelle soit la conséquence du fait que Macron ait critiqué Al Sissi en conférence de presse, et en présence de celui – ci, il y a un an. Du coup l’Egypte se tourne vers l’Italie, au détriment de la France.

      • Paul Bismuth dit :

        @ sonata
        L’Arabie Saoudite se tourne vers l’Allemagne.
        https://www.lopinion.fr/edition/international/armement-france-perd-main-en-arabie-saoudite-213172

      • Thaurac dit :

        Yes, c’est une histoire de vexations et d’accusations contre le régime Saoudien suite à la mort du journaliste, on n’avait qu’à la fermer, ça la pas fait revenir, on a perdu des contrats

      • NRJ dit :

        @sonata
        Vous y croyez vraiment ? Je n’ai pas entendu parler de crise diplomatique entre la France et l’Égypte. En revanche ça pourrait être une excuse pour justifier de ne plus faire affaire avec la France.

      • NRJ dit :

        @Sonata
        Au fait n’êtes vous pas surpris que les égyptiens s’approvisionnent en navires italiens ? Après tout les italiens soutiennent les frères musulmans du GNA en Lybie, les ennemis d’Haftar du gouvernement de Tobrouk qui est soutenu par l’Egypte. Je pense après que la proposition italienne est très séduisante (2 FREMM pour 1,2 milliards d’euros), mais cela démontre un pragmatisme égyptien qui dépasse les discours politiques.

        • badvaati dit :

          Bonjour,
          Je pense en effet que c’est avant tout une question d’opportunisme ragmatique pour les Egyptiens. Comme pour les BPC, il s’agit ici de navires déjà construits, revendus à un coût très compétitifs, qu’ils peuvent acquérir tout de suite et opérer de même puisqu’ils possèdent déjà une expérience sur une FREMM fr. De plus ça diversifie leur approvisionnement militaire et enfin ils peuvent beaucoup plus facilement trouver des crédits en Italie pour financer leur acquisition italienne qu’en France où ils sont déjà débiteurs concernant des sommes importantes au vu de leurs anciennes acquisitions.
          Et enfin je pense aussi que vous avez raison, je ne crois pas à une crise diplomatique entre la France et l’Egypte, d’ailleurs le 2 mars dernier Mme Parly est partie au Caire rencontrer le président égyptien pour parler d’un renforcement de la coopération navale.. Bref nous restons je pense un soutien du Caire qui nous le rend bien, mais Sissy pense avant tout diversification et achat de matériels à un coût contenu, ce qu’on ne peut pas vraiment lui reprocher.

    • Namroud dit :

      Moi sincèrement je trouve plutôt que c’est une excellente nouvelle au moins il y aura moins de victimes parmi les pauvres civils yéménites dont des enfants qui meurent sous les bombes et à cause de la famine et du choléra ( et dont tout le monde s’en fout et aprèson s’étonne qu’il y a des flux migratoires) C’est vrai que ces temps ci on est plus intransigeant concernant les droits de l’homme avec erdogan, mais par contre on est complaisant avec d’autres . Au moins les Allemands ( qui eux c’est vrai affichent depuis des décennies un excédant extérieur) ont eu le courage de décréter un moratoire sur les ventes d’armes à certains pays.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ont eu le courage de décréter un moratoire sur les ventes d’armes à certains pays. » l’Arabie Saoudite a une certaine époque avait acquis des Panavia Tornado. Panavia était le consortium donc les Allemands étaient partie prenante (avec les Italiens et les Anglais). Il ne me semble pas qu’à l’époque ils avaient eu des états d’âmes pour vendre au royaume wahhabite! Plus récemment pas de problèmes non plus pour la vente d’Eurofighters! Pas plus d’états d’âmes quand ces mêmes Allemands ont fourni à Saddam Hussein des usines pharmaceutiques ou d’engrais qui ont servis à fabriquer des médicaments et des fertilisants « vésicants et neurotoxique » Et maintenant ils nous la joueraient façon « pères la vertu ». Ben voyons!!

        • NRJ dit :

          @Pascal
          « Il ne me semble pas qu’à l’époque ils avaient eu des états d’âmes pour vendre au royaume wahhabite »
          A l’époque l’Arabie Saoudite ne faisait pas une guerre dans laquelle de tirait sur les civils. Il y avait par ailleurs la guerre froide, donc la nécessité de défendre le bloc de l’Ouest. Enfin ce n’est pas parce qu’on a fait des bêtises par le passé qu’on doit continuer à les faire.

          Les allemands sont allés contre leurs intérêts économiques en refusant de vendre des armes à l’Arabie Saoudite. De gros contrats ont été arrêté (notamment 40 Eurofighter) à tel point que les entreprises type Airbus réfléchissent à faire la production de certains appareils hors d’Allemagne. Il faut savoir reconnaître les bons gestes.

      • Thaurac dit :

        Lis l’article sur opex disant que l’Allemagne a le meilleur classement en vente d’armes , qu’elle n’a jamais eu avant, alors les donneurs de leçon…

      • v_atekor dit :

        Je suis d’accord, ajoutons en outre que l’Arabie et son voisin Iranien ont la fâcheuse tendance à vouloir nous entraîner dans un conflit qui ne nous concerne pas alors qu’objectivement nous n’avons aucune affinité politique ni avec les uns ni avec les autres, et donc aucune raison à vouloir soutenir l’un contre l’autre.
        .
        Le seul problème (et pas le moindre) est notre dépendance pathologique au pétrole.

      • Franz dit :

        Salaam Namroud ! L’ONG franco-suisse Medair intervient au Yemen depuis des années. Dans leur engagement auprès des plus pauvres, ils n’ont pas oublié les Yéménites.

      • Frisou dit :

        Nous avons aussi une déontologie concernant la vente d’arme à l’étranger. Déontologie qui nous à maintes fois pénalisé sur l’autel de nos principes. Votre affect pour erdogan vous prompt à le porter en victime, mais ne vous en déplaise, ce ne sont pas les français qui tuent ni affament.

    • Lucas dit :

      Mouais, la vente d’Eurofighter ou de F.15 au Quatar n’a rien provoqué sz tel chez les US ou UK. L’explication est ailleurs…

      • NRJ dit :

        @Lucas
        Un peu difficile de comparer la puissance des USA qui ont vendu les F-15 avec celle de la France ?
        Pour l’Angleterre cet argument a plus de valeur. Ont ils acheté des Eurofighter pour compléter ce qu’ils avaient déjà acheté ? Peut-être nous manque t’il des données.

      • v_atekor dit :

        D’accord. l’EF n’a pas non plus empêché l’Espagne de vendre des navires à l’AS.
        .
        Pour moi, la réponse se trouve en Iran où la France est peut être moins jusqu’auboutiste que d’autres.

    • Plusdepognon dit :

      @ NRJ
      Votre analyse se tient.
      En ce moment, comme tout, c’est un peu les montagnes russes :
      https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/les-cours-du-petrole-seffondrent-1183125

      N’oubliez pas qu’objectivement le gouvernement considère qu’il ne peut organiser l’islam qu’en mettant les frères musulmans à la tête des mosquées en France.
      https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/radicalisation-les-freres-musulmans-sont-aux-portes-du-pouvoir-assure-zineb-el

      Même si personne ne crache sur l’argent saoudien ni sur les mosquées, ni sur la formation des imams :
      https://www.cairn.info/revue-critique-internationale-2011-2-page-113.htm

      https://www.atlantico.fr/pepite/3580597/abdallah-zekri-cfcm-s-exprime-sur-la-presence-de-christophe-castaner-a-lyon-lors-de-l-inauguration-de-l-ifcm-

      Pas que pour les mosquées et la formation des imams, pour la politique française en Afrique aussi on s’aligne sur certains États du Golfe :
      https://www.lepoint.fr/afrique/pays-du-golfe-afrique-de-nouveaux-partenariats-economiques-29-05-2019-2315876_3826.php

      Par exemple, pour le financement du G5 Sahel, le compte n’y est pas…
      https://www.agenceecofin.com/securite/2211-71391-g5-sahel-la-france-reproche-a-larabie-saoudite-de-ne-pas-tenir-ses-engagements-financiers-contre-le-terrorisme-en-afrique-de-louest

      Il n’y a pas que l’Orient qui est compliqué :
      https://infoguerre.fr/2016/04/les-limites-de-la-politique-africaine-de-la-france/

      Un petit discours passe-partout pour briller dans les salons :
      https://www.diploweb.com/La-politique-africaine-de-la.html

      • Clément dit :

        Vous savez, Zineb El Rhazoui est aussi soucieuse de la vérité que Fourest, Zemmour ou Sylvain Durif. C’est avant tout une polémiste qui doit faire peur pour vendre des livres et du temps d’antenne.

        • LEONARD dit :

          Avec une différence fondamentale,elle risque sa vie depuis Janvier 2015, du fait de sa dénonciation de l’islamisme. Pousser la sincérité jusqu’à se mettre, elle et sa famille ( elle a une fille ), en danger mortel, ça éclipse le mercantilisme.

          Mais peut-être avez vous un engagement personnel nécessitant un tel courage, auquel cas vous seriez audible. Sinon, peut-être percevrez vous l’ineptie de votre propos.

          • Clément dit :

            @LEONARD
            Fourest, Zemmour (et peut être même Sylvain Durif) aussi risquent leurs vies, ça n’en fait pas moins des affabulateurs. Et d’ailleurs à quel moment le fait de risquer sa vie implique de dire la vérité ? Si je vais à Islamabad et que je dit en public que le prophète Mahomet mangeait du porc, je vais sûrement risquer ma vie, mais ce n’est pas pour ça que c’est factuellement vrai.

            Et puis vous savez, elle dénonce l’islamisme intégriste par ce que c’est la mode (et le menace actuelle) mais dans les années 60 elles auraient dénoncés les communistes, dans les années 30 les juifs, dans les années 1900 les Allemands, etc. La dénonciation publique sur le marronnier du moment, c’est avant tout un business. C’est comme sortir un film de super-héros : pas la peine de se fouler à faire un bon truc, ça se vendra quand même.

          • Nihilo dit :

            @Clément.
            Malheureusement la mode c’est plutôt l’islamogauchisme que la dénonciation du wahhabisme. Donc Mme Fourest et Zineb El Rhazoui sont sûrement critiquables mais je ne les vois pas attaquer les valeurs de la République française contrairement au wahhabisme.

          • Clément dit :

            @Nihilo
            Vous devriez allumer votre télé : les wahhabites sont les amis de nos élites politiques, médiatiques et financières (dont font partie Zineb et Fourrest). Par exemple quand j’écoute Zemmour parler des féministes, j’ai l’impression d’entendre le prèche d’un imam radical. Et quand Zineb dit qu’il faut « tirer dans la foule », on dirait le discours d’un cadre de Daesh.
            A l’inverse, les « gauchistes », les « zadistes », les « vegans » seraient responsables de tout nos maux.

            Après vous avez raison : la vérité et le sérieux scientifique ne sont pas des valeurs de la République. On peut mentir à tout bout de champs, ce n’est pas contre les valeurs républicaines.

    • Vroom dit :

      Pour l’Arabie, peut-être une autre raison….Et pas de quoi être fier pour le reste. Mais c’est le marché des armes….
      https://www.monde-diplomatique.fr/2019/11/VERWAERDE/60965

      • v_atekor dit :

        Petit joueur.
        .
        Le roi d’Espagne (honni qui bien y pense… ) a reçu 100 millions d’€ de l’Arabie sur un compte suisse, et en a destiné 65M à sa maîtresse domiciliée banquairement aux Bahamas.
        .
        La principale justification est probablement des rétrocommissions pour la vente d’armes à l’AS.
        .
        Mais personne ne le saura vraiment car il n’y aura pas d’enquête puisque le roi (et la haute noblesse) espagnole sont constitutionnellement intouchables, ce qui permet de développer une corruption en toute légalité, quitte à arroser certains partis. La lutte contre la corruption, c’est pour les pauvres.
        .
        Après certains se plaignent que les Catalans veuillent aller voir ailleurs… Au fait il vous avez les plans de la guillotine ?

    • Blondin dit :

      le contrat VBCI est complètement à l’arrêt à ce jour, et que ce soit chez Nexter ou Arquus, on en entend plus du tout parler… espérons que ce soit que provisoire mais ça semble mal barré. Et on va encore voir le Boxer rafler la mise, comme en Australie par exemple. Dommage si ça se fait pas avec le Qatar, on aurait vu le VBCI avec la tourelle T40, et ça avait un intérêt pour nous lors de la prochaine revalorisation de nos propres engins. Un peu de puissance de feu en plus ferait pas de mal, mais ça fait 1 passager en moins, ce qui va fortement poser problème. Je lisais d’ailleurs dans le dernier HS de DSI que les russes projetait de monter un canon de 57mm sur leurs VCI, et ils avaient d’ailleurs monté ce canon sur le VBCI ATOM, version développé avec RTD il y a quelques années.

    • Thaurac dit :

      Plus simple que cela, l’arabie saoudite n’a pas apprécié que la france soit le porte drapeau des contestataires dans l’affaire de la disparition du journaliste arabes et et le fait qu’elle est impliqué directement la royauté…

      • tschok dit :

        La France, porte drapeau des contestataires?

        Je vous assure que si on avait pu vider nous-même la baignoire d’acide, on l’aurait fait.

        Mais ce con s’y est pris n’importe comment.

        • Thaurac dit :

          Ben oui, mais en france, ce ne sont pas les électeurs qui font les décisions, ni les gouvernements mais les assos et ong surmédiatisées, alors le Gvt en place, embraie là dessus, malheureusement;
          Il serait temps de se pencher sur la nuisance et les limites de ces assos ong comme l’ont fait israel , la russie;
          mais il est vrai que ces assos permutent de projeter des agents de renseignements au cœur d’un pays, tout le monde le sait, peu agissent contre.
          Il est temps de rendre public , les subventions française aux ong qui lutte contre ce même Gvt, et les financements étrangers, car il n’y a pas de fumée sans feu..

    • Galopante dit :

      auto proclamé pays de défenseur des droits de l’homme, exporté des armes au gouvernement de la junte militaire comme Egypt, qui a renversé le président élu par le peuple, les francus devraient bien être confinés.

    • FredericA dit :

      @NRJ : « Et cela cache peut-être une gestion des plus catastrophique de nos gouvernant »
      .
      A la question « s ke c la fôte t’à Manu ? », je dirais non. L’Arabie Saoudite est un client mais pas forcément un « GROS » client. Dans les faits, les promesses d’achats mirobolants par l’AS n’ont jamais cessés depuis des décennies (rappelez-vous du Super Mirage 4000). Le hic est que, à la fin, c’est les USA qui raflent les contrats : https://www.liberation.fr/planete/2018/10/24/que-representent-les-exportations-d-armes-francaises-vers-l-arabie-saoudite_1687439
      .
      En outre, vous omettez complètement le rôle délétère d’ODAS, la structure en charge des contrats d’armements passés avec la France. Cette structure est remise en cause par l’AS, qui ne souhaitent plus traiter les contrats par ce biais. Ce point de tension existait bien avant l’arrivé d’Emmanuel MACRON à l’Elysée : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-arabie-saoudite-a-la-france-odas-khalas-ca-suffit-559660.html
      .
      D’une manière plus globale, les contrats d’armement se négocient sur la durée. Pendant, ce temps la valse des Gouvernants ne s’arrêtent jamais. A un instant « T », le pays commande en fonction de ses besoins mais aussi (et surtout) de l’environnement politique du moment. Je pense qu’il n’aura échappé à personne que Donald TRUMP sait se montrer très persuasif pour vendre le matériel US…

  2. Fralipolipi dit :

    Très réussi ce camo 2 tons sur les Rafale du Qatar.

    • tchac dit :

      Et cela ne fait que me rendre davantage triste que nous ayons abandonnés ces motifs pour ce morne gris basse visibilité. 🙁

  3. petitjean dit :

    Ce que j’en pense
    bravo pour notre industrie de défense. Je pense à la qualité de nos ouvriers, techniciens et ingénieurs
    maintenant j’aimerais qu’on cesse de faire des affaires avec des théocraties sanglantes ennemies des démocraties occidentales
    L’Arabie Saoudite « premier importateur mondial d’armes » qui stocke sa ferraille de luxe dans le désert et qui se prend une raclée au Yémen.
    (En passant, c’est encore le bordel dans ce beau pays client de la France : « une révolution de palais a eu lieu à Riyad au moment même où Moscou décidait de détruire l’Opec+. Trois princes ont été arrêtés, dont le propre frère de MBS ainsi que son cousin, Mohammed ben Nayef, chouchou de la CIA. Ils sont accusés d’avoir « fomenté un coup dans le but de renverser le roi et le prince héritier ». »
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/03/la-guerre-du-petrole-est-lancee-0.html
    Et puis , tout de même, quelle honte, tout ce fric, alors que plus d’un milliard d’êtres sur notre planète manquent de tout , et….….vous connaissez la suite !

    • fabrice dit :

      Petitjean
      L’Arabie saoudite vient de dynamiter l’OPEP et d’atomiser le prix du pétrole… les EAU et l’Arabie ont les ressources financières pour supporter… L’Axis for « peace » des antisémites antisunnites antiaméricains (Russie, Iran, Venezuela, Algérie, Syrie, Cuba, Liban), non.
      La récréation vient de sonner.

      • Pravda dit :

        Les USA vont aussi perdre gros avec le pétrole de schiste.

      • Alain d dit :

        @Fabrice (Simplet)
        « La récréation vient de sonner »
        C’est la guerre sur les couts du pétrole et du parapétrolier qui vient d’être engagée.
        Avril, l’Arabie Saoudite baisse son baril de brut léger, par rapport au mois de mars.
        Vers l’Asie : de 6 $
        Vers les Etats-Unis : de 7 $
        Vers l’Europe : de 8 $
        L’OPEP avait proposé de réduire la production (OPEP+Russie) de 1,5 million de barils supplémentaires jusqu’à la fin de l’année. Niet logique de la Russie !
        On va aussi assez rapidement voir si le « clan US », les pro-israéliens, les pro-sunnites et pro-américains résistent mieux que votre « clan Russie ».

        Tous les gros producteurs vont souffrir, les Etats-Unis et ses alliés (Canada, Brésil, Norvège, Royaume-Uni), La Russie et ses alliés (Algérie, Syrie, Venezuela), et les producteurs du Golfe, le Nigéria déjà faible, tout comme le Brésil, etc.
        Et les entrants ou futurs entrants qui sont nombreux : Israël, Egypte, Cote d’Ivoire, Mauritanie-Sénégal, Chypre, Liban, Kenya, Maroc, etc.
        Ceux qui espèrent relancer : Libye, Soudan, Angola, etc.
        Les Etats-Unis, qui ont beaucoup souffert de 2015 à 2017, sont devenus plus économes, après avoir perdus des milliers d’emplois et les exploitations les moins rentables.
        On va voir s’ils tiennent l’épreuve de force sur un temps long, et s’ils vont pouvoir continuer à investir.
        De plus, l’Arabie saoudite, premier acheteur d’armes aux Etats-Unis, va devoir revoir sa copie, la caisse étant vide.
        Le secteur s’inquiétait, à tort ou à raison, d’une baisse des investissements depuis 2015, qui va être confirmée par cette baisse du baril.
        La Russie a aussi besoin d’investir dans des nouveaux gisements pour tenir la cadence, et d’investir pour moderniser l’existant.
        Tous les gros producteurs vont souffrir, les Etats-Unis et ses alliés (Canada, Brésil, Norvège, Royaume-Uni), La Russie et ses alliés (Algérie, Syrie, Venezuela), et les producteurs du Golfe, le Nigéria déjà faible, tout comme le Brésil.
        Tout le Monde va perdre, mais qui flanchera le plus, et qui cèdera le premier ? Les paris sont ouverts.

        France, les consommateurs, particuliers et entrepreneurs ne vont pas s’en plaindre.
        Pour le PIB et les emplois en France, et les exportations et recettes sur IDE, affaire à suivre.
        La facture pétrolière va diminuer, mais comme le France pèse lourd dans les hydrocarbures (Total, Rubis, Engie, etc.), le parapétrolier (Technip, GTT, Veritas, etc.) et la chimie (médicaments, cosmétiques, colles, etc.), on va vite savoir si ces secteurs français résistent, ou débauchent.
        Sachant que l’Etat percevra moins de taxes et d’impôts, cause les flux et bénéfices en baisse sur ces secteurs, sachant que Total est le plus gros contributeur (taxes + impôts) du CAC 40
        En conclusion, votre « récréation » pourrait bien mettre des français sur le carreau et impacter négativement notre PIB.

        • Alain d dit :

          Enfin j’ai lu que Total, est le plus gros contributeur pour 2019
          Parce qu’il aligne des gros bénéfices, cause un seuil de rentabilité bien meilleur, en forte correction depuis la précédente dégringolade des cours.
          Total avait bien abaissé son point mort, objectif était de mémoire à 25$.
          https://www.capital.fr/entreprises-marches/corr-les-valeurs-petrolieres-dans-la-tourmente-1364333
          Vers 2013, quand Total ne faisait pas de bénéfices en France, il n’y payait pas d’impôts, mais réglait tout de même les taxes. En plus le groupe a certainement liquidé des nombreuses filiales dans les paradis fiscaux, suite aux différentes affaires (Paradise Papers et Cie), comme d’autres grandes entreprises, et aussi parce que le Fisc français fait la chasse à optimisation (l’évitement) depuis déjà quelques années.

        • Jerome dit :

          ca affecte aussi l’Iran. Les houthis peuvent encore balancer des drones sur Aramco pour faire saigner les saoudiens.

    • Plusdepognon dit :

      @ Petitjean
      Les USA ne font jamais rien gratuitement, seuls les naïfs ont cru à leur auto-suffisance énergétique :
      https://www.rtbf.be/info/economie/detail_les-etats-unis-n-ont-ils-vraiment-plus-besoin-du-petrole-du-moyen-orient?id=10403497

      • Thaurac dit :

        Ils l’ont mais les prix d’extraction ne fonctionnent qu’avec un pétrole cher, sinon plus rentable
        Ils sont premier producteur de pétrole devant l’arabie et la russie.

    • Blondin dit :

      très franchement, que les saoudiens ne sachent pas se servir de leurs armements me semblent plutôt une bonne chose, et si ils veulent dépenser leur fric comme ça, si c’est chez nous tant mieux !

    • ClémentF dit :

      Attention, c’est du néocolonialisme de dire aux saoudiens, quoi faire de leur argent…

      • tschok dit :

        C’est plutôt du paternalisme et c’est pas du tout « néo » colonial. C’est du colonialisme très Second Empire/troisième République. Rien de nouveau là-dedans.

        Même has been, en fait. Ou: passé à l’ouest, vieux jeu, rétrograde, obsolète, dépassé, vieille France rance, réac, vieux con, Radio Courtoisie, trop peu trop tard, etc.

        Ce qui est d’autant plus idiot que les Saoudiens ne vous demandent pas la permission: ils dépensent leur argent comme bon leur semble et, lorsque cette dépense vous fait travailler, c’est eux qui vous prennent pour leur larbin, et pas l’inverse.

        En fait, les Saoudiens ont une culture du business là où nous, on a une vielle culture de peuple colonisateur qui ne se rend pas compte de l’inversion des rapports de force et qui se la pète très snob en se faisant à lui-même des procès d’intention dénués de sens: les agitations de conscience où les gens, souvent les plus mesquins d’ailleurs, se noient dans un verre d’eau. C’est étonnant, mais les mesquins tiennent le plus à leur salut éternel. Dès ce bas monde, ils lorgnent déjà leur place au paradis.

        L’agitation des bonnes consciences nous fait passer par des épisodes psychiquement complexes que je trouve assez pénibles pour ma part.

        En matière de commerce de marchandises prohibées (jeux, drogues, sexes et armes à feu) les choses sont simples: le bon client est celui qui paye, le bon vendeur est celui qui satisfait son client. Que ce soit néo ou post colonial, franchement, on s’en fout.

        • ClémentF dit :

          j’étais ironique, vous aurez remarqué que la France n’a jamais colonisé l’AS…
          -« les Saoudiens ont une culture du business » pas vraiment ; le business c’est la culture de la valeur ajoutée, vous achetez un truc et vous le revendez plus cher. L’AS ignore ce concept, étant assise sur un DAB géant.
          -« L’agitation des bonnes consciences nous fait passer par des épisodes psychiquement complexes que je trouve assez pénibles » on est bien d’accord, autant en rire.

  4. Bloodasp dit :

    @Petitjean: Merci pour votre lien sur la guerre du pétrole, si l’analyse est avérée Poutine est un génie faisant passer Machiavel pour simplet…..

    • Thaurac dit :

      Poutine a refusé de limiter la production disant qu’il se contentait de ce prix là en au moment de la réunion 44 $ le baril, mais maintenant que les prix dévissent tous ces futurs engagements vont être durs à tenir car hormis le pétrole, la russie a peu d’entrée de devises étrangères. Je pense que les usa risquent des dégâts collatéraux avec l’extraction de l’huile de schistes qui n’est plus rentable à ce prix du baril, mais l’arabie a du prévoir des compensations envers eux.

    • petitjean dit :

      @Bloodasp
      en effet la Russie vient de frapper un grand coup. Observez que les merdias se gardent bien d’en faire l’analyse !
      Je nous conseille donc de lire l’analyse qui en est faite sur le blog http://www.dedefensa.org/
      La patience des russes, qu’on croyait infinie, a ses limites :
      https://www.dedefensa.org/article/notes-sur-une-patience-enfuie

      • fabrice dit :

        Excusez moi mais à la phrase « le prix d’extraction du baril russe est l’un des moins chers au Monde » j’ai arrêté de lire…Extraire du pétrole en plein arctique, à 2000 km de la 1ère ville, c’est sur, c’est donné…
        Je ne sais pas « quel grand coup » les Russes viennent de frapper, ils se sont coupés la main ?
        Présenter comme une victoire le fait d’avoir divisé par deux le prix de son principal (voir seul) produit d’exportation et de celui de ses principaux alliés (Algérie, Venezuela, Iran) me fait bien rigoler…
        Faudrait arrêter de prendre au 1er degré la propagande pro russe…

      • Thaurac dit :

        Ce bloc est entièrement dédié et à la solde de la russie, j’ai cru lire un délire épistolaire!
        fait parti des dizaines de blog apparus lors de la crise de crimée et dombass
        Certains dans le secteur militaire, d’autres dans la partie extrême droite complotiste, et son alter égo extrême gauche et complotiste, certains attisant les tensions en france, bref, ils sont sortis avant l’usine à troll je crois…Maintenant il est aussi judicieux de les lire , en sachant ce que l’on veut nous faire avaler, on en déduit aps mal de choses.

    • Thaurac dit :

      Les italiens sont très agressifs dans le marché de l’armement comme dans celui du pétrole. et peut être payons nous nos positions en Libye?

  5. Chill dit :

    Quel sera le 4eme client pour cet avion ?
    Trouvera t il encore preneur ? On peut en douter ; Finlande 30 % de chance, peut être 40 % pour la suisse , les EAU stand by, en Inde on n’y comprend plus rien, pas de deuxième commande annoncée , l UE lui est fermée , en Egypte cela semble compromis , le Maroc Idem , c est inquiétant, 96 avions exportés alors qu il en faudrait 3 x plus.

    • Thaurac dit :

      Faut dire que l’egypte achète mais n’a pas de tunes , pour certaines commandes c’est l’arabie saoudite qui finançait, mais sinon tout à crédit, il y a de gros risque car inflation démographique mais peu d’industrie alors tout le monde mise sur le gaz(qu’elle achète à israel pour le moment) et le gazoduc qui va amener un peu d’air.
      Mais je parie qu’à la coface elle n’est pas des mieux notée

      • tschok dit :

        Un gazoduc amène un peu d’air?

        J’espère qui est frais, au moins.

        • Thaurac dit :

          Pour le moment israel a commencé de les fournir en gaz qu’ils raffinent, et expédieront par gazoduc italiens plus tard.

    • Clavier dit :

      Vous ne comprenez effectivement rien….la vente à l’Inde est dans les tuyaux

    • R2D2 dit :

      Finlande: non, probablement SH18.
      Suisse: sur un doute ca peut passer mais comme la Finlande le SH18 est une suite logique.
      EAU: les -9 sont retrofités + achat de F16 donc à court et moyen terme ras.
      Inde: probablement extension de la premiere commande, carte à jouer sur l’aéronavale.
      Egypte: Macron a réussit à défaire ce que Hollande/Le Drian a batit…
      Maroc: ils sont partis chez les américains (F16 & Co).
      Europe: la regle c’est d’acheter à tout le monde sauf a ses voisins afin de ne pas changer l’équilibre des forces.

      • badvaati dit :

        Bonjour,
        Sur la Finlande je suis plutôt d’accord, mais je penche plus sur le Gripen, proximité géographique, neutralité politique dans l’achat, possible de décoller de terrains sommaires, faibles coûts d’exploitation et en plus dans le package ils proposent un GlobalEye, soit un mini-AWACS, ce qui est top pour démultiplier le potentiel des gripen au combat.
        Suisse justement j’estime que le Rafale a vraiment une bonne carte à jouer, proximité géographique, coopération industrielle avancée (notamment avec RUAG et d’ailleurs on est un de leurs bons clients..) et enfin neutralité politique également, la France n’est pas les USA et file toutes les clés de l’avion.
        Egypte, est-il certain que c’est réellement mort? Où c’est simplement qu’ils n’ont pas les moyens et ne présentent pas les garanties suffisantes?

        • R2D2 dit :

          Le souci avec le Gripen c’est qu’il n’est pas encore au niveau (malgré ce que le marketing de Saab peut dire). Cela s’est vu dans les deux appels d’offres en Suisse (et dans le deuxieme il n’a pas fait long feu…) et encore dans les premieres évaluations en Finlande. Donc oui cela aurait du sens que la Finlande et la Suède se tiennent chaud mais c’est plutot mal parti (meme si le globalEye est tentant 🙂 )
          .
          Le souci avec la Suisse est le meme que l’on peut avoir avec une partie de la Belgique ou encore l’Allemagne: une aversion pour tout ce qui est francais. Dans le premier appel d’offre on a mis dans la corbeille la possibilité de s’entrainer dans le ciel francais, je suppose que l’on a du refaire cette offre car c’est le genre de truc qui pèse lourd (si je me souviens bien après l’annulation du premier appel d’offre ils ont tentés de récupérer trankilou cet accès libre).
          .
          Pour l’Egypte on a fait un clash en se posant encore en donneur de lecons (ce pour quoi la planete toute entiere nous aime…). Et ne pas oublier que la vente du Rafale a été facilité par le refus d’Obama de vendre de nouveaux appareils, on a simplement profiter d’une ouverture.
          Pour les moyens financiers – puisque c’est l’Arabie Saoudite qui paye – aucune idée.

          • Thaurac dit :

            Toujours l’affaire du journaliste, en accusant l’arabie saoudite, on a perdu les livraisons d’armes aux liban , payées par cette même arabie..
            Assez de la politique menées par les ong, on peu de réalpolitik ne ferait pas de mal, on peut pas faire les deux et surtout pas insulter un acheteur de ce niveau, qu’il balance ses bombes au yémen ou ailleurs, on s’en tape, et ne pas oublier, ce sont les houtis et l’iran qui ont commencé et que l’arabie saoudite a été appelée à l’aide par le gouvernement au pouvoir, ce que font l’iran et la russie en Syrie, n’en déplaise…

      • Hermes dit :

        Imagine intéressante pour l’Europe.
        .
        Mais dans une moindre mesure ça peut faire sourire si on pense au fusil d’assault FR qui avait un choix tourné majoritairement entre Allemagne et Belgique.

      • Alain d dit :

        @R2D2
        Plutôt pour afin de ne pas changer le déséquilibre des forces, principalement en faveur de l’Allemagne, par la taille des son marché, et donc son pouvoir financier.
        Mais l’Allemagne est en train de flancher et fait grogner de plus en plus.
        Le problème c’est bien la zizanie des règles au sein de l’UE, avec notamment les paradis fiscaux. Le marché est commun mais avec de nombreuses disparités, il n’est donc pas unique. Un panier de crabes !
        Quand l’UE aura des règles communes, en droits et devoir, dans le social, le travail et la finance, alors les nations de l’UE entreront moins en compétition pour gagner quelques cacahouètes et seront plus favorables à des coopérations pour aller guerroyer à l’export.
        C’est pas plus compliqué que çà !
        L’UE avance dans ce sens, mais trop lentement.
        Mais les faits que l’Allemagne soit plus faible et que son allié anglais, optimisateur fiscal en chef, se détachent de l’UE, devrait permettre de progresser plus vite sur l’uniformité des règles et normes. Si la volonté suit…..

        • Alain d dit :

          La taxe carbone et les circuits couts vont aider, tout comme et la lutte contre l’obsolescence programmée, et le fait de ne pas délocaliser le recyclage des ses merdes vont aider le mouvement. Les constructeurs voit devoir penser R&D pour faciliter les réparations et la maintenance, pour des produits plus durables, avec une seconde vie, donc les délocalisations vont prendre une claque.
          Et les relocalisations, totales ou partielles vont accélérer.
          Le coronavirus et la montée des couts en Asie va certainement inciter des entreprises, notamment des PME, à relocaliser.

  6. Certes… dit :

    Au-delà de l’exaltation que peut susciter ce « très réussi camo deux tons » et au-delà de la légitime fierté que nous ressentons à l’idée de la grande qualité de « nos » ouvriers, techniciens et ingénieurs, on aimerait savoir qui des citoyens français contribuables verra augmenter son pouvoir d’achat.
    A l’exception notable des dirigeants, de certains cadres, des généraux à la retraite reconvertis en facilitateurs et des actionnaires (ainsi que quelques indispensables intermédiaires secrets qui vont empocher de juteuses commissions). Car ces entreprises, il faut le rappeler, sont privées. Il est très douteux que la grande masse des contribuables en bénéficie d’une manière ou d’une autre.

    Alors, c’est vrai, on peut très bien comprendre qu’à la lecture de ce classement, se dire que la France monte sur le podium pour la médaille de bronze, c’est flatteur.
    Mais, une fois encore, ce n’est pas une compétition sportive. Déjà que le sport de haut niveau est devenu un business on parle beaucoup plus de fric que de dépassement individuel…
    Alors s’exalter ainsi parce qu’on vend du matériel de guerre au Proche-Orient, c’est presque pathétique.

    • fabrice dit :

      Certes
      Oh vous savez la France vend surtout des gros systèmes d’armes (Rafale, sous marins…), ce qui tue dans les conflits de basse intensité actuels ce sont surtout les armes légères…Vous avez ce site très instructif dans ce domaine http://www.smallarmssurvey.org/
      Les chars Leclerc vendus aux EAU ont rarement tiré…
      Un meilleur contrôle et une plus grande transparence des ventes d’armes seraient néanmoins nécessaire.
      Maintenant, une population ou un pays désarmé invite à se faire massacrer, des hostiles hésiteront à deux fois à attaquer physiquement des Etats biens armés…
      Si tu veux la paix, prépare la guerre.

      • fabrice dit :

        Maintenant j’aime bien aussi cette expression latine « on n’arme jamais les enfants », il y a un certain nombre d’Etats dirigés par des irresponsables totalement boulonnés du cerveau qu’il faudrait éviter d’armer.

    • petitjean dit :

      @Certes…
      si je puis me permettre
      conserver une industrie de défense est absolument vital pour la France. Domaine des très hautes technologies et donc des emplois hautement qualifiés , La France fait partie des rares pays aillant encore ces capacités.
      Vous parlez de « pouvoir d’achat », mais là nous sommes dans une autre domaine. Je puis vous assurer que de l’argent, il y en a, et même beaucoup, mais pas pour tout le monde
      Jugez plutôt (ça va encore faire hurler les ignorants plein de certitudes) :
      -fraude fiscale = plusieurs dizaines de milliards par an !
      -fraude aux assurances sociales = plusieurs dizaines de milliards par an !
      -coût annuel de l’invasion migratoire = plusieurs dizaines de milliards !
      -subventions divers et variées, élus compris = plusieurs dizaines de milliards par an !
      (sources à votre disposition, mais tout le monde peu, doit, chercher, si il prétend être citoyen )
      Vous voyez, du pognon il y en a , mais….pas pour tout le monde !…………….

      • LEONARD dit :

        46.2% du PIB en prélèvements obligatoires, en 2018,

        Ca fait 53.8% d’évasion fiscale, au bas mot, car rien n’empêche d’obliger les français à s’endetter pour payer au delà de 100% de leurs revenus. Hollande avait expérimenté la chose avec la suppression du bouclier fiscal.

        Au boulot, Bercy, le moloch fiscal exige son tribut !

      • tschok dit :

        @petitjean,

        Certes ne vous tendait pas la perche pour que vous déversiez sur nos comptes publics en déficit les ressources fabuleuses de la fraude, je crois qu’il voulait dire, et il a raison, que le secteur de l’armement est très capitalistique.

        En d’autres termes, sa propension à dispenser la valeur ajoutée tout au long de la chaine de production est intrinsèquement faible. Ce n’est que par l’effet de la loi (donc la volonté de l’Etat, concrètement) qu’une industrie de l’armement parvient à distribuer de la valeur ajoutée. C’est l’effet de la contrainte publique, en particulier fiscale et sociale.

        Bien au contraire, sa propension à privatiser le profit est forte, par la captation de la marge. Si vous laissez faire les industries de l’armement, elles captent de plus en plus de marge. Mais ce n’est pas parce qu’elles sont méchantes. C’est parce qu’il faut de plus en plus d’investissement pour inventer les nouvelles générations d’armes.

        L’armement est un secteur qui oblige à capter de plus en plus de capitaux pour financer de plus en plus de sophistications, au profit de moins en moins de gens, car la nécessaire recherche de la productivité a aussi un effet sur les effectifs de ce secteur (sans compter l’IA).

        Donc, Certes nous fait caresser du doigt des questions qu’on refuse de se poser: l’industrie de l’armement à un effet de levier sur l’économie ou au contraire un effet d’entonnoir?

        Là-dessus, vous nous parlez d’autre chose: c’est votre discours d’extrême droite sur la fraude, qui vise à nous faire accroire que le produit de la fraude est une ressource liquide que l’on peut mettre au service du discours primitif, simpliste et réducteur du célafota et du yakafokon.

        Or, le seul truc qu’on sache de façon formelle, c’est que le produit de la fraude est difficile à recouvrer. Ce n’est pas une ressource liquide. C’est au mieux une plus-value latente.

        Donc, tout discours fondé sur le célafota les fraudeurs yakafokon les punir et récupérer le pognon youpla badaboum pour équilibrer nos budgets déficitaires est un discours de débiles attardés et vindicatifs.

        Et les débiles attardés sont des poids morts qui nous empêchent d’avancer vers l’objectif légitime qui consiste à lutter efficacement contre la fraude, ce qui exige des moyens spécifiques (et pas une pensée vulgaire).

        Et par ailleurs, si, du pognon il y en a pour tout le monde parce que même dans la société la plus capitaliste et la plus confiscatoire et inégalitaire jusqu’à un point insensé, on veut que les pauvres dépensent leur pognon. Pour ça, il faut leur en fournir. Qu’est ce que vous croyez, nuche!

        Les pauvres drainent des quantités faramineuses de pognon: migrants, prostitués, travailleurs pauvres, drogués, consommateurs surendettés, etc, quand vous faites la somme de tout le pognon qu’ils brassent, c’est affolant.

    • Amiral_sub dit :

      « ces entreprises, il faut le rappeler, sont privées. Il est très douteux que la grande masse des contribuables en bénéficie » Petit cours d’économie : ces entreprises réalisent des bénéfices, taxés à 33.33% en France. Ca représente quelques milliards.
      De plus l’état est un grand actionnaire des safran thales et consors, qui touche ce qu’on appelle des dividendes. Quelques milliards de plus

      • badvaati dit :

        Bonjour,
        Merci de rappeler certaines vérités simples et de bons sens face à la démagogie de certains qui simplifie tellement les choses qu cela en devient faux et partial.

    • bpapon60 dit :

      Bonjour,
      Et bien déjà cela donne du travail à pas mal de monde, cela fait rentrer des devises, cela permet de maintenir une industrie qui peut fournir nos propres besoins.
      Les entreprises privées ou non payent leurs salariés ce me semble ainsi que leurs impôts et cotisations.
      Mais c’est vrai que je préférerais que mon pays fabrique et vende autre chose que des armes.
      Ce qui me choque le plus dans l’industrie de l’armement ce n’est pas le prix des avions, bateaux, blindés, … car il y a des hommes et femmes qui vivent de la fabrication et de l’utilisation de ces matériels. Ce qui me choque c’est le prix des bombes et autres munitions qui partent en fumée.

    • ji_louis dit :

      La « grande masse des contribuabels » en profite indirectement en payant moins d’impôts. En effet, plus les bénéfices de ces entreprises s’élève, plus elle paient d’impôts.

      En outre, 1€ investit par l’État dans ces entreprises (via la commande publiques, des subventions et outres) rapporte plus d’1€ en effets indirects. Par exemple, en baisse du nombre de chômeurs et des pensions afférentes, en augmentation du nombre de salariés et des impôts indirects sur les salaires (impôt sur le revenu, CSG, TVA, etc).

      • tschok dit :

        @ji_louis,

        La dépense publique a effectivement un effet de levier keynésien.

        La question qui se pose est de savoir si la dépense publique de défense à un meilleur effet de levier qu’une dépense publique quelconque (construire un hôpital, un rond-point, acheter de la bureautique pour les administrations, payer EDF pour l’éclairage de la voie publique, verser des allocations chômage, etc).

        Sur ce point, rien n’est très net: certaines analyses économique disent que c’est mieux, d’autres disent que la dépense de défense n’a pas un meilleur rendement et il y en a même qui disent que la dépense de défense est stérile, car elle vise à la production d’éléments d’équipement comme les chars, les navires, les avions, les missiles, etc, qui sont des centre de coûts – donc ils génèrent une activité économique – mais qui ne produisent pas de valeur.

        Par exemple: un tracteur agricole est un centre de coûts. Il a fallu le produire, le commercialiser, et puis il faut le faire fonctionner, l’entretenir et le réparer. Mais il sert à produire de la valeur: la récolte.

        Un char est un centre de coûts, comme le tracteur agricole. Donc, il génère lui aussi une activité économique. Mais un char ne récolte rien, il ne produit rien. Un char est un élément d’équipement qui produit un effet richesse dans les systèmes économiques bilantiels: qui produisent plus d’effets richesse que de richesses, par une certaine façon de valoriser leurs actifs.

        Mais si vous retournez dans un modèle économique à compte de résultat, cad dans un modèle économique qui se préoccupe de savoir combien on a créé de richesses, concrètement et pas par des effets de variation de la valorisation des actifs, vous vous rendez compte qu’un char c’est du coût pour zéro production de richesse.

        Ca fait travailler les gens, ça fait percevoir du pognon par le fisc et les caisses sociales, ça engendre un effet keynésien parce que le pognon circule, mais ça ne produit rien. Au contraire, ça amoindrit le capital accumulé: ça fout en l’air les routes (donc il faut les refaire) ça chamboule les sols (donc faut les reconstituer), c’est polluant et ça consomme de l’énergie fossile qui pourrait être mieux employée ailleurs.

        Même chose pour un Rafale, un mortier de 120, une frégate Horizon, etc.

        Tout dépend du modèle économique que vous avez en tête. Vous regardez l’économie en chaussant quelles lunettes: les lunettes du type qui crée de l’effet richesse en jouant sur la valorisation des actifs, ou celle du type qui crée de la richesse en regardant qu’elle est l’utilité sociale de sa production matérielle et qui la valorise en fonction de cette utilité?

        C’est pas du tout la même chose.

        • Françoise dit :

          @tschock : Ce n’est pas parce que petitjean est systématiquement de mauvaise humeur que ses propos sont dénués de sens.
          Oui, les clandestins à héberger, à soigner et les conflits qu’ils entraînent (avant ou après avoir été naturalisés) coûtent un fric abominablement fou.
          Rien que parce que l’immigration légale est déjà totalement en démesure, sans compter le regroupement familial.

          Pour info : On n’a plus le droit d’exprimer sa pensée sur l’Islam publiquement. Après tout, vous trouvez peut-être cela normal… Tschock est toc-toc.

  7. Carin dit :

    Certes… tous les contribuables sont bénéficiaires… et pour cause, les gens que vous nommez en tant que gagnants, et auxquels je rajoute les ouvriers, techniciens, et ingénieurs, sont payés par ces entreprises privées et non par les contribuables pour les entretenir au chômage… et je vous fait grâce du nombre d’embauches que ces mêmes entreprises ont réalisé depuis 2015!!!

  8. bbnote dit :

    Apres faut pas se plaindre de l immigration, le syrien ne savent pas faire des chars, les lybien non plus, irakien non, mais en vendant les armes, encouragant les guerres, les gens fuient vers nous..
    J avais un ami lybien qui me disait que les etudiants sous kadafi recevaient 3000e pour de bourse pour etudier dans les université etrangeres…

  9. Marc mora dit :

    En lisant les commentaires, je suppose que c’est le même genre de personne qui crache sur le HK416F parce qu’il est pas Français et que l’on perd ( soit disant) notre souveraineté…bouffonnerie et ineptie

  10. ChevalierBayard dit :

    Marc mora, vous n’êtes pas seul à penser cela. Ici, beaucoup ont placé leur idéologie au-dessus de leur pays. Ils préfèrent entendre des mauvaises nouvelles que des bonnes, que la France va mal. Car cela sert leur dessin de « basse » politique. Combien de fois n’avons nous pas lu ici même des inepties à longueur de commentaires, ou des speudos specialistes nous prédisaient que l’industrie de Defense Française s’effondrait (voir l’affaire des Classe Mistral). Mais il n’en est rien, au contraire elle se porte à merveille, et ça, cela énerve nos faux patriotes. Cette idéologie (que l on retrouve aux extrêmes) est contraire au patriotisme, et il joue contre leur pays, tout cela pour nous vendre leur petite boutique électorale. Pathétique.

  11. Les sentinelles dit :

    La lecture des commentaires des articles de ce blog est très rassurante. Quel que soit le sujet abordé par Monsieur Laurent Lagneau, on est rassuré de constater que beaucoup de commentateurs sont très soucieux de débusquer les tendances totalitaires et notamment leur expression dans les blogs.

    La majorité des lecteurs de ce blog sont avant tout très attentifs au respect du pluralisme des opinions et à faire barrage aux tentations totalitaires voire simplement autoritaires.

    En vrais démocrates, nous ne pouvons que nous réjouir de ces excellentes dispositions d’esprit.

    Bravo et merci ! Mais surtout, camarades, ne baissez pas la garde. Car l’ennemi totalitaire, souvent camouflé en prétendu libéral d’ailleurs, continue de rôder et de mijoter la fin de cette démocratie qui vous tient tellement à cœur.

  12. Ajm. dit :

    Les Saoudiens, culture du business ?? Culture surtout d’un pays où seuls les étrangers travaillent vraiment: pakistanais, indiens, égyptiens, philippins, libanais, européens, américains etc…

  13. ChevalierBayard dit :

    +1

  14. Lechavenois dit :

    à Mr Lagneau :
    .
    « ….La France confirme sa place de troisième exportateur mondial d’armement… »
    .
    Encore une petite réussite industrielle de plus :
    .
    Après la Pologne, l’Allemagne adopte à son tour le montage P20 de calibre 20 mm de Nexter pour ses forces spéciales. Un succès emblématique pour le systémier-intégrateur de Versailles, qui parvient à imposer un nouveau standard d’armement sur les plateformes terrestres légères.
    .
    https://forcesoperations.com/coup-de-punch-made-in-france-pour-les-forces-speciales-allemandes/

  15. Paul Bismuth dit :

    En 2020, le COVID-19 aussi va mettre le bazar dans ce domaine:
    https://forcesoperations.com/lepidemie-de-covid-19-pese-desormais-sur-les-salons-de-defense/

    En plus des pays comme l’Égypte et surtout l’Arabie Saoudite qui nous boudent à cause de notre merveilleux presimonarque…