L’innovation peu coûteuse d’un technicien de l’US Air Force permettra de réaliser de substantielles économies

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Tristan dit :

    Une autre économie bien plus substantielles: avoir des contrats à prix fixes pour l’achat d’équipements.

  2. TINA2009 dit :

    BRAVO au sergent-chef Patrick Leach!!!!

    ENCORE , ENCORE …

    Pour la MARINE et L’ Adt en opex , il faut lancer urgemment , la construction des successeurs du BAP Jules verne et des BSM … Avec l es ateliers revus et corrigés , comprenant ce type de machines et les MP ( Matières Premières) adéquates + la dotation de production d’énergie nécessaire pour le fonctionnement des ateliers traditionnels (architecture navale, charpenterie et soudure, électro technique, électronique, pneumatiques, informatique) + ateliers avec outils en 3D + logistique de ravitaillement (produits solides et liquides…) et gestion des stocks/Flux.
    —> Il nous faut un parc de navires Ateliers et de soutien/ravitaillement aussi important qu’il peut y avoir simultanément de missions engagées à l’instant T : Soit 5 missions —> Soit 5 navires … 2 de 10000 T et 3 de 3000/4000 T .
    Ca peut représenter un parc important de machines et imprimantes utilisant la technologie 3D.

  3. HBOB dit :

    Il est con ou quoi celui là. Il veut tuer le business plus que juteux du militaire américain ???

  4. Plusdepognon dit :

    La plupart des innovations des personnels viennent non seulement de leur ingéniosité, mais également de leur temps libre.

    Le pilote de rafale et son développeur canadien en ont mis pas mal sur le flanc:
    http://mars-attaque.blogspot.com/2018/12/forum-innovationdefense-2018-du-cote.html

    Car le ticket d’entrée pour fabriquer des matériels demandent des connaissances techniques et parfois des machines-outils onéreuses :
    http://mars-attaque.blogspot.com/2020/01/j-quelques-jours-avant-la-fabrique.html

    En janvier dernier, il y avait eu la fabrique défense :
    http://mars-attaque.blogspot.com/2020/02/linnovation-par-et-pour-les-forces.html

    https://lemamouth.blogspot.com/2020/01/comment-faire-autrement-aussi.html

    Ce type de salon va avoir plus de mal à atteindre une visibilité avec le coronavirus :
    https://forcesoperations.com/lepidemie-de-covid-19-pese-desormais-sur-les-salons-de-defense/

  5. Robert dit :

    Il ne la fera pas breveter, c’est un militaire. Mais d’autres se chargeront de s’enrichir avec sa découverte.

  6. Thomas58 dit :

    1,5 million (sans s)

  7. Raymond75 dit :

    Peu coûteux ??? Il s’agit donc d’une mauvaise solution, qui met en péril le complexe militaro-industriel. Ce sergent-chef doit être un complotiste russe.

  8. petitjean dit :

    Une boite à idée dans chaque atelier de maintenance et…………….un intéressement aux économies réalisées !

  9. haut de games dit :

    moi j’ai pondu un bouquin pour faire gagner du temps pour l’accueil d’avions dans une base de déroutement et je n’ai pas fait l’objet d’un article de OPEX …BOUHOU HOU ….
    faut dire que internet était balbusian et entre scientifiques à l’époque

    mais bon ,je vais demander le rétroactif de ma participation à faire gagner de l’argent à l’Etat ,j’ai d’ailleurs pris de l’avance ..j’ai pas payer une facture de rappel
    une sombre histoire de recalcul de mon impôt …
    très mal venu ,je suis en finance précaire de base ….pour la retraite entière d’ailleurs

    vu ce qu’on nous paye d’ailleurs et ce qu’on a servi ….
    c’est pas les heures comptés sur le temps de repos qui font la retraite ..ce sont les Notations annuelles des types qui sont tes chefs …et qui ne t’ont pas eu dans le nez …qui t’ont permis d’avancer un peu en grade ….

    bref tu peut avoir été performant ,si par malheur un jour tu as croisé un chef idiot …ta notation annuelle est foutues et ton avancement peut être bloqué …si par malchance tu en rencontre deux fois de suite deux pareils ….ta carrière est morte et ta retraite est déjà impacté par ce phénomène puisque la retraite ne tient pas compte du boulot réel fournit maus des grades obtenus et du temps d’armée fait !

    donc c’est sympa ,c’est joli sergent chef Patrick Leach

    mais un jour je suis pas sur que sa retraite en soit impactée …

    on a des militaires sous Off et Officiers qui étaient de sacré trous de Bar ou de trou d’absence qui se sont fait de belles retraites et ont eu beaucoup de Lauriers essentiellement dû au boulot de leurs subalternes sans que ces derniers en soit récompensés bien au Contraire ..

    à un moment les sergent Chef Patrick Leach on les appeler des sauteurs .
    aujourd’hui des innovateurs ..
    pourquoi pas ….
    on comptera le pognon de la retraite contre la satisfaction du devoir accompli ..
    mais je préfère être un Patrick Leach qu’un ramier des bases

    • Robert dit :

      Hautdegame,
      Vous avez pondu un bouquin?
      Quand je pense qu’il m’a fallu cinq ans pour en écrire un, et avec quelles migraines, quelle économie de temps et de fatigue j’aurais pu faire si je vous avais connu avant.
      🙂

    • Maître Capello dit :

      L’orthographe aussi est balbutiant… et le fond est pleurnichard…

  10. haut de games dit :

    euh oui précision ,j’ai pondu le bouquin sous forme brouillon de base ,après c’est pas moi qui a corrigé les Fautes de syntaxe et d’orthographe …Ouf que dieu m’en préserve de ce boulot ingrat et répugnant pour un bouchon gras qui met plus les mains dans le cambouis que dans la paperasse
    buerk …mais il en faut des Pailleux

  11. Jm dit :

    Tout ce que je vois, c’est, comme je l’ai écrit précédemment et comme cela a fait plaisir à certains (ils se reconnaîtront !!) nous avons eu et nous avons des générations de grands penseurs, de grands ingénieurs, de grands donneurs de leçons, et c’est un modeste (avec un profond respect, mais je veux mettre le mot modeste au regard de ces grands étoilés), c’est donc un modeste sous-officier qui a trouvé une technologie et un système pour à la fois faire gagner du temps et de l’argent sur des matériels que nous possédons, et ce n’est pas comme si on ne les avait pas de plus de 60 ans, lesdits matériels !!!
    C’est pour ça que j’ai écrit « des générations ».
    Un truc à deux balles, probablement pas assez cher et pas assez remarquable pour permettre une reconnaissance donc un avancement, donc …..
    Mais on ne peut pas s’occuper de son métier et de sa carrière en même temps.
    DGA étant désormais l’acronyme de Doit Gérer son Avancement

    • Hermes dit :

      Le nombre de bricolage fait tous les jours qui ne sont pas publié.
      .
      Ce genre d’ingéniosité se trouvent par ceux qui sont confronté aux problèmes et cherche à améliorer leur travail, c’est aussi simple que ça.

      • Jm dit :

        En aéronautique, il n’y a pas (plus serait un mot plus opportun) de bricolage puisque tout doit être validé et certifié.
        Sauf chez Boeing.
        Ha zut le KC, ce n’est pas Airbus !!!

      • chamborant autant dit :

        d’accord avec vous. j’ai le souvenir de sous-officiers chevronnés qui se refilaient de générations en générations des astuces au fin fond des ateliers de maintenance, des trucs à trois francs six sous qui faisaient gagner du temps ou palliaient au manque de budget du régiment… je suppose que nous avons tous des anecdotes là dessus. Mais pas forcément des trucs qui font gagner des millions de dollars on est d’accord.

  12. Ysgawin dit :

    Si même l’US Air Force se met à faire des économies, où va le monde ma pauv’ dame !
    Si ça continue, ils vont finir par acheter des avions à moins d’un milliard pièce…

  13. Castel dit :

    La qualité de l’usinage en 3D ( pour l’instant du moins) n’est pas comparable à celui d’origine, donc, il me semble que cela ne pourra concerner que les pièces supportant peu de contraintes….
    Par exemple, il est possible de fabriquer dès aujourd’hui un pistolet automatique avec une imprimante 3D, mais, à l’usage, il ne résistera qu’à quelques dizaines d’utilisations !!

  14. Comlalune dit :

    Mouiii, déjà vu avec un bout de tuyau d’air comprimé, 1 raccord staubli pour se brancher au réseau, entaillé en biseau pour épouser un angle sur une fausse pompe carburant du RA02, le débit régulé en pinçant le tuyau…une fuite pourrave qui nous a amusé 1 semaine puisque nous étions imposés d’utiliser à l’époque le nouveau système de recherche à l’hélium, peu convaincant puisque au palpeur, on avait une demi diode qui reniflai à 1,50m à l’intérieur du réservoir de son point de sortie externe et confirmé avec cette bidouille. Aujourd’hui, il est très compliqué de trouver de la matière, donc peu de bidouilles et surtout plus d’esprit. Strite application des règles de nav associée à la contrainte budgétaire sans oublier parfois l’autoritarisme imposé par le néo-management, c’est devenu aseptisé et fade. A lire le rapport de l’IRSEM sur le MCO4.0 , on aurai pas un problème récurrent de moyens et/ou de volonté pour se mettre au niveau du civil ???

  15. ScopeWizard dit :

    Tel que je le déplore depuis un bail , nombre de dépenses justifiant à chaque fois tel ou tel coût de développement se répercutant inévitablement sur le prix d’ achat final , pourraient largement être évitées ou revues à la baisse .