La grande explication attendra : l’Otan pousse les alliés européens à s’entendre avec la Turquie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

150 contributions

  1. Le Glaive dit :

    Bien évidemment ! Pouvait-on s’attendre à autre chose d’ailleurs ? Qui est le patron de l’OTAN, déjà ? Qui donc mène le bal et nous interdit la moindre parole non formatée par le Pentagone ?
    Je dois dire que je suis ravi par cette décision, qui n’est pas la première et qui ne sera pas la dernière, car elle est une bonne paire de gifles, encore une, pour tous les idolâtres de l’OTAN qui sont prosternés et agenouillés devant Monsieur Stoltenberg et compagnie, dont les ficelles dans le dos remontent jusqu’à Washington : c’est dire qu’elles sont à peine visibles !
    Ce fut une excellente journée, pour moi, mais pour les atlantistes frénétiques, il va falloir doubler les doses de bicarbonate car les aigreurs d’estomac vont être gratinées. Je ne parle même pas du traditionnel tube de vaseline car il est vidé depuis longtemps !

    • Fralipolipi dit :

      « Ce fut une excellente journée, pour moi »
      Vous êtes vraiment tordu.
      NON, c’est une mauvaise journée pour nous tous … vous inclus !

      • nexterience dit :

        Le Glaive révèle effectivement qu’il se ravit des déboires des intérêts français, car clairement ici, on apprend que la France est contredite par l’OTAN.
        Je l’espère au mieux dépressif, souhaitant donc un monde à l’image de sa santé mentale pour pouvoir l’expliquer et la justifier, soit simplement troll anti FR , se délectant de chaque échec français et descendant régulièrement Dassault, la grande fièreté des souverainistes.

    • philbeau dit :

      Là , on est d’accord ! On peut trouver un terrain d’entente , quand on ne parle pas du Rafale 😉 …

    • Castel dit :

      Le Glaive
      J’ai un peu de mal à suivre votre raisonnement :
       » ce fut une excellente journée pour moi  »
      Mais pour moi aussi , ainsi, sûrement que pas mal d’autres sur ce site !!
      Pour autant, pas pour les mêmes raisons que vous; en effet, ce qui me parait réjouissant dans cette affaire est que les deux principaux protagonistes dans ce conflit arrivent à s’entendre sur un « modus opérandi » qui évite d’en arriver à une confrontation directe entre eux, dont on ne sait comment cela pourrait se terminer….
      Donc, l’OTAN devrait être la première à s’en féliciter, car, si cette organisation ne bougera probablement pas pour une confrontation se déroulant en Syrie, il n’en serait sans doute pas de même, si les Russes en difficulté sur le sol Syrien face au Turcs, décidaient par exemple d’ouvrir un second front à leur frontière au nord de la Turquie…
      Dans ce cas, elle ne pourrait qu’intervenir auprès de son allié, comme c’est prévu dans le traité et être entraîné dans un conflit qu’elle n’aurait pas souhaité ….
      Donc, de mon point de vue cet accord est plutôt une bonne nouvelle pour l’OTAN !!

  2. Wagdoox dit :

    Qui peut encore répondre après ça que l’union fait la force. Les européens sont des soumis.

  3. GBU12 dit :

    C’est la Grèce qui a besoin d’aide, à une époque elle était mieux considérée par les USA, et elle fait partie de l’Otan il me semble. Peut être que l’Otan compte deux membres de trop au sein de l’alliance.

    • jyb dit :

      @gbu 12
      Non pas vraiment. Rappel : en 74 quand les turcs ont envahi chypre, les états unis avait déjà défendu les turcs contre les grecs.
      L’otan ne défend que la vision américaine et les intérêts américains. C’est simple à comprendre.

  4. petitjean dit :

    Vassal un jour, vassal toujours *!
    ainsi va cette UE sans tête, d’une incommensurable lâcheté !!
    les USA ne lâcheront pas la Turquie et la Turquie, qui fait son chantage à cette UE, joue sur deux tableaux : un coup proche des Russes , un coup proche des USA. Mais la Turquie ne quittera pas d’elle même l’OTAN.
    Toujours est-il que Erdogan est allé hier à Moscou et a dû concéder :
    des militaires russes sur le terrain s’impatientent mais Poutine continue d’avancer « doucement »
    « Si le cessez-le-feu en soi peut être vu comme un revers pour Damas dans sa volonté de remettre la main sur toute la Syrie, ses clauses sont par contre une défaite cinglante pour le sultan. Les récentes conquêtes loyalistes sont entérinées et les demandes d’Ankara de revenir aux limites de Sochi sont balayées d’un revers de main, tout comme le fait d’établir une zone d’exclusion aérienne. »
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/03/sous-le-regard-de-catherine.html
    * ces envahisseurs à nos frontières, car il n’y a pas d’autres mots, ça me rappelle les combats que nos grands anciens ont mené à nos frontières pendant des siècles pour protéger la nation et son peuple !
    Zemmour était très clair hier sur Cnews :
    https://www.tvlibertes.com/actus/eric-zemmour-erdogan-est-venu-en-europe-dire-aux-turcs-envahissez-et-colonisez-leurope-chretienne-video

    • nobody dit :

      L’accord d’hier n’est pas vraiment un revers pour Damas, c’est surtout Erdogan qui se retrouve piégé dans un bourbier: sortir d’Idlib est impossible sans complètement perdre la face au niveau interne et probablement perdre le pouvoir dans les pires conditions; l’accord avec Poutine lui permet de sauver la face, mais il se retrouve responsable du comportement des rebelles djihadistes d’Idlib, et de la sécurité dans la province (et on sait tous qu’il joue un double jeu et là dessus et qu’en réalité il soutient ces rebelles pour alimenter la guerre). Que se passera t’il par ex lors des patrouilles conjointes russo-turc le long de la route M4? La turquie va devoir s’investir encore plus dans Idlib pour soutenir des rebelles qui sont exclus des accords. Et Poutine aura encore beau jeu d’humilier Erdogan comme hier en déplorant les pertes turcs: « c’est toujours une grande tragédie, mais comme les syriens nous ne savions absolument pas que des troupes turcs elles étaient là » (sous entendu, puisque nous bombardions des terroristes, et que vous troupes sont bien sûr uniquement cantonnés aux 12 postes d’observations prévues par l’accord, n’est-ce-pas? :p )

      Et s’investir plus encore là dedant est un piège politique: risquer des pertes croissantes en Syrie est dangereux pour son pouvoir, et son interventionisme l’isole de plus en plus en externe. Le risque c’est une fuite en avant vu sa nature imprévisible et mégalo. Poutine a probablement négocié, au delà de cet accord forcément temporaire, un retrait total d’Idlib une fois les rebelles éliminés, avec sans doute une zone tampon réduite à la frontière, pour sauver la face. Reste à voir si Erdogan devient raisonnable, ou si avec l’espérance d’un soutient de l’OTAN il tente une offensive majeure.

    • Auguste dit :

      Il arrive à Zemmour de dire aussi des conneries.Notamment hier soir, sur l’islamisme d’Erdogan.Erdogan n’est pas plus islamiste que Trump n’est évangéliste:c’est leur fond de commerce.Si Erdogan a fait le « grand remplacement »dans les institutions turques,il s’est bien gardé de changer,ne serais-ce qu’une virgule,à la Constitution ,qui précise que la Turquie est un état laïque ou pas une seule fois il n’est mentionné le mot islam.En Turquie l’islam est sous l’autorité et au service de l’état,au même titre que les bordels et les maisons de jeu.

      • Alpha dit :

        Erdogan, propos tenus en 1997 : « Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes, les croyants nos soldats… »
        Ajoutons à cela sa collusion avec les Frères Musulmans, dont l’AKP son parti, est une émanation, quelques lois clairement islamistes, notamment concernant les femmes et la natalité…
        Alors je ne sais pas ce qu’il vous faut, mais même s’il avance à pas feutrés, et qu’il ne touche pas la Constitution turque pour le moment, Erdogan a tout d’un islamiste, ou du moins, d’un national-islamiste !

        • Auguste dit :

          Campagne électorale,faut flatter son électorat.Ecoutez nos politiques en campagne.Discours qui ne s’adressait pas uniquement aux Turcs,mais à tous les pays musulmans,qu’il avait l’ambition de réunir sous son leadership,à la place de l’Arabie Saoudite.Depuis, ses ambitions il les a revues à la baisse.

      • Euclide dit :

        @ Auguste, je vous croyais plus intelligent que çà . Où est-ce de l’humour au second degré?
        Car vous jouez sur la sémantique.

        Au passage, l »Algérie est une République populaire et démocratique. Nul doute que le peuple algérien apprécie cette devise .

        • Auguste dit :

          Aucun rapport avec l’Algérie et les autres pays arabes.Un détail:malgré la toute puissance d’Erdogan,qu’il détient par le vote et dont il abuse,il a pris une volée aux élections municipales en perdant notamment Ankara et Istanbul.

          • Robert dit :

            Auguste,
            Les deux villes que vous citez concentrent plutôt l’électorat jeune et souvent diplômé, qui s’ajoute aux fidèles de l’héritage kemaliste qui ont une revanche à prendre.
            Son électorat de prédilection est plus dans les campagnes anatoliennes que dans les grandes métropoles. Mais Erdogan a favorisé le voile dans les universités et administrations, sévèrement épuré l’armée et l’Etat des modérés, les chrétiens qui restaient se voient de plus en plus suspectés, il y a même eu des morts, les tenants des partis « laïcs » ont subi une répression sévère.
            Si ce n’est pas de l’islamisme, cela y ressemble en plus de la proximité avérée avec les frères musulmans et de l’aide d’Erdogan aux djihadistes.

      • philbeau dit :

        Votre subtilité a ses limites . Trump n’est certainement pas évangéliste , d’accord , mais Erdogan est bien islamiste , ou pire panislamiste . Sa rhétorique colle de près au prosélytisme conquérant de la religion musulmane , et agite sans cesse la nostalgie de l’ancienne puissance ottomane . De toute façon , même si ce n’était comme vous le suggérez qu’un programme électoral, le résultat est malheureusement le même pour les européens .

        • Auguste dit :

          Si Erdogan est aussi islamiste que vous le prétendez,pourquoi a-t-il fait de Gulen son ennemi,alors que celui ci voulait instaurer une république islamique turque de type iranien?.Et vous connaissez beaucoup de dirigeants islamistes qui mettent des statues de Themis devant chaque palais de justice de Turquie?.Qui soignent leurs patrimoines greco-romain et hittite,et honorent leurs fêtes?.Qui restaurent et construisent des Synagogues?.Qui ferment les mosquées qui ne respectent pas la ligne fixée par l’état?….etc…etc
          Si le successeur d’Erdogan sera Soylu,là c’est une autre paire de manches,là va falloir s’inquiéter,là vous pourrez parler d’islamisme.Mais je doute qu’un jour les Turcs acceptent les lois islamiques.Un détail:alors qu’en Tunisie,présumé pays le plus à l’avangarde de la région,on vote islamiste à l’université (futurs dirigeants),en Turquie ce sont les agnostiques qui sont en augmentation,surtout depuis l’arrivée d’Erdogan.

          • Vinz dit :

            Je ne sais pas si Gülen voulait instaurer une république islamiste. Je sais en revanche que ses réseaux constituaient un véritable Etat dans l’Etat turc. Ca ne pouvait que mal finir : lepouvoir, ça se partage pas. Alors quand des juges notoirement gülenistes poursuivent des cadres de l’AKP pour corruption…

      • Robert dit :

        Auguste,
        Erdogan avance à petits pas dans une société nationaliste qu’Ataturk a voulu faire sortir de l’ornière ottomane, interdiction du fez, du voile, de l’influence des musulmans sur la société.
        Mais laïcité ne veut pas dire la même chose que chez nous, ou cela a aussi deux sens, Ataturk disait quelque chose comme nous pouvons être laïcs puisque nous sommes tous turcs et musulmans.
        Bien sûr qu’Erdogan est proche des frères musulmans, mais dans une société laïcisée qui rêve de modernité, il s’appuie sur les populations des campagnes anatoliennes plus attachées aux traditions que les citadins.
        Imaginez-vous un seul instant la femme d’Ataturk portant ostensiblement le voile?
        Quand à Zemmour, il dit des choses intéressantes, mais n’aurait pas ces portes ouvertes s’ il était vraiment patriote. Il essaie de contenir le monstre que sa communauté a contribué à créer en France, mais au profit de sa communauté avant tout, comme Elizabeth Lévy, Finkelkraut ou Bercoff. Si leur communauté n’était pas en cause, ils s’en ficheraient complètement, sauf peut-être pour tenir un créneau porteur dans les médias.
        https://actu.orange.fr/politique/videos/erdogan-pleure-sur-le-sort-des-freres-musulmans-en-egypte-CNT0000019dNiT.html

        • Alpha dit :

          @Robert
          Sur Zemmour, je pense que vous êtes dans le tort, car JAMAIS celui-ci ne s’est revendiqué comme « juif ». Il se déclare avant tout français, issu de famille juive, mais lui fait peut de cas de la religion se déclarant athée… Ce qui lui est d’ailleurs reproché par nombre de personnes de cette communauté. Quant à être patriote, se revendiquant de la « droite gaullo-bonapartiste », je pense qu’on ne peut pas faire mieux, il le prouve d’ailleurs à chaque instant dans ses livres, émissions, etc… Après on peut être d’accord sur le fond de ses idées ou pas, mais rendons à César ce qui lui appartient.

          • Nexterience dit :

            De souvenir, il se dit israélite et français mais je n’en tire aucune conclusion car l’Histoire a montré, qu’en périodes critiques, les supposées identités ne correspondent pas très souvent aux actes et comportements préjugés.

          • Robert dit :

            Alpha,
            Beaucoup de juifs ne se réclament de rien, même si leur communauté revient à eux pour leur rappeler leur identité, voire leurs obligations morales envers leur communauté.
            Je ne serais pas étonné que les musulmans fassent pareil.
            Dans le cas de Zemmour, il affirme s’appeler Eric Justin Léon à la ville et Moïse à la synagogue, respecte les fêtes juives et les interdits de la Hallaka. Il est possible que comme d’autres il ne soit pas réellement pratiquant mais fasse les fêtes juives.
            La journaliste Anna Cabana interrogeant Jean François Copé, juif lui-même,
            « « Il a deux vaisselles séparées, une pour la viande, l’autre pour le lait. Jean-François Copé n’en revenait pas, lorsque Zemmour lui a raconté les deux vaisselles. Dehors, notre homme mange de tout. Sauf du porc. « Je n’aime pas. » « Je pense que j’ai sublimé l’interdit par le goût. » Il ne croit pas en Dieu, mais il fait quand même la prière à la synagogue. Et les fêtes religieuses. Et les bar-mitsva des garçons. On aperçoit une chaîne en or jaune sous sa chemise, on lui demande ce qui y pend, il sort un petit Sefer Torah, les rouleaux du texte saint. »
            Dans Téléstar:
            « Ce laïc assimilationniste… pratique sa religion
            C’est la révélation la plus étonnante du portrait que lui consacre « Le Point ». Assimilationniste farouche, laïc hostile au port de prénoms étrangers et de signes ostentatoires, Eric Zemmour, bien que non croyant est, dans la sphère privée, un juif pratiquant. Qui mange kasher à la maison. Utilise, comme le prescrit la Torah, deux vaisselles séparées ; une pour la viande, l’autre pour le lait. Prie à la synagogue et fait les grandes fêtes religieuses. A célébré la bar-mitsva de ses fils. Pourtant, celui qui se définit comme « un enfant de la raison » se bat inconsciemment contre cela : « Si je rationalise, je n’y crois pas ». Avant de se reprendre : « Même si Dieu n’existe pas, il faut un monde avec Dieu. » Schizophrène ? »
            Il peut être sincèrement athée et faire les fêtes, comme certains catholiques, par volonté d’appartenance et de tradition, je n’ai pas à juger de ses intentions et je respecte les siennes. Mais il se réclame de la république, la révolution, de Napoléon, tous ayant apporté des avantages à sa communauté et comme d’autres, bat le rappel du patriotisme français parce que la communauté juive est contestée dans sa position victimaire et par rapport à Israël.
            J’essaie de ne pas l’oublier quand je l’écoute, comme d’autres que j’ai cité, dont je me permet de douter qu’ils défendraient la civilisation chrétienne pour elle-même. Nous avons trop d’exemples historiques ou des grands convertis à la défense de la chrétienté se sont révélés un peu plus complexes.
            Je sais, c’est pas bien de le penser et le dire, mais je me préoccupe plus de ce que je pense être la réalité que de ce qu’il faut penser.

        • Nexterience dit :

          Êtes vous chétien avant d’être français? CV ous vous sentez plus proche d’un chrétien d’orient ou d’un musulman de France ?

          • Robert dit :

            Nextérience,
            Je répond à votre question, sans être sûr qu’elle s’adressait à moi.
            Je suis catholique, Dieu m’a créé, et français, Il a donné la patrie comme grande famille à chaque créature et à moi la France. Les deux ne s’opposent pas, ils ne sont pas du même ordre, ils se complètent.
            Comme vous précisez bien, un musulman de France est d’abord musulman avant d’être français, la patrie pour lui n’a aucune valeur, sa seule patrie c’est la oumma.
            Je ne choisis même pas entre un chrétien d’orient et un musulman, ce sont eux qui choisissent pour moi. Pour parler clairement, un chrétien respecte notre civilisation, s’il est respectueux de sa religion, et ne cherche pas à l’imposer aux autres. Même si je ne partageais pas sa religion, on peut s’entendre, il me respecte, je n’ai pas de problème avec lui. Je choisis le chrétien d’orient ou d’ailleurs à un musulman.
            Actuellement, dans l’île de Lesbos en Grèce, des pseudo réfugiés musulmans à peine arrivés ont profané une église orthodoxe.
            https://www.christianophobie.fr/carte/video-de-leglise-de-lesbos-vandalisee-par-des-refugies-illegaux
            Les chrétiens en orient sont un facteur de paix et de respect entre toutes les communautés. Et les musulmans?
            C’est comme cela que ça se passe en France et je préfère sans hésitation accueillir celui qui respecte vos lois et vos moeurs, dans la limite ou ces moeurs sont conformes au bien commun, à celui qui cherche à éviter les lois, à imposer les siennes et ne respecte pas les autres religions.
            Si c’était le fond de votre question, je comprend et respecte qu’on soit avant tout attaché à son identité, à ses origines religieuses, mais c’est plus honnête quand on avance à visage découvert. Un BHL gauchiste et officiellement athée est un fanatique défenseur d’Israël, il ne s’applique donc pas à lui-même les vomissures contre la France et son identité qui composent son torchon « idéologie française ».

      • Vinz dit :

        « Si Erdogan a fait le « grand remplacement »dans les institutions turques,il s’est bien gardé de changer,ne serais-ce qu’une virgule,à la Constitution  »
        .
        C’est simplement l’application de la stratégie et des méthodes fréristes. L’islamisation se fait du bas vers le haut, par capillarité (une des grandes différences avec Al Quaeda, Daesh & co, qui les accusent de compromission avec un pouvoir impie) ; ça prend le temps que ça prend, mais le fruit tombe bien mûr. Morsi non plus n’a pas essayé de faire le grand ménage constitutionnel en Egypte ; au Maroc pas plus.
        .
        Par ailleurs en Turquie, tout ce qui constituait le visage du Kémalisme a été largement dézingué ; c’est même l’une des causes du coup militaire contre Erdogan.

      • EchoDelta dit :

        « Pompeo avait affirmé le «plein droit» de la Turquie à se défendre et affirmé que les Etats-Unis «évaluaient» la possibilité de procurer de nouveaux armements à Ankara. »
        Le soutient des USA pour la Turquie est juste mercantile. Une fois le pays pompé, ils les (re)laisserons tomber.
        Finalement s’ils ont voulu changer Erdogan c’est pour avoir un VRP à la tête de la Turquie.

  5. Leroux dit :

    Donc comme d’habitude on se la met ou je pense? Je vais rester poli je vais pas en dire plus. UE, OTAN = ***********

  6. Jolindien dit :

    Je suis à la base pro-Otan. Mais force est de constater que les seuls à ouvrir leur gueule sur ce sujet sont les Francais. Les déclarations relayées dans cet article montre bien que l’Otan et ses membre se foutent royalement de la France…
    L’état de mort cérébrale avancée par Macron, ce n’est pas loin de la réalité.
    La faiblesse de l’Europe, le mutisme des états européens me degoutent.
    Je suis à la base pro-otan et pro-europe, et pourtant j’ai envie de dire: allez tous vous faire f…..

    • petitjean dit :

      @Jolindien
      ne vous contentez pas d’être velléitaire ! Car c’est avoir le cul entre deux chaises !
      en passant, considérez que la politique ne se juge QUE sur ses résultats !
      lisez donc un peu :
      Le général de l’armée de terre française Vincent Desportes a développé, pour RT France, son avis et analyse de l’OTAN qui célèbre ses 70 ans cette année, avant de décrypter les ambitions de l’Europe de la défense.

      https://francais.rt.com/international/69181-vincent-desportes-otan-est-devenue-protectorat-americain-dirige-allie-brutal

    • hoopy dit :

      Je suis avec la même impression. La situation avec l’OTAN est honteuse et cette Europe mole où chacun joue son propre jeu me dégoûte, alors que je trouvais l’EU une bonne chose initialement.

  7. hoopy dit :

    Je pense qu’il faut arrêter avec l’OTAN, cette organisation sous contrôle américain qui empêche l’émergence d’une politique stratégique dans l’intérêt des européens et qui nous force à nous éloigner de la Russie.
    Il faut envoyer un message très clair de se point de vue comme ressortir du commandement intégré de l’OTAN (encore une grosse erreur de Sarkosy), et relancer une politique de rapprochement avec la Russie pour l’arimer à l’Europe et non à la Chine.
    Tout le reste n’est que du bla-bla. Seuls les actes comptent.

    • Thaurac dit :

      Un truc de sûr c’est que les trolls russes vont s’en donner à cœur joie, quittez les usa,l’otan, venez voir le grand frère…En dehors de snowden et depardieu, toujours pas vu de grande vague migratoire européenne vers la russie..

    • lucnets dit :

      Sarkozy nous a fais rentrer dans le commandement intégré de l’OTAN mais auparavant nous faisions parti de l’OTAN et nous devions répondre à un appel à l’aide d’un membres de l’alliance (ici la turquie). Il n’y a rien de nouveau sur notre engagement depuis notre retour à part le fais que la France a de nouveau un droit de regard sur le fonctionnement interne de l’alliance.
      Quand à la Russie nos intérêt économiques (et donc stratégique) sont liés de très très loin liés aux membres de l’UE et des USA et très peu à la Russie. Sans être méchant la Russie fais des merveilles en termes de capacités militaire, intelligence diplomatique avec des moyens limités mais reste un nain économique à part les ressources minières et une industrie militaire ils ont quoi ?
      On a loupé le coche à la fin de la guerre froide pour se rapprocher de la Russie.

      • hoopy dit :

        Sortir du commandement intégré veut dire mettre un pied dehors. Je pense que c’est un geste fort même si ça ne sort pas la France de l’OTAN. Ça veut dire qu’on se prend en main et qu’on garde une autonomie. Quand aux intérêts stratégiques, la Russie, c’est grand et plein de ressources. C’est aussi un pont vers l’Asie avec une culture très proche de la notre.

    • GHOST dit :

      2 FOIS
      Les USA ont sauvés la France de la colonisation allemande.. lol Il faut payer le prix de cette aide, Il suffit de se rendre en Normandie pour compter le nombre des militaires américains morts pour la France..

      • Jolindien dit :

        Ok Ghost. Respect aux aînés qui ont débarqué en 44. En 1917, je ne serai pas aussi catégorique quant au côté libérateur des soldats US. Mais c’est un autre débat.
        Et? On baisse notre froc systématiquement? En disant merci en plus?
        Si nos intérêts sont différents il n’y a aucune raison qu’on se laisse faire.
        Les USA vont un jour se mordre les doigts de soutenir Erdogan.

      • Alpha dit :

        Ça ne leur donne pas tous les droits…
        De plus, toutes les générations qui ont connu la dernière guerre auront bientôt disparu…
        La France l’a compris et travaille en ce sens d’une Europe de la Défense, indépendante de la coupe US. Il serait temps que les autres européens se réveillent, non ?

      • Franchouillard dit :

        Ils ne sont pas morts pour la France mais pour empêcher les Soviétiques d’avancer trop vers l’ouest. La libération de Paris est une initiative de Leclerc : les Américains n’en voulaient pas car ça les retarderait dans leur ruée vers l’est.
        (Et j’ai un scoop qui va vous surprendre, vous n’allez peut-être pas me croire : John Wayne n’a pas sauté sur Sainte-Mère-l’église.)

      • petitjean dit :

        @avec le respect que m’inspire les tombes américaines que j’ai visitées plusieurs fois , je ne suis pas sûr que les boys soient « morts pour la France »
        Et j’ai aussi compté les 25 millions de tombes russes !
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Opération_Bagration
        vous devriez y penser

        • NguyenKT dit :

          Petitjean (le russe infiltré?) non ce ne sont pas 25.000.000 Russes qui sont mort, ce sont 25 million personnes de l’URSS (bien sur avec majorité de Russe) La propagande Russe considère toujours les Pays de l’URSS comme Russe pour bien s’imposer ou annexer. D’ailleurs, sur les 25 millions, combien sont tué par Staline ou sur ses ordres?

        • LEONARD dit :

          Pertes humaines 2ème G.M:

          Russie : Pertes : 12,7% de la population de 1939 et 13.950 millions de Russes. ( les 25 millions sont répartis dans toutes les républiques de l’URSS ). 3 à 4 millions de morts civiles par famine et maladie à l’intérieur de l’URSS inclus.

          A noter la toujours très grande transparence Russe :
          Khroutchev : 15 millions de morts.
          Brejnev : On passe à 18 millions.
          Andropov : 19 millions,
          Gorbatchev : 21 millions,
          On estime le bilan à ce jour à 26 millions, encore évolutif. Les difficultés de comptage n’expliquent pas tout: Une bonne partie des 11 millions supplémentaires décomptés entre 1965 et maintenant s’expliquent par des causes internes liées au communisme, donc difficiles à avouer.

          Pologne : 16.1 à 16.7% de la population de 1939. C’est le pays qui a le plus souffert ( de la part des deux belligérants ). Vous devriez y penser.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale.

          • Vinz dit :

            Mettre sur le dos des nazis et des soviets les victimes polonaises en mode kif-kif, c’est tout de même insulter la mémoire des Gauleiter. Ils se décarcassent et tout et tout, et voilà ce que l’histoire retient.

        • NguyenKt dit :

          ptitjean: J’essaie de voir votre lien video, mais des le début, quelque chose cloche. Car ce n’est pas l’histoire, mais l’interprétation l’histoire par une une personne. A l’école du communiste Vietnamien dans les année 70/80, on nous enseignait que ce sont 20 millions de Russes, y comprit les film tourné en URSS qui parle de ce chiffre. Alors votre histoire propagande russe, gardez pour vous car moi, je suis né et était élevé dedans.

      • d9 dit :

        En 14, ce sont les Français qui se sont sauvés tous seuls, avec ou sans l’intervention américaine, on aurait gagné.

        • petitjean dit :

          @d9
          en effet !
          en 1918 la France est la première armée du monde
          sitôt l’armistice signé , nos « alliés » ont commencé par nous mettre des bâtons dans les roues

      • Roberto dit :

        2 Fois ? Vours devriez ouvrir quelques bouquins, spécialment sur la Première Guerre Mondiale, quand les ricains sont montés en masse au front la dernière offensive du Kaiser avait déja fait pssssichtt…la guerre a été gagnée plus rapidement ensuite oui mais au prix très fort de laisser le président américain mettre le bordel avec c’est propositions.
        Quand a la seconde ils ne sont par intervenus en 1940, mais en 44 dans le cadre de la plus grande coalition militaire de l’Histoire ou les soviétiques ont fait le sale boulot.
        Le chantage emotionel est débile, sans la France pas de USA puisque les français ont été des alliés providentiels de lur Guerre de l’Indépendance.

      • EchoDelta dit :

        Et la France a sauver les USA des Anglais lors de leur guerre d’indépendance, et sont à la base de leur naissance. Ne l’oublions pas non plus, ce ne peut pas être que a sens unique.

      • ourgout51 dit :

        Venez faire un petit tour à Berlin, au mémorial soviétique de Treptower park, où reposent 4800 soldats de l’Armée rouge…

      • Alain d dit :

        Blablabla, vers 1780 l’Astrée, l’Hermione et d’autres canonnaient pour les américains contre les anglais, durant plusieurs semestres. L’Amérique libre peut remercier la France!
        Mais est-ce que ça compte dans la balance mondiale maintenant?
        Est-ce que qu’on doit cirer les pompes des américains éternellement parce ce qu’ils sont venus nous aider en 39-45? Alors même que Trump appelait au Brexit, ingère en Europe et soutenant les partis anti-UE, et nous chient dans les bottes sur de nombreux dossiers, et opérant du chantage sur l’UE, et avec des procédure en cours.
        Le pire de ce dirigeant est bien ses décisions unilatérales et girouettantes, sans ce soucier de l’UE, égo centrées america first et même souvent clown Trump first pour de simples raisons électorales.

  8. philbeau dit :

    L’Allemagne , le chef d’orchestre de la cacophonie européenne . Dit autrement , le croque-mort de l’Union européenne . Les funérailles sont pour bientôt .

    • GHOST dit :

      Le pire est cette confusion entre l´OTAN et l´UE.. L´OTAN organisation militaire n´est pas l´UE.. oganisation économique et financière de l´Europe.
      La ministre de la Défense en Allemagne se demandait pourquoi son pays va quitter la grande parapluie des USA pour la petite de la France.. Allons donc, l´Allemagne et la Suède ont acceptées de prendre le plus grand nombre des refugiés syriens.. l´excedent budgetaire dans ce deux pays est une exception au sein de l´UE.. lol

    • garance dit :

      l’Allemagne? Non. Uniquement Mme MERKEL et ses sbires. Ils ont tué l’Europe mais l’agonie est longue et de plus en plus douloureuse.

    • CocoRico dit :

      @ Philbeau
      Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.
      http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2020/02/27/le-crepuscule-de-laventure-europeenne/

  9. Lucien dit :

    Fabrice va être content. Les USA vont forcer les Européens à sucer les Turcs encore et encore, donner toujours plus de fric à Erdogan et ouvrir grand nos bras aux migrants dont les peuples d’Europe ne veulent surtout pas. Elle est belle notre alliance atlantiste !

    « Nous devons faire face à la réalité et si vous voulez aider les réfugiés, vous devez coopérer avec la Turquie », a déclaré M. Roettgen à l’Institut Montaigne, à Paris, selon l’AFP.

    Moi, je ne veux pas Madame. Je m’assois où ?

    • Clément dit :

      « migrants dont les peuples d’Europe ne veulent surtout pas. »
      => à part les candidats de droite et d’extrêmes droites, sans eux ils n’auraient rien pour se faire élire.

      • Alpha dit :

        @Clément
        C’est à dire que sans eux, l’Extrême Droite n’existerait pas…
        Mais au moins, les peuples européens se sentiraient « chez eux », pas agressés par des coutumes, accoutrements et religions qui deviennent de plus en plus prégnants et qui sont à mille lieues de leurs modes de vie…
        Mais comme ce n’est pas le cas, des politiques se sont emparés du sujet en défendant une certaine idée de l’Europe, ou des nations européennes.

      • Lucien dit :

        On ne se lance pas en politique dans les partis nationalistes ou souverainistes pour avoir des places ou pour faire du fric. Étant donné le mal de chien qu’ont ces partis pour avoir des élus, ça n’en vaut pas la peine. Pour des places ou du fric, tu vas chez les Républicains, LREM ou pendant longtemps, tu allais chez le Parti Socialiste. Il ne reste donc que les gens vraiment convaincus pour aller dans les partis nationalistes ou souverainistes. Et étant donnés les thèmes majeurs de ces partis (lutte contre l’immigration et l’islamisation, préservation de l’identité française), leurs candidats ne veulent certainement pas de migrants. Par contre, les parti d’extrême-gauche (comme LFI) voient en eux une source d’électeurs captifs. Il me semble d’ailleurs que F. Hollande n’aurait pas été élu au second tour en 2012 sans le vote musulman (info à vérifier, ça date) et ce n’était que le PS.

      • Robert dit :

        Clément,
        Migrants dont la gauche qui a trahi le peuple a besoin pour espérer être élue. Sans ces immigrés, la gauche et Macron n’ont aucune chance d’être élus.
        Ce que vous appelez l’extrême droite, en fait tout ce qui n’est pas soumis à l’idéologie de gauche dans votre esprit, a une légitimité à défendre le peuple français et la patrie que les autres ont vendus pour un poste ou continuer la marche en avant de leur utopie au frais des peuples européens.
        Si vous considérez que le suffrage universel n’est pas légitime s’il apporte de mauvais résultats, vous êtes plus démocrate que moi qui considère que seul le bien commun du peuple et de la patrie a légitimité à diriger la France.
        Sans les magouilles et les interdits du monde politique pour garder le pouvoir, il n’y aurait pas de problème, le peuple voterait et ses représentants dirigeraient la France.
        Actuellement, seraient élus ceux que vous haïssez parce que vous ne savez plus aimer votre pays, si toutefois vous êtes français avec un tel discours de collabo et de traitre à son pays.

    • fabrice dit :

      Pas du tout. Erdogan est âgé, il ne sera pas leader maximo ad vitam aeternam. A cause de lui la Turquie s’est fâché quasiment avec tout le Monde. Les fondamentaux sont là. L’Islamisme ne permet pas le développement, c’était ce que pensait Ataturk, avec raison, comment développer l’économie d’un pays quand la 1/2 de la population, les femmes, souvent plus éduqués que les hommes doit rester à la maison ? Quand un mois par an l’économie s’arrête ? Quand un psalmodieur du Coran est plus vénéré qu’un savant ? Quand on pense que lécher le barreau d’un tombeau te protège d’une maladie ? Plus d’islam rigoriste c’est plus de misère. La Turquie est plus divisée qu’on ne le croit. On ne jette pas le bébé (la Turquie) avec la merde et l’urine de son bain (l’AKP d’Erdogan). Les USA conseillent la patience. ils ont raison.

  10. Intox dit :

    L’UE n’a pas mis longtemps à se coucher devant le chantage d’Erdogan : https://www.rtbf.be/info/monde/detail_conflit-en-syrie-l-ue-prepare-une-nouvelle-aide-de-500-millions-d-euros-pour-les-refugies-en-turquie?id=10448814
    On redonne de l’argent à la Turquie qui l’utilisera sûrement pas en faveur des pseudos réfugiés syriens et en plus on va leur donner des visas plus facilement.
    L’UE, c’est pas l’union fait la force, mais plus on est nombreux plus on est faible ! Elle ne mérite qu’une chose, c’est de se laisser marcher dessus par le plus grand nombre de pays. Heureux le Royaume Uni qui a quitté cette ectoplasme politique, cette réunion de pleutres, d’eunuques.

  11. bbnote dit :

    Trump s en fou du LeDrian, c est lui qui decide qui bouge ici et là ! les Français vont s executé, a quatre pattes et on ecarte bien ok ???

    • Aymard de Ledonner dit :

      Mais oui mais bien sur…..Cela vous fait peut-être plaisir de cracher sur votre pays (il est possible aussi que cela ne soit pas votre pays…) mais si Trump dirige le pays le plus puissant du monde, il n’en est pas pour autant omnipotent.
      Non seulement la France n’enverra aucun soutien militaire en Turquie, mais je doute qu’il y ait beaucoup de pays européens qui le fassent. Je met une pièce sur les polonais et peut-être les allemands ou hollandais mais je pense plutôt que ça sera un four.

  12. Hermes dit :

    On voit bien les concepts Allemand où coopération et intimidation|domination vont de paire.

  13. mustard dit :

    Macron avait raison, l’OTAN est en état de mort cérébrale

    • nobody dit :

      l’OTAN n’est pas en état de mort cérébrale, c’est juste que certains se réveillent (un peu tard) sur le fait que l’OTAN a toujours été une force controlée par les USA, pour les USA. Quand les USA ont décidé de frapper la Libye, l’OTAN a très bien fonctionné. Quand les USA ont exigé l’abandon de la vente des Mistrals à la Russie, la France s’est exécutée. Quand l’OTAN a décidé de frapper la Syrie, Macron a participé. Et il en est exactement de même pour la politique économique: les US ont un levier puissant sur l’Allemagne, dirigent Bruxelles à travers les pressions sur Berlin et les « dirigeants » comme Macron sont juste une courroie de transmission des politiques économiques décidées par les commissaires. Les intellectuels et politiques qui dénoncent celà depuis des -décennies- sont qualifiés de conspirationnistes, extrémistes, etc. Après, il y a des peuples qui gobent la propagande qu’on leur sert et en demandent, et d’autres qui sont moins dociles (Brexit anyone?)

      • Pierre dit :

        Pour les frappes en Syrie c’était la France qui était visiblement à la manœuvre et a su convaincre ses partenaires. Chose qu’Obama avait refusé en son temps.

  14. Laurel dit :

    Devinette:
    Pourquoi on ne voit jamais de Turcs dans Star Trek?

  15. caiusbonus dit :

    Une belle bande de faux culs qui va lécher les babouches du dictateur islamisé. A quand le renouveau de l’empire ottoman?

    • Auguste dit :

      Le Traité de Lausanne expire en 2023.Pour commencer, les nouvelles frontières turques vont inclure Idleb,Mossoul,Kirkouk.

      • yankev dit :

        Il n’y a dans le traité aucune date d’expiration.

        • Auguste dit :

          Il y a des années que cette date circule,j’ai fini par y croire.Victime encore une fois de mon manque de rigueur.Il n’y a pas de date dans le traité,et les traités en principe c’est perpète.Manque de bon sens aussi.J’aurais du commencer par le lire,ce traité.
          Par contre,la frontière qui engloberait les 3 villes, c’est bien dans la tête des Turcs.De là à le réaliser,c’est une autre histoire.

      • Vinz dit :

        Sayaniste, c’est pas bien de piquer le pseudo des autres.

  16. petitjean dit :

    Comprendre la politique extérieure américaine
    Géopolitique
    avec la permission de notre hôte
    un ouvrage de référence
    L’animateur du blog http://www.chroniquesdugrandjeu.com/ vient de sortir un livre indispensable :
    Présenté ici http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/01/libri-et-orbi.html

    Titre : « LE GRAND JEU » auteur Christian Greiling éditeur La Librairie La Manoeuvre et les éditions Héliopoles

    on en parle aussi ici :
    https://lesakerfrancophone.fr/christian-greiling-le-grand-jeu

    Aucune invitation, of course, des merdias mondialistes…………….

    • STARBUCK dit :

      Bonjour,
      Avez vous un lien sur son passage sur LCI à l’occasion de la sortie de son livre.
      C’est sur que l’on est pas prêt d’en entendre parler sur les grands merdias

      • petitjean dit :

        @STARBUCK
        sur l’article du Saker, il y a en bas de page le lien de son interview sur RT où il présente son livre
        je ne l’ai pas suivi sur LCI

    • DVA dit :

      oui, je l’ai acheté la semaine passée, il me sert de synthèse pour bcp de choses au MO…

  17. aleksandar dit :

    Le Figaro, le Monde, L’Obs, le Point, l’Expres, TF1, A2, FR3, BFMTV etc etc
    Tous en chœur
     » La crise des réfugiés c’est Assad et les russes  »

    Pourcentage des migrants illégaux arrêtés par les gardes frontières grecs DU 28 février au 05 mars 2020
    – Afghans 64 %
    – Pakistanais 19 %
    – SYRIENS 4 %
    – Somaliens 2.6 %
    – Irakiens,Marocains, Ethiopiens, Bengalis, Egyptiens 5.4 %

    On m’aurait menti ?

  18. Aymard de Ledonner dit :

    Paroles, paroles, paroles…. Les américains ou Stoltenberg peuvent bien demander. Même si de nombreux pays européens n’oseront pas critiquer ouvertement les positions US, cela ne veux pas dire qu’ils vont se précipiter pour aider la Turquie.
    Les européens sont en train de débattre du budget de l’UE et les négociations sont plutôt dures. Dans ce contexte quel est le pays européen qui va soutenir une aide financière vers la Turquie? Les autres lui répondront : »Ok, pas de problème, dis nous simplement quel subventions à ton pays tu es d’accord pour supprimer…. ».

    Quand à un soutien militaire, la probabilité est légèrement plus importante mais ça restera très symbolique.
    ET monsieur Norbert Roettgen peux bien rappeler que la Turquie est un voisin de l’UE, il a raison, mais on doit refuser tout chantage. Et vu que son pays est toujours le dernier quand il faut s’engager militairement, il est mal placé pour nous donner la leçon. Si l’Allemagne veut envoyer des troupes en Turquie pour faire plaisir à Stoltenberg, pas de souci, mais j’espère bien, et je suis assez tranquille, que la France n’enverra même pas une P4…..

  19. Fralipolipi dit :

    « « Nous devons faire face à la réalité et si vous voulez aider les réfugiés, vous devez coopérer avec la Turquie » »
    … Non et non. Cet Allemand se trompe LOURDEMENT !!!
    Si on ne pactise pas avec le diable … on se couche encore moins devant lui.
    .
    De son côté, après s’être moquée de l’OTAN, et maintenant qu’elle fait appel à elle, … la Turquie se moque et continue de se moquer éperdument de l’Europe !
    Elle nous soutire des Milliards pour des accords sur l’aide aux réfugiés, accords qu’elle ne respecte absolument pas ensuite !
    Elle joue un rôle MAJEUR de création et diffusion de troubles et de violences dans toute la région (et indirectement en Europe via les attentats de l’EI et autres).
    Elle soutient et continue de soutenir l’EI et les Islamistes syriens.
    Elle envoie même ses Force Spéciales de police à la frontière européenne pour faciliter le passage des migrants en Europe (et naturellement dans ces migrants, une majorité de personnes qui sont soit tout sauf des familles de réfugiés syriennes – mais des Pakistanais, Afghans, etc … , soit des hommes farouchement islamistes).
    .
    Et je passe sur ses autres attitudes toxiques contre l’Europe à Chypre (du Nord occupé / du Sud, inquiétée dans sa propre ZEE au Sud).
    .
    Cette Turquie là n’est rien d’autre qu’une Turquie qui agresse l’Europe par tous les moyens possibles, et de plus en plus ouvertement.
    .
    Accepter cela et collaborer avec eux, … c’est bien la pire des choses que nous pourrions et devrions faire !!!
    Les Yankees s’en moquent (eux qui sont à 8000 kms de là) et ne pensent qu’à leur jeu politique (qui fonctionne aussi bien qu’une girouette).
    .
    Ces discours des Resp US, de l’OTAN et de l’Allemagne sont juste … pitoyables !!!
    .
    Maintenant, les joyeux cocus (*) en Europe, levez la main et comptez vous !!! (*) pour rester propre
    .
    A lire :
    https://www.meta-defense.fr/2020/03/05/les-etats-unis-etudieraient-la-vente-de-missiles-patriot-a-la-turquie/
    .
    https://www.trt.net.tr/francais/turquie/2020/03/05/la-turquie-deploie-mille-policiers-des-forces-speciales-a-la-frontiere-avec-la-grece-1372676
    .
    https://www.lefigaro.fr/international/ankara-deploie-des-renforts-pour-empecher-la-grece-de-repousser-les-migrants-20200305

  20. ScopeWizard dit :

    Eh bien , pour ma part , voyez , je suis très content ! 😀

    Peut-être qu’ à présent , ceux qui ne comprennent pas ou n’ admettent certaines prises de position négatives envers nos « amis » US et donc très critiques envers l’ OTAN , vont finir par réaliser à quel point ils sont en réalité les idiots utiles ( j’ aime bien cette expression ! 🙂 ) d’ un système et d’ une hégémonie qui les traite en larbins cherchant à les lobotomiser à la moindre divergence non sans avoir au préalable tout fait pour opposer les uns aux autres tels des empereurs et autres sénateurs Romains dans les tribunes de l’ arène des gladiateurs excitant une foule déchaînée , décidée à contempler le spectacle de Chrétiens en charpie ( c’ était donc avant ce cher Constantin voire au début de son règne ) ………….

    Mais où sont passés les lions ? Ils n’ ont déjà plus faim ?

    Bref !

    Ce qui le premier me navre profondément , je puis largement vous l’ assurer …………

    Mais bon , c’ est comme ça . 😉

  21. BenL dit :

    Il est evident que nous avons besoin d’allies mais plus de l’OTAN. Ce traite est un cancer pour l’independance des europeens.

    1) Toute la strategie vient de US
    2) Ce traite une est formidable machine a cash pour l’industrie americaine + de 60 Mds Euros

    Helas la realpolitik des allemands (et autres pays du nord) resemble plus un scenario a la Chamberlain qu’autre chose.

  22. Tremah dit :

    Encore une humiliation publique pour Macron et la diplomatie française, invités à rentrer dans le rang par « nos amis Américains » et ces faux-culs d’Allemands qui soutiennent implicitement Erdogan du fait du poids démographique de la diaspora turque en Allemagne. Au moins, c’est clair, tout comme le vocabulaire utilisé à Paris par le prétendant à la succession d’Angela Merkel: « Vous devez ».

    Nous voilà ni plus ni moins sommés d’assister le tyran du Bosphore, un allié objectif de Daesh et des terroristes qui ont massacré des milliers de Français, civils et militaires, et un ennemi des Kurdes qui ont combattu les djihadistes, au nom de la cohésion européenne et de la solidarité transatlantique. Comment peut-on se retrouver pris dans une telle contradiction ?
    En revanche, quand la France quémande quelques moyens pour mener son combat solitaire contre l’Islamisme dans le Sahel, en invoquant la solidarité entre membres de l’OTAN, il n’y a plus de notion de « real politik » ni d’obligation entre alliés qui vaillent. Les Allemands ont bien intégré la méthode de Khrouchtchev: « Ce qui est à nous est à nous, ce qui est à vous est négociable. »

    Et qu’on ne relativise pas en disant « c’est Trump, ça s’arrangera quand un démocrate sympa reviendra au pouvoir » car Obama soutenait déjà les frères musulmans et s’était même permis une critique virulente contre le modèle laïc français dans son fameux discours du Caire. Il est quand même patent que nos intérêts stratégiques régionaux et ceux des Américains sont devenus incompatibles, ou divergents, et il faut prendre la mesure des déclarations de Trump quand celui-ci nous nargue en disant que le terrorisme et les migrants sont le problème des Européens.

    Nous voilà pris au piège de nos propres contradictions, nées du refus d’assumer la défense de nos intérêts ou plutôt de l’hypocrisie consistant à vouloir à tout prix les concilier avec la prise en compte d’un multilatéralisme de façade et un européanisme devenus contre-productifs. Que fait-on quand les Américains et les Allemands soutiennent au nom d’une « real politik »dévoyée un islamiste qui ne cache même pas ses objectifs et ses intentions subversives ? Parce que tous les autres vont suivre et qu’une fois de plus, on va se retrouver seul et isolé en Europe.
    Il faut être clair avec nous-mêmes. Soit on dit que la cohésion européenne et atlantique passent avant toute chose, y-compris nos intérêts, et on s’aligne sur les autres en arrêtant de spéculer sur des concepts creux comme « l’Europe de la Défense » ou « le pilier européen de l’OTAN » (l’OTAN n’est pas bicéphale comme l’a pourtant bien compris Macron avec sa métaphore). On connaît la suite, là aussi gentiment suggérée par nos amis allemands, qui ont décidément à coeur de prendre en compte nos intérêts, avec le passage de l’arsenal nucléaire sous contrôle de l’OTAN et le transfert du siège onusien à l’UE.
    Soit on assume la défense de nos intérêts mais en arrêtant de nous cacher derrière l’Europe et l’OTAN et en nous efforçant de croire que les autres finiront par voir la lumière et converger sur nos positions pseudo-fédéralistes. Ce rapprochement opportuniste américano-germano-turc montre que non.

    Pour Macron, c’est un drôle de rappel à l’ordre suite à ses propos sur la « mort cérébrale » de l’OTAN. La « clarification » que les Français réclament et annoncent depuis des mois n’aura pas lieu.

    J’entends d’ici nos amis pro-russes se réjouir et ricaner, donc j’ai quand même une petite pensée émue pour le Grand Stratéguerre du Kremlin qui aura en fin de compte davantage servi les intérêts d’Erdogan que l’inverse, contraint d’accepter un cessez-le-feu assez humiliant après avoir lâcher son allié syrien dans le seul but de préserver les gains stratégiques de l’intervention russe. C’est ce qui s’appelle mettre ses couilles sur la table, et retirer la table. Au moins les grands amis de la Russie sauront à quoi s’en tenir quand Lavrov leur dira que la Russie, elle, ne lâche jamais ses alliés.

  23. Alpha dit :

    « La grande explication attendra : l’Otan pousse les alliés européens à s’entendre avec la Turquie »
    On en attendait pas moins de l’OTAN et des USA !
    Mais voilà, quelques pays, dont France et Grèce notamment, ne l’entendent pas de cette oreille…

  24. Durandal dit :

    Donc la Turquie attaque la Grèce avec une fois de plus des supplétifs Syriens.
    Je pense qu’il faut prendre rapidement des mesures avant qu’erdogan arme les réfugiés, je suis certain qu’il y pense.
    Commençons par virer les turcs de toutes l’Europe et le fric que donne l’Europe aux turcs, donnons le aux Grecs.

  25. Paul dit :

    « la Turquie est un allié important et elle a joué un rôle important dans la lutte contre l’État islamique »
    Il faut vraiment le lire pour le croire, l’OTAN ne doit pas avoir accès aux sources de renseignements de ses états membres ou alors ?
    On nous enfumerait ? 😮

    • EchoDelta dit :

      A ce titre il aurait pu remplacer Turquie par Russie que la déclaration n’aurait pas eu besoin d’être changé…

  26. werf dit :

    L’OTAN comme l’UE ne sont que des coquilles vides ce sont les USA qui pilotent et qui soutiennent les turcs avec l’appui des allemands qui se sont vendus pour 2 raisons, l’une de politique intérieure, le nombre de germano-turcs à 6 enfants par famille pèseront de plus en plus dans les élections et modifieront complétement la donne européenne dans les 20 qui viennent, l’Allemagne sera en majorité musulmane pilotée par la Turquie. La deuxième raison est mercantile l’Allemagne économique a besoin d’un accord avec les USA pour ses exportations de voitures et de machines outils, son avenir industriel et financier en dépend. Les conséquences sont prévisibles, la Grèce, qui a un gouvernement de gauche, sera abandonnée à son sort et l’on couvrira avec pudeur cet isolement avec un projet humanitaire pour 10000 réfugiés. La Turquie, elle, va recevoir la 2ème partie des milliards versés pour les camps de réfugiés et aura les mains libres pour chasser les kurdes du nord de la Syrie avec, en prime, le droit, via des sociétés pétrolières américaines, d’exploiter les champs découverts en Méditerranée orientale sur la base d’un principe du far ouest, le premier sur zone a tous les droits. Fermer le ban.
    La Russie n’est pas en mesure, pour le moment, de châtier la Turquie (elle attend les effets de la crise économique qui ébranlera Erdogan fin 2020). Mais elle a tracé des lignes rouges et a montré à Erdogan ce que serait les frappes si ces lignes rouges étaient franchies. Quand aux Patriots espagnols ils ne seront pas d’un grand secours vue leur faible efficacité en Arabie saoudite….

  27. Raymond75 dit :

    Les USA ont donné les ordres à leurs supplétifs.

  28. Auguste dit :

    Volens nolens,on est bien obligés de s’arranger avec Recep.Faut se mettre à sa place,il a 4 millions de réfugiés à la maison et c’est qu’il faut le nourrir ces petites bêtes là ,en plus de créer des désagréments pour le voisinage.Avec 5000 à Calais on était au bord de la guerre civile,imaginez des millions.Fallait laisser ces pays régler leurs problèmes entre eux et ne pas s’en mêler.(Fournir des armes quand même) on n’en serait pas là.

    • Auguste dit :

      PS:La rencontre Poutine-Erdogan a eu lieu dans une salle ou il y avait la statue de Catherine II,qui a foutu plus d’une tripotée au Turcs au XVIII.Il n’y a pas à dire,il sait mettre l’ambiance Vladimir Vladimirovitch.

      • aleksandar dit :

        Et un bronze sur la cheminée célébrant la victoire de la Russie sur les Ottomans en 1878

  29. tschok dit :

    Le point de vue de Norbert Roettgen est une occasion de nous poser de bonnes questions, aussi.

    Là, on a le déchainement habituel de nos anti Otan, UE, Macron et autres. On est dans la phase des réactions épidermiques et des affirmations de convictions perso. C’est la phase de l’affirmation de l’égo.

    Mais le Norbert, il parle de realpolitik, lui.

    Donc, il faut basculer en mode subtil. On a mis nos tripes sur le comptoir, c’est fait, c’est ok, on a des tripes, ça nous a rassuré de les voir, mais maintenant on rebranche notre cerveau et on réfléchit.

    Est-ce qu’on veut vraiment aider les réfugiés? Aider la Turquie?

    Là, on a une base russe en Méditerranée et on sait que la Russie a une politique de déstabilisation de l’Europe. Qu’est-ce qu’on veut faire avec ça? Qu’est-ce qui ferait chier les Russes? Ne pas stabiliser la situation en Syrie, parce que ça précarise leur propre situation et ça les rend dépendant de nous d’une façon ou d’une autre.

    Dans le bordel qui les empêche de tirer tout le profit de la position qu’ils ont consolidée en Syrie, dans l’équation du bordel qui les emmerde, il y a les réfugiés syriens.

    Je suis pas sûr de vouloir aider les réfugiés syriens, moi. Pas parce que j’ai peur de les voir débouler ici, mais parce que je me demande s’il ne faut pas les instrumentaliser à notre tour. Bon, c’est salaud, mais c’est de la realpolitik.

    • aleksandar dit :

       » on sait que la Russie a une politique de déstabilisation de l’Europe  »
      Merci de m’avoir fait rire avec votre ethnocentrisme de petit blanc européen.
      En vérité, le monde est vaste, et la Russie n’a que faire d’une Europe en pleine décadence morale.
      Il suffit de passer quelque temps en Russie pour s’en rendre compte.
      Les russes ne cachent pas leur mépris pour l’Europe.
      Seule la France a encore , mais pour combien de temps, une certaine image amicale

      • Nexterience dit :

        Le monde des richesses mal défendu n’est pas vaste, il est situé à l’ouest de la Russie.
        Belle opportunité pour une ambition d’influence mondiale voire d’une revanche continentale.

    • petitjean dit :

      @tschok
      « la Russie a une politique de déstabilisation de l’Europe »
      sans blague ? seriez vous ignorant ?
      comptez le nombre de bases américaines en Europe et au Moyen Orient, comparez avec la Russie et après vous nous direz qui menace qui !…………………..

      • Nexterience dit :

        Les bases remplacent celles des pays hôtes a leur demande car ceux ci sous traitent leur défense a l’OTAN. Donc leur nombre n’est pas un indicateur d’agressivité, contrairement au nombre de chars achetés.
        900 chars, pour quoi faire face a l’OTAN sous dotée en Europe ?

  30. STARBUCK dit :

    C’était couru d’avance.
    La Turquie est un pion essentiel pour l’échiquier américain, nous, nous sommes peanuts.
    OTAN , UE, que de la merde. Tirons nous.
    UE dirigé par Washington et Berlin, l’OTAN par Washington, et personne n’a intérêt à moufter.

    Et ça dit d’avance le parti que prendrons les US en cas de « tensions » au sujet de Chypre.
    Erdogan est venue prendre sa claque à Moscou, mais fort du soutient US il vas pousser ces pions en med oriental.
    Et l’ue Berlin en tète se coucherons comme d’habitude.

    C’est à vomir

  31. petitjean dit :

    Rencontre Erdogan Poutine à Moscou
    (six heures d’entretien selon les Russes, cinq heures 40 selon les Turcs !)
    « C’est un Erdogan diminué par ses manquements à l’accord de Sotchi indépendamment de l’épisode du 28 février mais aggravés par lui, avec également son front intérieur qui se craquelle sérieusement, ses aventures syriennes ne faisant pas l’unanimité de la classe politique, – bref, un Erdogan quasiment en déroute qui s’est rendu à Moscou.
    L’humeur russe n’était pas au beau fixe. Erdogan voulait d’abord une rencontre à Ankara sur la crise d’Idlib, à quatre (Allemagne, France, Russie, Turquie), proposée avant l’épisode du 28 février. Poutine à refusé sèchement. Finalement Erdogan s’est rendu à Moscou à sa demande en bilatéral serré, un petit peu comme on va à Canossa. » (….)
    Ce cessez-le-feu est temporaire, il faut s’attendre à de nouveaux épisodes. La cause en est que les deux parties ont des objectifs intangibles qui sont complètement antagonistes………………..
    https://www.dedefensa.org/article/notes-sur-idlib-consequences

  32. Jerome dit :

    « La Turquie doit nous fournir des explications », avait ainsi réagi Brett McGurk, ex-envoyé de la Maison Blanche pour la coalition, dans une tribune publiée par le Washington Post. « Baghdadi n’a pas été retrouvé dans ces régions traditionnelles dans l’est de la Syrie ou dans l’ouest de l’Irak – mais simplement à quelques kilomètres de la frontière turque, et dans la province d’Idleb, qui a été protégée par une dizaine d’avant-postes militaires depuis le début de l’année 2018 », avait-il souligné.

    Mouais….

  33. Fralipolipi dit :

    Excellent article sur ce sujet
    https://www.meta-defense.fr/2020/03/06/les-etats-unis-font-pression-sur-les-europeens-pour-un-soutien-a-la-turquie/
    .
    L’auteur a 100x raison sur toute la ligne.
    .
    J’espère que de nombreuses voix se feront rapidement entendre, et pas seulement françaises, pour critiquer haut et fort les propos misérables de Mr James Jeffrey, Mr Jens Stoltenberg, et Mr Norbert Roettgen !!!

  34. Gégétto dit :

    Alors qu il faudrait défendre les intérêts de l Europe,on va lécher les babouches aux Turcs?
    Les Turcs qui,en transportant par bus des clandestins, font une vraie déclaration de guerre aux Occidentaux; vont donc bénéficier de notre aide à la demande des Américains….
    J y crois pas, personne en ce monde n a une paire assez grosse pour siffler la fin de cette mascarade?
    Défendre militairement la Grèce et Chypre,face à la Turquie serait plus raisonnable.
    L Europe va payer cash la guerre entre les Russes et les Américains .

    • fabrice dit :

      Gégétto
      Rappelez moi si les Turcs emploient la même tactique en Grèce qu’en Syrie c’est à dire l’emploi massif, en meutes, de drones armés pas assez gros pour être viser efficacement par la DCA, la Grèce a quoi pour s’y opposer ? L’armée française a quoi ? Notre DCA c’est pas vraiment notre point fort. Tiens article de Mr Lagneau sur la marine française qui veut craint une attaque de drones. je peux vous dire que s’ils utilisent cette tactique, ce sera dur de défendre le chapelet d’îles grecques quasi indéfendables. les armées européennes ne sont pas prêtes. Ce serait peut être bien d’écouter les USA. Je rappelle qu’à l’origine Trump a demandé aux partenaires européens d’augmenter leurs dépenses militaires et de rééquilibrer l’excédent commercial européen avec les USA et qu’on lui a fait un double doigt d’honneur, poussant même le vice à taxer les géants du numérique US. On veut que les Syriens restent en Syrie ? Et bien le régime d’Assad doit s’assagir. Erdogan est une chose, les Turcs une autre. Les Turcs ont raison de dire qu’ils n’ont pas vocation d’accueillir tous les Arabes syriens. A l’origine ce sont les Islamistes (Erdogan) qui sont pour l’accueil par solidarité islamique, les nationalistes turcs eux, les Arabes, pas trop non plus. Ce que je veux dire par là c’est qu’Erdogan sur cette question est soutenu par de nombreux Turcs bien au delà des cercles islamistes problématiques. Quand au soutien aux islamistes « modérés », y a pas que la Turquie qui a joué ce jeu mais aussi Paris, et pas qu’un peu, et pas en second plan, et pas de manière suiveuse mais plutôt d’ailleurs de manière très motrice et entrainante https://www.liberation.fr/planete/2012/07/06/nouvelle-conference-a-paris-des-amis-du-peuple-syrien_831537, je souligne A PARIS (avec pressions d’ailleurs sur certains Syriens qui voulaient faire un geste d’ouverture envers Israël pour qu’il n’y en ait aucun par solidarité avec les chéris palestiniens). Quand aux Israéliens celà fait des mois qu’ils préviennent Berlin que les migrants sont noyautés par des Islamistes et des mecs du Hezbollah (aussi, Damas et Téhéran ont profité du flot pour envoyer des gens à eux), la seule réponse de Merkal a été du genre « vous êtes une bande de colons racistes anti arabe » en feutré et très poli.

  35. cedivan dit :

    En quoi la Turquie est-elle menacée par la Syrie ?…. La réponse à cette question est limpide : en rien. L’OTAN a déjà fait assez de dégâts en Europe (Kosovo etc), qu’elle ne fasse rien surtout.

  36. ULYSSE dit :

    la diplomatie Us, si tant est qu’elle existe encore, est totalement omnibulée par la Russie. Toute son action est dirigée pour contenir cette dernière. Retour sans le dire à la guerre froide. Sauf que le monde a changé et Poutine, héritier des mauvaises manières de l’URSS, ne sera pas éternel. La Russie est vouée faire partie du bloc européen, géographiquement, historiquement , culturellement. Il faut s’inscrire dans le temps long (sans faire preuve d’aucun angélisme vis à vis de Poutine). Les menaces du 21ème siècle sont islamiques et chinoises, pour faire court. Trump et derrière lui l’OTAN, se fourvoient dans un combat d’arrière garde. L’Europe démontre une fois de plus sont impuissance pathologique de vielle puissance, traumatisée, toujours, par les guerres du 20 ème siècle.
    La Grèce pourrait venir perturber le jeu dangereux des US. Elle aussi occupe une position stratégique , et des signes tangibles de mauvaise humeur pourraient semer le trouble . Israel et son puissant lobby US pourraient également compliquer le scénario. Souhaitons le.

  37. Christophe dit :

    Cette Europe me dégoûte.

  38. Maya dit :

    Si l’Europe était une puissance de nations souveraines mais solidaires, elle dirait merde aux américains et enverrait des troupes en soutien de la Grèce pour repousser les envahisseurs et pour engager une épreuve de force contre les islamo-fascistes turcs. Sauf que l’Europe n’est qu’une association économique et financière qui n’a aucune volonté de préserver sa civilisation et ses peuples.

  39. Vins dit :

    Seul au Mali, seul a l’OTAN, seul, seul,seul.
    Notre seul allié à ce jour et la Grèce qui empêche que nous dotions envahit. On serait un peu prévoyant, on les équiperait rapidement pas cher. Ils font le boulot pour nous….

  40. lym dit :

    Décidément, la politique allemande c’est comme leurs constructeurs auto: Tout en option… couilles comprises.
    Pile au moment ou Ankara accentue la pression de manière multiple via les migrants, l’EI exportée en Libye et la méditerranée dans le gaz, l’autre branleur se couche alors qu’Erdogan fait feu de tout bois, peut-être même dans son froc suite à ses dernières frasques envers son nouvel allié… et qu’il serait opportun de le laisser continuer. Vu la demande US qui arrive juste maintenant, son voyage en Russie n’a en prime pas dû très bien se passer avec un risque d’escalade qu’a force de chercher, il a peut-être trouvé.
    Ou quand les intérêts US se télescopent avec les problèmes de basse politique intérieure allemande, avec le léger problème de l’aversion de plus en plus marquée aux migrants consécutive à la politique migratoire de Merkel.

  41. mouchetoxique dit :

    Un des gros problèmes, c’est que les démocraties sont des dictatures commerciales, notre civilisation périclite, mais les mafias de l’ultra-libéralisme finissent de presser nos cadavres-nation pour en tirer le moindre pécule avant une mort inéluctable, ils sont comme des tiques sur les testicules d’un paralytique. La France est aussi un citron en fin de vie. Il n’y a aucune pensée politique « digne » d’échapper à la finance vampirique, car aucun homme n’a les moyens d’incarner le leadership d’un « dictateur » au sens noble du terme, a la façon des Romains (un homme providentiel). Un homme qui prendrait les mesures qui s’impose, doit avoir avec luit, un parti qui accomplis sa pensée, un financement qui permet d’avoir une indépendance, et un peuple qui le soutient. Trois choses rendues impossibles par la mécanique même de la démocratie du 21e siècle en France, mise sous tutelle des banques ultra-libérales. Ce qui nous attend, dans un proche avenir, c’est sans doute une triste guerre civile, qui nous sortira des jacobins et de la pensée républicaine, qui a toujours été un non-sens politique, car élitiste a une minorité ( les bourgeois pour ne pas les nommer). Comme toujours, le nerf de la guerre c’est de l’argent en quantité illimitée. Celui qui contrôle la finance, contrôle le monde, et ceux qui contrôles le monde, n’ont comme amis que leurs cupidités. Les peuples américains sont les premiers à souffrir des nouveaux Dieux de l’argent. Tout-puissant, leurs adeptes n’ont à nous proposer, que des candidats milliardaires pour incarner la pensée politique de la première puissance mondiale. Tout un programme de non-sens en soi, est l’incarnation de la bêtise en marche pour finir de jeter les citrons pressés à la poubelle. Le « monde de la raison » a définitivement disparu dans un lent cancer d’appauvrissement dans tout les sens du terme, paix a son âme, et bienvenue chez les barbares …

  42. breer dit :

    Les USA, sont les maitres de l’Otan, et l’intérêt de USA en géo politique prime sur toutes les conséquences problématiques voire catastrophiques de l’entrée de milliers de migrants en Europe. Les USA ne se sentent pas plus concernés, que nous ne le sommes dans les questions des migrations de populations d’Amérique Latine vers les USA.
    L’ Europe est devenue vassale des USA, et Erdogan la manipulera d’autant plus.
    3 millions de migrants qui attendent, c’est tellement abstrait, dit comme ça que les citoyens européens n’ont aucune idée de ce que cela représente en terme de répercussions diverses, sur nos sociétés, en plus cela ne fera qu’attiser les tentatives de milliers d’autres.
    La pression qui va se faire de la part des illuminés du mondialisme multiculturel va de nouveau battre son plein, car ils n’ont aucune vision objective et réaliste de la démultiplication des conséquences sur les équilibres en jeu au sein même de nos sociétés.

  43. Ajm. dit :

    Même si la Turquie était dirigée par un président  » normal » et bien sous tous rapports, le problème de la guerre civile en Syrie et de la présence de 3 millions de réfugiés syriens en Turquie et d’un nombre à peine inférieur juste autour ou dans les zones de combat au sud de la frontière ( qui ne demande que d’aller en Turquie) se poserait. Et on ne parle pas non plus des syriens très nombreux qui sont au Liban. Cette guerre civile ne prendra pas fin de sitôt avec et même sans Erdogan, le problème entre les deux pays se posera, même en faisant abstraction de la question Kurde.

  44. Vinz dit :

    « Il y a diverses démarches diplomatiques que nous avons entreprises ou pourrions entreprendre, y compris mobiliser les Européens , pour venir en aide à la Turquie ».
    .
    La Turquie, deuxième armée de l’OTAN (à ce qu’on en dit) a besoin d’être aidée face à une armée syrienne à bout de souffle ? Elle craint de se faire envahir par la force du Tigre ??? Ca fait peur cette organisation.
    .
    Enfin les Espagnols se sont dévoués en envoyant une batterie Patriot. Voilà c’est fait, « on » a aidé. Les Portugais pourraient ensuite aider les Turcs qui ont du mal à contrôler leurs réfugiés en construisant une jolie maçonnerie le long de la Mariza, pour compléter celle des Bulgares.
    .
    Sinon « bon chance » pour mobiliser les Européens. En un mot, laule.

  45. Szut dit :

    Les américains se retirent de la Syrie et c’est la panique en Europe. Les Russes et la Turquie en profitent pour marquer des points à coup de bombes sur les civils et l’Iran jubile de voir que plus grand-chose ne s’oppose à l’élargissement de sa zone d’influence.

    L’Europe est empêtrée dans ses poses humanitaires. Pourtant sa population semble très partagée sur l’immigration ce qui favorise l’extrême droite. Les réfugiés eux mettent l’Europe devant le fait accompli et entrent sans demander l’avis de quiconque.

    Pourtant la solution existe : fermer matériellement les frontières et ne laisser passer que ceux qui sont souhaités en Europe. Pas besoin de l’OTAN ou du bon vouloir de dictateurs comme Poutine ou Erdogan qui de toute façon ne respectent les règles que si ca les arrangent. Mais évidemment il faudrait pour ca faire le deuil de poses humanitaires irréalistes. L’OTAN de toute manière a pour but de maintenir les russes en échec et pas autre chose. Ce qu’elle a brillamment réussi jusque la.

    Dans l’immédiat je n’attends pas grand-chose des politiciens européens sinon des paquets d’argent pour calmer Erdogan. Les politiciens comme d’habitude privilégient le ‘pas de vagues’, wait and see le problème se réglera bien tout seul.

  46. Edouard dit :

    Les USA n’ont pas d’alliés, uniquement des intérêts. CQFD

  47. petitjean dit :

    7 mars 1966 : retrait de la France de la structure militaire intégrée de l’OTAN.
    souvenons nous
    « La France, écrit le général De Gaulle le 7 mars à son homologue américain Lyndon B. Johnson, se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté, actuellement entravé par la présence permanente d’éléments militaires alliés ou par l’utilisation qui est faite de son ciel, de cesser sa participation aux commandements intégrés et de ne plus mettre de forces à la disposition de l’OTAN. »

  48. Daniel 1945 dit :

    Pour la diplomatie française, l’Otan doit avoir une « grande explication franche » avec la Turquie
    PAR LAURENT LAGNEAU · 4 MARS 2020

    ça y est c’est fait !

  49. Zhu dit :

    Mdr l’histoire version hollywood a racourcir la liberation de la fin de le 2nd guerre mondiale à l’intervzntion US. Dixit le common wealth et la russie. Merci le plan marshall et la soumission…

  50. Parigot dit :

    Les États-Unis se moquent de cette séquence, c’est l’Europe qui va en payer les conséquences.
    http://www.geopolitique-geostrategie.fr/vous-avez-dit-printemps-arabe-40425

  51. haut de games dit :

    que la Grece pose des mines à toutes sa frontière avec la Turquie ….de base cela va simplifier les choses

    ah oui zut …c’est pareil c’est des îles et y’a de l’eau ?….
    bon tant pis j’essaie de donner des idées …LOL mais cela ne marche pas

    bon bah …un sniper qui attend Erdogan ,je ne vois que cela maintenant …pour eux …
    avant on s’embarrasser moins des emmerdeurs du temps de la France Afrique je crois chez nous …!

    • haut de games dit :

      mais bon il parait que nous sommes civilisé …pourquoi ces migrants ne vont pas en Arabie Saoudite ..bizarre c’est le vatican des musulmans …ils devraient accueillir tout le monde ils sont pleins de frics µ..la pauvreté et la souffrance Dieu y pourvoi il paraît …bizarre ces enturbannés ,ils préfèrent les envoyer chez nous qui croulons sous le chômage …bizarre