Pour la diplomatie française, l’Otan doit avoir une « grande explication franche » avec la Turquie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

132 contributions

  1. jyb dit :

    non, commençons par le début : l’Otan doit avoir une « grande explication franche » avec les états unis qui soutiennent la turquie.

    • Mörad d'Antalya dit :

      Bande de rigolos, c’est plutot l’Otan trumpisto-erdoganien qui va avoir une explication franche avec le Mouton noir francais qui arrive pas a vendre ses avions en Europe et est completement marginal.
      Lol

      • Clavier dit :

        Pour ce qu’ils en font, les Européens n’ont pas besoin de nos beaux avions..!

        • Mörad dit :

          Mais oui, mon cher Christian.
          Dites vous cela pour vous rassurer.

          • lym dit :

            En attendant, les S400 ont permis à le Turquie d’éviter le F35… vu le fiasco en Finlande évoqué ici même, confirmant les problèmes déjà vus, c’est au final peut-être une bonne chose de ne pas avoir ce magnifique appareil en tout point supérieur à « nos beaux avions » (chez Dassault, un avion ne peut de toutes manières n’être que beau selon la doctrine de feu-Marcel).

      • joe dit :

        La réponse des US c’est plus de F35 pour la Turquie et plus d’armes nucléaire sur le territoire Turque… Ah oui j’oubliais… Le calife demande le soutien de l’Otan et il reçoit une tape sur l’épaule (genre bon courage) et la promesse d’une batterie Patriot… qui ne serre à rien dans le conflit actuel puisque la Russie n’a aucun intérêt à frapper des cibles en Turquie, vu qu’elles sont.. en Syrie. Lol
        C’est claire pour tous sauf pour Goret et Morad 🙂

    • Auguste dit :

      Exactement.Les US espèrent et poussent dans ce sens,un conflit direct Turquie-Russie, dans l’espoir qu’Erdogan revienne au bercail.Seulement je ne vois pas pourquoi Erdogan changerait sa politique,vu qu’elle fonctionne très bien comme çà.

      • joe dit :

        AU jeu d’échec, Poutine à quelques coups d’avance et cela ne date pas d’hier.

      • Yannus dit :

        Entièrement d’accord avec vous.
        Le Drian est a coté de la plaque, c’est à l’Europe de montrer les crocs a commencer par une réaction rigoureuse aux divers chantages d’Erdogan.
        On peut aussi expédier quelques milliers de migrants aux USA.
        Il faut montrer à Trump Erdogan et Stoltenberg que sans l’Europe, l’OTAN est une coquille vide.

    • vrai_chasseur dit :

      C’est vrai qu’il faut commencer par les USA.
      Le point fondamental est que, la relation USA-Turquie se fait aussi en dehors de l’OTAN, contrairement à l’UE.
      parmi les intérêts US hors OTAN avec la Turquie, on peut citer pêle-mêle : les objectifs d’échanges commerciaux bilatéraux directs de 100 milliards de $, le « front commun » anti-iranien qui explique en partie la position US sur la Syrie, la position géostratégique unique de la Turquie au Moyen Orient aux yeux des USA, qui n’a pas d’alternative viable pour le moment contre l’influence russe, etc etc.
      A l’inverse, la relation UE – Turquie est beaucoup plus délayée. Pour caricaturer, elle se résume à la politique du ‘containment’ migratoire, depuis que le processus d’accession de la Turquie à l’UE est sorti de l’agenda.

      Il sera difficile de demander aux USA de soutenir la sortie de la Turquie de l’OTAN, tant que les USA voient l’OTAN comme un instrument au service de leur politique. Pour le moment les USA jouent une realpolitik « No Friend No Foe » (pas amis, pas ennemis, juste des intérêts communs) avec la Turquie dont le cadre est plus large que l’OTAN.
      Une voie possible pour l’UE serait de pousser les USA à nouer un accord direct avec la Turquie hors OTAN, comme ils le font avec la Corée du Sud, par exemple. Cela fera sortir les USA du bois en séparant leurs intérêts OTAN de leurs intérêts turcs et ouvrira la voie à la sortie de la Turquie de l’OTAN.

      Par ailleurs, il faut savoir que la TSK, l’armée turque est peut-être la « 2ème armée de l’OTAN » en nombre mais pas en efficacité. Elle a été largement décapitée par la purge post-putsch de 2016. Le manque d’officiers qualifiés est tel aujourd’hui que les cadets sont recrutés sur simple lettre de recommandation et certificat « d’assiduité antérieure à une école coranique ». Ce qui va écorner encore plus sa tradition séculariste issue d’une méritocratie, et va provoquer un exode supplémentaire de ses cadres anciens et expérimentés. Et c’est une armée très largement composée (à plus de 70%) de conscrits puisés majoritairement dans les couches populaires : elle peut compter sur un sentiment nationaliste assez fort dans ses rangs, mais son niveau moyen de professionnalisme, hormis quelques corps d’élite comme les ‘bérets marrons’, n’est pas celui des armées occidentales.

      • Faust dit :

        @Vrai chasseur

        je rajouterais un point qui tout de même me semble important

        Trump déteste les européens , il l’a dit suffisamment de fois haut et clair , pour lui nous sommes avant tout des concurrents économiques , avant même d être des partenaires , Erdogan c’est aussi un gros caillou dans la godasse de l’UE , qui tente aux forceps d’accoucher d’une défense commune
        Jouer sur les pouvoirs de nuisance faut bien reconnaître que c’est un de ces grands classiques , et que si il est à la rue sur bcp de choses , là c’est un domaine ou il excelle

    • wagdoox dit :

      exacte !
      trump a fait choix claire qui n’est pas du tout dans l’intérêt des français, nous devons réagir mais une fois de plus les « européens » baiseront la culotte et la France suivra…

    • GHOST dit :

      Pourquoi c´est l´OTAN qui doit resoudre une crise entre la Turquie et la France ? La France étant devenue le leader de l´UE, c´est à Macron de negocier avec Erdogan au sujet des refugiés syriens.

    • lym dit :

      Pour cela, il faudrait au préalable que la partie européenne de l’Otan s’entende pour parler d’une seule voix face à USA/Turquie! Ce qui n’arrivera pas.
      Erdogan va donc pouvoir continuer à jouer un coup Poutine l’autre Trump, jusqu’à ce que l’un et/ou l’autre se lasse et lui colle une « franche » fessée.
      La seconde crise des réfugiés qui se profile devrait pendant ce temps faire avancer un peu plus vite l’Europe vers l’implosion.

    • tschok dit :

      @Jyb,

      Vous voulez quoi comme explications franches avec les Amerloques? Si c’est pour obtenir la confirmation que Trump mène une guerre économique contre l’UE qui inclut la possibilité d’employer tout moyen pour la déstabiliser, c’est inutile: je vous la donne.

      Trump dit que le monde change, que c’est une course à l’adaptation darwinienne et que les Etats-Unis vont gagner cette course devant la Chine, l’UE, la Russie et tout autre rival. Dans cette course, il fait des crocs en jambe même à ses alliés, sans aucune hésitation.

      Mais comme vous le savez, tout le monde n’a pas la même perception de cette question en Europe et la France est un peu seule pour l’instant.

      En tout cas, même une explication franche avec les Etats-Unis ne va pas faire évoluer beaucoup plus le sujet.

      • jyb dit :

        @tschok
        bonsoir. Document du département d’état d’octobre 2019 (le dernier en date) sur hts et la province d’Idlib :
        AL-NUSRAH FRONT
        Aka Jabhat al-Nusrah; Jabhet al-Nusrah; The Victory Front; al-Nusrah Front for the People of the Levant; al-Nusrah Front in Lebanon; Jabhat al-Nusra li-Ahl al-Sham min Mujahedi al-Sham fi Sahat al-Jihad; Support Front for the People of the Levant; Jabhat Fath al-Sham; Jabhat Fath al Sham; Jabhat Fatah al-Sham; Jabhat Fateh al-Sham; Front for the Conquest of Syria; the Front for liberation of al Sham; Front for the Conquest of Syria/the Levant; Front for the Liberation of the Levant; Conquest of the Levant Front; Fatah al-Sham Front; Fateh al-Sham Front; Hay’at Tahrir al-Sham; Hay’et Tahrir al-Sham; Hayat Tahrir al-Sham; HTS; Assembly for the Liberation of Syria; Assembly for Liberation of the Levant; Liberation of al-Sham Commission; Liberation of the Levant Organization; Tahrir al-Sham; Tahrir al-Sham Hay’at.
        Description: Al-Nusrah Front (ANF) is al-Qa’ida’s affiliate in Syria and was designated as a FTO on May 15, 2014. It is led by Abu Muhammad al-Jawlani, also known as al-Julani. The group was formed in late 2011 when then-al-Qa’ida in Iraq (AQI) – now ISIS – leader Abu Bakr al-Baghdadi sent al-Jawlani to Syria to organize terrorist cells. In 2013, the group split from AQI and became an independent entity. ANF’s stated goal is to oust Syria’s Assad regime and replace it with a Sunni Islamic state. The group is present throughout Syria, but is concentrated in and controls a portion of territory in northwest Syria, where it is active as an opposition force, and exerts varying degrees of influence over local governance and external plotting.
        In early 2017, ANF joined with four smaller Syrian factions and created Hay’at Tahrir al-Sham (HTS) as a vehicle to advance its position in the Syrian insurgency and further its own goals as al-Qa’ida’s affiliate in Syria. ANF used its Salvation Government in parts of Syria’s Idlib province to exert control and offer governance services.
        Activities: ANF has been active in operations against other factions in the Syrian conflict. In 2016, the group carried out attacks in Aleppo and in other parts of Syria controlled by the Syrian army, killing both military officials and civilians. In July 2016, ANF leader Jawlani announced the group had adopted a new name, Jabhat Fath al-Sham, and would no longer be known as ANF. The Department of State amended the designation in November 2016 to add additional aliases, including Jabhat Fath al-Sham.
        ANF continued to operate through HTS in pursuit of its objectives. In October, ANF launched an attack near the Turkish border against the Syrian army, killing several soldiers. In March, the group carried out multiple suicide bombings in Damascus, including suicide attacks using VBIEDs. ANF took control of significant portions of Idlib during 2017 and 2018, exerting severe military pressure over other local groups such as Ahrar ash-Sham and Nur ad-Din al-Zinki as it continued plotting against U.S. and allied interests.
        ANF also operated in and around East Ghouta and Homs, Syria. In 2018, the group engaged in numerous skirmishes with the Assad regime and other rebel forces.
        Strength: ANF influence and capability is believed to have shrunk in 2018, but the group still has an estimated 12,000 members.
        Location/Area of Operation: The group is based in Syria and Lebanon.
        Funding and External Aid: ANF receives funding from a variety of sources, including kidnapping-for-ransom payments, taxes and fees on border crossings it controls, and donations from external Gulf-based donors. It also generates revenue by collecting fees from commercial traffic entering and exiting Idlib.

        Donc soutenir la Turquie à Idlib, c’est soutenir al qaida et son leader en syrie dont la tête est mise à prix 10 millions d’usd par le trésor us.
        Ajoutons que lorsque que mike pompeo dit vouloir livrer des munitions à la turquie… il faut comprendre armer ni plus ni moins les djihadistes. C’est ce que les usa ont fait depuis 7 ans, parfois volontairement, parfois par stupidité.
        Voilà le genre d’explication circonstanciée qu’on est en droit d’attendre en premier lieu.
        – on peut aussi demander aux usa d’éclaircir la position fumeuse qu’ils tiennent sur la tentative de holdup turc en méditerranée orientale. Et par ricochet sur la libye…

        • jyb dit :

          @tschok
          Non, pour ce qui est de la selection naturelle, l’hyper-puissance ou l’empire si vous préférez, à déjà perdu.
          Désastre afghan, champ de ruine de la politique us au proche et moyen orient, montée en puissance de la chine et de la russie…
          Trump et l’iran, trump et la corée du nord, trump et le pakistan, trump et la turquie, trump et le ksa, trump et l’Afrique, trump et le syrak…
          Pas vraiment le « winner » qui met au pas ses homologues, bien au contraire.
          Une petite annonce toute fraiche ( 5 mars ) qui est un autre signe de l »affaiblissement des usa : la cpi a ouvert une enquête sur les crimes de guerre en afghanistan…quand on sait toutes les gesticulations et menaces des us contre cette juridiction…
          Donc la première puissance économique mondiale voit brique par brique son piédestal d’hyperpuissance hégémonique s’affaisser.
          On ne s’en est pas encore aperçu à Vilnius ou à varsovie, mais au caire, à Kinshasa, à rawalphindi et ailleurs on a bien acté que l’unilatéralisme était bien terminé.

  2. garance dit :

    Le problème est bien posé, mais il est intéressant de voir qui va abonder dans ce sens..

  3. cedivan dit :

    Le Drian toujours aussi bêtement atlantiste !

    • datamo dit :

      C’est un pré requis dans ce gouvernement.
      Sans quoi il aurait rejoint Flamby au cimetière des éléphants du ps

    • Blondin dit :

      ouais, ça commence pas trop mal avec la Turquie, mais le contre la Russie, il faudrait arrêter un peu, on est autant contre les US ou la Chine que contre les Russe ! la mentalité guerre froide, il faudrait quand meme passer à autre chose ! aujourd’hui c’est aussi et surtout la guerre économique, en premier lieu contre tout le monde hors d’Europe, avec nos « amis » anglais bien placé dans la liste des adversaires, et en 2nd, contre certains de nos « partenaires » Européens… enfin, pas forcément plus les Russes que les autres. Et la Turquie gardienne des détroits, la Grèce pourrait aussi géographiquement parlant. Mais peut être que leur orthodoxie fait craindre à certains une trop grande proximité culturelle et religieuse avec les Russes… tout ça pour dire que l’OTAN, dans sa forme actuelle, est dépassé, et plus du tout en phase avec les défis actuels.

    • tartempion dit :

      Absolument , d’ailleurs il est encore plus mauvais aux affaires étrangères sous Macron que lorsqu’il officiait comme ministre de la défense sous Hollande .Rappelons juste qu’à l’époque , il avait fait construire à Calais par l’entreprise bretonne logistic solutions , un immense centre de repos 3 étoiles pour les migrants désireux de se rendre en Grande Bretagne .Les fonds étant prélevés sur le budget du Ministère de la défense pour faire plaisir à Manuel Vals qui bien que 1°ministre était dans l’incapacité de financer son projet .Dans le même temps les soldats français de l’opération Sangaris déployés à Bangui vivaient sous des toiles de tente sans moustiquaire , sans douche , sans ordinaire etc….Les femmes de soldats avaient fini par saisir la représentation nationale pour alerter les députés sur l’indigence des moyens de soutien .

      • Lacatapulte dit :

        Quel beau ramassis de mensonges et de propagandes frontistes. Le coup du « foyer 3 étoiles » payé par le ministère de la défense faisait partie des éléments de langage de l’extrême droite il y a quelques années. Malheureusement quand on demandait aux fachos de justifier leur information, bizarrement il n’y avait plus personne. Je présume que ça sera pareil avec vous, vous n’aurez pas le moindre lien vérifiable et surtout non aligné sur les théories foireuses des fafs !

        • SCAPEGOAT dit :

          Il se trouve que je connais bien Calais, officier de CRS,j’y passe une bonne partie de mon temps depuis des années.
          J’y ai connu les diverses jungles, le camp de la Lande, son démantèlement et la situation actuelle.
          Est ce que ce camp était un trois étoiles ? Non.
          Par contre il permettait de loger de façon confortable
          avec chambres chauffés , douche, sanitaires, lieu de vie et de repas des milliers de personnes, le tout surveiller par des vigiles qui s’enfermaient dans leurs postes de garde sans oser en sortir toute la durée de leurs vacations.
          Est ce qu’il a coûté une fortune : oui tant sa mise en place que son démantèlement ont coûté des millions d’euros, la remise en état de la Lande (zone de biodiversité protégée initialement) en coutant 260 000 rien que pour le nettoyage de surface. (Et c’est loin d’être fini)
          Les conditions de vie y étaient elles meilleures que les soldats de sentinelle déployés quasiment à la même époque en France ?
          Oui, pour avoir vu les militaires logés à 6 dans un boui boui de quelques m2 sous la tour Eiffel, il n’y a même pas photo.
          Donc évite de parler de sujet que tu ne connais visiblement pas en couinant  » facho » à chaque bout de phrases.
          Car il se trouve que le  » facho » est en l’espèce bien plus proche de la réalité que toi concernant ce sujet.

          • Lacatapulte dit :

            Et donc parce que vous vous prétendez CRS (en même temps sur internet vous pouvez vous prétendre ce que vous voulez personne ne peut vérifier, si ça se trouve vous êtes un gros flemmard de 150kg les fesses rivées dans son canapé) il faudrait vous croire ? Bah perso non.
            Par contre que vous soyez un petit facho sans aucune intelligence ça c’est sûr, il suffit de voir avec quelle scélérité vous avez sauté sur mon commentaire.
            Ah ces neuneus frontistes, toujours aussi prompts à me faire pisser de rire. CRS ou mytho le scapegoat, perso j’opterais pour la seconde option.

          • tschok dit :

            @SCAPEGOAT,

            Là où Tartempion est très clairement de mauvaise foi, en se faisant le porte voix le plus servile de la propagande fachote la plus décomplexée, c’est qu’il ne dit pas de quoi on parle.

            On parle d’un bidonville qui a été démantelé et dont la population a été répartie en différents lieux, en passant par le CAP de Calais, ce dont il parle, constitué de conteneurs chauffés et de tentes et permettant d’abriter en théorie 500 personnes, et les 102 CAO répartis sur le territoire national.

            C’était un dispositif d’accueil d’urgence organisé par les pouvoirs publics pour empêcher le retour des personnes expulsées sur la Lande:http://www.leparisien.fr/societe/migrants-de-calais-quel-avenir-pour-les-centres-d-accueil-02-03-2016-5592137.php

            Par ailleurs, l’histoire de la jungle de Calais, qui a été et reste encore dans une certaine mesure un vaste bordel, c’est ça:https://fr.wikipedia.org/wiki/Jungle_de_Calais#cite_note-169

            On est très loin de ce qu’en dit fallacieusement Tartempion qui est, il faut bien en convenir, un militant facho sur ce blog:  » un immense centre de repos 3 étoiles pour les migrants désireux de se rendre en Grande Bretagne ».

            Non, il ne s’agissait pas de permettre à des touristes de prendre du repos dans le luxe et la volupté aux frais du contribuable, avant de poursuivre leur voyage touristique vers le Royaume Unis. C’est pas ça du tout.

            Donc, clairement, il raconte des conneries le bonhomme, et Lacatapulte n’est pas dans l’erreur lorsqu’il le relève. Et il y a bien une intention fallacieuse: Tartempion ne tient pas ce discours par ignorance, car il est facile de vérifier la matérialité des faits et c’est à sa portée. Il le tient dans l’intention d’imposer une certaine façon de voir qui donnerait du crédit à son argument central, lui même très politique: l’Etat traite mieux les étrangers que ses propres nationaux.

            L’idée qu’il y a derrière ça: la haute fonction publique et nos élus sont des agents de l’étranger, des traitres à la nation.

            Idée que vous reprenez vous même, il me semble, en mettant en parallèle les conditions de vie qui ont été offertes provisoirement aux habitants de ce bidonville à la suite du démantèlement, et les conditions de logement des militaires de l’opération Sentinelle.

            Le tout en mettant en avant votre statut d’officier des CRS.

            Le moins que l’on puisse dire, c’est que vos propos ne sont pas neutres. Et le devoir de réserve, alors? Vous pouvez vous exprimer, mais vous devez le faire sans prendre manifestement parti en versant dans un discours qui vous raccorde sans aucun doute à une idéologie partisane, radicale ou non.

            Là, vous faites vôtre un élément du discours d’extrême droite: soit vous êtes maladroit, soit vous êtes orienté. Un officier de CRS maladroit, ça rassure pas, et un officier de CRS d’extrême droite, ça rassure pas non plus.

            Et en plus, le tutoiement, c’est franchement à éviter quand on met en avant sa qualité de fonctionnaire de police. On n’est pas des jeunes voyous de banlieue, alors vos tutoiements, vous les gardez pour vous. On est bien d’accord monsieur l’officier de police?

            La police = force tranquille au service de la loi, pas une bande rivale au service du GUD ou du RN.

            Or, il me semble que vous pouviez dire ce que vous aviez en dire sans dériver:
            – Oui, lors du démantèlement, les conditions d’accueil des populations habitant le bidonville ont été globalement bonnes et en tout cas on a fait comme on a pu, ce qui est tout à notre honneur;
            – Non, c’était pas du 3 étoiles, faut pas exagérer, mais ça a quand même coûté cher à la collectivité (plusieurs centaines de millions d’euros);
            – Comparativement aux conditions de logement des militaires en opération Sentinelle, qui sont présumées rustiques, est-ce qu’on est dans des budgets comparables? Pour quels effectifs? Quel types de populations? Etc. Vous pouviez poser des questions intelligentes ou faire des comparaisons qui n’ont rien d’offensant. Après tout, c’est notre pognon, on a le droit de se demander comment il est employé.

            Bref, il y avait moyens de mieux faire et de mieux dire et ces moyens, vous ne les avez pas saisis. Je ne sais pas comment on forme les officiers dans les CRS, mais savoir mobiliser des moyens, normalement, c’est votre job.

          • Robert dit :

            Lacatapulte,
            C’est de vous que vous parlez.
            Vous ne diriez pas ce que vous dites ici face à face, c’est dans l’anonymat d’internet que vous avez le courage de jouer les « résistants ». Des comme vous, j’en ai rencontré des dizaines au cours de ma vie.
            C’est si facile de se moquer ou d’insulter des gens quand on n’aura jamais à leur rendre de compte.
            Un pauvre gars planqué derrière son écran trouve le courage de jouer les redresseurs de torts à cinq centimes.
            En fait, vous faites plutôt de la peine, on a envie de vous plaindre.

      • Clément dit :

        Ce n’était pas un centre 3 étoiles, mais bien 5 étoiles, avec un casino et ils offraient des Iphone et des voitures.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le Drian toujours aussi bêtement atlantiste ! » C’est quoi votre problème? Vous préférez qu’il soit pro Erdo le Führer du Reich turc!

  4. Jerome dit :

    Si la TSk est la deuxième armée de l’OTAN , moi je suis superman! Sa deuxième tentative pour reprendre Saraqib a viré au desastre! Juste honteux

    • Auguste dit :

      Ce qu’il faut voir c’est le prix que payent les « Syriens »,en hommes et matériel,pour gagner quelques points.et on peut vous dire qu’il est lourd.Les Turcs eux,font le travail avec des drones.

    • didixtrax dit :

      2ème selon le critère du nombre, à l’aulne de celui de l’efficacité son classement pourrait effectivement changer.

  5. précision dit :

    Hem, ça m’énerve toujours profondément cette logique de l’OTAN de type ‘nous ou eux’: en exigeant de « savoir de quel côté penche cet allié » l’OTAN persiste à vouloir organiser le monde en 2 (ou plus) camps opposés. D’une alliance défensive (et la Turquie n’a jamais remis en cause ses obligations de défendre les pays de l’OTAN au cas où ils seraient attaqués) on est passé à une interdiction de maintenir de bonnes relations avec ceux que les cercles dirigeants de cette organisation ont décrété ennemis. Etat d’esprit qui a assez peu de chances de conduire à la paix et au dialogue.

    • Clavier dit :

      Le grand Turc a détruit son armée aussi sûrement qu’un Staline en emprisonnant et en licenciant ses meilleurs éléments et en l’islamisant à outrance, son équipement a énormément vieillit et ne fait illusion qu’auprès de quelques vieilles culottes de peau de Washington.
      Son implication en cas de guerre auprès de ses alliés est plus que douteuse ….

      • Castel dit :

        Clavier
        A noter que cela n’a pas empêché Staline de gagner la guerre, il aura mis un peu plus de temps, c’est tout…..

    • Pascal (l'autre) dit :

      « la Turquie n’a jamais remis en cause ses obligations de défendre les pays de l’OTAN au cas où ils seraient attaqués) » Apparemment on ne nous dit pas tout! Vu les renforts en migrants que la Turquie nous envoie nous avons du être attaqué!

    • Desty dit :

      La Turquie conteste l’intégrité territoriale de la Grèce et harcèle l’armée de l’air et la marine grecque, cela va à l’encontre de ses obligations d’allié.
      Des officiels turcs ont ouvertement menacé de noyé les iles de la mer Égée sous les migrants musulmans pour en prendre le contrôle par la démographie. Donc désormais les Grecs sont en droit de considérer le phénomène comme une invasion et de s’en défendre !

      • précision dit :

        Le point de vue se défend (surtout quand des décideurs musulmans de haut rang ont depuis des décennies ouvertement affirmé que l’immigration était pour eux un outil de conquête). Mais une part difficile à quantifier de l’opinion publique et une part probablement encore plus grande des décideurs politiques et la quasi totalité des médias sera d’avis contraire.
        J’ai tendance à penser que l’opinion ne voit majoritairement pas l’immigration comme une invasion. Juridiquement je pense aussi qu’assimiler migratoins et invasions n’est pas soutenable.
        Par contre les différents territoriaux et les harcèlements entre la Grèce et la Turquie cça remonte à plusieurs siècles donc il est clair que cela n’a pas été considéré comme une violation des conditions de l’OTAN lorsque ces pays y ont adhéré.

  6. Thaurac dit :

    « ne doivent pas oublier qu’ils pourraient eux-mêmes avoir besoin de compassion un jour »
    Menace directe d’Erdogan contre la Grèce, il prend la grosse tête mais il faut s’en méfier, il pourrait pratiquer la politique du fait accompli
    Une solution, enlever du droit européen les sites d’atterrissage des émigrés, et le faire savoir, pas d’europe..

  7. petitjean dit :

    C’est toujours la même chose : quelles sont les CAUSES de l’exode de ces populations que…..je ne veux pas chez moi !
    Il faut bien commencer par nommer la CAUSE, avant d’y trouver des solutions
    l’ingérence américaine et de ses alliés au Moyen Orient est la CAUSE première de cette situation.
    Et si on envoyait ces « envahisseurs » aux USA ?
    Quant à l’UE, larbin des USA, elle ne larguera pas la Turquie et continuera de lui verser des subsides.
    Et la Turquie ne quittera pas l’OTAN d’elle même, elle joue sur plusieurs tableaux.
    Les cons c’est nous européens qui acceptons sans broncher et de payer et d’accueillir les envahisseurs
    Politique criminelle direz vous ? Qui le dit au fait ??…………….

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les cons c’est nous européens qui acceptons sans broncher et de payer et d’accueillir les envahisseurs
      Politique criminelle direz vous ? Qui le dit au fait ??……………. » A priori et sous toutes réserves de volte face des instances européennes de Bruxelles qui en sont coutumières le signal est à la fermeté à la frontière grecque. Et au vu de reportages (à prendre avec toutes les précautions d’usage) les migrants nourrissent un ressentiment de plus en plus fort vis à vis des Turcs car ils se rendent compte que ces derniers leur ont menti en leur faisant croire que passer la frontière de l’U.E. serait une simple formalité.

    • JoPopO dit :

      La guerre a démarré bien avant l’ingérence des EU. C’est n’importe quoi.
      Ils n’ont pas besoin d’occidentaux pour se mettre sur la gueule. La Turquie agresse la Syrie pour éliminer toute velléité Kurde d’établir un Etat continu à sa frontière. Cela en s’alliant avec des Islamistes terroristes de diverses groupes.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Il y a pas beaucoup d’américains en Syrie. Il y a surtout des syriens de différents groupes, des turcs, des russes et des iraniens…..

      • précision dit :

        Il n’y a pas besoin de beaucoups d’opérateurs de Langley pour mettre le souk dans un pays. Rien que quelques manipulations sur twitter peuvent déjà contribuer beaucoup. Et pour entretenir le souk au long terme, il y a quand même des dizaines de milliers de personnes qu’on peut ranger dans la catégorie « ingérence américaine et de ses alliés » qui n’ont rien à faire en Syrie.Affirmer qu’il y a « surtout des syriens » est douteux, dans la mesure où les meilleurs combattants du camp islamiste sont étrangers.

    • Castel dit :

      petitjean
      Ben vous !!

  8. Doug dit :

    Oui mais avec quelle OTAN cette explication?
    .
    L’Otan qui peut aligner sans sourciller 5 SNLE à quelques km côtes Turques ou celle qui ne réagit pas depuis des années?
    .
    Un jour il faudra aligner les actes sur les paroles, Trump nous a déjà démontré être un expert des belles paroles sans effet (cela n’exclut pas les autres politiques)…
    Ésperons que ce ne soit cette fois-ci pas le cas, mais je n’ai que peu de d’espoirs…

  9. werf dit :

    Le Drian a atteint depuis longtemps ses limites. Il est perdu dans ses analyses car il a soutenu, sous Hollande, avec Fabius, AlQaida, devenu Al Nosrah, et personne lui fait des remarques sur son comportement encore plus cynique aujourd’hui avec des larmes humanitaires alors qu’il soutient toujours la Turquie et les 10000 djihadistes d’Idlib au mépris du droit international et de la souveraineté syrienne. Mais il change de posture comme de chemises comme dans le temps au parti socialiste. Il fait partie de ceux qui sont responsables de la déroute de la gauche car ils ont chois l’intérêt personnel et la lâcheté plutôt que l’intérêt général et la probité.

    • philbeau dit :

      D’accord avec vous . Sa discrétion depuis qu’il est aux affaires étrangères , pour bienvenue qu’elle soit après le désastre Fabius traduit bien en effet ses égarements idéologiques , qui ne trouvent plus matière à conviction .

    • Ricko dit :

      Quelle souveraineté Syrienne ? Les zones que vous évoquez ne sont plus sous contrôle de Damas. Ce sont des zones de guerre entre des groupes séparatistes (dont des ennemis de la France) et des pays étrangers (dont certains ne sont pas alliés de la France non plus).
      En tout cas le chantage de la Turquie est inacceptable.

  10. fraisedesbois dit :

    C’est états-unis//turquie vs ue.

  11. Lacatapulte dit :

    Pas besoin d’explication : on exclut la Turquie de l’OTAN et puis c’est tout. Ras le bol de cirer les pompes d’une théocratie aux mains d’un petit phallocrate sans envergure !!!

    • JoPopO dit :

      Ce sont les EU qui décident et eux ils aiment le fait de voir la Turquie titiller la Russie

    • Thaurac dit :

      Otan ok, mais restera le problème europe-turquie -immigration ? Et là que faire, si j’étais erdogan, j’en profiterais pour faire un chantage avec la reconnaissance européenne de la partie turque de chypre…
      Pourvu que je ne lui en donne pas l’idée! ( ce qui résout aussi son problème de gisement gazeux)

      • tschok dit :

        En fait, il y a moyen de moyenner avec la Turquie sur pas mal de sujets, pour notre plus grand profit à tous.

        Mais avec Erdogan, c’est pas possible: politique trop erratique, trop agressive, trop islamique, trop tout.

        Avec ce type aux commandes en Turquie, on est en train de louper des opportunités historiques. Et en plus, il n’y a pas que lui: derrière, il y a un parti islamo-nationaliste et ultra-conservateur qui rassemble une assez large base populaire.

        Même si le type mourrait dans un miraculeux accident domestique, cela ne mettrait pas fin à tout problème.

  12. datamo dit :

    Quand LD va-t’il enfin lâcher les basques à la Syrie et aux Syriens.

    Après tout ce qu’il a commis envers ce malheureux pays, il ne peut pas s’empêcher d’aggraver son cas.

  13. Titeuf dit :

    Quoi qu’il en soit, plusieurs dirigeants européens ont dénoncé le chantage exercé par M. Erdogan. « Personne ne peut faire chanter l’UE », a assuré Margaritis Schinas, le commissaire européen aux Migrations.
    …. No comment…..
    L’UE une belle bande de suce boules à crédit….

  14. Elwin dit :

    Les Turcs ayant relâché les vannes, pourquoi ne pas basculer les aides qui leur étaient versées à la Grèce et la Bulgarie?

    • Thaurac dit :

      Une chose, virer les journalistes qui sont là pour jeter de l’huile sur le feux, main dans la main avec les humanitaires et ong qui voient là une occasion pour justifier et augmenter leurs subventions tout en allant contre la politiques intérieures des pays.
      Un grand dégraissage s’impose de ce coté là, y compris du coté associatif ( collectif et autres merdouilles) qui contreviennent allégrement aux lois et passent à travers les mailles de la répression, puis s’en vantent.
      Voter une loi européenne qui fait qu’une entrée illégale ne sera jamais traitée et amènera une expulsion immédiate;
      Faut aussi faire bosser nos FS sur les passeurs,les « neutraliser » de façon définitive, là, ça les calmerait

  15. R2D2 dit :

    2020 va être un bon cru:départ du royaume uni de l’Europe et… départ de la Turquie de l’otan 🙂

  16. maya dit :

    Mettre à genoux les turcs n’est pas compliqué , ça demande juste de la fermeté , ce dont est incapable cette technocratie européenne. L’économie turque ne va pas bien alors il faut l’étrangler encore plus et c’est facile 50 % de ses exportations vont en Europe. On y ajoute une interdiction de se rendre en Turquie notamment pour faire du tourisme ; une interdiction pour les turcs de venir en Europe et une surtaxe de 50 % sur les devises que les turcs installés en Europe envoient au pays. Dans 3 mois Erdogan devra gérer des émeutes dans tout le pays . Le consommateur Français doit savoir que sa Renault Clio est fabriquée en Turquie et qu’il doit en tirer des conséquences … la japonaise Toyota Yaris , très bonne voiture et concurrente de la clio , est fabriquée en France.

    • joe dit :

      Merci bien. Il est toutous utile de rappeler quelques fondamentaux. Voter avec son portefeuille est aussi un (très bon) moyen d’envoyer personnellement un message sans attendre la diplomatie EU.

    • Thaurac dit :

      Renault n’est pas (plus) la france

  17. Lucien dit :

    Oser reprocher au gouvernement syrien de combattre les terroristes d’Al Qaeda et de se battre pour récupérer son territoire est d’une grande bêtise. Je n’ai pas cessé d’être déçu par Le Drian depuis qu’il est au Quai d’Orsay. Il est vraiment sans imagination, complètement otanesque, conformiste, sans vision d’un rôle différent de la France dans le monde. Il était clairement plus doué pour vendre des armes à des dictateurs islamistes ou à d’autres tyrans plus accommodants que Bashar al-Assad (par exemple al-Sissi en Égypte) lorsqu’il était à l’Hôtel de Brienne. C’est tout ce à quoi il est bon, un commercial. Pour un socialiste, ça fait drôle.

    • fabrice dit :

      Et tu proposes quoi ? Créer l’organisation de défense franco russe ? On enverra un porte avion dans le Caucase bombarder l’Ukraine tout en parachutant un sous marin sur l’Oural pour défendre la Sibérie ?
      Une alliance avec l’Iran ? Faut dire qu’ils ont un remède miracle contre le coronavirus, lécher les barreaux du tombeau de Khomeiney en se crachant tous à la figure et en disant trois fois « Allah », c’est radical, le virus se ratatine et se sauve en courant…
      Une vraie alliance de champions et de winners… Manquent plus que l’Algérie, le Vénézuela et le Liban. Je propose un nom « l’alliance Poulidor ».

      • Lucien dit :

        La France n’a pas à être le second couteau d’une puissance impérialiste violente et belliqueuse (les États-Unis et l’État d’Israël). Ton alliance de « champions et de winners » n’est qu’un gang tyrannique qui croit imposer aux peuples ses vues. Elle n’a que la force qui ne dure qu’un temps, elle n’a ni le droit ni la légitimité. Quand ce gang sera affaibli, le retour de bâton sera impitoyable. La France doit défendre la souveraineté des peuples (à commencer par sa propre souveraineté) et le droit international. Et être une puissance d’équilibre comme l’avait fait le Général de Gaulle en son temps. Nous n’étions pas les chiens des Américains, nous n’étions pas pour autant communistes et nous défendions nos intérêts en faisant fructifier nos alliances dans le monde (reconnaissance de la RPC dix ans avant les Américains pour ne citer qu’un exemple).

        • fabrice dit :

          La France n’a pas pour vocation par haine antisémite et anti américaine de s’allier avec les pires dictatures de la planète, des régimes indignes et illégitimes qui pillent leurs pays, maltraitent leurs populations, prêchent la haine et la « faute des autres » et qui sont des vecteurs de misère et de pauvreté.
          N’as tu pas honte en la France quand son nom est sali en s’alliant avec ceux des Ayatollah ou de Bachar al Assad ?
          Les propres habitants de ces pays crachent sur leurs dirigeants et pleurent sur leur incompétence et sauvagerie et nous on devrait s’allier avec eux ?

          • Robert dit :

            Fabrice,
            Je remarque votre modération, vous ne parlez pas du pogrom contre Polanski.
            On a quand même frôlé les heures les plus sombres de notre histoire.
            Vous qui êtes un défenseur respecté du droit des peuples, votre parole d’autorité ne peut manquer sur un sujet aussi grave ou la république est en danger, la démocratie va mal et moi-même je ne me sens pas très bien.

          • Lucien dit :

            Il a sauvé son pays de l’impérialisme américain et de ses sous-fifres (Arabie saoudite, Qatar, Turquie, Israël). Tes affirmations sont mensongères, 70% de la population syrienne est restée dans les zones gardées par le gouvernement syrien tout le long de cette guerre; pour quelqu’un qui les martyrise à t’entendre, ce n’est pas très cohérent. Je préfère m’allier avec une république syrienne laïque qu’avec vos islamistes égorgeurs et vos djihadistes internationaux.

            Toi, tu oses parler de maltraiter les populations mais tu fermes les yeux sur la situation à Gaza (camp de concentration à ciel ouvert), sur l’emploi de bombes au phosphore dans des zones urbaines, sur la dépossession par Israël de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, sur les nombreux crimes de guerre de Tsahal au Liban, sur l’occupation illégale du Plateau du Golan où vous nommez vous-même les maires dans les communes druzes, sur le soutien que vous avez apporté aux terroristes dans le sud de la Syrie, etc… Évite tes leçons de morale, regarde plutôt tes pompes.

            Le roi est nu, comme souvent avec toi. Tu es content de voir la Syrie attaquée parce que ça sert les intérêts d’Israël, c’est ton seul leitmotiv. C’est d’ailleurs ce que disait BHL en 2011 lors de la destruction de la Libye (vidéo de l’interview disponible partout sur Internet). Navré Fabrice mais la France n’a pas pour rôle de servir les intérêts israéliens. Je m’opposerai toujours à ce que nous vous servions de voiture-balai, mercenaire, putain en libre-service ou encore de bouclier. Israël est seule, elle doit se débrouiller avec ses voisins. Qu’Israël vive ou brûle m’indiffère totalement (ça peut vous sembler surprenant mais contrairement à ce que vous vous imaginez, je n’attends pas forcément après une destruction de votre précieux état). Par contre, qu’Israël vienne dicter à la France sa politique étrangère et parfois même sa politique intérieure me révolte et je dénoncerai cela jusqu’à que nous ayons enfin des dirigeants qui disent « merde » aux CRIF et à ses oukases. Idem pour le Département d’État US.

          • fabrice dit :

            Lucien et Robert
            Laissez votre haine atavique des Juifs de côté et regardez les intérêts de la France.
            Les gens avec qui vous voulez que nous nous allions sont des états faillis, en faillite, incompétents, mal gérés et aux perspectives d’avenir catastrophique. Vous voyez je suis gentil, je ne parle même pas qu’il s’agit d’immondes dictatures et concernant l’Iran avec des antisémites à peine caché au pouvoir avec des intentions génocidaires. J’en parle pas car j’ai bien compris que votre sens moral manquait.
            Vous croyez que la France est suffisamment riche pour soutenir ces états boulets ?Et deux milliards par an pour les Palos, et 75 pour le Liban et 20 mds de $ par an de déficit par an pour l’Algérie avec un prix de pétrole qui dégringole chaque jour, et l’Iran dont la gestion calamiteuse du coronavirus (vient lécher le barreau du tombeau de Khomeiney, ça te protégera…) montre tout l’intérêt d’une alliance…
            Autant rester tout seul que s’allier avec eux, ça nous coutera moins cher.

          • Robert dit :

            Fabrice,
            Je connais votre obsession, mais pas de haine raciste contre quiconque et vous pouvez toujours matraquer le mensonge, je reviendrais vous dire que vous mentez.
            Quand à mon sens moral et ma liberté de pensée, vous n’êtes pas compétent pour en juger.

    • Desty dit :

      Sissi est un tyran mais Assad est très gentil avec son peuple ?
      Je ne suis pas contre une normalisation des relations avec la Syrie mais pas au prix d’un éloignement avec des pays Arabes qui sont amicaux, surtout si en prime ils ne sont pas hostile aux Syrien !

      • Lucien dit :

        Je n’ai pas dit de nous éloigner de l’Égypte ! Vous appuyez ce que je dis en plus : al-Sissi et al-Assad ne sont guère différents mais Le Drian n’a pas la même attitude envers les deux. C’est lui qui est incohérent, pas moi.

        (je pense qu’en même qu’al-Assad est meilleur homme d’État que l’Égyptien mais passons).

        • fabrice dit :

          Al Assad est meilleur « homme d’état », et il a fait quoi cet « homme d’état » comme exploit ? Gazer sa population ? la diviser par deux ? Déclencher une guerre civile ? C’est quoi son bilan ?

          • Robert dit :

            Fabrice,
            Résister aux menées israéliennes d’installer leurs amis islamistes au pouvoir en Syrie.
            J’ai bon ?

          • Lucien dit :

            Vos calomnies sont tellement grossières qu’elles ne peuvent berner que ceux qui ne se sont pas renseignés sérieusement sur ce conflit. Le mensonge est votre arme favorite mais cela fait longtemps que vous n’impressionnez plus personne avec vos photos satellite « made in Mossad » et vos tubes à essai « Colin Powell » lol

          • fabrice dit :

            Ouais c’est ça dans votre fantaisie irréelle, les Syriens tous unis vivaient dans la félicité et l’abondance sous la conduite d’un leader aimé et bienveillant…Malheureusement un complot de Juifs, bien sur, a mis fin à ce paradis. N’importe quoi !
            Même avant la guerre civile, la Syrie était un pays de miséreux illettrés géré par une bande de tocards sanguinaires avec un niveau de vie tiers mondiste.

          • Robert dit :

            Fabrice,
            Vous centrez le monde, et les problèmes politiques, autour des intérêts d’Israël et de la communauté juive. Vous persévérez avec culot et fanatisme, mais vous ne vous rendez pas compte, ou vous le niez, que cela se voit de plus en plus que seuls vos intérêts comptent.
            Souffrez que les uns et les autres pensent aussi à leurs intérêts.
            Et concernant les intérêts qui me préoccupent, je ne souhaite pas mettre le feu au monde et encourager la haine raciste envers les arabes et les perses, pas plus qu’avec les juifs.
            Laissez nous penser par nous-mêmes et décider librement au lieu de nous matraquer continuellement de votre propagande biaisée.
            Les chrétiens syriens comme irakiens que je rencontre voudraient rentrer chez eux, ils ne s’en prennent pas à Assad, ce sont les musulmans sunnites que les israéliens avec leur obligé américain ont laissé prendre le pouvoir qui les menacent tous les jours. Assad, malgré tous ses crimes, avait réglé le problème à sa façon. Vous, vous expropriez, tuez, méprisez, construisez des murs, volez des terres, et vous venez ensuite donner des leçons de respect aux goyims.
            Jamais vous n’avez honte ?

    • Thaurac dit :

      Ha, l’éolien et les socialistes, une longue histoire de désertions, trahisons…sexe..magouilles..

  18. mustard dit :

    Il est clair que la Turquie abuse de sa position en Otan, et est générateur de nombreux problèmes
    – non respect des règles démocratiques de l’OTAN
    – conflit avec la Grèce
    – achat de materiels russes mettant ne doute leur loyauté et fiabilité au sein de l’OTAN
    – double jeu avec l’EI qu’elle a longtemps soutenu et aidé
    – invasion et intervention contre les Kurdes, pourtant alliés de la coalition
    – invasion en et intervention en syrie contre les forces syrienne et russes généré un incident grave.
    Le problème de ce dernier cas c’est que la Turquie a envahie la Syrie malgré les recommandations de l’OTAN et pays membres de ne surtout pas le faire. La Turquie s’ets donc positionnée en agresseur. Et une fois que les russes ont attaqué et tués des turcs ces derniers réclament maintenant le soutien de l’OTAN, voulant nous entrainer dans un conflit direct avec la russie que nous n’avons pas voulue.
    Erdogan est imprevisible, dangereux, c’est un dictateur qui use de menace et représaille meme au vis à vis de ses partenaires de l’OTAN. La situation va devoir etre clarifié avec la Truquie, pour moi c’est soi elle reste mais se calme, soit elle part. L’attitude de ce pays n’est plus possible, c’est le mouton noir du troupeau et i lest clair que de toute façon un dictateur autoritaire et islamiste qui n’a pas sa place dans notre façon de voir le monde.

    d’une part en créant un conflit ave cla Grèce, mais d’une autre part en créant une turbulence dans la stratégie en Syrie.
    Le problème de son intervention en Syrie est que la Turquie a envahie ce pays et

    • Lilas 32 dit :

      《Mustard》sans oublier son intervention en Libye avec cet objectif de bloquer la réalisation de Eastmed et l’intervention de ses navires militaire en mer Méditerranée au sud de Chypre pour interdire le forage des compagnies Italiennes et Françaises . Ça commence à faire beaucoup de points de discorde et de début de conflit avec ses voisins et alliées. A mon avis il serait plus que temps de porter un coup dur à l ‘économie Turque.
      1 changer de destination de vacance
      2 acheter des produits autre que fabrication turque
      3 annuler l’aide financière pour l’accueil des refugiers
      Le comportement de Erdogan est inadmissible et si il reste impunis, d’autres pays émergents se comporteront comme la Turquie dans le futur.

  19. fine dit :

    En début de l’explication franche, demander à Erdogan la suite qu’il donne à deux déclarations publiques qui sont les suivantes: « Nos mosquées sont nos casernes, nos coupoles sont nos casques, nos minarets sont nos baïonnettes » et « La démocratie est comme un tramway, arrivé au terminus on en descend ».

  20. Jolindien dit :

    La question sera: voulez-vous garder la France ou la Turquie au sein de l’Otan?

  21. philbeau dit :

    Le Drian est un brin schizophrène , avec son soutien appuyé à la Turquie il y a 3 jours . Partagé qu’il est entre sa haine de Bachar , lui le compagnon de route de Fabius , et cette Turquie regardée un temps avec les yeux de Chimène par beaucoup d’européistes , mais dirigée maintenant vers une route de collision avec l’UE par un psychopathe .

    • Lacatapulte dit :

      Comparer Erdogan à un psychopathe ce n’est pas sympa pour les psychopathes !!!

  22. Plusdepognon dit :

    Petit hors sujet, sur le fait que la Turquie et le Pakistan ont des liens, la preeuve en matière de sous-marin :
    https://www.meta-defense.fr/2020/02/27/la-turquie-en-passe-dachever-la-modernisation-du-premier-sous-marin-agosta-90b-pakistanais-malgre-lopposition-francaise/

    • gg dit :

      ils veulent la bombe si ce n est de nous , ils vont la chercher la bas…

      • Plusdepognon dit :

        @ gg
        La Russie leur construirait une centrale nucléaire. Ça vaut ce que ça vaut…

  23. Franz35 dit :

    Concernant la Turquie, on peut commencer par fermer leur frontière terrestre, mettre un embargo sur le matériel militaire et ne plus verser le moindre €

    • GHOST dit :

      Et accepter les refugiés syriens dans l´espace de l´UE. Pourquoi la France s´adresse á l´OTAN au lieu de s´adresser á l´UE qui est confrontée á la masse des refugiés syriens? Cette confusion entre l´OTAN et l´UE est étrange. La France qui semble être le leader de l´UE devrait negocier avec la Turquie directement au lieu de parler de l´OTAN.
      Ce n´est pas la Turquie qui avait tentée de renverser le dictateur syrien.. c´était un projet de la « démocratie » occidentale. Alors acceptons les consequences.

    • Starbuck dit :

      Ça commence mal ils viennent de lui en donner 150

  24. STARBUCK dit :

    Bravo la diplomatie française. Pas étonant venant de ceux qui ont armé AL Nosra alias HTS qui celon les US ne serait plus terroriste??? Ben voyons.
    Donc on ne reproche pas aux Turc leur présence illégale sur le sol Syrien et surtout le soutient et l’instrumentalisation des groupes djihadiste.
    La France c »est mouillé jusqu’au cou dans cette histoire avec Hollande. Et personne ne répondra jamais de rien.

  25. lxm dit :

    Je tiens à souligner que le problème n’est pas la Turquie mais Erdogan et ce mouvement néo-ottoman révisionniste. Une turquie complètement démocratique, sans conflits avec d’autres pays de l’otan et ne recherchant pas en première l’affrontement et s’occupant de réfugiés mériterait toute notre solidarité et plus si elle devait être défendue.
    L’OTAN est d’abord une alliance défensive et n’est pas compatible avec un pays cherchant l’expansionnisme territorial.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « L’OTAN est d’abord une alliance défensive » Mouais!!! Comme en ex Yougoslavie? Depuis la fin du Pacte de Varsovie je ne saisis plus vraiment le coté « défensif »!

  26. Robert dit :

    Rappelons que la grande majorité des pseudo réfugiés ne sont pas syriens, mais afghans, somaliens ou autre.
    Et que les syriens avaient la ressource de demander de l’aide aux forces syriennes voire de combattre pour la libération de leur pays s’ils refusaient ce régime.
    L’immigration de masse extra européenne a toujours été un moyen de tirer à la baisse les salaires, de remplacer le prolétariat français, de faire concurrence aux travailleurs français, et de diviser les français en important des clivages qui n’existaient pas.
    Mais maintenant, en plus, il y a toutes les revendications racialistes, victimaires, islamiques, crapuleuses parce que cette population se révèle fortement criminogène.
    Les grecs sont en première ligne, d’ou les ONG qui montent au front pour les dénoncer.
    L’OTAN ne pas pas aider un pays européen à défendre sa souveraineté, ce n’est pas son rôle, au contraire.

  27. aleksandar dit :

    Le problème d’Herr Dogan est d’abord en Syrie un problème militaire?Il n’a pas sur le terrain assez d’homme pour sa stratégie
    Pour contrer la SAA il faut contrôler toute la ligne de front. Il n’en a pas les moyens en hommes et en matériels
    L’effet de surprise passée, même sa guerre de drones ne donne plus de résultats, les russes et le syriens ont mis les moyens en place et 9 drones turcs déjà abattus.
    Les russes viennent aussi de fournir a la SyAF des missiles R-77 A2A pour ses Mig 29SM suite a la destruction de 2 L29 Syriens

    L’obsession de reprendre Saraqib pour contrôler le nœud logistique M4 – M5 crée finalement un point de fixation qui immobilise les troupes turco-djihadstes.
    La SAA , garde, elle, sa liberté de manœuvre et peut utiliser sa tactique de défense élastique déjà mainte fois victorieuse.
    Quand la situation devient difficile, repli, retour des djihadistes, ouverture de la  » kill zone « , bombardements massif ( la ville est vide de civils ) et reconquête.
    Tactique économe en moyens et surtout en effectifs qui permet de dégager la 25 DFS et de la diriger vers le sud ou la manœuvre d’encerclement se prépare pour libérer la zone jusqu’à la N56 et la M4. ( Bombardement russes en cours )
    A terme Saraqib sera protégée par l’est et le sud et la liaison logistique qui soutient les djihadistes de Jis Al Shogur coupée.

    Ce redéploiement de la 25 DFS est possible parce que la défense de Saraqib est assurée principalement par le Hezb et la brigade Zulfikar ( CGRI + Fatimyoun + Zeinabiyoun ), le 3eme corps est plus au nord de Saraqib a Alep et le 4eme corps prépare l’offensive du sud. Ce sont ces forces qui ont été durement touchés par l’offensive turque et les iraniens ont gentiment fait passer le message au turcs que les 2000 otages turcs présents dans les postes d’observation encerclés par la SAA risquaient la prochaine fois de finir en Kebab.

    Reste le djihadistes.
    Les turcs ont découvert qu’ils étaient incapable, indisciplinés et d’aucune utilité.
    Pire, les dernières avancées de la SAA ont montré que les effectifs djihadistes ont fondu sous les bombardement aériens russo-syriens.
    Toutes les ville reprises, que ce soit Maa »rat el Numan, Saraqib ou le complexe d’Icarda étaient pourvu de systèmes de fortification avec tunnel etc, denses et complexes.
    De quoi résister aux assauts de la SAA.
    A une seule condition, avoir les effectifs pour assurer cette défense ferme.
    Ce que manifestement les djihadistes n’ont plus.

  28. patex dit :

    Pour ce petit roquet turc mal élevé, je ne vois pas d’autre fin possible qu’une disparition brutale comme celle de Kadhafi.

    • blavan dit :

      Sarkozy n’est plus aux affaires et la Turquie a un pouvoir de nuisance supérieur à la Libye !!!!!!

  29. patex dit :

    Si je demande à un bricoleur de mettre un moteur électrique dans ma 309 diesel de 1989, je crois que Peugeot s’en lave les mains.
    C’est a peu près pareil avec l’Agosta, qui a deux générations de retard face aux Scorpène indiens. Et ils viennent d’où à ton avis?

  30. wagdoox dit :

    le mieux que nous puisons faire c’est soutenir la Russie contre la Turquie.
    Ce serait très drôle et surtout ca permettrait de voir tout de suite nos vrais amis de nos ennemis.
    On me répondra encore que la Russie est l’ennemis ultime de la France meme si on a jamais vu les effets de « l’agression russe » sur notre territoire, les migrants, les terroristes là parcontre on les voit. Dans un autre registre la guerre économique à mort ou les US viennent nous dépouiller on la voit aussi.

  31. blavan dit :

    La France, à vouloir se mêler de tout, se fabrique des ennemis, sans avoir les moyens d’agir. Hier le diable était en Syrie, aujourd’hui , il est en Turquie, demain il sera en Grèce si ces derniers n’arrivent pas à endiguer le flux massif des migrants.On s’aperçoit que le plus grand danger qui nous guette est une pandémie. Mr Macron aurait dû fermer nos frontières au lieu de faire de la diplomatie au jour le jour, on n’en serait pas dans cette situation.

  32. Le Glaive dit :

    Monsieur Le Drian fait une découverte bien tardive : il découvre que nous faisons partie de l’OTAN, et que l’OTAN est un piège, une camisole, une paire de menottes et un bâillon.
    Nous devons marcher comme des petits soldats dans cet organisme militaire suranné qui a pour fonction unique de s’opposer à l’ex- Union soviétique.
    Monsieur Le Drian découvre que ce sont les États-Unis qui ont fait des pieds et des mains pour faire entrer la Turquie dans l’OTAN, selon le processus habituel : l’OTAN est le marche-pied pour entrer dans l’Union européenne, les États-Unis continuent à soutenir l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. les discussions pour cette entrée sont toujours d’actualité même si l’omertà est particulièrement épaisse actuellement sur ce sujet, et on comprend pourquoi.
    Monsieur Le Drian qui fut socialiste actif etl favorable à la destruction de la Syrie par tous les moyens y compris par la livraison d’armes françaises a des groupes terroristes islamistes, devrait avoir au minimum la pudeur de se taire sur ce sujet aujourd’hui, d’autant plus que la France est éjectée de tous les processus diplomatiques du Moyen-Orient suite à la catastrophique politique haineuse de Monsieur Fabius à l’égard de la Syrie et de son dirigeant ..
    la France ne pèse plus rien sur le plan diplomatique et particulièrement au Moyen-Orient. sur le plan militaire elle dépend des ordres des États-Unis, sur le plan budgétaire et judiciaire elle dépend des ordres de Bruxelles et de Berlin.
    les Français n’ont plus de choix: soit ils continuent à courber le dos et à se faire dicter l’ensemble de la politique de leur pays, soit il se révoltent pour faire éclater tous ces liens toxiques qui paralysent leur nation depuis la création de l’Union européenne, (qui n’est que le volet civil de l’OTAN ).

    • fabrice dit :

      le Glaive
      Qu’est ce que c’est ces conneries ? La France est « expulsée » du processus de paix au Moyen Orient car on distingue mal sa position de celle des plus vils extrémistes pro arabes.
      Qu’est ce qu’ils croient nos diplomates arabisants, qu’ils font arriver avec un plan de réglement contentant tous les pays arabo musulmans et vue l’extrémisme de certains, on imagine quel plan ça doit être et qu’ensuite Israël va validé ?
      C’est bien beau de rêver, aussi fumeux que le rêve d’une Amazonie sous protectorat français ou qu’un Québec « libre » ou qu’une Allemagne qui va payer toutes les danseuses françaises sans rechigner. Pourquoi pas une libération de la Louisiane et de la Nouvelle Orléans pendant qu’on y est ?
      Il ne s’agit pas de « dicter » la politique de la France mais d’arrêter les délires néo coloniaux de « grandeur » de certains. La Françafrique s’écroute devant toi, tes alliés arabes sont en piteux état, l’état intérieur du pays est catastrophique, la situation financière est préoccuppante. Un peu de REALISME. Vite.

      • Harry Kauver dit :

        La France comme le reste de l’Europe est « expulsée du processus de paix au Moyen Orient.
        pour une raison bien simple, si on veut avoir un rôle sur le terrain, il faut être sur le terrain, et pour être sur le terrain, il faut avoir les moyens d’être sur le terrain. depuis trente ans nous avons décidé de « toucher les dividendes de la paix ». je ne suis pas sûr que quelqu’un en ai vu la couleur, mais les armées françaises et européennes ont fondu..
        Rappelons nous ce que disait Bismarck (un connaisseur…): » La Diplomatie sans la force militaire c’est la Musique sans les instruments! » Illustration?

  33. Bob dit :

    La Turquie n’est pas la seule responsable de l’annulation de l’accord car l’UE n’a pas payé la moitié de la somme dédiée à l’aide des réfugiés syriens sur le sol turc, la France est fautive. La Turquie ne peut pas recevoir plus de 4 millions de réfugiés alors que les pays riches européens n’en veulent pas en raison de problème identitaire. La France doit porter une partie du fardeau comme le dit Erdogan.
    Si l’UE ne veut pas des réfugiés syriens, il faut un accord avec Bachar et le Tsarat. La Turquie met la pression sur l’UE car l’UE ne fait rien comme à son habitude, mais une petite génuflexion devant Poutine est une caractéristique de Macron donc je ne vois pas où est le problème. La Grèce est aussi responsable comme le disent des responsables turcs en fermant sa frontière et en ne secourant pas des personnes en danger.
    La France demande des explications aux turcs pour leur rapprochement avec la Russie alors que la politique extérieure de Jupiter est justement le rapprochement stratégique de la Russie et de la France. Quel cynisme de la part de la France !
    La France sous-traite aux turcs les réfugiés syriens, puis ne paye pas la moitié de la somme due et commence à geindre à cause de son problème d’identité et du soutien turc à l’OTAN alors que la France participe à la mésalliance atlantique en parlant de mort cérébral et du doute de la participation militaire française en cas d’attaque sur l’OTAN. C’est vraiment paradoxale et c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Je ne pensais pas un jour être en accord avec la Turquie. mdr

    • Vinz dit :

      La Turquie sait très bien bloquer ses frontières, la preuve avec Idlib. Contrairement à l’UE qui aurait déjà dû construire un mur sur sa frontière avec la Turquie?

  34. vachefolle dit :

    Cette « grande explication » attendra l’election presidentielle US de Novembre!
    La position de l’OTAN et de la Turquie n’aura rien a voir si c’est Biden ou Trump.
    Si c’est Trump l’incompetent qui repasse on va vers la désintégration de l’OTAN (ce n’est pas pour rien que Poutine a fait elire Trump).
    Si c’est Biden, ca va renégocier en attendant que Erdogan soit viré aux elections suivantes.

  35. joni dit :

    Il faut virer la turquie et prendre ISRAEL dans l otan, OTANMO en marche, là ca serait un vrai game-changer.
    de toute facon ce sont les Etats Unis qui decident alors taisez vous et allez sur le champs de batailles!

  36. Buburoi dit :

    Charles Michel et Josep Borell viennent d’aller à Ankara pour donner encore 700 millions d’euros à la Turquie. Herr-dog-ane continue à racketter l’europe. Si on ne paie pas, il va lacher des milliers de vandales, de prédateurs criminels et terroristes. Ce tsunami migratoire amenera l’extrème droite au pouvoir dans tous les pays d »europe, donc ce sont les contribuables qui paieront toujours plus.

  37. Max dit :

    Retour en force d’une Russie revancharde et Islam politique des Frères musulmans sont le cocktail explosif du conflit majeur à venir.

  38. PeterR dit :

    La Turquie, un pied dans l’OTAN, l’autre à Moscou. Ce serait l’occasion pendant qu’ils ont les jambes bien écartées de filler un bon coup de savate au milieu.
    Récupérer Chypre, éjecter ou couler leurs navires de forage dans la zone d’exclusion de l’UE, expulsion des bi nationaux, etc

    Mais bon, je suis un doux rêveur. Cela ne se produira pas.
    C’est pour ça que les musulmans veulent nous imposer leurs pratiques : à genoux, tête baissée, fesses relevées à fin de nous la mettre encore plus profond

  39. egdltp dit :

    Avant de plaindre El Assad sur sa lutte contre les islamistes, il faut faire preuve d’un peu de mémoire.
    C’est pour « noyer » la version syrienne des « printemps arabes », que le pouvoir à vider ses prisons des islamistes. C’est le peu de soutien des occidentaux qu a fait que les plus violents ont pu prendre la direction de la résistance à Assad. C’est l’abandon de la « ligne rouge » par Obama et Hollande qui a ouvert la porte à Poutine. Donc oui, la Turquie a envahi une partie de la Syrie, mais quelle respect la Turquie a-t-elle des accord de Sotchi qui entérinaient la situation ?
    Donc, plutôt que chercher des causes, construisons une réponse à la situation, si possible cohérente avec les discours et les valeurs que porte l’UE.

  40. Louis 01 dit :

    « Lorsque l’état est faible, les sorcières apparaissent » vous avez 4 heures pour plancher sur cette phrase de Bossuet..

  41. PeterR dit :

    Va-t-on enfin dire aux US d’arrêter de nous dicter ce qu’on doit faire ou non :
    https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/050320/syrie-un-emissaire-americain-appelle-les-europeens-soutenir-davantage-la-turquie?onglet=full
    L’émissaire s’appelle James Jeffrey qui, il y a une semaine, demandait au DoD d’accepter de livrer des patriots au sultan.
    Accessoirement va-t-on leur dire d’arrêter, par ricochet, de financer Daesh (que la Turquie soutient) ?

    • Le Glaive dit :

      @PeterR : Évidemment, on ne le fera pas. les États-Unis donnent les ordres, et on s’exécute servilement, comme d’habitude. Le petit coq est tenu en laisse .et la laisse est assez courte.

  42. ETI68 dit :

    Etrangement, on interdit certains carnavals, on ferme des administrations publiques, on supprime des vols dans divers aéroports, au nom de la lutte contre le « coronavirus », mais à aucun moment, on évoque ce problème, lorsqu’il est question de mouvements de centaines de milliers, voire de millions de personnes… De deux choses l’une, ou cette histoire de virus est une farce liée au buziness pharmaceutique ou c’est du sérieux, et nous avons un excellent argument pour fermer drastiquement certaines frontières et stigmatiser l’irresponsabilité sanitaire d’Erdogan. Vu le tapage médiatique en cours, que quelques cas de coronavirus apparaissent chez les masses de migrants et plus un seul de nos collectifs « no border » n’osera dénoncer la fermeture des frontières, sous peine de devenir particulièrement impopulaires. Il faut donc fermer les frontières, par tous les moyens, pour raisons sanitaires.

    • no body dit :

      Danger réel ou vaste psy-op? regardez les mesures prises en Israel: mise en quarantaine stricte pour toutes les entrées à partir d’aujourd’hui; les personnes ne pouvant justifier d’un lieu pour se mettre en quarantaine sont refoulées. Donc le virus pose un danger réel 😉

  43. Szut dit :

    Erdogan ressemble beaucoup à Putin. Il a la même morgue et le même manque de scrupules. L’extraordinaire tolérance que ces deux acteurs ont entre eux prouve bien que la Turquie fait maintenant partie de nos ennemis. La ‘grande explication franche’ est parfaitement inutile. Il s’agit simplement d’un artifice pour différer les décisions qui s’imposent depuis longtemps envers la Turquie. Les politiciens ont toujours été pusillanimes, ce qui fait l’affaire des dictateurs à la Poutine, Erdogan, Kim…

  44. breer dit :

    Pas besoin d’analyse analytique, Erdogan le Turque, (et ses sbires) a bien « enflé » les dirigeants européens, la place de la Turquie au sein de l’Otan, est devenue un cheval de Troie.
    La Grèce est entrain de subir en premier les effets de cette fourberie gigantesque, il n’est même pas impossible que la Grèce sous les coups de boutoir des migrants, (si l’afflux au frontières augmente, et pour ne pas en venir à des drames, par utilisation des armes), en risquant de devenir la cible de toute la bien pensance de la gauche mondiale, finisse par encadrer le passage de ces milliers de migrants vers l’Europe de l’Ouest. Nos militants du communautarisme mondialisé en seront certainement ravis obnubilés par leur vision utopiste, mais totalement suicidaire.

  45. vachefolle dit :

    Je pense que la solution qui contentera tout le monde (ou presque), c’est de transformer Chypre NORD en un grand camp de réfugiés de 5Millions de personnes….

  46. Buburoi dit :

    Erdogan continue de jeter de l’huile sur le feu, en lançant des hordes de vandales, et de prédateurs vers les barbelés grecs, car il veut démontrer que Merkel et Macron sont des laches qui vont payer des milliards d’euros pour se le faire mettre bien profond, sous prétexte de droit d’asile pourri. Pour Poutine et Erdogan, les réfugiés, c’est de la viande qui pue.

  47. Harry Kauver dit :

    La France comme le reste de l’Europe est « expulsée du processus de paix au Moyen Orient.
    pour une raison bien simple, si on veut avoir un rôle sur le terrain, il faut être sur le terrain, et pour être sur le terrain, il faut avoir les moyens d’être sur le terrain. depuis trente ans nous avons décidé de « toucher les dividendes de la paix ». je ne suis pas sûr que quelqu’un en ai vu la couleur, mais les armées françaises et européennes ont fondu..
    Rappelons nous ce que disait Bismarck (un connaisseur…): » La Diplomatie sans la force militaire c’est la Musique sans les instruments! » Illustration?