Spécialiste français de la vision nocturne, Photonis serait sur le point d’être repris par l’américain Teledyne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

173 contributions

  1. Tremah dit :

    Heureusement qu’on nous a annoncé en grande pompe il y a un mois que le pillage industriel de la France et des groupes stratégiques français, c’était de l’histoire ancienne.

  2. richard gay dit :

    Nous sommes des nains en termes de stratégies industrielles, en France et en Europe, et des géants en termes de naïveté…une société aussi stratégique..

  3. Titeuf dit :

    A cool… Bruno le maire et Édouard Philippe… On est sauvé….
    2 mange merde….
    Misère… misère… Misère…. (Coluche)

  4. Aymard de Ledonner dit :

    Thales et Safran sont des groupes dont l’État est actionnaire. C’est assez incroyable que l’État n’arrive pas à leur imposer de reprendre Photonis. Encore une preuve de la trop grande influence de Bercy au détriment du Minarm.

    • NRJ dit :

      @Aymard de Ledonner
      Déjà l’État n’est qu’un actionnaire minoritaire de Safran et Thales. Donc si reprendre Photonis ne fait pas partie de la stratégie de ces 2 compagnies, l’État ne peut pas l’imposer.

      Ensuite je trouve que vous avez un raisonnement biaisé. Alors pour faire face aux défaillances du système français, vous voulez mettre en danger des entreprises françaises de pointe en les obligeant à investir dans des entreprises dont elles n’ont pas l’utilité. C’est intéressant votre modèle de gestion.

      Après il y a l’éternelle accusation de Bercy… Ça rappelle les doléances de l’ancien régime dans lesquelles on accusait les ministres qui ne faisaient qu’appliquer les ordres du roi. Les fonctionnaires de Bercy font leur boulot en essayant de tenir au mieux les comptes. La mauvaise gestion de la France est à mettre sur vous (et forcément moi en tant que membre du peuple français) pour avoir élu une politique démagogique qui ne marche pas et nous mène à ce résultat. C’est la démocratie, le peuple a le pouvoir.

      • Pierro dit :

        Il y en a marre des économistes du Dimanche comme vous.
        Les activités de Photonis sont en plein dans les activités de SAFRAN et THALES qui se tirent la bourre dans l’optronique.
        Et le laser mégajoule pour la simulation des essais nucléaires ça ne devrait même pas être négociable…

        • NRJ dit :

          @Pierro
          Si Thales et Safran ne se sont pas positionnés sur Photonis, c’est bien pour raison. Ils ont peut être d’autres priorités que de surenchérir sur Teledyne. Mais bon effectivement on peut les voir comme les c. de payeurs sur qui tout retombe dès que l’État est défaillant (ce qui est fréquent). Au moins ils ne resteront pas les c. longtemps, car ils feraient faillite rapidement en suivant vos préconisations.

      • JoPopO dit :

        Vous avez raison sur la responsabilité populaire.
        Le peuple ne veut pas payer d’impôts mais veut des TGV pour faire 20 KM et une pharmacie en bas de chez soi et un magasin ouvert 24/24 pas cher avec une caissière souriante et pas être obligé de jeter ses ordures dans une poubelle (scandaleux ça tout de même) tout en fustigeant le voisin qui le fait !
        Le peuple français pris dans sa globalité ressemble à un enfant gâté, un peu mal comprenant. Mais bon, la démocratie est le meilleur système à mes yeux.

        • NRJ dit :

          @JoPopo()
          si l’on en croit quelques intellectuels, les sociétés occidentales se facturent en 2 groupes :
          -les élites internationales qui peuvent se déplacer en allant se faire embaucher à l’étranger par exemple, qui sont imprégnées d’un esprit d’ouverture des frontières qui les arrangent, ainsi que d’une bonne conscience car elles sont des milieux aisés.
          – la base populaire, qui est protectionniste et des catégories peu aisées. C’est cette catégorie qui est plus euroseptique.
          On pourrait retrouver cette fracture aux USA dans le duel Trump-Clinton, ou en Allemagne entre l’AFD et le CDU et naturellement en France entre Lrem et RN-FDG.
          +
          Dans le premier cas l’argent et le futur de la nation est moins important car cette frange de la population pourrait aller vivre à l’étranger. Dans le 2ème cas, cette frange voit par exemple des milliards dépensés pour l’immigration et se dit que finalement on a beaucoup d’argent, ce qui conforte les idées populistes.
          En somme les français seraient amenés à être gâtés car les 2 catégories se jouent la courte échelle.

        • petitjean dit :

          @JoPopO
          « Le peuple français…ressemble à un enfant gâté »
          Y’a du vrai et…le peuple a des excuses
          les français ne le savent pas (je parle de la majorité) mais la France est profondément enkystée dans le socialisme et depuis au moins un demi siècle.
          L’état dévore 57% de la richesse produite, les prélèvements obligatoires atteignent 46% et le quart des salariés est fonctionnaire ou assimilé. Et pourtant nous avons des millions…de chômeurs et de pauvres !
          Cherchez l’erreur !
          Analysez les programmes scolaires sur l’économie et vous comprendrez pourquoi les français n’y comprennent rien.
          Le marxisme imprègne la société et le communisme a toujours pignon sur rue
          L’égalitarisme règne en maitre au détriment de la liberté. Jamais on ne valorise l’effort, le mérite et surtout la RESPONSABILITE !
          Ce sont des FAITS
          les français ont choisi leurs maitres en toute ignorance
          « même sous la constitution la plus libre un peuple ignorant est esclave »

          • MAS 36 dit :

            Aujourd’hui est « ignorant » celui qui veut le rester. Avec tous les moyens à la disposition du citoyen depuis l’école, le collège, le lycée, les revues sur tous les sujets de la société, les associations, les syndicats, les partis politiques, les médias, les bibliothèques , chacun peut comprendre la société dans laquelle il vit.

            Soit on cherche à élever son niveau de culture pour comprendre le monde qui nous entoure, soit on regarde la télé-réalité et le samedi on occupe un carrefour giratoire en croyant faire une révolution.

      • cipal dit :

        vous êtes bien chauffés à Bercy ? les fauteuils sont confortables ? la cantine est bonne et écolo au moins ?
        après l’effort fourni pour justifier la médiocrité énarchique et sa myopie stratégique reprenez votre sudoku ce sera moins consternant !

      • Aymard de Ledonner dit :

        L’Etat est le plus gros actionnaire de Thales juste devant Dassault, qui dépend de l’Etat pour la moitié de son chiffre d’affaires. Et l’Etat français est aussi le principal actionaire de Safran.
        Donc l’Etat pouvait tout à fait leur tordre un peu le bras.
        Falait-il le faire? Photonis n’est pas une boite au bord de la faillite et qui serait un poid mort pour son acquéreur. Donc oui je pense qu’il fallait faire comprendre aux patrons de Thales et de Safran qu’un refus de leur part serait très mal perçu de leur actionnaire principal, celui qui les nomme….
        Comme je l’ai dit, Photonis n’est en rien un boulet. Dire qu’obliger Thales ou Safran ou les deux à prendre des parts dans cette entreprise les mettrait en danger est de la mauvaise foi. Et ils ont tous deux des activités dans des dommaines techniques proches. Ce n’est pas comme si on demandait à Lacroix…
        Safran est impacté par les problèmes de Boeing mais Thales n’a aucune excuse.

        Il est dit dans l’article que si Bercy s’oppose, c’est plus par peur des américains que pour soit disant tenir les comptes.
        Par ailleurs quand je vois le ministère des finances avec son embarcadère sur la seine et son hélipad sur le toit, je suis moyennement convaincu par votre complet sur le valereux fonctionnaire de Bercy qui tiendrais les comptes decla France en bon père de famille….

        • NRJ dit :

          @Aymard de Ledonner
          Voyez ma réponse à Pierro pour la première partie.
          Pour la deuxième, je ne prends pas en compte l’aspect père de famille, puisqu’à Bercy on a des comptables.

          En d’autres termes ils voient l’argent qui sort et qui entre et ces quantités doivent être égales. Ça s’appelle un ministère de l’économie et des finances. Ils ne font pas de politique. La politique appartient au gouvernement, pas aux fonctionnaires des ministères.

          • Aymard de Ledonner dit :

            Et dans l’argent qui sort, il y a aussi le coût de l’hélipad, de l’embarcadère, l’argent de la fraude fiscale qui n’est pas rentré parce-que Bercy n’a pas voulu engager de poursuites, le gap entre les salaires salaires des hauts fonctionnaires de Bercy (mieux payés que partout ailleurs dans l’administration française…pourquoi?) et ceux des postes équivalents dans les autres administrations……
            Quand Bercy s’appliquera ses propres conseils de gestion frugale, ils seront plus crédibles….

      • tschok dit :

        @NRJ,

        « La mauvaise gestion de la France est à mettre sur vous (et forcément moi en tant que membre du peuple français) pour avoir élu une politique démagogique qui ne marche pas et nous mène à ce résultat. C’est la démocratie, le peuple a le pouvoir. »

        Voilà un discours que j’approuve et qui nous change de la complainte victimaire qu’entonnent le chœur des innombrables irresponsables, en général complotistes et agressifs, toujours très prompts à blâmer les autres pour mieux se dédouaner en trouvant toujours des coupables de tout, partout, sans jamais examiner le rôle que leur fait jouer dans la société humaine leur simple existence individuelle, même en tant qu’amibe dépourvue de libre arbitre, de réflexion et d’initiative.

        Nous ne sommes pas qu’un peuple de victimes, il y a au moins quelques citoyens dans le lot. Ca fait du bien de s’en souvenir de temps en temps.

        Ouf!

        • Thaurac dit :

          C’est la démocratie, le peuple a le pouvoir.
          On l’a vu en 1917 jusqu’à nos jours comme cela a marché, et la façon dont ces pays l’ont mis au peuple, non, merci, on est bien chez nous…

          • ScopeWizard dit :

            @Thaurac

            Et allez , un autre qui maîtrise son sujet …….

            Quel peuple a eu le pouvoir en 1917 ?
            De quoi était composé le Soviet de Petrograd , uniquement d’ éléments du peuple genre Gilets Jaunes ou bien d’ un mélange comptant un paquet de représentants notamment de l’ armée que l’ on pourrait apparenter à des syndicalistes à la Martinez ?

            Qui a poussé le Tzar à abdiquer , le peuple ? Et non , ses conseillers comme ses subordonnés ………

            Qui était Alexandre Kérenski , un p’tit gars issu de la classe ouvrière ? Non plus , un notable et une personnalité politique à cheval entre le Soviet de Petrograd et la Douma soit l’ Assemblée Législative de l’ Empire Russe .

            C’ est quoi les Bolcheviks par rapport aux Mencheviks ?
            Les premiers ne jurent que par une sorte d’ élite devant conduire la révolution et être à sa tête , les seconds sont des Marxistes purs et durs qui n’ en veulent surtout pas mais partisans d’ un processus révolutionnaire étape par étape ; Lénine était Bolchevik …………..
            Ces deux « tendances » étant issues d’ un même parti , le Parti Ouvrier Social-Démocrate de Russie d’ inspiration révolutionnaire Marxiste fondé en 1898 mais se divisant en 2 factions distinctes dès 1903 soit les Bolcheviks et les Mencheviks , les premiers devenant ensuite le Parti Communiste d’ Union Soviétique .

            Quelles étaient les exigences de ce margoulin de Lénine ?
            Prendre le pouvoir , balayer toute opposition dont les Mencheviks qui seront pourchassés et massacrés .
            Lénine étant issu d’ un milieu favorisé genre entre grande bourgeoisie et aristocratie , quel homme issu du peuple ce Lénine , fichtre y a pas à dire !

            Explique-moi à présent où le peuple a jamais eu tout loisir d’ exercer le pouvoir en 1917 et après ?

            Contrairement à ce que tu crois , ce n’ est jamais arrivé .

            Arrêtez de raconter tout et n’ importe quoi , franchement ça devient pénible ! 🙂

        • NRJ dit :

          @tschok
          Après il y a une manipulation générale des médias. L’élection de Macron est témoigne d’ailleurs : Dassault (propriétaire du Figaro) louait Le Drian qui faisait partie de LREM, Bouygues (TF1) avait gagné des milliards grâce à Macron dans l’affaire Alstom et le numéro 2 du groupe était dans l’équipe de campagne de Macron, Patrick Drahi (l’Express, BFM tv, RMC, etc) avait également son numéro dans l’équipe de campagne, Xavier Niel propriétaire du Monde soutenait officiellement Macron.

          Bref si les français savaient que les journaux étaient tous de la propagande, peut-être que l’élection aurait été différente.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Oui , ça doit être ça ; assurément !

          Qu’ est ce que pouvez sortir comme conneries …….

    • Le Glaive dit :

      @Aymard de Ledonner : Vous vous trompez de responsable : ce ne sont pas des groupes industriels, qui font leur travail, mais c’est la responsabilité du gouvernement, qui ne protège pas les groupes industriels français et qui s’abaisse à vendre les bijoux de famille à n’importe quel prédateur américain qui a un chéquier à la main .
      Le responsable, celui qu’il faut dénoncer, c’est la dépendance française vis-à-vis des États-Unis et notre sujétion totale, à travers l’union européenne et à travers l’OTAN. Le responsable c’est notre soumission idéologique au monde Atlantiste , qui autorise toutes les dérives et qui nous interdit le moindre reliquat d’indépendance nationale.
      La France n’est vraiment plus grand-chose, son budget ne lui appartient plus, ses orientations géostratégiques ne lui appartiennent plus, l’utilisation de ses forces armées ne lui appartient plus sauf pour des bricoles..
      pendant que certains Français passent leur temps à hurler contre une menace fantasmée, russe ou chinoise ou vénézuélienne ou syrienne ou autre ( les cibles désignées par le Pentagone ), ils ne voient pas l’essentiel, ils refusent de voir l’abaissement de leur pays et surtout la menace majeure intérieure de l’islamisme radical qui a déjà tué des dizaines de nos soldats en Afrique ,conquis 150 quartiers en France et qui représente au minimum 250 000 personnes radicalisées et disponibles dans le chaval de Troie des banlieues, pour venir à bout de ce qui reste de la France..
      le jour venu, c’est à tous ces gens-là qu’il faudra demander des comptes.

  5. wagdoox dit :

    Macron dira « on est pas au Venezuela ici » et ca passera sous pavillon étranger.
    histoire assez drôle puisque à l’époque il avait menacé de démissionner si Hollande permettait à Alstom de racheter Bombardier avec cette phrase et qu’aujourd’hui c’est chose faite.

    • Bruno dit :

      De mémoire, c’était pour ne pas empêcher la « fusion » GE / Alstom (et augmenter la participation de l’état) que Macron avait sorti cette phrase à Montebourg. Rien à voir avec le rachat de Bombardier par Alstom.

  6. Titi dit :

    C ça de developer des entreprises technologiques de statut privé que fonds publics… la tentation de vendre à l’export invite à privatiser mais une fois la privatisation réalisée, le client étranger rachète le fournisseur et le client national, l’Etat, qui a financé ce dit fournisseur se retrouve à acheter plus cher et se lie au gouvernement acheteur.
    Triste et risible en même temps. Une pépite de plus de perdue lol

    • Thaurac dit :

      On ne va pas non plus faire une industrie de fonctionnaires non plus,…….

  7. wagdoox dit :

    Dans le meme l’armée de terre va se doter de laser de chez CILAS pour lutter contre les micro drones d’ou on craignait l’utilisation au Mali.

  8. Thaurac dit :

    Les fonds américains sont des prédateurs et surement un arme économique pour les services us!
    Je pense que l’inverse, serait irréalisable aux usa, alors , c’est quand la réciprocité…?

    • Toubou dit :

      Si, mais nomination d’un administrateur américain pour surveiller toutes les décisions .

    • tschok dit :

      @Thaurac,

      La réciprocité, c’est quand les Français mettront leur épargne dans des actions d’entreprises françaises ou dans des fonds de pension français qui, pour l’instant, n’existent quasiment pas.

      Dans le domaine des fonds de pension, la France est simplement préhistorique. On découvre le sujet.

      On vit dans un monde technologique. Chaque saut vers une technologie de nouvelle génération implique des investissements qui se mesurent en dizaines de milliards d’euros, en général. L’esprit français compte sur un Etat criblé de dettes pour financer ces investissements, alors que l’investissement public est sur la pente descendante en France depuis presque deux générations.

      Et on parle des fonds de pension comme si c’était un truc caca, une maladie honteuse ou une hérésie ultralibérale.

      Le réveil va être douloureux. Et encore, si on a du bol, c’est à dire: si on se réveille. Parce que pour l’instant, on est encore dans un état semi comateux.

      Je vous rappelle qu’en France nous avons voté pour un président (Hollande) qui a affirmé, au cours de sa campagne électorale: » la finance est mon ennemie ». Imaginez un président qui nous dirait: « l’agriculture est mon ennemie » ou l’industrie est mon ennemie ». Ou encore: « je veux qu’à la fin du quinquennat, la France ait fermé la moitié de ses usines et de ses exploitations agricoles ». Eh ben nous, en France, on pense qu’il serait légitime de se fixer ce genre d’objectif dans le secteur financier.

      Oui, on a ce genre de trucs dans la tête. Autant dire qu’on est franchement mal barré lorsqu’un investisseur cède sa participation dans une pépite industrielle stratégique, ce qui est un événement assez fréquent dans la vie économique d’un pays comme le nôtre. C’est pas le première ni la dernière fois que se produit et se produira un tel événement, faut bien le comprendre.

      On s’est mis en situation de subir les inconvénients d’une culture qui nie la finance, alors qu’on vit dans un monde techno-financier. Pour l’instant on est dans la phase victimaire complotiste et on croule logiquement sous les commentaires célafota-yakafokon des primates belliqueux de service.

      But des opérations: faire en sorte que cette phase soit la plus courte possible et organiser les esprits pour favoriser le passage au stade où on se demande ce qu’il faut faire pour s’adapter et survivre, puis prospérer, dans cet environnement qui change alors que nous restons immobiles. Darwin, quoi. On laisse pleurer les pleureuses et ensuite on voit.

      • Thaurac dit :

         » » la finance est mon ennemie » »
        Le lendemain pile il avait un speech à la city 😉 bon il est parti, ouf, n’en parlons plus

      • fabrice dit :

        Vous avez raison, d’où l’importance des levées de fond pour les entreprises de hi tech.
        Je rappelle en 2019 (année exceptionnelle pour la french tech) la France, leader de l’UE (hors RU) a levé 5 mds d’euros…
        Pour comparer Israël,  » petit pays de merde destiné à disparaitre » (dixit un Villepin boy, Daniel D. nommé ambassadeur de France à Alger « la formidable, avenir de l’humanité), 7,5 mds d’euros…
        Toute l’Afrique 0,2 milliard d’euros
        Tout le Moyen islamique 1,5 mds d’euros (mais 1,2 pour une seule boite aux EAU qui est une version locale d’Uber).
        L’Italie 0,2 mds d’euros
        Les USA 110 mds d’euros…
        ça donne une idée de l’avenir et de l’extrême clairvoyance de la bande du salarié du Qatar…

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Le fonds de pension est un fonds privé dont le but est de gagner de l’ argent ( c’ est pas Saint Vincent de Paul , quoi ; on s’ en serait douté ) qui fonctionne grâce aux versements des cotisants ( oohhh ! ) qui place l’ argent recueilli dans une sorte de grande caisse que les responsables du fonds de pension en question vont faire travailler par exemple en investissant sur les marchés , en achetant des entreprises , ou dans l’ immobilier ; le truc consistant à faire les placements les plus valorisants que possible censés rapporter des revenus élevés , ils reversent ensuite une partie du capital sous forme de pension -pas nécessairement pour la retraite- à leurs estimés cotisants , évidemment si les marchés se cassent la figure , ça ne va plus du tout le faire …………

        Le gros HIC étant que l’ État ne garantit rien du tout !

        Par conséquent , vos fonds de pension made in France , c’ est de la merde tellement ça peut être casse-gueule …………

        Par conséquent , ne confondriez-vous pas avec le fonds souverain , vous aussi ?

  9. MAS 36 dit :

    Je n’y crois pas . Les jeux sont faits malgré les « assurances » du 1° ministre. Une fois majoritaire Teledyne partira avec les brevets et quelques ingénieurs et fermera les installations en France.

    Nous devenons chaque jour qui passe un « disneyland » du tourisme .

    Seulement 17 députés se sont inquiété ? Pauvre pays que nous sommes. Il y a plus d’élus qui se mobilisent pour la PMA que pour notre industrie. « Vae victis ».

  10. albatros24 dit :

    Vers une nouvelle trahison programmée de nos énarchistes

    • NRJ dit :

      Si on les élit c’est notre faute. Je vous rappelle qu’on s’est en démocratie. Les responsables se reconnaîtront.

      • Davy Cosvie dit :

        @ NRJ,
        L’argument « on les a élu » n’est pas valable dans le régime des partis où nous sommes.
        .
        Nous ne pouvons élire que parmi les candidats que les partis politiques nous proposent.
        .
        La démocratie dite « représentative » n’est pas vraiment la démocratie, c’est seulement un simulacre de démocratie.

        • tschok dit :

          @Davy Cosvie,

          Non, car tout électeur est éligible: si l’offre des partis ne vous convient pas, il vous reste la faculté de vous présenter vous-même.

          Dans ce système, on estime que l’électeur mécontent de l’offre de candidatures par les corps intermédiaires sera au moins satisfait par sa propre candidature (ce qui n’est en réalité pas toujours le cas).

          Mais à vrai dire le problème est ailleurs: la démocratie suppose une implication personnelle des citoyens dans la gestion des affaires publiques. Or, en pratique, le citoyen se désintéresse des affaires publiques et préfère en confier la gestion à d’autres que lui, en qui il a plus ou moins confiance.

          La démocratie devient ainsi davantage un système de confiance qu’un système de manifestation de la volonté générale: dans un système de confiance, vous ne vous posez pas tellement la question de savoir ce que vous voulez ou non, vous passez votre temps à vous demander si vous avez eu raison de faire confiance ou pas à celui qui s’occupe de gérer vos intérêts.

          Dit autrement, vous ne consacrez pas votre temps et votre énergie disponible à la gestion des affaires publiques (en contrôlant ce que fait votre gestionnaire) mais à vous demander si vous allez vous faire entuber ou pas (par votre gestionnaire).

          Ce n’est plus du tout la même chose.

          Et quand les gens sont pessimistes, ce qui est massivement le cas en France, ils pensent qu’ils vont se faire entuber par leur gestionnaire, les élus quoi. Ou les technocrates. Donc, les discours de défiance à l’encontre des zélites dirigeantes deviennent prégnants et peuvent aller jusqu’à la revendication du droit constitutionnel de « mettre à mort » un dirigeant qui trahi son mandat « en œuvrant sciemment contre l’espèce humaine », comme nous l’a expliqué il y a quelques jours un internaute sur ce blog.

          Le but du jeu: revenir vers un système de manifestation de la volonté générale qui éviterait de se dégrader en système de confiance. Sinon, on ne tardera pas à revenir vers un système de défiance. Tout le problème est là, car la démocratie tend naturellement vers le système de confiance (le citoyen s’en remet à un gestionnaire en qui il a confiance, plus ou moins, pour gérer à sa place les affaires publiques).

          Or, un jour ou l’autre, la confiance se perd, pour x raison. En fait, la confiance dans les élus/technocrates est trop fragile pour fonder durablement quelque chose dessus. Surtout quelque chose d’aussi conflictuelle qu’une démocratie: une démocratie est un système qui permet à des gens qui ont des intérêts profondément divergents de vivre ensemble sans s’entretuer. La confiance dans les gestionnaires, à elle seule, ne suffit pas à maintenir la stabilité de la démocratie, il faut autre chose.

          Et puis un autre grave inconvénient des systèmes de confiance, c’est qu’ils tendent vers le clientélisme: Les Balkany à Levallois, par exemple. Dans ce cas, le gestionnaire achète la confiance du public en lui concédant des avantages divers. En règle général, ce type de gestionnaire laisse derrière lui de l’endettement, mais il est aimé par sa clientèle. Mais c’est encore un autre problème.

        • NRJ dit :

          @Davy Cosvie
          je vous invite à regarder l’élection de 2017 qui etait précédée de 2 élections ouvertes. En soit chacun pouvait choisir et à plusieurs reprises. Ensuite même si on part du principe que tous les politiciens sont tous des prostitués, ça veut dire qu’ils choisissent les idées qui vont leur permettre de rassembler un max de voies. Qui fournit ces voies ? C’est vous et moi en tant qu’électeur.

      • PK dit :

        On n’est pas en démocratie… Une oligarchie tient et les rênes du pouvoir et les règles du jeu.

        Essayez de vous présentez à la présidentielle pour voir si vous pouvez passer.

        • Thaurac dit :

          Bon, c’est quand même pas le nombre de candidats aux idées différentes, qui manque?

        • NRJ dit :

          @PK
          Regardez l’élection de 2017 : il y avait 2 élections ouvertes avant l’élection nationale. On a élu des candidats. Et on a ensuite élu Macron. N’allez pas critiquer un manque de démocratie. 40 millions d’électeurs pouvaient voter à 3 reprises.

          • PK dit :

            Ha Ha Ha !

          • ScopeWizard dit :

            Heu , je ne veux pas être méchant , mais la campagne comme l’ élection 2017 furent tout à la fois une honte , un foutage de gueule , une sorte de coup d’ État « new age » , et enfin une mascarade .

            Mais je répète : loin de moi l’ idée d’ être méchant ………..

            Bref , en attendant , un certain système a triomphé comme jamais appuyé par les médias comme par certains juges et est aujourd’ hui aux affaires , ce qui comme nous pouvons tous le constater se passe à merveille , i-dy-llique ……..

          • ScopeWizard dit :

            Et je dirais même plus

            ???

            HA HA HA HA HA ! 😀

            En résumé , au moins on rigole , ma foi c’ est toujours ça de pris ! 🙂

      • MAS 36 dit :

        Peut-être aussi que si nos élus avaient une vision à long terme et stratégique et un minimum de sentiment national ça irait mieux. Je constate également que seuls 17 députés toutes tendances confondues s’inquiètent de cette situation. Les autres toutes tendances confondues ils font quoi ?

        • Thaurac dit :

          Il est là le nœud du problème, une politique de résultats à très courts termes pour des visions électoralistes
          Il faudrait voter en une fois, président, députés, idem régionaux et maires, pas de conseillers généraux et de sénateurs, plus quelques référendums d’initiative locale ou nationale et remettre le mandat présidentiel à 7 ans, le temps de faire une vraie politique, avec une vraie majorité..

      • wagdoox dit :

        +1

      • Belzébuth dit :

        @ NRJ
        Les électeurs ne votent que pour les candidats autorisés à se présenter.

        Pour le suremballage, vous faites le même raccourci ? C’est la faute du consommateur et pas des entreprises ?

        J’espère que vous fermezbien le robinet pour sauver la planète, tant il est vrai qu’avec 8% de la consommation (22% secteur industriel, 70%pour le secteur agricole) cela va sauver lesours blancs.

      • Albatros dit :

        Exactement

  11. Vision vision dit :

    J’imagine que s’il y avait un fond ouvert au public, il serait déjà plein à craquer pour garder ce type d’entreprises technologiques.
    D’un autre côté, si c’était vraiment une pépite, elle serait déjà dans l’escarcelle d’un Thales (Angénieux, qui fournit l’armée), d’un Safran, un Dassault ou toute autre société techno française ou Européenne. Le prix ne doit pas être un gros obstacle (sauf si le vendeur est trop gourmand) Si elle se vend, c’est peut être aussi qu’elle a loupé le contrat avec l’armée. Et donc que ses lunettes sont moins bonnes que les Thales Angenieux. Y a pas à chercher midi à quatorze heure.

  12. Euclide dit :

    E Philippe ou l’Etat français fait de la gonflette vis à vis des gens qui aiment la France.

    Et que l’on vienne pas nous parler de la nécessité de créer des jeunes pousses pardon des starts -up en France.

    • Thaurac dit :

      E Philippe ou l’Etat français fait de la gonflette vis à vis des gens qui aiment la France.
      Cela a commencé bien avant eux..

  13. lxm dit :

    Mais ceux qui ont créé cette technologie, les ingénieurs, où sont-ils, que font-ils, vont-ils partir aux USA ?
    Ce sont eux qui sont en fait intéressants, leur expérience doit être transmise.
    20 années que je vois des entreprises françaises être revendues presque toujours à des américains, très très peu reviennent.
    J’ai toujours dis que la solution était la mitose, on dédouble l’entreprise qui se barre ou est vendue, ainsi on en garde une en france, et on lui redonne les contrats plutôt qu’à celle qui s’est barrée.

    • Thaurac dit :

      Pas bête du tout, et licence sur les brevets aussi, car c’est souvent le seul « bagage » intéressant de ce genre de société, car le matos de labo, tout le monde peut en avoir!

  14. Raymond75 dit :

    Heureusement nous avons un porte avions qui va faire des ronds dans l’eau dans l’Atlantique, pour affirmer notre souveraineté.

    • Thaurac dit :

      Le rapport avec la choucroute?

      • Raymond75 dit :

        La notion de souveraineté, totalement bidon, sauf pour ceux qui sont payés pour y croire.

        La France ne maitrise plus son développement économique, son développement social, sont autonomie commerciale et industrielle, son immigration, et l’Union Européenne est en désunion permanente, mais nous avons un beau porte avion pour montrer que nous sommes une ‘grande puissance’ : risible et infantile.

  15. Bonjour. comme d’habitude nos gouvernants n’ont pas de couilles au cul.
    il faut que sa change ,d’abord on pense à la France .

    • tschok dit :

      Bon ben, allez-y, pensez-y très fort, Paul.

      (…)

      Y a un truc qui change, là? Vous avez commencé, ou pas? J’vois rien qui change.

      Il me faudrait peut être une caméra à vision nocturne?

  16. Leroy dit :

    Cet affolant combien nous sommes des incapables à anticiper. Le CIDEF a une responsabilité dans ce genre d’opération. A quand un secrétariat d’état d’Intelligence économique avec une veille « de fragilité » ou de sensibilité, dépendant directement du 1er ministre et non de bercy

  17. Guigoomber dit :

    La vente à la découpe des pépites françaises à des firmes américaines continue. Alstom, Latecoere, Technip, etc… Tout doit disparaître ! Ça doit bien faire plaisir au banquier d’affaire qui sommeille en notre président !

  18. Trolga dit :

    Si les Armées Fra dispose de matériels de cette société, alors en passant sou pavillon US, les achats ou les services seront soumises aux autorités US.

    • wagdoox dit :

      C’est plus compliqué que ca tant que l’entreprise est en France ou a des activités en France.
      Si le gouvernement US joue a ca c’est l’excuse idéal pour nationaliser sans autre forme de procès.

  19. Leroux dit :

    Quand je vois ce genre d’article. Je comprends les trolls turcs, chinois etc… qui viennent donner leur avis. Cela m’énerve de dire ça mais on passe vraiment pour des coqs. Heureusement que De Gaulle nous a donné l’arme nucléaire car on passe vraiment pour des faibles (pour être poli). L’Allemagne nous mène a la baguette, on laisse nos intérêts stratégiques au plus offrant… Enfin bref je vais finir par demander la nationalité étasunienne ou russe. J’ai bien plus confiance dans la politique de pays étranger que le pays de mes ancêtres…

    • Thaurac dit :

      Bye et bon voyage!

    • wagdoox dit :

      oui, le problème c’est pas que la France est faible, c’est qu »on a des politiciens faibles et un système médiatique qui tourne en hitler toutes personnalités avec un plus de personnalité.
      Les français votent donc pour des gens qui apparaissent posés mais qui sont incapables de les défendre.

  20. LaFederation dit :

    Encore un ?
    Hébé

  21. cedivan dit :

    Macron laisse la France se faire plumer. Normal, les ricains sont parmi ses maitres. Lamentable.

  22. Olivier dit :

    Teledyne c est un fond de pension américain domicilié près de langley? ………

  23. Stoltenberg dit :

    Ils n’ont pas 500 millions d’euros pour maintenir en France une filière cruciale pour la défense. Je connais quelques domaines où l’on pourrait faire quelques économies. On peut facilement trouver ces 500 millions, il suffit de vouloir. Mais bon, quelques hauts fonctionnaires énarques se retrouveraient en obligation de « traverser la rue ». Cela ne m’étonne donc pas qu’ls ne veulent pas…

    • Thaurac dit :

      C’est des sommes qu’on « prête » à fond perdu, à des pays africains entre autres

    • albatros24 dit :

      la suppression de l’ISF qui était le gage du magnifique ruissellement (que nous attendons toujours…) nous a privé de 5 milliards d’Euros par an.
      Remarquez on est habitué avec le CICE d’Hollande.
      Il vaut mieux que cet argent soit investi dans les paradis fiscaux pour notre économie il est vrai (c’est ironique..bien sûr, mais je préfère préciser au cas où).

      • Stoltenberg dit :

        « Nous a privé »… Qui ? Pas moi, ça va peut-être faire 5 milliards en moins pour les banlieues crades, télés et ordinateurs dans les prisons, salaires des fonctionnaires ou les soins médicaux gratuits pour les touristes clandestins…
        .
        Faisons fuir tous les riches, privons-les de leur argent, taxons à fond les entrepreneurs en prétendant que nos gestionnaires énarques en feront certainement un meilleur usage (100 % sûr), c’est une très bonne idée. Mais sachez que, s’il y a quelque chose qui donne du travail aux autres et qui vous permet de financer vos incessantes « relances » socialistes c’est justement cet argent. L’armée des fonctionnaires ne génère à elle seule aucune richesse et un parasite n’a aucun intérêt à tuer son hôte, sinon il meurt avec lui. Même E. Macron l’a compris.

        • Thaurac dit :

          Ils n’ont toujours pas compris, pas de patrons, pas d’employés, c’est un raisonnement de fonctionnaire cgtiste!

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Vision libérale extrêmement extrémiste ……….

          Donc , si l’ on vous suit , dans le Libéralisme poussée à son comble les plus riches prennent le dessus , chacun se démerde , c’ est l’ anarchie soit la loi du plus fort , plus d’ État , plus de justice .

          Et les autres États ? Ceux qui organisés ne manqueront pas de nous écraser une fois plongés dans l’ Anarchie dite pure soit dans le sens d’ une désorganisation absolue ?

          Avez-vous compris les notions de Libéralisme , de Socialisme ?

          J’ ai toujours comme un doute ……….

  24. superlolo dit :

    nos chers politiciens ils ne verraient même pas un âne dans un sac, à l’image du reste bon à rien, et demain ils viendront tous pleurés.
    dépendre encore une fois des USA, trump peux se gaussé à nous voir faire.

  25. NRJ dit :

    C’est cela perdre sa souveraineté. Aujourd’hui le concept de souveraineté ne repose pas sur la seule Défense, au sens militaire. La souveraineté c’est la Défense et la création de systèmes technologiques et donc la défense des entreprises. Quand on a un déficit de compétitivité par rapport aux autres pays ça va contre notre souveraineté. Ainsi pour défendre nos entreprises il faut qu’elles aient des marges budgétaires et donc moins d’impôts. C’est pour cette raison que si on commence à dépenser des milliards dans la Défense, ça ira cl tre notre souveraineté. Donc il faut économiser dans la Défense, prendre les solutions les plus économiques dans les programmes militaires et réinvestir l’argent dans la baisse d’impôts et la création de pôles technologiques (dans l’IA, les batteries, l’énergie etc). Chaque milliards comptent malheureusement malgré les « oh ben un milliard ce n’est pas beaucoup dans le budget total de l’ État ».

    • PK dit :

      C’est exactement le contraire qu’il faut faire.

      Développer une industrie de défense, même à perte. Une industrie de défense, c’est le gage de l’indépendance. Ça a un coût et le fric, on l’a. Il suffit juste de le dégager des programmes ruineux et à fonds perdus comme les banlieues.

      • Thaurac dit :

        Mais ,on peux aussi exporter..

      • NRJ dit :

        @PK
        On a besoin de fric pour la défense, mais pas seulement. C’est ce que j’explique. Il faut développer d’autres domaines dans le numérique, dans l’énergie et autre si l’on veut protéger notre souveraineté. Si demain la 5g et les batteries des véhicules des français sont tous chinois, ça ne nous servirait à rien d’investir même 10% du pib dans la Défense, car la Chine nous imposera ce qu’elle voudra. Et ce qu’on investit dans la Défense n’est pas investi dans ces domaines.

        • PK dit :

          Ce n’est pas à la France d’investir dans ces domaines, mais au privé. L’État doit seulement favoriser l’investissement et le développement de l’industrie locale (en ne matraquant pas par les impôts !) et empêcher la fuite des cerveaux (en ne matraquant pas les salaires !)

    • wagdoox dit :

      ou alors on peut aussi retrouver des frontières économiques comme tout les pays du monde, meme la Chine, l’Inde ou les USA.
      La France est le pays le plus compétitifs en terme de défense du bloc occidental … donc tout ce discours ne tient pas.
      C’est tellement rentable qu’on pourrait mettre 15 milliards de l’industrie de défense que l’impact budgétaire sur le long terme serait neutre.
      Comme d’habitude en France on préfère mettre de l’argent sur les dépenses de fonctionnement pour faire baisser artificiellement les chiffres du chômage que d’investir dans un secteur rentable.

      • NRJ dit :

        @wagdox
        « C’est tellement rentable qu’on pourrait mettre 15 milliards de l’industrie de défense que l’impact budgétaire sur le long terme serait neutre » je ne sais pas d’où vous sortez le chiffre de 15 milliards mais je pense pouvoir vous dire avec une certaine certitude que si on investissait 600 milliards d’euros (le budget américain en gros), et bien on ne retrouverait pas l’équation positive 1 euro investi-1,5 euros récupérés. Faut arrêter de prendre les hommes politiques pour des imbéciles.

        Je suis d’accord avec votre dernière phrase. Mais ça n’enlève rien au fait qu’on ne peut pas mettre un chèque en blanc au budget de la Défense.

        • Wagdoox dit :

          L’économiste du dimanche que vous toujours a demandé moins de dépenses moins d’activité finira par une décroissance dont même les écolos n’ont pas revé.
          J’ai bien dit jusqu’à 15 milliards donc 600 millards c’est non apprendre à lire.
          Votre vision de l’économie est mortifaire et dangereuse. La dette et compétitivité de l’économie n’ont rien à voir. La chine est très compétitive et leur économie est encore plus endettée que la nôtre. C’est une vision à l’allemande, pays dont l’expansion économique arrive à son terme avec des infrastructures à bout de souffles.
          On fait des chèques en blanc à l’Eu et aux programmes sociaux depuis 40 ans. Il faut mettre l’argent dans l’armée car aucun pays au monde ne remboursera jamais ses dettes aucun et quand l’économie mondiale va s’enfoncer avec une crise des monnaies seuls les pays ayant une armée échapperons à la colonisation des grosses puissances. C’est triste mais c’est la réalité, quand les dettes mondiales présentent 10 à 40 ans de production mondiale (on ne connaît même pas le chiffre réelle pour sûr, juste des projections qui vont du simple à quadruple) il est illusoire de croire que les dettes seront payées, aux mieux on paiera les dettes domestiques avec du papier.
          Il serait quand meme largement temps de se réveiller sur les vrais sujets !!!

  26. 341CGH dit :

    Lorsque l’on vend à des capitaux étrangers des barrages hydroélectriques ou des aéroports, ce n’est pas grave car ces équipements restent sur notre sol et continuent de travailler pour nous.
    .
    Au contraire, vendre de la haute technologie comme Photonis c’est grave.
    .
    J’aimerais pouvoir écrire « mais heureusement notre classe politique, consciente de ses responsabilités, va s’y opposer ».
    .
    Notre système politique est le principal (et peut-être le seul véritable) point faible de notre Pays.

    • MAS 36 dit :

      Et que proposez vous ?

      • 341CGH dit :

        Ce que je propose serait un peu long à expliquer :
        1 l’abolition (et la transformation) de la règle des cinq-cents signature pour se présenter à la Présidence de la République, instaurée par les partis politiques « réunis en congrès » (donc sans légitimité populaire) en 1976.
        2 la modification de l’article 10 de la Constitution
        3 la modification de l’article 20 de la Constitution
        4 la modification de l’article 89 de la Constitution
        .
        Qu’en pensez-vous ?

    • tschok dit :

      341CGH,

      Ah bon?

      Ben, vous êtes un citoyen: si le système politique est un point faible, alors, par votre action personnelle ou collective, avec d’autres citoyens, faites-en un point fort.

      Maintenant, si vous dites ça juste pour râler et vous plaindre des zoms politiques, bon… euh, ouep…

      Nan mais je veux pas être vexant, non plus, c’est vachement intéressant ce que vous dites.

      • 341CGH dit :

        Tschok, merci pour la leçon : j’en tiendrai évidemment le plus grand compte.

      • Habitué d'opex360 dit :

        On connaît Tschok : jamais plus haut que le verre posé sur le comptoir.

  27. FORABOSCO dit :

    Des milliards à n’en plus compter pour les gilets jaunes ou pour tout autre mouvement social faisant un peu de bruit et même pas fichus de mettre 500 millions pour sauver la technologie française. Et cela n’est pas près de s’arrêter.

    • Thaurac dit :

      +1
      Les dirigeants de Photonis auraient du aller casser quelques vitrines…

    • wagdoox dit :

      Il faut arrêter d’emmerder les JG, ils demandaient juste à ce qu’on les laisse prendre leur voiture pour aller travailler, ce à quoi le gouvernement à répondu prenez le métro (qui est largement subventionné).

      • Thaurac dit :

        Bon alors, ils l’ont ou pas leurs putains de caisse car on en voit encore certains errer dans les rues!
        L’essence fait toujours le yoyo et eux les cons

    • Euclide dit :

      Votre raisonement est digne de Thaurac ou de Tscohkou encore de Stol machin chose sur ce blog. Ces messieurs, je sais tout mieux que tout le monde.
      Une des renvedicationdes GJ est la réindustrialisation de la France et l’arret de la désertification des services publics en monde rural.

      Quant à l’argent , on déponse bien chaque année entre 50 et 70 Milliards d’Euros par an à fond perdu dans les banlieues.

  28. Marcel dit :

    Photonis est à Brive-la-gaillarde, ce que Apple est à la Californie. Il n’y a pas de fonds publics pour maintenir ce genre de pépite industrielle ?

  29. Auguste dit :

    On en avait déjà parlé de ces bijoux de technologie qui partent en mains étrangères, dans l’indifférence générale.La DGSI avait déjà alerté nos politiques en 2018,lorsque les US ont adopté la loi du « Cloud Act ».Sanctions + Cloud Act,on va se faire bouffer bout par bout,tout crus.Le temps de nous laisser digérer Alstom et ce sera le tour d’Airbus,Sanofi,Total…..etc.Si l’Europe ne met pas en place des contre-mesures légales et illégales (comme le font les US),on est chocolat.

    • albatros24 dit :

      le souci est que nos élites, incompétentes ou pire complices, s’y opposent depuis l’époque lointaine de Pompidou

  30. Plusdepognon dit :

    Quelle surprise !
    https://www.enderi.fr/L-economie-c-est-la-guerre_a374.html

    L’Europe et les USA, depuis la seconde guerre mondiale, les choses se sont accélérées au détriment du Vieux continent :
    https://www.franceculture.fr/histoire/leurope-est-elle-une-creation-des-etats-unis

    https://www.lexpress.fr/culture/livre/la-cia-en-france-soixante-ans-d-ingerence-dans-les-affaires-francaises_813538.html

    https://www.marianne.net/societe/les-etats-unis-au-coeur-de-nos-banlieues-l-heure-des-comptes

    Les instruments que sont les fonds spéculatifs servent le pouvoir américain, notamment par le biais des financements des faux-nez de la CIA (mais les plus puissants se voient apatrides car raisonnant à l’échelle du monde) :
    https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/le-fonds-de-la-cia-debarque-en-europe-sur-fond-de-polemique-202350

    https://youtu.be/bZ59jbyiCCc

    https://www.usinenouvelle.com/editorial/apollo-le-fonds-qui-aimait-l-industrie.N348151

    Mais c’est l’information qui permet de surclasser la concurrence et c’est tout l’intérêt des investissements dans les technologies :
    https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-22-septembre-2018

  31. vrai_chasseur dit :

    Il était une fois, au temps jadis, un ministère de l’industrie en France.
    Opiniâtres, ses membres savaient cartographier tout le tissu industriel français en raisonnant méticuleusement par filière industrielle complète. Pas un trou dans une filière qui ne soit anticipé.

    Et puis, en 1997, le gouvernement Jospin l’a fait disparaître dans les limbes de Bercy.
    Depuis, chacun peut entrer et se servir ce qu’il veut au bar, on a juste mis une caissière à la sortie.

  32. Oryzon dit :

    C’est cela de hurler sans arrêt pas de retraite par capitalisation ! Résultat 44% du CAC 40 est détenu par des fonds étrangers.
    A un moment il faut être cohérent, on ne peut pas hurler que la capitalisation c’est l’horreur et ensuite venir pleurnicher du manque de fonds à capitaux français. Une retraite par capitalisation signifierait des fonds français pour environ 500 milliards…
    Quand on ne veut pas investir dans son économie d’autres le font.
    Ensuite si ni Safran ni Thalès ne sont intéressés, c’est peut être aussi que ce n’est pas une opportunité si fantastique. Personne n’est venu pleurer quand Thalès a racheté la pépite américaine psybernatix.
    Quand au gouvernement il appliquera la loi, va-ton s’en plaindre ? Loi qui va être renforcée cette année. Ce qui signifie donc que le gouvernement a fait voter cette loi en 2018. Pour la faire voter en 2018 cela signifie qu’ils s’en sont occupé dès 2017 et ont été vite. Mais au lieu de noter que ce gouvernement fait ce qu’il dit, on peut juste passer son temps à se plaindre que rien ne va assez vite assez, et quand cela va vite se plaindre qu’il n’y a pas assez de concertation.
    Pour se plaindre on est les champions nous les Français.

    • jean dit :

      Le problème, c’est que l’on a laissé l’état s’appauvrir….
      Dans le cas d’un état fort et puissant, il aurait été tout à fait possible pour la France d’acheter (même momentanément, comme le font régulièrement les américains….pourtant ultralibéraux…soi-disant..) la société en question.
      Évidemment, il faut une volonté politique….mais elle est absente en ce domaine depuis 30 ans….
      Je vois le cas Alsthom / GE comme étant un cas d’école…. notre gouvernement décide de plier face à l’influence étrangère…
      ..Je trouve que c’est de la haute trahison… il y en a un paquet qui ont trahi la nation et nos intérêts.
      Comme certains mouvements politiques, je pense qu’il est temps de demander la destitution du président de la république, pour notre salut à tous.

    • Pika dit :

      Totalement d’accord avec vous .

    • MAS 36 dit :

      Se plaindre peut-être, mais contester tout et son contraire certainement. Hélas je dois en faire partie, ça doit-être dans nos gênes. Ce site en est un bon exemple, on ne se refait pas.

    • lym dit :

      Il n’y a pas besoin d’un système par capitalisation pour abonder un fonds national. D’ailleurs, c’est pas vraiment des fonds franco-français qui sont reçus à l’Elysée ou dont le dirigeant se retrouve légionné-d’honneur (lequel?): La retraite par capitalisation ne fera donc avec des dirigeants vendus que renforcer les fonds US et nos problèmes de souveraineté.

      Pour cela, il suffirait que l’état ne décourage pas en tapant allègrement sur des revenus de placement résultant le plus souvent de revenus du travail de particuliers déjà parmi les plus taxés… ou ne tue pas l’affaire avec des durées de placement imposées qui ne seront jamais en phase avec les cycles économiques et ne permettrons donc pas de se prémunir des crashs réguliers: Si les gens continuent à abonder des livrets A qui ne compensent même plus l’inflation (même moins de la moitié désormais), grandeur qui déjà ne veut pas dire grand chose (le logement en est exclu, une paille…), il y a une raison: Celui qui place son argent prends tout les risques et l’état rafle une part importante des gains (mais évite de vous donner un crédit d’impôts sur les pertes, ça va sans dire!).

      Et puis, quand on cotise déjà pour la répartition. Comment capitaliser en parallèle dans un pays qui en prime taxe autant?

      Pour les problèmes de cohérence, réglez déjà les vôtres car c’est pas fameux.

      • Oryzon dit :

        1/ Si il y a besoin d’un système par capitalisation pour avoir des fonds français puissants. Ou alors il faut avoir des hydrocarbures comme en Norvège ou dans les pays du Golfe.
        2/ les fonds étrangers sont reçus car ils ont l’argent dont notre économie a besoin. Si nous avons nos propres fonds, plus besoin de draguer le Qatar et les fonds anglo-saxons.
        3/ si des fonds par capitalisation français nationaux sont créés ils seront soumis à la réglementation et aux objectifs français.
        4/ sur de longues périodes la capitalisation est l’investissement le plus rentable et de loin.
        https://www.macrotrends.net/2528/dow-jones-vs-NASDAQ-chart
        5/ on ne fait pas double cotisation, au lieu de cotiser pour la répartition on cotise pour la capitalisation
        Le seul problème c’est celui de la transition, pour ça il y a les fonds de réserve et le temps.
        Voilà pour la cohérence.
        De rien.

      • ScopeWizard dit :

        @Oryzon

        J’ ai l’ impression que vous confondez les deux :

        _fonds souverains ( grâce à une manne telle le gaz ou le pétrole rapportant beaucoup d’ argent qui ensuite sera placé ; stratégie de possession décidée par un État souverain , un fonds souverain est fait pour acheter quelque chose , des actions , des biens , un peu partout mais c’ est aussi quelque chose qui ne peut être décidé si tu n’ as pas cette fameuse manne à disposition ou alors il faudra emprunter avec tout ce que cela implique ) .

        _fonds de pension par capitalisation ( par proportion ) soit un fonds privé destiné après cotisation qui sera placée sur les marchés ou dans l’ immobilier à te verser une pension pas nécessairement pour la retraite , évidemment si les marchés se cassent la gueule …………
        Leur but étant de gagner du pognon , les cotisations seront entrées dans une grande caisse avec laquelle il sera fait des placements valorisants qui rapporteront des revenus dont ils reverseront une partie à leurs cotisants , cependant ce n’ est pas garanti par l’ État .

        Donc ……..

        1) C’ est parce qu’ il y a cette manne , que le fonds souverain est possible .

        2) Non , pas toujours et loin de là , ça ne rapporte pas toujours à ce point à la France ; nous n’ avons pas besoin de fonds étrangers , mais d’ un fonds national dont nous n’ avons pas les moyens actuellement .

        3) Sarkozy l’ a fait , ça a été annulé ; je ne sais pas ce qu’ il en est advenu .
        Le truc pas clair ………

        4) Capitalisation ne veut rien dire ; la bourse ? Le placement en bourse ?
        Oui , sûrement .
        Autrement , le sens m’ échappe ………

        5) Pas d’ accord ; plus de retraites normales , que des retraites par pourcentage par rapport à ce que tu verses ? Tout par capitalisation ?
        NON ; la crise de 2008 ne vous a donc pas servi de leçon ……….?

        Bon , bon …………

        Le temps ? Minimum 15 ou 20 ans ……… donc comment on tient avec des fonds de réserve qui dépend d’ un excédent qui peut très vite se réduire comme peau de chagrin ?
        De plus , seules quelques professions en bénéficient tels les avocats ( régime spécifique ) qui n’ étaient pas aussi nombreux il y a encore une quinzaine d’ années ce qui fait que beaucoup exercent pour peu qui partent à la retraite d’ où l’ excédent , ce qui là aussi ne durera pas éternellement ……….

        Je sais , c’ est très loin d’ être évident et on a vite fait de se mélanger les notions…………

    • wagdoox dit :

      Le problème de départ c’est que l’état possèdait les entreprises, à libéralisé sous les ordres de l’UE et Jospin étant et socialiste et européiste à fait l’un sans créer de fond de pension.
      Donc au final on peut tout autant désigner l’UE et le « marché libre et non faussé » comme responsable de la situation actuelle.
      « Le gouvernement a fait une loi  » mais quelle blague, l’ancien gouvernement également et celui d’avant aussi, aucune loi n’a jamais rien réglé parce qu’elles sont faites pour être inapplicable et compétente temporaire le petit peuple.
      On rappellera que montbourg était le plus en avance sur ces gestions et qu’il était le pire ennemis de Macron, qu’il a meme été dégager à cause de Macron.
      La réforme de retraite c’est juste pour nous foutre des fond de pension qui seront justement américains. quelle blague

      • tschok dit :

        L’histoire de France que vous avez dans la tête, je ne sais pas où et quand elle s’est passée, mais ni en France, ni dans son passé, ça c’est sûr.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Et les entreprises si importantes stratégiquement parlant donc semi-étatiques dont l’ État se débarrasse en les bradant , vous en faites quoi ?

    • Belzébuth dit :

      @ Oryzon
      10% de la capitalisation volatilisée en une semaine, j’espère que vous vous contentez de peu.
      https://www.leblogpatrimoine.com/strategie/la-faillite-de-la-retraite-par-capitalisation-aux-usa-il-manque-560-milliards-de-dollars.html
      La crise des subprimes de 2008 ne vous a pas marqué ? Rassurez vous ça va arriver.

      • fabrice dit :

        N’importe quoi… Quand tu achète une action Pernod Ricard, tu achète une part de propriété de Pernod Ricard (c’est à dire des usines, des terres, des bâtiments, dans le Monde entier…) et un droit de vote à l’AG de l’entreprise, sans compter le droit à avoir une part du dividende (bref des bénéf).
        Quand tu met ton argent dans un livret A, t’as acheté quoi ?
        Ton argent sur le long terme est plus en sécurité en bourse que dans un livret A; Crois moi et de très loin ! Il faut juste bien choisir l’entreprise dont tu veux être co propriétaire.
        Quelqu’un de sérieux crois-t-il qu’en cas de guerre, de catastrophe naturelle ou de pandémie les gens vont arrêter de boire de l’alcool ? D’arrêter de faire leurs courses (Carrefour +4% hier, les gens se ruent dans les magasins…), de jouer aux jeux vidéos ? D’acheter de l’essence ?

    • albatros24 dit :

      Il ne faut pas tout mélanger…les fonds US en question sont souvent des fonds gérés par les services gouvernementaux US dans un but stratégique et non des fonds de pension privés. Le risque des fonds de pension est qu’en cas de crise financière majeure et il y en a déjà eu, notamment avec les subprimes, ce sont les retraites de millions de salariés qui se retrouvent annulées purement et simplement. Il faut bien se rendre compte que c’est du casino et que vos pensions sont transformées en actions.
      En France nous avons choisi une retraite par répartition avec la solidarité comme cause commune. Notre souci est le nombre qui baisse de personnes qui cotisent par rapport aunombre de personnes bénéficiares (même si c’est une excellente nouvelle médicale et sociétale)
      Pour nos industries à protréger il faut des fonds, à la fois publics et privés. Qui peuvent par exemple utiliser l’épargne des français avec un taux attractif (plus que celui du Livert A mais avec des garanties équivalentes par exemple).
      Ne nous condamnez pas à vivre comme les etatsuniens si nous ne le souhaitons pas s’il vous plait.

  33. Molloy dit :

    La France a eu Pierre Laval et quelques autres dans les années 40. Aujourd’hui, on a Macron, Philippe et quelques autres.
    Epoque différente mais même moeurs et même déliquescence de l’esprit et de la volonté.
    Sauf que nous n’avons pas ici et maintenant de « De Gaulle » (et quelques autres) pour simplement songer à ne plus subir.

  34. Cantet dit :

    Cette société n’intéresse pas Safran et Thales parce que ces résultats financiers ne sont pas bon . Avez vous vu la publication des résultats de ces 2 sociétés ? Photonis est petit soit. Qui veut récupérer un canard boiteux..
    le ratio Chiffre d’affaires / par employé est désastreux par rapport au standard de ce secteur.
    Axa private equity/ Adrian a tout juste réussi à habiller la mariée…pour essayer de la vendre avant qu’elle ne reperde de l’argent …ils ont gagné des marchés avec des marges très faibles…La pépite technologique qu’on essaye de nous vendre est surévaluée. Si un Américain achète….le principe de réalité va faire mal…

    • Sphinx dit :

      Quand même, heureusement que certains voient clairs… Ni Thales ni Safran ne souhaitent se faire plumer par quelques lobbyistes financiers qui ont embelli les résultats par quelques jeux comptables et qui ont manipulés quelques députés en mal de notoriété.
      La vérité c’est Photonis passe de main en main depuis des années, qu’elle est moribonde et que les propriétaires actuels cherchent un pigeon.
      Une fois acheté il faudra encore injecter des dizaines de millions d’euros, et assurer un marché derrière. Les USA peuvent s’y retrouver grâce à leur marché intérieur, qui est sans commune mesure avec celui accessible aujourd’hui par la France.
      Et tenez-vous bien : parfois, c’est Safran ou Thales qui rachète des entreprises américaines.

  35. vieux margi dit :

    et ça continue……

    Eurosatory va bientôt avoir lieu aux USA …

  36. Durandal dit :

    Les géants de l’industrie prendrons le pas sur les états, tu feras la guerre non plus pour un pays mais pour Google par exemple.

  37. Oryzon dit :

    Non cela ne m’a pas marqué.
    J’avais des actions j’en ai toujours et si les cours baissent dans les mois à venir j’en profiterai pour en acheter.

    10 % de baisse ?
    Sur 50 ans la hausse du Dow Jones c’est 3000%, celle du NASDAQ c’est 8000%.
    https://www.macrotrends.net/2528/dow-jones-vs-NASDAQ-chart

    Mais vous avez raison il vaut mieux avoir une pension indexée sur l’inflation ou les salaires sans financer l’économie c’est tellement mieux.

  38. Ajm. dit :

    Si l’état français s’appauvrit ce n’est pas ,en tout cas, faute de taxer et d’imposer, pays qui se situe dans les champions du monde dans cet exercice.

  39. Aymard de Ledonner dit :

    Apparemment la partie n’est pas finie.
    https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/photonis-bruno-le-maire-veut-convaincre-thales-de-faire-une-offre-de-reprise-1868825.html
    0.57 » « Thales et Safran ont dit non »
    Lemaire : « Oui mais nous avons une part du capital dans Thales et je pense qu’il faut engager la discussion avec Thales pour voir si une reprise est possible »
    Voila un discours intéressant. Thales est invité apparemment à mieux considérer la situation en n’oubliant pas que c’est son actionnaire principal qui lui demande de racheter Photonis……

  40. Thaurac dit :

    Nos commentaire n’ont pas laissé indifférèrent Mr Lagneau .
    Celui ci a téléphoné à qui de droit et miracle:
    Photonis: Bruno Le Maire veut convaincre Thales de faire une offre de reprise
    Sur BFM Business, le ministre de l’Economie a rappelé que seule une entreprise américaine avait fait une offre pour la reprise de Photonis, mais qu’il est déterminé à trouver une solution française.

    Photonis va-t-il devenir américain? C’est le scénario qui se dessine pour cette entreprise française spécialisée dans les technologies de vision nocturne dans la défense mis en vente par le fonds français Adian. Actuellement, seul l’américain Teledyne accepte de payer 500 millions d’euros pour acheter la société toulousaine.

    Ce mercredi matin, sur BFM Business, Bruno Le Maire s’est exprimé sur ce sujet sensible. « Il y a une première option avec Teledyne, qui est américaine avec une entreprise qui a très bonne réputation », a déclaré le ministre de l’Economie en rappelant que la vente « peut être encadrée par le décret sur les investissements en France avec des engagements que nous imposerions à ce repreneur américain ».
    Le reste là : https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/photonis-bruno-le-maire-veut-convaincre-thales-de-faire-une-offre-de-reprise-1868825.html
    J’ai bien aimé:
    « ..une solution industrielle française pour reprendre Photonis qui produit du matériel qui équipe l’armée française » afin qu’elle « reste française ». »

  41. martin dit :

    véto du gouvernement français . La partie est jouée , cela reste français .

  42. ChevalierBayard dit :

    Vous êtes tous là à déverser votre bile sur ce gouvernement, à prêcher la déchéance de votre pays, vous jouez le jeu de ce qui veulent nous affaiblir. Il y a 2h le gouvernent a poser son véto sur le rachat de Photonis par un étranger et veut un rachat uniquement Français. Allez tous vius rhabiller maintenant.

    • MAS 36 dit :

      bonne nouvelle. Mais sortons couverts.

    • Thaurac dit :

      Non, pas tous, cher chevalier Bayard

    • VENOM dit :

      il va falloir vous habituez à ce genre de discours !! en lisant certains commentaires toujours aussi « raz le bitume » il me vient une réplique culte , tiré de la série kaamelott :

      « Pour faire court, vous êtes ici chez les salopards. C’est admis. On n’a pas des idées bien jojos, et on n’a pas peur de le dire ! On fomente, on renégate, on laisse libre cours à notre fantaisie. »

      une réplique qui s’applique à pas mal d’intervenants sur ce site …

    • Green dit :

      Merci. ces scéances de mépris et d’auto-denigrement sont vraiment sidérantes a lire. ici ou ailleurs. c’est a se demander pourquoi tous ces gens aiment tant detester ceci ou cela, tout en étant si peu en phase avec la réalité.

    • ScopeWizard dit :

      Si vous pouviez arrêter de dire des conneries et vous donner la peine de regarder un peu les choses bien en face , nous pourrions peut-être sauver quelques trucs -genre fleurons- et mettre un terme à ce jeu de massacre …………

      Je sais , c’ est pas bien ; je devrais applaudir à tout rompre des deux mains toutes les conneries qu’ empile ce formidable gouvernement , mais voyez-vous je n’ y arrive pas ; c’ est con , hein ?

      Mon côté vieux débris , à n’ en pas douter ! 😉

      Pour rappel , voici ce que j’ eus l’ outrecuidance de poster voici quelques semaines , mi-février me semble t-il………….

      Tiens , le leader mondial de la photo-détection s’ apprête à passer sous pavillon US ; il s’ agit du fleuron Français Photonis ( entreprise de 1000 salariés ; basé à Brive avec plans sociaux en vue ) fabricant de tubes d’ intensification de la lumière destinés aux jumelles vision nocturne de nos militaires et spécialisé dans des savoir-faire de pointe dans le Médical , le Spatial , le Nucléaire .

      Ce qui rappelle le vente de Pechiney au Canadien Alcan au début des années 2000 , celle du fabricant de robots Aldebaran au Japonais SoftBank en 2015 , Tronics ( composants électro-mécaniques ) au Japonais TDK en 2017 , Centrio ( cyber-sécurité ) à l’ Américain CISCO en 2019 , celle suite à OPA « amicale » de Latécoère à l’ Américain Search Light ( fonds de pensions ) , celle de la branche énergie ALSTOM à General Electric qui va supprimer des emplois ( 1000 ) tandis que la vente s’ était faite en conditions contraires soit en créer 1000 en France………normal mais saisine en juillet du Parquet National Financier afin d’ enquête sur les conditions de la vente !

      GE va ainsi artificiellement affaiblir sa filiale Française afin de faire comme si elle n’ était pas rentable , ce qui justifiera toutes ces suppressions de postes , mais surtout pour concentrer ses profits dans les pays à fiscalité avantageuse ; pour ça GE se livre à des manipulations comptables ( les prix de transfert ) soit des jeux d’ écriture entre les filiales modifiant artificiellement la répartition des profits ( maximisation des profits dans les pays où la fiscalité est faible , minimisation des profits dans les autres pour pouvoir justifier les licenciements ) . Ce qui est totalement pourri j’ en conviens , mais parfaitement légal .

      Je vous renvoie à l’ hebdomadaire l’ Express , le dossier était très bien fait ; mise en garde des excès de l’ impérialisme juridique US ainsi que de la naïveté de la France et de l’ Europe , évocation de l’ idée de souveraineté industrielle ………

      Et encore une fois , toutes mes excuses pour l’ offense ! 😉

      • ScopeWizard dit :

        Ah et puis j’ avais rédigé ce qui suit aussi ………..

        Toujours est-il qu’ en 10 mois à peine nombre de nos fleurons industriels , petits ou gros , parfois stratégiquement très importants par rapport à nos enjeux de souveraineté , ont été vendus ce qui équivaut à un pillage , un dépouillement accepté .

        « Accepté » tant et si bien qu’ au mois de novembre dernier , nombre de députés de la Commission de Défense , dont une majorité de LREM sont montés au créneau afin d’ inciter le gouvernement Philippe à adopter une approche nettement plus souveraine , ce qui resta lettre morte du moins concernant la vente de Latécoère , pourtant très important déposant de brevets , et très impliqué dans les équipements du Rafale ………….

        Il existe pourtant des dispositifs juridiques qui nous permettraient d’ empêcher de telles ventes tels le décret Montebourg dont précisément l’ actuel ministre Bruno LeMaire vient d’ étendre la portée , un décret qui concerne les secteurs Défense , Sécurité , Énergie , Transports , l’ Eau , la Santé + domaine du Numérique et de l’ Intelligence Artificielle .

        Il ne faut jamais perdre de vue que par exemple les ventes de Latécoère comme de Photonis relèvent de la procédure de contrôle des investissements étrangers en France donc soumises à autorisation préalable du ministre de l’ Économie par exception au principe de libre circulation des capitaux .
        Il s’ agit de la procédure IEF .

        Question : qu’ est ce qui pousse ce gouvernement à étendre la portée de tels textes , qui constituent tout de même un arsenal juridique de première force , tout en se refusant de les faire valoir le moment venu ?

        Remarque , c’ est peut-être moi qui dit des conneries , après tout ……….

        Vous savez passés 20 ans , les misères de l’ âge , et tout ça , ça finit par jouer…………. 🙂

  43. Aymard de Ledonner dit :

    Du coup, comme il est plus difficile de sortir son fiel, plus de nouveaux commentaires….

  44. ChevalierBayard dit :

    Le fait que je ne suis pas le seul a penser cela me réjouis. Merci a vous les vrais patriotes, pas ceux qui ont fait plus allégeance à une idéologie qu’a leur pays.

  45. ChevalierBayard dit :

    Mes commentaires vous dérange. Mais les vôtres depuis des années sur ce forum sont des diatribes, longues, sans aucun sens, dont plusieurs fois vous vous êtes contredit…Je ressens une certaine passion pour la chose « militaire » mais plus au niveau de votre frustration. Frustré derrière votre clavier d’une vie que vous n’avez jamais réalisé (pas de carrière militaire ?). 🙂 Ciao (pas besoin de me répondre, pour que je visualise celle-ci je ne reviendrai pas sur cette article)